AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres
Page 10 sur 11
À la maison
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant
Mangemort 22
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite

Re: À la maison

Message par : Mangemort 22, Mar 17 Avr - 11:16:36


Lizzie Bennet


Il y a peu de temps, les Mangemorts ont reçus une missive de la part de Lizzie Bennet. Dans sa lettre, elle disait qu'elle avait un moldu à nous faire rencontrer. Elle avait l'air déterminée et convaincue de la nécessité de nous le présenter puisqu'elle nous attendrait tous les soirs. 22 se demandait bien ce que la professeure de vol avait trouvée, si cela en valait vraiment la peine. Toute façon, quelqu'un devait bien y aller. C'était une partisane, pas de raison que ça se passe mal.

La masquée n'était pas très loin du lieu de rendez-vous. Ce soir, elle avait fait le choix de ne rien laisser paraître. Sa capuche était mise et passait légèrement sous le masque. De cette manière, il n'y avait pas de cheveux visible. Montrer quelques éléments physiques, c'est bien pour ceux qui n'y connaissent rien, ça les rassure. Mais Bennet est déjà partisane. Des runes à l'intérieur de son masque avait été gravé par ses camarades masqués, afin de modifier la couleur de ses yeux et l’intonation de sa voix. 22 aimait avoir le contrôle sur ce qu'elle montrait et voulait bien montrer.

La nouvellement masquée aperçue Lizzie au lieu de rendez-vous. Elle n'avait pas menti. En même temps, pourquoi l'aurait-elle fait ? Elle s'approcha donc de la professeure. Un pas après l'autre, des pas discrets sans pourtant chercher à l'être.

" Bonsoir Miss Bennet "
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: À la maison

Message par : Lizzie Bennet, Jeu 19 Avr - 14:43:28


Quelques jours avaient passés, donc ; mais je perdais pas mon temps. Je trainais mon moldu de compagnie aux abords du Hyde Park, attendant sagement le passage de mes frères et soeurs d’armes. Et puis un soir, une silhouette est apparue. A son accoutrement et sa connaissance de mon nom, il était facile de deviner que le message était parvenu à la bonne adresse. Cependant, son masque ne m’était pas familier. Si nous ne sommes de la même fratrie, il s’agit sans doute de la nouvelle génération. Et que ce soit mon enfant ou celui de mon cousin, c’est du pareil au même. On est une grande famille, non ?

— Bonsoir ! Merci d’être venu.e, vraiment.

Il aurait été indiscret de m’enquérir directement de son matricule. Après tout, je lui avais déjà imposé un sacré détour, ce n’était pas pour lui soutirer des informations, non. Pour lui en offrir plutôt, et voir ce que l’Ordre en penserait. Pas forcément que je veuille être dans les petits papiers et tout et tout, mais si 67 pensait que c’était un mauvais bail, j’interromprais évidemment les opérations.

Un point me gênait cependant. Vous savez ce que c’est, les masques, les costumes… Il est si facile pour n’importe qui de se faire passer pour n’importe quoi. Alors je devais juste m’assurer que j’étais pas en train de faire une bêtise monumentale.
— J’voudrais pas être impolie, mais juste par sécurité, ça t’embête pas de me montrer ta marque ? Juste pour être sûre que je fournis pas les informations au mauvais camp.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 22
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: À la maison

Message par : Mangemort 22, Sam 21 Avr - 16:22:13



Tu

" J’voudrais pas être impolie, mais juste par sécurité, ça t’embête pas de me montrer ta marque ? Juste pour être sûre que je fournis pas les informations au mauvais camp. "

Mais pour qui se prenait-elle ? Tu étais surprise par ce qu'elle disait. Tu ne savais pas qu'en penser. Cette requête faisait aller tes pensées à mille à l'heure. Tu ne savais pas si elle était sérieuse ou non. Pour qui se prenait-elle ? De quel droit elle osait te demander ça ? Tu étais très perturbée par sa demande. C'était peut-être ça son but, te perturber. Tu recules d'un pas et la regardes au travers de ton masque. Tu es intrigué et bien trop d'idées contraires te traversent. était-elle vraiment de confiance ? Est-ce que c'était un piège ?


" Pour qui tu te prends pour me demander une telle chose ? Pourquoi je devrais accepter ? Rien ne me dit que tu n'es pas entrain de me tendre un piège. C'est toi qui nous as appelés, prouve-moi que tu es bel et bien de confiance. "


Tu ne savais pas comment elle pourrait s'y prendre ni même si elle le pouvait. Tu étais un peu perdue par sa demande spéciale. Tu n'étais pas dans l'ordre noir depuis longtemps alors tu avais peur de mal faire. Comment savoir. Ta main se posa sur ta baguette. Tu étais prête à rendre les sorts si cela était nécessaire. Pourtant, tu n'avais pas du tout envie que ce soit le cas. Tu savais pertinemment que cette personne était forte. Son visage éborgné en était la preuve. Tu ne savais pas si tu faisais le poids. Si cela devait mal tourner, tu hésiterais peut-être entre appeler du renfort ou prendre la fuite. Les renforts seraient surement le bon choix. Ton cœur accéléra et l'adrénaline vint droguer ton esprit pour que tu sois plus réactive. Tu étais prête, mais tu espérais que rien ne se passe comme tu étais entrain de l'envisager. L'incompréhension était présente, un peu de colère en toi.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: À la maison

Message par : Lizzie Bennet, Lun 23 Avr - 17:06:54


Bon, le newbie aimait pas trop ce genre de question. Il monta directement sur ses grands hippogriffes, tranquille, tranquille, au pas. Enfin. Il avait raison de craindre le piège. Je faisais de même, après tout. Parce qu’on est entré dans une ère où l’on ne fait plus confiance à personne. Où partout ruisselle le complot et la méfiance et les mensonges.

Pourtant, c’était pas si compliqué, pour moi. Je savais pas beaucoup de choses de la vie, mais je savais que lorsque j’avais perdu un à un les membres de ma famille, c’était l’Ordre Noir qui m’avait accueillie. Je m’étais éloignée lorsque j’étais devenue le maillon faible, pour éviter d’être capturée et qu’on remonte jusqu’à mon cousin, mais ma loyauté n’avait jamais faibli. A présent que ma vue était partiellement rétablie, les choses étaient différentes. Je pouvais m’investir un peu plus, sans mettre en péril leurs identités.

— Je comprends ta réticence. J’voulais être sûre que personne n'ait intercepté ma missive et contrecarré ses protections avec de mauvaises intentions, c’est tout. Des émotions négatives semblaient bouillonner en lui, et je pouvais en imaginer les causes. J'imagine que moi aussi, je me serais méfiée de moi. Faut dire que je le fais, sans avoir besoin d'être autre.

Je haussais les épaules. S’il ne le savait pas encore, il l’apprendrait bientôt de l’un des marqués.
— Il n’y a que toi qui puisses juger qui mérite ou non ta confiance, mais j’ai été toi, un jour.
Je remontais ma manche, dévoilant la marque qui redorait mon bras depuis quelques années déjà. Vous êtes ma famille, tout simplement.

J'prépare ma porte de sortie. S'il n'est pas vraiment un Mangemort, j'ai deux options, le transplanage et le suicide. Juste pour être sûre qu'on exhorte pas d'informations de ma conscience. On sait jamais, y a beaucoup trop de Legilimens ces temps-ci... Cela dépendra de son premier sortilège, je présume. Dommage que ce soit pas un ancien frère d'armes qui soit venu.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 22
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: À la maison

Message par : Mangemort 22, Mar 24 Avr - 14:21:24



Je

Miss Bennet commence, me répond. Alors je l'écoute avec une certaine attention. Ma main est toujours posée sur ma baguette. Je suis prête à dégainer dans le cas où il s'agirait d'un leurre, d'une diversion pour que je porte mon attention sur ses mots et non ses gestes. Elle me dit avoir fait cette demande pour s'assurer que personne n'ait intercepté la missive. Cela se comprend. De mon coté, ma méfiance était également légitime.

Sa phrase suivante est énigmatique. Je ne la comprends pas bien. Elle dit avoir été moi et voilà que ça me perturbe également. Ces phrases me semblent être bien trop sûres pour quelqu'un qui cherche à nous contacter et désire nous aider. Elle sème le doute dans mon esprit. Qui est-elle ? Pourquoi se comporte-t-elle ainsi ? Elle a l'air d'être très confiante. Comme-ci elle était persuadée d'avoir l'ascendant sur moi. Peut-être est-ce le cas. Peut-être a-t-elle des alliés tout autour, peut-être suis-je prise au piège. La méfiance monte d'un cran dans mon esprit et je commence à sortir lentement ma baguette de ma poche. Au moindre geste brusque de sa part, je fais chauffer ma marque pour avoir du renfort.

Le geste qu'elle effectua juste après n'était pas violent. Elle remonta sa manche, me dévoilant une marque des ténèbres. Je comprends pourquoi elle a dit avoir été moi. Elle était de cet ordre, peut-être même qu'on s'y est déjà croisées. Je redescends ma baguette dans ma poche. Je n'ai plus aucune raison de me sentir en danger. À moins qu'elle ait trahi l'ordre, dans ce cas, 67 m'aurait surement prévenue et donné le nom du traître en question. 40 ne m'aurait pas laissée y aller seul. Il n'y avait donc pas à avoir peur.


" Appelez moi ... 22 "


Dis-je en remontant rapidement ma manche gauche. Ma peau blanche faisait ressortir la marque noire. La lumière dessine les ténèbres.
Il était temps de passer aux choses sérieuses. Ce pour quoi j'étais venue. Tandis que l'adrénaline et le stress redescendaient petit à petit, je revins sur mes pas en en faisant un vers elle. Il était temps de lui poser des questions. Elle nous avait contactés, c'était qu'elle avait des choses à nous dire. Je la regardais dans un regard modifié par mon masque tout en laissant le silence s'installer pour le briser ensuite.


" Que vouliez-vous nous dire miss Bennet ? Vous avez toute mon attention. "

Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: À la maison

Message par : Lizzie Bennet, Mer 25 Avr - 15:47:07


Ce n’était pas un piège. La silhouette me montra sa marque ; tout était pour le mieux dans le meilleur des mondes. En plus, j’avais même le droit à son matricule, j’pourrais appeler le bon numéro la prochaine fois. La classe hein. Peut-être que j’devrais me tatouer ceux que j’avais l’honneur de connaitre, histoire de faire la bonne fangirl. Le léger souci serait que si j’retournais à Azkaban, ça filait une p’tite liste des super-vilains à choper. Pas le plus sage, donc.

— Merci,
soufflais-je. Je savais ce que cela voulait dire, de décliner son matricule, dans le milieu. C'était un gage de confiance. Enfin, on pouvait toujours mentir, mais généralement, c'était pas le cas. Et c'était bon signe.

A nouveau, le Mangemort parlait à Nous ; je me demandais qui l’avait formé. Faut dire qu’on avait toujours eu des pronoms sympathiques, de mon temps. Qui n’était plus si jeune à vrai dire. Avant, c’était les péchés. Quel serait le prochain code familial ? Les couleurs de l’arc-en-ciel ? Non, ça marche pas, 67 a déjà été connu sous le nom de Rouge ! Oh, mieux, les cartes de tarot ! En plus ça faisait grave de la diversité. J’pourrais les leur dessiner peut-être, j’ai vu un artiste en Bolivie qui faisait des trucs jolis.

La fin de sa phrase cependant eut le malheur de m’effrayer. Toute mon attention, c’était ce que les Mangemorts disaient juste avant qu’on la perde. Et quand on la perdait, c’était pas très joli pour le coup. Espérons donc que ce que j’avais pour l’Ordre Noir saurait satisfaire l’appétit de 22.


— Mh, à part brûler des maisons, ça fait un bout de temps qu’on m’a pas confié de mission. J’me suis dit que j’pouvais chercher un peu de mon côté, en attendant d’avoir de vos nouvelles. Et il se trouve que j’ai trouvé un moldu assez chouette, haut placé dans le milieu académique… et très convaincu des potentialités que la suppression du secret magique permettrait. Mais bon, avant de le faire causer à ses collègues pour monter une conférence bien médiatisée, il me paraissait important d’avoir votre avis. Alors, 22, qu’en dites-vous ? Je vous le présente ?
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 22
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: À la maison

Message par : Mangemort 22, Jeu 26 Avr - 13:34:49



   
Il

   Le discours de Bennet intéresse particulièrement le Mangemort. Il se demande bien ce que ce moldu peut donner comme informations. Peut-être devrait-il appeler l'un de ses confrères dans cette tâche ? Peut-être devrait-il appeler LE confrère pour qu'il constate de lui-même ? 22 prit une seconde pour réfléchir, constatant qu'il risquait de faire venir 67 pour pas grand-chose, il prit la décision de ne rien faire.

   
   
" Bennet, c'est avec plaisir que j’accepte de le rencontrer. Cependant, une question s'est formée dans mon esprit ... Quel était votre matricule ? "
   


   22 était curieux de savoir qui elle avait pu être pour l'ordre. Il se le demandait, parce qu'il aimait connaître les gens qu'il rencontrait, plus que eux ne le connaissaient. 22 fit un nouveau pas vers la professeure de vol. Comme pour montrer une certaine impatience, elle doit bien savoir que les Mangemorts n'aiment pas attendre ... Et 22 n'était pas trop sur de lui, il se demandait quand même s'il devait appeler le masque rouge ...

   
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: À la maison

Message par : Lizzie Bennet, Ven 27 Avr - 8:53:22


Mangemort 22 accepta de rencontrer mon moldu de compagnie. Franchement, ça se passait mieux que je pourrais l’espérer, surtout sachant que je n’avais aucune idée de la personne se situant derrière les masques. Apparemment, pour elle, c’était l’inverse. Sa curiosité se portait sur qui j’avais été lorsque j’étais masquée. Il faut dire qu’à l’époque, j’en avais porté des costumes et des visages, passant tantôt pour le chat, tantôt pour le blond…

— Tu m’as peut-être croisée sous le masque de Mangemort 87 ?


Attendre, un instant. Voir si ce nom lui dit quelque chose. Ou pas d’ailleurs. Je donnais pas mon matricule au premier venu, à l’époque. S’il lui parlait, c’est qu’on était plus proches que je l’imaginais. Me rendre compte qu’en l’attendant, je le faisait aussi attendre. Qu’il avait demandé à rencontrer le professeur. Je n’étais que l’intermédiaire, l’entremetteuse tout au plus.

Me tournant vers le moldu, je le délivrais de son sortilège d’Assourdissement par le biais d’un #Finite incantatem. Oh, vous vous doutez bien que je l’aurais pas laissé écouter la conversation tant que le Mangemort ne m’avait confirmé son intérêt pour la chose !
— Mr Midtown, approchez. C’est votre jour de chance.

L’homme apparut, vaguement dissimulé par les caches de la flore. Il semblait un peu intimidé, mais pas trop non plus. Il ne savait pas tout à fait ce que signifiait le mot Mangemort, après tout. Il parut un peu troublé par le fait que son interlocuteur soit ainsi masqué, et son oeil inquisiteur examina un peu la tenue de mon acolyte du soir. Cependant, quand il parla, sa voix sonna claire.
— Bonjour vous deux, fit-il en s'inclinant légèrement.
A son tour d’attendre la prochaine commande.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 22
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: À la maison

Message par : Mangemort 22, Dim 29 Avr - 15:01:28


Vous

Vous écoutiez ce qu'elle avait à vous répondre. Un certain matricule 87 ? Cela ne vous disait rien ... Vous l'aviez peut-être croisée pourtant. Vous n'aviez pas le temps de vous arrêter ici et de taper la discussion pour qu'elle vous parle de son bon vieux temps. Elle avait quelque chose à vous partager. Alors vous gardez le silence, laissant sa question sans réponse. Peut-être qu'elle le prendrait mal si vous lui disiez que son matricule ne vous dit absolument rien. Je la vis se tourner vers l'homme qu'elle avait fait venir exprès pour le délivrer d'un sortilège visiblement.

L'homme s'approcha de nous. Il nous salua. Probablement innocemment, sans se douter une seule seconde de ce dans quoi la prof de vol l'a embarqué. Vous regardez Bennet l'air intrigué, puis vous vous rappelez que ça ne servait à rien les expressions faciales lorsque l'on porte un masque. C'était justement là tout le but. Vous ne saviez pas quoi dire de plus, vous attendiez la suite mais elle ne venait, pas la suite. Vous vous adressiez alors aux deux, prenant un ton volontairement impatient.


" Bonsoir ... Qu'avez vous à nous communiquer ou à nous demander ... J'attends. "

Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: À la maison

Message par : Lizzie Bennet, Jeu 3 Mai - 7:23:44


22 m’observa quelques instants sans rien dire. Puis comme le moldu ne se lançait pas, le Mangemort relança. Je ne pensais pas qu’il avait tort d’avoir attendu ; certains marqués peuvent très mal prendre le fait qu’on parle sans leur autorisation. Mais bizarrement, le silence semblait lui aussi l’agacer. Comme quoi, quoi qu’on fasse, on a tort. Je suppose qu’on doit aimer ça, au fond de nous, car on s’en revient toujours vers eux, prêts à apprendre, à s’engager, à crever un peu plus tant que c’est à leurs côtés.

Le professeur bafouilla quelque peu ; cela ne lui ressemblait pas. J’imagine que comme j’avais pas précisé l’apparence de notre interlocuteur — ne le connaissant pas, y en a qui viennent avec la métamorphomagie ou les potions, enfin vous connaissez le principe — le côté bandit masqué le déstabilisait encore. Mais il était plutôt orthodoxe et répondait bien aux questions qui avaient l’allure d’ordre. L’impératif marchait presque aussi bien que tous les Impero avec lui.

— Je suis le Professeur Midtown, de l’Imperial College London. Cela ne vous parle peut-être pas, mais chez les mol- il me regarda avec un soupçon de doute, et j’acquiesçais -dus, c’est une université de renom à l’échelle mondiale, très axée sur la recherche, et formant pas mal de Nobel et autres membres de la Royal Society. Andrew Huxley…? Enfin, j’imagine que ces noms ne veulent pas dire grand chose pour vous.


Je hochais la tête et lui fis signe d’aller droit au but. S'il voulait faire admirer ses potes moldus à l'Ordre noir, on allait dans le mur.
— Bref, mes entrevues avec Ms Bennet m’ont convaincu que la recherche en science ne peut se passer de la compréhension de la magie. A ce titre, j’aimerais parler avec des collègues pour ouvrir un cours spécialisé sur cette dimension… ou quelque chose de ce genre. Bien sûr, je ne compte rien faire sans votre accord ; Ms Bennet a rendu très clair que votre aval était crucial pour le bon déroulement des opérations. Vous pourriez décider du syllabus, peut-être ?

Il laissa sa question en suspens, avant de reprendre avec plus d’assurance.
— Dans l’idée, cela préparerait les futurs décideurs du monde moldu à une meilleure compréhension du monde magique. Ainsi, nous pourrions oeuvrer ensemble au rapprochement des deux communautés, en évitant que la méconnaissance donne lieu à une guerre civile. Le tout sous votre gouvernance.
La fin, c'était mieux déjà. Ouais, pour un moldu il s'en tirait pas mal ; l'excitation me courrait les bras. J'attendais les questions et objections de 22 avec un poil d'appréhension.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 22
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: À la maison

Message par : Mangemort 22, Mar 8 Mai - 16:22:23


Iel

Le masqué et la personne derrière le masque. Iel écoutait avec attention le moldu et ce qu'il avait à dire. 22 n'avait rien contre les moldus. Une approche moins violente de la chose lui allait parfaitement. Le mec parle de science, de compréhension, de magie et de pleins d'autres trucs. Iel le regarde tout en croisant les bras. Un regard inquisiteur derrière le masque. 22 tique un peu sur le " votre aval ". Iel ne savait pas s'iel pouvait prendre cette décision seul.e. Iel ferait surement mieux d'appeler le matricule 67 ...

22 hoche la tête sur les dernière parole du professeur, qui avait parlé de bien des choses. Il avait dit des noms, parlé de choses, d'idées, d'actions. 22 décroisa les bras et regarda Lizzie avant de regarder de nouveau l'invité de marque, entre les marques bien distinctes.


" Monsieur Midtown, sachez que ce que vous dites est très intéressant. Les noms de ces personnes - très certainement brillantes -, ne me disent rien. Cependant, vous avez parlé d'éviter une guerre civile. Cela me convient parfaitement, c'est une idée qui me semble à la fois jouable et réalisable. Nonobstant, j'aurais des questions pour vous. "


Iel trouva un rebord pour s'y asseoir. Prenant le temps d'observer le moldu et de bien construire ses futures questions. 22 Prit une inspiration tout en fermant les yeux. Iel les rouvrit pour s'exprimer.


" Comment voyez vous la chose ? Cela se déroulera t-il sans accrocs ? Que pensez vous de la potentielle réaction de vos collègues ? N'avez vous pas peur que les moldu prennent peur et tentent de décimer les sorciers ? Ou bien, que ce soit les sorciers qui déciment les moldus ? Avez vous pensé à tout ça ? Je ne souhaite que la paix et la liberté : est-ce vraiment votre cas ? "


La méfiance semblait être la marque de 22 ce soir. Iel se méfiait de tout, du moldu et de Lizzie. Peut-être même d'iel-même aussi. 22 Attendait la réponse, dans une impatience peu dissimulée. Iel se demandait si le moldu avait prit le temps de réfléchir à tout ça. Vouloir agir était bien, mais réfléchir était souvent mieux. Iel espérait que la réponse soit positive.



Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: À la maison

Message par : Lizzie Bennet, Sam 12 Mai - 9:06:40


Pour l’heure, pas de baguette sous la gorge du moldu. 22 semblait même accueillir les informations avec une certaine ouverture. Se pouvait-il que ce projet ne soit pas à des années lumières de ses idées ? Qu’il ait une chance d’aboutir ? Quand on arriva au « Nonobstant » cependant, je compris que l’on en était qu’à l’étape 0,00001. Les questions arrivaient, à foison.

Le professeur souffla par les narines, intégrant les informations. De mon côté, je restais à l’écoute, prête à intervenir si le besoin se faisait sentir.

— Il serait bien présomptueux de ma part de promettre que tout se passerait sans la moindre difficulté. Je connais cependant suffisamment le milieu académique pour trouver les interlocuteurs avec lesquels l’échange serait le plus productif. J’imagine que si l’un d’eux venait à réagir d’une manière que nous n’avions pas appréhendé, vous auriez quelques ressources magiques pouvant étouffer l’affaire rapidement ?


— Un p’tit coup de legilimancie, un jeu de mémoire, ce genre de bail. Ça doit pouvoir se faire sans endommager les facultés cognitives de ses collègues, précisais-je. Enfin, on a d’autres possibilités dans notre sac, mais l’idée ici, c’était pas de placer toutes les personnalités du monde moldu sous Impero, plutôt de créer un vrai dialogue en ayant dans notre poche les personnes pouvant le plus faire changer les mentalités.

— Pour ce qui est des réactions des communautés en elles-mêmes… C’est précisément ce que j’espère éviter avec ce type de projet. Le silence et le secret ont tenu tant bien que mal ces derniers siècles, mais ne nous mentons pas. Il suffit d’un rien pour que tout vacille. Et si personne n’est préparé, s’il y a une méconnaissance totale des cultures de chacun, cela finira en bain de sang.

— Mettons que l’une des actions de l’Ordre rencontre un succès plus définitif que les précédentes… il faut préparer l’après. Si nous ne connaissons rien les uns des autres, c’est là que la peur et la haine triompheront le plus naturellement.

Qu'en dis-tu 22 ? Ton intérêt est-il piqué ? Crois-tu que celui de 67 pourrait également l'être ? Tu as toutes les cartes en main, aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 22
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: À la maison

Message par : Mangemort 22, Dim 13 Mai - 15:27:25


Elle

Elle les écoutait attentivement, les regardant d'un regard curieux. 22 se demandait si les intention du moldu étaient justes, innocentes, naïves ou malveillantes. Son regard passait de Bennet au moldu pour retourner sur Bennet et retourner sur le moldu. Son esprit se rempli de doute et de méfiance. Cela doit être sa marque, la méfiance. Elle trouvait que les phrases s'emboitaient trop bien, que tout semblaient parfaitement huilé. Comme quelque chose qui avait été préparé. Cela était probablement le cas, vu l'importance de la chose. Cependant, elle ne peut s'empêcher de se redresser pour regarder le moldu droit dans les yeux.


" Qu'est-ce qui me dit que vous n'êtes pas en train de nous tendre un piège ? Peut-être développez-vous une arme contre nous et vous avez besoin d'information. Peut-être que vos paroles sont fausses. Qu'est-ce qui me permet de ne pas douter de vous ? "


Sur ces mots, 22 fit quelques pas en arrière, non par peur, mais peut-être pour souligner le doute qui rongeait son esprit actuellement. Elle ne pouvait pas lui faire confiance entièrement comme elle l'avait fait un peu plus tôt. Ses yeux se plissèrent derrière son masque, comme pour mieux analyser le moldu. La dos droit, elle se devait d'être intimidante après ces mots.


Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: À la maison

Message par : Lizzie Bennet, Mar 15 Mai - 13:24:44


La méfiance de 22 croissait à chaque instant. Dans son langage verbal comme corporel : il s’éloignait tant et tant… Pourtant, je trouvais qu’il se débrouillait bien, mon moldu. Enfin, c’est pas un chien, je l’avais pas dressé. C’était précisément ce qui me plaisait tant. Qu’il acquiesce de lui-même. Mais pour le coup, il ne sut pas trop quoi répondre.

— Je suppose que jurer sur l’honneur serait grandement insuffisant dans cette situation ?
Demanda-t-il benoîtement.
Je pouffais. Ah oui, là, il était à quelques années lumières de l’Ordre Noir. Les mots ne suffiraient le prouver digne de confiance — sauf si. Sauf s’il avait autour de la gorge le lasso de la vérité.

— Midtown… Que diriez-vous de boire un Veritaserum ?

— Un verita-..?

— C’est une potion qui permet de garantir que vos mots sont vrais, que vos intentions sont délivrées dans une parfaite sincérité. Je crois que cela pourrait rassurer 22…

Il s'arrêta un instant, réfléchissant. Oh mais j'allais jamais m'en sortir avec deux sceptiques !
— Hum... S'il n'y a pas d'effets indésirables, cela me semble correct, oui ?


Je jetais un coup d’oeil au Mangemort, pour m’assurer que cela lui convenait. On tenait peut-être quelque chose. Peut-être. Bienvenue dans l'étape 0,0001.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 22
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: À la maison

Message par : Mangemort 22, Mer 16 Mai - 16:22:17


Tu

Tu les regardais sans rien dire. Tu relèves un sourcil lors de la proposition de la professeure. Boire du Veritaserum ? C'était une bonne idée, voilà quelque chose qui pourrait calmer les esprits. Tu te disais qu'il n'avait peut-être pas menti. Cependant, le doute subsistait ; et si il mentait ? On ne pouvait pas en être sûr. C'est pourquoi tu préférais douter de tout, du monde, des gens et de lui. Même la prof te faisait douter, mais dans une mesure moindre : elle a la marque sur son bras après tout. ça tu l'ignorais jusqu’à ce qu'elle te la montre. Cela faisait beaucoup de révélations pour ton esprit sceptique. Mais la mission avant tout : tu étais là, présente devant eux et tu devais leur répondre.


" Qu'il en boive et répète tout ce qu'il a dit. "


Moins bavarde, ne pas trop en dire, tu avais tendance à trop parler des fois. Comme avec Osvald. Tu devais t’entraîner à moins parler. Saisissant ta baguette d'un geste un peu vif, tu l'oriente vers ton avant bras gauche. Relevant un peu ta manche tu prends un peu de temps pour regarder la marque. Tu ne l'avais pas depuis longtemps, parfois tu avais une douleur à son emplacement : tu n'avais pas dû complètement cicatriser. Mais ce n'était rien comparé à la douleur qu'avait provoquée la baguette du masque rouge lorsqu'il te l'a apposée. Tu relèves les yeux et tiens ta baguette proche de la marque. Prête pour appeler un camarade qui a plus de galons que toi pour prendre la décision finale.

Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: À la maison

Message par : Lizzie Bennet, Dim 20 Mai - 11:12:33


J’ai deux nouvelles pour vous. Une bonne et une mauvaise. Par laquelle préférez-vous que je commence ? La bonne ? D’accord. Bonne nouvelle : le Mangemort accepta cette option. Et enfin… mauvaise nouvelle : le Mangemort accepta cette option. Parce que la seule imperfection de ce plan, c’est que là, j’avais pas de veritaserum sur moi. Et que 22 semblait regarder sa marque, hésitant à ramener 67 en renfort.

J’aurais bien aimé faire mes preuves devant lui sans avoir forcément besoin d’un patpat de Rouge. M*rde, j’avais été Mangemort et n’avais jamais renoncé à mes convictions ! Je m’étais simplement éloignée le temps de me reconstruire, pour ne pas être leur maillon faible. Mais là j’étais prête, voire giga prête, à m’investir pour eux.

Alors j’voulais pas que le Seigneur des Ténèbres ait à rassurer ses disciples sur mes intentions. J’voulais qu’ils me fassent confiance. Directement. Qu’on croit en moi pour qui je suis, pas pour qui a mis un tampon de validation sur ma tête. Donc bon, j’aimerais bien qu’on arrive à poursuivre cette conversation dans la bonne direction.

— Bien. Le tout petit problème c’est que euh, je me balade pas avec un stand de potions dans mes poches. J’ai du veritaserum à Barjow & Beurk cependant. Tu veux que j’aille en chercher ? On y va tous ensemble ? Ou il se fait tard, et tu préfères qu’on se retrouve le jour qui t’arrange pour terminer ça ? Ou si t’as une autre idée, hésite pas hein.

J’voulais pas qu’il croit à un piège. Y avait pas de piège. Mais il était tellement sceptique à propos de tout que j’avais l’impression de dire des c*nneries à chaque fois. Je reprenais un peu de constance. J'me fatigue toute seule, franchement. J'aurais du anticiper que le chemin serait semé d'embûches, et que celles-ci auraient le visage d'erreurs de communication.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: À la maison

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 10 sur 11

 À la maison

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.