AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Métamorphose
Page 2 sur 7
Cours N°1 - Coeur de pierre / Coeur de glace
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Merry K. Harper
Gryffondor
Gryffondor

Re: Cours N°1 - Coeur de pierre / Coeur de glace

Message par : Merry K. Harper, Lun 10 Aoû - 1:39


Merry courrait légèrement dans les couloirs pour pouvoir arriver à l'heure à son avant dernier cours de la journée. Percutant quelques élèves au passage, la jeune fille finit par en avoir une douleur à l'épaule, après avoir foncé dans un garçon particulièrement grand et baraqué. Tant pis pour ça. Tout ce qu'elle voulait, c'était ne pas arriver en retard. C'est donc son sac sur son épaule qu'elle accéléra la cadence, se retrouvant bientôt dans le bon couloir.

En s'approchant de la porte, elle constata vite que la plupart des élèves étaient déjà arrivés. Elle rentra sans tarder et regarda le tableau, se stoppant net dans son élan. Elle lu attentivement ce qui y était marqué et s'avança vers son professeur, remarquant au passage les deux loups installés derrière le bureau, ainsi qu'une boule en pierre étrange. Intéressant. Et mignon. La tentation de caresser leur fourrure était bien plus grande que celle de parler au professeur... Mais elle n'avait pas spécialement le choix.

- Bonjour. Merry Harper, 5ème année à Gryffondor. Je n'ai aucune idée de ce que peut être cet objet... en fait, ça me fait penser aux boulets que lançaient les chevaliers dans le Moyen-Âge, avec leur catapultes. Vous voyez bien ?

Sans attendre de réponse, elle se retourna un sourire amusé sur les lèvres. Elle se doutait bien évidemment que ce n'était pas ça. Mais c'était la seule chose que cela lui rappelait alors bon... Elle le découvrirait bien durant le cours. Cours durant lequel elle serait assise à côté d'Eléna. La trouvant rapidement du regard, elle s'approcha d'elle et s'installa à côté de la lionne, sortant rapidement ses affaires avant de poser son sac à côté de la table. Devant elle, sa baguette, une feuille de parchemin, un encrier et sa plume fétiche bien entendu... Celle avec laquelle elle avait tant de bonnes notes... Et celle grâce à laquelle elle pouvait rapporter des points. Tout comme Eléna vers qui elle se tourna d'ailleurs.

- Alors j'ai raté quelque chose d'important ? Ou tout le monde est juste passé devant le bureau comme un automate ?
Revenir en haut Aller en bas
Lydie Nouël
avatar
Préfet(e)/Gryffondor
Préfet(e)/Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°1 - Coeur de pierre / Coeur de glace

Message par : Lydie Nouël, Lun 10 Aoû - 13:56


Premier cours et Lydie craignait déjà d'être en retard. Elle n'avait aucune idée d'où se trouvait la salle de métamorphose. Heureusement pour elle, elle avait vu sur le tableau d'affichage que Lïnwe, le garçon avec qui elle avait fait une partie du voyage dans le Poudlard Express, partageait la même cours de métamorphose qu'elle. Elle pourrait s'en servir de repère. Lydie s'était levée facilement ce matin là, elle avait pris ses affaires dans un sac à bandoulière en cuir et s'était dirigée vers la Grande Salle * Sans me perdre haha.* C'était son premier cours dans cette école de sorcier. Elle avait hâte et pourtant, elle prenait son temps. La rousse mangeait tranquillement son petit-déjeuner lorsqu'elle vit son repère blond entrer en trombe dans la Grande Salle, prendre quelques toast et repartir aussi vite qu'il était arrivé. Elle posa sa fourchette dans son assiette. * Mais, s'il est en retard, ça veut dire que.. * Elle saisit son sac et se précipita en dehors de la Grande Salle.

Elle suivait le jeune Gryffondor de loin, ne parvenant pas à le rattraper complètement et n'osant pas l'interpeller. Elle avait envie de s'arrêter à chaque endroit du château. Voulant observer et détailler chaque gargouille, chaque armure et chaque tableau. Seulement, elle se ressaisissait et accélérait dès que le blond disparaissait de son champ de vision.

Lydie vit le garçon entrer dans une salle et comprit qu'elle était enfin arrivée. Elle s'arrêta devant la salle de Métamorphose et vit qu'il y avait encore des élèves qui y rentraient. Elle n'était pas si en retard. Elle repassa sa robe de sorcier, vérifia qu'elle portait bien sa baguette et n'avait pas oublié ses livres ni sa plume puis, entra dans la Salle. Elle remarqua l'inscription sur le tableau. Les élèves devaient, apparemment, deviner à quoi servait un objet posé sur le bureau du professeur. Lydie s'avança vers ce dernier, croisant au passage le regard de Lïnwe et de Théophania qu'elle salua d'un hochement de tête. Une fois au bout de l'allée, Lydie regarda le professeur, fit un léger sourire et se présenta.

« Bonjour, je m'appelle Lydie Nouël et je suis en première année à Gryffondor. »

Ceci fait, elle posa son regard sur l'objet en question. Son oeil de née-moldue l'informa uniquement sur le fait que cet objet était une pierre. Elle paniqua légèrement en se rendant compte qu'elle n'avait absolument aucune notion de métamorphose. * Peut-être que ça se mange..*. Elle ne savait pas du tout à quoi pourrait servir cet objet. Peut-être pourraient-ils se servir de cette simple pierre pour la transformer en quelque chose d'autre... Mais le professeur avait réellement l'air de dire que cette pierre portait un nom et qu'elle était utile pour pratiquer la métamorphose. Toutes ces théories sur une simple pierre commençaient à la rendre parano. Voyant que le professeur attendait une réponse de sa part, elle en tenta une parmi tant d'autre.

« Je pense que nous n'avons pas intérêt à toucher cet objet... Pour moi, cette pierre particulière pourrait changer quiquonque entrerait en contact avec elle, en pierre. Mais je ne connais pas son nom... »

C'était un peu farfelus, mais ça collait. Le professeur pouvait bien se servir de cette pierre en introduction pour nous apprendre à métamorphoser les choses en pierre à l'aide d'un sortilège mais également pour nous en apprendre le contre-sort. Lydie se détourna du bureau et aperçu au passage deux magnifiques loups. Elle ouvrit de grands yeux admiratifs et se retint de ne pas pousser de petites exclamations hystériques face à la beauté et la proximité d'un tel animal.  Ça, c'est ce qu'aurait fait une fille superficielle et elle n'était pas comme ça. Elle décida de sourire simplement, tourna la tête et passa son regard sur les places disponibles. Elle aurait aimé avoir une place à côté de la fenêtre, mais la seule disponible se trouvait au premier rang et elle n'avait pas envie de passer pour l'intello de service. Elle avait vu une place libre à côté de Théophania qu'elle connaissait rapidement, mais elle savait que cette dernière aimait le calme, tout comme Lydie, d'ailleurs. Pourtant la rousse n'était pas sûre de pouvoir garder son enthousiasme silencieux très longtemps. C'était la première fois qu'elle allait pratiquer consciencieusement la magie, après tout. Elle posa son regard sur Lïnwe. Elle l'aimait bien, il était Gryffondor et en plus il était à côté de la fenêtre. Elle décida de s'asseoir à ses côtés et lui sourit en tirant sa chaise.

« Salut, j'espère que ça ne te dérange pas que je m'installe ici.. »

Lydie avait opté pour la politesse, elle espérait sincérement ne pas déranger le blond. Elle s'assit et commença à sortir ses affaires.
Revenir en haut Aller en bas
Aiko Wilkerson
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours N°1 - Coeur de pierre / Coeur de glace

Message par : Aiko Wilkerson, Lun 10 Aoû - 14:21


La salle de classe de métamorphose se trouvait au deuxième étage. Elle était meublée de bureaux, d'armoires et de petites étagères où se trouvait des livres. Il y avait également quelques tableaux et quelques fenêtres. L'une d'entre-elle était ouverte près du bureau du professeur et laissait donc passer une brise légère qui rafraîchissait la pièce. Le lieu était propre et sans poussières. C'était plutôt agréable de travailler dans une telle pièce.

Tout en sortant ses affaires, Eléna remarqua la présence de Merry. Après s'être présentée et avoir exposé sa théorie plutôt... originale sur la pierre, elle vint s'asseoir aux côtés de la brune. Elle semblait de bonne humeur et elle sortit à son tour ses affaires. La lionne observa l'horizon par la fenêtre, elle aimait bien être installé au deuxième rang près de la vitre. C'était une place sympa. Après avoir sortit ses affaires, Merry questionna la lionne.

- Alors j'ai raté quelque chose d'important ? Ou tout le monde est juste passé devant le bureau comme un automate ?

- Non, t'as rien raté du tout, sauf peut-être les théories de chacun sur cette fameuse pierre vu que tout le monde est effectivemet passé comme un automate. Elle sourit. J'ai rien trouvé de mieux à dire à part que cette pierre était liée à la métamorphose. Par contre, ta théorie était bien original.
Revenir en haut Aller en bas
Merry K. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°1 - Coeur de pierre / Coeur de glace

Message par : Merry K. Harper, Lun 10 Aoû - 16:34


L'objet posé sur les trois piquets intriguait Merry malgré le fait qu'elle ait répondu de manière comique à la question de son professeur. Après tout, ça y ressemblait d'après ce qu'elle avait vu dans les livres de gamins quand elle était petite. Ses parents voulaient absolument qu'elle connaisse les événements historiques de chaque monde. Ceux des sorciers, ah bah elle les connaissait par coeur. Sur le bout des doigts. Ceux des moldus moins, mais elle n'avait pas de soucis pour se rappeler de ce qu'elle avait lu à propos du moyen âge. Elle en riait encore d'ailleurs.

- Non, t'as rien raté du tout, sauf peut-être les théories de chacun sur cette fameuse pierre vu que tout le monde est effectivemet passé comme un automate. J'ai rien trouvé de mieux à dire à part que cette pierre était liée à la métamorphose. Par contre, ta théorie était bien original.

- Ouais, pas mal... c'est sans doute vrai contrairement à ce que j'ai dit... Mais ça m'y faisait pas mal pensé, c'est la première chose qui m'est venue à l'esprit. J'ai pas pu tenir ma langue. Toujours à amuser la galerie tu le sais bien...

Merry rapporta son regard vers son professeur qui regardait sa classe et écoutait ses élèves. Puis, elle jeta un rapide coup d'oeil aux deux loups derrière le bureau, se demandant s'ils auraient un quelconque rapport avec le cours. Peut être. Ou alors s'était simplement les deux animaux de compagnie du professeur. Ce qui était d'autant plus étrange...

- Dis Elena, tu penses que ces loups là, ils vont faire partis intégrante du cours ?
Revenir en haut Aller en bas
Lïnwe Felagünd
avatar
Responsable GGryffondor
Responsable G
Gryffondor
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°1 - Coeur de pierre / Coeur de glace

Message par : Lïnwe Felagünd, Mar 11 Aoû - 0:08


Peu après son arrivée dans la salle de métamorphose, c'est Lydie, une élève en première année à Gryffondor qui fit son entrée. Lïnwe croisa son regard et fit un mouvement de tête pour indiquer qu'il la saluait. Elle était de taille normale, peut être légèrement plus grande que la moyenne des filles de son âge, elle avait de longs cheveux roux et de grands yeux marrons. Tout comme Lïnwe, elle se présenta devant le professeur, ajouta un commentaire à propos de l'étrange pierre qui était posée sur le bureau et chercha une place pour s'asseoir.
Pendant qu'elle parlait, Lïnwe sortait lentement sa plume, son encrier, deux ou trois parchemins et son livre de métamorphose qu'il avait eu du mal à trouver dans sa grosse valise.
Enfin, Lydie avait finit de parler et se dirigea en direction de la fenêtre. Elle ajouta:


- Salut, j'espère que ça ne te dérange pas que je m'installe ici...

Cette fois-ci, Lïnwe n'était pas encore plongé dans ses pensées, et il répondit du tac-au-tac.

Non bien sûr, installe-toi. On n'a pas eu le temps de se parler pendant le banquet la dernière fois. Alors comme ça, tu as aussi atterri chez Gryffondor, répondit-il en souriant. Tu as vu les deux loups ? Ne sont-ils pas magnifiques..., dit-il en tournant la tête vers les deux bêtes tandis que sa voisine sortait ses affaires.

L'un était noir et l'autre blanc. Les deux loups semblaient très calmes, domestiqués et apprivoisés. Lïnwe admirait, d'une part, le professeur. Ils avaient apparemment au moins une chose en commun, sans compter le fait qu'ils soient tous les deux sorciers, enfin... dans la logique des choses. Il restait là, quelque peu rêveur, accoudé à la fenêtre, avant de sursauter lorsque Lydie lui adressa la parole pour lui répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Cours N°1 - Coeur de pierre / Coeur de glace

Message par : Invité, Mer 12 Aoû - 13:41


La lionne avait à peine eut le temps de se recoiffer qu'une jeune fille de son âge s'assit à côté d'elle. Elle lui jeta un regard, et n'eut aucun mal à reconnaître l'accent à couper au couteau qu'elle avait eut en répondant à la question du professeur. Une Italienne, c'était certain. Elle ne l'avait vue qu'à de très, très rares occasions, et son visage ne lui disait que vaguement quelque chose. Elle chercha frénétiquement son nom dans sa mémoire, n'y parvint pas, n'ayant même pas pris la peine d'écouter sa présentation. Sa voisine blonde, comme la grande majorité des élèves, avait les yeux rivés sur les loups. Dylan eut un reniflement dédaigneux, et se concentra sur les adolescents qui rentraient par vagues dans la salle de classe. Un septième année Serdaigle que Dylan n'avait jamais vu - décidément, elle avait encore du boulot - précédait un visage rouge et or bien connu. Eléna Gilbert, son amie depuis la première année, et voisine de dortoir chez les Lions. Elle répondit à son sourire en dévoilant ses dents blanches parfaitement alignées. La Lionne fut suivie de Merry Harper, une autre compatriote Gryffondor, à qui Scott n'avait jamais adressé la parole, bizarrement. Une première année de la même maison fit son entrée - Lydie quelque chose, suivie de Lïnwe, un énième Lion. Comme quoi, il y avait tout de même des Rouges en cours - après, qu'ils soient doués, c'était une autre histoire.

Dylan regarda sa montre en or, agacée. Plus vite le cours commencerait, plus vite il se terminerait. Les gens ne pouvaient-ils pas arriver en avance, comme tout le monde ? Impatiente comme à son habitude, elle entreprit d'observer sa voisine à la dérobée. Jolie, ça, c'est clair, mais contrairement à presque quatre-vingt-dix pour cent des Italiens que Dylan connaissait, elle n'était ne bavardait pas bruyamment en faisant de grands gestes. Elle n'avait pas l'air de se débrouiller comme une chef en anglais, ce qui expliquait peut-être beaucoup de choses. Elle s'imagina à sa place, bégayant des brides d'un anglais mêlé de la langue de la Botte. Ses parents à elle avaient toujours fait en sorte qu'elle maîtrise pas mal de langues, dont le suédois et l'italien, bien évidemment. Elle hésita à lui adresser la parole, ne sachant pas comment s'exprimer. Elle finit par se pencher vers elle, et dans un anglais lent, histoire d'éviter de bavasser en italien en plein cours et pour tester les limites de sa voisine, lui adressa la parole. « Bonjour, fit-elle d'une voix plus douce qu'à l'habitude. Je suis Dylan. » Précision inutile, mais elle aurait été incapable de rester sans parler, de toutes manières. Le cours n'avait pas encore démarré, et étendre son cercle de connaissances faisait parti de ses missions quotidiennes. Elle accompagna sa tentative de début de conversation d'un sourire éclatant. Et puis, incapable de se retenir, elle passa une main dont la négligence était soigneusement étudiée dans sa masse de cheveux blonds.

Revenir en haut Aller en bas
Laurae Syverell
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours N°1 - Coeur de pierre / Coeur de glace

Message par : Laurae Syverell, Mer 12 Aoû - 14:36


L'attente était longue. L'Irlandaise ne voyait plus les minutes passer. Ces longues secondes semblaient être une éternité. Son regard arpenta la fenêtre située à sa gauche. La luminosité qui régnait dehors lui donnait envie de voler à nouveau. Elle adorait voler, elle se sentait si bien au dessus de cette terre... En vol, plus rien ne l'atteignait à par le son du vent, et la sensation vertigineuse qui lui tenait les tripes. Après de longues minutes à observer le ciel, et le vert magnifique du Parc aux touches d'un vert plus sombre pour les buissons et les arbres, elle revint à terre, l'esprit aussi lourd que du plomb dans cette salle amère. La porte au devant de la salle s'ouvrir, et de sa bouche encadrée sortie Elena, une bonne amie à la Pouffy, et Dylan, une jeune femme qu'elle avait rencontrer plus tôt dans la semaine, à la Tête de Sanglier. Les deux Lionnes s'étaient mise un peu à l'écart avec d'autres personnes.

Avec du recul, la jeune femme s'étonna qu'elle s'entendait bien avec les Gryffondor, ce qui était surprenant car elle n'aimait pas forcément l'orgueil émanant de cette maison. Bien entendu, elle avait d'autres amis de ces différentes maison. Mais bon... "oups, ton esprit s'égare"...Merci bien "j'avais remarqué". La jeune femme ne semblait plus trop être elle même ces derniers temps. Bien entendu, elle savait pourquoi, mais ça l'a gênait. Que diable fallait-il pour qu'elle arrête de montrer ses faiblesses devant tout le monde. D'un geste de la main, elle se massa la nuque, et entreprit de faire une action encore non-faite: celle de sortir ses affaires. C'est donc en un rien de temps qu'elle sorti parchemin, plume avec encrier, encre, et manuel, ainsi que sa baguette. Celle-ci devait s'ennuyer avec elle pour le moment. La magie ayant été interdit en dehors des cours par le règlement ne l'empêchait pas de s'en servir en dehors de l'enceinte de Poudlard mais bon. "Je m'en servirai bien plus quand on m'appellera dans quelques temps". C'était pas tout, mais le fait d'avoir sorti ses affaires  ne réglait pas encore le problème du temps. C'était long. Alors la jeune femme préféra se concentrer sur la pierre étrange qui était placé sur le bureau. 

C'était étrange. La longueur de la pierre ne semblait pas montrer sa véritable fonction. Sa taille non plus à vrai dire. Elle espérait que ce ne soit pas un oeuf d'une quelconque créature en tout cas. Bien que, sa violence lui avait déjà coûté plus qu'un oeuf, mais bien une vie. "Qu'est ce qui pourrait bien être en rapport avec une pierre et la métamorphose?". La jeune femme avait bien une petite idée, mais c'était fort improbable à moins qu'un alchimiste avait pu refaire ce miracle. Et même si c'était le cas, personne n'allait risqué mettre ce genre d'objet dans un cours. Pourtant, cette objet qui avait été si convoitée pouvait changer le métal en or autrefois. Et c'était bien de la métamorphose! "Non, ça ne peut pas être la pierre philosophale...". Dommage, la jeune femme aurait bien voulu la voir de plus près. Après, ses pouvoirs ne l’intéressait pas. C'était des objets comme cela qui étaient maudit et qui emmenaient tout droit les âmes des intéressés en enfer. L'argent et la vie éternele n'étaient que peu de chose comparés aux véritables trésors qui se cachaient. Un soupir sorti de ses lèvres, dans une phrase quasi inaudible. 

- Pff... Aucune idée de ce que ça peut-être... 

Décidément, c'était vraiment ennuyeux d'attendre, surtout quand la Syverell n'était pas dans son assiette. Attendant le début du cours, elle préféra regarder à nouveau le ciel, et s'imaginer voler, loin la bas vers l'Irlande, au dessus de la mer, comme un goéland majestueux.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Cours N°1 - Coeur de pierre / Coeur de glace

Message par : Lizzie Bennet, Mer 12 Aoû - 17:57


Même pas en retard !
Peu dormir était rarement un problème pour la préfète de Poufsouffle. C’était plus rarement encore source d’un tel plaisir que lors de la nuit précédente. En rouvrant les yeux, elle avait laisser la pénétrer des draps froissés l’entêtante odeur que nul n’était près de lui faire oublier. Pas cette fois. Il faut dire qu’elle serait bien restée là, quelques heures supplémentaires. Mais il était peu de cours qu’elle avait autant envie de suivre que celui-ci. C’est simple : c’était la première fois qu’elle assistait au premier cours d’un nouveau. Si elle craignait que l’enseignant se limite au programme officiel, usuellement source de bien peu d’informations dignes d’intérêt, elle avait foi en ses méthodes d’enseignement, quoiqu’il demeure improbable que ce soit ce en quoi il soit le plus doué. D’autant que ce poste constituait une difficile succession : Quinn offrait des objets tout droit sortis de la BAMN à ceux qui à la pratique brillaient le plus. Enfin, l’avenir le lui dirait. Sous la chaude pluie de la chambre interdite, la blairelle savoura tout de même quelques instants de solitude, avant d’une eau glaciale s’accorder le coup de fouet nécessaire pour tenir le programme quotidien.

D’abord, le tour au troisième, pour récupérer le bouquin dont elle avait besoin pour étudier deux-trois potions lui étant nécessaires pour un projet personnel. Ensuite, le passage au terrier, où la cape l’attendait toujours. Enfin, un truc à grignoter. Elle avait la dalle, et la chair et l’eau fraîche ne suffisent à assouvir toutes les pulsions humaines. Prenant la route de la salle de Métamorphose, elle dut emprunter un raccourci que peu d’élèves connaissaient pour éviter un retard supplémentaire. En franchissant la porte de la salle de classe, la jaune et noire constata avec joie l’absence de Delab. Et que deux loups étaient là. La vie était belle. Enfin, belle. Il y avait tout de même tout un tas de têtes inconnues (aka inutiles). Chiffrer les écussons, c’était sa passion, or une fraction de seconde suffisait à s’apercevoir qu’il y avait là un Serdaigle, deux filles de sa maison, une Serpentard, une Serdaigle du cours sur les Loups Garous, une Gryffondor du cours de DFCM, mais pire : trois jeunots. Genre des vrais jeunots, le simple fait qu’ils soient à Poudlard était révoltant, ils avaient encore un pied dans le bac à sable. Les cours communs étaient une chose qu'elle ne pouvait comprendre, fallait pas lui faire croire que des boulets étaient utiles à autre chose que lui servir de défouloir.

L'estivale Wilder était aussi présente, ainsi que, perspective moins réjouissante, Almerchose. Tiens ! Grystal était là. C’était drôle, ce type était peut-être là depuis des années, mais elle ne le remarquait que maintenant qu’ils étaient collègues. Enfin, le simple fait qu’elle le reconnaisse était une prouesse. Sinon, Laurae, Scott et Gilbert, partenaires de missives, étaient présentes aussi. Mais elles n’étaient, là encore, celles attirant son attention. Y avait le type chelou (Aub), avec sa voix aigüe et sa passion pour les bagues, qui était là. Et c'était pour le mieux, vu qu'il l'intriguait assez. Tant de méfaits qu’ils avaient encore à faire ensemble. Un sourire aux lèvres, Bennet suivit les instructions de l’écriteau sans que rien dans son air ne diffère de son comportement habituel. Méprisante, provocatrice. Tutoiement, car vouvoyer les professeurs était leur donner bien trop d’autorité. Le respect c’est l’égalité.
- B’jour m’sieur Lival. C’bien ça ton nom, non ?
Elle risqua un clin d’oeil. T’façon, elle était de dos, les autres ne la voyaient agir, ne faisaient qu’entendre son timbre inchangé par la contemplation excitée des traits du professeur. Quoique la nudité lui aille, avouons-le, incroyablement mieux.

- J’suis Elizabeth Bennet, 7A et préfète. S’non, ton caillou, c’pourrait être un bézoard... ou absolument n’importe quoi d’autre changé en pierre. L’ayant déjà été elle-même, elle était bien placée pour savoir que le sort était moins complexe d’exécution qu’on le disait souvent. D’coup, un Répagifagex répondra mieux que moi.
Pivotant, s’interrogeant sur la haute possibilité qu’elle ait loupé un lien entre les deux loups et le caillou, mais considérant qu’en faire plus était trahir un comportement différencié par rapport aux autres cours, Bennet prit la direction de la chaise voisine du français dont elle avait zapé le nom. Elle ne sortit que sa baguette, en prenant garde à ne pas rendre visibles les manuels dont la lecture était peu commune, puis sa langue pour la lancer près de l’oreille du black -à l’assaut des bavardages scolaires.
- Oh, s’lut toi. C’quoi le plan du jour ? Un truc à voler, cramer ? J’trouve que les loups peuvent être grave inspirants. Son regard s'attarda sur les deux créatures, aussi joueur que d'ordinaire. *Siriusly, what's better than a wolf to mess the herd up ?*
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Evan
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Occlumens


Re: Cours N°1 - Coeur de pierre / Coeur de glace

Message par : Evan, Mer 12 Aoû - 18:56


HRP : Ce roman rp n'a pas pour but de faire avancer le cours, c'est juste pour écourter celui que je ferais samedi en parlant des élèves déjà arrivés Wink Néanmoins s'il y en a qui veulent "jouer" avec mes loups avant samedi, lisez... (au moins les trois derniers paragraphes (Razz))

~ Presque comme une évidence, c'est un Serdaigle qui fit irruption en premier dans sa salle de classe. Visiblement, le jeune homme sembla mal à l'aise à l'idée d'être là avant ses futurs camarades et se présenta derrière un voile de gêne. Celui qui se prénommait Théodore partit dans une théorie dans laquelle, ses deux loups seraient des cobayes pour le cours à venir... Le mage ouvrit de grands yeux en guise de réponses, qui voulait clairement dire au garçon "Mes deux loups ne sont pas des bêtes de foire, en aucun cas nous ne ferons des expériences sur eux !". Le jeune homme détourna alors le regard, même si son idée de départ était plutôt pertinente. Il s'assit au premier rang dans la rangée face à son bureau, place où il avait un instant imaginé Lizzie.

~ Dans la foulée, un garçon que l'ébène avait édifié, aux traits légèrement efféminé, arriva à son tour. Il venait de Poufsouffle et s'appelait Aubrée. Il s'assit également au premier rang. Néanmoins, à la surprise du mage ce dernier s'abstint à émettre la moindre hypothèse à sa question. Deux autres Poufsouffle arrivèrent ensuite. Deux demoiselles qui répondaient aux prénoms de Laurae et June. Les réponses qu'elles avancèrent allaient dans la direction de la première qu'il avait reçue, ce qui l'embêta un peu. Bien qu'il trouvait logique que ses élèves trouvent logique que la fameuse pierre ait un rapport avec la métamorphose, il avait sa propre logique et espérait que d'autres avanceraient des hypothèses plus en adéquation avec sa pensée du jour.

~ Deux Serpentard arrivèrent ensuite. Une brune qui s'appelait  Theophania et un blondinet qui se nommait Roch et qui avait l'air d'un gars solide... (Solide comme un Roch, elle était facile je sais Razz). Le jeune homme le salua en le félicitant pour son poste, ce qu'il accueillit d'un sourire, mais il espérait bien que ce dernier ne lui avait pas dit cela pour essayer de s'attirer ses faveurs, où il risquait vite de déchanter. Ce dernier n'osa pas se prononcer sur l'objet mystérieux alors que la brune émit l'idée qu'il puisse s'agir d'un œuf quelconque.

~ Une Serdaigle arriva ensuite, visiblement perturbée. Elle se présenta sous le nom de Louna et donna tout un tas d'hypothèses qui firent sourire le mage. Une Gryffondor, première arrivée de sa maison, Dylan, arriva ensuite. Elle se présenta et choisit de ne donner également aucune réponse à sa question. Il l'observa aller s'installer s'en rechigner. Une belle blonde, et nouvelle Poufsouffle, répondant au nom de Jade arriva ensuite. Il reconnut dans les travées  de son accent qu'elle ne venait pas d'Angleterre. Elle lui rappelait même l'Italie, mais il en était pas certain. Quoi qu'il en soit, elle semblait éprouver quelques difficultés à s'exprimer correctement en anglais. Elle se contenta, difficilement, de dire que son objet mystérieux était une pierre, et elle porta son regard vers ses deux loups. Ses compagnons à quatre pattes semblaient attirer bons nombres de regard, il l'avait bien remarqué.

~ Une Serpentard à la chevelure rougeoyante arriva ensuite. Maxine de sa présentation. Elle alla rejoindre le fond de la salle sans donner non plus son avis sur son objet mystérieux. Cela devenait récurrent et il se dit qu'il avait probablement l'esprit trop tordu pour éveiller l'attention de ses nouveaux élèves comme il le voulait. Un Gryffondor, Lïnwe, arriva peu après et  donna tout un tas d'idées qui pouvaient s'avérer être vraies. Malheureusement pour lui elles étaient toutes fausses.

~ C'est alors que, après s'être résolut à l'idée d'avoir égaré tous ses élèves, qu'un Serdaigle, arriva, apportant une étincelle de lucidité qu'il apprécia entendre, bien qu'il ne montra rien. Ghrystal de son prénom, donna une hypothèse pertinente et, surtout, une phrase qu'il apprécia grandement entendre, car cela représentait exactement ce qu'il avait voulu déclencher dans l'esprit de ses élèves par sa devinette. "On transforme à peu près n'importe quoi en presque n'importe quoi, donc bon, dire n'importe quoi n'est peut-être pas totalement mauvais." Sans le savoir encore, le jeune homme venait de gagner des points dans son estime et pour sa maison. Quelque part il n'avait pas donné la bonne réponse, mais il l'avait trouvé tout de même... Après tout, qu'étaient venus faire les élèves dans un tel cours ?

~ Trois Gryffondor arrivèrent ensuite. Trois demoiselles, Eléna, Merry et Lydie. La première se contenta de dire que son objet mystère était lié à la métamorphose. La seconde, et il se demanda un instant si elle n'avait pas dit cela par défi, lança un rapport avec le Moyen-Âge moldu qui lui fit détourner un instant le regard, se demandant si elle était sérieuse. Lydie elle, bien que donnant une hypothèse plausible, partie sur un chemin loin de celui qu'il avait créé, qui se voulait plus initiateur.

~ Enfin, comme l'aube de renouveau se fait attendre après une nuit mouvementée, Lizzie arriva. Il dû faire un effort pour ne rien laisser paraître, pas l'ombre d'un sourire ou d'un regard langoureux que pourtant son cœur lui criait de faire comme s'il voulait le dévoiler à la terre entière. Il esquissa tout de même un sourire, en l'écoutant se présenter, acceptant son clin d'œil en guise de bonjour, à défaut que leurs lèvres ne se soient trouvées. Il choisit de ne pas répondre à sa provocation et l'observa aller s'asseoir d'un œil songeur. Elle émit également l'idée que son objet mystère pouvait être absolument n'importe quoi changer en pierre.

~ La plupart de ses élèves, hormis ceux qui discutaient en attendant qu'il ne commence véritablement le cours, regardait ses deux loups comme s'ils étaient les personnages principaux d'une pièce de théâtre. Le mage l'avait bien vu. Aussi, en attendant les dernières arrivées,  il décida de présenter ses deux amis à son auditoire du jour. Il alla s'agenouiller près de ses deux compères et leur donna à chacun une caresse sous le cou, ce qui eut don de réveiller leur attention. Après les avoir câliner un court instant, le mage se redressa, et après avoir claqué des doigts, ses deux loups, plein d'entrain, se levèrent à ses côtés.

- Je vous présente mes deux fidèles compagnons, Aube et Crépuscule ! dit le mage d'une voix forte pour capter l'attention. Ils sont parfaitement éduqués et absolument pas dangereux. Si le cœur vous en dit, vous pouvez les caresser, vous verrez qu'ils peuvent être très affectueux. Néanmoins, et je préfère vous prévenir tout de suite avant que ce cours ne dérape... Évitez de pointer votre baguette sur eux avec un air menaçant. Où je ne suis pas sûr que la fin du cours serait heureuse pour vous... finit-il avec un clin d'œil valable pour l'ensemble de la classe.

~ Ses deux loups étaient parfaitement dressés, mais leur ayant appris à chasser en meute avec lui, ils avaient été élevés de façon à être particulièrement méchant envers quiconque pointerait sa baguette vers eux ou vers leur maître. Il avança alors, Aube marchant à sa gauche et Crépuscule à sa droite, entre les rangées d'élèves, pour présenter ses "amis" à ses élèves...

[Libre à vous de "jouer" avec mes loups jusqu'à samedi et que le cours ne débute réellement Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Alba Vero
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°1 - Coeur de pierre / Coeur de glace

Message par : Alba Vero, Mer 12 Aoû - 19:13


Zut! Elle était carrément à la bourre, là !
Elle qui avait juste voulu rester dix petites minutes de plus dans son lit, voilà qu'elle s'était réveillée quarantes minutes plus tard.
Et si elle mettait pas le turbo, c'était sûr qu'elle serait en retard pour son premier cours de la journée!
Elle enfila donc son uniforme en toute vitesse puis se mit à la recherche de ses affaires.
Si il y avait bien un moment où elle aurait souhaité être plus organisée, c'était maintenant!
Mais qu'est-ce qu'elle avait bien pu faire de son livre de métamorphose?
Elle avait beau chercher partout, il était introuvable.
Alors qu'elle fouillait aux quatres coins de la pièce, elle buta contre un objet, manquant de la faire valser par terre.

- Et m*rde !

L'injure avait fusé, elle n'avait pas pu la retenir. Elle était bien trop sur les nerfs pour faire attention à son langage.
Son gros orteil avait fait les frais de cet incident, et il commençait à la lançer.
C'était qui l'imbécile qui avait laissé trainer son bouquin par terre, hein ?!
Ha ba mince, c'était elle. Quelle ironie, c'était son manuel de métamorphose sur lequel elle avait trébuché.
Bon, au moins, elle l'avait retrouvé. Disons que c'était un bien pour un mal.

Elle le prit et le fourra grossièrement dans son sac. Maintenant tout y était ! Elle enfila la bandouillère de son sac sur son épaule et se mit à courir. sa respiration se fit rapidemment saccadée et elle dut faire face à point de côté particulièrement tenace. Sans compter son sac qui venait s'écraser contre sa cuisse à chaque foulée.
Ha elle le sentait, c'était pas sa journée !
D'innombrables marches et quelques couloirs plus tard, elle arrivait enfin à destination.
Néanmoins elle n'entra pas immédiatement en classe et s'appuyant contre le mur, histoire de reprendre sa respiration.
Elle était peut-être en retard, mais avait quand même sa dignité. Et débouler dans la pièce le visage cramoisi et la respiration haletante, ce n'était pas vraiment à son honneur!

Les battement de son coeur reprenant peu à peu leur rythme normal, elle se releva et s'apprêta à faire son entrée.
* On respire un bon coup et on prie pour que le cours n'ait pas encore commencé! *
Apparemment sa prière n'eut pas grand effet, puisque c'est sur les paroles du professeur qu'elle entra dans la pièce.

-Je vous présente mes deux fidèles compagnons, Aube et Crépuscule ! Ils sont parfaitement éduqués et absolument pas dangereux. Si le cœur vous en dit, vous pouvez les caresser, vous verrez qu'ils peuvent être très affectueux. Néanmoins, et je préfère vous prévenir tout de suite avant que ce cours ne dérape... Évitez de pointer votre baguette sur eux avec un air menaçant. Où je ne suis pas sûr que la fin du cours serait heureuse pour vous...

Des compagnons?
En effet, la première chose qu'elle repéra  fut les deux loups dans le fond de la pièce. Des loups! Ils étaient  le parfait opposé l'un de l'autre : le premier avait le pelage aussi sombre que la nuit tandis que le deuxième était d'un blanc éclatant. Intéressant ...
Elle comprenait mieux leur nom à présent.

Elle s'avança vers le professeur et, suivant les instructions écrites sur le tableau noir, se présenta :

- Bonjour professeur. Mon nom est Alba Vero, en sixième année à Poufsouffle. Je m'excuse pour mon retard, cela n'arriva plus!

Puis, elle s'intéressa de plus près à l'objet en question. C'était une sorte de...pierre. Ouai, il n'y avait rien d'autre qu'il lui venait à l'esprit. Elle rechercha dans sa mémoire ce qu'elle avait pu lire sur un objet s'apparentant à celui qu'elle avait devant les yeux, mais décidemment ça ne lui disait vraiment rien.
En fait, tout bien réfléchi, ça pouvait être n'importe quoi changé en pierre.
Peut-être était-ce justement le sujet de ce cours-ci?
Par contre, elle ne voyait pas très bien le rapport avec les deux loups...

- Quant à votre objet, j'avoue que ça ne m'inspire pas grand chose. Si ce n'est une pierre.

Ouai bon. Pas très convaincant, tout ça.
La poufsouffle attarda ensuite son regard sur l'ensemble de la classe, à la recherche d'une place vide.
Ha, il y en avait une au troisième rang. Parfait!
Elle alla donc s'assoir et sortit ses affaires de son sac. Ceci étant fait, elle se mit à contempler les deux loups, qui semblaient être le centre d'intérêt de la classe.
Revenir en haut Aller en bas
Jade Wilder
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°1 - Coeur de pierre / Coeur de glace

Message par : Jade Wilder, Mer 12 Aoû - 21:29


Aller à un cours et tomber sur des loups. Non mais, sérieusement. Jade avait découvert plutôt tard le monde des sorciers et tout ce qu'il pouvait renfermer. Des secrets et des découvertes, sans commencement ni fin. C'était fascinant, tout simplement. Jamais ce monde ne lui avait fait peur, bien au contraire, elle qui aimait plus que tout découvrir de nouvelles choses avait été littéralement subjuguée. C'était tout un monde inconnu qui s'était ouvert devant elle, comme d'immenses portes cachant un secret bien gardé. Et là, elle était en cours, avec des loups sous les yeux !

Elle aurait pu en voir ailleurs, certainement. D'ailleurs l'Italienne avait bien souvent visité les zoo de sa région. Et ce n'était qu'à cet endroit qu'elle avait pu voir de vrais loups. Malheureusement, ce fait lui laissait un goût amer. Après tout, ces animaux magnifiques, tant par leur beauté que pas leur puissance n'étaient pas faits pour être une attraction. Étant donné la tendance humaine à détruire les belles choses, les zoo seraient peut-être, au final, leur dernière chance d'exister à eux aussi. Trop d'espèces s'étaient éteintes. Forcément, les avis étaient partagés. Même la tête de Jade pesait les pour et les contre. Bon, ça c'était plus qu'habituel. Mais disons que sur certains sujets, elle ne pouvait distinguer le bien du mal. Était-ce même juste que ces deux animaux soient là, dans une salle de classe ? A cette question, la blonde n'avait pas de véritable réponse. Les deux loups ne semblaient pas malheureux, c'était le principal. Voilà, elle se cantonnerait à cette idée. Mais il fallait bien avouer que l'adolescente avait envie de savoir. Savoir pourquoi ces deux êtres fascinants se trouvaient là. Si ils servaient de cobayes, Jade se ferait un plaisir de péter un scandale en plein cours. Oui, la petite fille sage a aussi ses limites. A ses yeux, les animaux étaient bien plus méritants que le genre Humain. Sa mère disait souvent que, si elle le pouvait, la petite blonde adopterait l'Arche de Noé. Si seulement..

On peut le dire, Jade était totalement perdue dans ses pensées, ses yeux ambrés se perdant sur les pelages unis des deux loups. Puis, dans leurs yeux. Ils étaient magnifiques. Cette phrase ne cessait de tourner en boucle dans la tête de la jeune fille. Elle en oublierait presque qu'elle était en cours. Presque, seulement. Son manque de réponse l'embêtait, elle n'avait pas pour habitude de laisser une question sans réponse, la plupart du temps elle savait, bon sang. Mais là, non, elle ne savait pas. Forcément, sa curiosité s'en trouvait accrue. Elle voulait la réponse, clairement. Malheureusement, la classe n'était visiblement pas complète, elle devrait donc attendre. Lorsqu'un nouvel élève entrait et donnait son avis, l'attention de l'Italienne s'y ancrait littéralement, cherchant des connectiques logiques et.. rha non mais il fallait vraiment qu'elle arrête. Vouloir absolument tout justifier, ça allait finir par la rendre folle. Bref.

Les multiples réflexions de la jeune Poufsouffle furent interrompues par une voix claire. Les yeux légèrement verts de la blonde se tournèrent immédiatement vers la voix pour y trouver une bouille tout aussi enfantine que la sienne, blonde aussi, quoique les cheveux de Jade tiraient plus vers le doré tandis que ceux de l'inconnue étaient blancs. Littéralement. Ça lui allait bien. Jade avait déjà décoloré ses cheveux au point qu'ils deviennent blancs, mais elle n'avait pas réellement apprécié, ça n'allait pas à tout le monde. Et puis, disons le clairement, ses cheveux n'avaient pas trop apprécié. Il en avait fallut des soins à l'huile d'olive - ne perdons pas nos bonnes habitudes - pour revigorer tout ça. Néanmoins, Jade n'avait pas réellement l'habitude qu'on vienne lui parler comme ça. Bon, c'était elle qui était venue se placer à coté de cette fille. Fille qui, d'ailleurs, lui rappelait quelqu'un. Enfin, il lui semblait que ça lui rappelait quelqu'un, mais pour le moment, elle ne savait pas du tout qui. Même ce prénom lui rappelait quelque chose, mais zut ! Rha, c'était tellement frustrant ! Tout lui échappait aujourd'hui ? Elle avait pourtant l'habitude de manquer de sommeil. Réalisant qu'il fallait quand même qu'elle réponde, Jade émit un léger sourire.

- Salut.. Et moi Jade.. Je.. euh..

Comment dire ça ? C'était trop long, trop compliqué, trop de mots à traduire, elle allait se perdre. Pourtant, la jeune fille avait l'impression d'avoir fait quelque chose de mal. Peut-être que la fameuse Dylan attendait quelqu'un et que, donc, le fait qu'elle se soit assise à la place désirée ne plaisait pas du tout à l'intéressée ? Qui sait.. Mais comment demander ça.. Faisant son possible, l'Italienne reprit.

- Tu.. veux que je.. hum.. aller à une.. autre place..?

Comme à chaque fois qu'elle était nerveuse, la blonde s'était mise à mordiller l'intérieur de sa joue. La légère douleur qui en résultait l'aidait à se concentrer et à ne pas paniquer. Non parce-qu'elle avait tendance à s'enfuir ou à foncer dans le tas en cas de problème. Elle n'était pas à Poudlard depuis longtemps, il fallait bien qu'elle se fasse aux différentes relations de chacun.
Soudain, le professeur prit la parole. Et pas pour se présenter lui-même, non, mais pour présenter ses loups........ ok ! Ça lui allait aussi. Elle était bien trop fascinée par les deux êtres qu'elle ne pouvait clairement pas rester de marbre en entendant l'homme donner son autorisation. Oui oui, il autorisait bel et bien les élèves à approcher les deux loups, plus encore, à les toucher. Affectueux ? Vraiment ? Bon sang, dans d'autres circonstances, la jeune fille aurait littéralement sauté de joie. A la place un large sourire s'afficha sur son visage, alors qu'elle attendait - avec plus ou moins de patience - le passage des canidés. C'est finalement Aube qui se retrouva de son coté, c'est tout naturellement que la blonde approcha sa main du pelage fournit. Magnifique, blanc comme la neige.. La douceur des poils était assez différente de ce qu'elle connaissait, quoique il était assez similaire à celui de la chienne qu'elle aimait tant. Avant. Quoi qu'il en soit, ce qu'elle ressentait en présence des ces bêtes était indescriptible. Ce n'était pas pareil qu'avec les chevaux, elle ressentait tellement de bien-être quand elle se trouvait avec eux que ça n'était pas réellement comparable. Là, elle les respectait, littéralement, comme des entités d'un autre monde. Ça peut paraitre très étrange dis comme ça, mais là encore c'était assez compliqué à expliquer. Osant aller jusqu'à laisser ses doigts caresser légèrement la tête du loup blanc, Jade releva légèrement le regard en retirant sa main, ne sachant pas trop si elle s'adressait au professeur ou à elle-même, tout simplement. Fort heureusement, elle connaissait ce mot.

- Il est magnifique..
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ebenezer Lestrange
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Cours N°1 - Coeur de pierre / Coeur de glace

Message par : Ebenezer Lestrange, Jeu 13 Aoû - 11:20


Devenir pote avec un fantôme lambda mais avec un minimum de matière grise opérationnelle avait été une de ses meilleures idées. Les amis humains avaient tendance à disparaître dans leur dortoir une fois la nuit tombée et les douze coups sonnés, même les plus noctambules d'entre eux avaient parfois autre chose à faire que d'errer dans un château désert. Lizzie, pour ne citer qu'elle, n'avait pas montré sa sale tête de pouffy de la nuit, ce qui était bizarre vu qu'elle semblait adorer faire des heures sup' de ronde de préfète pour traumatiser les réfractaires au règlement d'un coté et foutre le bordel dans le château de l'autre. Pas de Bennet sous la main et pas d'humeur particulièrement studieuse pour tenter la moindre expérience, Ebenezer était parti, jeu d'échec sous le bras, à la recherche du fantôme hantant sempiternellement le même coin de couloir.

Énième partie d'échec perdue, on ne pouvait pas concurrencer contre un type avec plusieurs siècles d'expériences, le brun commençait légèrement à perdre patience pendant que le spectre, tout sourire, lui susurrait Honneur au perdant. Le garçon réfléchit sérieusement à faire venir un exorciste pour se débarrasser de l'ectoplasme insultant tout en ordonnant à son cavalier blanc d'aller faire coucou à une autre case. Nouvelle partie lancée, le soleil était levé depuis un moment. Au bout de vingt minutes, alors qu'il était sur le point de finir de monter une stratégie imbattable et s'apparentant à de la triche, il eut l'idée lumineuse de regarder sa montre et de prendre conscience de l'heure. Wow. Il n'avait plus qu'à filer direct à son premier cours de la journée, son chocolat chaud du matin attendrait. Il quitta le fantôme avec un air vengeur, partie inachevée égale match nul, et courut un peu dans les couloirs pour se dérouiller.

Pas besoin de repasser par la case dortoir qu'il avait quitté la veille au soir, il était presque constamment en uniforme pour enchaîner journées et nuits blanches sans être embêté, et rester inséparable de son sac à bandoulière en cuir de dragon. Sa seule direction était donc la salle de cours de métamorphose. Métamorphose... Rien qu'à ce mot, il avait une envie furieuse de repartir dans la direction opposée. En plus, Quinn avait cédé sa place à un mec, la seule chose qui rendait le cours un poil plus passionnant c'était donc envolé. Dramatique. Entrant dans la pièce fourmillant d'élèves sur la pointe des pieds - il espérait pouvoir se barrer en douce s'il jugeait que le cours devenait une perte de temps - il remarqua qu'à peine arrivé dans la salle, il fallait déjà jacter.

- Ebenezer Lestrange, sixième année, Serdaigle, enchanté.

Il aurait peut-être pu se passer du signalement de sa maison. A moins que le prof soit daltonien ou à moitié aveugle, un regard sur le blason de son uniforme suffisait pour le renseigner. La suite maintenant, quelle était cette sphère qui traînait sur son chemin ? Et surtout, que foutaient deux p*tain de loups dans l salle ? Le brun regretta de ne pas avoir un Delaube sous la main, en repousse-clebard, le blaireau était au poil.

- Je dirai que ce caillou est un objet déterminant pour le cours à venir...

... Qu'il pourrait aussi servir de presse-papier, de baballe pour les deux loups ou alors c'était une boule de cristal opacifié. Ebenezer ne s'en foutait pas totalement mais presque. Sa curiosité avait tendance à s'envoler dés que le sujet déviait sur la métamorphose et, comble de l'horreur, qu'on commençait à l'interroger à l'oral. Néanmoins, il s'était débarrassé des devoirs du parfait petit élève et pouvait observer la scène d'un oeil critique. Monsieur le professeur, au nom qu'il ne connaissait guère et qu'il ne cherchait pas à connaître, se prenait pour Blanchet. On avait pas idée de se balader tranquillou entre des pupitres d'écoliers avec des loups traités comme de vulgaires caniches. Le brun, méfiant, décida qu'aller embêter Bennet serait une activité bien plus constructive que de zieuter les bestiaux. Il s'installa donc juste derrière elle et la personne qui squattait les motos et réfléchit à comment il pourrait voler la pierre pour l'ajouter à sa collection de bazar inutile.

- Salut ! finit-il par dire à son amie. Pourquoi t'étais pas dans les couloirs cette nuit ?

Revenir en haut Aller en bas
Merry K. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°1 - Coeur de pierre / Coeur de glace

Message par : Merry K. Harper, Jeu 13 Aoû - 12:06


Elena n'eut pas vraiment le temps de répondre à la question de la rouquine. Une fois que la plupart des derniers élèves furent arrivés, le professeur attira l'attention sur lui en prenant la parole d'une voix forte mais calme. Etant nouveau, Merry ne savait pas à quoi s'attendre de sa part. Soit il serait méchant et mesquin, soit il serait gentil et plutôt cool. Enfin, c'était ce qu'elle espérait. Il n'avait pas l'air de vouloir rabaisser ses élèves, ni de leur mettre des bâtons dans les roues ou même de les déstabiliser pour leur faire perdre des points.

- Je vous présente mes deux fidèles compagnons, Aube et Crépuscule !. Ils sont parfaitement éduqués et absolument pas dangereux. Si le cœur vous en dit, vous pouvez les caresser, vous verrez qu'ils peuvent être très affectueux. Néanmoins, et je préfère vous prévenir tout de suite avant que ce cours ne dérape... Évitez de pointer votre baguette sur eux avec un air menaçant. Où je ne suis pas sûr que la fin du cours serait heureuse pour vous...

Merry capta son clin d'oeil. Gentil apparemment. Faisant attention à ses recommandations, la jeune fille rangea sa baguette dans sa poche arrière et se leva avec une envie immense de caresser le poil soyeux de ces loups. Ne regardant même pas si son amie la suivait, elle contourna le bureau comme d'autres élèves qui l'avaient devancé, et s'approcha des loups à pas lent. Il était encore plus impressionnants et adorables de près. Levant avec lenteur la main droite, elle posa cette dernière sur la tête du loup foncé. Crépuscule si elle suivait bien... Un sourire aux lèvres, elle lui caressa gentiment la tête et fit de même avec sa main gauche sur la tête de l'autre loup tout en leur parlant d'une voix calme.

- Ca ne serait pas étonnant que vous fassiez partis du cours tous les deux...
Revenir en haut Aller en bas
Aiko Wilkerson
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours N°1 - Coeur de pierre / Coeur de glace

Message par : Aiko Wilkerson, Jeu 13 Aoû - 15:32


Peu de temps après Eléna, Merry était arrivée dans la salle et s'était installée aux côtés de la brune, au deuxième rang. Après avoir évoqué son idée sur les boulets de canon du moyen âge vis-à-vis de la pierre, elle demanda à la lionne si elle aussi, pensait que les deux loups installés sur le bureau du professeur ferraient partis du cours. Eléna réfléchit rapidement à la question, mais à peine eut-elle le temps de répondre que le professeur pris la parole. Eléna acquiesça d'un signe de tête à la question de Merry, mais Eléna se demandait s'ils allaient être LE sujet du cours.

- Je vous présente mes deux fidèles compagnons, Aube et Crépuscule !. Ils sont parfaitement éduqués et absolument pas dangereux. Si le cœur vous en dit, vous pouvez les caresser, vous verrez qu'ils peuvent être très affectueux. Néanmoins, et je préfère vous prévenir tout de suite avant que ce cours ne dérape... Évitez de pointer votre baguette sur eux avec un air menaçant. Où je ne suis pas sûr que la fin du cours serait heureuse pour vous...

Aube et Crépuscule. Pas mal comme contraste de prénom. Sûrement relié à leur pelage pensa Eléna. La baguette d'Eléna était dans son sac et pour le moment, ça tombait bien, elle n'en avait pas besoin. Suivant son amie la rouquine, Eléna s'approcha du bureau du professeur, dont elle ne connaissait toujours pas le nom, et posa sa main sur l'un des loups. Elle le caressa dans le sens du poil et l'observa. Elle aurait bien aimé que le cours soit en rapport avec eux. Gilbert adorait les loups et d'ailleurs, son patronus en était un. Après ce petit détours, elle retourna s'installer sur sa table au deuxième rang puis lorsque Merry revint elle demanda.

-Apparemment, t'as envie qu'ils fassent partis du cours ces deux-là. Elle sourit à son amie en parlant des loups.
Revenir en haut Aller en bas
Lydie Nouël
avatar
Préfet(e)/Gryffondor
Préfet(e)/Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°1 - Coeur de pierre / Coeur de glace

Message par : Lydie Nouël, Jeu 13 Aoû - 15:57


« Non bien sûr, installe-toi. On n'a pas eu le temps de se parler pendant le banquet la dernière fois. Alors comme ça, tu as aussi atterri chez Gryffondor. Tu as vu les deux loups ? Ne sont-ils pas magnifiques... »

Lïnwe tourna la tête vers les animaux en question et se perdit dans leur contemplation. Lydie suivit son regard et le laissa les admirer quelques instants avant de lui répondre, un sourire aux lèvres.

« C'est vrai qu'ils sont vraiment beaux. Je n'en avais encore jamais vu. Et oui, j'ai atterris chez les Lions. Mais en réfléchissant c'était logique, après ce qu'il s'est passé dans le train. J'espère que tu ne m'en veux pas pour la chemise, d'ailleurs... »

Lydie baissa les yeux sur sa table, attendant la réponse du blond. Elle ne comprenait toujours pas ce qu'il lui avait pris. Elle voyait les flammes danser autour de la chemise de Lïnwe... Heureusement, il semblait venir d'une famille sorcière, la perte de ce vêtement ne devrait donc pas lui poser trop de problèmes.

« Tu viens bien d'une famille sorcière? »

La jeune fille imaginait comment un sorcier réparerait un vêtement en utilisant la magie. Les fils se réarangeraient d'eux même, comme si l'on passait un film à l'envers. Les flammes crééraient le coton sur la chemise de bûcheron, au lieu de le détruire.
Le regard de la rousse s'égarait quelque part sous la chaise en face d'elle quand le professeur s'exprima d'une voix forte qui la fit sursauter. Elle cligna des yeux, se souvenant qu'elle se trouvait dans une salle de cours. Le sorcier attirait une fois de plus l'attention sur ses loups. Décidément, les élèves semblaient s'intéresser beaucoup plus aux bêtes qu'au mystérieux caillou. Surtout que celui-ci allait être le moteur du cours. Lydie, décidée à rester concentrée, scrutait la pierre de loin. Elle avait hâte que tous les élèves arrivent afin que le professeur leur révèle enfin le caractère de cette pierre. * Ça m'intrigue. *
Les élèves défilaient devant le bureau, certains n'essayaient même pas d'émettre d'hypothèses, ce que la première année ne saisissait pas. En même temps, ayant eu des parents profs, elle avait été obligée de se tenir à carreaux tout le long de sa scolarité. Mais ça ne coutait rien à ces élèves de tenter quelque chose, après tout...
Parmi eux, certains s'étaient levés pour aller caresser les loups. Lydie, elle, restait assise. Elle ne ressentait pas le besoin de les toucher, la vue suffisait. * Une personne de plus à embêter ces pauvres bêtes, c'était assez inutile. * Elle préférait admirer ces animaux pendant leur paisible sommeil, ça, c'était apaisant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Cours N°1 - Coeur de pierre / Coeur de glace

Message par : Invité, Jeu 13 Aoû - 17:55


Quel fardeau que celui de poireauter sur un banc rigide, qui, en prime, vous déclenche à tous coups une douleur tangible à l'arrière-train au moindre mouvement opéré. Notre Jaune & Noir avait déjà adopté moult positions afin d'amoindrir son mal avant de renoncer une bonne fois pour toutes à la perspective d'être un jour assis congrûment dans une Salle de Cours ; une vision chimérique qui, tôt ou tard, aura raison de lui. Comme pour omettre l'existence de son mal, les phalanges du Français heurtaient sporadiquement le bois du pupitre à mesure que les sorciers s'engouffraient dans la pièce vétuste. Le grincement stridulent qu'émettait le parquet poussiéreux à chaque pas entrepris fit sourciller le jeune Aubrée qui ne manqua pas de foudroyer la masse noirâtre, qui bientôt, submergea ce pauvre Mr.Evan d'un tintamarre assourdissant. Quelle belle brochette de bras-cassés tout de même, ils auraient pu prendre un moment pour gamberger à ladite question. Mais non, au lieu de cela, ils se contentaient de répondre bêtement, alignés comme des moutons dans l'attente d'une approbation ou d'une tape sur la tête de sa part. Sur cette pensée, l'éphèbe souffla avec aversion dans le creux de sa main, alternant les regards entre le Professeur et ses nouveaux « élèves » qui ne tardèrent pas à rejoindre leurs places respectives dans une cohue propre à eux-mêmes. Le Jaune & Noir profita de ce moment opportun pour se renfoncer davantage dans le dossier qui lui faisait un mal de chien. Mais sans crier gare, une Jouvencelle aux couleurs de sa maison se profila jusqu'à sa rangée, sans qu'il ne s'aperçoive de rien, cette dernière était déjà assise tout contre lui. Il s'agissait de Lizzie Bennet, une sorcière rocambolesque qui ne manquait pas d'air.

- Oh, s’lut toi. C’quoi le plan du jour ? Un truc à voler, cramer ? J’trouve que les loups peuvent être grave inspirants. Susurra-t-elle, ses lèvres bien trop proches de son oreille au goût du Français.

- Bonjour. Je ne sais pas. Non et non. Probablement. Rétorqua-t-il impunément.

Manifestement Aubrée n'avait pas le cœur à commettre les quatre cents coups aujourd'hui et se contenta de repousser du revers de son coude cette effrontée de Bennet.

- Peut-être qu'après les cours, nous pourrions prendre un moment à part pour discuter. Ce n'est pas le moment pour l'instant ! Et je doute que Mr.Evan nous laisse agir à notre guise.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours N°1 - Coeur de pierre / Coeur de glace

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 7

 Cours N°1 - Coeur de pierre / Coeur de glace

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Métamorphose-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.