AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Grande-Bretagne
Page 2 sur 7
Dans les rues de Edimbourg
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Alhena Peverell
Responsable MDJ-GHarryPotter2005
Responsable MDJ-G
HarryPotter2005

Dans les rues de Edimbourg - Page 2 Empty
Re: Dans les rues de Edimbourg
Alhena Peverell, le  Mer 13 Avr - 1:40

RP avec Nel Queen/Autorisation du LA pour les sorts

Alors là, il y avait vraiment un problème : ce gars était juste super louche. Il s'approchait d'elle et se reculait en même temps. Bon certes, il était totalement ivre. Mais quand on avait environ une vingtaine d'année, il en fallait des verres pour finir dans un tel état.
Légèrement étourdie par ses pilules, Alhena l'écouta. Il essayait de dire quelque chose de bien et de convenable, mais ça ne lui réussissait vraiment pas. Ce type devait absolument arrêter de boire !

- Alors Là ! Je suis perdu ! J'ai même pas pensé à un Hotel ! Je sais même pas où je vais dormir ce soir !

De mieux en mieux, pensa la brune.

Elle porta son index et son pouce à l'arrête de son nez et ferma les yeux, exaspérée par cette situation. Elle qui voulait profiter de sa soirée, ce type lui faisait carrément redescendre les effets de ses machins qu'elle avait prit plutôt.
Et alors qu'elle allait lui répondre, il s'effondra sur le mur, glissant doucement au sol. Il avait l'air juste pathétique. Heureusement qu'elle ne connaissait absolument pas ce bouffon en fait.

- Y'a Méprise, Hic !

Méprise sur quoi ? La brune et lui n'avait pas l'air d'être sur la même longueur d'onde visiblement. Elle jeta un regard au mendiant qui jouait de l'harmonica. Si elle voulait aider cet homme, il fallait d'abord qu'elle bouge d'ici.
Elle s'abaissa, le pris sur une épaule et le traina près d'un petit parc plus loin où personne ne pouvait les voir. Il commençait à l'agacer cet abruti. Elle le laissa tomber par très délicatement sur l'herbe et sortie sa baguette. Elle visa sa tête :

- Aguamenti !

Bon au moins ça, ça allait calmer tout de suite ses ardeurs. Un sourire mesquin sur le visage elle continua ses petits tours. Elle lui lança #Gastronauseus, le laissa vomir une à trois fois histoire qu'il vide un peu l'alcool dans son corps. Puis elle prononça un #Finite incantatem pour mettre fin au maléfice.

- Bon tu vas mieux maintenant ?

Elle avait dit ça avec un très grand sourire. Elle planait, elle aussi, toujours.

- T'as l'air moins débile comme ça !

Et la brune ricana. Elle défit ses cheveux et l'observa avec un air mystérieux. Ses yeux perçants, vert émeraude hypnotisaient, n'importe quel homme.
Alhena se posa à son tour sur l'herbe. Loin de lui évidemment, pour éviter le contenu des entrailles du jeune homme.

- Bon c'est quoi ton nom ? Il t'es arrivé quoi pour être comme ça ?
Invité
Anonymous
Invité

Dans les rues de Edimbourg - Page 2 Empty
Re: Dans les rues de Edimbourg
Invité, le  Jeu 14 Avr - 0:30

Je dégobille à quelques mètres de la brune. Délicatement, je me ressaisi essuyant un filet de bile sur ma bouche avec la manche de ma veste. Je perçois la nature, l'herbe sous mes pieds, fraîche comme la nuit printanière qui nous accueille. La nature... Comme cette jeune femme qui n'est ni plus ni moins qu'une sorcière, pas au sens propre, ni figuré... Juste la réalité. Elle me demande, si ça allait bien...

- Oui, merci.

Les couleurs de la nuit revivent dans mes pupilles et explorent les prunelles de celle qui me demande mon nom sans qu'elle ne se présente. Dois-je me méfier ? Encore chaleureux par l'alcool, je ne me pose pas vraiment la question. Et répond gentiment à celle posée, qu'ai-je fait pour être dans cet état ?

- J'ai bu ! Un pari idiot perdu dans... J'allais dire l'école, mais comme j'ai pris une potion de vieillissement... l'entreprise où je bosse. Je ne me révèle piètre menteur, mais ça passe.

- Mon petit nom ? Nel Queen et toi ? Dis-je encore étouffé par les effluves d'alcool qui cessent peu à peu de faire effet...
Alhena Peverell
Alhena Peverell
Responsable MDJ-GHarryPotter2005
Responsable MDJ-G
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Occlumens (Niveau 3)


Dans les rues de Edimbourg - Page 2 Empty
Re: Dans les rues de Edimbourg
Alhena Peverell, le  Jeu 14 Avr - 2:29

RP avec Nel Queen

Au risque de se répéter, ce gars était vraiment pas clair. Il cachait quelque chose, mais quoi ? N'ayant pas l'esprit très clair, la brune n'arrivait pas à réfléchir sur ce qui se passait réellement.

- J'ai bu ! Un pari idiot perdu dans...

Une hésitation. Il était en train de lui mentir, c'était sûr et certain. Il n'y avait aucun doute.

- ...l'entreprise où je bosse.

Le pire de tout, c'est qu'Alhena était persuadée qu'il croyait l'embobiner. Même à moitié défoncée, les mensonges elle savait les reconnaitre. C'était une part intégrale d'elle-même. Elle était un véritasérum à elle seule : on ne ment pas à la reine du mensonge.

- Mon petit nom ? Nel Queen et toi ?

Ouais, c'était clair. Ce type n'était pas juste un menteur, c'était aussi un abruti fini.
Exaspérée, elle se leva, croisa les bras et le regarda de haut. Il avait l'air beau cet homme allongé dans son vomi.

Quel boulet, pensa-t-elle.

Elle s'avança vers lui. Un air perplexe sur le visage, il y avait quelque chose qui changeait sur sa tête ou quoi ?

- Moi je m'appelle Alhena...Peverell.

Alors qu'elle prononçait cette phrase, l'homme en face d'elle commençait à rajeunir pour devenir un garçon d'une quinzaine d'année. La brune n'avait pas l'impression que celui-ci s'en rendait spécialement compte. Mais quel âge avait ce garçon en vérité ?
Surprise, elle lança d'une voix étonnée :

- Bordel de Merlin ! Mais t'as quel âge ? T'es qui pour de vrai ?!

Ce gars était franchement entrain de se moquer d'elle ! Nom d'une citrouille !
Invité
Anonymous
Invité

Dans les rues de Edimbourg - Page 2 Empty
Re: Dans les rues de Edimbourg
Invité, le  Jeu 14 Avr - 3:15

- Bah, je suis Nel Queen... Cool ! Je suis redevenu normal ! Crié-je un peu stupéfait, mais surtout heureux que la potion de vieillissement s'est enfin estompée... Je vais devoir quelques explications à mon aînée... Un brin perplexe, la meuf. En même temps, il y'a de quoi devenir fou à voir un beau jeune homme redevenir un simple garçon. Pendant que je me touche le visage, encore ravi de la disparition des effets, je me repris d'un bond vers l'avant. En accusant le coup sur le mauvais sort.

- C'est pas de ma veine, j'ai dû faire un pari osé, bu une potion de vieillissement et de fil en aiguille, j'ai suivi un gars bourré et comme j'étais encore plus torché que lui... Bref, je suis tombé là, perdu et puis on s'est rencontré, peu banal, hein ?

Dis-je sans réels conséquences...

- Et tu te doutes, le nom de l'entreprise, c'est Poudlard...

Désolé de la faire redescendre de son trip. Après je sais pas ce qu'elle a prit, mais ses pupilles ont l'air vachement dilatées. Plongé-je mes mirettes dans les siens dans un air de vouloir en savoir un peu plus, mais avec la retenue.

Voix fluette, voix faiblarde, ça change de la précédente, rauque et bien suave.

- J'ai quinze ans, bientôt seize. Et je sais pas comment rentrer, mais là j'ai envie de profiter des étoiles...

Cartes sur table ! Guidé-je mes pas vers Alhena.
Alhena Peverell
Alhena Peverell
Responsable MDJ-GHarryPotter2005
Responsable MDJ-G
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Occlumens (Niveau 3)


Dans les rues de Edimbourg - Page 2 Empty
Re: Dans les rues de Edimbourg
Alhena Peverell, le  Jeu 14 Avr - 21:17

RP avec Nel Queen

- Bah, je suis Nel Queen... Cool ! Je suis redevenu normal !

Encore sous l'effet de la drogue, la brune ne parût pas plus qu'étonnée finalement. Bon peut-être que sur sa tête ça se voyait, mais Alhena était totalement ailleurs alors... Ça revenait au même.
Elle vit le garçon s'approchait d'elle et eu un mouvement de recule de la tête.

- C'est pas de ma veine, j'ai dû faire un pari osé, bu une potion de vieillissement et de fil en aiguille, j'ai suivi un gars bourré et comme j'étais encore plus torché que lui... Bref, je suis tombé là, perdu et puis on s'est rencontré, peu banal, hein ?

Débile surtout, pensa la jeune femme.

- Et tu te doutes, le nom de l'entreprise, c'est Poudlard...

NAAAAAAAAN C'EST PAS VRAI ! Comme si j'avais pas compris.

Elle leva les yeux eu ciel. C'était le plus beau des abrutis qu'elle avait rencontré dans sa vie. Espérons qu'elle n'ait jamais à le revoir. D'ailleurs qu'est-ce qu'il avait à la regarder bizarrement dans le fond des yeux ? Ah oui, elle était complètement défoncée en même temps, ça soulevait quelques questions.

- J'ai quinze ans, bientôt seize. Et je sais pas comment rentrer, mais là j'ai envie de profiter des étoiles...

La jeune femme étouffa un rire non contrôlé. Elle ne savait pas vraiment pourquoi elle rigolait. Mais faut dire aussi, qu'observait les étoiles assis sur l'herbe et du vomi, c'était d'un... goût particulier.
Debout, elle fit quelques pas en arrière pour ne pas que le garçon s'approche trop d'elle. D'une voix plutôt amusée, elle lui balança :

- T'es complètement déguelasse, tu devrais te nettoyer au lieu d'observer les étoiles. Et peut-être aussi, par la même occasion rentrer à Poudlard.

En disant ça, elle lui lança le seul paquet de mouchoir qu'elle avait sur elle, dans la tronche.
Invité
Anonymous
Invité

Dans les rues de Edimbourg - Page 2 Empty
Re: Dans les rues de Edimbourg
Invité, le  Mar 19 Avr - 3:28

Je souhaite vivre dans un monde sans conflit où les différences seraient une force ! Où mon nom ne sera pas jugé avant même de passer des entretiens, je souhaite trouver le bonheur et le partager à tous ! Je ne veux plus des bombes et des balles, les seules cartouches qu'on doit user, c'est celles de l'imprimante pour l'encre de nos desseins écrits et nos rêves ! Pour cela que je me mets à la tâche, pour cela que je clame mon indignation face au humains qui ne sont plus que machines ! Les sentiments fragiles naissent et l'amour est là, il m'attend...

- Peut-être que tu as raison... Je suis juste dégueulasse, incapable de me tenir. Je souhaite m'excuser de mon attitude et t'offre un petit déjeuner pour demain, enfin si ça te dérange pas de rester jusqu'au petit matin, ici à contempler la voûte.

Les raisons de mon ignorance sont évanouis dans l'obscur mémoire infaillible dont j'ai hérité. Et pourtant... Au delà des mystères de la vie et du sens même de la déception, quand je me mets à regarder la pelouse, tout en sortant une clope de mon veston. Je viens à demander si cette rencontre n'est pas seulement que destinée. On croise souvent des hommes et des femmes qui peu à peu deviennent nos meilleurs amis, dans un parc, dans une rue... En Angleterre, en France ou l'Ecosse comme ce soir... Enfin bon... Je redescend et commence à voir plus clair. Quand j'allume ma cigarette et que le papier crépite et rougeoie d'une flammèche minuscule au bout des doigts, je tire satisfaction des chemins mêlés.

- Cigarette ?

Et j'ajoute par la suite...

- Ce soir, je ne rentre pas à Poudlard. On m'a offert un poste que je ne peux refuser et j'ai fuis devant tant de pression. On veut de moi comme Préfet de ma maison, tu le crois ça Alhena ? Moi, un déchet de la société de la sorcellerie...
Alhena Peverell
Alhena Peverell
Responsable MDJ-GHarryPotter2005
Responsable MDJ-G
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Occlumens (Niveau 3)


Dans les rues de Edimbourg - Page 2 Empty
Re: Dans les rues de Edimbourg
Alhena Peverell, le  Mar 19 Avr - 19:25

RP avec Nel Queen

- Peut-être que tu as raison... Je suis juste dégueulasse, incapable de me tenir. Je souhaite m'excuser de mon attitude et t'offre un petit déjeuner pour demain, enfin si ça te dérange pas de rester jusqu'au petit matin, ici à contempler la voûte.

Le jeune homme, assis sur l'herbe, s'alluma une cigarette. La brune se rassit à son tour. Le regardant étrangement, il avait l'air bizarre et pensif, comme hypnotisé par les étoiles.

-Cigarette ?

Elle refusa sa proposition et sortit son propre paquet. Elle alluma la sienne, elle crépitait et se consumait lentement comme son coeur.

- Ce soir, je ne rentre pas à Poudlard. On m'a offert un poste que je ne peux refuser et j'ai fuis devant tant de pression. On veut de moi comme Préfet de ma maison, tu le crois ça Alhena ? Moi, un déchet de la société de la sorcellerie...

Elle rigola. Un rire franc et bruyant. Il y avait tant de jeunes qui se croyaient tous plus pourri les uns que les autres. Ça se voyait qu'aucun ne savait ce qu'était réellement "un déchet de la société". Elle tira sur sa clope, expira une fumée blanche et grise, un sourire aux lèvres.

- Tu sais Nel. Ce n'est pas en fuyant tes responsabilités que tu grandiras. Tu n'es pas un déchet, sinon ils ne te l'auraient pas proposer à toi. Il y a bien une raison.

La jeune femme, cigarette au bec, se leva à nouveau. Lui tendit une main et d'une suave prononça :

- Vient avec moi. Marchons ça te ferra du bien. Je vais te raconter une histoire.

HRPG:
 
Invité
Anonymous
Invité

Dans les rues de Edimbourg - Page 2 Empty
Re: Dans les rues de Edimbourg
Invité, le  Mar 19 Avr - 19:50

J'aime beaucoup les histoires et j'ai été intrigué, même surpris de sa proposition. Vrai qu'une petite marche me fera du bien. Elle a sûrement raison, elle. Elle, plus mâture que moi. Je devrais peut-être accepter et en décroit, je grandirai sur des bases solides. Alors attentif à sa démarche, je me suis levé d'un élan certain, commun accord tenant la main d'Alhena.

- Parfois, l'inspiration me vient quand la nuit tombe, dans des endroits obscurs là où quand je me perds, je me retrouve. Je veux bien t'écouter. Les gens ont tendance à ne pas assez écouter les autres.

Plus jamais d'alcool ! Je tiens pas assez ! Le foie solide pourtant, mais le cerveau ne suit pas. Dans la vie d'un gamin comme moi, qu'est-ce que je peux savoir, à peine cinq années à Poudlard et je me sens déjà apeuré face au monde et ses mystères. Alors, je me déchausse, grolles à mon épaule droite, je marche pied nu dans l'herbe. Qu'il était bon de sentir la vraie nature, ça c'est la magie ! Ce que je ressens, là ? Sentiments décolorés qui envahit mon esprit candide. Je voudrais peindre de couleurs vives ces dessins que je me fais, l'imagination s'ouvre et mes oreilles attentives à l'histoire de la belle jeune femme, pas plus belle que Merry.

Avant même qu'elle ne commence, une question s'ancre en moi.

- T'y crois au grand amour ?

Je me berce d'illusions et me prête au jeu.
Alhena Peverell
Alhena Peverell
Responsable MDJ-GHarryPotter2005
Responsable MDJ-G
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Occlumens (Niveau 3)


Dans les rues de Edimbourg - Page 2 Empty
Re: Dans les rues de Edimbourg
Alhena Peverell, le  Mar 19 Avr - 22:05

RP avec Nel Queen

Le jeune homme s'agrippa à sa main et se retrouva face à elle. Il n'était pas si grand que ça en fait. Il était aussi assez beau pour son âge, dommage qu'il ait aussi peu d'estime de lui. Elle commença à marcher, lui la suivant en titubant légèrement.

- Parfois, l'inspiration me vient quand la nuit tombe, dans des endroits obscurs là où quand je me perds, je me retrouve. Je veux bien t'écouter. Les gens ont tendance à ne pas assez écouter les autres.


Un silence gênant s'installa. Il était encore ailleurs, pensant à droite à gauche. Qu'est-ce qu'il avait de s'y incroyable dans sa tête pour lui permettre d'oublier tout ce qu'il y avait autours de lui. Elle s'apprêta alors à le sortir de ses pensées, quand celui-ci prit la parole :

- T'y crois au grand amour ?

Elle fut surprise par la question et se stoppa net. Le grand amour ? Elle ricana et répondu amusée :

- Il faudrait déjà que l'amour existe avant. Je n'y crois pas. L'amour est juste... Rien. Ce n'est qu'un cerveau embrumé par les hormones. Un peu comme la passion, un truc à la limite de l'obsession. Quelque chose d'incontrôlable.

Elle s'alluma une nouvelle clope, leva les yeux vers le garçon et plongea son regard émeraude dans ses iris. Il était un peu naïf cet adolescent.

- Par contre je crois aux âmes soeurs. Ce qui est tout à fait différent. Pourquoi cette soudaine question ?

Alhena était intriguée. Très peu de personne osaient lui parler d'amour. Peut-être par peur justement de sa réponse. Elle était quelqu'un de franc et cruelle, qui criait haut et fort la brutalité de la vie et de la vérité. Elle n'agissait pas avec des poings mais des mots, et ça faisait toujours beaucoup plus mal. Alors les gens évitaient de savoir ce qu'elle pensait de l'amour. Pour elle, c'était une faiblesse comme la peur. Seule la confiance méritait le respect que les êtres humains pouvaient se permettre d'accorder.
Invité
Anonymous
Invité

Dans les rues de Edimbourg - Page 2 Empty
Re: Dans les rues de Edimbourg
Invité, le  Ven 22 Avr - 17:34

Question posée dans le vent, à l'orée d'une rivière calme. Un esprit apaisée, voilà ce que mon âme est. Âme sœur ? Je m'allume une autre cigarette et imite la belle Alhena défoncée à je ne sais quoi, ses mirettes explosées, pupilles dilatées sur mon regard interrogateur. L'amour en rien est une faiblesse, c'est la plus puissante des énergies pour ceux qui ont un penchant à la magie blanche. Mais je ne dis pas un mot, j'hésite.

- Je ne pense pas qu'on ai qu'une seule âme sœur.

Pouffant une autre bouffée fumante. L'air devient de plus en plus froid, signe qu'on arrive à la fraîcheur matinale. J'hésite encore, toujours le doute. Elle va me croire stupide. Enfin, elle le doit sûrement déjà le penser. Vais-je lui parler de mon amourette de Poudlard ? Les sentiments vont et défilent au cours d'une année et il peut se passer plein de choses entre temps, mais mon cœur ne bat plus. C'est triste à dire, malgré le fait d'être en union avec une personne, je ne ressens pas le grain de folie qu'il faut. L'aventure comme lorsqu'on prend la mer ! Mais tout le monde sait que c'est pas l'homme qui prend la mer, mais la mer qui prend l'homme.

- Ma question ? Parce que je ne suis pas sûr de vraiment aimer une personne. Il y'a une dualité entre les ténèbres et la lumière. Un frein, un accélérateur. Et ton histoire ?

Dis-je soudainement comme pour changer de sujet. Je sais pertinemment que mes choix auront une réelle conséquence. Je garderai ces affres enfermées en moi.
Alhena Peverell
Alhena Peverell
Responsable MDJ-GHarryPotter2005
Responsable MDJ-G
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Occlumens (Niveau 3)


Dans les rues de Edimbourg - Page 2 Empty
Re: Dans les rues de Edimbourg
Alhena Peverell, le  Ven 22 Avr - 20:40

RP avec Nel

Elle marchait un peu de travers, elle sortie son petit sachet et ravala une pilule. Fallait surtout pas qu'elle redescende. Au même moment, le jeune garçon s'allume une clope. Il était trop pensif, trop réfractaire à croire à l'abominable vérité. Mais sa réponse ne fût pas celle à quoi s'attendait la jeune femme :

- Je ne pense pas qu'on ai qu'une seule âme sœur.

En fait, Nel était totalement à côté de la plaque. Ça ne répondait pas à sa question, ni avec ce qu'elle disait. Ou alors c'était l'inverse, Alhena était trop défoncée pour comprendre deux lignes de mot. Ils étaient beaux tous les deux là. Un ivrogne et une droguée. Manqué plus que Malicia pour compléter le tableau.

Il souffla sa fumée en même temps qu'elle. L'air était frais, on voyait un début de rayon de soleil. Le temps était passé trop vite, elle détestait le temps. Il était le décompte de la mort. Ça lui faisait peur.

- Ma question ? Parce que je ne suis pas sûr de vraiment aimer une personne. Il y'a une dualité entre les ténèbres et la lumière. Un frein, un accélérateur. Et ton histoire ?

Elle s'arrêta et se tourna vers le gamin, lui tendant son petit sachet de pilule magique. D'une vois un peu bizarre elle lui dit :

- Faudrait mieux que t'essaie ça si tu veux écouter mon histoire.

Elle en prit une, l'avala rapidement. Ça se bouffait comme des chocolats, ça avait presque le goût de bonbon mais avec des effets magique. Elle adorait ça, être perdue dans la nature avec ces pilules bonheur. Ça lui permettait d'oublier toutes les histoires.

- Pour en revenir à ce que tu as dit. Si, on a qu'une seule âme soeur, mais même si moi j'y crois pas... On a plusieurs amours. Et c'est ça qui fera la différence. C'est ça l'étincelle qui te manque. C'est le jour où tu allumeras la lumière dans ta petite tête et que tu te diras c'est elle, c'est cette personne et je n'y échapperai jamais. Quoi que je fasse...

Elle tira une bouffée de cigarette, expira. Inspira l'air frais, ferma les yeux à ce levé matinal du soleil. Éclairant son teint nacré, ses yeux émeraudes et son sourire rouge apaisé. Elle en ravala une autre.

- Si tu penses déjà que c'est pas la bonne, t'es sûre c'est pas la bonne gamin. T'as l'air plutôt mature, amuses toi avant. Après quand t'auras mon âge tu pourras réellement te poser des questions sur l'amour et le reste.

Ouais, dépassée la vingtaine, c'est tout ce qui restait à Alhena. Boire, manger, oublier les pensées, recommencer. Elle avait tout, mais elle n'avait rien. Repoussant sans cesse l'amour, elle ne lui restait absolument rien. De toutes façons, le reste du monde c'était merdique...


Dernière édition par Alhena Peverell le Mar 26 Avr - 12:19, édité 1 fois
Invité
Anonymous
Invité

Dans les rues de Edimbourg - Page 2 Empty
Re: Dans les rues de Edimbourg
Invité, le  Mar 26 Avr - 9:52

Je ne pense pas que ce soit une question d'âge, mais merci du compliment si j'ai bien cru en percevoir un. Inconsciemment, je prends la pilule magique que j'avale de bout en bout sans trop y réfléchir. Car j'avais déjà eu une expérience assez mystique sur le sujet en présence d'une Shella Diggle complètement bourrée, je me suis dis en souriant que c'est l'inverse qui se produit en ce moment même, mais le sourire que j'arbore n'est pas tout à fait naturel, plutôt chimique. Et l'effet magique s'amplifie, car je n'ai rien avaler depuis quelques heures, ça avec l'alcool. Je monte dans les graves et aiguës, ma voix atteint un soprano non maîtrisé et esquisse un pas de travers pour finalement me rattraper. Je me mets à ricaner seul quand je vois la tête que fait Alhena, les couleurs me paraissent plus vives, comme si j'étais entré dans un nouveau monde ou bien un nouvel état.

Mes pensées se dispersent et se rejoignent sans accords. Alors réfléchi, je m'amuse à délirer puis je redeviens plus sérieux, mon cœur bat la chamade quand la seule pensée d'elle me traverse l'esprit, quand je revois son visage comme un mirage à mes yeux ou sa voix comme un bourdonnement paisible qui entrave tous mes doutes et mes peurs.

- Non, c'est bien la bonne ! C'est l'amour de ma vie. Je pourrais aller jusqu'en Australie pour la retrouver.

Alors sagement, je me pose au près de mon aînée et j'écoute attentivement son histoire.

- J'veux bien t'écouter me raconter cette fameuse his... HIC !Toire... Seulement si c'est drôle ou pas... Après je te raconte une blague.

Me marré-je seul, encore défait de la pilule magique.
Alhena Peverell
Alhena Peverell
Responsable MDJ-GHarryPotter2005
Responsable MDJ-G
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Occlumens (Niveau 3)


Dans les rues de Edimbourg - Page 2 Empty
Re: Dans les rues de Edimbourg
Alhena Peverell, le  Mar 26 Avr - 23:40

RP Nel

Elle divaguait ça y est. Les vrais effets commençaient. Un sourire un peu étrange s'étira ses belles lèvres rouges. Elle les lécha, aspirant le sang qui trainait là. Chaque parcelle de sa peau vibraient au contact du vent. Elle était en totale transe, en totale léthargie et en même temps, elle avait les pieds accrochés sur terre. Elle avança, les pupilles dilatées au possible. Il en fallait des masses avant que ces pilules lui fassent effets, en aucun cas elle était une petite nature.

- Non, c'est bien la bonne ! C'est l'amour de ma vie. Je pourrais aller jusqu'en Australie pour la retrouver.

Qu'est-ce qu'il disait déjà ? Euh.. En fait elle s'en fichait totalement là. La brune se demandait encore pourquoi ce gamin trainait avec elle, à lui parler d'amour. Pff que des problèmes d'adolescents boutonneux. L'espoir et la bonté, vite désenchanté arrivé dans le monde adulte. Elle en rigolera bien quand ces morveux arriveront au stade du non retour.

- J'veux bien t'écouter me raconter cette fameuse his... HIC !Toire... Seulement si c'est drôle ou pas... Après je te raconte une blague.

Posés sur un banc, ils avaient l'air de deux abrutis. Ils regardaient en face le levé du soleil, ou peut-être l'hallucination du levé du soleil. Elle afficha un sourire carnassier sur son visage et d'une voix un peu sarcastique lui dit :

- À vrai dire, elle est pas drôle du tout mon histoire. Je te la raconterai peut-être un autre jour, si on se croise. Je n'ai plus envie de te la dire.

Elle ricana, d'un rire franc et absurde qui n'avait pas lieu d'être. Pourquoi rigolait-elle ? Il n'y avait pas à rigoler.

- Tu n'as qu'a dire ta blague. Et si tu veux pas, je te raconterai la mienne.
Invité
Anonymous
Invité

Dans les rues de Edimbourg - Page 2 Empty
Re: Dans les rues de Edimbourg
Invité, le  Jeu 28 Avr - 10:22

Les rires fusent et le fuseau pointe sur la presque terre d’Édimbourg et les hallucinations audibles comme visuelles sont là, c'est comme dans un rêve, l'impression soudaine d'avoir déjà vu ce moment. La vie ne serait pas quelque chose de prédéfini avec un passé et un futur, ce serait plutôt une peinture, au début le blanc et les couleurs se mélangent enfin. Ce rire bleu, cette appréhension orangée, la retenue rose, peu à peu nos formes se dessinent et la vie est une peinture que l'on admire à sa fin, et ce n'est pas encore la fin, pas encore le début. Rien n'est figé...

Elle rajoute une teinte noire qui obscurcis le décor et je m'efforce de mettre un blanc à la conversation, nos âmes grises plongées dans le virtuose, génie de la conspiration mielleuse des artistes qui s'inspire d'un tout, d'un nada. Moments éphémères qui s'approchent de la dérive, éclats de tendresse qui sont ironies de velours. J'en ai bien peurs... Voilà que mes pensées sont désordonnées, n'ont de sens que si l'on veut se prétendre Orphnel.

- C'est l'histoire d'un jeune chien amoureux d'un chat, le chien fait miaou et le chat répond Woaf.

Dans ma tête, c'était bien plus drôle que ça...

Deux soleils se lèvent peu à peu à l'horizon et la terre tremble sous mes pieds, mais c'est qu'une impression folle dû aux pilules magiques, j'ai une sensation le long du corps, comme celle de pouvoir sentir l'aura des autres, une puissance phénoménale se déverse dans mon sang et mon empathie et démultipliée... Je ne peux pas être plus vivant !
Alhena Peverell
Alhena Peverell
Responsable MDJ-GHarryPotter2005
Responsable MDJ-G
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Occlumens (Niveau 3)


Dans les rues de Edimbourg - Page 2 Empty
Re: Dans les rues de Edimbourg
Alhena Peverell, le  Jeu 28 Avr - 20:41

RP avec Nel

Elle regardait le paysage devenir de plus en plus beau. Toutes ces couleurs mélangés les unes aux autres. Un goût de sucré accroché avec du salé. Un arc en ciel d'émotion et de frisson. Un sourire sur des lèvres. Deux humains sur un banc. Des cerveaux en mode zéro. Tout d'étrange. Rien d'anormal. Contradiction des esprits. Frétillement des papilles. Souffle du vent sur des parcelles de peau. Respiration saccadée. Pilule du bonheur. Alcool. Cigarette magique. Désastre de la vie. Pupilles dilatées. Rayon de soleil.

- C'est l'histoire d'un jeune chien amoureux d'un chat, le chien fait miaou et le chat répond Woaf.

Battement à tout rompe. Pensées arrêtées. Aucune réaction. C'était c*n. Sa blague était naze. Elle ne rigolait même pas. Elle regardait en face. Sans rien dire. Sans rien faire. Figée comme un cadavre.

- Elle est nulle ta blague.

Elle oubliait. Elle était loin d'ici. Les pilules du voyage. L'ailleurs de l'espoir et de la haine. Un monde à elle. Sans eux, sans vous, sans elle-même et ses désirs. Lieu sans sa propre peur, sans sa propre destruction.
Elle se lève, le regarde droit dans les yeux, un sourire aux lèvres :

- Je pense gamin, que plus rien n'a de sens là, aujourd'hui. Qu'on devrait rentrer chez nous...

Elle s'éternisait sur un rien. Elle tourna le dos, commença à marcher. Est-ce qu'il la suivait ? Peut-être ? Mais dans quelques minutes elle allait redescendre... D'ailleurs ça commençait car la lumière du jour avait disparu...

En fait il faisait encore nuit, et le diable s'éveillait enfin en elle.
Invité
Anonymous
Invité

Dans les rues de Edimbourg - Page 2 Empty
Re: Dans les rues de Edimbourg
Invité, le  Mar 3 Mai - 10:28

Rentrer ? Mais où ? A Poudlard ? Cette école dirigiste et élitiste qui n'a de sens que pour les élus fébriles, têtes à claques qui n'ont aucune notion de l'amitié ? Tu parles d'un chez soi, plutôt moisir sous un pont que de devoir y retourner l'an prochain... Rien n'a de sens aujourd'hui... Oui, tu le dis bien, plané-je sur mon banc à mirer les deux soleils se lever. Je la regarde partir, je l'entends, des bruits de talons sur le macadam et m'allume une clope bitumée à l'odeur vanillée des parfums d'orient.

- Je ne te suis pas ! Crié-je d'un bout à l'autre dans un petit parc désert. - ABSOLUMENT RIEN N'A DE SENS braillé-je là...

Mine souriante à l'extrême, ces pilules m'ont ouvert des portes dont je ne soupçonnais pas l'existence. L'esprit écoute le malin et les directives sont lancées. Je ne ressens plus le vide, tout est enfin à sa place, comme un grand puzzle restitué. Je comprends chaque geste mécanique, le moment où je tapote le mégot pour faire tomber les cendres, l'instant où je porte la cigarette à ma bouche, quand j'inspire, j'expire... TOUT EST LIE ! Délirai-je sur les parvis d’Édimbourg à ne plus me ressasser la bonne compagnie. Alors je m'allonge et fume sans interdit.

A la vie !
A la mort ?

- J'ai une meilleure blague, si t'es encore là... Chuchoté-je presque seul, ne sachant même pas si Alhena était là ou non. On était comme deux entités séparées dans l'espace-temps. Est-ce la réalité ? Pensé-je fortement espérant qu'elle revienne s'asseoir près de moi pour philosopher jusqu'au petit matin, jusqu'à la rupture, posant ma tête sur ses jambes, me dorlotant d'un calme vertigineux, mais les rêves ne se réalisent que dans les cauchemars.
Contenu sponsorisé

Dans les rues de Edimbourg - Page 2 Empty
Re: Dans les rues de Edimbourg
Contenu sponsorisé, le  

Page 2 sur 7

 Dans les rues de Edimbourg

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Grande-Bretagne-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.