AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Les Halles Magiques
Page 64 sur 64
Le comptoir
Aller à la page : Précédent  1 ... 33 ... 62, 63, 64
Lorelaï Peony
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle

Re: Le comptoir

Message par : Lorelaï Peony, Lun 8 Oct 2018 - 15:35


Désolée tout le monde, j’étais en absence ♥ (encore)



Réponse à Lou Gaellen et Calum Buchanan


Le regard dans le vide, Lorelaï avait entendu distraitement que la clochette accrochée à la porte de la boutique avait tinté une énième fois. Elle réfléchissait à toutes les choses qu'elle devait déménager depuis chez ses parents. Aux courses qu'elle devrait faire aussi. S'acheter une plus grande armoire, un nouveau bureau, aménager son intérieur.

Elle songeait aussi qu'elle était bien chanceuse d'avoir trouvé ce petit appartement qu'elle louait sur le Chemin de Traverse. Il était si lumineux en journée, et si calme le soir. L'endroit parfait pour peindre et écrire.
Un ange gardien veillait peut-être sur elle finalement... Et elle avait une idée de qui il s'agissait.
Un sourire béat sur les lèvres, tandis qu'elle repensait à son grand-père et à comme il serait fière s'il la voyait aujourd'hui, apprêtant son petit nid pour sa petit vie, elle ne se rendit pas tout de suite compte que quelqu'un s'était approché du comptoir.
Une voix la salua, une voix particulièrement suave qui la fit sursauter et devenir toute rouge avant même d'en voir le visage. Se retournant vers le client, son visage se rosie d'autant plus qu'elle reconnu le bel étudiant de la dernière fois.
- Re-coucou, dit-elle, gloussant presque.

Essayant de reprendre une certaine contenance, elle pencha la tête sur le côté et écouta la question du jeune homme.
Il voulait des livres, des nouveaux, elle allait lui en donner.
- Oh oui ! On a plein de nouveaux livres ! 'Fin... plein, quelques uns et ils sont super chouettes. Viens, avec moi du côté de la libraire, tu cherches quel genre ? Roman, roman d'aventure, science ? Histoire ?... amour ?

En allant vers le rayon livre, Lorelaï passa devant l'étale présentant les balais. Une jeune fille se tenait, émerveillée, devant une étincelle filante, ce qui la fit sourire. Apparemment, c'était le coup de foudre.
Elle s'arrêta un instant pour lui glisser un mot,
- Si vous avez besoin d'aide pour choisir un modèle de balais, n'hésitez pas à faire appel à moi.




Réponse à Daemon Stebbins


Le jeune préfet était fin prêt à passer en caisse.
Lorelaï rassembla le tout et se mit à compter les achats du jeune homme.
- On a donc un kit du poète à deux Gallions, une robe de sorcier à trois Gallions, une cape en laine à trois Gallion aussi, une ceinture à dix mornilles parce que tu grandis, souri-t-elle, un équipement de supporter - je devrais m'en procurer un tiens - c'est deux Gallions, une flèche de cristal - bon choix - ça c'est cinq Gallions, une paire de ciseaux à trois Gallions, de la cire à un Gallion, et le livre qui est à cinq Gallions. Ca nous fait donc treize Gallions et dix Mornilles s'il te plait.

Tandis qu'elle attendait de recevoir la monnaies, elle commença à emballer les divers objets que Daemon venait de se procurer, emballant le tout dans du papier Kraft.
- Je te mets le tout dans un grand sac, tu pourras emporter le balais à part.





Réponse à Alice Grant



Le cadeau semble parfait, le visage de la jeune femme s'ouvre, elle semble soudainement rayonnante. Surprise, Lorelaï sourit de plaisir. Elle avait marqué juste, ça lui ferait ça journée !
- Oh génial, alors je t'emballe ça cadeau ! Est-ce que tu désires autre chose ?
Le skatebord sorcier était déjà pas mal cher, mais peut-être que la Serdaigle avait un gros budget, ou peut-être désirait-elle d'offrir un cadeau à elle-même ? Après tout, n'était-ce pas tous les jours l'occasion de fêter son non-anniversaire ?

Tandis qu'elle attendait la réponse de son ancienne camarade de Maison, une idée germa dans sa tête.
- Dis, je sais plus si je me suis déjà présentée par mon vrai nom, c'est Lorelaï en fait. J'ai terminé Poudlard cette année, et je commence à travailler comme journaliste au Chicaneur en plus des Halles. J'ai comme projet d'étudier les moldus, mais surtout le lien entre le monde moldu et le monde sorcier... Je me demandais, comme tu dis que vous passez pas mal de temps chez les moldus dans ta famille, est-ce que ça te dirait si je t'interview ? Pour avoir un peu ton vécu sur ce lien justement entre le monde sorcier et le monde moldu, ça m'intéresserait vraiment.

C'était la première fois que la blonde exprimait son projet de comparaison de ces deux univers à voix haute. Prise par l'émotion, elle rougissait un peu, et attendait, le cœur battant, la réponse de sa cliente.




Réponse à Evan Lival


Non, Lorelaï n'était pass tremblotante face à son ancien professeur de métamophose. Elle était juste toujours un peu impressionnée par ces adultes autoritaires et imposants, doté d'une puissance magique relativement importante. Et Monsieur Lival ne faisait pas exception. Même si elle n'avait jamais véritablement saisit sa manière d'enseigner, et qu'elle n'avait que peu compris ses conseils pour canaliser ses émotions, elle n'en trouvait pas moins qu'il était un excellent sorcier. D'ailleurs, qui pouvait en douter ?
Et si aujourd'hui elle avait l'avenir des boutons de manchette de son mariage entre les mains, elle espérait ne pas faire de gaffe. C'était un grand moment pour Monsieur Lival, alors ce serait un grand moment pour elle aussi.
Lorelaï reprit le formulaire et vérifia que tout était en ordre, puis elle releva la tête vers son ancien enseignant.
- C'est parfait, pour le montant final on peut voir ça à la caisse, si vous voulez bien me suivre ? Vous pouvez laisser la tasse ici, je m'en occuperai tout à l'heure.

Arrivée derrière son comptoir, elle se mit à encaisser les articles,
- Alors, nous avons une chemise à cinq Gallions, et un pantalon à cinq Gallions également, ainsi qu'une veste (gilet) à trois Gallions. Plus les boutons de manchettes gravés à [insérez prix]. Ça fera [insérez prix], et on vous enverra tout ça à Poudlard sans souci.


Achats Evan:
 

Achats Daemon:
 
Revenir en haut Aller en bas
Daemon Stebbins
avatar
Préfet(e)/Gryffondor
Préfet(e)/Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Daemon Stebbins, Mar 9 Oct 2018 - 20:26







“Pour Lorelaï Peony”



Courses de rentrée

Je la regardais appréciant le fait que quelqu'un conforte mon jugement. J'avais étudié plusieurs livres et testé plusieurs balais différents à l'école avant de finir de porter mon choix sur le Flèche. C'était celui qui m'avait paru le plus maniable et le plus adéquat à mon physique.

- Merci de ton compliment sur le balais. J'avoue que j'ai longtemps réfléchis à ce sujet et étudier les différents modèles que vous aviez.

Je cherchais dons la somme indiquée et étalais les gallions sur le comptoir tandis que Lorelaï était en train de finir d'emballer mes achats.

- Tiens voilà la somme ce que je te dois

Je récupérais déjà mes affaires et lui répondait au sujet du balais.

- Oui, cela n'est pas un soucis. Je n'aurai aucune difficulté de cette façon.

Je lui souriais afin de lui montrer que cela ne me dérangeait pas.

- Merci et certainement je reviendrais bientôt. Passe une bonne fin de journée.

Je prenais mon balais et sortais de la boutique. Il était temps de rentrer...
Code By Daemon
Revenir en haut Aller en bas
Jennifer Wilson
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Quatrième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Jennifer Wilson, Mer 10 Oct 2018 - 17:44


Il était proche de 11 heures lorsque, toujours en compagnie de mon père, nous continuons nos emplettes et avancions cette fois tous les deux vers la deuxième boutique appelée « Les Halles Magiques » afin d’acheter le nécessaire pour cette année. Heureusement que mon père avait une meilleure connaissance du Chemin de Traverse car pour moi ce n’était malheureusement pas ça. Pourtant en étant seule, je savais que j’aurais su gérer tant bien que mal la situation. J’aurais certainement demandé plusieurs fois à des passants comme moi où se trouvaient toutes les boutiques du Chemin de Traverse mentionnées dans ma liste de fourniture scolaire. Même si ce n’était pas ma première année en étude de sorcellerie, c’était ma première année à Poudlard bien que j’entrais en quatrième année... Après tout, cela ne faisait pas si longtemps que toute notre petite famille était arrivée à Londres. Habitant auparavant sur Paris, je n’avais pas eu encore le temps, à part aujourd’hui, de me rendre sur le Chemin de Traverse alors que mon père lui, s’y était déjà rendu, à ma connaissance, une ou deux fois. Bon il était clair que, sans lui, j’aurais mis certainement beaucoup plus de temps…

Et justement en parlant de temps, je tentais d’observer chaque recoin tout en me disant que si j’avais besoin de revenir ici pour une quelconque raison que ce soit, je devrais devoir et pouvoir m’en sortir toute seule.
En entrant enfin dans la boutique, je savais à peu près déjà ce que je souhaitais acheter. C’était ça l’avantage d’avoir une liste avec tout noté dessus. Question organisation il n’y avait pas mieux comme technique !

Les Rayons « Libraire et Papeterie » m’intéressaient tout particulièrement.. Je parcourais donc attentivement les différents rayons de la boutique qui avaient l’air tous aussi complets les uns que les autres ce qui avait plutôt tendance à me ravir. Dans un premier temps, dans celui « Habillement » pour l’uniforme en question puis celui de la « Librairie et de la Papeterie ». N’étant pour l’instant absolument pas une joueuse de Quidditch bien que cette idée commençait à me trotter dans la tête depuis quelques temps, je ne perdis pas trop de temps dans ce rayon.

« Le Quiddicth t’irait bien dit mon père. »

« Hum nous verrons. Tu sais qu’en général les joueurs sont sélectionnés. »

« Et alors ? me répondit-il. Tu peux toujours tenter ta chance. »

« Peut être. »

 Bien que peu convaincue, c'est une idée que je gardais précieusement dans un coin de ma tête. Je prenais d'ailleurs note de cette boutique si je devais y revenir plus tard pour le Quidditch. En parlant de celle-ci, aux premiers abords, j’avais pensé à une boutique plutôt bric à brac car cette dernière avait l’air de proposer tout un tas d’objets divers mais en réalité c’était bien plus que cela. Tout avait sa place et chaque rayon y était bien défini. Attendant patiemment mon tour, je finis par m'approcher doucement du comptoir, un timide sourire aux lèvres.

« Bonjour, je rentre en quatrième année à Poudlard. Serait-il possible d’avoir un kit de rentrée et les manuels correspondant à mon année ainsi qu'une écharpe appartenant à la Maison de Serdaigle avec vos prix, s’il vous plait ? Demandais-je une fois proche du comptoir. »


Je ne pourrais certainement pas tout prendre cependant cela ne coûtait rien de demander. Dans tous les cas c’était pour moi l’uniforme et les manuels scolaires qui étaient les plus importants à posséder dans un premier temps.  Je ne pouvais tout simplement pas commencer l’année avec un manuel en moins qui manquerait à ma liste de fourniture. Je devais avouer que le rayon "Bijoux" m'attirait légèrement lui aussi... enfin chaque chose en son temps pensais-je résignée.  
Revenir en haut Aller en bas
Calum Buchanan
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Calum Buchanan, Mer 10 Oct 2018 - 22:57



Calum Buchanan



L'appel de la lecture (Part2)



L.A Lolly
J'avais l'impression que la vendeuse était assez contente de me voir; je ne m'attendais pas vraiment à ce qu'elle me reconnaisse. Je la suivi alors que je l'écoutais m'énumérer les genres littéraires qu'elle tenait en stock. Mhmmm, pas vraiment ce que je cherches. Non, je cherchais plutôt quelque chose de pratique. J'aurais adoré un autre livre sur les créatures magiques, mais je croyais qu'il serait plus sage de varier ses intérêts, c'est pourquoi je répondis à la jolie vendeuse.

- Mhmm, je n'ai pas vraiment le temps pour les romans ces temps-ci ... je dirais que je suis plutôt à la recherche de quelque chose de pratique.

Alors que nous nous arrêtons devant l'étagère de livres de la boutique, je me plaçai à ses côtés, observant le vide.

- Auriez-vous quelque chose sur la botanique ou de potion? Je cherche quelque chose d'intéressant à lire, mais j'ai peur d'avoir fait le tour de bien des ouvrages ...

Je me frottai la nuque gêné. Allait-elle me trouvé trop studieux? Au fond, peu importait. Je ne voulais simplement pas l'embêter avec mes incertitudes à propos de lectures qui ne l'intéressaient ou ne l'intéresserait probablement jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Lorelaï Peony
avatar
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Lorelaï Peony, Jeu 11 Oct 2018 - 19:25


@Jennifer, normalement Dragomir ou Crystal devrait te répondre sous peu.



Réponse à Calum Buchanan


Le jeune homme était friands de livres plus pratique, dit-il. Lorelaï sourit, elle pouvait comprendre - pas du tout - c'était un Serdaigle qui avait des priorités dans la vie, elle l'avait déjà rencontré dans les couloirs et dans la Salle Commune. Comment passer à côté d'un si charmant visage ?
- Très bien, on a quelques livres ici. En botanique je te conseille "Les Plantes Communes Et Magiques" que je trouve vraiment très intéressant - j'aime beaucoup la botanique - sinon on peut commander "Récits des Mille et une Plantes" de Bouvier Orsanboule, un botaniste hors pair. Ça parle de l'importance de marier les différents types de plantes, même non magiques, pour obtenir le meilleur de chaque variété. En potion je m'y connais moins, mais on vient de rentrer "Potions à l'usage des pragmatiques et fantaisistes" de Mrs. Bennet, la prof de balais. Tu dois la connaitre. Elle fait tout cette dame apparemment ! Une vraie sorcière comme dans les dessins animés moldus, qui vole sur un balais et prépare des potions dans son grand chaudron. Ahaha, elle n'a pas le nez crochu et la verrue sur la joue par contre. Ahahaha.

Lorelaï se marrait comme une gamine, riant de ses propres blagues. Sans même faire attention à si le jeune homme avait compris sa référence. Peut-être était-il de sang moldu ?
Revenir en haut Aller en bas
Lou Gaellen
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Lou Gaellen, Jeu 11 Oct 2018 - 21:22


Manche poli, brindilles impécables, lignes parfaites... il me le faut, il me le faut, il me le faut !

- Si vous avez besoin d'aide pour choisir un modèle de balais, n'hésitez pas à faire appel à moi.

Je reprends mes esprits en entendant la vendeuse me parler. J’étais tellement focalisée sur le balai que j’en ai oublié où je suis. Il me faut refaire tout le cheminement dans ma tête : chemin de traverse, papa à la librairie, halles magiques, balai, vendeuse. Vendeuse ! Oui oui j’ai bien besoin de toi, je veux celui-là, tout de suite, je veux le toucher et le regarder de plus près... mais elle n’a fait que passer et elle sert quelqu’un d’autre maintenant... tu n’as pas été assez réactive Lou ! Tant pis pour toi !

Je réfrène ma convoitise en mettant mes mains dans les poches de mon jean, la mine boudeuse. Je n’ai pas l’habitude qu’on me fasse poireauter comme ça. En général j’ai tout ce que je veux, tout de suite. Un coup d’oeil vers à fille et son client. Elle ricane comme une bécasse.  Ils roucoulent ? Non mais ils flirtent ou quoi ? C’est la meilleure. Je n’ai pas que ça à faire moi !

Je m’avance vers eux d’un pas décodé Et tousse pour attirer l’attention.

- Vous m’avez dit de faire appel à vous si j’avais besoin d’aide ... c’est le cas. J’aimerais jeter un coup d’œil à l’étincelle filante là bas.  

Je montre le balais du doigt.
Revenir en haut Aller en bas
Calum Buchanan
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Calum Buchanan, Ven 12 Oct 2018 - 2:20





Calum Buchanan



L'appel de la lecture (Part3)




Je rigolais doucement alors que je l'écoutais débiter ses conseils et ses commentaires farfelues sur les sorcières de contes moldus. Je n'étais pas certain de comprendre ses références, cependant. J'avais lu beaucoup de romans moldus, mais les histoires de sorcières, ce n'était pas mon truc, ironiquement. Je me concentrai sur elle. Celle-ci aimait la botanique, pas les potions. Un point que nous avions en commun. Je souris de plus belle.

- Mhmmm ... ce "Récit des Mille et Unes Plantes" ne me dit rien, peut-être qu'il serait intéressant de le commander oui.

Je la regardai dans les yeux. J'étais un peu embêté. J'avais envie de continuer à lui parler, mais je n'étais pas bavard et j'épuisais rapidement les sujets que je tenais dans un coin de mon cerveau pour les gens que je trouvais intéressants. Je posai alors une question qui aurait pu paraître un peu nunuche.

- Dis, tu m'expliquerais bien comment fonctionne le système de commande, ... ?

Je me mordis les lèvres. Je ne pensais pas lui avoir déjà demandé son nom et, si je l'avais déjà su, je ne m'en rappelais malheureusement plus. Le rouge devait déjà avoir coloré le bout de mon nez et mes joues lorsque je lui demandai :

- Au fait, t'ais-je déjà demandé comment tu t'appelles?
Revenir en haut Aller en bas
Loredana Sparks
avatar
Modération GGryffondor
Modération G
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage



Re: Le comptoir

Message par : Loredana Sparks, Ven 12 Oct 2018 - 16:26



Lorelaï


Lorelaï semblait être quelqu'un d'amicale et une vendeuse accueillante sans trop en faire. Tout ce que la jeune femme appréciait à vrai dire. Elle était souvent tombée sur des commerçants bien trop encombrant et les personnes connaissant l'ex-Gryffondor savaient pertinemment que sa patiente avait des limites à ne pas trop dépasser. Elle n'était pas une personne désagréable, mais pouvait vite se montrer agacée.

- Oui, j'ai l'habitude de voler, je suis joueuse de Quidditch et je cherche justement un balais rapide, donc je pense que celui-ci est parfait !

Elle souriait contente d'avoir trouvé ce qu'elle cherchait. Elle ne pouvait plus utiliser les balais de l'école et celui qu'elle avait actuellement ne faisait plus vraiment l'affaire. Autant en changer et prendre quelque chose qui mettrait toute les chance de son côté.
Son sourire s'élargit lorsque Lorelaï confirma qu'ils faisaient bien les papiers cadeaux. Parfait, elle était même presque soulagée.

- Ouf, merci ! Ça m'arrange parce que mes paquets cadeaux sont...pitoyables ! Du coup je pense que c'est tout pour moi, de toute façon, si jamais j'ai besoin, je ne suis pas très loin !

La BAM se trouvant à quelques pas des Halles, elle n'aurait aucun mal à revenir par ici pour chercher de nouvelles choses dont elle pourrait avoir besoin à l'avenir. Puis c'était l'occasion de croiser sa collègue également. Elle se voyait au Chicaneur, bien sûr, mais n'avait jamais vraiment eu l'occasion de discuter pleinement. Il fallait dire que ce n'était pas évident de parler autre chose que du boulot...

- Combien je te dois ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lorelaï Peony
avatar
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Lorelaï Peony, Lun 15 Oct 2018 - 17:57


HRP : Lore, je vais essayer de répondre ce soir, Jennifer aussi. Encore désolée de l'attente.



Réponse à Calum Buchanan & Lou Gaellen


C'était toujours un plaisir de voir les clients rire de ses blagues pourtant fort simples, mais c'était encore plus plaisant quand le client avait la tête de ce Serdaigle de dix sept ans. En l'entendant se marrer doucement, Lorelaï devint rouge comme une pivoine et se cacha rapidement derrière ses cheveux, rideaux de fortune masquant sa gêne soudaine.
- Ah heu... oui, bien sûr que je peux t'expliquer le fonctionnement des commandes, dit-elle en ne bougeant pas d'un pouce alors que la logique aurait voulu qu'elle retourne vers le comptoir pour lui montrer les différents catalogues.
Un éclair de conscience lui traverse alors l'esprit et elle s'apprête à se retourner quand le jeune homme se mord la lèvre.
Soudainement paralysée, le cœur un peu trop frétillant, elle ne réagit plus quand il lui demande son nom.
Toi c'est Calum, tout le monde le sait. Avec une gueule pareil on passe pas inaperçu dans les couloirs de l'école.
Mais la jeune femme n'a pas le temps de reprendre ses esprits pour répondre qu'une voix féminine s'adresse à elle.
Lorelaï se retourne, toujours cachée derrière ses cheveux blonds, les yeux grands écarquillés. Où était-elle déjà ? Ah oui, au travail. Au travail, et apparemment la gamine avait décidé de l'éloigner du jeune homme.
Adressant un sourire gêné à Calum, elle s'en alla vers le rayon Quidditch.
- Bien sûr Mademoiselle.

Une fois devant, elle agrippa le balai et le tendit à la brune en énonçant machinalement ce qu'elle savait, tout en gardant un oeil sur le Serdaigle.
- C'est un balais très capricieux, mais particulièrement performant. Il faut vraiment savoir voler pour l’utiliser. A ne pas conseiller aux novices. Vous êtes dans une équipe de Quidditch ? C'est pas pour les batteurs ni pour les poursuiveurs ce genre de chose... Non non non... Du tout du tout, ajoutait-elle, l'air rêveuse.
Revenir en haut Aller en bas
Lou Gaellen
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Lou Gaellen, Mar 16 Oct 2018 - 10:24


- Bien sûr Mademoiselle.

Je suis la jeune vendeuse et prends le balai lorsqu’elle me le tend. Je sens tout de suite la douceur du bois poli et ses imperfections caractéristiques. Je le caresse des yeux et l’inspecte sous tous les angles. C’est du très bel ouvrage. Et dire que c’est en partie le bois des Gaellen qui sert à façonner ce genre d’objet. Remarquable. J’en viendrais presque à être fière d’être de cette famille...

- C'est un balais très capricieux, mais particulièrement performant. Il faut vraiment savoir voler pour l’utiliser. A ne pas conseiller aux novices. Vous êtes dans une équipe de Quidditch ? C'est pas pour les batteurs ni pour les poursuiveurs ce genre de chose... Non non non... Du tout du tout.

Mon regard se fige sur la jeune femme en attendant qu’elle m’en dise plus. Comme elle ne ne fait pas, je pose moi-même la question.

- Et pourquoi ça n’irait pas pour le poste de batteur ?

J’ai été prise dans l’équipe des Serpentards à ce poste justement. Et c’est pour me féliciter que mon père m’offre ce balai. Ça serait dommage que je ne puisse pas l’utiliser au maximum de ses capacités. Je suis assez douée au vol mais il ne faudrait pas que je me ridiculise devant tous les supporters...
Revenir en haut Aller en bas
Lorelaï Peony
avatar
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Lorelaï Peony, Jeu 18 Oct 2018 - 14:46


Lou, j'attends la réponse de Callum pour te répondre, oki ?



Réponse à Jennifer Wilson


Encore merci pour ta patience Jennifer (comme tu le vois on est en sous-effectif, n'hésite pas à postuler si tu veux un boulot Wink )

La matinée n'avait pas été très chargée pour Lorelaï. Après avoir passé le balais et fait la vaisselle dans l'arrière-boutique, la jeune femme s'était installée sur son haut tabouret derrière son comptoir, pour y dresser la liste des derniers éléments à acheter pour compléter son nouvel appartement.
Finalement il lui restait peu de choses. Elle était fin prête pour une vie de sorcier.

Bizarrement, elle se surprenait à ne pas trop regretter les commodités moldues, telles que l'ultranet ou la possibilité de regarder des films. La vie à Poudlard l'avait entraînée à vivre sans technologie. Si elle n'occupait pas son temps sur le web, elle pouvait toujours peindre ou lire, voir des amis, se balader.

A cette réflexion, elle nota dans le coin de sa feuille "le temps qui passe chez les sorciers, chez les moldus." Une idée venait de germer dans sa tête, mais elle n'eut pas le temps de l'approfondir qu'une voix s'adressa à elle.
Une jeune femme s'adressait à elle, à la recherche du nécessaire pour sa rentrée.
Lorelaï sauta de son tabouret et passa de l'autre côté du comptoir en souriant,
- Oui, bien sûr mademoiselle !

La vendeuse traversa les étales en prenant les fournitures scolaires.
- Notre kit de rentrée est à Un Gallion tout rond, il comporte une plume, du velin, un encrier et de l'encre ainsi qu'une cape d'écolier. Quant aux livres, vous devez regarder sur votre liste. Nous les avons normalement tous en stock, mais on ne sait pas quel livre correspond à quelle année. En tout cas, sachez que pour trois livres acheté, l'un est offert. Ce qui revient à Dix Gallions les trois. Pour l'écharpe bleue - la meilleure - ajouta-t-elle dans un clin d’œil, c'est Cinq Mornilles. Vous aurez besoin d'autre chose ?




Réponse à Loredana Sparks


La jeune journaliste était donc aussi joueuse de Quidditch. Lorelaï était impressionnée. Ces sportifs voltigeant sur leur morceau de bois magique la faisait toujours rêver. Comment osaient-ils se lancer ainsi à la poursuite d'une balle, tout en risquant de se faire attaquer par une autre, sans parler de celui de tomber de son balais ?

Loredana avait donc tout ce qui lui était nécessaire, elles pouvaient passer en caisse,
- Donc un Tourbillon de Flammes à Dix Gallions, et une witchboard à Quinze Gallions. Ça fera Vingt Cinq Gallions s'il te plait, dit Lorelaï, commençant le papier cadeau. Voici ! dit-elle finalement une fois le paquet terminé, un grand sourire aux lèvres. S'il y a le moindre souci avec le balai ou la planche, tu reviens nous voir, ça va ?


Achats Loredana:
 


Dernière édition par Lorelaï Peony le Jeu 18 Oct 2018 - 16:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Loredana Sparks
avatar
Modération GGryffondor
Modération G
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage



Re: Le comptoir

Message par : Loredana Sparks, Jeu 18 Oct 2018 - 15:48



Lorelaï


Ses achats touchaient à sa fin ! Elle allait pouvoir passer en caisse avec son balais et le cadeau pour l'anniversaire de son meilleur ami. Loredana allait enfin pouvoir rentrer à Camden Town et se poser quelques heures. Un repos bien mérité puisque avec le travail, il lui était difficile de faire des pauses régulières afin qu'elle puisse récupérer. Elle n'était pas le genre de personne à se plaindre, mais elle ne pouvait nier le fait que la fatigue prenait parfois le dessus. Le souvenir de sa rencontre avec Aidan était en train de refaire surface. La fièvre, la tête qui tourne, la vue troublée par le manque de sucre et de sommeil. Elle avait eu de la chance de tomber sur une personne tel qu'Aidan pour l'aider !

Revenant doucement sur la terre ferme, Loredana écoutait Lorelaï lui annoncer le prix de ses achats. 25 Gallions. Une somme raisonnable. L'ex-Serdaigle était en train de commencer le papier cadeau tandis que la vendeuse de l'Animalerie cherchait la somme en sifflotant. Elle déposa les 25 Gallions sur le comptoir et en ajouta 2 pour la vendeuse.

- Pas de soucis, je repasserai  et tiens, c'est pour toi, pour m'avoir évité de donner un cadeau mal emballé ! Merci beaucoup et à très bientôt !

Loredana affichait un grand sourire puis fit un signe de la main en s'en allant. Le Chemin de Traverse s'était quelque peu vidé. Elle avait l'envie de continuer son shopping, mais sa fatigue prenait le dessus et il fallait qu'elle rentre. Daemon devait passer ce soir, elle se devait de faire une micro-sieste avant sa venue.


Départ de Lore, merci Lorelaï ♥

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Alice Grant
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Alice Grant, Sam 20 Oct 2018 - 9:53


PV Lorelaï

Ton esprit devient de plus en plus clair, et de tes réflexions émerge une véritable idée. Une idée que tu refoules immédiatement, qui te fait frissonner, mais elle s'accroche et revient à la charge. Tu as tout laissé tomber petit à petit. Ton job, ton petit ami, le Monde. Qui se débrouillent très bien sans toi d'ailleurs. Peut-être que tu devrais aller voir du pays, comme lorsque tu partais explorer les continents avec ta mère, mais sans elle. Peut-être. Mais ce n'est... qu'une divagation. N'est-ce pas?

- Oh génial, alors je t'emballe ça cadeau ! Est-ce que tu désires autre chose ?

Tu regardes autour de toi. Alors, tu aimerais: ce machin qui tourne, ce bidule qui fait de la musique, ces fringues, ces livres, ce matériel de Quidditch... en fait tu vas acheter le magasin. Oui. Non. Non! On ne peut pas toujours avoir ce qu'on veut. Et voler un magasin entier n'est pas dans tes cordes. Ah, pourquoi les Halles te font toujours cet effet? Surtout qu'une amie à toi travaille dedans; tu as des principes.

- Non merci, j'avais juste besoin de trouver le bon cadeau.

- Dis, je sais plus si je me suis déjà présentée par mon vrai nom, c'est Lorelaï en fait. J'ai terminé Poudlard cette année, et je commence à travailler comme journaliste au Chicaneur en plus des Halles. J'ai comme projet d'étudier les moldus, mais surtout le lien entre le monde moldu et le monde sorcier... Je me demandais, comme tu dis que vous passez pas mal de temps chez les moldus dans ta famille, est-ce que ça te dirait si je t'interview ? Pour avoir un peu ton vécu sur ce lien justement entre le monde sorcier et le monde moldu, ça m'intéresserait vraiment.

Tu places la première information dans un coin de ton cerveau. Lorelaï, ça lui va bien, tu vas pouvoir varier les appellations! En plus, elle est journaliste. Waw. Classe. Et sa proposition, encore mieux. C'est vrai que tu as plutôt un rapport particulier aux deux mondes, et faire partager ton expérience ne serait pas de refus. On n'a pas cette occasion tout les jours!

- Et bien, petite f... euh, Lorelaï, je sais pas quoi dire... c'est... bien sûr, ce serait sympa. D'accord. Oui, je veux bien! On pourrait se retrouver... non, non, surtout pas chez toi! ... en extérieur? Dans un parc? Je sais pas où t'as l'habitude de faire tes interviews.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal M. Ertz
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Crystal M. Ertz, Sam 20 Oct 2018 - 15:53


HRPG: Désolée tout le monde pour le retard, encore. Nouvelle période à vide qui va vite stopper je l'espère



Réponse à Rachel Ester Pasca


Le tourbillon sembla l'avoir convaincue. D'un geste de baguette, la brunette fit léviter un balai jusqu'au comptoir. Par flemme d'aller dans l'arrière-boutique, elle s'était décidée à faire voler un des modèles qui étaient présentés dans le rayon Quidditch. Tandis que le balai lévitait tranquillement, il manqua d'empaler 3 sorcières et 2 sorciers qui durent se jeter hors de la trajectoire du véhicule volant. La proprio n'entendit même pas les complaintes de ces clients alors qu'elle agrippa le balai et lui trouva une place dans tout le barda qu'était devenu le comptoir. Regardant la montagne d'achats, elle se dit qu'elle devait bien avoir une grosse boite dans la réserve pour y enfourner le plus gros. Au final, faudrait quand même qu'elle bouge ses petites fesses. Quelle vie difficile elle menait.

Rachel lui demanda ensuite de graver une montre, pour un mariage. Encore un mariage? C'était la saison ou quoi? Crystal trouvait ça à la fois excitant, bisounours qu'elle était, et un peu déprimant aussi, si on regardait sa propre situation amoureuse. Sans savoir vraiment pourquoi, il lui sembla voir une chevelure rousse apparaître dans ses pensées, qui disparu un instant plus tard, la laissant perplexe.

- Est-ce que vous faites des pyjamas sirènes ?

La brunette écarquilla les yeux. En quelques micro secondes, ceux-ci se remplirent de paillettes et d'enthousiasme. Rachel avait décidément vraiment l'air d'être une fille bien, si elle demandait quelque chose de la sorte. Elle lui répondit tout d'abord par un énorme sourire sincère, avant de lui répondre tout aussi bas:

- Ces pyjamas ne sont accessibles qu'à une clientèle triée sur le volet, j'en ai justement reçu le mois passé quelques uns, que je n'ai pas encore eu l'occasion de mettre en boutique! Je vous apporte cela tout de suite. Et je vais en profiter pour graver cette montre en même temps, ajouta-t-elle avant de pousser la porte de l'arrière-boutique dans un nouvel élan d'enthousiasme.

Elle revint quelques instants d'après, les bras encombrés par une énorme caisse en carton vide, la combi-sirène et la montre perdue dans le fond du carton. Elle retira ensuite le pyjama et la déplia pour le présenter à sa cliente, en ayant pris soin que personne ne les espionnait. Après tout, ce genre d'achat nécessitait un cadre bien particulier. C'était un peu comme vendre des montres sous le manteau, sauf que c'était beaucoup mieux. En parlant de montre, elle lui présenta l'objet une fois gravé avec soin.

- Je vais essayer de caser un maximum de tes achats dans cette boite pour te faciliter le transport. Je peux aussi demander à notre elfe de t'aider si tu veux! Sinon, ça te fera un total de 64 gallions et 10 mornilles!

Vente:
 




Réponse à Lizzie Bennet



Alors qu'elle attendait la réponse de Lizzie, la tête d'un Anthony sauvage apparu dans ses pensées. C'était inattendu et elle faillit sursauter de sa propre pensée. Bravo à elle, qui arrivait maintenant à se faire peur toute seule! Elle ne comprit pourquoi qu'en entendant la réponse de l'ex-poufsouffle: bois d'ébène. Ah oui, voilà, ça lui faisait penser à Ollivander's. Le temps d'une commande, la voilà qui devenait comme une vendeuse de baguettes. Sauf qu'elle ne ferait pas la baguette. Et que le fabriquant ne mettrait sans doute rien à l'intérieur de la canne. Enfin. Normalement. Crystal acquiesça et sourit en écoutant la description de la canne reflétant la personnalité de son futur destinataire.

- Très bien, je vais de suite prendre contact avec mon fournisseur et lui mettre la pression pour que ça ne prenne pas trop de temps. Tu peux déjà donner un acompte de 3 gallions, si ça te va, et tu payeras le reste une fois qu'elle te sera parvenue!





Réponse à Jennifer Wilson



LA de Lolly pour reprendre ce rp, je la décharge un peu de tout le boulot qu'elle fait en ce moment, la brave fille.

Gmourf. C'était le nom du ronflement plus fort que les autres qui réveilla la jeune femme en sursaut. Elle s'était encore endormie dans son laboratoire, la tête dans un vieux grimoire d'Alchimie. La bougie qui lui avait tendu compagnie la majeure partie de la nuit n'était plus qu'une grosse flaque blanchâtre qui s'étendait sur le vieux bureau de bois. Encore à moitié dans les vapes, elle remarqua soudain que son pot d'encre s'était renversé et qu'elle avait maintenant le bras entièrement noir.

- Nom d'une crotte de Magyar, jura-t-elle en redressant le flacon vide, espérant vainement que cela change quelque chose. La bouche pâteuse, elle entreprit de se lever avant d'aussitôt retomber sur sa chaise. Bien entendu, la sorcière avait choisi la pire position possible pour faire cette sieste surprise et elle se retrouvait maintenant avec des fourmis dans les jambes. Non, non, nooon, ajouta-a-t-elle en jetant un coup d’œil à la massive horloge qui occupait un coin de son laboratoire. Elle était à la bourre, vraiment à la bourre. Les vendeurs pouvaient-ils faire virer une propriétaire? Elle ne savait pas et ne voulait pas le savoir.

Elle se précipita dans sa cheminée sans réfléchir et atterri par miracle dans la réserve des Halles Magiques. Elle ressemblait à la vision que se faisaient les moldus des sorcières, mais ce n'était pas trop grave, elle trouverait bien un moment d'accalmie pour se rafraîchir pendant la journée. Lorelaï était occupée avec une cliente derrière le comptoir, Crystal s'approcha et se permet d'intervenir:

- Tu peux aller prendre une pause, Lolly. Je vais reprendre le flambeau à partir d'ici! Dit-elle d'une voix un peu coupable tout en tentant de lisser ses cheveux. Elle toussota quelques fois en laissant Lorelaï quitter le comptoir, avant de regarder la jeune cliente. Voilà, c'est comme elle a dit! Et vous désirez tester la robe de sorcier pour voir quelle taille vous convient le mieux, c'est également possible. À moins que vous me fassiez confiance pour vous donner une robe à votre taille, je commence à avoir un compas dans l'oeil après plusieurs années ici, ajouta-t-elle en riant.

Revenir en haut Aller en bas
Jennifer Wilson
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Quatrième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Jennifer Wilson, Sam 20 Oct 2018 - 23:35


Pas de soucis Lorelaï. J'aurais postulé avec joie mais pas possible vu mon âge... Cependant, je réserve ma candidature pour plus tard peut être... Wink

Rp avec Lorelaï et Crystal


- Oui, bien sûr mademoiselle !

Dynamique, la jeune vendeuse sauta immédiatement de son tabouret pour me rejoindre. Je ne pouvais qu'approuver et apprécier fortement cette marque d'attention. Quoi de plus horripilant qu'un vendeur qui ne vous prête aucune attention... Heureusement, les vendeurs sorciers londoniens étaient très à l'écoute.  

- Notre kit de rentrée est à Un Gallion tout rond, il comporte une plume, du velin, un encrier et de l'encre ainsi qu'une cape d'écolier. Quant aux livres, vous devez regarder sur votre liste. Nous les avons normalement tous en stock, mais on ne sait pas quel livre correspond à quelle année. En tout cas, sachez que pour trois livres acheté, l'un est offert. Ce qui revient à Dix Gallions les trois. Pour l'écharpe bleue - la meilleure - ajouta-t-elle dans un clin d’œil, c'est Cinq Mornilles. Vous aurez besoin d'autre chose ?

10 Gaillons ? Même si l’offre paraissait très avantageuse, je ne pouvais me permettre encore de les acheter. A son clin d’œil, je lui rendis son sourire des plus chaleureux concluant qu’elle appartenait à la même Maison.

« Je ne possède pas encore assez pour pouvoir me procurer votre offre sur les livres. Lui dis-je dans un ton d’excuse. En revanche, je veux bien prendre le kit qui me paraît parfait pour la rentrée ainsi que l’écharpe bleue. C’est en effet la plus belle et la meilleure. Répondis-je dans un sourire. Et je pense que cela me suffira pour l'instant, je vous remercie. »

Tandis que je regardais une nouvelle fois ma liste de rentrée pour cocher les divers achats que je m'apprêtais à faire, je ne pus m’empêcher de lui dire que du bien de sa boutique avec sincérité et enthousiasme.

« Vous pouvez être sûre que je repasserai plus tard, votre boutique doit posséder bien des merveilles…  »

Une jeune femme d'une vingtaine d'années vint finalement à notre rencontre. Je finis par lui adresser également un sourire en guise de bonjour quand je compris qu’elle était, elle aussi, une vendeuse de la boutique.

« Je vais prendre le kit de rentrée et l'écharpe bleue comme j'ai dit précédemment à votre collègue. Hum pour la robe, je veux bien la tester oui, s'il vous plait. Je vous fais confiance alors. Je suis sûre que vous saurez choisir celle qui m’ira. »

La première vendeuse m'avait déjà fortement convaincue du savoir de son métier. Quant à la deuxième, j'étais certaine qu'il en était de même et qu'elle le connaissait sur le bout des doigts. A ses dires, cela se voyait comme le nez au milieu de la figure...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Le comptoir

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 64 sur 64

 Le comptoir

Aller à la page : Précédent  1 ... 33 ... 62, 63, 64

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Les Halles Magiques-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.