AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Les Halles Magiques
Page 68 sur 69
Le comptoir
Aller à la page : Précédent  1 ... 35 ... 67, 68, 69  Suivant
Jennifer Wilson
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle

Re: Le comptoir

Message par : Jennifer Wilson, Mar 1 Jan - 22:16


La seconde vendeuse reporte à nouveau son attention sur moi, une fois la première sympathique vendeuse délivrée de ses fonctions. Je souris à cette dernière qui ne perd pas de temps pour aller me chercher la robe sous une joie non dissimulée et qui me fait afficher tout simplement un sourire bienveillant à son encontre.

Je lui rends son sourire la remerciant en même temps lorsqu'elle me montre une robe me disant que c'est apparemment, elle, l'élue. C'est un rire alors qui sort de mes lèvres face à sa remarque et à son enthousiasme. Je l'aime bien, elle. Elle déborde d'une énergie incroyable. Je me mets donc à enfiler sa robe. Une fois cette tâche accomplie, je l'inspecte sous toutes ses coutures me disant qu'elle est effectivement "THE ONE" et j'en suis vraiment des plus impressionnées.

« Il me semble que vous avez vu juste du premier coup ! Elle est parfaite, je vais la prendre avec le kit de rentrée ainsi que l'écharpe de Serdaigle. »

L'essayage terminé, je l'enlève précautionneusement pour ne pas l'abimer et la lui redonne, juste le temps d'aller au comptoir pour la payer. Avant d'arriver jusque là, je finis par la questionner.

« Vous n'auriez pas quelque chose à me conseiller pour suivre plus en détail les matchs de Quidditch, s'il vous plait ?  »

Bien que je ne faisais pas partie d'une équipe de Quidditch, ce sport magique me fascinait à moitié. J'avais d'ailleurs déjà pu voir quelques matchs dans mon ancienne école. Pratiquant déjà personnellement la natation même si cette activité restait bien moldue pour le coup, j'aimais regarder les matchs de ce sport magique et l'idée d'intégrer pourquoi pas plus tard une équipe me faisait parfois rêvasser...

Achats en cours "Les Halles Magiques", Jennifer Wilson:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ellana Lyan
Ellana Lyan
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Ellana Lyan, Sam 5 Jan - 10:39




~ Crys

Je n'ai même pas le temps de commencer à m'ennuyer qu'une vendeuse m'aborde tout sourire avant de déverser sa joie en voyant que je porte le diadème que je suis venue acheter ici il y a quelques temps. Sourire au lèvre, je lève les yeux comme si je pouvais l'apercevoir avant de remettre une mèche de cheveux derrière mon oreille, rougissant en réponse aux compliments de la dame. Merci beaucoup ! Et un léger rire plus joyeux que gêné, j'aime véritablement énormément cet endroit. Oula, la liste est plutôt longue ! Je viens chercher mes cadeaux de noël - enfin ceux que je compte offrir !

Je sors la liste de ma poche et entreprend de repérer les cadeaux trouvables aux halles. Je les ai souligné dans une couleur particulière pour ne pas me tromper et pour le coup, je suis assez fière de moi ! Ça c'est de l'organisation ! Je jette encore une fois un petit coup d'œil au alentour histoire de voir si quelque chose me saute aux yeux pour commencer. Il vaut mieux procéder par étape, sinon je risque d'oublier des cadeaux ou encore de perdre totalement la gentille vendeuse et ça n'arrangera sans doute personne. Alors, il me faudrait un kit poète en devenir et un kit plumes en folie. Chek Je sort un bic pour mettre un petit "v" à côté, heureusement que c'est petite chose moldue existe et que Mary me les a fait découvrir, c'est bien plus pratique qu'une plume mais d'ailleurs. Oh mettez deux kits plumes en folie en fait, j'en aurais bien besoin moi aussi !

Encore un regard vers la liste puis du côté des rayons des livres Il me faudrait aussi les contes de Beedle le barde et une plume de phénix ! Voilà, ça semble être tout pour ce qui est livre/plume. Je me permets de demander encore quelques trucs avant de laisser souffler un peu la vendeuse pour mieux passer à la suite. Il me faudrait aussi une ceinture en cuir avec un emplacement pour la baguette et dix-sept plaid auto chauffant. Parfait, les nouveaux produits qu'ils ont sortis aux Halles sont juste géniaux et j'espère qu'ils en ont en réserve parce que je viens tout dévaliser et ce n'est que le début.

Récapitulatif:
 
Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
Elly Wildsmith
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: Le comptoir

Message par : Elly Wildsmith, Sam 5 Jan - 13:00


Achats et rencontre du passé
Lorelaï

Les fêtes étaient passées, de manière plutôt rapide, la brune devait bien l’admettre. Un retour impromptu, inattendu, mais tellement bienfaiteur. C’est sur cette pensée là que la brune se rendit au Chemin de Traverse, bien décidé à faire quelques cadeaux à ses proches. Oui, elle s’y prenait tard, mais qu’importe. L’euphorie des fêtes étaient parties, les gens avaient sans doute repris le train-train quotidien, bien loin de la magie de Noël. Et la brune, elle, faisait tout en dépit du bon sens. C’est donc sur cette idée, un fin sourire sur les lèvres, qu’elle entre dans la boutique de son choix : les Halles.

Boutique qui rappelle d’ailleurs bien des souvenirs à la brune, d’abord stagiaire dans l’établissement, elle avait dü, à la fin de sa scolarité à Poudlard, quittait les Halles pour s’engager dans la formation aurorale. Bonne ou mauvaise idée, difficile d’avoir le recul nécessaire. En tout cas, ici elle avait découvert ce qu’était l’esprit d’équipe et cela lui avait plus. Souvenir moins lointain, avec l’achat d’une robe de mariée. Déglutissement rapide alors que la brune fait quelques pas, se laisse aller à un « Bonjour » rapide, la brune n’ayant pas vraiment d’idée en tête, elle flâne, de çi de là, cherchant des idées d’achat à faire pour les proches qu’elle veut gâter.

Parfois, elle voit des objets qui l’intéressent. Des vêtements qu’elle imagine porté – par elle-même ou par d’autres. Difficile à dire. La brune concentre son attention là, sur les objets, elle évite le rayonnage vêtement, comme si celui-ci pouvait lui éviter d'être saisie par des souvenirs dont elle ne voulait pas. Comment faire, après tout, lorsque l’on veut à tout prix éviter une nostalgie qui ressurgit au moment le moins opportun.  
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lorelaï Peony
Lorelaï Peony
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Lorelaï Peony, Lun 7 Jan - 14:33




Réponse à Theya Alomora


Une fois les articles posés sur le comptoir, Lorelaï retourna auprès de Theya qui semblait un peu moins tristounette, sûrement l'effet des balais.
- Alors ? demanda-t-elle, tandis que son amie lui demandait des informations sur l’étincelle filante. Ah ! Tu es connaisseuse, je vois ! dit Lorelaï. L'étincelle filante est le modèle au-dessus du tourbillon de flammes. Il peut pousser jusqu'à quatre cent kilomètres heures, donc c'est parfait pour les attrapeurs. Si tu te sens à l'aise de le maîtriser, n'hésite pas, il sera un bon allié sur le terrain ! Tu sais que ce sont les balais qu'utilisent les Tornades de Tutshill ? C'est classe avoue !

Lorelaï ne savait pas trop qui étaient les Tornades de Tutshill, mais elle savait qu'en général les gens les appréciaient, donc c'est qu'ils devaient être bons. Mrs Ertz tenait à ce que ses vendeurs fassent bien leur travail, et il semblait normal à la blondinette de signaler aux acheteurs potentiels quand une de leur équipe favorite utilisait le même équipement qu'eux.



Réponse à Elly Wildsmith


Un bâillement, encore un, tandis que Lorelaï pousse une grosse caisse en carton jusqu'au fond de l'arrière-boutique. Les habitudes moldues ont la vie dures, et c'est au bout de trois mètres qu'elle s'aperçoit qu'elle aurait mieux fait de tout porter avec sa baguette. Exaspérée devant sa propre bêtise, elle baisse les bras et s'assied sur la boîte.
- Mais que va-t-on faire de toi ma petite Lolly ?

La clochette de la boutique sonne, et Lorelaï se relève. Pas le temps pour s’apitoyer sur son sort ! Des clients ont besoin d'aide et de conseils.
La jeune vendeuse se précipite derrière son comptoir - les clients se font rare après les fêtes - pour tomber nez à nez avec Elly Wildmisth, l'ancienne et impressionnante auror qui s'est mariée au Professeur de métamorphose tout aussi impressionnant.
Lorelaï se fit la réflexion que si elle les croisait tout les deux en même temps dans la rue elle ne saurait où se mettre. D'ailleurs, heureusement qu'elle n'était plus à Poudlard, les chances de la rencontrer ensemble au château devaient être grandes !
La jeune femme se râcla la gorge et dit d'une voix qu'elle voulait assurée,
- Bonjour Mrs Wild... - devait-elle dire Lival ? - smith - tant pis - comment puis-je vous aider ?

Revenir en haut Aller en bas
Theya Alomora
Theya Alomora
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Theya Alomora, Mar 8 Jan - 0:26


La jolie fleur était revenue pour répondre à ton interrogation et satisfaite tes attentes... Un sourire mince sur tes lèvres quand elle évoque une équipe de quidditch. À vrai dire tu ne t'étais pas encore trop intéressée aux équipes mondiales, tu te focalisais surtout sur le quidditch à Poudlard pour le moment. Et tes études bien sûr. Et Jace... Non, ne repense pas à lui !
Une légère boule se formait dans ta gorge mais tu avalais ta salive, en essayant de changer tes idées et de reporter ton attention sur le balais. Oui, rapide, c'est ce que tu voulais. Toujours à la recherche de sensation forte !

Je vais prendre celui là alors Lolly, j'en rêve depuis un moment... Et faut se faire plaisir dans la vie ! Ça fera combien pour le tout ?

Tu sais pas combien mais beaucoup... Vraiment. Beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elly Wildsmith
Elly Wildsmith
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: Le comptoir

Message par : Elly Wildsmith, Ven 11 Jan - 12:09


Une surprise qui porte le doux nom de Lorelaï. La brune sursaute lorsque la vendeuse se racle la gorge pour la saluer. Elle pressent une hésitation dans le ton pour l’appeler, mais étonnamment, elle n’y prête pas attention. Sans doute parce que la brune est submergée par l’émotion. Ce genre de trop plein de sentiments qui ressortent au mauvais moment. Parce que c’était la boutique où … La brune chasse ses souvenirs nauséabonds qui l’assaillent, ce n’est ni le moment, ni l’endroit. Combien de secondes s’écoulent ainsi ? Le vide dans les yeux de l’ancienne auror, face à la vendeuse ? Elle sort de sa torpeur, et à son tour, salue la jeune fille « Bonjour Miss ».

Est-ce qu’elle pouvait l’aider ? Oui, bien sûr, mais pas dans le sens où Elly était partie. Il fallait qu’elle revienne, qu’elle remette ses pieds figés dans le sol, qu’elle prenne racine presque. Elle venait pourquoi déjà ? Ah oui, des achats. Des choses à offrir. Pour faire plaisir à ceux qui lui sont proches. Voilà. Les mèches brunes se secouent. Les yeux reprennent vie, le vide s’enfuit. « Oui Miss, s’il vous plait ». La voix est blanche, a-t-elle du mal, encore, à évoquer ce sujet ? Oui, sans nul doute. La brèche est là, fendant l’âme et l’esprit en de multiples morceaux, prêts à éclater en d’autres éclats.

« Je recherche … Enfin … je viens chercher ». Un pas après l’autre, un mot qui suit un autre. Comme un enfant qui apprend à marcher, à parler, à communiquer. A vivre. La brune, elle, apprend à survivre. « Il me faudrait plusieurs objets ». Un pas. A nouveau. Et la voix se fait plus douce, plus tendre. Comme si la brune arrivait à s’extirper de cette toile d’araignée qui semblait aux prises avec sa vie. « Il me faudrait, entre autres, quatre cires à balai ». Elle compte sur ses doigts « Oui, 4, c’est bien cela ». Et puis la réflexion prend la place sur son visage. Quoi d’autre ? « Il me faudrait également une malle d’entraînement ». Cadeau utile ça. A n’en pas douter. « Nous devrions peut-être prendre de quoi noter, ma commande est loin d’être finie ». Simple supposition et principe de précaution.


On récapépète:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lorelaï Peony
Lorelaï Peony
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Lorelaï Peony, Sam 19 Jan - 23:14




Réponse à Theya Alomora

Theya avait choisi ! Lorelaï lui adressa un sourire. Apparemment le Quidditch pouvait un peu remonter le moral de la blairelle. D'un coup de baguette, la vendeuse envoya l'étincelle filante vers le comptoir.
- Si avec ça tu fais pas des étincelles sur le terrain, dit-elle en s'autorisant une blague assez nulle.
Tout était bon pour faire rire la belle jaunette.
- Allez viens, j'vais t'encaisser, dit-elle en se dirigeant vers le comptoir à la suite du balais.
Elle sortit les deux pyjamas niffleurs de derrière le comptoir et les ajouta aux autres articles.
- Nous avons donc, deux pyjamas, deux pairs de pantoufles, quatre pulls de Noël lumineux, deux serre-tête flocon, deux sapins et deux rennes et deux tasses, un appareil photo et un balais. Ça fait... septante neuf Gallions et dix Mornilles s'il te plait.




Réponse à Elly Wildsmith


L'ancienne Auror avait changée. Elle semblait... moins sûre d'elle ? Etait-ce possible ? Etaient-ce les effets du mariage ? Si tel était le cas, Lorelaï ne voulait jamais se marier. Cette femme si pleine d'assurance habituellement, se retrouvait à compter sur ses doigts et à bégayer. La jeune vendeuse était désarçonnée. Prise au dépourvue, elle décida d'agir.
- Installez-vous Mrs Wildsmith, dit-elle en indiquant le fauteuil du rayon librairie. Je peux vous servir une petite tasse de thé ? Il est tout frais, je viens de le préparer. Et en attendant je vais vous chercher le matériel de Quidditich, ajouta-t-elle en allant vers la cuisine sans même attendre la réponse de l'enseignante.

Elle revint ensuite avec une tasse fumante qu'elle déposa sur la petite table basse, avant de s'éloigner pour récupérer les articles dans les rayons.
- Vous souhaitez autre chose ?

Commande Theya:
 
Revenir en haut Aller en bas
Theya Alomora
Theya Alomora
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Theya Alomora, Mer 23 Jan - 20:23


Petite blague qui te faisait esquisser un sourire sur tes lèvres rosées. Même sourire qui apparut sur les lèvres de ta narratrice lorsqu'elle lut le montant total de ton achat. Septante, c'est vrai que c'était un mot que ta narratrice n'avait pas coutume d'utiliser. Néanmoins tu en comprenais tout aussi bien le sens, et tu décidais même à ton tour de l'utiliser. Sortant ton portefeuille de ta poche en suivant la jolie au comptoir. Tu comptais tes gallions pour les déposer sur le comptoir, ainsi qu'un gallion supplémentaire pour la belle. Car même en service, elle prenait le temps de te remonter le moral.

Voici donc octante gallions et dix mornilles pour toi, j'ai rajouté une pièce dorée, tu pourras te payer un bon chaucolat à l'Occamy, avec moi peut-être !

Tu embrassais sur la joue ton amie et attrapais tous tes articles pour sortir de la boutique. Merci Lolly ! On se revoit très vite, c'est promis, merci pour tout !

[Départ de Theya, Merci Lolly ♥



Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lurea Lanilith
Lurea Lanilith
Serpentard (DC)
Serpentard (DC)
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Lurea Lanilith, Jeu 24 Jan - 10:19


☽ Les belles choses ☾



L'hiver ici n'est pas si différent de celui d'Irlande. En tout cas Lurea n'en a pas l'impression. Pour elle qui a grandi dehors par temps de grands froid, à rester des heures dans des dizaines de centimètres de neige, la saison froide en Angleterre était de plus supportables. Dehors les gens ressemblent à des boules de marshmallows géantes, emmitouflés dans leurs couches de vêtements, de bonnets, d'écharpes et de gants. Ils sont tellement désespérés de se protéger du froid qu'ils en oublient de se soucier de l'image qu'ils renvoient. Et elle n'est pas très plaisante, cette image. Encore plus aux yeux particulièrement sévères de Lurea.

La jeune fille est dévisagée tout le long de son trajet. Les passants du Chemin de Traverse font les yeux ronds en voyant cette jeune fille portant une simple grande cape noire d'hiver par dessus une robe bleue nuit, agrémentée de fleurs aux lignes orangées, animées magiquement pour diffuser discrètement quelques petites paillettes faisant office de fines étoiles sur le tissu. S'arrêtant aux genoux, la sorcière avait ensorcelé ses bas en laine pour les garder chauds. Enfin des petites bottines noires et à lacets, complétant le tout.
Lurea n'était pas fière, elle avait l'impression de sortir en l'équivalent d'un tshirt et d'un jogging de sport pour le commun des mortels. Elle aurait préféré pouvoir se changer et mettre quelque chose de plus... classieux... mais le temps lui manquait pour se faire.
Ce petit désagrément de la vie quotidienne la réconfortant encore plus dans son désir d'obtenir très vite son permis de transplanage.

La raison de cette précipitation ?
Une occasion aux Halles. C'est d'ailleurs là-bas qu'elle se rend à grandes enjambées.

Une fois arrivée à destination, Lurea profite de son reflet dans la vitrine pour replacer une mèche qui s'était échappée de sa tresse repliée sur son épaule. Bon, se dit-elle en s'inspectant, ce n'est pas fameux mais ça fera l'affaire pour cette fois.
Inspiration, dos droit, elle pousse les portes.
Bonjour et sourire poli aux gens déjà présents dans le magasin, l'Irlandaise ne perd pas plus de temps en cérémonie et se dirige tout droit vers la section qui l'intéresse. Boucles d'oreilles, colliers, bracelets,... des dizaines de petites merveilles reposent sur du velours aux couleurs flatteuses pour leur teint. Celui de Lurea se pare d'un joli rose au niveau de ses joues, devant tant de beauté.
Mais malgré la tentation, pas question de dépenser au-delà du budget prévu à cet effet. Son ego en est meurtri au possible mais la réalité des faits est on ne peut plus claire : ses économies fondent comme neige au soleil et les folies sont donc proscrites jusqu'à nouvel ordre.
Ses prunelles brunes se concentrent donc sur leur objectif : trouver le bijou du mois dont elle avait entendu parler !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ellana Lyan
Ellana Lyan
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Ellana Lyan, Jeu 24 Jan - 21:31




Réponse à Lurea Lanilith




D'accord. Un, deux et trois, on respire. Je crois que j'ai le trac. C'est pourtant pas quelque chose qui devrait m'arriver. Je devrais même être blasée, avoir l'habitude ou que sais je encore. Le devant de la scène ça me connaît alors pourquoi est-ce que je parviens à me retrouver une fois de plus avec la boulle au ventre ? Ce doit être l'angoisse de l'erreur ou quelque chose du genre. Je suis un peu trop perfectionniste et même si tous le monde ici est super gentil, j'ai quand même peur de me faire rapidement mettre à la porte.

Je me promène entre les rayons pour faire passer le temps et m'occuper l'esprit. Mes yeux glissent sur les étagères de la boutique rassemblant des dizaines d'articles que j'ai passé quelques soirées à étudier dans le magasine des Halles pour être sûre de ne pas raconter de bêtise. Ma longue queue de cheval se balance de droite à gauche dans mon dos comme une pendule alors que j'évolue de mon pas souple en m'arrêtant de temps en temps pour redresser ci et là quelques produits. Moi ? Maniaque ? Mmh peut-être un peu.

La clochette du magasin retentit et je me fige avant d'aller à la rencontre du client. Une cascade de beaux cheveux me fait rapidement remarquer qu'il s'agit en fait d'une cliente. La demoiselle semble d'ailleurs ne pas avoir de temps à perdre car elle se dirige directement vers le rayon des bijoux qui semble l'intéresser plus particulièrement. J'affiche un joli sourire avant de m'avancer vers elle. Bonjour et bienvenue aux Halles Magiques ! Est-ce que je peux vous aidez ? La section est vraiment magnifique, les créations de Dragomir en particulier font fureur, il a un talent fou et je ne doute pas que les yeux de la nouvelle venue soient assez habiles pour le remarquer.
Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
Elly Wildsmith
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: Le comptoir

Message par : Elly Wildsmith, Dim 27 Jan - 11:08



Lorelaï

C’était marqué sur sa face, pas l’esprit du mal, non. Mais bien la dépression, le truc qui ronge les entrailles, qui abîment le corps. C’était visible. La réaction de la jeune vendeuse face à elle trahissait en miroir l’ancienne auror. Elle lui montre un fauteuil, sur lequel la brune a tôt fait de s’assoir, et Lorelaï s’éloignait déjà. Quelques secondes qui passent, la brune laissant son regard parcourir les différents rayons qui s’offraient à ses yeux. La jolie vendeuse revient, posant une tasse de thé fumant sur la table basse qui faisait face à l’ancienne auror.

La brune murmure « Merci … » alors qu’elle saisit la tasse de thé du bout des doigts, avant de la prendre à pleine main. Comme si cela pouvait réchauffer la brune. Dans les rayons, la voix de Lorelaï s’extirpe « Vous souhaitez autre chose ? ». Quelques gorgées de thé, qui brûle les papilles de la brune et puis sa réponse qui se fait entendre. « Il me faudrait également une robe de bal en soie. Je ne connais pas la taille de la jeune femme, mais je pense qu’elle vous ressemble physiquement ». Sourire pour l’ancienne Serdaigle. « Il faudrait que cette robe soit de couleur grise si possible et éventuellement une parure de bijoux qui peut aller avec ?». Et puis une question « Faites-vous des mini robes de bal pour les enfants ?  ».

La brune reposa sa tasse, attendant la réponse de Lorelaï, le regard perdu dans le vide. Venir ici, parler de robe, tout cela la dépassait. C’était difficile, la bile remontait au bord des lèvres comme une vieille amie dont elle aurait pourtant aimé se débarrasser. Mais la vie est toujours pleine de souvenirs et ces derniers n’attendent jamais  le bon moment pour remonter à la surface.




On récapépète:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Rachel Ester Pasca
Rachel Ester Pasca
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Rachel Ester Pasca, Mer 30 Jan - 15:27


Elle était pressée. Mais uniquement dans son esprit, vous savez ce que c'est lorsqu'on a une idée en tête et qu'on veut absolument la mettre en place rapidement. Ce fut sans doute pour cela qu'elle passa le seuil de la boutique un peu brusquement, un peu essoufflée. Rachel se calma pourtant bien vite en voyant le regard des clients se tourner vers elle. Elle lança un grand sourire d'excuse un peu enfantin et se dirigea à pas de souris dans les allés.

Le Quidditch non. Les livres, non. Les vêtements, non. Bien qu'elle ne s'empêcha pas d'effleurer du bout des doigts les tissus suspendus devant elle. La papeterie, non. Très jolie plus d'ailleurs. Les bijoux, non, non, non. Les accessoires magiques en revanche... La sorcière regarda à peine les prix et attrapa une horloge à la volé avant de se diriger vers le comptoir. Mais seulement quelques pas lui suffire pour faire germer une seconde idée et Rachel se retrouva bientôt avec deux horloges en main au lieu d'une.

- Bonjour ! Je vais vous prendre ces deux horloges. Vous pouvez me rappeler comment on les mets en route ?

Eh bas oui, on n'y pensait pas forcément, mais il fallait bien un peu de magie pour faire fonctionner une objet magique. Au même titre qu'une pile était nécessaire pour faire fonctionner une montre ou de l'électricité pour un GPS.
Revenir en haut Aller en bas
Ellana Lyan
Ellana Lyan
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Ellana Lyan, Mer 30 Jan - 16:37




Réponse à Rachel Ester Pasca




Le temps ne me semble jamais long ici - c'est fou. Le métier de vendeuse m'occupe autant l'esprit que les mains et je n'ai pas un seul instant le temps de m'ennuyer ou de me laisser entraîner dans les sombres pensées de mon esprits - et on sait comme il est facile pour lui de dériver rapidement vers toutes les tâches noires de mon existence. Le côté pratique, c'est aussi que je suis presque obligée de sourire, on est pas vraiment chez Barjow & Beurk ici, l'antipathie avec les clients ça ne rend pas bien et puis ça ne fait pas styler - encore moins flipper.

Du coup quand la cloche sonne, je force un peu le bonheur en étirant mes lèvres. Seulement, voilà, pour faire exception à ma propre observation, il se trouve que voir cette cliente entrer dans le magasin fait réellement couler une vague de bonne humeur dans ton mon corps. Je l'observe qui - pressée de toute évidence - se hâte à travers les rayons à la recherche de l'objet qu'elle souhaite emporter. Amusée, je la vois prendre une puis deux horloges avant de se diriger dans ma direction.

Elle ne semble même pas me reconnaître et se met carrément à me vouvoyer. Je grimace puis rigole gentiment tout en réfléchissant aux prix exact des deux pièces, c'est qu'elles n'étaient pas vraiment bon marché celle là. Coucou Rachel ! Alors en fait... Et je me met rapidement à lui expliquer le fonctionnement des deux futurs achats d'un air si concentré et professionnel que même ma narratrice en reste scotchée. C'est facile, non ? Grand sourire pour la brune avant d'envelopper les deux horloges dans un sac. Ce sera tout ? Tu as besoin d'un autre information ? Ça fera 60 gallions sinon !

Vente:
 
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
Rachel Ester Pasca
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Rachel Ester Pasca, Mer 30 Jan - 19:57


Rachel se laissa surprendre par Ellana, la belle Ellana qui tenait le comptoir aujourd'hui. Cela faisait chaud au cœur de la voir toute souriante et de bonne humeur. Bien-sûr au fond la sorcière savait mieux que personne -pour y avoir été confronté durant très longtemps- qu'il ne fallait bien se fier aux sourires des vendeurs. N'est-ce pas marqué sur leurs contrats ? Mais non, Rachel n'y pensa pas et préféra se nourrir de la bonne humeur de Miss Blondy. Un jour elle lui achèterait un diadème en souvenir de l'époque où elles s'étaient rencontrées et ne s'aimaient pas. Enfin pas trop. Pas du tout ? C'était bien trop loin pour qu'Ester puisse s'en rappeler.

Quand à l'utilisation du mot "simple" pour décrire les deux horloges, la brune n'aurait très certainement pas choisi le même. En fait, c'était assez différent de ce qu'elle avait imaginé et cela lui demanderait beaucoup d'effort et d’innovation pour parvenir à ses fins. Elle s'en savait capable, mais elle aurait aimé que ça prenne moins de temps. Elle était un peu au bout de la baguette pour tout dire. Pour le moment elle riait littéralement au nez et à la barbe du danger, mais pour combien de temps encore ?

- Ça m'embête un peu en fait. Tu sais quoi, j'vais en prendre déjà un et si ce que je veux fonctionne, je viendrait prendre le deuxième !

Grand sourire en prime. C'était aussi un peu pour Ellana cet achat. Et pour bien d'autres personnes.

- Voici donc les trente Gallions ! Je t'embrasse fort. A bientôt ma belle et embrasse la petite.

Rachel contourna le comptoir pour faire la bise à la sorcière et s'éloigna toute guillerette.

:kiss:
Revenir en haut Aller en bas
Lurea Lanilith
Lurea Lanilith
Serpentard (DC)
Serpentard (DC)
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Lurea Lanilith, Jeu 31 Jan - 22:07


☽ Ellana ☾

Les perles se parent de reflets flatteurs mais jamais elles n'arriveront à la cheville des pierres précieuses qui composent leur voisinage. Les perles sont nées perles, ont été élevées perles et personne ne remettra jamais en question ce statut. Les joyaux, eux, sont nés carbone. Personne ne leur accordait le moindre regard, jusqu'au jour où leur véritable sang se révèle. À cet instant, les yeux du monde ne se détachent plus de leurs éclats. Tout le monde minaude et prétend les avoir toujours connus aussi beaux et importants. Oui, les pierres précieuses ont bien plus de mérite à leur rang.

Les pupilles et les narines de Lurea se dilatent dans un soupir d'envie retenu. Une vendeuse vient alors la tirer de sa rêverie. Un visage de poupée et des yeux aux couleurs mélangées. Bonjour, renvoyé avec un sourire aimable. Les gens aux yeux colorés comme ceux-là, elle n'arrive pas à savoir si elle les envie ou non. Ses iris à elle étant désespérément châtain. Uni et sombre. Pas de touches de doré, pas de petits détails accrocheurs, seulement un océan parfait et lisse. Oui très certainement, je cherche la Dame Blanche. J'en ai entendu parlé et apparemment c'est une exclusivité de ce mois. Puis-je y jeter un œil ?

La demoiselle savait qu'elle s'y prenait un peu tard mais n'en laissa rien transparaître. L'assurance est un marqueur social comme un autre, c'est pourquoi elle se refuse aux doutes et aux hésitations.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ellana Lyan
Ellana Lyan
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Ellana Lyan, Ven 1 Fév - 22:10




Réponse à Rachel Ester Pasca




L'ancienne verte - qui le restera toujours un peu - finit par revenir sur sa décision alors que je hoche la tête en retirant l'une des deux horloges. Cela semble un peu plus logique dans un sens, je me demande bien ce qu'elle compte en faire, a t-elle une famille à surveiller ? Si tel est le cas, je n'en ai pas entendu parlé. Je lui souris, elle me sourit, le bonheur de nous revoir sans doute, considérer l'autre comme un ami soulage toujours les cœurs.

Posant l'une des deux horloges sur le comptoir, je récupère les gallions de la jeune femme. C'est parfait ! Et hop dans la caisse tout ça. J'embrasse chaleureusement Rachel qui tourne les talons avec son achat. C'est amusant de nous retrouver sans cesse dans les boutiques, à présent que je travaille ici, j'espère qu'elle reviendra vite, elle aussi à sa manière est un petit rayon de soleil. Je n'y manquerai pas ! Je clame en réponse à sa demande concernant Lali avant qu'elle ne quitte la boutique.

Une foi la brune disparue, je quitte le comptoir pour aller remettre l'horloge avec les autres. Toujours un peu manique sur les bords, je l'avoue. Je souris naturellement cette fois, c'est qu'elle ma mise de bonne humeur !

Vente:
 



Réponse à Lurea Lanilith



La demoiselle doit être une connaisseuse ou du moins une collectionneuse. Le genre de personnes qui comprennent un peu trop bien la valeur des choses et ont l'œil pour repérer les perles. Je garde mon sourire en écoutant la belle. Perle, peut-être en est-elle ?

Elle annonce ce dont elle a besoin et je retiens une légère grimace. Je ne suis pas certaine qu'il en reste pourtant, il me semble bien que Dragomir en ait fait quelques copies semblables à la demande des clients. Peut-être y en a-t-il encore une ? Je jette un regard autour de moi. Mmmh… Voyons cela. Immédiatement, l'éclat du bijou attire mon attention et je me retourne pour emmener la blonde plus proche de l'œuvre qu'a crée l'ancien Poufsouffle. Vous avez de la chance mademoiselle, c'est une pièce quasiment unique, notre créateur de bijoux a du en faire seulement deux trois ! Et il en reste une.

Je contemple un instant la bague comme hypnotisée par le visage gravé. Des trais réguliers dans un étrange perfection qui ne sont bizarrement pas sans rappeler ceux de la jolie cliente. Je relève le visage vers la demoiselle. Voici notre fameuse Dame Blanche. Peut-être souhaitez-vous l'essayer ? Mais je ne doute pas une seconde qu'elle vous ira à ravir... L'aveu qui n'a pas besoin de sonner faux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Le comptoir

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 68 sur 69

 Le comptoir

Aller à la page : Précédent  1 ... 35 ... 67, 68, 69  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Les Halles Magiques-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.