AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes :: Barjow & Beurk
Page 2 sur 37
Comptoir
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 19 ... 37  Suivant
Neal Ferxon
Serpentard
Serpentard

Re: Comptoir

Message par : Neal Ferxon, Jeu 27 Aoû 2015 - 20:18


Réponse à Jessy

La jeune cliente semblait ravie des explications du vendeur de la boutique de Magie Noire. Pourtant, le Veritaserum ne faisait pas partie des articles qu'il chérissait le plus, par manque de puissance obscure. Après tout, il n'était uniquement là pour vendre ses articles.

La jeune sorcière ne se tint pas à cet unique achat. Elle demanda, un léger sourire se dessinant sur ses lèvres :

- Euh, oui... Je pensais prendre aussi du felix felicis et du doxycide.

- Très bien.

Il sortit d'un deuxième tiroir une flasque un peu plus grande que la première, contenant un liquide très obscur.

- Voici une solution de Doxycide. Vous ne trouverez pas mieux. Elle est très efficace et peu chère, mais attention aux tissus qui en sont imprégnés... Le spray muni est un spray sécurité. Vous ne pourrez pas asperger d'humain avec celui ci. A moins que....

Toms laissa la fin de sa phrase en suspens. Il laissa quelques secondes sa cliente pour se servir une minuscule fiole d'un chaudron en cuivre de l'arrière boutique un mélange bleuté qu'il avait préparé quelques jours auparavant.

- Et voici du Felix felicis. Comme vous savez surement, cette potion vous donnera des ailes... Vous réussirez tout ce que vous entreprendrez. La Boutique de magie noire décline toute responsabilité si vous utilisez cette potion à mauvais escient.

Toms masqua un rictus, rien de ce qu'avait acheté cette sorcière qui n'avait jamais du tuer une mouche ne relevait de la magie noire. Il pensa qu'elle aurait pu aller faire ses emplettes en face, au Chemin de Traverse... La sorcière n'avait pas fini ses emplettes...

- Je voudrais également ce livre... (Puis dans un murmure...) Et, peut-être... Pouvez-vous m'expliquer, s'il vous plaît, l'utilité de ce collier, de ces verres et de cette sorte d'antenne ?

L'Ancien Directeur de la Justice Magique ne s'était jamais senti aussi bas dans l'échelle sociale. Un simple vendeur. Il soupçonnait que les vendeurs chez H&M auraient parfaitement pu répondre à la sorcière. Mais c'est très professionnellement que Toms caressa le dos du Monstrueux Livre des Monstres, puis le prit et le tendit à sa cliente :

- Le Monstrueux Livre des Monstres référence les créatures magiques des plus improbables aux plus puissantes. Il est également possible d'y faire des recherches pour trouver les venins les plus puissants. Attention, il ne se laisse pas lire facilement, il faut caresser le dos du livre comme ainsi - il mima le geste - sinon vous pourriez perdre votre main.

Le métisse s'approcha d'une armoire aussi miteuse que possible. Il en sortit un pendentif d'une des étagères les plus poussiéreuses et déclara :

- Ce pendentif est un Voitou. Il permet, lorsqu'on le porte et qu'on regarde à travers l'ouverture de bronze, de pouvoir observer toute personne invisible. L'inconvénient c'est qu'elle ne marche pas pour la Cape Relique, et qu'à force de se focaliser dessus, on est vulnérable en cas d'attaque. Ce collier vaut 20 Gallions.

- Ces verres, idéaux pour l'apéritif entre amis, ont la particularité de brûler la peau de toute personne n'ayant pas de parent sorcier. Inutile de vous avertir que ces objets sont très dangereux. Voulez-vous une démo ? Le lot de 6 Verres vaut 5 Gallions.

- Et enfin, cette antenne va vibrer si autour de vous une personne ment ou prépare un complot. Cette antenne vous sera pratique si vous êtes en danger. 5 Gallions pour sauver une vie, c'est rentable, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Admin en FormationHarryPotter2005
Admin en Formation
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Comptoir

Message par : Lizzie Bennet, Lun 31 Aoû 2015 - 11:30


Mission 1.
Pv Ashton Parker quelle que soit l'attente


L’ambiguïté, made in Bennet. Elite rebelle. Vu la régularité de son absentéisme, l’affaire Sergeï demeurait toujours un mystère, quoiqu’elle soupçonne le dirlo d’ambitionner à faire d’elle un pion car il la sentait trop électron libre, mais autant en profiter à ses dépends. Certes, elle n’était la seule préfète membre de l’élite et de la rébellion, puisque Shake était dans un cas similaire, mais pour elle, c’était déjà un peu plus cohérent, vu qu’elle était réellement douée, académiquement parlant, et ne laissait ses expériences lui dicter sa conduite.

Dire qu’un jour elle s’était moquée d’Evan, lui disant que la magie ne devait servir de guide. Non, non, elle n’en était pas encore là, ses expériences avaient du sens, elles. Un motif de protection, la plupart du temps, car au vu des derniers événements, elle ne pouvait abuser en laissant tout au hasard. Pour en revenir à Shake, elles devaient tout de même partager un certain goût du jeu, à mêler toutes deux ces faces contraires. Plus le temps passait, et plus la septième année s’enorgueillissait de l’avoir choisie comme partenaire pour l’affaire P.  Mais là n’était le motif pour lequel elle avait transplané jusqu’à Londres, encore moins dans cette allée.

T’façon elle ne comptait pas offrir de Rosier Vampire à sa collègue, cela aurait été de mauvais goût et quoiqu’une épée de Damoclès anti-Kholov dans la Grande Salle aurait été une idée, elle était à peu près sûre que quelqu’un l’aurait identifiée, ou dénoncée pendant qu’elle la posait. Pis non, c’était pas la mort immédiate du barbu qu’elle visait, aussi étrange que cela puisse paraître, le dialogue lui semblait être la solution. Du coup, dans cette attitude 100% safe et conciliante etc, elle s’avança dans la BAMN, lieu de tous les fantasmes ne pouvant être assouvis quand on est pauvre. D’ailleurs, elle n’était pas là pour des achats.

Elle surveilla le comptoir, attendant de voir Ashton s’y parquer. Le Front avait appuyé sa proposition d’y chercher un relais, et maintenant était l’heure de voir s’il était prêt à se lancer dans de la location aux buts connus.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Evelyne Snow
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Comptoir

Message par : Evelyne Snow, Lun 31 Aoû 2015 - 15:47


Réponse (plusieurs semaines en retard..désolé) à Toms Swakaniri


- Que puis je faire pour vous, mademoiselle ?

Evelyne se retint de peu de pousser un cri de surprise. C'était elle qui avait interpellé un potentiel occupant et alors que celui-ci se présentait à elle, la voila qui réagissait telle une enfant apeurée. Mais, justement, elle était bien apeurée et également une enfant - bien qu'elle s'en éloigne chaque jour un peu plus. De ses mains tremblantes elle chercha à situer l'inconnu, le noir l'entourant complètement. Lorsque sa main rentra en contact avec le torse de l'inconnu, des sentiments contradictoires l'envahirent : d'un côté cette présence la rassurée tandis que de l'autre le fait d'être coincé dans l'obscurité avec un homme l'inquiétait. Après avoir tant bien que mal essayait de reprendre le contrôle de sa respiration hachée, elle put enfin répondre à celui qu'elle supposait être un vendeur :

- L'obscurité...enfin..vous savez quand la lumière va revenir ?

Au moment ou elle prononça ces mots d'une voix hésitante le lustre décida d'abréger la torture de la jeune Serdaigle. Les yeux plissés suite à cette soudaine luminosité, elle patienta le temps de s'y habituer. Une fois cela fait, elle put observer l'homme qui lui faisait face. C'est seulement à cet instant qu'elle se rendit compte que sa main n'avait pas quitté le torse de l'inconnu. Tout en rougissant, elle retira prestement cette dernière pour la croiser avec sa jumelle sur son ventre – se donnant ainsi un sentiment de protection imaginaire. Après s'être raclée la gorge en cherchant à reprendre contenance, elle reprit la parole avec moins de méfiance qu'auparavant :

- Auriez-vous...une cape d'invisibilité ?

Elle en avait tant attendu parler et bien qu'elle ait lu de nombreux livres traitant de cet incroyable objet, elle n'avait jamais eu l'occasion d'en voir une en vrai. C'était donc l'occasion et puis ce vendeur ne pouvait pas connaître ses réelles motivations, n'est-ce pas ? Un sourire enjouait naquit sur ses lèvres tandis que la curiosité et l'attente transparaissaient par ses yeux – qui ne quittaient plus son interlocuteur.
Revenir en haut Aller en bas
Jessy Brown
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Comptoir

Message par : Jessy Brown, Lun 31 Aoû 2015 - 21:52


Réponse à Toms


Finalement, Jessy ne se sentait pas tellement mal à l'aise dans cette boutique de magie noire. Le vendeur montrait tout son professionnalisme en répondant à ses questions sans remarque et en lui apportant tout ce qu'elle demandait. Ainsi, il lui présenta une flasque de doxycide en lui en décrivant les caractéristiques - il l'intrigua lorsqu'il évoqua son utilisation sur les humains, l'incitant presque à essayer dans l'unique but de voir ce que cela ferait. Puis il la laissa seule un instant, pendant lequel elle observa une nouvelle fois les étagères les plus proches, et revint avec une fiole remplie d'un liquide couleur d'azur. En effet, elle connaissait déjà les effets du Felix Felicis et se réjouissait rien qu'à l'idée de l'utiliser. À mauvais escient ? Aucune crainte à avoir là-dessus. Ou peut-être que si... Sachant qu'elle pourrait réussir tout ce qu'elle entreprendrait, elle devrait veiller à utiliser au mieux cette portion de potion.

- Le Monstrueux Livre des Monstres référence les créatures magiques des plus improbables aux plus puissantes. Il est également possible d'y faire des recherches pour trouver les venins les plus puissants. Attention, il ne se laisse pas lire facilement, il faut caresser le dos du livre comme ainsi sinon vous pourriez perdre votre main.

- Ah, d'accord...

Ce livre avait vraiment l'air très intéressant. En effet, les créatures magiques étaient le domaine de prédilection de la sorcière et elle n'avait pas peur de se renseigner encore davantage sur les plus improbables et les plus puissantes d'entre elles. Apparemment, il apportait également des informations sur les venins ; elle ne se plaindrait pas d'en savoir un peu plus de ce côté-là. Pour ce qui était de la dangerosité de l'ouvrage et du fait de risquer sa main pour sa lecture, elle savait déjà de quoi il était capable, mais l'entendre dire ne la rassurait pas, loin de là. Enfin, si le simple fait d'en caresser la reliure pouvait l'apaiser, tant mieux.

Le vendeur passa ensuite aux objets qui avaient attiré l’œil de la brune mais dont elle ne connaissait pas l'utilité - il n'avait pas l'air réjoui de devoir faire la présentation des trois articles mais ne dit rien dans ce sens.

- Ce pendentif est un Voitou. Il permet, lorsqu'on le porte et qu'on regarde à travers l'ouverture de bronze, de pouvoir observer toute personne invisible. L'inconvénient c'est qu'elle ne marche pas pour la Cape Relique, et qu'à force de se focaliser dessus, on est vulnérable en cas d'attaque. Ce collier vaut 20 Gallions.

Aouch, vingt gallions, quand même. Pour un article, certes intéressant, mais qui rendait vulnérable lorsqu'on se focalisait dessus et ne fonctionnait pas avec la plus rare des capes d'invisibilité. Jessy accorda un temps de réflexion au pendentif ; elle se demandait s'il en valait le prix ou, au moins, si elle en aurait l'utilité. Songeant que probablement pas, elle hocha la tête en signe de dénégation.

- Ces verres, idéaux pour l'apéritif entre amis, ont la particularité de brûler la peau de toute personne n'ayant pas de parent sorcier. Inutile de vous avertir que ces objets sont très dangereux. Voulez-vous une démo ? Le lot de 6 Verres vaut 5 Gallions.

- Euh, non merci, je crois que je vais m'en passer, s'empressa de dire la sang-pur qui ne se voyait pas inviter des amis nés-moldus au manoir pour qu'ils en ressortent brûlés.

- Et enfin, cette antenne va vibrer si autour de vous une personne ment ou prépare un complot. Cette antenne vous sera pratique si vous êtes en danger. 5 Gallions pour sauver une vie, c'est rentable, non ?

- Vous avez raison, répondit-elle après un petit silence, songeant que cette antenne pourrait se révéler utile. Je vais en prendre une. Ce sera tout, merci pour ces éclaircissements.

Jessy réfléchit un instant. Sachant qu'elle pourrait se passer du voitou et des verres brûleurs, et qu'elle ne voulait pas en savoir plus sur les autres objets de magie noire qui lui paraissaient lugubres, il lui semblait avoir fait le tour de la boutique. Il fallait dire qu'elle avait déjà trouvé pas mal de choses et que davantage serait sans doute trop - notamment de l'avis de son compte à Gringotts. Satisfaite de sa venue dans la Boutique d'Accessoires de Magie Noire, elle se rapprocha du comptoir et ouvrit son sac à main dans l'optique d'en retirer sa bourse en cuir.

- Donc, je vous dois combien pour le total ?
Revenir en haut Aller en bas
Ashton Parker
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage
Occlumens
Manumagie (Niveau 1)


Re: Comptoir

Message par : Ashton Parker, Mar 1 Sep 2015 - 12:42


Réponse à Lizzie

En ce moment la vie d'Ashton allait pour le mieux. Il avait passé des bonnes vacances, était plus que jamais impliqué dans la magie noire et rentrait en septième année à Poudlard comme si de rien n'était. A cela on pouvait rajouter le fait que son père avait disparu de la surface de la Terre (merci qui, hein ?) et que passé les quelques remords qu'il avait eu juste après le Gryffondor n'y voyait que des avantages. C'était un peu nostalgique de se dire qu'il n'avait plus qu'un an maximum à passer à Poudlard, mais après tout ce n'était pas l'ambition qui lui manquait par la suite donc il ne se faisait pas de soucis là-dessus.

En tant qu'excellent stagiaire, le sang-mêlé s'était rendu à la Boutique d'Accessoire de Magie Noire pour y travailler un peu. Enfin, travailler c'était un bien grand mot, puisque depuis qu'il était arrivé il n'avait aperçut qu'un seul client. Ashton connaissait à présent la boutique dans les moindres recoins à force d'y avoir passé du temps à attendre des clients. C'est d'ailleurs sur cette pensée que la clochette retentit pour annoncer l'arrivée d'un client. Et quelle cliente, Lizzie. Elle était déjà arrivé à court de stock après l'autre fois celle-là ? Le Gryffondor s'appuya alors sur le comptoir avant de s'adresser à la Poufsouffle.

- Salut ! Je peux faire quelque chose pour toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Neal Ferxon
avatar
Serpentard
Serpentard

Re: Comptoir

Message par : Neal Ferxon, Mer 2 Sep 2015 - 10:34


Réponse à Evelyne Snow

*

D'étranges événements se produisaient quand des personnes non initiées à la magie noire faisaient irruption dans la célèbre boutique d'accessoires de Magie Noire. Chez cette enfant venant très probablement de la Tour de Serdaigle, un grand sentiment d'insécurité, d'impuissance semblait émaner plus qu'autre chose. Le métisse ressentait en elle une grande envie de quitter ces lieux, où, manifestement, sans lumière n'y voyait rien. Toms était habitué à ces non-initiés, ainsi ne réagit-il pas quand l'enfant posa une main tremblante et apeurée sur son flanc.

L'apeurée, une fois la lumière des communs rétablie à sa demande, parvint à formuler sa demande :

- Auriez-vous...une cape d'invisibilité ?

Se sentant épié, un sourire naissant sur le visage de sa jeune cliente. La cape d'invisibilité lui était très souvent demandée par les élèves de Poudlard qui voulaient probablement un moyen pour passer inaperçus dans cette académie. Un moyen très commode de détourner les règles, tellement que la demande était très forte. Les capes n'étaient pas de très bonne qualité, mais assuraient un sentiment d'invisibilité si elles étaient bien utilisées. Un avantage de leur relative faible puissance : elles étaient bon marché.

- Veuillez me suivre, mademoiselle.

Il l’entraîna volontairement dans la partie la plus reculée de la boutique, celle qui n'était pas du tout éclairée artificiellement, les plongeant dans une obscurité parfaite - enfin pour les non initiés. Le gérant de la boutique n'avait pas besoin de lumière artificielle pour se repérer dans le rayon prêt-à-porter.

Le gérant de la boutique sortit de sa poche un simple ruban vert et prit les dimensions de l'élève. Distance entre épaules et genoux, entre épaule gauche et droite, tour de poitrine, tour de bassin, taille des jambes, taille de l'avant bras, puis des bras. Il n'épargna aucune mesure, puis plongea dans une rangée de capes. Il en ressortit avec un article :

- Ce vêtement vous sera le plus approprié. Soie de licorne. Soyez prudente lors de son utilisation : elle n'offre qu'une invisibilité relative. Je m'explique : un observateur aguerri pourra déceler l'illusion à l'oeil nu, et sa logique. Ne l'utilisez donc que si personne ne se doute de votre présence. Cette cape reste néanmoins de très bonne qualité, et elle vous coûtera 20 Gallions.



Réponse à Jessy Brown

*

Les deux sorciers revinrent vers l'antique comptoir de la BAMN, non sans faire grincer le parquet sous leurs pas. L'étudiante semblait avoir terminé ses emplettes, bien que le mage noir n'appréciait guère qu'on utilise sa boutique comme toute boutique commune du chemin de Traverse. Il entreposa les achats - flacons de Felix felicis, de Doxycide, de Veritaserum ; l'ouvrage apaisé et l'antenne d'une trentaine de centimètres - sur le comptoir. D'un coup de baguette magique, il les enveloppa dans ce qui ressemblait à du papier craft, le même qu'on arborait quand on sortait de l'hypermarché. La discrétion était la recette de la longévité de la boutique.

- Donc, je vous dois combien pour le total ?

- Alors pour les potions : 7 Gallions pour le Veritaserum et 20 pour le Felix felicis. Je vous fais don du Doxycide. Comme je vous l'ai déjà indiqué, le Détecteur de mensonge vaut 5 Gallions et le Monstrueux livre des Monstres en vaut 5 autres. Ca vous fera un total de 37 Gallions, s'il vous plait mademoiselle.

Le vendeur attendit que la cliente lui fournisse les pièces demandées pour lui tendre le papier craft.


Dernière édition par Toms Swakaniri le Mer 9 Sep 2015 - 16:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Admin en FormationHarryPotter2005
Admin en Formation
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Comptoir

Message par : Lizzie Bennet, Ven 4 Sep 2015 - 8:58


Réponse à Ash

Par chance, son partenaire de méfaits (ou bienfaits, tout est relatif en vérité, à bas le manichéisme, comme disent tous les méchants et les Pouffys) ne tarda pas à apparaître au comptoir de la boutique. C’est dingue comme il avait l’air de rien foutre, dans cette boutique, alors qu’elle s’activait toujours au Chaudron, et qu’en même temps au vu du prix des items vendus elle lui devinait un généreux salaire. Pourtant, elle peinait à s’imaginer vivre de l’autre côté de ce comptoir, sachant pertinemment qu’elle serait rapidement virée pour mépris des attentes , cachée à user des petits bijoux somnolant en réserve, ou expériences sur clients. M’enfin, avoir une personne en ces lieux l’arrangeait assez, surtout qu’elle avait ce jour-là une demande un peu particulière. M’enfin, elle comptait sur la discrétion du rouge et or et de sa jugeote pour éviter qu’il ne consigne sa requête dans quelque grimoire de comptoir que ce soit.

- Salut ! Je peux faire quelque chose pour toi ?
Elle jeta un coup d’oeil et un #Hominum Revelio informulé autour d’elle. Si d’autres vendeurs se trouvaient dans le coin, ils étaient vraisemblablement en réserve, mais la salle et les étalages étaient vides d’hommes.
- Lut. Tu devrais, même, c’est un plan assez alléchant que j’ai à te proposer... Déjà, il me faudrait de la poudre d'obscurité du Pérou. En quantité. Mettons... 9 Gallions ? Je pense que ça devrait suffire, au pire je repasserais.
Elle s’arrêta.

Il risquait de poser des questions. Mais ça valait le coup, pis le grabuge, il devrait être d’accord pour y participer non ? Même sans prendre de risque direct, vu que ça se dessinait comme voué à être peu riche sur le plan de l’exploration de la magie et n’en vaudrait par extension pas la peine d’y laisser sa tête. Cependant, lui accorder sa demande ne coûtait rien... Il demanderait sans doute une garantie, mais ça faisait des entrées d’argent sans écoulement des stocks.
- Pis une location, je te ramène tout sans accroc. J’ai besoin de 4 capes d'invisibilité, 6 paires de miroirs, et 4 mains de la gloire. Tu me les fais combien ?
Elle allait douiller. C’était clair. Dorkins avait intérêt à lui fournir le nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ashton Parker
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage
Occlumens
Manumagie (Niveau 1)


Re: Comptoir

Message par : Ashton Parker, Ven 4 Sep 2015 - 22:13


Réponse à Lizzie

Alors qu'il était activement occupé à ne rien foutre, Ashton avait été dérangé par l'arrivée d'une intrus. La personne en question ? Lizzie. Bon, ça le dérangeait pas tant que ça au final puisqu'il commençait à se lasser de ne rien foutre et qu'elle lui offrait au moins une distraction. Et accessoirement elle ferait des achats, ce qui ferait rentrer de l'argent dans la caisse de la boutique, ce qui ferait rentrer de l'argent dans les poches d'Ashton. C'était donc que du positif tout ça. Restait plus qu'à savoir ce qu'elle venait faire par ici.

La Poufsouffle évoqua alors de manière très Lizzesque qu'elle avait un plan assez alléchant à lui proposer. Là elle avait son attention, mais il voulait en savoir plus. Elle lui demanda ensuite pour 9 Gallions de poudre d'obscurité du Pérou, de quoi produire beaucoup d'obscurité. Le Gryffondor pouvait se poser une ou deux question mais il avait déjà eu largement pire que ça comme demande à la BAMN. En plus c''était un article présent en boutique, et qui ne sortait pas particulièrement de l'ordinaire. Si elle souhaitait foutre le bordel en classe en faisant soudainement tomber la nuit c'était pas lui qui allait l'en empêcher.

- Pis une location, je te ramène tout sans accroc. J’ai besoin de 4 capes d'invisibilité, 6 paires de miroirs, et 4 mains de la gloire. Tu me les fais combien ?

- Euh, une location ?

Ils faisaient ça ici, des locations ? Le sang-mêlé fronça les sourcils, réfléchissant à ce qu'elle lui proposait. D'un côté c'était pas très net comme pratique la location d'articles de magie noire, surtout en cette quantité. Aucun doute que Lizzie préparait un truc plutôt gros. De l'autre ça ferait sans doute rentrer beaucoup d'argent dans les caisses du magasin et c'était donc bon pour les affaires. Et puis, si on ne faisait pas ce genre de magouille à la BAMN où est-ce qu'on pourrait bien en faire ?

- Bon, admettons que je sois d'accord. Ce serait pour quoi faire, pour quelle durée et j'ai quoi comme garantie que tu me les rends en bon état ? Et puis surtout, c'est pourquoi faire tous ces articles ?
Revenir en haut Aller en bas
Jessy Brown
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Comptoir

Message par : Jessy Brown, Dim 6 Sep 2015 - 1:23


Réponse à Toms


Arrivée devant le meuble de bois massif, Jessy releva les yeux vers le vendeur de la Boutique d'Accessoires de Magie Noire. Toujours aussi professionnel, celui-ci l'y avait accompagnée, avait déposé tous les articles qu'elle avait demandés et les avait emballés discrètement à l'aide de la magie. Pour répondre à son interrogation concernant le coût du total de ses futures acquisitions, il entreprit de les lui lister en y associant les prix.

- Alors pour les potions : 7 Gallions pour le Veritaserum et 20 pour le Felix felicis. Je vous fais don du Doxycide.

- Oh, merci beaucoup !

La jeune femme n'avait pu s'empêcher de l'interrompre pour le remercier d'un air enjoué. Il fallait dire qu'en se rendant sur l'Allée des Embrumes, elle n'avait pas prévu de se voir offrir l'un des articles. Elle aurait plutôt imaginé devoir payer davantage pour elle ne savait quelle obscure raison. Mais enfin, cette petite visite de l'échoppe lui aurait prouvé qu'il ne fallait pas se fier aux apparences et que des quartiers réputés mal famés n'abritaient pas toujours le même genre de terribles individus.

Quoi qu'il en soit, elle écouta sagement la suite. Après les potions venaient son détecteur de mensonges ainsi que son Monstrueux Livre des Monstres, calmé par les caresses comme un fauve apaisé. Les cinq objets revenaient à plus de trente gallions, ce qui faisait une sacrée somme. Mais Jessy était bien sûr prête à la payer - en sachant que la journée d'achats n'était pas pour autant terminée -, c'est pourquoi elle se munit des pièces d'or demandées et les déposa sur le comptoir. Elle récupéra alors le papier craft qui emballait ses achats.

- Merci encore, bonne journée, salua-t-elle le vendeur sorti des ténèbres.

Après un bref signe de tête, la sang-pur fit volte-face et se dirigea vers la sortie. Elle rangea ses nouvelles possessions dans son sac à main soumis au sortilège d'extension indétectable et releva son capuchon sur ses boucles brunes. Ensuite, elle tourna la poignée et regagna la sinistre ruelle. Le sourire aux lèvres car elle était plutôt satisfaite de sa première venue dans une boutique de magie noire, elle se résolut tout de même de retrouver son élément. Elle avait, en effet, d'autres affaires à régler sous le soleil qui éclairait le Chemin de Traverse.
Revenir en haut Aller en bas
Evelyne Snow
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Comptoir

Message par : Evelyne Snow, Mar 8 Sep 2015 - 12:55


Réponse à Toms Swakaniri


- Veuillez me suivre, mademoiselle.

Evelyne n'attendait que ça et elle mit ses pas dans les siens, le suivant comme son ombre. C'est seulement lorsqu'elle vit où il la menait que ses vieilles inquiétudes la reprirent : un rayon plongé dans l'obscurité. Génial ! La brunette se rapprocha d'autant plus de celui qu'elle appelait vendeur – à tort. Elle manqua de peu de lui rentrer dedans lorsqu'il s'immobilisa. Et avant qu'elle puisse dire quoi que ce soit, le vendeur se mit à prendre ses mesures. Tout ce qu'elle détestait, des contacts même de quelques secondes la mettaient déjà mal à l'aise alors qu'un parfait inconnu prenne ses mesures...non. C'est toute crispée qu'elle se laissa faire en serrant les dents, après tout il ne faisait que son travail. Une fois satisfait, il disparut à la recherche de la cape parfaite laissant sa cliente seule dans cette obscurité inquiétante. Heureusement, il revint rapidement, portant dans ses bras ce qui lui sembla une masse de tissus.

- Ce vêtement vous sera le plus approprié. Soie de licorne. Soyez prudente lors de son utilisation : elle n'offre qu'une invisibilité relative. Je m'explique : un observateur aguerri pourra déceler l'illusion à l'oeil nu, et sa logique. Ne l'utilisez donc que si personne ne se doute de votre présence. Cette cape reste néanmoins de très bonne qualité, et elle vous coûtera 20 Gallions.

Ainsi, donc voici une des fameuses capes « d'invisibilité ». Tout en s'approchant, elle tendit les bras pour délicatement toucher le tissu. Incroyable ! Et cette boutique devait contenir tellement d'autres choses tout aussi stupéfiantes. Il fallait qu'elle en sache plus, sa curiosité était titillée depuis un moment...alors elle la laissa se déverser sur le pauvre homme qui lui faisait face.

- C'est incroyable ! Vous avez également des armoires à disparaître ? Oh non, encore mieux une poupée vaudou ? Comment cela fonctionne-t-il ? Et le veritaserum, vous en possédez ? C'est vous qui le fabriquer ? Combien tout cela coûte-t-il ?

La tempête à question était de retour et son esprit s’interrogeait d'autant plus sur les secrets que cachait cette étrange boutique. Evelyne ,le visage tournait vers son interlocuteur, avait les yeux qui brillaient d'excitation et d'impatience. Le vendeur prendrait-il le temps de répondre à ses questions ? Elle l'espérait mais la suite le lui dirait. Quelle que soit sa réponse, elle dressait déjà une liste mentale de tout ce qu'elle achèterait d'intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Justin Davis
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Comptoir

Message par : Justin Davis, Mar 8 Sep 2015 - 19:45


Justin s'était mis d'accord avec deux autres camarades du Front pour une... Une petite surprise on va dire. Les deux camarades en question étaient Grysthal et Leo, le premier était un Serdaigle et le deuxième un Gryffondor. Le préfet avait jugé les deux énergumènes plutôt - même sacrément - doués et pleins de ressources. Il était sur qu'au cas où ils ne cracheraient pas le morceau sur la rébellion, du moins c'était juste une impression. Malgré ça Davis était clairement pas un idiot. Il avait besoin de quelque chose pour cacher son identité et éventuellement celle de ses acolytes. Il tenait à son insigne et à sa place dans le château et même si il était sur que sans lui les deux se seraient lancés de sang-froid dans l'opération Justin était à la fois emballé mais encore plus réticent à montrer sa tête à toute la populace du château. C'était carrément du suicide et heureusement que le serpent était là et qu'il avait l'idée géniale du Polynectar. Il l'aurait bien fabriquée mais un mois c'est carrément trop long, il avait aussi d'autres préoccupations.

Ce week-end là, le sinople s'était rendu dans l'allée, dans le but précis de se rendre à la boutique d'accessoires de magie noire. C'était surement le seul établissement capable de lui vendre le genre de choses qu'il cherchait. Il n'avait clairement pas le temps de s'attarder dans la boutique, même si il l'aurait voulu : ils avaient d'autres choses à préparer évidemment. Malgré son émerveillement quand à la vue que lui offrait le commerce, le serpent se retint d'exalter de joie. Pourquoi une telle passion pour ces choses si étranges et si noires ? Surement pas de sa famille, magie blanche jusqu'à la mort chez ces gens fermés d'esprit, pourtant lui voyait en la magie noire un raccourci vers le succès, une infinité de possibilités et il suffisait de ne pas plonger dans les pourfendeurs de celles-ci pour pouvoir faire d'incroyables choses. Marchant dans le magasin, laissant à ses yeux la liberté de se poser sur chaque objets disposé dans la magnifique boutique. Justin s'arreta néanmoins dans le dédale du magasin, cherchant des yeux une présence humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Ashton Parker
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage
Occlumens
Manumagie (Niveau 1)


Re: Comptoir

Message par : Ashton Parker, Mar 8 Sep 2015 - 20:49


Réponse à Justin

C'était le week-end et qui les week-end où Ashton n'était pas en retenue à Poudlard, il les passait dans l'Allée des Embrumes. On pouvait qualifier ça d'un genre de passe temps rémunéré, avec lequel il pouvait être très régulièrement en contact avec de la magie noire, tout bénef quoi. Rajoutez à cela le fait que les intéressés et bien renseignés préféraient en général avoir des bonnes relations avec lui puisque connaître un stagiaire (le seul et unique en l'occurrence) de la BAMN c'était quand même un bon plan.

Ce jour-là avait été plutôt bien rempli pour une boutique placée sur l'Allée des Embrumes. Le Gryffondor avait vendu des articles plus ou moins louches à des clients à l'air plus ou moins louche et se trouvait à présent dans un coin au fond du magasin. Il s'était accroupi par terre et avait son livre de DCFM sur les genoux. Parce que ne pas se trouver à l'école ne signifiait pas qu'Ashton ne prenait pas sa septième année au sérieux. Il allait démontrer à tout le monde qu'on pouvait être à la fois turbulent en classe et finir avec un Optimal aux ASPIC.

C'est alors que la clochette signifiant l'arrivée d'un nouveau client retentit. Parker ferma son livre, le posa par terre et se leva. Il aperçut alors Justin, préfet de Serpentard, qui se baladait dans un des rayons en lui tournant le dos. Le Gryffondor se racla la gorge de façon à lui signifier sa présence puis prit la parole.

- Salut ! Je peux t'aider ?
Revenir en haut Aller en bas
Justin Davis
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Comptoir

Message par : Justin Davis, Mar 8 Sep 2015 - 23:02


Et finalement il la trouva, la présence humaine. Ashton Parker se trouvait devant ses yeux et lui demanda si il avait besoin de quelque chose. Ben il devrait être stagiaire, puisque il est encore au château. Justin nota intérieurement à quel point ça devait être cool de travailler ici pendant son temps libre et de passer le reste au château, ça devait être génial et pour ça le préfet enviait quelque peu son camarade, fallait l'avouer.

Le Serpentard fit tout simplement mine de réfléchir, à vrai dire être pris au dépourvu lui avait limite ôté la raison de sa venue dans cette boutique mais il ne fallut pas un millième de secondes pour que la rébellion, qui occupait une place considérable dans son esprit ces derniers temps la lui rappelle. Si il était là c'était pour une potion. Pour du Polynectar. Il adressa un sourire amicale en direction du vendeur, sale habitude le faisant passer pour un gars trop gentil, puis se décida à lui révéler le pourquoi du comment il s'était retrouvé ici. « Oh salut, j'aurais besoin de Polynectar, pour trois personnes s'il te plaît. » il espérait qu'il en aurait quelque part et qu'il ait assez pour payer ça, même si à vrai dire la bourse du sinople était plutôt bien remplie, peut-être même irait-il acheter une de ces glaces du chemin avant de partir ? En espérant qu'un objet ne lui tape pas à l'œil, et amoureux des artefacts de magie blanche ou noire qu'il était, c'était un pari risqué, trèèès risqué

Revenir en haut Aller en bas
Ashton Parker
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage
Occlumens
Manumagie (Niveau 1)


Re: Comptoir

Message par : Ashton Parker, Jeu 10 Sep 2015 - 19:12


Réponse à Justin

Ashton était un être exceptionnel, ça il le savait déjà. Mais de là à déconcerter les clients lorsqu'il faisait son apparition, alors qu'il était quand même stagiaire, il fallait pas pousser. Passé la surprise de se retrouver face à quelqu'un dont le génie irradiait la pièce (surtout dans un environnement plein de magie noire comme ici), Davis reprit ses esprits pour formuler ce qu'il venait acheter. Eh oui c'était plutôt utile quand on venait dans une boutique.

- Oh salut, j'aurais besoin de Polynectar, pour trois personnes s'il te plaît.

Bon, le Polynectar était une demande assez classique des clients de la BAMN, c'était plutôt utile quand on n'était pas un Métamorphomage et surtout plus pratique que de le préparer sois-même. Et puis c'était plus rapide aussi, parce qu'attendre que ça fermente, tout ça tout ça, c'était un peu long. Le Gryffondor fit donc signe au préfet de le suivre parmi les rayons pour se diriger vers l'endroit où les potions étaient entreposées. Il attrapa d'un geste sûr trois fioles de Polynectar, tout en se notant pour lui-même qu'il faudrait bientôt en recommander et revint au niveau du comptoir pour les poser dessus.

- Alors, à raison de 7 Gallions l'unité, ça te fera 21 Gallions. T'as besoin d'autre chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Admin en FormationHarryPotter2005
Admin en Formation
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Comptoir

Message par : Lizzie Bennet, Jeu 10 Sep 2015 - 22:21



Réponse à Ash'

Le lion était un animal étrange, du genre à regarder le comptoir quand elle était en face de lui, du genre à paraître positivement surpris de sa présence après qu'il l'avait saluée. Ça te fait mal aux yeux hein ? Et pourtant c'est comme ça que ça s'écrit. Pleure avec moi. D’accord, elle s’appelait Elizabeth Bennet, rofl, mais tout de même, il pouvait quitter le masque commercial justement parce que c’était elle, non ? Il ne posa pas trop de questions, jugeant sans doute que tout plan Lizziesque était bon, ou pas, mais de toute manière foutre un peu de bazar n’était pas du genre à lui poser problème. C’était à la fois une élite et un fraudeur, mais lui, il mêlait ça en bossant sérieusement ses cours, finissant toujours par sembler acquérir un relatif respect de ses enseignants, ce qui en soit déroutait Bennet ne l’obtenant que par le sexe ou presque.

La problématique de la location fut, comme prévue, plus incertaine, mais s’il la lui refusait, elle ne savait où la trouver. Par contre il fallait que le prix reste accessible au groupe, car elle ne pouvait se permettre d’avancer tout ça. Elle en avait pas les moyens. Bref, la chieuse nécessiteuse de base. Mais il semblait pas cent pour cent réticent, il avait juste ses conditions. Clarifier sa demande, nourrir sa curiosité, fournir une garantie. Pour la première, bah euh... elle était plus sûre. Elle écoutait jamais trop quand la préfète de Gryffondor lui parlait. Faut dire qu’elle était pas vraiment du genre à aller droit au but de Quidditch, plutôt à tourner cent ans autour du Chaudron. Et chacun sait que quand on le laisse si longtemps sur le feu, ça fait boom. Et quoique cracrac reste plus sympa, mais ça ça avait pas l’air d’intéresser la Gryffonne.

Si. Elle savait, elle lui avait dit un truc par rapport à la baisse des effectifs d’élèves à cette date. Donc c’était les vacances. Juste avant, croyait-elle se souvenir. Mais ne pas avoir de quoi commettre de méfait à Halloween était une injure à la culture adolescente. Alors on allait dire Noël. Pis si c'était pas ça, elle renouvellerait, suffirait de repasser à la BAMN.
- J’en aurais besoin jusqu’aux vacances d’hiver. Ça permettra de remettre le père Kholov droit dans son string, pis euh... Quant à une garantie euh... Un traitement de faveur jusqu'à ce que je te les rende ? Genre une couverture préfectorale ! Tu me Fibula Loquor Filatises à n'importe quelle heure, pis j'accours en diversion. Ou même après sanction, c'quand ta prochaine colle ? J'peux foutre un peu de waï, j'suis douée pour ça. Oh, pis sinon... Boissons à volonté chaque fois que tu franchis la porte du Chaudron ? Ça dépend de ce que tu cherches aussi. Allez. Elle était gentille. Le prix serait avantageux. Non ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Justin Davis
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Comptoir

Message par : Justin Davis, Ven 11 Sep 2015 - 19:24


Ashton fit simplement signe au préfet des sinople de le suivre dans la grandeur de la boutique. Au bout de une dizaine de pas ils se retrouvèrent devant une sorte d'étagère ou de nombreuses potions étaient entreposées, prêtes à être achetées. Certaines serviraient à tuer quelqu'un, d'autres à se protéger de la transformation en loup-garou, ouais y avait de tout en terme de potions. D'un côté le monde magique tournerait mal sans ses mixtures exceptionnelles. Ne jamais sous-estimer l'utilité d'une potion, règle numéro une. Le vendeur s'empara de trois fioles qui devaient être soigneusement préparées, il n'en doutait même pas un peu : ils étaient trop pro pour vendre des potions dont l'effet durait un quart d'heure.

Le septième année et le Gryffondor retournaient vers le comptoir, et pendant qu'il sortait les galions qu'il avait ramené le Métamorphomage lui annonça le prix de son achat.

« Alors, à raison de 7 Gallions l'unité, ça te fera 21 Gallions. T'as besoin d'autre chose ? »

21 ? Ouais, sept fois trois ça fait bien vingt-et-un. Mais sérieusement vingt-et-un ? C'est genre énorme ! Bon OK, c'était une potion d'un niveau avancé et dont la préparation nécessitait un sorcier minutieux et doué et surtout patient mais quand même. Justin se retrouva à chercher de la petite monnaie dans sa poche, et heureusement il avait pensé à ramener des mornilles. Il posa le tout sur le comptoir et pendant qu'il comptait le serpent saisit les trois fioles pour les ranger minutieusement dans son sac, elles étaient incroyablement précieuses pour lui et il ne pouvait pas se permettre d'en racheter. Bon après il avait vu large, il pouvaient limite tous les trois boire dans la même fiole, sachant que l'effet était assez long. Dans tous les cas avoir des fioles de Polynectar quelque part était toujours utile. Sur de ne pas avoir de monnaie le vert remercia Parker en plus d'un sourire avant de quitter la bâtisse de l'Allée. Ah, douce joie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Comptoir

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 37

 Comptoir

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 19 ... 37  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes :: Barjow & Beurk-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.