AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Les Halles Magiques
Page 40 sur 43
Le comptoir
Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 39, 40, 41, 42, 43  Suivant
Rachel Ester Pasca
Serpentard
Serpentard

Re: Le comptoir

Message par : Rachel Ester Pasca, Mar 26 Sep 2017 - 21:17


Le soleil était encore présent en cette fin d'après midi, bientôt une belle couleur oranger teinterait le ciel et la nuit tomberait. Ester ne savait pas s'il s'agissait d'une bonne ou d'une mauvaise nouvelle. Elle aimait le réconfort d'une pièce sombre lorsque la pièce en question était sa chambre et qu'elle était sans son lit. Néanmoins elle connaissait les dangers qui rôdaient la nuit et qui venaient prendre les honnêtes gens dans leur sommeil. D'où les insomnies peut-être ?

Ester rentrerait chez elle avec ces derniers achats, elle avait eu beau prendre tout son temps, la fin du week-end était vite arrivé et il était temps pour elle de retourner travailler. Son emménagement avec sa lionne préféré venait à peine de se terminer, ça au moins c'était quelque chose qu'elle était pressée de retrouver.

Flânant dans la boutique, Ester ne se refusa rien, sa bourse était de toute manière pleine. Et il y avait pleins de petites choses qui lui manquaient cruellement depuis quelques temps et qu'elle était impatiente de racheter. Comme un kit complet de protection pour le Quidditch, du parchemin en vélin, un encrier puisque le sien était tombée. À l’effigie d’un serpent, pour le souvenir. De l'encre, noir et aux fruits aussi, un cognard pour continuer à s'entraîner et une chaînes de cou plaqué or parce que celui qu'elle avait acheté à ses 17 ans avait perdu toute sa brillance.

La verte se dirigea donc vers le comptoir -non sans l'aide de la magie. (HRP : 18G et 6M si je ne me suis pas trompée) Et paya.
Revenir en haut Aller en bas
Dragomir Orton
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Dragomir Orton, Mer 27 Sep 2017 - 15:13


Bien des choses avaient changés depuis ces derniers mois pour Dragomir. Mais jamais il n'avait été aussi près de réaliser son rêve. Il osait à peine y croire. Il se tenait pourtant là, devant les prestigieuses halles magiques, pour entamer son premier jours de travail. Il avait visité les locaux hier en compagnie de sa patronne au prénom si poétique. Quelle n’avait pas été sa joie de constater que son collègue n'était autre que son seron'tor! Liskuvo avait accueillir avec enthousiasme son ami de dortoir et presque-frère.

Dragomir ouvrit la porte avec sa clef entra silencieusement. Le magasin à l'aube avaient quelque chose de sacré, de monacal. Le français claudiqua jusqu'à l'arrière boutique pour déposer son sac et se changer. Quelques instant plus tard, Dragomir se tenait derrière le comptoir, prêt à l'assaut et la porte s'ouvrait. Le ventre noué il respira un bon coup et se ressaisit.  Shall we begin?



Réponse à Rachel Ester Pasca



La journée avait filée comme un cerf en pleine chasse. Les clients s'était succédé à une vitesse folle et Dragomir avait boité à droite à gauche pour satisfaire leurs besoin. Certains (des mamies surtout) proposaient de prendre les produits eux même pour éviter au garçon de se déplacer. celui ci appréciait le geste mais le déclinait. il était payé pour ça, il n'allait pas asservir le client!
En fin d'après midi, le français dessinait un croquis de bague dans la boutique presque vide lorsqu'il aperçut une jeune femme s'approchant du comptoir. Avant de pouvoir même penser à lui demander s'il pouvait l'aider elle avait déjà poser toute sa marchandise sur le comptoir. C'est alors que Dragomir reconnut Rachel, sa sauveteuse du ministère.

-Salut! Comment vas tu depuis la dernière fois?  

Il était heureux de pouvoir retrouver cette fille sympathique qui lui avait tendu la main au plus profond de sa douleur. Mine de rien sa blessure avait créé des liens...

Vente:
 


Dernière édition par Dragomir Orton le Jeu 5 Oct 2017 - 17:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
July Swann
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Chercheuse en Sortilège


Re: Le comptoir

Message par : July Swann, Ven 29 Sep 2017 - 14:09


Crystal accepta le chalenge que lui lança July sans sourciller. Il ne lui fallut d’ailleurs pas longtemps pour proposer deux idées. Si la rousse avait déjà repéré les bijoux assortis, elle n’avait pas vu les bracelets que la gérante lui montra. Ils étaient finement travaillés. L’argent semblait être d’une grande qualité et le rendu était superbe. Mais elle trouvait qu’il leur manquait quelque chose. De la magie. Un enchantement qui les rendrait vraiment uniques et tout spécialement pensés pour le couple. Quelque chose qui lierait les bracelets entre eux.

L’horloge aussi, était une excellente idée. July adorait le principe et elle savait que le jour où elle aurait un chez elle bien défini – et suffisamment d’argent pour se l’offrir – elle en prendra une. Cette idée l’avait d’ailleurs effleurée pour Elenna, mais c’était précisément le cadeau qu’ils avaient offert à Noah pour sa fête d’anniversaire. Sa meilleure amie allait finir par se dire que July ne connaissait que ça ou qu’elle n’avait vraiment pas fait d’effort pour lui trouver un présent. Et en même temps, l’horloge était totalement personnalisable. Elle serait donc différente de celle de Noah.
Au final, July avait encore envie de tout acheter.

- J’aime tes deux idées, répondit l’Anglaise dans un sourire.
Pour les bracelets, est-ce que tu penses qu’il serait possible de leur ajouter un enchantement ? Par exemple, qu’ils deviennent lumineux lorsqu’ils sont proches ou … Lorsque l’un des deux est en danger ? …
La deuxième idée était inspirée de la Guilde et July savait que ce système servirait aux amoureux. Pour autant, ce n’était pas un lien très positif et elle doutait que ce soit vraiment adapté pour un mariage.
Revenir en haut Aller en bas
Ulysse Daiklan
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Ulysse Daiklan, Dim 1 Oct 2017 - 22:28


Des ptits sous, des ptits sous, toujours des ptits sous.

C’est avec cette vielle chanson en tête que j’arrive sur le chemin de traverse, direction les Halles magiques. Un tee-shirt un peu grand un pantalon noir, ceinture baskets. Cheveux en batailles, à peine réveillé après avoir finis de faire ma liste de course.

Pas le temps. Comment ça j’avais pas encore prévu grand-chose pour mon voyage scolaire ? Oh ça va hein, il me manque que les pyjamas et une robe de rechange vu que la mienne a cramée en Histoire de la magie.

J’entre dans la boutique et parcours les rayons à la recherche de ce qu’il me plait. Et j’ai un gros problème. J’étais venu pour acheter deux choses. SEULEMENT DEUX CHOSES NOM DE DIEU. Pourquoi faut-il que tout me plaise ? Je me perds dans le magasin presque. Enfin je perds ma raison. Un moment je cherche la bonne taille pour ma robe et l’instant d’après, pouf ! Je suis face à un miroir avec mon pyjama dragon rouge. D’ailleurs il est cool je le prends. Ca et... Le reste. Bon tant pis.

Je récupère le tout et m’avance jusqu’au comptoir à la recherche d’un vendeur ou d’une vendeuse.

- Bonjour, je voudrais vous acheter tout ça s’il vous plait.

Je fais un sourire à la fois enfantin et gêné. J’aurais bien dit que c’était pour ma sœur mais bon… peu de chance qu’à 9ans elle prenne des habits taillés pour 1m90. Oui j’ai pris large. Quoi que l’encre à l’odeur de vanille ça aurait pu être elle… Bon pas grave. Au lieu de maronner je sors mon portefeuille, soyons efficaces.

Liste des achats:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Asclépius Underlinden
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Legilimens


Re: Le comptoir

Message par : Asclépius Underlinden, Lun 2 Oct 2017 - 14:48


@Crystal & Aza : la team Pyjamasque !


La main dans celle de son ami, dans cette belle couleur dragon (il était tout fier et tout beau : franchement, c’était vraiment sa couleur ! Pas n’importe quel vert hein, celui-là, c’était la sienne. C’était le vert de l’espoir et de l’amitié !), il se sentait bien. Bon, certes, ça commençait à tourner un peu, et les oreilles qui sifflaient légèrement. Ce devait être la dose de mandragore qu’il avait mit dans leur petite expérimentation. Peut-être. Mais c’était pas bien dangereux les mandragores, c’était mignon et tout. Une tête de petit vieux. Bon, après, mieux valait avoir des protections pour quand ça criait.

Mais, heureusement, la vendeuse en face était là pour eux ! Parce que non seulement elle savait qui ils étaient, mais en plus elle leur donnait de bons conseils pour qu’ils réussissent dans leur entreprise pour combattre le vilain Vertigo ! Du coup, il sautillait. Obligeait. Il fallait bien évacuer ce surplus de joie d’une façon ou d’une autre !
Pis, son pote avait tout compris aussi à côté ! Normal après tout, l’était pas tout seul et pas Pouffy ! C’était un vrai de vrai pyjamasque, avec bientôt une superbe armure !

« - Oui ! Une étoile filante ! Parce que vous savez, un jour, à la fin du grand Combat, on redeviendra tous poussière d’étoile pour s’envoler Là-Haut ! Il lève haut les bras pour montrer son propos, la tête aussi, les néons dans les yeux comme lumière astrale. Et on pourra tous faire une ronde de constellation ! »

Même si, pour l’instant, les constellations étaient dans son regard épanoui. Dans cette espèce de quiétude à la fois artificielle et tellement sensible. Avec son ami à son côté.

« - Du coup, on prend tout ça ! Et vous savez, je suis un batteur moi ! De nouveau, geste de la batte, qui finit plutôt par lui en train de tourner sur lui-même, comme une toupie, tandis qu’il continuait de parler. Et comme on va se battre, il faut aussi qu’on protège nos armes ! Parce que moi ma baguette, c’est une baguette banche ! Celle du héros ! C’est mon pote qu’est dark, moi je suis son côté lumineux ! Donc faut qu’on protège nos jumelles de bois ! »

Ça y est, il avait la tête qui tournait.
Et dans un rire en confettis, il prit appui un instant sur Aza-le-dragon-vert.

Les couleurs aussi tournaient encore, de façon spasmodique. Ça faisait un grand mélange en pot de peinture et, sûrement qu’il aurait pu rester des heures à les contempler. En plus, ce pyjama était extrêmement confortable !
Normal en même temps : le rose, c’était sa couleur.


HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
Liskuvo Kalsi
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Liskuvo Kalsi, Mar 3 Oct 2017 - 12:39




Réponse à Ulysse Daiklan


Je dévisage le nouveau venu, il est allé bien vite. Comment il a fait pour tout porter d'un coup ? Aucune idée. En tout cas tout est là. Il a pris des pyjamas en plus ! Il est forcément cool alors, un dragon rouge et une licorne bleue. Étrange choix de couleurs cependant, j'imagine qu'un des deux est aux couleurs de sa maison, sachant que la robe d'école est Gryffondor ça doit être le pyjama licorne qui est pour quelqu'un d'autre, ou alors c'est pour lui et là dans son lit il y aura un soucis de couleurs.

- Vous faut autre chose ? Avec le froid qui arrive une cape peut-être ?

Je continue de récupérer les objets les uns après les autres, première fois que je vois quelqu'un prendre de l'encre parfumée, m'enfin, il doit y trouver une utilité. Certains diraient que c'est parce qu'il est Gryffondor donc pas très malin, je suis peut-être de leur avis, peut-être pas non plus. Toute façon l'avis d'un vendeur on s'en fiche, ce qui compte c'est ce qui est coloré et l'argent à donner avant de partir, comme d'hab.

- Si vous ne voulez que ça, c'est 13 gallions et 20 mornilles s'il vous plait.
Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Azaël Peverell, Mar 3 Oct 2017 - 12:54


PEP & Crystal

La vendeuse est gentille. Elle te fait sourire plus largement encore. Elle comprend tout, c'est fou qu'elle soit autant en accord avec vos pensées et vos actions. Le pouvoir de l'amitié est déjà en marche, et rien ne pourra jamais l'arrêter ! Le Vertigo, quel qu'il soit, n'a qu'à bien se tenir, les Pyjamasques arrivent, et ils vont être merveilleusement bien équipés parce qu'ils ont déjà trouvé une alliée dans leur quête ! Ton pote perché reprend la parole. Et ses mots de transpercent de part en part. Tes yeux s'illuminent pour briller. Les constellations, les étoiles, danser parmi elles... Waaaaahouuuuu, comment vous avez trop les mêmes rêves en fait. Il vous suffit de mener à bien votre mission de Pyjamasque, et vous pourrez y aller. Tu prendras sûrement ta soeur étoilée à l'arrière de ton balai quand même. Ce serait dommage qu'elle rate ça. Tu tapes deux trois fois dans tes mains en sautillant à ton tour. T'as hâte d'y être, vite vite, les achats, le matériel adéquat, et il faut filer pour la mission ! Il n'y a pas une seule seconde à perdre. Yeux grands ouverts et plus brillants que jamais, sourire rêveur, tu répètes :

- Une ronde de constellation... On ira danser avec les étoiles paillettées !

Ton copain demande encore d'autres choses. L'armure ne lui suffit pas, il veut protéger sa baguette. C'est parce qu'il est pas assez dark ça. Le côté lumineux a besoin de plus de protection. Toi, tu sais très bien que ta baguette ne cassera jamais. Elle est comme toi, elle encaisse, et elle ensuite elle rend coup pour coup. C'est une amie fidèle. Mais tu comprends que le perché veuille protéger la sienne, c'est important qu'il ne casse jamais son arme, sinon, votre mission pourrait être avortée, et ce serait un drame pour toute l'humanité.

Tu jettes un oeil au phénix, toujours dans sa cage, non loin de l'entrée de la boutique. Mais surtout, non loin de tout un présentoir rempli de choses brillantes. Ton copain est en train de s'appuyer sur toi pour regarder le plafond. Ou les murs. Enfin un peu tout autour de lui. Tu le comprends, il y a des couleurs partout, ça tourne, ça danse, et vous, vous êtes pile au milieu. Même que t'aurais presque envie de rester si t'avais pas vu tout ce qui brillait. Tu lui donnes un petit coup de coude. Vraiment pas fort, il est tout maigre, faudrait pas que tu lui casses un os, ça retarderait beaucoup votre quête. Et tu lui désignes les bijoux plus loin.

- Je crois que je vais en prendre. Genre une boucle d'oreille en argent. Ce serait vachement beau avec mon costume vert. Vert et argent !

Cette association de couleur te dit vaguement quelque chose, mais t'es bien incapable de savoir d'où ça te vient. Ce que tu sais, c'est que tu seras un Pyjamasque hyper impressionnant si t'as une boucle d'oreille. Tu portes ta main à ton lobe, et tu tires une légère grimace. Il y a un problème.

- Mais j'ai pas de trou à l'oreille... Je pourrais jamais la mettre... Comment je fais pour montrer mon côté trop dark aux méchants sans boucle d'oreille en argent ?
Revenir en haut Aller en bas
Crystal M. Ertz
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Crystal M. Ertz, Mar 3 Oct 2017 - 22:56




Réponse à July Swann


Il était difficile de se comporter en gérante lorsque July était là. La jeune femme ne s'était toujours pas totalement remise de son retour, et avait envie de rattraper le temps perdu. Elle était plus d'autant plus heureuse qu'elle savait que July allait venir avec elle et Haplo sur la première grande mission pour la Guilde que l'apprentie alchimiste effectuerai. Elle avait hâte d'entendre en détails les récits de voyage de son amie, qui devaient être des expériences uniques en leurs genres. Des histoires qui la mèneraient sans doute loin du Londres gris de ce moment.

Il fallait cependant rester professionnelle, le moment était mal venu pour discuter pendant des heures. July était venue ici avec un objectif plus que noble que la gérante se réjouissait d'accompagner. Une vague de soulagement envahit son esprit lorsque la roussette salua ses deux idées. Ouf, elle se s'était pas plantée. Et comme d'ordinaire, la médicomage trouva un moyen d'embellir celles-ci de sa patte personnelle.

- Oui, j'imagine que c'est possible. J'utiliserai les mêmes enchantements que sur l'horloge et ça devrait faire l'affaire en les adaptant un peu! Je pense que ce serait mieux de faire un sort qui permettent de savoir lorsque l'un d'eux est en danger. S'ils se marient, c'est qu'ils jurent de prendre éternellement soin de l'autre, c'est peut-être une belle façon de le montrer. Sans compter que s'il fonctionne pour montrer qu'ils sont proches, le bracelet serait lumineux très souvent... Je peux faire quelques tests dans mon atelier si tu le souhaites. Une fois que j'aurai réussi, je t'enverrai les bracelets par hibou, qu'est ce que tu en dis?




Réponse à PEP et Aza


Et voilà qu'un des deux se mettaient à sautiller. Encore un peu et il casserait le délicat parquai de cette noble boutique. Quoi que dans cette circonstance particulière, la gérante n'en serait même pas fâchée, ou juste un peu. Ça lui laisserait un souvenir de cette vente peu commune, ou plutôt, une preuve que cet échange avait réellement eu lieu. Pourquoi avoir une toupie lorsqu'on pouvait avoir un parquet, après tout?

Ah, il se disait batteur. Sans doute batteur d'étoile. Ou batteur intergalactique. Ça sonnait plutôt pas mal. Après les sautillements, il s'était mis à tourner sur lui-même. Eh oui, la gérante voyait déjà un nouvel incident arriver. Elle imaginait très bien le jeune combattant de l'espace s'effondrer sur les anneaux de Saturne, concrétisés dans ses belles étagères sans poussière. Ce qui était bien aussi avec ces clients, c'était le principe selon lequel le plus longtemps ils restaient aux Halles, le plus ils allaient dépenser d'argent. Ce principe fonctionnait généralement mieux dans les Bars et les établissements proposant des biens plus...liquides, mais la gérante était heureuse de voir ce que principe pouvait s'étendre, ou qu'elle était l'exception qui confirme la règle, selon les points de vue.

Sautillement-Tournicoti-man rajouta un ceinture avec emplacement baguette, tandis que l'autre, le côté sombre de la force comme elle semblait l'avoir comprit, fut attirer par les scintillements délicats des bijoux. Seul problème, ce gentil personnage était vierge de l'oreille. Face à la tristesse qu'elle sembla ressentir, la gérante vola à sa rescousse:

- Le Saviez-vous, messieurs? Les étoiles m'ont conféré le pouvoir spécial de bénir les oreilles en cet établissement. Si vous le désirez, je peux vous rendre apte à porter ce genre de bijoux en quelques instants à peine... Mais je vous préviens, il vous faudra être brave.

Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Rachel Ester Pasca, Mer 4 Oct 2017 - 19:36


Dragomir Orton

Il fut étonnamment facile de se rendre jusqu'au comptoir. La verte s'amusait toujours de voir des objets la suivre lorsqu'elle marchait, celui lui rappelait inévitablement un dessin animé de son enfance. Aussi, flânant en cette fin de journée, elle ne prêta attention aux personnes qui l'entourait -au vendeur si vous préférez- qu'une fois que celui-ci l'ai lui-même reconnu.

-Salut! Comment vas tu depuis la dernière fois?  

Le visage de Rachel s'éclaira d'un sourire tandis qu'elle lui rendait son salut et répondait par quelques banalités. La vie était plus clémente avec elle ces derniers temps. Ou était-ce elle qui gérait mieux ses émotions pour ne plus se laisser envahir ? Quoi il en fut la sorcière s'était débarrasser d'un peu de sa haine et la douleur -physique en tout cas- s'en était allée.

- C'est dommage que tu sois vendeur, je t'appréciais bien et maintenant on va devoir se faire la guerre. A moins que tu vendes à ta supérieur de ma part les mérites d'une collaboration entre les Halls et Waddiwasi. Cela pourrait être amusant de proposer quelque chose de nouveau, d'autant plus que dans quelques mois ce sera Noël !

La sorcière plaisantait, à moitié. Cela faisait un moment qu'elle pensait à travailler avec d'autres boutiques histoire de dynamiser les ventes de tous le monde. Et de piquer leur clientèle ! Bien sur ! Ester trouvait dommage d'avoir été engagé pour animer sans jamais avoir eu l'occasion de montrer ce dont elle était capable. Ensuite... il était vrai que Noël n'était pas loin et la corvée des cadeaux aussi.

- Dis-moi je n'ai pas vu de Witchboard dans les rayons. Vous en vendez déjà ?

Revenir en haut Aller en bas
Ulysse Daiklan
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Ulysse Daiklan, Mer 4 Oct 2017 - 21:03


Réponse à Liskuvo


Je vois le jeune homme qui me fait face récupérer les affaires que je lui tends. Je crois l’avoir déjà vu en cours. Un pouffsoufle ? Ou un Serdaigle je sais pas.

- Vous faut autre chose ? Avec le froid qui arrive une cape peut-être ?

Une cape ? Mh.. je pense pas, j’suis plus pull que cape moi. Aprèsc’est vrai qu’il va faire froid… Au pire j’mettrais un de mes super pyjamas sous mon pull, ce sera cool.

- Non merci c’est gentil, sinon je repasserais !

Je récupère la monnaie, si j’ai bien compté ça devrais faire 23 gallion et 25 mornilles. Le monsieur fait une tête bizarre devant mon ancre parfumée. Eh c’est trop bien ! Genre les gens ils vous reconnaissent à l’ODEUR de votre lettre. Pas à l’écriture ou la signature mais carrément l’odeur quoi. Et tes cours qui sentent ? Trop bien !


- Si vous ne voulez que ça, c'est 13 gallions et 20 mornilles s'il vous plait.

Je penche la tête sur le coté et soupir. J’me suis encore trompé en faisant mes calculs, un jour j’y arriverais. Un jour peut-être. Voyons le coté positif, c’est hper moins cher que prévu ! Cool.

- Voici ! Merci beaucoup bonne journée et au revoir.


Je lui donne mon argent et récupère toutes mes affaires avant de partir vers la sortie. Une fois dehors je fais attention à bien tout tenir et je transplane pour Poudlard. Allé, go faire ma valise !

* Crac *



Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Dragomir Orton
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Dragomir Orton, Jeu 5 Oct 2017 - 18:12




Réponse à Rachel Ester Pasca


La jeune femme le reconnaissait, bon début. Elle avait l'air en forme et beaucoup moins stressée que lors de cette fameuse conférence. Après l'échange de banalités là voilà qui proposait au garçon de faire du pistonage. Dragomir sourit amusé.

-Super idée! J'en parlerais à ma cheffe mais j'approuve totalement.

Noël arrivant même les boutiques baissaient la garde et tentaient de se faire pardonner les concurrences rudes du reste de l'année. Bien sur cette bontés éphémère était une belle chose mais après tout pourquoi ne durerai elle pas? Pourquoi ne pas généraliser les boutiques en un grand centre de distribution pour tous? Et pourquoi le privatiser? Et pourquoi l'argent? (le narrateur glissant vers une métaphysique stalinienne préfère s’arrêter).

Avaient ils des withchboards? Bonne question.

Je ne me souviens pas en avoir vu dans les rayons non plus mais je pense qu'il nous en reste en stock... Ce sont des objets assez particuliers que nous ne laissons pas à la portée de tous.

Dragomir se dirigea en claudiquant vers l'arrière boutique et commença à fouiller dans les cartons. il restait trois plateaux. le français avait toujours eu une certaine crainte non justifiée pour le spiritisme mais après tout si ça intéressait Rachel...

Et voilà! Le garçon revenait la baguette levée, le plateau et sa "goutte" suivant tranquillement. Cela te convient il? Les deux autres plateaux qu'il reste sont d'un bois un brin plus clair.

Le français posa le plateau sur la pile et le regarda avec un frisson. Il avait écouté trop d'histoire de fantôme étant petit.

Achats:
 


Dernière édition par Dragomir Orton le Mar 10 Oct 2017 - 15:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Asclépius Underlinden
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Legilimens


Re: Le comptoir

Message par : Asclépius Underlinden, Ven 6 Oct 2017 - 1:30


@La team Pyjamasque

Son ami semblait comprendre (en même temps, c’était normal, son pote est un être exceptionnel. Et y a rien d’exceptionnel dans ses propos à lui donc c’est plus facile pour comprendre), de même que la vendeuse qui les avait reconnue comme étant les Pyjamasques ! Il n’allait pas mentir, sous la capuche de son pyjama boursouflet rose, il était tout de même très fier. Ça voulait dire qu’Aza’ et lui avaient déjà combattus une partie du Vertigo ! Peut-être même avait-Il relâché de son emprise sur le monde ? Rien n’était moins sûr. Il se répandait, partout, tout le temps : s’insinuait dans les êtres, passant par la moelle et les veines pour atteindre les ventricules du cœur ainsi que les poumons de sa pègue noire. C’était vraiment une créature horrible que ce Vertigo, parce qu’Elle rend les gens malheureux. Pour cela que les Pyjamasques existent : pour apporter Paillettes et Espoirs ! Prendre de la poudre d’étoile pour la mettre dans les yeux des gens ! Leur faire croquer les roses et les aider à entendre chanter les rossignols !
Et le Vertigo se combattait par tous les moyens, au quotidien. Et il était bien content de trouver du soutien dans la population pour leur entreprise. C’est vrai quoi, ils fonctionnaient à l’Amour. C’était essentiel, il le savait au plus profond de lui : c’était le scintillement chantant des étoiles qui lui avait appris. C’était les couleurs filantes et tournoyantes qui le lui chuchotaient dans le creux de l’oreille. Il leur fallait de l’Amour, car, sans ça, ils n’étaient rien. Ils n’avaient plus de pouvoir.

EEt l’Amour, ça s’entretenait par l’Amitié ! Et de l’Amitié, ben y en avait plein, là, dans cet espace. Tout partout même ! Jusque dans le coude d’Aza’ qui partit se perdre dans la fourrure de son pyjama. De toute façon, il n’aurait pas eu mal aux cotes : il ne sentait physiquement plus rien ! L’anesthésie totale et l’esprit libre ! C’était merveilleux !
Bon, par contre, ça tournait un peu. Il avait beaucoup de mal à garder son équilibre et… Y avait deux Azaël ?? Wouah ! Mais il était vraiment trop génial son pote, il pouvait carrément se dédoubler ! C’était sûrement dû au fait que son armure-pyjama soit magique ! Ou alors, il en avait la preuve, c’était vraiment un être exceptionnel !

Il mentionna de rajouter de l’argent avec du vert et il fit un grand mouvement de bas en haut avec sa tête pour montrer qu’il était d’accord. Belle association entre les deux couleurs : l’argent donnerait un peu de brillant. Comme ça, ils pourraient refléter la lumière des étoiles de façon artificielle avant de pouvoir réellement se mettre à briller eux-mêmes quand ils rejoindraient pour danser la ronde en tant que constellations !

Alors si la gentille vendeuse en face leur disait qu’elle pouvait bénir leurs oreilles par le pouvoir des étoiles, il n’y avait plus à hésiter ! D’un air confiant, histoire de montrer à son pote qu’il était digne de lui parce que parfois il avait un peu de courage (bon, d’accord, seulement quand il avait un peu abusé de la poudre d’allégresse comme maintenant, mais c’était un détail que ses brefs instants de lucidité n’avaient pas le temps d’enregistrer), il serra un poing et s’approcha. Menton haut, air déterminé, même si…

« - On est braves ! Même si, bon… Vous le répéterez pas hein ? On est pas brave comme les Gryffondors. Eux ils sont vraiment très très braves ! Bien bien braves même ! Court éclair de réflexion. Nous, il faut de la motivation… On aura un cookie si on est vraiment brave ? Mais, pépites de chocolat, hein, pas raisin. »

Avec, ajouté à cela, le regard qui disait « tu me la feras pas à moi, j’ai le pouvoir des étoiles, de l’amour et de l’amitié dans mon cœur et mon regard, je sais faire la différence entre un cookie aux pépites de chocolat et un cookie pas bon aux raisins ».
Seize ans, un pyjama boursouflet, un ami cher et des paillettes pleins la tête suite à de la poudre d’allégresse. C’était décidemment une très bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Mered Adand
avatar
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Mered Adand, Ven 6 Oct 2017 - 16:24


L’amitié ne s’achetait pas. Elle se construisait au fur et à mesure de la vie avec ses hauts et ses bas. Celle d’une Lionne et d’un Aigle ne dérogea pas à la règle et elle venait d’entamer une descente à pic. Remonter ne serait pas facile… Les mots avaient été prononcés, le pardon accordé, nous étions prêtes à faire des efforts pour de nouveau atteindre le sommet. En tant qu’ainée et responsable je me devais de faire plus alors j’entrepris de lui faire un petit cadeau.

D’abord j’avais envisagé de faire mes emplettes chez les moldus puis je m’étais rétractée en passant devant les Halles Magiques poussée par ma curiosité et l’attrait de la devanture de la boutique. L’intérieur était encore plus beau, des couleurs de partout, des objets en tout genre, je flânais entre les rayons en cherchant le présent idéal. Je n’avais aucune idée de ce que je désirais vraiment, un truc symbolique de notre lien mais alors quoi, mystère.

Les bijoux attirèrent mon attention, surtout les colliers avec les motifs aux couleurs des différentes maisons de Poudlard. C'était pas mal pour une petit fille, je tenais mon idée. Était-elle réalisable ? Je n’en savais rien. Je scrutais les environs de mes émeraudes perdues en quête d’un vendeur. Nul doute qu’il saurait répondre à mon interrogation. Espérons que l’un d’entre eux comprenne ma demande d’aide informulée, je n’avais pas envie d’être avenante aujourd’hui.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Dragomir Orton
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Dragomir Orton, Ven 6 Oct 2017 - 18:23




Réponse à Mered Adand


Overbooké. Dragomir l'avait été toute la journée. Ils adorait la clientèle mais elle commençait à lui peser. Et que voilà qu'il faudrait ci et que voilà que c'est pas la bonne taille et que comment ça c'est une robe de femme? Le garçon tentait de faire face le plus calmement du monde. Bien que l'envie d'envoyer sa canne dans la figure des plus insolents le démangeait énormément. Une fois les rayons redevenus calmes, Dragomir se permis de souffler un peu. Il se dirigeait vers le comptoir lorsqu’il remarqua une jeune fille se tenant devant les vitrines de bijoux. Hé! Mais c'est son domaine ça! Il se dirigea de sa démarche inélégante vers le demoiselle et afficha son plus rand sourire.

-Bonjour mademoiselle. Je remarque que vous êtes intéressée par notre gamme de bijoux. Je peut vous aider si vous le souhaitez. Désirez-vous quelque chose en particulier?

Enfin quelqu’un qui s’intéresse aux bijoux. Les créations de Dragomir n'étaient pas encore en rayon mais patience.
Revenir en haut Aller en bas
Mered Adand
avatar
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Mered Adand, Ven 6 Oct 2017 - 19:05


To Dragomir

J’étais pas une adepte des boutiques généralement. Une ambiance bruyante et un monde d’hypocrites où les commerçants vous sautaient dessus comme des rapaces pour vous vendre ce fameux truc fait pour vous. Enfin il était surtout fait pour toute personne possédant des gallions à délester dans leur tiroir-caisse. Pas à moins ce refrain ! C’est méfiante que j’écoutais ce que le garçon brun venu m’aborder me racontait. Bon j’avais de toute façon besoin de lui même s’il me la ferait pas à l’envers avec ses faux arguments. Il me fallait des renseignements techniques.

« Bonjour. Oui je désirerai un collier. », lui dis-clairement pour planter le décor. « Par contre j’ai une question concernant le motif, serait-il possible d’avoir un pendentif représentant un Lion et un Aigle unis ? », le questionnais-je d'un ton neutre.

Je l’observais dans les yeux comme d’habitude. Ma demande était claire et concise. Pourvu que sa réponse le soit tout autant et qu’il n’essaye pas de me faire acheter la moitié de la vitrine. Il perdait son temps avec moi s’il voulait jouer à ce jeu de dupe. Je n’étais pas la bonne personne même si j’étais une fille et que les clichés disaient que j’étais fan de bijoux. Je n'étais pas comme les autres.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Rachel Ester Pasca, Dim 8 Oct 2017 - 21:52


Ce n'était pas pour elle-même que Rachel s'était donnée la peine d'en demander plus à propos de cet objet. Le propre d'un cadeau était justement de faire plaisir et la personne qui en bénéficierait peut-être était justement friande des objets moldus. Que dire alors qu'un objet moldu transformé en objet sorcier ?

La verte laissa alors le vendeur se rendre jusque dans la réserve et resta là à se poser des questions. Qu'entendait-il par "assez particuliers" ? Il n'y avait après tout pas plus à craindre d'une planche volante que d'un balai. Mais peut-être son absence dans la boutique, ainsi que le BTT était la conséquence d'un monde moldu trop présent. Avec ce qu'il se passait dans la rue, Ester pouvait presque comprendre qu'une boutique ne veuille pas prendre ce genre de risque, même si elle trouvait toute cette histoire un brin tirer par les cheveux. Le narrateur de de Dragomir n'était visiblement pas le seul à pouvoir partir dans un trip.

Et voilà ! Cela te convient-il ? Les deux autres plateaux qu'il reste sont d'un bois un brin plus clair.

Rachel releva la tête vers le comptoir, qu'elle avait quitté pour observer un peu les passant dans la rue. Son sourire s'effaça alors pendant de longue seconde, tant elle était perplexe de ce qui se trouvait sous ses yeux. Quel était le rapport entre le Witchboard et une planche de Ouija ?

- Euh... Dragomir qu'est-ce que c'est ?

Question bête, elle savait de quoi il s'agissait, elle ne comprenait en revanche pas comment un tel objet avait pu se retrouver face à elle aujourd'hui. Passer la surprise, un sourire amusé refit surface. La sorcière en était presque à croire qu'il s'agissait d'une farce, bien qu'elle ne soit pas très drôle. Cependant Ester devait bien reconnaître une chose : il était plus que surprenant de retrouver ce genre d'objet dans cette boutique. C'était d'avantage quelque chose que l'on pensait pouvoir trouver dans une boutique disons... plus sombre ! Plus portée sur la magie noir. Même si pour Ester cela ne restait qu'un jouet bête pour moldu. Elle ne s'était jamais demandé si un Ouija pouvait fonctionner avec la magie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Le comptoir

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 40 sur 43

 Le comptoir

Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 39, 40, 41, 42, 43  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Les Halles Magiques-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.