AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger
Page 3 sur 3
Dans les rues de Paris
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Crystal M. Ertz
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Dans les rues de Paris

Message par : Crystal M. Ertz, Jeu 24 Aoû - 12:12



Boum

Les yeux brillants, le cœur battant, la sorcière aurait presque cru retrouver ses 20 ans (parce que ça riiime). Elle regardait avec un plaisir enfantin sa comparse préparer les autres fusées colorées et sentait l'excitation de faire quelque chose de spontané et de vrai. C'était le genre de moments qui ne pouvait pas être planifié, et qui vous tombait dessus d'un coup brutal qui vous coupait la respiration. Du haut de sa jeune expérience et de par la vie qu'elle avait mené jusque là, la gérante des Halles Magiques savait qu'elle devait savourer chaque seconde de cette nuit. Ces feux d'artifice, et la présence de Mary formerait des réserves de pensées positives et de forces qu'elle envelopperait bien précieusement dans ses pensées.

Baguette pointée, le sourire de Crystal s'élargit avec le compte à rebours qui sonnait le glas de l'explosion de la Capitale Française. Et enfin, le spectacle commença. Les couleurs éclatèrent la noirceur du ciel parisien et chassa les sombres nuages qui menaçaient la ville. Oui, pour ce soir au moins, l'obscurité battait en retraite. Elle ne pouvait rien faire face à ces étincelles bleues, rouges, vertes et dorées. La sorcière continua de rigoler. Un sentiment de liberté totale semblait les entourer et les porter loin de la terre ferme. Plus de contraintes, plus de peurs, plus de pleurs. Cette nuit, le bonheur et l'espoir étaient de sortie.

Avant que le spectacle ne se termine -elles n'avaient pas un budget aussi illimités que le budget feu d'artifice que la ville de Liège après tout-, la sorcière se coucha sur le dos et écarta les bras et les jambes. De cette façon, elle avait l'impression d'embrasser le ciel tout entier. Elle entendait les exclamations surprises des passants qui avait stoppés leurs activités pour observer le spectacle. Même si elle ne les voyait pas, elle imaginait très clairement les serveurs s'arrêter net avec leurs plateaux en main, les musiciens stopper leurs musiques, les clients arrêter de manger et les touristes arrêter de prendre des photos. En faisant exploser ces couleurs, elle semblait avoir figé le quotidien.

- Mary, on vient juste de stopper le temps, s'exclama-t-elle, le regard toujours plongé vers le ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Mary Drake
avatar
Préfet(e)/Serdaigle
Préfet(e)/Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans les rues de Paris

Message par : Mary Drake, Lun 28 Aoû - 15:45


Sky-Y-Y

Il ne se passe encore rien
Pourtant elle sentait son coeur exploser
Un peu en avance, toujours déréglée
Le sentiment que ça allait être magique
Grandiose comme dirait l'autre
Plus que n'importe quel sortilège
La rendait vivante
C'est ainsi, toujours la même chose
Rien ne vaut plus que cette magie colorée
Paris allait retrouver sa splendeur
Et Crystal, elle, aussi devenait de plus en plus claire
Trois, pense la gamine
Ils sont trois à réussir l'exploit
Un instant qu'elle n'oubliera sans doutes pas
Sauf si la mémoire flanche
~ c'est comme si une main pousse son dos
depuis le début, elle est animée par une apparition
elle ne sait pas si c'est son imagination
en tous cas la petite la remercie
d'avoir rendu tout ça magique
il y a du bon bordel
dans toutes ces dé-merveilles
plongée dans un wonderland propre
elle s'envole des ailes poussent si c'est pas fou
bon il manque bien quelques morceaux
mais un début de réparation, ça fait du bien
un soulagement, une étincelle
depuis le début, elle est là
de ses yeux, le miracle s'est baladé dans son dos
maintenant qu'il a atteint cette destination
il peut se développer
S'épanouir
Et qui sait, peut-être qu'un jour
Toutes les fissures seront comblées
Quant aux blessures, cicatrisées ~

Boum
Boum
Boum
Les sort se lancent
Deux baguettes pointées
Les premiers sons retentissent
Alors que l'image des feux d'artifices colorent le ciel
Tout va très vite
Il faut se dépêcher
Une fois envoyés
Regarder en haut
Les couleurs
Les mélanges
Il n'y a pas que là-bas que ça tonne
Avant, elle n'était que spectatrice
Dès qu'un bruit retentissait, Mary allait à sa fenêtre
Et alors que la buée de sa respiration couvrait le verre
Ses yeux fixaient émerveillés
En se demandant qui pouvait bien créer
Aujourd'hui c'est elle
Raisonne ici et là des bribes de fierté
Remerciements muets
Envers la gérante qui l'a aidée
Des confettis tombent du ciel
Les feux s'atténuent lentement
Puis d'un coup
Tout redevient noir
Les étoiles reprennent possession
De ce qui leur appartient
Pourtant, tout est toujours arrêté
Rien n'a recommencé
Une statuette toujours figée
Qui fixe, l'endroit où se tenait la beauté
Le mot espoir, gravé en lettres de feu
Une main qui se tend
Si seulement elle avait un retourneur de temps
Pour revivre encore et encore et encore
Ces merveilles, vermeilles de la nature
Elle ne peut pas
s'écroule sur le sol
se couche à côté de la gérante

Mêmes idées, mêmes impressions
Aucun regrets d'avoir partagé ça avec elle
Une nouvelle réussite
Stopper le temps
Si elles ont bel et bien réussi cet exploit
Une des principales aspirations de la gamine
Vient de se réaliser
C'est le sourire jusqu'aux oreilles
Qu'elle apprend la nouvelle
Quitte son corps d'enfant
Revient parmi les grands
Plus besoin ?
Sans doutes que si
Mais elle peut s'ouvrir
Veut redécouvrir
Les petits voiles dans son dos
En étant telle qu'elle est maintenant

~ Merci Crystal de m'avoir aidé
Paris est plus jolie à présent


Instant de silence
Créatures intenses
Profiter des murmures de la nuit
Je n'ai plus peur de toi Paris

L'objectif peut-être atteint
La voilà de nouveau rayonnante
Comme quand je la connaissais petite
Avant que la chapelière décime son image
Je tends les bras vers le haut
Toujours amie avec les étoiles
Puis j'attrape la main de Crystal
Exerce une légère pression
Rester là, rien qu'à profiter
Puis lâcher
Je veux l'emprisonner
L'obliger à rester si elle souhaite partir
Chaque personne mérite d'être libre

Un oiseau s'envole
Une chauve-souris se balade dans la nuit
Rassurés qu'il n'y ai plus de bruits, d'ondes étranges
Il n'y a pas qu'à nous que la soirée appartient
Dans un soupire
Je ferme les yeux

fin du rp pour moi ♥

Revenir en haut Aller en bas
Crystal M. Ertz
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Dans les rues de Paris

Message par : Crystal M. Ertz, Mar 29 Aoû - 22:41


Elles avaient arrêté le temps. Elles qui n'avaient pas 30 ans, la vie s'ouvrait toute grande devant elle, déployant milles et unes possibilités. Elles auraient encore plus d'opportunités d'apporter de la couleur dans la vie, il n'y en aurait jamais assez. Et comme les feux d'artifices qui disparaissent trop vite, la couleur avait besoin d'être entretenue. Elle était semblable à une petite fleure fragile qu'il fallait sans cesse arroser pour qu'elle continue de rayonner. Les deux sorcières avaient illuminés Paris ce soir, et tout ce qu'elles pouvaient espérer, ou du moins, pour Crystal, c'était que la ville Lumière retienne sa leçon.

Des choses horribles s'y produisaient tous les jours. Des choses qui ne méritaient pas d'être qualifiées d'humaines. L'humanité, imparfaite par nature, cédait facilement aux pulsions faciles de la violence et du dégoût et de la peur des autres. Qu'ils soient moldus ou sorciers importaient finalement peu lorsque l'on ne voyait les choses qu'en noir et blanc. Il fallait que ces gens comprennent, il fallait qu'ils sortent de leur vie monochrome. Avaient-ils vu ces feux d'artifices, avaient-ils pris le temps de se laisser toucher par leur message muet?

Crystal ne resterait pas assez longtemps pour le découvrir, mais elle avait l'âme pleine d'espoir, surtout ce soir et rien ne viendrai gâcher ça. Elle ferait donc un paris à Paris. Elle laisserait ses gens se laisser contaminer par la fièvre des couleurs. Mary voyait à nouveau la Beauté de la ville. C'était peut-être ça au final, le plus important. La gérante des Halles Magiques avait le cœur léger d'être tombée sur cette jeune sorcière ce soir. Elle s'était sentie utile, une impression qu'elle aurait voulu pouvoir conserver chaque jours. La main de la jeune fille vint chercher la sienne, un geste innocent et facile qui pourtant apparaît si rarement. Elle entend la respiration de Mary diminuer, comme si elle voulait laisser les étoiles s'exprimer. La gérante ferme les yeux à son tour et laisse sa main dans celle de la jeune fille. Ce moment n'était pas fini. Il n'appartenait qu'à elles, et Crystal comptait bien en profiter encore quelques instants.

Fin du Rp

Revenir en haut Aller en bas
Harmony Lin
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans les rues de Paris

Message par : Harmony Lin, Dim 3 Sep - 19:02


RP Privé avec Malicia Evans

Je m'ennuie... Je m'ennuie... J'ai déjà tout lu, je me suis reposée, ai joué avec mes animaux, j'ai tenté de passer le temps de toutes les façons possibles mais rien à faire. Je m'ennuie terriblement et je n'ai envie de rien. Je me suis reposée, espérant que cela pourrait faire passer le temps plus vite mais quand j'ai relevé la tête pour voir l'heure qu'il était, 10 minutes seulement étaient passées. Alors je suis sortie dans le Parc de Poudlard, je me suis baladée, sans but.

Je soupire. C'est les vacances et je ne trouve rien de mieux à faire que m'ennuyer. D'habitude, j'aurais toujours 1001 choses à faire, surtout lorsque je suis avec ma grand-mère mais la tout le monde est parti et ma grand-mère ne pouvait pas me prendre. Elle partait en voyage avec des amies pour quelques mois. Après tout ce qu'elle a vécu, elle le mérite bien. Elle se reconstruit alors je ne peux pas l'en empêcher. Mais en cet instant, je donnerais tout pour qu'elle me dise de faire telle ou telle tâche dans la maison plutôt que d'errer dans le Parc de Poudlard.

A vrai dire, s'il y a bien une chose que j'aurais adoré faire c'est partir avec elle. Oui, j'aurais été avec des vieilles personnes que je ne connais pas et je me serais sans doute sentis un peu à l'écart. Mais j'aurais pu voyager. Et découvrir le monde. Et ça, je n'ai jamais pu le faire de ma vie. Je n'ai toujours connu que l'Angleterre. Mais malheureusement, son voyage dure plus longtemps que mes vacances et je ne peux pas me permettre de louper les cours. Alors je reste ici. Avec la furieuse impression d'être un Aigle en cage, n aigle que l'on prive de ses ailes.

Je me laisse tomber sur le gazon. Je souffle une nouvelle fois, serre l'herbe dans mes mains et ferme les yeux. Je m'imagine à de multiples endroits. La Chine, là où se trouve sans doute ma famille paternelle, l'Espagne, les États-Unis, la France. Même l'Irlande ça m'irait ! Je veux juste voir un peu plus loin ! Alors une plainte sort de ma bouche, sans que je m'en rende compte.

- Si seulement je pouvais partir en voyage...


Dernière édition par Harmony Lin le Mar 24 Oct - 19:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Malicia Evans
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Dans les rues de Paris

Message par : Malicia Evans, Mar 24 Oct - 15:00


Vraiment désolée, désolée du retard. Je me rattraperais ! :kiss:

Je n’en pouvais plus. Je tournais en rond comme un lion en cage. Les cours étant terminés, je ne faisais que vivre ma grossesse, enfin vivre est un bien grand mot, je la subissais plus qu’autre chose.  Je ne parlais plus à grand monde, je préfère m’isoler en ce moment. Mon état ne me permet pas d’occuper mes vacances comme j’aurais pu le faire des années avant.

Je passais des jours à me balader dans Poudlard, le seul endroit où je me sentais véritablement tranquille. Il y avait peu d’élèves encore présent dans le château, je n’avais pas à jouer mon rôle de professeur et je pouvais profiter pleinement de ma solitude. Mais je commençais vraiment à me lasser de tout ça. Des jours et des jours venaient de passer et je répétais inlassablement le même schéma. Il faut que je parte d’ici tant que ma grossesse me le permet encore. Je passais la porte du grand hall et me dirigeais lentement vers les jardins. Je marchais pendant quelques minutes, jusqu’à ce qu’une plainte atteigne mes oreilles.

- Si seulement je pouvais partir en voyage…

Mes yeux tombèrent sur une petite élève assise dans l’herbe. Harmony. Alors comme ça, elle n’était pas repartie dans sa famille. Il y avait vraiment très peu d’étudiants qui restaient à l’académie pendant les vacances.

« - J’envisageais de partir aussi. »

Un léger sourire étira mes lèvres et je m’installais près de la jeune serdaigle.

« - Nous pourrions partir quelques jours, loin de Poudlard. Si ça te dit évidemment, et si ça ne dérange pas ta famille ? »
Revenir en haut Aller en bas
Harmony Lin
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans les rues de Paris

Message par : Harmony Lin, Dim 5 Nov - 15:47


Alors que je soupire, allongée dans l'herbe, je sens des pas se rapprocher de moi. Si c'est un professeur, j'espère qu'il n'a pas entendu ma plainte. Ma bouche n'a fait que transmettre ce que tout mon être pensait. Mais je ne voulais pas vraiment que quelqu'un m'entende... Je n'ose pas regarder qui est en train d'arriver. Je n'ose pas croiser son regard de peur de voir de la colère ou du jugement dans ses yeux. Je laisse la personne parler si elle veut me dire quoi que ce soit. Oui, c'est sans doute lâche. Mais bon... Je n'y peut rien.

- J’envisageais de partir aussi.

Je souris doucement. Ça n'est pas le ton auquel je m'attendais. Mais c'est surtout la voix qui dit ses paroles qui me fait sourire. J'aurais difficilement pu mieux tomber. C'est Miss Evans qui vient de s’asseoir à mes côtés, tandis que je me redresse pour pouvoir discuter. Un nouveau moyen de tuer le temps en passant un bon moment. Si elle peut rester bien sûr. Parce que si elle veut partir, je ne peux pas l'en empêcher, j'en ai bien consciente. Elle est adulte et je suis enfant. C'est comme ça que ça se passe.

- Nous pourrions partir quelques jours, loin de Poudlard. Si ça te dit évidemment, et si ça ne dérange pas ta famille ?

Un énorme sourire apparaît sur mes lèvres. Mes yeux pétillent. Elle est sérieuse ? Nous pourrions vraiment partir et aller voir ailleurs ? Voyager ? Je scrute son visage pour voir la moindre trace d'ironie mais ne vois rien. En même temps, je ne suis pas très douée pour voir ça mais là, il me semble qu'elle dit tout ça sérieusement. Alors je la regarde, incrédule.

- Bien sûr que ça me dirait ! Et ma grand-mère est en vacances, c'est pour ça qu'elle n'a pas pu me prendre avec elle comme d'habitude. Elle est avec des amies donc je ne veux pas la déranger.


Je n'ose pas dire que je ne suis pas persuadée que ma grand-mère sauterait de joie à cette idée, de peur qu'elle ne veuille pas que je vienne. C'est une grand-mère, elle s'inquiète forcément plus qu'elle ne le devrait. Et pour une fois qu'elle se détend enfin depuis le tragique incident, je ne veux lui causer aucun soucis. Et puis, avec Miss Evans, je suis entre de bonnes mains.

Alors je me lève, toute excitée par ce nouveau plan qui va venir bouleverser mes vacances moroses et je commence à faire mille suppositions dans ma tête. Où irons-nous ? Bon, clairement pas la Chine déjà, trop loin. Ça, j'irai quand je serais plus vieille. Et je retrouverai la famille de mon père.
Revenir en haut Aller en bas
Malicia Evans
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Dans les rues de Paris

Message par : Malicia Evans, Sam 11 Nov - 2:52


LA emprunté si soucis, messaaaage :mm:

Je te sentais déjà plus heureuse peut-être même moins ennuyée. C’est comme si avec ton sourire, tu démontrais d’un plus grand apaisement. Les vacances pouvaient sembler longues pour de nombreuses personnes. Je me souviens des vacances que j’ai pu passer à Poudlard alors que je ne pouvais pas rentrer chez moi. J’étais bloquée au château et je ne supportais pas ça. Alors il me semble tout naturel de proposer de partir de l’académie pendant quelques jours ou peut-être une petite semaine ?

- Bien sûr que ça me dirait ! Et ma grand-mère est en vacances, c'est pour ça qu'elle n'a pas pu me prendre avec elle comme d'habitude. Elle est avec des amies donc je ne veux pas la déranger. 

Je souriais d’autant plus. Je nous imaginais déjà à l’étranger en train de visiter des lieux insolites. Je réfléchissais rapidement aux différentes options qui se présentaient à nous. Je n’avais pas forcément envisagé de partir de l’enceinte du château, mon état ne me permettant pas forcément de partir loin d’ici. J’étais assise aux côtés de la serdaigle toute souriante et mes yeux étonnés suivent les mouvements de son corps qui se relèvent. Elle semble bien plus emballée par cette idée que je ne l’aurais espéré.

En soupirant, je me relève difficilement aussi doucement que le permet mon état. Lorsque j’arrivais à son niveau, je l’entraînais doucement vers le château. Nous discutions de quelques banalités pendant que nous marchions

« Tu as déjà visité la France ? »

Je connaissais vaguement ce pays, j’étais passée plusieurs fois par la capitale sans m’y arrêter pour la visiter. Pourquoi ne pas faire ça avec Harmony ? J’attendais sa réponse avec une légère impatience avant de lui montrer les escaliers d’un geste de la main.

« Va préparer ta valise. Si tu es toujours d’accord, nous partons ce soir. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Dans les rues de Paris

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 3

 Dans les rues de Paris

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.