AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Les Halles Magiques
Page 53 sur 54
Le comptoir
Aller à la page : Précédent  1 ... 28 ... 52, 53, 54  Suivant
Elias Baxter
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard

Re: Le comptoir

Message par : Elias Baxter, Mer 11 Avr 2018, 15:30


Elias se laisse glisser sur son skate aux-devants des Halles Magiques, puis d'un coup de pied relève la planche pour la porter sous son bras. C'est une mission de la plus haute importance qui le mène au Chemin de Traverse ce samedi après-midi. L'affaire est on ne peut plus délicate ! D'une main il pousse la porte et passe le pas, le regard posé sur le fatras d'objets amoncelés de part et d'autres de la boutique.  Bien le bonjour ! Un salut, c'est toujours bien vu. Il le repère bien vite, son bel appareil. Le pas vif, il se dirige droit vers lui, quand un autre artefact attire son oeil. Mince... s'il avait su que les sorciers pondaient des trucs pareils ! Il laisse courir ses doigts sur la splendide planche de skate. Witchboard. C'est ça que c'est écrit. C'est comme ça qu'on dit. Et c'est ça qu'il veut. Bon ça, et ce qu'il est venu chercher de base hein.

Se retournant d'un mouvement brusque, il file attraper un appareil photo et l'observe sous toutes les coutures avant de se décider à le prendre, un sourire satisfait tissé sur les lèvres. Il s'en revient au skate, le décroche de son piédestal et se dirige en caisse à un rythme soutenu, sa vieille planche sous un bras, la Witchboad flambant neuve sous l'autre bras, et l'appareil entre les doigts. Il n'a pas que ça à faire. Il a encore milles choses à préparer !  Je vais prendre ces deux objets ! Et il déposa les deux dits objets sur le comptoir, le visage rayonnant. Mission capitale certes, mais toujours dans la joie et la bonne humeur !
Revenir en haut Aller en bas
Osvald Osborne
avatar
Préfet(e)/Serdaigle
Préfet(e)/Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Osvald Osborne, Jeu 12 Avr 2018, 15:08


Avec Dragomir

Je dévore des yeux les colliers allongés sur leur lit de velours pourpre. Ça à l'air confortable. Et doux ! Les pierres incrustées ou en pendentif brillent et il y en a de toutes les couleurs : du vert, du bleu, du jaune, de rouge,... Difficile de choisir quand on a autant de choix et que tout donne envie de repartir avec !

- Votre regard admirateur flatte l’humble créateur que je suis! Recherchez vous un bijoux pour offrir ou bien pour votre propre ornement ?
Je tourne la tête vers cette personne que je n'avais pas entendue arriver tant j'étais plongé dans mes pensées. Un de ces jours il va vraiment que je travaille là-dessus, ou il risque de m'arriver des bricoles. Maman dit toujours qu'un troupeau d'Éruptifs ne pourrait me faire sortir de ma bulle quand je m'y mets !
Je rends son sourire à l'homme avec plaisir. C'est donc lui le bijoutier ? Incroyable ! Il n'a pas l'air tellement plus âgé que moi pourtant !
« Tout est tellement joli ! Vous faites tout ça tout seul ? C'est vraiment impressionnant »

En le regardant plus en détails je me dis qu'il a plus des mains de pianiste que de tailleur de diamants. Mais en même temps je n'avais encore jamais rencontré d'orfèvres jusqu'à aujourd'hui donc si ça se trouve avoir des grandes mains est tout aussi avantageux pour faire des bracelets que des gammes. Puis bien sûr je ne peux pas louper la canne. Je m'empresse donc d'ajouter « C'est pour offrir mais on peut aller s'asseoir si c'est mieux pour vous ! » Je n'allais pas lui poser toutes mes questions là comme ça dans l'allée alors qu'il a sans doute mal à la jambe !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Alexeï Dragoslav
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Alexeï Dragoslav, Ven 13 Avr 2018, 20:10


Désolé ma belle pour ce délai ._.

Quand bien même Elly avait décidé de partir, Alexeï lui restait sur la décision qu'il avait prise et préférait aller droit au but et adressa un grand sourire à Crystal qui venait de les accueillir. Comme elle s'en doutait, le suédois venait en effet chercher de quoi s'équiper pour le Quidditch. Leur capitaine ayant des critères très stricts, son équipe se devait de porter les meilleurs équipements du marché pour parer à leurs adversaires et gagner le maximum de points possible durant les matchs. La coupe de Quidditch n'est pas quelque chose d'anodin et ça, Alex l'avait bien comprit. Lançant le bras à la volée, montrant un peu ce que proposait la boutique, il allait requérir des conseils de sa nouvelle collègue.

- Crystal ! Je suis content que ça sois toi. Je pense que tu sais pourquoi je viens là.

Petit clin d'oeil envers la vendeuse. Elle aussi faisait partie de l'équipe des Poufsouffles et par conséquent, elle saurait comment réagir à la présence du nouveau poursuiveur dans sa boutique.

- Qu'est-ce que t'as de beau à me proposer ? Pour le balai c'est le patron qui régale, par contre, le reste, c'est à ma charge !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Arnaud Meula
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Arnaud Meula, Dim 15 Avr 2018, 15:37


Pv avec Lolly

Une fois de plus, me voici au chemin de traverse, encore à dépenser mon argent et à m'acheter divers objets qui me sont toujours utiles au final. Cette fois-ci je n'allais non pas à la BAM, mais aux halles. La dernière fois que j'ai acheté quelque chose là-bas, c'était un kit de supporters quidditch pour ma maison et afficher fièrement mes couleurs. Aujourd'hui je venais acheter quelque chose de différent et qui allait certainement autant me servir.

Comme à mon habitude, j'entre en douceur sans faire un vacarme comme beaucoup de gens. Je me dirige vers un comptoir vide où se trouva la vendeuse de la dernière fois. Il s'agit de Lorelaï Peony, une fille que j'ai souvent vue dans la maison commune de Serdaigle et qui travaille aux halles également.

Oh, Bonjour, je viens encore acheter quelque chose chez vous. Dis-je avec un petit rire.

Je chercherai des livres sur la métamorphose et sur la défense contre la magie, je ne sais pas si vous pourriez m'aider?

En effet, je venais me procurer de la lecture pour en apprendre d'avantage après mon accident qui m'a psychologiquement marqué contre le seigneur des ténèbres, mais je voulais également de la lecture sur la métamorphose vis-à-vis de l'animagie. Je m'y intéressais vraiment de plus en plus et mes connaissances se devaient d'être grande sur ce sujet.

Revenir en haut Aller en bas
Dragomir Orton
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Dragomir Orton, Lun 16 Avr 2018, 09:54




Réponse à Osvald Osborne


Que de flatteries! Dragomir avait du prendre deux tours de chevilles. Depuis le temps que les gens le remarquaient, il allait finir par admettre qu'il avait "peut être" un certain talent pour la joaillerie.

-Vos compliments me vont droit au cœur. Oui je suis le seul joailler de la boutique.

S'il veut s'asseoir. Un immense sourire éclaire les joues du jeune homme. Depuis le temps qu'il est dans cette boutique... Personne n’a jamais pensé au bien être du vendeur! Les gens veulent ci, ça, ça va pas assez vite, c'est pas la bonne couleur, vous avez le même en taupe? et blablabla et patati patata.

-C'est très aimable à vous, mon pauvre genou sera plus à l'aise sur un fauteuil suivez moi je vous en pris.

D'un élégant coup de baguette le français apporta deux fauteuils de chintz de l'arrière boutique et les plaça de part et d'autre de la vitrine, posant son carnet et sa plume sur celle ci. Il s'assied avec précaution en tenant sa jambe bien droite sur le coté et invita le client à faire de même.

-Bien! Je vais avoir besoin de beaucoup de détails. Est-ce pour un homme, femme? Quelle taille environ? Quelle couleurs d'yeux, de cheveux? Une préférence sur la pierre ou le métal? Un gout musical particulier? Un style vestimentaire? Des mains d'ouvriers? d'artiste? de joueur de quidditch?

Cela faisait énormément de question bien sur. Mais Dragomir n'avait pas eu à choisir de bijoux depuis bien longtemps. La plume grattait le parchemin d'un vendeur heureux sur le final de Tchaïkovski qui résonnait dans la salle.
Revenir en haut Aller en bas
Lorelaï Peony
avatar
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Lorelaï Peony, Mar 17 Avr 2018, 13:40




Réponse à Arnaud Meula


HRP: @Dragomir @Osvald @Arnaud : je choisis de mettre ce RP dans le même moment que celui de Dragomir et Osvald, même si a priori il ne devraient pas se croiser plus que ça puisque Dragomir et Osvald sont au comptoir des bijoux et Lorelaï et Arnaud à celui des livres. J'espère que ça va à tout le monde ^-^

Aaaaaaah ! Il fait trop beau ! Trop trop beau ! Le soleil, les oiseaux, pas de nuage à l'horizon (en tout cas sont pas visibles depuis la vitrine des Halles) tout est parfait pour une journée parfaite !

Lorelaï partageait le travail avec Dragomir en ce jour ensoleillé de printemps, la simple idée de ne pas tenir la boutique seule avait suffit à dessiner un grand sourire sur ses lèvres rouges. A vrai dire, vu la manière dont elle souriait à chaque client, certains auraient pu croire qu'elle était en compétition avec le soleil pour savoir qui rayonnait le mieux. La jeune femme venait de saluer un client quand le p'tit bleu du bar rentra dans la boutique. Dès qu'elle le vit, elle se remémora sa dernière visite. Elle avait gagné l'équivalent de plusieurs mois de salaire avec ce seul client. Elle lui fit un signe de la main tandis qu'il se dirigeait vers le comptoir des bijoux. Mieux valait laisser Dragomir se charger de lui cette fois-ci. D'autant plus que leurs positions hiérarchiques avaient changées depuis leur dernière rencontre. En effet, Monsieur le P'tit Bleu était devenu Monsieur le Préfet des P'tits Bleus ! Et vous savez, Lorelaï elle est très impressionnées par l'autorité, tout ça.

Elle s'éloigna et alla s’enquérir d'un nouveau client qui venait de faire son apparition. Il s'agissait également d'un garçon de sa maison à qui elle avait déjà vendu quelque chose assez récemment. Cependant, elle n'arrivait plus à se souvenir de quoi.
- Bonjour, lui dit-elle. Comment vas-tu aujourd'hui ? Je peux t'aider ?

Le jeune homme était en quête de lecture.
- Oui, bien sûr, suis-moi, dit-elle en se dirigeant vers la librairie. Métamorphose et défense contre la magie... Qu'est-ce que tu entends par contre la magie ? Contres les forces du mal j'imagine ?... Pour la méta, on a "Histoires d’Animagus" en stock, et pour la défense, on a tout ceux-ci, ajouta-t-elle en indiquant plusieurs livres disposés sur l'étagère. Si tu cherches un livre en particulier, sache que je peux le commander.

Et à cette simple idée, elle pouffa de rire en repensant à Monsieur le Préfet Osvald et son amour des livres. Aaaaah, les Serdaigle !
Revenir en haut Aller en bas
Osvald Osborne
avatar
Préfet(e)/Serdaigle
Préfet(e)/Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Osvald Osborne, Jeu 19 Avr 2018, 19:45


Avec Dragomir

Des fauteuils de rois. Ce sont des fauteuils de rois que l'artiste fait venir jusqu'à nous comme si de rien n'était. Puis le voilà qui s'assoit, aussi confortablement que sa jambe - enfin son genou - le lui permet tandis que moi je reste debout à la fois admiratif et gêné. Quel drôle de tableau on doit faire ! Les vitrines étincelantes de bijoux à l'arrière, les fauteuils royaux face à face, la lumière du jour teintant tout ce qu'elle touche d'une aura douce et chaude. Et puis l'homme en face de moi a une façon de se tenir qui sied parfaitement à l'ambiance. Contrairement à moi, un peu gauche, qui détonne légèrement. Comme quand les personnages des peintures de Poudlard se visitent les unes les autres, il est assez facile de déterminer qui est à sa place ou non.
Je ne suis pas fait pour ce genre de scène, ici c'est moi le visiteur et ça fait tout drôle de le ressentir aussi fortement.

Je n'ai pas le temps de me demander si le bijoutier se sentirait comme ça si l'on était dans un tableau à moi, au milieu des arbres et des fleurs, que me voilà assailli de questions. Les points d'interrogation fusent et si certains me sont compréhensibles, d'autres nettement moins. Je bredouille vaguement un « euh ... » pour gagner du temps et je m'assoie à mon tour, maladroitement, avant qu'il ne relève les yeux de son carnet - ce serait gênant si j'étais encore debout. Appuyé sur le bord de la chaise, comme si j'avais peur de l'abîmer à me caler réellement entre les coussins, je compte sur mes doigts pour ne pas perdre le fil de mes réponses :
« Alors, euh, c'est pour une femme. Ma maman en fait. Puis elle fait dans les 1m75.. AH euh vous voulez dire le bijou ?! Je sais pas, pas trop gros quand même. Les cheveux bruns un peu comme les miens et puis les yeux bleus. Mais pas un bleu foncé, plutôt comme quand le ciel est dégagé en été ! » Ça faisait 6 ou 7 réponses déjà ? J'ai perdu le compte... et puis je ne sais plus trop ce qu'il avait demandé après tout ça... ah si ! « Elle est cogérante dans un hôtel dans la périphérie de Londres ! Et puis elle aime bien le rock sorcier et puis le jazz moldu aussi un peu. » C'est toujours amusant d'ailleurs quand c'est elle qui choisit le fond sonore lors des soirées entre adultes que les parents organisent de temps à autre. On peut passer d'une guitare stridente au rythme endiablé à un saxophone mélancolique d'une piste à l'autre. Papa lui a des goûts beaucoup plus classiques, en général ce qui passe à la radio lui plaît, il n'est pas très difficile à contenter.

J'ai totalement perdu le compte et je ne suis pas sûr d'avoir répondu à tout ce qu'il m'avait demandé mais je ferme tout de même mes doigts qui ne servent plus à rien pour l'instant. Du coin de l'œil je vois Lorelaï qui discute avec un client. Je la vois indiquer toute une rangée d'ouvrages à un garçon que je reconnais d'ici puisque c'est l'un de mes aiglons. Aïe aïe aïe, est-ce que la meilleure vendeuse du monde allait encore frapper et dépouiller le pauvre garçon de tous ses gallions comme elle l'avait fait avec moi ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Dragomir Orton
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Dragomir Orton, Jeu 19 Avr 2018, 20:33




Réponse à Osvald Osborne


Le garçon est un peu perdu, pas bien grave. Dragomir note rapidement les indications de celui ci. Il s’arrête un instant sur la couleur des yeux et regarde distraitement ceux du garçon. Magnifiques! Un véritable zircon perlé renvoyant la lumière! Il se remit rapidement à noter et releva la tête avec un sourire.

-Bien! Je vous remercie je pense que ça suffira. Dragomir souleva la vitre et sortit un minuscule présentoire en bois sombre.
-Ce sont les seules bagues et pendentifs dans les ton bleus que je vais avoir pour le moment. Cette bague est en or blanc sertie à quatre double griffes d'un saphir de taille coussin pesant 10,99 carats. Sur le pourtour vous pouvez voir de petits zircons. La taille est la formes conviennent plutôt à quelqu’un de raffiné. Cependant la pierre en impose de par sa taille et elle est la marque d'un fort caractère.

D'un infime mouvement de baguette le français fit léviter un pendentif devant le client.

Celui ci je l'aime beaucoup, j'ai mis prêt d'une heure à fixer la pierre récalcitrante. C'est un pendentif en argent poli avec une petit saphir taillé en princesse de 8.5 carats. Vous pouvez voir trois diamants sur le bas du bijou.

Hop changement de pendentif, toujours avec délicatesse.

-Celui ci est un petit attrape rêve en or blanc avec quatre aigues-marines taillées en cabochon. Il s'agit d'une ancienne commande que personne n'est venu réclamer. Voilà nous avons fait le tour! Si aucune ne vous convient je peut le comprendre, sachez que je réalise des bijoux sur commande également.


Dernière édition par Dragomir Orton le Dim 22 Avr 2018, 18:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Meula
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Arnaud Meula, Jeu 19 Avr 2018, 20:58


Lolly

Alors que la vendeuse m'indiqua le rayon des livres, je la suivi et l'écouta sur les livres disponibles.

Mmmh, un livre sur l'animagie c'est parfait, je ne pouvais espérer mieux pour la méta et concernant la DCFM... Compliqué à vrai dire, ma recherche n'était pas si précise concernant la défense contre les forces du mal et le domaine semblait également assez grand. Cependant, quelques titres et noms d'auteurs attirèrent mon attention, Artemis Lhow et Peter McKinnon, le premier étant auror et deuxième professeur à Poudlard. Les livres allaient forcément être de bonne qualité et m'apprendre de nombreuses choses.

En effet, le livre sur l'animagie m'intéresse tout particulièrement et je vais surement vous prendre avec cela deux livres sur la Défense contre les forces du Mal. Mmh, "Forces du mal, se protéger des ombres - niveau 1" de Monsieur Lhow et "Magie noire: Comment lutter contre la corruption ?" du professeur McKinnon. Je pense que c'est tout pour le moment.

Je fis alors un sourire et tourna la tête des livres qui étaient beaucoup trop attirants pour moi.

Revenir en haut Aller en bas
Aya Lennox
avatar
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-garou
Legilimens



Re: Le comptoir

Message par : Aya Lennox, Sam 21 Avr 2018, 22:44


Le ciel était gris. Il bordait simplement la hauteur des rues, rappelant aux badauds qu'il ne fallait pas trop se réjouir d'un printemps précoce. Malicieux, le temps s'amusait à jouer l'incertitude, rappelant aux arbres chargés de pollen quelle était l'odeur de la pluie après de beaux jours ensoleillés.
Le museau planqué dans le soyeux d'un large foulard, Aya parcourait le Chemin de Traverse d'un pas certain, malgré la fragilité manifeste de sa silhouette. Le temps avait suivi son cours et pansé quelques blessures, mais le tout demeurait bien fragile. Une peur certaine lui sciait le ventre en deux, peur qu'elle s'éreintait à faire taire par tous les moyens. Mais la marque sur son bras lui rappelait sans cesse que la chose l'attendait. Que ces quelques jours de latence, transformés en semaines, prendraient fin tôt ou tard.

Elle se souvint soudainement de la raison de sa descente. Pas aux Enfers, non, mais au coeur de la ville. Elle avait tenu à l'éviter le plus possible, ces derniers temps. Peut-être par peur des vitrines, ou de tous ces regards qu'elle pouvait croiser aléatoirement.
Le monde était fait de ça, après tout. De rouages complexes, une grande machine infernale qui faisait un peu trop de bruit lorsque la nuit tombait.

La fièvre lui était passée. Lui restait une grosse fatigue sur le dos, bien plus lourde que le manteau de mi-saison qu'elle avait enfilé. La sensation d'oppression qui l'habitait depuis plusieurs jours s'accentua à la vision des premières boutiques et du monde qui arpentait la rue, tout comme elle. Peut-être n'était-elle pas franchement prête à retrouver la foule. A faire quoi que ce soit.

Qu'importe, puisque c'était trop tard. La sorcière poussa la porte des Halles magiques, perdue dans ses pensées et replaça une mèche de ses longs cheveux aux teintes de son et d'avoine derrière son oreille en découvrant les lieux. Difficile de fouiner dans ses souvenirs pour savoir si elle y avait déjà posé un pied. Le claquement de ses hautes bottes se répercuta dans la boutique alors qu'elle trouvait le rayon consacré aux livres. Restait plus qu'à savoir si ce qu'elle cherchait était en rayon.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Alice Delacour
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Alice Delacour, Dim 22 Avr 2018, 15:46


Un après midi de printemps sous le soleil, comment rêver mieux ? La jeune sorcière se promenait tranquillement sur le chemin de traverse. Quelques achats ne seraient pas de refus. Ce n'était pas souvent que Alice avait l'occasion de faire les magasins et elle comptait bien en profiter. Cet après - midi était ensoleillé. La jeune fille comptait bien profiter de cette journée de libre. Il fallait bien qu'elle se détende un peu si elle ne voulait pas crouler sous l'épuisement du boulot qu'elle avait à Poudlard.

Profitant de ce repos, elle arpentait les rues du Chemin de Traverse avec joie, tout à son aise. Elle n'avait personne ppour lui mettre la pression. Aujourd'hui c'était son jour. La sorcière pouvait faire tout ce qu'elle voulait. Elle se sentait revivre avec ce beau temps. C'était donc avec joie qu'elle poussa la porte des Halles Magiques.

Elle fit malencontreusement tomber un objet qu'elle ramassa avec précaution et qu'elle remit à sa place. Alice observa curieusement la boutique s'approcha d'un vendeur.

- Bonjour, je chercherai divers plumes.
Revenir en haut Aller en bas
Dragomir Orton
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Dragomir Orton, Dim 22 Avr 2018, 19:14




Réponse à Aya Lennox


La journée avait été folle. Le travail ne manquait jamais aux halles magiques! Dragomir avait à peine eu le temps de s'occuper de ses six commandes de bijoux. Tant pis il les fera cette nuit. Ce ne sera pas la première fois que le français néglige ses heures de sommeil.
Badaboum! Un client venait de reverser un présentoir à éventail. Si ça avait été des bijoux Dragomir l'aurait sans doute trucidé. On touche avec les yeux par la barbe de Merlin! C'est alors qu'une nouvelle cliente arriva. Petite mine et fatigue transpirait d'elle comme la vapeur d'une neige sous le soleil. aussitôt Dragomir en fit une priorité. Il s’approcha en claudiquant et dit en douceur.

Bonjour. Je peut vous aider?

Simple et calme, pas besoin d'en faire des caisses. Toujours respecter le client.
Revenir en haut Aller en bas
Lorelaï Peony
avatar
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Lorelaï Peony, Dim 22 Avr 2018, 21:23




Réponse à Arnaud Meula et Alice Delacour


@Alice : je t'ajoute à la partie temporelle dans laquelle Dragomir et Osvald sont dans un coin de la boutique en train de discuter bijoux, moi je m'occupe de Arnaud, et je viens ensuite vers toi.

Le jeune homme sembla hésiter un moment en regardant la librairie qui était joliment pourvue. Lorelaï avait toujours du mal elle-même quand elle se tenait devant les livres de la boutique. Non pas qu'elle ne sache pas lequel elle voulait prendre, le problème était plutôt lequel ne pas prendre. Elle essayait de lire les livres en cachette en les abîmant le moins possible, ce qui était assez compliqué. Mais avec un sort de restauration, elle s'en sortait pas trop mal. Les livres semblaient toujours aussi neufs qu'au premier jour ! Et puis du moment que Madame Ertz ne la prenait pas le nez dans le livre, elle pouvait bien continuer.

Finalement, le jeune homme choisit les livres qu'il souhaitait emporter. Lorelaï donna un coup de baguette sur les deux ouvrages qui se déposèrent sur le comptoir, traversant doucement les rayons.
- Je te laisse encore en choisir un, dit-elle dans un clin d’œil. En effet, pour deux livres achetés, le troisième est offert mon bon monsieur !

C'est à ce moment là que la clochette annonçant l'arrivée des nouveaux clients tinta. Lorelaï jeta un regard en direction de Dragomir qui était toujours en pleine discussion avec Osvald et se dirigea vers la jeune femme qui n'était autre qu'Alice, la jeune Gryffondor avec qui elle avait étudié les potions un après-midi.
- Coucou Alice, que puis-je faire pour toi, demanda-t-elle. Oh, t'en fais pas, c'est pas cassé, ajouta-t-elle en voyant qu'elle avait fait tomber un objet.

La jeune étudiante souhaitait faire le plein de plumes, Lorelaï l'accompagna alors jusqu'au rayon papeterie.
- On a tout plein de plumes ici, indiqua-t-elle, et on a également une formule à trois Gallions qui comprend une plume auto-correctrice et une plume qui s'encre toute seule. Tu voudrais quel type de plume ? Pour quel type d'utilisation ?
Revenir en haut Aller en bas
Aya Lennox
avatar
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-garou
Legilimens



Re: Le comptoir

Message par : Aya Lennox, Lun 23 Avr 2018, 11:28


Dragomir

La sorcière ne resta pas longtemps seule dans les rayons. Apparemment, les vendeurs des Halles avaient des radars à clients. Ce qui, en soi, ne la dérangeait gu§re car elle ne trouvait pas ce qu'elle cherchait. Ses mirettes se relevèrent sur le jeune homme qui s'était matérialisé à ses côtés.
- Oui. Je cherche l'ouvrage intitulé "Mille herbes et champignons magiques", de Phyllida Augirolle. Mais apparemment il n'est pas en rayon.
Aya rangea le petit parchemin sur lequel elle avait noté les références de l'ouvrage dans sa poche. C'était un manuel scolaire mais elle en avait besoin, puisqu'elle en avait oublié une partie en Ecosse et que les récupérer n'aurait été que folie. Puis, depuis le temps, elle ne savait même plus où elle les avait fourré.
- C'est possible de le commander ?
Elle se rappela intérieurement qu'elle avait d'autres choses à chercher ici et se pinça la paume de la main pour s'en rappeler. Mais pour l'instant, savoir s'il était possible d'acquérir le livre était un bon début.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Alice Delacour
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Alice Delacour, Lun 23 Avr 2018, 15:53


@Lorelaï ♥

Le vendeur était en fait une vendeuse qui n'était autre que Lorelaï qu'elle n'avait pas reconnue de derrière. Son amie l'emmena vers les rayons qui comportaient pas mal de plumes.

- Je ne savais pas que tu travailles ici Lorelaï ! Dit t-elle d'un ton qui laissait largement percevoir sa surprise.

- On a tout plein de plumes ici, et on a également une formule à trois Gallions qui comprend une plume auto-correctrice et une plume qui s'encre toute seule. Tu voudrais quel type de plume ? Pour quel type d'utilisation ?

- Nan, autant que ça !? Je pense que je vais prendre la formule à trois Gallions. Elle me sera très pratique pour faire mes devoirs de Poudlard. Je vais rajouter à ça une plume d'Aigle si possible. Elle est à combien ?

Alice observait avec curiosité tout ce qui se trouvait à proximité d'elle. Elle ne venait presque jamais dans ce magasin. Les derniers souvenirs par rapport à celui-ci remontaient à très loin dans sa mémoire. Elle se souvint qu'elle voulait aussi acheter autre chose ici. Elle demanderait à Lorelaï plus tard. La lionne ne voulait pas la presser. Elle savait ce que c'était que la pression dans un magasin.
Revenir en haut Aller en bas
Osvald Osborne
avatar
Préfet(e)/Serdaigle
Préfet(e)/Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Osvald Osborne, Hier à 15:21


Avec Dragomir


Je n'ai pas dû trop me tromper dans mes réponses car le bijoutier me sourit après avoir tout soigneusement noté. C'est amusant parce qu'il a les dents du bonheur ! Ce petit espace entre les incisives c'est un peu comme les fossettes qui se forment dans le creux des joues lors d'un rire : trop mignon. J'aurais bien aimé en avoir moi, des fossettes au niveau des joues, mais bon là il faut surtout que je me concentre sur ce qu'il me dit.

Des griffes, des karas - qu'est-ce qu'un kara ? va savoir mais ça doit être important pour les bijoux si il en précise le nombre à la virgule près ! -  des zircons,... ? Je hoche vaguement la tête sans avoir compris un seul mot mais une fois les yeux posés sur la bague en question un « waaw » m'échappe en un souffle. C'est vrai qu'elle en impose. Le tout petit anneau arrive à supporter une pierre de cette taille ? Elle est si belle, difficile d'en détacher les yeux. Et puis « un fort caractère » ça correspond bien à maman !

Pourtant à la seconde où un pendentif vient flotter devant mon nez, j'en oublie complètement la bague. Je m'avance encore un peu plus sur le bord du fauteuil - quelques millimètres de plus et c'est la chute - en tendant timidement les doigts vers ce cœur argenté au noyau de saphir. J'ose à peine l'effleurer tandis que l'artiste explique que ce chef-d'œuvre lui a donné du fil à retordre. Je reste muet même si les étoiles qui ont élu domicile dans mes yeux à l'apparition du collier doivent parler pour moi.

Puis la caresse de l'argent sur mes doigts. Le pendentif s'envole et un autre prend sa place. Et que dire si ce n'est que, bien d'un style complètement différent, le troisième arrivant sur ce défilé de merveilles n'a rien à envier à son prédécesseur. Je murmure « un attrape rêves » en écho à la parole du créateur et un pincement me prend au cœur. Mais pas un pincement négatif, non, celui-là est plutôt de l'ordre des pincements provenant d'un « je le veux ! » que l'on doit retenir de sortir sans aucune maîtrise.

- Voilà nous avons fait le tour! Si aucune ne vous convient je peux le comprendre, sachez que je réalise des bijoux sur commande également.

Mon regard se détache du collier une seconde. Je peux en demander un sur mesure ? Ça c'est intéressant ! Enfin si un jour je sais exactement ce que je veux ou ce dont j'ai besoin... pas comme aujourd'hui donc.

Une moue d'intense réflexion se dessine sur mon visage. Lequel choisir ?
« J'hésite... »
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: Le comptoir

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 53 sur 54

 Le comptoir

Aller à la page : Précédent  1 ... 28 ... 52, 53, 54  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Les Halles Magiques-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.