AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -83%
Antivirus McAfee Total Protection 2021 – 5 ...
Voir le deal
15.51 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes :: Barjow & Beurk
Page 62 sur 63
Comptoir
Aller à la page : Précédent  1 ... 32 ... 61, 62, 63  Suivant
Lizzie Cojocaru
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard

Comptoir - Page 62 Empty
Re: Comptoir
Lizzie Cojocaru, le  Mer 23 Jan - 15:16

@ Ellana / numéro 7 de la tombola

On crie chacun dans notre tête, et elle craint la maladresse que le manque d'amour peut donner à chacun. Et toi Ellana, toi ne veux-tu danser avec eux sous prétexte que tu as été mal aimée par ta mère et tes pairs ? J'en doute. Je crois que tu pourrais marcher en enfer sans cesser d'être un ange. Et je crois que plus d'orphelins en sont capables que tu veux bien le croire.

On s'est tant habitués à voir les démons de nos actions qu'on a cru qu'ils pouvaient rentrer dans nos poitrines. Mais nous sommes plus que nos actions, et un jour nous trouverons le moyen de mettre notre essence à l'épreuve, de prouver une fois pour toute que nous ne voulions pas faire ça. Que nous demandons pardon. Que nous avons compris, et pouvons faire mieux.

Si tu le voyais, ferais-tu la différence entre les démons de tes actions et ceux de tes pensées ? Saurais-tu reconnaître ta capacité à les chasser, à mettre à la porte le diable qui voudrait s'inviter à son tour ?
— Il est possible qu'ils soient maladroits dans leur danse, mais cela n'empêche pas de partager la musique ensemble.


Elle précise son intention quant au cadeau, ressentant immédiatement le besoin de se dédouaner de toute responsabilité. Azénor ne serait pas en sécurité ?
— Je vois. Tu crois que le départ de Jiménez n'était pas volontaire ? Tu as l'impression que quelqu'un exerce une pression malveillante sur Azénor ?


Quant à la question du passé de la boutique, je finis par hausser les épaules.
— Doit-on toujours vivre dans son passé ? N'est-il pas important de faire le tri et de s'aventurer parfois sur de nouveaux chemins ? De toute façon, les lois du Ministère se durcissent, il faut bien s'y adapter. Et c'est un bon prétexte pour explorer d'autres magies méconnues…


Je regroupe les différents artefacts et les emballe. Du regard, je l'interroge quant à sa volonté d'explorer tout ceci. Une autre fois, peut-être… A moins qu'elle ait le courage de suivre la tentation qui lui colle aux dents ?
Loredana Wildsmith
Loredana Wildsmith
MDJ-GestionnaireHarryPotter2005
MDJ-Gestionnaire
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage



Comptoir - Page 62 Empty
Re: Comptoir
Loredana Wildsmith, le  Mer 23 Jan - 21:14


Citation :
Tombola : Numéro 8 attribué à Theya

Theya ♥

J'écoute ses envies en acquiesçant silencieusement, tout en gardant un sourire sur mes lèvres roses. J'aime cette envie qu'elle a de vouloir changer de tête, une façon pour elle de changer de vie, peut-être. Dire au revoir à l'enfant afin d'accueillir l'adulte à bras ouvert. Elle n'est plus la personne candide que j'avais rencontrée. Elle était une toute autre femme, une sorcière avec de la répartie, qui n'hésite plus à agir avec spontanéité. Tout ce que je suis. C'est sûrement la raison pour laquelle nous étions devenues amies elle et moi. Deux personnes de la même famille qui n'ont pourtant pas le même sang. Alors je souris et décide de m'amuser un petit peu. Un léger moment à me concentrer, puis mes cheveux se changent en une jolie couleur blonde, très clair. Je la regarde, en faisant des gestes de mannequins.

Blond comme ça ?

Ne jamais rater l'occasion de s'entraîner, d'apprendre à ce contrôler. Un travail quotidien que j'avais décidé de ne pas lâcher. Après tout, ce don ne s'atténurait pas avec le temps. N'est-ce pas d'ailleurs censé être le contraire ? Je ne peux nier que cela me perturbe, me fait peur. Je ne veux pas renier ce que je suis. Être Métamorphomage m'éloignait de ma famille banale et sans intérêt.

Ça t'irait très bien ! Soyons excentriques, n'est-ce pas plus drôle ? Par contre, c'est éphémère, tu ne pourras pas la garder bien longtemps ! Je sais c'est dommage, mais on ne sait jamais, ça peut te brûler les cheveux ou je ne sais pas. Tu n'as pas envie de devenir chauve, si ?

Un sourire s'affiche sur mes lèvres. J'essaie de la faire rire, d'être la lumière dans son obscurité. Je sais que c'est ce dont elle a besoin.

Tu as le livre d'Asclepius Underlinden oui, tu devrais le trouver facilement ! Mais oui, prends bien tes précautions, des gants pour manier la Belladone et surtout, ne pas boire la potion sinon...enfin voilà, ne la bois pas quoi !

Concernant les prix, je ne les connais pas par cœur, alors je regarde discrètement dans le catalogue afin de ne pas lui dire de bêtises.

Alors, alors, ça te fait... 2 gallions et 9 mornilles le tout ! Ça va ! C'est compliqué de passer à d'une boutique que tu connais par cœur, à une que tu ne connais pas, mais je ne me fais pas de soucis, l'adaptation, tous ça, ça devrait finir par le faire ! Et toi... ça va bien ?
Invité
Anonymous
Invité

Comptoir - Page 62 Empty
Re: Comptoir
Invité, le  Dim 27 Jan - 11:25

Lizzie


A l’inverse d’Elly, Lizzie hausse le ton : elle est chez elle, dans sa boutique de magie noire et il est probable qu’elle connaisse les CV de ses employés. Après tout  il fallait bien qu’elle leur fasse confiance. Et si Lizzie leur faisait confiance, est-ce que ça étendait la confiance d’Elly davantage ? Peut-être un peu, la brune devait bien l’admettre. Alors elle aussi, elle répond à voix haute « Peu importe le prix », elle balaye la réponse d’un revers de main « Pour faire plaisir il n’y a pas de prix ». Sourire à la borgne.

« Cool si tu peux m’avoir ça. Comment tu veux qu’on procède ? Je repasse dans la journée, ou tu peux l'envoyer directement au propriètaire ? » Question posée alors que les yeux se baladent sur les rayons, la brune était certaine qu'elle connaissait le destinataire, conviction intime au fond d'elle-même. « Tu aurais des capes d’invisibilité aussi ? ». La liste dans la mémoire d’Elly s’efface au fur et à mesure, elle doit se concentrer pour savoir ce qu’elle vient chercher. « J’ai entendu parler de boussole aussi ». Mais alors où avait-elle entendu ça ? Bonne question. « Pas des boussoles classiques qui indique le noir … non mais plutôt une jumelle. Tu aurais ça ? ».

A nouveau, les yeux repartent à l’exploration du rayonnage. Cette boutique est vraiment particulière. Un peu à l’opposé du caractère de Lizzie que la brune lui connaissait. Pas niveau magie noire, non, mais davantage sur l’accueil. Là où les choses étaient noires, paraissaient néfastes, Lizzie apportait cette touche de beauté et de fraîcheur. Un mélange particulier, mais qui n’était sans doute pas inconnu dans le fait que la brune se sente bien ici.
Theya Alomora
Theya Alomora
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de transplanage


Comptoir - Page 62 Empty
Re: Comptoir
Theya Alomora, le  Lun 28 Jan - 0:03

Prestation rocambolesque de ce magnifique don que la nature lui a donné. Une jolie teinte blonde se pose sur sa chevelure et tu souris. TOTALEMENT ! Pile poil ce que je veux ! J'espère que ça m'ira bien comme tu le dis... Je te montrerais

Quelques explications s'en suivent, écoutant attentivement comme une élève assidue face à sa professeure. Tes lèvres s'etiraient légèrement en entendant la supposition de vouloir être chauve...Oh que non c'est pas mon but... Si ça me va bien je ferais une couleur permanente, tu sais les moldus font des trucs qui te permettent de colorer les cheveux sur une plus longue durée. J'ai jamais fais mais à voir ! Tu pourras m'aider si tu veux

Un semblant d'engouement à l'idée d'une nouvelle aventure partagée en vue. Légère excitation et appréhension quant au jour où tu préparera à la potion. Tu avais déjà tout prévu, le labo serait l'endroit parfait. Tu espérais ne pas te faire prendre par tes collègues et au pire... Ça te fera de la compagnie.

Elle continue par des conseils sur les précautions à prendre, touchée par son instinct de protection tu lui touches le bras dans un élan d'affection Tu es une vraie amie tu sais... Tu me protèges. Des fourmillements se propagent dans ton corps, en sentant cette agréable sensation du sentiment de l'amitié. De la protection. De votre lien si fort. Qui ne sera jamais détruit.
La belle continue sur sa lancée en t'annoncant le prix final, tu fouilles dans ton porte-monnaie pour déposer trois gallions sur le comptoir. Petit pourboire pour elle, pour l'encourager dans son nouveau métier.

Tu vas t'y habituer, je suis sûre que tu seras une parfaite alchimiste ! On pourra se concocter de jolies potions alcoolisées si tu vois ce que je veux dire... Y a un petit plus pour toi. Léger clin d'oeil à la volée avant de poursuivre  un peu plus doucement et gênée Ça va... Je fais avec... j'ai pas vraiment le choix tu sais... Il faut que je me remette, que je l'oubli... Pas compnetement mais qu'au moins je me fasse à son départ... Ça viendra... La douleur n'est que temporaire, je l'espère...

Les pieds s'agitaient un peu sur le sol et c'était l'heure des au revoir. Sans demander la permission tu rapprochais d'elle pour la serrer dans tes bras en sentant quelques larmes couler sur tes joues. Tu lui dis doucement à l'oreille Je passerai te voir quand j'aurai fais la couleur. Je t'aime Lore. Prend soin de toi, je fais attention à moi.

Un baiser sur sa joue et tu récupérais tes articles, lui laissant pour dernière image un léger sourire. Tes larmes avaient coulé dans un mélange de tristesse, d'overdose de sentiment, mais aussi de l'importance que tu lui portais. Un dernier signe de la main et tu quittais la boutique dans l'espoir de la revoir bientôt.

[Départ de Theya, merci Nana ❤❤]
Loredana Wildsmith
Loredana Wildsmith
MDJ-GestionnaireHarryPotter2005
MDJ-Gestionnaire
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage



Comptoir - Page 62 Empty
Re: Comptoir
Loredana Wildsmith, le  Lun 28 Jan - 9:50


Citation :
Tombola : Numéro 9 attribué à Theya

Theya ♥

J'étais bien au courant que les moldus pouvaient, avec je ne sais quelles choses, permettre à nos cheveux de changer de couleur. Sans utiliser la magie, je me demandais souvent comment cela pouvait être possible. Même en ayant vécu avec eux ces trois dernières années, je n'avais pas pris le temps de regarder comment ils faisaient pour vivre sans utiliser la magie. Je suis contente que Theya saute le pas, en tant que sang-mêlé, cela doitt être moins compliqué pour elle que pour moi.
Évidemment que je veux t'aider ! J'exige d'assister à la transformation de ma meilleure amie ! C'est une évidence !
Mes cheveux reprennent petit à petit leur couleur brune naturelle. Il est encore compliqué pour moi d'assumer ce don devant les personnes que je ne connais pas. Je ne parviens toujours pas à pleinement me contrôler. Jusqu'à maintenant, les changements ont toujours été minimes, juste les cheveux et les yeux qui n'en font qu'à leur tête. Mais, en me renseignant, j'avais lu que le don allait se développer avec le temps, des changements plus poussés seront possibles et j'avoue que j'appréhende le jour où cela arriverait. Je préfère ne pas y penser pour le moment, ni inquiéter mes proches sur mes doutes.
Je souris face à ces petits gestes affectueux qu'elle me donne, signe d'une réelle amitié indestructible que je n'avais jamais connue jusqu'à présent.Un petit merci de la tête en voyant les mornilles données en trop, volontairement.

Je comprends ton ressenti, vraiment et seul le temps atténuera les blessures. Je pense encore à Daemon parfois, mais plus de la même façon, c'est différent, maintenant qu'il est loin. C'est peut-être ce qui a rendu la rupture plus facile.

Je n'hésitais jamais à prendre ma propre histoire pour l'aider à surmonter cela. Theya connaissait mon historie avec le Gryffondor et à quel point la séparation avait été compliquée. Il fallait qu'elle comprenne que le temps finirait par panser lui-même ses blessures sans qu'elle ne s'en rende vraiment compte. Il fallait qu'elle montre qu'elle était bien plus forte qu'elle ne le pensait. Je répondis à son étreinte, me fichant des personnes qui pouvaient être présentes par ici. Peu importait si c'était professionnel ou pas. Ses yeux avaient laissé couler quelques larmes. Un sur-plus d'émotions différentes difficile à gérer, je connaissais que trop bien ce ressenti.

J'ai hâte de voir tout cela ! Je serai soit ici, soit chez moi, ou ailleurs...dans tous les cas, envoie-moi un hibou si tu as un doute sur l'endroit où je pourrais me trouver !

Je la laisse s'en aller, un pincement au cœur de ne pas pouvoir en faire davantage pour elle aujourd'hui.  
Lizzie Cojocaru
Lizzie Cojocaru
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Comptoir - Page 62 Empty
Re: Comptoir
Lizzie Cojocaru, le  Lun 28 Jan - 22:24

@ Elly / Numéro 10

J’apprécie que tu acceptes de mettre le prix. Quant à ta pemière question, j’y réponds sans hésitation :
— Je te le le livre dans la journée, pas de souci.

Je te guide ensuite dans les rayonnages, en direction des deux articles que tu désires. Je te les présente, l’un après l’autre, assez fière.

— Alors les capes les plus efficaces ont des poils de demiguise, mais si ça pose de soucis éthiques y en a des plus simples avec juste des sortilèges.

D’un geste de la main, j’attire à moi une des boussoles.
— Nos amies les Withmee, elles sont assez chouettes. Elles fonctionnent par paire et sont liées l’une à l’autre. Y a des teintes qui permettent d’inviter les gens à venir tout ça.


Et oui, pour réussir la formule proposée par 67 il fallait d’abord avoir une petite base, et la mienne était une inspiration d’Elysion Stella.
— Les cadrans changent de couleur : violet pour inviter l'autre personne ayant une boussole à venir te rejoindre, rose pour décliner l'invitation.

Je te tiens à la page de mes projets, de mes rêves d’âme damnée. C’est pas pour t’inquiéter, au contraire. Je veux te prouver que je sais rêver grand quand bien même j’aurais la tête dans la boue. Je suis de ceux qui naissent et meurent une paire de fois par semaine, et qui poursuivent en toute désinvolture.
Invité
Anonymous
Invité

Comptoir - Page 62 Empty
Re: Comptoir
Invité, le  Lun 28 Jan - 22:48

Lizzie

Un sourire comme réponse, si en plus la borgne s’occupait de la livraison de l’œuf, ce serait royal. Dans le sens où l’ancienne auror ne voulait pas prendre le risque de l’abîmer. « C’est pour un dénommé Finrod Elensar, tu pourras lui livrer directement ? J’aimerais autant ne pas … prendre de risque pour un œuf de cette rareté ». ll fallait admettre que la sorcière n’était pas la plus douée dans le transport de ce genre de marchandise.

Lizzie guide ensuite sa comparse parmi les rayons de son magasin qu’elle semble connaitre comme sa poche. La brune sourit, se laisse entraîner, comme une danse où elle serait suiveuse et Lizzie meneuse, quelques entrechats, au milieu peut-être ? Pour rappeler une fluidité, une souplesse, comme un tissu de soie qui glisse sur la peau. La brune grimace quant aux poils de démiguise, mais cela ne l’empêche pas de dire « Je vais t’en prendre deux, s’il te plait, en poils de démiguise ». Et tant pis pour l’éthique ? Pour le coup, oui. Même si cela ne ressemblait pas à la sorcière, il fallait admettre que pour ce genre de cadeau elle préférait avec l’unique, plutôt que des capes ensorcelées dont les sortilèges pourraient éventuellement se montrer défectueux. On n’est jamais à l’abri avec la magie.

D’un délicat geste de la main, Lizzie amène à elle l’une des boussoles dont la brune avait entendu parlé. Un cadeau particulier, là encore. Comme un quelque chose d’étrange dans cette demande. Mais cela lui apparaissait utile, sans trop savoir pourquoi. « Idem, je t’en prend une paire s’il te plait. J’aime beaucoup cette idée de teinte … ».

Lizzie est indéniablement une femme de talent, et elle le prouve davantage à chaque rencontre avec l’ancienne auror. Comme si cette dernière découvrait peu à peu son amie, et à chaque pan qu’elle explorait, elle se surprenait à aimer davantage la femme qu’elle était. « J’ai pas d’autres idées, tu vois des trucs qui pourraient m’être utiles ? » Sait-on jamais, après tout, peut-être que Lizzie verrait quelque chose qu’Elly ne voyait pas.
Lizzie Cojocaru
Lizzie Cojocaru
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Comptoir - Page 62 Empty
Re: Comptoir
Lizzie Cojocaru, le  Mer 30 Jan - 22:16

@ Elly / Numéro 11

Un cadeau pour mon cousin ? Voilà qui me fait clairement plaisir. J’acquiesce avec vigueur.
— Une habitation en particulier ? La clairière, peut-être, a plus de possibilités de ce côté ?

Tu fais ton choix pour les capes, et je te les mets de côté.
— Parfait !

Les boussoles reçoivent aussi ton approbation. Quelle généreuse cliente !
— Et va pour les Withmee ! Fais-en bon usage, elles ont un joli potentiel.


Tu demandes un autre conseil, et je me surprends à hésiter. Faire ou ne pas faire, aller ou ne pas aller, dire ou ne pas dire, être ou ne pas être, avoir ou ne pas avoir. Avec les verbes les plus simples - ou du moins communs, car leur conjugaison est une histoire que j’ai plus de mal à transmettre aux enfants - on sait faire part de questions existentielles.

Ainsi vont la plupart des choses dans ce monde : plus elles semblent accessibles et moins elles le sont. Le sens en lui-même est une chimère qui traine sous notre nez, alors que la météo est un •tease, qui nous fait croire qu’on a compris comment elle fonctionne avant de nous foutre un petit cyclone dans la tête.

— Mmmh, as-tu entendu parler des Découters ?

Et surtout, sais-tu que j’en ai planté chez les Aurors ? Parce que c’était une idée assez risquée à l’époque, mais pour l’heure je crois qu’ils ne se sont aperçus de rien…
Vanille Fleury
Vanille Fleury
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Comptoir - Page 62 Empty
Re: Comptoir
Vanille Fleury, le  Sam 2 Fév - 12:17



~ Lizzie

La vision de la dame est différente et légèrement utopiste. C'est étrange de l'entendre dans ce discours et malgré moi, je fronce les sourcils. Les hommes n'aident pas - ça semble inscrit dans leurs gênes - et même en bas de la pyramide, les mains attrapent les épaules pour les tirer en arrière, ils enfoncent leur ongles sales dans la peau translucide de leurs paires. Je crois pas en l'humanité, pas même chez ceux qu'on a traité en bêtes. Pourtant - regarde moi - je ne suis que produit de cette société aux couleurs psychédéliques qui tourne à plein régime quand nous faisons du sur-place. C'est pour les grands, pour faire avancer la roue. Sans doute ne leur a t-on simplement pas appris à danser. Et toi Lizzie ? Connais-tu les pas ?

Conversation qui dérive vers ma reine des étoiles. Le sourire crispé, je regarde un peu autour de moi avant de rentrer mes mains dans les poches de ma cape pour hausser les épaules - mal à l'aise. J'en sais trop rien. Ce monde est encore différent de celui que je côtoie. Comment expliquer cette crainte qui grandit en moi ? Je dis pas qu'elle n'est pas assez forte, je dis que personne n'est suffisamment prêt. Celle qui m'a pris sous son aile pourrait-elle donc se retrouver seule sur le fil qu'elle a choisit ? Les élus occupent toujours des positions précaires. Et ça fait si longtemps que je n'ai plus vu la belle. Mais, je ne sais rien de ce qu'il se passe à Poudlard. Il faut l'avouer. Puis, ça a toujours été un monde à part.

Je suis sûre de rien, dans un sens, c'est un peu terrifiant. Tu as essayé ? Curiosité mal placée ? Si c'est sans risque, je veux bien que tu me montres... Comme une enfant qui pose un pied sur le chemin interdit avant de brusquement revenir pour demander la permission à sa mère. Heureusement, Lizzie n'est pas une mère commune qui pointe du doigt en fronçant les sourcils. Mais pourrais-tu juste me donner la main ? Je suis pas encore sûre de mes ailes.
Invité
Anonymous
Invité

Comptoir - Page 62 Empty
Re: Comptoir
Invité, le  Jeu 7 Fév - 20:11

Lizzie

Une habitation en particulier ? Elle n’avait aucune idée d’où habiter réellement l’ami concerné. Alors elle s’en remettait à son amie, même si elle préféra taire son absence de renseignant sur Elensar, se contentant d’un « Ouais, parfait pour la clairière ». Même si elle n’avait absolument aucune idée d’où le domicile se situait. Elle faisait donc pleinement conscience à la propriétaire de Barjow & Beurk. Le reste est mis de côté par la jeune femme sous l’œil attentif de la brune. Faudrait peut-être qu’elle songe à s’arrêter, là maintenant tout d’suite.

Lizzie évoque les découters, la brune ne connait pas, elle se contente donc d’hocher la tête de droite, à gauche. De gauche, à droite. Marquant une négation profonde, les yeux teintés par la curiosité. « De quoi s’agit-il ? ». Elle attend, attentive à ce que pourrait dire la brune. Pourrait-elle avoir besoin de l’objet qu’elle va lui présenter ? Aucune idée, mais il y a fort à parier que cela l’intéresse si Lizzie lui propose.

Une fois qu’elle saurait ce que c’est, et qu’elle aurait déterminé si elle en avait besoin ou non, il est fort probable que la brune arrête là ses achats. Surtout si elle comptait faire d’autres cadeaux, ce qui était d’ailleurs son objectif premier.
Lizzie Cojocaru
Lizzie Cojocaru
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Comptoir - Page 62 Empty
Re: Comptoir
Lizzie Cojocaru, le  Ven 15 Fév - 12:35

@ Ellana / ticket 12 en retard

Elle danse, Ellana, et moi je reste si enfoncée dans le réel que j’en ai mal. Sans doute ai-je mal apris à danser, oui. Ce n’est pas la faute de mes parents. D’ailleurs y a un trou, un trou, un trou, y a un trou, un trou, un trou béant à l’endroit où je t’aimais. Maman. C’est dur de grandir sans toi, d’accepter de vivre sans toi, ou plutôt de ne pas s’être laissé le choix.

Cette rature, brûlante, sur notre lien, cette rupture, violente, comme un séisme entre nos mains. Certaines n’ont jamais su couper le cordon. Nous n’avions pas ce souci. Nous étions trop distantes, depuis longtemps. Mais effacer tout souvenir de moi dans ton esprit, c’était radical. Que tout te revienne à présent, que tu sois là, à vivre chez moi, cela bouleverse tout. Il est sans doute temps qu’on apprenne à danser… 

Je lance un regard ambigu à Ellana mais reste silencieuse. Elle poursuit, et je finis par répondre :
— Certes, et l’histoire de l’attaque contre Sudworth ou la mort de Harshing en laisse une trace vivace, mais je ne crois pas que les élus soient les plus menacés. Si on regarde bien, tant de sorciers n’étant pas haut placés ont disparu, et sous le prétexte qu’ils n’étaient pas connus personne n’en parle…

On les oublie comme tu m’avais oubliée, Maman. On en revient d’ailleurs à la question du souvenir, et j’esquisse un sourire invitant.
— J’ai eu la chance de faire l’acquisition d’une pensine il y a quelques temps, donc je repose moins sur cette partie de la boutique. Mais elle a de belles possibilités, et moins risquées que tu sembles le penser. Cela dépend surtout de ce que tu es prête à voir de toi-même et des autres.

@ Elly / ticket 13 en retard

Tu m’interroges sur les découters, et bientôt j’ai le coeur en clef de sol. C’est plus fort que moi, tout s’aligne. La musique et le chant me permettent de couvrir la palette étendue des sentiments, du plus drôle au plus sombre. Sans d’abord réussir à parler, je suis agitée d’émotions vives.

J’ai toujours été sensible aux sons ; c’est aussi pour ça que j’ai composé cet instrument. Une chanson triste transmet d'emblée sa propre humeur, de même qu'une musique légère, et je voulais mettre ma vie au diapason du registre musical. Je crois que dans l’existence, c’est quand l'écriture musicale et l'écriture textuelle avancent conjointement que tout se retrouve.

Je rebondis, me saisis d’un des dés et t’en présente le fonctionnement sommairement :
— En gros, y a deux dés jumeaux reliés par le biais du Fuseau tissemagie. Y en a un qui aspire le son, et l’autre qui l’émet à l’identique en temps quasi instantané. Du coup c’est chouette pour espionner des gens, tant que tu te trouves pas trop loin…

Sourire complice, parce qu’on va pas se mentir cette création j’en suis fière. Et je pense qu’Elly, toi tu sais comprendre pourquoi.
Invité
Anonymous
Invité

Comptoir - Page 62 Empty
Re: Comptoir
Invité, le  Dim 24 Fév - 21:07

Lizzie

Elle parle, elle est comme une musique qu’on se plait à écouter, à entendre encore et encore. Comme une litanie dans laquelle on se complait aisément. Et Elly aimait ça, entendre ainsi la borgne parlant avec ferveur. Il semblait à la brune qu’elle lui confiait un secret, comme deux amies qui se trouvent, se retrouvent et se comprennent. Alors elle écoute, simplement, elle prend conscience de la puissance de l’objet s’il est bien utilisé. Elle apprécie que Lizzie lui partage ainsi le secret d’un objet si mystérieux. Elle se contente d’un « Je vais t’en prendre un ». Pour l’utilité de la chose, même si elle ignore où elle le disposera.

Et parce que toutes les bonnes choses ont une fin, elle paye son dû à la jeune femme, et demande « Je peux compter sur toi pour la livraison de l’œuf ? », parce qu’elle espérait vraiment que l’œuf arrive à bon port et en bon état pour l’ami dénommé quelques instants plus tôt. Lizzie lui confirme, bien évidemment. Alors Elly pose les gallions demandés sur le comptoir, et avec un regard complice et une bise appuyée sur la joue, elle s’enfuit de la boutique, largement satisfaite de ses achats.

Départ d'Elly
Merci ma douce :kiss: (oui je sais pas d'où ça sort mais j'aime bien :mm:)
Invité
Anonymous
Invité

Comptoir - Page 62 Empty
Re: Comptoir
Invité, le  Jeu 14 Mar - 19:17





We create our own fate
Every human being is a puzzle of need.
   You must become the missing piece.


Avec Loredana

Après ma journée de taff, je me suis mis en tête d’aller rendre visite à Loredana. Depuis la dernière fois, on n’avait pas eu trop l’occasion de se reparler et j’dois me l’avouer que sa présence dans ma vie, elle me manque. Cette fille, tout simplement, me manque. Et sa façon de voir les choses aussi. Pour être franc, j’ai juste envie de la revoir pour essayer de retrouver ce feeling perdu, ce lien qui nous unissait avant cette fameuse nuit. Pour en arriver à ces réflexions, je me demande si c’était peut – être moi qui avait mal fait quelque chose. Peut-être qu’inconsciemment, j’avais été trop loin ? Alors, lentement, je soupire tout en me décidant d’aller prendre une douche pour commencer. Puis, j’en profite pour m’habiller d’une manière un peu basic. Un simple tee-shirt blanc et un jeans noir. Quelques temps après, je nourris mon dragonneau que j’ai fini par le surnommer : Flamby. Juste pour son côté « Tout feu, tout flamme ». Puis, j’fais de même avec Kraw et je termine par prendre mes clefs et juste mon portefeuille aujourd’hui. Je n’utilise pas ma Witchboard, ni même quoi que ce soit, en termes de moyen de locomotion. J’ai juste envie de marcher un peu tout en me rendant à l’allée des embrumes pour me rendre dans la boutique. Après avoir passer la porte, je m’autorise un p’tit tour dans le lieu, cherchant un truc quelconque du regard pour ensuite me mettre en quête de m’approcher du comptoir. Sachant déjà ce que je voudrais acheter pour ma petite commande du jour. Il ne reste plus qu’à attendre que l’on s’occupe de moi.
 
CODAGE PAR AMATIS
 
Loredana Wildsmith
Loredana Wildsmith
MDJ-GestionnaireHarryPotter2005
MDJ-Gestionnaire
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage



Comptoir - Page 62 Empty
Re: Comptoir
Loredana Wildsmith, le  Jeu 14 Mar - 21:03



Enzo

C’était une journée calme et monotone. Les clients ne se bousculaient pas à la boutique ces derniers temps. Le mauvais temps n’était pas encore décidé à prendre le large et les gens ne sortaient pas ou rentraient directement après le travail. J’étais la première à faire cela à vrai dire, bien que cette routine ne me plaisait guère. C’était la raison pour laquelle je ne refusais jamais une invitation. J’avais envie de voyager, de partir loin d’ici. J’avais déjà pensé à demander quelques jours de vacances à Lizzie. Passer quelques jours à l’étranger ne pourrait me faire que du bien. Mais il était peut-être encore trop tôt pour cela.

Tandis que je me trouvais dans la Réserve, j’entendis quelqu’un entrer. Un client qui ne semblait pas pressé si on écoutait le bruit de ses pas. Je finis de ranger le bordel que j’avais mis et montai doucement les marches grinçantes et poussiéreuses en baillant. Oui, le manque d’activité avait tendance à me fatiguer plus rapidement que prévu. Il était temps que je sorte un petit peu de ma routine. J’étais sûre que Theya serait ravie de me suivre dans cette folle envie. Après notre escapade chez son ex, elle me devait bien cela. Je n’étais pas parvenue à l’en dissuader. Ce qu’elle ignorait -ou pas d’ailleurs-, c’est que moi aussi, je pouvais me montrer têtue.

Mon regard venait de se poser sur le nouvel arrivant. J’étais presque surprise de le voir ici. J’avais essayé de me faire pardonner lors de notre dernière rencontre en tête-à-tête, mais j’avais l’impression que cela avait été un échec total, malgré ce qu’il me disait. Depuis, nous nous étions uniquement vus à la soirée dans le dirigeable d’Arty et Azaël. Il était temps pour moi de savoir où nous en étions réellement. Pourtant, sans vraiment réfléchir à mes faits et gestes, j’avais le sentiment qu’il espérait me voir en venant ici. Je contournai alors le comptoir pour le prendre dans mes bras, sans rien dire pour le moment. Juste des gestes qui se passaient de paroles, peu importe ce qu’il allait en penser. Au bout de quelques secondes, il était temps pour moi de reprendre une attitude professionnelle ou presque.

- Salut ! Comment tu vas ?
Invité
Anonymous
Invité

Comptoir - Page 62 Empty
Re: Comptoir
Invité, le  Sam 16 Mar - 21:39





We create our own fate
Every human being is a puzzle of need.
   You must become the missing piece.


Avec Loredana

À en voir son visage surpris, puis ses bras m’enlacer pour témoigner de son affection envers moi. Je ne peux pas nier que sa douceur à le don de me mettre à l’aise, de me rappeler des bons souvenirs d’autrefois aussi. Je peux me dire que j’ai le droit de m’accorder une pause dans ma vie, déjà bien mouvementé, surtout avec les récents évènements.

« Hey, coucou toi. »

Un sourire s’étend doucement sur mes lèvres lorsque je l’enlace à mon tour avant d’embrasser son front. J’en profite le temps que ça dure avant de la regarder faire « je ne sais quoi » pour me mettre face à elle avec ce petit air content inscrit sur le visage.

« Mmh, j’ai connu mieux, quelques complications en cours de route et des bonnes nouvelles aussi. Et toi, tu as l’air d’aller bien mieux que la fois précédente, ça fait plaisir à voir. »

Dis-je tout simplement, la regardant d’un air attendri avant de me permettre de regarder autour de moi, cherchant cette chose qui me traine en tête depuis quelques temps déjà. Lentement, je me retourne vers elle avec un p’tit clin d’œil en guise de cadeau du jour de ma part.

« Dis, ma belle, si j’me trompe pas, c’est bien ici qu’on peut se procurer une glace à l’ennemi et un chuchoteur ? J’en aurais bien besoin. »

En attendant qu’elle puisse me répondre, si toutefois j’espère qu’elle le fait, je me mets à chercher après ma bourse de gallions perdue au fond de l’une des poches. P’t’être celle de droite ? Non, que des bonbons et quelques babioles, alors va pour l’autre. Et biinnggoo, la voilà. Avec un air triomphant sur le visage, je lui tends la somme exacte vers elle tout calmement.

« De mémoire, il me semble que c’est ce montant-là, c’est ça ? »
 
CODAGE PAR AMATIS
 
Loredana Wildsmith
Loredana Wildsmith
MDJ-GestionnaireHarryPotter2005
MDJ-Gestionnaire
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage



Comptoir - Page 62 Empty
Re: Comptoir
Loredana Wildsmith, le  Dim 17 Mar - 19:37



Enzo

Il y avait quelque chose dans son regard. Une lueur qu’il n’avait pas la dernière fois. De la douceur au goût sucré à laquelle je voulais goûter. Alors je profite de ce regard, de ses gestes simples, affectueux et de ses paroles qui veulent engager une discussion. Comme deux amis. Ceux que nous étions. Le mur que l’on avait construit entre-nous, malgré nous, s’abaissait lentement pour laisser nos deux âmes se réunir et former cet ensemble homogène que l’on avait formé par le passé. Un passé qui nous appartenait, qui nous avait fait voir le monde d’une manière différente, qui nous avait aussi fait commettre des erreurs. Je voulais être une source de chaleur dans ce froid qu’avait provoqué mon départ, je ne comptais plus aller nul-part désormais. Cette Loredana-là n’était plus. Je conserve un sourire sur mon visage tandis qu’il me parle. C’était tout cela qui me manquait chez lui. Son côté sombre était ce qui m’avait poussé dans ses bras, mais j’appréciais également cette autre face de lui, celle dont j’ai besoin de voir.

- Oui, ça va ! Je suis vraiment contente que tu sois venue ! J’aimerais qu’on se voie plus souvent !

Je le laisse regarder autour de lui. Après tout, je me doute bien qu’il n’était pas venu jusqu’ici juste pour moi. N’aimant pas vraiment envahir les personnes qui entraient dans la boutique, je laisse ses yeux se promener dans les différents rayons poussiéreux. À la recherche d’une glace à l’ennemi, ainsi que d’un chuchoteur, je hoche silencieusement la tête pour répondre positivement à sa question.

- Ne bouge pas, je vais te chercher ça.

Je m’éloigne quelques instants tandis que je l’entends déjà sortir les gallions. Peut-être était-il pressé ? Je m’en vais chercher les deux articles demandés dans les rayons, puis retourne derrière mon comptoir pour les déposer devant lui.

- Alors, oui effectivement, ça te fait 15 gallions, c’est tout bon. Tu ne souhaites rien d’autres je suppose ?


L’on pourrait croire que j’allais poser des questions sur ce qu’il allait faire de ça. Mais à vrai dire, cela m’importe peu. Je croise tous les jours des clients qui achètent des choses douteuses. Jamais je ne pose de questions. Je n’ai jamais renié les pratiquants de la magie noire et puis les articles d’Enzo n’en étaient pas, d’ailleurs. La glace à l’ennemi était plus celle qui la détectait.

- Il faudrait…j’sais pas que tu passes chez moi ou moi chez toi un de ces quatre… Me rendant compte de ma phrase, j’essaie de me rattraper. En tout bien tout honneur, bien sûr !

Réitérer mes erreurs n’est pas vraiment dans mes plans. Quoiqu’il fallait peut-être que j’arrête de parler d’erreur. L’erreur avait été de fuir. Ce qu’il s’était passé entre Enzo et moi était la simple suite de notre histoire. C’était comme ça que cela devait se produire. Il ne fallait pas renier sous prétexte que cela avait détruit notre amitié. Parce que je l’avais voulu. Alors je souris, simplement.
Contenu sponsorisé

Comptoir - Page 62 Empty
Re: Comptoir
Contenu sponsorisé, le  

Page 62 sur 63

 Comptoir

Aller à la page : Précédent  1 ... 32 ... 61, 62, 63  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes :: Barjow & Beurk-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.