AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Soins aux Créatures Magiques
Page 3 sur 9
Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Kyara Blanchet
Fondatrice AdjointeHarryPotter2005
Fondatrice Adjointe
HarryPotter2005

Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques

Message par : Kyara Blanchet, Jeu 27 Aoû 2015 - 18:34


Croisant ses mains, Kyara ne quittait pas la classe du regard. Dire qu'il y avait quelques années, c'était elle qui était de l'autre côté. Elle n'était pas du genre à papoter avec ses camarades. Généralement, la Française était contre la fenêtre, elle regardait l'extérieur plutôt que la salle. A présent, elle était face aux élèves, écoutant les discussions. Attendant le début du cours pour se faire entendre.

- Bonjour Miss. Je peux finir de manger ma pomme avant le commencement du cours ?

C'était Asya, une serdaigle qui venait de poser la question. Kyara hocha la tête avant que la demoiselle ne se tourne pour regarder où elle allait s'installer. Récupérant sa plume, la Française la trempa une nouvelle fois dans son encrier avant de cocher la présence de la nouvelle venue. Quelques minutes après Emily arriva. Saluant Kyara, elle alla s'installer sans hésiter. Cochant son nom, la brune regarda sa montre au moment où la cloche sonna. Il y avait deux retardataires, tant pis pour eux, ils allaient rater le début du cours.

Finalement, la Française n'avait pas envie de voir les animaux faire n'importe quoi, pas pour le moment. Se levant, elle fit apparaître des cages sur les tables des élèves, sauf pour ceux en ayant déjà une. Cela sembla suffire à captiver la classe et les bavardages cessèrent.

- Bonjour à toutes et à tous. Avant de commencer le cours, je vais vous demander de bien vouloir mettre vos animaux dans les cages. Il n'y a pas d'exception, même si vous m'assurez qu'il se comporte bien, cela reste un animal et c'est imprévisible. Je ne veux voir sur vos tables que vos affaires, pas de nourriture, ni de boisson. Marquant une pause, Kyara attendit que cela soit fait avant de reprendre. Bien, vous allez passer au tableau pour nous présenter l'animal vous accompagnant. Depuis combien de temps vous l'avez et quelle relation vous avez. Pour ceux n'en ayant pas, si vous avez un animal chez vous que vous n'avez pas pu ramener à Poudlard et que vous voulez nous présenter, vous pouvez aussi aller au tableau ! Ce n'est pas obligatoire de participer, mais vous ne ferez pas gagner de points.

Kyara savait que les élèves n'aimaient généralement pas se mettre sur le devant de la scène. Elle aurait pu demander qu'ils le fassent depuis leur siège, mais c'était trop facile. C'était un effort à faire, la professeure de soins aux créatures magiques le faisait aussi à chaque fois qu'elle donnait cours. Oui, c'était son métier, mais ce n'était pas pour autant que c'était facile à faire.


[Hrpg : Bonjour ! Vous avez une semaine pour poster votre réponse Smile Bons rp !]
Revenir en haut Aller en bas
Merry K. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques

Message par : Merry K. Harper, Jeu 27 Aoû 2015 - 18:52


Merry était entrée à la hâte dans la salle de cours accompagnée de sa petite furette et avait à peine chuchoté un bonjour à sa professeur, qui l'avait d'ailleurs reprises à ce sujet. Ne faisant aucune remarque pour la contredire, la jeune Harper était allée s'asseoir pour sortir ses affaires de classe, ainsi qu'un sachet de friandises pour que sa furette ne fasse aucune bêtise. En attendant le début du cours, la rouquine lui en donna une, et c'est exactement à ce moment que leur professeur fit apparaître des cages sur leur table, prenant la parole par la suite.

- Bonjour à toutes et à tous. Avant de commencer le cours, je vais vous demander de bien vouloir mettre vos animaux dans les cages. Il n'y a pas d'exception, même si vous m'assurez qu'il se comporte bien, cela reste un animal et c'est imprévisible. Je ne veux voir sur vos tables que vos affaires, pas de nourriture, ni de boisson.

Trouvant ça dommage de ne pas pouvoir garder sa furette avec elle, Merry lui adressa un regard puis une caresse sur la tête avant de l'attraper et de la mettre gentiment dans sa cage, posée à côté d'elle. Elle rangea les friandises dans son sac et attendit la suite des événements. Elle pourrait toujours donner des friandises à son animal durant le cours si elle s'agitait.

-Bien, vous allez passer au tableau pour nous présenter l'animal vous accompagnant. Depuis combien de temps vous l'avez et quelle relation vous avez. Pour ceux n'en ayant pas, si vous avez un animal chez vous que vous n'avez pas pu ramener à Poudlard et que vous voulez nous présenter, vous pouvez aussi aller au tableau ! Ce n'est pas obligatoire de participer, mais vous ne ferez pas gagner de points.

C'était assez intéressant comme début de cours. Pouvoir connaitre les relations entre un animal et son maître était quelque chose que la rouquine appréciait et pouvait toujours s'en inspirer pour apprivoiser un peu plus Fripouille, bien qu'elle était déjà très satisfaite de sa relation avec elle. Elles étaient fusionnelles ce qui était quelque chose de bien étant donné que sa furette ne faisait quasiment pas de bêtises. Stressée par ce passage au tableau, Merry hésita un instant et jeta un coup d'oeil à son animal... Elle savait ce qu'elle avait à dire, il n'y avait aucune raison de s'en rendre malade. Elle prit donc son courage à deux mains et se leva, attrapant le haut de la cage dans laquelle on pouvait parfaitement voir Fripouille puis se rendit au tableau en adressant un sourire à sa professeur.

- J'ai mon furet, Fripouille, depuis presque 1 an déjà, elle a 11 mois. Quand elle était petite, elle était très peureuse et ne sortait jamais de sa cage... je l'ai apprivoisé grâce aux petites papouilles dont raffolent nos animaux. Une vraie bête à câlins. On a une relation plutôt fusionnelle avec des comportements assez identiques... on est gourmande toutes les deux, elle passe son temps à réclamer des friandises... Sinon j'aime bien l'emmener avec moi un peu partout, elle ne bouge pas de mon épaule généralement. C'est pour ça que je n'avais pas emmené de cage, je pensais qu'elle se comporterait plutôt bien. Mais elle se trouve tout aussi bien dans une cage !

Ne sachant que dire de plus, elle adressa un regard à sa professeur pour voir si elle avait quelque chose à dire, à rajouter. Puis elle alla se réinstaller à sa place en déposant la cage à côté d'elle, satisfaite de son passage au tableau.
Revenir en haut Aller en bas
Marx Rosenzwag
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques

Message par : Marx Rosenzwag, Jeu 27 Aoû 2015 - 22:07


Dubitatif face au silence de son voisin de table, Marx plongea la tête dans son sac d'où il tira son matériel de cours: une plume d'oie blanche un peu effilée, un encrier noir, de vieux parchemins jaunis, plus adaptés au dessin qu'à la prise de notes mais qu'importe! Un criterium 0.5 mm et une gomme ayant déjà bien servi vinrent clôturer ce joyeux festival écolier. Et C-P, très intéressé par cette gomme blanche, revint sur le pupitre du Rouge et Or pour la picorer. Bien qu'un peu turbulent, l'oiseau ne faisait pas un bruit.
Dans un même mouvement, des cages apparurent sur toutes les tables, ou presque, et la prof quitta son confortable fauteuil. Le Gryffondor comprit rapidement où allait en venir, et l'idée ne lui plut pas vraiment. C-P n'aimait pas trop être enfermé, surtout si ça s'éternisait. Pourtant, comme si lui aussi avait compris et ne désirait pas attirer d'ennuis à son ami, le corbeau blanc sauta dans la cage, puis se tourna pour fixer le garçon de ses petits yeux rouges.

- Bonjour à toutes et à tous. Avant de commencer le cours, je vais vous demander de bien vouloir mettre vos animaux dans les cages. Il n'y a pas d'exception, même si vous m'assurez qu'il se comporte bien, cela reste un animal et c'est imprévisible. Je ne veux voir sur vos tables que vos affaires, pas de nourriture, ni de boisson.

Marx referma donc la cage, attristé par la tournure des évènements. Même lorsque l'animal était das sa chambre, ce dernier n'était pas enfermé. Il se contentait d'un perchoir artisanalement modifié pour qu'il puisse aussi se coucher.
Pas de bouffe ni de quoi boire?! Trop stricte la Miss Blanchet! Z'allez quand même pas devoir attendre la fin du cours pour boire s'ils le voulaient? Le Polonais se ferrait un plaisir de la contrarier dès qu'il en aurait l'occasion. En tout bien tout honneur. C'est pourquoi il se dépêcha de boire un gorgé à sa bouteille avant de la poser au pied de sa chaise. A sa portée.

- Bien, vous allez passer au tableau pour nous présenter l'animal vous accompagnant. Depuis combien de temps vous l'avez et quelle relation vous avez. Pour ceux n'en ayant pas, si vous avez un animal chez vous que vous n'avez pas pu ramener à Poudlard et que vous voulez nous présenter, vous pouvez aussi aller au tableau ! Ce n'est pas obligatoire de participer, mais vous ne ferez pas gagner de points.

Oh yeah! Faire son malin devant tout le monde, se faire remarquer, voilà qui plaisait au jeune sorcier. Il en avait oublié la peine éprouvé pour ce malheureux C-P, mis sous les verrous la minute précédente. Et avec un peu de chance, certains élèves auraient des animaux originaux. Tout ça allait mettre un peu de peps à ce cours, parce qu'avec le voisin qu'il se payait, Marx n'allait pas avoir beaucoup d'autres distractions que ce défilé et le décolleté de la prof. Le garçon allait se lancer quand Merry prit place la première. Moyennant une légère grimace, le Né-Moldu se ravisa, triturant les barreaux de la cage devant lui. C-P s'était lové au centre de celle-ci. La lionne commença son discours avec un grand sourire.

- J'ai mon furet, Fripouille, depuis presque 1 an déjà, elle a 11 mois. Quand elle était petite, elle était très peureuse et ne sortait jamais de sa cage... je l'ai apprivoisé grâce aux petites papouilles dont raffolent nos animaux. Une vraie bête à câlins. On a une relation plutôt fusionnelle avec des comportements assez identiques... on est gourmande toutes les deux, elle passe son temps à réclamer des friandises... Sinon j'aime bien l'emmener avec moi un peu partout, elle ne bouge pas de mon épaule généralement. C'est pour ça que je n'avais pas emmené de cage, je pensais qu'elle se comporterait plutôt bien. Mais elle se trouve tout aussi bien dans une cage !

Un furet. Marx adorait les furet. Ces bestiaux étaient étonnant et pleins de surprises, notamment pour ce côté câlin mais aussi pour leur odeur. Le garçon comprenait bien ce que la Gryffondor voulait dire par "fusionnelle". Ce lien précieux qui pouvait lier à un animal avait une valeur inestimable pour lui. Merry avait bien de la chance. La sorcière alla se réinstaller, et à peine eu-t elle quitter le devant de la classe que Marx se leva pour la remplacer. Étant au premier rang, il récupéra sa cage qu'il posa sur le bureau du prof, bien évidence. L'oiseau s'était relevé. Le Rouge et Or jeta un coup d'œil à Miss Blanchet, puis il ouvrit la cage pour que C-P se pose sur sa main. Lui coinçant les pattes avec ses doigts, Marx retint l'animal pour l'empêcher se s'envoler, car sinon la belle brune lui aurait à son tour volait dans les plumes, et le souleva pour que tout le monde le voit. D'une voix forte et presque arrogante il entama:

- Voici Chrono-Post, ou C-P (se prononce à l'anglaise: si-pi). C'est un corbeau albinos, comme vous pouvez le voir: son plumage et sa peau sont blancs, ses yeux sont rouges. Il est avec moi depuis quelques semaines seulement, pourtant on entretient déjà une relation forte tout les deux, à ses mots, l'oiseau poussa un croassement puissant, les corbeaux sont très intelligents, et lui ne déroge pas à la règle. C-P n'est pas fan des cages, où il n'est placé que pour les voyages. Le reste du temps il est sur un perchoir, à la Volière ou encore dehors. Je lui fait parfaitement confiance, et je pense que c'est réciproque vu qu'il revient toujours. Cet oiseau est mon ami.

Le corbeau battit des ailes avant que Marx ne le replace dans la cage. Cage qu'il transporta jusqu'à son pupitre où il s'assit à son tour. Le garçon avait fixait chacun des élèves tour à tour pour capter son attention durant son petit discours. Maintenant il dévisageait Miss Blanchet, tout en se demandant quel serait le prochain à se montrer, et aussi si leur chère professeur allait leur montrer un animal à elle. Pour donner l'exemple quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Bellatrix Sarglak
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques

Message par : Bellatrix Sarglak, Jeu 27 Aoû 2015 - 23:28


Après que leur professeur ai disposé une cage sur le bureau de chaque élève possédant un animal puis annoncé que chacun devrait venir présenter son animal devant les autre, deux élèves se présentèrent. La première était une Serdaigle, Merry quelque chose, Bella ne se souvenait plus de son nom. La jeune fille avait un furet, il était tout simplement magnifique ! On avait envie de le prendre dans ses bras et de le couvrir de câlins et de baisers quand on le voyait... Son passage fut rapide et clair, ni trop, ni trop peu.
Le second à se lancer était Marx Rosenzswag, un autre griffon, Bella l'avait déjà croisé quelque fois dans les couloirs et dans la salle commune mais elle ne lui avait jamais parlé, pourtant ils étaient dans la même maison depuis six ans... Lui, avait un corbeau, un corbeau albinos. C'était la première fois que Bella en voyait, c'était assez intriguant comme animal, mais plutôt attrayant.
Quant son camarade se rassit Bella attendit un moment que quelqu'un se manifeste, mais personne ne bougea. Aussi, elle se leva et se dirigea vers Miss Blanchet. Comme elle n'avait pas d'animal avec elle elle décida de parler du chat qu'elle avait recueilli quand elle était plus petite.

- Alors, quand j'étais plus petite, je devais avoir une dizaine d'années tout au plus, j'ai trouvé un chat vers chez moi, il était tout petit et fragile. Quand je l'ai vu je l'ai tout de suite adoré, alors je l'ai pris dans mes bras et je l'ai ramené chez moi. On s'est tout de suite très bien entendu. On est très proches, il me suit partout, sauf à Poudlard. Il aime les câlins et les papouilles et surtout il adore jouer et faire des bêtises et je l'aime trop pour le disputer... C'est pour ça que je ne l'amène pas à Poudlard, il ferait trop de bêtise et se sauverait tout le temps, il aime beaucoup trop sa maison, son calme et sa tranquillité. Si je le perturbais en changeant ses repères il m'en voudrait et je pense qu'il ne serait pas heureux du tout loin de chez lui. J'en oubliais presque le plus important, il s'appelle Frost, parce qu'il est blanc et parce que je l'ai trouvé en hiver. Voilà, je crois que c'est tout... Ah oui, une dernière chose, il déteste les oiseaux.

Se sentant un peu bizarre du fait d'être au tableau sans son animal, Bella s'empressa de retourner s'asseoir au fond de la classe, non sans jeter un coup d'oeil du coté de son voisin vert et argent, puis se réinstalla dans sa position initiale attendant qu'un autre élève prenne le relais.
Revenir en haut Aller en bas
June Evans
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques

Message par : June Evans, Ven 28 Aoû 2015 - 2:56


Sans que June ne s'en rende compte, les élèves étaient déjà tous arrivés et installés. Elle se demandait combien de temps elle avait passé à rêvasser depuis son arrivée et sa petite discussion avec Alba. June observa un instant son professeur qui semblait attendre patiemment que le calme se fasse pour commencer son cours. Les derniers élèves s'installaient aux dernières places qui se trouvaient dans la salles, d'autres continuait leur conversation. Quelques minutes s'écoulèrent et elle prit enfin la parole.

- Bonjour à toutes et à tous. Avant de commencer le cours, je vais vous demander de bien vouloir mettre vos animaux dans les cages. Il n'y a pas d'exception, même si vous m'assurez qu'il se comporte bien, cela reste un animal et c'est imprévisible. Je ne veux voir sur vos tables que vos affaires, pas de nourriture, ni de boisson.

La jeune Poufsouffle caressa une dernière fois sa chouette et ouvrit la cage pour la mettre à l'intérieur. Fort heureusement, Ludy était sortie peu avant le cours et n'opposa donc aucune résistance à rentrer dans sa cage, bien que la jeune fille savait bien qu'elle détestait ça. Néanmoins, elle la remerciait de ne pas la pincer avant son bec pour protester. Bien qu'adorable, la petite chouette avait tout de même un fort caractère. Une fois tout les animaux en cage, le professeur reprit.

- Bien, vous allez passer au tableau pour nous présenter l'animal vous accompagnant. Depuis combien de temps vous l'avez et quelle relation vous avez. Pour ceux n'en ayant pas, si vous avez un animal chez vous que vous n'avez pas pu ramener à Poudlard et que vous voulez nous présenter, vous pouvez aussi aller au tableau ! Ce n'est pas obligatoire de participer, mais vous ne ferez pas gagner de points.

Aïe ! Passer au tableau devant tout les élèves... Une chose que June détestait !! Néanmoins, pour le cours, elle n'avait pas le choix, il fallait bien qu'elle présente sa chouette au reste de la classe. Après tout, il s'agissait du sujet du cours.

Merry fut la première à présenter son furet Fripouille que June trouvait trop mignon. Elle avait toujours aimé les furets et celui-ci ne faisait pas exception à la règles. Elle souriait au petit furet tout en écoutant attentivement les explications de la Gryffondor. Ensuite, vint le tour de Marx, son ami de Gryffondor, qui présenta C-P, son corbeau albinos que June connaissait déjà. En effet, celui-ci était déjà venu lui apporter les lettres que lui envoyait le Rouge et Or. Elle le trouvait adorable et Marx avait raison, il était doté d'une grande intelligence. Seul Marx pouvait avoir un animal tel que celui-ci, ce qui fit sourire de nouveau la jeune fille.
La troisième élèves à passer était encore une Gryffondor, mais cette fois-ci, June ne la connaissait pas. Elle n'avait aucun animal avec elle et parla de son petit chat. Un chat qui apparemment aimait s'amuser et casser les chose.

June se décida à se lever pour présenter son animal à elle. Elle n'aimait pas parler devant autant de monde, alors autant le faire le plus tôt possible.

- Alors, moi je vais tout simplement vous présenter ma chouette Ludy. C'est une chouette Harfang des neiges que j'ai depuis plusieurs semaines déjà. À peine entrée au Halles Magiques que je suis tombée sur elle et ça a été un genre de coup de foudre, si je puis dire. En me voyant, elle s'est mise à gigoter dans sa cage comme si elle m'attendait et s'est montrée très affectueuse avec moi lorsque je l'ai caressée à travers sa cage. Je n'ai donc pas hésité bien longtemps ! On a une très bonne entente et ça me plaît beaucoup de l'avoir à mes côtés. Malgré tout, elle a quand même un fort caractère et peut se vexé à la moindre contrariété. Si je ne la sors pas quand elle le souhaite par exemple. Il lui arrive parfois de me montrer son mécontentement en me pinçant sans pour autant désirer me faire mal, puisque jusqu'à maintenant, je n'ai rien senti ! En bref, je suis très heureuse de l'avoir trouvé !

La jeune sorcière adressa un dernier sourire aux autres élèves ainsi qu'au professeur puis retourna s'asseoir, soulagée d'avoir réussir à s'adresser aux autres sans bafouiller. Elle était même plutôt fière d'elle et parvenait de plus en plus à surmonter sa timidité, ce qui était plutôt bon signe. Elle attendit avec hâte que les autres élèves présentent leurs animaux.

Revenir en haut Aller en bas
Bartholomeus Minnia
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques

Message par : Bartholomeus Minnia, Ven 28 Aoû 2015 - 12:27


    Lorsque la cage apparaissait, Bartholomeus avait un violent geste de recul. Pas de la peur, plus de la surprise comme si quelqu'un venait lui crier subitement au visage mais heureusement pour lui, le geste secouait un peu le serpent qui ondulait gracieusement pour garder l'équilibre, s'accommodant aux gestes de son propriété sans réellement y prendre garde. Tant mieux, me diriez-vous.

    Ce qui apportait l'étrangeté dans le cœur du Serpentard, c'était la joie d'entendre un compliment de la part de sa voisine alors que son cœur battait assez fort à cause de la petite frayeur qui avait été presque simultanée. Un mélange de sentiments parfois décrits comme opposés qui au final n'avait pas fait grand dégât, mis à part à l'estime du borgne qui toussait pour faire mine que rien ne s'était produit. C'était qu'il aimait son apparence toute en retenue, bien que chez les autres l'élégance et la politesse se confondaient avec la timidité ou bien, une introversion handicapante. Question d'éducation.

    Mademoiselle Blanchet quant à elle offrait ses consignes avec autorité et douceur, assez bien du point de vue du demi-aveugle qui supposait qu'ainsi, il n'y aurait pas de rebellions ou ce genre de choses chez les élèves plus turbulents tout en faisant bien passer le message simple qui était le sien. Même si Tova n'aimait pas être enfermée, souvent elle le subissait en s'en rendant compte seulement lorsqu'elle voulait partir en balade et doucement, le sorcier la lovait dans ses mains pour l'allonger dans cette prison aux barres de fer très rapprochées, surement pour éviter que l'animal aussi fin soit-il puisse s'enfuir si l'envie l'en prenait. Un point positif de ce genre de dispositif, bien qu'il était peu esthétique et de l'avis de Bartholomeus plus stressant pour sa bête, une cage était bien plus légère qu'un vivarium et après tout, de tous temps les Hommes avaient enfermés des reptiles et pas toujours dans des boites de verre.

    Maintenant, son avis sur le fait de passer devant tout le monde? De l'appréhension vue que comme lui pouvait haïr les chouettes, d'autres craignaient les animaux à écailles mais bon, puisque ceux-ci allaient surement se faire un plaisir d'effrayer le russe avec leurs horreurs de compagnie, pourquoi ne leur rendrait-il pas la pareille? En plus, certains points devaient être éclaircis pour les ignorants dans la pièce car souvent, des petites plaisanteries sortaient d'ici et là et avaient le don d'agacer cet hybride qui ne le faisait que rarement remarquer. Bonne surprise cependant, le première élève, ou plutôt la première, présentait un furet nommé Fripouille et au nom, le maléficien haussait un sourcil face à cet amour trop sincère entre les deux entités mais fallait-il le dire, l'aspect de cette boule de poil attendrissait et il était vrai que malgré les apparences, le russe avait sa sensibilité et ses affinités particulières. Ainsi appréciait-il l'animal à sa juste valeur ou même un peu plus.

    Le second par contre devait faire parte des rebelles qui énervaient le russe. Avec le sourcil haussé, Bartholomeus estimait la relation complémentaire si le corbeau était si intelligent et Merlin savait comment ceux-ci pouvaient l'être. Dans des livres sur le sujet, le russe avait ainsi étudié brièvement le chant de ces oiseaux particuliers et s'amusait à interpréter ceux qui lui vrillaient les tympans et C-P n'était que plus beau, mis en valeur à côté de Marx qui devait manquer de charisme surement à cause de sa maison... A moins que son comportement trop audacieux ait touché cet élève qu'il devait tenté de captiver au fond de la classe et qui au final, regardait son serpent dans sa cage comme pour narguer le Gryffondor et tout ça, à cause d'un ton dans sa voix qui l'avait déplu.

    Quelle ne fut pas sa surprise lorsque sa voisine se levait pour parler de son passé, ou plutôt de la rencontre avec un certain Snow et le tableau semblait attachant, c'était ce que l'esprit rationnel du vert et argent se disait en restant calme et en inclinant un peu la tête vers Bella à son retour après avoir croisé son regard en guise de félicitations pour cet exposé intéressant, d'autant plus qu'elle n'avait pas le "matériel" sous la main ce qui n'avait heureusement pas empêché une bonne visualisation de sa petite canaille à poils.

    La dernière était une Poufsouffle et connaissant l'excentricité des gens venant de là, le borgne joignait ses doigts et s'enfonçait un peu dans sa chaise en s'attendant à une bonne surprise. Tout faux! Bartholomeus s'enfonçait juste sur son support en distinguant quasiment son Epouvantard qui avait un mauvais caractère, chose que Ludy représentait à moitié vue qu'elle, au moins, n'avait pas à l'esprit de blesser lorsqu'elle pinçait. Le jeune homme prenait de longues et silencieuses inspirations, baissant les yeux de crainte en se concentrant sur la voix chantante de la britannique. Juste des plumes ne pouvant pas le blesser... Il fallait respirer et se redressait, prendre sa cage une fois June assise et c'était avec une démarche maladroite, boitant parce que le russe appuyait la cage qu'il tenait avec un bras sur sa hanche, qu'il finissait devant ses confrères et hésitait à poser la cage sur les bancs au premier rang. Non, par préférence, Bartholomeus prenait la cage à deux mains et la soulevait un peu, presque au niveau de son œil unique pour se concentrer sur Tova plutôt que sur cette petite foule qui pouvait aussi la mettre dans l'embarras, bien qu'on ne puisse pas parler de phobie ici mais bel et bien de timidité cette fois-ci.

    Mais il y avait trop de choses à dire, donc l'élève tenterait d'être concret et pas trop sec.

      - Je vous p'lésente Tova. Il s'agit d'une couleuv'le ve'lte ou pour ceux qui préfè'lent m'entend'le parler une aut'le langue que la vôt'le, une Opheod'lys ve'lnalis. Elle m'accompagne depuis peu ca'l j'ai longtemps lechigné à avoi'l ce gen'le de compagnie à mes côtés et comme vous l'au'lez peut-être lemarqué, je ne pa'lle pas de "mon" animal. Il ne s'agit pas d'une c'léature que l'on éduque comme un chien, que l'on peut assagi'l comme un chat mais n'ayez pas peu'l car si Salaza'l Se'lpenta'ld a p'lis cet animal comme emblème, c'est en pa'ltie ca'l il s'agit de la plus sage de toutes les c'léatu'les. Au même tit'le, le Lion est l'animal le plus cou'lageux, le Blai'leau est quant à lui une c'léature ma foi plus paisible mais qui est un adve'lsaire plus que ledoutable une fois p'lovoqué et quant à l'Aigle, je ne vous oublie pas, che'ls Se'ldaigles, votre emblème lep'lésente l'animal volant le plus haut dans les cieux. Dooonc... Me'lci de ne pas imaginer Tova comme un monst'le sans âme et de ne plus tenter de la captu'ler lorsqu'elle se balade aux ja'ldins ou bien, d'essayer de di'le à vos volatiles d'aller la pico'ler.

      Notre lelation est j'estime celle de deux amis ou de deux collacatai'les dans une même maison, il n'y a ni maît'le ni esclave. Je la p'lotège et la loge, la considè'le presque comme mon enfant. Sans êt'le gentille dans le sens que vous di'liez le mot "gentil" je suppose, elle est t'lès taquine et s'acclimate t'lès bien aux do'ltoi'ls de ma maison. Pou'l ceux allant di'le à tous que j'ai un b'las couve'lt et théo'lisant des choses infâmes, sachez que ce n'est pas pour me p'lotéger de Tova, ses c'locs étant au fond de sa go'lge et assez petits, la mo'lsu'le est nette et indolo'le sauf si vous êtes quelqu'un de f'lagile. Elle ne possède pas de venin donc je pense b'liser les jambes du p'lochain qui i'la di'le à l'infi'lme'lie que cette couleuv'le plus souvent peu'leuse que menaçante a fait du mal et a fait une plaie toute infectée ca'l à savoir, aussi taquine est-elle, Tova est très p'lop'le et se nou'llit d'insectes majo'litai'lement et pas d'élève. Me'lci de m'avoi'l écouter.


    Bartholomeus s'inclinait pas la suite légèrement vers son professeure en présentant des excuses quant aux quelques menaces qu'il avait pu lancer lors de son monologue et il reprenait donc sa cage à un niveau plus habituel, encore appuyée sur sa hanche pour s'éloigner et s'asseoir calmement derrière son banc en posant l'habitacle de sa bête près du mur où quelques mouchettes allaient surement se perdre entre ses barreaux, voire des fourmis ou des araignées de passage.

Revenir en haut Aller en bas
Asya Ivanov
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques

Message par : Asya Ivanov, Ven 28 Aoû 2015 - 18:48


Après qu'Asya eut fini de manger sa pomme, elle regarda tout les élèves, dû moins les derniers arrivants puisqu'elle ne pouvait pas s'occuper d'un animal invisible, chose qui serait un peu bizarre d'ailleurs. Alors que Blanchet expliquait ce qu'il fallait faire, la gorge se serrait un peu plus lorsqu'elle prononça qu'il fallait présenter son animal. "Perte de point" *Super* se disait-elle. Comment pourrait-elle faire pour faire bonne impression si déjà elle ne faisait gagner aucun points rien qu'en présentant son animal.

Écoutant tranquillement les élèves qui passaient, elle était plus préoccupée à regarder les animaux, qu'à écouter les explications données par les élèves. Ils étaient tous si différent et adorable en même temps et elle lâcha un petit "owww" discrètement sauf qu'il résonna dans toute la pièce. Sentant directement tout les regards sur elle, Asya se tassa d'un coup sur sa chaise, rouge de honte en essayant de se cacher avec ses cheveux.

Sauf que ses cheveux sont blancs et donc attirent les regards... Quelle honte... Essayant de redevenir "normale", elle se rassoit correctement sur la chaise et s'excusant du regard envers la professeure. Elle regarda le tableau, où la personne qui s'y trouvait retourna à sa place.
Revenir en haut Aller en bas
Alba Vero
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques

Message par : Alba Vero, Ven 28 Aoû 2015 - 22:28


Ainsi elle s'appelait June. Un joli nom, ça lui plaisait. Il lui semblait qu'elle avait lu récemment un livre où l'un des personnages portait ce nom, mais elle n'était plus sûre. Elle en lisait tellement! Alba avait toujours aimé les histoires et récits divers, qu'elle dévorait sans modération. La bibliothèque de son village était rapidement devenu son refuge, un endroit où elle se sentait bien, dans son petit monde. Ça lui revenait maintenant, le personnage en question ne nommait pas June, mais Junon. Dans la mythologie grecques, c'était la femme de Jupiter, le dieu suprême. Celui-ci l'avait trompée à d'innombrables reprises, ce qui l'avait rendue jalouse au point de faire regretter amèrement aux conquêtes de son mari de lui avoir fait cet affront. Bref, il n'était peut-être pas nécessaire d'en faire part à sa comparse. La Poufsouffle suivit son regard, dirigé vers la chouette, certainement une harfang des neiges. Elle l'informa avec plaisir, contente qu'on s'intéresse à son animal.

- Merci ! Oui, c'est la première fois que j'ai l'occasion de la prendre en cours, alors j'en profite ! Elle s'appelle Ludy, je l'ai depuis quelques semaines déjà. Je l'ai acheté à la boutique d'animaux magiques, sur le Chemin de Traverse, ça faisait tellement longtemps que je voulais en avoir une ! Tu peux la toucher si tu veux, elle a un sacrée caractère, mais ne pince que lorsqu'elle a une bonne raison.

Et elle caressa la petite Ludy tendrement, lui prouvant qu'elle était bien inoffensive si on ne l'embêtait pas.. Alba tendit gentiment la main en direction de l'adorable chouette, qui la regardait avec ses petits yeux. Mais son attention se reporta sur la jeune fille, qui lui posa une question à son tour.

-Et toi alors ? Tu n'as pas apporté ton animal ?

Hé non, pas d'animal pour elle. En fait, elle s'était toujours contentée d'emprunter une chouette à gauche à droite dans son entourage lorsqu'elle devait vraiment envoyer une lettre. Parce que, n'ayant aucun autre revenu d'argent que ses parents, il lui fallait économiser pour pouvoir en acheter une à elle. Et quand on est plutôt du genre dépensière, c'est plus facile à dire qu'à faire!

Mais lorsqu'elle voulut répondre à sa camarade, la professeur prit la parole. Après avoir bien insisté sur le fait que tous les animaux devaient rester dans leur cage, elle proposa que chaque élève vienne présenter son animal ainsi qu'expliquer le lien qu'il entretient avec lui au reste de la classe. Et pour ceux en ayant un mais en dehors de Poudlard, la présentation de celui-ci tenait toujours. Et Alba en avait des animaux en Italie, des non magiques comme des magiques. Son préféré était sa jument, qu'elle avait vu naître. L'équitation faisait partie de l'une de ses passions et elle ne ratait pas une occasion de la monter. Mais franchement, elle se voyait mal parler d'un cheval devant la classe. Ou elle attendrait au moins de voir ce qu'il en était pour les autres. La première à venir au tableau fut une gryffondor qui vint leur parler de son furet, Fripouille. Celle-ci fut suivie d'un autre rouge et or et son corbeau albinos au nom de robot, puis d'une autre, toujours de la même maison, qui parla de son chat. Ils ne présentaient donc pas que des animaux magiques! Ensuite ce fut au tour de June, qui se leva pour se placer devant tout le monde avec sa petite chouette. Après la pouffsoufle, un serpentard à diction particulière leur présenta sa couleuvre, Tova. Alors qu'il regagnait sa place, un "owww" emplit la pièce. C'était une serdaigle au cheveux blanc, qui piqua un fard sous les regards de ses camardes. Pourtant, il n'y avait pas de quoi avoir honte, elle n'avait rien fait de gênant. Détournant son regard de la jeune fille, elle regarda autour d'elle, histoire de voir qui serait le prochain. Et ça aurait pu être elle. Si elle n'était pas si bien sur sa chaise, à écouter les autres. Elle n'était pas spécialement du genre à se mettre en avant. Et puis, elle considérait que c'était quelque chose de personnel, qu'elle n'avait pas vraiment envie de partager avec tout le monde. Alors, elle posa son menton dans le creux de sa main droite, attendant que quelqu'un d'autre se manifeste. Et si personne n'osait, alors peut-être qu'elle le ferait. Peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Ulysse Daiklan
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques

Message par : Ulysse Daiklan, Sam 29 Aoû 2015 - 1:01


Une fois assis, Zoran observait tour à tour ceux qui arrivaient et tentait de se distraire en regardant ce qu’il se passait dans la classe. Rapidement, un Gryffondor arrivât tout transpirant, accompagné d’un corbeau blanc sur l’épaule, et partis s’assoir près d’une Serdaigle déjà présente. Ensuite, un Serpentard visiblement de mauvaise humeurs rentrât et allât directement trouver son voisin en fond de classe d’une manière peu amicale, un semblant de dispute commençât et Zoran n’y prêtât plus attention. Trois autres Gryffondor rentrèrent à l’affilé, l’une allât s’assoir près d’un Serpentard discutât vaguement avec lui avant de finir sa nuit sur un coup de braguette, après une rousse allât s’assoir à l’autre bout de la salle et le dernier saluât tout le monde et s’assis devant.
Bon déjà, ils étaient tous plus vieux que Zoran. Est-ce que ça allait continuer comme ça longtemps ? Comme pour se moquer de lui, une Serdaigle plus âgée vînt s’assoir au premier rang, suivis d’une Serpentard, ensuite une autre Serdaigle et pour finir deux Pouffsoufle. Visiblement tout le monde était arrivé, et Zoran ferait office de Junior. Une fois que tout le monde était assis et avait sortis ses affaires, le professeur pris la parole.

« Bonjour à toutes et à tous. Avant de commencer le cours, je vais vous demander de bien vouloir mettre vos animaux dans les cages. Il n'y a pas d'exception, même si vous m'assurez qu'il se comporte bien, cela reste un animal et c'est imprévisible. Je ne veux voir sur vos tables que vos affaires, pas de nourriture, ni de boisson. »

Le monde magique était devenu tellement fou pour Zoran, qu’il n’avait même pas remarqué l’apparition des cages en face des personnes possédant des animaux. L’enfant regardait les élèves ranger leurs oiseaux et autres animaux dans leur cages, espérant qu’un jour il pourrait lui aussi ramener un petit piaf avec lui. Où un gros lion, mais il n’était pas sûr que cela soit vraiment accepté dans Poudlard. La manœuvre de rangement des animaux ne mis que quelques secondes.

« Bien, vous allez passer au tableau pour nous présenter l'animal vous accompagnant. Depuis combien de temps vous l'avez et quelle relation vous avez. Pour ceux n'en ayant pas, si vous avez un animal chez vous que vous n'avez pas pu ramener à Poudlard et que vous voulez nous présenter, vous pouvez aussi aller au tableau ! Ce n'est pas obligatoire de participer, mais vous ne ferez pas gagner de points. »

Le passage avait coupé le souffle à Zoran qui le reprit à la dernière phrase. Il n’avait pas d’animaux, donc il ne pourrait pas aller participer. Enfin, il avait bien un chien chez lui, mais ce ne devait pas être très intéressant à raconter, quoique… Si c’était vraiment le lien qui compte il en avait un pas mal.. Bon il attendrait de voir si quelqu’un parlait de ce genre d’animaux, ce serais plus simple. Pendant que le petit lion se torturait les méninges, une Gryffondor rousse se levât et allât au tableau accompagné de son furet. Apparemment il s’appelait Fripouille et aimait les câlins. C’est tout ce que Zoran retînt.
Ensuite, un autre Gryffondor pris le relais, celui avec un corbeau blanc. D’après lui il s’appelait... Chrono-post ? Sérieusement ? Mais c’est grave réducteur ! C’est comme si Zoran avait appelé son chien ‘’vachercherlababalle’’. Bref, Zoran regardait sceptiquement le maitre, mais avait trop peur pour formuler sa pensée à voix haute.
Une fois le garçon assis, ce fut une troisième Gryffondor qui se levât pour aller présenter sa bestiole. Son animal intéressait d’autant plus Zoran car elle n’était pas présente, et était simplement un chat nommé Frost. Donc il pouvait en conclure que ça ne gênerais personne s’il venait parler de son chien. Puis le professeur avait dit que cela n’apportais pas de point de rester assis, donc peut-être que d’y aller ça allait aider ?
Le temps que l’enfant mijotait, une Poufsoufle passât au tableau pour présenter sa chouette, Ludy. Mais bon, c’était un mâle donc peut-être que dire un chouette était mieux non ? Bref, elle finit et ce fut un grand qui vint présenter son serpent. L’homme tenait un discours de défenseur des serpents cependant Zoran souriait au fur et à mesure qu’il entendait l’accent du jeune homme. Zoran se concentrait pour voir à quel moment il pourrait se lancer. Un bruit d’attendrissement se fit entendre et personne n’y allait. Regardant autour de lui, Zoran pris une grand inspiration et se dirigeât vers le tableau. Les mains moites il commençait déjà à regretter de s’être lancé. Il gardait néanmoins la tête haute et l’allure fière, noble. Le tout couronné d’une charmante couleur cramoisie sur tout son visage. Il parlât en fixant une des deux tables vides.

« Bonjour heu… J’ai un chien, un Berger Australien. Il s’appelle Dragan, de couleurs bleus merle. Mes parents me l’ont offert il y a deux ans. Il a grandis avec moi, et parfois j’ai vraiment l’impression qu’on se comprend. Il est très expressif pour un chien. Au début je pensais qu’il n’allait que jouer à la balle. »

Zoran baissât piteusement sa tête en se remémorant le souvenir de son chien.

« On a un vrai lien. Je ne pourrais pas vraiment vous l’expliquer. Ça s’est déclenché un jour où j’allais pas bien. Y’avais des gens qui avaient été méchant avec moi, et pis, comme je voulais pas en parler à mon papa et ma maman, j’étais partie me réfugier dans le fond du jardin. Et au bout de quelques minutes c’est Dragan qui est venu frotter sa truffe à ma tête. Puis après il m’a fait des léchouilles de partout et depuis c’est mon ami, voilà »

Zoran fit un sourire timide à la prof et retournât à sa place. Il se sentais ridicule. Au moins il n’était pas le dernier Gryffondor à avoir participé, cela le rassurait un peu qu’un plus grand puisse rattraper ses bêtises.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques

Message par : Invité, Sam 29 Aoû 2015 - 11:56


Logan observait sa Chouette présente devant lui, d'ailleurs Mirsica le regardait aussi, pendant ce temps les élèves continuait de rentrer et la classe commençait par se remplir petit à petit. Soudain Logan a reconnu la voix de son amie de longue date, Emily venait d'entrer et rien qu'à voir son visage elle ne semblait pas de bonne humeur et vient savoir à côté de Lewis sans un bruit ni le moindre mots. Un calme impressionnant régnait entre les deux personnes et la Chouette de Logan se rapprocha de lui. Une réaction étrange de la part de Mirsica, Logan se demandait bien pourquoi la Chouette avait réagis comme ça, Mimi aurait elle lancé un vilain regard ? Alors que Logan allait prendre la parole auprès de la jeune Poufsouffle, une cage apparaît devant lui et Kyara se mit à parler. Lewis attrapa donc sa chouette et la glissa dans la cage après quoi il écouta attentivement le petit discours de Mademoiselle Blanchet.

Et bien, le début du cour n'était pas trop compliqué, il fallait passer au tableau et présenté son animal, bien que cela n'allait faire que deux, trois semaines qu'il l'avait, il devrait suffisamment avoir à dire à propos de Mirsica, qui d'ailleurs s'agita un peu dans la cage, elle n'était pas à elle et ça, la chouette le savait très bien. Pour la calmer, le Brun sortit quelques graines de sa poche et en donna à l'oiseau. Enfin il se tourna vers Emily, qui restait toujours silencieuse, il lui dit donc a voix basse.


Hey Emily, ça n'as pas l'air d'aller ? Je t'es rarement vue comme ça, qu'est-ce que tu as ?

Logan était plutôt très inquiet de voir son amie comme cela et il aimerait bien faire quelques choses pour changer cela et bien entendu la rendre de bonne humeur. Alors qu'il était concentré à parler avec Emily et à savoir ce qu'elle avait, il n'écouta absolument pas la première personne, puis vient au tour de Marx et de ses autres camarades, qu'il écouta plus attentivement, il ne voulait pas non plus se faire réprimandé par Kyara, cela serait dommage et puis il s'en voudrait d'avoir fait perdre des points à sa maison. Chacun présenta donc son animal avec bonne humeur, alors qu'un "ooow" venait du fond de la classe, Logan se retourna et observa la Serdaigle qui avait lâché ce petit cri, il eu un sourire en coin lorsqu'il la vu se cacher derrière ses cheveux blancs, puis se remit face au bureau du Professeur.

Lewis laissa donc passer ses camarades et il n'avait toujours aucune réponse de la part d'Emily. Il se dit alors qu'il serait bien de se lever et d'aller à son tour présenter son volatile à la classe, comme l'avait demandé Mademoiselle Blanchet. Il attendit donc que le Gryffondor qui était en train de parler de son chien termine et retourne à sa place avant de se lever, il attrapa la cage de Mirsica et partit en direction du bureau. Il se retourna et observa la classe, les regards tous tourner sur lui, il eu un petit sentiment de mal à l'aise, mais le faite de parler de sa chouette le mettait en confiance et il commença. En tout cas, je suis vraiment content de l'avoir.


- Bonjour, alors je vous présente Mirsica, il s'agit d'une Chouette Hulotte Dalmatienne comme vous pouvez le voir. Cela ne fait pas longtemps que je la possède, environ deux semaines, en la voyant à la Boutique d'Animaux Magiques, j'ai directement été attiré par son pelage Noir tacheté de blanc et elle semblait ravis elle aussi que je l'ai choisie, la vendeuse me l'avait à peine tendu que la Chouette avait sauté sur mon épaule. Comme cela ne fait pas longtemps que je l'ai, j'en suis encore à la dresser, mais déjà une très bonne relation c'est installé entre moi et l'animal et j'arrive à me faire comprendre d'elle petit à petit. Elle à un sacré caractère, mais elle n'est pas méchante, en tout cas pour le moment, elle n'a jamais attaqué ou pincé personne.

Logan observa Mirsica puis retourna s'asseoir à sa place, toujours à côté d'une Mimi silencieuse. Il ouvrit délicatement la petite porte de la cage pour aller caresser son animal, puis il la referma et écouta attentivement la suite des élèves et la présentation de leur animal.
Revenir en haut Aller en bas
Bellatrix Sarglak
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques

Message par : Bellatrix Sarglak, Sam 29 Aoû 2015 - 20:15


Bella' regardait passer les autres élèves un par un, chacun était différent vis à vis de son animal. Chaque relation était unique, c'était très intéressant à écouter.
Entre deux passages elle s'adressa à son voisin :

- Au fait, elle c'est Tova, mais toi, je ne sais même pas quel est ton nom... Tu ne trouves pas ça bizarre toi qu'on ne se soit jamais croisés ? Je veux dire, d'accord l'école est immense, il y a un nombre fou d'élèves mais après plus de cinq ans ici je pensais connaître plus ou moins tout le monde, mais toi, non. On ne s'est jamais parlés, je ne connais pas ton nom, je ne sais même pas en quelle année tu es, pas en première je suppose, ce serait étrange non ? Tu sors souvent ? Non, je ne pense pas. Parce que sinon on se serait déjà croisé. Et puis...

Elle s'arrêta soudain. Elle avait encore trop parlé. Elle n'était pas bavarde d'habitude mais parfois ça sortait comme ça, elle avait beaucoup de choses en tête, trop d'idées, trop de phrases qui se bousculent et qui sortent toutes en même temps. Elle avait de la chance, cette fois-ci ça voulait dire quelque chose... En général quand ça arrive, la personne en face ne comprend rien de ce qu'elle a voulu dire.

- Je suis désolée. C'est sorti tout seul. Je le contrôle pas trop, c'est comme... Je recommence, encore désolée.


Idiote, pensa-t-elle, il fallait toujours qu'elle foire quand elle rencontrait quelqu'un qu'elle appréciait. Mais elle ne l'appréciait pas d'ailleurs ! Ce jeune homme n'était pas du tout le genre de personne avec qui elle était amie habituellement... En fait elle n'avait pas vraiment d'ami donc... Après tout pourquoi pas, restons ouverts.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Bartholomeus Minnia
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques

Message par : Bartholomeus Minnia, Sam 29 Aoû 2015 - 23:30


    Il faisait calme, les voix des élèves étaient bien sûr présentes mais étrangement, elles n'étaient qu'au second plan. Plus près, des bruits désagréables de grattement sur le bois agitaient l'oreille de l'hybride dont l'œil unique se baladait discrètement sur le côté, sur sa partenaire Tova dont l'intérêt s'était aussi déplacé sur un objet mouvant dans la direction d'où les bruits venaient. Bartholomeus était les oreilles, Tova les yeux, chacun avaient des particularités qu'ils mettaient parfois aux services de l'autre. Un bref mouvement du genou qui frottait contre le dessous du banc, la sensation que quelque chose galopait sur sa jambe qu'il mettait en évidence vers la cage et un petit coup de main gantée pour virer l'araignée qui tombait lourdement sur la cage, une patte ou deux attrapées par Tova qui tirait l'octopode entre les barreaux. Ca le tuerait mais au moins, la couleuvre aurait de quoi grignoter, de plus que ces petites bébêtes étaient assez résistantes et le serpent savait comment faire pour blesser sans tuer justement, fine, délicate et précise Tova. Une créature sage et taquine, mais pas réellement gentille, comme le russe l'avait indiqué.

    Tout d'un coup, Bellatrix! Le borgne manquait encore une fois de tomber de sa chaise devant ce monologue discontinu alors que son ouïe trop concentré en un point s'était comme dirait-on tirer une balle. Pas de papier collant pour sa bouche, juste un air surpris et un œil grand ouvert regardant la belle comme si elle venait de lui écraser le pied avec des haut-talons et que la victime ne pouvait rien dire, chose compréhensible vue le contexte : ils étaient en classe!

    Des questions légitimes cependant, des étrangetés comme elle le soulevait si bien et le sorcier se massait le menton et sa barbe de trois jours en y repensant. La curiosité n'était pas une mauvaise chose, loin de là et alors qu'il se penchait un peu en arrière sur sa chaise pour donner l'impression de s'étendre, comme si son dos avait été coincé par un mauvais mouvement, il répondait à une Gryffondor visiblement désolée de son comportement. Chose compréhensible au demi-regard de l'hybride, lui qui vivait toujours comme emprisonné des règles et qui demeurait toujours retenu par celles-ci pour empêcher ce genre d'explosion soudaine.

      - Je n'aime pas léellement le contact avec les aut'les. Cela est su'lement dû à mes o'ligines et aux lema'lques qu'on a pu me fai'le lo'lsque je suis al'ivé donc, j'ai tendance plutôt à p'livilégier mes contacts... Je suis un septième année et mon nom est, dans ma langue, Ba'ltholomeus Philomène Volnitsa Ivan Gamayun Minnia iz Seve'lnaya Zemlya... Les gens m'appellent Ba'lth, ceux qui me connaissent un peu plus "Seve'l" et je dois êt'le le seul à avoi'l p'lononcé ce nom depuis huit ans ici, vous pensez bien qu'à la lépa'ltition, lo'lsqu'on m'a appelé pour le Choixpeau, beaucoup se sont posés des questions... Et non, je ne so'ls pas, enfin, cela m'a'live mais je di'lais que je suis lamentable à ce niveau compa'lé à la moyenne de cette classe de décadents.


    L'élève se balançait discrètement sur sa chaise après avoir presque chuchoté ça à sa camarade, supposant que la professeure n'aurait rien entendu à cause de la distance qu'il y avait entre lui et cette dernière. Avait-il tout dit? Avait-il répondu à toutes les questions? C'était en se remettant correctement et en mettant correctement ses parchemins devant lui, en remettant correctement sa plume en parallèle avec la marge du papier que Barth se répondait intérieurement que oui.

      - Je suis enchanté, mademoiselle ... ?


    Formule presque normale pour renvoyer la question sur l'identité, Bartholomeus passait sa main sous le banc, se dirigeait vers les cuisses de Bellatrix eeeet... Lui agrippait doucement la main de sa main gantée pour la serrer gentillement pour ensuite remettre celle-ci sur le banc et joindre ses dix longs doigts devant lui.

    Maintenant, soyons honnêtes, cela ne durait pas et à peine faisait-il face que Leister faisait le tour des bancs et qu'il s'approchait avec sa chouette. Horreur et damnation! Sa petite starlette passait tout près du russe qui retenait son souffle ou plutôt, ne parvenait pas à le reprendre à cause de la panique et paraissait de plus en plus pâle. Est-ce que le Serdaigle l'avait fait exprès? Salaud!

    « - Vous venez de voir Irvie -... » Boom! Non, démission totale et coma complet! Le Serpentard avait essayé de se tenir encore une fois, s'étant même fait mentalement une blague pour se déstresser sur le nom qu'il venait d'entendre mais c'était juste après ce petit rire qui ne devait pas avoir dépassé deux rangées de bancs que le "Boom" s'était fait entendre de manière plus perceptible, l'impact du front du borgne, décidément pas à l'aise avec les chouettes, et de son banc qui récoltait maintenant un peu de sa bave d'hybride qui débordait de ses lèvres après son asphyxie. Fort heureusement, inconscient et le cerveau sur off, la peur ne pouvait plus agir sur ses méninges et sa respiration revenait bien que très faible au début.



Dernière édition par Bartholomeus Minnia le Dim 30 Aoû 2015 - 0:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bellatrix Sarglak
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques

Message par : Bellatrix Sarglak, Dim 30 Aoû 2015 - 0:41


Encore toute gênée de cet emportement soudain, Bellatrix tentait de se faire la plus petite possible. Elle qui habituellement n'avait peur de rien... Néanmoins, son camarade répondit à toutes ses interrogations sur le ton de la confidence. Il était donc plus âgé qu'elle, ça se voyait un peu en fait, et il avait un nom très, très, très long et très, très, très, trop compliqué. Aussi, s'en tiendrai-t-elle à Barth'. Après que ce-dernier eu finit sa réponse par une formule de politesse (plutôt appréciable étant donné que la plupart des gens ne se donnaient plus la peine d'être polis) la jeune fille ne pu que répondre d'une petite voix :

- Bella'.... Bellatrix Sarglak.

A peine eu-t-elle finit de parler que la main du Serpentard prenait la sienne le temps d'une fraction de seconde. Ce contact inattendu la fit frissonner, elle n'était pas vraiment tactile... En général elle évitait de toucher tout ce qui était humain, de près ou de loin. Quand la lionne, remise de ce petit choc, revint à la réalité, le vert et argent était en train... d'agoniser, c'était le mot, après qu'un volatile l'ai approché d'un peu trop près. Bella' sentit monter un fou rire qu'elle réussit tant bien que mal à contrôler et à transformer en un simple sourire. Elle demanda tout en essayant de ne pas rire :

- Rien de cassé ?
Revenir en haut Aller en bas
Bartholomeus Minnia
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques

Message par : Bartholomeus Minnia, Dim 30 Aoû 2015 - 2:44


    Une petite voix et en même temps, une petite mélodie qui tapait dans ses tympans. Alors que la Gryffondor l'appelait, le serpent semblait s'être excité en voyant la chute brutale de son maître contre le banc et probablement par expérience, savait comment ce dernier marchait. Un serpent à sonnettes aurait été utile, me diriez-vous, mais Bartholomeus ne s'évanouissait pas sans cesse et un bruit qui pouvait être continu l'enquiquinait rien qu'à y penser.

    La peur n'étant plus présente, divers stimulus venaient donc taquiner le russe qui se réveillait douloureusement. Le manque d'oxygénation créait ce mal de crâne, en plus du choc avec le banc et en se rappelant de sa situation, le borgne tentait tant bien que mal de se redresser mais son torse lui paraissait encore bien lourd. C'était en réalité comme combattre une cataplexie gênante, ou bien la vieillesse qui frappait tout d'un coup. Rien de casser...? Le nez était un peu tordu mais il y survivrait et se contentait de l'attraper pour le redresser d'un coup sec, créant l'effusion de sang qu'il retenait d'abord avec sa main, puis un mouchoir qu'il avait dans sa poche. Lors de ces brèves pertes de conscience, son corps ne possédait plus certains réflexes et donc, il s'était juste écrasé sur son nez. Le pire était quand le réflexe de respirer disparaissait, et c'était souvent le premier qui survenait.

    Ce n'était pas un cours de sortilège, l'usage de baguette était surement interdit mais le sorcier prenait son extension d'if, l'appliquant contre l'arrête de son nez alors que le liquide pourpre couler jusqu'à la garde. Des mots à voix basse se répétaient, deux trois, trois fois, quatre fois; Brackium Emendo, Brackium Emendo... La régénération semblait douloureuse vue les sons émis par l'organe olfactif mais Barth rangeait son outil, essuyait une dernière fois son nez pas totalement réparé.

      - Cela i'la, Bellat'lix et ne vous inquiétez pas. J'ai comme beaucoup... Mes moments de faiblesse...


    Un petit sourire en coin qui se voulait rassurant et l'élève cachait sa main sous le banc encore une fois, usant de son mouchoir pour enlever ce qu'il restait de liquide en supposant que si cours il y avait encore après celui auquel il assistait, il lui faudrait changer de tenues et faire un tour rapide à l'infirmerie pour éviter toutes complications. Le plus important maintenant, c'était de ne faire comme si de rien n'était, oublier soi-même l'incident, sourire pour faire bonne figure et reprendre une inspiration difficile certes, mais assez longue et profonde pour récupérer un maximum ses facultés.

Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
avatar
Fondatrice AdjointeHarryPotter2005
Fondatrice Adjointe
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Chercheuse en Dragonologie
Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques

Message par : Kyara Blanchet, Lun 31 Aoû 2015 - 16:50


Pendant quelques secondes, Kyara avait hésité à faire elle-même la présentation de ses compagnons, mais ce n'était pas à elle de le faire. Cela aurait pu donner de l'assurance, le silence se faisait de plus en plus pesant et au moment où la professeure de soins aux créatures magiques allait désigner quelqu'un au hasard, une élève se leva. C'était Merry qui présenta son furet. Ayant laissé la place devant le tableau, la Française se tenait contre un mur, un parchemin et une plume à la main. Elle comptait prendre des notes pour voir si elle pouvait donner des conseils à ses élèves pour s'occuper de leurs animaux. Kyara trouvait d'ailleurs bizarre qu'un furet aussi jeune reste sur l'épaule de la demoiselle. A son âge, il devrait sautiller un peu de partout. Songeuse, la Française nota quelques remarques sur son parchemin avant d'adresser un signe de tête à son élève lui signifiant qu'elle pouvait retourner à sa place.

Le second élève fut Marx un autre gryffondor. Il présenta son ... corbeau albinos qui se prénommait Chrono-Post. C'était un nom original pour un corbeau. D'après les dires de l'élève, il ne l'avait que depuis peu et déjà ils s'entendaient bien. Mmmh, personne n'avait eu du mal à élever son animal ? Si ce n'était que de la perfection même dans cela, ce ne serait pas très logique. Faisant une petite moue, Kyara écouta le reste de l'explication de Marx avant de lui faire aussi signe de retourner à sa place. Le silence se fit après lui, mais semblant être dans l'optique de montrer l'exemple, une troisième gryffondor se lança. Ils faisaient honneur à cette dernière en montrant le courage qu'ils avaient de prendre la parole dans les premiers.

Bellatrix n'avait pas d'animal, mais elle parla de son chat avec qui tout allait bien aussi. Ne pas le prendre pour éviter qu'il ne fasse des bêtises était un acte mature. Après sa présentation, elle retourna à sa place d'un pas rapide et s'installa comme si elle n'avait plus de colonne vertébrale.

- Merci miss Sarglak pour votre présentation. Par contre, je vais vous demander de vous redresser, vous êtes en classe, pas chez vous ou dans votre chambre alors tenez-vous droite sur votre chaise.

Adressant un leger sourire, Kyara écouta ensuite June qui présenta sa chouette. Cette dernière avait apparemment du caractère, enfin un animal normal. Ils devaient d'ailleurs tous venir de la boutique d'Animaux Magiques où presque, peut-être que les employés donnaient des substances aux animaux pour qu'ils soient comme des pouffy ? Songeuse, la professeure de soins aux créatures magiques regarda l'élève suivant approcher.

C'était Bartholomeus, Kyara ne savait pas s'il avait un bandeau sur l'oeil juste pour le style ou s'il avait réellement un problème. Elle ne comptait pas lui demander de l'enlever dans le doute. Il présenta sa couleuvre avec un fort accent avant de s'incliner et de repartir. En tout cas, il n'en fallait pas beaucoup à certain pour s'extasier, c'était le cas d'Asya qui lâcha un "owww" sonore. S'en rendant compte, la serdaigle se tassa sur sa chaise et adressa un regard d'excuse en direction de Kyara. Répondant par un sourire à son élève, la Française écouta ensuite Zoran qui présenta son chien. Rien de bien original en soi, mais il avait fait l'effort de venir.

- Merci monsieur Andaraniel, vous pouvez retourner à votre place.

Logan présenta sa chouette hulotte qui avait la particularité d'être dalmatienne. Son pelage était magnifique. Gribouillant quelques mots sur son parchemin, Logan laissa sa place à Leister qui montra d'abord sa chouette avant de la présenter. Au même où le serdaigle donna le nom de sa chouette, un boum se fit entendre. Kyara n'y porta pas tant attention, se disant que ce devait être un élève qui avait fait tomber quelque chose. Elle tourna par contre la tête en entendant des sifflements qu'elle comprenait parfaitement.

Tova, la couleuvre était en train de lancer des sifflements de détresse. Fronçant les sourcils, la Française constata que Bartholomeus et Bellatrix ne semblaient pas plus que cela concentré sur le cours. Tandis que Leister continuait sa présentation, Kyara fit le tour de la salle de classe pour rejoindre les deux élèves. Ils n'étaient que 20 en tout, ce n'était pas bien dur de repérer qui suivait le cours et qui ne le faisait pas.

Le temps que Kyara arriva, la couleuvre était calmée, cela ne voulait pas dire qu'elle comptait passer à autre chose. La fourchelang était curieuse de nature.

- Vous ne semblez pas très attentifs vous deux, que se passe t-il ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 9

 Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Soins aux Créatures Magiques-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.