AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Les Halles Magiques
Page 1 sur 43
Le comptoir
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 22 ... 43  Suivant
Crystal M. Ertz
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Le comptoir

Message par : Crystal M. Ertz, Jeu 2 Juil 2015 - 13:59


° Bienvenue aux Halles Magiques °


Un énorme merci pour cette belle initiative de Lider Konmils

Les Halles Magiques, boutique à première vue de bric-à-brac, proposant un choix large d'objets en tout genre et où tout le monde peut trouver son bonheur. Si vous poussez ces portes pour la première fois, vous remarquerez sans doute d'abord cette large allée principale, menant tout droit à un large comptoir en bois ancien au bout de la boutique, où un vendeur sera presque toujours prêt à vous servir. En avançant le long de cette allée, divers longs rayons sur votre gauche et des rayons plus courts sur votre droite.

Vous êtes fan de Quidditch et vous avez besoin de nouveau matériel? Dirigez vous vers le premier rayon à votre gauche! Un large choix de balai, matériel et vêtements spécifiques s'offrent à vous!
Votre truc, c'est plutôt les bons livres? Il suffit d'avancer dans le rayon suivant, le Rayon littérature! Vous trouverez des manuels scolaires plutôt complets et d'autres livres qui siéront à merveille sur votre table de chevet! Au même niveau que le rayon littérature, mais sur le côté gauche se trouve un couloir moins profond mais tout aussi complet, comprenant toute la Papeterie que l'on puisse rêver! Vous serez sans doute attirés par les couleurs des plumes ou des diverses encres de ce rayon, ou peut être par l'odeur réconfortante du parchemin neuf. Juste derrière le rayon papeterie se dresse la partie Bijouterie de la boutique, les divers bijoux étant posés sur du velour rouges dans des présentoirs soigneusement fermés à clés. Vous trouverez également les instructions pour personnaliser ces merveilles selon votre bon vouloir. Si l'on retourne sur le côté gauche de l'allée, le plus large des rayons s'offre à vous, le rayon Habillement, ainsi que quelques cabines d'essayage et des fauteuils confortables pour patienter s'il le faut. En symétrie de ce rayon, se trouve enfin la véritable partie Bric à brac des Halles, avec des objets hétéroclites qui attirent facilement l'attention, comme des horloges personnalisées, des scrutoscopes et de la poudre de cheminette. Entre ces deux derniers rayons se trouve enfin le comptoir et des deux côtés de celui-ci diverses offres concernant des Kits, présentées sous la forme de feuilles cartonnées aux diverses couleurs, avec les prix affichés en grands, sur deux grands présentoirs en bois.

Maintenant que vous avez fait le tour général de la boutique, il ne vous reste plus qu'à vous perdre plus longuement dans les rayons, ou d'attendre qu'un vendeur vienne vers vous pour satisfaire votre demande!


Dernière édition par Crystal M. Ertz le Lun 26 Sep 2016 - 12:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jessy Brown
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Le comptoir

Message par : Jessy Brown, Sam 4 Juil 2015 - 2:08


Jessy se trouvait sur le Chemin de Traverse depuis une vingtaine de minutes lorsqu'elle décida de se poser sur la terrasse d'un glacier victime de son succès. Elle attendit cinq minutes de pouvoir commander puis patienta de nouveau quelques temps sous le soleil brûlant pour recevoir son dû. Détendue, elle put enfin savourer son sorbet à l'arôme délicat qui la fit littéralement planer. Plusieurs minutes s'écoulèrent encore avant qu'elle ne songeât enfin à se redresser et poursuivre son expédition entre les différents commerces de la grande ruelle.

Vagabondant entre les passants, plongée dans ses pensées, la sorcière contempla la devanture de plusieurs échoppe avant de s'arrêter devant l'une d'elles. Il s'agissait des Halles Magiques, magasin empli de toutes sortes de bricoles toutes plus utiles les unes que les autres. Il lui semblait que cela faisait une éternité qu'elle n'y était pas allée ! Et sa pensée fut confirmée dès qu'elle aperçut ce qui était exposée derrière la vitrine la plus proche d'elle : un magnifique balai, dernier cri, qui faisait saliver un certain nombre de personnes autour d'elle.

La brunette ouvrit de grands yeux. Elle n'avait jamais entendu parler de ce balai... « C'est une Étincelle Filante ! » s'exclama quelqu'un, non loin. Il avait l'air de très bonne qualité, peut-être même était-il meilleur que son Tourbillon de Flammes. Mais, du coup, il devait être encore plus cher. « Trente-cinq gallions, c'est fou... » marmonnait-on. Elle était d'accord. Bien qu'elle adorait dépenser ses sous, elle ne devait pas trop penser à ce balai - l'acheter serait une grande folie en sachant que celui qu'elle possédait actuellement fonctionnait très bien, et qu'elle ne faisait même plus partie d'une équipe de Quidditch...

Résignée, Jessy s'écarta lentement de la vitrine et entra dans la boutique. D'un coup d’œil, elle vit que plusieurs personnes flânaient déjà dans les rayons. Tant qu'on ne lui piquait pas le dernier exemplaire d'un produit qu'elle désirait, cela ne la dérangeait pas. Alors elle décida de commencer ses recherches. Elle avait une vague idée de ce dont elle avait besoin mais, du reste, elle se laisserait guider par ses envies.

Passant devant le coin consacré au Quidditch sans y prêter attention, elle observa sur une vaste étagère les différents ouvrages que présentait la librairie des Halles Magiques. Apparemment, il ne lui manquait que deux livres pour posséder tout ce qui traitait des Soins aux Créatures Magiques. Super ! Elle se saisit aussitôt des écrits d'Ailinn Kafka et d'Edward Fitzgerald, fière que sa colocataire fût l'un des auteurs. Le Quidditch à travers les âges la tenta grandement, mais elle se ravisa en se disant qu'elle l'avait déjà lu dans la bibliothèque de Poudlard.

Un peu plus sûre de ses choix à faire, Jessy vira en direction du rayon de la papeterie. Elle prit du papyrus pour remplacer les seuls parchemins humidifiés qu'elle avait chez elle, et une plume à système autoencreur - une bonne alternative à l'épuisement de sa plume de phénix et de ses encres colorés. La jeune femme entreprit de passer à l'habillement, mais son regard chocolat tomba sur des feuilles disposées près du comptoir qui indiquaient des kits aux réductions intéressantes. Elle les parcourut des yeux et fut vite emballée une offre digne des Serdaigle : trois manuels pour le prix de deux. Elle s'empressa d'aller en prendre un, le premier qui l'intrigua, qui abordait les sortilèges informulés.

Le bras gauche déjà très chargé, elle parvint enfin aux vêtements. À l'origine, elle ne souhaitait se procurer qu'une cape en lin noire pour lui permettre d'être un minimum discrète lorsqu'elle se rendrait dans l'Allée des Embrumes. Mais elle craqua rapidement sur une jolie jupe, évasée et courte, en mousseline de coton jaune, ainsi qu'une simple ceinture en cuir marron disposant d'un emplacement pour baguette magique. Ah, et ce n'était pas tout, elle avait aussi beaucoup aimé des escarpins vernis bleu marine. Après avoir vérifié que tout était à sa taille et s'être brièvement regardée dans le miroir en tendant les articles devant elle, elle songea que le compte était bon - enfin.

Ah, non, toujours pas en fait. Quand elle se dirigea vers le comptoir, Jessy vit un petit coin où étaient disposés divers objets. Elle ne l'avait jamais vu auparavant. Néanmoins, elle eut très envie de regarder ce qui y était présenté. Arrivée sur place, son œil fut ébloui par divers bibelots qui, pour certains - comme l'appareil photo magique ou l'horloge personnalisées -, lui paraissaient un peu chers. Quoi qu'il en soit, elle aurait bien eu envie de se les procurer pour se divertir, mais s'en abstint. Tout ce qu'elle avait ramassé jusqu'à présent lui reviendrait probablement suffisamment cher - d'autant plus qu'elle n'avait pas de revenu mensuel à dépenser, seulement un compte Gringotts à vider... Alors elle se contenta de ce qui lui paraissait utile pour son quotidien : de la poudre de cheminette et un rapeltout - pas qu'elle fût une personne extrêmement distraite, mais un peu quand même. La brunette remarqua également des sortes de grandes toupies étranges, qu'elle reconnut comme étant des scrutoscopes. Elle ne se souvenait plus exactement de leur utilité, mais avait l'impression qu'il s'agissait là d'objets particulièrement intéressants.

Pensive, les bras chargés de ses futures acquisitions, Jessy regagna enfin l'allée principale de la boutique pour s'approcher du comptoir. Là, elle attendit son tour puis salua le vendeur ou la vendeuse d'un sourire.

- Bonjour, j'aimerais acheter ceci, fit-elle en déposant avec précaution ce qu'elle portait. J'aurais également quelques questions concernant les... les scrutoscopes, là-bas.

Petit récapitulatif ^^ :
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Wilum Järviden
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Wilum Järviden, Jeu 9 Juil 2015 - 23:59


Réponse à Jessy Brown

Le soleil loin de tirer sa révérence, planait au-dessus des petits nuages qui résistaient fébrilement sous la chaleur pesante. L'heure de flâner n'était pas encore arrivée et c'est pour cette raison que Wilum s'occupait de réapprovisionner les rayons des nouveaux arrivages. Il caressa doucement les parchemins puis il les rangea. Il fit de même avec les autres articles.

Aux abords des Halles, plusieurs personnes ont pris d'assaut les terrasses, savourant sans réserve le goût des vacances et le plaisir de se retrouver devant un bon rafraîchissement. Wilum releva la tête de derrière son comptoir lorsque une autre cliente pénétra dans la boutique. Quelques minutes s'écoulèrent avant que celle-ci vienne faire le compte de tous ses achats. Le jeune stagiaire la salua avec son éternel sourire mi-amusé, mi-provocateur. Malgré le nombre d'articles qu'elle avait pris, il fut d'une rapidité et d'une efficacité remarquable. Ses quelques mois de travail lui ont forgé un statut de "Petit Soldat" comme le dit souvent Crystal. Il disposa les articles sur le côté du comptoir sans pour autant les mettre dans un paquet, préférant tout d'abord répondre à la demande de la brune :

- Le plus important à savoir c'est que le scrutoscope agit comme un détecteur de Magie Noire, s'il tourne ou qu'il émet une lumière c'est qu'il y a un danger, cela peut-être une personne aussi... Après une bièvre pause il reprit :- Souhaitez-vous autre chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Marx Rosenzwag
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Marx Rosenzwag, Ven 24 Juil 2015 - 0:20


Armé de sa liste d'emplettes, Marx était fin prêt pour l'expédition au combien ardue qui se présenter à lui, à savoir se rendre aux Halles Magiques et y acheter ce dont il avait besoin. Le Gryffondor redoutait ce genre d'endroits, bien souvent surpeuplé et peu agréable. Sans compter l'hypocrisie des vendeurs... Ils n'y sont pour rien bien sur, ils ne font que leur boulot!! Pourtant, ils possédaient ce don d'exaspérer le garçon. Au plus il en aurait fini, au plus vite il serait rentré et débarrassé de cette tache.

Le septième année déambulait d'un pas rapide dans les rayons, esquivant les sorciers et sorcières qui s'agitaient dans tout les sens. Il cherchait désespérément un vendeur dans cette cohue. Le garçon avait besoin de renseignement quant au balai dont il comptait faire l'acquisition. Il ramassa au passage la ceinture en cuir avec l'emplacement pour baguette qu'il avait repérait lors de sa dernière venue. Quand enfin il trouva l'un des vendeurs, il pu enfin lui demander:

- Excusez-moi. Bonjour! Je souhaiterai un petit renseignement concernant vos balais. J'hésite entre plusieurs modèles qui sont le Comète 4510, la Flèche de Cristal, et le Tourbillon de Flammes. Pourriez-vous me dire quelle est la différence entre les trois, du point de vu vitesse et maniabilité? Et pour quel type d'usage ils sont le plus adaptés du coup?

Marx se sentait terriblement bête. Ça l'agaçait de dépendre ainsi des autres, et de les déranger, bien qu'ils n'aient que ça à faire à son avis. Il souria pour paraitre plus aimable.
Revenir en haut Aller en bas
Louna Sergle
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


RP Louna & Marx

Message par : Louna Sergle, Jeu 30 Juil 2015 - 22:57


Louna était sortie un peu de Poudlard se promener dans les rues de Londres. Ce n'était pas la première fois qu'elle y allait puisqu'elle avait acheté sa baguette chez Ollivander's mais, c'est la première fois qu'elle allait à ce magasin. Du nom de la "Halles Magiques".
Très joli nom se dit-elle. Sans savoir pourquoi, elle affectionnait le nom de la boutique. Ça lui faisait penser à quelque chose de doux, aux arcs-en-ciel, à la nature, à la beauté simplement.
Aller, une, deux, trois, elle poussa la porte de la boutique. Elle remarqua d'abord que c'était une halle, où au bout, il y avait un comptoir qui avait l'air ancien.
Elle prit bien le temps de tout observer. Par chance, il n'y avait pas grand monde, ce qui la rassura sur le fait qu'elle ne devra probablement pas parler ou du moins peu.

Elle se faufila entre les rayons et regarda dans le catalogue. Quoi prendre ? Il y avait tellement de choses et elle n'avait bien sûr pas suffisamment d'argent pour tout acheter.

Elle ne faisait que tourner et tourner les pages du catalogue. Nom d'un moldue! Elle ne savait vraiment pas quoi prendre. Pourtant, elle trouvait tout génial, mais comment savoir ce qui va lui être utile ou pas, ce qui est de qualité ou non ? Et les prix, elle eut du mal à les apercevoir.
Difficile pour la jeune sorcière.
Revenir en haut Aller en bas
Jessy Brown
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Le comptoir

Message par : Jessy Brown, Dim 2 Aoû 2015 - 1:29


Réponse à Wilum Järviden


Derrière le comptoir se trouvait un jeune homme au visage délicat, la chevelure brune et les yeux noirs. Quand il vit Jessy approcher, il lui adressa un drôle de sourire et écouta ses interrogations au sujet des scrutoscopes. Il se pencha alors sur les nombreux articles que la brunette avait rapportés et les plaça d'un côté du comptoir. Ensuite, il revint vers elle pour lui expliquer le fonctionnement d'un scrutoscope.

Il s'agissait donc simplement d'un détecteur de magie noir, qui se mettait à tourner ou émettait de la lumière en cas de danger imminent ou en présence de sorcier peu recommandable. La sang-pur songea à son fléreur, qui était à peu près semblable. Il avait en effet la capacité de lire en chacun et de démasquer les personnes mal intentionnées. Néanmoins, elle ne pouvait pas le transporter partout et il n'avait pas la possibilité de l'éclairer sur les situations à risque.

Jessy se tourna vers le bric-à-brac des Halles Magiques. Les scrutoscopes, de diverses tailles, paraissaient transparents par endroit. C'était un drôle d'objet mais il pourrait avoir son utilité, un jour ou l'autre. Après tout, avec ces histoires de retour de Mangemorts et d'attaques dans les rues, on n'était jamais trop prudent. Elle se laissa donc tenter et fit quelques pas pour aller en prendre un de la taille d'un gros poing puis fit demi-tour et le posa sur le comptoir où s'étaient trouvés les autres objets un peu plus tôt. Elle leva ses yeux chocolat vers le vendeur puis sourit à son tour.

- Merci pour les explications, je crois que je vais en prendre un, du coup. Ce sera tout.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ebenezer Lestrange
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Le comptoir

Message par : Ebenezer Lestrange, Mer 5 Aoû 2015 - 0:02


Les vacances d'été ou l'art et la manière de déprimer pendant deux mois avec pour seule occupation la procrastination intensive. Fallait pas croire, Ebenezer aimait bien procrastiner mais à petites doses. L'ennui ne lui allait absolument pas au teint et rester dan une demeure lugubre avec deux vieux ronchons sur le dos avait un côté cauchemardesque qu'il haïssait au plus haut point. Du coup, ça faisait un mois qu'il découchait squattant à droite, à gauche chez des connaissances plus ou moins amicales, en amadouant les gens en jouant la carte du gamin perdu ou en se ramenant chez les Bennet avec des croissants et un grand sourire à quatre heures du mat´. Là, il tuait le temps sur le Chemin de Traverse et quoi de mieux qu'une matinée shopping pour ce faire... Ou pour avoir envie de se pendre, ça marchait aussi.

Mains dans les poches, air blasé, cheveux au vent et pieds traînants, Ebenezer poussa presque à contre-coeur la porte des Halles Magiques, il espérait juste que la place était climatisée. Dehors, la chaleur rendait l'atmosphère irrespirable, chaleur anglaise bien entendu, preuve de la très haute résistance du brun aux élévations thermiques. Un peu comateux, il entreprit de faire le tour du magasin. Il snoba le rayon bijoux et vêtements, lu le résumé des trois quarts des livres en vente dans la boutique et finit par s'échouer au rayon quidditch.

Des écharpes, des drapeaux, des protections et une tonne d'autres trucs inutiles s'étalaient sous ses yeux. Il se saisit d'une batte, la fot tournoyer dans sa main et continua son chemin jusqu'aux balais. Mouais, y avait un peu de choix. Il regarda les prix et se mit à réfléchir. Son balai était à la base celui de la fille qu'il avait remplacé lors de son premier match, la batte avait été emprumptée à long terme et sans date de retour au matériel du lycée et, même si les protections faisaient ploucs, l'investissement dans des lunettes ne semblait pas superflu même s'il serait assorti à Célya après. Va pour le renouvellement du matos de quidditch alors.


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Crystal M. Ertz
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Crystal M. Ertz, Mer 5 Aoû 2015 - 13:03


HRPG: Ebenezer, je laisse Wilum s'occuper de toi, si ça ne te dérange pas!

° Réponse à Marx Rosenzwag °


Crystal avait l'impression d'avoir bu une potion d'euphorie depuis qu'elle avait fait son petit nettoyage de printemps aux Halles. Les nouveaux articles qu'elle avait ajouté au catalogue étaient arrivés quelques jours auparavant et remplissaient maintenant les rayons, ajoutant des touches de couleurs par-ci, et des touches de magie par-là. Les clients semblaient aussi avoir remarqué la différence, et le nouveau rayon "bric-à-brac" était sans cesse l'objet des regards des sorciers et sorcières qui passaient par là. Déambulant à travers les rayons, la sorcière resserra sa queue de cheval brune sur son crâne avant de repérer un garçon qui semblait l'attendre.

Arrivée devant lui, elle salua avec un grand sourire sincère le jeune homme, et celui-ci enchaîna directement avec la raison de sa venue. Ah! Une question de Quidditch! Le sourire de Crystal ne fit que plus grand, le Quidditch étant une de ses grandes passions. Le jeune homme lui demanda les différences entre les modèles de balais proposés.

- La Comète est le balai le plus stable et confortable que tu puisses trouver ici. C'est le balai qu'on utilise quand on veut faire de longues distances, ou quand tu l'utilises comme moyen de transport. Mais je pense que ce n'est pas ce balai qui est l'idéal pour un garçon comme toi, ajouta-t-elle en détaillant le garçon. Je suppose que tu préférerais un modèle comme la Flèche de Cristal, ce modèle est conçu pour le Quidditch essentiellement. Il n'est pas aussi rapide que le Tourbillon mais il est plus stable et plus facile à magner. Elle fit une pause dans son speech, laissant le temps au sorcier d'assimiler les infos, avant de conclure: Donc, tout dépend de ce que tu veux en faire. La Comète pour les transports confortables, la Flèche pour jouer au Quidditch si tu débutes, ou si tu aimes la stabilité ou alors le Tourbillon si tu recherches vraiment la vitesse, au détriment d'un certain confort et contrôle.

Il n'y avait quand même pas à dire, Crystal adorait parler de balais. Ces petits bijoux étaient si élégants, tous si impressionnants et à la fois différents! Tandis qu'elle attendait la réponse du garçon, l'esprit de la gérante s'égara quelques instants vers le terrain où elle avait l'habitude de s'entraîner avec son équipe. Mhh, oui mais ce n'était pas le moment, et c'était pas non plus très professionnel. Secouant deux trois fois la tête pour revenir à la réalité, elle refit face à son client mais ne lui dit rien. Après tout, il ne fallait pas le presser, le client était roi.


***

° Réponse à Louna Sergle °

Un peu plus tard dans la journée, l'entrain de Crystal était toujours à son maximum, et ce, toujours grâce aux nouveaux articles, qu'elle même aurait bien voulu acheter. La foule du matin avait laissé place au calme de l'après-midi. Ce n'était pas plus mal, parce que même si Crystal avait un peu d'endurance, courir et courir encore à travers la boutique parmi une foule de clients, telles des mouettes attendant leurs frites, c'était un peu fatiguant à la longue. Maintenant qu'il y avait moins de populace en ces lieux, la gérante refit une fois le tour des rayons, remettant certains items à leur juste place, puis au détour d'un rayon, la sorcière aperçut une jeune fille en train d'analyser le catalogue. Et contrairement à certains clients qui savaient directement pourquoi ils étaient là et qui ne voulaient pas perdre de temps dans cette boutique pourtant tellement magnifique, cette jeune demoiselle semblait plutôt posée. Celle-là, c'était pour Crystal. Elle avouait avoir une faible pour ce genre de clients, qui lui ressemblaient. Regardant Wilum un peu plus loin, elle s'approcha de l'apprentie sorcière de sa démarche légère et enjouée.

- Bonjour mademoiselle, bienvenue aux Halles Magiques, dit elle avec un sourire, tout en ouvrant les bras comme pour mieux lui présenter les lieux. C'est la première fois que vous venez ici? Vous cherchez quelque chose en particulier?

Revenir en haut Aller en bas
Marx Rosenzwag
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Marx Rosenzwag, Mer 5 Aoû 2015 - 14:43


- La Comète est le balai le plus stable et confortable que tu puisses trouver ici. C'est le balai qu'on utilise quand on veut faire de longues distances, ou quand tu l'utilises comme moyen de transport. Mais je pense que ce n'est pas ce balai qui est l'idéal pour un garçon comme toi. Je suppose que tu préférerais un modèle comme la Flèche de Cristal, ce modèle est conçu pour le Quidditch essentiellement. Il n'est pas aussi rapide que le Tourbillon mais il est plus stable et plus facile à magner. Donc, tout dépend de ce que tu veux en faire. La Comète pour les transports confortables, la Flèche pour jouer au Quidditch si tu débutes, ou si tu aimes la stabilité ou alors le Tourbillon si tu recherches vraiment la vitesse, au détriment d'un certain confort et contrôle.

Au grand sourire que la jeune femme affichait lorsqu'elle répondait à la question du garçon lui assura qu'elle était passionnée de Quidditch. Et il fallut une bonne poignet de secondes au Gryffonfor pour capter et intégrer tout ce que la vendeuse lui avait expliquer. Marx ne jouait pas au Quidditch, du moins officiellement, mais il aimait bien s'y exercer de temps en temps. Il aimait beaucoup la vitesse, sans compter les acrobaties aériennes qui pimentaient le jeu.

- Waouh! Ça ce sont de sacrés explications! Euh alors... Je ne suis pas un grand joueur de Quidditch, je plus à la recherche d'un balais de voyage, maniable, confortable, et qui soit également capable de faire de bonnes accélérations. Si j'ai bien tout pigé, la Flèche de Cristal est le balais le plus adapté non? Et euh... A combien est-il?!

Et bin oui, le rouge et or ne roulait pas sur l'or. Il espérait que son coût ne soit pas trop élevé...
Revenir en haut Aller en bas
Wilum Järviden
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Wilum Järviden, Mer 5 Aoû 2015 - 15:14


Réponse à Jessy Brown


Le scrutoscope fait parti des articles vedettes des Halles Magiques, utile et facile à utiliser. Normal, il fonctionne tout seul ! Wilum ricana intérieurement face à son jeu de mots stupides.


- Merci pour les explications, je crois que je vais en prendre un, du coup. Ce sera tout.

Le jeune stagiaire acquiesça. Il ne se départit pas de son sourire provocateur et amusé. Cela n'avait rien à avoir avec du charme. Tout en mettant le dernier article dans le paquet, il se félicita d'être un bon soldat. Rapide et Efficace. Il pourrait même en faire une chanson... tordue !

- Voilà pour vous mademoiselle ! Passer une bonne journée. S'exclama-t-il en lui tendant ses achats.


Vente:
 

•°•°•°•°•°•°•°•°•°•°•°•°•

Réponse à Ebenezer Lestrange

Wilum n'était pas en forme. Pour cause, ses journées de travail aux Halles étaient plus longues, pas pénibles non, juste trop longues. Avec le départ d'Harel, il faisait le double de ce qu'il faisait avant. Mine de rien, le taux de fréquentation de la boutique à augmenté pour le grand damne du brun. Il espérait que Crystal trouve rapidement un autre soldat...
Un "tiiint" résonna dans la boutique, annonçant un autre client. Wilum attendit qu'il prenne ses marques avant d'aller le déranger un peu.

- Bonjour et bienvenue. Puis-je vous aider ? Sa voix fut si monotone que sa question parut être une affirmation.


Dernière édition par Wilum Järviden le Dim 9 Aoû 2015 - 22:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Louna Sergle
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Louna Sergle, Mer 5 Aoû 2015 - 15:17


Toujours tournant les pages du catalogue, et essayant de réfléchir à qu'est-ce- qu'elle allait prendre, une personne lui parla et cela la fit sursauter. C'était une jeune femme aux cheveux mi-longs et bruns, plutôt petite avec un fin visage.


- Bonjour mademoiselle, bienvenue aux Halles Magiques, dit-elle avec un sourire, tout en ouvrant les bras comme pour mieux lui présenter les lieux. C'est la première fois que vous venez ici? Vous cherchez quelque chose en particulier ?


Bon-bonjour fit la jeune fille d'un lèger bégayement sur le coup de la surprise. Oui, ouii, c'est la premi-mière fois. Je ne sais passs ce que je vais prendre. Il y a tellement de choses.
Louna hésitait encore. Elle avait vu des livres, des manuels, des vêtements, et même des bijoux !
Elle essaya de faire le tri dans sa tête pour ne prendre et ne pas tout choisir. De toute façon, il fallait bien qu'elle se décide un jour, ça avait beau ne pas être facile, elle n'allait pas éternellement rester dans ce magasin, qui un jour, comme tout magasin, allait fermer.

A force de réfléchir, elle dit simplement ce qu'elle pensait : elle était indécise. Elle avait réussi avec tant bien que mal à trier dans sa tête ce qu'elle voulait en priorité, mais elle ne savait rien d'autre. C'était des articles totalement différents en plus.


Alors, malgré qu'elle continuait, comme toujours, de bégayait un petit peu, elle prononça les phrases suivantes d'une vitesse phénoménale et se rendit compte après que c'était difficilement compréhensible pour la personne en face d'elle.

Jeeeeee ne sait pas dit-elle en regardant un peu partout. Il a tellement de choses que je ne saisss pa-pass quoi prendre. J'aim-j'aim-merais avoir des infor-ma-mations sur le livreeeee le "Quiddich à travers les âges " s'il vooous plait. Elle fit une pause. Elle voulait bien une écharpe avec la couleur de sa maison, ça la tentait bien voir même beaucoup. En quel matièree est-ce- fait l'écharpee s'il-vous-vous-plait?

Un bracelet fantaisie la tentait aussi mais elle vérifie son argent et se disait qu'il ne fallait pas tout dépenser. Si elle avait été riche, elle n'aurait pas hésité une seconde et aurait simplement prix tous les livres tout courts. Mais hélas, elle ne l'était pas et d'ailleurs, ce n'était loin de la richesse d'argent qui comptait pour elle.

Ouf, phrases prononcée pour l'adolescente.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal M. Ertz
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Crystal M. Ertz, Mer 5 Aoû 2015 - 15:33



° Réponse à Marx Rosenzwag °

En voyant la tête qu'affichait le garçon, Crystal regretta la vitesse de son speech. Oui, elle s'était peut-être légèrement emportée sur ce coup-là. Ses mots avaient fusé telle l'étincelle filante, laissant son client sans doute un peu perplexe pendant quelques instants. Quoi qu'il en soit, le garçon, qui paraissait plutôt intelligent, eu l'air de suivre ce qu'elle avait dit. Il lui répondit qu'il cherchait le confort, mais bien sûr, quelques accélérations également. Qui n'aimait pas la sensation de danger léger que pouvait procurer la vitesse d'un bon balai? L'adrénaline qui parcouraient les veines lorsque notre corps demandait au balai d'accélérer?

- Oui en effet, la Flèche de Cristal est un peu comme un balai intermédiaire. Confortable et pas trop lent, utile pour bien des situations. Le prix de ce balai est de 5 Gallions. Autant dire que ce n'est pas grand chose comparé aux 35 gallions de L'étincelle filante!

Comment ça "sa dernière phrase était une phrase typique de vendeur"? Non mais pas du tout! Crystal venait simplement d'énoncer un fait, c'était une anecdote comme ça, sans but particulier! 5 gallions était un prix plus que résonable pour un balai de cette qualité, un prix tout à fait abordable pour un étudiant. Du moins, c'était son opinion.

***

° Réponse à Louna Sergle °

La jeune demoiselle semblait avoir été surprise par l'apparition de la gérante. Pourtant, Crystal n'était pas arrivée en courant, et elle n'était pas terrifiante à regarder, si? Mais visiblement, sa cliente était tellement plongée dans ses pensées et dans le catalogue, que l'apparition soudaine d'une sorcière à côté d'elle lui avait causé un drôle de choc. Elle pouvait comprendre ça, ça lui était déjà arrivé dans des circonstances presque semblables. Elle avoua à Crystal que c'était sa première visite aux Halles, et qu'elle ne savait pas quoi prendre. Après ce qui ressemblait à plusieurs minutes de réflexion intense, la jeune fille se mit à déclamer plusieurs phrase à une vitesse phénoménale, si bien qu'il fallut plusieurs minutes à la gérante pour réarranger les mots dans sa tête. Une fois qu'elle eut comprit, elle prit son temps pour lui répondre, espérant de la sorte calmer la jeune demoiselle et si possible, la mettre à l'aise.

- "Quidditch à travers les âges", c'est un ouvrage plutôt populaire. Il est écrit par Kennilworthy Whisp, et la préface est écrire par nul autre que le célèbre Albus Dumbledore! Dedans, tu trouveras tout ce qui concerne l'origine des balais et du Quidditch, les règles, les situations du Quidditch dans le monde, enfin bref, c'est un livre plutôt complet sur ce sport fabuleux! Elle fit une pause avant de répondre à la deuxième question: quant à l'écharpe, elle est en laine, autant te dire que ça tient bien chaud en hiver!

Revenir en haut Aller en bas
Ulysse Daiklan
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Ulysse Daiklan, Mer 5 Aoû 2015 - 16:30


Une fois la baguette achetée, Zoran et son père se dirigèrent vers les Halles. Ils avaient convenus que pour leur première visite sur ce chemin, ils ne dépenseraient que le minimum.
En voyant tous les articles qui lui faisaient face, le garçon était de plus en plus surpris. Des balais ? Des casques ? Des bijoux ?
Ses yeux finirent par se poser sur une petite vitrine ou trainait une valise ouverte avec diverses balles. Non mais c’était quoi ces balles ?! Il y en avait une grosse qui ne bougeait pas, et c’était la seule à lui inspirer confiance. Autour de celle-ci se trouver deux balles qui faisait trembler la valise, comme si elles chercher à se débattre et à se libérer. Et finalement Zoran admira pendant quelques minutes cette petite boule dorée, très rapide qu’il ne voyait qu’une fois sur deux. Si son père n’avait pas posé sa main sur son épaule il aurait pu rester là pendant des heures sans bouger.
Flânant légèrement dans les magasins en repensant à ses balles pendant que son père regardait et comparant les prix, ils décidèrent finalement de prendre le pack le plus avantageux.

« Tiens mon fils. Nous allons prendre ça. S’il y a des choses à y rajouter nous irons te les acheter plus tard. »
«Bien père. »

Ils avancèrent lentement dans les rayons jusqu’au comptoir. Ils attendirent patiemment leurs tour avant de se diriger vers un vendeur.

« Bonjour Jeune homme. Nous voudrions vous acheter le pack de rentrée. Je crois qu’il contient une plume d'aigle, du velin, de l'encre noire et bleue, un encrier en argent et une robe pour l'école. Est-ce bien cela ? »

Sans trop écouter la réponse, John Jr sortait un unique Galion devant l’air impassible de son fils. Zoran préférait vraiment quand son père parlait. Au moins il n’avait pas besoin de s’adresser à des inconnus sans raison.

Achat:
 


Dernière édition par Zoran Andaraniel le Lun 10 Aoû 2015 - 18:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Louna Sergle
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Louna Sergle, Mer 5 Aoû 2015 - 19:25



- "Quidditch à travers les âges", c'est un ouvrage plutôt populaire. Il est écrit par Kennilworthy Whisp, et la préface est écrire par nul autre que le célèbre Albus Dumbledore! Dedans, tu trouveras tout ce qui concerne l'origine des balais et du Quidditch, les règles, les situations du Quidditch dans le monde, enfin bref, c'est un livre plutôt complet sur ce sport fabuleux! Elle fit une pause avant de répondre à la deuxième question: quant à l'écharpe, elle est en laine, autant te dire que ça tient bien chaud en hiver!


Tous sur le Quiddich? Wouaw, c'était le top ça ! Si elle achetait ce livre, elle allait pouvoir apprendre tout et vraiment tous ! En plus, 3 gallions lui paraissait quand même raisonnable pour un livre comme celui-ci. Elle avait lu énormément de livres, mais n'avait jamais pu emprunter où qu'est-ce que ce soit ou acheter celui-ci. Elle avait lu énormément de livres, mais n'avait jamais pu emprunter où qu'est-ce que ce soit ou acheter celui-ci.
Elle compta et recompta sa bourse. 11 gallions. Elle avait bien assez.
Et en plus, Albus Dumbledore, le célèbre sorcier connu ! Elle avait lu et relut tous les tomes et tomes de l'histoire qui racontaient bien avant sa naissance l'histoire du célèbre "Harry Potter" avec Albuls Dumbledore, Hermione Granger, Ron Whesley et "Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-connu."
Elle partit soudain dans ses pensées, se rappelant toute l'histoire, l'Ordre du Phénix, les Mangemorts, l'armée de Dumbledore. Elle avait du mal à croire que cela s'était passé il y a à peine 200 ans !

Pour l'écharpe, en laine, en effet, ça va être très utile pour l'hiver !
Elle essaya de retrouver ses pensées et répondit :

-D'accord, mercci pour toutes les informations. Je vais le prendre alors
dit-elle parfaitement car elle arrivait à se détendre. Avec l'écharpe en laine s'il vous plaît, aux couleurs de la maison de Serdaigle.
Revenir en haut Aller en bas
June Evans
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir

Message par : June Evans, Mer 5 Aoû 2015 - 20:56


June avait décidé de se rendre au Chemin de Travers pour effectuer quelques achats supplémentaires. Elle avait toujours adoré le Quidditch, mais les balais de l'école ne lui suffisait plus. Elle avait décidé de s'acheter un balais qui lui appartiendrait, c'était ce qu'elle souhaitait.
Le Chemin de Traverse était noir de mon cette après-midi-là. June avait du mal à s'imposer avec sa petite taille et se faisait donc marcher sur les pieds à plusieurs reprises, ce qui déclenché son énervement ! Ce qui était bien, c'est qu'avec le temps, June parvenait à s'affirmer et à montrer lorsque quelque chose n'allait pas au lieu de passer son temps à s'excuser comme elle le faisait auparavant. Elle avait beaucoup plus confiance en elle et ça se ressentait dans sa façon d'être et de faire.

Elle pénétra dans la boutique des Halles Magique qui regroupaient de nombreux articles magiques. La jeune Poufsouffle parcourait les différents rayons jusqu'à trouver celui qu'elle voulait : Le rayon contenant les accessoires pour jouer au Quidditch. Elle jeta un coup d'oeil aux balais et deux captèrent principalement son attention : La Flèche de Cristal et la Comète 4510, mais elle ignorait lequel lui correspondait le mieux, elle décida donc de s'approcher d'un des vendeurs et de lui poser la question.

- Bonjour, excusez-moi, je cherche un balais pour jouer au Quidditch mais je ne sais pas quel balais choisir. J'hésite entre la Flèche de Cristal et la Comète 4510, pourriez-vous me dire la différence entre les deux s'il-vous-plait ?

June était impatiente de connaître quel balais lui conviendrait le mieux. Elle pourrait bientôt posséder son propre balais qui lui permettrait de jouer au Quidditch avec, par plaisir ou peut-être même intégrer l'équipe des Poufsouffles un jour qui sais ? Ce serait quelque chose qui lui plairait énormément. En attendant, elle s'entraînerait simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Le comptoir

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 43

 Le comptoir

Aller à la page : 1, 2, 3 ... 22 ... 43  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Les Halles Magiques-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.