AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Grande-Bretagne
Page 1 sur 7
Dans les rues de Edimbourg
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Roch D'Almenarc'h
Roch D'Almenarc'h
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Dans les rues de Edimbourg Empty
Dans les rues de Edimbourg
Roch D'Almenarc'h, le  Sam 1 Aoû 2015 - 0:33

Avec l'aimable autorisation de Merry K. Harper

R.P avec  Lola Rowan

Édimbourg 16 h 15 heure locale

Roch les traits fatigués par le voyage, venait de sortir de l’aéroport local. Après les 2 heures d’un trajet laborieux à bord d’une compagnie low cost, le jeune homme n’avait qu’une envie, c’était se reposer. Sa valise à a la main, il se dirigea d’un pas pressé vers la gare ferroviaire se trouvant à proximité de l’aérogare. Il se disait, qu’il avait hâte d’avoir 17 ans afin de pouvoir passer son permis de transplanage. Cela lui permettrait d’éviter tous les désagréments des transports en communs mordu. Après avoir parcouru les quelques mètres qui le séparaient de la station de départ, l’adolescent était maintenant devant les bus rouge à deux étages typique du Royaume-Uni. Il n’avait pas mis longtemps à trouver le bon car qui l’emmènerais dans le centre-ville de la capitale écossaise. S’étant déjà renseigné avant son départ, des démarches à faire, il savait ou aller. " Voila, j’ai trouvé, le Lothian n° 35". Le garçon monta dedans, s’approcha du conducteur à la carrure imposante et aux cheveux roux, qui était au volant en train de lire son journal et lui demanda dans un anglais à la sauce française "single ticket please". Le rouquin, d’un geste nonchalant posa son canard fit tourner la machine en fer à côté de son volant, demanda "1,40 £"donna le ticket au frenchy en échange de la monnaie que ce dernier avait sortie de sa poche et retourna à ces occupations. On pouvait dire que l’accueil n’était pas le point fort des Britanniques. Une fois son ticket en main, Roch monta l’escalier menant à l’étage supérieur, posa sa valise sur un grand porte-bagages en fer se trouvant en face des marches et s’assied sur le premier siège qui lui tomba sur la main. Les yeux dans le vague, il posa son coude sur le rebord de la fenêtre, attendant patiemment que l’autocar démarre.


Dernière édition par Roch D'Almenarc'h le Ven 6 Nov 2015 - 11:58, édité 1 fois
Invité
Anonymous
Invité

Dans les rues de Edimbourg Empty
Re: Dans les rues de Edimbourg
Invité, le  Sam 1 Aoû 2015 - 11:59

Lola avait décidé de se rendre à Édimbourg. Elle avait récemment effectuée quelques recherches sur sa famille. Plus précisément sur ses grands-parents. La jeune fille ne les avaient jamais vus et elle n'en parlait presque jamais avec ses parents. Ces derniers esquivant toujours le sujet. Ils ne voulaient pas que la jeune fille apprennent quoique ce soit sur eux. Elle se demandait souvent pourquoi. Simple dispute familiale ou cela cachait autre chose ? Quoiqu'il en sois Lola avait mener sa petite enquête depuis les six années quelles étudiait a Poudlard . Elle avait déjà eu quelques pistes mais, cela la menait à chaque fois nulle part.

A la sortie de l'aéroport de Édimbourg la jeune fille légèrement malade à cause du trajet en avion, avait le teint quelque peu verdâtre. C'était la première fois qu'elle prenait ce transport moldus et elle espérait sincèrement que cela serait la dernière. Elle se sentait vraiment mal.


*Vivement mes 17 ans que je puisse transplaner.*

Une fois son mal être passer, la demoiselle remis son sac en bandoulière en place. Elle n'avait pas pris beaucoup d'affaire pour ce voyage, elle pensait rester une journée tout au plus ici. Elle repartirait sûrement demain vers la même heure. Elle voulait simplement vérifier ses sources.

Elle se dirigea ensuite vers un bus rouge à double étages typique d'ici. Elle monta dans le véhicule et paya son ticket. Elle montait à l'étage du bus. Elle fit quelques pas et le véhicule démarra. Lola ne s'y attendait pas, elle trébucha et tomba sur le côté contre quelqu'un. Elle se remis tant bien que mal sur ses pieds et regarda la personne qu'elle avait bousculée.

-Excuse-moi dis-t-elle mal à l'aise. Je ne m'attendais pas à ce que le bus démarre aussi vite. Je ne t'ai pas fait mal j'espère ?

En attendant la réponse du jeune homme elle, repris contenance. Elle n'aimait pas beaucoup être prise au dépourvu. Elle fit un geste pour remettre ses vêtements en place. Elle portait un t-shirt près du corps, basique, un jean et une paire de basket. Une tenue simple, décontracter et surtout passe partout.
Roch D'Almenarc'h
Roch D'Almenarc'h
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Dans les rues de Edimbourg Empty
Re: Dans les rues de Edimbourg
Roch D'Almenarc'h, le  Jeu 6 Aoû 2015 - 0:49

Édimbourg était loin d’être une ville inconnue pour Roch. Il avait déjà dans le passé, visité avec les membres de sa famille, celle qu’ont appelée l''Athènes du Nord. À l’époque, il n’avait alors que sept ans et n’était pas haut que trois pommes. Il gardait un bon souvenir de qui était pour lui son premier voyage à l’étranger. Ces yeux d’enfants ne pouvaient pas oublier les bus impériaux rouges à deux étages, les Écossais avec leur espèce de jupe à carreaux qu’on appelait kilt, la nourriture typique de là-bas, le château et temps d’autres choses. C’est donc, avec des souvenirs pleins la tête que le frenchy maintenant âgé de seize ans revient pratiquement 10 ans plus tard en Écosse. Ce deuxième séjour en terre écossaise, cette fois-ci, Roch le fera tout seul. Il avait dû batailler ferme pendant plusieurs mois, avant d’avoir l’autorisation de ces parents et avoir un bulletin de notes exceptionnel pendant toute l’année scolaire avant d’obtenir l’autorisation. Sa mère lui avait bien entendu, avant de partir, fait tout un tas de recommandation, que le garçon avait promis d’observer au doigt et à l’œil. Il ne manqua pas à l’une des premières obligations, de la longue liste faites par ses parents, et leur laissa un SMS à avec le téléphone portable que lui avait laissé son père, une fois arrivé sur place.
Une jeune fille qui monta aussi l’étage du bus, fit sortir Roch de ses pensés. Il regarda d’un air distrait la pancarte Électrique au-dessus de lui, annonçant que l’autocar allait partir d’ici quelques secondes. Quand le bus démarra, cela surprit la demoiselle qui ne s’y attendait pas et la fit trébucher, heurtant par la même occasion, Roch, pour le moins aussi surpris qu’elle. Tandis que la jeune femme se confondait en excuse d’un parfait anglais sans accent, le frenchy ne prenant pas la peine de regarder son interlocuteur et pensant ne pas être compris de celle si, murmura entre ses dents d’une voix méchante, "foutu transport moldu". Quand il eut fini de rajuster ces vêtements, il leva la tête vers la jeune fille, d’un air plein de malice et lui dit ces quelques mots avant de prendre le livre sur l’Écosse qui se trouvait, dans la poche avant, de son sac de voyage.

– Tout va bien merci, j’espère que vous n’avez rien aussi.

Roch était maintenant en pleine lecture. Le paysage écossais défilait devant lui, sans qu’il ne s’en rende compte. Il ne restait maintenant qu’attendre que la voix mécanique du bus annonce " Earl Grey Street" et son périple dans les transports scottish sera fini pour aujourd’hui.
Invité
Anonymous
Invité

Dans les rues de Edimbourg Empty
Re: Dans les rues de Edimbourg
Invité, le  Lun 17 Aoû 2015 - 19:47

Le jeune homme que la demoiselle avait bousculé ne lui était pas inconnu. Lola était sûre d'avoir déjà vu ce visage quelque part. Mais où, elle ne saurait pas le dire. Lors de ses vacances avec ses parents ? Dans la ville qu'elle habitait ? Ou peut-être tout bêtement à Poudlard lui susurra sa conscience. Oui peut-être. En tout cas une chose était sûre elle ne pouvait pas lui poser la question de but en blanc comme ça. La bleue et bronze ne voulait pas passer pour une folle si jamais elle avait affaire à un moldu. Elle ne saurait pas comment expliquer de qu'elle genre d'école elle parlait si c'était le cas. La voix à peine audible du jeune homme la sortie de ses pensées.

"foutu transport moldu".

Cela répondait à la question que ce posait Lola, elle l'avait sûrement déjà croisé dans Poudlard. Où peut-être ailleurs, mais en tout cas la personne semblait connaître le monde magique pour avoir utilisé le mot moldu.


– Tout va bien merci, j’espère que vous n’avez rien aussi.


-Oui, oui je vais bien. Un peu secouée, c'est tout. Je peux m'installer à côté de vous si ça ne vous dérange pas ? Je n'aime pas trop marcher dans les bus en marche, j'ai du mal à garder mon équilibre comme vous avez pu le constater.

En attendant que le jeune homme lui donne sa réponse, Lola pensa à ce qu'elle était venue faire ici. Pendant les dernières vacances elle avait fait des recherches sur les anciennes et récentes familles de sang-pur. Elle avait vu une ou deux fois le nom des Rowan traîner dans certains registres. Dans l'un d'entre eux une adresse y était notée. Peut-être que cette fois elle aurait des informations sur ses aînés ou peut-être que cela ne donnerait rien comme les autres fois. La brune avait noté l'adresse sur un parchemin qui se trouvait à l'abri dans son sac.

*Au moins ça m'aura permis de prendre un peu le large*
Roch D'Almenarc'h
Roch D'Almenarc'h
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Dans les rues de Edimbourg Empty
Re: Dans les rues de Edimbourg
Roch D'Almenarc'h, le  Sam 12 Sep 2015 - 21:33

Le bus roulait à allure modérée à travers la ville, continuant ainsi son interminable voyage. Le Français savait pertinemment, que son périple avec le car écossais, serait long. Son livre sur l’Écosse ne suffirait pas. Un moment ou un autre, cela le barbera de le lire. Il fallait qu’il trouve quelque chose à faire et ce quelque chose, il l’avait trouvé.

La jeune fille qui avait percuté Roch peu de temps avant, avait l’air de s’en être sortie sans bobo. Plus de peur que de mal. En plus d’être assez jolie, elle était aussi bavarde et avait envie de parler Cela tombait bien, le français aussi.

Oui, oui je vais bien. Un peu secouée, c’est tout. Je peux m’installer à côté de vous si ça ne vous dérange pas ? Je n’aime pas trop marcher dans les bus en marche, j’ai du mal à garder mon équilibre comme vous avez pu le constater.

Le garçon le sourire aux lèvres, regarda la place vide se trouvant en face de lui, bénissant le ciel de ne pas être tombé en heure de pointe ou le bus aurait été sûrement bondé puis invita l’adolescence à s’asseoir.

C’est la première fois que tu viens en Écosse ?
Roch D'Almenarc'h
Roch D'Almenarc'h
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Dans les rues de Edimbourg Empty
Re: Dans les rues de Edimbourg
Roch D'Almenarc'h, le  Lun 9 Nov 2015 - 2:52

RP avec Severus Storm et  Rachel Pasca.

La fin des vacances d’octobre approchait à grand pas. Une fois n’est pas coutume, Roch avait passé toutes ces congés à Édimbourg. Il s’était pris d’affection pour celle qu’on appelle l’Athènes du nord. Il trouvait l’atmosphère de cette cité médiévale, chaleureuse, conviviale et attachante. Les rues de la métropole semblaient certes moins peuplées, comparaient au mois d’août ou la vie culturelle de la capitale écossaise était en général à son summum, au moment du festival internationale. La saison en cours, n’était en même temps pas la meilleure pour les spectacles et divertissements de rue, donc les touristes étaient si friands. Cela n’empêchait pas le garçon de trouver son bonheur et se ressourcer temps qu’il pouvait là-bas, peu importe le moment de l’année. Le Serpentard, qui était un mordu d’histoire, avait trouvé dans l’acropole nordique, un vrai paradis sur terre. Il passait la majeure de ces journées à visiter les différents musées, parlement, résidence secondaire de la reine et au moins trois fois le château dominant le reste de la ville. Visiter l’Écosse et tout particulièrement sa capitale, était comme renter dans un vrai livre d’histoire. Il y avait tellement de choses à voir que le Français ne savait plus ou donner de la tête et pourtant il lui restait tant de choses voir et à découvrir en si peu de temps.

En effet, il restait à Roch deux jours avant de repartir à Poudlard. Il avait réussi à négocier avec ses parents, son retour d’Édimbourg à l’école de sorcellerie sans passer par la case maison non sans mal. Les géniteurs de Roch, avaient laissé à Roch un peu plus de liberté et d’autonomie et Roch leur était reconnaissant pour cela. Tant qu’il ne faisait pas le c.., il jouirait d’une indépendance maximale, ce qui rendit son frère cadet Alkar âgé de onze ans carrément fou de jalousie et qui pour se venger, balança à la tête de son frère au moment ou celui-ci s’apprêtait à partir, tout ce qu’il trouvait sous la main. Le sinople avait du juré au jeune Poufsouffle pour le calmer, qu’une fois sa majorité atteinte, il l’amènerait avec lui dans ses périples à travers le monde.
C’est sûr, il le fera. Il l’avait juré. Mais pour le moment, le Frenchy était pour changer,et comme il pleuvait,  attablait à une table d’un salon de thé, dégustant une tasse de chocolat chaud avec un cookie aux pépites de chocolat. Il regardait par la fenêtre la pluie ruisselante contre les carreaux. Les yeux dans le vague, il s’amusait à observer les gens dehors, courir s’abriter.


Dernière édition par Roch D'Almenarc'h le Sam 21 Nov 2015 - 23:30, édité 1 fois
Invité
Anonymous
Invité

Dans les rues de Edimbourg Empty
Re: Dans les rues de Edimbourg
Invité, le  Mer 11 Nov 2015 - 18:10

La pluie. Elle s'était mise à tomber finalement. Le ciel s'était assombri au cours de la journée, mais cela n'avait rien de surprenant. La pluie était devenu un symbole pour un pays comme l'Écosse. Contrairement aux moldus qui passaient près de lui, Seveurs n'avait sortit de parapluie ou rabattu sa capuche, contrairement à son habitude. En effet, le sorcier aimait dissimuler ses traits. Or, depuis quelques temps, il ne prenait plus vraiment ce genre d'initiative. Il n'en voyait plus l'intérêt. A vrai dire, il ne voyait plus vraiment d'intérêt à grand chose. D'ailleurs, c'était pour cette raison qu'il n'était pas retourné chez lui, à Londres. Il n'avait pas envie de croiser les membres de sa famille. A dix-sept ans, il était libre de prendre ses décisions et d'en assumer les conséquences par la suite. Une chose était sûre, c'était qu'il n'avait aucune raison qu'il s'inquiète des réactions de sa famille sur le fait qu'il reste en Écosse pour les vacances. Son père, malgré son inquiétude, était complètement d'accord pour laisser son fils faire ses propres projets, profiter de sa liberté et de son indépendance. C'est pourquoi, Severus se trouvait sur Édimbourg aujourd'hui.

Le jeune homme avait décidé d'aller se dégourdir les jambes dans une ville qu'il connaissait bien. Quitte à se morfondre ou s'ennuyer à Poudlard autant sortir faire un tour dehors. En parcourant les rues du centre de la capitale écossaise, les pensées de Severus s'assombrissaient l'image du temps et de l'atmosphère. De nouveau, ses souvenirs firent irruption et un profond malaise intérieur se fit sentir.

Le Sorcier accéléra le pas et entreprit de chercher un endroit au sec dans lequel il pourrait se poser afin de boire un coup. De préférence, quelque chose de fort. Fort heureusement pour lui, l'étudiant connaissait un endroit sympa vers lequel il se dirigea d'emblée. Arrivé devant l'entrée, il tendit la main pour pousser la porte. Toutefois, il hésita un instant. Son état d'esprit ne s'améliorerait pas ici, mais après tout c'était peut-être l'endroit rêvé pour ne pas être déranger. Et pour pouvoir peut-être rencontrer quelqu'un de Poudlard, discuter, se changer les idées ou encore engager quelques joutes verbales avec des idiots... Severus se décida alors de passer la porte. Parcourant la salle des yeux, le Serpentard reconnut rapidement un visage familier; celui d'un autre Serpentard: Roch D'Almenarc'h. Il n'avait pas souvenir de lui avoir un jour adressé la parole. C'était l'occasion. Severus s'avança vers le jeune homme et le salua d'un signe respectueux de la tête. Ne voulant pas engager la conversation le premier, l'étudiant commença à pianoter sur la table un air de Chopin qui lui traînait en tête. Rien de tel que la musique pour détendre les rapports humains.
Galatéa Peverell
Galatéa Peverell
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Dans les rues de Edimbourg Empty
Re: Dans les rues de Edimbourg
Galatéa Peverell, le  Ven 20 Nov 2015 - 20:02

RP avec Roch D'Almenarc'h et Severus Storm


Depuis la veille, le bel automne avait cessé pour laisser la place au triste automne, celui-là même où il ne restait plus aucune feuille sur les arbres, où la pluie tombait sans cesse et où le vent ravageait tout sur son passage.

C’est dans un mois comme celui-là que ses cousins lui avaient proposé, à elle et à son petit frère, de venir en vacances avec eux en Écosse et plus précisément à Edimbourg. Pourquoi ici ? Eh bien pour ses nombreuses balades, ses paysages splendides et ses châteaux.

Rachel et son frère avaient alors accepté sans la moindre hésitation, sautant sur l’occasion pour se retrouver loin du domicile familial. Avec l’approche de noël, il ne se passait pas un jour sans que leur mère ne se plaigne des fêtes à venir. Justifiant sa mauvaise humeur par le fait qu’elle n’avait jamais été accepté par sa belle famille, que festoyer nécessitait d’avoir un argent qu’ils n’avaient pas, que ses enfants étaient trop grand pour avoir des cadeaux et que noël en lui-même n’était qu’une fête d’hypocrite.

Mais comme toujours Rachel laissa glisser tout ça sur le toboggan de ses émotions et s’attarda plutôt sur sa bonne humeur à elle. On n’était pas encore en décembre pourtant presque toute les villes dans lesquelles elle était passée avaient déjà sortis leurs décorations, rappelant sans cesse aux passants que bientôt ce serait la fête. D’ailleurs Rachel avait déjà commencé à chercher ses cadeaux, un calvaire pour elle qui n’aimait pas dépenser son argent pour les autres.

Quoi qu’il en soit Rachel était heureuse de changer d’air avant de reprendre les cours. Plus encore aujourd’hui parce qu’elle avait prévu de visiter un château en ruine sur une falaise au bord de la mer. Un programme qui finalement se révéla bien plus compliqué à réalisé, puisque, à peine arrivé, le groupe de moldu fut surprit par une violente pluie. C’est à ce moment que, faute d’inattention, Rachel se retrouva séparé de ses cousins et qu’elle fut forcer de retourner seule en ville, n’ayant pas de réseau dans les pleines d’Edimbourg et ne voulant pas rester dans le froid.

Une fois en ville, la sorcière repéra rapidement un salon de thé dans lequel elle entra sans hésiter, dégoulinante à cause du déluge. De là, elle savait qu’elle pouvait utiliser sa baguette pour se sécher. Rachel avait vite fait de se rendre compte qu’il s’agissait d’un salon de thé sorcier, puisqu’elle avait aperçu sur le trottoir d’en face une famille moldu qui s’entassait à une terrasse de café fermé pour s’abriter de la pluie. Et de toute manière, même si elle ne les avait pas vu eux, elle n’aurait pas pu manquer les commandes qui voyageaient du comptoir aux tables et des tables au comptoir sans que personne ne les touches.

Très vite, elle fut sec et elle se dirigea dans un coin très à l’écart pour sortir son téléphone et laisser un message à ses cousins pour les informés qu’elle allait bien, qu’elle s’était réfugier chez un commerçant et qu’elle rentrerait aussitôt que le temps le permettrait. Sortir un téléphone portable devant des sorciers était à-peu-près comme de sortir une baguette et de faire de la sorcellerie devant des moldus. Une mauvaise idée en somme.

C’est en revenant dans la salle principale que Rachel tomba nez à nez avec deux de ses camarades attablés à une table. Et même si elle ne les connaissait pas, ou peu, elle se sentit obligé de les saluer avec un grand sourire, ne serait-ce que pour dissimuler le fait qu’elle avait presque foncé sur l’un deux. Avaient-ils vu son téléphone ?
Roch D'Almenarc'h
Roch D'Almenarc'h
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Dans les rues de Edimbourg Empty
Re: Dans les rues de Edimbourg
Roch D'Almenarc'h, le  Mar 24 Nov 2015 - 18:48

Cela faisait cinq bonnes minutes, que Roch était dans ses pensées, accrochant son regard à la vitre embuée par le souffle chaud dégageant de sa bouche. La pluie toujours aussi drue, continuait son vacarme incessant contre le macadam noir, laissant derrière elle, non pas des flaques mais des mares d’eau, inondant toute la chaussée déjà abîmée. Le ballet incessant des citadins cherchant un endroit ou s’abriter en attendant une accalmie, quant à lui continuait inlassablement dans les rues d’Édimbourg. Le sinople était bien content d’être à l’intérieur au chaud. S’il y avait bien une chose que le garçon détestait par-dessus tout, c’était être malade. C’était une vraie hantise pour lui.
La clochette au-dessus de la porte d’entrée du salon thé, annonçant l’arrivé d’un nouveau client, fit sortir le Français de ses songes. Le vert et argent de nature curieuse, tourna la tête afin de voir qui venait d’arriver par l’entrée se trouvant derrière lui. Roch l’air interrogateur, regarda le temps d’un instant le nouvel arrivant, qui n’avait pas l’air d’avoir pris la peine de se protéger la tête. Sa tête justement, ne lui était pas inconnue. Le Français était sûr d’avoir vu ce visage quelque part. Il ne mit pas longtemps à chercher au fond de sa mémoire pour se rappeler que Severus Storm, était debout en fasse de lui. Cela faisait toujours plaisir de voir une tête familière même quand on est en vacances. Se saluant mutuellement, les deux Serpentard étaient maintenant assis chacun à leurs tables. Les deux garçons étaient dans une drôle de situation. L’un comme autre n’avait osé engager la discussion. On pouvait entendre sans le salon de thé, le tic-tac de l’horloge se trouvant près du comptoir. Ne sachant quoi faire, Roch décida de prendre les devants. Il appela le serveur qui était en train d’essuyer la vaisselle d’un geste de bras.

- Un autre chocolat avec un cookie aux pépites de chocolat pour moi SVP.


Puis se tournant vers son camarade de classe, il lui demanda avec un grand sourire aux lèvres.

- Et pour toi Severus, cela sera quoi?

La cloche de la porte se remit à sonner une deuxième à ce moment. Une Jeune fille fit son apparition. Roch n’eut cette fois-ci aucun mal à reconnaître Rachel, une autre camarade Serpy. À croire que tous les sinoples s’étaient donnés rdv à Édimbourg. La jeune fille, avant d’entrait dans la salle principale, alla se cachait le temps d’un instant dans un coin de la pièce avant de revenir les rejoindre et les saluer.

-Salut Rachel, je passe une commande, veux-tu quelque chose ?
Invité
Anonymous
Invité

Dans les rues de Edimbourg Empty
Re: Dans les rues de Edimbourg
Invité, le  Jeu 7 Jan 2016 - 10:53

Je suis vraiment désolée pour le retard !! :fouet:

Une fois posé aux côtés de Roch, ce dernier interpella le serveur et commanda de nouveau un chocolat chaud avec un cookie aux pépites de chocolat. Ensuite, il se tourna vers Severus et lui demanda ce qu'il prendrait. Le Serpentard rêvait d'un shot de Jack ou d'un Whisky Pur Feu, mais il se dit que ce serait indécent face à ses camarades.

- Et pour toi Severus, cela sera quoi?

- Je vais prendre un thé, le plus fort que vous ayez, merci.

Une fois posé aux côtés de Roch, Severus se perdit dans ses pensées. * Mer**, mais ça s'arrête jamais ! * pesta-t-il intérieurement contre son esprit. Soudain, la porte du bar s'ouvrit et une jeune demoiselle pénétra dans l'établissement. Bénissant l'intervention involontaire de Rachel, qui avait le don d'apparaître par surprise lorsque ses pensées l'agaçaient, Severus la salua de la main. Toutefois, Rachel se dirigea vers un coin à l'écart. La curiosité du jeune homme fut piquer à vif. Après quelques secondes, la jeune demoiselle les repéra et revint vers eux. Édimbourg leur réservait bien des surprises parfois. Il était rare que Severus croise des étudiants de Poudlard dans la capitale écossaise. Le Serpentard était ravi de se retrouver en compagnie des deux autres. Il pourrait faire un break avec ses pensées.

Alors que Rachel s'installait à leurs côtés, Roch lui demanda à son tour:


-Salut Rachel, je passe une commande, veux-tu quelque chose ?
Galatéa Peverell
Galatéa Peverell
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Dans les rues de Edimbourg Empty
Re: Dans les rues de Edimbourg
Galatéa Peverell, le  Jeu 7 Jan 2016 - 18:26

Téléphoner dans un salon de thé sorcier… non mais qu’elle idée elle avait eu là ! Rachel n’était certes pas quelqu’un de spécialement inquiète, mais même elle était capable de voir qu’il y a des choses que parfois, il vaut mieux éviter de faire. Les mangemorts prenaient de l’ampleur et les mauvaises langues n’étaient jamais bien loin.

En revenant de sa cachette, elle avait d’ailleurs faillit foncer dans deux de ses camarades, qu’elle reconnu aussitôt. Pour cacher son trouble, Rachel étira ses lèvres en un emmène sourire. Il était sincère comme toujours, mais il servait aussi à focaliser l’attention sur autre chose que le tremblement de ses mains, son téléphone ou même la précipitation qu’elle avait eu pour le dissimuler. Heureusement pour elle, Rachel savait que les tremblements, eux, n’avaient pas put être décelé par les deux jeunes hommes, puisque l’une de ses mains tenait le téléphone dans la poche arrière je son jean et que l’autre était l’air de rien collé à sa cuisse. C’était pour le reste qu’elle n’était pas sûre.

Eh puis elle était surprise aussi. Elle ne rencontrait pas tous les jours un camarade de Poudlard, encore moins de sa propre maison et encore moins plusieurs en même temps. Une première pour elle donc, mais l’avaient-ils percé à jour ?

- Salut Rachel, je passe une commande, veux-tu quelque chose ?

- Hey ! Salut vous-deux !

Lui apparemment, non. À moins qu’il n’ait rien dit volontairement ? Peu importe, parce qu’elle n’y ferait pas allusion si la conversation devait se prolonger. Ce qu’elle ferait inévitablement puisque son homologue l’avait clairement invité à se joindre à eux. Rachel fut donc suffisamment en confiance pour accepter l’invitation et prendre place autour de la table, lui adressant un petit sourire. La serpentard était surprise qu’il se souvienne d’elle et de son nom, après tout il n’avait eu cours ensemble qu’une fois. Une chance, parce que du coup elle aussi connaissait son nom, un exploit pour elle, qui en général les retenait très mal. Et Severus alors, avait-il vu quelque chose ? Il semblait tout de même plus observateur que Roch.

Rachel jeta un rapide coup d’œil à la carte, mais pas assez longtemps pour avoir le temps de lire quelque chose, puis elle porta son regard sur le serveur et dit :

- Soyons fou, je prendrais un whisky-pur-feu s’il-vous plait, merci.

La serpentard reporta ensuite son attention sur les garçons, souriant au passage à Severus, qu’elle avait déjà eu l’occasion de rencontrer et qu’elle appréciait plus de raison (en tout bien toute honneur, bien sûr) puisqu’elle ne lui avait parlé qu’une seule fois. Ce n’était peut-être pas réciproque, mais pour tout dire elle s’en fichait un peu. En fait Severus avait sur elle un effet tranquillisant qui faisait taire son côté paranoïaque. Elle s’en rendait compte maintenant, parce qu’elle se doutait bien que cette sérénité soudaine ne lui venait pas du café. C’était quand même drôle qu’ils se retrouvent tous les trois ici.

- Ça va les vacances ?
s’enquit-elle.

Rachel connaissait déjà la réponse pour l’un d’entre eux, et au fond elle savait cette question un peu déplacé vis-à-vis de lui. Cependant la serpentard était douée pour dissimuler les choses, mentir et tromper : Au moins avec cette question il n’avait qu’à répondre « oui » et tout le monde passerait à autre chose.

- C’est quand même un sacré hasard qu’on se retrouve tous les trois ici. C’est bien le dernier endroit où je pensais reconnaitre quelqu’un !

Le destin ? « Chut ! Si c’est pour penser des conneries, ce n’est pas la peine de réfléchir ! Le destin… et puis quoi encore ? De la neige au mois de juin ? ».
Invité
Anonymous
Invité

Dans les rues de Edimbourg Empty
Re: Dans les rues de Edimbourg
Invité, le  Mar 12 Avr 2016 - 18:12

Je goûte enfin à la liberté de la vie Adulte ! Loin de tout ! Loin du château et des problèmes itinérants et même inénarrables de l'adolescence. J'ai l'âge d'avoir de la barbe au menton et je me suis pris d'affection avec un gars dans une taverne. Ma forte alcoolémie n'a pas altéré le sortilège, il se peut qu'il ai même renforcé. Avec ce pote de beuverie de la tête du Sanglier, j'ai transplaner jusqu'à une ville du nom d'Edimbourg et il a disparu à nouveau ! Plouf ! M'oubliant là dans le décor moldu des façades peintes à l'huile et des toits rouges, quelques bars, coiffeurs et autres commerces et je titube car un litre dans le pif, ça vous fait forcément tituber. Assommante fatalité qui vous tombe dessus comme une brique sur le crâne, je fracasse les rimes saccadés de mon esprit veilleur et continue ma route.

Baguette bien rangée à l'intérieur de ma veste en cuir. Je joue un air supérieur dans la rue et d'une clairvoyance extrême, je me dirige vers un cas jamais vu auparavant, un mendiant et son Harmonica à qui je refile une noise en bronze. Mauvaise chose que de larguer de l'argent sorcier dans un coin Moldu, vous me direz... J'en ai que faire car je suis plus que pompette ! Ah ? Que vois-je ? Une poupette !!

- Hé ma belle ? J'suis perdu, vous pouvez m'indiquer le chemin ? Hic !

Dis-je en insufflant du rauque à ma voix suave.
Alhena Peverell
Alhena Peverell
Responsable MDJ-GHarryPotter2005
Responsable MDJ-G
HarryPotter2005
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Occlumens (Niveau 3)


Dans les rues de Edimbourg Empty
Re: Dans les rues de Edimbourg
Alhena Peverell, le  Mar 12 Avr 2016 - 20:59

RP avec Nel Queen

Tu te moques de moi ou...?


Rouge ou Bleu ? Droite ou gauche ? Laquelle prendre ? Pourquoi qu'une seule ? Et les deux en même temps ou l'une après l'autre ? Quels effets ça aurait sérieux ? C'était quoi ? Ce moldu l'avait-il entubé ? C'était quoi ce truc déjà ?
La brune soupira, elle se compliquait vraiment trop la vie avec ses indécisions et ses questions un peu trop inutile. Et en une fraction de seconde elle avala les deux pilules, elle verrait sûrement les effets plus tard de toutes manières.

Alhena se leva de son banc. Elle n'était pas éméchée comme à son habitude durant ses voyages. Cette nuit, elle venait à peine d'arriver à Edimbourg. Dernier endroit avant le grand retour à Londres. Elle commençait à digérer les mensonges de son passé et arrivait à être plus sereine. Elle avait alors prit un verre dans un petit pub Moldu puis racketté un adolescent pour ses fameuses petites pilules.
Tout en marchant, elle commençait à sentir ses effets monter. Elle était un peu perdue et plus heureuse, elle avait cependant cette drôle de sensation de planer. Elle ne savait pas ce que c'était ,mais c'était bien cool.

Elle respirait l'air frais des rues de la ville, un sourire béa aux lèvres. Ce qui était plutôt rare chez la jeune femme. Il y avait une sorte de son d'harmonica qui parvenait dans ses oreilles. Elle s'approcha un peu plus. Peverell adorait tout ce qui touché de près ou de loin à la musique.
Elle vit alors une scène assez comique : un beau brun aux yeux noirs complément bourré titubant jusqu'au mendiant. La Serpentarde s'étonna de le voir lui refiler une noise en bronze. Ce gars était alors un sorcier ?
Il avait l'air plus âgé qu'elle et surtout dans un état lamentable.

Le pauvre... pensa la jeune femme, j'espère ne pas ressembler à ça quand je bois moi.

Alhena le vit s'approcher d'elle, un sourire idiot sur le visage. Il ressemblait clairement à abruti, mais comme la brune planait aussi, elle lui afficha un air un peu...bêta.

- Hé ma belle ? J'suis perdu, vous pouvez m'indiquer le chemin ? Hic

Ce garçon avait tenté vainement une approche délicate ou séduisante. Mais avec ses effluves d'alcool dans la voix et son esprit peu clair, ça ne ressemblait à rien. On aurait dit un ivrogne, dragueur et gros lourd. Espérons pour lui que dans la vraie vie ,il ne soit pas comme ça.
Peverell afficha une grimace sur son beau visage. Puis elle fit un geste de la main, de droite à gauche, comme pour faire évaporer la mauvaise haleine de l'homme en face d'elle.
Malgré qu'elle était un peu ailleurs, elle su lui répondre assez froidement :

- Pas vraiment. Je suis pas d'ici, je sais même pas dans quelle rue on est. Tu veux que je t'aide à retrouver ton hôtel ?

Elle avait proposé ça dans le vide, espérant qu'il dise non. Vu dans l'état qu'elle se trouvait, la seule chose qui risquait d'arriver c'est que les deux finissent par dormir dehors, sur une pelouse ou un banc.

Ça sonnait bon comme un mauvais plan cette histoire.
Invité
Anonymous
Invité

Dans les rues de Edimbourg Empty
Re: Dans les rues de Edimbourg
Invité, le  Mer 13 Avr 2016 - 0:22

A l'hôtel ? Mais quel hôtel ? C'est vrai que je suis venu par le biais d'un transplanage de haute voltige et je n'avais même pas vomi. J'étais perdu dans les grands yeux de la demoiselle et moi enfant, je ne savais comment réagir en tant qu'adulte et pourquoi m'a t-elle expressément demander si je devais trouver un hôtel, hic ! Serais-ce là une proposition ? Hic ! Je vois flou, je divague. L'alcool monte en grave et surtout en aiguë, pointe de mousse encore sur ma trogne qui s'évapore dans une ambiance folle. La brise de la folie, essence même de la grande aventure m'invite à lui répondre sur un ton convenable tout en m'éloignant, car mon haleine lui déplaît.

- Alors Là ! Je suis perdu ! J'ai même pas pensé à un Hotel ! Je sais même pas où je vais dormir ce soir !

Lancé-je en appel au secours sur les rues pavés d'Edimbourg. Je ne tiens plus du tout l'alcool et au risque de paraître désagréable, je vais devoir contenir la gentillesse de la jeune femme. Car je ne sais par pour quel bout, elle m'a prit, mais je suis pas intéressé ! Attends, mais elle m'a proposé d'aller à l'hôtel ou c'est encore moins ? J'veux juste me promener, histoire de décuver et retrouver mon âge normal.

- Y'a Méprise, Hic ! Dis-je en m'affalant presque sur le côté...

Méprise de quoi ? Que suis-je sensé dire en réalité... Confus, presque écroulé au sol avec cet air d'harmonica en guise de baïonnette dans le dos qui vous fait souffrir l'échine à en perdre raison. L'âme se perd au lointain. La raison ignore les conséquences des mots et les maux surviennent sans prévenir.
Alhena Peverell
Alhena Peverell
Responsable MDJ-GHarryPotter2005
Responsable MDJ-G
HarryPotter2005
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Occlumens (Niveau 3)


Dans les rues de Edimbourg Empty
Re: Dans les rues de Edimbourg
Alhena Peverell, le  Mer 13 Avr 2016 - 1:40

RP avec Nel Queen/Autorisation du LA pour les sorts

Alors là, il y avait vraiment un problème : ce gars était juste super louche. Il s'approchait d'elle et se reculait en même temps. Bon certes, il était totalement ivre. Mais quand on avait environ une vingtaine d'année, il en fallait des verres pour finir dans un tel état.
Légèrement étourdie par ses pilules, Alhena l'écouta. Il essayait de dire quelque chose de bien et de convenable, mais ça ne lui réussissait vraiment pas. Ce type devait absolument arrêter de boire !

- Alors Là ! Je suis perdu ! J'ai même pas pensé à un Hotel ! Je sais même pas où je vais dormir ce soir !

De mieux en mieux, pensa la brune.

Elle porta son index et son pouce à l'arrête de son nez et ferma les yeux, exaspérée par cette situation. Elle qui voulait profiter de sa soirée, ce type lui faisait carrément redescendre les effets de ses machins qu'elle avait prit plutôt.
Et alors qu'elle allait lui répondre, il s'effondra sur le mur, glissant doucement au sol. Il avait l'air juste pathétique. Heureusement qu'elle ne connaissait absolument pas ce bouffon en fait.

- Y'a Méprise, Hic !

Méprise sur quoi ? La brune et lui n'avait pas l'air d'être sur la même longueur d'onde visiblement. Elle jeta un regard au mendiant qui jouait de l'harmonica. Si elle voulait aider cet homme, il fallait d'abord qu'elle bouge d'ici.
Elle s'abaissa, le pris sur une épaule et le traina près d'un petit parc plus loin où personne ne pouvait les voir. Il commençait à l'agacer cet abruti. Elle le laissa tomber par très délicatement sur l'herbe et sortie sa baguette. Elle visa sa tête :

- Aguamenti !

Bon au moins ça, ça allait calmer tout de suite ses ardeurs. Un sourire mesquin sur le visage elle continua ses petits tours. Elle lui lança #Gastronauseus, le laissa vomir une à trois fois histoire qu'il vide un peu l'alcool dans son corps. Puis elle prononça un #Finite incantatem pour mettre fin au maléfice.

- Bon tu vas mieux maintenant ?

Elle avait dit ça avec un très grand sourire. Elle planait, elle aussi, toujours.

- T'as l'air moins débile comme ça !

Et la brune ricana. Elle défit ses cheveux et l'observa avec un air mystérieux. Ses yeux perçants, vert émeraude hypnotisaient, n'importe quel homme.
Alhena se posa à son tour sur l'herbe. Loin de lui évidemment, pour éviter le contenu des entrailles du jeune homme.

- Bon c'est quoi ton nom ? Il t'es arrivé quoi pour être comme ça ?
Contenu sponsorisé

Dans les rues de Edimbourg Empty
Re: Dans les rues de Edimbourg
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 7

 Dans les rues de Edimbourg

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Grande-Bretagne-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.