AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Les Halles Magiques
Page 56 sur 57
Le comptoir
Aller à la page : Précédent  1 ... 29 ... 55, 56, 57  Suivant
Elly Wildsmith
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Le comptoir

Message par : Elly Wildsmith, Sam 12 Mai 2018 - 18:04


Evan et Mimir

Une journée à l’apparence normale, alors que, irrémédiablement, tu savais qu’elle se parait des atouts qui font d’une simple journée une journée mémorable. De celle dont on se souvient à vie – si tenter que personne ne fasse usage d’un sortilège d’amnésie – et dont on se remémore avec plaisir quelques années après.

Au cours de la déconstruction du Manoir Arcadia, la demande avait fusée, simplement. Entre quelques sortilèges balancés, entre quelques vagues insultes proférées. Et tu avais répondu, aussi simplement que naturellement. Comme s’il s’agissait de la suite logique de votre histoire – et c’était bien là le cas par ailleurs.

Alors vous vous étiez décidé à aller trouver votre bonheur dans une célèbre boutique du Chemin de Traverse. Boutique que tu avais d’ailleurs arpentée lorsque tu avais 17 ans, et que tu y étais devenue stagiaires quelques mois. Avant que ta narratrice ne se décide à voguer pour le Ministère, donc.

Entrés dans la boutique, vous vous laissiez quelques instants divertir par les étalages et rayons différents avant de vous diriger vers l’objet de vos convoitises : les bijoux. Vous n’aviez pas trop parlés de ce que vous vouliez – quelque chose de sobre, comme vous forcément. Un sourire complice alors qu’une voix s’élève face à vous. Tu reconnais le jeune homme des docks, celui qui t’avais posé quelques questions sur le renard qui sommeillait en toi.

Tu esquisses un sourire, et c’est toi qui te charge de lui répondre « Bonjour ! Merci pour cet accueil ». Regard vers Evan avant de continuer « Nous venons vous voir pour … » une pause à nouveau, avant de continuer « la confection de deux alliances » et terminer dans un sourire satisfait. Quand bien même la tâche serait peut-être difficile pour l’artisan. Surtout que vous aviez quelques exigences, t’en étais certaine. Même si vous ne les aviez pas formulés.

Revenir en haut Aller en bas
Dragomir Orton
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Dragomir Orton, Sam 12 Mai 2018 - 18:52




Réponse à Evan et Elly


Le choc, Dragomir est estomaqué. Bien sur depuis le temps qu'il était dans cette boutique, il en avait vu des couples amoureux lui commander collier ou boucles d'oreilles... Mais là c'était des alliances!

Je euh...

L'émotion était trop forte, pensez vous! Alors que le garçon trop ému ne pouvait aligner deux mots son cerveau avait déjà fait trois saltos et entamait une vrille debout.

-C'est... C'est un immense honneur! Je vous en pris installez vous!

Hop hop hop, les fauteuils de chintz habituels arrivèrent de l'arrière boutique. Dragomir s’installa avec précaution, sa jambe raide bien droite. Il sortit son habituel calepin et sa plume qu'il trempa avec bonne humeur dans l'encre.

-Bien! Commençons. Votre alliance ne vous quittera plus jusqu'à ce que la mort vous sépare, théoriquement. Il nous faut donc nous mettre d'accord sur les moindres détails de leur conception. Tout d'abord avez vous un métal de prédilection? Une affinité particulière avec l'or par exemple? En bijouterie, trois métaux sont fréquemment utilisés, argent, or et platine. Jusque-là rien de très nouveau. Sauf que dans la recherche d’alliances, beaucoup de personnes s'imaginent déjà la forme, la couleur etc et ont du mal à se positionner sur le métal. Ensuite j'aimerais voir vos yeux et vos doigts s’il vous plait.
Revenir en haut Aller en bas
Evan
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Occlumens
Loup-garou


Re: Le comptoir

Message par : Evan, Sam 12 Mai 2018 - 23:56







8888ième message
:mm:

Journée délicieuse, que d'être avec elle, là, au moment de trouver ces alliances qui allaient vous unir définitivement. Choix qui te gouvernait, qui vous gouvernait, depuis des mois maintenant. Parce qu'il n'y avait pas d'autres options pour toi, elle était la seule, l'unique qui comptait.

Un instant après votre arrivée devant les vitrines abritant bien des bijoux pétillants, qu'une voix chaleureuse et familière s'éleva vers vous. Tu offris un regard souriant au sorcier, que tu étais content de revoir. C'était à lui que tu avais acheté la rivière pour ta compagne, c'était une de ses créations, aussi tu savais que vous étiez entre de bonnes mains pour ce que vous veniez chercher.

Sous cet accueil fort sympathique, c'est Elly qui lui répond pour vous en le remerciant. Vous échangez un regard, de ceux qui témoignaient pour vous de la situation qui devait ne laisser que peu de doutes. Et c'est elle qui s'adresse au garçon, lui parlant de votre demande particulière, et tu ne pouvais te défaire de ce sourire qui ornait tes lèvres à l'évocation de cela.

Tu regardes ta belle, et repose tes yeux sur l'artiste qui semblait tout ému d'apprendre votre future union. Il se disait honorer, et ça t'arrache l'orée d'un rire. Pas de ceux taquins non, mais ceux communicatifs parce que tu trouvais cela touchant, qu'il se sente lui même touché par votre geste.

Et il vous invite à vous asseoir, faisant apparaître rapidement trois fauteuils qui apparurent de l'arrière boutique. Aussi vous preniez place face à lui, prêts à l'écouter attentivement. Si vous vous saviez forcément exigeants pour une telle commande, tu savais aussi qu'il serait certainement à la hauteur de vos attentes. Aucun de vous deux ne doutait de son talent.

Tout ce qu'il disait sonnait comme quelqu'un amoureux de son métier et qui avait le soucis de bien faire. Puis viens ensuite des questions, auxquelles vous n'aviez pas forcément pensé. Sur le métal que vous souhaiteriez. Et tu échanges un regard avec ta moitié, car même si vous n'aviez pas une idée précise, tu savais que vous aviez sensiblement les mêmes goûts, et qu'il serait aisé de trouver quelque chose vous plaisant à tous les deux dès lors que cela plairait à l'un ou l'autre.

Outre cela, le sorcier vous faisant face termine avec une demande surprenante. Il voulait voir vos yeux et vos doigts. Si autant tu comprenais la seconde demande, la première t'enleva un regard surpris et un haussement de sourcils. Peut-être souhaitait-il y ajouter sa touche personnelle en rapport à vos deux regards ?  

Il semblait avoir son idée. Vous restiez pensifs, vous évadant dans un regard complice comme si vous vous parliez. Tu hésites un instant, puis tu finis par répondre au sorcier, certain qu'elle suivra tes mots, s'accordant avec en l'éclat de merveille qu'elle était.

« Ouah, je pensais pas qu'il vous fallait autant de détails, mais soit... Elle a de beaux yeux ébènes et moi, verts. Pour nos doigts... » Tu tendais ta main gauche vers lui, imité par Elly à côté de toi, et tu reprenais. « Pour le métal, j'avoue qu'on y a pas vraiment réfléchi. Mais assurément, pas de l'or jaune c'est certain ! On préfère quelque chose de sobre plutôt que quelque chose de tape à l'œil ! Vous voyez ? Sans pour autant que ça soit noir. Mais on est pas vraiment portés sur le bling bling. »

Réponse pas forcément précise, mais tu étais sûr que vous arriviez à lui dire ce que vous souhaitiez, même sans avoir pensé à tout. Vous attendiez la suite face au sorcier, le cœur toujours battant plus vite que d'habitude, devant cet instant qui symbolisait la dernière étape avant de vous unir réellement. Même s'il vous resterait des préparatifs, et que vous étiez déjà liés par serment, cette étape à l'allure anodine était pour vous une confirmation, au fil des jours, la promesse d'un Toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Alex Parker
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Alex Parker, Dim 13 Mai 2018 - 10:39




RP avec Lorelaï Peony



La solitude était ma seule amie en cette belle après-midi. Elle au moins m’était fidèle et ne me trahissait pas. Mais combien de temps encore j’allais tenir sans avoir de relations sociales ? Etre seul dans son coin c’est bien mais cela commence à te bouffer de l’intérieur à la longue. Je dois me forcer un peu à me sociabiliser afin de conserver une sensation d’être une personne normale. Et quoi de mieux pour faire des rencontres que de se balader sur le Chemin de Traverse. Qu’ils sont beaux tous ces sorciers collés à des filles. Leurs sourires niais montrent à quel point ils doivent être intelligents. Oh que oui, tout dans la gueule, rien dans la tête. Je déteste voir toutes ces personnes hypocrites qui pensent qu’il suffit d’être beau pour plaire. Evidemment, le physique joue un premier rôle d’attirance, mais ce qui compte le plus chez quelqu’un est son coeur. Je ne suis pas moche, loin de là, mais que c’est frustrant de bégayer quand une jolie fille vient d’aborder. Impossible pour moi de lui montrer qui je suis vraiment. À moi de faire des efforts et d’essayer de travailler mon éloquence, chose peu aisée.

Quoi de mieux pour s’entrainer que d’aller acheter quelques fournitures aux Halles Magiques. Ce sera peut-être l’occasion pour moi d’engager la conversation avec une des vendeuses. Justement, me voilà devant l’échoppe en question. À peine le porte de poussée que je me retrouve devant des dizaines d’étagères remplies de livres, de papeterie, de vêtements, bijoux et d’équipements de Quidditch. Chouette, j’espère y trouver mon bonheur. Il me manque une plume, quelques parchemins et un encrier. Malheureusement, je n’ai pas beaucoup d’argents, je vais devoir faire un choix. Je m’accoude au comptoir comme s’il s’agissait du mien et demande tout fort en espérant attirer l’attention sur moi pour changer :


- « Excusez-moi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: Le comptoir

Message par : Elly Wildsmith, Dim 13 Mai 2018 - 23:11


Il a l’air vachement surpris, ou choqué, ou touché, tu ne sais pas trop en vérité. Tu ne sais pas vers quelles émotions voguent les pensées de l’artisan face à vous. Toujours est-il qu’il dit que c’est un honneur alors tu ne peux que lui sourire, d’un sourire pleinement satisfait et heureux, forcément, quand bien même les choses n’en étaient encore qu’au début – dans les préparatifs en tout cas. Il fait venir des fauteuils sur lesquels vous prenez tous place, histoire de pouvoir discuter sereinement.

Face aux questions, Evan te regarde et vous vous souriez de manière complice, il répond aux questions de l’artisan avec un sourire alors que vos deux mains se retrouvent face à lui. « De l’argent ». Quelques mots simples, tu n’y avais pas réfléchis, mais voilà, c’était ce qui t’apparaissait le plus simple. « Il faudrait également une gravure ». Regard vers Evan, qui, forcément, est perplexe face à tes mots, comme si subitement il prenait conscience que tu y avais un peu réfléchis malgré ce que tu disais, ou voulait bien dire.

Le regard est vague et tu essayes de te concentrer. Tu voulais aussi éviter que l’artisan ne se creuse trop la tête, alors, tenant toujours la main d’Evan, tu indiques au jeune homme « J’aimerais une gravure – Unis même après la mort », sourire entendu à Evan puis, demande « Enfin, si ça te va hein ? ». Nouveau sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Lorelaï Peony
avatar
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Lorelaï Peony, Lun 14 Mai 2018 - 0:40




Réponse à Alex Parker & Noris Karow


Tandis que Lorelaï s'occupait de son jeune client, elle vit du coin de l’œil que le nouveau sorcier et son père quittaient la boutique précipitamment. Haussant des épaules, elle se concentra sur ce que le jeune homme lui demandais. Il semblait particulièrement timide, alors Lorelaï lui laissa tout le temps de formuler sa demande, se parant d'un joli sourire rassurant dont elle avait le secret.
- Oui !

Cri d'enthousiasme émit plus parce que le jeune homme y était arrivé que parce qu'ils vendaient ce qu'il désirait.
- Suis moi ! dit-elle en tournant les talon en direction du comptoir. On n'en a pas en magasin, mais je peux te les commander sans problème.

La sorcière ouvrit un catalogue de matériel de Quidditch à la partie "Supporters" jusqu'à trouver l'équipe en question.
- Oui oui, aucun souci. Je peux te commander ça et te l'envoyer directement chez toi ou à Poudlard - tu es déjà à Poudlard ? - ou tu pourras revenir ici le chercher, comme tu préfères, ajouta-t-elle dans un clin d’œil. Mais tu disais que ce n'était pas la raison première de ta venue ?

Un tintement sonore se fit entendre et Lorelaï pencha la tête pour voir qu'un nouveau client venait de faire son apparition. Le jeune homme s'avança directement vers le comptoir et s'adressa à Lorelaï qui lui répondit un gentil,
- Oui Monsieur, comment puis-je vous aider ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Alex Parker
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Alex Parker, Mar 15 Mai 2018 - 13:20




Pierre qui roule n’amasse pas mousse. Je m’égare une nouvelle fois je crois là. AH ! Une vendeuse a répondu à mon appel de détresse. Qu’ils sont réactifs dans ce magasin, ça fait plaisir à voir. Elle souhaite m’aider, c’est nickel ça, j’avais quelques petits points à éclaircir par rapport à certains articles en vente. Mais avant d’envisager une réponse, analysons pour commencer cette délicieuse créature. Evidemment je parle de la vendeuse hein ! Pas d’un boursouflet. Elle semble avoir à peu près mon âge, des cheveux cendrés, les yeux gris. Plutôt original comme caractéristique. Sa peau est vraiment trop blanche, on pourrait penser à un vampire. Dracula caché en caissière pour amadouer les clients et leur sucer le sang dans l’arrière boutique. Ça ferait un super scénario de films pour les Moldus. Dommage que l’on soit aussi loin de la réalité. Hmm … Hmm … Obligé de me racler la gorge sinon les prochains sons qui vont sortir de ma bouche seront aussi aigu que la voix de l’enfant que j’étais il y a 6 ans.


- « Oui, excusez-moi … j’ … j’avais une question »


Ouille ! C’était pitoyable. Déjà quand on s’adresse à quelqu’un, on doit la regarder. Relève donc ses jolis yeux et plonge ton regard dans le sien. Ensuite, enlève moi ce rouge qui apparait sur tes joues dès que tu prends la parole. C’est d’un ridicule. ALORS TU ME L’ENLÈVES ! Adopte également une posture décontractée. Les épaules droites, le torse fièrement gonflé, les jambes bien fixées au sol. Le ton de ta voix est également très très très très important. Tu dois faire passer une certaine émotion. Il faut être gentil puisque l’on demande des informations. Soit donc doux dans tes propos. Comme lorsque l’on s’occupe d’un bébé. De la patience et de la douceur. Bon après c’est vrai que je suis fils unique et que je n’ai jamais pu gérer un nouveau né mais c’était une métaphore. Je te le jure ! Dépêche toi d’enchainer avec ta question sinon cette vendeuse va te trouver bizarre. Et une dernière chose, surtout, ait confiance en toi. Il n’y a que elle et toi. Les autres clients autour on s’en fout !


- « Voilà … Je souhaite acheter une Plume de paon et je voudrai connaître la liste des … des coloris disponibles, si c’est possible. »


Voilà gros débile, ce n’était pourtant pas si compliqué. Maintenant tu lui offres ton plus beau sourire et tu attends sagement sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Lorelaï Peony
avatar
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Lorelaï Peony, Mar 15 Mai 2018 - 15:22




Réponse à Alex Parker


Lorelaï laissa le plus jeune des deux clients se pencher sur ses emplettes pour s'occuper du nouveau jeune homme devant elle. Elle eut un sentiment étrange rien qu'en observant le temps de réaction du bonhomme. Est-ce qu'il allait bien ? Oh, il bégayait ! Mais qu'est-ce qui le mettait dans un état pareil ?

La jeune sorcière se retourna afin de vérifier que rien d'effrayant n'était venu se placer derrière elle, puis septique, regarda à nouveau le client. Il voulait des plumes de paon, c'était pourtant pas une question compliquée. Haussant intérieurement des épaules, elle lui fit un joli sourire en ressortant de derrière le comptoir. Elle chuchota presque un « Je reviens tout de suite » au premier client, et se dirigea vers l'étalage des plumes en indiquant au bonhomme de la suivre.
- Voici toutes nos plumes. Il y en a dans différents coloris comme vous pouvez le constater. Si vous avez besoin d'une couleur en particulier, je peux sûrement en commander. Y a pas si longtemps j'en ai vu une rose à paillettes passer dans le catalogue pour la Saint Valentin, donc tout est possible ! dit-elle en éclatant de rire.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Aya Lennox
avatar
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-garou
Legilimens



Re: Le comptoir

Message par : Aya Lennox, Mer 16 Mai 2018 - 8:34


Dragomir avec mes excuses pour le temps de réponse

Le jeune vendeur mima une révérence, ce qui arracha un sourire à Aya. Drôle de comportement, mais qui allait drôlement bien au sorcier. Un espèce de truc un peu précieux qui échappait à la blonde. Elle n'était pas très au fait des comportements excessifs du genre. Sa manière de parler, également, était surprenante et renforçait cette idée. Ce côté d'un autre temps.

Un sourire lointain flottait sur les lèvres de la sorcière, qui regardait les créations que lui proposait le bijoutier, sans vraiment faire attention à ce qu'il racontait par contre. En fait, elle tentait de visualiser, mais rien ne lui plaisait vraiment.
- Non, non. Ça n'ira pas, répliqua-t-elle en se pinçant les lèvres et en faisant mine de réfléchir. Est-ce que vous faites des chevalières sur commande ? ajouta-t-elle alors qu'une autre idée avait émergé dans son esprit.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Alice Delacour
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Alice Delacour, Mer 16 Mai 2018 - 16:02


@Lolly (désolée du retard, ça m'était sorti de la tête Ange ) LA de Lolly

La lionne avait lancé le dé. Après quelques secondes, le résultat s'afficha. Elle avait gagné un faux vif d'or. Un grand sourire s'afficha sur ses lèvres. La lionne adorait tout ce qui se rapportait au Quidditch. Sa camarade, Lorelaï,lui indiqua qu'il y avait quelque chose dedans. Une surprise d'après elle. Alice lui sourit et ouvrit le faux vif d'or et elle découvrit un porte clé en forme de chouette. La chouette était fortement semblable à la sienne : à Izis. Elle afficha un sourire satisfait et enthousiaste.

- Merci beaucoup, c'est magnifique !déclara la jeune fille.

Elle paya ce qu'il fallait qu'elle paye en regardant et en rangeant ses achats au fur et à mesure. La sang-pure en était très satisfaite.

Alice poussa la porte du magasin pour partir et Lorelaï la salua. La rouge fit de même, un sourire brillant aux lèvres.

[Fin du RP, merci ! ]
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Noris Karow
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Première année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Noris Karow, Jeu 17 Mai 2018 - 6:28


La jeune femme émet alors une affirmation enthousiaste avant de m’inviter à la suivre. Elle s’éloigne donc en direction du comptoir, tandis que je reste sur place un instant, avant de reprendre mes esprits et lui emboiter le pas.
En avançant dans le magasin derrière la vendeuse, je regarde un peu partout afin de voir ce que vend cette boutique et prévoir les achats pour Poudlard que je peux y faire.

* Je vois qu’ils vendent un peu de tout ici. Il y a des plumes par-ci, du parchemin par-là, même des robes pour Poudlard ainsi que des vêtements pour tous les jours. Je vais sûrement dépenser quelque galion dans ce magasin. *

En arrivant devant le comptoir, je la vois sortir un catalogue bien épais avant de m’annoncer qu’il n’y a pas d’écharpe des flèches en magasin.
Tout en le feuilletant, elle finit par ajouter qu’il est possible de passer une commande et même de faire livrer le tout chez mes parents ou directement à Poudlard à moins que je préfère venir chercher mon bien directement ici, puis ponctue sa phrase d’un clin d’œil qui a sur moi un effet simple et immédiat. Mon visage devient écarlate en moins de temps qu’il en faut pour le dire.
J’avais bien vu quelqu’un faire de la magie sans baguette plus tôt dans la journée, mais cette fois-ci, je ne crois pas que quelqu’un m’ait jeté un sortilège.
Elle me demande ensuite plus de précision sur la raison première de ma venue ici.

- Euh… Il me faut des fournitures pour ma première année à Poudlard. Des plumes, de l’encre, des parchemins et je vois que vous avez des robes aussi. J’aurais aimé prendre un balai, mais je crois qu’ils ne sont pas permis pour les élèves de première année et je n’en ai jamais utilisé, donc j’attendrais de savoir m’en servir convenablement.

J’avais fait le tour de ce dont j’avais besoin en priorité. J’espérais simplement que je n’aurais pas de problème pour payer avec l’argent que mes parents m’ont donné.

Un autre client fait alors son apparition, c’est un jeune homme qui arbore une tignasse sacrément garnie sur sa tête. À première vue, lui et moi nous avons l’air de partager une certaine timidité, mais il a l’air d’être plus à l’aise que moi pour communiquer avec d’autres personnes, malgré une légère hésitation dans la voix.
Ce dernier veut faire l’acquisition de plumes. Un poète peut-être ? Ou alors un étudiant qui aime les plumes hors du commun. D’ailleurs est-ce que c’est vraiment hors du commun les plumes de paon ? Qu’est-ce que j’en sais en fait.

La vendeuse se retire donc, surement pour aller dans une arrière-boutique ou une remise. Pendant ce temps, je me fais tout petit à côté de l’autre garçon, je ne sais pas s’il m’a vu, mais je préfère rester discret et attendre le retour de la jeune demoiselle afin de récupérer mes articles et passer ma commande. Elle ne tarde d’ailleurs pas à revenir derrière son comptoir avec une réponse concernant les couleurs disponibles pour les plumes de paon.
Revenir en haut Aller en bas
Alex Parker
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Alex Parker, Sam 19 Mai 2018 - 14:58



Le duel commence. Fight ! D’un côté, il y a une partie de moi qui essaye et souhaite travailler son éloquence en cherchant des interactions sociales. Et de l’autre, ce petit démon qui ne fait aucun effort et qui veut à tout prix s’enfuir de ce lieu infâme. Le combat s’annonce ardu. Le courage, symbolisé par un aigle prend son envol avant de faire un piqué sur son ennemi le serpent. Malheureusement pour lui, le reptile esquive de justesse cette attaque et en profite pour enfoncer ses dents dans la chair du volatile et grâce à ses glandes, il commence à transmettre son poison. La douleur est trop forte. L’aigle se dégage d’un coup d’aile et griffe le flanc du serpent au passage. Match nul ? Ce serait trop facile. Une voix lointaine semble me faire revenir à la réalité. La vendeuse est en train de m’expliquer les différentes couleurs de plumes. On s’en fout ! Cette guerre je dois la mener seul. C’est moi et moi seul qui doit faire un choix. Laisser l’aigle gagner ? Cela voudrait dire que je devrai faire des efforts. C’est pas trop mon délire. Le combat allait reprendre, les deux animaux ne voyaient qu’une seule issue pour mettre fin à ce duel, la mort. Mais vous oubliez le poison qui continue de faire son petit bout de chemin dans le corps du piaf. La fin est proche mes amis. Le mal l’emporte à chaque fois ! J’esquive la vendeuse et pars en courant de ce magasin avec comme seule pensée, de ne plus jamais y remettre les pieds.
Revenir en haut Aller en bas
Izsa Hilswood
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Izsa Hilswood, Sam 19 Mai 2018 - 20:37


with Dragomir


Apparemment, l'expression perdue d'Izsa avait été suffisamment expressive pour qu'un vendeur vienne de lui-même vers elle, ou bien alors elle avait juste eu de la chance. Il lui demanda si il pouvait l'aider, et elle hocha la tête d'un air convaincu.

- Oui, tout à fait. J'aimerais acheter des packs supporters pour des amis, et je me demandais si il était possible de les personnaliser. C'est pour des membres de l'équipe qui s'en vont, elle expliqua bien que ça ne soit pas spécialement nécessaire. Alors voilà, j'aimerais les remercier avec des cadeaux un peu originaux...

Elle espérait que cela leur faisait plaisir. La jeune femme n'avait pas une fortune mirobolante à investir là-dedans, et puis elle ne les connaissait pas forcément très bien personnellement, cependant cela ne l'empêchait pas d'être reconnaissante du temps qu'ils avaient passés à leurs postes respectifs. Et puis rien de mieux que ce genre d'attention pour souder l'équipe.

- Et puis il y a pas mal d'autres choses que je souhaiterais acheter. Une Etincelle Filante, pour moi et... elle tenta de se rappeler de ce qu'elle avait lu quelques instants plus tôt. Un Tourbillon de flammes, c'est un balais adapté à la compétition, c'est bien cela ?

Oh la la, sa bourse allait s'en sentir toute allégée. En parlant d'achat extravagant, la boite à musique précieuse lui revint à l'esprit. Elle se demanda si un tel objet pouvait être à vendre. Si elle avait fait plus attention au prix plutôt qu'à la danseuse qui tournait, peut-être aurait-elle pu le savoir.

- Et puis... Votre boite à musique avec la danseuse en ivoire... dit-elle en faisant un vague mouvement du bras en sa direction. Vous la vendez ?

Oh, Gallions, doux gallions. Maman va devoir vous sacrifier. Elle pouvait les entendre crier de désespoir à mesure qu'elle listait les achats qu'elle souhaitait faire.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lorelaï Peony
avatar
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Lorelaï Peony, Sam 19 Mai 2018 - 21:43


[color=#868686]

Réponse à Alex Parker & Noris Karow


Alors là. Elle faisait fuir tout le monde aujourd'hui ou comment ça se passait ? Lorelaï resta quelque secondes les yeux fixés sur la porte qui terminait de tinter. Le jeune homme venait de partir en courant. Il s'était... enfuit ? Étrange spécimen. Il lui rappelait quelqu'un tiens... Peut-être trouvera-t-il un jour lui aussi une personne qui lui permettra de se sentir assez bien que pour rester. Esquissant un sourire, la blonde se redirigea vers son premier client.
- Donc mon cher monsieur ! Où en étions-nous ? Des plumes, de l'encre, du vélin aussi.

Elle se dirigea tandis qu'elle énumérait le matériel vers le rayon adéquat et ramena un kit de rentrée.
- Là tu auras tout ce dont tu as besoin, y a même un encrier et une robe pour un Gallion. Avec tout ce qu'il te faut pour écrire bien sûr. Tu peux essayer la robe, on a des cabines là au fond, indiqua-t-elle. Pour les balais, en effet c'est pas permis pour les premières, mais y a des cours de vol si tu veux. Parait que les cours de Madame Bennet sont très chouettes ! Ce sera tout ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Dragomir Orton
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Dragomir Orton, Dim 20 Mai 2018 - 18:42




Réponse à Evan et Elly


Dragomir gribouilla dans un coin du carnet. De l'argent, très bien. Des idées fusaient dans sa petite tête et des schémas et des plan apparaissaient devant ses yeux. Parfois lors de ses flash d'idées il oubliait des esquisses qu'il venait de voir. Il lui faudrait un jour les ranger dans son palais mental tiens... Il se chatouilla le nez de sa plume et regarda le vide, pensif. Après un regard aux yeux, il s'était perdus dans la contemplation des doigts de ses clients.

-L'argent est un métal très malléable. Il sera possible de lui donner de nombreuses formes diverses. Pour la gravure il n'y à aucun problème. Vos doigts eux-même réclament de la sobriété. Je suppose que vous ne souhaiterez pas de pierre? Pour l'anneau, une taille ronde ou plate pourrait convenir à la physionomie de vos main. Si vous le souhaitez je peut également graver un décor sur la bague voir y insérer un autre métal afin de représenter de fin filons.



Réponse àAya Lennox


Apparemment aucunes de chaines ne lui plaisait. Étonnamment ce genre de chose arrivait fréquement. Les gens viennent avec de grandes idées en têtes mais elles n'existent pas toujours en ce bas monde. Dragomir ne baissa pas les bras, elle venait de lui demander une chevalière! Aussitôt le garçon sortit son carnet.

-Je fait toute sorte de bijoux sur commande! J'aurais juste besoin de quelques détails. Est-ce pour un homme, femme? Quelle couleur d'yeux? Quel caractère? Avez vous déjà une idée de la forme? De la pierre?

Dragomir attira l'encrier à lui avec bonne humeur et pris sa plus belle plume de bateleur des savanes.
Youpi tralala tsoin tsoin. Il avait une commande! C'était toujours un grand moment. Un bijou allait prendre vie.





Revenir en haut Aller en bas
Evan
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Occlumens
Loup-garou


Re: Le comptoir

Message par : Evan, Dim 20 Mai 2018 - 22:19







Instant précieux, regards silencieux, vous échangiez alors que le garçon était là, face à vous, prêt à parler de son talent pour vous confectionner les alliances qui vous iraient à merveille jusqu'à la fin de votre vie.

Et ta belle enchaine après tes mots, arrêtant le métal sur de l'argent. Et tu étais d'accord avec cela, te contentant d'un signe de tête en guise d'approbation. L'argent serait parfait. Et elle continue, ajoutant qu'il faudrait une gravure, capturant immédiatement ton regard.

Vous n'en aviez pas parlé, mais elle semblait y avoir réfléchi, et ton regard sur elle attendait chacun de ses mots. Tu n'avais pas besoin de lui demander quoi, tu savais, que quoi qu'elle demanderait cela t'irait, cela vous représenterait forcément.

« Unis même après la mort », lâche-t-elle en t'offrant un sourire, avant de te demander si ça t'allait. Tu lui en rendais un aimant, murmurant un simple « Oui, évidemment... », vos doigts toujours noués, et les tiens serrant un peu plus sa main.

Et vous vous laissiez faire, quand le sorcier entreprit de sonder vos deux regards, puis vos doigts, lui tendant alors vos mains pour qu'il les observe dans un moment silencieux et solennel.

Puis il parle alors, d'abord sur le choix de l'argent, vous signifiant que le métal avait la particularité d'être très malléable, offrant un large panel de possibilités. Puis il vous demande si vous ne souhaiteriez bien pas de pierre, et vous vous échangez un bref regard, car là encore ça coulait de source pour vous.

« Non, pas la peine en effet ! Ça ne nous ressemblerait pas... »

Et il termine en parlant de la forme de l'anneau, qu'elle pourrait être ronde ou plate, et qu'il pourrait éventuellement insérer des gravures voir faire un assemblage de différents métaux. Cela semblait très pointu, et vous préfériez rester dans la sobriété énoncée au début, que de partir dans une quelconque expérimentation qui pourrait vous décevoir.

« Peut-être un fin liseré émeraude qui passerait dessus ? »

Tu cherches le regard de ta compagne, comme pour avoir son avis, qu'elle approuve cette demande. Symbole vous reliant, à votre naissance, à vos secrets, à vos ténèbres les plus grandes. Et qui vous suivrait jusqu'à la mort.

Style d'alliance et liseré:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Le comptoir

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 56 sur 57

 Le comptoir

Aller à la page : Précédent  1 ... 29 ... 55, 56, 57  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Les Halles Magiques-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.