AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Les Halles Magiques
Page 36 sur 36
Le comptoir
Aller à la page : Précédent  1 ... 19 ... 34, 35, 36
Azaël Peverell
Serpentard
Serpentard

Re: Le comptoir

Message par : Azaël Peverell, Sam 22 Juil 2017, 19:40


Asclé et Laurae


Tu gardes le magnifique pyjama devant toi. Il est tout bleu tout pétant tout beau tout fluo. Enfin il est tout ça dans ton esprit du moins. Tu te vois déjà, vêtu de ce magnifique pyjama, prêt à t'envoler pour accrocher quelqu'un à un lustre, tel le bon petit lutin de Cornouailles qui se respecte que tu serais devenu. Oh oui, c'est vraiment quelque chose qui te plairait. Tu pourrais faire plein de blagues à ton pote perché et à Leo. Ce serait normal, ce serait dans ta nature. Tout ce que tu as à faire, c'est d'enfiler ce pyjama. Sauf qu'il y a quand même un truc qui te chiffonne, et que ton pote, aussi perché soit-il, le remarque aussi. C'est un vrai ami. Il dit ce qu'il pense sans détour. Tu peux vraiment lui faire confiance. Heureusement qu'il est là. Imagine un peu, t'aurais été tout seul, t'aurais pris ce pyjama là, alors qu'il ne te va même pas au teint, quelle hérésie ! Mais voilà, t'es pas tout seul, et t'es pas Pouffy, alors tout va bien.

Tu pousses un profond soupir. De soulagement. T'es pas passé loin de la catastrophe. Tu ne viendras jamais plus faire du shopping sans ton copain perché. T'as besoin de lui, c'est bien sûr. Tu carres un peu les épaules. Ta carrure en H, tu sais pas vraiment à quoi elle correspond. Mais si la coupe te va bien, c'est que t'es parfait, pas vrai ? Tu hoches alors vivement la tête avec un "Hin hin" de fin connaisseur. Parce que t'es d'accord avec lui. C'est pas assez magnifaïque pour toi. T'es tellement dark, il te faut ce qu'il se fait de mieux. Et la vendeuse vous rejoint. Elle sera sûrement de bons conseils. Tu laisses ton pote lui exposer la situation. Toi, ton attention a été attirée par d'autres pyjamas. Faut dire aussi qu'il y a plein de couleur et de formes différentes.

T'entends ton pote parler de vert à la vendeuse. Et justement, il y en a du vert. Un très beau vert. Du genre qui se rapporte aux arbres, aux plantes en pot, à une jolie pelouse bien entretenue et bien arrosée. Ou à un Dragon. Vu la forme du pyjama, c'est d'ailleurs sans doute pour cela qu'il est vert. Mais toi, tu vois bien plus qu'un dragon. Tu vois tout un monde de verdure qui s'ouvre devant toi. Et il y a des ailes aussi. Un pyjama pour planer. Trop génial. Tu pourras cracher du feu avec peut-être aussi. Mais ça brûlerait les plantes. Alors tu cracheras un feu qui ne brûle pas, et voilà. Y'a aussi un joli pyjama tout rond tout rose tout doux. Tu sors les deux, refiles le rose au perché, et met le vert devant toi. Tu prends la pose, pour ton pote et la vendeuse.

- Alors, ça me va mieux hein ? C'est parfait comment ? Et puis lui, le rose, c'est définitivement sa couleur, pas vrai Madame la Vendeuse ? On peut difficilement trouver plus joli pyjama. On peut les essayer ? Ce serait dommage qu'ils ne soient pas à la bonne taille...

Tu lui adresses un immense sourire pour qu'elle accepte. Difficile de passer à côté de ton état d'euphorie avancée, t'es complètement à côté de tes pompes. Mais au moins, t'es heureux. Et même que vous êtes deux à l'être. Tu bouges un peu la tête sur un rythme de ton esprit qui ressemble énormément à celui de votre improvisation dans la boutique précédente. C'est ça les tubes, ça reste en tête. Et puis, t'as comme une illumination.

- Oh mais vous, vous en avez un de pyjama ? Il vous en faut un ! Je suis sûr qu'on peut trouver celui qui vous irez parfaitement. Surtout lui, il est doué pour trouver les couleurs des gens ! Il reconnaît même du cachemire ! Et il est hyper viril. C'est mon meilleur copain ! Ça se voit, on se tient la main des fois.

Tu parles trop quand tu prends de la poudre d'allégresse. Vraiment trop. En fait, tu t'es même forcé à t'arrêter là, parce que tu aurais été capable de lui parler pendant trois plombes des qualités incommensurables de ton pote, que ce soit en matière de mode ou de tout. Parce qu'il est parfait. Bah oui, tes copains, tu les choisis bien.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal M. Ertz
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Crystal M. Ertz, Dim 23 Juil 2017, 18:00




Réponse à Artemis



Heureusement qu'il n'y avait pas foule aux Halles ce jour là. La gérante aurait eu beaucoup de mal à servir d'autres clients tant qu'"Il" serait dans la boutique. Maintenant qu'il était occupé à se changer, elle l'avait perdu de vue et ça la stressait un peu. Pourtant il n'y avait pas de quoi, mais il ne lui fallait pas grand chose pour que son imagination s'emballe dans les histoires les plus folles. Et quand un client sortait un peu de l'ordinaire, son esprit galopait à des allures folles, lui imaginant mille et unes vies. La question la plus importante qu'elle était en droit de se poser était la suivante: était-il un danger pour lui même? (peut-être, mais à première vue, rien ne laissant croire cela), était-il alors un danger pour autrui (autrui étant égal aux autres clients dans ce cas-ci, ce qui arrive dehors n'est plus de son ressort): elle n'en savait rien. Du coup, elle le surveillait du coin de l'oeil, délaissant sans vergogne les autres clients.

Mais il réapparut, normalement, sans aucun aspect menaçant pour personne. Il lui tendit sans rien dire les quelques éléments qui ne semblaient pas convenir et la gérante les prit avec le sourire, mais toujours un sourcil levé. Il la salua à la japonaise, d'une manière très correcte, ce qui mit fin aux angoisses imaginaires de la sorcière, qui se mit à faire le total.

- Alors, ça vous fera un total de 17 gallions s'il vous plait!

Vente:
 





Réponse à Jace Becker


Elle devrait partir en vacances. Changer d'air. Sortir un peu de sa presque-routine et s'accorder un peu de temps pour respirer dans un endroit plein de verdure, avec de l'eau, des petites créatures partout, ce serait charmant. Avec le stress qu'elle ressentait ces jours-ci, la gérante aurait bien eu besoin de ça. Elle n'avait encore jamais fait de crise de nerf, mais qui sait quand ce genre de choses pouvait vous tomber dessus? Crystal avait peur d'un jour craquer face à un client et de perdre son calme légendaire. Si ça arrivait un jour, elle n'était pas sûre de pouvoir s'en remettre.

Pourtant, elle restait là, fidèle au poste. Il fallait bien faire tourner la boutique et elle se sentait comme aimantée à l'endroit. Du coup, lorsqu'elle vit ce jeune garçon, papier à la main, s'approcher du comptoir, la gérante glissa jusqu'à lui comme automatiquement, un grand sourire joyeux au visage. S'il fallait travailler, autant le faire dans la bonne humeur non?

- Bien sûr, je suis à votre entière disposition! En quoi puis-je vous aider?
Revenir en haut Aller en bas
Jace Becker
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Jace Becker, Dim 23 Juil 2017, 18:38


J'étais un peu perdu dans mes pensées, à elle justement...
Tellement ailleurs que la vendeuse ma totalement pris au dépourvu, je ne l'ai pas entendu arriver.
Une jeune femme, plus petite que lui. Mais en arrivant afficha un grand sourire, impossible de ne pas lui sourire en retour.

Je tousse légèrement pour reprendre mes esprits.

-Je voudrais un médaillon en argent, avec se symbole sur le devant.

Je pose le parchemin avec le dessin grossier que j'ai dessiné pendant une heure d'étude à l'école.

-Vous me conseillerez quoi comme matériaux pour que le serpent soit bien visible ?

Mes joues deviennent légèrement rosées. À la penser d'Aria dans mon esprit, en l'imaginant recevoir ce cadeau, son sourire, et ses yeux remplis d'étoile et de larme de joie.

-C'est pour une fille... Je voudrais c'est inscription à l'arrière du médaillon.

Je montre du doigt l'inscription qui est également inscrite sur le parchemin.

"Pour Aria.
J."


À nouveau perdu dans mes pensées je commence à parler sans vraiment m'en rendre compte.

-C'est un Ouroboros. Le serpent représente une autre forme de l'infini. Je trouve ça jolie.

Reprenant mes esprits. J'étais enfin prêt à écouter toutes les informations que la vendeuse va me fournir.

Dessin du Serpent::
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Peter McKinnon
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Peter McKinnon, Jeu 27 Juil 2017, 18:47


Liskuvo Kalsi


- Je vois très bien ! Je vais te commander ça.

Peter n'avait même pas remarqué que le préfet-stagiaire avait tourné les talons et pris la direction du comptoir pour lui commander sa bague à double-anneau. Il était resté planté là à regarder le reste de ses longs doigts fins, en train d'échafauder des modèles de bagues serties de bijoux, mais cela aurait probablement été pour une prochaine fois ... Constatant finalement qu'il était seul devant la vitrine aux bijoux, il secoua la tête en signe de réveil et se dirigea vers le comptoir. Il était temps de douiller !

- Si tu n'as pas besoin d'autre chose ça va te faire euh ...

Peter regarda le vendeur avec insistance. Eh bien oui, tout cela allait couter cher, enfin bon ce n'était pas ce malheureux blaireau qui faisait les prix, pourquoi prenait-il soudain cet air si hésitant ?

- ... 58 gallions !

Peter sortit alors une bourse de sa poche et la tapa sur le comptoir. Il sortit ensuite trois malheureux gallions d'or qui trainaient dans l'un des pans de sa robes et les déposa à coté de la bourse qu'il avait remplie de cinquante-cinq magnifiques pièces d'or un peu plus tôt dans la journée à Gringott's. Il ne voulait pas perdre de temps supplémentaire sur ses heures de service, il ajouta donc précipitamment :

- Banco ! Je suis super en retard maintenant ! Comment on s'arrange finalement pour ce qui doit être commandé ? Je repasse ici ou tu m'envoies un hibou ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Crystal M. Ertz
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Crystal M. Ertz, Sam 29 Juil 2017, 00:25




Réponse à Jace Becker

Il y avait ceux qui dans la vie avaient tout prévu. Qui dès 5 ans savaient qu'ils voulaient devenir éleveurs de dragons en Bulgarie, ou controleur de tapis volant en Orient. Leur vie était d'une linéarité parfaite qui partait d'un point A pour aller vers un point B bien précis. Peut-être rencontreraient ils des surprises au cours de leurs routes et en prendraient ils une nouvelle, mais la plupart du temps, ce genre de personne n'avaient pas de problème pour avancer. Puis, il y avait les indécis. Ceux qui se laissaient porter par le courant de la vie. Les moldus avaient tendance à dire que la vie n'était qu'un long fleuve tranquille, mais ils ne devaient pas connaître tous les problèmes du monde sorcier et les nombreuses tempêtes qu'il traversait. Ceux qui n'avaient pas d'objectif précis étaient, dans ces tempêtes, transportés de tous les côtés. Et dans ce cas là, il fallait prier pour que la tempête les guide jusqu'à Honolulu plutôt que jusqu'à la Corée du Nord.

Les Halles Magiques étaient à elles-seules un petit éco-système où ces mêmes personnes pouvaient se rencontrer, échanger, se bagarrer pour une robe (qui sait). Le jeune garçon qui faisait face à Crystal ne mit pas longtemps à prouver de quel côté il appartenait. Très sérieux et poli, il établit une requête précise à la gérante qui l'écouta avec attention.

- Nos médaillons en argent coûtent 5 Gallions. Si vous le désirez, je peux essayer de faire ressortir le serpent en incrustant cet argent d'or, ça vous coûtera un peu plus cher, mais vu le serpent, je peux minimiser l'or utilisé. Il faudra payer un supplément de 3 mornilles pour l'inscription, mais en voyant votre air amoureux, j'ai décidé de vous en faire cadeau. Elle regarda encore le schéma avant de reprendre: Oui, je pense que je peux vous faire tout ça pour 5 gallions et 2 mornilles.

Léger sourire en regardant les yeux pétillant du jeune sorcier. Elle aimait aider les histoires de couples, enfin, de loin.

Revenir en haut Aller en bas
Jace Becker
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Jace Becker, Sam 29 Juil 2017, 00:52


Je l'écouter attentivement.
Elle me parle de faire ressortir le serpent avec de l'or.
Oui, cela me plaît.
Et plus elle parlait, plus je constatais que le prix risque d'être assez serré..
Et voilà que ma bonne étoile veille sur moi.

Elle va me faire le tout pour 5 gallions et 2 mornilles.
Mes yeux s'illuminent.
Et je regarde la gérante.

-Merci beaucoup mademoiselle.

Lui dis-je.
En mettant un peu plus le parchemin vers elle pour qu'elle puisse recopier le motif sur le médaillon plus tard.

-Vous pourriez m'envoyer le médaillon une fois fini à Poudlard ? Je suis à Serpentard.

Je m'arrête de parler quelques instants.

-Même les serpents ont un cœur après tout.

Dis-je avec un petit rire à la fin de ma phrase. Puis je place ma main dans ma poche où se trouve mon argent.

-Permettez moi de vous donner un galion supplémentaire pour votre générosité et votre gentillesse. Oh et garder la monnaie.

Et je pose, mes six gallions sur le comptoir avec un grand sourire.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Crystal M. Ertz
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Crystal M. Ertz, Sam 29 Juil 2017, 17:54




Réponse à Jace Becker


Il l'a appelée "Mademoiselle". Ma-demoiselle. Une appellation que peut appliquait, par flemme ou pour vexer, allez savoir. Avant 30 ans (et même souvent après), toute femme mérite de se faire appeler mademoiselle non? C'était trop demander? Que ce soit des hommes ou des femmes, la grande majorité de ses clients l'appelaient "madame". Comme si elle était du genre à être mariée, trois enfants. Rhalala, elle avait autre chose à faire. Quoi qu'il en soit, la personne qui se trouvait en face d'elle était un client de qualité supérieur, cela ne faisait aucune doute. Elle adora l'éclat dans ses yeux lorsqu'elle annonça le prix, elle se sentait un peu comme le père Noël lui apportant des échecs version sorcier en chocolat.

- Bien sûr, vous recevrez un hibou d'ici une semaine maximum Mister. Les Serpents sont peut-être ceux qui ont le plus de cœur, ils doivent parfois avoir le courage de contrer tous les stéréotypes avant de pouvoir prouver qu'ils en aient un. Ça fait deux fois plus de travail. Nous autres Poufsouffle avons plus de facilité de ce côté là , ajouta-t-elle dans un nouveau sourire.

Elle accepta l'argent de l'étudiant, le laissant sur le comptoir pour l'instant, à côté du croquis de l'Ouroboros.

- Merci beaucoup à vous, c'est très attentionné. Comme votre idée de cadeau d'ailleurs. Si c'était tout ce que je pouvais faire pour vous, je vous souhaite une bonne fin de journée et j'espère vous revoir bientôt.

Petit clin d’œil discret. Parce qu'il fallait bien terminer avec du panache.

Vente:
 
Revenir en haut Aller en bas
Aysha Brayd
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Aysha Brayd, Lun 31 Juil 2017, 14:53


Aysha poussa la porte des Halles Magiques. Elle appréciait beaucoup cet endroit. Elle venait souvent y admirer la profusion d'objets originaux, beaux, pratiques ou amusants. Elle devait chaque fois faire un effort immense pour ne pas dépenser toutes ses économies. Néanmoins, cette fois-ci, elle venait pour un achat bien particulier. Elle avait été nommée remplaçante dans l'équipe de Quidditch ! Même pour ce petit poste, elle devait être bien équipée. De plus, cela lui garantissait peut-être une place de joueuse à plein temps, à l'avenir. Et son équipement de Quidditch, donné par son beau-père, laissait sérieusement à désirer pour jouer en équipe. Elle devait au moins se racheter un balai, et elle avait médité ce choix pendant plusieurs jours. Mais cette fois-ci, elle était décidée. Elle opterai pour un modèle de qualité mais à un prix raisonnable : un Tourbillon de Flammes. Elle avait assez, n'allait pas se ruiner mais elle filerai tout de même rapidement au dessus du terrain sans difficultés. Elle observa un instant le rayon Quidditch, et admira le balai. Oui, c'était le bon choix. Il était magnifique. Elle jeta un coup d'oeil aux autres équipements et remarqua un joli badge à 15 mornilles. Il était bleu foncé, scintillant, et soutenait l'équipe de Serdaigle. Amusée, Aysha décida de se faire ce petit plaisir.
La jeune fille se dirigea vers le comptoir en quête d'un vendeur ou d'une vendeuse pour effectuer ses achats. Elle attendit juste à côté d'un stand de bijoux qui proposait un service de gravure et exposait bracelets, bagues et pendentifs. Elle songea en observant un bracelet en argent à une gravure qu'elle pourrait offrir à Luna. Un aigle et un serpent s'entrecroisant, symbolisant leur amour ... Elle avait définitivement le cerveau ramolli. Mais elle avait envie de lui faire plaisir.

Elle réfléchissait toujours lorsque quelqu'un se présenta enfin. Elle dit avec un sourire :

"Bonjour ! J'aurais quelques achats à effectuer, si possible."

Elle tenait déjà dans sa main sa bourse remplie et ne cessait de jeter des coups d'oeil aux bijoux. Elle devrait en parler à la vendeuse/au vendeur pour se renseigner sur les prix et ce qu'ils pouvaient y graver...
Revenir en haut Aller en bas
Liskuvo Kalsi
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Liskuvo Kalsi, Lun 31 Juil 2017, 23:30




Réponse à Peter McKinnon


Oh plein d'argent, tout coule à flot, c'est comme ça que tout tourne en rond. Le tintement des pièces dans la bourse, combien il y en a ? On peut faire confiance à Peter là-dessus je pense, il y en a sûrement assez. Il ajoute un peu de gallions, il sait donc avec précision combien il y en avait de base, c'est bon c'est parfait. Il est bien brave le McKinnon, parfois il abuse un peu mais sinon on peut pas dire que ce soit un crétin, et y'en a des crétins dans le monde. Je le sais, je les ai vu.

Il me demande ce qu'il faut faire, attendre de recevoir, l'envoyer, c'est comme il veut en fait. Le mieux c'est qu'il revienne parce que ça lui laisse une opportunité d'acheter encore quelque chose, mais généralement les clients préfèrent se le faire envoyer, la flemme sorcière c'est quelque chose, je vous le dit moi.

- T'embête pas on va te l'envoyer, file !

Si il doit se dépêcher qu'il s'en aille, on va le retarder en banalités là, il faut qu'il soit content, ici c'est un peu la maison du content.





Réponse à Aysha Brayd


Une cliente, une aventure, un changement, quelqu'un d'intéressant ? Je me rapproche doucement de cette personne que je ne connais ni d’Ève ni d'Adam et espérant qu'elle veuille quelque chose d'intéressant, qui casse le naturel sans lui laisse le moyen de revenir au galop, un truc bien sympa.

C'est une élève, ça, c'est sûr. Une jeune, qui s'arrête au niveau des bijoux, étonnant ça de la part d'une adolescente. Je fais la moue, rien d'excentrique alors. Ni amie, ni ennemie, ni envie. Effectuer des achats, c'est bien ce pour quoi la boutique est faite. Oui c'est possible, on est ouvert.

- Eh bien allons-y, qu'est ce qui te ferait plaisir ?

On va oublier le vouvoiement envers les élèves, je vais pas sur-respecter les gens non plus, j'ai un rang d'ancien préfet à respecter (ririp). Le ton n'a rien d'agressif non plus, commercial, habituel, rien d'incroyable, journée médiocre.
Revenir en haut Aller en bas
Aysha Brayd
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Aysha Brayd, Mar 01 Aoû 2017, 17:45


Le vendeur n'avait pas l'air passionné par son travail. L'enthousiasme d'Aysha n'était pas partagé. Bien sûr, elle savait ce que c'était que de vendre toujours la même chose, toujours aux mêmes clients, sans aucune nouveauté. Elle même travaillait chez Ollivander's, et autant dire qu'elle passait le plus clair de son temps à vendre des premières baguettes à des enfants de onze plus qu'à en confectionner des nouvelles et originales. Elle était consciente que son propre achat n'était pas excentrique et n'avait pas de quoi égayer le vendeur. Elle aurait bien voulu, mais malheureusement, elle n'était qu'étudiante, et sa bourse ne lui permettait pas de faire des folies.

- Eh bien allons-y, qu'est ce qui te ferait plaisir ?

Elle décida tout de même de demander quelque peu conseil au vendeur histoire qu'il ne se sente pas trop inutile.

- Eh bien je viens d'intégrer l'équipe de Quidditch de ma maison en tant que remplaçante et ma vieille Comète laisse sérieusement à désirer. Je me suis déjà renseignée quelque peu et l'on m'a conseillé le Tourbillon de Flammes. Apparemment, c'est un bon balai à petit prix. Vous seriez du même avis ?

Elle savait qu'elle ne pourrait de toute façon pas acheter le modèle au dessus : l'écart de prix était bien trop grand. Même si il lui faisait rêver, elle n'en n'avait pas les moyens. mais tout bon conseil était bon à prendre, et elle supposait que le vendeur, bien qu'il paraisse jeune, savait ce qu'il vendait. Elle était d'ailleurs presque sûre de l'avoir vu dans l'équipe de Quidditch de Poufsouffle, ce qui le plaçait en bonne position de conseiller pour une novice comme elle. Et elle préférait être sûre de son achat. La vue de toutes les merveilles dont regorgeaient les étagères des Halles détourna même son attention des bijoux, laissant germer d'autres idées plus originales ...
Revenir en haut Aller en bas
Liskuvo Kalsi
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Liskuvo Kalsi, Jeu 03 Aoû 2017, 01:19




Réponse à Aysha Brayd


Une nouvelle joueuse de quidditch ! Youpie ! C'est cool pour elle, je sais pas pourquoi je m'en serais pas douté, nan en fait c'était impossible de deviner mais après tout elle fait ce qu'elle veut, moi je vends ce qu'il faut. Elle a l'air de connaître un peu les balais, enfin elle connait les noms c'est déjà ça, par contre elle me demande mon avis, évidemment que le balais qui coûte plus cher que les autres me paraît mieux que celui qu'elle veut, mais après tout pourquoi pas ? Il est pas si mal au final.

- La plupart des joueurs ont un éclair de feu, tu es sûre que tu ne préférerais pas celui-là ? Évidemment c'est plus cher, mais si tu le veux vraiment on peut s'arranger, y'a pas de soucis. Celui que tu veux est moins performant, mais reste cependant correct. Tu risques d'être un poil à la traîne, mais si tu es meilleure ça ne se verra pas !

J'espère que j'ai bien vendu mes balais, ce serait plus sympathique si on pouvait s'arranger sur un éclair de feu, ça éviterait les désagréments. Après elle n'est que remplaçante, au pire elle prend le balai de celui qu'elle remplace et ce sera réglé.
Revenir en haut Aller en bas
Aysha Brayd
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Aysha Brayd, Jeu 03 Aoû 2017, 12:32


Aysha devine que le vendeur va lui conseiller un balai plus haut-de-gamme. Il est certainement bon vendeur, bon joueur de Quidditch, et par conséquent, le plus beau des balais lui semblera toujours le meilleur. Mais Aysha ne cédera pas. Trop cher, elle n'a de toute façon as de quoi le payer. On passe de 10 Gallions à 45 Gallions, pas de juste milieu ! Elle décide d'écouter tout de même ce que le vendeur a à lui dire. On ne sait jamais.

- La plupart des joueurs ont un éclair de feu, tu es sûre que tu ne préférerais pas celui-là ? Évidemment c'est plus cher, mais si tu le veux vraiment on peut s'arranger, y'a pas de soucis. Celui que tu veux est moins performant, mais reste cependant correct. Tu risques d'être un poil à la traîne, mais si tu es meilleure ça ne se verra pas !

Bingo. D'ailleurs, Aysha le sait bien : l'Éclair de Feu n'est même pas comparable. La Rolls des balais, sans aucun doute. Si seulement il n'était pas si cher ! D'ailleurs, elle n'a pas du tout envie d'être "à la traine". Elle n'est que remplaçante, mais es performances en tant que telle peuvent lui garantir un place dans l'équipe à la saison suivante. Elle sent le doute s'insinuer dans son esprit.

- Je sais bien, mais le problème et que je ne voulais pas dépasser 20 Gallions, dans l'idéal. Et vous n'avez pas de modèle dans ce prix, si je ne me trompe pas ? Je crois que l'Éclair de Feu et bien trop au dessus de mon budget...

Elle ne tente pas la mine boudeuse, la petite larme au coin de l'oeil et tout le tralala. Elle voit bien que le vendeur n'est pas dupe, et d'ailleurs elle déteste faire ça. Il doit avoir son âge, et ne se laisserai pas amadouer. Mais elle garde quand même en tête l'idée de négocier. Si l'Éclair de Feu parvenait à ne pas être trop écarté de son budget, elle renoncerait au cadeau pour Luna, ou bien verrait celui-ci à la baisse, et reconsidérerait son point de vue. Mais elle ne se laisserai pas ruiner.
HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Peter McKinnon, Ven 04 Aoû 2017, 11:49


Liskuvo Kalsi


L'argent était sur la table, il était temps de prendre le large pour le stagiaire qui, d'après sa montre moldue, n'avait plus que cinq minutes de temps de midi. Il allait lui falloir cavaler dans tout le Chemin de Traverse pour arriver à temps à l'Occamy ! Heureusement, il avait gardé son tablier, ça lui faisait déjà ça hors des pattes. Il n'y avait plus qu'à espérer que s'il doive repasser chercher ses achats, il n'y avait pas à passer par un système parfaitement alambiqué et aux horaires impensables, et qui allait prendre dix bonnes minutes à être expliqué par le Poufsouffle.

- T'embête pas on va te l'envoyer, file !

Béni soit ce stagiaire à l'efficacité maintes fois prouvée ! Peter tapa le plat de sa main sur le comptoir comme pour signifier que tout était en règle et il se retourna alors vers la porte de l'illustre enseigne d'un pas rapide ! Il leva la main et adressa un salut dans son dos avant de passer la porte et de se mettre à courir dans les rues bondées de la plus célèbre allée sorcière du monde.

- Merci pour tout Lisk ! A la prochaine !


Fin du RP achat pour moi
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Asclépius Underlinden
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Le comptoir

Message par : Asclépius Underlinden, Lun 07 Aoû 2017, 21:32


@Aza' & Laurae


Y avait tout qui brillait comme des paillettes autour de lui. Mais en encore plus joli. Des paillettes de toutes les couleurs, incrustées dans la rétine même ! Pour voir le monde dans une couleur brillante, avec que des gens beaux et sympathiques ! Comme son pote Azaël. Enfin, non, pas exactement comme lui. Parce que lui était encore un peu au-dessus de toute ça. C’était genre la paillette parmi les paillettes. La couleur parmi toutes les autres. C’était son ami. Et il brillait tellement que tout le monde devait voir à quel point il était génial, même si ils ne se tenaient pas la main !
Obligé.

Même le proprio des bestioles adoptables l’avait remarqué, c’est pour dire ! Faut dire, il était clairvoyant : il avait remarqué que leur rap parlait de sa boutique. Un type bien cet Elensar. Décidemment, il ne comprenait pas le boudin de son frangin à son encontre. Mais en même temps, il y avait beaucoup de choses qu’il ne comprenait pas chez Ebenezer. Mais c’était pas grave, il l’appréciait quand même. L’amitié, c’était un peu comme cligner des yeux entre deux jets de paillettes.

Pis lui, ça lui donnait toujours un grand sourire. Juste, d’être bien, d’être là. Pour son pote ou juste dans une boutique sympa. Après, s’il pouvait conseiller et aider Aza’ à rester le plus dark de l’école, c’était dans ses cordes ! En tant qu’ami, aider était son devoir le plus intrinsèque. Et ce n’était certainement pas lui qui allait rechigner à la tâche, ah non !

Ecoutant d’ailleurs ses conseils, son pote parti en quête d’un autre pyjama, lui en filant un au passage. Rose, lui aussi. Comme le cadeau de sa marraine. Il se mit à sourire. C’était un souvenir sympathique. Avec des feux d’artifices et une licorne. Vraiment sympa.
Mais, du coup, il n’avait pas besoin d’un autre pyjama rose. Un lui suffisait. Mais bon, il pouvait quand même l’essayer. D’ailleurs, il approuvait parfaitement celui de son ami, et acquiesça à sa proposition : ils pouvaient très certainement en trouver un bien pour la vendeuse, histoire d’être tous assortis ! Mais avant, l’essayage…

Il partit donc dans une cabine, filant comme un coléoptère surferait sur une brise d’Eté, et revint tout fringuant dans son pyjama. Si doux, si chaud, si rose, si réconfortant et confortable !
Il rabattit sa capuche, et soudain, dans le noir de sa vision, il vit la lumière (autre que les paillettes). Heureux de cette trouvaille, il fonça vers son ami, le prenant par les épaules, le sérieux des paillettes en pleine ébullition dans son regard, tel un volcan prêt à exploser : « - Aza’, Azaaaaa’ ! » Oui, sa voix était monté un peu dans les aigus. Pas sa faute, après tout, il était le castra des Boursouf’Sound. « - On est les Pyjamasques ! Les Pyjamasques ! Des super-héros pyjamasqués ! C’est nous ! On est là pour la justice et combattre les méchants ! Pour sauver les gens du Vertigo ! »

Et pour montrer l’exemple, il leva le poing. Conjointement, le phénix en cage en attendant d’être offert à sa nouvelle propriétaire, les regardait – les paillettes diraient – avec approbation.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Le comptoir

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 36 sur 36

 Le comptoir

Aller à la page : Précédent  1 ... 19 ... 34, 35, 36

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Les Halles Magiques-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.