AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -42%
STANLEY Coffret outils 38 pièces
Voir le deal
19.99 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Soins aux Créatures Magiques
Page 7 sur 9
Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Evelynn Kayne
Gryffondor
Gryffondor

Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques - Page 7 Empty
Re: Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques
Evelynn Kayne, le  Mar 7 Juil 2015 - 22:51

- Bien, nous allons commencer la partie pratique du cours.

Eléna essaya de mieux s'asseoir. Elle était nerveuse, non pas qu'elle eut peur. C'était une opportunité aussi impressionnante qu'incroyable de pouvoir assister à une transformation d'humain en loup-garou (sans se faire manger). La brune était plus qu'impatiente. Sans trop d'émotion, l'invité de la soirée entra soigneusement dans la cage avec l'assistance de Will qui, lui, referma ensuite la cage. Pris au piège, l'homme était enfermé dans une cage en ferraille qui, Eléna l'espérait, semblait assez résistante. La jeune fille tourna la tête. Autour d'elle, tous les regards étaient fixés sur l'enclos et le lycan. Ils semblaient tous aussi impatient que la lionne. Et pendant que le ciel s'assombrissait de plus en plus, l'homme enlevait ses vêtements.

À travers les nuages, la lune était présente, mais elle n'était pas pleine. C'est alors que le processus de transformation commença. Eléna était légèrement penchée en avant, à l'affût de tout mouvement... C'est alors que qu'Azphael se cabra en avant. Criiiiiiic...Craaaaac... La brune serait les dents. Ces sons... Ces sons de... d'os qui se cassaient un à un pour... Reconstruire un nouveau corps. C'était dégoûtant, juste dégoûtant. La lionne ne supportait pas ces bruits. Bientôt les poils apparurent : grand, imposant.. semblable à ceux des chiens. Il devenait de plus en plus flippant. La brune tournait quelquefois la tête lorsqu'elle sentait qu'un os allait se casser en deux ou sortir de son alignement. Eléna souffrait pour l'homme qui devait en baver plus que jamais. On ne pouvait pas qualifier cette scène de spectacle, mais c'était aussi intéressant que terrifiant à voir.
Darylyn Dear
Darylyn Dear
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques - Page 7 Empty
Re: Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques
Darylyn Dear, le  Mar 7 Juil 2015 - 23:10

Tellement de choses s'étaient passées. Laurea avait fait un "malaise" Kami avait faillit se jeter sur la jeune fille pour l'aider, un élan d'affection certainement. Ils ont été obligé de laisser leurs baguettes au chaud dans leurs poches. Mais.... Elle me veut!... Elle me nargue... Laisse-la moi!...implora intérieurement la vilaine. Quelques questions et c'était maintenant l'heure de vérité.

L'invité nommé Azphel se dévêtît et Kami était tellement obsédé par la transformation qu'elle ne détourna même pas le regard. Il les regarda tous droits dans les yeux. Son regard sortait tout droit des Enfers et la jeune Verte et Argent se surpris à penser qu'elle avait le même. 

Une fois dans la cage, il se cambra. Ses muscles étaient tendus. Il tomba sur le sol, coincé dans la cage que West avait refermé auparavant. On pouvait même entendre ses os se brisaient. Et la jolie Serpentard ne pût que compatir face à la douleur qu'il devait ressentir. 

La deuxième année jeta un coup d'œil pour voir la réaction des autres. Le sourire sadique d'Arcturus ne lui fit même pas d'effet. À croire que c'était normal. La franco-japonaise resta de marbre. La transformation était tout de même impressionnante. Les cours étaient toujours bizarres ici, on pouvait décemment pas juste étudier les loups-garous. Pour sûr, celui-ci allait s'échapper. Mais c'était le cadet de ses soucis. Complètement inconsciente.

La lune brillait ce soir et elle se mit à l'admirer sans trop prêter attention au lycan hurlant et aux autres. Quel bel astre. La tête levé avec un sourire paisible, la lumière froide se reflétait sur ses longs cheveux couleur nuit. Elle ne fut réveillé que par Leister, un Serdaigle rebelle, qui n'oublia pas, comme à son habitude, de réveiller un peu les élèves. 

Encore un peu dans la lune, Vous avez compris?! Parce qu'elle regardait la lune. La tête dans la lune/regarder la lune... Oh et puis vous m'enquiquiner! elle caressa la peau rugueuse de Nathaniel, presque mort de peur devant le lycanthrope.  
 
HRP: Désolée, pour cette longue inactivité, pour  ce RP minable, pour la taille ridicule de celui-ci et pour l'inutilité...
Julie Sullivan
Julie Sullivan
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques - Page 7 Empty
Re: Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques
Julie Sullivan, le  Mer 8 Juil 2015 - 22:16

Le cours avait repris de l'intérêt pour Julie, qui avait lâché un peu depuis que la Poufssoufle avait fait l'intéressante.

Bien, nous allons commencer la partie pratique du cours. Je répète encore une fois que je ne veux pas voir une seule baguette dans la main de qui que ce soit sauf des enseignants. Je ne plaisante pas. Pour des mesures de sécurité la transformation se déroulera dans la cage, je garde la surprise de la suite du cours ! Azphel, c'est à toi de jouer.

Julie regarda autour d'elle. Il y avait encore des débiles qui pensaient pouvoir utiliser leur baguette ici? Avec le règlement de Kholov? Eh ben, ça promettait...
Azphel rentra alors dans la cage, et la transformation eut lieu. Enfin. Des bruits sourds, des craquements d'os, et un cri rauque, animal, déchira le silence régna dans le parc. Julie ferma les yeux, et profita de tous ces sons, ces crissements agréables à son oreille. Puis, en rouvrant les yeux, la belle Serpentard vit Azphel, en loup garou. Elle le dévisagea encore, s'attardant sur les pattes de l'animal. Les articulations, et les griffes étaient impressionnantes. Juste ces membres.

Elle sortit de son décryptage lorsque le débile de Serdaigle ouvrit encore une fois son bec.
« Quelle est la surprise ? »

Bordel, mais si rien ne l'intéressait à celui-là, qu'est-ce qu'il foutait à tous les cours. Il lui sortait vraiment par le nez, et elle comptait bien le lui faire comprendre à la fin du cours.


HRPG: Désolée pour la nullité de ce RP...
Christopher Branwen
Christopher Branwen
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Médicomagie


Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques - Page 7 Empty
Re: Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques
Christopher Branwen, le  Jeu 9 Juil 2015 - 15:59

Le témoignage d'Azphel était intéressant, bien plus que ne l'avait été celui de Dwayne lors du cours que William avait effectué en duo avec Valentina sur ce même sujet. Faut dire que Will n'avait jamais porté Maddison dans son cœur alors qu'il appréciait le lycan à ses côtés, cela altérait probablement son point de vue sur la chose. S'en suivit une longue, longue, très longue cession de questions réponses. Le seul événement vraiment intéressant fut une élève, Laurae, qui préférait visiblement passer le reste du cours à l'infirmerie. Kyara avait aussitôt appelé Charli pour amener la jeune fille voir l'infirmière et Will avait préféré les laisser gérer, n'ayant pas le temps de sortir tout son attirail de potions et autres remèdes pour tenter de guérir l'élève sans même savoir de quel mal elle souffrait.

Le cours avait reprit aussitôt comme si de rien était, le serpent conservant son silence tout en gardant certains élèves à l'oeil. Notamment celui qui serrait sa baguette comme un dément et que Blanchet avait déjà repris, sous couvert d'avertir la totalité de la classe. L'impertinence de Bennet ne le surpris pas plus que cela et le professeur n'écoutait les réponses apportées par Azphel que d'une oreille, les rangeant dans un coin de son crâne, au cas où.

Vint ensuite la partie intéressante. La nuit était maintenant totale et la transformation d'Azphel n'était plus qu'une question de minutes. Will referma soigneusement la cage derrière l'ancien professeur, s'assurant que les différents sorts mis en place s'étaient bel et bien activés, puis s'écarta lentement, fixant à nouveau les élèves tout en observant la transformation du coin de l'oeil. Tandis qu'Azphel semblait souffrir atrocement, la réaction d'un élève en particulier attira le regard inquisiteur du legilimens. Un plaisir malsain se lisait dans les yeux du gamin tandis qu'un sourire dément tordait son visage déjà peu agréable à regarder, visiblement le môme prenait un Purée de plaisir à observer la transformation du loup-garou, comme si la souffrance l'amenait à l'extase. Rien qu'en le regardant, Will sut que le gosse n'attendait qu'une chose, pouvoir affronter Azphel et le tuer, pensant sincèrement être de taille. Un fou qui se prenait pour un héros, voilà qui était comique.
Une autre réaction, totalement opposée, attira l'attention de William. McKinley venait de demander ce qu'était la surprise, visiblement peu impressionné par ce à quoi il venait d'assister. Sortant finalement de son mutisme, le professeur s'avança à nouveau.


" La surprise arrive, ne vous inquiétez pas mais tout d'abord j'aurais un rapide rappel pour vous tous. A votre avis, que se passerait-il si l'un d'entre vous se retrouvais face à un loup-garou incapable de se contrôler ? Que se passerait-il si dans un élan de courage et d'héroïsme vous décidiez d'affronter un lycan en furie ? La réponse est simple : vous finiriez en morceaux. Votre bras vous serait arraché avant que vous ne puissiez lancer le moindre sorts et vos tripes suivraient rapidement le même chemin. Tant que Miss Blanchet et moi sommes là vous ne risquez rien mais si j'en vois un seul sortir sa baguette pour tenter de lancer un seul petit sort vers Azphel, qui est notre invité je le rappel, je me chargerais personnellement d'envoyer cet élève à Sainte-Mangouste. Est-ce que je me suis bien fait comprendre ? "

Après un court instant de silence durant lequel le regard glacial du professeur parcourut la classe, s'attardant un court instant sur Madverier, Will reprit finalement la parole, à nouveau souriant.

" Bien ! Maintenant vous allez pouvoir vous approcher de la cage afin de l'observer de plus prêt, prendre des notes, faire des croquis ou tenter de tout retenir de tête, ça c'est vous qui gérer. On va vous laisser... Cinq minutes pour observer puis... Ah, attendez une minute je dois vérifier quelque chose. "

Joignant le geste à la parole, le jeune homme ramassa une branche qu'il jeta contre la cage d'un air nonchalant. A peine celle-ci eut-elle touché les barreaux qu'un crépitement se produisit et propulsa la branche plusieurs dizaines de mètres en arrière. Le sourire du Serpentard s'agrandit tandis qu'il se tournait à nouveau vers les élèves.

" Parfait. Dernière recommandation, ne touchez pas la cage. Je pense que le résultat risquerait d'être douloureux... Je disais donc... Ah oui, vous allez avoir cinq minutes pour observer de plus prêt, suite à quoi vous retournerez vous asseoir et... L'on ouvrira la cage. "

HRP a écrit:
Bonjour ! Vous avez donc une petite semaine pour répondre et observer Azpehl de plus près, prendre des notes, faire des dessins... Bref un peu ce que vous voulez tant que vous respectez les règles Smile
Suite à quoi, nous passerons à la suite !
Ariana Hastings
Ariana Hastings
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques - Page 7 Empty
Re: Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques
Ariana Hastings, le  Ven 10 Juil 2015 - 12:38

Heureusement, la professeure réagit très vite face à la Poufsouffle, faisant venir le gardien qui emmena Laurae à l'infirmerie. Elle posa ensuite une main sur l'épaule d'Ariana et s'adressa à elle de manière réconfortante :

« Ne vous inquiétez pas, elle est entre de bonnes mains. »

La jeune Serdaigle n'en doutait pas, elle avait confiance dans les compétences du personnel de l'école. Mais cela ne l'empêchait pas d'être toujours très inquiète pour son amie. Elle se rassit cependant sur son pouf, posant ses mains bien à plat sur ses genoux pour essayer de contrôler leur tremblement, et prenant de grandes respirations pour se calmer.

Le cours reprit. La jeune fille n'écouta que d'une oreille les questions que ses camarades posaient à l'intervenant. Elle aurait probablement pu trouver une bonne question elle aussi, mais elle n'était pas en état.

Bien vite, Professeur Blanchet annonça la partie pratique du cours. L'intervenant, Azphel, adressa un grand sourire à cette dernière et commença à se déshabiller. Ariana baissa les yeux jusqu'à ce qu'elle entende le bruit de la cage. Elle redressa la tête. Azphel était désormais enfermé, regardant les élèves d'un air paisible, et entreprit sa transformation. C'était assez impressionnant et Ariana, même pas si pas tout à fait rassurée, était heureuse d'avoir pu assister à un tel événement au moins une fois dans sa vie sans avoir peur de se faire attaquer par la suite. La bleue et bronze scruta les réactions de ses camarades jusqu'à ce que la voix de West l'interrompe. Il rappela aux élèves quelques consignes de sécurité et les informa qu'ils pouvaient maintenant se lever pour aller observer le loup-garou de plus près. Ariana se précipita sur son sac pour attraper un morceau de parchemin et une plume afin de prendre le plus de notes possibles. Elle venait de se lever quand la voix de West lui parvint de nouveau et la figea sur place.

« Vous allez avoir cinq minutes pour observer de plus prêt, suite à quoi vous retournerez vous asseoir et... L'on ouvrira la cage. »
Ashton Parker
Ashton Parker
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage
Occlumens
Manumagie (Niveau 1)


Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques - Page 7 Empty
Re: Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques
Ashton Parker, le  Ven 10 Juil 2015 - 20:21

Puisqu'il avait l'occasion de parler à un vrai Loup-Garou, et en le sachant, Ashton avait demandé s'il était possible de faire de la magie au cours d'une transformation. Ce à quoi Azphel répondit qu'il n'avait pas tenté mais qu'il n'était pas possible de manier une baguette, ça le Gryffondor s'en doutait un peu, et qu'une transformation présentait suffisamment d'avantages sans avoir besoin de la magie. D'autres élèves continuèrent de poser des questions et Parker fut un peu distrait par un membre du personnel de Poudlard qui passait par là avant de se rendre dans le château.

Blanchet rappela à tout le monde que l'utilisation des baguettes était interdite durant le cours et Ashton se garda bien de sortir la sienne. Elle invita ensuite Azphel à se rendre dans la cage prévue spécialement pour l'occasion. Alors qu'il se déshabillait, le sang-mêlé se demanda si certaines cicatrices étaient arrivées durant des transformations, ce qui était certainement le cas. Pendant un moment il ne se passa rien, le sorcier était dans la cave et les élèves attendaient en silence que quelque chose se produise.

Puis, la transformation commença. C'était apparemment très douloureux puisque le Loup-Garou poussa un cri en se laissant tomber au sol. Cela donnait l'impression que chaque os de son corps se brisait pour laisser place à l'animal. Un hurlement inhumain résonna dans le parc alors que le processus s'achevait. Ashton se dit que les premières années actuellement dans leurs dortoirs devaient flipper leur race en entendant tout ça. En tout cas c'était sans aucun doute une expérience très impressionnante à voir, et le Gryffondor n'était pas impressionné facilement.

West en profita pour faire un petit rappel sur leurs chances de survie face à un Loup-Garou lors d'une transformation, c'est-à-dire quasiment nulle. Il leur annonça qu'ils pouvaient à présent observer la créature, prendre des notes, faire des croquis, mais ne pas trop s'approcher de la cage. Ashton se leva pour aller voir le Lycan d'un peu plus près mais n'avait pas spécialement prévu de noter quoique ce soit. Il avait une assez bonne mémoire et ça suffirait largement. De plus, il trouvait ça légèrement intrusif dans l'intimité d'Azphel de se ramener pour faire un croquis alors qu'il était en transformation.
Julie Wolff
Julie Wolff
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques - Page 7 Empty
Re: Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques
Julie Wolff, le  Sam 11 Juil 2015 - 15:56

Julie décrocha du cours au moment où les potions étaient abordées. Il fallait avouer que malgré sa soif de savoir, la bleue et bronze avait beaucoup de difficultés à rester attentive bien longtemps, particulièrement quand le sujet ne l'intéressait pas plus que ça. Bien sûr elle était curieuse d'en savoir plus sur les lycans, le problème se dirigeait plutôt vers les potions, cette matière n'était pas son fort, trop d'ingrédients et de détails à retenir. Tout comme l'histoire et toutes ces dates. Alors elle se perdit dans ses rêves, oubliant complètement de prendre des notes. De toute façon si elle en avait besoin, elle connaissait plusieurs personnes qui pourraient lui prêter les siennes.

Ce fut le fameux Azphel qui réussti à tirer Julie de sa torpeur, en racontant son histoire, une histoire touchante et passionnante. Jamais la serdaigle n'aurait cru que la transformation était si douloureuse et encore moins que la lycanthropie pouvait guérir un cancer. C'était à la fois merveilleux et terrifiant. A la fin de ce récit, la parole fut donnée aux élèves qui posèrent toutes sortes de questions au lycan.

Julie replongeait peu à peu dans le monde des rêves quand quelqu'un d'autre attira son attention. Ou plutôt un son, une voix, la voix de son ancienne amie. Ariana hurla d'un ton désemparé le nom de Laurae. Julie se retourna vivement pour voir ce qui avait provoqué le cri de l'autre serdaigle. Elle découvrit alors le corps d'une élève étalé par terre, pris de convulsions. Du sang coulait le long du visage blafard de la dénommée Laurae. La scène n'était pas des plus belles à voir et Julie ne put s'empêcher de s'inquiéter pour cette fille qu'elle ne connaissait même pas. Très vite un homme arriva et l'emporta vers l'infirmerie. Le cours continua comme si de rien n'était mais Julie avait du mal à retirer l'image ensanglantée de la fille de sa tête. Elle se tourna alors vers Ariana qui ne semblait pas non plus se remettre de l'évènement. Si la française avait pu, elle aurait rejoint son ancienne amie pour lui faire part de sa compassion et pour la réconforter. Seulement elle se trouvait en cours et ce comportement n'était pas le bienvenu.

La serdaigle était de moins en moins concentrée sur le cours, à vrai dire elle attendait la partie pratique avec impatience. A son habitude elle posait plein de question mais là elle aurait voulut que personne n'en pose pour passer plus vite à la suite. Bien sur le moment de la transformation ne dépendait pas d'eux mais de la pleine lune, Julie allait donc devoir prendre son mal en patience.

A plusieurs reprises les professeurs les prévinrent de ne pas sortir leur baguette. Cela paraissait être une évidence pour Julie, ils étaient là pour apprendre, pour observer dans le cadre d'un cours sécurisé, utiliser sa baguette contre le loup-garou serait de la pure idiotie. Mais apparemment tout le monde ne pensait pas la même chose. *Tant pis pour eux, ce sont eux qui paieront les dégâts s'ils agissent* pensa Julie tout en se disant que certaines personnes devraient parfois réfléchir un peu plus.

Puis ce qu'attendait Julie arriva enfin.

- Bien, nous allons commencer la partie pratique du cours. Je répète encore une fois que je ne veux pas voir une seule baguette dans la main de qui que ce soit sauf des enseignants. Je ne plaisante pas. Pour des mesures de sécurité la transformation se déroulera dans la cage, je garde la surprise de la suite du cours ! Azphel, c'est à toi de jouer, annonça le professeur Blanchet.

Le lycan commença à se déshabiller sous les yeux des élèves. Julie observa ses muscles et ses cicatrices en se posant quelques questions. *Est-ce à cause de sa lycanthropie qu'il est aussi musclé et qu'il a autant de cicatrices ?*. Puis elle détourna rapidement le regard, avec gêne, quand elle se rendit compte à quel point elle fixait le torse d'Azphel, bien qu'en toute innocence. Quand elle releva la tête il était déjà enfermé dans la cage. Il semblait paisible et pourtant un détail perturbait l'élève : son regard. Celui-ci était profond et si mystérieux, froid mais chaleureux. Julie détestait cela, les yeux étaient le reflet de l'âme et elle détestait ne pas pouvoir y lire. Puis elle déporta son attention du regard d'Azphel quand celui-ci se cambra vivement. Le loup-garou commença peu à peu à prendre dessus sur son être tout entier. Des cris bestiaux s'échappaient de sa bouche tandis qu'il gesticulait dans tous les sens et que ses os se brisaient dans des grincements désagréables. Julie observait plus attentive que jamais l'impressionnante transformation. La souffrance de cet homme, bientôt devenu loup, transparaissait au travers de tout son corps. Rien qu'a cette vue, la blonde vénitienne partageait sa douleur avec compassion. La scène l'horrifiait et pourtant elle ne pouvait détacher ses yeux de ce spectacle unique. Tout autour d'elle avait disparu, seul l'imposant loup-garou existait encore. *Wow* rien d'autre ne lui vint à l'esprit.

- Quelle est la surprise ?

Au son de cette voix tout réapparut, le parc, les torches, les poufs, les professeurs, les élèves. Elle se tourna, un brin agacée vers la personne ayant posé cette question. Sans étonnement elle découvrit qu'il s'agissait du petit malin de sa maison. Sa question reflétait son manque d'intérêt envers ce qui venait de se produire et Julie ne compris pas ce jeune garçon. Ne savait-il pas que ce qu'ils venaient de voir n'allait sûrement plus jamais se reproduire sous leurs yeux ? Ils avaient la chance d'assister à une transformation de lycan sans danger et lui il pensait seulement à la surprise ? *Ce gamin est désespérant*. Julie soupira.

Sans donner plus d'informations sur la fameuse "surprise" le professeur West autorisa les élèves à s'approcher de la cage, sans néanmoins la toucher, afin de prendre des notes ou de faire des croquis. Julie ne se le fit pas dire deux fois et s'avança avec curiosité vers la cage. Elle détailla du regard chaque membre impressionnant du loup-garou avant de les dessiner sur un bout de parchemin. Le résultat était plutôt ressemblant, après tout la bleue et bronze était assez douée en dessin. Puis elle retourna s'installer dans son pouf attendant avec excitation que les professeurs ouvrent la cage.


HRPG : Excusez-moi pour cette longue absence...
Kohane W. Underlinden
Kohane W. Underlinden
MDJ-GestionnaireHarryPotter2005
MDJ-Gestionnaire
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques - Page 7 Empty
Re: Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques
Kohane W. Underlinden, le  Dim 12 Juil 2015 - 19:45

Après avoir écouté les réponses à mes questions, j'avouai que je décrochai à nouveau un peu. Franchement, ces cours du soir n'étaient pas pour moi. Tandis que d'autres parlaient autour de moi, j'étouffai discrètement un bâillement. Quel coup de barre !
Perdue sur mon petit nuage dodo, je ne fus ramener à la réalité que par un cri effroyable. Je sortis de ma rêverie pour voir une élève que je connaissais un peu -Ariana- crier sur le corps d'une autre qu'il m'avais semblé déjà voir auparavant. Celle-ci était prise de convulsions, du sang coulant sur son visage. Face à cette scène... incroyable et inattendue, je poussai un cri d'horreur. Je sentis mon coeur s'affoler en même temps que je me levai. Je bafouillai quelques mots incohérents.
Mme.Blanchet prit alors les choses en main, en bonne professeure qu'elle était. La présence d'adultes parmi nous me calma quelque peu. Eux, savaient ce qu'il fallait faire face à une telle situation.
La jeune Poufsouffle fut envoyée à l'infirmerie.
- Ne vous inquiétez pas, elle est entre de bonnes mains, rassura Mme.Blanchet.
Je me rassis en soupirant. Qu'est-ce qui avait bien pu se passer ?
Lentement, le cours reprit. Hors de question de l'annuler !

Quelques autres questions furent encore posées. Je les écoutai qu'à moitié, encore sous le choc de ce qui venait de se produire. L'image de la Poufsouffle au sol, en sang, me revenait sans cesse en tête. Nerveuse, j'agrippai les plis de ma jupe, les dents serrées. Jamais une telle scène ne s'était produite sous mes yeux. Je me mordis la lèvre.
- Je crois que nous en avons terminé avec les questions et que nous allons bientôt passé à un côté plus animal du cours.
Cette phrase, dite sur une intonation différente de toutes les autres me fit relever la tête. M.Azphel lançait un regard amusé à nos deux professeurs. Je me demandai alors quel était ce côté plus animal du cours. Sans en prendre vraiment conscience, je frissonnai. Déjà, le sujet n'était pas bien rassurant -les loups garous. Mais la nuit était là, ce qui n'était pas pour mettre plus en confiance. Cependant, nous étions dans un cours, a priori il ne devrait pas y avoir de morts. A priori...

- Bien, nous allons commencer la partie pratique du cours, déclara Mme Blanchet. Je répète encore une fois que je ne veux pas voir une seule baguette dans la main de qui que ce soit sauf des enseignants. Je ne plaisante pas. Pour des mesures de sécurité la transformation se déroulera dans la cage, je garde la surprise de la suite du cours ! Azphel, c'est à toi de jouer.
J'ouvris de larges yeux. Elle avait bien parlé de transformation ! Nous allions donc assister, en direct, à la transformation d'un lycan ? Etait-ce bien raisonnable et sécurisé ? Et si jamais il y avait un problème avec la cage ? Et si jamais M.Azphel était bien plus puissant qu'on ne pouvait le penser ? Et si jamais... OK, je me posais beaucoup trop de questions. Mais quoi, c'est vrai ! Un loup garou ! Créature classée XXXX, incontrôlable et indomptable. Dangereuse et cruelle. Même l'idée que M.Azphel ait prit de la potion Tue-Loup ne me rassurait pas. D'accord, j'étais une Gryffondor, maison connue pour son courage et son goût du danger. Cependant, je n'étais quand même pas inconsciente et je savais reconnaître quand il fallait faire demi-tour. Intérieurement, je priai pour que tout se déroule bien, comme l'espéraient les professeurs.

M.Azphel se débarrassa de ses vêtements avant d'entrer dans la cage que M.West referma. De là où je me trouvais, je ne distinguais pas grand chose dans la cage ; il aurait fallu que je m'approche. Néanmoins, je vis la silhouette du lycan se cabrer en avant avant de tomber à quatre pattes au sol. Un cri rauque nous parvint. Avec une sueur froide, je jetai un coup d'oeil à Julie, laquelle semblait absorbée par cet évènement. Elle scrutait chaque mouvement avec une attention accrue.
Je me rappelai de ce que j'avais entendu pendant le cours, et de ce j'avais moi-même lu sur la terrible souffrance endurée lors de la transformation. J'eus un pincement au coeur en pensant à ce qu'étais en train de subir M.Azphel, ici même, sous mes yeux.
Lorsqu'un second hurlement nous parvint, je compris que c'était fait : l'homme était loup. L'humain était désormais animal. La transformation était achevée. Jamais de toute ma vie je n'aurais imaginé assister à un tel truc ! Incroyable ! Malgré ma peur (et ma légère paranoïa, je dois l'avouer), j'étais fascinée par ce que je voyais.

La voix d'un Serdaigle me sortit de mon observation. Il demanda, d'une voix qui me parut nonchalante face à ce qui venait de se passer, quelle était la surprise. J'arquai un sourcil. N'avait-il donc rien observé de ce qui s'était passé ? Ne se sentait-il donc pas subjugué par cet évènement peu commun ? Avec un léger rictus, je reconnus ce garçon comme étant celui qui était arrivé en caleçon. Tout pour se faire remarquer !
M.West répondit calmement que la surprise arrivait. Puis il enchaîna sur les dernières mises en garde :
- A votre avis, que se passerait-il si l'un d'entre vous se retrouvais face à un loup-garou incapable de se contrôler ? Que se passerait-il si dans un élan de courage et d'héroïsme vous décidiez d'affronter un lycan en furie ?
"On se ferait étriper, déchiqueter, égorger, dévorer et tout ce que vous voudrez", pensai-je avec amertume.
- La réponse est simple, continua M.West, vous finiriez en morceaux. Votre bras vous serait arraché avant que vous ne puissiez lancer le moindre sorts et vos tripes suivraient rapidement le même chemin.
J'eus un sourire un peu sarcastique. Merci de nous le rappeler, professeur ! J'apprécie. Il ajouta que tant que lui, et Miss Blanchet seraient là, nous serions en sécurité. En revanche, pas de baguette ! Le premier qui sortirait la sienne aurait droit à un aller direct (sans retour) à Sainte-Mangouste, made by William West.
Il nous lança un regard glacial, pour être sûr de s'être bien fait comprendre. J'esquissai un imperceptible hochement de tête.

- Bien, reprit-il, maintenant vous allez pouvoir vous approcher de la cage afin de l'observer de plus prêt, prendre des notes, faire des croquis ou tenter de tout retenir de tête, ça c'est vous qui gérer. On va vous laisser... Cinq minutes pour observer puis... Ah, attendez une minute je dois vérifier quelque chose.
Sous mes yeux intrigué, il lança une branche contre la cage. J'entendis alors un crépitement et ladite branche fut propulsée une dizaine de mètres en arrière. Hum... je n'aimerais pas être à sa place.
-Parfait. Dernière recommandation, ne touchez pas la cage. Je pense que le résultat risquerait d'être douloureux...
Comme si on avait l'intention de la faire !
-Je disais donc... Ah oui, vous allez avoir cinq minutes pour observer de plus prêt, suite à quoi vous retournerez vous asseoir et... L'on ouvrira la cage.
Cette dernière phrase eut pour effet de me glacer le sang : aucun danger ? Aucune danger ? Et comment feront-ils, une fois la cage ouverte, hein ?!
Mes pensées s'affolèrent jusqu'à ce que je voie Julie, se diriger, parchemin à la main, vers la cage. Je me rappelai alors que nous étions autorisés à nous approcher.

Férue de dessins, je fouillai dans me sac pour en sortir, moi aussi, un bout de parchemin (froissé) et de quoi croquer cette adorable silhouette de lycan. Puis je rejoignis Julie qui détaillait avec attention chaque membre de la créature.
A mon tour, je tournai autour de la cage, griffonnant une silhouette d'ensemble avant de m'attaquer à quelques détails. Je fis un halte plus longue pour dessiner la queue touffue du loup. J'aurais bien été tentée de toucher, pour voir si c'était doux. Mais, bien évidemment, je ne m'y risquai pas. Mourir déchiquetée à seize ans n'était vraiment pas mon rêve.
Après avoir achevé mes croquis, je retournai m'asseoir près de Julie. Je lui fis un sourire un peu angoissé et me penchai vers elle :
-A ton avis, il va se passer quoi, quand les profs auront ouvert la cage ? On va tous se faire déchiqueter ?
Je regardai mon amie avec un air ultra sérieux :
-J'estime être trop jeune pour mourir ! achevai-je d'un ton entre le rire nerveux et l'angoisse totale.


HRPG : désolée pour cette longue inactivité, j'espère que ce long post me rattrapera un peu et j’essaierai de faire mieux pour la suite du cours !
Invité
Anonymous
Invité

Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques - Page 7 Empty
Re: Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques
Invité, le  Dim 12 Juil 2015 - 19:50

Lyria observait tout ce qu'il se passait autour d'elle, aussi silencieuse qu'à son habitude. Quand elle vit le dénommé Azphel se transformer, elle grimaça inconsciemment. La douleur que la transformation devait occasionné étant pourtant une douleur abstraite pour elle, en le voyant passer d'homme à loup elle tenta de s'imaginer ce que ça pouvait faire ressentir, sans y parvenir

* Mon dieu.. Est ce qu'on s'habitue un jour réellement à la douleur ressentit ?..*


Une fois le lycan transformé, la jaune et noire se pencha en avant comme pour admirer ce qu'elle voyait. Sa curiosité envers lui était presque tangible, un sourire éclaira donc son visage quand on leur demanda de se rapprocher pour pouvoir observer Azphel. Prenant un crayon pour dessiner au mieux le loup, elle marcha doucement en direction de la cage. Poussant un soupir, elle entreprit de représenter le mieux possible, c'est à dire de façon médiocre vue son talent en dessin. Puis otut d'un coup, son crayon s'arrêta sur son parchemin. Relevant la tête vers ses professeurs, la septième année venait d'analyser les paroles prononcées par Mr West.

* Ils vont ouvrir la cage ?... Ils sont tarés !! Ok il a dit être capable de se contrôler, et ils ne sont pas idiots. Mais ils se rendent compte de la panique que ca pourrait occasionné ? Et si jamais ça tourne mal malgré tout ?.. Le Kohlov à accepté ça ?.. *

Sa réaction fut sans doute perçut par d'autres, mais de cela elle ne se préoccupa. Secouant la tête discrètement, Lyria retourna à son dessin, et sa prise de note. Elle tenta de voir et de noter les traces de l'homme à travers les traits du loup. L'inquiétude, bien présente, lui nouait l'estomac. En regardant son dessin, ne ressemblant à rien et à moitié fait, elle fut dépitée et décida donc de repartir à sa place non sans un dernier regard au loup garou.
Julie Sullivan
Julie Sullivan
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques - Page 7 Empty
Re: Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques
Julie Sullivan, le  Dim 12 Juil 2015 - 21:51

Plusieurs élèves s'étaient déjà approchés de la cache, certains curieux, d'autres moins. C'est ainsi qu'Ashton, deux certaines, une Gryffondor et une Poufssoufle s'étaient déjà avancés vers la cage. Un loup garou en cage, cela perdait beaucoup cela dit. Certains élèves s'activaient pour prendre des notes sur des parchemins, froissés quelquefois. Julie arqua un sourcil. Elle détestait ces papiers fourrés dans les sacs, qui en ressortaient comme des chiffons. Son côté maniaque ressortit un peu plus lorsqu'elle reposa ses yeux sur Azphel.
C'était vraiment pas très beau un Lycan. Viril, oui, mais pas à la beauté pure. Ses trois poils sur le caillou eurent pour effet d'inciter Julie à se toucher sa longue crinière, posée le long de son épaule droite.

" Parfait. Dernière recommandation, ne touchez pas la cage. Je pense que le résultat risquerait d'être douloureux... Je disais donc... Ah oui, vous allez avoir cinq minutes pour observer de plus prêt, suite à quoi vous retournerez vous asseoir et... L'on ouvrira la cage. "

Julie se leva lentement, passa sa main sur un pli de sa robe de sorcier et s'avança vers la cage. Elle observa les yeux d'Azphel, seule âme véritable selon la jeune Serpentard. Deux gros yeux noirs se posèrent sur elle en retour, et Julie descendit alors lentement vers ses mains, à nouveau obnubilée par ces membres. Puis, sur la colonne vertébrale, ressemblant à ceux de certains elfes de maison croisés dans l'école d'ailleurs.

* Pas besoin de parchemin pour se rappeler d'une créature aussi passionnante et repoussante à la fois.* songea-t-elle.

Julie eut de la peine pour Azphel. Se faire dessiner en étant mis à nu ainsi relevait d'une intrusion d'intimité. Enfin bref, s'il avait accepté, c'était son choix.
Elle fit demi-tour, et se rassit sur son pouf, délicatement, gardant le dos droit et croisant ses longues jambes.
Evelynn Kayne
Evelynn Kayne
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques - Page 7 Empty
Re: Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques
Evelynn Kayne, le  Dim 12 Juil 2015 - 22:45

La transformation avait débuté depuis déjà quelques minutes et le résultat était surprenant. Azphael faisait peur. Lorsqu'ils eurent l'autorisation de West, pratiquement tous les élèves présents dans l'assemblée s'approchèrent de la cage. Sous les explications et recommandation de West, personne ne toucha les barreaux, ils étaient trop dangereux. Armée d'un crayon à papier ainsi que d'un cahier fabriqué en feuille de parchemin, la lionne s'approcha de la cage pour observer de plus près le metamorphe. De plus près c'était nettement plus impressionnant et plutôt génial. Eléna essaya de retenir quelques points plus ou moins important comme : la morphologie de la créature, son attitude, ses gestes, ses caractéristiques physiques et ses interactions envers les élèves. La gryffone ne s'essaya pas au dessin. C'était bien trop compliqué pour elle de faire le schéma d'une telle bestiole. Elle se contenterait de ses écrits. En-tout-cas, tous les élèves semblaient intéressés par le cours. West et Blanchet pouvaient être fiers d'eux et du travail qu'ils avaient fourni pour ce cours. Mais connaissant la professeur de soin aux créatures magiques, Eléna savait que quelque chose d'autre arriverait par la suite.
Eileen I. Hilswood
Eileen I. Hilswood
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques - Page 7 Empty
Re: Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques
Eileen I. Hilswood, le  Dim 12 Juil 2015 - 22:45

Izsa écouta la réponse du lycan d'une oreille attentive. Cinq ans pour parvenir à se contrôler... Ça faisait pas grand chose, non ? Bon, à l'échelle d'élèves, c'était un quart de leur vie, cependant ça n'était pas insurmontable du tout. A l'échelle d'une vie entière de sorcier - plus longue que celle de moldu donc - ce n'était rien du tout !
Elle nota également dans sa tête que Azphel, bien qu'il disait que c'était l'isolement qui lui avait permis de prendre le contrôle sur son loup, ne semblait pas préconiser cette technique comme était la seule et unique vérité. Il y avait sans doute d'autres moyens, selon la personnalité et les capacités du sorcier. Du moins il fallait espérer, car Izsa ne comptait pas ne plus voir son ami Poufsouffle pendant cinq ans entiers. Morgan trouverait sans doute sa propre méthode.
Elle mémorisa également qu'il dit que le contrôle était plus compliqué pour les jeunes loups-garous. Pas très étonnant : bien sûr un sorcier moins doué aurait plus de mal à contrôler son instinct animal.

C'est alors qu'arriva la partie la plus intéressante du cours. Parce que la théorie, c'était bien joli, mais rien ne valait la pratique !
La jeune fille fixa donc la suite des évènements sans chercher un instant à détourner le regard. Surtout pas quand il se mit à poil, ça aurait été triste de rater un tel spectacle. Ses yeux se posèrent sur le torse nue du loup-garou - bien conservé pour un vioc - et son regard s'arrêta un instant sur les nombreuses cicatrices qui l'ornait. Elle le savait, c'était là le lot de toute ces transformations violentes et douloureuses.
L'homme fut ensuite enfermé dans la cage de métal et... et... Izsa tapota ses doigts contre son genou, impatiente. Rien, ils ne faisaient que poireauté pour l'instant.

Tout à coup, l'homme se tendit, et elle put deviner la douleur qui arrivait. Et ce n'était que le début : un cri inhumain déchira l'air, semblant porter toute la souffrance du monde. Des craquements retentir, et résonnèrent en elle, si bien qu'elle avait l'impression que c'étaient ses propres os qui se brisaient. Cela la terrifia, si bien qu'elle en eut presque envie de vomir. Elle avait l'impression d'être devant un film d'horreur, lorsque la tension devient oppressante alors que le point culminant de l'horreur parvient. Sauf qu'elle n'avait pas la distance habituelle avec la télé, si confortable, avec pop-corn et canapé pour relativisé sa peur. Cette fois ce n'était pas un film : c'était la réalité.
Elle ne détourna pourtant pas les yeux, se forçant à supporter le spectacle. Elle tenait à e prouver à elle-même qu'elle en était capable.

Puis, après ce qui lui sembla être une éternité, la transformation s'arrêta. Un loup prenait à présent place dans la cage, et elle pu enfin déglutir. Qu'allait-il se passer à présent ?
West y répondit, dans un long monologue explicatif.

" Je disais donc... Ah oui, vous allez avoir cinq minutes pour observer de plus prêt, suite à quoi vous retournerez vous asseoir et... L'on ouvrira la cage. "

Ahaha, très drôle. Non, il était sérieux ? Aussitôt, Izsa serra sa baguette dans sa main, malgré les mises en garde des professeurs. Elle avait très exactement cinq minutes pour se rappeler de ce qui avait été dit lors du cours commun avec West et Boccini. Elle tentait de se souvenir de ce qu'ils leur avaient donné comme conseil, ais c'était pas gagné...
Wilum Järviden
Wilum Järviden
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques - Page 7 Empty
Re: Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques
Wilum Järviden, le  Mer 15 Juil 2015 - 10:38

Le canadien éprouva des sentiments contradictoires qui le firent pendant un instant suffoquer. Il fixa avec appréhension l'hybride dans la cage métallique. Malgré son angoisse, le jeune homme était curieux de la suite du cours. Peut-être qu'il y aura un peu plus d'ambiance dans les minutes qui vont suivre. Il avait une certaine fascination vis-à-vis du loup-garou, la lueur meurtrière dans ses yeux sombres l'électrisait, impatient de le voir sortir les crocs. Son humour douteux le fit sourire avec suffisance. Le professeur William entama un long discours de mis-en-garde que Wilum n'écouta que d'une seule oreille. Il n'a pas des envies suicidaires pour tenter quoi que ce soit de stupide. D'après ses pronostics il lui reste encore trente-deux ans à vivre au minimum...

- Tant que Miss Blanchet et moi sommes là vous ne risquez rien mais si j'en vois un seul sortir sa baguette pour tenter de lancer un seul petit sort vers Azphel, qui est notre invité je le rappel, je me chargerais personnellement d'envoyer cet élève à Sainte-Mangouste. Est-ce que je me suis bien fait comprendre ?

Franchement, Wilum n'aime pas le professeur de potion. Il soupira discrètement. Sa menace le lui fait pas du tout peur. Qu'il essaye de l'envoyer à Sainte Mangouste pour voir ! Son père ne se chargera pas de l'envoyer dans cet hôpital miteux, mais six pieds sous terre faire un petit coucou à ses ancêtres. Miss Blanchet est bien plus menaçante que le brun ténébreux et encore, elle n'a pas besoin de proférer des menaces pour se faire comprendre. Il est si pathétique ce prof ! Ce n'est pas non plus l'amour fou, passionnel entre lui et la professeure de soins aux créatures magiques, mais il l'apprécie.

Pas très enclin à dessiner le loup-garou, le Serpentard s'était accroupi à une bonne distance de la prison de fer de l'animal. Il l'observa sous tous les angles, appréciant ses pupilles froides qui brillaient légèrement. Il grimaça encore une fois en avisant le corps de la bête. Passablement déçu par la corpulence de celle-ci -lui qui l'imaginait bien plus imposant- il se releva pour retourner dans son pouf moelleux qui l'accueillit de bonne grâce. Il s'y affala, la mine ennuyée. Les loups-garous sont vraiment des espèces néfastes ! Le spectacle était de mauvais goût et il pria Salazar pour que le cours s'achève rapidement. Son ventre était noué. Bientôt, plus aucune barrière ne les séparera du lycan.
Lizzie Cojocaru
Lizzie Cojocaru
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques - Page 7 Empty
Re: Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques
Lizzie Cojocaru, le  Mer 15 Juil 2015 - 12:22

Navrée pour le retard, mes moyens de connexion sont "sous-optimaux".

L’homme plongea son regard dans le sien, et un instant, la blairelle le craint Legilimens. Comme un murmure ouaté, la voix de Blanchet raisonna sans parvenir à briser l’attention que la Poufsouffle accordait a trentenaire.
- Miss Bennet, nous sommes en cours. Il ne me semble pas que nous ayons dit que vous pouviez tutoyer Azphel. Surveillez votre langage à l'avenir.
- On croirait entendre ma mère, siffla-t-elle, à peine audible.
- La chasse est très intéressante oui. C'est très différent de notre comportement humain en fait, grâce au développement de notre ouïe et notre odorat. Elle a tout d'une traque animale en effet et j'admets trouver cela très excitant. Trouver des cibles dans la forêt est un bon moyen de se concentrer sur quelque chose d'inoffensif et de contenir nos instincts primaires, de ne pas les laisser s'orienter vers d'innocents être humains.
La jaune et noire hocha la tête un peu déçue. Rien ne laissait présager d’un mensonge, et pourtant, qu’est-ce que cela aurait pu donner une légitimation à l’apparition de l’autre matin... Non, la bestialité de la chasse était un fantasme d’écolière.

Sa serpentueuse voisine questionna alors l’acquisition des facultés de contrôle. Le lycan y répondit par la conscience d’être un danger pour autrui, ainsi que du temps. L’isolement avait nécessité près de cinq ans, la meute était peut-être plus efficace. Le bras tremblant d’excitation, la préfète nota surtout la suite. « Si on laisse la bête prendre le dessus ne serait-ce qu'une seule fois, il faut tout recommencer à ça devient très compliqué. » Ça sentait le vécu. Elle était sûre qu’il lui avait menti. Et ça ouvrait bien des possibilités. Miss-lunettes rebondit sur ce que Bennet avait sous-entendu, ouvrant la voix d’un pseudo cours de philo moins soporifique qu’on l’aurait pu croire.
- Qu'est-ce que ça vous fait d'être un loup-garou parmi les humains ? Cette sauvagerie, est-ce qu'elle n'existe pas déjà chez des humains non-lycans ?
Azphel répondit à l’affirmative, comparant au passage la bestialité de la transformation à haine que chaque être humain porte en lui. Vrai, chacun n’était que pulsion, mais n’était-ce pas là l’essence de la vie ?

Blanchet annonça la fin des questions et le brun entra dans la cage. Il les dévisageait un à un, de son regard bizarrement paisible et hypnotisant et sondeur. La trappe se verrouilla et l’homme se cambra, débutant sa transformation dans un sourd hurlement. L’observant, fascinée, la septième année y lut l’ultime confirmation que ce n’était pas un rêve, ou un souvenir falsifié, elle avait déjà vu un loup-garou. Elle n’avait pu inventer une telle précision et en marquer à l’encre indélébile sa mémoire. Elle repensa, fébrile, à ce prénom lâché sans mode d’emploi, Evan. Il fallait trouver son nom, son adresse, le retrouver, lui ! Sa plume courrait sur le papier, elle ne savait plus ce qu’elle écrivait, et finit par la lâcher sans s’en apercevoir. Muette, elle observait le loup-garou ; elle se sentait présente, enracinée par le spectacle, mais aussi déjà un pied dans l’ailleurs, dans la quête.

Des voix lui parvinrent sans l’atteindre tout à fait.
- Quelle est la surprise ?

- La surprise arrive, ne vous inquiétez pas ; vous allez avoir cinq minutes pour observer de plus près, suite à quoi vous retournerez vous asseoir et... L'on ouvrira la cage.
- C’est plus une surprise, marmonna Bennet en se levant. Si Laguz n’avait quitté sa manche, elle n’avait pas peur. La dernière fois qu’elle avait vu un lycan, sa vie n’avait été mise en danger, pourquoi maintenant ? Elle s’approcha de la cage, voulant faire courir ses doigts sur les barreaux, se rappelant au dernier instant du bruit qu’ils avaient fait au contact du projectile non-identifié. La jeune femme toisa, intrusive peut-être, les moindres parcelles du corps du loup, en cherchant des signes distinctifs par rapport à sa précédente vision.
Kyara Blanchet
Kyara Blanchet
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques - Page 7 Empty
Re: Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques
Kyara Blanchet, le  Ven 17 Juil 2015 - 14:41

Azphel ne tarda pas à se transformer, ce fut époustouflant, c'était la deuxième fois de sa vie que la professeure de soins aux créatures magiques voyait une transformation. Elle n'avait pas eu l'occasion d'admirer le spectacle lors de la première fois, elle allait en profiter à présent. En quelques minutes, elle s'acheva, le coeur de Kyara battait rapidement, même sous sa forme de loup, Azphel avait un certain charme. Pfiouuu, ça n'allait plus chez elle hein. Soupirant légèrement, la Française laissa le soin à son collègue de donner les consignes.

Ils avaient cinq minutes pour s'approcher de la cage, sans la toucher bien évidemment. Kyara ne lâchait pas les élèves des yeux faisant la navette entre ceux qui étaient autour de la cage et ceux se trouvant encore sur les sièges. Quelque chose de dérangeant attira d'ailleurs le regard de la professeure de soins aux créatures magique. Izsa, elle avait sa baguette dans sa main. Inspirant profondément, Kyara jeta un coup d'oeil à William. Ce dernier semblait aussi avoir remarqué cela, mais tourna le regard. Super, il avait des préférés. Ce n'était pas le cas de l'ancienne serpentard.

- Miss Hilswood ! Votre baguette ! Auriez-vous de la cire dans les oreilles ? Vous venez de faire perdre 5 points à votre maison et vous rangez ça de suite ou vous quittez le cours ! Grace à votre camarade, l'exercice est écourté ! Tout le monde à vos places, on va passer à la suite !

Tandis qu'elle laissait le soin aux élèves de retourner s'installer et à Izsa de ranger définitivement sa baguette, Kyara alla jusqu'à William et murmura quelques mots à ses oreilles.

- Hey, si quelque chose dérape ça tombe sur nous alors arrête de laisser passer les choses West. Je n'ai pas envie de perdre mon job car tu cèdes devant une jeunette okay ?

S'éloignant de nouveau de son collègue, Kyara alla ensuite vers la cage.

- Nous allons maintenant ouvrir la cage, Azphel va passe entre les rangs. Pas de panique, il ne vous fera rien, nous veillons avec William. Les plus peureux peuvent partir maintenant.

Pointant sa baguette sur la cage, Kyara ouvrit le verrou ...


[hrpg : vous aurez une semaine à partir du post d'Azphel, merci de ne pas prendre son libre arbitre !]
Devon Starck
Devon Starck
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques - Page 7 Empty
Re: Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques
Devon Starck, le  Ven 17 Juil 2015 - 17:59

¤ ¤ LR ¤ ¤ Le cours avait prit une autre dimension, bien loin des formats classiques que l'on observait des décennies plutôt à Poudlard. Les réactions des élèves face à sa transformation s'étaient faites muettes, Azphel maintenant transformé devenait sourd à ce qu'il entendait. Paradoxal quand on sait que ses sens en devenaient accrus. Mais il était quelqu'un d'autre et bien qu'il avait pleine conscience de sa force, sa bestialité, et qu'il la contrôlait sans difficultés, les paroles autours de lui et les réactions appartenaient à des fantômes, des nuisances extérieures qu'il pourrait balayer si elles interféraient avec son calme.

¤ ¤ ¤Sa transformation s'était toujours déroulée tel quel, totalement conscient de ce qui lui arrivait mais à la fois détachée de toute humanité et du moindre sentiment pour les personnes qui l'entouraient. S'il ne se contrôlait pas, il n'y avait que deux ou trois personnes dans son cercle restreint d'amis pour qui il était certain de réussir à contrôler ses actes... Il n'aimait pas cette facette de lui mais il était ainsi fait.
A l'état d'homme, Azphel se demandait souvent si cette particularité avait un lien avec sa profonde attirance pour la magie noire et sa répulsion des moldus.

¤ ¤ ¤ ¤ ¤ Il entendit Will prendre sa défense tout comme Kyara avant lui. Il appréciait, bien qu'il s'en foutait.
Le professeur de Potions enchaîna avec des explications aux élèves que le lycan ne releva pas. Ce qui le marqua en revanche c'est quand le prof' alla chercher une branche pour la jeter contre la cage. Elle fut repoussée avec une violence inouïe, et bien qu'il était impossible de voir l'inquiétude sous sa mutation, Azphel se demandait ce qu'il se produirait s'il brisait la cage par inadvertance.
Il n'avait de toute façon pas à se poser cette question. Le cours entrait maintenant dans la phase qui avait suscitée le plus d'inquiétude pour Kyara et le directeur de l'école, aussi il jouerait son rôle de bon louloup pour les élèves... mais peut-être plus, si affinités...

¤ ¤ ¤Les élèves se levaient un par un et s'approchaient de la cage avec plus ou moins de peur. Certains ne bougèrent pas, d'autres manifestèrent beaucoup d'attention au lycan. Ca lui était égal, dans cette cage, il était ce qu'il n'avait jamais voulu : un simple phénomène de foire. Mais il ne doutait pas du côté éducatif de ce cours, s'il pouvait permettre d'abolir certains des préjugés les plus extrêmes à l'encontre des loup-garou, c'était toujours ça de gagné. Des préjugés qui, bien sûr, collaient totalement avec le jeune loup-garou barbare qu'il avait été. mais les élèves n'avaient pas besoin de connaître cette partie de son histoire.

¤ ¤ ¤ ¤ ¤ Il reconnut plus ou moins les étudiants qui faisaient le tour de la cage, leurs visages lui disaient quelque chose mais il n'y associait aucune émotion humaine. C'était étrange de décrire un tel état, tout autant que de le vivre. Il ne faisait aucun doute qu'il aurait adressé des sourires charmeurs aux demoiselles qui étaient venues le dessiner, pourtant, il ne leur accordait là aucune espèce d'importance. Bien entendu, sous ce camouflage de pilosité, elles étaient surement très loin de s'imaginer ce qu'il ressentait.

¤ ¤ ¤Une élève le marqua  davantage et il la suivit du regard lorsqu'elle s'approcha de la cage. C'était la Poufsouffle qui l'avait tutoyé. Il n'arrivait pas à la cerner réellement. En tant qu'humain, s'il en avait toujours fait partie, il n'aurait pas été surpris de la voir à une réunion de cagoulés... Elle dégageait quelque chose de diamétralement opposé à sa maison, ou peut-être était-ce simplement une forme de perversion, quelque chose de spécifique en rapport avec l'animal. Il ne devinerait pas aujourd'hui, et ne saurait probablement pas le fin mot de l'histoire aussi finit-il par se détacher d'elle comme d'un objet insignifiant.

- Miss Hilswood ! Votre baguette ! Auriez-vous de la cire dans les oreilles ? Vous venez de faire perdre 5 points à votre maison et vous rangez ça de suite ou vous quittez le cours ! Grace à votre camarade, l'exercice est écourté ! Tout le monde à vos places, on va passer à la suite !

¤ ¤ ¤Kyara avait encore fait entendre son autorité. Elle avait décidément quelque chose d'animal aujourd'hui... William ne bronchait pas et laissait le cours suivre son rythme. Azphel passait outre ce genre de détail. La dernière baguette qui lui avait fait peur remontait à de bien longues années en arrière, et celle qui lui ferait peur à nouveau n'était pas née, pensait-il.

- Nous allons maintenant ouvrir la cage, Azphel va passe entre les rangs. Pas de panique, il ne vous fera rien, nous veillons avec William. Les plus peureux peuvent partir maintenant.

¤ ¤ DO ¤ ¤ Les élèves avaient regagné leur place, Azphel s'efforçant de ne pas les regarder avec trop d'insistance, pour ne pas leur faire peur. Mais lorsque la cage s'ouvrit, dans un grincement sonore qui étrangla le calme de la nuit, le loup-garou sauta d'un bond vif, propulsé par ses pattes arrière, et atterrit lourdement sur ses membres puissants trois mètres devant la cage. Un léger grognement  s'échappait de sa gueule. Ce n'était pas la résonnance d'une menace, mais la satisfaction d'être libérée de cet écrin de fer forgé qu'on lui avait fait sur mesure. Les élèves ne l'interpréteraient peut-être pas comme tel, et à cette idée il jubilait.
¤ ¤ ¤Il sentait derrière lui Kyara qui s'était rapprochée de quelques pas et devinait que William, comme elle, avait sa baguette à portée de main, prêt à contrer tout sort qui déferlerait sur lui, ou à neutraliser Azphel, s'il devait disjoncté, mais il n'y avait que dans la tête des élèves que cette pensée flottait.
Perché sur ses quatre pattes musclées, le dos droit, la silhouette compacte et vive d'un animal près à bondir, Azphel s'avança à pas de loup en direction des premier poufs, aussi docilement qu'il le pouvait, mais sans laisser croire aux élèves qu'il n'était qu'un simple jouet.
Contenu sponsorisé

Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques - Page 7 Empty
Re: Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques
Contenu sponsorisé, le  

Page 7 sur 9

 Cours commun de Potions et Soins aux créatures magiques

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Soins aux Créatures Magiques-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.