AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: Le Lac
Page 3 sur 8
Un coin tranquille
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Rachel Ester Pasca
Serpentard
Serpentard

Re: Un coin tranquille

Message par : Rachel Ester Pasca, Lun 7 Mar - 19:51


La conversation commençait à prendre forme, lorsque deux élèves passèrent non loin. Rachel les regarda un instant avant de se concentrer de nouveau sur la petite blonde en face d’elle.

- Malheureusement pas à ma connaissance ! Mais il est possible de prendre une potion somnifère. Après, je ne sais pas si vous accepteriez ça en tant que sorciers de prendre un médicament moldus pour le sommeil. Plutôt qu'une potion c'est un petit cachet qui fait effet sous les 4 ou 5 heures après...

Son humeur enjoué faisait autant de bien que de mal à la sorcière. D’un côté il l’apaisait, de l’autre il l’agaçait, parce qu’elle n’était pas capable de faire de même. Ça lui manquait, cette insouciance, cette joie de vivre. Avant, quand elle n’avait pas son uniforme, un peu comme aujourd’hui, on l’a prenait sans arrêt pour une poufsouffle, à toujours sourire, être de bonne humeur, optimiste, protectrice, câline, enjouée, rêveuse et amicale, cherchant sans cesse des excuses à tout le monde. Aujourd’hui, elle ne doutait pas que, même sans son uniforme, la petite Clhoris n’avait pas douté un seul instant de son appartenance à la maison serpentard. Roublard.

Elle rêve ou la jeune l’a vouvoyé ? Horreur ! Elle fait si vieille que ça ? Rachel comprenait mieux la réaction de Malica quand elle-même la vouvoyait, c’était étrange à entendre.

- Hm, non je vais plutôt continuer le philtre de paix, merci, répondit-elle malgré que la potion somnifère restait gravé dans un coin de sa tête. Les médocs moldus j’ai rien contre, mais il n’y a aucune raison d’en prendre quand on peut avoir accès à des remèdes sorciers. J’ai testé les deux, il n’y a pas photo ! Sans parler qu’on devient plus vite accro…

Devenir accro. C’était assez ironique pour elle de refuser un médicament pour cette raison alors qu’elle était devenue aussi rapidement dépendante du philtre de paix, sans qui elle ne pouvait plus vivre. Une semaine avait suffit et il lui en fallait toujours plus. Peut-être devait-elle commencer à boire, parait que ça marche pour oublier. Que ça aide à surmonter.

- T’as l’air de t’y connaître, c’est bien. Perso je n’ai aucune notion en botanique –« ni même en défense » pensa-t-elle amère –mais heureusement je m’en sors pas mal dans les autres matières. Surtout en métamorphose et en enchantement, j’ai cru comprendre que c’était aussi ta matière préféré ? C’est quoi ton sort fétiche ?
Revenir en haut Aller en bas
Chloris Hareka
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Un coin tranquille

Message par : Chloris Hareka, Mar 8 Mar - 21:13


Chloris était toujours aussi souriante et personne ne se doutait que derrière se sourire pouvait se cacher un mal profond. Enfin il n'étais pas là pour le moment mais parfois quand elle se sentait mal, le sourire cachait tout ! En fait c'était drôle parce que la Rouge et Or remarquait tout ! Même les moindres petits détails... La Serpentard semblait réfléchir à la question des médicaments mais finit par répondre :

- Hm, non je vais plutôt continuer le philtre de paix, merci. Les médocs moldus j’ai rien contre, mais il n’y a aucune raison d’en prendre quand on peut avoir accès à des remèdes sorciers. J’ai testé les deux, il n’y a pas photo ! Sans parler qu’on devient plus vite accro…


Ah, bas c'est vrai que niveau efficacité "il n'y avait pas photo"... Puis Rachel continua :

- T’as l’air de t’y connaître, c’est bien. Perso je n’ai aucune notion en botanique mais heureusement je m’en sors pas mal dans les autres matières. Surtout en métamorphose et en enchantement, j’ai cru comprendre que c’était aussi ta matière préféré ? C’est quoi ton sort fétiche ?

Alors là la pauvre Rachel venait de poser la question qu'il ne fallait pas si on ne voulait pas attendre 3 heures avant de pouvoir répondre...

- La matière que j'aime le moins c'est la potion, j'ai encore du mal même si je fais des efforts sinon c'est vrai que toutes les autres sont mes matières préférés pratiquement ! Sinon revenons à nos moutons ! J'ai pas mal de sorts préférés mais surtout ceux en rapport avec les plantes et l'eau ! Comme #Orchideus #Aguamenti ou encore #Glacio ! Pour la potion ce dont j'arrive le mieux c'est les ingrédients que je connais pratiquement par coeur ! Après la partie pratique c'est pas encore ça... Et toi alors ? Quels sont tes sorts fétiches ?

Elle était heureuse de partager quelque chose avec une personne !
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Un coin tranquille

Message par : Rachel Ester Pasca, Ven 11 Mar - 18:40


Visiblement, si avait du mal à se mettre à l’aise et à entrer dans la conversation, ce n’était pas le cas de la gosse, qui répondait avec entrain à chacune des questions qui lui étaient posées. Dommage qu’elles ne se soient pas rencontrées un autre jour, durant une autre période. Rachel aurait été plus gentil, plus motivée, plus enjouée.

- La matière que j'aime le moins c'est la potion, j'ai encore du mal même si je fais des efforts sinon c'est vrai que toutes les autres sont mes matières préférés pratiquement !

Ah d’accord, une intello. Pourquoi pas, l’une de ses meilleures amies étaient à serdaigle. Mais la grande question était surtout : est-ce que la rouge et or avait déjà assisté à un cours d’Astronomie. A-SSO-MMENT ! Par contre, elle se garda bien parler de son avis concernant la potion. Car même si la matière n’était pas celle qu’elle préférait, mais les professeurs dans cette matière avaient toujours été au top. Miss Evans surtout, était très dévouée à ses élèves.

- Sinon revenons à nos moutons ! J'ai pas mal de sorts préférés mais surtout ceux en rapport avec les plantes et l'eau ! Comme #Orchideus #Aguamenti ou encore #Glacio ! Pour la potion ce dont j'arrive le mieux c'est les ingrédients que je connais pratiquement par cœur ! Après la partie pratique ce n’est pas encore ça... Et toi alors ? Quels sont tes sorts fétiches ?

- Oh moi tu sais, l’école… M’enfin, c’est toujours nettement mieux qu’à l’école moldu !

Rachel se donna une claque mentale pour avoir mentionné ce détail, surtout après s’être donnée tant de mal pour faire oublier ses écouteurs.

- Tant que je réussis mes ASPICS ! Mais j’ai assez de facilité en enchantement.

Rachel s’arrêta un moment pour regarder un rapace tourner en rond autour du lac. Puis continua, pensive :

- Je ne connais pas la formule, mais j’aime beaucoup ce sort-là.

Plutôt que de l’expliquer par des mots, Rachel fit plutôt apparaitre une nuée des papillons bleus cobalts.

- C’est la première chose que j’ai fait avec une baguette, faire apparaître un papillon, le pauvre est allé se perdre dans les méandres de la boutique d’Ollivander’s.

Sentant que de son côté l’ambiance commençait à être trop nostalgique, la sorcière embrailla d’un coup sur un autre de ses sorts.

- J’aime bien Glisseo sinon. Tu connais ?
Revenir en haut Aller en bas
Chloris Hareka
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Un coin tranquille

Message par : Chloris Hareka, Ven 11 Mar - 22:33


Chloris trouvait que le temps commençait déjà à se rafraîchir, mais ce n'était pas pour autant qu'elle avait envie de rentrer ! Perdu dans la contemplation du paysage, Rachel la ramena sur terre.

- Oh moi tu sais, l’école… M’enfin, c’est toujours nettement mieux qu’à l’école moldu !

Hareka avait vu juste ! La Serpentard venait bien du "monde des moldus" comme elle ! C'était sûrement la première qu'elle rencontrait !

- Tant que je réussis mes ASPICS ! Mais j’ai assez de facilité en enchantement.

Elles avaient presque les mêmes passions ! La Rouge et Or aurait apprécié de l'avoir comme aînée ! Elles se ressemblaient niveaux goût et d'après ce qu'elle avait vus, la même éducation aussi.

- Je ne connais pas la formule, mais j’aime beaucoup ce sort-là.

Une nuée de beaux papillons bleus s'envolèrent de la baguette de la Verte et Argent. Elle regarda émerveillée et ouvrit même la bouche !

- C’est la première chose que j’ai fait avec une baguette, faire apparaître un papillon, le pauvre est allé se perdre dans les méandres de la boutique d’Ollivander’s.

C'était trop mignon ! Et puis ça en jetait comme premier enchantement ! C'était carrément trop classe ! Puis Rachel reprit :

- J’aime bien Glisseo sinon. Tu connais ?

Elle réfléchit un instant et prit la parole :

- Oui ! Glisseo ! Une autre Serpentard m'en a parlée quand on étaient toutes coincées dans les escaliers ! Et pour en revenir au fait des moldus, tu es née moldue ? Parce que je t'ai vu tout à l'heure avec des écouteurs et là le fait que tu parles des écoles moldus...

La Gryffonne sourit et reprit :

- J'aime beaucoup le sort avec les papillons ! Nous avons beaucoup de points en commun je trouve ! En tout cas je suis heureuse de t'avoir rencontrée ! Je te dis ça mais je ne mets pas fin à notre conversation hein ! Bien au contraire !
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Un coin tranquille

Message par : Rachel Ester Pasca, Mar 15 Mar - 15:40


La verte ferma les yeux, prit en grande inspiration à l’approche du vent. Il fallait l’avouer, cet endroit était plus agréable à deux. À moins que ce ne fût la légèreté de Chloris qui lui faisait du bien ? Peu importe, elle avait envie de dormir et ce n’était pas arrivé depuis trop longtemps déjà, malgré la fatigue qui ne l’avait jamais quitté. Peut-être pourrait-elle en profiter pour fermer les yeux, et se reposer, pourquoi pas dormir même, un peu plus tard quand la petite ne serait plus là.

Rachel lui montra son sort fétiche, celui qu’elle lançait parfois sans raison dans sa chambre ou quand elle était seule. Ça lui rappelait la première fois qu’elle avait tenu une baguette, et qu’un papillon en était sortie, fragile et innocent. La vie en quelque sorte. La preuve que ses parents, sa famille se trompait. La preuve qu’elle n’était pas un monstre, que les sorciers n’en étaient pas forcément. Et si aujourd’hui elle n’utilisait même plus sa baguette pour lancer ce sort, les sensations n’en étaient que plus fortes. Chloris semblai apprécier en tout cas, mais allé savoir pourquoi elle avait utilisé sa baguette aujourd’hui…

- J’aime bien Glisseo sinon. Tu connais ?

- Oui ! Glisseo ! Une autre Serpentard m'en a parlée quand on était toutes coincées dans les escaliers !


Ils l’avaient utilisé sur les escaliers où il en avait juste parlé ? De mémoire, la première option n’était pas possible, mais on ne sait jamais. Pour autant, cette perspective était assez effrayante et Rachel imaginait bien les élèves glisser par mégarde jusque dans le vide alors que l’escalier aurait dévidé de virer de bord soudainement. Et paf, un élève.

- Et pour en revenir au fait des moldus, tu es née moldue ? Parce que je t'ai vu tout à l'heure avec des écouteurs et là le fait que tu parles des écoles moldus...


Oh… décidément elle était nul pour le cacher, autant dans ses gestes que dans sa manière d’être. Heureusement la petite ne semblait pas dire ça de manière agressive, comme beaucoup l’avait déjà fait envers elle. Avec le temps elle avait donc appris à moins le crier sur tous toits, pas comme en première année. Elle ne voulait plus jamais revivre ça !

- Hm, oui, répondit-elle simplement, alors que Chloris se lançait déjà dans autre chose.

- J'aime beaucoup le sort avec les papillons ! Nous avons beaucoup de points en commun je trouve ! En tout cas je suis heureuse de t'avoir rencontrée ! Je te dis ça mais je ne mets pas fin à notre conversation hein ! Bien au contraire !

Rachel lui adressa un sourire sincère, que faire d’autre devant tant de bonne volonté. Surtout qu’elle n’avait pas tort, loin de là. À une époque elles avaient vraiment eu pleins de points en commun, mais Rachel n’était plus sûr que c’était encore le cas aujourd’hui. Malgré elle, la sorcière avait changé et son rapport au monde aussi. Elle devait encore apprendre à vivre comme ça, sans regretter l’ancien temps. Juste aller de l’avant et faire de son mieux, relever la tête et ne pas se laisser marcher dessus.

- Moi aussi je suis contente de t’avoir rencontré. J’avais besoin de parler à quelqu’un comme toi, répondit-elle sincèrement. Sinon… Tu viens d’où ? Mieux encore, c’est quoi ta première expérience en magie ?
Revenir en haut Aller en bas
Chloris Hareka
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Un coin tranquille

Message par : Chloris Hareka, Mar 15 Mar - 16:01


Chloris se rendit compte qu'elle venait de faire la même chose que Rachel, fermer les yeux et respirer profondément. Cet endroit était magnifique et apaisant.

La Serpentarde ne semblait pas comprendre ce qui c'était passé dans les escaliers. Ce qui était normal puisqu'elle n'était pas présente. D'ailleurs ce qui fit sourire la Rouge et Or c'est qu'elles étaient toutes deux née moldue ! La Verte et Argent lui adressa un beau sourire avant de prendre une moue un peu nostalgique et triste. Puis elle demanda à Hareka :

- Moi aussi je suis contente de t’avoir rencontré. J’avais besoin de parler à quelqu’un comme toi. Sinon… Tu viens d’où ? Mieux encore, c’est quoi ta première expérience en magie ?

Ça lui faisait chaud au cœur que quelqu'un apprécie sa compagnie et sincèrement en plus ! Puis la Gryffondor répondit :

- Je viens de France, près de Lyon. Je ne sais pas si ça te dit quelque chose, dit-elle en arborant un jolie sourire. Si tu parle de la première fois où j'ai usé de la magie, je n'avais que six ans et j'ai fais léviter un objet. Après en matière de premier sort dans l'enceinte du collège, il s'agissait d' #Exsuperabilis en cours de métamorphose. Et toi alors ? Les papillons étaient vraiment ton premier sort où en avait-il eu un autre avant ?


Elle regarda le lac qui ondulait un peu sous de petites vagues alors qu'à certain endroit, il était encore gelé...
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Un coin tranquille

Message par : Rachel Ester Pasca, Mer 16 Mar - 17:48


Plus ça allait, plus Rachel entrait dans la conversation. La blonde était adorable et… apaisante. Sans parler qu’elle était pleine de surprise la petiote !

- Je viens de France, près de Lyon. Je ne sais pas si ça te dit quelque chose.

Rachel se redressa surprise, répondant au grand sourire de Chloris par un immense sourire.

- Hé, vraiment ? s’exclama-t-elle en français pour la première fois depuis longtemps. Je viens d’Alsace !


- Si tu parle de la première fois où j'ai usé de la magie, je n'avais que six ans et j'ai fais léviter un objet. Après en matière de premier sort dans l'enceinte du collège, il s'agissait d'#Exsuperabilis en cours de métamorphose. Et toi alors ? Les papillons étaient vraiment ton premier sort où en avait-il eu un autre avant ?

- Non, c’était le deuxième, le premier que j’ai fait avec une baguette, même si depuis je n’en ai même plus besoin (de la baguette). Le premier c’était un sort de lévitation aussi, je devais avoir dans les cinq ans et je voulais désespèrent qu’il neige pour noël. Donc j’ai découpé des bout de coton pour simuler la neige avec mes poupées et d’un coup je me suis retournée, le coton volait dans tous les sens. Personne ne m’a cru et j’ai fini par me convaincre que ce n’était jamais arrivé.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Chloris Hareka
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Un coin tranquille

Message par : Chloris Hareka, Lun 21 Mar - 18:38


HRPG:
 

Chloris fut ramené à la réalité par Rachel toute heureuse qui lui dit :

- Hé, vraiment ? Je viens d’Alsace ! avait-elle dit en français.

Non vraiment ?! C'était géniale, ça faisait depuis le début d'année qu'elle n'avait pas parlée français avec un élève !

- Non, c’était le deuxième, le premier que j’ai fait avec une baguette, même si depuis je n’en ai même plus besoin (de la baguette). Le premier c’était un sort de lévitation aussi, je devais avoir dans les cinq ans et je voulais désespèrent qu’il neige pour noël. Donc j’ai découpé des bout de coton pour simuler la neige avec mes poupées et d’un coup je me suis retournée, le coton volait dans tous les sens. Personne ne m’a cru et j’ai fini par me convaincre que ce n’était jamais arrivé.

La Rouge et Or sourit et éclata de rire.

- Tu as fais du coton avec l'intérieur de tes poupées ? dit-elle hilare. Déjà sadique à cet âge ! Mais l'intention était mignonne, de la neige pour noël, tout le monde en voudrait ! Et sinon tu as des frères et sœurs toi ?

Elle s'était exprimée en français puisque désormais elle savait qu'elles étaient toutes les deux française. La Gryffonne regardait le lac et se perdait dans sa contemplation... Parfois on voyait une tentacule par ci ,par là mais elle disparaissait bien vite.
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Un coin tranquille

Message par : Rachel Ester Pasca, Dim 27 Mar - 15:44


Le lac près de Poudlard : en été, les eaux du Lac brillent d'un éclat sombre. En hiver, toutefois, il change du tout au tout. Revêtu d'une épaisse couche de glace scintillante, il devient l'épicentre d'une vaste arène de sommets enneigés. Le long des rives du lac distille un charme tout particulier. Un chemin longe les rivages sur un terrain en grande partie plat jusque dans la forêt au loin avant d'effectuer une large boucle vers Poudlard et de retourner à Pré-Au-Lard. L'itinéraire offre de belles vues panoramiques des montagnes et du château. Toutefois, le spectacle des roseaux couverts de givre étincelant sur le rivage est tout aussi magique. On imaginait assez peu tous les dangers que ses eaux abritaient, tout comme la calme forêt qui l’entourait. Les entourait.

C’est ce genre de magie que Rachel était venue chercher au départ, lorsqu’elle s’était aventuré dehors sous la neige, dans l’espoir d’appairer un peu ses tourments. Au-delà du paysage, elle avait alors été accueillit par un silence glacial, puis froid encore que le temps, qui lui ne la dérangeait pas outre mesure. En fait elle avait même presque chaud, avec le soleil, tant que le vent ne soufflait pas trop fort.
Et finalement, c’était une petite gryffondor. Une bouille blonde du nom de Chloris qui lui avait été du plus grand secourt, brisant le silence. C’était peut-être la première née-moldu qu’elle rencontrait depuis longtemps et à part elle, Rachel ne connaissait que Chloé et Guillaume (personnage imaginaire, respectivement à serdaigle et à gryffondor), ainsi que Gwen qui étaient, comme elle, soit née-moldu, soit tout droit venu de France. D’ailleurs, dans le cas de ses trois amis, tous venaient de la même région qu’elle. Quoi qu’il en soit, Rachel, fut prise d’une affection toute particulière pour la première année qui lui faisait face. Elle avait cette envie un peu étrange et généreuse à la fois de la prendre sous son aile. Ou au moins de rester en contacte. On pouvait bien dire ce qu’on voulait, les nées-moldus se faisaient de plus en plus rare et le sang-pur avait le vent en poupe.

- Non, c’était le deuxième, le premier que j’ai fait avec une baguette, même si depuis je n’en ai même plus besoin (de la baguette). Le premier c’était un sort de lévitation aussi, je devais avoir dans les cinq ans et je voulais désespèrent qu’il neige pour noël. Donc j’ai découpé des bout de coton pour simuler la neige avec mes poupées et d’un coup je me suis retournée, le coton volait dans tous les sens. Personne ne m’a cru et j’ai fini par me convaincre que ce n’était jamais arrivé.

La toute belle Chloris se plia en deux, morte de rire. Un rire communicatif que Rachel ne tarda pas a attraper elle aussi. Mais pourquoi riait-elle en fait ?

- Tu as fais du coton avec l'intérieur de tes poupées ?

Rachel explosa encore plus de rire, respirant difficilement. Ciel que c’était agréable, ce n’était pas arrivé depuis longtemps.

- Déjà sadique à cet âge ! Mais l'intention était mignonne, de la neige pour noël, tout le monde en voudrait ! Et sinon tu as des frères et sœurs toi ?

- Oui, mais non, se moqua la brune. Enfin si j’ai un frère, Lucas, mais je n’ai pas fait de la fausse neige avec l’intérieur de mes poupées !

Rachel fit une pause pour reprendre son souffle et reprit :

- Je sais que je suis à serpentard, mais quand-même, dit-elle faussement énervé, mais ne retenant absolument pas un sourire. J’ai pris du coton dans la trouve à pharmacie et je l’ai découpé pour faire comme s’il y avait de la neige quand je jouais avec mes poupées. Non, par contre mon frère m’en a éventré plus d’une ! Et toi, des frères et sœurs ? Tu aimes faire quoi à part étudier ?
Revenir en haut Aller en bas
Chloris Hareka
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Un coin tranquille

Message par : Chloris Hareka, Dim 27 Mar - 19:19


Chloris sortit de ses pensées et se retenait encore de rire ! Elle était si contente d'être là et de pouvoir parler avec une fille née-moldu, française et Plus vieille qu'elle. C'était si bon de pouvoir parler et briser le fameux cliché du "Gryffondor et Serpentard sont tous des ennemis ! Gna gna gna..." leur long discours selon lequel aucun n'était gentil et tous était méchant ! "De toute façon ce sont des personnes moqueuses, malines et chaque chose que tu dis se fera retenir et sera ressortit contre toi à un moment" et Blablabla ! Ça n'était pas réservé qu'aux Serpentard, chaque maisons comportaient des gens comme ça... Enfin bref ! Rachel la sortit vite de ses pensées, et c'était bien agréable, elles continuèrent donc leur conversation toutes deux hilares (que c'était bon de rire franchement !) :

- Oui, mais non, dit-elle en rigolant. Enfin si j’ai un frère, Lucas, mais je n’ai pas fait de la fausse neige avec l’intérieur de mes poupées !

C'est vrai que les poupées étaient rembourrées à l'intérieur, même les barbies ! Mais de là à les découper pour faire de la neige, c'est vrai que c'était étrange, très étrange ! D'ailleurs, la blonde avait quant à elle, déjà découpée des poupons... Oui, pour un théâtre où il fallait un bébé monstre. Elle avait donc pris quatre poupons, en avait déchiquetées trois et avait assemblée le tout au premier bébé. Ça donnait quelque chose de vraiment horrible, avec des doigts sur le front, un œil en moins, un bras dans le ventre et des jambes et bras un peu partout... C'était monstrueusement cool à faire et donc elle connaissait bien l'intérieur de ces jouets ! La Serpentard la coupa encore de ses pensées et tant mieux !

- Je sais que je suis à serpentard, mais quand-même, avait-elle dit en mode vénère, alors qu'elle souriait encore. J’ai pris du coton dans la trouve à pharmacie et je l’ai découpé pour faire comme s’il y avait de la neige quand je jouais avec mes poupées. Non, par contre mon frère m’en a éventré plus d’une ! Et toi, des frères et sœurs ? Tu aimes faire quoi à part étudier ?

C'était dont ça ! Mais en y repensant elle riait encore plus en s'imaginant bien la scène ! Puis elle répondit aux questions de la brune :

- Je comprends mieux ! Mais c'est encore plus drôle ! Même si les pauvres ont morflées avec ton frère... rétorqua-t-elle avec un sourire aux lèvres. J'ai une petite soeur, Séléné âgée de quatre ans seulement et qui a déjà fait ses signes de magie. Elle a un énorme potentiel et je m'entends excellemment bien avec elle ! répondit-elle assez fière. Sinon j'adore rêver, je rêve tout le temps de choses quelconques... Je lis des livres, je fais des petits dessins très moches et faire mon petit cinéma dans ma chambre. Je refais des scènes cultes toutes seules comme une folle, je l'avoue ! Je sors dehors et je regarde le paysage et j'invente la vie des gens qui passe devant moi, c'est ce que je préfère faire ! Et toi ? Tu fais quoi ?

La Gryffondor repartit dans sa contemplation du lac.
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Un coin tranquille

Message par : Rachel Ester Pasca, Mar 29 Mar - 20:08


Progressivement, la neige recommença à tomber, doucement et le paysage déjà féerique le fut soudainement encore plus. Les flocons étaient gros et régulier, tous différents, paraît-il. Rachel se leva donc et leva la tête au ciel. Observant ce paysage blanc et lumineux, sans nuage, sans soleil, juste blanc. Pur. Vierge de toute les saloperies des hommes ou des sorciers, c'était pareil de toute manière. Les mêmes problèmes, les mêmes mentalités, les mêmes erreurs. Et elle, elle était là, perdu entre les deux, sans avoir le droit d'être une sorcière parmi les moldus ni une modlue parmi les sorciers.  

- Tu aimes faire quoi à part étudier ? fini-t-elle son monologue.

- Je comprends mieux ! Mais c'est encore plus drôle ! Même si les pauvres ont morflées avec ton frère...

Le sourire de la blonde en disait long sur son humeur du moment et ce fait rendit la brune plus enjouée. Levant une nouvelle fois la tête au ciel, la sorcière ouvrit grand la bouche, cherchant à attraper les flocons de neige passant non loin. Oui, comme quand elle était petite. Après tout, elle l'était encore en un sens, pourquoi n'avait-elle pas le droit à la naïveté de temps en temps ?

- J'adore rêver, je rêve tout le temps de choses quelconques...

Rachel ria, bonne enfant. C'était un passe-temps ça ? Parce dans ce cas... elles étaient définitivement les mêmes !

- Je lis des livres, je fais des petits dessins très moches et faire mon petit cinéma dans ma chambre. Je refais des scènes cultes toutes seules comme une folle, je l'avoue ! Je sors dehors et je regarde le paysage et j'invente la vie des gens qui passe devant moi, c'est ce que je préfère faire !

- Ah ? Et tu as pensé quoi de moi quand tu m'as vu ?
s'amusa la brune, espiègle. Ou de la fille qui est passé tout à l'heure ?

Rachel participa au petit jeu de Chloris, l'écoutant aussi beaucoup. (Tu as mon LA si besoin)

- Et toi ? Tu fais quoi ?

- Pas grand chose,
répondit-elle sincèrement. Comme tout le monde j'aime rêvé, fit-elle avec un clin d’œil appuyer. Je lis de temps en temps, il m'arrive d'écrire. Surtout depuis que je suis journaliste pour le chicaneur, c'est vrai. Je teste des sortilèges en tout genre et le plus souvent j'écoute de la musique.  Tu as des frères et sœurs au fait ?

- J'ai une petite sœur, Séléné âgée de quatre ans seulement et qui a déjà fait ses signes de magie. Elle a un énorme potentiel et je m'entends excellemment bien avec elle !


Chloris souriait gaiement, la tête haute. Visiblement elle était fière de sa petite sœur ou de sa famille et ça faisait plaisir à voir. Alors, évidement, cela poussa la brune à penser à son propre frère. Elle l'avait toujours protéger contre presque tout. De tout sauf de leur mère en fait et c'était sans doute la pire chose pour elle... Toujours la bouche offerte au ciel et à la neige, Rachel demanda alors :

- Comment ta famille gère le fait que tu sois une sorcière et que tu étudies aussi loin ?

Rachel la laissa répondre, puis enchaîna avec d'autres questions.

- Pourquoi avoir choisi Pourdlard plutôt que BeauxBâtons ? Rassures-moi, tu parlais déjà anglais en arrivant ici ? s'amusa la sorcière en repensant à sa première année et au fait qu'elle ne parlait pas un mot anglais en arrivant.
Revenir en haut Aller en bas
Chloris Hareka
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Un coin tranquille

Message par : Chloris Hareka, Jeu 31 Mar - 21:03


Chloris perdu à regarder le lac fut vite interrompu par des énormes flocons qui recommençait à tomber... Rachel essayait de la manger comme quand la blonde était petite. Ça lui rappelait tellement de bons souvenirs ! Après avoir dit son passe temps, sa nouvelle amie lui avait demandé :

- Ah ? Et tu as pensé quoi de moi quand tu m'as vu ? Ou de la fille qui est passé tout à l'heure ?

Question tellement simple ! La Gryffondor cernait plutôt bien les gens mais n'avait pas pour autant tout juste !

- Pour toi, je me suis dis que tu étais une fille aimant la tranquillité et les rêveries. Se perdre quelque part et se couper du monde pour se vider la tête. Une fille qui regrettait peut-être d'avoir grandi si vite... S’exiler pour mieux y réfléchir et être nostalgique. Penser à son avenir sans avoir ce qui lui convenait vraiment, entre quelques choix. Une fille d'une beauté telle que les garçons devaient être à genoux devant elle et si non alors ils étaient idiots !

C'était son analyse et la Serpentarde acquiesçait ou non selon la vérité. Et toujours avec son moral au dessus des sourcils elle écoutait toutes les paroles de sa camarade Argent et Verte. À la question "Tu fais quoi ?", elle avait répondu :

- Pas grand chose. Comme tout le monde j'aime rêvé, avait-elle dit avec un clin d’œil. Je lis de temps en temps, il m'arrive d'écrire. Surtout depuis que je suis journaliste pour le chicaneur, c'est vrai. Je teste des sortilèges en tout genre et le plus souvent j'écoute de la musique. Tu as des frères et sœurs au fait ?

C'était géniale ! Elle était donc journaliste au chicaneur... C'était un bon boulot n'empêche ! Elle se ressemblait vraiment ! Quand la blonde devait écrire des rédactions ça avait toujours été avec une motivation immense qu'elle écrivait ! Et elle était toujours la première de la classe dans ce genre d'exercice. Puis sa camarade posa quelques questions :

- Comment ta famille gère le fait que tu sois une sorcière et que tu étudies aussi loin ?

Elle répondit du tac au tac.

- Disons que c'est compliqué... Ma mère n'a jamais voulu croire que j'étais sorcière à mes premiers signes de magies. Elle pensait que ma nourrice n'était qu'une vieille folle mais elle fut obligée d'accepter quand elle a reçut une lettre demandant à mes parents de sérieusement penser à m'inscrire dans une école de sorcellerie. Ma mère a cru à une blague mais au bout de la 3ème lettre, elle a comprise et s'est évanouie. Mon père quant à lui est un homme compréhensif mais il n'y croyait pas non plus et il lui a fallut beaucoup plus de temps pour s'en remettre... Mais maintenant ils sont fiers de moi et m'incite à continuer comme ça et son satisfait de moi. Ils connaissent désormais le système particulier de la poste mais je n'ai pas eu de nouvelle depuis quelques semaines. Un peu après noël en fait.

C'était sorti d'un trait et elle prit une respiration profonde et reprit :

- Ma sœur a encore du mal à comprendre pourquoi je suis loin et chaque fois que je pars, ça me déchire le cœur et à elle aussi... Mes parents sont un peu inquiets pour moi mais me font confiance. Et toi ?

Sont sourire rayonnait toujours même si elle était un peu triste quand même... De toute façon, son sourire c'était sa façade. Elle cachait tout derrière, même si ça lui arrivait très peu... La laissant aussi répondre son amie l'interrogea de nouveau :

- Pourquoi avoir choisi Pourdlard plutôt que BeauxBâtons ? Rassures-moi, tu parlais déjà anglais en arrivant ici ?

La Gryffonne éclata de rire, c'était tellement bête !

- Nous ne savions pas que BeauxBâtons existait et nous avions entendu d'une école prestigieuse alors je suis venue ici ! Et puis ça me donnait quelques responsabilités. Je parlais moyennement bien anglais, tu sais l'enseignement de primaire qu'on faisait en CM2 ? Bas c'était tout ! Ce qui fait que j'ai pris PLEINS de cours particulier et j'ai appris en deux mois de temps. Mais par exemple, je ne savais toujours pas parler au passé et je n'alignais que quelques mots ! Donc j'ai écouté les élèves parler et j'ai appris avec ça. dit-elle toujours morte de rire. Et toi alors ?

Elle reprit sa respiration encore une fois et attendit sa réponse. Elle se sentait si bien en sa compagnie !
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Un coin tranquille

Message par : Rachel Ester Pasca, Ven 1 Avr - 21:10


HRP:
 

C’était plus fort qu’elle, il avait fallu qu’elle joue avec le feu et bien évidement elle avait perdu. Car si elle-même comprenait plutôt facilement les personnes qui l’entouraient, elle en oubliait un peu trop vite qu’à trop faire la fière elle devenait un vrai livre ouvert. Après fallait assumer. Allé Rachel on fait un grand sourire !

- Pour toi, je me suis dis que tu étais une fille aimant la tranquillité et les rêveries.

Rachel acquiéssa, faisant une mimique comique avec son visage. Faire la pitre pour cacher son trouble. Un classique. Néanmoins pour le moment elle lui avait plus ou moins fournis les réponses quelques secondes plus tôt.

- Se perdre quelque part et se couper du monde pour se vider la tête.

Pas trop, mais ça lui arrivait de temps en temps quand elle ne se sentait plus capable de sourire et de réconforter ses amis si le besoin était donc elle acquiesça encore avec le même genre de petite mou étrange.

- Une fille qui regrettait peut-être d'avoir grandi si vite...

« Dans le mille ! » Pensa la sorcière sans rien laissé paraître et acquiesça encore. Avec la dépression de sa mère elle avait appris à grandir et s’était mise à jouer la mère pour tout le monde, à commencé par son petit frère. La sorcière avait aussi commencé à manger plus que de raison, mais ça c’était encore une autre histoire. En tout cas on en devinait la finalité en la regardant !

- S’exiler pour mieux y réfléchir et être nostalgique. Penser à son avenir sans avoir ce qui lui convenait vraiment, entre quelques choix.

Nouveau hochement de tête. Ce n’est pas qu’elle hésitait sur son avenir, c’est qu’elle ne s’en voyait aucun tout simplement. Et puis il y avait ces questions qui revenaient de plus en plus souvent : Dans quel monde travailler ? Dans quel monde vivre ? Parce qu’elle savait ne pas pouvoir avoir les deux. Ça faisait sept ans qu’elle essayait en vain. Sauf que jusqu’à présent la question ne s’était pas encore posé, mais avec la fin de ses études qui approchait…

- Une fille d'une beauté telle que les garçons devaient être à genoux devant elle et si non alors ils étaient idiots !

Rachel continua d’acquiescer positivement, toujours avec sa grimace bien à elle, à deux doigts de partir dans un fou-rire. De toute beauté… la blague ! Peu importe ce que les gens disaient, sa mère lui avait assez souvent répété l’inverse pour qu’elle ne soit plus capable de croire quelqu’un d’autre. Un peu comme la fée Clochette dans ce dessin animé moldu qu’elle adorait : Peter pan. Trop petite pour ressentir plus de deux émotions à la fois et dans son cas à elle, trop grosse. Aucun homme n’était jamais venu l’aborder, sauf celui qu’on avait un jour jeté dans ses bras et le pauvre avait dut regretter toute la soirée de n’être pas plutôt tombé sur l’une de ses amies. Et puis… donnez-moi le nom d’un autre sorcier qui ait du poids ?

Acquiesçant frénétiquement, sourire aux lèvres, depuis une éternité –lui semblait-il-, la sorcière pencha la tête en direction de la blonde et lui lança encore un sourire, fière cette fois.

- Je suis impressionnée ! dit-elle sincèrement avant que sa camarade ne la lance à nouveau sur les loisirs : Pas grand chose. Comme tout le monde j'aime rêver. Je lis de temps en temps, il m'arrive d'écrire. Surtout depuis que je suis journaliste pour le chicaneur, c'est vrai. Je teste des sortilèges en tout genre et le plus souvent j'écoute de la musique. Au fait, comment ta famille gère le fait que tu sois une sorcière et que tu étudies aussi loin ?

Rachel n’eu pas besoin d’attendre de réponse, Chloris avait presque bondi pour le faire ce qui la fit encore plus sourire. Oui, quand elle était partie on ne l’arrêtait plus. Et tout ça sans philtre de paix, vous vous rendez compte !

- Disons que c'est compliqué... Ma mère n'a jamais voulu croire que j'étais sorcière à mes premiers signes de magies. Elle pensait que ma nourrice n'était qu'une vieille folle mais elle fut obligée d'accepter quand elle a reçut une lettre demandant à mes parents de sérieusement penser à m'inscrire dans une école de sorcellerie. Ma mère a cru à une blague mais au bout de la 3ème lettre, elle a comprise et s'est évanouie. Mon père quant à lui est un homme compréhensif mais il n'y croyait pas non plus et il lui a fallut beaucoup plus de temps pour s'en remettre... Mais maintenant ils sont fiers de moi et m'incite à continuer comme ça et son satisfait de moi. Ils connaissent désormais le système particulier de la poste mais je n'ai pas eu de nouvelle depuis quelques semaines. Un peu après noël en fait.

La rouge s’arrêta d’un coup pour reprendre son souffle, quoi de plus normal quand on savait qu’elle n’avait pas respiré une seule fois durant son monologue. Une assez très similaire à celle de Rachel d’ailleurs, mais qui finissait à l’évidence bien mieux.

- Respire, respire, se moqua-t-elle en passant sa main dans le dos de la petite.

- Ma sœur a encore du mal à comprendre pourquoi je suis loin et chaque fois que je pars, ça me déchire le cœur et à elle aussi... Mes parents sont un peu inquiets pour moi mais me font confiance. Et toi ?

Surprise par la question soudaine de Chloris, Rachel eu un léger moment de doute avant de répondre naturellement que leur histoire était très similaire. Elle la rassura alors du mieux qu’elle le pouvait sur le fait que ses parents allaient sans doute lui écrire sous peu. Surtout s’ils étaient sujets comme elle le disait à l’inquiétude. Quand à sa petite sœur, et bien elle allait grandir et finir pas comprendre, d’autant plus si elle finissait sorcière elle aussi ! Quel bel exemple Chloris allait faire pour sa petite sœur si elle restait sur ce chemin !

- Pourquoi avoir choisi Pourdlard plutôt que BeauxBâtons ? se demanda alors Rachel. Rassures-moi, tu parlais déjà anglais en arrivant ici ?

La blonde laissa échapper un rire cristallin avant de commencer ces explications. Décidément, elle était trop chou ! Mais quel gosse de son âge ne l’était pas ?

- Nous ne savions pas que BeauxBâtons existait et nous avions entendu d'une école prestigieuse alors je suis venue ici !

« Vraiment ? » se demanda-t-elle en silence alors qu’elle écarquillait les yeux.

- Et puis ça me donnait quelques responsabilités. Je parlais moyennement bien anglais, tu sais l'enseignement de primaire qu'on faisait en CM2 ? Bas c'était tout ! Ce qui fait que j'ai pris PLEINS de cours particulier et j'ai appris en deux mois de temps. Mais par exemple, je ne savais toujours pas parler au passé et je n'alignais que quelques mots ! Donc j'ai écouté les élèves parler et j'ai appris avec ça. Et toi alors ?

- Oh bah moi j’ai reçu ma lettre, mais je n’avais pas remarqué que j’avais déjà utilisé la magie donc personne n’y a cru, pas même moi. Tu sais, l’histoire des poupées j’avais cinq ans et j’ai fini par croire que j’avais rêvé. Après si c’est encore arrivé je ne l’en souviens pas. Enfin bref, on a reçu plusieurs lettres, et finalement c’est un gars de BeauxBâtons qui s’est pointé chez moi en disant « Bonjour je suis un sorcier et votre fille aussi ». Je ne te dis pas la tête qu’on a faite quand il a sortie sa baguette pour nous le prouver ! Je me souviens, à avait fait jaillir un bouquet de fleur pour moi ! Mais finalement mes parents m’ont envoyé ici après s’être renseigné sur les autres écoles qui existaient, principalement, uniquement même, parce que ma mère ne voulait pas que je passe mon adolescente entourer que de filles. Elle voulait que je profite comme elle.


C’est sur ces belles paroles que Rachel termina son récit, même si une question la turlupinait toujours : Pourquoi avait-elle reçu une lettre d’une école française et Chloris d’une école anglaise ? Décidément, la logique et les sorciers ne faisaient pas bon ménage.
Revenir en haut Aller en bas
Chloris Hareka
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Un coin tranquille

Message par : Chloris Hareka, Ven 1 Avr - 22:32


HRPG:
 

Chloris se sentait plus légère après en avoir dit long sur sa vie à une parfaite inconnue. Même si maintenant, Rachel n'était plus une inconnue et qu'elle s'entendait très bien, rappelons qu'au départ elle ne se connaissaient pas ! Mais son aîné la comprenait très bien et elle avait l'impression d'être comme elle, de lui ressembler. Elle avait le même humour léger ! Par exemple, quand elle parlait trop et ne pouvait clairement pas s'arrêter ,et par conséquent pas respirer, l'Argent et Verte lui avait dit :


- Respire, respire.

En lui tapotant dans le dos. C'est ce petit humour qu'aimait tout particulièrement la blonde ! Et puis son amie n'hésitait pas non plus à lui en dire long sur sa vie :

- Oh bah moi j’ai reçu ma lettre, mais je n’avais pas remarqué que j’avais déjà utilisé la magie donc personne n’y a cru, pas même moi. Tu sais, l’histoire des poupées j’avais cinq ans et j’ai fini par croire que j’avais rêvé.

Elle acquiesça, c'était compréhensible. Surtout à cette âge nos souvenirs n'étaient pas encore fini d'être développés... Elle reprit son récit :

- Après si c’est encore arrivé je ne l’en souviens pas. Enfin bref, on a reçu plusieurs lettres, et finalement c’est un gars de BeauxBâtons qui s’est pointé chez moi en disant « Bonjour je suis un sorcier et votre fille aussi ». Je ne te dis pas la tête qu’on a faite quand il a sortie sa baguette pour nous le prouver !

La Gryffonne s'imaginait assez bien cette situation drôle à s'en péter les bretelles ! Un sorcier qui vient carrément chez vous, ça doit  vous faire "glups".

- Je me souviens, il avait fait jaillir un bouquet de fleur pour moi ! Mais finalement mes parents m’ont envoyé ici après s’être renseigné sur les autres écoles qui existaient, principalement, uniquement même, parce que ma mère ne voulait pas que je passe mon adolescente entourer que de filles. Elle voulait que je profite comme elle.

Ces parents à elle n'avaient pas vraiment fait de recherches et pensaient juste que c'était une bonne idée cette école. La lettre venait d'une personne qu'il ne connaissait pas. Juste disant " Pensez que la rentrée est très prochainement. Votre fille bénéficiera d'un nouvel enseignement, celui des sorciers. Choisissez bien son école, elle y restera 7 ans." et quand elle avait appris l'existence de BeauxBâtons en début d'année elle ne s'était pas plus renseignée que ça. Mais quelque chose clochait...

- Lors du temps d'Harry Potter, pour le Tournoi des Trois Sorciers, l'école BeauxBâtons fut représentée par Fleur Delacour mais un des manuscrit disait que plusieurs filles et garçons étaient venu tenter leur chance. Provenant toujours de ce collège-lycée... C'est bizarre, il on donc changé les "règles" pour y accéder. Enfin passons ce n'est qu'un simple détail !

Après tout, ses parents avaient raison de la faire profiter des joies de la vie et de ne pas la faire aller à une école simplement de filles. C'était intéressant quand même d'être avec des garçons, même si parfois ils se montraient bête !
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Un coin tranquille

Message par : Rachel Ester Pasca, Sam 2 Avr - 20:48


Au loin, le soleil commençait à décliner à l’horizon et la température chuta d’un coup. Maintenant qu’elle savait que Chloris était une moldue, Rachel n’hésita pas à sortir son téléphone, cadeau de noël de son petit frère. Quand elle voyait ce qu’elle avait dépensé pour lui en retour ça lui faisait tout drôle. Mais comment aurait-elle put prévoir qu’il exploserait son porte-monnaie cette année ?

16h48. Il n’était pas très tard, mais en hiver le soleil avait la mauvaise habitude de se coucher extrêmement tôt. C’était d’ailleurs le seul trait de caractère que la verte pouvait reprocher à cette saison. Et encore… il était peut-être fatigué d’avoir trop brillé en été ? Elle n’avait pas le droit de juger comme ça sans savoir. A elle aussi il lui arrivait de ne pas sortir de son lit de week-end.

- Lors du temps d'Harry Potter, pour le Tournoi des Trois Sorciers, l'école BeauxBâtons fut représentée par Fleur Delacour mais un des manuscrits disait que plusieurs filles et garçons étaient venus tenter leur chance. Provenant toujours de ce collège-lycée... C'est bizarre, il on donc changé les "règles" pour y accéder. Enfin passons ce n'est qu'un simple détail !

Rachel haussa les sourcils, yeux grand ouverts. Là, la petite lui posait une colle. L’histoire n’avait jamais été son fort et pour être honnête la seule chose qu’elle savait de BeauxBatons c’était la couleur de leurs uniformes, le fait qu’il s’agisse d’une école de fille ainsi que son emplacement géographique. Et encore, cette partie là était assez… floue. Quant au tournois dont lui parlait la blonde, elle n’en savait que ce qu’elle en avait entendu dans les couloirs ou par certains de ses camarades.

- Il va bientôt faire nuit, on devrait rentrer, souria la brune.

Rejoindre l’agitation de château ne lui était pas plus agréable que ça, mais s’il y avait bien une chose dont Rachel était certaines, c’était qu’elle ne voulait pas traîner près de la forêt de nuit !

FIN du RP pour moi

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Chloris Hareka
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Un coin tranquille

Message par : Chloris Hareka, Dim 3 Avr - 13:55


L'air était devenu froid, les reflets du soleil sur le lac s'estompait peu à peu. Le soleil n'allait pas tarder à se coucher, Chloris s'était relevée et ses cheveux suivaient le chemin du vent (comme pocahontas dans "l'air du vent"). Rachel désormais rassurée de savoir qu'elles étaient toutes deux moldues, sortit son téléphone et regarda quelque chose. Quant à la blonde, son portable était resté dans son dortoir, bien caché dans sa valise. A vue de nez il devait être 17h et le soleil se baissait de plus en plus. Ainsi que la température, elle aussi commençait à chuter... Et malheureusement il était temps que les deux jeunes filles se quittent.

- Il va bientôt faire nuit, on devrait rentrer. conseilla la Serpentard en souriant.

Il fallait déjà rentré et c'était bien dommage... Elles allaient se quitter et rentrer chacune de son côté. Cette après-midi avait été merveilleuse et riche en rencontre, c'est ce qui plaisait à Hareka. Rencontrer des gens, faire connaissance, parler d'eux et d'elle... Mais il fallait se quitter un jour où l'autre et la le soleil déclinait plus vite que prévu. L'après-midi était passée très rapidement, beaucoup trop vite à son goût.

- Merci encore pour cette après-midi, j'espère que l'on aura l'occasion de se revoir ! J'ai adoré piapiater avec toi et je te souhaite une bonne soirée !

C'est en souriant qu'elles firent le chemin ensemble jusqu'au château avant de se rendre chacune vers leur salle commune et vaquer à leur occupations. Son livre toujours à la main, elle reprit sa lecture en pensant à cette belle journée.


Fin du RP (sujet libre)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Un coin tranquille

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 8

 Un coin tranquille

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: Le Lac-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.