AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Les Halles Magiques
Page 69 sur 69
Le comptoir
Aller à la page : Précédent  1 ... 36 ... 67, 68, 69
Ellana Lyan
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie

Re: Le comptoir

Message par : Ellana Lyan, Ven 1 Fév - 22:10




Réponse à Rachel Ester Pasca




L'ancienne verte - qui le restera toujours un peu - finit par revenir sur sa décision alors que je hoche la tête en retirant l'une des deux horloges. Cela semble un peu plus logique dans un sens, je me demande bien ce qu'elle compte en faire, a t-elle une famille à surveiller ? Si tel est le cas, je n'en ai pas entendu parlé. Je lui souris, elle me sourit, le bonheur de nous revoir sans doute, considérer l'autre comme un ami soulage toujours les cœurs.

Posant l'une des deux horloges sur le comptoir, je récupère les gallions de la jeune femme. C'est parfait ! Et hop dans la caisse tout ça. J'embrasse chaleureusement Rachel qui tourne les talons avec son achat. C'est amusant de nous retrouver sans cesse dans les boutiques, à présent que je travaille ici, j'espère qu'elle reviendra vite, elle aussi à sa manière est un petit rayon de soleil. Je n'y manquerai pas ! Je clame en réponse à sa demande concernant Lali avant qu'elle ne quitte la boutique.

Une foi la brune disparue, je quitte le comptoir pour aller remettre l'horloge avec les autres. Toujours un peu manique sur les bords, je l'avoue. Je souris naturellement cette fois, c'est qu'elle ma mise de bonne humeur !

Vente:
 



Réponse à Lurea Lanilith



La demoiselle doit être une connaisseuse ou du moins une collectionneuse. Le genre de personnes qui comprennent un peu trop bien la valeur des choses et ont l'œil pour repérer les perles. Je garde mon sourire en écoutant la belle. Perle, peut-être en est-elle ?

Elle annonce ce dont elle a besoin et je retiens une légère grimace. Je ne suis pas certaine qu'il en reste pourtant, il me semble bien que Dragomir en ait fait quelques copies semblables à la demande des clients. Peut-être y en a-t-il encore une ? Je jette un regard autour de moi. Mmmh… Voyons cela. Immédiatement, l'éclat du bijou attire mon attention et je me retourne pour emmener la blonde plus proche de l'œuvre qu'a crée l'ancien Poufsouffle. Vous avez de la chance mademoiselle, c'est une pièce quasiment unique, notre créateur de bijoux a du en faire seulement deux trois ! Et il en reste une.

Je contemple un instant la bague comme hypnotisée par le visage gravé. Des trais réguliers dans un étrange perfection qui ne sont bizarrement pas sans rappeler ceux de la jolie cliente. Je relève le visage vers la demoiselle. Voici notre fameuse Dame Blanche. Peut-être souhaitez-vous l'essayer ? Mais je ne doute pas une seconde qu'elle vous ira à ravir... L'aveu qui n'a pas besoin de sonner faux.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lara Wind
Lara Wind
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage


Re: Le comptoir

Message par : Lara Wind, Sam 2 Mar - 20:51


Emplettes


V
ous savez, quand l'on exerce un métier tel que vétérinaire magique, un jour soi-disant de repos pouvait se transformer en jour de travail comme un autre. Le genre de jour où vous êtes censés faire ce que vous voulez mais où vous vous retrouvez malgré tout au travail, à cause d'une urgence. Lara était dans l'un de ces jours-là. Elle était en repos. Mais la jeune femme s'attendait, à un moment ou un autre, qu'un patronus débarque pour l'avertir que l'on avait besoin d'elle. Alors, ce soi-disant « jour de repos », elle l'organisait d'une manière quasi-militaire surtout qu'aujourd'hui, elle avait besoin de faire quelques emplettes aux Halles Magiques. Autant y aller tôt pour être tranquille niveau shopping.

Ainsi, la jeune Métamorphomage se présenta aux Halles Magiques dès l'ouverture afin d'y acheter les quelques élèments qui lui manquaient pour son prochain voyage. Dans le cadre de ses études de Magizoologie, la jeune femme avait décidé de partir deux semaines en Extrême-Orient afin d'y étudier les Occamys, si elle arrivait en trouver bien évidemment. Et sans se faire tuer aussi, ça serait bien. Sa valise était presque prête, il ne lui manquait plus que deux-trois petites choses que les Halles pourraient lui fournir. Sourire aux lèvres, la jeune femme se présenta au comptoir « Bonjour ! »
Revenir en haut Aller en bas
Lurea Lanilith
Lurea Lanilith
Serpentard (DC)
Serpentard (DC)
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Lurea Lanilith, Sam 2 Mar - 21:28


☽ Ellana ☾
Désolé pour le retard !

Deux ou trois seulement. Quelle douce mélodie à ses oreilles ! Unique. Enfin presque. Mais ne jouons pas sur les mots. La brune hoche la tête et tend la main pour l'essayage. Les joues de Lurea se parent naturellement de rose. La demoiselle qui ne jure que par la maîtrise de soi, si sensible à la flatterie ! Si elle avait les moyens qu'elle prétendait, elle ne rechignerait pas à couvrir la vendeuse d'un généreux pourboire, ne serait-ce que pour ça. Pendant un instant, elle est ce qu'elle a toujours désiré ; ce qu'elle deviendra sous peu. Quelle différence de le feindre légèrement avant de l'avoir ? Aucune, bien sûr ! Et personne ne sera là pour en être témoin. Merci, je tiens tout de même à la sentir sur moi. L'anneau glisse si facilement, on dirait que sa peau est faite de satin. L'ovale imposant sur ses phalanges, elle ne peut qu'admirer le résultat. Oui, il la lui faut.

La petite fille pauvre aurait marchandé, prétendu que ça ne lui plaisait pas tant que ça, qu'elle hésitait. Elle aurait fait grimaces et faux-semblants pour gagner quelques piécettes. La jeune femme vaut mieux que ça. Si aujourd'hui elle a encore du compter ses avoirs, bientôt elle pourra dépenser sans compter. Sans se soucier du lendemain. Oui, c'est le confort et le pouvoir d'une vie emplie de tout. C'est ce qu'elle aura et par conséquent c'est l'image qu'elle renvoi aujourd'hui à la bijoutière comme au monde entier. Parfaite ! Je la prends. Retirer la Dame Blanche est comme s'arracher un vêtement. Son corps s'y était déjà habituée et sa main s'en languit dans la seconde même.
Revenir en haut Aller en bas
Ellana Lyan
Ellana Lyan
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Ellana Lyan, Sam 9 Mar - 11:10




Réponse à Lara Wind




Les halles magiques venaient tout juste d'ouvrir et je ne m'attendais certainement pas à tomber sur une cliente si vite. Non pas que je blâmais les lève tôt - loin de là. Mais pour le coup, voir la jeune femme rentrer tout sourire dans la boutique aux premières heures, m'avait assez surprise. Sa bonne humeur contagieuse se répandit presque instantanément son mon visage alors que je me dirigeais vers elle pour accueillir comme il se devait cette allégorie du printemps. Bonjour et bienvenue aux Halles ! Je peux vous être utile ? Parce qu'au final je pouvais tout aussi bien attendre sagement derrière le comptoir qu'elle m'apporte ses achats, c'était pas dit qu'elle avait besoin de moi.

J'attends quelques secondes en essayant de ne pas trop la détailler de mes yeux qui - aiguisés par le beau - jugent sans pitié. Son visage ne me dit rien, je crois que c'est la première fois que je la rencontre, je me demande bien ce qu'elle est venue chercher. Peut-être un collier pour parer son joli cou ? Est-ce une sportive, faut-il l'emmener vers les balais ? Une coquette avide de changer de garde robe pour les beaux jours ? Peut-être aussi simplement l'une de ces personnes venues remplir leurs yeux curieux de milles merveilles sorcières qu'on ne trouve pas partout.

Mais quelque soit ses envies, j'étais là pour la guider - quoi qu'il en soit. Autant attendre et cesser de s'interroger. Alors, ma chère, que puis-je faire pour vous ?



Réponse à Lurea Lanilith


Elle demande à essayer et je la regarde faire d'un doux sourire. Presque tremblante au contact délicieux de l'ouvrage délicat. Elle a dans les yeux le même éclat que le bijou. Une étrange connexion qui n'étonne pas et apaise même un peu. Les deux se sont trouvées, c'est une certitude. Comme un mariage discret entre la belle et l'ornement. Elle en rayonne et grimacerait presque de douleur au moment de l'arracher de son doigt. Je ne doute pas un seul instant qu'elle compte l'emporter jalousement dans les plus bref délais - encore quelque chose qui me plait. Elle l'annonce elle même quelques secondes plus tard. Parfait, désirez-vous autre chose ? Même si je n'en ai pas l'impression. Mes doigts remette le trésor dans son écrin alors que je l'emporte derrière le comptoir.

Sinon, cela vous fera trois gallions. Je présume qu'elle n'a guère besoin d'un emballage cadeau. Le sourire revient au galop alors que je glisse l'achat dans un petit sac avant de le lui tendre. Dragomir sera certainement heureux de savoir que ses créations ont un tel succès. L'ancien Poufsouffle est réellement doué. Je suis certaine qu'il deviendra un grand bijoutier - du moins s'il ne l'est pas déjà. Certaines rencontres font simplement du bien. Celle de la jeune femme semble en faire partie. J'espère la revoir, la bague au doigt.

Vente:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Amy Shields
Amy Shields
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


Re: Le comptoir

Message par : Amy Shields, Jeu 14 Mar - 22:10




Réponse à Elly Wildsmith


Demande de Lorelaï pour reprendre la cliente. J'ai également son L.A.



Nouveau travail, nouvelle chance, nouveau départ. Amy ne pouvait rêver mieux. En tout cas, dans l'état actuel des choses. La jeune femme avait réussi, par un miracle très certainement, à trouver un boulot plutôt stable pour reprendre sa vie normalement. Un aubaine pour elle au final. Quelqu'un lui faisait confiance malgré sa longue absence et ça, elle ne devait pas l'oublier ni gâcher cette chance incroyable. La brunette mettait donc tout son cœur à la tâche. D'abord pour ne pas décevoir sa patronne et ensuite pour oublier, le temps d'une journée, les démons qui rôdent autour d'elle. Se plonger dans le travail pour oublier ses tracas n'était pas quelque chose de nouveau et habituellement ça marchait bien. Alors autant garder la technique.

Ce jour n'était pas différent des autres, Amy avait passé sa journée à prendre en charge ce qu'elle pouvait dans la boutique et ne s'en était pas trop mal sortie selon elle. Jusqu'au moment où un client réclama une vendeuse particulière. La raison pour laquelle la petite Lorelaï était appelée était totalement obscure pour la brunette mais enfin soit, le client était roi. Elle sourit donc de son sourire commercial avant de jeter un oeil dans la salle à la recherche de la serdaigle. Le stress lui prit le ventre lorsqu'elle s'aperçut que cette dernière était déjà occupée avec une cliente au visage connu. Mais bon, pas le choix. Un rapide coup d'oeil dans le reste de la salle fit comprendre à Amy qu'aucun autre vendeur n'était disponible. Elle s'avança donc vers la bleu et bronze pour poser sa main sur son épaule et lui chuchota à l'oreille.

- Un jeune homme te demande au comptoir. Je prend le relais. Dis moi juste ce que madame.. Wildsmith a demander.

Après le rapide briefing de sa vendeuse, la brunette se tourna vers la cliente et souris gentiment.

- Bonjour Elly. Désolée d'interrompre la vente mais, Lorelaï est demandée ailleurs. Je prends donc le relais. T..Vous avez demandé une robe en soie grise et une parure. Je vais chercher ça pendant que vous terminez votre thé.

Tu.. Vous..? Comment elle devait lui parler ? D'accord elles n'avaient pas de lien particulier, mais elles s'étaient tout de même côtoyer dans l'équipe de quidditch. Alors quoi, vous ? Tu ? Surtout que l'appeler par son prénom puis la vouvoyer c'était bizarre quand même. Alors dans le doute, la brunette avait préféré choisir le plus sûr. Au pire, sa compatriote lui ferait le remarque. La gérante se dirigea donc vers la partie habillement pour aller chercher ce dont sa cliente avait besoin. Une fois la robe en soie grise dans les mains, elle s'entêta à chercher une parure qui conviendrait. Lorsqu'elle eu les trois petites boites dans ses mains, la jeune femme retourna auprès d'Elly pour présenter les articles.

- J'ai trouvé cette robe-ci qui conviendra parfaitement si la demoiselle a la même morphologie que Lorelaï. Et avec du gris, je me suis dit qu'une parure en argent irait parfaitement. Je vous ai pris le collier, les boucles d'oreille et le bracelet assortis. N'hésitez pas à me dire si ça ne vous convient pas où si il y a un article que vous ne voulez pas.

Amy ouvrit les trois boites bleues nuit pour présenter les bijoux brillants.

- Ah et nous faisons effectivement des robes pour enfant. Dites moi juste le modèle et la couleur que vous désirez et je me ferai un plaisir d'aller vous chercher ça.

Nouveau sourire gentil avant d'enfin se détendre un peu. Pour l'instant ça allait. Elle trouvait ses repères et les articles demandés. Il fallait juste que ça continue et qu'elle ne fasse pas de bourde. Pas de bourde Amy, concentre toi..
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elly Wildsmith
Elly Wildsmith
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: Le comptoir

Message par : Elly Wildsmith, Dim 24 Mar - 15:21



Amy

Ca virevolte autant dans le cœur que dans les esprits. Difficile à juger alors qu’elle attend simplement. Une nouvelle silhouette apparait, pas inconnue, pas connue. De vagues souvenirs de Quidditch, une vie qui semble loin, bien loin déjà. Mais la brune sourit devant l’échange des deux femmes, puis devant Amy – c’était bien cela son prénom ? – qui s’excuse d’avoir dû interrompre la vente. La brune hoche la tête « Pas de soucis » qu’elle murmure et puis, elle attend, naturellement. Que la jeune femme revienne avec sa demande.

Il ne faut que peu de temps pour que la silhouette d’Amy revienne, avec des articles sous le bras. De ce qu’elle voit, le tissu est beau, la couleur est belle également. Voilà qui lui plait. Amy continue la présentation sur la parure de bijou, la brune sourit. Oui c’est parfait, mais elle ne répond rien, se contente d’entendre la question à propos de la robe pour l’enfant.

Elle met ses deux bras face à elle, tente maladroitement de donner une taille approximative. C’est difficile, elle n’a pas d’enfant, n’en a pas côtoyé réellement. Alors elle ajoute « Quelque chose de la même couleur que la précédente, et de cette taille-là, peut-être un peu plus grande ? Histoire d’être sure ». Sait-on jamais. Elle n’était vraiment pas la professionnelle de ce genre de situation.


On récapépète:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Amy Shields
Amy Shields
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


Re: Le comptoir

Message par : Amy Shields, Hier à 9:34




Réponse à Elly Wildsmith


Ca brillait. Un peu trop d'ailleurs. Mais c'était joli quand même. Les bijoux qu'Amy tenait entre ses doigts attirait son regard azur depuis maintenant plusieurs secondes. La valeur de ces derniers faisait se demander à la jeune femme si un jour elle recevrait pareil présent. Peut-être après tout. La grande question était de savoir par qui et pour quelle occasion. Quoi que, ce n'était pas du tout le genre d'Amy de mettre des bijoux comme ça. Aussi longtemps qu'elle se souvenait, elle n'avait jamais mis une robe de bal avec une parure. En même temps, il n'y avait eu aucun événement dans sa vie qui justifiait pareille tenue. Certes elle s'était déjà bien habillée lors de conférences de presses ou de réunions de famille. Mais de là à mettre une longue robe chic et raffinée, non. Ce n'était pas vraiment de coutume chez elle. Enfin bon, peut-être que ça arriverai un jour. Restait à savoir quand.
La brunette détacha ses yeux des bijoux pour focaliser à nouveau son attention sur Elly. Cette dernière était en train de lui montrer approximativement la taille de l'enfant pour qui la petite robe était. Approximativement était le mot, ça allait pas être simple de trouver la taille exacte de la petite mais bon, elle allait essayer. L'animagus adressa un sourire à la cliente avant de suspendre la robe à un crocher non loin de là et de poser les boites contenant les bijoux sur une table.

- Je reviens avec la petite robe.

Clin d'oeil amical avant de s'éclipser vers le rayon vêtement, encore une fois. La brune observa les différentes robes pour enfant suspendues aux cintres. Se remémorant les mouvements de Miss Wildsmith pour montrer la taille dont elle avait besoin, elle tomba finalement sur une petite robe grise qui lui paraissait bien. Une fois le cintre dans la main, Amy retourna vers sa cliente pour montrer sa trouvaille.

- Je vous ai trouvé ceci. Si jamais ce n'est pas la bonne taille, ce qui peut arriver, vous pouvez toujours venir échanger sans frais supplémentaires. Est-ce que celle-ci vous plait ? Elle est, comme vous l'avez demandé, de la même couleur que la robe d'adulte.

Nouveau sourire en présentant le cintre de bois avec la robe dessus, le faisant tourner de temps en temps pour montrer également le dos. Recommencer dans le vente, il fallait trouver le truc pour être assez professionnelle. Tout est question de dosage Amy, dose comme il faut et ça ira.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: Le comptoir

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 69 sur 69

 Le comptoir

Aller à la page : Précédent  1 ... 36 ... 67, 68, 69

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Les Halles Magiques-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.