AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Les Halles Magiques
Page 41 sur 41
Le comptoir
Aller à la page : Précédent  1 ... 22 ... 39, 40, 41
Rachel Ester Pasca
Serpentard
Serpentard

Re: Le comptoir

Message par : Rachel Ester Pasca, Dim 8 Oct 2017 - 15:52


Ce n'était pas pour elle-même que Rachel s'était donnée la peine d'en demander plus à propos de cet objet. Le propre d'un cadeau était justement de faire plaisir et la personne qui en bénéficierait peut-être était justement friande des objets moldus. Que dire alors qu'un objet moldu transformé en objet sorcier ?

La verte laissa alors le vendeur se rendre jusque dans la réserve et resta là à se poser des questions. Qu'entendait-il par "assez particuliers" ? Il n'y avait après tout pas plus à craindre d'une planche volante que d'un balai. Mais peut-être son absence dans la boutique, ainsi que le BTT était la conséquence d'un monde moldu trop présent. Avec ce qu'il se passait dans la rue, Ester pouvait presque comprendre qu'une boutique ne veuille pas prendre ce genre de risque, même si elle trouvait toute cette histoire un brin tirer par les cheveux. Le narrateur de de Dragomir n'était visiblement pas le seul à pouvoir partir dans un trip.

Et voilà ! Cela te convient-il ? Les deux autres plateaux qu'il reste sont d'un bois un brin plus clair.

Rachel releva la tête vers le comptoir, qu'elle avait quitté pour observer un peu les passant dans la rue. Son sourire s'effaça alors pendant de longue seconde, tant elle était perplexe de ce qui se trouvait sous ses yeux. Quel était le rapport entre le Witchboard et une planche de Ouija ?

- Euh... Dragomir qu'est-ce que c'est ?

Question bête, elle savait de quoi il s'agissait, elle ne comprenait en revanche pas comment un tel objet avait pu se retrouver face à elle aujourd'hui. Passer la surprise, un sourire amusé refit surface. La sorcière en était presque à croire qu'il s'agissait d'une farce, bien qu'elle ne soit pas très drôle. Cependant Ester devait bien reconnaître une chose : il était plus que surprenant de retrouver ce genre d'objet dans cette boutique. C'était d'avantage quelque chose que l'on pensait pouvoir trouver dans une boutique disons... plus sombre ! Plus portée sur la magie noir. Même si pour Ester cela ne restait qu'un jouet bête pour moldu. Elle ne s'était jamais demandé si un Ouija pouvait fonctionner avec la magie.
Revenir en haut Aller en bas
Dragomir Orton
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Dragomir Orton, Lun 9 Oct 2017 - 15:35




Réponse à Mered Adand


Le regard de certains clients criaient parfois de faire demi tour. mais là il s'agissait de joaillerie! C’était son rayon! Dragomir écouta donc avec attention les demande de sa cliente. Un aigle et un lion? Pourquoi ne pas allier la force à l'intelect après tout? Dragomir passa sa main dans les cheveux songeurs. Serait-ce sa chance?

-Vous savez je craint que nous n'ayons pas ce collier en vitrine cependant... Et bien voilà je commence peut à peut à créer mes propres bijoux qui j'espère garniront un jour cette vitrine. Si vous le désirez je peut fabriquer ce collier pour vous et vous reviendrez le chercher. Quel métal désirez vous? S'il s'agit d'un cadeau du cœur je vous préconiserai l'or ou bien le vermeil qui font toujours  de merveilleux présents à l’amour de nos vie. Peut être désirez vous des pierres enchâssées autour du motif? Attendez je vais chercher un carnet ce sera plus simple.  

Le garçon claudiqua, enthousiaste vers le comptoir ou il prit son cahier de croquis avant de revenir vers la jeune fille.

Bien! Commençons par le commencement, pour qui est-ce?




Réponse à Rachel Ester Pascal


Le cerveau de Dragomir passa par plusieurs stades en quelques secondes. Ce fut d'abord de l’inquiétude,voir le visage de sa cliente se décomposer ne lui plaisait guère. Puis ce fut de 'l’incompréhension après la question de celle ci. Dans la tête de Dragomir (et celle de son narrateur) retentit un léger Benquoi? Quekya? avant que le garçon ne saisisse la nuance.

Je te pris de bien vouloir me pardonner. L’anglais n'est pas ma langue natale et pas witchboard j'entendais littéralement "Plateau de sorcier". Mais tu veux sans doute parler du skate-balai. Nous n'en avons pas en rayon mais tu peut le commander si tu veux.
Il avait dit tout cela avec un sourire piteux. Mes dieux pourvu que sa patronne n'apprenne pas ça...

Achats:
 


Dernière édition par Dragomir Orton le Mar 10 Oct 2017 - 9:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Liskuvo Kalsi
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Liskuvo Kalsi, Mar 10 Oct 2017 - 6:53




Réponse à Ulysse Daiklan
Désolé du temps de réponse :x

Un soupir de sa part, des sourcils qui se lèvent de la mienne, qu'est ce qu'il ne va pas ? Aucune idée, il ne fait pas d'autres commentaires et commence à sortir son argent, bon moi je m'en fiche après tout, je lui dis ce que je veux, si ça se trouve y'a une erreur quelque part et j'ai pas remarqué, shame on me dans ce cas là, mais je pense pas, enfin bon.

Dommage qu'il veuille rien d'autre, j'étais sûr qu'il serait prêt à balancer encore quelques gallions, m'enfin bon, on peut dire que l'habit ne fait pas le moine. La seule chose qui est sûre c'est que l'habit fait le Gryffondor, et le pyjama. En parlant de pyjama je dois toujours convertir le monde au pyjama, j'ai pas oublié cette histoire, il va falloir que je reprenne les recherches de plus belle.

- Bonne journée et à bientôt !

Je le regarde partir un instant, tout avec lui, il disparaît ensuite dans un crac sonore, heureusement qu'il transplanne parce que ça doit pas être très agréable de tout porter à la main jusque sa salle commune, il en a de la chance de savoir faire ça.


Vente:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mered Adand
avatar
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Mered Adand, Mar 10 Oct 2017 - 12:37


To Dragomir

Le vendeur m’affirma que le magasin ne pouvait satisfaire ma demande. Moue dépitée, il faut dire que ce que je souhaitais n’était pas commun. Tant pis, j’irai voir un bijoutier moldu, lui saura répondre à mes attentes. Prête à décamper de la boutique, le garçon me proposa une solution de secours. Lui-même était artisan, il envisagea de créer ce bijou sur mesure pour moi. Mes yeux s’illuminèrent en voyant l’artiste caché dernière son masque de vendeur.

« Oui volontiers. Si vous vous sentez à la hauteur. Je vais être exigeante, je vous préviens d’avance. », lui annonçais-je.

Le brun me bombarda de quelques questions sur le métal, les motifs tout en saupoudrant le tout de ses suggestions personnelles. Doucement l’ami, n’en fait pas trop non plus et n’interprète pas mes propos. Ce cadeau n’était pas pour l’amour de ma vie ! Il était pour ma sœur adoptive et c’était encore mieux ! Un collier comme celui que j’avais d’Anna. Un symbole de notre amitié éternelle. Le parallèle fut facile tant je tenais à ces deux êtres. Je tripotai mon pendentif en regardant mon sauveur faire l’aller-retour et revenir avec un cahier. Je m’étais décidée.

« J’aimerai un bijou tout en argent, chaîne et motif. Comme celui-là vous voyez ? », lui affirmais-je tout en désignant du doigt mon bijou.

Entre temps, il m’avait demandé pour qui ce présent était destiné. Petit curieux, tu n’avais pas à savoir ça même si je n’étais pas contre un souvenir écrit pour être certaine qu’Aria n’oublierai pas.

« C’est pour une personne qui m’est chère. » lui répondis-je. « Pas de pierres autour du motif mais j’aimerai bien une inscription gravée au dos, A & M », juste nos initiales, c’était suffisant.

Bon à moi de poser des questions maintenant. Je reviens sur des détails précédents à régler et d’autres choses à élucider aussi. C’était pas encore gagné.

« Je ne pense pas pouvoir revenir de sitôt, une livraison à Poudlard est-elle envisageable ? Je paierai un supplément si besoin. D’ailleurs en parlant de prix, vous auriez une estimation à me fournir ? Et enfin, quels sont vos délais ? J’aurai besoin de ce bijou rapidement. », terminais-je en lui souriant.
Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Azaël Peverell, Ven 13 Oct 2017 - 6:53


PEP & Crystal

La vendeuse est en fait une sauveuse. C'est ce que tu viens de comprendre. Elle résout tous vos problèmes en quelques instants, c'est tout simplement magnifique ! En plus, elle parle aux étoiles, et même que ces dernières semblent lui répondre, puisqu'elles lui offrent leur bénédiction, ainsi que la possibilité de faire mille et une choses absolument extraordinaires. Tu l'observes donc, yeux écarquillés par l'émerveillement. Vous êtes face à quelqu'un de grand. De très grand. Elle doit avoir un coeur immense pour que les étoiles estiment lui prêter un peu de leur force. Votre premier allié pour vaincre le Vertigo n'est pas des moindres.

T'espères quand même que ça se fera assis tout ça. Parce que tu commences à avoir beaucoup de mal à tenir debout sur tes jambes. A force de voir le monde tourner à toute vitesse, l'équilibre finit par se faire la malle. Ton copain assure que vous êtes braves. Heureusement qu'il précise que vous n'êtes pas braves comme les Gryffondors quand même. Tu ne voudrais surtout pas que cette super vendeuse vous confondent avec eux. D'ailleurs, tu dirais que vous êtes plus courageux que braves vous. Ouais, ça vous va vachement mieux. Parce que dire de quelqu'un qu'il est bien brave, ça revient à dire qu'il est bien gentil. Or, toi, t'es carrément dark. Donc tu ne peux pas laisser dire des choses pareilles. A ton tour de lever le menton avec fierté.

- Nous sommes les Pyjamasques, nous ne reculons devant rien, et notre courage n'est plus à démontrer !

Par contre, ton pote, il a un peu raison. Tout ça, ça manque de motivation. Alors, le cookie, il paraît très important. Après tout, vous allez tout de même vous faire percer les oreilles grâce à la bénédiction des étoiles, ce n'est pas rien. Tout le monde n'en est pas capable. Il est de votre devoir de montrer l'exemple. Mais vous restez des humains avant tout, alors la récompense est nécessaire. Et clairement, si vous vous retrouvez avec un cookie au raisin, tu feras tout autant la tronche que le perché. Faudrait être sacrément étrange pour aimer le raisin sec. Et étranges, vous ne l'êtes pas le moins du monde !

- Mais il a raison, on accepte les cookies au chocolat. Ou les bonbons aussi. Alors, on a un marché ?

A croire que c'est vous qui lui faites une faveur à présent. Tu tends la main vers la demoiselle, toujours aussi sérieux, bien que peu stable. Il faut qu'elle la serre, pour montrer qu'elle accepte le deal. Des oreilles percées contre un cookie au chocolat ou des bonbons. Les idées fusent dans ta tête, il faut faire tout cela rapidement. Tu commences à avoir vraiment besoin de prendre l'air. Peut être que le pyjama est plus chaud que prévu. Mais tu ne peux pas le retirer, tu risquerais de dévoiler ton identité sinon. Telle est la dure tâche des Pyjamasques. Œuvrer dans l'Ombre afin de faire renaître la lumière du bonheur. Et avoir un goût prononcé pour la mode. Parce que sauver le monde, c'est important, mais il faut le faire avec style, sinon, c'est vachement moins classe.
Revenir en haut Aller en bas
Dragomir Orton
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Dragomir Orton, Lun 16 Oct 2017 - 8:14




Réponse à Mered Adand


La demoiselle avait raison. L'exigence était de mise avec la joaillerie. Argent? Très bien. La jeune femme montra au garçon son propre pendentif que Dragomir s'empressa de détailler sous tout les angles. Le français se mit ensuite à griffonner fébrilement sur son parchemin avec un sourire. Il avait des idées, plein d'idées.

-L’inscription ainsi que la sculpture du motif ne poseront aucun problèmes. L'argent est extrêmement malléable, un peu trop même d'ailleurs. Pour la livraison ne vous en faites pas. Elle est entièrement gratuite. Quand au prix... Le garçon marqua une pose, pensif. Je n'aime pas m’arrêter sur le prix des choses... Le collier en argent basique étant à cinq galions je pense que nous pouvons y ajouter deux galions de travail sur le pendentif et un galion pour la conception du motif. Nous arrivons à sept galions. Qu'en pensez vous?

Cette question concernait le prix mais également les trois croquis que Dragomir présentait à sa cliente. Le premier affichait l'aigle et le lion de profil, dans un style un peu héraldique, ailes et griffes entrelacées. Le second un lion couché à la tête de face avec à ses cotés un aigles ailes déployées. Dragomir avait ajouté des motifs creusés dans la crinière et les plumes.

-Vous remarquerez que pour le troisième croquis je me suis permis une petite libertés. J'ai pensé que cela ajouterai de la profondeur à ce bijoux si la personne à qui vous l'offrez fait partie de vous et que vous faite parti d'elle.

Le troisième croquis était un griffon, mi-aigle mi-lion aux ailes déployées mais vu de face et en volume dans un cercle d'argent.

Achat:
 
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Rachel Ester Pasca, Lun 16 Oct 2017 - 13:36


Finalement c'était assez drôle comme situation et Rachel s'en amusait bien. Gentiment, elle se moqua du jeune vendeur avant de le rassurer en lui assurant qu'il n'avait rien fait de mal. Son petit air triste lui aurait presque fait de la peine. A croire qu'il craignait quelque chose. Mais quoi ? D'autant que la sorcière était tellement surprise de se retrouver avec un objet pareil sous les yeux, qu'elle hésitait à l'acheter. Un éclair de lucidité l'en dissuada heureusement. Elle avait vu assez de documentaire moldu sur l'occultisme pour ne jamais avoir envie de prendre le risque.

- Je vais y réfléchir encore, mais il y a de grande chance que je passe commande pour noël.

Se rendant alors compte qu'elle n'avait toujours pas payé, la verte sortie sa bourse et ses gallions pour les étaler devant Dragomir. Quant à ses affaires, elle ne tarda pas à les mettre dans son sac à main. Vous savez, c'était le même qu'elle se trimbalait depuis plusieurs années. On pouvait toujours y trouver une tente en cas de besoin, mais cela faisait bien longtemps qu'elle n'avait pas servi.

- Merci pour tout Drago'. Passe une fois à Waddiwasi, on prendra un verre si tu veux.

Un dernier signe amicale de la main et Rachel s'en alla pour transplaner jusque le pas de sa porte.

Revenir en haut Aller en bas
Mered Adand
avatar
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Mered Adand, Lun 16 Oct 2017 - 16:07


To Dragomir

Le garçon avait des réponses à mes questions. Livraison gratuite ? Bonne nouvelle ça ! Quant au prix, je pris un peu peur lorsqu’il commença son discours comme un vendeur. Je le voyais tenter de m’embobiner l’esprit à coup d’un objet à valeur sentimental blablabla, l’argent est une matière onéreuse blablabla, vous aurez une pièce unique blablabla donc il vous en coûtera vos deux bras. En fait non, juste sept gallions. Tout ça car, chez les sorciers, cinq plus deux plus un est égal à sept, visiblement. Je crois qu’ils devraient suivre des cours de maths avant de rentrer à Poudlard, ça leur ferait pas de mal. Passons, le brun avait déjà réalisé des croquis.

Il en avait fait trois en si peu de temps. Ah les artistes m’étonneront toujours ! Le premier était trop classique à mon goût, Aria méritait mieux que ça. Le troisième était un peu trop fusionnel on va dire. C’était pas non plus fait pour l’amour de ma vie, il me fallait quelque chose avec un peu de distance et d’indépendance. Le second dessin correspondait parfaitement à mes attentes, il était magnifique !

« Je veux ce motif ! », lui annonçais-je vivement en mettant mon doigt sur sa deuxième esquisse. « Le prix me convient parfaitement, j’ai même une proposition à vous faire. », petite pause avant de reprendre.

« Pour vous récompenser de votre gentillesse et de votre talent, je vous offre dix gallions pour ce futur collier. Je vous donne la moitié maintenant et vous enverrez le reste une fois le bijou livré. Vous avez juste à me dire si je dois adresser mon courrier à la boutique ou à vous. Dans ce cas j’ai besoin de votre adresse. », dernière pause avant de conclure, « Mais ceci tient seulement si vous pouvez m’envoyer ce collier dans la semaine, ce qui vous laisse quatre jours. Alors, affaire conclue ? », terminais-je en le fixant dans les yeux.  

Revenir en haut Aller en bas
Josephine Campbell
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Josephine Campbell, Mar 17 Oct 2017 - 15:17


Cela faisait un moment déjà que Jo avait envie de pousser les portes des Halles Magiques, mais elle avait attendu de gagner assez d'argent pour pouvoir le faire. La pauvre vaisselle de l'Occamy en avait d’ailleurs fait les frais. Son appareil photo, elle en rêvait depuis des mois. A la différence de la peinture, à qui elle dévouait tout son temps libre, la photo lui permettrait de capturer désormais des moments éphémères, des souvenirs, des visages en quelque secondes.

Elle n'allait pas changer ses plans pour autant. C'était dans la peinture qu'elle voulait percer. La photo, ce serait juste un passe temps ou l'occasion de passer du bon temps avec ses amis.

Mis à part le fait qu'elle allait enfin assouvir une envie qui la travaillait depuis un petit moment, Jo allait accomplir un geste symbolique. Elle allait effectuer son premier achat sans solliciter les gallions de ses parents. Si ça ce n'était pas un premier signe d’indépendance!

La Gryffondor se dirigea vers le fond du magasin, non loin de l’arrière boutique. Les autres rayons ne l’intéressaient absolument pas. Et puis ça ne servait à rien de se laisser tenter par d'autres choses. Elle n'était pas Crésus et son salaire de stagiaire ne lui permettait pas de mener la grande vie, ni de faire des achats compulsifs...

Voila, elle y était... Maintenant, lequel allait elle choisir?
Revenir en haut Aller en bas
Liskuvo Kalsi
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Liskuvo Kalsi, Ven 20 Oct 2017 - 16:37




Réponse à Joséphine Campbell


J'ai envie d'une gaufre depuis un moment, ça commence à bien faire de penser à bouffer à longueur de temps, on dirait que ma vie se résume à de la nourriture. C'est trompeur l'automne et l'hiver en fait parce qu'on a envie de manger des trucs hyper gras et chauds alors qu'au fond on en a pas tellement besoin, ce dont on a besoin c'est de chaleur c'est tout, humaine ou juste un feu, pas d'autre chose.

Je vais voir si la cliente qu'est rentrée tout à l'heure et donc j'ai pas parlé du tout veut de mon aide, faut bien se rendre utile un peu, en plus ça fait un moment maintenant qu'elle est là et la pauvre tout le monde la laisse dans son coin comme ça, en même temps je suis censé bosser alors bon, je manque à mes devoirs là c'est terrible.

- Oh ! Bonjour ! Besoin d'aide ?

J'crois que je l'ai déjà vue une ou deux fois, mais comme je connais pas son nom ni d'où je la connais j'vais pas faire le malin débile en mode "On se connait non ?", c'est pas fou comme tentative d'amicalité cordiale d'un vendeur, autant juste demander si je peux aider que ça aille un peu vite, elle doit pas avoir que ça à faire.
Revenir en haut Aller en bas
July Swann
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Chercheuse en Sortilège


Re: Le comptoir

Message par : July Swann, Sam 21 Oct 2017 - 3:22


Désolée pour le retard !

July fut rassurée de voir que sa suggestion d’enchantement plaisait à la gérante. Elle appuya d’ailleurs sa deuxième idée : les rendre brillant lorsque l’un des amoureux se retrouve dans une situation dangereuse. Même si la rousse n’était pas sure de cette proposition au moment où elle l’avait énoncé, les arguments de Crystal la confortèrent dans son idée. Il ne fallait pas qu’elle voie cela comme quelque chose de négatif, le signe qu’ils seraient forcément confrontés au danger, mais comme quelque chose de positif : leur engagement de prendre soin l’un de l’autre, pour le meilleur et pour le pire. Ce qu’ils faisaient déjà, ils allaient simplement l’officialiser.
July appréciait toujours d’avoir un avis extérieur, elle remercia donc Crystal pour son aide.

La gérante lui proposa de mettre au point le sortilège puis de lui envoyer le résultat par hibou. Voilà qui était parfait !
- Oui, ce serait super, répondit l’Anglaise dans un sourire. Du coup je vais payer pour les deux bracelets aujourd’hui et je verrai pour faire une cagnotte pour l’horloge.
Finalement, Crystal était vraiment une bonne vendeuse. July était rentré sans intention d’acheter quoi que ce soit, juste pour regarder, et finalement elle ressortirait allégée de quelques gallions. Mais c’était une bonne chose, au moins elle était sure de ne pas arriver au mariage les mains vides.
Revenir en haut Aller en bas
Dragomir Orton
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Dragomir Orton, Sam 21 Oct 2017 - 11:25





Réponse à Mered Adand


Ça lui plaisait? vraiment? Le garçon était flatté.
Voilà que la jeune femme lui proposait un marché. Dragomir se mordi la lèvre pensif. Aurait'il le temps de terminer ce collier en quatre jours? Entre le repos du métal, la gravure et le polissage il allait être ricrac. Oh et puis zut! Qui ne tente rien n'a que dalle.

-Je suis prêt à relever le défi! Vous recevrez ma création le plus tôt possible par un hiboux de la boutique, il vous suffira de le renvoyer avec la somme indiquée. Le garçon marqua une pause. Je tenait à vous prévenir, je signe toujours mes bijoux cela ne vous pose pas problème? Il y aura simplement écrit dans l'emplacement le plus discret possible "Dragomir Orton". Si vous le souhaitez je peut simplement graver mes initiales.

Le français était émue, sa première création "commercialisée". Un petit pas pour la bijouterie, un grand pour lui.

Achat:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mered Adand
avatar
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Mered Adand, Sam 21 Oct 2017 - 15:18


To Dragomir

Le garçon se connaissait bien, à moins qu’il ne fût prêt à sacrifier ses heures de sommeil pour quelques gallions. La vie d’étudiant à Poudlard n’était pas facile, il fallait des sous pour sortir et profiter des bars avec ses amis. Tous n’avaient pas la chance d’avoir une famille plutôt aisée comme la mienne et certains travaillaient pour avoir le droit de s’amuser. Pauvre artiste pauvre ! J’espérais qu’il pourrait se détendre un peu avec mon argent, il le méritait. Seulement s’il tenait sa parole aussi.

« Aucun souci, laissez vos initiales. Si le bijou est de qualité je vous ferez de la pub. », lui annonçais-je. « Marché conclu donc ! Voici cinq gallions maintenant... », je les sortis de ma bourse, « ...et vous recevrez le reste après la livraison. Sous réserve du respect du délai, sinon vous n’aurez rien de plus que mon mécontentement. Veuillez adresser le colis au nom de Mered Adand et envoyez-le au dortoir des filles de Serdaigle s’il vous plait. »

Après m’être assurée que le brun orthographiait correctement mon nom. Je le saluai avec un sourire amical en lui souhaitant de passer une bonne fin de journée. Je rentrai à l’école et j’attendais déjà l’heure du courrier des prochains jours avec hâte.

Départ de Mered. Merci à toi Dragomir.
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Turner
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Achats avant la rentrée

Message par : Ethan Turner, Dim 22 Oct 2017 - 0:37


Ethan se promenait sur le chemin de traverse, cherchant une boutique en particulier. Cette année il faisait ses emplettes pour l'école sans ses parents, qui lui avaient donné rendez-vous au Chaudron Baveur à la fermeture des magasins; il était assez vieux pour commencer à le laisser voler de ses propres ailes, il était de Serdaigle après tout!

Le soleil tapant directement sur le visage du jeune sorcier, il manqua passer devant l'endroit qu'il cherchait sans l'apercevoir. Il sortit un petit bout de papier de sa poche: une liste de commissions, fixant tour à tour l'enseigne de la boutique et sa liste; {les Halles Magiques, c'est bien ici} pensa-t-il.

Il poussa la porte du magasin, et fit quelques pas en direction du comptoir, regardant autour de lui les différentes sections des Halles. Ethan était un jeune homme de 15 ans, légèrement plus grand qu'un garçon de son âge, assez mince, les cheveux pratiquement noirs légèrement rebelles, ses yeux bleus s'abaissants​ de temps à autre sur le parchemin qu'il tenait dans sa main. Il se dirigea vers la section des vêtements, y retira quelques robes d'écoles aux couleurs de Serdaigle de diverses grandeurs et s'en alla dans une salle d'essayage.

{Trop petit}
...
{Encore trop petit!}
...
{Un poil trop grand au niveau des manches}
...
{Parfait ça!}
...


Ethan ressortit après quelques instants passés dans la cabine, une pile de robes dans une main, et une seule dans l'autre. Il alla replacer les robes qui n'étaient pas à son point, et se dirigea vers la section papeterie de la boutique, dans laquelle il ramassa quelques objets bien banals avant de se diriger vers le comptoir du magasin, y déposant ses achats, qui comprenaient :

-une robe d'école aux couleurs de Serdaigle
-une plume d'aigle
-du Vélin
-un encrier en argent
-deux fioles d'encres, une noire, l'autre bleue

Le jeune sorcier prit soin de regarder le carton décrivant le kit pour nouveaux clients, s'assurant que la brochure qu'il avait reçue chez lui était exacte et toujours valide. Après qu'un sourire satisfait eut apparu sur le visage d'Ethan, il déposa son regard sur la personne responsable du comptoir, attendant que celle-ci soit disponible avant de lui demander, d'un ton très poli pour un jeune de 15 ans :

-excusez-moi, je cherche quelque chose d'un peu particulier, est-ce que vous auriez ça un grimoire vierge muni d'une sangle pour le transporter comme un sac en bandoulière? Ou peut-être simplement un grimoire vierge, et un sac en bandoulière capable de le transporter?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Trystan J. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Trystan J. Harper, Dim 22 Oct 2017 - 20:16



Quidditch is a dangerous game
— aux Halles Magiques avec Crystal M. Ertz


Hors-RPG:
 

Mon premier transplanage en solos, de Poudlard au Chemin de Travers, ne s’était pas tout à fait déroulé comme je l’aurais souhaité. Au lieu d’une arrivée toute en beauté, j’avais bêtement perdu le contrôle de mon atterrissage et m’étais rivé le nez sur le parquet des Halles Magiques. Malgré ma tentative de passer cet incident sous silence en allant me réfugier dans le rayon du Quidditch, mon entrée fracassante n’était toutefois pas passée inaperçus… La gérante avait tout vu et n’avait pas manqué de mv le faire savoir lorsque j’arrivai à son comptoir, les bras chargé d’équipement de ce sport populaire : une Malle d’entrainement, ainsi qu'un Kit Je joue donc je suis.

Mes joues prirent alors la légère teinte rosée d’un orgueil froissé, lorsque je pris la parole sur un ton humoristique. Répondant à la blague pour tenter, du mieux que je pu, de dissimuler mon malaise, ce qui sembla mettre de bonne humeur la gérante devant moi. Cette dernière, poursuivit donc l'interaction, sur un ton léger :

«– Tant que votre balai fonctionne encore correctement, il me semble que vous êtes parfaitement équipé pour ce premier match! Je vous souhaite d'ailleurs bonne chance! Je fais moi-même partie de l'équipe de Poufsouffle, je suis bien placée pour savoir que les matchs peuvent devenir très intense parfois, ajouta-t-elle avec un sourire rêveur, avant de saisir une plume pour noter mes achats : ça vous fera donc un total de 28 gallions !
– On risque donc, fort probablement, de ce croiser de nouveau sur le terrain de Quidditch ! Répondis-je avec enthousiasme, souriant à pleine dents, alors que je m’affairais à sortir l’argent nécessaire. Voilà les 28 gallions. Je vous souhaite une belle journée... En espérant que je saurai résister à l’envie irrésistible, de m’étaler de tout mon long sur le parquet menant à la porte de sortie...

À ces mots, j’avais sourit une dernière fois à la vendeuse avant de ramasser mes paquets et de quitter la boutique.


Fin du RP.
Revenir en haut Aller en bas
Ambria Malar
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Ambria Malar, Hier à 11:06


Ambria avait trouvé cette boutique par hasard, en se promenant sur le chemin de Traverse. La rue était très animé à cette heure et la jeune fille peinait à avancer dans la foule de gens. Cela la mis assez mal à l'aise : elle n'avait pas l'habitude d'être entourée.
Elle réussi toute fois à accéder au magasin et à découvrir les multitudes d'objets en tout genre. Contrairement à Olivander's, les Halles Magique proposait des objets très variés allant de simple bijoux fantaisiste à des balais derniers cris.
Ambria s'étonna de découvrir des balais. Pour elle, les sorciers qui se déplaçait avec ça était les vieux méchants des comptes pour enfants. Pourtant les balais semblaient avoir une bonne réputation.
Ignorant de plus belle ce qu'elle devait acheter, elle se dirigea vers le comptoir et demanda :
- excusez-moi, je suis étudiante en première année à Poudlard. Mon budget est très limité, vous savez ce qu'il faut que j'achète ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Le comptoir

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 41 sur 41

 Le comptoir

Aller à la page : Précédent  1 ... 22 ... 39, 40, 41

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Les Halles Magiques-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.