AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Soins aux Créatures Magiques
Page 4 sur 9
Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Kyara Blanchet
Fondatrice AdjointeHarryPotter2005
Fondatrice Adjointe
HarryPotter2005

Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques

Message par : Kyara Blanchet, Lun 31 Aoû 2015 - 16:50


Pendant quelques secondes, Kyara avait hésité à faire elle-même la présentation de ses compagnons, mais ce n'était pas à elle de le faire. Cela aurait pu donner de l'assurance, le silence se faisait de plus en plus pesant et au moment où la professeure de soins aux créatures magiques allait désigner quelqu'un au hasard, une élève se leva. C'était Merry qui présenta son furet. Ayant laissé la place devant le tableau, la Française se tenait contre un mur, un parchemin et une plume à la main. Elle comptait prendre des notes pour voir si elle pouvait donner des conseils à ses élèves pour s'occuper de leurs animaux. Kyara trouvait d'ailleurs bizarre qu'un furet aussi jeune reste sur l'épaule de la demoiselle. A son âge, il devrait sautiller un peu de partout. Songeuse, la Française nota quelques remarques sur son parchemin avant d'adresser un signe de tête à son élève lui signifiant qu'elle pouvait retourner à sa place.

Le second élève fut Marx un autre gryffondor. Il présenta son ... corbeau albinos qui se prénommait Chrono-Post. C'était un nom original pour un corbeau. D'après les dires de l'élève, il ne l'avait que depuis peu et déjà ils s'entendaient bien. Mmmh, personne n'avait eu du mal à élever son animal ? Si ce n'était que de la perfection même dans cela, ce ne serait pas très logique. Faisant une petite moue, Kyara écouta le reste de l'explication de Marx avant de lui faire aussi signe de retourner à sa place. Le silence se fit après lui, mais semblant être dans l'optique de montrer l'exemple, une troisième gryffondor se lança. Ils faisaient honneur à cette dernière en montrant le courage qu'ils avaient de prendre la parole dans les premiers.

Bellatrix n'avait pas d'animal, mais elle parla de son chat avec qui tout allait bien aussi. Ne pas le prendre pour éviter qu'il ne fasse des bêtises était un acte mature. Après sa présentation, elle retourna à sa place d'un pas rapide et s'installa comme si elle n'avait plus de colonne vertébrale.

- Merci miss Sarglak pour votre présentation. Par contre, je vais vous demander de vous redresser, vous êtes en classe, pas chez vous ou dans votre chambre alors tenez-vous droite sur votre chaise.

Adressant un leger sourire, Kyara écouta ensuite June qui présenta sa chouette. Cette dernière avait apparemment du caractère, enfin un animal normal. Ils devaient d'ailleurs tous venir de la boutique d'Animaux Magiques où presque, peut-être que les employés donnaient des substances aux animaux pour qu'ils soient comme des pouffy ? Songeuse, la professeure de soins aux créatures magiques regarda l'élève suivant approcher.

C'était Bartholomeus, Kyara ne savait pas s'il avait un bandeau sur l'oeil juste pour le style ou s'il avait réellement un problème. Elle ne comptait pas lui demander de l'enlever dans le doute. Il présenta sa couleuvre avec un fort accent avant de s'incliner et de repartir. En tout cas, il n'en fallait pas beaucoup à certain pour s'extasier, c'était le cas d'Asya qui lâcha un "owww" sonore. S'en rendant compte, la serdaigle se tassa sur sa chaise et adressa un regard d'excuse en direction de Kyara. Répondant par un sourire à son élève, la Française écouta ensuite Zoran qui présenta son chien. Rien de bien original en soi, mais il avait fait l'effort de venir.

- Merci monsieur Andaraniel, vous pouvez retourner à votre place.

Logan présenta sa chouette hulotte qui avait la particularité d'être dalmatienne. Son pelage était magnifique. Gribouillant quelques mots sur son parchemin, Logan laissa sa place à Leister qui montra d'abord sa chouette avant de la présenter. Au même où le serdaigle donna le nom de sa chouette, un boum se fit entendre. Kyara n'y porta pas tant attention, se disant que ce devait être un élève qui avait fait tomber quelque chose. Elle tourna par contre la tête en entendant des sifflements qu'elle comprenait parfaitement.

Tova, la couleuvre était en train de lancer des sifflements de détresse. Fronçant les sourcils, la Française constata que Bartholomeus et Bellatrix ne semblaient pas plus que cela concentré sur le cours. Tandis que Leister continuait sa présentation, Kyara fit le tour de la salle de classe pour rejoindre les deux élèves. Ils n'étaient que 20 en tout, ce n'était pas bien dur de repérer qui suivait le cours et qui ne le faisait pas.

Le temps que Kyara arriva, la couleuvre était calmée, cela ne voulait pas dire qu'elle comptait passer à autre chose. La fourchelang était curieuse de nature.

- Vous ne semblez pas très attentifs vous deux, que se passe t-il ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Bartholomeus Minnia
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques

Message par : Bartholomeus Minnia, Lun 31 Aoû 2015 - 17:07


    Et voici le temps des rires et des chants... Le professeur était arrivé dans Bartholomeus qui se tassait un peu dans sa chaise encore, en craignant encore l'arrivée d'une chouette mais non, ce n'était qu'une grande dame qui n'aimait pas réellement les relâchements vertébrales et ayant entendu la remarque lorsque sa voisine était revenue, le russe se dépêchait de se redresser et de gonfler le torse pour paraitre un peu plus fier, bien que le pourpre restait un peu sous son nez. Une sorte de moustache légère qu'il frottait encore avec son mouchoir avant de le ranger, tel un élève qui aurait un mauvais rhume et rien de grave. Ah, les aléas de la vie.

    Avant de pouvoir interroger Miss Blanchet sur le pourquoi de sa venue, s'il avait fait quelque chose de mal, le borgne se prenait la remarque en pleine face et semblait assez surpris. Après le boom, cette dernière n'avait pas réagi et après tout, il n'y avait aucune raison de s'inquiéter vue que le garçon s'était redressé assez vite grâce aux sifflements de Tova et aux mots de la douce Bellatrix -cette vilaine sorcière qui n'aimait pas les gracieuses écailles des plus sages créatures de la création!-

    Vite vite vite, une petite excuse pas trop irrespectueuse frappait l'esprit du Serpentard qui toussait pour tenter de mieux former ses L qui restaient malgré tout dignes d'un nanar, c'est à dire trop roulés. Le réconfort pour le jeunot semblait qu'il n'ait pas eu de reproches quant à son discours vindicatif et peut-être l'aurait été-il davantage de savoir que sa partenaire reptilienne avait envoyée des messages de détresse. Lui qui pensait que Tova avait juste eu peur ou s'était énervé de voir que son garde-manger et protecteur avait fait son coma presque habituel -car oui, cette bande de sacs qui constituait une bonne partie de Poudlard adorait les hiboux et les chouettes-.

      - J'ai eu un moment de faiblesse, madame. J'ai dû m'endo'lmi'l d'un coup et mademoiselle Sa'lglak a c'lu qu'il y avait un p'loblème. Il n'y en a aucun, je suis désolé si nous vous avons dé'langé madame Blanchet...

Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Bellatrix Sarglak
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques

Message par : Bellatrix Sarglak, Mar 1 Sep 2015 - 22:04


A la remarque de son professeur, Bellatrix se redressa immédiatement et lorsque Miss Blanchet vint vers eux elle tenta de se faire très, très, très petite et laissa Barth' parler n'ajoutant qu'à mi-voix un :

- Désolé Miss Blanchet...

Elle détestait se faire remarquer par les professeurs, en même temps elle l'avait mérité cette fois, en se tenant comme si elle était désartibulée et en ayant toujours la bouche ouverte...  Afin de ne plus avoir droit à ce genre de remarque elle s'assit bien droite, regarda droit devant elle, décida que sa bouche serait scellée jusqu'à la fin du cours et ouvrit grand les yeux et les oreilles pour écouter ses camarades passer. Elle ne devait plus parler au Serpentard assis à coté d'elle. Mais c'était dur... Très dur ! Comment peut-on se taire pendant si longtemps ?! Pour Bella' c'était tout simplement inconcevable. Elle tenta de se concentrer en fixant le Serdaigle présent devant la classe qui présentait également un chat, Valkyrie, c'était plutôt sympa comme nom... Une fois sa présentation finie le garçon retourna à sa place où il s'assit... mal. "Mauvais élève va" pensa Bella' avec amusement.
Revenir en haut Aller en bas
Jade Wilder
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques

Message par : Jade Wilder, Mer 2 Sep 2015 - 11:29


HRPG: Désolée pour l'incohérence, expliquée en MP. Tout a été modifié.


A peine assise à sa place, Jade vit sa petite boule de poils s'échapper de sa poche. Le trajet n'avait pas dû être très agréable pour ce boursouflet, mais celui-ci s'était casé dans sa poche juste avant qu'elle ne parte en urgence alors.. il n'avait pas eu tellement le choix. Malgré ce départ mouvementé, l'animal semblait aller bien, ce dont Jade s'assura avant de penser à toute autre chose. Aurore, sa petite fée, s'était déjà assise sur le bord du bureau, observant de son oeil inquisiteur chaque personne présente. Elle était marrante, un lien assez bizarre s'était tissé entre l'Italienne et la fée des cieux. Celle-ci était à la fois son double et son opposée, ça créait parfois des situations très comiques. Et dire qu'elle ne l'avait que depuis une semaine.. L'Italienne avait d'ailleurs hésité à l'emmener en cours, ayant du mal à la voir comme un animal de compagnie. Elle ressemblait à un humain miniature, c'est dur de prendre un humain miniature pour un animal ! Mais bon. Elle verrait bien.

Souriant en coin, Jade poussa doucement son amie du bout des doigts pour la taquiner, chuchotant ensuite.

- Boude pas..

Était-ce vraiment une bonne idée d'avoir emmené Aurore ? Peut-être pas. Malgré le fait que Jade l'aimait beaucoup, la petite fée avait tendance à juger un peu trop facilement les gens - comme toutes les fées. Mais Jade trouvait les fées extrêmement intéressantes. D'ailleurs, il n'y en avait pas d'autres dans la salle. Tant mieux, ça aurait sans doute finit en bagarre, les fées étaient connues pour ne pas être des plus sociables, surtout avec les hautes fées. Jade s'était renseignée tout de suite après l'acquisition de son petit diable blond, comme toujours, elle n'aurait pas pu rester dans l'ignorance la plus totale face à quelque chose qu'elle ne connaissait pas. Mais peut-être que le cours d'aujourd'hui allait lui apprendre bien plus de choses que ce qu'elle avait pu lire dans les livres ? A voir. En tout cas, il allait falloir canaliser l'énergie d'Aurore et ça, c'était une autre histoire.

Sortant ses affaires, Jade en profitait pour observer les autres. La plupart avaient des animaux, seuls deux ou trois étaient venus bredouilles. Ça aurait sans doute été son cas aussi, si elle n'avait pas trouvé Plume quelques mois auparavant, puis décidé d'acheter Aurore une semaine avant. On peut dire que ça tombait bien.
Finalement, l'Italienne n'était pas la dernière arrivée, ce qui, il faut bien le dire, la soulagea considérablement. Cependant, le cours ne tarda pas à débuter et ce avec une mauvaise nouvelle. La professeure venait de faire apparaitre des cages pour chaque élève, ce qui ne servait sans doute pas à décorer.

- Bonjour à toutes et à tous. Avant de commencer le cours, je vais vous demander de bien vouloir mettre vos animaux dans les cages. Il n'y a pas d'exception, même si vous m'assurez qu'il se comporte bien, cela reste un animal et c'est imprévisible. Je ne veux voir sur vos tables que vos affaires, pas de nourriture, ni de boisson.

Aïe aïe aïe.. Tournant lentement son regard vers Aurore, comme dans une scène d'un bon film à suspense, Jade dû réagir au quart de tour pour pouvoir caser la fée dans la cage. Battant de ses petits poings pour essayer de se libérer, celle-ci n'avait pas l'air d'apprécier du tout. Pinçant ses lèvres l'une contre l'autre, Jade dû attendre quelques secondes que la fée se calme enfin. Celle-ci alla s'asseoir en plein milieu de la cage, les bras croisés, un air tout sauf amical sur le visage. Eh bah ça commençait bien, décidément.. Bon, ça c'était fait.. Jade n'était pas ravie non plus, mais les consignes étaient les consignes, elle n'y pouvait pas grand chose. Elle se promit de remercier la fée un peu plus tard. Ce fut bien plus simple avec Plume qui, de toute façon, était certes têtu mais plutôt docile. Passant doucement ses doigts sur le pelage mélangeant bleu et vert, Jade l'entendit rapidement roucouler, comme à chaque fois qu'il avait son lot d'attention. Cependant, la blonde ressortit sa main au moment où la professeure reprit.

- Bien, vous allez passer au tableau pour nous présenter l'animal vous accompagnant. Depuis combien de temps vous l'avez et quelle relation vous avez. Pour ceux n'en ayant pas, si vous avez un animal chez vous que vous n'avez pas pu ramener à Poudlard et que vous voulez nous présenter, vous pouvez aussi aller au tableau ! Ce n'est pas obligatoire de participer, mais vous ne ferez pas gagner de points.

... C'était une blague, hein ? Pitié ? Ce fut au tour de Jade de passer au rouge pivoine alors qu'elle aurait aimé disparaitre là tout de suite. Aller au tableau ? Parler devant tout le monde ? Elle en était incapable.. Déjà, elle était bien trop timide pour oser faire une chose pareille et puis ce qu'on lui demandait, c'était difficile. Pas le sujet en lui-même, elle avait des tas de choses à dire sur ses deux petites merveilles, mais son Anglais était encore trop hésitant, elle ne maitrisait pas son accent et il y aurait forcément des mots qui lui serraient inconnus. Non non et non, elle ne pouvait pas faire ça, pas possible. Oui mais.. si ça faisait baisser sa note ? Elle ne pouvait pas se permettre d'avoir des mauvaises notes, jamais, surtout pas. Une nouvelle fois partagée entre deux aspects de sa personnalité, Jade gardait les yeux rivés vers le bois de son bureau, espérant secrètement pouvoir y disparaitre. Peu à peu, des élèves allaient au tableau, présentant leurs animaux. Comment faisaient-ils bon sang ? Rien que d'y penser, l'Italienne en avait presque la nausée. Écoutant avec toute l'attention possible, Jade n'arrivait pas à se décoller de sa chaise. Non, elle ne pouvait pas y aller.. Si ? Bah non, ça voulait vraiment pas.. A chaque fois, ses jambes refusaient de bouger.

Soudain, il y eut un bruit sourd dans la salle. Un élève était tombé de sa chaise apparemment, pourquoi ? Surprise, Jade observa la scène quelques secondes avant de bizarrement se réveiller. Non mais non, elle ne pouvait pas rester dans son coin là ! Pas possible ! Réfléchissant quelques instants, puisque l'attention de plusieurs élèves était dirigée vers celui qui était mystérieusement tombé, Jade prit une feuille, y notant les quelques mots pour lesquels elle doutait sérieusement. Ensuite, elle dû fouiller dans sa mémoire pour se rappeler certains d'entre eux. Pour les autres, elle préférait chercher des synonymes dont elle connaissait la traduction. Enfin, à peu près. C'était un peu une antisèche mais là c'était le seul moyen qu'elle avait de faire un discours à peu près acceptable.

Inspirant un grand coup, Jade finit par se lever pour se rendre au tableau, sans oublier ses compagnons. Ne pas trembler, ne pas trembler.. Inspirant lentement, l'Italienne commença, d'une voix peu certaine mais sans regarder le petit bout de papier pour le moment - vive sa bonne mémoire.

- Bonjour.. D'abord.. voici Plume.. C'est un boursouflet que j'ai trova.. euh.. trouvé.. dans une.. rue à Pré-au-lard, il y a.. quelques mois.. Il était.. tout seul alors.. je l'ai pris.. Au d.. début il était sospe.. euh.. méfiant.. C'est mieux maintenant, avec le.. temps.. et des complimenti.. Il aime bien.. Il est encore.. craintif mais.. c'est mieux..

Tournant son regard ambré vers le boursouflet, Jade ne put s'empêcher de sourire. Cette petite boule de poils avait beau être simple, elle l'avait bien aidée ces derniers mois. Ses petits ronronnements quotidiens la détendaient, lui permettant de travailler correctement. Et dieu sait qu'elle y passait énormément de temps, à travailler. Passant brièvement sa langue sur ses lèvres, Jade reprit en surélevant légèrement la cage où se trouvait la fée qui boudait toujours.

- Et voici Aurore.. C'est une fée des cieux que j'ai depuis euh.. une setti.. non.. semaine je crois.. Elle n'est pas.. un animal per me.. C'est.. mon amie, ma famiglia.. Je l'ai.. depuis pas l.. peu.. et elle est.. têtue. Nous sommes très.. différentes..

La timidité de Jade reprit vite le dessus et elle adressa un rapide sourire à la professeure avant de retourner à sa place, son coeur battant la chamade. Présentement, elle ne savait même pas comment elle avait pu faire ce miracle que de parler devant toute une classe et un prof. C'était dingue. Elle priait simplement pour que ses erreurs ne lui coûtent pas des points..


Dernière édition par Jade Wilder le Mer 9 Sep 2015 - 18:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Emily Lynch
Responsable RPGPoufsouffle
Responsable RPG
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques

Message par : Emily Lynch, Jeu 3 Sep 2015 - 3:14


Non en effet, Logan avait vu juste. Ça n’allait pas du tout pour Emily qui n’avait envie que d’une seule chose, aller se recoucher. Elle ne répondit pas pour autant à son ami. Elle avait décidé d’être attentive pour le cours et malheureusement pour le Lewis, il allait être mit au second plan en cette matinée. En plus de ça, il avait un nouvel ami ! Une chouette qu’elle n’avait jamais vue, franchement, il aurait pu lui dire depuis le début qu’il avait fait l’acquisition d’un animal de compagnie avec option facteur. A cette réflexion Emily s’en voulut un peu, l’oiseau n’avait rien demandé lui, il était là parce que Logan avait décidé d’aller l’acheter dans la boutique d’animaux magiques.

Enfin bref, le cours se déroulait tantôt tranquillement, tantôt avec un peu plus d’action bien que l’action ne se déroulait pas devant le tableau, mais dans les bancs. La rousse se contenta d’écouter le plus attentivement possible le cours. Elle notait de temps à autre quelques notes sur ce que les différents élèves pouvaient raconter d’intéressant sur leur animal. D’ailleurs, Emily s’en voulut durant un moment de ne pas avoir d’animal à présenter, mais bon, il faudra faire avec.

Ce n’est qu’après tout ce temps, qu’Emily deigna regarder son voisin de banc pour lui adresser un regard entre le « fiche moi la paix » et le « pitié aide moi ». Elle ne savait plus trop ce qu’elle voulait, sans doute que la mauvaise humeur disparaissait petit à petit ? Enfin, il ne fallait pas parler trop vite, ou du moins ne pas dire ou faire ce qu’il ne faut pas afin d’éviter la catastrophe. Mais bon, le cours était intéressant, même si Emily n’y participait pas vraiment, elle aimait la diversité d’animaux présents dans la classe.

- Intéressant tout ça, laissa-t-elle échapper.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Kyara Blanchet
Fondatrice AdjointeHarryPotter2005
Fondatrice Adjointe
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Chercheuse en Dragonologie
Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques

Message par : Kyara Blanchet, Mar 8 Sep 2015 - 20:17


- J'ai eu un moment de faiblesse, madame. J'ai dû m'endo'lmi'l d'un coup et mademoiselle Sa'lglak a c'lu qu'il y avait un p'loblème. Il n'y en a aucun, je suis désolé si nous vous avons dé'langé madame Blanchet...

S'endormir d'un coup ? A ce qu'elle savait, la professeure de soins aux créatures magiques n'avait pas de narcoleptiques dans sa classe. Il devait donc trouver que le cours n'était pas assez bien pour lui. Kyara n'aimait pas vraiment voir des élèves dormant ou bavardant dans ses cours. Ils n'étaient pas obligatoires, pourquoi se rendre à un cours ne plaisant pas ?

- Désolé Miss Blanchet... ajouta Bellatrix.

Kyara allait faire un commentaire, mais elle se ravisa pour écouter Ghrystal qui parla du chat de son grand-père. Lui aussi avait l'air content de se trouver en cours. Levant les yeux au ciel, la Française retourna près de l'estrade pendant que le serdaigle retournait à sa place. Personne d'autre ne se lança et Kyara sentait l'agacement monter en elle. Les places étaient limités et ils ne faisaient rien, parfait. La Fourchelang allait se mettre à leur niveau.

- Merci à ceux ayant participé. Vous semblez tous aimer vos animaux et c'est une bonne chose, ils ont besoin d'amour, mais ce n'est pas tout. Ils doivent manger sainement. Miss Harper, votre furet devrait être plus vif que ça au vu de son âge, même s'il est gourmand céder n'est pas une bonne chose. Je vous conseille de revoir son alimentation. Se concentrant sur le reste de la classe, Kyara leva ses bras pour les montrer, on pouvait y voir diverses cicatrices et traces de morsures sur sa peau pâle. Je tiens aussi à vous rappeler, qu'un animal reste un animal. A tout moment, il pourra se retourner contre vous sans crier gare même si c'est votre meilleur ami.

Kyara se passa de donner des exemples comme le fait que de prendre un bébé dragon dans ses bras étaient une chose totalement débile. Elle ne l'avait pas fait bien sur, les dragons ils terminaient dans une cage pas dans ses bras ! Posant son parchemin et sa plume, la professeure de soins aux créatures magiques alla dans la pièce attenante à la salle de cours. Elle revient quelques secondes après, Pan son sous bras et Hou-Hou dans sa cage. Elle aussi allait se plier à l'exercice. Hou-Hou avait l'air au bout de sa vie, comme d'habitude, tremblant, son plumage donnait l'impression qu'il venait juste de traverser un orage, pourtant intérieurement il pétait la forme et il était heureux.

- A mon tour de vous présenter mes compagnons, dans la cage c'est Hou-Hou, une chouette Harfang. Il n'est pas très frais, mais ce n'est que d'apparence. Ça fait six ans que je l'ai. Autour de mon cou, c'est Pan', ma couleuvre que j'ai trouvé et non acheté. Il est responsable de la plupart des blessures se trouvant sur mes bras.

Posant la cage, Kyara en fit apparaître une nouvelle sur son bureau pour mettre son serpent. Docilement, il glissa le long du bras de son amie sans se presser avant d'entrer dans la cage.

- Nous allons à présent passer aux questions, d'après vous quelle est la limite du terme animal domestique ? Par exemple est-il bon de considérer un dragon comme un animal domestique ? Vous pouvez tous vous exprimer pour cette question. Pour le reste, une seule personne par question s'il vous plait. Existe t-il un moyen pour comprendre un animal, si oui quel est-il ? Quel est l'animal domestique le plus susceptible de se blesser ?


Hrpg : Jade je n'ai pas pris en compte ton rp car il présente une grosse incohérence. Les fées ne parlent pas et sont assez idiotes en général. Il faudrait donc que tu changes ton rp. Vous avez une semaine pour répondre aux questions, une réponse par élève s'il vous plait !
Revenir en haut Aller en bas
Justin Davis
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques

Message par : Justin Davis, Mer 9 Sep 2015 - 14:40


Une fois que tous les élèves furent assis à leurs places respectives Justin rangea la nourriture qu'il ingurgitait sans scrupules devant toute la classe, sur que Miss Blanchet apprécierait pas qu'il déjeune pendant son cours de soins aux créatures magiques. Après même si ce cours n'était clairement pas son préféré, il ne le classerait clairement dans ses quatre cours préférés mais si il était enseigné à Poudlard il avait le mérite d'exister et certaines notions pourraient clairement être utiles au besoin. Alors que le malentendu avec Roch semblait peu à peu disparaître un drôle de personnage parlant avec un accent clairement pas anglais et qui avait l'air particulièrement enjoué leur demanda de cesser leurs chamailleries. À la vue de cette bonne humeur Justin ne put s'empecher de lui adresser un sourire comme pour le remercier d'avoir intervenu, il était plutôt marrant le Serpentard. D'ailleurs il était accompagné d'un serpent, bizarre l'animal de compagnie...

Un flot d'élèves volontaires se dirigèrent vers le tableau pour présenter leurs animaux, les liens qu'ils avaient avec eux... Son voisin également d'ailleurs. Visiblement son Piaf était ultra important pour lui, il le considérait comme une personne on aurait dit mais en tout cas il le considérait comme un ami, et ça, ça se voyait. S'ensuivirent d'autres élèves que le préfet écouta d'une oreille, complètement enfoui dans sa chaise. Il eut l'idée d'aller présenter son chien mort il y a des années en accompagnant son récit larmoyant et touchant d'un torrent de larmes, chien qui évidemment n'existait pas, mais même un point était important. Et finalement sa flemme eut raison de lui puisque rapidement sa tête reposée sur ses deux mains peinait presque à tenir.

Sans comprendre pourquoi ni comment Kyara montra à tout le monde ses bras, ou plutôt ses cicatrices accompagnant son geste d'un avertissement à toute la classe contre leurs animaux qui pourraient se retourner contre eux. Bon son animal à lui ne lui en voulait pas particulièrement mais il se souvenait à chaque fois qu'il donnait une lettre ou qu'il en recevait son oiseau en profitait pour lui picorer les doigts.

« A mon tour de vous présenter mes compagnons, dans la cage c'est Hou-Hou, une chouette Harfang. Il n'est pas très frais, mais ce n'est que d'apparence. Ça fait six ans que je l'ai. Autour de mon cou, c'est Pan', ma couleuvre que j'ai trouvé et non acheté. Il est responsable de la plupart des blessures se trouvant sur mes bras. »

Ohhh, c'était son serpent qui lui avait fait ça. Ok c'était une Serpentard mais c'était risqué d'adopter un serpent trouvé en plus. À ce que le blondinet savait sa professeur n'était pas une adepte du langage des serpents et lui non plus d'ailleurs, mais lui n'avait jamais ne serait-ce juste imaginé avoir un serpent.

« Nous allons à présent passer aux questions, d'après vous quelle est la limite du terme animal domestique ? Par exemple est-il bon de considérer un dragon comme un animal domestique ? Vous pouvez tous vous exprimer pour cette question. Pour le reste, une seule personne par question s'il vous plait. Existe t-il un moyen pour comprendre un animal, si oui quel est-il ? Quel est l'animal domestique le plus susceptible de se blesser ? »

Ok séance questions. C'était bien mieux que la partie précédente, du moins pour lui. Alors que Blanchet posait ses questions, l'une d'elles attira l'attention du sinople et argent. Il se souvenait d'un certain cours de potions il y a quelques temps qui avait pour thème la Potion de compréhension animale. Une potion plutôt cool qui permettait de discuter avec n'importe quel animal ce qui était plutôt intéressant surtout qu'elle permettait de rapidement tisser des liens avec son animal de compagnie.

« Miss, si je me souviens bien nous pouvons entrer en contact avec des animaux grâce à une potion de compréhension animale. »

Il n'avait pas vraiment envie d'entrer dans un débat, mais si celui-ci se révèle intéressant pourquoi pas ? En tout cas le lancer, très peu pour lui et il ignorait tout simplement quel était cet animal domestique qui risquait le plus de se blesser du coup il ne lui restait qu'une possibilité de réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Roch D'Almenarc'h
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques

Message par : Roch D'Almenarc'h, Ven 11 Sep 2015 - 12:23


Roch était devenu blanc comme un cachet d’aspirine, quand le professeur Blanchet leur avait demandé de présenter leurs animaux de compagnie, même ceux qui n’avaient pas pu ramener les leurs.

Il était hors de question pour le français de se présenter devant la classe sans rien. Il avait déjà assez la rage de ne pas avoir pu ramener Hendrix. Il ne voulait pas en plus, se tapait la honte intégrale. Pour une fois, il ne fera pas gagner des points pour sa maison.

Il laissait donc le soin à ses petits camarades de passer les uns après les autres au tableau. Il y en avait pour tous les goûts, furet, corbeaux albinos (comme celui du professeur West), chats, chouettes, reptiles, chien, etc.

C’était bizarre, à chaque fois qu’un élève se ramenait sans animal, la bête qu’il présentait, était systématiquement un chat. Roch avait oublié que ce félin, était territorial et que c’était pour cela que sa mère n’avait pas voulu que son fils ramène Hendrix à Poudlard. Le pauvre chat aurait perdu tous ces repères.

Une fois toutes les personnes passaient (du moins celles qui le voulaient), le professeur Blanchet présenta les deux siens. Elle avait une chouette et une couleuvre. Le reptile était à parement responsable des nombreuses blessures sur le bras de l’enseignante et c’est pour cela que cette dernière rappela à ses disciples, qu’il fallait se méfier de son animal de compagnie, même si celui si était votre meilleur ami. Roch prit très au sérieux les paroles de son professeur. Il avait des fois lui-même subit les morsures de son chat.

La continuité du cours était une suite de question posée par le professeur Blanchet

« Nous allons à présent passer aux questions, d’après vous quelle est la limite du terme animal domestique ? Par exemple est-il bon de considérer un dragon comme un animal domestique ? Vous pouvez tous vous exprimer pour cette question. Pour le reste, une seule personne par question s’il vous plaît. Existe-t-il un moyen pour comprendre un animal, si oui quel est-il ? Quel est l’animal domestique le plus susceptible de se blesser ? »



Roch leva main et prit la parole.


"Comme vous l’avez précisée professeur, un animal reste un animal. Quelle qui soit, ils sont tous potentiellement dangereux. Il peut vous mordre ou vous griffer s’il se sent en danger ou trop embêter. En général un vous le fera comprendre par rapport à la position qu’il prend, ou la position de sa queue ou de ses oreilles".


C’est après coup que le garçon avait remarqué qu’une fois de plus, il avait visé à côté de la plaque. Le Professeur avait dit de "se blesser" pas de "vous blesser". Oh la boulette


Dernière édition par Roch D'Almenarc'h le Ven 11 Sep 2015 - 14:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bartholomeus Minnia
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques

Message par : Bartholomeus Minnia, Ven 11 Sep 2015 - 13:59


    Encore une chouette, Hou-hou, et probablement que parmi les élèves, seul Bartholomeus devait être bien seul à ne pas sous-estimer la bête mais même au contraire à la surestimer. C'était bien ça une phobie après tout, c'était bien loin d'un problème de narcolepsie mais à la réflexion, le professeur de Défense contre les Forces du Mal qui avait découvert cette faiblesse chez l'élève lors de la confrontation avec un Epouvantard n'avait pas dû être si indiscret que cela vue la particularité de sa strigaphobie*, et quant à savoir pourquoi toute sa maison était au courant depuis quelques années resterait un mystère dont il se tamponnait le bout de son oreille pointue.

    Après la présentation donc du monstre de Kyara -cette phrase est étrange- et de sa ravissante couleuvre, cette dernière donnait l'autorisation aux élèves de se prononcer à propos d'une question ou plutôt, d'une appellation souvent utilisée mais pas toujours comprendre. Il y avait bien sûr beaucoup d'autres questions par la suite mais celles-ci avaient une condition différente : un seul élève sur questions et en bon joueur, le russe se décidait de se prononcer seulement sur la grande question commune après avoir laissé deux de ses confrères parler avant lui. Le préfet parlait ainsi de la communication avec les animaux et Bartholomeus s'agitait un peu pour essayer de lui faire deviner d'autres moyens plus percutants, comme le fourchelang qui était un moyen de communication inter-espèce très connu bien que mal considéré et par extension, d'autres dons de ce genre car il n'aurait pas été stupide de lancer une discussion courte mais pertinente sur la "langue de chiens" ou autres. Il y avait aussi les animaux pouvant communiquer simplement avec le langage humain et pour cela, il y avait une classification semble-t-il où on pouvait ainsi retrouver beaucoup de "bêtes parlantes", la XXXX...

    Ensuite, ce fut à Roch qui quant à lui frustra beaucoup moins le russe blanc qui restait juste figé en réalisant, peut-être peu après Roch lui-même, qu'il s'était planté. Le demi-gobelin pouvait-il seulement se prononcer sur cette question? Non. Comme certains scientifiques moldus, il avait cet avis que les chouettes, hiboux et autres rapaces dont il avait spécialement peur étaient des animaux "trop idiots" au point que "beaucoup se demandait comment avaient-ils fait pour survivre" mais avec tellement d'élèves appréciant ces monstres, en plus du professeur qui avait un Hou-hou probablement sympathique et amusant. Etait-ce vraiment la meilleure chose à dire...?

    L'élève se redressait donc un peu, juste l'histoire de mettre correctement sa chaise et attirer l'attention sur lui après la dernière réplique du français. Il fallait aussi qu'il prouve son intérêt après tout et comme son prédécesseur, il levait la main quelques secondes avant de prendre la parole.

      - Les animaux domestiques sont des animaux qui peuvent êt'le leliés au foyer. Domestique vient d'ailleu'ls du latin domesticus qui signifie "qui est lié au foyer" qui dé'live lui-même de domus, la "maison". En lègle géné'lale, ces animaux sont élevés et nou'lis, ce'ltains incluent dans cette définition la lep'loduction en captivité ou la modification avec une fo'lme de base sauvage. Ainsi, les chevaux moldus sont des excellents exemples ca'l, il me semble, qu'une fois blessés, ils ne sont pas en mesu'le de gué'li'l d'eux-mêmes et c'est bien pou'l cela qu'il faut les abatt'le. Dans la même logique, les animaux domestiques p'lofitent géné'lalement d'une p'lotection humaine en échange d'une p'loduction pour des animaux de fe'lme, pou'l les ag'léments comme les "ch'lono-post" ou simplement pou'l la beauté et la p'lésence, comme dans le cas de ma Tova.

      Le fait qu'ils soient domestiques signifie pou'l moi qu'au-delà d'être d'lessés, ces animaux doivent être gé'lables, ce qui n'est pas du tout le cas des d'lagons une fois adultes pour une majo'lité d'espèces, qu'ils aient besoin de l'esp'lit humain pour se développer co'lectement ou plutôt s'adapter à un monde qui n'est pas fo'lcément le leu'l donc il y a aussi une notion de devoi'l de p'lésence chez le p'lop'liétai'le! Il y a bien entendu le cas des animaux pa'lants mais cela ne conce'lne pas di'lectement le sujet vue qu'ils peuvent être ext'lêmement dange'leux comme pacifiques, comme les elfes de maison qui, d'ap'lès ma propre définition, pou'laient êt'le des "animaux domestiques" simplement idéal mais je pense que cela dépend des valeu'ls de chacun, voilà pou'lquoi je ne fais que lésumer et synthétiser ici mon avis sans me lancer dans un débat qui du'le depuis un siècle et même plus ent'le animaux et êt'les.

      Me'lci à nouveau de vot'le écoute.


    Finalement, le Serpentard s'installait tranquillement dans sa chaise et croisait les bras, la plume à une distance raisonnable pour être dégainée dans le cas où le professeur disait des choses qui auraient le mérite d'être consignées. Après tout, ce n'était pas un meeting sur l'amour des bêtes bien que la séance était des plus agréables.

    Spoiler:
     

Revenir en haut Aller en bas
Maxine Andrews
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques

Message par : Maxine Andrews, Dim 13 Sep 2015 - 18:36


Toujours à moitié endormie, complètement avachie sur sa table, Maxine avait observé les élèves passer les uns après les autres devant le tableau. Chacun y allait de sa petite histoire avec leurs stupides animaux de compagnie, certains allant même jusqu'à dire que ces animaux étaient leurs amis. Elle qui avait bien du mal à se faire des amis parmi les sorciers ne voyait pas comment ils pouvaient considérer des animaux comme leurs amis. La jeune fille cru qu'elle allait mourir d'ennui, il était hors de question qu'elle aille au tableau présenter un animal qui n'existait pas, et elle ne s'intéressait absolument pas aux histoires des autres. Prenant son mal en patience, elle finit par se rendre compte que les présentations avaient pris fin et que Miss Blanchet était allé chercher ces deux animaux. A son tour elle les présenta, et les informa que le plupart des blessures qu'elle avait sur les bras étaient dues à sa couleuvre. Voilà ce que les gens récoltaient à avoir des animaux de compagnie, des blessures...

Une fois sa présentation terminée, leur professeur reprit la parole pour, cette fois-ci poser es premières questions du cours:
- Nous allons à présent passer aux questions, d'après vous quelle est la limite du terme animal domestique ? Par exemple est-il bon de considérer un dragon comme un animal domestique ? Vous pouvez tous vous exprimer pour cette question. Pour le reste, une seule personne par question s'il vous plait. Existe t-il un moyen pour comprendre un animal, si oui quel est-il ? Quel est l'animal domestique le plus susceptible de se blesser ?

Un dragon en temps qu'animal de compagnie, ce n'était pas vraiment l'idée du siècle, quoi que certaines personnes avaient bien du essayer une fois de temps en temps, par contre tous ne devaient pas en être sortis vivants. C'était sûrement pour ça que pour Maxine, considérer ceux-ci comme des animaux domestiques n'était pas bon, vraiment pas bon, après libres à tous de vouloir finir comme brochette pour son animal. Quand à un animal qui peut se blesser lui-même, Maxine du réfléchir pendant un bon moment avant d'en trouver un, enfin elle réfléchit pendant longtemps pour en trouver aucun, avec le peu d'intérêt qu'elle portait aux animaux, elle était incapable de se souvenir d'un tel animal.

Elle finit donc par prendre la parole pour ne répondre qu'à une question, c'était déjà ça:
-Personnellement je trouve que prendre un dragon en temps qu'animal domestique est quelque chose de complètement idiot, et à ne surtout pas faire sauf si l'on est suicidaire. Il y a forcément une limite aux animaux domestiques. Un animal ne doit pouvoir obtenir se titre qu'à condition qu'il soit possible de le dompter, même si il est impossible de prévenir toutes les réactions des animaux, même ceux qui sont dompter, certains animaux sont beaucoup trop dangereux et imprévisibles. Enfin pour moi ça ne sert à rien d'avoir un animal de compagnie, mais bon ce n'est qu'un point de vue personnel.

Attendant que les autres prennent à leur tour la parole, Maxine se s'adossa de nouveau à sa chaise puis tourna son attention vers l'extérieur.
Revenir en haut Aller en bas
June Evans
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques

Message par : June Evans, Dim 13 Sep 2015 - 19:21


Après l'intervention de June pour présenter sa chouette devant ses camarades, d'autres personnes la succédèrent pour présenter, à leur tour leurs animaux de compagnie. Chacun avait ses affinités envers leurs animaux et June trouvait très intéressant de connaître les différentes relations que chacun pouvait entretenir les élèves avec leurs petites bêtes domestiques.
Tous les élèves n'étaient pas passés au tableau, mais le professeur décida tout de même de passer à l'exercice suivant qui consistait à répondre à des questions, toujours à l'oral.

- Nous allons à présent passer aux questions, d'après vous quelle est la limite du terme animal domestique ? Par exemple est-il bon de considérer un dragon comme un animal domestique ? Vous pouvez tous vous exprimer pour cette question. Pour le reste, une seule personne par question s'il vous plait. Existe t-il un moyen pour comprendre un animal, si oui quel est-il ? Quel est l'animal domestique le plus susceptible de se blesser ?

Certains élèves prirent la parole, répondant plus ou moins aux questions posées par Madame Blanchet.

- Des animaux domestiques sont des animaux pouvant vivre avec des Hommes dans une maison et leur porter compagnie sans être un danger pour eux, de manière générale bien évidemment puisqu'il y a toujours des exceptions. Un dragon est bien évidemment trop dangereux pour être un animal domestique, il peut facilement se retourner contre vous, notamment en grandissant. Un animal domestique doit pouvoir vivre avec les Hommes. Ils doivent protéger leur maître et également leur apporter de l'affection, mais bien évidemment ça doit marcher dans les deux sens selon moi.

June n'avait jamais eu en tête d'avoir un dragon comme animal de compagnie. Elle aurait bien trop peur de finir cuite après que celui-ci ait décidé de se retourner contre elle. Ce sujet de conversation était très intéressant et June savait qu'elle allait se plaire énormément dans ce cours, elle avait hâte de savoir ce qu'ils allaient faire après cet exercice.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Emily Lynch
Responsable RPGPoufsouffle
Responsable RPG
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques

Message par : Emily Lynch, Lun 14 Sep 2015 - 21:48


Le cours semblait filler à toute allure pour Emily, captivée par les différents animaux apportés par ses camarades, elle ne s’ennuyait pas. Sa mauvaise humeur diminuait de plus en plus et peut-être même qu’elle allait enfin adresser la parole à son voisin de banc qui se demandait ce qu’il lui arrivait et peut-être même si elle ne s’était pas levée du mauvais pied. Les différents animaux avaient finalement attendri Emily qui se demandait pourquoi elle n’avait toujours pas le sien. Une chose qu’elle allait devoir rattraper tôt ou tard ! Mais quand la professeure présenta à son tour ses compagnons, Emily eut un petit sursaut en voyant la couleuvre, elle ne savait pas trop pourquoi, mais en regardant le serpent elle sentit comme un froid dans le dos. Ce qui était étrange c’est qu’elle n’avait rien ressenti de particulier lorsque Bartholomeus avait présenté lui aussi sa couleuvre, mais cependant elle n’avait pas vu de blessures sur ses bras contrairement à Miss Blanchet. Mais après son attention se posa sur la chouette. C’est vrai qu’en apparence elle semblait plutôt vieille, mais comme le faisait remarquer la prof cela ne signifiait rien du tout.

- Nous allons à présent passer aux questions, d'après vous quelle est la limite du terme animal domestique ? Par exemple est-il bon de considérer un dragon comme un animal domestique ? Vous pouvez tous vous exprimer pour cette question. Pour le reste, une seule personne par question s'il vous plait. Existe t-il un moyen pour comprendre un animal, si oui quel est-il ? Quel est l'animal domestique le plus susceptible de se blesser ?

La réflexion pour Emily fut de courte durée, elle avait son avis sur le sujet et comme pour tout le monde, il y avait pas mal de points communs sur l’idée. Elle attendit donc son tour et se lança

- Pour moi, un animal domestique c’est un animal sur lequel l’homme peut avoir un contrôle dessus, mais pas n’importe quel contrôle non plus. Ce que je veux dire c’est qu’il doit y avoir un respect de l’animal, le traiter avec dignité pour que celui-ci vous respecte aussi. C’est un peu une relation à double sens. Maintenant, l’idée de contrôle reste bien présente, car même si l’on traite un dragon avec respect, il est presque, voir complètement impossible d’avoir un contrôle dessus. Ce genre de créature est trop impulsive, imprévisible.

Sur ces mots, Emily laissa la parole à ces camarades qui souhaitaient encore donner leur avis sur la question. Elle n’avait plus grand-chose à dire à ce sujet et pourtant, le sujet méritait d’être développé encore un peu, mais peut-être que cela serait pour plus tard durant le cours.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Zoran Andaraniel
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques

Message par : Zoran Andaraniel, Lun 14 Sep 2015 - 22:18





Après avoir été remercié par le professeur, le Zoran était tranquillement retourné à sa place. Quelques élèves étaient passés après lui, sous son regard émerveillé. Puis le professeur décidât de reprendre la parole pour lancer un nouvel exercice, de participation aussi.

« Nous allons à présent passer aux questions, d'après vous quelle est la limite du terme animal domestique ? Par exemple est-il bon de considérer un dragon comme un animal domestique ? Vous pouvez tous vous exprimer pour cette question. Pour le reste, une seule personne par question s'il vous plait. Existe-t-il un moyen pour comprendre un animal, si oui quel est-il ? Quel est l'animal domestique le plus susceptible de se blesser ? »

Les différents élèves s’exprimèrent chacun leur tour. Leurs idées se rejoignaient globalement, et Zoran mis quelques temps à s’exprimer, répétant simplement des informations que son père lui avait données quelques semaines auparavant.

« Je ne sais pas si ça compte, mais mon père est chasseur. Un jour je lui ai demandé pourquoi on ne pouvait pas avoir un sanglier en animal de compagnie. Il m’a répondu quelque chose dont je me souviendrais toujours : ‘’Les humains ne sont pas fait pour dominer des animaux plus féroces qu’eux.’’. A partir de là j’ai compris pourquoi il y avait peu de grand félins en tant qu’animal de compagnie alors qu’on domestiquait des éléphants. C’est leur instinct qui compte, on ne peut dominer un animal qui est fait pour régner, qu’importe sa taille. Je pense que ça doit également s’appliquer aux dragons, peut-être pas à tous, mais ceux dont on parle dans les légendes en tout cas. »

Une fois finis, Zoran jetât un regard à la ronde avant de repartir noter quelques informations dites par une Pouffsoufle sur son cahier, laissant les derniers s’exprimer librement ou réagir.
Revenir en haut Aller en bas
Jade Wilder
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques

Message par : Jade Wilder, Lun 14 Sep 2015 - 23:38


Les "présentations" passées, Jade se sentait déjà mieux. Franchement, parler devant les autres ça n'avait jamais été son truc. Se faire remarquer, de toute façon, ça n'avait jamais été son truc. Au moins, les battements bien trop rapides de son coeur s'étaient calmés. Ahlala, si seulement la timidité n'existait pas chez elle, ça ferait des miracles. Peut-être qu'elle serait capable de parler normalement à quelqu'un d'inconnu sans paniquer ? Aller, faut y croire dans la vie. Bref. La suite du cours ne tarda pas bien longtemps. Après un conseil à une élève, la professeur montra ses bras, bras pas forcément dans un superbe état. Qu'est-ce qui pouvait causer autant de dégâts ? Brrr, Jade en avait froid dans le dos.

- Je tiens aussi à vous rappeler, qu'un animal reste un animal. A tout moment, il pourra se retourner contre vous sans crier gare même si c'est votre meilleur ami.

Ah, c'était un animal qui avait causé ces blessures alors. Bah bon sang.. Voilà que l'Italienne cherchait déjà quel genre d'animal était responsable. Franchement, elle ne garderait sans doute pas un animal qui lui ferait autant de mal. De toute façon, elle n'était pas très branchée animaux dangereux. Que pouvait faire un boursouflet de toute façon ? Les fées, c'est plus compliqué déjà, Aurore lui avait déjà tiré les cheveux à plusieurs reprises mais ce n'était pas ce qu'on pouvait appeler un dangers. Une fois encore, la réponse ne tarda pas. Revenant d'une pièce proche avec deux animaux, la professeur débuta ses propres présentations.

- A mon tour de vous présenter mes compagnons, dans la cage c'est Hou-Hou, une chouette Harfang. Il n'est pas très frais, mais ce n'est que d'apparence. Ça fait six ans que je l'ai. Autour de mon cou, c'est Pan', ma couleuvre que j'ai trouvé et non acheté. Il est responsable de la plupart des blessures se trouvant sur mes bras.

La voilà, la réponse. Jade ne pourrait sans doute jamais avoir un serpent, ceux-ci avaient tendance à lui faire un peu peur. Ceux des autres encore, ça allait, mais elle avait déjà croisé deux trois serpents quand elle se promenait dans certains endroits en Italie et ça n'avait pas toujours été une partie de plaisir. Pour être honnête, elle était restée paralysée. La blonde ne savait pas s'il s'agissait de peur véritable, ou de fascination, les deux se mêlant surement. Quoi qu'il en soit, Jade n'était sans doute pas apte à s'occuper d'un animal pareil, point. Il fallait s'imposer des limites dans la vie, comprendre ses propres frontières et les respecter. Les marques sur les bras de l'enseignante étaient d'ailleurs loin de la rassurer. Bon, tant que la couleuvre restait loin d'elle, tout irait bien, elle ne paniquerait pas. D'ailleurs, elle se retrouva elle aussi en cage. Au moins, tout le monde était sur un pied d'égalité.

- Nous allons à présent passer aux questions, d'après vous quelle est la limite du terme animal domestique ? Par exemple est-il bon de considérer un dragon comme un animal domestique ? Vous pouvez tous vous exprimer pour cette question. Pour le reste, une seule personne par question s'il vous plait. Existe t-il un moyen pour comprendre un animal, si oui quel est-il ? Quel est l'animal domestique le plus susceptible de se blesser ?


Ah, ça y est, voilà de quoi remuer les méninges de la jeune Italienne. En premier lieu, elle se pencha sur la dernière question pour une raison très simple: c'était celle qui lui demandait plus de réflexion. Non parce-que, concrètement, quel animal pouvait se blesser ? Il y en avait forcément, mais lequel ? Une liste impressionnante d'animaux passait dans la tête de l'adolescente, avant qu'elle ne se rappelle que le sujet était plutôt porté vers les animaux magiques. Mais la question était la même, en fait. Une seule réponse lui vint à l'esprit, pourtant elle n'en était pas vraiment convaincue. Tant pis, elle verrait bien. Personne n'avait osé trop se pencher sur la question en plus, autant tenter et voir ce que ça allait donner. Levant la main une fois que l'élève précédent eut terminé, Jade prit la parole à son tour.

- C'est pas.. vraiment une blessure mais.. je crois que le Phénix reppresen.. représente.. bien un animal qui se "blesse" tout seul.. Il prends feu.. avec sa propre chaleur corpo.. enfin.. de son corps.. Il meurt comme ça.. C'est sans doute pas la rispo.. réponse.. voulue.. Ma per me.. c'est un bon.. exemple de.. hum.. automutilazione.. enfin.. auto-mutilation.. je crois..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 4 sur 9

 Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Soins aux Créatures Magiques-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.