AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 4 sur 6
Les escaliers n'en font qu'à leur tête
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Peter McKinnon
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard

Re: Les escaliers n'en font qu'à leur tête

Message par : Peter McKinnon, Dim 20 Nov 2016 - 17:45


Arrivée avec l'autorisation de Josephine


Le pire dans les journées qui commencent bien, c'est que cela ne dure pas ! Et la journée de Peter qui avait bien commencé ce jour-là devait brusquement s'arrêter à dix heure et demi. On l'avait envoyé à un cour de divination, une discipline dans laquelle Peter excellait bien malgré lui. Il avait passé une heure et demi à écouter un membre du personnel complètement allumé lui expliquer comment l'alignement d'un astéroïde pouvait impacter sur la vie d'une pauvre étudiante de Poufsouffle. Cela avait mit Peter d'une humeur massacrante, sans compté la distance qui le séparait de son dîner à la Grande Salle, une fois qu'il eut fini son cours.

Mais le pire, ce fut le devoir annoncé par le Professeur dans les cinq dernières minutes. D'une part, l'intitulé était abracadabrantesque, d'autre part cela nécessitait qu'il consulte une pile d'ouvrages à la bibliothèque, et il n'en avait ni le temps ni l'envie ! Il était donc resté après le cours pour demander à son Professeur un report, qu'il finit par ne pas obtenir. Il sortit du local en pestant, son estomac criait famine et il devait encore traverser tout le Château pour espérer trouver une place de libre à sa table ...

Arrivé au niveau du grand escalier, Peter soupirait, il allait enfin pouvoir mangé. Il devait simplement descendre cinq étages, un jeu d'enfant lorsque l'on savait s'y prendre. Alors qu'il avait commencé sa descente, il remarqua un étage plus bas qu'une élève était en train de faire un graffiti sur un tableau de l'entre-sol, entre deux escaliers. Peter s'arrêta net, comme figé par l'audace de la jeune fille. Il n'y avait personne dans les parages et si le jeune préfet qu'il était n'était pas passé par là, ce crime serait resté impuni !

Il descendit prestement la volée de marche qui le séparait d'elle. Il l'entendit murmuré alors qu'il arrivait à sa hauteur et qu'elle le remarquait d'un coin de l'oeil. Il l'interpela alors directement, d'une voix impérieuse de préfet :

- On peut savoir ce que tu fabriques, toi ?

Bien attentif aux droits de chacun, il allait la laisser s'expliquer, ensuite allait très probablement arriver une sanction maison ... A moins qu'elle n'aient eu une bonne excuse, ce dont le jeune préfet de serpentard doutait fortement !
Revenir en haut Aller en bas
Josephine Campbell
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Les escaliers n'en font qu'à leur tête

Message par : Josephine Campbell, Dim 20 Nov 2016 - 19:08


Super un préfet... Manquait plus que ça... Elle aurait pu tomber sur un première année ou sur un fantôme... Mais non... Un préfet!! Le préfet de Serpentard... Elle ne lui avait jamais adressé la parole jusque là. Superbe entrée en matière. Joues rosies par le stress. Coeur qui bat à cent à l'heure. Bref pas au top! Deux options. La première, elle fait l'idiote. La deuxième, elle ne se démonte pas. Dans les deux cas, elle risque des points pour sa maison.

Elle lève son avant bras gauche, montre le tableau qui se trouve dans son dos avec le pouce.

- Hum, en fait je le trouvais un peu triste alors...

Elle se retourne de moitié pour regarder la toile. Le petit papillon virevoltait toujours. Un oiseau qui était posé sur l'arbre et que Jo n'avait pas remarqué jusque là prit son envole. Il se dirigea vers l'insecte et le prit soudainement dans son bec. La jeune fille était écœurée parce qu'elle venait de voir.

- Alors... je me suis dit qu'il fallait que je nourrisse cette pauvre bête...

Il ne fallait pas sortir de Beauxbâtons pour voir qu'elle venait de s'inventer cette pauvre excuse à deux mornilles. Et puis d'ailleurs, pourquoi devait on supporter des tableaux tout moche et ringards? Pourquoi fallait il vivre entouré de vieilles croûtes sans rien dire?! Et pourquoi ce préfet ne s'en prenait pas au couple entreprenant quelque étages plus bas. Il n'était pas obligé non plus de prendre ce ton! Mr le Prefet! Jo était énervée! Son dessin venait de se faire manger!!

- Mais si t'as envie de passer tes nerfs sur quelqu'un , va plutôt jeter un œil sur les deux exhibitionnistes en bas.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Peter McKinnon
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Les escaliers n'en font qu'à leur tête

Message par : Peter McKinnon, Lun 21 Nov 2016 - 10:41


- Hum, en fait je le trouvais un peu triste alors...

*Ben ce que toi tu trouves triste, c'est ce type de comportement !*

Peter n'en revenait pas, il avait laissé à cette âme en perdition une chance de justifier son acte ou de rejeter la faute sur un quelconque esprit frappeur, mais elle ne l'avait pas saisie ... Pauvre enfant ... Soudain le papillon qui avait été dessiné précédemment se fit avaler par un corbeau qui passait par là.

- Alors... je me suis dit qu'il fallait que je nourrisse cette pauvre bête...

*Mais bien sur, c'est évident !*

Certes, le papillon, qui avait été d'ailleurs assez bien dessiné, s'était fait mangé, mais il restait toujours de grossières traces sur la toile. Il allait très certainement falloir l'emmener en rénovation pour une durée certaine ... Peter s'était plongé en pleine introspection afin de déterminer qui il devait contacter et quel article du règlement il devait appliquer pour la punir. Mais elle avait fini par comprendre qu'elle devait se défendre et avait reprit de plus belle :

- Mais si t'as envie de passer tes nerfs sur quelqu'un, va plutôt jeter un œil sur les deux exhibitionnistes en bas.

Peter détourna alors son regard pour le plonger dans celui de la jeune étudiante au crayon. Ce genre d'argumentation ne lui plaisir, mais alors, pas du tout. Il allait lui en cuire ! Il lui répliqua alors d'un ton sec mais étrangement calme :

- Tout d'abord, tu apprendras que je ne fais pas ce job à la carte ou que cela me fait forcément plaisir de réprimer ce genre de ... d'initiative artistique. Si deux personnes enfreignent le règlement un étage plus bas, ce sera leur tour qu'en j'en aurai fini avec toi.

Le jeune préfet marqua un temps d'arrêt, semblant se concentrer sur l'uniforme de la jeune fille, avant de reprendre :

- Tu es à Gryffondor comme je vois ... Dans ce cas, je vais retirer dix point à Gryffondor, pour "pratique d'une activité douteuse", et toi tu seras de corvée restauration de cette toile, qui était probablement là avant ta naissance, pour vandalisme. Je pourrais avoir ton nom ?
Revenir en haut Aller en bas
Josephine Campbell
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Les escaliers n'en font qu'à leur tête

Message par : Josephine Campbell, Lun 21 Nov 2016 - 13:54


Tout d'abord, tu apprendras que je ne fais pas ce job à la carte ou que cela me fait forcément plaisir de réprimer ce genre de ... d'initiative artistique. Si deux personnes enfreignent le règlement un étage plus bas, ce sera leur tour qu'en j'en aurai fini avec toi.

Mr Sermon avait de toute évidence envie d’appuyer son autorité. Le pouvoir devait être grisant. Mais inutile pour Jo d’en rajouter une couche. Pas besoin de faire part au préfet ce qu’elle pensait de lui, là tout de suite.

Tu es à Gryffondor comme je vois ... Dans ce cas, je vais retirer dix point à Gryffondor, pour "pratique d'une activité douteuse", et toi tu seras de corvée restauration de cette toile, qui était probablement là avant ta naissance, pour vandalisme. Je pourrais avoir ton nom ?

*Activité douteuse ?? C’est ce tableau qui était douteux ! Et restaurer ça ? L’horreur…*

- Très bien… Mon nom est Campbell. C.A.M.P.B.E.L.L… Josephine.

Jo avait croisé les bras dit cette phrase avec une certaine résignation. De toute façon elle n’était personne dans cette école et elle n’allait surement pas se lancer dans une révolution pour lutter contre le mauvais gout. A cet instant l’escalier se mit à bouger. Elle se tint à la rambarde pour éviter d’être déséquilibrée. Elle ne put s’empêcher de lâcher un petit rire. Qu’est ce qu’elle pouvait adorer cette sensation.

- Ah c’est génial ! On devrait le faire payer tellement c’est super !

Elle regarda le préfet avec un sourire sincère et se rappela que ce n’était pas le moment de se bidonner.

*Ah oui… il ne rigole pas lui…*

Elle cessa net de montrer sa joie et refit une moue d’enfant prise la main dans le chaudron. Elle fit tourner sa baguette dans ses mains et détourna le regard devant la toile qu’elle avait « améliorée ».

- Sinon la restaurer je suis obligée ? Je peux en faire une autre si tu veux… Une plus gaie… Enfin… moins… Oh peut importe …


Sur ces mots, elle entreprit de remonter des marches d’escalier pour atteindre son sac. Une pensée lui traversa l’esprit.

«  La première chose à faire une fois le dessin fait, c’est de refaire ses lacets »

Trop tard. Par terre. La tête la première. Heureusement qu’elle avait un minium de reflexes. Elle ne se fit pas grand mal mais son menton embrassa tout de même une marche. Elle devait être assez éraflée. Elle regarda devant elle et juste sous ses yeux ; il y avait une paire de chaussures noires. Super, elle était tombée juste devant lui. Il devait jubiler…
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Peter McKinnon
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Les escaliers n'en font qu'à leur tête

Message par : Peter McKinnon, Lun 21 Nov 2016 - 16:54


Heureusement, la jeune fille n'avait pas fait des siennes. Elle avait finalement accepté de collaborer un tant soi peu avec Peter. Peut-être se rendait-elle bien compte qu'elle aurait mieux fait de s'abstenir ? Peter avait même eu droit à l'orthographe exacte de son nom de famille, cela dit, ce n'était pas nécessaire. Désormais, la jeune gryffondor arborait un air renfrogné et croisait les bras.

*Pas ta faute ... Le règlement, c'est le règlement !*

Peter avait fini d'imprimer le nom de la jeune fille dans son cortex cérébral lorsque les escaliers décidèrent de se mettre en mouvement. Cela eut sur Joséphine un effet d'hilarité soudain.

- Ah c’est génial ! On devrait le faire payer tellement c’est super !

Peter leva les yeux au ciel. Comment, après toutes ces années, pouvait-on encore s'extasier pour ce genre de phénomène d'une banalité affligeante à Poudlard ? Enfin bon, chacun devait bien avoir droit à son petit plaisir et la jeune sorcière se rendit instantanément compte qu'elle sortait légèrement du contexte avec ce genre de réflexions. Les escaliers s'arrêtèrent, ce qui sembla être le signal pour Joséphine de reprendre la parole :

- Sinon la restaurer je suis obligée ? Je peux en faire une autre si tu veux… Une plus gaie… Enfin… moins… Oh peut importe …

*Oui peu importe ... Elle commence à comprendre comment ça marche dans cet établissement.*

C'est alors qu'arriva le moment le plus gênant pour la demoiselle, qui entreprit d'aller rechercher son sac resté près de Peter, puisque, ses lacets étant défaits, elle s'étala devant lui en beauté. Sa mâchoire avait du entrer en contact avec une marche, cela devait faire horriblement mal. Bien que dans l'exercice de ses fonctions il était implacable, Peter n'en restait pas moins un grand gentleman, soucieux de la gente féminine. Il se précipita donc dans un grand élan de réflexe pour secourir la jeune fille et l'aider à se redresser :

- Oulala, ça va ? Tu ne t'es pas fait mal ?
Revenir en haut Aller en bas
Josephine Campbell
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Les escaliers n'en font qu'à leur tête

Message par : Josephine Campbell, Lun 21 Nov 2016 - 17:49


Si elle s’était fait mal. Pas de jambe ou de bras de cassé mais quand même. Son menton la chauffait. Elle passa sa main dessus et regarda ses doigts. Du sang. Elle se mit assise et tendit le bras pour saisir son sac.

- Ca va merci.

Elle plongea la main dans sa besace et en retira difficilement un mouchoir. Quel fourre-tout ce truc… Elle avait remarqué que Mr Sermon avait eu tout de même l’air de s’inquiéter et s’était précipité vers elle. Finalement, il n’est peut être pas aussi crétin. Elle fit ses lacets, parce que inutile de réitérer.

- Je suis tête en l’air…

Elle plaça le mouchoir sur son menton. Elle remerciait intérieurement le jeune homme de ne pas se moquer d’elle. Et pourtant il en avait l’occasion. Elle leva les yeux vers lui gênée.

- Bon… et bien maintenant que je me suis ridiculisée gratuitement, les dix points en moins sont toujours d’actualité ?

Elle eu un petit rictus à la fin de phrase. Elle se moquait elle-même de ce qu’elle venait de lui dire. Sa chute et les points en moins n’avaient aucun rapport. Mais bon… qui ne tente rien n’a rien. Elle sentit sa tête tourner. Elle ferma un instant les yeux, puis fouilla dans son sac afin d’en retirer un paquet de chocoballes. Quelque chose de sucré… Cela prit quelque secondes. Oui parce que le sac de Jo était à son image. Désordonné!

- T’en veux ?

Elle n'essayait même pas de l'acheter. C'était sorti de bon cœur. Et puis c'était de sa faute, elle s'était fait prendre comme une bleue. Mais c'était une bleue, c'était la première fois qu'elle faisait de l'embellissement clandestin. La prochaine fois... non pas de prochaine fois...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Peter McKinnon
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Les escaliers n'en font qu'à leur tête

Message par : Peter McKinnon, Mar 22 Nov 2016 - 10:42


La malheureuse gryffondor saignait du menton, ça n'était vraiment pas son jour, décidément ! Enfin, ce n'était certainement pas cet incident qui allait émouvoir Peter, lorsqu'il s'agissait du règlement ou de l'Ecole, il était en pierre. Manifestement, Joséphine n'avait pas besoin d'aide. Elle sortit un mouchoir de son sac pour s'essuyer le menton qui saignait légèrement.

- Je suis tête en l’air…

*Ah ça, on aurait bien pu le dire tout seul ...*

Après avoir refait ses lacets, elle reprit sur un ton plus drôle :

- Bon … et bien maintenant que je me suis ridiculisée gratuitement, les dix points en moins sont toujours d’actualité ?

Cela eut le mérite de faire sourire Peter. Elle avait de l'esprit finalement ! Dommage qu'elle ne s'en soit pas servi pour se défendre lorsqu'il lui avait donné l'occasion de s'expliquer ... Elle profita du fait qu'elle était à coté de son sac pour en tirer un paquet de bonbons, des chocoballes. Et ... elle lui en proposa !

- T’en veux ?

L'estomac de Peter criait famine ! Mais c'était plus signe qu'il devait se rendre au diner qu'annonciateur d'une goinfrerie aux chocoballes. De toutes façons, il devait décliner, comment pouvait-on prendre au sérieux un préfet qui, après avoir retiré des points à un élève, mange avec lui des friandises ?

- Oh ... Non merci, c'est gentil ! Je n'ai pas encore dîner. D'ailleurs, je vais y aller. Ca me permettra de jeter un coup d'oeil à tes exhibitionnistes !
Revenir en haut Aller en bas
Josephine Campbell
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Les escaliers n'en font qu'à leur tête

Message par : Josephine Campbell, Mar 22 Nov 2016 - 17:49


Un sourire ?!! Bon c’est sure pas de quoi s’en venter parce que pour y arriver elle venait de passer par la case « moins 10 points pour Gryffondor ». Mais bon Joséphine était tout de même un petit peu fier d’elle.
Ce n’était pas quelqu’un de rancunier et elle savait reconnaître quand elle avait eu tort. De plus, ce n’était pas dans sa nature d’avoir une dent contre quelqu’un, à moins bien sure de dépasser les bornes.

- Oh ... Non merci, c'est gentil ! Je n'ai pas encore dîner. D'ailleurs, je vais y aller. Ça me permettra de jeter un coup d’œil à tes exhibitionnistes !

Elle aussi n’avait pas encore dîné. Mais elle s’était promis de terminer le prochain chapitre d’arithmancie avant d’y aller. De tout évidence, leurs  chemins allaient se séparer ici. Il allait voir les deux sangsues en bas… Dans son énervement, elle les avait débinés, et ils n’avaient rien demandés… Elle prit un air faussement choqué.

- Quoi ? Tu vas aller te rincer l’œil ?! Toi, un préfet qui doit montrer l’exemple ?!

Elle avait prononcé ses paroles assez fort pour prévenir les tourtereaux qu’ils n’étaient pas seul et que éventuellement qu’il serait préférable pour eux de décamper de là. Un sourire s’était dessiné sur ses lèvres, un sourire qui voulait dire «  Ben quoi ? Tu crois tout de même pas que je supporte l’idée d’être ton indic là ». Puis elle se pencha par dessus la rambarde.

-De toute façon, ils ne sont plus là…
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Peter McKinnon
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Les escaliers n'en font qu'à leur tête

Message par : Peter McKinnon, Mar 22 Nov 2016 - 18:02


- Quoi ? Tu vas aller te rincer l’œil ?! Toi, un préfet qui doit montrer l’exemple ?!

Joséphine avait dit cela bien fort et sur le ton de l'humour. De toutes façons, en passant devant un couple en pleine "séance de confidence", Peter ne pouvait fermer les yeux, le Directeur Kholov tenait à ce que son Ecole conserve un certain standing. Après avoir souri de sa plaisanterie, elle se pencha par dessus la rambarde avant de s'exclamer :

- De toute façon, ils ne sont plus là …

Elle devait avoir déjà culpabilisé d'avoir vendu les âmes de deux pauvres innocents pour sauver la sienne. Elle ne se rendait probablement pas compte que tôt où tard on leur tomberait sur le rable à eux aussi. Peter la gratifia d'un grand sourire. Qu'ils ne soient plus là ou pas ne changeait rien pour lui, au moins il allait manger plus vite !

- Je verrai bien ça qu'en j'y serai. Au pire t'auras fait une bonne action ! T'en fais pas, dans cette école on n'a rien contre la délation.

Sur ce, il réajusta son sac sur son épaule et commença à descendre les marches.
Revenir en haut Aller en bas
Josephine Campbell
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Les escaliers n'en font qu'à leur tête

Message par : Josephine Campbell, Mar 22 Nov 2016 - 18:42


- Je verrai bien ça qu'en j'y serai. Au pire t'auras fait une bonne action ! T'en fais pas, dans cette école on n'a rien contre la délation.

Rien contre la délation ? Et bien elle justement elle avait un problème avec ça. Se rendait-il compte de ce qu’il venait de dire ? Elle, elle n’aimait pas les balances et elle n’aimait pas non plus les personnes qui pouvaient penser comme ça. Et il avait dit cela de façon tellement naturelle que cela énervait encore plus Jo.

Et lui, là il descend les marches tranquillement, s’en va comme si de rien n’était. Ça y est… il l’avait énervée. Il ne pouvait pas partir comme ça.

-Eh Monsieur le préfet parfait? Il t’est jamais arrivé de faire quelque chose d’interdit ?

Elle croisait ses bras et le regardait d’un air de défit. Elle n’attendit pas sa réponse :

-Ben tu devrais, ça te dériderait.

Sur cela, elle lui tourna le dos et entrepris de ramasser ses affaires éparpillées un peu partout sur les marches d’escalier. Il l’avait énervée ce lutin de Cornouailles à balancer ça. Il ferait mieux de le manger son règlement de l’école et de s’étouffer avec. Crétin.

Bon s’est sure, elle n’avait pas exprimé le fond sa pensée. Et heureusement… Parce rien qu’avec ce qu’elle venait de dire, elle n’était pas loin de se reprendre encore un « moins X points pour Gryffondor ».
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Peter McKinnon
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Les escaliers n'en font qu'à leur tête

Message par : Peter McKinnon, Mar 22 Nov 2016 - 19:12


Peter espérait bien qu'avec sa petite dernière phrase, il allait réussir à énerver la gryffondor. Apparemment il y était arrivé ! C'était fou à quel point les gens détestaient la délation, Peter, lui s'en moquait éperdument ! Ce qui le dégoutait, c'était le fait de traiter différemment deux êtres humains, et c'était bien pour cela qu'il aimait son job de préfet au final, il corrigeait des inégalités réglementaires en quelques sortes ...

- Eh Monsieur le préfet parfait? Il t’est jamais arrivé de faire quelque chose d’interdit ? Ben tu devrais, ça te dériderait.

*Oh ma pauvre, si tu savais ...*

Bien sur que oui, Peter avait enfreint le règlement, et plusieurs fois ! Chacun devait bien enfreindre ses principes ... et puis, qu'est-ce qu'il n'aurait pas fait pour une fille ou pour de l'argent. Oui voilà, la hiérarchie des valeurs chez Peter c'était ça : 1. les filles, 2. l'argent, 3. le règlement. Et elle qui prenait des airs d'intrépide ...

Le jeune préfet ne prit même pas la peine de répondre. A la place, il se retourna et décocha à Joséphine un sourire en coin comme ultime bravade. Ensuite, il finit de descendre les marches, tout cela lui avait donné faim !


Fin du RP
Revenir en haut Aller en bas
Asteria Rosier
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Les escaliers n'en font qu'à leur tête

Message par : Asteria Rosier, Ven 6 Jan 2017 - 18:02


RP avec  Elizabeth Goodlynch



Enfin! Le cours de potion, aussi désastreux que les autres, venait enfin de se terminer! Asteria avait encore raté sa potion. Elle commençait à en avoir l'habitude. Il n'y avait qu'en Astronomie et en Vol qu'elle y arrivait. Astronomie parce qu'elle dévorait des bouquins dessus depuis toute petite, et vol parce que ses parents l'avaient mise sur un balais avant même qu'elle ne sache courir. Elle devait ensuite aller en métamorphose. Ça aussi c'était quelque chose. Mais aujourd'hui Asteria n'était pas d'humeur morose, elle était heureuse de tout. Même son absence plus ou moins totale de magie n'arrêtait sa bonne humeur. Tant mieux, que cela dure.

Elle avait reçu le matin un hibou de ses parents, avec une photo de sa famille devant leur petite maison de bois. Elle se souvenait de quand ils avaient pris cette photo, quelques jours après qu'elle ait reçu sa lettre pour Poudlard. Elle l'avait serré contre son coeur, et cela lui avait fait du bien. Revoir le visage magnifique et élégant de sa mère, celui de son père, heureux et dans la lune, son grand frère, droit et fier, sa petite soeur, ses longs cheveux bruns en bataille, les deux petits, l'un aux cheveux aussi bruns sa soeur, souriant de son sourire édenté d'enfant de 5ans, l'autre, ses petits cheveux roux et bouclés tombant sur ses grosses joues de bébé. Et il y avait elle, montrant sa lettre d'admission à l'objectif, un grand sourire au lèvre, ses yeux vairons pétillant de joie. Qu'elle avait été heureuse ce jour-là.

Elle marchait tranquillement vers son prochain cours, du moins c'est ce qu'elle pensait, quand elle regarda autour d'elle. Non, elle n'était pas sur le bon chemin. Elle emprunta les escaliers à sa droite, oubliant soudainement qu'ils avaient la bougeotte. Ne sachant absolument pas où elle était, elle s'assit sur une marche pour réfléchir un instant et essayer de se situer dans le château.
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Goodlynch
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Les escaliers n'en font qu'à leur tête

Message par : Elizabeth Goodlynch, Sam 7 Jan 2017 - 16:24


Le cours de vol venait de se terminer, un peu en avance. Heureusement pour Elizabeth d'ailleurs car elle avait oublié de prendre son livre pour le cours suivant. Elle n'allait donc pas devoir courir pour aller le récupérer tout en haut de la tour Serdaigle où se trouvaient les dortoirs.
Elle avait la moue un peu boudeuse car pour une fois, elle avait eu du mal à réussir les exercices. Durant le cours, elle avait mis une bonne dizaine de minutes avant que son balai ne daigne lui venir dans les mains et elle ne s'était pas élevée plus de quelques centimètres au-dessus du sol, ce qui était assez nul par rapport aux autres élèves.
Malgré ça, elle chassa les pensées négatives de son esprit avec la conviction qu'elle ferait mieux la prochaine fois. Après tout, ce n'était que la première fois qu'elle enfourchait un balai magique et l'expérience avait été très enrichissante.
Elle entreprit donc de monter la volée d'escalier pour se rendre dans la salle commune et récupérer le manuel scolaire.

Le cours qu'elle devait avoir se passait avec les Serpentard et c'était un cours de métamorphose. Elle était impatience de mettre en pratique le peu qu'elle avait déjà pu lire à l'avance dans son livre scolaire. Elle commençait à redescendre lorsqu'une petite douleur lui piqua dans la main. Une écharde du vieux balai emprunté à l'école était venue se planter dans sa paume, qui rougeoyait à présent. Sachant qu'elle avait le temps, elle s'arrêta au milieu de l'escalier pour essayer de l'enlever quand soudain, l'escalier commença à se mouvoir.


*Les escaliers n'en font qu'à leur tête, j'avais oublié* pensa-t-elle.

Elle garda son calme et essaya de repérer où l'escalier avait fini sa course. Pensant être sûr du chemin, elle se mit en marche mais pas de chance ; ce n'était pas le bon. Elle tourna ainsi pendant 5 minutes, essayant tant bien que mal de trouver une sortie à ce labyrinthe d'escaliers.
Elle allait perdre espoir d'arriver à son cours à l'heure quand soudain elle aperçut une autre élève, assise sur l'escalier qui semblait réfléchir à quelque chose. Par chance, son morceau d'escalier rejoignit le sien et elle la salua pour lui demander de l'aide. A première vue, elle avait le même âge qu'elle.


-Coucou ! J'ai eu le malheur de perdre mon chemin dans ses escaliers de malheurs. Tu ne pourrais pas m'indiquer le chemin pour aller au cours de métamorphose par hasard ?
Revenir en haut Aller en bas
Asteria Rosier
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Les escaliers n'en font qu'à leur tête

Message par : Asteria Rosier, Dim 8 Jan 2017 - 19:38


Asteria réfléchissait. Pourquoi ne s'était-elle pas contenteée de suivre ses camarades serpentards à la fin du cours? Elle essayait de se rappeler où se déroulait le cours de métamorphose, imaginant une carte de Poudlard dans sa tête. Mais cela ne marchait pas. Fichue mémoire.  Pourquoi n'était-elle pas tout simplement restée avec Galway? Entendant des pas, elle leva la tête. Sur un bout d'escalier qui venait de rejoindre le sien se trouvait une fille qui devait à peu près avoir son âge. Elle était blonde, au visage fin et pâle. Ses yeux bleus regardait Asteria et quand elle se trouva face à elle elle lui dit:

_Coucou ! J'ai eu le malheur de perdre mon chemin dans ces escaliers de malheurs. Tu ne pourrais pas m'indiquer le chemin pour aller au cours de métamorphose par hasard ?

La rouquine lui sourit. Elle devait être une première année perdue, comme elle. Vu le blason bleu sur sa robe, elle était à Serdaigle. Et si elle se souvenait bien, elle avait métamorphose avec les serdaigles.

_ Bonjour! Je ... Je... moi aussi je suis perdue.


Elle fit une pause. Pourquoi est-ce qu'elle bégayait à chaque fois qu'elle parlait à des inconnus? Elle sentit le rouge lui monter aux joues, cette sensation de châleur si désagréable. En plus avec sa peau de rousse bien pâle ce n'était pas un léger rouge mignon, mais plutôt un rouge tomate. Oui, c'était le mot, elle se transformait en tomate. Elle baissa la tête, mal à l'aise, et regarda ses chaussettes, l'une verte à pois argents, l'autre bleue. Puis, elle respira un grand coup, se leva et planta ses yeux vairons dans ceux de son interlocutrice.

_ Je vais aussi en cours de... de métamorphose. On... on a... cours ensemble je pense, 1ère année?


Asteria lui tendit la main et dit courageusement:

_ Je m'appelle Asteria, et toi?

Maintenant elle n'espérait plus qu'une chose, que la fille lui serre la main en retour, qu'elle ne l'ignore pas. Elle regrettait déjà son geste.
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Goodlynch
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Les escaliers n'en font qu'à leur tête

Message par : Elizabeth Goodlynch, Lun 9 Jan 2017 - 21:32


Lorsque la jeune élève de serpentard, reconnaissable à la couleur verte et argent de sa cravate, tendit la main en se présentant, Elizabeth n'hésita pas une seconde avant de la lui serrer pour se présenter à son tour. C'était assez drôle d'ailleurs car tout ça paraissait si formel pour deux jeunes étudiantes de 11 ans. Elle lui sourit.

-Je suis Elizabeth, enchantée, répondit-elle à sa nouvelle rencontre. Et je vais effectivement au cours de métamorphose !

C'était plutôt pas mal,Elizabeth avait rencontré quelqu'un qui allait au même endroit qu'elle mais surtout, qui était aussi perdue qu'elle.
Mais pourquoi diable n'y avait-il pas de carte de ce maudit château ? À ce moment, l'élève née-moldue regretta un tantinet son ancienne école. Beaucoup plus petite, il n'y avait pas autant de classes et surtout, qu'un seul étage ! Impossible de s'y perdre comme ici, où même les escaliers voulaient vous faire perdre votre temps.

-Tu as une idée de comment s'y retrouver un minimum ? Ajouta-t-elle.

Elle regarda autours. « Comment s'y retrouver ? », avec plus de 100 escaliers au moins c'était mission impossible ! Et puis avec un peu de chance, ils bougeraient encore au mauvais moment. Et ça en faisait des marches avant d'arriver au cours.
Elizabeth s'inquiéta aussi de savoir ce que le professeur allait dire quant à leur retard. Ayant des caractéristiques qui représentaient très bien sa maison, elle n'avait aucune envie de rater le début de la leçon, qui en plus était l'occasion rêver d'utiliser une fois de plus sa baguette magique.
Revenir en haut Aller en bas
Asteria Rosier
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Les escaliers n'en font qu'à leur tête

Message par : Asteria Rosier, Jeu 12 Jan 2017 - 18:48


-Je suis Elizabeth, enchantée. Et je vais effectivement au cours de métamorphose !

Et au grand soulagement d'Asteria, elle lui serra la main en souriant. Pas de chance par contre, elle était perdue aussi, ce qui voulait dire qu'elles n'allaient pas trouver la salle rapidement, et donc être potentiellement en retard!

-Tu as une idée de comment s'y retrouver un minimum ? Ajouta Elizabeth.

Asteria réfléchit. Le cours devait être au 1er étage. Oui, ça semblait être un bon endroit!

_ Je... Je non... euh...  Non je ne sais pas. Enfin j'imagine que le cours doit être au 1er.


Elle sourit à Elizabeth pour essayer de cacher son embarras. Ses joues devaient encore être rouges, mais elle réussissait petit à petit à parler normalement, sans bégailler. La prochaine phrase serait la bonne. Elle n'avait pas à être intimider, la blonde avait son âge et semblait plus petite qu'elle. Elle se demandait si elle était d'une famille de sorciers, de moldus ou des deux. Non pas que la pureté du sang soit important pour elle, loin de là! Mais Asteria se posait toujours des questions sur tout. Avait-elle des frères et soeurs? Quand et comment avait-elle appris qu'elle était une sorcière, comment était sa baguette... Mais jamais elle ne poserait des questions, surtout alors qu'elles ne se connaissaient pas. Elle aimait juste faire des spéculations sur tout et rien. D'après elle, elle était fille unique. Famille aisée et parents aimant. Ils la poussent légèrement pour qu'elle réussisse, mais elle a des facilités. Ils habitent une petite maison en banlieue d'une grande ville, Londres, par exemple. Oui, Elizabeth est un prénom à connotation anglaise. Pour son sang, elle ne savait pas, et n'arrivait pas à déterminer. Elle pouvait très bien être sang-pur et se perdre à Poudlard, vu que c'était son propre cas.

Se souvenant qu'elle n'était pas seule, mais accompagnée d'Elizabeth, elle mit fin à ses réflexions.

_ Je pense que ... que nous dev... devrions descendre.

Et voila, encore ce bégaiement! Se souvenant de pourquoi elle s'était perdue, elle ajouta en rigolant:

_ Et faisons attention aux escaliers, ils sont farceurs!

Puis, elle commença à descendre les escaliers. Trouver la salle ne devait pas être si compliqué que ça, surtout à deux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Les escaliers n'en font qu'à leur tête

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 4 sur 6

 Les escaliers n'en font qu'à leur tête

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.