AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Métamorphose
Page 3 sur 7
Cours N°1 - Coeur de pierre / Coeur de glace
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Invité
Invité

Re: Cours N°1 - Coeur de pierre / Coeur de glace

Message par : Invité, Jeu 13 Aoû 2015 - 17:55


Quel fardeau que celui de poireauter sur un banc rigide, qui, en prime, vous déclenche à tous coups une douleur tangible à l'arrière-train au moindre mouvement opéré. Notre Jaune & Noir avait déjà adopté moult positions afin d'amoindrir son mal avant de renoncer une bonne fois pour toutes à la perspective d'être un jour assis congrûment dans une Salle de Cours ; une vision chimérique qui, tôt ou tard, aura raison de lui. Comme pour omettre l'existence de son mal, les phalanges du Français heurtaient sporadiquement le bois du pupitre à mesure que les sorciers s'engouffraient dans la pièce vétuste. Le grincement stridulent qu'émettait le parquet poussiéreux à chaque pas entrepris fit sourciller le jeune Aubrée qui ne manqua pas de foudroyer la masse noirâtre, qui bientôt, submergea ce pauvre Mr.Evan d'un tintamarre assourdissant. Quelle belle brochette de bras-cassés tout de même, ils auraient pu prendre un moment pour gamberger à ladite question. Mais non, au lieu de cela, ils se contentaient de répondre bêtement, alignés comme des moutons dans l'attente d'une approbation ou d'une tape sur la tête de sa part. Sur cette pensée, l'éphèbe souffla avec aversion dans le creux de sa main, alternant les regards entre le Professeur et ses nouveaux « élèves » qui ne tardèrent pas à rejoindre leurs places respectives dans une cohue propre à eux-mêmes. Le Jaune & Noir profita de ce moment opportun pour se renfoncer davantage dans le dossier qui lui faisait un mal de chien. Mais sans crier gare, une Jouvencelle aux couleurs de sa maison se profila jusqu'à sa rangée, sans qu'il ne s'aperçoive de rien, cette dernière était déjà assise tout contre lui. Il s'agissait de Lizzie Bennet, une sorcière rocambolesque qui ne manquait pas d'air.

- Oh, s’lut toi. C’quoi le plan du jour ? Un truc à voler, cramer ? J’trouve que les loups peuvent être grave inspirants. Susurra-t-elle, ses lèvres bien trop proches de son oreille au goût du Français.

- Bonjour. Je ne sais pas. Non et non. Probablement. Rétorqua-t-il impunément.

Manifestement Aubrée n'avait pas le cœur à commettre les quatre cents coups aujourd'hui et se contenta de repousser du revers de son coude cette effrontée de Bennet.

- Peut-être qu'après les cours, nous pourrions prendre un moment à part pour discuter. Ce n'est pas le moment pour l'instant ! Et je doute que Mr.Evan nous laisse agir à notre guise.
Revenir en haut Aller en bas
Roch D'Almenarc'h
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°1 - Coeur de pierre / Coeur de glace

Message par : Roch D'Almenarc'h, Jeu 13 Aoû 2015 - 18:50


Le flot des élèves arrivant au fur et à mesure dans la salle de classe impressionnait Roch. Le garçon n’avait jamais vu une salle de cours aussi pleine que celle si. Il y avait en majorité des Poufsouffles, puis des représentants des autres maisons en nombres à peu près égales. Il y avait maintenant, dans cette pièce, un brouhaha infernal entre les élèves se parlait entre eux et ceux que qui s’extasiaient devant les deux loups que le professeur leur avait présentés.
Roch dans ces pensées, ne vit que très tardivement qu’une élève de sa maison c’était assis à pas loin de lui. Elle était petite de taille et la peau d’une blancheur incroyable. On aurait presque cru que c’était un fantôme. Elle avait une chevelure d’un rouge flamboyant et des jolis petits yeux bleus et son visage était fermé. Faisant attention de ne pas l’effrayer, le Français lui tapota gentiment sur son épaule et lui dit en souriant. Le frenchy l’avait quelques fois croisé quelques fois dans la salle commune des Serpentards mais n’en savait pas plus sur elle. C’était le moment ou jamais de briser la glace.

Coucou toi, comment va tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Lïnwe Felagünd
avatar
Responsable GGryffondor
Responsable G
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°1 - Coeur de pierre / Coeur de glace

Message par : Lïnwe Felagünd, Jeu 13 Aoû 2015 - 19:28


- C'est vrai qu'ils sont vraiment beaux. Je n'en avais encore jamais vu. Et oui, j'ai atterris chez les Lions. Mais en réfléchissant c'était logique, après ce qu'il s'est passé dans le train. J'espère que tu ne m'en veux pas pour la chemise, d'ailleurs..., répondit Lydie.

Lïnwe avait bien entendu ce que disait sa nouvelle voisine mais son regard était encore plongé, comme envoûté, vers les loups du professeur. Il ne fit qu'un haussement d'épaule pour lui faire comprendre qu'il avait bien entendu et que ça ne l'embêtait guère. Mais après un effort colossal, il s'efforça d'arracher ses yeux de la vue des deux bêtes et répondit poliment:

- Ah oui, ma chemise, oh ce n'est pas trop grave. Je suis sûr qu'une couturière pourrait s'en occuper, je ne connais pas le sortilège mais j'ai déjà vu ma mère recoudre des vêtements usés en un mouvement de baguette. Par contre, j'espère que les brûlures ne sont pas trop puissantes...

Après un instant de silence et des sourires gênés et réciproques, il regarda autour de lui. De nombreux élèves étaient assis, il ne restait plus beaucoup de places vides à présent. Lïnwe remarqua qu'il y avait pas mal de Poufsouffle, une poignée d'élèves à Gryffondor qu'il ne connaissait bien évidemment pas. Il se fit d'ailleurs la promesse de faire leur connaissance un peu plus tard. Et seulement quelques élèves de Serdaigle et de Serpentard. Son regard s'arrêta alors sur une jeune fille à la tignasse brune. Ses cheveux pendaient derrière sa chaise et frôlaient le sol. C'était Theophania, une élève discrète, froide mais gentille qu'il connaissait un peu. Elle était assise à la rangée devant eux mais à quelques chaises de la fenêtre. Lïnwe allait l’interpeller mais Lydie demanda:

- Tu viens bien d'une famille sorcière ?

- Euh...oui. Ma mère est une sorcière mais ses parents étaient moldus, des personnes sans pouvoir magique, comme toi il me semble non ? ajouta-t-il en voyant l'air étonné de sa camarade. Et puis mon père est aussi un sorcier, sa famille est une vieille famille de sorciers depuis des siècles. Voilà, finit-il par dire simplement. Il n'aimait pas tellement parler de sa famille, alors moins il en disait et mieux se serait.

Puis, Lïnwe dévia un peu le sujet sur elle:

- Awi, donc j'imagine que tu es née moldue non ? Tu sais, je suis sûr que tu t'y feras très vite, même moi je ne connais pas grand chose à Poudlard...dit-il en souriant.

Au même moment, le professeur de métamorphose s'approcha des deux animaux et parla d'une voix qui surpassait les discussions des élèves:

- Je vous présente mes deux fidèles compagnons, Aube et Crépuscule ! dit le mage d'une voix forte pour capter l'attention. Ils sont parfaitement éduqués et absolument pas dangereux. Si le cœur vous en dit, vous pouvez les caresser, vous verrez qu'ils peuvent être très affectueux. Néanmoins, et je préfère vous prévenir tout de suite avant que ce cours ne dérape... Évitez de pointer votre baguette sur eux avec un air menaçant. Où je ne suis pas sûr que la fin du cours serait heureuse pour vous... finit-il avec un clin d'œil valable pour l'ensemble de la classe.

Sur ce, le professeur Evan s'avança et parcourut la salle de classe, Aube et Crépuscule qui déambulaient à ses côtés. Ils passaient rangée après rangée en attendant les retardataires du cours. Lînwe se demanda si leur nom correspondait au sexe également, autrement dit, si Aube était une femelle et Crépuscule un mâle. Il n'attendit pas bien longtemps sur sa chaise pour venir les voir. En effet, lorsque l'homme et les loups passèrent calmement près de sa propre rangée Lïnwe tira paisiblement sa chaise en arrière et s'accroupit près du loup qui était d'un blanc lumineux impressionnant.
Il tendit machinalement sa main qui ne tremblait pas en direction du museau du loup clair pour qu'il le renifle et l'accepte. Même si ils avaient l'air domestiqués, il fallait généralement garder une sorte de distance avec les animaux et surtout avec ceux qui ne le connaissaient pas.
Après un instant, il posa sa main gauche sur le museau du loup et sa main droite sur une de ses oreilles. Il caressait doucement la belle fourrure de Aube et il senti aussitôt un sentiment de joie qui émanait à l'intérieur de son corps. Le loup le regardait avec attendrissement dans les yeux et Lïnwe finit par lui déposer un baiser au dessus de son museau. Il se releva doucement et avança d'un pas. Il aurait bien voulu caresser Crépuscule mais il était déjà dans les mains d'un autre élève. Quelque peu désenchanté il fit demi-tour et revint s'asseoir à côté de Lydie.


*...Fais ch~er*

- Tu ne veux pas les toucher ?, demanda-t-il d'un ton plus brusque qu'il ne le voulait à Lydie.
Revenir en haut Aller en bas
Merry K. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°1 - Coeur de pierre / Coeur de glace

Message par : Merry K. Harper, Jeu 13 Aoû 2015 - 22:23


Elena l'avait bel et bien suivit jusqu'au bureau, là où les deux loups de leur professeur se trouvaient. Elle avait l'air aussi emballé que Merry à l'idée de leur donner quelques caresses et de toucher leur pelage. La rouquine aurait pu qualifier ça de bêtes de foire, mais à vrai dire, si ces deux animaux sauvages étaient domestiqués, ils devaient y être habitués. Ce n'était pas comme dans ces cages moldus où ces derniers se pressent autour d'eux pour les observer à travers un minable grillage. Loin d'eux la plupart du temps. La jeune fille avait lu ça dans des livres et en avait même fait l'expérience lorsque ses parents s'étaient rendus dans le monde moldu. Expérience qu'elle ne renouvellerait certainement pas, elle trouvait ça trop horrible.

Après leur avoir apporté quelques caresses, la jeune Harper se releva, imitant sa camarade et amie qui avait déjà rejoint sa place. Pas envie de se faire remarquer sans doute. Une dernière caresse sur leur tête, et la jeune rouquine se retournait enfin, s’asseyant vite à sa propre place à côté d'Eléna qui ne s'attarda pas dans le silence. Merry répondit à son sourire par un petit rictus.

-Apparemment, t'as envie qu'ils fassent partis du cours ces deux-là.

- Oh oui, ils sont tellement intéressants...

Revenir en haut Aller en bas
Theophania Fitzgerald
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°1 - Coeur de pierre / Coeur de glace

Message par : Theophania Fitzgerald, Jeu 13 Aoû 2015 - 23:02


Evidemment à peine Theophania eut-elle proposé sa réponse qu’elle sut déjà qu’elle était probablement fausse. Le professeur lui-même aurait été un peu plus enthousiaste si tel avait été le cas. Mais il ne précisa pas si elle avait raison ou non avant qu’elle aille s’assoir. La jeune fille observa les autres élèves arriver dans la salle. Un peu après elle Linwe le blond qu’elle avait rencontré dans le train arriva, suivit de peu par Lydie. Les deux Gryffondors finirent par s’assoir ensemble et la brune se détourna pur écouter les propositions des autres à propos du truc sphérique qui trônait mystérieusement dans la salle. Quelques élèves firent des tentatives spirituelles, à la limite entre le léchage de bottes et la proposition complètement perchée, alors que d’autres (la majorité) montraient peu de réactivité. Et évidemment lorsque tout le monde avait trouvé sa place, tous les regards se tournaient vers les magnifiques loups. Le professeur du s’en rendre compte étant donné qu’il vint s’agenouiller près des bêtes et commença à les caresser. Rapidement après, il se redressa et s’adressa à l’assistance. Il claqua des doigts et les loups parfaitement bien dressés se redressèrent fièrement.

- Je vous présente mes deux fidèles compagnons, Aube et Crépuscule ! Ils sont parfaitement éduqués et absolument pas dangereux. Si le cœur vous en dit, vous pouvez les caresser, vous verrez qu'ils peuvent être très affectueux. Néanmoins, et je préfère vous prévenir tout de suite avant que ce cours ne dérape... Évitez de pointer votre baguette sur eux avec un air menaçant. Où je ne suis pas sûr que la fin du cours serait heureuse pour vous...

*Aube et Crépuscule, étonnant comme noms pour des loups, ça ne fait pas très effrayant*  Elle ne se serait jamais risqué à caresser les deux animaux sans la permission de leur maître, mais comme il venait de l’autoriser, Theophania était très curieuse de les toucher. Après tout même dans sa campagne, elle n’avait que rarement eut l’occasion de rencontrer des loups. Et des loups apprivoisés encore moins. Elle ne se préoccupa pas de l’avertissement à propose de la baguette. Il lui paraissait évident qu’un animal de cet acabit était fier et ne se laissait pas menacer. D’autant plus que les loups appartenaient au professeur. Il serait ridicule de se faire virer de son premier cours de métamorphose.  

Après son avertissement le professeur passa dans les rangs avec les loups à ses côtés. Theophania n’en avait jamais vu de si beaux. Ils marchaient le pas décidé et gracieux. La petite fille aurait pu les regarder pendant des heures. Crépuscule le loup noir était de son côté de la rangée. Quand il s’approcha d’elle, elle tendit la main très rapidement avec détermination. Elle passa les doigts sur le pelage sombre de la tête de l’animal. C’était à la fois épais et doux. Mais ne voulant pas déranger trop, elle retira tout doucement sa main, en imprimant ce moment dans sa tête pour s’en souvenir. Rien que ces animaux annonçaient un cours plutôt intéressant elle le sentait.
Revenir en haut Aller en bas
Maxine Andrews
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°1 - Coeur de pierre / Coeur de glace

Message par : Maxine Andrews, Ven 14 Aoû 2015 - 10:56


Lorsque Maxie était plongée dans ses pensées, presque rien ne pouvait en sortir et elle ne remarquait pas les événements qui se passaient autour d'elle. Elle finit par entendre leur professeur s'adresser à la classe, ce qui la sorti de sa bulle. Regardant autour d'elle, elle s'aperçut que beaucoup d'élèves étaient arrivés, alors que lorsqu'elle était arrivés quelques élèves étaient assis dans des coins différents de la pièce maintenant presque toutes les places étaient occupées.  

Comme à chaque fois, le niveau sonore était vraiment important en attendant que le cours commence. Mais cette fois le fait que le professeur ait invité les élèves à caresser ces deux magnifiques loups, avait fait légèrement grimper le son sonore et l'excitation de la pièce. Même si Maxine trouvait ces loups vraiment magnifiques, elle ne se serait pas précipitée pour les toucher comme certains avaient l'air de voulait le faire. C'est alors qu'elle sentit quelqu'un lui tapoter l'épaule, se tournant vers cette personne elle se rendit compte qu'il s'agissait du Serpentard à côté duquel elle c'était assise. Lui souriant il lui dit de manière légère :

"Coucou toi, comment va tu ?"

Certes Maxine l'avait déjà croisé dans leur salle commune et à leur table, mais elle se rendit compte qu'elle ne savait absolument pas qui il était, il était peut être temps pour elle de sympathiser avec les gens de sa propre maison. Elle lui répondit donc, gardant cependant son visage fermé, ne montrant aucune de ses émotions:

"Salut, je vais bien, je suis juste pressée que le cours commence enfin, et toi? Au fait je suis Maxine.

En attend attend sa réponse, elle se replongea dans la contemplation de l'objet qui était à l'avant de la classe, se demandant toujours de quoi il pouvait s'agir.
Revenir en haut Aller en bas
Roch D'Almenarc'h
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°1 - Coeur de pierre / Coeur de glace

Message par : Roch D'Almenarc'h, Sam 15 Aoû 2015 - 1:09


La cacophonie qui régnait dans la classe de métamorphose, continuait de plus belle. Les élèves étaient survoltés à l’idée de pouvoir caresser aube et crépuscule, les deux canidés du professeur. Roch les traits tirés par la fatigue causée par tout ce vacarme ne pouvait pas en vouloir non plus à ces camarades de classe. Ce n’était pas tout les jours qu’on pouvait voir et toucher de si près ce genre d’animaux dans une salle de cours. Il se voyait mal demandé à ces condisciples de se taire, parce qu’il en avait mal à la tête, de les entendre s’extasier devant le duo de loup. Essayant de faire fi de tout ce brouhaha, le garçon rapporta son attention sur sa voisine de table, oubliant provisoirement la pierre posait sur le piquet à trois pieds en bois que le professeur Evan avait ramené.
La jeune demoiselle avec qui l‘adolescent était assis, se nommait Maxime. Roch eut un haussement des sourcils incontrôlé quand la jeune fille se présenta. C’était bien la première fois qui voyait une adolescente porter un prénom si masculin. Peu importe de toute façon, ce n’était pas elle qui en avait décidé ainsi. Elle n’avait pas l’air très bavarde et avait plutôt l’air de vouloir se concentrer sur l’objet à l’avant de la classe qu’autre chose. Roch la contempla deux secondes puis lui dit d'une voie douce.

–Enchanté Maxime. Je m’appelle Roch. Moi aussi j’ai hâte que ça commence, tout ce vacarme me donne mal à la tête. Il continua sur sa lancée. Je vois que tu as l’air d’axer tes pensées sur l’objet que nous a rapporté le professeur. Je ne sais si ça a un rapport, mais as-tu fait attention aux objets se trouvant sur sa table ? Crois-tu que ça aussi à voir avec son cours ?
Revenir en haut Aller en bas
Evan
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Occlumens


Re: Cours N°1 - Coeur de pierre / Coeur de glace

Message par : Evan, Sam 15 Aoû 2015 - 11:23


~ Alors qu'il eut entrepris de présenter ses deux compagnons à sa classe, deux nouveaux élèves arrivèrent. Alba Vero, une Poufsouffle qui s'excusa pour son retard alors qu'il ne considérait pas qu'elle y était, et un Serdaigle qui portait un nom original et plutôt classe, Ebenezer. Le jeune homme semblait très perspicace dans ses réponses sèches qui se voulaient expéditives. D'ailleurs, il lui rappelait vaguement un garçon qui lui avait servi deux bouteilles de whisky dans un bar...

~ Autant certains de ses élèves se montrèrent particulièrement attirés par ses amis à fourrure, autant d'autres furent plus modérés, se contentant d'un regard ou d'un sourire plutôt que de risquer d'aventurer une main. Hormis Lizzie, aucun d'eux ne se doutait qu'ils regardaient en fait trois loups, habitués à chasser en meute la nuit venue. Mais de jour, ses canidés étaient de véritables crèmes, se contentant d'une nourriture plus banale que de la chair fraîche, qu'elle soit animale ou humaine...

~ Après avoir fait son petit tour entre les rangées, il jugea qu'il était temps de démarrer son cours, les retardataires le paieraient en points pour leur maison... Il retourna près de son bureau et fit se coucher Aube et Crépuscule à la place qu'ils avaient occupé peu avant. La fourchette de ses élèves s'étendant de la première à la septième année d'études, il avait choisi de ne pas partir sur des sortilèges trop complexes pour son premier cours, afin que tout le monde soit apte à suivre correctement. Le mage prit sa baguette, se positionna près du piquet de bois qui tenait emprisonné la pierre, et prit la parole d'une voix forte qui intimait à chacun qu'ils avaient tout intérêt à bien écouter ses premières paroles.

- Bonjour à tous ! Je me nomme Evan lival, et je suis donc votre nouveau professeur de Métamorphose ! J'imagine aisément que pour la gente masculine, que de voir un homme à ce poste soit une déception compte tenu du physique qu'avait ma prédécesseure... Pour beaucoup mon nom ne vous dira rien. Je ne vais pas vous citer tous les postes que j'ai occupés par le passé, mais sachez néanmoins, que j'ai été autrefois garde-chasse de Poudlard. Auparavant, j'y ai été professeur de Soins Aux Créatures Magiques, et bien avant cela, professeur de Poésie. Et oui, la poésie a bien été enseignée dans cette école à une époque pas si lointaine. J'ai occupé d'autres fonctions dans divers commerces du monde magique et au Ministère de la Magie, mais vous savez le plus important !

~ Il fit une brève pause, balançant son regard sur chaque élève de la pièce, s'assurant que l'attention n'était pas à des bavardages intempestifs, mais bien à l'écoute. Il reprit.

- Concernant le déroulement de ce cours... Je me fous littéralement du règlement de Sergeï Kholov ! Ici, dans ma salle de classe, ce sont mes règles qui prévaudront ! Libre à vous de discuter un peu du moment que cela n'interfère pas avec le bon déroulement du cours. Autant je pourrais me montrer généreux dans l'attribution de points pour celles et ceux qui s'efforceront de suivre correctement, autant je pourrais être particulièrement sévère envers celles et ceux qui auraient la naïveté de croire qu'ils pourront faire tout ce qu'ils souhaitent pendant ce cours ! Les bavardages oui, mais si ça part en un beau bordel, je sévirai ! J'espère que pendant l'exécution des sortilèges que je vous demanderais plus tard, que cela sera fait dans le respect et qu'aucun d'entre vous n'essaiera de faire le malin en me ciblant, ou en ciblant mes loups... Je suis de nature plutôt calme, mais si vous veniez à m'énerver, vous pourriez gagner un aller simple à travers cette fenêtre afin de défier les lois de la gravité jusqu'au parc de l'école ! termina le mage en indiquant de sa baguette la fenêtre qu'il avait volontairement ouverte pour caser cette réplique.

~ Comme pour accompagner son geste, il alla machinalement jusqu'à la fenêtre où il savoura une bonne bouffée d'air frais. Il réfléchit quelques secondes à ce qu'il allait dire, puis parla tout en reprenant la direction de son bureau.

- Qu'est donc l'essence de la métamorphose ? Si ce n'est qu'elle nous apprend à ne pas nous fier aux apparences ! Quelle soit sur des objets, les éléments, ou humaine, il faut toujours garder à l'esprit qu'un objet peut en cacher un autre, ou, qu'une personne peut en cacher une autre... La métamorphose pour moi, c'est ne pas croire ce que l'on voit. Car qui sait utiliser correctement les nombreux sortilèges qui la compose, peut jouer subtilement dans un duel, peut changer une situation difficile en avantage précieux. Pour ce qui est de cette "pierre", reprit le mage en désignant de sa baguette l'objet mystérieux, il ne s'agit ni plus ni moins que d'une apparence. Certes, elle aurait pu être utile pour la suite de ce cours, mais elle est surtout là pour que vous gardiez bien à l'esprit qu'en métamorphose, un visage pourra toujours en dissimuler un autre. Et, en effet, Mademoiselle Bennet, un "Réparifagex", dit-il tout en prononçant l'incantation sur la pierre, suffira à voir la vérité ! finit-il avec un sourire en direction de la belle qui voulait dire "Tu auras ta récompense quand on se retrouvera ce soir !".

Spoiler:
 

~ Une miche de pain, voilà la vérité. Tout son petit jeu avait reposé là-dessus : faire comprendre à chacun qu'en métamorphose rien n'était ce que l'on voyait, mais seulement ce que l'on voulait que l'on voit. Le mage rompu de ses mains le pain en deux, en mangea un petit bout et envoya deux bons morceaux de mie à chacun de ses deux loups.

- Certains sortilèges, reprit-il après un instant, bien qu'élémentaires, peuvent s'avérer être bien utiles. Je ne vous parlerai pas de situations en duel, mais maniés avec intelligence, les sortilèges que nous verrons aujourd'hui pourraient vous aider, ne serait-ce que pour vous venger d'un camarade... Soit, donc, vous l'aurez certainement compris, le premier sortilège que vous allez utiliser et celui de durcissement d'objet. Il n'est pas très compliqué, mais il exige un parfait contrôle de vous. Et surtout, plus l'objet que vous essayez de transformer en pierre est gros, et plus il vous demandera de l'entrainement.

~ Le mage enleva tous les objets qu'il avait laissés sur les deux tables, qu'il posa sur son bureau, excepté le verre vide qu'il dupliqua vingt fois à l'aide d'un "Gemino". Il garda l'exemplaire d'origine pour lui qu'il posa sur le devant de son bureau. Duro ! Sous son sortilège, son verre se transforma en pierre en quelques secondes.

- Le sortilège de durcissement est le premier que nous allons voir. Aussi appelé sortilège de pétrification, il a donc pour but de transformer un objet en pierre. Il peut également être utilisé sur une personne, bien que très difficile à exécuter, et, surtout, difficile à enlever par la suite. Aussi j'espère bien ne pas voir un seul d'entre vous essayer de viser un de ses camarades avec ce sortilège... Après s'être assuré que son message soit passé, il reprit. Bien, venez tous chercher un verre. Il vous sera utile pour la suite du cours. Je vous laisse vous entrainer dans votre coin à transformer ce verre en pierre, je vous surveillerai attentivement. La formule a prononcé est "Duro" dit-il tout en agitant sa baguette vers le tableau pour que celle-ci prenne place en lieu et forme de la présentation qu'il avait exigée de chacun. Et pour rendre ensuite son apparence originelle, la formule est "Réparifagex" ! La seconde formule s'inscrivit sous la première sur le tableau. Les plus entreprenants d'entre vous peuvent essayer sur un livre, voir même sur votre chaise ou votre table si jamais le cœur vous en dit. L'idée n'est pas tant de réussir, mais d'essayer. La persévérance apportera la réussite...

~ Le mage se positionna derrière la table où attendaient impatiemment les verres, que les élèves viennent les prendre pour leur premier exercice...


HRP : Comme pour votre présentation, je vous laisse une semaine, soit jusqu'au samedi 22 pour faire votre rp avec ce premier exercice, ensuite j'avancerai le cours. Pour celles et ceux m'ayant prévenu de leur absence, vous serez libre de faire cet exercice même ce délai passé pour glaner quelques points pour votre maison Wink Pis sinon, vu que je parle beaucoup, ne vous sentez pas obliger de recopier tout ce que j'ai marqué^^
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Merry K. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°1 - Coeur de pierre / Coeur de glace

Message par : Merry K. Harper, Sam 15 Aoû 2015 - 14:10


A moitié affalée sur sa table, commençant à trouver l'attente du début du cours longue, Merry s'endormait presque. Elle leva simplement la tête au moment où le professeur reprit la parole, se présentant. Il raconta son passé, le fait qu'il avait déjà été professeur auparavant, fait parti du ministère de la magie et pas mal d'autres choses... Mais ça ne concernait pas le cours, ni la question que se posait Merry concernant la participation des loups pour le cours. Evan, comme il s'appelait, continua sur sa lancée en expliquant comment se déroulerait son cours et quelles règles il imposait. Si Kholov avait entendu ça, il n'aurait pas apprécié. Tant mieux, même certains adultes n'appréciaient pas le règlement de ce vieux bougre.

Pour ce qui est de cette "pierre", il ne s'agit ni plus ni moins que d'une apparence. Certes, elle aurait pu être utile pour la suite de ce cours, mais elle est surtout là pour que vous gardiez bien à l'esprit qu'en métamorphose, un visage pourra toujours en dissimuler un autre. Et, en effet, Mademoiselle Bennet, un "Réparifagex", suffira à voir la vérité !

Merry regarda avec des yeux ronds la pierre se transformer en boule de pain. Alors ce n'était même pas une vrai pierre. Simplement de la nourriture. Intéressant comme sortilège. La jeune Harper afficha un sourire satisfait. Ce cours allait être amusant et très intéressant d'après elle. La première démonstration du professeur le montrait en tout cas. Jetant un coup d'oeil à Eléna puis au reste de la classe, elle fixa finalement le professeur qui donnait des explications supplémentaires. Merry griffonna à la hâte sur son parchemin, notant les informations intéressantes au cas où le professeur voudrait qu'ils ressortent tout ça à la fin du cours. Puis elle écouta les dernières instructions qu'il donna pour commencer le cours, réjouissant Merry.

-Bien, venez tous chercher un verre. Il vous sera utile pour la suite du cours. Je vous laisse vous entrainer dans votre coin à transformer ce verre en pierre, je vous surveillerai attentivement. La formule a prononcé est "Duro" dit-il tout en agitant sa baguette vers le tableau pour que celle-ci prenne place en lieu et forme de la présentation qu'il avait exigée de chacun. Et pour rendre ensuite son apparence originelle, la formule est "Réparifagex" !

Attendant quelques secondes, la rouquine finit par se lever la première et alla récupérer un verre devant le professeur. Eléna allait sûrement faire de même dans les plus brefs délais. Retournée à son bureau, Merry posa le verre devant elle. Changer quelque chose en pierre n'était pas aussi simple que ça en avait l'air. Attrapant sa baguette de sa main droite, Merry prit une longue inspiration pour se concentrer. Restée debout devant sa chaise, elle fixa longuement le verre et s'imagina l'apparence qu'elle voulait que le verre prenne. Puis elle se lança, lançant un premier #Duro. Le pied du verre se changea en pierre comme prévu, mais le reste ne bougea pas. Peu satisfaite, elle réitéra son expérience. Cette fois-ci la totalité du verre se changea en pierre. Un sourire satisfait sur les lèvres, elle attendit un moment avant de toucher le sommet du verre. La pierre étant peu épaisse et peu solide pour cette première expérience, une partie du haut du verre se brisa et quelques morceaux de pierre tombèrent sur la table. Fronçant les sourcils, la jeune Harper lança cette fois-ci un #Réparifagex. Ce sort fonctionna de suite, mais l'état du verre n'était pas joli joli étant donné qu'il en manquait un bout. Exercice à moitié réussi pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Cours N°1 - Coeur de pierre / Coeur de glace

Message par : Invité, Sam 15 Aoû 2015 - 17:16


HRPG:
 

Lyria n'avait pas fermé l'oeil de la nuit, le sommeil l'avait gagné seulement une heure avant de devoir se lever. Voulant grapiller quelques minutes elle resta étendu sur son lit les yeux fermés, bien  évidemment, la brune s'endormit en très peu de temps. Ces camarades de chambres partirent prendre leur petit déjeuner sans chercher à la réveiller. Ce n'est qu'à leur retours que l'une d'elle, Jenna, entreprit de la réveiller, en la secouant. La septième année se dégagea de la prise de la blonde pour se tourner dans l'autre sens.

Ly' !! Lève toi, le cours de méta commence dans peu de temps !!

Mer*** !!!

La jeune femme se leva d'un bond, se prépara en quelques minutes avant de sortir en trombe de son dortoir D'un accio elle récupéra son sac de cours dans la salle commune. Elle courut dans les dédales de couloirs afin d'arriver le moins en retard possible à son cours.

*Évidemment fallait que ça arrive aujourd'hui.. Comment bien passer pour une idiote des le début..*.

Une fois devant la porte, elle entendit la voix du nouveau prof de métamorphose, elle retint sa respiration un moment. Avant de signaler sa présence, elle s'attacha la masse brune en bataille qu'elle avait sur la tête puis frappa à la porte. La réponse tardant à venir, la jaune et noire entra dans la salle de cours, rougissant à chaque pas. En effet, elle était peu habituée à arriver en retard à ses cours, donc un malaise montait en elle à chaque seconde passé.

Bonjour professeur, je m'appelle Lyria Snow, en dernière année à Poufsouffle. Et... Je tiens à m'excuser de mon retard.

Même si les cernes sous ses yeux pouvaient faire comprendre à un manque de sommeil, et du coup son retard, elle ne chercha pas à s'exprimer d'avantage. La demoiselle s'installa dans le fond de la salle se demandant ce qu'elle allait devoir faire pour rattraper cette mauvaise première impression. A ce qu'elle avait comprit en entrant dans la salle ils devaient travailler sur le sort Duro. Hésitante de peur de se faire à nouveau remarquer, elle se releva afin d'aller prendre un verre sur la table comme la gryffondor. Sans regarder personne, la sorcière repartie dans son coin tout en sortant sa baguette de sa cape. Une fois en place elle soupira intérieurement.

*Pfff.. Faut pas que je me plante, alors c'est partie on fait le vide.... *

Faire le vide dans son esprit et ce concentrer sur la métamorphose à faire était plus compliqué qu'habituellement pour la pouffy qui s'en voulait de son retard et des points qu'elle savait avoir fait perdre à sa maison. Elle vit que sa main tremblait un peu, sachant pertinemment que ça ferait rater le sort, Lyria posa sa baguette et ferma les yeux un instant tout en expirant. Elle se sentit comme coupé du monde, un silence l'enveloppa. Rasséréné par cette sensation, la Snow reprit sa chère baguette puis lança le sortilège. Une onde de plaisir s'épanouit dans le cœur de la poufsouffle quand elle vit le résultat. On pouvait voir que le verre était entièrement en pierre, un sourire plana donc sur le doux visage de la jeune femme. Cependant, elle effaça le tout en lançant un réparifagex. Elle se décida à lancer le sortilège de durcissement sur l'un de ses livres. Pour mettre toutes les chances de côtés elle refit le même exercice de détente que précédemment. Malgré cela, le résultat fut moins bien. On pouvait voir que certaines pages n'étaient pas en pierre. Elle relança un réparifagex, et retenta plusieurs fois avant d'être entièrement satisfaite.

* Bah voilà, enfin c'est ce qu'il fallait voir.. Peut être ta matière préférée mais tu as encore du boulot avant d'être vraiment douée Snow..! *
Revenir en haut Aller en bas
Aiko Wilkerson
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours N°1 - Coeur de pierre / Coeur de glace

Message par : Aiko Wilkerson, Sam 15 Aoû 2015 - 18:41


Eléna trouvait le début du cours un peu long. Elle regardait par la fenêtre en attendant que le professeur entre dans le vif si sujet. Malheureusement, il se présenta dans les plus grands détails avant de parler du cours. Il énuméra les différentes professions qu'il avait eu par le passé. Il avait passé pas mal de temps à Poudalrd mais aussi au ministère de la magie. Qu'est-ce qu'un cours comme la poésie foutait dans une école de magie ? Eléna ne comprenait pas très bien, mais elle n'était pas là pour juger, elle attentait juste le cours.

Après ce speech de présentation il enchaîna sur le déroulement de son cours. Alors comme ça il n'aimait pas Kohlov ? Intéressant. Pour lui, c'était tout ou rien. Apparemment, soit il donnait le max de point soit le minimum. Il fit aussi une allusion à un passage par la fenêtre pour atterrir dans le  parc en défiant les lois de la gravité si les élèves l'énervaient. Il avait l'air sympathique ce nouveau professeur.

- Qu'est donc l'essence de la métamorphose ? Si ce n'est qu'elle nous apprend à ne pas nous fier aux apparences ! Quelle soit sur des objets, les éléments, ou humaine, il faut toujours garder à l'esprit qu'un objet peut en cacher un autre, ou, qu'une personne peut en cacher une autre... La métamorphose pour moi, c'est ne pas croire ce que l'on voit. Car qui sait utiliser correctement les nombreux sortilèges qui la compose, peut jouer subtilement dans un duel, peut changer une situation difficile en avantage précieux. Pour ce qui est de cette "pierre", il ne s'agit ni plus ni moins que d'une apparence. Certes, elle aurait pu être utile pour la suite de ce cours, mais elle est surtout là pour que vous gardiez bien à l'esprit qu'en métamorphose, un visage pourra toujours en dissimuler un autre. Et, en effet, Mademoiselle Bennet, un "Réparifagex"suffira à voir la vérité !

Le professeur entrait enfin dans le vif du sujet avec un petit rappel de ce qu'était la métamorphose. Eléna nota sur son parchemin "un objet peut en cacher un autre tout comme une personne". C'était plutôt intéressant. L'apparence de la pierre était bien choquante puisqu'il s'agissait d'une moche de pain. La métamorphose était une matière tellement bien et tellement fascinante. Gilbert nota également sur son parchemin le sortilège Reparifagex. L'ancienne professeur de métamorphose en avait fait un cours plutôt sympathique.

- Le sortilège de durcissement est le premier que nous allons voir. Aussi appelé sortilège de pétrification, il a donc pour but de transformer un objet en pierre. Il peut également être utilisé sur une personne, bien que très difficile à exécuter, et, surtout, difficile à enlever par la suite. Aussi j'espère bien ne pas voir un seul d'entre vous essayer de viser un de ses camarades avec ce sortilège... Bien, venez tous chercher un verre. Il vous sera utile pour la suite du cours. Je vous laisse vous entrainer dans votre coin à transformer ce verre en pierre, je vous surveillerai attentivement. La formule a prononcé est "Duro" Et pour rendre ensuite son apparence originelle, la formule est "Réparifagex" ! Les plus entreprenants d'entre vous peuvent essayer sur un livre, voir même sur votre chaise ou votre table si jamais le cœur vous en dit. L'idée n'est pas tant de réussir, mais d'essayer. La persévérance apportera la réussite...

Eléna, Merry ainsi que le reste de la classe semblait passionnés par le monologue intéressant du professeur. Ce dernier dupliqua un verre en vingt fois afin d'en avoir un par élève puis il inscrivit les formules au tableau. Eléna nota la formule duro, celle qui transformait un objet en pierre. Lorsqu'elle reposa sa plume, elle vit que Merry était déjà au bureau pour prendre son verre. Eléna mît son parchemin sur son livre et poussa ses affaires en bout de table. Elle sortit ensuite sa baguette de son sac, la posa sur la table et alla chercher son verre. Lorsqu'elle revint, elle observa son amie en pleine action. Merry ne réussit qu'à moitié l'opération. Elle ne tenta pas de réessayer, c'était dommage.

Concentrée, Eléna plaça le verre en face d'elle. Elle respira un bon coup et prit sa baguette. D'un geste vif et d'un #Duro bien articulé elle transforma le verre en un vulgaire morceau de pierre. Ça c'était plutôt positif. Elle continua ensuite l'opération avec un #Reparifagex pour retourner le verre, mais ce ne fut qu'une partie inégale de ce dernier qui refit surface. Le reste de l'objet était en pierre. Un peu déçu mais déterminée, Eléna reformula ce sort et retrouva son verre complètement immaculé. Elle n'allait pas baisser les bras pour si peu. Alors elle retenta et d'un #Duro bien articulé elle transforma son verre en un petit tas de pierre. Elle se concentra, respira et imagina le verre. #Reparifagex s'écria-t-elle. Le verre était entier, sans pierre. Elle était contente du résultat ! Elle recommença donc cette opération un bon nombre de fois jusqu'à maîtriser parfaitement ces deux sortilèges.

Lorsque ce fut chose faire, elle prit son manuel, le plaça devant elle avant de le transformer en pierre avec un #Duro. Elle n'avait aucun problème avec ce sort. Ensuite, elle prononça un #Reparifagex en direction du livre pour redonner à l'objet sa forme naturelle. Malheureusement ce ne fut que la moitié du livre qui réapparut. L'autre moitié était toujours en pierre. Eléna reprononça ce dernier sort  et le lire redevint normal. Déterminée, concentrée et confiante, la brune essaya l'opération une nouvelle fois. Elle transforma l'objet en pierre d'un #Duro puis calmement et concentrée elle redonna sa forme normal au manuel après avoir prononcé la fameuse formule  #Reparifagex. Elle était fière d'elle et contente du résultat.
Revenir en haut Aller en bas
Maxine Andrews
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°1 - Coeur de pierre / Coeur de glace

Message par : Maxine Andrews, Dim 16 Aoû 2015 - 1:25


Maxime allait répondre à son voisin, ou plutôt le corriger sur son prénom, elle s'appelait Maxine pas Maxime c'était pas bien compliqué à comprendre, mais leur nouveau professeur de métamorphose prit soudain la parole et le cours commence vraiment. Il commença par une brève présentation que Maxine n'écoute que d'une oreille, elle était bien contente pour lui qu'il ait un jour enseigné la poésie à Poudlard mais ce n'était pas cela qui allait lui faire apprendre des choses sur la métamorphose, matière qu'elle avait légèrement du mal à maîtriser. Puis il les menaça d'un passage par la fenêtre ce qui était plutôt original comme punition.

Rentrant enfin dans le vif du sujet il se mit à leur parler de l'objet mystère, qui s'avéra finalement n'être qu'une miche de pain. Effectivement comme il venait de le souligner il ne fallait vraiment pas se fier aux apparences. Prenant des notes, Maxine essaya de se concentrer sur tout ce que le professeur disait afin d'envisager pour une fois de réussir les exercices qui leurs seraient bientôt demandé. Quelques explications plus tard, les premières instructions se firent entendre:

"Le sortilège de durcissement est le premier que nous allons voir. Aussi appelé sortilège de pétrification, il a donc pour but de transformer un objet en pierre. Il peut également être utilisé sur une personne, bien que très difficile à exécuter, et, surtout, difficile à enlever par la suite. Aussi j'espère bien ne pas voir un seul d'entre vous essayer de viser un de ses camarades avec ce sortilège... Après s'être assuré que son message soit passé. Bien, venez tous chercher un verre. Il vous sera utile pour la suite du cours. Je vous laisse vous entrainer dans votre coin à transformer ce verre en pierre, je vous surveillerai attentivement. La formule a prononcé est "Duro" Et pour rendre ensuite son apparence originelle, la formule est "Réparifagex" ! Les plus entreprenants d'entre vous peuvent essayer sur un livre, voir même sur votre chaise ou votre table si jamais le cœur vous en dit. L'idée n'est pas tant de réussir, mais d'essayer. La persévérance apportera la réussite...

Vu le mal que Madine avait d'habitude avec les métamorphoses elle ne songea pas un seul instant à essayer sur un livre, et encore moins sur une table. Elle se dirigea donc vers le devant de la classe pour récupérer un des verres qu'il venait de dupliquer, avant de retourner à sa place, dans le fond. A peine assise elle se concentra pour réussir le sort qui leur était demandé. Lançant un #Duro en direction du verre elle se rendit vite compte que ça n'était pas gagné d'avance. En effet le verre posé en face d'elle n'avait pratiquement pas changé, le touchant du bout de son doigt elle le trouva légèrement plus dur mais rien de bien exceptionnel. Elle du relancer le sort deux fois avant que le verre ne se soit vraiment changé en pierre. Enfin satisfaite du résultat, elle lança ensuite un #Réparifagex en direction du verre et à sa grande surprise le verre reprit aussitôt sa forme originelle. Forte de sa réussite elle recommença l'exercice, puis satisfaite de se qu'elle venait d'accomplir elle se mot à observer les autres et plus particulièrement son voisin pour voir comment il allait s'en tirer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Cours N°1 - Coeur de pierre / Coeur de glace

Message par : Invité, Dim 16 Aoû 2015 - 16:21


Sans cesser une seule seconde de tripoter sa chevelure blanche, Dylan attends la réponse de sa voisine. Elle l'observe avec intérêt. Elle est jolie, c'est clair, mais cette timidité est un petit plus qui pourrait bien faire craquer des gens. Elle s'étonne de ne plus être frustrée de tomber sur quelqu'un qui puisse lui faire une ombre quelconque. L'amour, sans doute. Et elle se reprend - n'importe quoi, à seize ans, ce n'est pas de l'amour. C'est d'une amitié très très rapprochée, tout au plus. A mi-chemin entre une compassion inhabituelle et un sentiment de supériorité bien plus délicieux, elle écoute la belle blonde en l'encourageant de ses yeux ciel. ❝  Salut.. Et moi Jade.. Je.. euh.. ❞ C'en est mignon. Elle cherche ses mots, a l'air paniqué. Scott est-elle si effrayante ? Cette question fait naître un nouveau sourire sur les lèvres de la suédoise. Elle hésite quand même, se dit qu'elle pourrait tout de même lui parler en Italien, après tout, ce n'est pas tous les jours que l'occasion se présente. Mais avant qu'elle ait le temps d'ouvrir la bouche, l'italienne reprend. ❝ Tu.. veux que je.. hum.. aller à une.. autre place..? ❞ Oh, qu'elle est chou. La tentation est grande de la voir se lever et chercher frénétiquement une place. Mais un élan de pitié traverse la blonde, et, dans ce même anglais lent, elle la rassure. ❝ Non, ne t'inquiète pas, tu peux rester ici. ❞ Elle n'a pas le temps de s'assurer que son interlocutrice à compris que le professeur prend la parole. Il présente ses deux animaux, et termine son monologue par un clin d’œil. La Lionne hausse un sourcil railleur en voyant les autres être obnubilés par les deux bêtes. Oui, ils sont beaux, mais ce sont des loups, bon sang de bonsoir. A moins de vivre caché elle-ne-sait-où, ils en ont forcément déjà vu. Alors qu'un lion...

Ses pensées méprisantes sur les goûts étranges de ses pairs sont interrompues par l'arrivée d'une énième Poufsouffle. Elle eut un sourire sarcastique en devinant que la Jaune venait de courir. Triste génération, songea-t-elle, qui ne sait pas sauver les apparences. Elle fut suivie de Ebenezer Lestrange, un autre nom canon désignant un Serdaigle qui l'avait servie à la TS quelques fois. Les autres caressent les deux loups qui traînent entre les tables comme s'ils étaient des bêtes de foires - sauf une Gryffondor, Lydie quelque chose. Les bavardages reprennent sans attendre, jusqu'à ce que le professeur décide - sans doute - que c'en est assez, et se mette enfin à se présenter. ❝ Bonjour à tous ! Je me nomme Evan lival, et je suis donc votre nouveau professeur de Métamorphose ! J'imagine aisément que pour la gente masculine, que de voir un homme à ce poste soit une déception compte tenu du physique qu'avait ma prédécesseure... Pour beaucoup mon nom ne vous dira rien. Je ne vais pas vous citer tous les postes que j'ai occupés par le passé, mais sachez néanmoins, que j'ai été autrefois garde-chasse de Poudlard. Auparavant, j'y ai été professeur de Soins Aux Créatures Magiques, et bien avant cela, professeur de Poésie. Et oui, la poésie a bien été enseignée dans cette école à une époque pas si lointaine. J'ai occupé d'autres fonctions dans divers commerces du monde magique et au Ministère de la Magie, mais vous savez le plus important ! ❞ Avant même qu'il n'ait fini de parler, Scott a déjà décidé qu'elle ne l'aimait pas. Trop de blagues tentées - "pour la gente masculine"..., de confiance en soi - "vous savez le plus important", comme si ça les intéressait de voir son CV. Il entreprit de regarder un à un chaque élève avec un soin qui agaça prodigieusement la blonde, avant de s'y remettre enfin. Il annonce derechef qu'il se "fout littéralement du règlement" de Kholov. Quel professeur, songea-t-elle avec un mépris qui suintait de toutes parts. Même si elle n'est pas à cent pour cent derrière les règles drastiques de leur Directeur, elle fait toujours attention à ne pas exposer avec n'importe qui son avis. Surtout qu'il y avait des membres du Club dans cette salle de classe. Pas très prudent - elle-même se sait capable de faire des crasses pour garder le confort des salles secrètes. Suivi un blabla sur les points, avec une jolie petite menace basée sur une réplique apparemment soigneusement préparée sur la fenêtre. Enfin, enfin !, il aborda la métamorphose, avec une première phrase qui fit tilter la Scott-qui-fait-toujours-attention-à-s'exprimer-dans-un-bon-anglais. La suite lui parle plus - après tout, elle même joue des apparences constamment. Il révèle que la pierre n'est que du pain, avant de s'adresser à Lizzie Bennet. Dylan hausse un millième sourcil hautain. S'ils croient qu'ils sont discrets... Elle s'en veut, néanmoins, de ne pas avoir pensé au fait qu'en métamorphose, tout peut être n'importe quoi. Là-dessus, il mange carrément la moitié du pain, avant d'en balancer le reste aux deux bêtes. Sympathique. Il parle ensuite de se venger d'un camarade, ce qui froissa encore une fois la blonde. Les professeurs ne sont-ils pas censés montrer la bonne voie aux élèves ? Finalement, il n'y a pas que notre génération qui est étrange.

Il fait une démonstration sur un verre qui interromps quelques secondes les réflexions de Dylan, avant de donner les consignes pour le premier exercice. Elle intègre les informations au fur et à mesure, s'imagine déjà en situation. Allez, termine de parler... C'est enfin fini. Elle se lève, va chercher un verre sur le bureau, revient à sa place. Elle sort sa baguette, la caresse machinalement du bout des doigts, rejette sa masse de cheveux blonds en arrière. Quand faut y aller. Elle lance un #Duro sans trop croire en sa réussite, et ça ne manque pas : le pied du verre devient une pierre friable et fragile, presque transparente, et le reste ne bouge pas. Elle jette un coup d’œil autour d'elle - Merry a presque réussi, une Poufsouffle en retard réussi carrément, Eléna, la bonne élève du groupe du dortoir, semble réussir du bout des doigts, et Serpentard réussit aussi. Le reste de la classe était à mi-chemin entre le bureau du professeur et le leur. Elle s'attache les cheveux d'un geste vif, presque agacé, et ferme les yeux. Elle tente de retirer de son esprit le visage de son petit-ami, les mille choses qu'elle doit encore faire, les voix furibondes de ses parents, la fin d'année qui approche à grands pas. Ça fonctionne, ça, au moins - elle l'a fait tant de fois. Elle rouvre les yeux, souffle un bon coup, pointe sa baguette de Teck vers le verre posé sous ses yeux. Elle relance le #Duro en s'efforçant de se concentrer, et manque de peu de lâcher un sourire de victoire lorsque le verre se change en pierre. Bon, c'est toujours de la pierre trop claire et trop peu solide, mais tout de même. Le #Réparifagex lui pose moins de soucis, sans doute parce qu'elle craint moins le résultat. Cette fois-ci, le verre est trop solide pour être crédible, et sa teinte a perdu de sa transparence. Elle recommence, une dizaine de fois, s'énerve contre elle-même, fait le vide, recommence, jusqu'à obtenir un résultat convenable - elle arrive les deux sorts sans soucis, finalement. Elle rabat une mèche de cheveux dans sa queue-de-cheval, et décide d'attendre un peu avant de s'attaquer à plus gros. Après tout, si l'on est jamais mieux servi que par soi-même, ce sont les autres qui sont le plus divertissant.

Désolée pour ce pavé, je me suis laissée embarquer.
En gros, exercice difficilement réussi, mais réussi quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Louna Sergle
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°1 - Coeur de pierre / Coeur de glace

Message par : Louna Sergle, Dim 16 Aoû 2015 - 19:02


HRPG: Je préviens, le RP est complètement moisi mais je ne sais pas quoi dire.

Les élèves de toute maisons, arrivaient petit à petit et prenaient place pendant que la jeune fille était en train de par curiosité, fixer le loup.
Il fallut un certains temps avant que le cours commence, et pendant ce temps là, la demoiselle n'arrêtait pas et n'arrêtait pas de fixer les deux loups. Les animaux étaient si beaux, dotés d'un pelage magnifique.

- Je vous présente mes deux fidèles compagnons, Aube et Crépuscule ! dit le mage d'une voix forte pour capter l'attention. Ils sont parfaitement éduqués et absolument pas dangereux. Si le cœur vous en dit, vous pouvez les caresser, vous verrez qu'ils peuvent être très affectueux. Néanmoins, et je préfère vous prévenir tout de suite avant que ce cours ne dérape... Évitez de pointer votre baguette sur eux avec un air menaçant. Où je ne suis pas sûr que la fin du cours serait heureuse pour vous... finit-il avec un clin d'œil valable pour l'ensemble de la classe.

Le professeur avait proposé de les caresser mais étant donné qu'elle avait peur, elle ne préfèra pas, et resta à sa place, analysant chaque entrée de ses congénères.
Et il se présenta ensuite.

- Bonjour à tous ! Je me nomme Evan lival, et je suis donc votre nouveau professeur de Métamorphose ! J'imagine aisément que pour la gente masculine, que de voir un homme à ce poste soit une déception compte tenu du physique qu'avait ma prédécesseure... Pour beaucoup mon nom ne vous dira rien. Je ne vais pas vous citer tous les postes que j'ai occupés par le passé, mais sachez néanmoins, que j'ai été autrefois garde-chasse de Poudlard. Auparavant, j'y ai été professeur de Soins Aux Créatures Magiques, et bien avant cela, professeur de Poésie. Et oui, la poésie a bien été enseignée dans cette école à une époque pas si lointaine. J'ai occupé d'autres fonctions dans divers commerces du monde magique et au Ministère de la Magie, mais vous savez le plus important !


Ah, ce n'était pas donc un nouveau professeur ? Louna ne le trouvait plutot pas vieux, mais ne savait pas qu'un professeur pouvait changeait de matière comme ça. Quand elle entendit "poésie", ça lui fit un choc. Ce n'est pas magique ça, et elle avait lu que les poésies étaient plus enseignée de les écoles moldues, même si elle n'y avait jamais était de elle-même, puisqu'elle n'avait jamais mit un pied dans une école, préférant apprendre à sa guise dans les livres.
Ministère de la Magie? La Serdaigle était impressionné, qu'un instant elle ouvrit la bouche, qui aucune parole n'y sortait, mais juste tellement elle était ébahi. Pourquoi celui-ci n'était pas resté au Ministère de la Magie ? C'était bien plus haut que professeur, il y avait surement beaucoup plus de choses à apprendre !

- Concernant le déroulement de ce cours... Je me fous littéralement du règlement de Sergeï Kholov ! Ici, dans ma salle de classe, ce sont mes règles qui prévaudront ! Libre à vous de discuter un peu du moment que cela n'interfère pas avec le bon déroulement du cours. Autant je pourrais me montrer généreux dans l'attribution de points pour celles et ceux qui s'efforceront de suivre correctement, autant je pourrais être particulièrement sévère envers celles et ceux qui auraient la naïveté de croire qu'ils pourront faire tout ce qu'ils souhaitent pendant ce cours ! Les bavardages oui, mais si ça part en un beau bordel, je sévirai ! J'espère que pendant l'exécution des sortilèges que je vous demanderais plus tard, que cela sera fait dans le respect et qu'aucun d'entre vous n'essaiera de faire le malin en me ciblant, ou en ciblant mes loups... Je suis de nature plutôt calme, mais si vous veniez à m'énerver, vous pourriez gagner un aller simple à travers cette fenêtre afin de défier les lois de la gravité jusqu'au parc de l'école !

Pas le même règlement que le directeur ?... Cela fit peur à Louna. Elle connaissait le règlement par cœur et ne savait pas il fallait s'en tenir donc à quoi.

Le professeur parlait beaucoup et l'adolescente absorbait chacune de ses paroles, espérant en apprendre plus à chaque fois sur la métamorphose.

- QQu'est donc l'essence de la métamorphose ? Si ce n'est qu'elle nous apprend à ne pas nous fier aux apparences ! Quelle soit sur des objets, les éléments, ou humaine, il faut toujours garder à l'esprit qu'un objet peut en cacher un autre, ou, qu'une personne peut en cacher une autre... La métamorphose pour moi, c'est ne pas croire ce que l'on voit. Car qui sait utiliser correctement les nombreux sortilèges qui la compose, peut jouer subtilement dans un duel, peut changer une situation difficile en avantage précieux. Pour ce qui est de cette "pierre", reprit le mage en désignant de sa baguette l'objet mystérieux, il ne s'agit ni plus ni moins que d'une apparence. Certes, elle aurait pu être utile pour la suite de ce cours, mais elle est surtout là pour que vous gardiez bien à l'esprit qu'en métamorphose, un visage pourra toujours en dissimuler un autre. Et, en effet, Mademoiselle Bennet, un "Réparifagex", dit-il tout en prononçant l'incantation sur la pierre, suffira à voir la vérité ! finit-il avec un sourire en direction de la belle qui voulait dire "Tu auras ta récompense quand on se retrouvera ce soir !".

A ne pas se fier "aux apparences." Mais qu'est ce que donc une apparence ? Est-ce-que ce que l'on voit, ou que l'on croit voir ? Justement, ce cours parlait exactement de ça.
- Certains sortilèges, reprit-il après un instant, bien qu'élémentaires, peuvent s'avérer être bien utiles. Je ne vous parlerai pas de situations en duel, mais maniés avec intelligence, les sortilèges que nous verrons aujourd'hui pourraient vous aider, ne serait-ce que pour vous venger d'un camarade... Soit, donc, vous l'aurez certainement compris, le premier sortilège que vous allez utiliser et celui de durcissement d'objet. Il n'est pas très compliqué, mais il exige un parfait contrôle de vous. Et surtout, plus l'objet que vous essayez de transformer en pierre est gros, et plus il vous demandera de l'entrainement.

Elle ne disait rien car elle n'avait rien à dire. Elle trouvait tout cela si intéressant ! A partir de cette instant, elle adorait la métamorphose, rien ne pouvait lui faire changer d'avis, c'était si passionnant !

L'instructeur enleva des objets qui étaient sur sa table, sauf un verre qui ne contenait rien. L'homme dit deux mots, qui étaient des sortilèges et finissant tout les deux par le son "o".

- Le sortilège de durcissement est le premier que nous allons voir. Aussi appelé sortilège de pétrification, il a donc pour but de transformer un objet en pierre. Il peut également être utilisé sur une personne, bien que très difficile à exécuter, et, surtout, difficile à enlever par la suite. Aussi j'espère bien ne pas voir un seul d'entre vous essayer de viser un de ses camarades avec ce sortilège... Après s'être assuré que son message soit passé, il reprit. Bien, venez tous chercher un verre. Il vous sera utile pour la suite du cours. Je vous laisse vous entrainer dans votre coin à transformer ce verre en pierre, je vous surveillerai attentivement. La formule a prononcé est "Duro" dit-il tout en agitant sa baguette vers le tableau pour que celle-ci prenne place en lieu et forme de la présentation qu'il avait exigée de chacun. Et pour rendre ensuite son apparence originelle, la formule est "Réparifagex" ! La seconde formule s'inscrivit sous la première sur le tableau. Les plus entreprenants d'entre vous peuvent essayer sur un livre, voir même sur votre chaise ou votre table si jamais le cœur vous en dit. L'idée n'est pas tant de réussir, mais d'essayer. La persévérance apportera la réussite...

"Sortilège de durcissement" "Sortilège de pétrification", "transformer un objet en pierre". Wouaw ! Transformer un objet en minéraux! Mais comment est-ce- possible ? Si il est possible de transformer un objet en minéraux, est-ce possible de le transformer en or ? Elle voulait avoir la réponse et était pressée de demander sa question au professeur mais avant elle avait un excercice à faire.

Pendant que tous les élèves se levaient et se bousculaient, elle se glissa entre eux et alla prendre un verre.
De retour à sa table, de terrible pensée, toujours irrationnel, la prit comme ça d'un coup. Et si elle se trompait ? Le maître le disait bien pourtant "l'idée n'est pas tant de réussir, mais d'essayer". Essayer: verbe, dénominatif de essai, du bas latin exagium, de exagere et également dérivé d'examen. Et si elle n'y arriva pas ? Échouer, ce n'était pas ce qu'elle aimait. En tremblant légèrement, elle prit sa baguette, respira un grand coup, l'agita, fixa le récipient et lança un "#Duro " d'une voix plutôt faible.
Il ne se passa rien, le verre était toujours cassant et pas en pierre. Elle se dit qu'il fallait peut-être le dire plus fort, alors toussa et réessaya et dit d'une voix un peu plus forte "#Duro !" Louna toucha et examina le gobelet, qui avait l'air d'être bien en pierre, malgré qu'un peu fragile.
Par contre, faire le contraire, lui paraissait plus difficile. Elle avait bien retenu l'autre formule à dire qui était #Réparifagex mais en cet instant, c'était la chose la plus dure au monde pour la Serdaigle. Cette fois ci, elle dit d'une voix de ton moyen "#Réparifagex" ! Cette fois-ci, le contenant ne se changea qu'à moitié. Moitié pierre, moitié matière d'origine. Elle réessaya et cette fois ci son verre redevenait bien verre et tout à fait cassant !
Elle refit l’exercice une fois, cette fois ci sans erreur et décida alors de s'attaquer au livre, même si elle était sûre et certaine là qu'elle n'allait pas réussir.
Revenir en haut Aller en bas
June Evans
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours N°1 - Coeur de pierre / Coeur de glace

Message par : June Evans, Dim 16 Aoû 2015 - 19:07


La jeune Poufsouffle avait sorti ses affaires et les avait déposés sur sa table, attendant par la suite le début du cours. Le professeur avait pris la parole pour informer les élèves qu'ils pouvaient s'approcher de ses loups s'ils le souhaitaient. Il avait également ajouté qu'ils n'allaient en aucun cas servir d’appât pour le cours de Métamorphose. June ne se leva pas cependant, laissant les autres élèves allaient voir les deux bêtes qui répondaient aux noms d'Aube et de Crépuscule, deux noms que la jaune et noire trouvait très jolie. June avait une certaine passion pour les loup, tellement que son patronus en était même un.
Enfin, après l'arrivée des derniers élèves, le professeur prit une nouvelle fois la parole pour, cette fois-ci, commençait son cours. June écouta avec attention.

- Bonjour à tous ! Je me nomme Evan lival, et je suis donc votre nouveau professeur de Métamorphose ! J'imagine aisément que pour la gente masculine, que de voir un homme à ce poste soit une déception compte tenu du physique qu'avait ma prédécesseure... Pour beaucoup mon nom ne vous dira rien. Je ne vais pas vous citer tous les postes que j'ai occupés par le passé, mais sachez néanmoins, que j'ai été autrefois garde-chasse de Poudlard. Auparavant, j'y ai été professeur de Soins Aux Créatures Magiques, et bien avant cela, professeur de Poésie. Et oui, la poésie a bien été enseignée dans cette école à une époque pas si lointaine. J'ai occupé d'autres fonctions dans divers commerces du monde magique et au Ministère de la Magie, mais vous savez le plus important !

Il expliqua ensuite sa manière d'enseigner que June trouvait particulièrement raisonnable. Kholov avait décidé d'un règlement très strict qui impliquait un silence de plomb en cours, ce qui était ennuyeux à mourir. La jeune sorcière n'aimait pas quand il y avait trop de bruit dans la classe, mais un peu de bavardage ne faisait pas de mal, tant que ça ne gênait pas le cours. Cependant, il n'avait tout de même pas l'air commode et les élèves n'avaient pas intérêt de trop le pousser à bout...
Il commença ensuit à parler de la métamorphose et à en donner sa propre définition, puis il parla ensuite de la pierre, l'objet que les élèves avaient à deviner lors de leur entrée dans la salle de classe.

- Pour ce qui est de cette "pierre", il ne s'agit ni plus ni moins que d'une apparence. Certes, elle aurait pu être utile pour la suite de ce cours, mais elle est surtout là pour que vous gardiez bien à l'esprit qu'en métamorphose, un visage pourra toujours en dissimuler un autre. Et, en effet, Mademoiselle Bennet, un "Réparifagex", suffira à voir la vérité !

En un sort, la pierre se changea en miche de pain. Ainsi donc, alors que June et d'autres de ses camarades avaient pensé que cette pierre pouvait servir à métamorphoser quelque chose ou quelqu'un, la pierre était en réalité une métamorphose elle-même. June était surprise, elle ne s'attendait pas à ça. Ce cours allait être très intéressant, elle en était certaine.
La jeune sorcière prit rapidement quelques notes pendant que le professeur donnait quelques informations supplémentaire, puis il dupliqua plusieurs fois un verre, dont il garda l'original.

-Bien, venez tous chercher un verre. Il vous sera utile pour la suite du cours. Je vous laisse vous entrainer dans votre coin à transformer ce verre en pierre, je vous surveillerai attentivement. La formule a prononcé est "Duro". Et pour rendre ensuite son apparence originelle, la formule est "Réparifagex"! Les plus entreprenants d'entre vous peuvent essayer sur un livre, voir même sur votre chaise ou votre table si jamais le cœur vous en dit. L'idée n'est pas tant de réussir, mais d'essayer. La persévérance apportera la réussite...

June ne voulait pas prendre le risque d'essayer cet exercice sur une table ou un livre, elle se leva de sa chaise et alla chercher un des verres qui étaient disposés sur le bureau. Elle retourna ensuite à sa place posa le verre et prit sa baguette magique et la dirigea vers le verre et prononça l'incantation sans grande conviction. #Duro Bien évidemment, le sort ne fonctionna pas, la jeune fille s'était persuadée qu'elle allait échoué, alors c'est ce qu'il s'était passé.
Allez June, concentre-toi ! se dit-elle. Elle se concentra d'avantage et recommença en prononça l'incantation d'une voix beaucoup plus claire et nette. #Duro. Cette fois-ci, le sort fonctionna comme elle le souhaitait. Avec de la conviction, la jeune fille savait qu'elle pouvait arriver à faire beaucoup de choses avec succès. Une sourire de satisfaction se dessina sur ses lèvre. Puis, reprenant sa concentration, la jeune fille prononça un #Réparifagex qui fonctionna du premier coup cette fois. Le verre redevint normal et June se demandait si elle pouvait essayer sur un autre objet.
Elle prit un livre qui se trouvait dans son sac et prononça l'incantation qui fonctionna instantanément. June sourit d'avantage, elle était très fière de ce qu'elle pouvait faire. Elle ramena l'objet à son état normal. Elle était contente d'elle et cela pouvait se lire sur son visage.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Contenu sponsorisé

Re: Cours N°1 - Coeur de pierre / Coeur de glace

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 7

 Cours N°1 - Coeur de pierre / Coeur de glace

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Métamorphose-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.