AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Les Halles Magiques
Page 61 sur 62
Le comptoir
Aller à la page : Précédent  1 ... 32 ... 60, 61, 62  Suivant
Azura Davos
Gryffondor
Gryffondor

Re: Le comptoir

Message par : Azura Davos, Mar 17 Juil 2018 - 17:21


RP avec Lorelaï, j'ai son LA

Trop bien ! Trop bien ! Trop bien ! Trop bien ! Trop bien ! Trop bien ! Trop biiiiien ! Je sautille sur place comme pour battre la mesure de la mélodie de mon bonheur. Malheureusement maman débarque comme un nuage noir dans un ciel d'été et à sa tête je vois très bien que la récré est terminée et qu'elle se retient de me crier dessus pour de bon. C'est qu'elle est soucieuse des apparences, maman, elle ne voudrait pas faire un scandale dans le magasin. Un avantage pour moi car je sais que ce sont mes derniers moments de gloire avant le sermon et qu'elle n'osera pas trop hausser la voix devant témoin. Témoin au joli minois que voilà quand la vendeuse se précipite vers nous. Elle ça va, elle n'a pas l'air fâchée, elle me demande même si je n'ai rien de cassé ! Ah c'est une gentille qui propose même du thé ! Je la rassure en lui montrant que j'ai encore mes deux bras et jambes avant que maman ne m'attrape par le coude pour me rapprocher d'elle.
C'est très aimable à vous, encore désolée pour ce... pour le comportement de ma fille. On ne va pas abuser de votre temps et passer à la caisse.
Rien à dire pour le moment, je me contente de garder mon masque de petite fille qui a fait une petite bêtise sur le visage. Le ton de maman me dissuade de tenter quoi que ce soit pour l'instant mais je ne me prive pas de commenter ce qu'elle veut acheter Hé c'est quoi ça ?
Ça c'est pour renouveler ta garde robe, maintenant tiens toi tranquille le temps que je paie Azura !

Vœu aussitôt formulé aussitôt pas réalisé ! J'ai grandi c'est vrai ?? De combien ?? Je m'accroche à sa manche pour qu'elle me réponde mais elle est déjà en train de déposer des pièces sur le comptoir et élude mes questions pas très subtilement. Je me renfrogne et me rends compte que j'ai un problème : elle ne m'achète pas le skateboard magique. Catastrophe ! Il me le faut !! Réfléchis ! Réfléchis !
Merci à vous et encore désolée ! NAAAAN ! Allez viens on a encore des courses à faire. Ampoule qui s'illumine au-dessus de ma tête ; ça y est ! Ni une ni deux je me fends de mon plus beau sourire et contourne à nouveau le comptoir pour me jeter dans les bras de la vendeuse. Oui vraiment désolée madame c'était pas fait exprès ! je dis avec une voix claire et forte, pour ensuite glisser quelques pièce discrètement dans sa poche en murmurant Pour la planche magique, à faire livrer à Poudlard. Pas le temps d'être plus exhaustive que ça, je compte sur elle pour comprendre !

Rapidement nous revoilà dehors et maman semble être calmée, ma prestation de remords d'enfant l'avait convaincue, mission accomplie ! Enfin presque, à moi aussi il me reste des courses à faire et là ça risque d'être plus délicat... il me faut une diversion pour me séparer de maman quelques minutes. Mission numéro deux : lancée !


Départ de Azura et sa maman, merci Lorelaï Razz



hrp : un kit Fashion Victime (acheté par la maman) et un Witchboard (acheté par Azura)


Dernière édition par Azura Davos le Mar 17 Juil 2018 - 19:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Evan
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Occlumens
Loup-garou


Re: Le comptoir

Message par : Evan, Mar 17 Juil 2018 - 18:35







Les deux dernières fois que tu étais venu dans la boutique, tu étais tombé sur le même vendeur, le garçon de Poudlard qui avait des talents pour l'orfèvrerie. Mais cette fois, c'était une élève que tu connaissais bien qui se trouvait devant toi, Lorelaï. Une Serdaigle capable de beaucoup d'abnégation pour arriver à se surpasser. Tu répondis à son salut souriant par un enjoué.

« Bonjour Lorelaï, comment te portes-tu ? »

Il était rare que tu converses avec tes étudiants en dehors du cadre des cours, préférant bien souvent fuir le monde magique pour te retrouver dans un petit coin de nature ou un environnement beaucoup plus familier pour toi. Mais là, c'était l'occasion de savoir comment elle se portait, vu qu'elle n'avait pas toujours eu l'air particulièrement à l'aise dans tes cours. Tu enchainais sur le vif du sujet avant qu'elle te réponde.

« Et bien je l'espère oui... Le fait est que je vais me marier prochainement, et je suis à la recherche d'un costume... Autre qu'une robe sorcière évidemment... Et si possible quelque chose sans cravate ou nœud papillon, je trouve cela un peu... ringard. »

Tu avais quelques costumes chez toi, utilisé au cours des nombreuses soirées faites par ton narrateur au fil des années sur le forum. Mais pour l'occasion, c'était mieux de faire cela dans les règles de l'art, avec un costume véritablement acheté plutôt que piquer simplement sur google... Tu attendais la réponse de la jeune sorcière, lui offrant un sourire chaleureux.
Revenir en haut Aller en bas
Kohane W. Underlinden
avatar
Responsable GGryffondor
Responsable G
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Le comptoir

Message par : Kohane W. Underlinden, Ven 20 Juil 2018 - 11:40




Arty et Dragomir
Désolée du retard

Des objets un peu partout, étagères pleines, caverne à trésors qui fait rêver les enfants ; on pourrait se perdre, passer des jours à fouiller pour le plaisir des yeux.
Alors que nous nous faufilons dans tout ce petit monde, à la suite du vendeur, Arty me glisse que celui-ci est cool. Il avait, en effet, l’air de bien le connaître. Mimir ? Drôle de nom. J’sais pas comment il s’appelle. Je sais juste que c’est lui qui m’a dégoté ma peluche hippopotame au milieu d’un fatras d’autres peluches d’animaux. Y’en avait pour tous les goûts. Hippopo que j’ai, par la suite, envoyé à Pius. Pour le nouvel an.
J’adresse un hochement de tête en réponse au commentaire d’Arty : je lui fais totalement confiance. S’il dit qu’il est cool, c’est que c’est vrai.
Les yeux tout brillants, nous suivons le dénommé Mimir dans l’arrière boutique. Je sens mon cœur battre un peu plus vite, un peu plus fort, cœur qui palpite doucement, me demandant ce qu’on va bien pouvoir y trouver.
Nous entrons dans son petit coin secret, là où vont rarement les clients, là où sont caché mille et une choses supplémentaires.
Le vendeur fouille un carton, avant de nous dénicher une veste. Violette. A paillettes.
Plissant les yeux sur la marchandises, j’observe longuement la chose. Avant de lancer un regard vers Arty. Pensive. Comment je m’imaginais ce costume, moi ?

-C’est sûr qu’il est classe, je commence doucement, mais je trouve qu’il fait trop soirée mondaine un peu excentrique. J’ai peur qu’il ne soit pas assez souple.

Mon regard glisse d’Arty vers le vendeur.

-Voyez, les manches, les coutures des manches, par exemple si on fait un geste brusque et rapide comme ça -donner un coup de poing dans l’air, tout bras tendu- j’ai peur que ça craque ou que ça n’entrave les mouvements, parce que c’est pas fait pour ça. En fait, on a besoin d’un super costume pour partir au combat et tout !

L’éternelle guerre contre les assassins de pancakes. Et encore. Là, ce n’est qu’un début.

-Je voyais plus ça dans un tissu souple, semblable à certaines tenues sportives. Des sports de combat ou de gymnastique. Pas trop le Quidditch mais... quelque chose d’élastique, comme une justaucorps, presque. Mais moins moulant. En fait, la coupe me va. C’est le tissu qui me plaît pas trop. Faudrait qu’il soit plus souple, que les manches soient moins étriquées, peut-être, pour permettre de libres mouvements. Et il serait possible d’avoir un pantalon assorti ?

Je reviens sur Arty :

-Et toi, t’en penses quoi ?

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lorelaï Peony
avatar
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Lorelaï Peony, Sam 21 Juil 2018 - 17:48




Réponse à Azura Davos


Lorelaï se dirigeait vers la caisse, la mère et la fille lui emboîtant le pas. Un sourire aux lèvres pour rassurer la dame sur le peu d'importance des événements dans la journée déjà bien chargée de la vendeuse, elle commença à énumérer les articles.
- C'est donc un kit fashion victime avec cape, jupe, t-shirt et pull. Tu vas être fin prête pour l'école Azura ! C'est neuf Gallions s'il vous plait Madame, adressa-t-elle alors avant d'encaisser les pièces d'or.

La dame s'en alla s'excusant encore une fois, et Lorelaï s'apprêtait à commencer le réassortiment quand la petite fusée brune fonça dans ses bras pour la câliner et s'excuser une dernière fois. La blonde commençait à se dire qu'ils tenaient vraiment au pardon dans cette famille quand elle sentit des pièces se glisser dans sa poche. Un clin d’œil plus tard, elle avait compris que la Mistinguett ne comptait pas s'en aller sans sa planche volante. Alors Lorelaï hocha la tête et fit un dernier au revoir de la main à la gamine. Quel phénomène cette petite !

Une fois les deux clientes sorties, elle prit la planche avec laquelle avait jouer Azura et l'emballa dans du papier kraft qu'elle donna directement à leur chouette de livraison afin qu'elle l'emporte à Poudlard.

Affaire tourbillon Azura classé !

Achats Azura:
 




Réponse à Evan Lival


Lorelaï déglutit. Alors le professeur était là pour acheter un costume de mariage. Dommage que Dragomir n'ait pas été présent, c'est lui qui gérait les affaires de classe et de produits de luxe. La blonde réfléchit un instant puis tourna les talons invitant son enseignant à la suivre.
- Je pense qu'on peut vous trouver ce que vous chercher. Et si jamais il n'y a rien en stock, on peut toujours commander. Vous êtes pressé ?

Elle arriva devant le rayon comprenant les costumes de cérémonie. Le choix n'était pas exceptionnel en terme de quantité, mais la qualité était présente.
- Etant donné votre teint, la couleur de vos yeux et de vos cheveux je vous proposerais d'essayer un costume bleu nuit ou noir, pour être justement dans de l'intemporel assez classe et pas dans le ringard justement.

Elle prit en main un costume italien en pur laine afin de le présenter à Monsieur Lival.
- C'est un costume trois pièces qui se porte bien sur avec une chemise, blanche de préférence, et cravate. Mais je pense que vous pouvez l'essayer sans et voir si la couleur vous convient déjà. En ce qui concerne les tailles, tout peut évidemment être retouché.

Une fois délestée du costume, Lorelaï retourna vers le comptoir.
- Je vais vous préparer un thé le temps que vous enfiliez le costume.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Nach O'Callaghan
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Deuxième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Nach O'Callaghan, Mer 25 Juil 2018 - 15:54


avec Dragomir

Géniale, il était donc possible de commander un bouquin. Voilà qui était bien intéressant. D'ailleurs heureusement que je n'avais pas l'argent pour le moment, me connaissant je serais sorti de cette boutique les bras chargés de nouvelles lectures. Je me serais laissé emporté sans penser au fait que j'étais seul et à pied ... Oui heureusement, je n'avais aucune envie de faire le chemin jusqu'au Chaudron Baveur avec des kilos d'ouvrages. Je gardais tout de même dans un coin de ma tête l'ouvrage sur Hstoires d'Animagus, avec un peu de chance il serait dans les rayons de la bibliothèque de Poudlard.

« Merci beaucoup pour le kit monsieur et pour la plume aussi. »

Je souriais à pleine dents, comme quoi attendre un peu n'avait rien de mauvais ! Je déposais sur le comptoir le gallion non sans une hésitation sur la forme que celui-ci avait. Il allait me falloir pas mal de temps avant de me faire à cette nouvelle monnaie ... Si seulement père avait pu m'accompagner. 'Fin, s'il en aurait eu la possibilité bien sûr. Je suis certain que le chemin de Traverse aurait titillé son intérêt. A cette pensée je sentis une bouffée de colère envers celui-ci. J'arrivais à cacher cette émotion. Heureusement comme souvent elle s'envola aussi rapidement qu'elle n'était arrivée. Oui c'était de sa faute que j'étais aujourd'hui en Angleterre et non à préparer ma rentrée pour Uagadou mais je ne pouvais pas oublier que c'était également grâce à lui que j'avais eu cette vie.

J’attrapais le paquet et le mis sous mon bras. J'avais bien remarqué que l'homme boitait mais comme toujours dans ces cas là j'avais fait mine de ne rien voir. C'est ce que mon père m'avait toujours appris. Dans ce genre de situation il valait mieux faire comme si tout était normal. Relevé la différence d'une personne pouvait la mettre mal à l'aise. Peut-être pas mais il était plus sage de prendre la décision qui n'aurait aucune répercussion. Oui ma curiosité me poussait à demander à l'homme pourquoi il avait une canne mais mon éducation l'emportait sur ce sentiment.

Je souriais une dernière fois en me retournant vers le rayon papeterie. J'avais déjà passé quelques minutes dans celui-ci à regarder les différents articles, surtout les plumes, mais je m'étais simplement arrêté à celle qui était dans mes finances. J'avais donc la possibilité de choisir la plume qui me faisait envie ...

*Une plume qui écrit toute seule ? Ca pourrait être super pratique, je pourrais me tourner les pouces durant les cours ... M'ouai, me connaissant, je me retrouverais juste à ne plus écouter et du coup à ne pas suivre du tout ... Et puis, si mon voisin parle pas envie de me retrouver avec ce qu'il dit sur ma feuille de note. Vraiment pas bonne idée. La plus intéressante entre ces trois-là c'est l'autoencreuse, mais c'est pas comme si c'était vraiment ch*ant de tremper sa plume dans l'encre. Puis me connaissant je vais utiliser surtout un bic. Mais je devrais me mettre tout de même à la plume si je veux pas me faire trop remarquer. Autant le faire à fond. Et je fais pas suffisamment de faute pour prendre celle qui corrige toute seule. Pas envie de sentir quelque chose forcer mon poignet pendant que j'écris en plus.*

J'allais un peu plus loin dans le rayon, vers les plumes standard. Il y avait ici plus de choix. Une attira directement mon attention, celle de phénix. Elles avaient des couleurs variées mais toutes aussi belles les unes que les autres. Je m’amusais à faire des pas de côté à gauche puis à droite pour admirer le jeu de lumière. Je tendais la main vers le prix et dégluti face à celui-ci ... Deux gallions ? J'allais tout de même pas choisir dans les articles les plus coûteux du rayon. 'Fin je suppose que rien ne coûtait autant. Et puis, vu que je n'avais jamais écrit à la plume peut-être valait-il mieux commencer avec une plume plus banale. Il ne me restait donc plus que quatre choix. Au bout de quelques instants j'hésitais tout simplement entre la plume d'aigle et celle de hibou. L'autruche et le paon étaient belles mais prenaient trop de place et me semblaient être trop fragile. Je finis pas me rabattre sur celle d'aigle, semblable à celle qui se trouvait dans mon pack. Comme ça si jamais je me mettais réellement à la plume et que j’abîmais la première je n'aurais pas à me faire à une nouvelle plume, un nouveau poids ou que sais-je. Oui je la jouais sécurité avant tout. J'en prenais donc une dans le rayon et ressorti de celui-ci.

« Monsieur, je vous prendrais une d'aigle. Merci pour le cadeau et bonne journée. »

Je quittais les lieux avec mes nouveaux achats.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Harmony Lin
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : - Loup-Garou


Re: Le comptoir

Message par : Harmony Lin, Mer 25 Juil 2018 - 19:35


J'ai la folie des achats aujourd'hui. D'abord deux robes pour remplacer celles abîmées par mon nouveau statut puis des livres qui pourront m'aider à en apprendre plus autant sur la Forêt et ses mystères que sur de nouvelles plantes ou potions que je ne connaîtrais pas encore. Et maintenant, voilà qu'une espèce de planche me fait de l'oeil.

- Il s'agit d'une planche qui te permet de te déplacer en lévitant jusque cinquante centimètres. Tu peux même l'utiliser dans le monde moldu parce que y a un sort qui fait en sorte que ça paraisse à leurs yeux comme une planche de skateboard classique. C'est très pratique et assez facile à utiliser.

Elle sourit beaucoup et son sourire est contagieux puisque très vite, je regarde la planche avec un grand sourire moi aussi. Gagner du temps en me déplaçant la dessus me fait déjà rêver. Et pour ma grand-mère, ça aura l'air d'une simple planche de Skate. C'est parfait.

- Si tu appuies sur ce bouton comme ça, hop ! Il devient invisible en plus. Ce qui est quand même vachement sympa ! Ça te tente ?

J'écarquille les yeux en voyant la fonctionnalité que ma camarade de classe me présente puis un sourire encore plus grand que le précédent s'affiche sur mon visage. Bon, elle m'a convaincu. Et ça veut dire que mon compte en banque va un peu souffrir. Bon, c'est exceptionnel de toute façon alors pourquoi pas ?

- Ouep ! Je vais le prendre aussi ! Je te dois combien du coup ?

Juste le temps de payer mes achats et je serai dehors. Une bonne chose de faite !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Aysha Brayd
avatar
Préfet(e)/Serdaigle
Préfet(e)/Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Aysha Brayd, Mer 25 Juil 2018 - 20:05


HRP:
 

Lorelaï répondit avec enthousiasme, puis assura à Aysha qu'elle n'en dirait rien à personne. La bleue n'en avait pas vraiment douté. Elle se dirigea vers la caisse à la suite de la vendeuse tandis qu'elle faisait une remarque sur Arnaud. Aysha posa ses deux pyjamas sur le comptoir et adressa un sourire à la bleue. Elle se mit à fouiller dans ses poches à la recherche de sa bourse, puis en sortit quelques pièces qu'elle posa sur le comptoir dans un tintement. Elle observa sa camarade qui encaissait sa monnaie tout en songeant qu'elle aurait aimé la connaître d'avantage. Elle se promit de faire l'effort de lui parler un peu plus lors des prochains mois qu'elle passerait à Poudlard, et la remercia avec un sourire.

- Merci beaucoup Lorelaï ! Je te dirai si ça leur a plu !

Elle rangea ses achats dans son sac et quitta la boutique avec un sourire, satisfaite d'avoir pu acheter de quoi faire plaisir à Ariana, et se promettant de revenir dans l'endroit chaque fois qu'elle aurait besoin de faire un cadeau à quelqu'un qu'elle aimait.

C'est affreusement court, désolée !
Départ d'Aysha, merci à toi ♥
Revenir en haut Aller en bas
Arty Wildsmith
avatar
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: Le comptoir

Message par : Arty Wildsmith, Mar 31 Juil 2018 - 0:38


Mimir & Koko


L’arrière-boutique. Est-ce que ce n’était pas le lieu de tous les trésors cachés que ne montre pas aux sorciers ennuyeux ? Comme un secret bien gardé, offert aux plus méritants. Le cœur d’Arty trépigne d’impatience, persuadé qu’il en ressortirait tel un super-héros des temps mordernes, accompagné de sa fabuleuse partenaire. Il suit en sautillant son copain d’autrefois qu’il ne voyait plus tellement, toujours aussi boitant le Mimir, ça lui arrache une grimace d’empathie. Et c’est une main sur la hanche, l’autre sur le menton, mine sérieuse du gars qui réfléchit à quelque chose d’aussi sérieux qu’un dossier important qu’il observe attentivement la veste trouvée par l’ancien Poufsouffle. Il écoute alors, les yeux plissés, les remarques de Kohane sur la veste dénichée. Il hoche la tête, une fois deux fois trois fois. Parce qu’elle avait le sens de la mode la Gryffondor, elle parle de tissu, de combat, il est impressionné. Quand elle se tourne vers lui, il sourit. Comme toi !
Avant de se reconcentrer sur Mimir. En fait tu vois Mimir, c’est un costume pour des missions extra dangereuses ! Du coup il nous faut un truc dans lequel on peut bouger facilement, se rouler par terre, sauter, s’accroupir pour se cacher, des ninjas quoi ! Tu sais c’que c’est un ninja Mimir ?

C’est pas si bête de poser la question, puisque le Blaireau n’était pas trop porté moldu, pour ce qu’il se souvenait. Famille de sang pur et tout le tralala, enfin, il restait très gentil tout de même. Tu penses que ça peut s’faire ? Tout de même, il ne faudrait pas qu’ils demandent un costume qui n’existera jamais, non pas que c’était fortement urgent mais quand même, il avait hâte d’avoir son costume d’espion violet à paillettes. Oh et bien sûr, faut en parler à personne, c’est hyper top secret, truc d’espions. C’est vrai qu’ils n’avaient pas tellement précisé cela, en entrant, ils auraient dû, peut-être, les nuages gris ne pouvaient pas tant les protéger à l’intérieur d’une boutique. Un regard derrière son dos pour s’assurer qu’ils n’avaient pas été suivis par une oreille indiscrète dans cette fameuse arrière-boutique.
Revenir en haut Aller en bas
Aidan Cray
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Aidan Cray, Ven 3 Aoû 2018 - 6:38



A Flying Purchase
Halles MagiquesNe point avoir son permis de transplanage à 35 ans c'est bien embêtant... Impossible de faire quoi que se soit, d'aller où je veux, prendre des vacances à tout moment, prendre de l'avantage dans un duel... Il faut vraiment que je passe ce permis... En plus Ariana ne l'a pas non plus ce qui fait que c'est doublement embêtant ! Quoi de mieux qu'un balai en attendant de pouvoir transplaner ? Et puis je pourrais jouer au quidditch après si je veux ! Cela fait tellement longtemps que je n'ai pas tenu un balai, je préfère les animaux et leurs compagnies mystérieuses... Et où trouve t'on un balai de nos jours ?!? Au Chemin de Traverse ! Les fameuses Halles Magiques. Là où travaille Miss Lorelaï Peony, la fameuse demoiselle qui renversa son thé vert lors d'un de mes services à la Tête de Sanglier.

Me voilà en face du magasin, poussant la porte et se faire émerveiller par l'intérieur. J'avais totalement oublié comment c'était magnifique ! Je m'approche du comptoir, est-ce que Miss Peony travaille aujourd'hui ? Me reconnaîtra-t-elle ? Est-t-elle encore élève à Poudlard ? Elle pourrait très bien s'inscrire dans un de mes cours... Poser ces mains sur le comptoir, attendre patiemment qu'un.e vendeur.se s'approche et espérer que se soit Miss Peony.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Dragomir Orton
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Dragomir Orton, Ven 3 Aoû 2018 - 10:09


Ce RP se passe avant l'accident.



Réponse à Kohanne et Paris-Brest


La vache! Ils avaient un avis tranché sur la question! Dragomir s'assit avec difficulté sur son établi et commença à prendre des notes.

-Je sais ce qu'est un ninja, ne t'inquiète pas. J'ai même une petite idée.

Le français commença à fouiller dans l'armoire et en sortit un grand costume de ninja noir.

-Vous en pensez quoi, je vais changer la couleur et rajouter des paillettes un peu partout. Il tapa dans ses mains, un mètre ruban magique apparut et commença à prendre les mesures d'Arty.

-Il me faut la largeur de taille, la hauteur, le tour de tête, les jambes, avants bras et taille de l'entrejambe pour le réajustage, histoire que ça soit pas inconfortable. Le temps que j'en fasse deux il peut être fait dans une semaine. Vous en pensez quoi?



Réponse à Aidan Cray


Tictictic toc et mince! Dragomir venait de commettre l'irréparable, il avait loupé la taille d'un diamant. Un diamant! L'insulte suprême! Jurant dans sa barbe inexistante il entendit la porte s'ouvrir. Un petit reparo ne suffirait pas à redonner à ce diamant sa beauté d'antan.
Le français pris sa canne et claudiqua jusqu'au magasin. Un homme se tenait au comptoir, apparemment émerveillé par ce qui l'entourait. Il est vrai que les halles magiques font cela à beaucoup de gens. Dragomir lui même avait eu du mal à s'y faire la première fois. Aujourd'hui il contribuait lui même à la conception de cet émerveillement, la vitrine de bijoux à coté du comptoir en attestait.

Bonjour Monsieur! Que puis je faire pour vous en cette belle journée?
Revenir en haut Aller en bas
Aidan Cray
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Aidan Cray, Ven 3 Aoû 2018 - 10:25



A Flying Purchase
Dragomir OrtonFichtre alors ! Ce n'est point Miss Lorelaï Peony qui vas s'occuper de moi aujourd'hui... Il faudra que je lui envoie un petit hiboux pour avoir des nouvelles. J'espère qu'elle vas beaucoup mieux depuis. Voilà donc un jeune Homme qui se tint devant moi avec une canne à la main. M'armant d'un sourire je le regarde dans les yeux.

Bonjour Monsieur ! Vous pourriez me renseignez sur les Balais Magiques.

J'ai déjà une petite idée en tête de ce que je veux acheter, mais avoir les conseils d'un vendeur peut-être très utile. Je ne suis pas un spécialiste des balais et je n'ai jamais rejoint l'équipe de Quidditch des Serdaigles... Les seules fois où j'ai utilisé ce moyen de transport ce fut lors de mes cours de Vol pendant ma scolarité à Poudlard.

J'ai une préférence pour les Comètes 4510. Je cherche un balai qui me servirait presque tous les jours, facile à utiliser. Peu importe l'entretien cela ne me dérange pas.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Le comptoir

Message par : Lizzie Bennet, Lun 6 Aoû 2018 - 15:50


Lore/Elly

Elly répond avec cette douceur si nuancée qui la caractérise. Je hoche la tête. Je ne comprends pas ce genre d’évènement ; quand Kohane et Asclépius se sont mariés, j’avais vraiment du vinaigre sur la langue pendant genre trois semaines. Surtout qu’elle choisisse Asclépius hein… Pas que je sois jalouse de lui, ou que j’ai une affection particulière pour Kohane, mais voilà quoi. Il est trop bête pour lui, trop simple, trop creux ; il ne peut mériter ses pulsions à elle, si charnues et cruelles.

Je n’ajoute rien ; elle est suffisamment stressée comme ça, et on s’engage dans le magasin. Une vendeuse nous accueille, tendue comme un string devant nous. Comme je ne la connais pas, je suppute que c’est Elly qui lui fait cet effet. Oh, elle est d’une beauté désarçonnante, mais de là à être aussi crispée… Relax chaton ! Si tu veux, j’ai des bonbons. Je devrais pas penser comme ça ; cela vient juste du coeur mais pourrait être très mal interprété, vu qu’elle est bien plus jeune que Elly et moi.

Je laisse Elly prendre les rênes, et expliquer sa situation. Son besoin de robe de mariée… et wait, je n’avais pas compris qu’il y avait une robe pour moi aussi.
— Hzfiefnks. Comme elle a dit, oui.

Cela voulait dire quoi ? Que je serais sa dame d’honneur, ou un truc comme ça ? Je baisse les yeux vers le sol, gênée. Je ne sais pas où me mettre dans cet élan d’amitié.

Reprenant un minimum de contenance, je relance la conversation, aiguillant vers un sujet non abordé pour l’instant.
— Hum, t’as décidé d’un thème particulier pour la cérémonie ? Pour que les tenues y soient liées peut-être ?

Je verrais bien un truc céleste. Genre qu’elle se fasse l’incarnation de la lune, et que les demoiselles d’honneur aient des robes plus sombres et couvertes de constellations. Cela ferait sens, pour Evan en tout cas… Peut-être moins pour elle ? Quelle place donnait-elle à la lycanthropie de son amant ? Oh, après tout, ne disons rien pour l’instant. Laissons-la observer, et prendre goût aux options.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Saturnine Berkeley
avatar
Poufsouffle (DC)
Poufsouffle (DC)
Année à Poudlard : Première année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Saturnine Berkeley, Mar 7 Aoû 2018 - 22:51


Après être passée par la boutique d'animaux magiques qui l'avait détournée de son chemin, Saturnine entrait aux Halles Magiques. La boutique était très spacieuse, comme elle s'y attendait. Une longue et large allée semblait mener à la caisse où des vendeurs devaient beaucoup travailler, puisque la rentrée scolaire approchait. La petite décida d'aller dans les rayonnages suivie de sa famille au complet, petit calepin à la main pour noter des références. Elle s'aventura en premier là où elle vit des balais et autres objets étranges, sans s'y attarder. Hector, lui, au contraire, émettait beaucoup de bruit à la vue de ces articles. Malgré son jeune âge, l'on sentait qu'il espérait lui aussi être un sorcier à la pointe de jalousie que sa voix laissait trahir. Elle parcourut ensuite le rayon des robes et capes, mais fut vite perdue entre les tailles, les couleurs, et les matières. Elle n'avait aucune idée de ce qu'il fallait acheter pour l'école. Avait-elle le droit d'emporter une cape rose ?

« - Maman, je ne sais pas comment faire... se plaint-elle.
- Tu n'as qu'à demander conseil aux vendeurs, tu sais, c'est leur métier. »

Mais avant de suivre le conseil de Maman, elle se rendit à la papeterie. Là elle trouva chaussure à son pied. Elle prit dans ses toutes petites mains une plume d'aigle, une autre plume qui devait être magique, du vélin, un encrier en cristal et enfin de l'encre noir. Tout ça dans les bras, elle se dirigea aux caisses qu'elle avait aperçues au début.
Revenir en haut Aller en bas
Luke Belt
avatar
Fondateur AdjointHarryPotter2005
Fondateur Adjoint
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Occlumens


Re: Le comptoir

Message par : Luke Belt, Ven 10 Aoû 2018 - 21:29


Réponse à Lorelaï | Suite de ce RP

Comme si la vendeuse avait entendu sa requête silencieuse, elle prit place derrière son comptoir et demanda poliment au Serpentard de quelle façon l'aider. Se sentant fixé du regard, celui-ci ne répondit pas directement et la jeune femme en profita pour poser la question qui lui brûlait apparemment les lèvres.

- Excusez-moi, se seraient-on déjà rencontré ? Votre visage m'est familier, mais je n'arrive plus à savoir d'où je vous connais... J'ai pas une très bonne mémoire,

Le fourchelang esquissa un léger sourire, à la fois amusé et perplexe. La marchande ne devait sacrément pas s'intéresser à sa communauté pour en ignorer ainsi son représentant. Le Ministre trouvait néanmoins agréable de savoir qu'il pouvait encore se rendre dans une boutique sans que son nom soit sur toutes les lèvres. Il n'avais jamais aimé être au centre de l'attention. Un serpent remarqué par sa proie, est un serpent qui repartira l'estomac vide.

- Nous ne nous connaissons pas personnellement, mais vous avez probablement vu mon visage sur des affiches ou dans des journaux, Mademoiselle.

Peu désireux de s'étendre sur le sujet, puisque le jeune Ministre ne voulait pas donner mauvaise image en se vantant et ne souhaitait pas passer plus de temps que nécessaire dans le magasin, il décida de laisser la demoiselle en suspens et de répondre à sa première question.

- Je suis sur le point de me fiancer et je désirerais donc faire l'acquisition d'une bague adéquate. Qu'avez-vous en rayon à me proposer ?
Revenir en haut Aller en bas
Dragomir Orton
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Dragomir Orton, Sam 11 Aoû 2018 - 17:19




Réponse à Aidan Cray


Le garçon voulait un balai, soit, mais le monde du balai était d'une complexités affolante! Il lui parle du comète 4510, il semble s'y connaitre un peut.

-Je vous en pris suivez moi.

Dragomir attira son client vers le rayon balai. Ici s'entassaient sur les étagères des dizaines d'objets de quidditch et autres outils d'entretien.

-Il est vrai que le comète est un bon balai bien stable. La marque est connue pour être très confort! C'est un balai qui tient la route, stable, il résiste bien aux intempéries. Il ne vas pas bien vite je vous l'accorde, seulement une pointe de 110 km.h-1. Si vous désirez de la rapidité, le tourbillon de flammes est fait pour vous! 325 km.h-1! Il est plutôt instable néanmoins et nécessite un bon niveau. Je peut aussi vous conseiller la flèche de cristal qui est un modèle intermédiaire. Voyons voir les autres... Le Nettoidur est familial et robuste mais très peu maniable. Si vous souhaitez encore plus de confort pour vos long trajets je peut également vous proposer le balai tout terrain. Le manche possède un guidon semblable à une moto moldue. Il est tout confort. J'en possède un et je peu voler avec malgré mon grand handicap. Alors? Lequel vous tente en définitive?


Réponse à Saturnine Diane Adelaide Celeste of Berkeley


Ce RP se passe après l'accident voir ce sujet et celui ci

Le premier jour de retour du jeune homme s'était bien passé. Il avait retrouvé avec bonheur et nostalgie la boutique qu'il aimait tant et son petit atelier au fond du magasin. La boutique était pour une fois étrangement vide. Dragomir avait décidé de faire un peu de rangement. En ce mois d'Aout les futur élèves allaient affluer et il avait décidé de mettre en avant les kits de rentrée et de Lecture. Soudain la clochette sonna et une petite foule entra dans le magasin. Les habits moldus dénotaient dans le décor irréel de la boutique. Le français nota la présence de petits. Fallait il qu'il y aille néanmoins? Il remua les doigts de sa main gauche en bois nerveusement, il avait peur d’effrayer la clientèle. Tout au long de la journée il avait perçu des regarda effrayés et compatissant, plus encore que lors de l'arrivé de son genou fracturé. A peine eu il le temps de s’interroger qu'une petite fille vint vers lui au comptoir les mains pleines de papeterie. malgré sa petite taille, le français devina sa prochaine destination.

-Bonjour mademoiselle! Je suppose que tout ceci est pour Poudlard? Tu n'est pas habituer à cet univers? C'est tout à fait normal ne t'inquiète pas. Suis moi je vais te montrer le nécessaire.

Dragomir empoigna sa canne et claudiqua jusqu'au rayon des uniformes. Il laissa sa main en bois pianotter doucement son flanc comme s'il s'agissait d'une main normale.

-Nous proposons pour les nouveaux étudiants un kit de rentré contenant Une plume d'aigle, du vélin, de l'encre noire et bleue, un encrier en argent et une robe pour l'école. J'ai vu que tu avait déjà choisi certaines choses, tu pourra y ajouter les poduits manquant si tu veut. Pour ce qui est de la robe elle doit être noire, il s'agit de ces modèle ci. N'ai pas peur un ruban magique va te mesurer.

Dragomir allait taper dans ses main mais se ravisa avec tristesse. Il n'aurait fait aucun bruit, il regarda sa main gauche avec mélancolie et claqua deux fois dans ses doigts. Un mètre ruban magique arriva et pris les mesures de la jeune fille. Il revint et pointa du bout du rouleau une petite robe noire.

-Parfait! Celle ci est à la bonne taille, souhaite tu autre chose dans notre magasin? Nous possédons un kit "fureur de lire" pour deux manuels achetés, le troisième est offert.


Revenir en haut Aller en bas
Aidan Cray
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Aidan Cray, Sam 11 Aoû 2018 - 17:56


Le jeune vendeur me demande de le suivre, nous marchons vers le rayon des Balais Magiques. Le jeune homme m'explique les différents balais existant, en premier celui dont j'ai prononcé le nom, ensuite un qui est plutôt rapide. Celui là n'est pas pour moi, je n'ai pas enfourché un balai depuis bien trop longtemps ! Un balai intermédiaire... Je garde celui là en tête. Puis un balai familial, j'en ai pas encore besoin... Je n'ai pas d'enfants, et Ariana doit bien avoir son propre balais. Ensuite il mentionne le balai tout terrain pour les voyages en long trajets, j'en ais pas forcément besoin, je prend d'habitude l'avion. Je ne pars pas souvent de l'Angleterre.

Je pense que je vais rester sur mon premier choix, le Comète 4510. Et j'ai une demande particulière...

Fouillant dans mes poches, je sors deux photos provenant d'un site internet moldu. Merci Londres et ces cybers cafés ! Je lui montre la première puis la seconde. Il s'agit de costumes, provenant d'un jeux vidéo américain, mais ce costume est très jolie et pourrait m'être très utile.

Je souhaiterais un costume comme ceux-ci. De couleurs sombres, me permettant de courir, d'être discret. Et que la capuche fasse en sorte de cacher mon visage et puis avoir un sorte de foulard avec. C'est pour Halloween, j'aimerais faire peur à mes neveux et nièces moldus. Ils adorent ces costumes et m'harcèlent pour que je vienne avec.

Toujours mentir. Ne jamais faire confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Le comptoir

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 61 sur 62

 Le comptoir

Aller à la page : Précédent  1 ... 32 ... 60, 61, 62  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Les Halles Magiques-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.