AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Vol
Page 1 sur 19
Cours n°4
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant
Théodore Winderfelt
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Animagus : Mamba noir


Cours n°4

Message par : Théodore Winderfelt, Lun 7 Sep 2015 - 16:24


Ah quel plaisir de faire cours à la rentrée des classes : il reste un léger soleil d'été ponctué par de frêles coups de vent d'automne. Ni trop chaud, ni trop froid, un temps que Théodore adorait particulièrement. Tout était équilibré, par d'extrême. Tout le contraire de ce qu'il avait préparé pour ces gamins aujourd'hui. Ils allaient devoir repousser leur limite aujourd'hui, comme les athlètes moldus. En effet, le sport moldu n'avait pas pour principe de poser ses fesses sur un balais et de tendre le bras pour attraper une balle. Nop', aujourd'hui le professeur comptait bien démonter à ses élèves Ôh combien les sports moldus relevaient du physique de leurs pratiquants. Du coup il n'avait choisi que des élèves de 15 ans et plus. Il ne voulait pas qu'un gamin trop jeune lui fasse un malaise sur la pelouse. Oui parce que aujourd'hui le cours se déroulait en extérieur. Un grand plaide avait été installé sur le sol, face au Lac, pour permettre aux adolescents d'y poser leurs popotins délicats.

D'ailleurs, pour l'occasion, Théodore leur avait demandé de venir en tenu de sport moldu. Au diable le règlement pour aujourd'hui, c'était purement scolaire. Le jeune homme, lui, portait son pantalon noir et sa chemise blanche de professeur. Il n'allait pas participer, alors aucune raison qu'il s'habille en sportif. Il avait néanmoins abandonné sa cape noir et avait déboutonné les deux premiers boutons de sa chemise dépourvu de cravate ce coup ci. Sa chaine argentée était visible à la base de son cou alors qu'il remontait rapidement les manches de sa chemise. Il espérait que ses élèves seraient décontractés aujourd'hui car la séance promettait d'être amusante.. Surtout du point de vue de Théodore : "Sadique.fr "
Plan:
 

Bonjour à tous. Comme expliqué au dessus je n'ai choisi que des élèves aillant 15 ans ou plus puisque, d'un point de vue cohérent, je vois mal un gamin de 11 ans se taper l'activité prévue. Mais ça vous verrez par vous même. De plus j'ai sélectionné un Poufsouffle ainsi qu'un Serpentard en plus pour combler l'absence de deux Serdaigles. Vous avez jusqu'au Lundi 14 pour arriver et Rp un peu avant le début du cours. N'oubliez pas que votre personnage doit être en tenu de sport et que le cours se déroule à l'extérieur. Notez également que l'activité Rpg est lourdement récompensée lors de mon cours, alors amusez vous. Enfin, merci de me signaler la place qu'occupe votre personnage avant que je puisse le reporter sur le plan. Bonne semaine à tous !

PS : Il n'y a pas de bureau. Je ne sais pas où certains ont vue que Théodore se baladait dans Poudlard avec un bureau mais faut pas déconner. Ensuite je ne vais pas m'amuser à savoir qui est où, donc ceux qui n'auront pas clairement énoncé où se trouvent leur personnage se verront être mis à des places non exactes.


Dernière édition par Théodore Winderfelt le Mar 8 Sep 2015 - 21:38, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Cours n°4

Message par : Invité, Lun 7 Sep 2015 - 17:53


Le soleil est encore estival, une brise rafraîchissante joue dans ses cheveux. Elle marche avec cette assurance, rien ne peut l'atteindre, chaque pas, chaque expiration, a été soigneusement étudiée et est calculée pour répéter une image constante de perfection. Elle contrôle chaque parcelle de son corps. Elle sait que ses cheveux, d'un blond presque blanc, sont agités par un vent faible et par la dynamique de ses pas. Elle sait que le soleil fait ressortir son bronzage durement acquis pendant les vacances.  Elle sait que sa tenue de sport - un maillot de football d'un fameux club parisien qui moule parfaitement ses formes, à mi-chemin entre une déesse sportive et la plus mignonne des supportrices, un leggings et des baskets d'une marque à virgule qui ont coûté la peau des fesses - lui va comme un gant et qu'elle reste jolie, même fringuée comme une imbécile. De toutes manières, à partir du moment où l'uniforme vous va, tout est beau sur vous, non ? C'est si véridique que ça devrait être une règle mathématique. Elle s'avance, sa queue-de-cheval sautille dans son dos, elle ne fait même pas semblant d'être comme ça, et c'est peut-être le pire. Elle s'est observée dans le miroir mural du dortoir des Gryffondor, a vérifié son maquillage, discret mais pas inutile. Elle a choisi ses plus beaux vêtements de sport, ne comptait pas mettre, au début, le maillot, mais s'est laissée prendre, quelques secondes, par la perspective de se démarquer des autres. Et puis, quand elle court, à Londres, elle porte un T-shirt qui pourrait faire soutif, et déjà qu'ils ne respectent pas le règlement en abandonnant leurs uniformes, elle ne va pas pousser le bouchon trop loin non plus. Ce contrôle total d'elle-même, c'est sa spécialité, celle de sa famille. En Italie, on lui a appris à jouer de ses charmes, et en Suède, a être parfaite. Elle adore ça.

Bizarrement, elle aime bien l'Étude des Moldus. Bizarrement, parce qu'elle a été élevée à cinquante pour cent dans un esprit de "sang-pur" typique, bien qu'elle soit de sang mêlé : les sorciers sont puissants, regarde ta famille. Mais son père a aussi fait le job, et rien ne vaut les petits plaisirs non-sorciers, du genre, le football, les soirées sans magie, ce type de débilités. Mais c'est intéressant de se prêter au jeu et de découvrir "l'autre côté". Tant de sorciers considèrent que les Moldus sont une sous-race que ce genre de cours ne peut être que bénéfique. Et puis, si c'est une occasion de se montrer un peu... Elle se fige à quelques mètres de sa destination, analyse la situation. Elle est la première - ça la fait sourire, elle adore ça. Le professeur Winderfelt est là, sans cape, en face de seize couvertures. Elle déglutit, resserre machinalement sa queue-de-cheval, continue d'avancer, sort son plus beau sourire. ❝ Bonjour, Professeur. ❞ Même sa voix est mesurée, enjouée mais pas trop, juste assez pour prouver sa motivation, mais sans non plus qu'elle ait l'air d'une imbécile. Elle regarde les plaids, hésite, finit tout de même par s'asseoir sur un au deuxième rang, vers le milieu, après avoir étudié les possibilités rapidement. Elle n'aura pas l'air d'une lèche-popotin comme ces élèves qui s'obstinent à se mettre au premier rang, mais pourra étaler ses éventuelles connaissances en n'étant pas trop loin. L'idéal. Elle le sent bien, ce cours. De toutes façons, s'il est question de sport, elle a une avance sur certain - mais c'est une Scott, où n'a-t-elle pas d'avance ?
Revenir en haut Aller en bas
Maxine Andrews
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°4

Message par : Maxine Andrews, Lun 7 Sep 2015 - 18:24


Ne s'étant endormi que très tard dans la nuit, lorsque Maxine du se lever, la volonté n'était pas au rendez-vous. Se tournant dans son lit ,pour voir l'heure qu'il était et le temps qu'elle pourrait encore passer dans son lit sans pour autant arriver en retard en cours, elle constata à son plus grand désarroi  à quel point son lit était petit. En enfin, elle s'était étalée par terre, c'était bien la première fois de sa vie qu'elle tombait de son lit. Ce n'était donc pas le réveil parfait, bien au contraire, une journée catastrophique l'attendait encore une fois à coup sûr.

  Ayant jugé que ce n'était pas la peine qu'elle remonte dans son lit, elle avait bien pris le temps de se préparer avant de descendre prendre son petit-déjeuner. Bien, il était encore tôt, elle pouvait donc ruminer dans son coin sans que personne ne vienne à y redire quoique se soit. Prendre son repas aussi tôt avait été bénéfique pour elle, sa mauvaise humeur c'était presque entièrement évaporée, enfin jusqu'à ce qu'un imbécile de première année ne lui renverse un verre de jus de citrouille dessus alors qu'elle s'apprêtait à retourner dans sa salle commune pour prendre ses affaires avant d'aller en cours. Essayant toujours de garder son calme, Maxine prenant de profondes inspirations décida de ne rien dire sous peine de dire, ou même de faire quelque chose qu'elle regretterait par la suite.

  Passant devant le panneau d'affichage avant de retourner dans son dortoir pour se changer, elle se rendit compte que son premier cours qui n'était autre que l'Etude des Moldus, cours qu'elle n'appréciait pas particulièrement, vraiment étudier les moldus est inutile pour elle, à quoi bon s'intéresser à des gens pareils. De plus il était marqué dans un petit encadrer qu'il allait falloir qu'elle s'habille comme une moldu, heureusement pour elle, elle avait quelques trucs qui devrait faire l'affaire dans le fond de son armoire. Arrivée devant la fameuse armoire, Maxine se saisit du seul débardeur qu'elle possédait,  moulant il lui allait plutôt bien fouillant un petit peu plus elle ne put qu'un short de sport noir lui aussi, c'était le seul qu'elle avait qui pourrait faire l'affaire, et enfin elle se saisit de ses baskets, noirs elles aussi. Une fois prête elle jeta un coup d’œil dans le miroir de son dortoir, elle pouvait le dire les vêtements moldus lui allait plutôt bien, leur couleur tranchait avec le rouge vif de ses cheveux qu'elle avait décidé d'attacher en une queu de cheval, pour le sport c'est toujours plus pratique, mais même ainsi ils risquait de la gêner, maintenant qu'il lui arrivait dans le bas du dos il était peut-être temps qu'elle se les coupe.

  Se décidant enfin à aller en cours, elle sortit à grands pas du château, se dirigeant du côté du lac. D'une humeur massacrante, se qui ne changeait pas vraiment de son habitude, elle arriva enfin à l'endroit où le cours allait avoir lieu. Leur professeur se tenait devant des couvertures, et pour tout dire il avait l'air décontracté sans sa cape et sa cravate, pour être honnête il était canon. Le gratifiant d'un "Salut m'sieur!" plutôt maussade elle se dirigea ensuite vers les couvertures du troisième rang et s'installa vers le milieu, en diagonale d'une blonde de Gryffondor qui était arrivée avant elle.
Revenir en haut Aller en bas
Hayleah Moonrose
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours n°4

Message par : Hayleah Moonrose, Lun 7 Sep 2015 - 19:11


Après avoir pris son petit déjeuner dans la Grande Salle, Hayleah remonta à la Tour des Gryffondors pour mettre les vêtements de sports qu'on lui avait demandé de porter pour son cours d’Étude des Moldus – une petite entorse au règlement qui ne lui déplaisait guère. Elle n'était jamais contre un peu de laisser-aller et ne dirait surtout jamais non à un cours en plein air. Il faisait beau aujourd'hui, et elle serait bien mieux au bord du lac qu'enfermée dans une salle à gratter sur un bout de parchemin pendant deux heures.
Elle avait dû fouiller un moment dans son placard pour trouver son pantalon de sport noir et un t-shirt adéquat. Il était d'un rose fluo un peu agressif pour les yeux, mais il ferait l'affaire. De toute façon, c'était ça ou un t-shirt blanc avec une licorne dessus qu'elle n'avait pas porté depuis la première année - le choix n'avait pas été très difficile à faire.
Une fois habillée et les cheveux attachés en une longue tresse qui pendait dans son dos, elle se rendit au lac en se demandant bien quel genre de cours leur professeur leur réservait. Elle avait toujours vécu dans des villages moldus et connaissait leur monde aussi bien que le monde magique. Du coup, elle avait bêtement pensé que ce serait des points gagnés facilement. Cependant, elle n'était pas très sportive et même si elle ne l'avouerait pas, elle appréhendait un peu le programme qui l'attendait. Plus elle se rapprochait du lac, plus elle se demandait dans quoi elle s'était embarquée en choisissant de suivre ce cours.
Elle arriva rapidement au bord du lac où le professeur Winderfelt les attendait, habillé non pas d'un uniforme comme ses élèves mais d'un pantalon noir et d'une chemise blanche. Apparemment, il ne comptait pas suer à leurs côtés.
Seize plaids avaient été disposés au sol, en quatre rangées de quatre plaids, dont deux était déjà occupés. Hayleah fut rassurée de voir qu'elle n'était pas arrivée la première. Il n'y avait rien de plus embarrassant que de se retrouver seule en tête à tête avec son professeur.
Elle cru tout d'abord ne pas connaitre les deux filles qui étaient arrivées avant elle et qui étaient assises au deuxième et troisième rang, mais en se rapprochant elle reconnu la blonde assise au deuxième rang. Elle l'avait vu quelques minutes plus tôt sortir de la Tour des Gryffondors alors qu'elle-même vérifiait les dernières informations sur le panneau d'affichage.
Hayleah lança un poli "Bonjour Professeur Winderfelt" et s'assis sur le plaid à côté de la blonde dont le nom lui avait échappé. Elle se demanda trop tard si sa camarade ne gardait pas la place pour quelqu'un, mais elle se dit qu'elle pourrait toujours se décaler si besoin en était.
Revenir en haut Aller en bas
Myosotis Aavery
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°4

Message par : Myosotis Aavery, Lun 7 Sep 2015 - 19:21



La brune était de bonne humeur en ce jour ensoleillé. Il faisait plutôt chaud pour ce début de mois de septembre. L'été n'avait pas l'air de vouloir laisser place à l'automne au plus grand plaisirs de Myosotis qui n'avait pas du temps que cette période de chaleur s'arrête. Elle devrait porter ces horribles pulls en laine... Brrrr, rien que l'idée la dégoutait.

Elle s'était vite préparée ce matin là. Déjà réveillée à 6H45, elle s'était aussitôt levée, laissant tomber ses vieilles habitudes qui étaient de mettre dix heures avant d'enfin bien vouloir s'obstiner à se lever. Elle n'avait pas enfilé sa robe de sorcière habituelle mais bien une tenue de sport ma foi fort originale. C'était son père qui lui avait envoyé par le biais de la poste. Il s'était rendu dans un simple magasin moldu en plein coeur de Londres pour lui porter secours. C'est qu'on trouvait pas beaucoup de boutique de ce genre à Pré-au-Lard. Elle partit donc vêtue d'un short legging moulant noir, d'un t-shirt ample laissant apparaître son nombril, bordeaux avec l'habituel "83" à l'américaine imprimé sur son T-Shirt et d'une simple paire de basket d'une marque moldue connue. Bon, ça pouvait être pire comme tenue de sport.

Après avoir pris son petit déjeuner, elle se fit une rapide queue de cheval, prit son sac et partit à l'extérieur pour son cours d'étude des moldues. Oui, ils avaient rendez-vous dehors près du lac et ils devaient être habillés en tenue de sport. Ça ne voulait dire qu'une chose ! Ils allaient jouer les athlètes moldus. Tant mieux en fait. Myosotis était une vraie sportive. Dès qu'elle en avait l'occasion, elle sortait de ce château prendre l'air et courir un peu. C'était sa manière de se défouler.

Lorsque la Poufsouffle arriva sur le lieu du rendez-vous, elle fut surprise de voir qu'elle était une des premières arrivées. C'était plutôt rare en fait, c'était vraiment parce qu'elle était motivée. Elle aperçut Dylan Scott assise sur un banc de la deuxième rangée du milieu. Il y avait pas mal de temps qu'elles ne s'étaient plus vues. Peut-être que ce serait la bonne occasion de recoudre les liens. La Gryffy était une vieille amie de la brune, elles se connaissaient depuis si longtemps.

Elle s'approcha du bureaux de son professeur qui se situait tout près du Lac.

«Bonjour... professeur. Comment allez-vous ?»


C'était encore un peu bizarre d'appeler le meilleur ami de son amoureux "professeur". Théodore Winderfelt était professeur depuis peu, elle n'était pas encore habituée à l'appeler comme elle appellerait le professeur Blanchet  ou professeur West. Pourtant il fallait bien qu'elle s'y fasse. En y repensant, ça devait être encore plus dur pour Altaïr...

«Hey Scotty ! Je peux m'installer ou la place est prise ?»
Revenir en haut Aller en bas
Jade Wilder
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°4

Message par : Jade Wilder, Lun 7 Sep 2015 - 19:25


La nuit avait été courte. Trop courte. En fait, Jade n'avait pas dormit du tout. Squattant la salle commune des Poufsouffle, elle avait préféré faire une nuit blanche, utilisée à bon escient puisqu'elle avait pu avancer ses révisions, plutôt que de prendre le risque de dormir. Oui oui, un risque. Non parce-que faire des cauchemars et se réveiller en hurlant au beau milieu d'un dortoir bondé, elle n'y tenait pas particulièrement. Elle avait eu de la chance la dernière fois, lorsqu'elle s'était assoupie en plein après-midi. Le dortoir n'était pas plein. Mais la nuit ? Même pas la peine d'y penser. Bien évidemment, ce n'était pas un raisonnement très logique, il faudrait bien qu'elle aille dormir un de ces jours mais elle y penserait quand elle tomberait de fatigue. Non, ce n'était pas encore le cas. Sans doute que le petit déjeuner qu'elle venait de prendre avait su la réveiller au moins un peu. Elle n'avait pas mangé grand chose, juste de quoi se booster un peu, jus de fruit en tout genre. Bah ouais, c'est bien connu, les fruits réveillent et tonifient.

En général, Jade ne prenait pas de petit-déjeuner, ou rarement. Elle n'avait pas toujours faim le matin. Mais là, Winderfelt avait demandé à ce que tout le monde se ramène en tenue de sport moldue, fallait pas être idiot pour comprendre le thème du cours. Le sommeil manquant, il fallait au moins qu'elle ait de l'énergie, par tous les moyens possibles. C'était étonnant d'ailleurs, qu'une tenue pareille ait été autorisée, mais Jade s'avouait facilement charmée par le retour aux sources. Le sport, elle connaissait, elle n'en était pas accro, mais il n'était pas rare qu'elle aille piquer un petit sprint le matin, quand il n'y a personne. Jusque là, elle n'avait jamais été surprise, tant mieux. Et là, elle pouvait se balader tranquillement en tenue de sport ? Ok, avec plaisir. Enfin bon, elle avait quand même mit l'uniforme dans la grande salle et s'était changée ensuite, parce-que bon. Elle n'était pas sûre que ça soit très légal tout ça, alors qu'elle soit surprise dans cette tenue, pas question, en groupe, elle aurait une excuse.

Comment ça mauvaise humeur ? Oui, elle était de mauvaise humeur, un peu. D'où son égoïsme soudain. Tant mieux après tout, ça donne de la niaque et il en faudrait pour le cours à venir. Après s'être donc changée pour mettre un short noir - elle pouvait se le permettre, sa peau était toujours aussi laiteuse quoique légèrement dorée -, ainsi qu'un débardeur bleu ciel, Jade quitta le dortoir tout en terminant sa coiffure. Pour une fois, elle avait fait un effort, exit les cheveux relâchés ou simplement en queue de cheval. Elle avait fait deux tresses africaines, une de chaque côté de sa tête, laissant tout de même le reste de ses cheveux au naturel, ça ne lui allait pas sinon. Tout en marchant, elle ramena ses longs cheveux vers l'arrière, les attachant en un chignon large mais bien attaché. Pourquoi tout ça ? Alors qu'elle n'avait pas l'habitude de prendre ne serait-ce plus d'une minute pour se coiffer ? Oh, on parle de sport là. Pas question de se retrouver avec des mèches dans les yeux, peu importe ce qui allait être exposé. Il fallait être lucide, personne ne parlerait de l'histoire du Quidditch dans ce cours.

Marchant vite, il ne fallut pas longtemps à l'Italienne pour arriver sur les lieux. Il y avait déjà quatre autres personnes, dont Dylan..... Suuuuper. Levant les yeux au ciel sans retenue, Jade eut tout de même le bon sens de ne pas lâcher une ou deux répliques cinglantes en Italien. Nan, c'était pas le jour. Pis si elle commençait, elle n'arrêterait plus, ça se terminerait en crêpage de chignon. Mademoiselle perfection était aussi parfaite qu'à son habitude, pour pas changer. Détournant son regard de l'un de ses nombreux objets de haine du jour, Jade le tourna vers le professeur. Lui aussi, toujours égal à lui-même. Esquissant un sourire bref envers Winderfelt, Jade accompagna ce geste par des mots tout aussi brefs.

- Bonjour professeur.

Purée d'accent. Ouais, même son accent elle ne pouvait plus le supporter, c'est dire. La blonde ne prit pas trois ans pour choisir une place, au premier rang, puisqu'il était hors de question qu'elle aille au deuxième et qu'au delà c'était trop loin à son goût, elle voulait être attentive tout de même. Allant donc s'asseoir au premier rang, tout à gauche (plaid number 16), Jade s'assied sans un regard de plus à l'autre blonde. Plus tard la guerre des blondes, ce n'était pas le moment.


Dernière édition par Jade Wilder le Lun 7 Sep 2015 - 20:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mathéo Angur
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Cours n°4

Message par : Mathéo Angur, Lun 7 Sep 2015 - 19:43


C'était un jour, un jour ou le beau temps régnait, où un petit vent donnait de petit frisson à Mathéo. Et aujourd'hui, bah il allait en profiter, youpi ! Mathéo adorait ce temps là. Ce temps qui chauffait et refroidissait en même temps. Cette douce brise. Le soleil cognant sur sa figure encore endormi. Bon de toute façon, d'après ce qu'il lui attend, ça va vraiment pouvoir le réveiller. Il n'était pas très très sportif, mais il savait se battre. D'ailleurs la dernière fois qu'il a fait du "sport" à Poudlard, c'était lors d'un cours d'étude des moldus. Comme par hasard tiens, parce que c'est ce qu'il avait juste après. Ouais, quand on lui a dit d'apporter des tenues de sports, il c'est presque étouffer. D'une, il n'aimait pas ce genre d'accoutrement, et de deux, bah il s'était prit une sacré raclé la dernière fois.

Cette dernière fois, Mathéo, n'avait pas montré qu'il était un véritable sportif et vu que c'est le thème du jour, il était pas dans la Mer**, mais pourquoi pas. Alors, il se dirigea en direction du Lac. Lac qui avait quelque fois fréquenter. Mais il préférait ce qu'il y avait de l'autre côté du lac. Chacun ses préférences de toutes façon. Mais, il se dirigait toujours vers ce qu'il l'attendait, limite admiratif et somnolant. C'est un peu comme s'il si rendait sans vraiment s'en rendre compte, même s'il est conscient de ce qu'il fait.

Il avait l'impression de jamais y arriver, mais il y arrivait quand même. Et c'était pas trop tôt, il n'avait même pas commencer à faire du sport qu'il en avait déjà les jambes lourdes. Mais ce n'était que psychologique. Car ses jambes était prêtes à se défouler. Et lorsqu'il arriva, quelques élèves étaient déjà arriver. Une griffy qu'il avait déjà aperçu dans un autre cours, mais ça mémoire défaillante ne lui permit pas de ce rappeler qui c'était. Et deux pouffys qu'il connaissait. Myosotis et Jade. Mais à côté de qui s'assoir. Les autres, il ne les connaissaient pas de toute façon. Mais l'eau ou plutôt le lac attirait son attention. Comme s'il l'appelait. Alors il marcha comme lui disait son cerveau : "Va vers le lac" Mais il s'arrêta juste avant d'être devant le bureau du professeur en se disant "Mauvaise idée." Et il s'arrêta net. Plus question de faire demi tour et il regarda le professeur toujours immobile en lui disant.

- Bonjour professeur !

Et... C'est tout, il regarda à côté de lui où Jade ce trouvait. Derrière, il y avait Myo, mais elle était derrière quoi. Alors, il s'installa aux côtés de Jade. Qu'il a souvent tendance à la rencontrer en ce moment. À l'animation, puis à la BAM et même au près du Lac dernièrement. Était-ce un signe. Ou juste qu'il était idiot et que le hasard lui jouait encore et encore des tours. Bien, autant s'assoir maintenant avant de se défouler juste après. Peut-être qu'il retrouvera ces jambes ?

- Salut... Tu penses que ça sera pas trop difficile ? La dernière fois, j'en ai bavé...

Sympa de rassurer l'italienne... Il avait pas le moral et ce cours n'était finalement là que pour s'échapper. Même s'il préférait se taper la discute du coup. Il voulait se rassurer. Tout n'allait pas forcément bien et sa dernière année ici était loin d'être facile pour lui...
Revenir en haut Aller en bas
Shela Diggle
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours n°4

Message par : Shela Diggle, Lun 7 Sep 2015 - 20:25


Inspirer. Longuement. S'imaginer qu'une tornade s'engouffre dans ses poumons, tourbillonne un instant avant de s'immobiliser. Expirer. Longuement. Recracher la tornade. Recommencer. J'imagine l'angoisse comme un monstre tapis dans le ventre, un monstre fait de nuages, dont le seul ennemi serait le vent, le souffle pour chasser le brouillard. Sale nuage qui m'étreignait l'estomac ces derniers matins - la faute à la rentrée, c'est une victime facile, la rentrée, pas besoin de plus d'explications. Pas comme si le cours à venir avait des raisons de me rendre anxieuse. Pas du tout.

J'dois bientôt me rendre à l'évidence : j'ai pas autre chose sous la main qu'un legging trois-quarts. Ok, ok, les jambes, passe encore. Ca devrait pas trop poser de problème. Reste juste à trouver ce... Ah, voilà. T-shirt rose pâle et ample, très ample, long sur les bras, juste assez chouette pour pouvoir faire partie de la mode actuelle - et ainsi passer inaperçue. Reflet dans le miroir : ok. C'est passable. Je n'ai aucune envie de m'attacher les cheveux mais après tout, ils sont peut être considérés comme courts, suffisamment pour se passer de chouchou. J'en enfile un à mon poignet au cas où Théodore serait exigeant sur ce détail et pose mon sac sur une épaule. J'ai autre chose dans le bide que mes bonbons vitalisés et ne me sens pas plus courageuse pour autant, ni pour ça, ni pour la journée à venir. Mais j'ai plus de temps, ni pour chasser mon monstre, ni pour ruminer quoi que ce soit, alors je sors d'un pas vif en essayant de laisser filer mes pensées derrière moi.

C'est cool, d'être dehors, ça change des salles de classe. Et puis profiter un maximum du soleil, c'est vital pour le moral. Emmagasiner un max avant l'hibernation annuelle, parce que le problème, c'est qu'c'est le soleil qui se fait la malle. J'aurais mille fois préféré pouvoir m'enterrer sous des couettes l'hiver durant, histoire que le soleil se tape un peu des trucs de mer*e aussi. L'automne c'est encore sympa, surtout côté nez; pas de meilleurs odeurs qu'en la saison des feuilles mortes. Petit sourire intérieur, c'est ce qu'à réussit à me tirer la nature aujourd'hui. J'arrive rapidement à la classe improvisée - c'était prévisible, le plan de classe déjà tout bien planifié - et lance un discret bonjour à Théo. Et un sourire. Petit sourire. Et je pars m'installer le plus loin possible de la communauté, avec le moins de voisins possible.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Agrat Ghilsofi
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°4

Message par : Agrat Ghilsofi, Lun 7 Sep 2015 - 20:29


Le soleil tapait sur les fenêtres de son dortoir. Agrat se réveillait petit à petit, baillant, s'étirant, et se frottant les yeux vigoureusement. Elle se prélassa une bonne dizaine de minutes, en attendant que le réveil sonne. La routine s'enchaîna lorsque que le « DRINGGGG » entêtant réveilla les dernières qui quittèrent les bras de Morphée contre leur gré. Se lever tôt était et sera toujours une besogne pour la jeune femme mais sa nuit avait été des plus régénérantes et c'est ce qui l'a mit de bonne humeur. Le dortoir était réveillé à présent, et les filles des Serpents se hâtèrent. Quand Agrat sortit enfin de la douche, la pièce était presque vide. Le brouhaha matinal avait cessé. Tant mieux.

De son armoire, elle sortit l'uniforme, mais elle se rappela qu'elle devait s'habiller de manière sportive, puisqu'ils avaient cours en dehors du château. Le professeur d'Etude des Moldus voulait sûrement leur faire pratiquer les sports non-magiques. Sinon, à quoi bon s'habiller de cette manière ? Enfin, bref. De toute manière, c'était une mauvaise idée. Agrat n'était pas du genre à se bouger les fesses, elle préférait lire en mangeant un paquet de chips ; autant dire qu'elle était une flemmarde. Et au-delà de la flemmardise, elle était nulle en sport. A part peut-être en danse et en natation. Mais ce n'est pas tout les jours qu'elle à l'occasion de nager. Toutefois, dans l'eau, elle se sent dans son élément. Comme si elle était une sirène. Dans l'eau, elle oublie tout et divague, comme une naïade.

Finalement, elle opta pour un short, scandaleusement court et moulant, qui galbait ses fesses et mettait ses jambes fraîchement épilées en valeur. Pour le haut, c'est d'une brassière féminine en soie noire qu'elle se vêtit. Il était tout aussi moulant. Elle avait laissé tomber le legging, l'automne arrivait à grand pas, et le soleil brillait. Elle devait en profiter avant qu'il ne gèle trop pour s'habiller aussi légèrement. Son maquillage était frais, ses cheveux bouclaient dès la racine et se balançaient dans son dos à chacun de ses pas. Un élastique se trouvait autour de son poignet, la beauté fatale était presque sûre de s'en servir. Elle resta encore quelques instants devant le miroir pour se contempler et s'adresser un clin d’œil charmeur puis elle quitta le dortoir, sûre d'elle, souriante et surtout, sexy.

La jeune fille n'alla pas déjeuner dans la Grande Salle avec tout le monde, elle avait une pomme dans son sac, qu'elle croqua à pleine dents. Une pomme rouge, qui donnait l'impression de luire, une pomme comme celle de Blanche Neige. Mais l'italienne ne plongea pas dans un sommeil de mort, la pomme n'était pas empoisonnée. Agrat avait été bercée aux contes Moldu lorsqu'elle était jeune. Elle en connaissait une dizaine par cœur et c'est sûrement la seule chose Moldue qui lui soit indispensable selon elle. La jeune femme utilise des dizaines d'objets au quotidien qui ont été inventés par les Dus-Mol sans qu'elle ne le sache. Non, en fait, c'est parce qu'elle n'y a jamais fait attention. Parce que si elle cherchait, elle trouverait.

Plusieurs personnes étaient déjà là, entre ces personnes se trouvait la cousine de la jeune fille : Dylan. Elle lui sourit, et salua le professeur. «
 Bonjour, professeur. Vous allez bien ? » Sourire Colgate. Fallait dire que son prof d'Etude des Moldus lui plaisait pas mal, et en plus, il était jeune. Dommage qu'il enseigne une matière si médiocre. Elle ne s'attarda pas plus et se dirigea vers sa cousine. « Hey Scotty ! Je peux m'installer ou la place est prise ? » Pas le temps de laisser Dylan répondre à la préfète des Jaune et Or. Agrat répliqua tout en posant son sac par terre (Plaid 11) « Elle est prise. » Toujours ce regard hautain et méprisant, ce faux sourire qui veut paraître aimable mais qui est, en réalité, tout sauf ça. N'accordant plus le moindre regard à la Poufsouffle, elle croqua dans sa pomme et s'assit à côté de la Gryffondor. Elle ne voulait pas paraître méchante, mais c'était plus fort qu'elle. De répondre froidement tout en toisant. Espérons juste que la Serpentard ne se fasse pas une énième ennemie. Agrat se retourna, une Serpentard se trouvait derrière elle, mais son nom lui échappait. Tant pis, elle croqua encore dans sa pomme, et ne sombra toujours pas dans un Sommeil Eternel.


Dernière édition par Agrat Bosselli le Mer 9 Sep 2015 - 14:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aurea Eston
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°4

Message par : Aurea Eston, Lun 7 Sep 2015 - 20:39


Septembre, mois synonyme de rentrée scolaire. Les cours venaient de reprendre et les élèves se remettaient tout doucement dans le bain. En ce début de journée Aurea débutait par un cours d’Etude des Moldus, premier cours de l’année. Elle était heureuse de retrouver le professeur Winderfelt et impatiente de voir ce qu’il leur avait à nouveau réservé. Leur dernière sortie dans le Manoir hanté de Londres lui avait laissé un souvenir impérissable et elle comptait sur l’inventivité de son professeur pour leur concocter un cours digne de ce nom.

Après un rapide passage dans la salle de bain, la jeune blonde sortit ses vêtements de sport moldus, leur professeur leur ayant fait savoir qu’ils devraient venir en tenue sportive. Elle avait profité des vacances scolaires pour refaire sa garde-robe et elle avait également changé ses pantalons et autres t-shirts qu’elle mettait lorsqu’elle faisait du sport. Elle enfila dès lors un  pantalon de sport noir, un t-shirt avec l’inscription Sport is essential imprimée dessus et un sweat à capuche de couleur grise. Une paire de basket noire terminait l’ensemble.  

Elle sortit ensuite de l’antre des Blaireaux et monta dans la Grande Salle afin de prendre son petit-déjeuner. Il était encore assez tôt aussi, la majorité des élèves n’était pas présente et elle put déjeuner dans le calme. Une fois son repas avalé, elle prit la direction du parc. Le cours allait en effet se dérouler à l’extérieur et, vu la tenue exigée, le sport allait sans doute être mis à l’honneur. Bien que n’étant pas une sportive professionnelle, la blondinette aimait en faire et essayer un maximum de profiter de son temps libre, pendant les vacances scolaires notamment, pour courir ou jouer au tennis.

Lorsqu’elle arriva au lieu de rendez-vous, elle vit que son professeur ainsi que quelques élèves étaient déjà présents. Elle reconnut Myo et ne put s’empêcher de sourire – la dernière lettre qu’elle lui avait envoyée lui revenant en mémoire. Le cours pourrait peut-être l’occasion de se parler. Elle reconnut également deux autres Poufsouffles qu’elle avait déjà croisé ainsi que Dylan, avec qui elle avait déjà partagé un cours.

« Bonjour professeur. » salua-t-elle avant d’obsever les places disponibles. Avisant une place une deuxième rang (plaid numéro 11), elle s’y dirigea et s'y installa. Chemin faisant, elle n'oublia pas de saluer son amie au passage.

« Salut Myo. » dit-elle en souriant. Elle s’installa ensuite plus confortablement et attendit patiemment que le cours commence, tout en observant les autres élèves arriver.


Dernière édition par Aurea Eston le Lun 7 Sep 2015 - 22:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Justin Davis
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°4

Message par : Justin Davis, Lun 7 Sep 2015 - 21:12


Rentrée scolaire. Les réveils hyper tôt, les emmerdes, les entraînements de Quidditch, les ASPIC, à part ça c'était plutôt cool de revenir au château, sans déconner. Le monde moldu était bien trop, beaucoup trop ennuyant même contrairement à cet univers plein de magie. Malgré les quelques bons moments dans le commun des mortels Poudlard restait la seule et unique maison du préfet, sans elle il serait trop déboussolé et en les quelques élèves assez cools Justin s'était trouvé une sorte de deuxième famille

Trêve de mondamnités. Malgré tout le sinople et argent détestait les réveils. Il était persuadé que si un jour il passait devant un épouvantard celui-ci se transformerait en le roi des réveils géants et même qu'il mangerait le p'tit septième année. C'était un cauchemar ? Surement, ses rêves étaient de plus en plus étranges, la drogue c'est pas bien m'voyez.

Il enfila rapidement un survêtement d'un club de football volé dans une équipe sportive britannique, pour ce qu'il connaissait du foot il reconnaissait l'écusson du Milan AC, un des clubs mythiques de ce sport comme dirait papounet. Enfin bref, en plus de ça il enfila un t-shirt noir, sobre et plutôt large ainsi qu'une paire de baskets plutôt confortables de la marque virgulée. Franchement il espérait vraiment pas que l'prof d'études des moldus préparait pas un truc bizarre, le sport c'était cool mais que quand ça reste du sport.

Rasé, douché, coiffé, habillé, plus beau que jamais le préfet des serpents put enfin quitter la salle commune remplie de petits insectes de première année pour déguster un succulent petit-déjeuner en bombe. Il n'était pas en retard hein, mais son habitude de l'être sans arrêt l'obligeait à le croire, même avec cinquante minutes d'avance. Et quand il arriva au lieu du cours. Bam. Que des têtes suspectes. Agrat, Dylan, Myositis, mais surtout, mais surtout Diggle. Ouais la place à côté de la Gryffondor était prise donc il dût se rendre à côté de la petite folle qu'est Shela. Il salua poliment son professeur pour se rendre à côté de la préfète. Il accorda un regard noir à Bosselli, elle était trop proche de Scott et c'était genre pas bien du tout pour lui. S'ensuivit un regard doux pour sa petite amie puis un sourire malicieux pendant qu'il s'approchait de Dig.

« Yo collègue, matinée de mer*e ? »

Sûrement, comme tout le monde, enfin comme lui. Il avança sa main histoire de la high-five rapidement, la bise c'est pourri Shela c'est son pote à Justin.
Revenir en haut Aller en bas
Ashton Parker
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage
Occlumens
Manumagie (Niveau 1)


Re: Cours n°4

Message par : Ashton Parker, Lun 7 Sep 2015 - 21:41


Cela ne faisait que quelques jours que les élèves avaient fait leur rentrée à Poudlard, et le temps était encore plutôt clément étant donné qu'ils se trouvaient tout de même en Écosse. Aujourd'hui, avait lieu le premier cours d’Études des Moldus depuis le début de l'année. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, Ashton appréciait bien cette matière. Oui, lui qui méprisait les êtres non-magiques plus que n'importe quoi sur terre et qui prenait un malin plaisir à en maltraiter lorsqu'il en avait l'occasion. Le fait était que, même s'il ne partageait absolument pas les convictions de Théodore, le Gryffondor trouvait ses cours plutôt funs et clairement moins prise de tête que certaines autres matières.

Pour aujourd'hui, il était demandé aux élèves de venir dans le parc et en tenue de sport moldue. Ça tombait plutôt bien puisque le sang-mêlé était en bonne condition physique en général. Et puis, s'il y avait bien un truc pour lequel les sans-pouvoirs étaient largement en avance sur les sorciers, c'était en matière de vêtement. Parce que oui, les robes de sorciers ça allait bien trois minutes mais c'était pas le top du top. Ashton avait donc enfilé un short de sport, des baskets d'une célèbre marque moldue ainsi qu'un débardeur qui ne serait certainement pas approuvé par Kholov niveau règlement. Mais puisqu'il avait l'autorisation de ne pas mettre d'uniforme, le Gryffondor n'allait pas se priver.

Lorsqu'il arriva, pas mal d'élèves étaient déjà installés. Il y avait Dylan, Myosotis, Shela, Aurea, Justin, et tout un tas d'inconnus. Il salua son professeur, puis avisa les places restantes. Parker se décida pour le troisième rang (Plaid 5) et s'assit pour profiter un peu du soleil en attendant de voir si une autre tête connue ramenait ses fesses en cours.
Revenir en haut Aller en bas
Kohane W. Underlinden
avatar
Admin en FormationHarryPotter2005
Admin en Formation
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Cours n°4

Message par : Kohane W. Underlinden, Lun 7 Sep 2015 - 22:51


Debout devant l'une des fenêtres du dortoir, je regardai le ciel. Il faisait encore beau pour la saison, mais pas trop chaud, nous restions tout de même en automne ! Si ça avait été une journée banale, je serais passée d'un cours à l'autre, d'un salle à l'autre sans faire un crochet par la tour des Gryffondors. Mais là était le truc : pour une raison que j'ignorais, Theodore Winderfelt nous avait demandé de troquer notre uniforme contre une tenue de sport moldue en vue de son cours. Je ne savais rien de ses motivations ni même du sujet exact que nous allions étudier. Cependant, je n'allais pas faire de chichis : pour une fois que je pouvais envoyer le règlement au diable tout en ayant une raison légitime !

C'est ainsi que je me retrouvai à sortir de ma valise une pantalon noir et souple, un t-shirt simple par dessus lequel j'enfilai une veste qui me donna de suite un aspect plus sportif que d'habitude. Enfin, je chaussai des baskets blanches plus très fraîches (elles devaient avoir déjà quelques années) mais toujours en état.
Je pris un temps à me demander de quoi j'avais l'air. Passant une main dans mes cheveux, je soupirai avant de plier correctement mon uniforme et de le poser sur le lit, en un joli petit paquet. Tout était nickel. J'étais prête à partir.

En descendant de la tour des Gryffondors, je me dis que ce cours allait être bien. Je ne savais pas trop pourquoi, mais en tout cas, je l'espérais. De plus, nous étions dehors, chose extraordinaire et géniale pour une cours ! Et puis, peut-être que je me disais aussi ça parce que j'aimais la matière en soi. Ayant pas mal vécu dans le monde Moldu, j'adorais en apprendre toujours plus sur eux, mais d'un point de vue différent -celui des sorciers.

Guillerette comme souvent, je me dirigeai vers l'extérieur du château, où allait se dérouler ce fameux cours.
Le temps était de bonne humeur aujourd'hui. Cela signifiait donc qu'il était clément. Je n'aimais pas la pluie, le ciel gris. C'est déprimant !
En chemin, je croisai plusieurs élèves, à l'étroit dans leur uniforme. Je les plaignais un peu. Foutu règlement ! Ces deux mots étaient certainement ceux que je me répétais le plus souvent à longueur de journée. Surtout lorsque j'étais énervée. Et même quand je ne l'étais pas d'ailleurs.

En apercevant, au loin, les silhouettes de quelques élèves assis au sol, je me demandai qui pouvait bien être présent. Des visages connus ? Inconnus ? Je me souvenais qu'au dernier cours, Luna était là. Avec une sorte de nostalgie, je me dis que j'aimerais bien là voir ici aussi. Enfin bon... il ne fallait pas partir négatif comme ça ! Si je ne connaissais personne, ce serait temps de faire de nouvelles rencontres ! Plus ou moins charmantes, il est vrai.

Plus facile à dire qu'à faire. Lorsque je fus assez près pour distinguer les traits de chacun, je reconnus quelques visages mais personne avec qui je m'étais réellement liée. Juste des noms, des têtes dont je me souvenais vaguement. Ce fut comme mon premier jour à Poudlard. Angoissée par l'inconnu. J'avais tellement pris l'habitude de ne traîner qu'avec mes amis que j'avais oublié ce que ça faisait de se retrouver parmi un groupe de personnes qu'on ne connait pas ou si peu.
Néanmoins, la présence de M.Winderfelt me rassurait. Bien évidemment, je ne le connaissais pas plus que je ne connaissais Dylan par exemple (dont je ne savais que son nom et son poste aux Trois Balais où je l'avais croisée). Mais, j'ignorais pourquoi, lorsque j'étais dans un moment de stress comme ça la présence d'un adulte me rassurait toujours.
Contrairement à nous autres, Theodore Winderfelt avait conservé sa tenu de professeur. J'en déduisis donc que, quelle que soit l'activité qu'il allait nous proposer cette fois-ci, il ne comptait pas y participer au même titre que nous.

Je tentai d'adopter un air décontracté lorsque j'entrai réellement dans l'espace de cours.
-Bonjour monsieur, dis-je poliment à Winderfelt avec un léger sourire.
Parcourant rapidement l'assemblée du regard, je vis qu'ils étaient assis sur un plaid. Je mis une demi-seconde à choisir ma place. Je ne voulais pas rester plantée comme ça, devant tout le monde, pendant un long moment sous le prétexte que j'étais indécise.
Je m'assis donc à côté d'une fille, seule à priori, (Maxine) dont j'ignorais totalement le nom et la maison (l'uniforme n'étant plus là pour me l'indiquer). J'étais au troisième rang.
Tranquille, je pris place, jetant, par moment, un coup d'oeil à l'élève à côté de moi. Pourquoi pas essayer de faire connaissance ?

Timide avec les inconnus, il me fallut un moment avant de prendre mon courage à deux mains, d'arborer mon plus large sourire et de me tourner vers elle :
-Euhm... Salut ! Je m'appelle Kohane. Et toi ?

Kohane est donc à la place n°8
Revenir en haut Aller en bas
Jade Wilder
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°4

Message par : Jade Wilder, Mar 8 Sep 2015 - 1:04


Durant de longues minutes, Jade ne fit qu'une seule chose, observer autour d'elle. Nan, pas les élèves, ni le professeur, mais tout autour. Elle savait une chose, il s'agirait de sport. Mais quel sport ? Il y en avait des dizaines. Franchement, si elle avait pu choisir, elle aurait demandé l'équitation ou la gym, enfin un truc qu'elle savait faire quoi. Elle avait tenté pas mal de sports, s'était accrochée à certains d'entre eux, en avait abandonné la plupart. Oui oui, elle abandonnait aussi parfois, mais c'était quelque chose de très rare. Voilà, maintenant elle cherchait dans quel sport elle serait capable de déclarer forfait. De la boxe, probablement. Du football américain ? Ouais non, parait qu'elle était douée pour ce sport. Son professeur à l'époque où elle avait tenté, s'était même avoué surprit qu'un si petit bout de femme fonce sur des mecs trois fois plus balaise et arrive à leur résister. Comme quoi, l'Italienne avait de la niaque quand elle voulait. Dire que le mec en face lui sortait par les yeux était peut-être nécessaire ? Bof, c'était du passé à présent. Elle n'aurait sans doute pas à foncer sur qui que ce soit aujourd'hui.

C'était quand même étrange cette petite mise en scène. Ils n'allaient pas faire du yoga quand même ?? Naaaan.. Quoi que, ça ne l'aurait pas étonnée de la part de Théod.. du professeur Winderfelt. Mais non, c'était sans doute autre chose. Ne pas savoir la rongeait presque autant que la crainte de savoir. Le sport, elle l'aimait, à petite dose et sous certaines conditions. La forme physique et morale étant placées en haut du podium. Mais drôle de coïncidence, elle n'avait ni l'une ni l'autre ce jour là. Poisse, quand tu nous tiens..

- Salut... Tu penses que ça sera pas trop difficile ? La dernière fois, j'en ai bavé...

Soudain, les pensées de l'Italienne furent interrompues par l'arrivée d'un inconnu. Enfin non, pas inconnu du tout, c'est juste qu'elle était tellement dans son monde qu'elle n'avait pas directement reconnu la voix. Mais en relevant les yeux, Jade reconnut bien évidemment Mathéo. Décidément, ils ne cessaient de se croiser ces derniers temps. Cependant, le jeune homme n'avait peut-être pas fait un très bon choix en venant à côté d'elle là tout de suite. Elle était une véritable boule de nerfs. Si ça pourrait sans doute l'aider par la suite pour le "cours de sport", niveau dialogue c'était pas le top du tout. Se forçant à rester calme et polie, Jade esquissa un sourire tout de même et toujours aussi bref. Fallait bien qu'elle le rassure quand même. Elle, elle était trop submergée par sa mauvaise humeur pour ressentir un quelconque stress.

- Non si preo.. zut.. T'en fais pas. Je suis là.. se necessario.. Euh.. Quoi c'était.. la.. "dernière fois" ?

Malgré son humeur massacrante, Jade restait égale à elle-même sur plusieurs points. La curiosité, notamment. Cependant, elle ne put s'empêcher de laisser son regard s'attarder sur Shela qui arriva peu après. Elle se rappelait d'elle, leur rencontre cet été. Elle avait l'air différente. L'Italienne n'arrivait pas à mettre le doigt sur la raison exacte, mais il y avait un truc. Malgré ce doute persistant, elle ne creusa pas plus. Après tout, elles se connaissaient à peine et ce n'était pas ses affaires. Voilà. Moins elle en saurait, mieux ce serait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Cours n°4

Message par : Invité, Mar 8 Sep 2015 - 11:54


Le menton appuyé sur la paume de sa main, dans un tableau vivant figé comme une statue, la suédoise regarde les autres arriver petit à petit. Une Serpentard la talonne, suivie par une Gryffondor. Elle ne les connaît pas vraiment, juste de vue, et leurs noms sortent presque automatiquement dans son esprit. Mais elle n'a pas le temps d'y penser que Myo arrive. Elles sont amies de longue date, et elle la regarde s'avancer vers elle, baisse rapidement les yeux sur sa tenue. ❝ Hey Scotty ! Je peux m'installer ou la place est prise ? ❞ Elle ouvre la bouche pour répondre, et ses yeux glissent sans qu'elle les en empêche vers les nouveaux arrivants. Jade Wilder, la jolie Italienne de Poufsouffle, est la suivante à débarquer, et elle a l'air d'une humeur massacrante. La blonde a une moue méprisante, ce n'est pas l'amour fou entre les deux. Encore un autre Poufsouffle, ils se suivent et se ressemblent, puis vient la préfète des Verts, Shela Diggle. Il ne s'est pas passé encore une seconde, mais une voix familière la devance. ❝ Elle est prise. ❞ Agrat s'assoit sous les yeux de Myo, et Dylan adresse un sourire d'excuse à son amie Jaune et Noire. Elle serait bien tentée de faire se lever sa cousine pour être gentille, mais Bosselli, c'est sa famille, et puis de toutes manières, elle n'a aucune chance d'y arriver. Elle prie intérieurement pour que Myo ne le prenne pas mal, mais se tourne derechef vers l'Italienne Serpentard. Ce qu'elles se ressemblent, tout de même. Pas physiquement, mais dans tout le reste - l'attitude, le caractère, les mimiques.

Du coin de l’œil, elle voit Aurea Eston, une énième Poufsouffle, arriver. Elle ne la connaît pas franchement, contrairement au Serpentard qui la suit. Justin Davis, et ses tripes tressautèrent à sa vue. Elle lui adresse un sourire, le regarde s'installer près de Shela, tourne ses yeux ciel vers Ashton, un ami et compatriote Lion. Il est suivi par, à sa connaissance, la dernière des Gryffondor du cours, une certaine Kohane - quoi déjà ? - Werner ou un truc du genre. Elle lui a servi un verre aux 3B, un jour, mais connaît évidemment son nom depuis plus longtemps. Question d'image. Elle arrête brusquement de faire la liste des élèves présents, regarde sa voisine et cousine. ❝ A ton avis, on va faire quoi ? ❞ Mine de rien, ça l'inquiète un peu, alors que ça ne devrait pas. Elle est douée dans la quasi-totalité des sports, moldus ou non. Ses points faibles, ce sont les sports de combats, mais il y a peu de chances que ce soit ça...non ? Et puis, en attendant le début du cours, elle a toujours besoin de parler, de se détendre, histoire de faire retomber une pression qu'elle se met toute seule quelques minutes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours n°4

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 19

 Cours n°4

Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Vol-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.