AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Le printemps de Comics 2021 : 10 albums à ...
Voir le deal
5.99 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres
Page 7 sur 10
Greenwich - Quartier de Londres
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
Adonys Montgomery
G. TechniqueHarryPotter2005
G. Technique
HarryPotter2005

Greenwich - Quartier de Londres - Page 7 Empty
Re: Greenwich - Quartier de Londres
Adonys Montgomery, le  Jeu 7 Sep - 19:01

La mousse commence à s'accumuler aux coins de ses lèvres et il semble avoir quelques difficultés à reprendre contenance. Voilà au moins qui devrait l'encourager à montrer un chouilla plus de respect ! Cependant, l'excuse qu'il me donne pour justifier son acte ne me convient toujours pas. Je ne remet pas en cause sa véracité, il faudrait vraiment être stupide pour trouver une excuse aussi pathétique, mais il faut sans doute l'être tout autant pour le faire en se disant que c'est une bonne idée.

« Tu fais comme tu peux ? Mais le problème est là justement : tu ne peux pas. Tu ne peux pas prendre le risque de révéler notre monde aux moldus, tu ne peux pas prendre le risque de te blesser ou de blesser autrui pour te divertir et enfin tu ne peux pas enfreindre les lois sans espérer en payer le prix. »

Je porte la main à mes tempes, cette discutions sans fin me fatigue ... il ne se rend définitivement pas compte des peines encourues pour ce genre d'actes. Si je l'amène au ministère en l'état il va passer une partie de sa jeunesse derrière les barreaux et sa baguette sera confisquée. Mais non, lui il est là à se pavaner ! Ou pas d'ailleurs, il reprend enfin la parole pour m'expliquer cet oubli de nom de famille... effectivement ça peut troubler. Si demain je venais à changer de nom je pense que je ferai moi aussi l'erreur pendant un moment.

Rangeant ma propre baguette dans la poche intérieur de ma robe, je m'installe confortablement face à lui et m’adoucit légèrement. Au moins, il n'est pas menteur ... à première vue au moins. C'est déjà ça, il est encore jeune et stupide comme on dit, mais un jeune stupide et honnête. Ça rattrape un peu l'affaire non ? On va dire que oui ... je tiens pas spécialement à briser son avenir ...

« Hum... je vois. Écoute Azaël, je ne tiens pas spécialement à t'envoyer en prison, mais sache que tes actes sont hautement répréhensibles. Si tu étais tombé sur un autre Auror ce soir, je ne miserai pas sur ta liberté à coup sûr tu vois ... réfléchit un peu avant d'agir, tu ne peux pas toujours faire ce qui te passe par l'esprit simplement parce que tu t'ennuis, tu comprends ? »

Azaël Peverell
Azaël Peverell
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Greenwich - Quartier de Londres - Page 7 Empty
Re: Greenwich - Quartier de Londres
Azaël Peverell, le  Lun 11 Sep - 20:16

Son discours est empli d'une bien-pensance qui t'écoeure. T'en as marre d'entendre à longueur de journée qu'il ne faut surtout pas toucher à ce précieux secret magique qui vous protège des méchants moldus. Parce que tu sais très bien que cette loi, c'est que du vent. Quelque chose pour vous contrôler, et c'est tout. Et en plus, là, tu ne l'as même pas mis en danger. Enfin, si les moldus étaient un peu plus futés, peut être qu'ils auraient grillé quelque chose. Mais là, ils étaient juste ébahis et tous contents. Tu vas quand même pas te taper un procès pour rendre les gens heureux non ? Toujours renfrogné, tu te contentes de lâcher :

- J'ai blessé personne et notre monde est toujours magnifiquement bien caché, change de disque.

Quant aux lois que tu as enfreintes... Ce n'est pas comme si c'était la première fois. Et tu t'en es toujours parfaitement sorti jusque là. T'as quelques appuis qui savent se montrer utiles. Des amis, de la famille, des marchés. Non, la peur de l'emprisonnement ne t'as jamais effleuré. Parce que t'es persuadé que tu passeras toujours à côté. Après tout, il y a tellement de sorcier qui enfreignent les lois sans encourir le moindre risque, pourquoi pas toi ? T'as jamais demandé à vivre sous le joug de ce Ministère faible. Mais face à ton explication de changement de nom, il semble changer un peu d'attitude. Comme quoi, c'est plutôt facile de faire pleurer dans les chaumières, pas vrai ? Suffit d'avoir la bonne vie merdique et hop, le tour est joué.

Tu plantes ton regard dans le sien. Si t'étais tombé sur un autre Auror, t'aurais tout autant misé sur ta liberté. Non pas en comptant sur leur chef puisqu'elle change d'avis toutes les trente secondes sur le fait qu'elle veuille ou non t'aider et que t'as plus envie de te fatiguer à la suivre, mais bien en comptant sur d'autres personnes un peu moins fréquentables, sans doute. Mais qui ne t'auraient pas laissé tomber. L'Auror a rangé sa baguette. Tu préfères tout de même cette situation, tu détestes qu'on te menace, surtout pour rien. Mais tu dois encore récupérer la tienne qui commence sérieusement à te manquer. Et te barrer de là. Parce que vu comment l'autre s'installe, t'as limite l'impression qu'il se sent seul et qu'il veut taper causette avec toi. Mais t'as vraiment aucune envie.

- Si tu me parles comme ça c'est que t'as pas l'intention de m'emmener, j'me trompe ? Alors t'inquiète, j'ai bien compris ta leçon de morale, maintenant quand je m'ennuierais je t'enverrais une lettre avec mon idée du moment, et tu valideras ou non, histoire que je sache jusqu'où j'peux aller. Maintenant, j'veux bien que tu m'rendes ma baguette, j'suis crevé, j'ai pas l'intention de rester trois plombes dans cette rue.

Petit sourire de convenance. Tu te fous ouvertement de lui. T'as pas l'intention de changer quoi que ce soit à ta façon de vivre. Tu trouveras juste un moyen de pas te faire choper la prochaine fois, et le problème sera réglé.
Adonys Montgomery
Adonys Montgomery
G. TechniqueHarryPotter2005
G. Technique
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Greenwich - Quartier de Londres - Page 7 Empty
Re: Greenwich - Quartier de Londres
Adonys Montgomery, le  Lun 11 Sep - 20:34

Visiblement, j'ai beau tenter de lui expliquer les choses et de faire preuve du minimum syndical en terme de compréhension et gentillesse, il n'en a strictement rien à cirer. Je lui ferait bien ravaler son sourire, mais puisqu'il veut jouer, nous serons deux à jouer et à ce petit jeu, je suis sûr de gagner. Je répond à son sourire narquois par un sourire niais. Je pointe sa propre baguette sur lui et incante calmement « Incarcerem ! » tandis que de fines cordelettes argentées viennent lui enserrer les bras et les jambes. Parfaitement immobilisé, son corps s'étale sur le sol.

« Azael Peverell vous êtes à partir de maintenant officiellement en état d'arrestation pour usage irrégulier de la magie en présence de moldus et outrage envers un représentant du Ministère. »

Je n'ai plus aucun sourire sur le visage, plus aucun étincelle dans le regard, une expression neutre, plus dure et plus troublante encore que toute autre en cette situation. Je glisse la baguette du garçon à côté de la mienne dans ma cape, m'approche de lui et pose ma main doucement sur le haut de son crâne. D'un mouvement, nos deux corps se distordent et disparaissent dans la nuit dans un craquement sonore. Direction le ministère de la magie.

Fin du RP par ici, la suite au ministère !

Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
PersonnelSte-Mangouste
Personnel
Ste-Mangouste
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Greenwich - Quartier de Londres - Page 7 Empty
Re: Greenwich - Quartier de Londres
Elhiya Ellis, le  Mar 12 Sep - 11:10

Let your light Shine



Pv Dragomir Orton
LA Mutuel

Noël approchait, l'air commençait à se charger d'une atmosphère des plus agréables, quelques décorations avaient été placées sur les lampadaires Londoniens, les premiers touristes affluaient et se ruaient dans les quartiers commerçant réputait, emplissant les boutiques d'une effervescence électrique. Tout le monde lambinait, profitant des dernières douceur de la météo, Elhiya faisait de même. Les rues pavées de la capitales, ses parfums, sa foule, tout ce que comportait ce coté moldus de la ville était rafraichissant. Loin des capes de sorcier, d'un protocole ridicule, la blondinette avait toujours eu l'impression de mieux respirer, de vivre réellement. Déambulant devant les enseignes en tout genre son regard se posaient aléatoirement sur des peluches, des sacs à mains, des livres qui pourraient plaire à ses meilleures amies, sans vraiment trop avoir de coup de cœur. Il y'avait trop de choix et encore pas mal de temps de temps avant de devoir empaqueter quelques cadeaux, pourtant, après une bonne heure en extérieur, une vitrine avait capté son attention.

Lumineuse, luxuriante, la bijouterie avait mis ses plus beaux atouts pour appeler à la curiosité. Ce genre d’apparat n'était pas coutumier de la blonde, elle ne possédait que quelques paires de boucles d'oreilles, une chainette offert par ses parents, quelques bracelet fantaisies mais rien de plus. Par contre, son amie d'enfance moldue était toujours très apprêtée, ce genre de petite attention lui ferait très certainement plaisir. Elhiya poussa timidement la porte, salua la vendeuse d'un sourire contrit et s'attarda devant les petites verrière enfermant les bijoux étincelants posés parfois sur des coussins de velours. De vrai étoiles tombée du ciel accrochée en une larme sur de fin collier d'or, de superbe lapis-lazuli ornait de leur présence un simple anneau d'argent, d'élégantes parures travaillées avec soin par les mains délicates d'un orfèvre de renom.. Tant de beauté qui mettrait en valeur l'éclat naturel de Lucy, la blonde ne savait que choisir, et ne voulait pas se précipiter.

Le regard curieux se baladaient de pièce de maitre à simple perle de nacre plus discrète, ignorant l'arrivée de quelques autres client, ses pas glissant doucement le longs des petites vitres quand elle entrechoqua du pied quelqu'un qui était également en train de se noyer dans les pierres précieuses offerte à la vue de tout un chacun


"Ho pardon"

Levant le nez vers la personne pour lui adresser un sourire d'excuse, la surprise rattrapa la blonde réalisant qu'elle avait à faire à un élève de Poudlard déjà vu en cours. Un ami d'Artémis si sa mémoire était bonne. Elle avait son prénom sur le bout de la langue, elle l'avait déjà entendu plusieurs fois sans vraiment y prêter gare. Ca ressemblait au prénom d'un ancien serpentard dont la famille était tristement connu. Drago... Dragolir... Dragomar.. Drago quelque chose...

"Drago...? "

ca sonnait un peu trop petit surnom affectueux, mais c'était mieux qu'écorcher son prenom. La blonde adressa au jeune homme un sourire amusée, elle ne s'attendait vraiment pas à voir un autre élève dans le quartier moldu, et encore moins dans une bijouterie. Il cherchait un diamant pour sa petite amie? Si sa mémoire était bonne, le brun était chez Poufsouffle, ca collait pas mal à l'image qu'elle se faisait de cette maison: adorable avec les gens qu'ils chérissaient.


.
Dragomir Orton
Dragomir Orton
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Greenwich - Quartier de Londres - Page 7 Empty
Re: Greenwich - Quartier de Londres
Dragomir Orton, le  Mer 13 Sep - 11:51

Privée avec Elhiyaya


Les vacances de Noël, les derniers souffles d’automnes s’effaçaient peut à peut. Les feuilles mortes avaient rapidement laissés places aux décorations lumineuses dans tout Londres. Les passants souriaient un peu plus, un peut d’humanité revenait en ce monde. Certains sans abris se voyaient gratifiés d’une soupe chaude ou d’un manteau d’hiver. Dans toutes les populations, le froid rassemble. Son baiser glacé rapproche les familles et les amis autour d’une bonne flambée et d’un repas chaud.
TAC TAC TAC Une canne résonne sur le pavé londonien. Dragomir avait rendu visite à son frère et à sa compagne moldue.  Enceinte jusqu’aux orteils, elle ne pouvait gère plus se déplacer et ils préféraient passer le réveillon à deux plutôt que dans le manoir familial. Le français flânait dans les rues marchandes. Il ne cherchait pas de cadeaux, les siens étaient emballés depuis belle lurette. Il adorait visiter une boutique en particulier, une boutique qui l’inspirait peut être même plus qu’un roman fantastique.
Dragomir entra dans la somptueuse bijouterie avec le sourire. Il l’avait découverte quelques mois plus tôt et ne se laissait pas de venir y contempler les pièces d’orfèvrerie qu’elle possédait. Les pierres, la manipulation des métaux précieux, tout cela avait toujours passionné Dragomir. Mais c’est très récemment qu’il avait décidé d’en faire sa vocation.
Passant devant un œil de tigre semi précieux enchâssé dans une bague d’argent massive peut travaillée à l’apparence brute, il sortit un calepin et un stylo de sa poche et griffonna quelques idées.

"L’œil du dragon" Œil de tigre sur argent brut à ciseler en motif écaille.

La seconde vitrine attira son œil comme un aimant. Devant le garçon bouche bée était posé un magnifique collier d’or roux ciselé agrémenté de petite feuille de lierre qui semblait être d’émeraude mais que le français,  vue leur nombre, qualifia de péridot. L’éclat clair des pierres poétisait le garçon lorsque qu’il senti une vive douleur à son pied. Une jeune femme venait de lui marcher dessus ! Heureusement, il s’agissait de sa jambe gauche, une crise en plein lieu moldu n’aurait pas été très bien apprécié.
"Ce n’est pas grave voyons… "
Dragomir leva les yeux et reconnue une magnifique élève de Serpentard qu’il avait déjà aperçue en cours, une « amie étrange » de son Paris Brest. Drago ? Était-elle si familière que cela avec tout le monde ? Le Français souris, il avait déjà vue Elhiya dans bien des cours, après tout il ne se connaissait pas si peu.
"Tient ! Bonjour Elli ! Tu cherche un cadeau de Noël ?"
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
PersonnelSte-Mangouste
Personnel
Ste-Mangouste
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Greenwich - Quartier de Londres - Page 7 Empty
Re: Greenwich - Quartier de Londres
Elhiya Ellis, le  Mer 13 Sep - 16:53

Une surnom, un autre, celui que la plus part de ses amis utilisait par l’appeler. Ce n’était très certainement là que la trace d’une habitude redondante plus que d’une marque d’affection vu que les deux adolescents ne se connaissaient que de vue. Aucune raison de s’en offusquer, après tout la mémoire faisait défaut à la jeune fille et elle s’était elle-même permise d’opter pour la familiarité plutôt que lui faire la désagréable surprise de l’appeler par un prénom qui n’était sien. D’un sourire poli et d’une question somme toute banale, la maison de son interlocuteur ne fit plus aucun doute. Il était bien dans les rangs d’Artémis ce qui ne pouvait que la radoucir. Après tout, elle n’était pas d’humeur à endosser son image de vipère, l’atmosphère, le lieu et la raison de sa présence ici ne s’y prêtait pas.

Aussi, d’un sourire bien plus chaleureux, la jeune fille avait hoché affirmativement de la tête avant de replonger ses opales brillantes vers les vitrines scintillantes


« Oui effectivement, pour une amie de longue date, mais je n’y connais rien.. Du coup, je me laisse appeler par chacune de ces pierres, ne sachant laquelle ne volerait pas l’éclat de mon amie et laquelle ne ternirait pas dans son ombre... »

Le collier d’or orné d’une délicate feuille de vigne accrocha son regard également. Très fin, très distingué, brillant de milles nuances sous les lueurs artificielle de la boutique. Mais trop fade à coté de Lucy. La blonde voulait quelque chose de diffèrent, de lumineux, de.. solaire, si cela existait, à la hauteur de l’aura pétillante et apaisante de son amie d’enfance. Cette boutique était si grande et offrait dans de possibilité que son choix n’avait de cesse d’osciller désagréablement d’une pièce de maitre à une autre.

Abandonnant l’idée d’arriver à faire prendre une décision rapidement, Elhiya releva le nez vers le brun, son calepin et sa canne posée sur le côté. Tant de détail qui lui avait échappé, noyé sous l’étonnement de sa présence. Elle haussa un sourcil dubitatif et l’interrogea sans plus de procédure. Sa manière habituelle de faire. Trop direct très certainement.


« Tu étais venu trouver le bijoux parfait ? Je te vois avec un petit bout de notes, il y’en a qui te semblent plus intéressant que d’autre ? C’est assez étonnant un garçon de ton âge qui s’intéresse à ce genre d’apparat. Tu étais venu pour tes achats de Noel également ? »

Curiosité déplacée ou simple élan de sociabilité, car la blonde évoluait loin du monde magique où elle se sentait à l’étroit, toujours était-il que la présence du charmant Poufsouffle l’intriguait. Elle n’avait jamais pris la peine de discuter avec lui pendant les cours, trop occuper à dénigrer un bon nombre de ses camarades aux profits des rares qu’elle appréciait. Néanmoins, la dernière fois qu’elle avait entrevue le français, il boitillait, se servant d’un appui pour marcher. Son soutient était avec lui également, ce ne devait pas etre pratique pour déambuler dans la rue commerciale de Londres. Trop de gens, peu qui faisait attention à ce genre de chose, elle la première. Machinalement ses yeux glissèrent sur l’objet que le brun utilisait. Elle ne posa pas de question pour le moment.
Dragomir Orton
Dragomir Orton
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Greenwich - Quartier de Londres - Page 7 Empty
Re: Greenwich - Quartier de Londres
Dragomir Orton, le  Sam 16 Sep - 21:58

La verte cherchait bien un cadeau. Elle n'y connaissait rien? Le français aimait bien la façon d'on elle parlait des pierres. Comme si celles si était de petites fleurs qui pouvait parler et attirer les hommes et femmes vers elles, très poétique.

Il est vrai que le choix d'un pierre est difficile car délicat mais tellemnt grisant! Quel minéral ira avec tel personne? Qui aura le mérite de porter l'émeraude ou devra se concentrer du cuivre? Chaque personne est prédestiner à porter son bijoux je pense. Un peu comme un époux ou une compagne.

Voilà qu'elle commentait s'est action. Son petit carnet et le fait qu'il soit un garçon dans une bijouterie. Dragomir sourit, elle ne pensait pas à mal.

Je pense que le bijoux parfait n'existe pas. Ou s'il existe, c'est mère nature qui l'a produit. Mais comme je le disais chaque bijoux est fait pour être porté par une personne particulière! Je suis passionné par la joaillerie et je pense un jour en faire mon metier alors je prend des notes non pas en visualisant le bijoux mais en imaginant à qui il pourrait convenir. Par exemple, comment est ton amie? Je pourrrait t'aider à trouver SON bijoux.
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
PersonnelSte-Mangouste
Personnel
Ste-Mangouste
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Greenwich - Quartier de Londres - Page 7 Empty
Re: Greenwich - Quartier de Londres
Elhiya Ellis, le  Dim 17 Sep - 8:56

Chaque personne était prédestiné à sa propre pierre? Un peu comme une baguette? Cette idée ennoncee par le jeune homme plaisait énormément a la blondinette. Si chacun devait être appelé par son propre cailloux, alors chaque bijoux devenait soudainement unique et précieux peut importait la matière utilisée. Un large sourire avait illuminé son visage. Grâce à l éventail de choix que proposait cette luxuriante boutique, le joyaux qui attendait Lucy était forcément quelque part, niché entre du nacre et des saphirs, il suffisait de prendre le temps de le trouver, de ne pas se laisser déconcentrer par les multiples scintillement de quelques zircons savament assemblés.

L'orfèvrerie s'avérait, au final, être plus qu'une manière d'empiler des matieres nobles, un peu comme pour les fabriquant de baguette en fait. Il fallait un certains talent pour réussir à extraire d'un cailloux le potentiel qui mettait son possesseur en valeur. Et le brun, semvksit vouloir évoluer dans cette voie. L'information arracha un sourcil dubitatif à Elhiya, non pas que ce choix de carrière l'etonnait, mais juste qu'elle ne s'etait pas attendu à ce genre de réponse. Après, n'ayant jamais parlé avec le Poufsouffle avant, elle ne pouvait dire si elle l avait imaginer sur un métier différent. La reflexion ne se poussa pas plus loin dans son esprit, fanant rapidement a la proposition d aide du jeune homme.

Une lueur d'émerveillement avait parcourir ses prunelles azur alors qu'elle lui adressait un large sourire


"Ho oui, ton coup de main serait le bienvenue! Merci de m aider alors que tu as sûrement mieux a faire!!"

Dans son élan de contentement, la blonde avait posé sa main sur l avant bras de Dragomir, le gratifiant d'un niveau sourire avant de reposer les yeux sur la vitrine a côté deux

"C'est pour mon amie d'enfance, elle n'est pas au Château avec nous. C'est une personne très pétillante, optimiste, joyeuse, entière, quand elle a une idée en tete on ne peut plus retirer.. pleine de vie et très attentionnée. Si elle avait été avec nous a la répartition elle aurait très certainement atterri dans la même maison que toi"

Autant même dire que c'etait même carrément ce qui se serait passé. La blonde avait relevé des yeux pétillant sur son interlocuteur. Parler de Lucy lui suffisait pour avoir l'impression d avoir son amie blonde a côté d elle, l entourant de son aura solaire. Elhiya jeta un coup d'oeil derrière le brun, vers les autres vitrines, réalisant qu' ils devraient surement faire le tour de la boutique tous les deux, se remémorant qu' elle avait vu le jeune homme boiter en cours. D'une moue gênée elle reporte son attention sur le poufsouffle

"Ça va aller ta jambe Drago? Je t ai vu boiter en cours. Tu veux qu'on demande à s assoir avant de faire le tour?"

Dans Poudlard ou en ville côté moldu, il y avait certains traits de caractère qui ne changeaient pas chez Elhiya. Elle gardait cette fâcheuse manie de dire ce qu'elle pensait de but en blanc, même si une personne avec plus de tact aurait dit les choses differement. En plus, elle n'avait toujours pas demandé son nom complet au passionné de pierres precieuses
Dragomir Orton
Dragomir Orton
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Greenwich - Quartier de Londres - Page 7 Empty
Re: Greenwich - Quartier de Londres
Dragomir Orton, le  Mer 20 Sep - 13:47

Elle acceptait son aide, magnifique! Dragomir aimait donner un coup de main, si c'était en plus dans son domaine de prédilection c'était magnifique. Il écouta avec attention la jeune fille lui décrire son amie, une belle personne.  

"De la façon dont tu la décrit j'ai l'impression qu'il s'agit d'un personne unique! Quel est la couleur de ses yeux?

Le français se tourna vers la vitrine derrière lui et commença à chercher.
-Regarde! Il pointait une bague fine en or clair sur laquelle était enchâssée une aigue-marine taillée en perle.

C'est une Aigue-marine dite en cabochon, elle est polie et forme un dôme tu voie? Les pierres cabochon sont une réelle ode à une féminité douce et généreuse, cette taille cabochon est peut-être la première utilisée par les hommes. Le chaton sous la bague est en platine on dirait, c'est un excellent choix. Le laisser en or comme le reste de la bague aurait juré avec le bleu clair. Si tu veux plutôt quelque chose pour sa pétillance nous pouvons chercher une pierre rectangulaire en coussin, sinon, si tu souhaite quelque chose de vraiment unique nous pouvons trouver des pierres en briolette. La briolette est en forme de goutte ou de larme et c'est l'une des formes les plus dures à tailler.  

Emporté par son élan, le français sourit à la question de la douce vipère.

-Ne t'inquiète pas pour moi. Depuis mon "accident" je me rééduque petit à petit. J'ai l'habitude de marcher mais pas souvent en si charmante compagnie je doit l'avouer!
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
PersonnelSte-Mangouste
Personnel
Ste-Mangouste
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Greenwich - Quartier de Londres - Page 7 Empty
Re: Greenwich - Quartier de Londres
Elhiya Ellis, le  Mer 20 Sep - 15:09

Unique, oui Lucy l’était à ses yeux, elle l’avait toujours été et le serait toujours..  C’était pour cela que la blonde voulait un cadeau à la hauteur de cette merveilleuse jeune fille qui avait fait irruption dans sa vie alors qu’elle n’avait que 3 ans. Quant à ses yeux.. Deux bijoux dans un écrin de cils d’or. Mais énoncer ce genre de chose pourrait paraitre bizarre, aussi, d’un petit sourire au jeune homme Elhiya décida de faire court

« Ils sont bleu, le même bleu que le ciel en été »

Pas de nuances de verts ou de doré caché dedans. Juste bleus. Ses pensées dérivèrent vers son amie, imaginant ses yeux scintillé de milles splendeur en ouvrant un petit paquet contenant un cadeau lui étant attitré. La voix du Jaune la ramena sur terre, il avait trouvé quelque chose de fin et délicat. De doux et très féminin. La blonde regardait, plus captivée par façon donc le garçon parlait de chacune des pierres qu’il lui montrait, que par l’éblouissante finesse du travail effectué sur les bijoux. Un sourire attendrit avait ourlé ses lèvres alors qu’elle relevait la tête

« Tu sembles dans ton élément ici. C’est agréable d’écouter quelqu’un d’aussi passionné. Et la briolette me semble effectivement le plus approprié. Plus raffiné et harmonieux je dirais. Je pense que quelque chose de subtile et élégant lui correspondrait réellement »

Elle allait se pencher vers les autres vitrines quand, agrippant du regard le léger sourire de son interlocuteur, le mot accident vu lacher de but en blanc. Douce façon de dire que le Poufsouffle avait dû tomber sur quelque chose de fâcheux. Elle grimaça doucement malgré la gentille flatterie qu’il avait réussie à caller l’air de rien. D’un sourire en coin la blonde reprit avec douceur.

« Rhooo c’est gentil de dire ça. Surtout qu’en plus, tu me rends un fier service là. Sans toi, je serais encore en train de tourner en rond dans la boutique je suis sure ! » Un léger pouffement de rire s’était échappé de ses lèvres rosée, alors que ses yeux glissaient vers un très fin collier d’agent orné d’une gouttelette d’une matière inconnue

« Et cet accident ? Il a un nom ? Enfin.. Si t’as le droit d’en parler... Après tu me diras ce que tu penses de ceci avec ton œil d’expert»

Elle avait souri à nouveau. Poufsouffle refoulée qu’elle était et qui avait tendance à se dévoiler loin de l’école ou en compagnie de quelques personnes. Pourtant, le brun ne faisait pas parti de son cercle d’amis. L’atmosphère de noel s’y prêtait très certainement, sa jambe folle également, et qu’il soit un ami d’Arty d’autant plus. Enfin si la blonde voulait chercher une logique à son manteau de vipère à nouveau abandonné. Mais elle ne le fit pas
Dragomir Orton
Dragomir Orton
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Greenwich - Quartier de Londres - Page 7 Empty
Re: Greenwich - Quartier de Londres
Dragomir Orton, le  Dim 24 Sep - 19:06


Bleu ciel? Énormément de pierres étaient bleu ciel.

ils y a beaucoup de pierres qui peuvent avoir une teinte bleu clair. Le saphir, la tanzanite, la topaze, le zircon bleu, l'Aigue-marine, la tourmaline, la fluorine et plein d'autres encore!

Le compliment de la jeune fille le fit sourire. Était elle vraiment à Serpentard? Ses choix sur la briolette renforçait sa conviction. C'était une Poufsouffle masquée, une émeraude damasquinée.

-La subtilité et l'élégance vont sans doute se trouver dans un collier.

A l’évocation de son "accident", les traits de son visages se figèrent. En parlerai t'il? En parler le rendait de moins en moins aml à l'aise et paniqué mais certaines choses resteraient gravées à jamais.

Et bien... A vrai dire ce n'est pas vraiment un accident. C'est une blessure suite à un duel. Ce n'était même pas un duel d'ailleurs j’étais sans défense.

Puis elle montra un fin collier ou pendait une briolette bleu azurée.

Il est magnifique! Je pense que c'est une fluorine. Et regarde comment l'argent à été travaillé sur les ciselures! Ce genre de bijoux me parle. Je pense que c'est ce qu'il faut pour ton amie mais seul ton cœur te le dira.
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
PersonnelSte-Mangouste
Personnel
Ste-Mangouste
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Greenwich - Quartier de Londres - Page 7 Empty
Re: Greenwich - Quartier de Londres
Elhiya Ellis, le  Dim 24 Sep - 19:31

[HRPG: Chronologiquement, Ce Rp se passe avant qu'Elhi n'agresse Ulysse]


Un collier, un bijoux a porter au coup, symbole d'une présence discrète non loin du cœur. C'était tout à fait ce qu'il fallait, et c'était avec un plaisir non contenu qu'Elhiya avait accueilli la confirmation du jeune passionné de joaillerie. Un collier que Lucy pourrait garder tout le temps sur elle, un bout de la petite Serpentarde qui l'accompagnerait à chaque instant dans son monde moldu qui lui était interdit. Une promesse faisant écho à celles faites pendant leur enfance. C'était parfait.

Contrairement à l'évocation d'un duel déloyal. la blonde avait posé sur son interlocuteur un regard attristé. Elle même ayant la baguette relativement facile ces derniers temps avait souvent toujours trop tendance à être fair-play, ce qui lui avait valu quelques déconvenues assez désagréables. Mais jamais au point d'être blessée. En plus, le jeune homme était un Jaune, ceux de cette maison avait une prédisposition à être trop gentil, il n'y avait franchement aucun honneur à en venir à s'en prendre à l'un d'eux, surtout dépourvu de sa baguette. Une grimace avait prit place sur son visage avant qu'ils ne s'attardent tous deux sur la briolette bleue.


Avec un engouement communicatif, le brun validait le choix, lui montrant quelques détails que son œil de simple cliente n'avait pu voir. Elle avait acquiescé d'un signe de tête. Ce bijou était aussi lumineux et délicat que sa douce Lucy. Un sourire attendrit avait ourlé ses lèvres, s'imaginant la jolie blonde portant avec ravissement cette fine pierre


"Elle aurait été dans ta maison si elle avait été sorcière..."

Le détail était inutile, Elhiya ne savait même pas pourquoi elle avait soufflé ses quelques mots. Surement car elle n'avait toujours pas surpassé sa déception de n'avoir pu grandir avec son amie d'enfance, ou car quelque par, la capacité du jeune homme a s’extasier sur un cailloux au lieu de se plaindre des sa blessure ou maudire celui qui l'avait abimé lui rappelait la jeune fille pétillante pour qui était ce présent. La Verte leva le nez vers le Poufsouffle et lui sourit doucement

"Je suppose que ça n'a d'importance pour le choix du bijou. J'aime beaucoup celui ci, je vais le prendre."

Elhiya avait signe à la vendeuse, lui signalant son désir d’acquérir la larme délicatement ouvragée ainsi que son promontoire d'argent. En attendant, ses yeux clairs glissèrent à nouveau sur le brun

"Si je peux faire quoi que ce soit en remerciement... Essayer de faire la même chose à celui qui t'as fait ca?"

Abandonner son manteau de vipère ne signifiait pas pour autant que la blonde n'avait pas un caractère assez... prompt au conflit. Techniquement, elle était surtout extrêmement protectrice avec ses amies, et bien que le brun ne puisse bénéficier de ce genre d'appellation, la proposition lui était venue tout naturellement
Dragomir Orton
Dragomir Orton
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Greenwich - Quartier de Londres - Page 7 Empty
Re: Greenwich - Quartier de Londres
Dragomir Orton, le  Mer 4 Oct - 13:58

Déciment cette pseudo-poufsouffle était un véritable bijoux. la jeune femme semblait la tenir en grande si grande estime.Le bijoux lui plaisait. Son sourire magnifique et ses yeux clairs glissèrent sur Dragomir. Elle souhaitait le venger... Le garçon lui sourit doucement.

-La chose qui me ferait le plus plaisir et que tu ne t’approche jamais d'eux.

Jamais... Il est vrai que Dragomir les imaginait souvent dans l'oubli, le lointain. Mais ils étaient encore vivants et toujours aussi fourbe sans doutes. Mettre quelqu’un entre leurs griffes de gorgone, surtout un être aussi adorable, était une pensée insupportable au garçon. A cette pensée, Vipère s'insinua dans son esprit. Sinueuse et mesquine, elle rapela au garçon tout les douloureux souvenirs, comme à chaque fois. Mais cette fois ci vipère était en forme... Dragomir revit même quelques flash d'images et de sensation qu'il avait cru enfouis à jamais. Son genou sanguinolent, sa baguette tremblante et ridicule levée, les poumons emplis d'eau.

-...Excuse moi je doit partir. Je te souhaite de bonne vacance et j'espère que... enfin qu'elle appréciera le cadeau.
Dragomir partit en flèche vers l'entrée, bousculant de sa canne les badauds. Vipère allait réveiller souffrance, il devait s'éloigner le plus possible et trouver un coin calme... pour souffrir en silence.

Fin du RP pour moi  :kiss:
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
PersonnelSte-Mangouste
Personnel
Ste-Mangouste
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Greenwich - Quartier de Londres - Page 7 Empty
Re: Greenwich - Quartier de Londres
Elhiya Ellis, le  Mer 4 Oct - 18:25


La chose qui lui ferait le plus plaisir était qu’elle ne s’approche jamais d’eux ? Le terme avait fait grimacer la blondinette très légèrement. Que trop persuadée de comprendre ce que le « eux » voulait dire, Elhiya n’avait préféré ne rien dire. Impossible de savoir si elle saurait tenir ce genre de promesse la blonde avait souri tristement au brun. Il y’avait pas mal d’écho sur ce que les Ombres faisaient à l’heure actuelle. Beaucoup les pensaient absent, ou s’efforçait de les oublier, pourtant, quelques piqures de rappels étaient assénées, semblait-il au hasard. Dragomir ne semblait pas être un garçon à chercher les ennuis, ni même à vouloir tenir tête face à un adversaire plus fort que lui.

D’un baiser posé sur la joue, Elhiya n’avait pas donné sa parole, nul ne savait de quoi demain pouvait être fait. Elle s’était contenté de quelques mots avant qu’il ne s’échappe aussi vite qu’il avait apparu avec sa joie de vivre et sa passion vibrante pour les cailloux.


« Merci de ton aide, je te dirai ça plus tard.. »

Aucun doute que Lucy apprécierait le cadeau, elle l’aurait encore plus choyé si elle savait que c’était un sorcier qui avait été à choisir la goutte lumineuse et douce qui logeait dans son écrin de satin. Mais le secret resterait intact, comme celui qui poussait le Jaune à s’enfuir soudainement.

Terminant les dernières modalités, Elhiya repartait avec son petit sac en papier doré, les lanières de satin fermement enserrées entre ses doigts. Une fois dehors son regard se perdit sur la foule Londonienne, se demandant où le jeune sorcier avait bien pu disparaitre avec autant de hâte. Introuvable. Elle le recroiserait bien dans les couloirs de Poudlard plus tard, afin de le remercier comme il se devait.


[Fin du RP pour nous 2 – Merci Drago :kiss:]
Invité
Anonymous
Invité

Greenwich - Quartier de Londres - Page 7 Empty
Re: Greenwich - Quartier de Londres
Invité, le  Sam 11 Nov - 18:59

A l’École des Aurors, part. 1
[RP unique, Kalén a 19 ans]

Suite ici




Un an.

Voilà bientôt un an que Kalén avait quitté Poudlard et avait commencé sa formation à l'école des Aurors. Elle voyait peu de gens de son ancien collège, il fallait dire que son apprentissage lui prenait beaucoup de temps.
Elle profitait aujourd'hui d'un après-midi libre pour se balader dans Londres, appréciant la solitude de cet instant piégé entre deux séances d'entrainement.
Un sourire étira ses lèvres à cette pensée. Elle avait fait pas mal de progrès en sortilèges, l'époque ou elle se faisait rabrouer pour ses lamentables performances en cours de Défense Contre les Forces du Mal était révolue. Et puis son vécu avait forgé son style, en même temps qu'il avait endurci son caractère. Il était loin le temps ou elle se baladait dans les couloirs du château, découvrant avec émerveillement la magie de Poudlard. Elle eut une pensée indulgente pour son moi passé, si naïve et pourtant déjà si sûre d'elle. L'envie de devenir Auror ne l'avait jamais quitté en cours de route, s'était toujours imposée comme une évidence, une suite logique de son histoire.

L'obtention de ses ASPICs lui avait heureusement ouvert la voie, permettant ainsi à la jeune fille de poursuivre ses rêves. Et aujourd'hui elle était là, assistant régulièrement aux cours de Défense Contre les Forces du Mal, Potions, Métamorphose, Étude des Moldus, côtoyant d'autres jeunes gens de son âge qui poursuivaient le même rêve qu'elle.
Elle avait également découvert la vie d'adulte, seule, louant à un ami de ses parents un petit studio en banlieue de Londres. Bien que consciente du fait que la magie facilitait grandement son quotidien, en comparaison aux étudiants moldus qui devaient tout faire à la main, elle avait parfois du mal à conjuguer parfaitement études et vie domestique. Kalén ne sortait pas, la fatigue et le temps gaspillé en soirée lui était donc épargné, et elle se consacrait le plus possible à ses études, conservant cet esprit assidu qui lui avait valu un Optimal à ses ASPICs.

Une autre passion s'était également développée chez elle, ou plutôt, avait ressurgi, après des années d'enterrement. Petite, l'ancienne blairelle aimait énormément créer, fabriquer, bricoler. Or, depuis qu'elle vivait seule, la jeune femme s'était aménagée un coin qui lui servait d'atelier dans son appartement. Et ses récents bricolages l'avaient amené à se pencher sur un domaine en particulier, un sujet qu'elle avait particulièrement à cœur, le monde de l'image ensorcelé. Bien entendu, les photographies chez les moldus et chez les sorciers ne s'opèrent pas de la même façon. Les sorciers peuvent enchanter leurs images pour les animer, bien qu'ils semblent avoir toujours un train de retard sur les technologies moldues. Mais là, l'étudiante s'était concentrée sur ce que les moldus appellent le cinéma. Convaincue que la magie pouvait rendre cet univers beaucoup plus immersif, elle avait récupéré de vieilles lanternes magiques datant d'un autre siècle, des praxinoscopes usés, des zootropes presque inutilisables, et tentait, à l'aide de sa magie, de les restaurer pour leur donner une seconde vie. Ses recherches se consacraient également à recréer les images, en plus grandes, de les faire sortir de leur espace de projection pour englober le spectateur.
Malheureusement, aucun sort n'avait encore fonctionné pour créer cette illusion, mais la jeune femme ne désespérait pas d'y parvenir un jour.

Kalén réajusta son bonnet gris et remonta le col de son manteau vert à boutons noirs. Il était temps de rentrer chez elle et de plancher sur ce parchemin que le prof de Métamorphose leur avait demandé de rendre le lendemain. Au moins, c'était une matière qui fascinait la jeune fille, elle ne risquait pas de s'ennuyer à le faire.
Revenant sur ses pas, Kalén chercha une bouche de métro et s'engouffra dans l'escalier pour regagner son appartement.
Gaëlle Panyella
Gaëlle Panyella
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Greenwich - Quartier de Londres - Page 7 Empty
Re: Greenwich - Quartier de Londres
Gaëlle Panyella, le  Jeu 7 Déc - 16:15

Pv Alhena

L'amertume laisse des traces salaces sur le bitume qui efface les âmes fugaces dans un océan de glace, surpeuplée de coeur et d'histoire d'enfants et de parents sur le sol d'une gare, un simple trottoir tout se brouille pour ne pas changer les émois du long couloir du recommencement, tout en cercle, en courbe, toujours là, qu'il est fourbe. J'laisse mes pieds s'en aller sur les pierres qu'ils choisissent d'emprunter, mais j'dois bien avouer qu'ils ne sont pas doués, toujours finir dans la terne boue au lieu de me trouver des nuages sur lesquels poser mes pieds pour entamer une danse où s'entremêlent les deux cents mille merveilles. Au final toutes ces idées utopiques finissent dans une bouteille de verre s'en allant dans la mer, prête à parcourir quelques kilomètres, si elle ne se brise pas sur un rocher égaré ou un pan de vie jeté peut-être qu'elle finira par trouver une main pour la pêcher, des yeux pour la lire, un espoir pour finir. Si je ne peux en profiter certains ont surement plus de capacités pour y parvenir, si seulement j'essayais un jour des les offrir.

Au fond j'veux les garder pour moi, encore un peu, parce qu'elles me raccrochent parfois quand les doigts lâchent, c'est un filet qui m'empêche d’atterrir dans le gouffre sombre, sans vie, sans lumière sans pluie qui s'élargit de plus en plus sous mes talons rouillés, fatigués au final de continuer à courir, à marcher. S'épuiser pour rien, sentir l'eau nous quitter, au final tout n'est que fatigue il fait fatigué dans cette vie on chantonne s'épuiser pour des causes mais la vérité c'est que ce ne sont que les conséquences qui nous donnent envie de battre, de jouer les dernières cartes, frôler le tapis, terminer en laissant tout au hasard, pour ne plus avoir à réfléchir. La souffrance donne parfois de drôles idées, qu'on aimerait voir emportées dans un écran de fumée, mais il n'y a pas de fumée sans feu avait murmuré un homme, un jour, puis il s'est fait volé ses mots, voilà que je les lui emprunte. Les braises sont lancées, petits cubes jadis flammes se frottant contre le bord d'une falaise, prêt à décider si c'est l'heure propice pour que la maison commence à flamber.

Les regards se jettent
Se cherchent dans les rues
Se repoussent et s'attirent
Dans un flot de pansements
De déni de rejet de dégoût
Les corps se croisent sans faire attention
Puis je vois le sien, le mien, le notre

Intriguée les pas sont arrêtés, bifurcation me voilà au seuil, c'est un choix une décision mais j'm'avance encore plus. Il n'y a rien qui explique alors je laisse ce morceau de gamine curieuse prendre le relais, une autre facette qui se revoit éclairée, le petit Jimini Cricket de mes pensées. Elle s'avance, encore un peu plus, tire le rideau, passe la tête et n'arrive plus à reculer lorsque c'est trop tard le mal est fait et c'est le coeur battant que je me retrouve à m'observer une infinité de fois sans réussir à m'échapper de l'enfer dans lequel je viens de m'enfourner. De plus en plus fort, non pas de peur mais de haine, vis à vis de ce que je vois, simplement, étonnement, au point de serrer les dents, les poings, retenir une colère plus forte que le cafard de tristesse dévorant la chair, cette fois-ci c'est même un peu clair.

Est-ce réellement malchanceux de briser ces reflets ?
Qui ne mérite pourtant que d'être cassés ?

Ranger. Les frustrations les doutes les envie de fuir qui foudroient et rester, collée sur ce sol sentir la rage déplacée contre ce visage, ces yeux tout aussi déchaînés, cette peau blanche de porcelaine ravagée de cicatrices je veux vous détruire simple fait qui annonce la couleur à toutes ces Mary me fixant d'une drôle de façon que je n'arrive pas à apprécier non impossible jamais j'pourrais réussir à les aimer. Tête penchée, elle hésite, le poing s'élance mais la force manque tandis que la douleur plus lancinante la renvoie de l'autre côté, cette Mary d'en face qui semble contenir comme moi toutes les émotions débordantes. Les autres la suivent dans le même mouvement et je m'affale déjà vaincue mais elles aussi. L'incertitude s'éclipse, nous sortons toutes dans un même mouvement une baguette de bois. Arme infaillible contre tous ces reflets mais aussi contre moi.

Contenu sponsorisé

Greenwich - Quartier de Londres - Page 7 Empty
Re: Greenwich - Quartier de Londres
Contenu sponsorisé, le  

Page 7 sur 10

 Greenwich - Quartier de Londres

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.