AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite
Page 2 sur 4
À l'orée de la forêt
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Morgan Delaube
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: À l'orée de la forêt

Message par : Morgan Delaube, Sam 16 Avr 2016 - 11:28


(L.A. d'Ashton accordé)


Un nouveau mois, une nouvelle pleine lune. Depuis le temps, j'étais habitué. Mais cela ne voulait pas dire que ça me plaisait. Bien au contraire, si je pouvais m'en passer, je ne dirai pas non. Parce que bon, déjà c'était douloureux, mais ensuite tu te faisais ch*er à poireauter toute la nuit. Alors oui, parfois je partais chasser, mais les animaux commençaient à avoir l'habitude. Des moments, je croisais une accromentule un peu bagarreuse, mais en général je les évitais. Déjà parce que je n'aimais pas les araignées, alors les araignées géantes !, mais aussi parce que je ne savais pas comment mon corps réagirait si l'une de ces jolies bébêtes venaient à me mordre.

Enfin bref, comme à mon habitude, j'avais souhaité une bonne soirée, assez ironiquement, à mes colocs avant de transplaner jusqu'à Pré-Au-Lard. De là, je faisais semblant de rentrer dans un bar, en l'occurrence la Tête de Sanglier, avant de me glisser jusqu'aux toilettes. Après quelques retouches magiques, je ressors méconnaissable des toilettes pour aller jusqu'à la forêt. En chemin, je croisai Ashton Parker, qui semblait être bien accompagné. Etant dans mon rôle, je fis semblant de ne pas le connaître et sortis en vitesse du pub. Je me rendis jusqu'à la Forêt Interdite où je m'enfonçai un peu. J'avais bien pensé à prendre mon Tue-Loup tous les jours, donc normalement je ne devrai pas avoir de perte de contrôle.

Je me déshabillai rapidement, plaçant un enchantement rapide pour pouvoir retrouver mes vêtements lorsque je redeviendrai humain. Nu comme un ver, j'attendais la venue du gros satellite blanc. A vrai dire, je n'eus pas à attendre longtemps. Le voici qui pointait le bout de son nez, et voilà que le mien, de nez, se transformait en museau. Après, tout le monde connaît la suite. Et que crac, et que aïe, et que grr, et que poils partout. En moins de cinq minutes j'étais recouvert d'un duvet de poils châtains clairs des pieds à la tête. J'avais des griffes, des crocs, de nouveaux yeux et de meilleures oreilles.

Il ne me restait plus qu'à trouver quoi faire. D'une poussée de mes pattes arrières, je me jetai sur une branche plutôt basse, mais assez large pour supporter mon poids et me mis à faire Tarzan jusqu'à atteindre une hauteur de vue convenable. Malheureusement, je m'étais rapproché de la lisière, et je vis deux sorciers en train de faire des trucs. Et béh, y'en a qui se font plaisir. Je poussai un hurlement lupin pour tenter de les faire partir, mais la femme semblait n'en avoir cure. En fait, elle sortit même sa baguette. Ohoh, je devrai p't'être me barrer moi.

Sauf que je n'étais pas la cible, c'était l'autre. Et paf, l'homme se fit désarmer. Booon, que faire ? Agir ou ne pas agir ? En tout cas, elle était en train de le menacer de le tuer s'il ne lui donnait pas ce qu'elle voulait. Et l'homme ne semblait pas très partant pour lui offrir quoi que ce soit. Grâce à ma nyctalopie, je découvris que la victime n'était autre qu'Ashton. Bon. En tant que bon pote, je me devais de lui porter secours.

Et hop, d'une nouvelle poussée de patte je me jetai de la branche pour atterrir au sol. D'une roulade je me remis sur mes pattes. Pas le temps de jacasser, je me jetais sur la femme, plaquant mes pattes griffues sur ses épaules et je poussai un grognement très près de son visage. Pas touche à mes potes, cagace.
Revenir en haut Aller en bas
Ashton Parker
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage
Occlumens
Manumagie (Niveau 1)


Re: À l'orée de la forêt

Message par : Ashton Parker, Dim 24 Avr 2016 - 17:55


En soit ce n'était pas une créature sauvage qui pourrait empêcher Ashton de pécho, surtout alors qu'il était conscient de se trouver dans la forêt interdite. Non, ce qui posait problème ça avait plutôt été la réaction de la jeune femme, qui avait apparemment profité de la situation pour le désarmer et le menacer. Sur ce point-là elle était franchement relou, elle aurait pas pu attendre qu'ils aient terminé ? Et Parker avait beau se débrouiller à peu près en magie sans baguette, il ne pourrait clairement pas se défendre sans arme contre une psychopathe comme celle qu'il avait en face de lui. Il avait vraiment le don pour tomber sur les pires crapules prêtes à profiter de n'importe quelle occasion.

C'est alors qu'un gros truc indéterminé sauta sur Katie et la plaqua au sol en grognant violemment. Sur le coup de la surprise, le visage du sang-mêlé prit une teinte blanc livide et ses cheveux un espèce de violet foncé tirant sur le noir. Autant il arrivait à maîtriser son don de Métamorphomage suffisamment pour l'utiliser quand il le voulait, autant certaines réactions dues à la surprise restaient encore hors de contrôle. En tout cas, son agresseuse du jour faisait moins la fière maintenant qu'elle avait une bête à quelques centimètres de son visage. Elle avait fermé les yeux et n'osait plus faire un mouvement.

Ashton se baissa pour reprendre sa baguette en main puis la pointa vers elle en informulant un #Duro et a sorcière se changea aussitôt en pierre. Ça pouvait paraître légèrement excessif mais elle l'avait quand même bien mérité et elle était toujours en vie donc elle s'en sortait tout de même très bien considérant celui avec qui elle avait à faire. Bon, par contre maintenant l'ex-Gryffondor n'était toujours pas forcément tiré d'affaire. Il avait sa baguette à la main, le pantalon aux chevilles et se trouvait face à ce qui avait tout l'air d'être un Loup-Garou. Le fait que la bête l'ai en quelque sorte aidé restait un mystère mais le sorcier savait que ces créatures étaient parfois loin d'être pacifiques lors de leurs transformations.


Dernière édition par Ashton Parker le Jeu 30 Juin 2016 - 11:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Morgan Delaube
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: À l'orée de la forêt

Message par : Morgan Delaube, Mer 29 Juin 2016 - 13:02


Désolé pour le retard D:

Je n'avais pas besoin d'appuyer bien fort pour immobiliser la demoiselle, frêle comme elle était, un coup de vent aurait pu la briser. Mais je n'étais pas un coup de vent et je devais faire très attention : mon but n'était pas de la blesser gravement. La blesser un peu ne me dérangeais guère à vrai dire, cela lui montrerait qu'il ne faut pas agresser les gens et encore moins un soir de pleine lune. Rapidement, la texture molle de la peau se transforma un quelque chose de dur et rêche. En effet, Ashton avait transformé la donzelle en caillou. Si c'était pas mignon. Je n'approuvai pas forcément cette manière d'agir, mais faut dire qu'elle l'avait bien cherché. Je lançai un regard au sorcier en me dégageant. Tiens, c'est moi ou il s'était fait une coloration ? Cinq minutes plus tôt il ne me semblait pas qu'il avait les cheveux violets. Je n'avais pas du remarquer jusqu'alors. En attendant, il fallait lui faire comprendre que je n'étais pas méchant. Aussi je reculai de quelques pas avant de m'asseoir sur mon imposant derrière, tel un bon chien.

Que devais-je faire maintenant ? Attendre patiemment ou me barrer ? La deuxième solution semblait la meilleure. Il avait bien du m'observer maintenant. Enfin, il ne devait pas voir grand chose vu que la lueur de la lune ne passait pas vraiment. En attendant, je me relevai et commencer à partir tranquillement. Je doutais qu'il me suive. Quoique... On parlait d'Ashton quand même. Dans le doute, je préférai monter dans un arbre pour continuer. Je repliai mes jambes arrières sous moi avant de pousser un bon coup. Et paf, le loup. Ouais, j'étais un peu stupide parfois. Je venais de me prendre en pleine poire la branche que je convoitais comme appui. Ca fait mal, non d'un chien (ou d'un loup-garou) !

Je retombai sur le sol, en poussant un gémissement. Je devais avoir l'air pitoyable.
Revenir en haut Aller en bas
Ashton Parker
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage
Occlumens
Manumagie (Niveau 1)


Re: À l'orée de la forêt

Message par : Ashton Parker, Dim 10 Juil 2016 - 14:59


Si on lui avait dit que sa soirée se déroulerait comme elle le faisait actuellement, Ashton ne l'aurait probablement pas cru. Qui aurait pensé que la jolie jeune fille avec laquelle il avait prévu de conclure serait en réalité une pétasse qui essaierait de le voler ? Bon, vu ses fréquentations ce n'était pas si étonnant que ça. Non, le plus surprenant était probablement sa rencontre avec un loup-garou. Le Lion savait très bien que même si la plupart d'entre eux préféraient cacher leur vraie nature, il y en avait forcément dans les alentours de Pré-au-Lard. Mais entre se l'imaginer et en voir en vrai c'était une toute autre chose. Le seul lycanthrope qu'il avait déjà rencontré était Azphel, qu'il avait vu transformé lors d'un cours de Soins Aux Créatures Magiques quelques années auparavant.

Cependant, malgré ce qu'il avait appris en cours, la créature qu'il avait en face de lui était loin de paraître agressive. Elle lui avait même sauvé les fesses il y a quelques instants et à présent elle n'avait pas l'air décidée à attaquer. La seule solution possible était que la personne qui se cachait à l'intérieur de la bête avait pensé à prendre sa petite potion en prévision de la pleine lune et arrivait ainsi à contrôler ses instincts sans mettre le sang-mêlé en pièces. Sur ce point là il était plutôt reconnaissant. Le loup commença à faire demi tour et Ashton était décidé à en savoir plus. Il tenta de le poursuivre mais avec son pantalon au niveau des chevilles ce n'était pas évident, il tenta donc d'avancer tout en remontant son caleçon et son pantalon. Une fois rhabillé il rattrapa l'animal beaucoup plus rapidement, et visiblement il n'avait pas affaire au loup-garou le plus futé du monde magique.

En effet, en s'apercevant qu'il était suivi, ce-dernier avait tenté de grimper dans un arbre devant lui. Sauf qu'il n'y avait pas besoin d'être Newt Scamander pour savoir que l'ergonomie du loup-garou n'était pas spécialement adaptée à la grimpette. Et paf le loup ! Celui-ci venait de se prendre une branche et était à présent au sol en gémissant. Penchant légèrement la tête sur le côté, Parker examina la créature tout en se frottant la barbe. La barbe ? Sh*t ! Il pensait pourtant qu'après ses mois de travail il avait réussi à avoir à peu près sous contrôle ses transformations physiques de Métamorphomage. Sentant le stress monter et son cœur s'accélérer à l'idée de perdre à nouveau contrôle, il passa la main dans ses cheveux et les sentit tomber soudainement par touffes. Bonjour le look de m*rde !
Revenir en haut Aller en bas
Morgan Delaube
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: À l'orée de la forêt

Message par : Morgan Delaube, Jeu 21 Juil 2016 - 12:52


Il y en a qui après s'être pris un poteau voyait trente six chandelles, et bien je me voyais des trucs vraiment bizarres. En fait, j'avais l'impression que mon poursuivant n'était peut-être pas Ashton, mais quelqu'un sous polynectar. Parce que ça devenait vraiment bizarre. Déjà, il avait les cheveux violets. Depuis quand l'ex-Gryffondor avait les cheveux violets ? Enfin, que ça soit lui ou pas, j'avais quand même fait une bonne action. Enfin, je crois.

Mais maintenant, ce n'était plus les cheveux qui me choquaient, c'était cette longue barbe à la Père Noël qui venait d'apparaître. C'était pas très design tout ça. Loin de là. Ca devait même être lourd à porter et embêtant pour se déplacer. Enfin, faut dire qu'en dehors de ma forme lupine, j'avais jamais été très poilu, donc je pouvais pas trop m'avancer. Puis je me rasais souvent aussi. Je devrai peut-être arrêter pour voir. Ou alors utiliser une potion ! Ca irait plus vite et puis ensuite j'aurais juste à couper pour retrouver mon menton normal. Bref, je m'égarai. Ca m'arrive souvent en ce moment de me perdre dans mes pensées. C'en est à s'arracher des cheveux...

S'arracher des cheveux... Mais gros What the fuck. Maintenant Papy Noël perdait ses cheveux violets. Et puis c'est que ça y allait bien. Et une touche par-ci, et une touffe par-là ! Non mais le mec il veut faire un cosplay de Tortue Géniale ou quoi ? Et moi là devant, avec mon crâne qui me fait super mal, qu'est-ce que je peux faire hein ? Attendre que le soleil se lève ? Bah tiens d'ailleurs, on y était pas loin, j'voyais déjà l'horizon se pointer. Je ne pouvais pas le laisser me voir sous ma vraie forme. Surtout que je ne sais pas qui il est, LUI.

Je me retournai, prêt à partir. Sauf que j'avais mal calculé le temps. En effet, le soleil pointait déjà le bout de son nez, je ne regardai juste pas du bon côté. Et Mer**.

Un rugissement lupin s'échappa de ma gorge. Mes os se brisèrent dans une symphonie de craquement. Mes poils, presque comme les cheveux de mon voyeur, se résorbaient sous ma peau. Je me retrouvai rapidement nu comme un vert, en positon fœtal sur le sol. Je cherchai à retrouver mon souffle, affolé.

Clairement, je m'en foutais un peu qu'il me voyait dans cet état. Quelques temps plus tôt je l'avais vu aussi nu, et plutôt en bonne forme, si je puis dire. Le truc c'est que maintenant je ne devais pas rater le signal de ma baguette. Qui se fit d'ailleurs à cet instant. Une gerbe d'étincelle rouge s'éleva dans les airs et je me relevai, la lune à l'air, pour aller retrouver mes affaires.

Avec un peu de chance, l'autre n'avait pas vu mon visage. Et si c'était le cas, il ne me connaissait peut-être pas.
Revenir en haut Aller en bas
Ashton Parker
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage
Occlumens
Manumagie (Niveau 1)


Re: À l'orée de la forêt

Message par : Ashton Parker, Mar 26 Juil 2016 - 18:34


La situation commençait à prendre une tournure un peu déroutante à laquelle Ashton ne s'était pas vraiment préparé. Déjà son choix de plan c*l, lui qui prenait d'habitude d'excellentes décisions sous les effets de l'alcool c'était vraiment pas de chance d'être tombé sur la c*nnasse d'aujourd'hui. Ensuite la rencontre avec un loup-garou, ça aussi c'était assez peu commun. On ne croisait pas ce type de créatures à tous les coins de rue, surtout lorsqu'elles étaient transformées. Et puis après avoir été un lycanthrope badass qui lui sauvait la mise, l'animal se révélait être un boulet fini qui pensait pouvoir faire de l'escalade, vraiment pas futé. Et maintenant, comme si ça suffisait pas, lui-même commençait à subir des transformations incontrôlées.

Puisqu'il n'avait apparemment pas eu une nuit assez mouvementée, le soleil décida qu'il était temps de se lever. Il était déjà si tard ? Enfin, si tôt ? Un craquement d'os interrompit la réflexion de Parker sur l'heure de la journée qu'il était. Il fut tenté de reculer alors que la créature poussait un hurlement. Le plus intéressant n'était pourtant pas encore arrivé. Le loup-garou post-transformation se révéla être... Morgan ? Si ça n'avait pas déjà été le cas, Ashton en aurait probablement perdu ses cheveux. Il ne s'y attendait absolument pas et ne s'était jamais rendu compte que l'ex-Poufsouffle était en réalité un lycanthrope. Sauf qu'il avait apparemment prévu de s'enfuir sans explications pour aller chercher probablement ses vêtements.

- Morgan ? Depuis quand t'es un loup-garou ?

Les mots étaient sortis tous seuls, mais le sang-mêlé ne pouvait certainement pas le laisser partir comme ça. Il s'en fichait complètement que son interlocuteur soit entièrement nu, c'était un détail relativement peu important au vu de la situation. Et Ashton n'ayant jamais été dérangé par ce genre de choses il n'allait pas s'empêcher de poser les questions qui se bousculaient dans sa tête. Alors que Delaube se retournait, le Lion essaya de se concentrer pour faire repousser ses cheveux et perdre sa barbe pour reprendre son aspect normal.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Baptiste Flitwick
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: À l'orée de la forêt

Message par : Jean-Baptiste Flitwick, Lun 26 Sep 2016 - 20:48


Réponse à Jessy Brown


L'Aîné avait entendu parler d'un rendez-vous que le Vagabond avait accepté peu avant sa disparition. Le dossier avait été étudié de près. Il s'agissait d'une jeune fille versée dans l'art des créatures magiques. Le jeune chercheur avait fait ses devoirs et s'était bien renseigné. Elle travaillait à la boutique d'animaux, ce qui était un plus, elle pouvait côtoyer toute sortes de créatures et la rumeur prétendait même qu'elle était une des rares personnes à parler fourchelang, c'était un don appréciable et dont on pouvait difficilement se passer.

Elle avait entendu parler de la Guilde brièvement et avait eu l'air de s'y intéresser vivement d'après le contenu de sa lettre. Une simple mention de Taylor et de ses activités avait eu l'air de la mettre en émoi et de l'inciter à contacter un des membres de cette organisation secrète. Il faudrait songer à retrouver ceux qui en parlaient de manière si désinvolte mais pour l'heure, il était temps de rencontrer une potentielle nouvelle recrue. Les rangs se devaient d'être un peu étoffés après la perte de plusieurs membres récemment.

Le rendez-vous avait été fixé en bordure de la Forêt Interdite au crépuscule. Ce n'était pas dénué de poésie ni de théâtralité, ce qui ne déplaisait pas à l'Aîné. Quand on est un des responsables d'une organisation secrète et à la limite de l'illégalité, on ne peut se refuser certains plaisirs. Quelques surprises étaient toujours bienvenue aussi, c'est donc dans cette optique que le jeune homme se trouva au lieu de rencontre quelques heures avant le moment fatidique. Il aimait observer les gens, savoir comment ils agissaient, ce qu'ils valaient, à quoi ils ressemblaient. Surement une déformation due aux arts de l'esprit dont son père lui parlait si souvent qu'il n'avait qu'une hâte, les pratiquer. En attendant d'avoir l'âge et les capacités, il se fiait à ce qu'il pouvait comme le langage corporel et le comportement général, qui donnaient déjà une masse non négligeable d'indices.

Caché derrière un arbre, loin à l'intérieur de la Forêt, JB aperçut bientôt une silhouette s'approcher de la lisière. Elle n'avait pas l'air dangereuse ou malintentionnée, tout au plus impatiente. La jeune fille ressemblait de loin à ce qu'il connaissait d'elle, mince, cheveux sombres, vive, il ne semblait pas y avoir de piège ou autre situation délicate. Elle faisait des allers retours devant les arbres, semblant perdue dans ses pensées, ce qui était une bonne chose, on avait besoin d'imagination dans la Guilde, puis au bout d'un moment, elle se posa au sol, semblant prendre son mal en patience Ce fut à ce moment que le jeune homme se décida à se montrer.


- Vous êtes en avance mademoiselle!

La phrase avait été lancée de loin, dans le but de surprendre, après seulement quelques pas dans la direction de l'orée de la Forêt. La voix était sombre, sobre et solennelle comme les vêtements de l'homme. Il n'aimait pas être extravagant dans ces situation, il valait mieux en imposer quand on était le plus jeune de l'organisation mais tout de même responsable d'autant de domaines. L'Aîné continua d'avancer lentement, à pas mesurés dans la direction de son rendez-vous mais gardant le silence, attendant une réponse, jaugeant l'attitude qui lui serait renvoyée devant son approche.
Revenir en haut Aller en bas
Jessy Brown
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: À l'orée de la forêt

Message par : Jessy Brown, Dim 16 Oct 2016 - 2:53


Adossée à son arbre, Jessy ferma les yeux un instant. Après s'être laissée aller à ses réflexions, elle avait tout simplement envie de ne plus penser à rien. Elle resta immobile quelques secondes, profitant de l'air frais qui caressait son corps et des bruissements des feuilles accrochées aux arbres bordant la forêt. Quelle belle mélodie du silence. Qu'y avait-il de plus agréable que de profiter de ce que la nature offrait, sans songer à autre chose ? Il était si agréable de s'évader. Elle avait bien fait d'arriver aussi tôt ; cela lui permettait de s'ancrer profondément dans son environnement. Rien ne pouvait plus la déranger, dans ces conditions.

- Vous êtes en avance mademoiselle ! lança soudain une voix lointaine.

Jessy releva immédiatement la tête, surprise. Ses yeux chocolat parcoururent les alentours, cherchant la personne ayant prononcé ces mots. Aucune silhouette humaine, ni sur le sentier, ni entre les premiers arbres de la forêt. Et pourtant, elle savait que quelqu'un était là et s'adressait à elle. Elle n'était pas folle. Elle avait véritablement entendu une voix. C'était comme la première fois où elle avait entendu les serpents. Seulement, ici, ce n'était pas un animal d'écailles. Pas de sifflement glacé : une voix d'homme, sérieuse et profonde.

La sang-pur se remit sur pied lentement, son regard balayant toujours les alentours. Cela ne pouvait qu'être le Vagabond, pour s'adresser ainsi à elle. Qui d'autre aurait eu connaissance de sa venue ? Par ailleurs, elle n'était pas étonnée qu'il se montre si discret. Ce genre de détail collait parfaitement à l'idée qu'elle s'était faite de ce sorcier. Une personne mystérieuse et sur ses gardes, qui était arrivée plus tôt pour savoir à qui elle aurait affaire. Il était même venu avant elle - c'est dire.

Mais elle aussi aurait aimé voir son interlocuteur. Elle ne désirait pas répondre dans le vide. Alors elle attendit, silencieusement. Elle bloqua ses yeux vers les arbres, son intuition lui soufflant que quelqu'un s'y cachait. Une situation étrange, qui n'était pas faite pour la mettre à l'aise. Alors sa main monta machinalement à sa ceinture pour récupérer sa baguette d'aulne. Avec elle, elle était déjà plus rassurée. La brune pourrait faire face au sorcier qui se présenterait, s'il finissait par se montrer. Car elle ne savait de lui que peu de chose, et dans ce cas elle ne pouvait compter que sur elle-même pour se sentir en sûreté.

- Vous aussi, Mr Malëan.

Elle venait de distinguer une silhouette entre les arbres. Son intuition ne l'avait pas trompée. Ses doigts se resserrèrent sur sa baguette magique tandis qu'elle observait l'ombre s'avancer. C'était bien un homme, mais il ne ressemblait pas à ce qu'elle s'était imaginé. Plus petit, bien plus jeune. Elle avait songé à un sorcier au moins plus âgé qu'elle, quelqu'un d'expérimenté. Cette personne en avait au moins l'attitude : il paraissait assez mature, faisait preuve d'une attitude tout en sobriété. Peut-être avait-il pris du Polynectar, envoyé quelqu'un, ou n'avait-il tout simplement pas l'aspect qu'elle avait cru.

Baissant le bras tenant sa baguette, Jessy se tourna vers le jeune homme. Elle commença à s'approcher lentement, à son tour.

- Merci d'avoir accepté de me rencontrer.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Baptiste Flitwick
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: À l'orée de la forêt

Message par : Jean-Baptiste Flitwick, Mer 14 Déc 2016 - 12:35


La jeune fille se releva vite. On pouvait sentir sa tension de se voir adresser la parole ainsi par un interlocuteur hors de son champs de vision. Elle regardait partout, cherchant des yeux l'homme qui venait de parler. Elle ne pouvait pas savoir si c'était son rendez-vous mais les paroles donnaient un indice plutôt évident. JB la vit de loin sortir sa baguette. C'était une marque de prudence et lorsqu'elle verrait que la sienne était toujours rangée, il espérait qu'elle se sentirait plus en sécurité.

- Vous aussi, Mr Malëan.

Sans répondre, le jeune homme s'approcha lentement, jaugeant l'aspirante au fur et à mesure que les détails devenaient plus clairs. Elle se détendait progressivement, avisant aussi attentivement celui qui venait à sa rencontre. Au moins était-elle attentive, curieuse et observatrice. Que de bonnes qualités si on voulait intégrer la Guilde. Enfin, sa baguette se baissa et elle reprit la parole, plus rassurée que précédemment.

- Merci d'avoir accepté de me rencontrer.

Un sourire simple et amusé se dessina sur le visage de l'Aîné. Il avait été pris pour le Vagabond. Pas si étonnant sachant que c'était lui qui avait accepté le rendez-vous et qu'aucun démenti n'avait été renvoyé pour prévenir du changement de personne. La réaction de la demoiselle face à cette surprise serait un bon élément à étudier pour savoir ce qu'elle valait.

- Bonjour, avant tout, laissez moi clarifier les choses, je ne suis pas Malëan, il a eu... un empêchement.

Ce moment d'hésitation était plutôt gênant mais il valait mieux ne pas dévoiler dès le départ que le fondateur même de la Guilde avait disparu et ne réapparaissait qu'une fois par an au mieux.

- Je suis l'Aîné, gardien des lieux de la Guilde. Si vous permettez, marchons un peu, l'entretien n'en sera que plus agréable.

Sur ces paroles, JB commença de marcher en direction des arbres sans attendre de réponse. Après tout, il ne posait pas vraiment de question, elle était là pour postuler et le jeune homme devait garder son statut en dépit de son âge.

- Je me suis renseigné sur votre cas mademoiselle mais j'aimerais que vous me parliez un peu de vous, de vos motivations et de vos talents particuliers, je préfère avoir plusieurs versions d'une même histoire, d'une même personne, on démêle plus facilement la rumeur de la vérité.

C'était un exercice qu'il aimait bien tenter. La façon dont les gens se voient et se vendent est toujours différente de celle dont les autres usent. On n'a jamais vraiment la même image de soi-même que celle qu'ont des personnes extérieures et surtout, personne ne la connaitra mieux qu'elle-même, s'il y a quelque chose à dévoiler, ce sera à sa discrétion, pas à cause d'une rumeur, probablement née d'une jalousie ou d'une mesquinerie quelconque.
Revenir en haut Aller en bas
Jessy Brown
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: À l'orée de la forêt

Message par : Jessy Brown, Ven 30 Déc 2016 - 19:17


Immobile, Jessy observait le jeune homme qui venait à sa rencontre. Peu à peu, il quittait l'ombre des arbres et se mettait à découvert. Elle put voir un sourire amusé sur son visage, qui l'aida à se détendre. À présent, sa main était toujours serrée autour de sa baguette magique mais retombait le long de son corps. De cette façon, elle paraissait moins sur ses gardes, davantage prête à la engager la discussion. Ce sourire l'intriguait tout de même. La situation n'était pas si drôle que cela, si ?

- Bonjour, avant tout, laissez moi clarifier les choses, je ne suis pas Malëan, il a eu... un empêchement.

Cette annonce clarifiait certaines choses dans l'esprit de la brune, mais soulevait plus de questions qu'elle n'y répondait. Quelle sorte d'empêchement avait pu retenir le Vagabond ? Pourquoi ne l'avait-on pas avertie plus tôt ? Qui était donc cette personne à laquelle elle s'adressait ? Ses sourcils se haussèrent tandis que les interrogations se multipliaient. Elle ne réagit pas immédiatement et attendit que le jeune homme poursuive sur sa présentation.

L'Aîné, gardien des lieux de la Guilde. Apparemment, elle n'en saurait pas plus que ce surnom. Surnom intéressant, pour quelqu'un qui semblait assez jeune. À sa vue, Jessy n'aurait jamais pu deviner comment il se faisait appeler. Mais l'apparence pouvait se révéler trompeuse et il ne fallait pas se limiter à cela pour juger une personne. Comme elle l'avait relevé plus tôt, il dégageait une certaine maturité. Elle opina du chef, signe qu'elle prenait toutes les informations en considération.

Tout à coup, l'Aîné lui proposa de marcher pour que l'entretien soit plus agréable et se retourna sans l'attendre vers l'ombre des arbres. Jessy sourit d'amusement, confirma d'un "Bien sûr !" et s'empressa de le rejoindre. Elle appréciait les promenades et savait que se replonger dans la Forêt Interdite, qu'elle n'avait plus approchée depuis sa sortie de Poudlard, la replongerait dans l'ambiance et les émotions qui lui avaient fait contacter Malëan. L'appel du mystère, de la magie, l'adrénaline. La curiosité, l'ouverture, le courage de se confronter à des choses qui les dépassaient.

- Je me suis renseigné sur votre cas mademoiselle mais j'aimerais que vous me parliez un peu de vous, de vos motivations et de vos talents particuliers, je préfère avoir plusieurs versions d'une même histoire, d'une même personne, on démêle plus facilement la rumeur de la vérité.

Très bien, il s'était renseigné sur elle. C'était bon signe. Mais il avait entendu des rumeurs... Là, elle craignait qu'il ait appris des mensonges à son sujet, ou des informations qu'elle n'aurait pas désiré voir circuler. Le fait qu'elle soit fourchelang, par exemple. Elle n'avait pas été discrète le jours où elle avait calmé un serpent qui s'était échappé de la ménagerie en plein milieu du Chemin de Traverse. Elle n'aurait pas été étonnée que cet incident ait fait naître des rumeurs. Ce n'était certainement pas le genre de choses qu'elle allait annoncer à un inconnu, quand bien même il s'agissait d'un érudit qui ne se préoccupait guère des préjugés. Et puis, ce n'est pas important au point que je devrais le mentionner en me présentant.

- D'accord. Eh bien, pour commencer, j'ai entendu parler de votre Guilde et de vos objectifs. La magie est une chose mystérieuse, insaisissable, et tout ce que je cherche est de mieux la comprendre. Ma motivation est l'esprit de rassemblement autour de la magie. Les valeurs de partage et d'érudition. Je pense sincèrement que chacun a des connaissances à apporter aux autres et que ce genre d'échanges nous enrichit considérablement. Je suis curieuse et passionnée, je ne crains pas les nouvelles aventures et j'aimerais rejoindre le chemin que vous avez tracé. Apporter ma pierre à l'édifice.

La jeune femme laissa un silence appuyer ses paroles. Elle pensait absolument tout ce qu'elle disait. En contactant le Vagabond, son seul désir avait été d'en savoir plus à propos de la Guilde. Désormais, elle s'emportait un peu. Elle affirmait désormais qu'elle voulait les rejoindre. Cela sortait des tripes. Maintenant que l'Aîné avait accepté de la rencontrer, elle n'avait plus envie de tourner autour du pot. Elle était certaine que s'il était venu, ce n'était pas pour prendre le thé en discutant gaiement. Elle avait attiré son attention ; il n'était plus temps de la perdre.

- Vous le savez probablement déjà, mais j'ai longtemps travaillé à la Boutique d'Animaux Magiques du Chemin de Traverse. Ce n'était pas anodin. Je trouve que les créatures magiques sont extraordinairement intéressantes, et je chaque jour j'en ai appris davantage à leur sujet. Cela m'a aussi permis de savoir comment les approcher... J'ai donc maintenant un bon contact avec les créatures magiques et les animaux en général. Lorsque j'en avais le temps, je voyageais. Car les voir dans leur environnement naturel est une tout autre chose. J'ai approché de nombreuses créatures dont j'ai redécouvert les particularités, parfois très peu connues. Et au cours de mes voyages, j'ai su m'ouvrir à d'autres communautés magiques, d'autres cultures, et à d'autres domaines de sorcellerie. C'est là que j'ai réalisé que j'étais profondément curieuse. Il y a certains domaines auxquels je me suis formée, comme la métamorphose ou la médicomagie. D'autres m'ont beaucoup intéressée, mais je ne me suis pas résolue à les pratiquer. La magie noire, par exemple. Je sais maintenant qu'il ne faut pas écarter ces possibilités et que je veux aborder la magie sous toutes ses formes. Pause. C'est aussi pour cela que je vous ai contactés. Je pense que j'ai des choses à dire, et des choses à entendre. Mais je dois avouer que je n'en ai pas appris tant que cela, à votre sujet. Pourriez-vous me parler de votre Guilde ? Êtes-vous nombreux ? Vous retrouvez-vous souvent ?

Le soleil disparaissait derrière les branches au-dessus des deux sorciers. Ils n'étaient plus éclairés que par quelques taches de couleur. Côte à côte, ils avançaient toujours plus loin dans la Forêt. Autour d'eux, les troncs d'arbres s'épaississaient, les racines se chevauchaient. Le silence n'était pas vraiment silencieux, car un monde secret était en ébullition. Les oiseaux voletaient et gazouillaient, le vent murmurait, les mouvements des autres se faisaient seulement ressentir.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Baptiste Flitwick
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: À l'orée de la forêt

Message par : Jean-Baptiste Flitwick, Sam 11 Fév 2017 - 13:36


La tension de la postulante se fit ressentir après les paroles de l'Aîné. Elle devait certainement redouter ce qu'il avait appris à son sujet. Les gens aimaient rarement que des inconnus puissent savoir des choses sur eux, que ce soient des choses publiquement connues ou des informations qu'ils auraient aimé garder confidentielles mais c'était dans les attributions du recruteur de se renseigner et de rassembler le plus de connaissances possibles, même en ce qui concernait les membres de la Guilde. Ils devaient savoir qui ils faisaient entrer, après tout ce n'était pas un moulin, ils géraient des dossiers d'importance et parfois dangereux.

- D'accord. Eh bien, pour commencer, j'ai entendu parler de votre Guilde et de vos objectifs. La magie est une chose mystérieuse, insaisissable, et tout ce que je cherche est de mieux la comprendre. Ma motivation est l'esprit de rassemblement autour de la magie. Les valeurs de partage et d'érudition. Je pense sincèrement que chacun a des connaissances à apporter aux autres et que ce genre d'échanges nous enrichit considérablement. Je suis curieuse et passionnée, je ne crains pas les nouvelles aventures et j'aimerais rejoindre le chemin que vous avez tracé. Apporter ma pierre à l'édifice.

On aurait dit un entretien d'embauche. Elle ne citait que des qualités banales, qui auraient pu faire d'elle une bonne vendeuse mais était-elle une bonne candidate pour ce qu'il recherchait? Cela restait encore à prouver, il attendit donc en silence, curieux de savoir ce qu'il lui restait à dire.

- Vous le savez probablement déjà, mais j'ai longtemps travaillé à la Boutique d'Animaux Magiques du Chemin de Traverse. Ce n'était pas anodin. Je trouve que les créatures magiques sont extraordinairement intéressantes, et je chaque jour j'en ai appris davantage à leur sujet. Cela m'a aussi permis de savoir comment les approcher... J'ai donc maintenant un bon contact avec les créatures magiques et les animaux en général. Lorsque j'en avais le temps, je voyageais. Car les voir dans leur environnement naturel est une tout autre chose. J'ai approché de nombreuses créatures dont j'ai redécouvert les particularités, parfois très peu connues. Et au cours de mes voyages, j'ai su m'ouvrir à d'autres communautés magiques, d'autres cultures, et à d'autres domaines de sorcellerie. C'est là que j'ai réalisé que j'étais profondément curieuse. Il y a certains domaines auxquels je me suis formée, comme la métamorphose ou la médicomagie. D'autres m'ont beaucoup intéressée, mais je ne me suis pas résolue à les pratiquer. La magie noire, par exemple. Je sais maintenant qu'il ne faut pas écarter ces possibilités et que je veux aborder la magie sous toutes ses formes. Pause. C'est aussi pour cela que je vous ai contactés. Je pense que j'ai des choses à dire, et des choses à entendre. Mais je dois avouer que je n'en ai pas appris tant que cela, à votre sujet. Pourriez-vous me parler de votre Guilde ? Êtes-vous nombreux ? Vous retrouvez-vous souvent ?

Eh bien voilà ce qu'il attendait. Une bonne description, enflammée certes, mais complète et sincère, pleine de vie et de l'enthousiasme recherché. Toutefois, la rencontre n'était pas terminée, avant de donner des informations trop confidentielles ou un accès au bâtiment, il restait beaucoup de questions sans réponse.

- Je ne vous révèlerai pas énormément d'informations pour l'instant. C'est un des principes de la Guilde que de garder beaucoup de secrets sur ce que nous faisons. Nous ne voudrions pas que ns travaux atterrissent entre de mauvaises mains. Nous ne sommes pas encore une dizaine mais notre nombre s'accroit petit à petit et nous ne nous sommes réunis ensemble qu'une fois, le reste du temps, nous communiquons par lettre et nous nous mettons en petits groupes pour certaines missions qui peuvent allier plusieurs disciplines.

Il était maintenant temps pour elle de prouver sa valeur. Il n'était pas là pour faire un cours mais pour voir si cette jeune fille avait de quoi les rejoindre. C'était l'étape décisive, celle sur laquelle son avenir au sein de la Guilde se jouerait.

- Maintenant à vous de répondre à certaines questions: quelles cultures avez vous rencontré au cours de vos voyages? Quelles caractéristique méconnue pourriez-vous me citer? Et donnez moi trois propriétés du sang de dragon et qui les a découvertes. Vous comprenez bien sûr que je dois m'assurer de vos capacités avant d'émettre un avis sur vous devant les autres membres.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 39
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage
Manumage (niveau 2)


Re: À l'orée de la forêt

Message par : Mangemort 39, Mar 14 Mar 2017 - 19:19


[Plus d’un mois sans réponse, je prends. Mais en cas de problème n’hésitez pas à MP. PV avec Harmony Lin]
[Edit : nous avons convenu avec Jessy que nos deux RPs pouvaient continuer en parallèle. Etant donné le manque de sujets et que celui-ci était "théoriquement" disponible, nous les laissons poster entre nous, et eux nous laissent entre eux. Merci ♥]

Chanson d’écriture

J’ai eu tort je suis revenu
Dans cette ville loin perdue
Où j’avais passé mon enfance

Vos yeux verts du soir regardaient la cime des arbres et les paroles de cette chanson passaient en boucle dans votre tête. Le popotin confortablement posé contre un tronc coupé, vous observiez les étoiles sans cesser de vous dire que vous aviez peut-être eu tort. Tort de revenir ici. Car du haut de vos quasi trente-neuf ans (quel bel âge !), vous en étiez à faire le bilan de votre vie. Vie difficile, toujours compliquée par un événement, puis un autre. Jeunesse perdue, abandonnée, laissée pour compte. Vous aviez gâché le temps qui vous était alloué. Vous aviez gâché au moins trente de vos quarante premières années.

Et pourtant, vous preniez le temps de penser. Vous preniez le temps de manipuler votre baguette entre vos doigts, revenant sur les trois dernières années à porter le masque. Trois années mémorables, faites de découvertes et de révélations sur vous-mêmes. Des progrès, de très grandes avancées que vous ne pouviez pas renier. Et pourtant…

Vous fermiez les yeux, soupiriez et attendiez une révélation. Un signe. Qu’il vienne. Vous tentiez de reconnaître à travers les arbres un décor que vous auriez pu connaître de votre scolarité à Poudlard. Mais tout se confondait au sein de votre esprit. Tout comme les traits de vos visages, de plus en plus flous tandis que vous étiez en proie au doute…

Vous finissiez par vous arrêter sur un visage duret très dessiné. Masculin, sans aucun doute. Et d’un Bombarda vous marquiez la rage qui vous animait et votre envie d’aller de l’avant, de tracer votre chemin tel que vous le souhaitiez… Et quels que soient les obstacles.
Revenir en haut Aller en bas
Harmony Lin
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : - Loup-Garou


Re: À l'orée de la forêt

Message par : Harmony Lin, Mar 4 Avr 2017 - 18:54


RP avec MM 39

Je me balade. Je vais vers l'inconnu. Car ce cours avec Miss Blanchet, il m'a intrigué. J'ai envie d'en savoir plus sur cette Forêt. Elle est interdite, oui, je le sais. C'est pour ça que je ne vais pas trop m'enfoncer. Enfin, je vais essayer. Mais j'ai quand même d'aller la découvrir. Je succombe à ma curiosité, pour une fois.

Alors en ce début de soirée, je dirige vers elle. Et j'y entre.

Je suis fascinée. Je regarde les arbres, les traces d'animaux que je pourrais voir, comme Miss Blanchet nous l'a appris. Je sais qu'elle est dite dangereuse. Je me demande juste pourquoi. Je n'ai jamais rien croisé de maléfique par ici. Même si je n'y suis pas allé souvent, effectivement. Car on l'a toujours présenté comme "Interdite". Alors pourquoi irais-je briser une règle mise en place par des professeurs qui font attention à nous ?  

Je ne sais pas.

Ce soir, j'ai envie de découvrir de nouvelles choses. Et pas seulement dans mes livres. Toujours enfermée, je finis par perdre la tête. Ce soir, je veux m'aventurer plus loin. Aller à la source de la connaissance. La Nature.

Puis soudain, j'entends un bruit sourd un peu plus loin. Comme une explosion. Je me fige. Et j'hésite. Dois-je m'enfuir ? Ou me rapprocher ? Céder à la crainte ? Ou à la curiosité ? Doucement, je me mets à marcher dans la direction du son. Mon corps a décidé pour moi, avant que mon cerveau n'ai eu le temps de peser le pour et le contre de chaque choix.

J'essaye d'être discrète. Je pense que je le suis.

Et j'avance doucement vers la source du bruit...
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 39
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage
Manumage (niveau 2)


Re: À l'orée de la forêt

Message par : Mangemort 39, Mer 5 Avr 2017 - 18:45


Musique

Vous voyiez cet arbuste que vous aviez visé exploser. Les feuilles se répandaient non loin de vous et souriez devant ce spectacle. Cette pluie végétale se répartissait et vous rappelait toutes les étincelles de magie que vous souhaitiez disperser en ce monde. Un instant, vous eûtes envie de vous jeter sous ces feuilles et de les regarder tomber, tête en l’air, bras écartés. Puis vous vîtes que vous n’auriez pas le temps. Car bientôt toutes les feuilles, parfois enflammées, furent tombées au sol.

Votre sourire devint triste. Peut-être votre quête était-elle vouée au même échec. Peut-être que la magie que vous souhaitiez montrer à tout le monde moldu ne ferait que retomber en faisant chou blanc.

Vous secouâtes la tête pour effacer cette idée le plus rapidement possible. De toutes les choses que vous possédiez dans votre vie, vos convictions étaient ce qui vous faisait le plus tenir. Vous n’aviez pas le droit d’en douter. Ni de douter de votre force, ni de douter de votre impact.

Vous vous demandâtes un instant si un arbuste pouvait être réparé d’un simple coup de baguette. Vous ne pensiez pas. Et vous preniez alors conscience que les feuilles n’étaient que les retombées de votre acte. Que celles-ci étaient temporaires mais que les blessures, elles, étaient durables.

Alors vous vous levâtes de votre siège et allâtes près du petit arbuste pour le caresser, presque tendrement, de votre main gauche. Peut-être n’aviez vous pas tort de vous être présenté en cet endroit. Peut-être étiez-vous simplement destiné à vous y rendre…

C’était ce que vous étiez en train de vous dire lorsque votre regard fut happé par une chose mouvement. Vous réagîtes instinctivement, balançant un petit Sphaera ignis. Vous saviez que les animaux pouvaient avoir peur du feu, et dans cette forêt vous étiez prêt à tout. La petite, de la taille d’une poing fermé, fila dans la direction désirée et éclaira une silhouette… humaine ?

- Hé !
Revenir en haut Aller en bas
Jessy Brown
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: À l'orée de la forêt

Message par : Jessy Brown, Sam 8 Avr 2017 - 3:02


Réponse à JB Flitwick

La réponse de l’Aîné brisa le chant de la nature et Jessy but ses paroles comme un verre d’eau désaltérant. Elle brûlait de curiosité en cet instant et s’attendait à obtenir des réponses à ses questions. Toutefois, il lui annonça de but en blanc qu’il ne pourrait pas lui révéler beaucoup d’informations pour le moment. C’était logique, la Guilde étant une organisation secrète - mais elle aurait tenté. Ainsi donc leur communauté ne dépassait pas encore la dizaine de membres, mais leur nombre augmentait avec le temps. Ils n’étaient pas souvent réunis tous ensemble : une seule fois, puis ils communiquaient par lettres et pouvaient se regrouper pour des missions alliant plusieurs disciplines.

Ce mode de fonctionnement était très intéressant. En entendant ces mots, elle s’imaginait déjà partir à l’aventure avec d’autres érudits en quête de savoirs ou d’artefacts méconnus. Mais rien n’était encore fait, elle devait encore prouver ce qu’elle valait et on ne tarda pas à le lui rappeler. De nouvelles interrogations planaient au-dessus de sa tête comme des épées de Damoclès. Heureusement, elle n’avait aucune raison de les craindre car elle maîtrisait son sujet et se souvenait de chacune de ses pérégrinations. Les cultures qu’elle avait rencontrées ? Des caractéristiques méconnues ? Pour ce qui était des propriétés du sang de dragon, c’était une question que l’on pouvait poser à un étudiant de Poudlard lors d’un examen de Soins aux Créatures Magiques - mais souvent les informations sortaient aussitôt du crâne des jeunes sorciers.

Les lèvres de la fourchelang s’étirèrent en un sourire tandis qu’elle répondait :

- Je comprends tout à fait. Merci pour vos réponses. Léger silence. Pour ce qui est des cultures auxquelles j’ai eu affaire, je dois dire qu’elles sont très diverses et concernent à la fois les Moldus et les sorciers, en Amérique, en Afrique, en Europe et en Asie. Globalement, le réseau mondial de la communauté magique fait que nous sommes proches les uns des autres. Mais j’ai remarqué que les coutumes, et donc les lois et les classifications pouvaient facilement varier d’un pays à l’autre. C’est très intrigant. Par exemple, les États-Unis sont aux antipodes de l’Inde en ce qui concerne le lien avec les créatures magiques. Les uns peuvent les considérer comme des indésirables tandis que les autres les vénèrent.

La jeune femme fit une nouvelle pause. Elle espérait être suffisamment claire, et surtout que ce qu’elle disait conviendrait aux attentes du jeune homme. Enfin, elle allait lui exposer ce qu’elle savait, ce qui l’avait interpelée, sans rien enjoliver car le principe de cette rencontre était de se faire accepter telle qu’elle était. Inspirant un grand coup de l’air frais de la forêt, elle se prépara à poursuivre.

- Je peux ensuite vous citer des créatures magiques très peu connues au Royaume-Uni, ou des attributs surprenants de créatures que l’on connaît souvent un minimum. Il y a le Kalakoa, qui s'est fait connaître en Afrique mais un peu moins dans les autres régions du monde. C'est une sorte de varan des espaces désertiques aux propriétés impressionnantes. Son venin provoque chez ses victimes une confusion des notions d’espace et de temps, ce qui fait qu’elles ne parviennent plus à se repérer et c’est particulièrement dangereux dans les endroits où il vit. Ses écailles et son venin peuvent avoir plusieurs utilités pour les sorciers. Autrement, dans des jungles denses d’Asie, j’ai pu approcher des Acromentules et noter que la cohabitation de plusieurs groupes est difficile. L’araignée dominante doit parfois se battre pour conserver son statut. Leur venin est un poison qui paralyse sa victime et la rend d’autant plus vulnérable. Voici des exemples parmi d’autres de ce que j’ai pu apprendre en cinq ans.

La bouche s’asséchait à force de parler. Jessy n’en avait vraiment pas l’habitude, mais quand il le fallait, il le fallait. Dans cette situation, par ailleurs, elle n’était pas gênée le moins du monde de devoir détailler ce qui la passionnait. Elle se demandait simplement, de temps à autres, si elle était sur la bonne voie pour intégrer la Guilde ou si elle s’en éloignait à chaque nouveau mot. Elle déglutit et poursuivit :

- Ah, et c’est le célèbre Albus Dumbledore qui a découvert les douze propriétés du sang de dragon. Il s’agit, entre autres, d’un bon nettoyant pour fours, d’un détachant et d’une substance ayant des propriétés régénératrices.
Revenir en haut Aller en bas
Harmony Lin
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : - Loup-Garou


Re: À l'orée de la forêt

Message par : Harmony Lin, Sam 15 Avr 2017 - 0:40


Je m'approche doucement, essayant de me faire la plus petite possible. Après tout, je ne sais pas qui ou ce que je vais bien pouvoir rencontrer derrière ces arbres.

Mais tandis que je me déplace et que j'arrive presque à voir la personne - je parviens à distinguer une silhouette humaine - à l'origine de tout ce bruit, je sens qu'elle change d'attitude.

Deux secondes après, une boule de feu passe devant mes yeux, me révélant à celle dont je voulais être caché. Intérieurement, j'ai envie d'aller me cacher dans le trou d'une souris. Ça n'était vraiment pas prévu au programme de me faire repérer. Et si c'était une personne dangereuse ? A vrai dire, je ne sais pas ce qu'il m'a prit d'aller voir d'où venait le bruit. Car quelle personne totalement bien intentionnée irait faire des explosions avec sa baguette ? Une personne très en colère peut être, mais ça ne m'aide pas beaucoup plus pour la situation dans laquelle je me trouve.

- Hé !


J'hésite. La personne m'a vu. Dois-je me montrer ? Parler ? Fuir ? Mon cerveau fonctionne à toute vitesse mais mes jambes refusent de bouger. Et si je fais toutes sortes de plans dans ma tête, mon corps semble comme déconnecté et je reste, figée, à l'endroit où j'ai vu passer la boule de feu. Finalement, des mots arrivent à sortir de ma bouche.

- Je... Heu...


Je me stoppe directement. Je bégaye ! Qu'est ce qu'il m'arrive ? Il n'a pas que des personnes mal intentionnées ! Je suis sûre que celle ci ne me veut aucun mal !

Me persuadant de cette idée, je m'avance légèrement afin de pouvoir apercevoir la personne qui m'a interpelé. Et la, je ne vois qu'une silhouette masqué. Mon sang se glace dans mes veines et ma gorge devient aussi sèche que le Sahara en période Estivale. Une personne masquée qui s'amuse à faire exploser des choses.

Mais dans quel pétrin me suis-je mise ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: À l'orée de la forêt

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 4

 À l'orée de la forêt

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.