AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Grande-Bretagne
Page 3 sur 7
Dans les rues de Edimbourg
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Invité
Invité

Dans les rues de Edimbourg - Page 3 Empty
Re: Dans les rues de Edimbourg
Invité, le  Mar 3 Mai - 10:28

Rentrer ? Mais où ? A Poudlard ? Cette école dirigiste et élitiste qui n'a de sens que pour les élus fébriles, têtes à claques qui n'ont aucune notion de l'amitié ? Tu parles d'un chez soi, plutôt moisir sous un pont que de devoir y retourner l'an prochain... Rien n'a de sens aujourd'hui... Oui, tu le dis bien, plané-je sur mon banc à mirer les deux soleils se lever. Je la regarde partir, je l'entends, des bruits de talons sur le macadam et m'allume une clope bitumée à l'odeur vanillée des parfums d'orient.

- Je ne te suis pas ! Crié-je d'un bout à l'autre dans un petit parc désert. - ABSOLUMENT RIEN N'A DE SENS braillé-je là...

Mine souriante à l'extrême, ces pilules m'ont ouvert des portes dont je ne soupçonnais pas l'existence. L'esprit écoute le malin et les directives sont lancées. Je ne ressens plus le vide, tout est enfin à sa place, comme un grand puzzle restitué. Je comprends chaque geste mécanique, le moment où je tapote le mégot pour faire tomber les cendres, l'instant où je porte la cigarette à ma bouche, quand j'inspire, j'expire... TOUT EST LIE ! Délirai-je sur les parvis d’Édimbourg à ne plus me ressasser la bonne compagnie. Alors je m'allonge et fume sans interdit.

A la vie !
A la mort ?

- J'ai une meilleure blague, si t'es encore là... Chuchoté-je presque seul, ne sachant même pas si Alhena était là ou non. On était comme deux entités séparées dans l'espace-temps. Est-ce la réalité ? Pensé-je fortement espérant qu'elle revienne s'asseoir près de moi pour philosopher jusqu'au petit matin, jusqu'à la rupture, posant ma tête sur ses jambes, me dorlotant d'un calme vertigineux, mais les rêves ne se réalisent que dans les cauchemars.
Alhena Peverell
Alhena Peverell
Responsable MDJ-GHarryPotter2005
Responsable MDJ-G
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Occlumens (Niveau 3)


Dans les rues de Edimbourg - Page 3 Empty
Re: Dans les rues de Edimbourg
Alhena Peverell, le  Dim 8 Mai - 2:03

RP avec Nel
LA accordé

La jeune femme marchait, sans savoir vers où elle allait. Rentrer chez elle, oui certes... Mais Londres ou le Manoir Peverell ? Edimbourg était son dernier voyage avant de rentrer à la maison, elle ne savait pas vraiment où elle allait, ce qu'elle voulait faire. Mais il était évidemment temps de rentrer chez soi, qu'importe où il soit.

- Je ne te suis pas ! cria le petit écervelé, ABSOLUMENT RIEN N'A DE SENS !

Au fond il avait raison, dans la vie rien n'a de sens. Il n'y aura jamais de sens à la vie. Pourquoi naître si c'est pour mourir ? Elle aurait tant voulu lui faire comprendre la vie à ce petit bonhomme. Mais là... Il était un peu tard pour qu'il comprenne quoi que ce soit, on apprenait pas à vivre à son âge. On se contente seulement d'exister. Ce n'est que plus tard, qu'il trouvera un sens à sa vie. Même si ce sens, n'aura pas réellement de sens...

- J'ai une meilleure blague, si t'es encore là...

La jeune femme était dos à lui, lui avait l'air complètement stone mal en point. Mais sans état d'âme, Alhena était butée... Elle allait le ramener, au moins jusqu'à Pré-au-Lard. Après de là, il connaitrait sûrement des gens. Il pourrait alors rentrer chez lui plus facilement, où qu'elle soit. La maison était le point d'ancrage de chaque personne. On avait beau la détester de tout son coeur, elle était une part entière de nous-même.

Peverell se posa à la hauteur de Nel, elle lui murmura alors :

- Je vais à Pré-Au-Lard, tu m'accompagnes. Là-bas tu feras ce qui te chante mais je ne te laisse pas ici...

Elle lui présenta son bras, il posa sa main. Ils transplanèrent.

Peut-être demain sera un jour meilleur...

Fin du RP

HRPG:
 
Emily Lynch
Emily Lynch
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Dans les rues de Edimbourg - Page 3 Empty
Re: Dans les rues de Edimbourg
Emily Lynch, le  Mar 7 Juin - 14:56

RP avec Jade & Alicia
LA d'Alicia & Jade accordé

Cela faisait un moment qu’Emily s’amusait à mettre son nez là où elle ne pouvait pas et honnêtement bien qu’un peu intimidée au début, elle finit par y prendre un malin plaisir. Après tout, n’était-il pas plaisant d’apprendre tout un tas de choses sur l’une ou l’autre personne ? Quoi qu’il en soit, la petite enquête menée par Emily avait porté ses fruits lors de la rencontre avec la professeure d’enchantements, elle avait à présent quelqu’un de « son côté » dont l’intérêt des élèves passait avant celui de sa majesté Kholov et les incompétents du ministère. A présent, il fallait des preuves, des éléments permettant de faire avancer les choses, de condamné les tors qui avaient été commis contre certains élèves. Mais pour cela il fallait en trouver un qui soit d’accord de parler aux personnes pouvant agir, ou du moins essayer de faire quelque chose et justement, Emily connaissait quelqu’un qui pourrait probablement apporter ce témoignage. Cela n’allait probablement pas être évident, mais si la rousse arrivait à convaincre son amie de parler, cela pourrait faire avancer les choses !

Emily avait donc donné rendez-vous à Jade à l’extérieur de Poudlard, là où il était possible de transplaner, là où les sortilèges de protections s’arrêtaient et où il était libre d’agir en toute impunité… ou presque ! Afin de ne pas trop attirer l’attention, la rouquine avait eu l’idée d’aller dans un endroit différent, fini les habituelles tavernes où se rendait la majorité des personnes travaillant à Poudlard ou au ministère de la magie. Non, cette fois, cela se fera dans un endroit calme, enfin presque puisqu’il s’agissait tout de même de la ville d’Edimbourg. A sa connaissance, il y avait moins de risques de croiser les personnes qu’elle souhaitait éviter à cet endroit qu’à la taverne des Trois Balais ! C’est donc là que le rendez-vous avec la professeure avait lieu.

Une fois que Jade fut arrivée, Emily les transporta dans la ville écossaise, les rues étaient pleines de personnes, c’était parfait pour passer inaperçu même si le risque de croiser quelqu’un de connu était faible. Le rendez-vous avait lieu sur une tersasse d’un café moldu que la rousse avait eu l’occasion de fréquenter quelques fois lorsqu’elle n’avait pas encore de domicile. Marchant paisiblement, Emily gardait toujours un œil sur Jade, il serait malheureux de la perdre dans la foule. Ainsi, après quelques minutes de marche, les deux filles arrivèrent à destination, Emily invita Jade à prendre place, puis s’installa à son tour… Il ne restait plus qu’à attendre Alicia.
Invité
Anonymous
Invité

Dans les rues de Edimbourg - Page 3 Empty
Re: Dans les rues de Edimbourg
Invité, le  Mar 7 Juin - 16:17

Confidences
Pv Jade Wilder et Emily Lynch

Aaah l'Ecosse, quel magnifique pays ! Enfin, quand on est pas enfermé dans un espèce de grand amphithéâtre à écouter les inventions d'un vieux totalement barjo qui croit refaire la face du monde avec ses inventions aussi pétées les unes que les autres. Bref... Baillant, Alicia regarda sa montre et recracha tout son café. Par la Barbe de Merlin, il était si tard que ça ? Mais elle avait un rendez-vous après et de la plus haute importance qui plus est. Elle allait être en retard et l'Animagus détestait ça : on remerciera Chris de l'avoir contaminé au "Faut jamais être en retard, c'est pas bien". Tapotant du pied, l'Hermine écoutait l'autre vieux sénile d'une oreille : il n'avait pas l'air d'avoir finit et l'heure de rejoindre Emily et Jade approchait. En effet, l'ancienne Poufsouffle l'avait recontacté pour lui demander de se rendre à Edimbourg pour faire parler la préfète des Poufsouffles. Dans quoi elle s'était encore embarquée ? Rahlàlàlàlà... Booon, t'as finit le vieux là ?! Soupirant, la jeune femme se rappela que oh tiens ! Elle est animagus. Ricanant, la blonde fut remplacée par une petite hermine en l'espace d'une seconde et se faufila vers la sortie, direction... La Libertééééé ! Euh non, le rendez-vous avec les deux Pouffys.

Arrivée à destination grâce à l'aide de ses mini-pattes de bestiole toute meugnonne à croquer (bref...), Alicia se retransforma en l'humaine qu'elle était avant de se diriger à la table des deux jeunes femmes. Souriant, l'Hermine déclara avant de s'asseoir :

"Bonjour Emily ! Bonjour Jade ! Vous allez bien ?"

La préfète des jaunes et noirs n'allait pas tarder à tirer une sale tronche en voyant que sa professeure venait de se pointer comme une fleur en mode "Coucou, c'est moua !"
Jade Wilder
Jade Wilder
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Dans les rues de Edimbourg - Page 3 Empty
Re: Dans les rues de Edimbourg
Jade Wilder, le  Mar 7 Juin - 17:34

Jade n'aimait pas vraiment voyager. Découvrir d'autres contrée et paysages.. peut-être, d'accord. Mais voyager non. Comme quoi l'adolescente n'était réellement qu'une éternelle contradiction pour trouver une différence entre deux choses incroyablement similaires. Mais voilà, elle avait beau se sentir si bien loin de tout, ça ne compensait pas pour autant le fait qu'elle haïsse être loin de chez elle. Premier problème qui se pose alors: où était son chez elle ? Au sens premier du terme, il s'agissait de Poudlard ou du petit appartement de son frère à Londres. C'était la réponse la plus logique puisqu'elle vivait là-bas à présent, l'un durant les périodes scolaires, l'autre pendant les vacances. Enfin ça c'était la version officielle puisque la demoiselle s'était beaucoup éloignée de sa famille depuis un certain temps. Mais si on s'échappe du sens premier, qu'est-ce que ça donne alors ? L'Italie, ce n'était plus chez elle, mais ça l'avait été. Difficile de savoir si cela avait changé lorsque son paradis était devenu cauchemar, ou lorsqu'elle l'avait tout simplement quitté. Quoi qu'il en soit, l'Italie était et resterait son véritable chez elle dans un monde qu'elle préférait parfois fuir.

Se sentir étrangère dans un lieu où l'on vit tous les jours n'était pas des plus simples. Certes, la demoiselle se sentait mieux dans son dortoir à Poudlard qu'en pleine ville.. mais c'était totalement différent, à différentes échelles aussi. Casse-tête. Bref.

Devinez un peu l'état dans lequel Jade se trouvait, là, sur des terres aussi inconnues que celles d'Edimbourg ? Bon, ce n'était pas si loin de Poudlard, d'un côté ça pouvait la rassurer. Mais non, elle n'aimait pas voyager. Surtout sans en connaitre la raison. Emily avait été très floue sur le sujet lorsqu'elle lui avait proposé cette.. comment l'appeler ? Une sortie peut-être ? Mouais bof. Elles auraient pu sortir à Pré-au-lard, ça aurait donné exactement le même résultat. Enfin non, pas vraiment, mais l'esprit buté de la blondinette parlait à sa place. Que voulez-vous, on ne change pas une équipe qui gagne.

Étrangement, l'Italienne avait décidé de ne pas poser trop de questions. Sur leur récente découverte avait été difficile pour elle, il devait en être de même pour Emily, en fait c'était même pire sans aucun doute. Malheureusement Jade avait eu beaucoup de mal à digérer la nouvelle et s'était renfermée un peu plus qu'auparavant, en particulier avec les personnes les plus proches comme Emily ou Harmony. Mauvaise idée, ces filles ne lui voulaient que du bien et elle, tout ce qu'elle pouvait faire pour se protéger.. c'était les repousser. Chasser encore et encore quelconque attachement, se mentir à soi-même pour ne pas être blessée une nouvelle fois. Mais le masque avait ses limites, Jade ne pouvait être imbuvable éternellement. Alors elle avait accepté la "sortie". Malgré les flous, malgré ses appréhensions, malgré ses masques. Juste pour la rousse, elle faisait un effort. Mais avait-elle bien fait ? Pas sûr. Pour commencer, les rues bondées n'étaient franchement pas sa tasse de thé. Trop de monde, ça la stressait, elle se sentait tout simplement oppressée par le monde alentours. Franchement, même si elle avait beau ne pas savoir où l'emmenait Emily, la Poufsouffle s'en fichait du moment que la foule y soit moins présente. C'est finalement à un simple café qu'elles s'arrêtèrent, augmentant un peu plus la curiosité et le côté sceptique de la blondinette. Qu'avait-elle en tête la rouquine ? Perturbant.

D'abord silencieuse, Jade s'assied sur l'une des chaises, croisant les jambes d'abord, puis les bras contre sa poitrine. Elle fixait son ancienne camarade avec un air soupçonneux, attendant des réponses, s'attendant à des questions. Questions qui passeraient sans doute assez mal. Certes la demoiselle acceptait de faire des efforts, mais si elle se taisait ce n'était pas pour rien. Il allait falloir que son am.. ancienne camarade, le comprenne.

- Bon, che.. qu'est-ce que tu me caches ?

Nul doute que Jade ne s'attendait pas à ce qui suivit. Elle avait à peine posé la question que quelqu'un les rejoignit sur la terrasse du café. Quelqu'un que l'Italienne connaissait plutôt bien. Alicia, professeure d'Enchantements à Poudlard. Bordel. Cette fois, la sensation d'oppression était bien caractéristique de ce genre de situation, l'adolescente se sentant piégée. Et ce n'était pas du tout agréable.

- Bonjour Emily ! Bonjour Jade ! Vous allez bien ?

Et voilà ce que celle-ci s'asseyait, réduisant en miettes tout espoir qu'elle ne soit là que par hasard. Emily et Alicia avaient manigancé dans son dos. Ça ne lui plaisait pas, mais alors pas du tout. Son visage prenant alors une expression froide qui ne lui allait pas du tout, l'Italienne pinça ses lèvres avant de prononcer durement ses mots.

- Dimmi.. qu'c'est une blague.

Certes, Jade détestait ne pas être respectueuse, tout ça, mais à partir du moment où on se foutait d'elle, elle se foutait de ses principes. Amertume quand tu nous tiens.
Emily Lynch
Emily Lynch
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Dans les rues de Edimbourg - Page 3 Empty
Re: Dans les rues de Edimbourg
Emily Lynch, le  Mer 8 Juin - 3:31

Edimbourg ! Ca n’était pas si mal que cela en fait, la ville avait tout son charme, la rousse se sentait comme chez elle. C’était à se demander si elle n’avait pas du sang écossai, chose qu’il lui faudra vérifier du côté de Lizzie, puisqu’à sa connaissance, tous les Lynch sont anglais… Enfin bref, elle observait la foule tout en marchant d’un pas décidé pour arriver au lieu de rendez-vous et s’installa avec Jade. Tout aurait pu être parfait s’il s’agissait d’une sortie normale entre amie, seulement ce n’était pas le cas. Bien évidemment, Emily aurait préféré passer cette journée à se détendre, à s’amuser et non à tenter de faire en sorte que l’italienne parle de ce qu’elle a subi de la part d’un certain professeur. Mais il fallait bien que cela se fasse, pour le bien de la blonde, pour le bien des autres élèves. Si la situation continuait, Poudlard deviendrait de moins en moins sûr ! Déjà qu’actuellement la situation ne semblait pas être idéale, cela pouvait être pire.

Seulement voilà, pour attirer Jade jusqu’ici, la rousse avait dû rester le plus vague possible, ne rien dire pour que la curiosité de la préfète agisse et la pousse à venir. Elle savait bien que jouer sur l’affectif était risqué puisque Jade s’y refusait, mais cela finirait par fonctionner un jour, lorsque cette fameuse soirée de trahison serait passée… Enfin bref, Emily n’arrêtait pas de se mordre la lèvre inférieure depuis que son amie l’avait rejoint. Elle devait continuer de parler le minimum et se contenter des simples formalités pour que cela se passe le mieux possible. Mais cela n’allait pas durer éternellement.

- Bon, che.. qu'est-ce que tu me caches ?

- Bonjour Emily ! Bonjour Jade ! Vous allez bien ?

- Dimmi.. qu'c'est une blague.

Et voilà, ce qui devait arriver arriva ! Si seulement Alicia était arrivée deux minutes plus tard, la rouquine aurait pu essayer de préparer la blondinette à ce qui allait se passer. Certes, cela n’aurait peut-être pas fonctionné, mais au moins la surprise ne serait plus totale. Maintenant, il fallait tout expliquer à Jade, elle devait comprendre que même si cela allait être difficile, il était plus que nécessaire de le faire, pour le bien de tous, pour son bien à elle.

- Jade, je suis désolée de ne rien t’avoir dit, mais si je l’avais fait, tu ne serais pas venue. Sache que ça me fait mal de te faire cela, mais on n’a pas le choix ! Elle s’interrompit quelques instants, puis continua. Tu dois comprendre que ce que tu vas nous dire à une importance, tu sais très bien que Poudlard n’est plus comme avant et risque ne le plus l’être, mais on peut faire en sorte que les choses soient moins graves… Pour ça tu dois nous faire confiance… Je sais que tu encaisses pas mal pour les autres élèves… il est temps qu’on encaisse pour toi…
Jade Wilder
Jade Wilder
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Dans les rues de Edimbourg - Page 3 Empty
Re: Dans les rues de Edimbourg
Jade Wilder, le  Jeu 9 Juin - 18:10

Jade se maudissait intérieurement. Elle aurait dû s'en douter, une sortie proposée comme ça, avec aussi peu de détails, ça aurait dû attirer ses soupçons. Mais non, elle n'avait pas écouté son cerveau et avait accepté sans plus de cérémonie. Et voilà où elle en était. Cette sensation détestable d'être prise au piège. Bon sang. Une rancoeur soudaine la prit à l'estomac, comment Emily avait-elle osé lui faire ça ? La suite était plus qu'évidente, Emily et Alicia avaient quelque chose en commun, outre leur maison. Elles lui avaient toutes les deux parlé de McKinley et en outre, l'aimaient tout aussi peu qu'elle. Il était plutôt facile de deviner quel serait le sujet de discussion. Mais voilà, Jade ne voulait pas parler, surtout pas de ce type. L'humeur relativement instable de l'Italienne venait de pencher vers le côté maussade. Les bras croisés, le regard noir, la jeune fille observait Emily sans douceur sur le visage.

- Jade, je suis désolée de ne rien t’avoir dit, mais si je l’avais fait, tu ne serais pas venue. Sache que ça me fait mal de te faire cela, mais on n’a pas le choix ! ... Tu dois comprendre que ce que tu vas nous dire à une importance, tu sais très bien que Poudlard n’est plus comme avant et risque ne le plus l’être, mais on peut faire en sorte que les choses soient moins graves… Pour ça tu dois nous faire confiance… Je sais que tu encaisses pas mal pour les autres élèves… il est temps qu’on encaisse pour toi…
- J'ai pas biso.. besoin qu'on "encaisse pour moi".

Du tac au tac, franc, direct, tranchant. Jade était réellement en colère cette fois et elle était ferme quant à sa décision. Parler de McKinley revenait à lui donner une importance qu'il ne devrait pas avoir. Si son plan fonctionnait, le professeur ne tarderait pas à se faire virer, point barre. Il n'y avait rien d'autre à dire et surtout, l'adolescente refusait catégoriquement qu'on la prenne en pitié. Qu'on la laisse prendre ses propres décisions bordel. Jade avait toujours agit de cette façon, seule. Non seulement elle y avait été obligée pour pouvoir vivre dans ce monde de dingue - et là elle pensait plus au monde moldu qu'au monde sorcier - mais en plus elle y avait prit goût. Impossible de faire autrement désormais, déléguer n'était jamais une bonne idée. N'est-on jamais mieux servit que par soi-même ? Si, et la blondinette comptait bien le prouver.

- Ça n'excuse rien, Emily. Tu m'as.. menti.

Et ça, bon sang que ça passait mal.

- Si Sergeï n'est pas stupido, il prendra la bonne.. décision à force. Y'a rien d'autre à faire, rien d'autre qui soit.. possible.

Est-ce qu'elle y croyait vraiment ? Franchement non, pas comme ça d'un claquement de doigts. Sergeï n'était pas détesté par beaucoup pour rien, hein. Mais elle avait son plan, elle y réfléchissait depuis un moment déjà et elle savait qu'il pouvait fonctionner si tout se déroulait comme elle l'avait pensé, réfléchit pendant des jours. Personne ne devait s'en mêler, surtout pas quelqu'un d'extérieur à l'école et encore moins une professeure risquant son poste. Elle, elle ne ferait que son boulot, personne ne pourrait la blâmer pour ça. Mais voilà, comment allait-elle faire pour que les deux jeunes femmes la laissent en paix ? Aucune idée. Et elle n'aimait pas ça. Pas du tout. Si Jade devait hausser le ton pour leur éviter des ennuis, elle n'hésiterait pas.
Invité
Anonymous
Invité

Dans les rues de Edimbourg - Page 3 Empty
Re: Dans les rues de Edimbourg
Invité, le  Ven 10 Juin - 15:50

Confidences
Pv Emily Lynch et Jade Wilder

La réaction de Jade ne se fit pas attendre : elle regardait Emily avec un regard noir tout en l'accusant de lui avoir menti. C'était vrai mais c'était la seule solution pour lui tirer les vers du nez. Rahlàlàlà, si seulement elle n'était pas aussi têtue, les choses avanceraient plus vite. Soupirant, Alicia écoutait la discussion plus ou moins distraitement. La fatigue et l'énervement commençaient à poindre le bout de son nez et sa patience en prenait un coup. Commandant un café qui arriva pendant la discussion des deux Pouffys, Licia écouta la dernière réplique de Jade :

"Si Sergeï n'est pas stupido, il prendra la bonne.. décision à force. Y'a rien d'autre à faire, rien d'autre qui soit.. possible."

S'étouffant dans son café, la Wind s'essuya rapidement avant de lancer un regard noir à la préfète des Poufsouffles. Était-elle si naïve que ça ? La punition de l'autre ne lui avait-elle pas suffit pour comprendre que Sergeï ne ferait rien ? Mais par la barbe de Merlin, les élèves vivaient dans quel monde ?! Ils croyaient qu'une rébellion allait tout changer ? Nawak... Reposant sa tasse de café, l'Hermine se racla la gorge avant de lui répondre froidement et avec une certaine colère dans la voix :

"Ça ne sert à rien de faire la miss têtue mademoiselle Wilder. De plus, ma patience à certaines limites que vous êtes prête à franchir. Alors redescendez de vos grands chevaux et vous allez nous écouter deux secondes. Kholov ne fera rien. Rien du tout parce que ce qu'a fait McKinley, il l'approuve. Faut être plus fin et plus malin pour battre ce genre d'individus. Alors vous allez nous passer le relais : de toute façon, je ne vous laisse pas le choix et je vous surveille de près. Maintenant, déballez votre sac qu'on avance et qu'on puisse agir de la meilleure manière que ce soit."

Emily Lynch
Emily Lynch
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Dans les rues de Edimbourg - Page 3 Empty
Re: Dans les rues de Edimbourg
Emily Lynch, le  Dim 12 Juin - 15:09

Honnêtement, à l’instant présent Emily était mal, très mal ! Elle n’arrivait pas à croire qu’elle avait menti à Jade, enfin menti oui et non parce que l’italienne savait très bien qu’elle ne resterait pas les bras croisés à attendre qu’il se passe quelque chose. La blonde devait bien se douter qu’il allait se passer quelque chose à un moment ou l’autre ! Emily n’était pas du tout du genre à rester là à ne rien faire, surtout pas après la discussion qu’elles avaient eue, surtout pas après ce qu’elle avait vécue ensemble ! Le poignard dans le dos, les mots qui font souffrir ! La rousse pouvait encore sentir cette lame longer sa colonne vertébrale ! Car bien qu’elle cache son jeu, elle en souffrait horriblement, mais elle devait garder la tête hors de l’eau non pas pour elle, mais pour ses proches.

- Ça n'excuse rien, Emily. Tu m'as.. menti. Si Sergeï n'est pas stupido, il prendra la bonne.. décision à force. Y'a rien d'autre à faire, rien d'autre qui soit.. possible.

- Jade…

La voix d’Emily était si basse que l’italienne ne semblait pas l’avoir entendu. Emily se serait bien fâchée elle aussi, mais elle n’y arrivait pas, trop de regrets, de choses qui font souffrir ! Oh si seulement elle pouvait revenir quelques heures en arrière afin de préparer Jade à ce qui allait lui arriver… Non c’était complètement stupide, ça n’aurait absolument aucun sens, si elle faisait tout ça, cette discussion n’aurait jamais lieu et pourtant elle devait bien avoir lieu à un moment ou un autre. Emily devait se ressaisir et encaisser ce mensonge qu’elle avait fait à Jade, enfin mensonge…

- Ça ne sert à rien de faire la miss têtue mademoiselle Wilder. De plus, ma patience à certaines limites que vous êtes prête à franchir. Alors redescendez de vos grands chevaux et vous allez nous écouter deux secondes. Kholov ne fera rien. Rien du tout parce que ce qu'a fait McKinley, il l'approuve. Faut être plus fin et plus malin pour battre ce genre d'individus. Alors vous allez nous passer le relais : de toute façon, je ne vous laisse pas le choix et je vous surveille de près. Maintenant, déballez votre sac qu'on avance et qu'on puisse agir de la meilleure manière que ce soit.

En voilà une bonne surprise ! Emily fut soudainement soulagée, l’intervention d’Alicia allait sans doute aider les choses. Parce que même si l’objectif de ma professeure était avant tout le bien être des élèves au cœur de Poudlard, elle restait tout de même la personne la plus neutre dans l’histoire, le lien entre elle et Jade se limitant à une simple relation professeur, élève. Remerciant Alicia du regard, Emily avait à présent assez de courage pour se lancer.

- Jade, je ne t’ai jamais menti ! Souviens-toi lorsque tu es venu chez moi, je t’ai dit que j’allais faire quelque chose, que je n’allais pas te laisser endurer tout cela toute seule… On peut faire quelque chose maintenant, mais pour ça tu dois nous aider. Parle nous ma belle, je t’en supplie, laisse nous faire les choses, tu ne peux pas endurer tout cela, pas toute seule !

C’était loin d’être le discours qu’elle avait imaginé pour tenter de convaincre l’italienne de lui dire tout ce qu’elle avait à dire à propos de McKinely et compagnie, mais ce n’était pas si mal que ça en fin de compte. Heureusement qu’Alicia était là.
Jade Wilder
Jade Wilder
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Dans les rues de Edimbourg - Page 3 Empty
Re: Dans les rues de Edimbourg
Jade Wilder, le  Lun 13 Juin - 4:00

Si elle ne devait dire qu'une seule chose qu'elle détestait par dessus tout.. peut-être Jade choisirait-elle la perte de contrôle. Il y avait tellement de choses qu'elle détestait, mais au final beaucoup étaient rattachées à ce sentiment de ne pas pouvoir toujours tout contrôler, vérifier.. Être certaine d'absolument tout n'était malheureusement pas possible. Et ça, la demoiselle avait bien du mal à le reconnaitre puisqu'elle n'en avait aucune envie.

Tout savoir, prévoir, augmentait les chances de réussite non ? Oh que si, Jade en était persuadée, elle ne voulait surtout pas voir les choses autrement, ça lui faisait perdre pied. Et là justement, elle était proche du vide, beaucoup trop proche, ses pieds ne sentiraient bientôt plus la terre ferme.. Bien que ça ne soit qu'une illusion. En vérité, c'était son masque qui quittait terre lorsqu'elle perdait tout contrôle des choses. Elle se révélait comme elle était au fond, une enfant devenue adulte trop tôt, quelqu'un qui n'avait même plus d'identité réelle, coincée entre deux mondes: celui des enfants et celui des adultes. Vous me direz, il s'agit d'une adolescente alors, normal ! Non, impossible que cela soit aussi simple. La blondinette ne se sentait pas non plus à sa place auprès des jeunes de son âge, oscillant entre deux mondes qui l'attiraient autant l'un que l'autre. L'un dans lequel elle se perdait, l'autre dans lequel elle s'affirmait.

Mais sans son masque, qu'était-elle ? Une âme sans accroche cherchant sa voie sans doute, mais pour l'instant elle n'en avait pas. Pas d'objectif précis pour enfin se sentir bien comme elle était. Conserver ce masque était nécessaire. Alors pourquoi, face à cette discussion, il tombait en lambeau ? Pourquoi son coeur battait-il si fort, au moins de lui donner mal au coeur ? Pourquoi la seule pensée de l'Italienne était désormais de fuir cet endroit où le dangers était omniprésent ?

- Ça ne sert à rien de faire la miss têtue mademoiselle Wilder. De plus, ma patience à certaines limites que vous êtes prête à franchir. Alors redescendez de vos grands chevaux et vous allez nous écouter deux secondes. Kholov ne fera rien. Rien du tout parce que ce qu'a fait McKinley, il l'approuve. Faut être plus fin et plus malin pour battre ce genre d'individus. Alors vous allez nous passer le relais : de toute façon, je ne vous laisse pas le choix et je vous surveille de près. Maintenant, déballez votre sac qu'on avance et qu'on puisse agir de la meilleure manière que ce soit.

Dangers confirmé. Bon sang, il fallait bouger. La bonne blague, pour aller où ? Elle ne pouvait pas rentrer à Poudlard comme ça, d'un claquement de doigts. Génial, là pour le coup elle se sentait réellement piégée par les deux femmes assises à la même table. Inconsciemment, ses ongles s'enfoncèrent dans sa cuisse sous la table, gardant un minimum de contrôle de cette façon. Elle ne pouvait pas fuir, mais pas parler non plus. Alors qu'était-elle sensée faire ?

- Jade, je ne t’ai jamais menti ! Souviens-toi lorsque tu es venu chez moi, je t’ai dit que j’allais faire quelque chose, que je n’allais pas te laisser endurer tout cela toute seule… On peut faire quelque chose maintenant, mais pour ça tu dois nous aider. Parle nous ma belle, je t’en supplie, laisse nous faire les choses, tu ne peux pas endurer tout cela, pas toute seule !

Longue inspiration, le regard fixé d'abord sur la professeure, puis sur Emily. A vrai dire, l'Italienne hésitait beaucoup. Elle avait presque l'impression que son sang bouillonnait dans ses veines. D'ailleurs, son inspiration calme s'était transformée en respiration profonde et un peu trop rapide à son goût. Péter un plomb ou jouer l'autruche ? Bonne question. La plupart du temps, quand la situation lui échappait, Jade poussait tout simplement sa gueulante et boum c'était terminé. La préfète toute gentille n'était pas une blairelle pour rien, sortir les griffes ne lui faisait pas peur. Mais là, l'adversaire était trop particulier pour qu'elle se laisse emporter par le sang chaud coulant dans ses veines. Que faire alors, elle était perdue. Si l'impulsivité n'était pas la solution, il allait falloir utiliser une autre méthode. Faire en sorte que ses aînées voient les choses comme elle. Relâchant sa cuisse marquée par ses propres serres, l'adolescente croisa les bras en calant son dos contre le dossier de la chaise. Plus de négation, de fuite, mais en revanche, faire de l'attaque sa défense. Bien. Que l'affrontement commence.

- Expliquez moi.. clairement, ce que vous.. pensez pouvoir faire contre lui.

Voix ferme, presque dure, ses pupilles quittaient à peine les deux visages féminins, les mettant face à leurs propres mots. Que pouvaient donc faire une professeure, une ancienne élève et une élève face à McKinley ? Quel était leur plan ? La demoiselle était toute ouïe.
Emily Lynch
Emily Lynch
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Dans les rues de Edimbourg - Page 3 Empty
Re: Dans les rues de Edimbourg
Emily Lynch, le  Jeu 16 Juin - 10:28

Maintenant que les choses étaient posées, enfin qu’elles avaient chacune poussé leur coup de gueule, les choses allaient pouvoir enfin avancer. Le dialogue semblait se mettre progressivement en route, mais cela n’allait pas être si facile pour autant. Jade semblait tout de même rester sur la défensive, ce qui n’était pas si étonnant en soi, en même temps c’était Jade. Croiser son regard suffisait amplement pour comprendre dans quel était d’esprit la blondinette se trouvait. Il allait falloir tenir, résister, enfin de compte, être soi-même. Car malgré le fait que le presque mensonge avait bien entamé la motivation d’Emily, le petit discours de la professeure avait fait son effet et l’entêtement de la rouquine était à présent de retour et elle était prête à « harceler » son amie jusqu’au bout. Après tout si elle faisait tout cela c’était justement pour elle, Emily n’y gagnait absolument rien c’était même limite une perte de temps pour elle, après tout, elle avait un tas d’autres choses à faire. La rousse pourrait décider de partir et de laisser Jade se débrouiller seule comme elle semble le souhaiter, mais non, il en était hors de question, ce n’était pas le genre de la rousse ! Son amie en danger, il était hors de question de la laisser seule. C’était comme lorsqu’elle avait décidé d’aller l’aider à remarcher dans la classe abandonnée, le même scénario allait se répéter encore une fois ! Jade cherchant encore à fuir, Emily toujours là pour elle… c’était même à se demander si ça n’était pas écrit quelque part, un genre de prophétie ou de prédiction… Quoi qu’il en soit c’était clair et net, hors de question de laisser Jade seule face aux problèmes qu’elle devait affronter.

- Expliquez moi.. clairement, ce que vous.. pensez pouvoir faire contre lui.

- L’idée est simple, à court terme lui faire peur, lui faire comprendre qu’on n’a pas l’intention de se laisser faire ! A long terme, le faire déguerpir !

Le regard d’Emily était dur, mais pas agressif pour autant, c’était une manière de faire comprendre à Jade que tout ce qu’elle disait ça n’était pas des paroles en l’air, qu’elle avait la ferme intention d’aller jusqu’au bout, qu’il était hors d’abandonner !

- Seulement, ça ne va pas se régler comme ça, il faut que ça soit révélé aux autorités, à tout le monde, mais pour qu’on nous croie, il nous faut un témoignage… Tu dois tout nous dire sur ce qu’il a fait aux autres élèves, ce qu’il t’a fait !

Ce moment n’allait sans doute pas être évident pour Jade, mais il était d’une grande importance, sans témoignage, si Alicia et Emily décidaient de faire quelque chose, on leur rirait tout simplement au nez et leurs actions auront finalement servi à rien… Jade était donc la clé pour mener à bien ce projet.
Jade Wilder
Jade Wilder
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Dans les rues de Edimbourg - Page 3 Empty
Re: Dans les rues de Edimbourg
Jade Wilder, le  Ven 17 Juin - 18:14

Jade avait totalement changé d'état d'esprit. On aurait pu croire que la remontrance de la professeure avait calmé sa réticence, mais c'était tout à fait le contraire. Si l'Italienne n'écoutait qu'un peu avec la manière douce, la manière forte avait tendance à totalement la braquer. Et c'est ce qu'elles avaient réussit. Si la blondinette semblait plus encline à parler, il n'en était rien. Elle était même encore plus déterminée à ne rien dire et si la discussion perdurait sur un tel ton de reproche, ça se passerait très mal.

- L’idée est simple, à court terme lui faire peur, lui faire comprendre qu’on n’a pas l’intention de se laisser faire ! A long terme, le faire déguerpir !

Si le sujet n'avait pas été si grave, Jade aurait bien éclaté d'un rire ironique à souhait. Elle se contenta de lever les yeux au ciel seulement, mais il était évident qu'elle trouvait ça ridicule. Comme si McKinley était du genre à prendre peur face à elles trois. Il semblait bien plus tenace que cela et ça n'était pas avec quelques menaces lancées par-ci par-là qu'il allait fuir. Pourtant elle ne répliqua rien au premier abord, laissant son ancienne camarade s'exprimer comme elle le voulait.

- Seulement, ça ne va pas se régler comme ça, il faut que ça soit révélé aux autorités, à tout le monde, mais pour qu’on nous croie, il nous faut un témoignage… Tu dois tout nous dire sur ce qu’il a fait aux autres élèves, ce qu’il t’a fait !

Sourcils froncés, regard fixe en direction d'Emily. Pensait-elle vraiment que les choses pouvaient se faire aussi facilement ? Ne réalisait-elle pas que cela prenait du temps pour arriver au résultat attendu ? Ou alors, et comme elles semblaient le montrer, les deux Poufsouffles n'avaient pas pensé au fait que Jade elle-même monte déjà un plan contre le professeur de Défense contre les Forces du Mal. C'était bien la sous-estimer pour le coup. Le silence plana un moment sur le trio. Jade leur laissait le temps nécessaire, comme elle l'avait annoncé peu de temps auparavant. Mais en vérité, elle savait déjà tout à fait quoi répondre. Sauf que de son côté, elle se forçait à retenir ses mots, sa colère, son impulsivité surtout. Alors après quelques longues secondes de silence, la préfète inspira lentement, avant de parler à son tour.

- Et tu penses sinceramente.. que je n'ai pas déjà.. réfléchis à tout ça ? Que je ne suis pas.. moi-même en train de faire quelque chose pour me sbara. débarrasser de lui ? Je ne suis pas faible, j'ai l'habitude de risolvere les choses par moi-même. Croire qu'on peut lui faire peur avec de semplice.. menaces, c'est le sous-estimer. J'ai un plan, Emily. Et je non vo.. veux pas que vous vous en mêliez, c'est trop.. compliqué.

Bon sang, faites qu'elle lâche l'affaire. Jade avait confiance en son plan. Et puis, elle avait déjà parlé de tout avec la rouquine, bien contre son gré d'ailleurs. Enfin façon de parler, Emily ne l'y avait jamais obligée. Mais parfois quand la pression devient trop forte, on finit par faire des choses qu'on ne veut pas faire. Et surtout, dire ce qu'on n'a pas envie de dire. Il était hors de question que ça se reproduise, surtout si Jade était certaine de pouvoir réussir sans prendre ce risque.
Emily Lynch
Emily Lynch
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Dans les rues de Edimbourg - Page 3 Empty
Re: Dans les rues de Edimbourg
Emily Lynch, le  Dim 19 Juin - 16:50

Cette discussion était complètement inutile, peut-être pas complètement, mais elle n’était que très peu rentable. Emily connaissait suffisamment Jade pour remarquer que la blondinette n’écoutait que pour éviter qu’on lui pose trop de questions dans l’espoir que tout cela se passe assez vite pour être libéré de tout cela. Enfin quoi qu’il soit, il fallait tout de même essayer, après tout qui sait, peut-être que la jeune italienne aurait soudainement envie de collaborer avec la professeure d’enchantement et son amie ? C’était quelque chose à voir, mais pour le moment c’était plutôt mal parti. Faisant preuve de patience jusqu’à présent, après avoir effacé les remords, Emily sentait tout doucement la pression monter… Si Jade ne se montrait pas plus sympathique et ne décidait pas de diminuer son hostilité, celle de la rousse allait monter en flèche si haut qu’il ne vaudrait mieux ne pas rester dans les parages.

- Et tu penses sinceramente.. que je n'ai pas déjà.. réfléchis à tout ça ? Que je ne suis pas.. moi-même en train de faire quelque chose pour me sbara. débarrasser de lui ? Je ne suis pas faible, j'ai l'habitude de risolvere les choses par moi-même. Croire qu'on peut lui faire peur avec de semplice.. menaces, c'est le sous-estimer. J'ai un plan, Emily. Et je non vo.. veux pas que vous vous en mêliez, c'est trop.. compliqué.

Bien évidemment, comme si la préfète était capable à elle seule de monter un plan efficace contre McKinley ! Autant elle avait très probablement raison de dire qu’il en fallait bien plus que ça pour intimider le professeur, autant elle était naïve de croire qu’elle pourrait à elle seule arriver à destituer cette enflure du paysage de Poudlard. Non là c’était probablement qu’il ne fallait pas dire, il était temps de remettre les pendules à l’heure.

- Jade, tais-toi ! Tu as peut-être raison de dire qu’on n’arrivera pas à faire peur à McKinely, mais ton plan ne marchera jamais ! Tu crois que parce que tu as réfléchi à quelque chose dans ton coin pendant plusieurs jours ça va marcher ? Arrête d’être aussi naïve, c’est quelque chose de long et de difficile qui n’est pas à la portée seule d’une étudiante à Poudlard. Bien évidemment tu peux toujours aider, mais tu n’y arriveras jamais, crois-moi, si nous adultes qui avons plus de poids qu’une simple étudiante auront du mal à y parvenir, toi seule, c’est impossible !

Bien qu’en colère, Emily essayait de rester le plus calme possible, il était inutile de crier, d’abord parce que cela allait attirer l’attention des moldus qui se promenaient dans la rue, mais en plus de cela, la rouquine n’avait pas réellement l’envie de crier sur Jade.

- Alors maintenant, tu vas arrêter de jouer solo et tu vas nous écouter et faire les choses avec nous ! Nous sommes prêtes à t’écouter, on sait bien que notre « plan » est loin d’être parfait, mais le tien est voué à l’échec. Nous devons faire ça ensemble, en équipe, c’est le meilleur moyen pour avoir un résultat. Jade, tu vas arrêter de t’enfermer, sors de ta bulle, nous ne sommes pas ici pour te faire du mal, au contraire et tu le sais très bien que si je fais tout ça c’est pour ton bien, je me fais réellement du souci pour toi, alors maintenant tu vas nous écouter et nous laisser faire !
Invité
Anonymous
Invité

Dans les rues de Edimbourg - Page 3 Empty
Re: Dans les rues de Edimbourg
Invité, le  Lun 20 Juin - 20:34

Confidences
Pv Emily Lynch et Jade Wilder

Lassée. Oui, lassée. Cette histoire, Alicia en avait marre. Elle voulait bien aider mais face à quelqu'un de têtue comme Jade, ce n'était pas évident et la jeune femme avait un degré de patience assez limité ces temps-ci. Pas qu'elle ne voulait pas aider, bien au contraire mais d'autres soucis l'a tracassé. Dès le départ, l'Hermine savait que cette après-midi allait être looooongue. Déjà, sa conférence avec l'espèce de vieux hibou radoteur l'avait légèrement agacé mais en plus, la professeure faisait face à une préfète pire qu'une mule. Saint Merlin, pourquoi moi ? Buvant son café, Alicia écoutait d'une demi-oreille ce qu'il se passait. Oui, c'est possible d'une demi-oreille. Non ? Okay. Néanmoins, le spectacle commença quand la vieille Blairelle s'emporta contre la petite. Aaaaah là c'était intéressant nom d'une pipe en bois ! Oui, c'était une expression non utilisée depuis feu Merlin et alors ? L'Animagus adorait ressortir des vieilles expressions dont ne sais où.

"Alors maintenant, tu vas arrêter de jouer solo et tu vas nous écouter et faire les choses avec nous ! Nous sommes prêtes à t’écouter, on sait bien que notre « plan » est loin d’être parfait, mais le tien est voué à l’échec. Nous devons faire ça ensemble, en équipe, c’est le meilleur moyen pour avoir un résultat. Jade, tu vas arrêter de t’enfermer, sors de ta bulle, nous ne sommes pas ici pour te faire du mal, au contraire et tu le sais très bien que si je fais tout ça c’est pour ton bien, je me fais réellement du souci pour toi, alors maintenant tu vas nous écouter et nous laisser faire !"

Elle n'avait pas tort mais essayer de raisonner l'autre Blaimule (mélange entre blaireau et mule, normalement, vous aviez compris), c'était plus difficile que de gagner au loto. Autant vous dire qu'on est pas sorti de l'auberge les amis, c'est moi qui vous le dit ! Bon, okay, y avait peut-être une infime riquiqui minuscule choupinette chance que Jade parle mais bon, ça allait être difficile avec ce silence de plomb. Emily aillant finit sa tirade et l'autre Blaimule toujours en mode "J'suis vénère comme un phacochère, attentionne !", l'Hermine se décida à l'ouvrir avec une voix lasse, comme... On ne citera pas de comparaison :

"Mademoiselle Wilder, s'il vous plait. Peut-être que votre plan marchera mais personne n'en n'est sûr. Comme le notre d'ailleurs. Alors par pitié pour ma fatigue grandissante, accepter de coopérer pour qu'on avance. A trois, ça sera plus simple !"

Par pitié, faites qu'elle l'écoute ! Et qu'elles ne crient pas comme des putois, une migraine commençait à poindre le bout de son nez en mode "Coucou, c'est moi !"
Invité
Anonymous
Invité

Dans les rues de Edimbourg - Page 3 Empty
Re: Dans les rues de Edimbourg
Invité, le  Sam 13 Aoû - 18:41

Happiness Therapy – Pv Gohan Fox


La fumée grise et terne lui cacha un moment la vision.
Les yeux noisette de la brunette essayèrent de se poser sur un point fixe, sans y parvenir. Elle avait envie de vomir et son cœur était serré. Comment allait réagir face à lui, après tout ce temps ? Cela faisait plus de trois mois qu’ils ne s’étaient plus parlé. Il l’avait évité. Elle s’en était rendue malade, bien qu’elle n’aurait voulu se l’avouer pour rien au monde. Elle en avait des cauchemars, elle avait encore plus fumé que d’habitude, à un tel point que des filles du dortoir avaient menacé de la dénoncer à Kholov. Elle avait également perdu du poids, déjà qu’elle n’était pas très enveloppée au départ... Elle toussait beaucoup, depuis cette période. Là encore, elle avait cédé à son pêché.

La claque qu’elle lui avait donnée en réponse à sa déclaration était ancrée dans sa mémoire, et elle savait qu’elle ne se le pardonnerait jamais. Il y a quelques jours, elle avait pris une décision qui allait singulièrement changer le cours de sa vie. Elle avait repris contact. Par message interposé. Envoyé discrètement dans son sac de cours quand elle l’avait dépassé au coin d’un couloir.

Tout n’était que douleur en elle.
Et cette vieille amie s’était faite encore plus présente au fur et à mesure qu’elle réalisait qu’elle était réellement tombée amoureuse du blondinet. Pendant six ans ils avaient renié les sentiments qu’ils avaient eu l’un pour l’autre, sans que l’un ou l’autre ne se rende compte du cercle infernal dans lequel ils s’étaient enfermés. Pourquoi avait-il fallu que ce jour dans la Salle des Objets Cachés arrive ? Le destin voulait-il vraiment les rapprocher ? Ou était-ce peine perdu, comme elle l’avait pensé à la base ?

La jeune femme eu un brusque haut-le-cœur, et elle eut juste le temps de mettre une serviette en papier devant la bouche. Quelques clients se retournèrent, inquiets, mais elle les ignora royalement. Elle s’était installée devant un petit bar-tabac dans  la majestueuse ville d’Edimbourg. Pour un weekend, et après toutes les épreuves qu’elle avait traversées, elle pouvait s’offrir une petite excursion hors de Poudlard. Pour deux jours, la chambre d’hôtel n’était vraiment pas trop chère.

Cachant le caillot noir qui s’était déposé sur la serviette, Tia rangea celle-ci et se motiva à finir son café noir. C’était son troisième. Elle pouvait aussi se le permettre. Elle n’allait pas visiter la ville aujourd’hui. Elle attendait. Elle l’attendait. Finissant dans le même temps sa cigarette, la jeune femme ferma les yeux, écoutant les bruits alentours. Ça lui faisait du bien, l’apaisait un peu, cette sensation de solitude avant le grand saut, avant cette sensation de vide qui allait la prendre quand elle le verrait. Avant qu’elle lui annonce que oui, elle l’aimait aussi.

Elle plongea le nez dans la tasse de café, déposant le reste de sa clope dans le cendrier gris bleuté que reflétait la lumière éclatante de fin de matinée.
Invité
Anonymous
Invité

Dans les rues de Edimbourg - Page 3 Empty
Re: Dans les rues de Edimbourg
Invité, le  Lun 15 Aoû - 0:59

Gohan avait trouvé le mot un soir en rangeant son sac de cours au pied de son lit...

"Elle attend celui qui saura la retrouver.
Elle attend de se révéler.
Perchée sur les collines volcaniques d'Ecosse, elle attend.
Elle passera alors peut-être de l'ombre à la lumière...
"

Quelqu'un avait du lui glisser durant la journée mais cela faisait quelques temps déjà qu'il ne calculait plus grand chose...
Quelque chose en lui s'était brisé... Depuis cette fameuse journée où Tia l'avait giflé avec une telle intensité dans ses yeux qui mélait de la rage et un je ne sais quoi qu'il n'aurait sû dire...
Juste après elle était partie de la salle sur demande et l'avait laissé là, en plan, tout seul... Il y était d'ailleurs resté quelques minutes, les yeux dans le vide, tentant de comprendre le geste de la jeune femme.

Puis il s'était éloigné d'elle, même si ce ne fut pas très difficile car la rouge et or avait fait de même de son côté...
Certes, ils s'étaient croisés plus d'une fois, faisant partie de la même maison mais aucun son n'était sorti de sa bouche et avait détourné le regard comme s'il s'en voulait...

D'abord, il se dit qu'il avait dû aller trop loin dans ses aveux comme dans ses gestes... Puis vint l'incompréhension et la rancoeur. Il s'était livré à elle comme jamais il ne s'était livré auparavant. Il lui avait ouvert son coeur et elle avait voulu en savoir davantage. Et quand il répondit à sa requête, avec bien du mal d'ailleurs, la seule chose qu'il eut en retour fut une gifle et depuis trois mois pas une excuse, pas un pardon, pas une explication...

Il avait relut le message. Qui était ce "elle" ? Une statue, une chose, une personne ?
Il savait par contre que la ville qui se trouvait sur des collines volcaniques en Ecosse n'était autre que la capitale ; Edimbourg. Etait-ce la ville qui attendait de se révéler ?
Non, bien sur, si quelqu'un lui avait mis ce mot, c'était pour qu'il se rende sur place.
Passer de l'ombre à la lumière ? Ce pouvait-il que... ? Non cela ne pouvait être Tia... Ce n'était pas dans ses habitudes de faire ce genre de mot, encore moins à son intention.

C'était le week-end, et comme tous les week-ends depuis quelques mois, il ne faisait rien, juste à se ressasser la dernière scène qui s'est produite entre la jeune femme et lui.
Alors une petite excursion à Edimbourg ne pourrait que lui faire du bien après tout...

Il ne prit pas le temps de réserver un hôtel avant de partir, il verrait bien une fois arrivé sur place...

Une fois sur place, il dut bien reconnaitre deux choses. D'une, qu'Edimbourg était une ville magnifique mélant à la fois le charme des grands espaces et le confort d'une très belle ville. De deux, il n'avait aucune idée de ce qu'il devait faire maintenant....

Il décida de se rendre en centre ville, histoire de se renseigner sur les choses à voir dans cette région...
Il se rendit dans le premier bar tabac qu'il trouva afin de pouvoir récolter des informations sur les activités à faire et les endroits à visiter...

Mais alors qu'il se rapprochait petit à petit du bar, il distingua une jeune femme attablée devant... ressemblant étrangement à Tia Callaghan...
Mais depuis qu'il avait quiité Poudlard il avait eu l'impression de la croiser à chaque fois qu'il rencontrait quelqu'un... il n'arrivait pas à se la sortir de la tête... il restait comme un goût d'inachevé de leur dernier entretien...

Il dut se rendre à l'évidence car il n'était plus qu'à quelques mètres et la personne ressemblait toujours à la gryffon...

Mais comment l'aborder ? Arrivé à sa hauteur, il ne trouva rien d'autre que :

- Alors c'était toi l'auteur du mot ? Si je m'attendais... essayant autant que faire ce peut de paraitre un minimum aimable malgré le souvenir de la gifle qui lui revenait à la figure à ce moment là...
Contenu sponsorisé

Dans les rues de Edimbourg - Page 3 Empty
Re: Dans les rues de Edimbourg
Contenu sponsorisé, le  

Page 3 sur 7

 Dans les rues de Edimbourg

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Grande-Bretagne-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.