AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Ministère de la Magie
Page 5 sur 5
Hall du Ministère
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
Lizzie Bennet
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard

Re: Hall du Ministère

Message par : Lizzie Bennet, Ven 21 Sep - 22:22


J'ai ultra honte, j'ai découvert ce soir que c'était à moi de répondre, j'avais pas eu la notif jusque là… Pardon :mm:

J'avais encore dans la gorge la façon dont elle m'avait interrompue. Oui, forcément, dans les grands bureaux du ministère, les bureaux filaient de main à main mais sans jamais être lus. On n'avait pas fait une correspondance de 40 missives non plus, l'information était accessible dès la première lettre ! C'était du foutage de poire, le mépris des administrants envers les administrés !

Enfin, il y avait un peu de ça, et beaucoup d'autre chose. Si elle était si condescendante, c'est surtout parce que j'avais évoqué la question de la prison. Ce n'était pas une carte simple à jouer, mais je préférais la poser dès le début de la partie. Sinon, elle m'aurait trouvée malhonnête. Ici, je faisais gage de bonne foi, je jouais franc-jeu, tout en espérant la convaincre. Mais je savais très bien ce qu'on disait des anciens d'Azkaban. Je le savais car j'avais vu des portes sociales et professionnelles se refermer. Mais surtout, je le savais car je l'avais, pendant des années, pensé.

Elle finit par lâcher son føutu calepin du regard. J'aurais du être satisfaite d'être à nouveau la gracieuse dépositaire de son attention, mais entre nous, soyons sérieux : cette meuf était carrément flippante. Heureusement que je l'avais pas eue en cours, j'aurais été insupportable… Je luttais contre la peur par le biais de la provocation, alors forcément, avec Madame Belvedere, cela aurait été grandiose.

— Cela fait presque dix ans que je suis également très impliquée dans l'équipe de Quidditch de Poufsouffle. Mais soyons francs, cela est tout à fait insuffisant comme salaire quand on élève deux enfants.

J'ai de l'amertume dans la gorge. C'est facile pour elle, de juger. Elle ne sait pas par quoi j'ai du passer.

— C'est pourquoi j'ai eu tendance à cumuler les petits boulots. Par le passé, j'ai notamment été stagiaire, nourrice, ou garde du corps pour un Auror… Aujourd'hui, l'emploi qui garantit vraiment ma stabilité financière est à Barjow & Beurk. J'y suis la spécialiste des potions de Barjow & Beurk ; à ce titre, j'ai appris à confectionner tout type de potion, des plus rudimentaires aux plus exotiques. Je travaille également sur un ouvrage de recherche à ce sujet, ayant réussi à en inventer quelques unes de mon cru.

Alors oui, c'est sûr, notre maison ressemble pas à un cinq étoiles. Mais on aurait pu faire pire. Je n'ai plus honte de ce que je fais. De ce que je suis. Enfin, presque plus honte. Sur la voie de la rédemption, le cap des ASPIC me semble crucial.
Revenir en haut Aller en bas
Castielle Colt
Castielle Colt
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Hall du Ministère

Message par : Castielle Colt, Jeu 10 Jan - 15:22


~ autorisation de Lizzie pour reprendre le sujet

~ Une petite graine de plantée ~
~ avec Izsa Hilswood ~


Sale journée. Les températures ne cessent de chuter alors que les feuilles du calendrier mènent de plus en plus vite vers le début du printemps. Il commence quand d'ailleurs ? Mars ? Avril ? Mai ? Castielle ne sait pas, elle a toujours eu du mal avec les dates comme celles-ci. Non pas qu'elles ne soient pas importantes, juste que la plupart du temps elle s'en fiche car rien de spécial ne se passe à ce moment-là. Sauf que maintenant, la jeune fille compte les trimestres avec intérêt.
Après plusieurs discussions autour de son projet de partir à l'aventure via le programme MORGANE, tout n'était plus qu'une question de chiffre.
Les notes et les jours.
Pour les notes, c'est un travail de tout instant. Pour les jours, ils ont le mérite de passer tous seuls comme des grands.

Et passer le temps, c'est bien quelque chose que Castielle prend plaisir à faire. Après s'être arraché les cheveux sur des stupides listes de potions à retenir par coeur, elle avait besoin de prendre l'air. De fil en aiguille et de boutique en boutique, là voilà au centre de Londres. Les grands buildings aux milles et un bureaux open space empêchent de voir le ciel. Le vent s'engouffrent dans les couloirs des rues comme des damnés cherchant la sortie d'un labyrinthe, entraînant parfois sur son passage des restes de vie citadine. Castielle préférerait être en mer, le champs de vision libre et infini, du bleu-gris sous, autour et au-dessus d'elle, le vent salé en plus d'être froid et -
Les yeux noisettes sont attirés par une feuille laissée aux humeurs du vent. La foule piétine, fonce, sans se soucier de rien, pressée de rejoindre tel ou tel endroit le plus vite possible. Alors il faut qu'elle joue des coudes, à cette heure de la journée, pour se frayer un chemin. Quelle idée de passer par le centre aussi ! Mais bon, elle n'y avait pas vraiment réfléchi.
Chiffonnée et déchirée, c'est une affiche.
Et pas n'importe quelle affiche : le logo arrondi, un grand M au milieu, n'est pas difficile à reconnaître.
*Que fout une affiche du ministère en plein boulevard moldu ?*
Bonne question !
Sa réponse ne l'empêchera pas de dormir mais, bonne question quand même !

De la propagande, diraient les uns.
De la pub, diraient les autres.
Castielle, elle, ne voit qu'une affiche incitant au recrutement de la part d'une institution qui bat de l'aile. Elle ne fait pas trop attention aux infos tant qu'elles ne sont pas vitales mais le moins que l'on puisse dire c'est que le Ministère a le don de faire la une des journaux, et pas à son avantage. Beaucoup de scandales, de morts, de destitutions,... C'en est presque plus difficile à suivre qu'une télénovela tellement il y a de rebondissements !
Le coeur de la poufsouffle se pince tout de même en pensant à son ancien camarade Arnaud Meula, qui avait trouvé sa voie au Ministère, justement, et qui en avait payé le prix lui aussi...
Non vraiment, avec tout ça, ce n'est pas quelques affiches placardées dans la ville qui arrangeront quoi que ce soit.

Roulée en boule et jetée dans la poubelle la plus proche. M'enfin ça non plus ça ne changera pas grand-chose à l'affaire : il y en a plein le mur d'à côté d'affiches semblables. Qui est l'abruti qui s'est dit que ce serait une bonne idée d'en mettre 30 toutes au même endroit et collées les unes aux autres ? C'est illisible et un peu du gâchis de papier honnêtement...
Soupir de la part de la jeune sorcière face à tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Izsa Hilswood
Izsa Hilswood
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Hall du Ministère

Message par : Izsa Hilswood, Lun 14 Jan - 0:21


L'une des choses appréciables, quand on était des Mystères, c'était que les horaires de boulot n'avaient pas grand chose de fixe. On pouvait presque aussi bien travailler chez soi qu'au Ministère, de fait rien ne l'obligeait à y être dès 9h du matin. Izsa était donc en train de se rendre sur son "lieu de travail", alors que la plupart des employés y étaient depuis déjà de bonnes heures.

Elle aimait bien passer par le Londres moldus, marchant tranquillement plutôt que de transplaner juste devant l'entrée des employés. Elle aimait bien se rappeler que la magie ne faisait pas tout, qu'il y avait une vie au delà de la sienne. Cela lui permettait de mieux réfléchir, de prendre du recul. Beaucoup de sorciers étaient incapables de voir au delà du bout de leur nez, d'utiliser les sorts autrement que ce pourquoi ils avaient été créés. Y comprit les Sangs-Purs, surtout eux, en fait.

En fait, c'était les moldus qui lui donnaient la plupart de ses idées. On avait pas le luxe d'être fainéant intellectuellement parlant, quand on ne pouvait pas régler ses problèmes d'un claquement de doigts, ou d'un tour de baguette.

Du coup, elle prenait le métro. Si le lien logique entre tous cela ne fait pas sens à vos yeux, au moins aux siens cela en faisait.

Elle sortit de la bouche du métro londonien, avançant sans vraiment prêter attention à ce qui l'entourait. Jusqu'à ce que... Elle dépassa une jeune fille, dans une rue perpendiculaire. S'arrêta. Repensa aux affiches qu'elle venait d'apercevoir en une demie-seconde et processa l'information. Fit trois pas en arrière, pour revenir au niveau de la rue.

Oui, c'était bien des affiches de recrutement pour le Ministère. Une sorcière ? Elle lança, amusée :

- Alors, on trouve un plan pour sa future carrière ?

Puis, elle remarqua l'air mécontent peint sur le visage de la jeune fille qu'elle venait d'interpeller. Elle ajouta, pince sans rire :

- Ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Castielle Colt
Castielle Colt
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Hall du Ministère

Message par : Castielle Colt, Mar 22 Jan - 19:38


Une petite brune entre en scène. "Petite" parce qu'elle n'est pas beaucoup plus grande que la sorcière, qui elle même doit se mettre sur la pointe des pieds pour atteindre la dernière planche des étagères standards. Son ton enjoué disparaît vite, il faut dire qu'elle n'a pas l'air commode la Castielle, avec les sourcils froncés.
Faire carrière au Ministère ? Et puis quoi encore ! Avec son carnet de correspondance long comme le bras, c'est clairement pas une fille comme elle qui allait être le porte étendard de l'ordre et le justice. Enfin bon, on vit dans l'univers où Artemis Wildsmith a été Auror, donc tout est possible, mais quand même.
Le Ministère c'est tout ce qu'elle est censée ne pas aimer. Le modèle de "bon côté", les "flics", ceux qui décident de ce qui est bien ou mal, ceux qui s'arroge le droit de distribuer les bons et les mauvais points selon leurs critères. Comment réagirait Dad si elle revenait à la maison avec l'insigne du Ministère sur la poitrine ? Il péterait un câble. Clairement.

" Non c'est pas trop au programme, effectivement "

La dame faisait adulte, contrairement à Castielle en tenue de civil. Vu sa remarque elle travaillait peut-être là-bas. Dans un effort surhumain la jeune fille tenta de se remémorer ce qu'elle savait des gens travaillant sous la terre de Londres, et les résultats furent maigres. En réalité tout ce dont elle se souvient ce sont les commentaires de Osvald à la suite de la convocation générale organisée il y quelque temps et qu'elle avait pas le moins du monde honteusement séché. Attendez qui voudrait perdre son temps à écouter des vieux parler de leur travail de bureau alors qu'on a son après-midi de libre ? Evidemment qu'elle en avait profiter à sa façon !

" Vous êtes de la maison ? Nan parce que faudra m'expliquer l'intérêt d'en avoir 45 au mètre carré, de ces trucs-là ", geste du pouce en direction des affiches, " Niveau efficacité c'est zéro pointé, y'vous faut de meilleurs stagiaires, clairement ! "
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Izsa Hilswood
Izsa Hilswood
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Hall du Ministère

Message par : Izsa Hilswood, Sam 2 Fév - 18:54


Ah. Izsa venait de se rappeler pourquoi elle n'avait pas beaucoup d'amis à Poudlard. Les étudiants pensant se rebeller contre le système, si sûrs d'eux, persuadés d'être au-dessus de la masse... Oh là, elle n'avait pas aimé ça quand elle était jeune, elle n'aimait pas ça maintenant. Non pas qu'elle ai été la meilleure élève, ou qu'elle respectait les règlements à la lettre, ça non. Simplement, elle avait toujours fait ce qui lui plaisait en sachant que le monde ne tournait pas autour d'elle.
Vivre et laisser vivre, et surtout ne pas casser les c*uilles des gens.

"Vous êtes de la maison ? Nan parce que faudra m'expliquer l'intérêt d'en avoir 45 au mètre carré, de ces trucs-là. Niveau efficacité c'est zéro pointé, y'vous faut de meilleurs stagiaires, clairement ! "

Respire, Izsa, respire. Essaye de ne pas expérimenter sur elle ce nouveau sort de transformation humaine que tu es en train de mettre au point...
La jeune femme pince ses lèvres. Rentrer dans la confrontation directe ne l'avancerait à rien. Surtout, elle obtiendrait beaucoup plus de satisfaction en partant sur un ton beaucoup plus ironique. Tentant d'avoir l'air sincère, elle répondit.

- C'est ça, oui. Je prend bonne note de vos commentaires oh combien éclairés et je m'assurerai de faire remonter cela jusqu'au Ministre en personne. En suite, nous vous offrirons une place de choix dans l'équipe des ressources humaines en tant que conseillère spécialisée pour nos stagiaires. Milles mercis.

Il y avait plus d'une chose qui l'avait mise de travers, cependant. Elle abandonna sa façade doucereuse, qui de toute manière ne bernait personne, et ajouta :

- Et on ne dit pas "de la maison" quand on y est pas soi-même. N'utilisez pas des expressions qui vous font passer pour plus bête que vous ne l'êtes.

Était-elle en train de lui faire un compliment ? Meh, probablement pas. Mais bon, les adolescents, ils faisaient parfois exprès de ne pas utiliser leur cerveau. Quand celui-ci se mettait à tourner, on était souvent surpris par une intelligence jusqu'alors insoupçonnée, car demandant de connecter deux/trois neurones entre eux.
Revenir en haut Aller en bas
Castielle Colt
Castielle Colt
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Hall du Ministère

Message par : Castielle Colt, Mar 19 Fév - 11:11


Sourcil haussé. Le droit, c'est-à-dire le seul qu'elle est capable de soulever comme ça. Et oui, on peut pas être douée en tout, que voulez-vous. Si le ton sarcastique de la dame l'avait prise de court, s'attendant plus à de l’agressivité et du mépris comme les adultes adorent en jouer face aux plus jeunes, c'est sa dernière réflexion qui fait cogiter Castielle.
Comment ça, ça se dit pas ? Pourtant elle est sûre de l'avoir entendu utilisé de la même manière par plein d'autres gens... Bien sûr, une personne avisée se poserait ensuite la question de : est-ce que si plein de gens se trompent, ça n'en fait pas forcément une vérité. Mais Castielle n'était pas de ce genre-là, avisée, elle était plutôt... euhm... enfin pas avisée, ça c'est sûr.

Le doute brumeux dans la tête, la jeune sorcière se contente de hausser les épaules puis de lever les mains en signe de reddition universelle : " Soit. Un point pour vous. ". Tout est une question de match avec les Colt, c'est terrible. Un jour elle se mettra dans de beaux draps à cause de ça. C'est déjà arrivé par le passé et la brune a du mal à apprendre de ses erreurs tant qu'elles ne sont pas colossales.

Pour le coup, Castielle pris le temps de détailler la personne qu'elle avait en face d'elle. " Mais du coup, vous en êtes... ". Elle était un peu plus grande qu'elle, un air sérieux mais quand même l'air d'être jeune. Jeune comme "je suis sortie de l'école il y a 3 ans max". Si elle devait parier, son argent n'irait pas sur la case Auror. Elle ne pense pas l'avoir vu dans le journal où cette proclamée élite faisait souvent les unes. Si ça se trouve c'était une juge ? Ou une secrétaire ? En vrai, elle ne saurait pas dire. Déjà à cause d'une méconnaissance de son sujet mais surtout parce que Castielle Colt n'était vraiment pas une Sherlock Holmes en herbe. Si son interlocutrice avait porté un badge avec son nom et son département marqué dessus elle aurait été capable de ne pas le remarquer ! " Vous êtes de quel service ? " Curiosité quand tu nous tiens.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Izsa Hilswood
Izsa Hilswood
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Hall du Ministère

Message par : Izsa Hilswood, Dim 10 Mar - 21:23


Moralité : la jeune fille n'était donc pas aussi stupide qu'elle en avait l'air au premier abord. Franchement, Izsa était presque surprise, mais pas mécontente. Détester les gens, c'était pas sa passion dans la vie, loin de là. Elle préférait souvent se barrer plutôt que de rentrer dans une discussion antagoniste avec n'importe qui. Son temps était trop précieux pour qu'elle se prenne la tête.

D'ailleurs, c'est ce qu'elle aurait fait, si la jeune fille avait continué sur sa lignée initiale. Au lieu de cela, elle avait (un peu) reconnu son tort, et statua :

"Mais du coup, vous en êtes..."

Hochement de tête.

"Vous êtes de quel service ?"

Izsa prit une seconde avant de répondre, un peu hésitante. Elle n'était pas de la branche la plus connue du Ministère, d'ailleurs c'était bien le principe. Faire ses trucs dans son coin, et ne pas révéler la moindre information pouvant potentiellement s’avérer sensible sur le long terme. Un peu comme une agente secrète, mais avec moins de gadgets, autant de paperasse et plus de pause repas. Le risque de mourir en service, lui, était à peu prêt équivalent.

Mais en soi, dire qu'on était Langue-de-Plomb n'était pas un problème. Elle avait même fait une interview pour la Gazette, une fois. Les Mystères, c'était bien beau, mais c'était pas la peine de les faire passer pour plus exceptionnels qu'ils ne l'étaient. On pouvait en parler sans entrer dans les détails.

- Département des Mystères.

Elle voulu ajouter quelque chose. Peut-être parce que, au fond, elle n'avait pas été si loin de la jeune fille quand elle avait son âge. Fallait reconnaître qu'elle ne portait pas non plus le Ministère dans son cœur, quand elle était jeune. Elle s'était même dit "tout sauf ça !" Izsa n'avait pas été moins stupide que n'importe qui à cet âge, mais bon la vie était pleine de contradiction et si elle devait analyser la part d'haine auto-centrée et l'arrogance qui l'empêchait en même temps de trop se désavouer elle-même, elle n'était pas sortie. La preuve, elle venait à peine de formuler l'idée que la phrase s'était perdue en plusieurs lignes, tellement qu'elle avait perdu le fil.

Ah oui, le Ministère.

- Vous savez, le Ministère de la Magie est une grande institution. C'est impossible d'aimer tout ses aspects. Mais il y a plein de bonnes raisons d'y travailler, et pleins de choses différentes qui peuvent y être accomplie.

Dit la membre de l'Ordre du Phénix qui se sert de son boulot pour réunir un maximum d'informations sur tout, n'importe quoi et n'importe qui. C'était une très bonne raison d'y entrer, si vous vouliez son avis. En plus, il y avait du bon café.
Revenir en haut Aller en bas
Castielle Colt
Castielle Colt
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Hall du Ministère

Message par : Castielle Colt, Ven 15 Mar - 16:21


Département des Mystères ? En voilà une jolie réponse amenant une multitude d'autres questions sur le bout de la langue de Castielle. Quel genre de mystères ? Est-ce que ce n'était pas un peu pompeux, comme titre ? Oh elle ne leur jette pas la pierre, si elle faisait partie d'un tel département, elle se la péterait aussi avec un titre pareil. Est-ce que c'était l'équivalent des services secrets, travaillant main dans la main avec les Aurors ? Si c'était le cas, on ne peut pas dire qu'ils soient très efficace, mais cette réflexion-là aussi, Castielle la garda pour elle.
En réalité, ses questionnements face à cette profession met en lumière son ignorance la plus totale du sujet. À part les Aurors, qu'est-ce qu'elle y connaissait ? Il y avait bien le département qui s'occupe des bestioles magiques, qu'elle connait vaguement via les babillages sans intérêts de Osvald, mais sans plus. Celui de la justice, avec les tribunaux. Et puis celui de... la communication ? Ils devaient bien y avoir des publicitaires et des gestionnaire de com' dans la fourmilière, l'image publique c'est important.
Non, clairement, tout ça tenait à peine sur un post-it. Pas de quoi flamber à Question pour un Sorcier, si ce jeu existait vraiment, ce dont la narratrice doute fortement.

" Mh. ", moue dubitative. Mais comme son interlocutrice est honnête en admettant que son lieu de travail n'est pas le plus parfait du monde ( ce qu'aurait fait quelqu'un cherchant à la convaincre à tout prix, sans se soucier de la véracité des faits ), elle se laisse aller dans son sens. Y aurait-il du bon à prendre au Ministère ? Castielle demande à voir ! " Comme quoi ? À part les Aurors, c'est essentiellement de la paperasse et du travail de bureau, non ? "

La sorcière a grandi avec un père petit avocat. Elle sait ce que c'est que de passer ses journées entre quatre murs, à trier des dossiers, des fardes, enchaîner les réunions et les visites. Elle n'a jamais compris comment son paternel pouvait supporter ça : vivre dans une boite, ranger des boites, classer des boites,... à l'infini. À l'opposé de cette vie, il y avait Dad, toujours dehors en train de faire quelque chose. Il n'était pas enfermé et le temps qu'il consacrait à la maison était celui qui était nécessaire et choisi, pas une contrainte donc.
Castielle, clairement, se sentait plus proche d'un de ses parents que de l'autre, sur cet aspect-là de sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: Hall du Ministère

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 5 sur 5

 Hall du Ministère

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Ministère de la Magie-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.