AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes :: Barjow & Beurk
Page 6 sur 26
Comptoir
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 16 ... 26  Suivant
Lizzie Bennet
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle

Re: Comptoir

Message par : Lizzie Bennet, Mer 9 Déc 2015 - 8:54


Santa ~

Il faisait gris seul et sourd, tout ouaté, quand à cinq heures du matin par Londres on se baladait. C’était pas une découverte, entre deux insomnies l’envie de prendre l’air trop souvent revenait ; mais chaque fois le même éveil, la même admiration, quand roulaient sous sa gorge, mais jamais aux narines, des ballets de plumes n’impliquant, merci Salazar, le moindre pigeon. Non. Le soleil commencera bientôt à se lever, les gens bougeront, tout reprendra, elle se figerait dans son habituel voir sans voir à la Pérec, dans les déambulations absentes, ne reprendrait attrait pour le genre humain que lorsque l’utilité de l’un d’eux étaient confirmée. Comme le petit aiglon.

Mais là encore, là elle était seule, là son âme d’enfant revenait, s’émerveillait d’un jeu de faisceaux et de chants d’oiseaux, du silence des hommes. Là elle voulait n’être nulle part ailleurs que par cette allée aguicheuse. Noël approchait, et elle envisageait de se faire un cadeau. Comme ça, c’était pas comme ça que ça se passait. N’avait-elle pas le droit de s’aimer ? Elle croisa une silhouette désoeuvrée rentrant d’une soirée ratée, puis plus loin une femme repartant qu’à moitié habillée, à la hâte, le creux des hanches encore visible, et l’indifférence revint au galop. Adieu lever de soleil et jets d’encre. Elle passa l’entrée de la BAMN, hésita, repartit par la ville. Au gré des quais elle fuyait le Chaudron. Pis se décidant à revenir, elle attendit le passage de Parker.

Amagad je sais faire des posts courts aussi, sois fier LB
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Naoh Whisper
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Comptoir

Message par : Naoh Whisper, Mer 9 Déc 2015 - 10:26


Pour Luke


L'homme qui m'apparaissait au comptoir était plutôt..élégant si on retirait son visage de Gaijin ingrat. Il m’aurait presque été séduisant de le regarder si il n'avais pas se visage bouffie par leurs culture et se regard de chien battu tombant mais il avait été polie. Bien que je ne m'attendais pas a voir un homme tel que lui se planter derrière ce comptoir crasseux, admettons-le, mon air resta le même; le froid de l'hiver. je le laissais en silence lire ma sublime écriture, patientant calmement sans le quitter de l’œil.

- Nous n'avons pas en stock les ingrédients que vous recherchez. Néanmoins, ce que je peux faire c'est les commander et vous préparer un paquet. Je pourrai ensuite à votre préférence soit vous le livrer soit vous envoyer une lettre pour que vous passiez le rechercher. Qu'en dites vous ?

- ...

Quelle annonce...déplaisante venais-je d'entendre a croire que le destin barre mon chemin d’embûches insignifiante. Il n'avait rien trouver de mieux pour me barrer la route..ou...est-ce que l'homme d'en face savais qu'elle potion j'envisageait de faire avec les ingrédient sur ma liste ? Je ne portait pas les couleur de Poudlard de toute façon pour le moment...mais mon courrier, je le reçois là bas...allait-il prévenir l'école de mon acte ?

Je ne pu cependant pas retenir mon mécontentement en fronçant mon sourcil, sans le quitter des yeux en tentant de trouver réponse a mes question dans son regard. Après une longue hésitation, bien que je n'avais pas le choix finalement, je sortai mon carnet et un crayon de papier, les déposant sur le comptoir, je mis à écrire d'une plume tout aussi délicate.


L'écorchée de Serpentard
Ecole de sorcellerie Poudlard
Maison Serpentard

En revanche, faites vite ou je n'hésiterais pas a chercher la concurrence.


Je déchirai la page de mon carnet avant de la lui faire glisser sur le comptoir. Une fois que j'était certaine que son regard était enfin posé sur moi, je fis délicatement du bout des doigts le signe de l'argent de ma main droite en haussant ensuite les épaule brièvement, semblant lui demander la somme requise pour cette commande. Tout aussi droite, je patientais a nouveau après probablement des explication interminable dont je n'avais rien a en faire.
Revenir en haut Aller en bas
Ambre Belgariade
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Comptoir

Message par : Ambre Belgariade, Jeu 10 Déc 2015 - 15:51


Un jeune homme était assis derrière le comptoir sur un fauteuil. Il fumait tranquillement une cigarette sans trop prêter attention à la demoiselle. C'était tout à fait normal étant donné qu'Ambre ne l'avais même pas salué en rentrant. Elle se dirigea tranquillement vers lui.

- Bonjour. Je cherche des cadeaux pour mes parents. Je sais que mon père venait régulièrement ici fut un temps. Il est amateur de potion, j'aimerais donc lui offrir un ingrédient pour celle-ci. Et pour ma mère je n'ai pas vraiment d'idée.

La jeune fille s'était accoudé sur le comptoir tout en parlant. Comme à son habitude elle fixait le vendeur droit dans les yeux. Il en avait d'ailleurs de magnifique, bleu gris comme elle les aimait. Mais bon le vendeur était trop vieux pour elle dans tous les cas et elle ne voyait aucune raison de s'abandonner plus que ça à l'observation de celui-ci. Elle commença donc à tapoter ses doigts entre-eux en attendant la réponse du garçon.
Revenir en haut Aller en bas
Elena Denger
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Comptoir

Message par : Elena Denger, Ven 11 Déc 2015 - 0:04



Courses de Noël !



[...] Auriez vous une idée de choix à me proposer s'il vous plait ?

Le vendeur entendant sa demande descendit du comptoir pour se remettre sur pied. Pas plus mal, pauvre comptoir il n'était pas fait pour ça !

- Pour la préparation de potions bienfaitrices on a des ailes de chauve-souris, des feuilles de cigües, de la peau de cobra ou de couleuvre séchée, du sang de serpent. Tout est entreposé par-là.

S'orientant vers l'un des rayons, l'aigle marcha en suivant le mouvement du stagiaire jusqu'à la destination où étaient disposés les différents ingrédients dont ceux, qu'il avait cités. Il manquait plus qu'à faire le choix. Regardant les pièces qui lui restaient en poche, la Serdaigle prit trois Gallions dans une de ses mains et s'adressa de nouveau au vendeur pour voir ce qu'il pourrait lui concocter.

- Vous serez-t-il possible de me faire un petit lot pour trois Gallions s'il vous plait ? Avec une peau de cobra séchée et le reste comme bon vous semble. Mais, si vous préferez que je fasse mon choix moi-même, pas de problème, ça me prendra quelques minutes de réflexion par contre.

Et encore le mot était faible, ça aller être pire que des réflexions, elle savait ce qu'elle souhaitait certes.. Enfin, du moins le type d'ingrédient mais, la bleue et bonze n'avait pas réfléchis aux quantités... Au moins, elle avait un montant maximum... C'était toujours ça.






Revenir en haut Aller en bas
Ashton Parker
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage
Occlumens
Manumagie (Niveau 1)


Re: Comptoir

Message par : Ashton Parker, Sam 12 Déc 2015 - 19:42


Réponse à Lizzie

Il était tôt, très tôt, trop tôt pour Ashton. Mais qu'est-ce qu'il pouvait bien faire dans Londres à cette heure-ci ? Si avec toute cette motivation il ne finissait pas par avoir une promotion à la BAMN ce serait vraiment de l'abus de la part de Luke. Le Gryffondor n'aurait jamais cru pouvoir avoir des relations aussi bonnes avec son patron quand on connaissait leur historique. Enfin bon, par "bonnes relations" il entendait "se supporter assez pour avoir une conversation sans réel désaccord". Il fallait croire que voir des sous rentrer dans la caisse plus vite qu'un Vif d'Or ça aidait à mettre les différents de côté. Quoiqu'il en soit, le sang-mêlé avait la motivation nécessaire pour gérer la boutique dès le matin. Oh une Lizzie sauvage !

- Hey Liz ! lança-t-il d'un ton presque amical malgré l'heure matinale. Qu'est-ce qui t'amène ?


Réponse à Ambre

Bon, la cliente n'était qu'une gosse mais au moins elle était pas insupportable. Il y a quelque temps, Ashton avait eu affaire à une petite qui touchait à tout et se croyait à Disneyland, semblant oublier qu'une bonne partie des objets de la boutique pouvaient la mutiler, la maudire ou autres réjouissances. Pendant qu'il l'observait d'un regard distrait, la cigarette continuait de faire des allers et retours vers sa bouche. Puis il était où le cendrier déjà ? Bon, tant pis, le rebord de la fenêtre fit l'affaire. En se retournant il vit que sa cliente s'était dirigée vers lui.

- Bonjour. Je cherche des cadeaux pour mes parents. Je sais que mon père venait régulièrement ici fut un temps. Il est amateur de potion, j'aimerais donc lui offrir un ingrédient pour celle-ci. Et pour ma mère je n'ai pas vraiment d'idée.

La fille ne se démontait pas, elle était sûre d'elle et ça plaisait au vendeur. Finalement il l'appréciait bien la petite ! En plus si ses parents étaient des amateurs de magie noire c'était encore mieux, ça devait faire un moment que son père n'avait pas remis les pieds ici puisqu'Ashton ne se souvenait pas avoir déjà croisé quelqu'un ressemblant à l'adolescente.

- Bonjour, un ancien habitué hein ? Comme ingrédients de potion en ce moment je peux t'orienter sur des ailes de chauve-souris, des feuilles de cigües, de la peau de cobra ou de couleuvre séchée ou encore du sang de serpent. Pour ta mère je peux en savoir un peu plus sur sa personnalité histoire de cerner ce qui pourrait lui plaire ?

Mais c'est qu'il était un bon vendeur le Parker ! Il se renseignait même sur les centres d'intérêts des clients maintenant.


Réponse à Elena

La cliente l'avait suivi vers le rayon des ingrédients et parut compter ses Gallions pour vérifier la quantité qu'elle voulait acheter. Elle demanda alors un petit lot pour trois Gallions, lui laissant le choix des ingrédients tout en précisant qu'elle voulait de la peau de cobra séchée à coup sûr. C'était un excellent choix de produit, lui-même appréciait particulièrement ce type d'ingrédient lorsqu'il faisait des potions. Sinon il préférait utiliser des serpents tout frais, mais le séché avait également ses avantages.

- Alors, ça dépendra de ce que vous voulez faire comme potion ensuite, mais vous avez eu raison de prendre de la peau de cobra séchée plutôt que de couleuvre, c'est de meilleure qualité. Si j'étais vous, avec ça je prendrais des ailes de chauve souris et un peu de sang de serpent, mais c'est vous qui voyiez si ça peut correspondre à ce que vous voulez.

Il l'avait conseillée au mieux, plus qu'à voir ce qu'elle allait choisir.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Comptoir

Message par : Lizzie Bennet, Sam 12 Déc 2015 - 21:01


Pv Parkoush

Oui. Non. Peut-être. Qu’est-ce qu’elle devait faire quand l’autre la rappelait ? Tourner les talons était naturel. Fuir le lien, le contact, ne jamais placer sa confiance en autrui. Ne jamais s’afficher proche d’un autre. Fin. Elle avait été proche de Wise et Jane, fut un temps. Pis de Lestrange, ça, elle pouvait pas le nier. Récemment elle s’était surprise à découvrir chez Parker une rare capacité d’écoute. Pour dire : elle avait fini par lui dévoiler sa situation financière, jusqu’alors seulement connue de Lestrange, coup de tête, et Delab, véritasérum. C'tait un peu le bordel cette affaire. Mais elle allait pas pousser le bouchon en causant trop à l’autre non plus. Après viendraient les questions et ce serait trop le foutoir dans sa tête. Elle le préférait dans ses jambes, d’ailleurs y avait moyen avec la blonde qu’on lui avait demandé de surveiller.

Elle se rendait compte qu’elle aimait bien les blondes, en fait, alors qu’elle avait longtemps cru pencher pour les rousses. Ou p’t-être que les blondes étaient juste plus accessibles ? Flashback. La bourbeuse au teint diaphane. Sa voix louvoyante revenait ronger la mémoire de la blairelle. « Eh bien Elizabeth, la soirée ne faisait que commencer, pourquoi ne pas nous rejoindre au lieu de nous interrompre ? » Qui avait joué de ses cheveux et son cou pour éviter les sanctions préfectorales. Bon, elle s’était pas arrêtée là, mais Bennet n’avait pas été plus réceptive que ça ce soir là. P’t-être parce qu’il y avait le pyromane chelou derrière. P’t-être parce qu’elle avait le serpent de pierre à aller chercher. Wait. Non, y avait des rousses assez douées. Genre la gérante des 3Bs là. Comment elle s’appelait ?

Et ‘tendez, y’avait -m*rde, l’objectif était de quitter ce sujet, pas d’y revenir. Parker la sauva de ses délires matinaux avec une phrase bateau à mourir. Wait. Elle avait pensé qu’elle le supportait ? P’tain plus l’heure était petite et plus son cerveau s’atrophiait. C’était d’un triste. Passons. Pourquoi était-elle là ? Elle savait pas. Pas encore.
- J’m’ennuie. Tu me conseilles un article ou j’fais le tour comme chez moi ?
Sans attendre de réponse, elle opta pour la seconde option et dépassa le Gryffon pour s'élancer entre les généreux rayons.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
James Manor
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Comptoir

Message par : James Manor, Lun 14 Déc 2015 - 23:25


Il réfléchit, quelques grains de temps.
Un sablier de réflexion silencieux.
James le regarde. Pourrait prendre chaque grain entre ses doigts. L’attente muette hyperfocus les sens.

- Hum, si vous voulez une potion je peux vous conseiller l'Amortentia même si ça risque d'être un peu fort. Vous avez une idée de quelque chose en tête ?
- L'Amortentia…

Le nom a quelque chose de fort. De presque italien. Des consonances du sud pour une potion aux effets aussi intenses que le soleil de là-bas.
Ça brûle, déjà, quand on le dit.
Ça brûle trop et ça ne plait pas vraiment à James.

- Mh… Mais je ne veux pas que les adolescents… Sur une vieille dame… Vous comprenez… ?

Vous visualisez ?
La peau flétrie au contact de la peau très jeune.
Le poivre et sel au contact de la blondeur ou de la noirceur.

James regarde le comptoir. Le bois, les veines, les traces de cire, les traces de doigts, légers, fantômes de clients déjà passés.

Il regarde le présent, fort, pour oublier les scènes qu’il a vues derrière ses globes oculaires, en images de synthèse d’une imagination bien trop productive.

- Disons… Que je préfèrerais quelque chose d’à la fois plus doux et plus prégnant.

Quelque chose de moins évident au cœur de celui qui boira la boisson.
Quelque chose qui restera au fond des ventricules.
Quelque chose qui remplacera l’amour éprouvé pour les parents par la tendresse pour la vieille dame. ?

- J’aimerais que cette dame remplace les parents dans le cœur des enfants… Pas leur futur conjoint ou conjointe.

Les potions, James les connait bien. Il le connait pour en user souvent, sur lui et sur les bêtes. Mais ni lui ni les bêtes n’ont besoin de remplacer leurs parents. Pour James, c’est déjà fait. Au moins, Mademoiselle Godwinson a-t-elle réussi avec lui. Pour les bêtes… nul besoin.

- Alors peut-être avez-vous un ingrédient de substitution ou une autre potion ? Ou un artefact?
Revenir en haut Aller en bas
Harmony Lin
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Comptoir

Message par : Harmony Lin, Jeu 17 Déc 2015 - 18:11


C'était bientôt Noël et Harmony devait faire ses achats, comme tout le monde. Elle ne se doutait cependant pas que ceux-ci la mènerait tout droit vers l'allée des embrumes. Assez jeune et peu expérimentée quant à l'emplacement des boutiques, elle avait du demander à ses amis où elle pourrait trouver ce qu'elle cherchait. Ils lui avaient ainsi indiqués la Boutique de Magie Noire dans la fameuse allée à mauvaise réputation. Ce nom ne lui disait rien qui vaille et elle était un peu effrayée d'aller faire des achats là-bas mais elle n'avait pas le choix, c'était le seul endroit ou elle pouvait acquérir cet objet.

Elle traversa ainsi l'allée et arriva devant une bâtisse lugubre et bancale qui lui donnait envie de fuir dans l'autre sens plutôt que d'entrer dedans. Prenant son courage à deux mains, elle poussa la porte et entra dans la boutique sombre où se trouvait toutes sortes de livres, potions et accessoires en tout genre. Prenant garde à ne toucher à rien et sur ses gardes, elle avança timidement, à la recherche d'un vendeur qui pourrait lui trouver ce qu'elle cherchait, et arriva jusqu'au comptoir après quelques secondes, regardant en même temps autour d'elle.

Ça n'était pas la seule boutique sur sa liste aujourd'hui et elle espérait donc pouvoir vite en finir avec celle-ci, qui lui donnait vraiment froid dans le dos.
Revenir en haut Aller en bas
Elena Denger
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Comptoir

Message par : Elena Denger, Sam 19 Déc 2015 - 11:55



Courses de Noël !



[HRP] Je profite d'avoir du temps ! [/HRP]

- Alors, ça dépendra de ce que vous voulez faire comme potion ensuite, mais vous avez eu raison de prendre de la peau de cobra séchée plutôt que de couleuvre, c'est de meilleure qualité. Si j'étais vous, avec ça je prendrais des ailes de chauve souris et un peu de sang de serpent, mais c'est vous qui voyiez si ça peut correspondre à ce que vous voulez.

- Hum... Et bien...

La jeune fille regarda les ingrédients tout en réfléchissant. Les conseils du vendeur étaient intéressants et elle pensait d'ailleurs les suivre. Faisant un calcul rapidement, elle compta trois dose d'aile de chauve-souris, trois dose de sang de serpent et pour finir la peau de cobra séchée. Ça revenait à moins de trois Gallions et ça restait un beau cadeau... Enfin c'était ce qu'elle espérait, car elle ne connaissait pas trop les goûts et envies en matière de potion pour Harmony, la seule piste qu'elle avait c'était que son amie appréciait et souhaitait partir dans le domaine médicomagie tout comme faire des recherches sur les antidotes. Ce qu'Elena avait englobé en potion bienfaisante pour avoir plus de marge niveau conseil auprès du vendeur.

- Excusez-moi pour l'attente. Alors, je prendrais... Une peau de cobra séchée avec trois doses d'ailes de chauve-souris et de sang de serpent.

Elle observa les autres ingrédients présent devant elle cherchant d'autres moins... Sympathique. Après tout, elle était le contraire de son amie niveau recherche. Les poisons, ça c'était sa véritable passion.

- Petites questions comme ça, par curiosité. Auriez-vous du bézoard à vendre ? Et.. hum... Je recherche un pied d'aconit et non des fleurs déjà coupées, connaissez-vous un moyen pour m'en procurer s'il vous plait ?

Pour le bézoard, ce n'était qu'une sorte de formalité, quelques choses de fort utile quand on traficote avec des poisons. Non pas qu'elle s'amusait la-dedans actuellement mais, elle préparait d'avance sa " liste de course " pour quand elle sera plus libre d'action. Quand elle aura quitté Poudlard. Pour l'aconit, c'était par curiosité et aussi parce qu'elle prévoyait de faire quelques expériences. Du moins, elle espérait pouvoir faire quelques tests, car sans avoir de sang de louloup, ça risquait d'être quand même... Complexe. D'autres plantes l'intéressaient mais, elle prévoyait de faire quelques voyages après ses études pour les récolter elle-même. Comme par exemple pour les baies de Gui, de la racine de salsepareille...





Revenir en haut Aller en bas
Ashton Parker
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage
Occlumens
Manumagie (Niveau 1)


Re: Comptoir

Message par : Ashton Parker, Sam 19 Déc 2015 - 13:39


Réponse à Lizzie

Il parut y avoir une sorte de réflexion à la Lizzie dans le cerveau de la Poufsouffle sur la réponse à apporter. Ashton préférait ne pas savoir comment fonctionnait sa pensée, la sienne était suffisamment étrange comme ça sans qu'il ait besoin de réfléchir sur celle des autres. Finalement elle lui dit qu'elle s'ennuyait, et lui posa une question rhétorique sur si elle faisait le tour ou si il lui proposait un article. Comme si elle avait besoin de lui pour dépenser à la BAMN, hein. N'empêche que Bennet était une des rares personnes qui pouvait se permettre de venir faire un tour dans l'Allée des Embrumes juste lorsqu'elle s'ennuyait. A force de la côtoyer le Gryffondor avait finit par la lâcher prise et préféra la laisser vagabonder dans la boutique et attendre qu'elle revienne avec un article qui lui plaisait.


Réponse à James

Ashton ne savait pas vraiment quoi proposer vis-à-vis de la demande du client. A tout hasard il avait évoqué l'Amortentia, même si son interlocuteur eut exactement la réaction à laquelle il s'était attendu.

- Mh… Mais je ne veux pas que les adolescents… Sur une vieille dame… Vous comprenez… ?

Le vendeur hocha la tête. Il se visualisait très bien les effets que ce genre de potion pouvait avoir et disons qu'il avait eu mieux comme représentation sur sa tête. Si l'homme voulait quelque chose pour augmenter l'attachement des enfants à la vieille dame, ce n'était pas vraiment d'amour qu'il s'agissait en réalité. Ce qu'il voulait c'était remplacer des parents, pas... autre chose quoi. Le client lui demanda donc s'il avait quelque chose pour remplacer, un ingrédient, une potion ou bien un artéfact quelconque ? Le Gryffondor s'accorda quelques instants de réflexion, hésitant à lui proposer un article plus noir que ce qu'il avait déjà évoqué.

- Eh bien, il se pourrait qu'on ait un article permettant d'exaucer des vœux. Donc j'imagine que cela marcherait pour votre demande. Sinon je ne suis pas vraiment un professionnel des potions donc je ne sais pas trop comment garder un effet d'attachement sans aller jusqu'à l'Amortentia.


Réponse à Harmony

La période de Noël approchait vite, beaucoup trop vite. Ashton avait à peine eut le temps de ce rendre compte qu'ils étaient en décembre que les fêtes étaient déjà à quelques jours seulement. Il était carrément à la bourre dans ses achats de Noël, il faudrait absolument qu'il s'en occupe dans la journée. Heureusement c'était les vacances et il avait le temps de se préoccuper d'autre chose que de Poudlard. Il s'était donc rendu à la Boutique d'Accessoire de Magie Noire pour y faire son travail, mais quitterait probablement son boulot un peu plus tôt cet après-midi pour avoir le temps de passer dans une ou deux boutiques.

Alors que le vendeur traçait des dessins dans la poussière qui s'était déposée sur une étagère, la clochette indiquant l'arrivée d'un nouveau client retentit. Il s'avança dans le rayon pour s'approcher un peu plus de l'entrée pour prendre connaissance de l'identité de la personne en question. C'était une jeune fille qui paraissait très jeune pour traîner dans ce genre d'endroits. Bah alors on s'est perdu ma petite ? pensa-t-il. A vrai dire elle avait l'air assez impressionnée par l'atmosphère qui régnait dans la boutique. Ça faisait plaisir à Parker, il en avait plus que marre de ces jeunes qui se ramenaient sans comprendre que ce qu'ils voyaient avaient largement les pouvoirs nécessaires pour les handicaper à vie.

- Bonjour, je peux faire quelque chose pour t'aider ? demanda-t-il tout en s'adossant à une grande armoire.


Réponse à Elena

La jeune femme prit le temps de faire le calcul du prix que cela lui coûterait en fonction de la quantité qu'elle choisirait. Si elle était maligne elle suivrait les conseils d'Ashton, qui méritait bien le titre de vendeur de l'année à donner des aussi bonnes recommandations sur les achats. Finalement la cliente décida de prendre une peau de cobra séchée, trois doses d'ailes de chauve-souris et de sang de serpent. C'était bien, les paroles du sang-mêlé n'avait pas été prononcées dans le vent. Il attrapa donc un petit sachet sur le côté, dans le quel il mit les ingrédients en questions demandés par Elena.

- Petites questions comme ça, par curiosité. Auriez-vous du bézoard à vendre ? Et.. hum... Je recherche un pied d'aconit et non des fleurs déjà coupées, connaissez-vous un moyen pour m'en procurer s'il vous plait ?

Le Gryffondor s'accorda quelques instants de réflexion, s'il se souvenait bien ils n'avaient pas ça ici, mais vu les rapports qu'entretenait la BAMN avec bon nombre de fournisseurs ça ne devrait pas être un soucis. Le bézoard et l'aconit étaient assez rare mais ne doutait pas qu'il puisse s'en procurer.

- Hum, en ce moment on n'a pas ces articles ici. Par contre vous pouvez passer une commande et je vous livre ça à l'adresse que vous voulez dans quelques jours, ça vous intéresserait ?
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Comptoir

Message par : Lizzie Bennet, Dim 20 Déc 2015 - 0:05


Parker était là, pas là, ça faisait aucune différence. Bennet voguait entre les rayons, comme une gosse à Honeydukes ou tout autre repère à mioches et bonbons. Partout, partout des trucs cool. Comme elle était un peu dans sa phase potionneuse, elle commença par feuilleter l’innocent grimoire de Potions de Grand Pouvoir. Bourne m’amour, que réservais-tu déjà ? J’ai la mémoire qui mouille et s’embrouille dans la bruine, le brouillard du brouillon. J’ai le cerveau qui dérape, s’emplit d’une fumée inconsciente, ces curiosités latentes qui vous rongent jusqu’à l’os, ne laissant le corps qu’en offrande aux recherches, qu’en arc tendu, sans les bras de l’arbre non ! Juste un soupçon de cavalier en la posture de jambes courbées, l’arrondi parfait, les bras prêts à balancer, poings repliés, pis l’épaule qui part avant, l’attaque, l’attente, l’ivresse de savoir, la page qui se tourne. La mémoire qui revient au gré des traces d’encre martelant le papier. Boom, la peau toute retournée, les bras en pleine tête, à n’en plus pouvoir rire tant elle imaginait Delab en être victime. Retour justement mérité au vu de son abus sur le véritasérum.

Pis le regard troublant, comme un éclat de dents, pis partant encore, approchant quelques sangs qu’elle avait manquant. L’humain, c’était bon, elle avait presque trop d’embourbé depuis ses machinations, une fiole entière de sang-mêlé, pis son propre système pour prélever du sang pur sans risquer d’exposer de trop ses machinations poudlardiennes. Tester les autres disponibilités humanoïdes pour multiplier les variables, connaître les rapprochements sanguins ? Si le moldu tenait de l’elfe, elle aurait tout prouvé des déséquilibres de pouvoir. Ouais. Une fiole de sang d’elfe, c’était sympa. P’t-être du gobelin, aussi, pour voir si les sangs-mêlés choisissaient la magie par respect de la magie ou simple cupidité ? Et troll pour savoir qui était le plus idiot- tricky one, c’était admettre que tous les sangs purs avaient la même intelligence, et elle était bien placée pour arguer que c’était calomnie et abomination que songer pareille ineptie. Le dragon, en un sens, la fascinait pour l’aspect pyromane, mais elle ne se rappelait pas plus que ça des propriétés de leur sang, aussi une fiole n’était pas plus rentable que ça. La licorne, ouais, mais pour l’instant elle en avait pas besoin, si ?

Au détour des rayons, elle finit par mettre la main sur une pierre {de Geb} assez inspirante en ce qu’elle lui rappelait Evan. A coup sûr, c’était plus qu’une pierre.
- Eh, Parker, viens là tu veux, fit-elle sans trop savoir ce qu’il avait pu dire ou faire entre temps, toute à l’affut de découverte qu’elle était. J’me rappelle pas de ce truc man. Ça sert à quoi d’jà ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Harmony Lin
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Comptoir

Message par : Harmony Lin, Dim 20 Déc 2015 - 19:04


Alors qu'Harmony regardait avec appréhension autour d'elle, un jeune homme apparu et, s'adossant contre une grande armoire derrière lui, demanda :

- Bonjour, je peux faire quelque chose pour t'aider ?

Harmony sourit timidement, heureuse de voir que celui qui se présentait à elle n'avait pas l'air si bizarre ou méchant que ça, et répondit d'une voix peu sûre :

- Oui ! Je cherche un miroir double... Est ce que vous auriez ça ?

Elle s'avança un peu pour faire face au jeune homme et attendit tranquillement, continuant tout de même de regarder autour d'elle les divers objets plus bizarres les uns que les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Elena Denger
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Comptoir

Message par : Elena Denger, Lun 21 Déc 2015 - 5:47



Courses de Noël !



[...] Je recherche un pied d'aconit et non des fleurs déjà coupées, connaissez-vous un moyen pour m'en procurer s'il vous plait ?

Le vendeur parût réfléchir à la question, car il ne répondit pas directement. L'aigle pensa qu'il devait surement se demander si la boutique d'accessoire de magie noire possédait ou pas de base les produits énoncés juste avant que ce soir en boutique, réserve ou tout autre lieu. Qu'est-ce qui dit qu'il n'y a pas de cachots comme à Poudlard ? ... Avec pleins de bêbête pas belle... (OK oui, je me fais des films).

- Hum, en ce moment on n'a pas ces articles ici. Par contre vous pouvez passer une commande et je vous livre ça à l'adresse que vous voulez dans quelques jours, ça vous intéresserait ?

- Ce n'est pas pour maintenant, je suis bien trop " jeune " pour emporter ça à Poudlard sans que l'on me pose des questions à tout va avec ce règlement de malheurs... Elle parla tout en regardant le sol avant de relever la tête pour reprendre la discussion de façon plus audible et correcte. Par contre, une idée de prix m'intéresserait pour savoir quoi prévoir la prochaine fois que je viendrais vous voir ou quand je passerais commande. Souriant, la Serdaigle ajouta. Si cela ne vous dérange pas bien entendu.

Comment expliquer à l'âge de 15 ans le fait d'avoir un pied d'aconit. Pour le fun ? Comme si cela allait être acceptés... Surtout que cette plante restait toxique... Et vu les bestioles qui se baladaient dans la salle commune, autant ne pas faire de bêtise. Un Protego mort est vite arrivé. Et les chats aussi, ils sont tellement pénibles et stupides (pas taper Célya)... Sans parler du fait que des personnes pourraient croire qu'elle cherche à empoisonner quelqu'un de spécifique... Non, la blonde savait qu'elle avait eu raison de demander le prix et rien de plus sur le sujet. Cela aurait été un coup à finir encore en colle.





Revenir en haut Aller en bas
Theophania Fitzgerald
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Comptoir

Message par : Theophania Fitzgerald, Mer 23 Déc 2015 - 0:59



~C'est nouël~

C’était le premier jour des vacances de noël. De retour chez elle pour les deux semaines de fêtes, Theophania avait fait un petit arrêt à Londres avec une bourse remplie de gallions. Depuis le temps qu’elle ne croyait plus au père noël, son père lui avait donné un peu d’argent pour acheter quelques cadeaux qui manquaient encore. Il lui avait adressé un sourire complice en lui donnant des gallions en plus avec le devoir de se faire plaisir. Pas de soucis pour ça. Pas forcément une grande dépensière dans l’âme, la brune savait tout de même se trouver des petites choses qui égayaient sa journée. Un nouveau livre, un objet étrange venu d’une boutique hors du commun,… Elle fit donc un tour du chemin de traverse avec la liste des personnes à qui il manquait encore des présents. C’était une fille plutôt intuitive, elle ne se trompait que rarement pour l’attribution des surprises. Pour l’oncle John se serait un rappeltout, sa sœur Circé adorerait son nouveau nécessaire à balai, et surtout sa grand-mère Héméra profiterait pleinement d’un châle en laine sombre de mouton du Pérou. Theophania avait parcouru de long en large la ruelle, elle était entrée dans presque toutes les boutiques et avait la sensation d’avoir tout vu mais pourtant elle ne s’était rien acheté. C’est avec des étoiles plein les yeux, que ses pas la guidèrent vers une allée plus sombre, encore méconnue. Jamais elle n’y avait mis les pieds. Une atmosphère complètement différente y régnait. Les bâtiments semblaient plus oppressants, plus noirs. Les gens aux vêtements bizarres qui y trainaient n’avaient pas l’air particulièrement recommandable. Pourtant une sorte de curiosité compulsive la poussait à s’avancer encore là. Enfin elle se trouva face à une devanture de magasin. La façade paraissait assez sale, plutôt négligée. Son intuition pas normale, presque inhumaine lui fit ouvrir le battant et passer le pas de la porte. Autour d’elle se trouvait des objets de toutes sortes, assez fascinants pour la plupart. Theophania commença donc à étudier plus précisément ce qui l’entourait. Des bocaux, des fioles, des vitrines. Tout ça était presque envoutant. Ce sentiment d’interdit était pour le moins grisant. A quinze ans elle se doutait que son père ne l’aurait jamais emmenée ici pourtant elle aimait cette sensation de dépassement. Prendre enfin ses responsabilités et sa liberté. Bien sur elle savait que sa mère se rendait ici pour acheter les ingrédients de ses potions. Ainsi elle se doutait que l’endroit n’était pas trop dangereux non plus. Elle continua donc son exploration parmi les étagères, se demandant si elle achèterait quelque chose pour son cadeau personnel. Celui qu’on s’offre à soi-même avec la gratification de l’avoir choisi de son propre fait. Peut-être qu’elle se déciderait si quelqu’un venait à sa rencontre, poussée par le feu de l’action.
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Pasca
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Comptoir

Message par : Rachel Pasca, Mer 23 Déc 2015 - 23:59


Ruelle sombre et délabrée, cette histoire commençait mal.

En croisant une sorcière d’un certain âge au regard éteint à l’entrée de la rue, Rachel hésita à aller plus loin. C’était une partie du chemin de Traverse qu’elle avait toujours évité jusqu’à présent, mais aujourd’hui elle n’avait presque plus le choix. C’était un passage obligé pour réussir ce qu’elle avait entreprit : devenir plus forte, autant mentalement que magiquement. Et pour cela il fallait qu’elle soit capable de se confronter à des personnes de mauvais augures.

Rachel s’aventura donc dans l’Allée des Embrumes, faisant de son mieux pour éviter de croiser le regard de la vieille femme, gardant la tête haute « genre je suis fière ». En même temps, avec un uniforme serpentard elle n’avait pas vraiment le choix.  C’était presque de la survie.

La sorcière croisa très vite un autre groupe de sorciers, cette fois composé de personnes d’apparence beaucoup moins innocentes. Il ne lui serait sans doute rien arrivé si elle avait continué dans leur direction, mais Rachel ne se sentait pas nécessairement la bienvenue dans le coin. Serpentard peut-être, mais née-moldu avant tout et les gens d’ici n’était certainement pas des enfants de cœurs.

Rachel entra dans la première boutique devant laquelle elle passa et bien qu’elle n’eut jamais posé un pied ici, la sorcière savait exactement où elle se trouvait. La serpentard en avant tellement entendu parler durant ses études à Poudlard que ce n’était pas difficile. La boutique de mage noire… Encore quelque chose qui jusqu’à présent ne l’avait jamais intéressé ni même concerné ou préoccupé. Un coup des mangemorts, séquelles de leur attaque sur elle.

Peut-être trouverait-elle quelque chose d’utile après tout. Qui sait ?

Rachel décida donc de rester un peu, visiter, voir ce que la boutique proposait.

Celle-ci était d’allure très modeste, assez basique dans sa décoration, fait de boiseries et de poussières. Un rien sombre, mais les cachots à Poudlard n’étaient gères mieux. De prime abord, il n’y avait pas de quoi ameuter les foules. Le lieu avait en fait un air de maison hanté moldu, sauf que la sorcière savait qu’ici rien n’était fait en plastique.

La serpentard fit quelques pas lent dans la boutique pour voir quel genre d’articles était proposé.

Des chaudrons, des ingrédients un peu particuliers, un détecteur de mensonge, un garde-moldu, un grimoire qu'on ne peut s’arrêter de lire, un autre qui hurle quand on l'ouvre, des œufs de serpent.

Jusque-là rien de très surprenant, en tout cas pas pour une boutique spécialisée et réputée pour la vente d’objets destinés à la magie noire.  Rachel continua donc son introspection, curieuse. Au moins il faisait plus chaud ici que dehors.

Une tête réduite parlante, un créateur de cauchemars, un pendentif Marque des Ténèbres, un poignard de sacrifice, une vierge d'acier …

La sorcière s’arrêta septique et observa les clients présents. Il n’y avait pas grand monde, quasi personne en fait. C’était pourtant un lieu très populaire et de plus en plus fréquenté par ses homologues étudiants. En revanche pour Rachel cela restait un mystère. Qu’est-ce que ses camarades pouvaient bien venir chercher ici ? Ou acheter ?

Du polynectar, un miroir à double sens, un cadenas mordant, du philtre de confusion.

Ah, tient ! Ça c’était plutôt intéressant et pas trop excessif au niveau des prix non plus. Elle qui cherchait justement un moyen de se défendre. Un philtre de cette nature pouvait très bien compléter son entrainement et lui offrir une protection supplémentaire, comme la bombe lacrymogène des moldus.

La porte s’ouvrit soudainement, laissant entrer un grand malabar, aussi robuste qu’un Ogre, aussi renfermé qu’une huitre pas fraîche. Rachel s’éclipsa donc  telle une petite sourie, mais elle gardait en mémoire que du philtre de confusion se trouvait dans la boutique. Peut-être reviendrait-elle en acheter un jour, ça pouvait être utile.

Heureuse de se retrouver à l’air libre, la serpentard se dépêcha de rejoindre le chemin de Traverse. Plus lumineux, plus chaleureux, moins odorant… il n’y avait pas photo. Elle ne comprenait vraiment pas ses camarades.

Ils sont tous fous ses sorciers !

~ Joyeux Noël ~

Edit Emily : Bonjour Rachel. Conformément à la Charte du Forum, je vous rappelle qu’il est interdit de faire un double post. Merci d’utiliser la fonction « Editer » à l’avenir. Le doublon a donc été envoyé à la corbeille. Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Comptoir

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 6 sur 26

 Comptoir

Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 16 ... 26  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes :: Barjow & Beurk-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.