AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: La Tête de Sanglier
Page 4 sur 6
L’ Arrière-Cours
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Rachel Ester Pasca
Serpentard
Serpentard

Re: L’ Arrière-Cours

Message par : Rachel Ester Pasca, Lun 19 Sep 2016 - 21:16


RP avec Alexander Hurtson

Rachel n’était pas très à l’aise. Cela n’avait évidement rien à voir avec son partenaire, qu’elle trouvait plutôt adorable de lui avoir proposé un verre. Ça ne lui arrivait pas souvent. En fait, c’était même la première fois. Cependant, bien plus que la fierté et l’ivresse des premières fois, c’était la peur qui accaparaient les pensées de la dernière année, puis qu’elle n’avait plus remis les pieds dans un bar sorcier depuis les attaques.

La serpentard était d’ordinaire plutôt casanière, entre les cours et ses différents jobs, elle ne prenait que rarement le temps de sortir profiter de sa jeunesse. Enfin, elle le savait bien-sûr, mais sans doute moins souvent que ses camarades du même âge. Quoi qu’il en soit, la dernière fois qu’elle était entrée dans un bar sorcier donc, un mangemort c’était amusé à tout faire exploser. De ce fait, elle ne pouvait pas retirer le masque rouge de sa tête, allant même jusqu’à l’apercevoir brièvement dans un coin sombre ou derrière elle juste avant d’entrer.

Tout ceci se passait cependant dans sa tête, elle en était bien conscience. C’était pourquoi Rachel ne laissa rien paraître que son sourire ou peut-être sa fatigue. Encore une fois, la journée avait été longue.

- On s’installe là ?

Question rhétorique plus qu’autre chose, Rachel prenait déjà la chaise pour la tirer et s’asseoir. C’était la première fois qu’elle mettait les pieds dans ce bar et elle n’était pas mécontenta d’y trouver un petit coin à l’écart et à l’extérieur. Il faisait encore relativement beau, il fallait en profiter.
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Hurtson
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: L’ Arrière-Cours

Message par : Alexander Hurtson, Mar 20 Sep 2016 - 21:16


Tu étais donc sorti de la boutique accompagné de la Serpentard un peu plus âgée que toi. Tu étais malgré tout quand même soulagé qu'elle t'ai répondu par l'affirmative car se prendre un râteau n'est jamais bien agréable, même en petit comité. Sur le chemin qui mène à la tête de Sanglier, tu te dis que ce n'était finalement peut-être pas une si bonne idée que ça en avait l'air de l'inviter au bar. Ce n'est pas la question de l'argent qui te gène, tu sais que tu as de quoi payer vos consommations, mais plutôt le fait que tu lui aies lancer l'invitation sur un coup de tête, sans réfléchir. Mais il est maintenant trop tard pour faire demi tour sans paraître trop grossier. Tu décides donc de jouer le jeu jusqu'au bout et de continuer sur ta lancée.

En plus, cela faisait longtemps que tu n'étais pas sorti avec des gens de ta tranche d'âge et cela te ferrait le plus grand bien, surtout avec une donzelle comme celle-ci. Peut-être que malgré la différence d'âge, elle te trouverait à son goût qui sait. Au mieux tu lui plais, au pire tu auras passé un bon moment, le moyen terme étant que vous restiez en contact. Pendant que tu divagues sur la façon dont votre relation pourrait évoluer, vous arrivez au bar dont elle pousse la porte. Tu la vois se diriger vers la porte donnant sur l'arrière-cour et jeter un bref coup d'œil inquiet vers un recoin. Tu regardes à ton tour et n'y voit rien. Elle a du avoir une hallucination.

Elle pénètre dans la cour, se plante devant une table et te dis:

- On s’installe là ?

Elle tire la chaise et s'assoit. Tu fais de même tout en répondant:

- Bien sûr, on est très bien ici à l'extérieur. Je peux te tutoyer? Après tout on a presque le même âge. J'y pense mais on ne s'est même pas présenté! Moi c'est Alexander Hurtson, je suis en cinquième année. Qu'est-ce que je te payes?

Galanterie oblige, tu ne vas jamais au bar avec une fille sans payer la note, surtout si c'est toi qui a lancé l'invitation. Il ne reste plus qu'à espérer qu'elle ne prenne pas quelque chose de trop cher, même si tu as assez pour lui payer au moins une dizaine de tournées. Enfin bon, de toutes façons, tu ne vas pas lui dire de prendre une boisson peu chère, ce serait passer pour un goujat et cela ne te ressemblerait pas. En attendant sa réponse, tu réfléchis à ce que toi tu vas bien pouvoir boire.


Bouh!:
 


Dernière édition par Alexander Hurtson le Mer 19 Avr 2017 - 18:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: L’ Arrière-Cours

Message par : Rachel Ester Pasca, Mer 21 Sep 2016 - 19:54


Le cadre était plutôt agréable et s’il n’y avait pas eu cette petite voix dans sa tête qui lui rappelait que tout pouvait basculer à tout moment, Rachel aurait put se surprendre à se détendre. Le jeune homme semblait d’agréable compagnie, pour le moment elle n’avait pas à s’en plaindre en tout cas. Un poufsouffle ou un gryffondor sans doute. Peut-être même plus gryffondor vu l’audace qu’il avait eu en l’invitant, d’autant qu’elle avait toujours eu pas mal d’atomes crochus avec les rouges. Aussi surprenant que cela puisse paraître vu sa propre maison.
Non vraiment, la verte aimait vraiment bien cette petite terrasse, aussi petite était-elle. Le dépaysement était assez impressionnant et les nombreuses plantes présentes avaient sa préférence. C’était plus agréable qu’à l’intérieur, chose non négligeable dans la mesure où les bars n’avaient jamais été son univers. Comme dit, Rachel était d’ordinaire plutôt casanière même si elle se forçait à sortir un peu plus. Finir vieille fille n’était pas une option et elle savait bien que c’était le moment ou jamais de profiter de la vie. C’était maintenant qu’elle devait aller de l’avant et oublier tout ce qu’il s’était passé, sinon il serait trop tard.

- Bien sûr, on est très bien ici à l'extérieur. Je peux te tutoyer? Après tout on a presque le même âge. J'y pense mais on ne s'est même pas présenté! Moi c'est Alexander Hurtson, je suis en cinquième année. Qu'est-ce que je te payes ?

Se tutoyer ? La serpentard n’avait même plus le souvenir de l’avoir vouvoyer. Quoi que… si ! A la boutique, quand il n’était encore que client. Normal après tout. Donc oui, d’accord pour faire usage du « tu ».

- Rachel. Dernière année.

C’était bizarre de toujours devoir décliner son nom/prénom et année en cours à chaque fois qu’elle rencontrait quelqu’un. Chez les moldus, le prénom suffisait généralement amplement, surtout au début. Rachel ne parvenait pas à se dire qu’elle devait dire son nom de famille à chaque fois, du coup elle ne le faisait pas. A la place elle jeta plutôt un œil rapide à la carte avant de se décider :

- Un lait de Poule, ça à l’air pas mal.

Le prix aussi était pas mal, pas trop cher, c’était ce qu’il fallait. Radine comme pas possible, elle ne pouvait s’empêcher de regarder et de choisir grâce ou à cause du prix même quand elle ne payait pas. Sait-on jamais, Alexander avait peut-être le même problème qu’elle concernant l’argent. Néanmoins, pour une fois la chance était de son côté, parce qu’elle n’avait pas eu besoin de refréner ses envies, le lait étant ce qu’elle aurait prit de toute manière.

- Et donc tu es un amateur de farces et attrapes ? Tu à déjà une petite idée de la personne qui te servira de cobaye avec ce que tu as acheté ?

Elle pensait surtout aux potions « fait-maison », puisque le reste devait probablement lui être destiné. Quoi que, la cape pouvait très bien être un cadeau tout comme le jeu d’échec d’ailleurs. Mais… pourquoi le fait de penser à des cadeaux lui rappelait-il soudain qu’elle n’aurait plus jamais besoin d’en faire à sa famille ? Ce n’était pas malin, voila que son petit frère lui manquait à présent… « Ne pleure pas, ne pleure pas, ne pleure pas ».

Rachel fit vite-fait mine d’essuyer le dessous de son œil droit pour vérifier que son maquillage ne coulait pas. Puis fit l’autre le plus naturellement du monde avant de sourire à son charmant et audacieux partenaire. Le pauvre ne savait vraiment pas dans quoi il avait embarqué.
Revenir en haut Aller en bas
Merry K. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: L’ Arrière-Cours

Message par : Merry K. Harper, Dim 25 Sep 2016 - 17:28


Réponse à Rachel & Alexander


La journée était bonne pour la Tête de Sanglier qui se voyait être remplie de clients à toute heure. Quand l'un sortait, deux rentraient et ça, c'était bon pour les affaires. Tout sourire et de bonne humeur, Merry ne perdait alors pas de temps pour servir les personnes qui arrivaient ou celles qui réclamaient à nouveau un verre. Ce n'était pas grave ! Si l'argent rentrait, elle aurait peut-être une petite prime de fin d'année après tout. Et ces deux clients qui venaient de faire leur entrée allaient eux aussi y participer. Ils se dirigeaient vers l'arrière-cours, alors la rouquine pouvait servir les quelques clients qui lui restaient dans la salle principale avant d'aller voir si tout se passait bien à l'extérieur.

Merry s'avança finalement vers l'arrière-cours après avoir terminé ce qu'elle avait à faire, simplement afin de jeter un oeil au Botruc qui surveille l'endroit confiné pour être sûr que tout se passe bien. Mais c'est avec étonnement, qu'elle constata que les deux clients qui étaient entrés il y a un moment déjà dans l'auberge n'avaient pas encore utilisé le distributeur. Fronçant les sourcils, la jolie rousse haussa les épaules et s'approcha d'eux pour prendre leur commande. Tout le monde était servi dans la salle principale et personne n'avait l'air d'avoir besoin d'elle alors, elle avait bien le temps pour ça.

- Bonjour ! Je peux vous servir quelque chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Hurtson
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: L’ Arrière-Cours

Message par : Alexander Hurtson, Mar 27 Sep 2016 - 21:24


HRPG: Désolé pour le temps de réponse un peu long mais les profs nous ont bombardés de devoirs. J'essaierai d'être plus réactif la prochaine fois.

Tu lèves les yeux de la carte quand elle te répond:

- Rachel, Dernière année.

Ouf! Le point positif est qu'elle n'est pas beaucoup plus vieille que toi, tu as encore tes chances. Elle attrape la carte que tu viens de poser sur la table, y jette un rapide coup d'œil et t'annonce:

- Un lait de Poule, ça à l’air pas mal.

Un lait de poule? Curieux tu reprends la carte afin de t'informer de ce que c'est. Elle a plutôt bon goût, ça doit être sympa. Néanmoins tu hésites avec une bieraubeurre... Décidant de changer de d'habitude tu te décides pour le lait de poule. Et puis si cela est trop fort pour toi, tu n'auras qu'à dire que tu n'aimes pas le goût. Il vaut mieux ça que passer pour un pauvre jeunot qui ne supporte pas l'alcool. Tout à coup, un éclair de conscience te fait te demander ce que tu fais là, au bar entrain de commander de l'alcool avec une fille plus âgée que toi. Décidément, l'ancien Alexander a bel et bien disparu. Après tout, si tu veux devenir un jour un grand sorcier, il faut bien sortir avec des gens histoire de sociabiliser, vaincre sa timidité et se faire des contacts dans le monde magique. Qui c'est qui est-ce que cette fille peut bien te faire rencontrer. Tu la regardes d'un air sûrement un peu bizarre lorsqu'elle te demande l'air de rien:

- Et donc tu es un amateur de farces et attrapes ? Tu à déjà une petite idée de la personne qui te servira de cobaye avec ce que tu as acheté ?

En voilà une bonne question...

- Pour tout te dire, j'en ai vraiment aucune idée... La cape me servira sûrement pour faire le mariole dans des fêtes ou des rassemblements, les échecs sont pour mon usage personnel et les potions seront sûrement utilisées sur la personne qui se trouvera à côté de moi quand l'envie me prendra de m'en servir.

A ce moment là, une serveuse pénètre dans la petite cour et s'avance vers vous pour prendre vos commandes:

- Bonjour ! Je peux vous servir quelque chose ?

- Bonjour, on va vous prendre deux laits de poules ainsi que... Tu jettes un regard sur la carte et choisis le premier accompagnement que tu vois. ... une assiette de pancakes au sirop d'érable s'il vous plaît.

Puis tu te retournes vers Rachel afin de reprendre la conversation. Tu remarques qu'elle finit se s'essuyer un œil, sûrement une poussière. Tu reprends donc ta phrase là où tu l'avais laissée:

Pour ce qui est de mon amateurisme de farces et attrapes on ne peut pas vraiment dire. Disons que si je passe devant un magasin et que quelque chose me plaît, je le prends. Au fait, ça ne te dérange pas les pancakes? Je ne t'ai même pas demandé.

Au moment où tu finis ta phrase tu te rends compte que ce qui t'a plu dans le magasin et que tu as emmené pourrait très bien être elle... Espérons tous qu'elle ne l'ai pas saisi comme ça. Décidant d'effacer le malaise tu cherches un autre sujet sur lequel embrayer.

- Tu aimes bien le Quidditch?

Et crotte, quel gros naze tu fais. En plus de venir d'utiliser un sujet complètement bateau qui va te faire passer pour soit un gros lourd soit un mec complètement niais tu viens de la lancer sur un domaine dont tu te fiches comme de l'an 40 et dans lequel tu ne connais rien. Décidant de rattraper le tir, tu enchaînes:

- Moi j'ai horreur de ça. Mais c'est ce qui fait mon charme, j'aime me distinguer des autres.

Dissiper le malaise en essayant de paraître sur de soi, une technique comme une autre quoique un peu bancale...
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: L’ Arrière-Cours

Message par : Rachel Ester Pasca, Dim 2 Oct 2016 - 18:10


« T’es vraiment bizarre » pensa-t-elle d’elle-même. La timidité avait toujours été l’un de ses trais de caractères les plus marqués, principalement face aux hommes. Cependant, face à Alexander aujourd’hui, face au directeur des gryffondors il y a un mois et face à J.B. encore un mois avant, il n’y avait pas eu une seule once de peur dans son regard. Qui aurait put deviner que la dépression la rendrait S*l*pe ? Mais les attentas l’avait rendu moins… prévoyante, plus téméraire.

- Bonjour ! Je peux vous servir quelque chose ?


Rachel lui sourie gentiment en hochant la tête en signe de salutation. Merry semblait radieuse aujourd’hui. Certes elles ne se connaissaient pas réellement, mais cela n’empêchait pas la verte de la trouver sympathique depuis qu’elle lui était venue en aide face à McKinley. Le démon. Une chance qu’il eut été viré celui-là…

- Bonjour, on va vous prendre deux laits de poules ainsi que... une assiette de pancakes au sirop d'érable s'il vous plaît.

L’étudiante fini d’essuyer ses yeux pour que personne ne discerne leur brillance nouvelle. Pleurer en public n’était, contrairement aux fait de batifoler avec des inconnus, pas devenue une habitude malgré tout ce qui avait bien put se passer dans sa vie récemment. Si seulement elle pouvait oublier pour repartir à zéro. Mais c’était trop risqué…

- Pour ce qui est de mon amateurisme de farces et attrapes on ne peut pas vraiment dire. Disons que si je passe devant un magasin et que quelque chose me plaît, je le prends. Au fait, ça ne te dérange pas les pancakes ? Je ne t'ai même pas demandé.

- Non c’est bon,
répondit-elle avant que celui n’enchaine en lui posant une question sur le quidditch pour finir par dire qu’il n’aimait pas du tout ce sport.

Dès lors, un petit sourire narquois et moqueur vînt se loger sur les lèvres de la dernière année. Ce n’était pas méchant, juste un sourire relativement banal que beaucoup avait dans sa salle commune et qu’elle avait adopté avec les années en bonne suiveuse qu’elle était. C’était néanmoins vrai ce que disait Alexander, Rachel trouvait ça autant original qu’étrangement mignon qu’il n’aime pas le quidditch. En règle générale ce sport faisait l’unanimité.

- Je vais te décevoir, mais personnellement j’adore le quidditch. En fait je suis même bateuse pour Serpentard.

« En compagnie de Dieux vivant » termina-t-elle pour elle-même. Et qu’on ne lui dise pas que ce n’était pas vrai. Dans les autres équipes elle n’avait pas vérifié, mais chez les serpentards Rachel aurait presque put croire que sans un certain standing on ne pouvait pas être sélectionné. Cependant elle avait été prise alors cette théorie tombait à l’eau, l’étudiante étant incapable de se croire « supérieure ».

- Cela dit je n’ai pas très envie de parler de ça, dis-moi plutôt ce qui t’a poussé à m’inviter ? Si je peux te faire un aveu, c’est la première fois que ça m’arrive.
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Hurtson
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: L’ Arrière-Cours

Message par : Alexander Hurtson, Dim 2 Oct 2016 - 18:38


Elle te répond que les pancakes ne la dérangent pas. Et voilà, comme tu le devinais, un petit sourire moqueur apparaît à la commissure de ses lèvres. A son regard, tu comprends que tu es plus passé pour le novice tout choupinet que pour le gros beauf. Le truc c'est que cette image ne te convient pas du tout et que tu n'en veux pas. Toujours affublé de cette expression elle te répond:

- Je vais te décevoir, mais personnellement j’adore le quidditch. En fait je suis même bateuse pour Serpentard.

Ben écoute, tant pis pour toi ma belle mais si jamais on doit aller plus loin tous les deux, ne t'attends pas à me voir t'encourager. Car en plus de détester cela, si je devais encourager une équipe ce serait celle des pouffys. Oulala, tu commences à t'imaginer des choses qui ne feront que te décevoir si elles ne se passent pas. De plus, tu es juste là pour prendre du bon temps, il arrivera ensuite ce qu'il arrivera. Alors que tu t'apprêtais à répondre, elle reprend:

- Cela dit je n’ai pas très envie de parler de ça, dis-moi plutôt ce qui t’a poussé à m’inviter ? Si je peux te faire un aveu, c’est la première fois que ça m’arrive.

Ah! Enfin un sujet sérieux. La première fois! Comment cela est-il possible? Une si jolie fille devrait pourtant avoir des prétendants. Sauf si elle a un caractère de cochon et que tout le monde à Poudlard est au courant sauf toi. En tous cas, pour l'instant elle est plutôt sympa avec toi donc pas la peine de te monter le bourrichon. Que lui répondre? Tu réfléchis rapidement et enchaînes:

- Tu as raison, moi non plus. Disons que j'ai vu une jolie jeune fille à l'air un peu triste seule dans une boutique et que je me suis dit qu'un peu de compagnie, ne lui ferait pas de mal. C'est sûrement mon côté chevalier. Dis-tu en prenant un ton ironique. En ce qui concerne la première fois, faut un début à tout. Tu verras, on prend vite goût à passer du temps avec les jeunes de son âge. A mon tour de te poser une question: Qu'est-ce qui t'a poussé à accepter cette invitation?
Revenir en haut Aller en bas
Merry K. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: L’ Arrière-Cours

Message par : Merry K. Harper, Dim 2 Oct 2016 - 18:49


Réponse à Alexander Hurtson & Rachel Pasca


Comme la journée marchait bien ! Tout allait comme sur des roulettes pour Merry qui ne cessait de servir des personnes différentes au fil de la journée. La Tête de Sanglier ne désemplissait pas d'ailleurs et la rouquine se demandait s'ils allaient avoir assez de place pour tout ce petit monde. Au pire, ils pourraient toujours les faire boire et manger debout, mais ce n'était pas très confortable à vrai dire. Enfin, tant pis. Si l'auberge marchait bien, elle s'en fichait pas mal la petite Harper. Même si techniquement le client était roi. Ca dépendait de la personne à vrai dire. Bref.

Deux clients avaient justement choisit la tranquillité de l'arrière cours pour se poser et la rouquine était passé voir si tout se passait bien, constatant assez rapidement qu'ils ne s'étaient pas servi du distributeur automatique. Dommage. Mais pas grave ! Alors la jeune fille n'avait pas hésité plus longtemps et s'était empressée de prendre leur commande, notant à la va vite sur son carnet ce que son client lui disait. Allez hop c'était parti !

Retournant aux fourneaux, Merry versa dans deux verres du lait de poule ainsi que le peu d'ingrédients nécessaires à la préparation de la boisson, avant de mettre quelques pancakes sur une assiette, qu'elle garnit d'une bonne dose de sirop d'érable. Puis elle retourna dans l'arrière-cours avec le tout en main et déposa l'assiette ainsi que les deux verres sur la table. Ne restait plus qu'à recevoir les sous-sous et elle pourrait repartir et les laisser tranquille !

- Et voilà, ça fera 8 mornilles s'il vous plait !



Consommations :
 


Dernière édition par Merry K. Harper le Dim 2 Oct 2016 - 19:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: L’ Arrière-Cours

Message par : Rachel Ester Pasca, Dim 2 Oct 2016 - 19:16


Non seulement c’était la première fois, mais en plus elle ne croyait pas trop au côté « gentil » de la chose. Sa paranoïa la forçait à croire non seulement qu’un mangemort était peut-être caché non loin, mais qu’en plus le petit Alexander avait quelque chose derrière la tête. Et pas forcément quelque chose de particulièrement gentil. M’enfin, Rachel n’était pas prête non plus à avouer la part de folie qu’il y avait en elle. Ou en tout cas pas cette folie là. En fait, même Gwen qui était pourtant sa plus vielle amie ne devait pas avoir conscience de cette part d’elle-même. Alors elle continue simplement de sourire comme toujours et lui pose la question qui la perturbe depuis qu’elle a quitté la boutique.

- Cela dit je n’ai pas très envie de parler de ça, dis-moi plutôt ce qui t’a poussé à m’inviter ? Si je peux te faire un aveu, c’est la première fois que ça m’arrive.

Le jeune intrépide sembla vouloir répondre, mais Merry revînt à ce moment pour les servir. Une chose était  sûre, on ne pouvait rien reproché au service dans cet établissement. Vu le coin reculé, Rachel aurait même plutôt pensé qu’elle tarderait à goûter à son lait de poule. Rachel la gratifia d'ailleurs d'un nouveau sourire.

- Tu as raison, moi non plus. Disons que j'ai vu une jolie jeune fille à l'air un peu triste seule dans une boutique et que je me suis dit qu'un peu de compagnie, ne lui ferait pas de mal. C'est sûrement mon côté chevalier.

Rachel ria doucement, sensible aux compliments qu’il lui servait. Ce n’était vraiment pas quelque chose d’habituelle pour elle et qui sait si elle pourrait un jour s’y faire. Alexander l’impressionnait néanmoins quand à son calme, sa répartie ou même son courage. Il faisait aujourd’hui ce qu’elle-même ne serait sans doute jamais capable de réaliser.

- En ce qui concerne la première fois, faut un début à tout. Tu verras, on prend vite goût à passer du temps avec les jeunes de son âge.

La verte continua à sourire sans rien montrer, mais elle peinait à comprendre cette phrase. Donnait-elle vraiment l’impression d’une fille coincé qui ne sort jamais ? Certes elle était plus casanière que la moyenne, mais elle n’avait pas souvenir de lui en avoir parler et elle était peut-être la sorcière la plus sociable de tout serpentard.

- A mon tour de te poser une question: Qu'est-ce qui t'a poussé à accepter cette invitation ?

Bonne question. Vraiment très bonne ! Seul hic, c’était que Rachel n’en connaissait pas vraiment la raison. Elle improvisa cependant une réponse qu’elle jugeait convenable et pas très éloignée de la réalité, un peu comme celle qu’elle lui avait donnée à Waddiwasi sur ses articles.

- Ton audace sans doute. C'est quelque chose que j'admire et je ne m’y attendais pas vraiment. Contrairement à ce que tu sembles penser, ce n’est pas de passer plus de temps avec les gens de mon âge dont j’ai besoin. C’est de reprendre goût à ce genre d’activité.
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Hurtson
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: L’ Arrière-Cours

Message par : Alexander Hurtson, Sam 15 Oct 2016 - 19:01


HRP: Dobby est vraiment désolé pour le retard! Dobby va se coincer les oreilles dans la porte du four! Nan plus sérieusement, veuillez m'excuser pour ce temps de réponse mademoiselle.

Pendant que votre discussion, la serveuse est venue vous apporter vos consommations. Elle pose les consommations entre vous deux et te demande l'argent. 8 mornilles? Tu ne t'en sors pas trop mal. Tu sors donc ta bourse de ta cape et en extraies les pièces d'argent demandées. Tu les lui donnes et te retournes vers Rachel. Celle-ci n'a pas l'air insensible à tes compliments, en effet elle vient de sourire. Quand tu lui demandes ce qui l'a poussé à accepter l'invitation, elle semble mettre un peu de temps pour te répondre. Puis elle finit par lâcher:

- Ton audace sans doute. C'est quelque chose que j'admire et je ne m’y attendais pas vraiment. Contrairement à ce que tu sembles penser, ce n’est pas de passer plus de temps avec les gens de mon âge dont j’ai besoin. C’est de reprendre goût à ce genre d’activité.

Pendant qu'elle te répond, tu prends un pancake et croque dedans à pleines dents. Le hic, c'est que tu as oublié qu'ils étaient recouverts et bien imbibés de sirop d'érable et la substance collante et sucrée te dégouline de partout sur la bouche et les mains. Tu t'arrêtes net, en te disant que tu devais avoir vraiment l'air stupide. Puis, sans vraiment savoir pourquoi tu éclates de rire. Un rire tonitruant tout sauf discret. Heureusement que vous n'êtes que tous les deux dans la cour, sinon merci l'embarras. Bref, tu essayes de reprendre tes esprits du mieux que tu peux et essuies le sirop autour de ta bouche grâce à ta serviette. Messieurs dames, ceci était la leçon numéro une sur comment passer pour un blaireau. Cette leçon marche même si vous êtes un Poufsouffle. Essayant, de reprendre la conversation là ou vous l'aviez laissé, tu enchaînes:

-Excuse-moi si c'est peut-être trop intime et je comprendrais si tu ne veux pas répondre mais pourquoi dis-tu reprendre goût? En tous cas, sache que je passe là un très bon moment.

Tu te penches sur la table, attrapes ton verre et recales au fond de ton siège. Tu portes la boisson à tes lèvres et le goût te plait plutôt bien. Tu attends sa réponse tout en continuant à boire.
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: L’ Arrière-Cours

Message par : Rachel Ester Pasca, Sam 22 Oct 2016 - 20:48


C’était étrange cette sensation que Rachel avait au creux du cœur, cette impression d’être vide de toute émotion. L’étudiante continuait à sourire aux personnes qui l’entouraient, faisait des efforts pour parler et continuer à être la même. Cependant elle ne pouvait nier que quelque chose s’était brisée en elle. Ce qui lui restait d’innocence peut-être ? Ou peut-être était-ce la nouvelle elle qui venait simplement de terminer son ancienne elle à coup de hache dans le crane ?

La verte détailla pour la première fois de la soirée un peu plus Alexander. Il était plutôt chou et c’était un compliment. Quelque chose dans son regard ou dans son attitude semblait toute fois trahir un côté tête-à-claque autant admirable que répréhensible. Un peu lèche-botte peut-être ? Ou trop bien élevé ? Dans d’autre circonstance, Rachel se serait peut-être laissé charmé, parce qu’après réflexion, la verte semblait déceler une espèce de jeu de séduction. Après tout on invitait rarement une fille à boire un verre juste pour le plaisir de dépenser son argent pour une inconnue. D’autant plus qu’il avait réussit à la faire rire, en s’en mettant partout. Même si elle n’avait pas ris aussi fort que lui.

- Excuse-moi si c'est peut-être trop intime et je comprendrais si tu ne veux pas répondre mais pourquoi dis-tu reprendre goût ? En tous cas, sache que je passe là un très bon moment.


Elle aussi, dans le fond, elle passait un bon moment, quand-bien même elle n’était pas tout à fait capable de l’apprécier à sa juste valeur. Parce qu’on retenait plus facilement les mauvais souvenirs que les bons, à croire que le but de chacun était de souffrir. On se cherchait des raisons pour aller mal et prouver au monde que nous aussi on a des choses à regretter, à effacer, à oublier… Mais c’était faux. Bien souvent c’était faux. Jusqu’à que ce le malheur nous trouve vraiment. Et aujourd’hui regardé où Rachel en était… Plus de famille, très peu d’amis proches, une dépendance au filtre de paix, beaucoup de cauchemars, deux attaques de mangemorts à oublier et un masque rouge sang qui ne quittait jamais son esprit. Il est où le bonheur ? Il est où ?

- Disons sans rentrer dans les détails que j’étais de nature plus enjouée avant. C’est bien simple, j’étais la caricature parfaite d’un poufsouffle dans toute sa splendeur et sa bonté d’âme ! Mais récemment il y a deux, trois événements qui m’ont changé et je peine un peu à redevenir celle que j’étais. Si toute fois c’est possible.

Voila, Alexander n’avait pas réellement besoin d’en savoir plus. Elle avait été quelqu’un, maintenant elle était autre chose. Maintenant elle était un serpent. Le serpent que la fleur avait caché toutes ces années et qui maintenant que la fleur a fané n’avait plus de cachette. Un serpent qui apprenait doucement à vivre dans se monde et qui en avait encore un peu peur. Peur des plus grands serpents, peur des prédateurs et peur des lieux sombres où les autres pouvaient se cacher pour attaquer. C’était surtout pour ça que Rachel annonça son départ imminent au jeune brun. Le Lait de Poule à peine vidé de moitié –le mélange du lait et du rhum avait quelque chose de répugnant –elle s’expliqua :

- J’ai passé un très bon moment aussi. Cela dit, il commence à être tard et je n’ai pas très envie de faire le chemin dans le noir. J’espère que tu ne m’en veux pas ?

Petite grimace compatissante. Elle était vraiment désolée de l’abandonné ainsi après ce qu’il avait fait, mais la peur justifiait le moyen.

- On se croisera sans doute à Poudlard ?

« En journée j’aurais peut-être moins peur ».

FIN du RP pour moi
Revenir en haut Aller en bas
Castielle Colt
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: L’ Arrière-Cours

Message par : Castielle Colt, Mer 19 Juil 2017 - 13:35


[RP libre, venez nous rejoindre ~]

[LA d'Azura accordé]


Castielle était tombée sur la petite quelques jours plus tôt. Elles s'étaient croisées et avaient plus ou moins sympathisé. C'était une petite Gryffondor, mais pas celle que Castielle avait perdue dans les cachots lors de son premier jour de classe ! Non c'en était une autre. Une petite brune, aux yeux bruns (la première Anglaise qu'elle rencontrait et qui n'avait pas les yeux bleus ou verts !) et elle était plutôt du genre désabusée de la vie. Toujours à paraître extrêmement ennuyée de tout ce qui l'entoure.

Ce qui avait fait que les deux filles s'entendent bien était que Castielle s'emportait souvent dans des grandes tirades enflammées quand elle parlait de quelque chose qui la passionnait, et cela avait l'air de plaire à la petite Gryffondor. Surtout quand elle parlait d'Amérique. C'était de toute évidence nouveau pour la petite Azura Davos, et tout ce qui était nouveau semblait la sortir de son état de désintéressement total qui est le sien d'habitude.

Castielle aimait avoir un auditoire réceptif, et Azura était parfaite pour ça. Elle ne saurait dire ce qui se passait dans la tête de la petite sorcière quand elle l'écoutait, mais ce qui est sûr c'est qu'elle l'écoutait attentivement. Qu'elle soit d'accord avec Castielle ou non ne semblait pas être un paramètre important à ses yeux. Ou alors elle le cachait très bien !

Toujours est-il que dernièrement Castielle avait remarqué que sa petite Gryffondor était retombée dans une forme de mélancolie et avait décidé de la sortir de là. Sortir, à prendre au propre comme figuré puisqu'elle comptait profiter d'un jour de congé pour l'emmener à l'extérieur du château.
Du changement et du grand air ; ça ne pouvait que lui faire du bien !

Elle l'emmena à Pré-au-lard en début d'après-midi. Lors du voyage Castielle essaya de titiller la curiosité de son amie mais elle resta plutôt silencieuse durant le trajet. Une fois arrivée devant les Trois Balais elle s'arrêta et montra l'établissement avec un "Tadaaam!" et vit que cela fit sourire Azura.
Cependant ce sourire s'évapora assez vite quand elles voulurent entrer et se rendirent compte que l'établissement était bondé !
*Pas moyen, on ne peut pas rester ici... *
Heureusement Castielle avait une autre carte dans sa manche : "Viens, je connais un autre endroit !"

Elle tira Azura par la manche pour l'entraîner plus loin pendant que celle-ci grommela quelque chose que Castielle n'entendit pas.
L'Américaine se dirigeait vers la Tête de Sanglier. En étant persuadée que ça plaira encore plus à Azura que les Trois Balais !
*J'aurais du venir ici directement, elle qui déteste les trucs classiques, ici elle aura sa dose d'originalité !*

Castielle décida de refaire son coup du "Tadaaam" une fois devant la porte de la Tête de Sanglier, sauf qu'elle ajouta un petit "numéro 2" derrière.
Et comme espéré, cela fit son petit effet !

Elle ne laissa néanmoins pas le temps à Azura de détailler la devanture des yeux et l'emmena directement à l'intérieur. *Mieux vaut ne pas perdre de temps et se trouver une place tout de suite!*
Elles entrèrent et Castielle s'assura que la personne derrière le comptoir les avait bien vues se diriger vers l'arrière-cour.
Les deux sorcières repérèrent une table de libre et s'y assirent tranquillement.

"Nous voilà enfin installées ! Tu veux boire quoi ? C'est moi qui offre ~ " dit-elle à Azura en lui lançant un clin d’œil.
Revenir en haut Aller en bas
Azura Davos
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: L’ Arrière-Cours

Message par : Azura Davos, Mer 19 Juil 2017 - 14:42


[RP libre, ouvert à tous]

Je me suis faite trimballer à travers tout le village sans trop broncher. La Poufsouffle savait où elle allait, c'est déjà ça. Et même si on ne se connaît pas depuis très longtemps, la jaune m'avait bien cernée. Elle savait vaguement ce qui me plaisait ou non.

Franchement Castielle je l'aime bien. Elle parle beaucoup mais elle dit des trucs intéressants. Quand elle s'enflamme ce n'est pas pour dire des banalités, pour soutenir des idées reçues ou des discours tout faits. Sa vision des choses on sent qu'elle est réfléchie, pensée, remise en question encore et encore. Ça rend ses propos autant nuancés que tranchés, et donc ça les rend intéressants.
Que je ne sois pas d'accord avec ce qu'elle dit ou pas, on s'en fiche. C'est passionnant de voir et d'écouter des gens passionnés. Et Castielle est passionnée.
J'adore l'écouter, mais surtout la regarder.
Elle est vivante quand elle parle d'un sujet important. C'est rare. J'aime ça.

On passe par les Trois Balais. Mais c'est rempli de monde. On rebrousse chemin.
On marche encore et encore et encore... jusqu'à un autre endroit. La Tête de Sanglier !
"Waaw !"
Ça, ça me plait !! Mais la Poufsouffle ne me laisse même pas le temps de regarder et m'entraine à l'intérieur puis on se dirige vers l'arrière et on s'arrête enfin dans une arrière-cours.

C'est tranquille, il y a des plantes et même des livres un peu partout ! Génial !
Je vois Castielle qui s’assoit et je fais de même.

"Nous voilà enfin installées ! Tu veux boire quoi ? C'est moi qui offre ~ "
Je suis gênée. J'avais préparé un petit budget, au cas où, pour les boissons. Et puis ça m'ennuie un peu aussi parce que j'aurais l'impression de lui être redevable.

Dans ma famille on a toujours eu un rapport difficile à l'argent. Même si c'est un cadeau qu'on nous fait, on a l'impression que l'on doit offrir quelque chose en retour, de valeur plus ou moins équivalente. Un peu comme si on avait une dette involontaire envers cette personne qui ne souhaitait que nous faire plaisir.
Je sais c'est étrange, mais comme j'ai été élevée ainsi, j'ai toujours fait comme ça.
Du coup, quand Castielle me propose de m'offrir à boire je réponds tout de suite (en souriant, pour pas paraître trop crispée) : "Oh non, c'est gentil mais je préfère payer moi-même ! Ou alors c'est à charge de revanche, la prochaine fois ce sera moi qui invite !"

Puis mon regard repère quelque chose sur la chaise de la table d'à côté.
"Hé ! Ça te dit une partie d'échec ?"
Revenir en haut Aller en bas
Anna Schomann
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: L’ Arrière-Cours

Message par : Anna Schomann, Dim 23 Juil 2017 - 4:07


Je marchais seule dans les rues de Pré-au-Lard et dans cette journée de toute beauté, je m'étais retrouvé dans cet endroit très aléatoirement. J'étais perdue dans mes pensées, je voyais devant mes yeux les images de mon cerveau concernant une vache avec un chapeau. Pourquoi un chapeau, je ne le savais pas, mais ce chapeau lui ajoutait un charme sans égal. Je la voyais dans un champ où l'herbe était verte et tendre, où chacune de ses bouchées semblait délicieuse. Cela devait être bien d'être une vache, ne pas réfléchir, ne pas penser aux études, aux problème d’adolescents sans réelle importance. Pouvait-on devenir une vache ne serait-ce qu'une journée ?
Je m'installais sur une chaise au hasard car mes jambes avaient marché depuis Poudlard et commençaient à fatiguer. Le sport était vraiment dangereux pour la santé.
Revenir en haut Aller en bas
Ebenezer Lestrange
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: L’ Arrière-Cours

Message par : Ebenezer Lestrange, Dim 23 Juil 2017 - 4:17


Y avait Phoebe qui s'était tiré avec la caisse en quittant le navire. Bonus odeur de pisse sur l'affiche moche des phénix. Ou des aurors. Bref, quand Ebenezer avait constaté les dégâts, il avait vite fait balancé un #Incendio sur le bout de papier. Du coup ça avait senti le cramé et il préférait largement l'odeur. Maintenant, à coup de #Recurvite, il nettoyait l'arrière-cours en chantonnant une chanson de marins. Sauf qu'on pouvait pas balayer tranquille. Voilà qu'une meuf s'installait sur une chaise qu'il venait de nettoyer. Maintenant, elle allait être tout sale. Du coup il balança un #Wingardium Leviosa sur la chaise et un #Levicorpus sur la jeune fille. Kochon, le botruc ou créature du genre, je m'en souviens plus il est quatre heure du mat', se mit à rouspéter. Du coup il lui balança un #Silencio. Voilà, le silence c'était plus mieux. Il regarda la fille, voir si elle s'était pas rompue le cou. Ce serait salissant pour le sol quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Anna Schomann
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: L’ Arrière-Cours

Message par : Anna Schomann, Dim 23 Juil 2017 - 4:26


Cette vache me perturbait en fait, je n'arrivais pas à me la sortir de la tête. Ses petites oreilles bougeant au rythme du vent, ma mâchoire semblait être synchronisée avec cette musique éolienne. Une douce harmonie se dégageait de cette créature herbivore. Mais whaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah me voici envolée tel Peter Pan pour se rendre au pays imaginaire mais moi-même n'étant pas de ce pays-là, ainsi fini ma course.
Rêve ta vie en couleuuuuuur, c'est le secret du bonheuuuuur, rêveuh que tu as des ailes, hirondelle ou tourterelle, et là-haut dans le cieeeeeel : Tu t'écrases comme un Mer** sur le soooool !

Tentant de me relever douloureusement, je voyais un mec, planté au milieu tel un plot avec sa baguette à la main. Mais pourquoi, il volait quoi ? Je le regardais fixement attendant une réaction, mais je doutais qu'une parole de ma part donnerait une réaction normale.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: L’ Arrière-Cours

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 4 sur 6

 L’ Arrière-Cours

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: La Tête de Sanglier-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.