AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse
Page 1 sur 2
[Habitation] The Rainbow Troublemakers
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Célya L. Shake
avatar
LégendeSerdaigle
Légende
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Cygne)


[Habitation] The Rainbow Troublemakers

Message par : Célya L. Shake, Dim 27 Sep 2015 - 20:44


______________________________


Voici l'habitation de Morgan Delaube, Izsa Hilswood, Lizzie Bennet & Ebenezer Lestrange.
Ils peuvent poster dès à présent.

______________________________


Dernière édition par Célya L. Shake le Dim 14 Fév 2016 - 14:53, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Morgan Delaube
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: [Habitation] The Rainbow Troublemakers

Message par : Morgan Delaube, Mar 27 Oct 2015 - 15:34



The Rainbow Troublemakers
L'Extérieur
Situé sur les deux derniers étages d'une vieille bâtisse, le duplex à tout de la collocation foireuse mais pas trop chère, entre quatre étudiants fauchés qui payerons toujours leur loyer en retard. Et bien que cela fut un peu cliché, il y avait du vrai.
On accède à leur petit nid par une cage d'escalier extérieur, afin de ne pas gêner les clients de la boutique occupant le rez-de-chaussé. La peinture commence à s'écailler, d'autant plus que des occupants ennuyés lui donne régulièrement un coup de pouce. La porte est à simple bâtant, en bois fatigué. Les balcons donnent sur le Chemin de Traverse, ce qui peut sembler agréable mais est surtout diablement bruyant. Heureusement, la magie est plus effective que du double vitrage.

L'endroit a été protégé par divers sorts : un Maléfice Antitransplanage, car des visiteurs inopportuns ont vite fait de transplaner dans le salon ; un Repousse-Maléfice lancé régulièrement, il faudrait être fou pour laisser son foyer vulnérable aux attaques régulières ; un charme de Cridurut conditionnel, se déclenchant pour tout individu non-résidant tentant d'y pénétrer la nuit ; un sort d'Impassibilité, pour des raisons évidentes ; et enfin un canticum, révélant les clés aux résidents les ayant oubliés, et armés du mot secret "Supercalifragilisticexpialidocious". Il est à noter que Morgan et Izsa se sont formellement opposés à l’apposition d'un Repousse-Moldu, de part leur famille en partie sans pouvoirs.
La Cuisine
Pièce sacrée s'il en est, savoir cuisiner est un don encore plus rare que pouvoir utiliser la magie.
Fonctionnelle mais pas très spacieuse, elle est doté du plus important : deux plans de travail, une cuisinière à gaz, un vieux four produisant une odeur de cramée dès qu'on l'utilise, un frigo non-branché maintenu en Fria perpétuel et un vieux grille pain fonctionnant au Flambios. Le four à micro onde est relégué à la chambre d'Izsa, antre où l'on retrouve tous les objets électriques trop cher pour pouvoir les racheter au moindre sort les faisant disjoncter. Pas de lave-vaisselle dans cette pièce, après tout il faut bien que leur magie leur serve à quelque chose. Les tiroirs sont étonnamment bien pourvus en terme d'ustensiles, allant du batteur manuel à l'essoreuse à salade.
L'endroit est propre une fois de temps en temps, lorsque le Poufsouffle décide que "ça suffit, c'est pas une porcherie ici !"

Les troublemakers savent bien qu'en ces lieux, toute divinité est mensonge car il n'y a qu'un seul vrai dieu : Morgan. Grand Manitou des poêles à frire, ce né-moldu au sang français sait rendre leurs soirées lumineuses grâce aux muffins et autres risotto dont il conserve le secret (ou plutôt il désespère de faire apprendre la recette aux autres sans que ceux-ci déclenchent une catastrophe). A ses ordres, une prêtresse : Izsa. Pas aussi capable que le grand maitre, elle sait tout de même préparer une béchamel correcte ou faire monter des œufs en neige.
Les deux autres sont cordialement invités à ne pas s'approcher des fourneaux, sous peine d'aller commander des pizzas côté moldus.
La Chambre d'Izsa
Pourtant loin d'être interdite au public, cette chambre ne reçoit jamais d'autres occupants que la Serpentard. La question, c'est de savoir si cela est dû à l'odeur qui "ne pue pas, c'est juste mon odeur", au fait qu'on ne puisse faire un pas sans marcher sur un vêtement ou un livre, ou bien au fait qu'il soit impossible d'y pénétrer à moins de pousser sur un bon mètre le canapé du salon en bloquant l'entrée. Quoi qu'il en soit, cette antre est rapidement devenue un ermitage pour notre Hilswood. Le bordel ambiant qui y règne n'est qu'illusoire à ses yeux ; elle sait toujours tout retrouver (sauf quand c'est rangé) et a développé une technique de marche lui permettant d'aller de l'entrée, à son bureau, à son lit, sans écraser quoi que se soit sous ses pieds. Les draps sont changés régulièrement, soit une fois tout les six mois très exactement. Se sont développés dans certains coins des écosystèmes uniques, notamment dans sa bouteille d'eau sur sa table de chevet, inutilisée depuis huit mois et possédant un joli tapis vert d'algues minuscules. Des araignées ont élus domicile un peu partout, dans la rainure de la fenêtre se trouve "Crocroc" et entre les poutres "Patouille", "Carabistouille" ainsi que toutes leurs petites cousines.

L'usage de la magie y est formellement interdit, à moins que vous n'ayez assez d'argent pour racheter son ordinateur, sa chaine hifi, la machine à café et le micro-onde s'y trouvant.
La Chambre de Lizzie
Alios autem dicere aiunt multo etiam inhumanius (quem locum breviter paulo ante perstrinxi) praesidii adiumentique causa, non benevolentiae neque caritatis, amicitias esse expetendas; itaque, ut quisque minimum firmitatis haberet minimumque virium, ita amicitias appetere maxime; ex eo fieri ut mulierculae magis amicitiarum praesidia quaerant quam viri et inopes quam opulenti et calamitosi quam ii qui putentur beati.
Nemo quaeso miretur, si post exsudatos labores itinerum longos congestosque adfatim commeatus fiducia vestri ductante barbaricos pagos adventans velut mutato repente consilio ad placidiora deverti.
Haec igitur lex in amicitia sanciatur, ut neque rogemus res turpes nec faciamus rogati. Turpis enim excusatio est et minime accipienda cum in ceteris peccatis, tum si quis contra rem publicam se amici causa fecisse fateatur. Etenim eo loco, Fanni et Scaevola, locati sumus ut nos longe prospicere oporteat futuros casus rei publicae. Deflexit iam aliquantum de spatio curriculoque consuetudo maiorum.
Le Salon
Grand pièce à vivre du duplex, c'est ici que se retrouve la collocation lorsqu'ils se réunissent tous les quatre. On y retrouve notamment deux canapés et un fauteuil, usés jusqu'à la corde, qui se sont déformés au gré des arrière-trains des différents propriétaires. Il en ressort un aspect très dépareillé, prouvant qu'ils ne sont pas arrivés en même temps dans l'appartement. Au centre se trouve une table basse en bois de chêne, servant autant à poser leurs pieds fatigués qu'à support de jeux de cartes.
S'y trouve également une table plus haute, normalement utilisée pour les repas, bien que les quatre compères préfèrent de loin utiliser les canapés. Les chaises qui auraient normalement dû se trouver autours sont éparpillées dans toute la pièce, dont une juste à l'entrée servant de porte manteau de fortune, sur et sous laquelle s'entasse les affaires des habitants (sauf celle de Morgan, soigneusement rangées dans la penderie juste à côté).
Entre la table à manger et les canapés se trouve l'escalier en colimaçon permettant l'accès à l'étage supérieur. Escaliers des moins ergonomiques, étant donné le nombre de fois où ils se l'ont agréablement pris dans le coin de la tête.
La Salle de Bain
Malheureuse petite pièce unique devant subir l'assaut de quatre jeunes adultes chacun à leur horaires particuliers, il arrive bien souvent que les résidents matinaux doivent se résigner à ne pas prendre de douche avant d'aller au travail.
Heureusement, les toilettes ont été séparées de la salle par une cloison de fortune, isolant de la vue (mais pas de l'ouïe) les utilisateurs du trône de ceux de la douche. Mais après tout, tout le monde est fait pareil, alors ce n'est pas quelques "ploufs" peu esthétiques qui dégouteront les voisins. De plus, il est déconseillé d’ouvrir la petite poubelle à droite des toilettes, sous peine de découvrir qu'Izsa, seul individu possédant actuellement un utérus cyclique, est adepte du "tant que ça rentre, je vide pas".

Évidemment, pas de baignoire dans cette petite salle de bain, juste une douche dont l'eau est retenue par une cuvette de un mètre carré ainsi qu'un rideau à l'efficacité discutable. Bien souvent, ils se retrouvent à prendre un bain de pied, tant les cheveux emmagasinés dans les tuyaux rendent l'évacuation difficile. Seuls les aventuriers sans peur enlèveront la grille ronde pour la nettoyer de tout les résidus capillaires stockant des jours et des jours de saleté corporelle.
Le lavabo subit également ce genre de dégâts, en quantité réduite mais avec un bonus "dentifrice". Un miroir trône devant lui, gardant à ses côtés, secrètes (sauf pour un œil averti), des traces de sébum à hauteur de visage. Sous la vasque est rangé tout le matériel pour rester hygiénique, de quantité décroissante suivant l'ordre Morgan, Lizzie, Ebenezer et Izsa. Les brosse à dent de ses deux derniers étant considérées comme des reliques sacrées ne voyant la lumière que pour des jours à marquer d'une pierre blanche.
L'Atelier
Cette salle étant la plus grande de l'étage, il va sans dire qu'elle revêt une grand importance pour la petite communauté de potionologue, baguettologue et médicomage en herbe. S'y trouve tout un fatras de bois, ingrédients, ustensiles, bouquins, cœurs, et autres plantes en pot, le tout étonnamment bien rangé. La pièce est suffisamment grande pour que deux personnes y travaillent en même temps sur un domaine différent, ce qui est particulièrement utile quand les occupants reviennent du boulot avec plein de trucs à faire.
Tout n'est évidemment pas blanc comme neige, et certains ouvrages suintent de magie noire. Il est cependant recommandé de ne pas faire d'expérience trop dangereuse à cet endroit, parce que tous leur travaux s'y trouvent et que ça les ferait bien ch** de tout perdre dans une explosion ou une faille inter-dimensionnelle.
La Chambre d'Eb&Morgan
La chambre de Morgan et Ebenezer, c'est Bagdad en moins sanglant. Sous une couverture de parchemins, fioles, vêtements (sales le plus souvent), créatures plus ou moins vivantes, bouteilles d'alcool volées à la Tête de Sanglier, on devine les meubles: un lit superposé dont le matelas du haut, réservé à Ebenezer, a été transformé en labo de potion (dormir c'est pour les faibles), une grande table qui fait office de bureau équipée de deux sièges récupérés dans la rue. Il manque l'échelle du lit, la lumière au plafond a été dégommé par un lancer malhabile de fléchettes magiques (la cible est suspendue derrière la porte et est munie de photos interchangeables: Kholov, 67, Lizzie et autres chieurs). Même Perceval a abandonné toute idée de rangement dans cette pièce et il a bien fait parce que des pièges anti-elfe traînent bien que régulièrement enlevés par le loup-garou. Une bibliothèque a failli voir le jour (un meuble avait même été volé pour l'occasion) mais les livres sur le sol, c'est plus rigolo, surtout qu'on peut jouer au kapla avec et créer ainsi de magnifiques châteaux à moitié détruits au bout de trente secondes.
Ennemi du désordre prenez garde, la chambre du bordel est ouverte...

©Izsa avec quelques lignes piquées à Luke


Dernière édition par Morgan Delaube le Jeu 1 Mar 2018 - 19:10, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Morgan Delaube
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: [Habitation] The Rainbow Troublemakers

Message par : Morgan Delaube, Sam 7 Nov 2015 - 13:12


L.A. de Face

Franchement, y'a rien de mieux dans son travail que de ne bosser que le soir. Bon, en tant que gérant, il avait d'autres trucs à faire comme gérer les commandes de l’établissement, mais vu que les stocks étaient plein et le spectacle prêt, une petite journée de repos ne faisait pas de mal. Aussi, loin de lui sa tenue de smoking, Morgan se baladait en t-shirt et en jogging. Bah ouais, autant se mettre bien en aprem de repos. Il avait réussit à trafiquer une vieille télévision et à faire en sorte de capter quelques chaînes. Il y en a une qui lui plaisait bien, car elle passait des musiques moldues, et comme les autres n'étaient pas là, il pouvait monter le son à fond et s'éclater tout seul.

Parmi tout ce vacarme, trois coups contre la porte résonnèrent, et d'un coup de baguette, l'ancien-Blaireau baissa un peu le son. Qui donc osait venir le déranger durant son repos ? Ca devait sûrement être un truc important. Aucunement gêné par sa tenue du dimanche, il se dirigea jusqu'à l'entrée, regarda par l’œil-de-bœuf et découvrit une tête familière. Sans hésiter, le Sorcier déverrouilla la porte et l'ouvrit.

-Hey ! Salut Face, tu vas bien ? Ca fait longtemps ! Je t'en pris, entre ! fit-il en s'effaçant contre le mur pour lui laisser un peu de passage. La demoiselle entra, suivit d'un elfe de maison. Je vois que tu n'es pas venu seul ! Tu es Perceval je suppose ? Je vais te montrer ta chambre pour que tu puisses t'y installer. Aussi rapidement dit que fait, Percy se retrouva à s'installer sur sa couche.

Sans tarder, le né-moldu retourna voir Face et lui proposa de s'installer dans la cuisine.

-Tu veux boire quelque chose ? Lui dit-il en souriant. Je vois que tu es travaille à la BAM maintenant. Tu n'y étais pas stagiaire d'ailleurs quand on était à Poudalrd ?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Hugh Dey
avatar
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage
Manumagie (niveau 2)


Re: [Habitation] The Rainbow Troublemakers

Message par : Hugh Dey, Mer 20 Jan 2016 - 14:25


______________________________


Lizzie Bennet devient également propriétaire de ce Duplex, avec Morgan Delaube & Izsa Hilswood.

Elle peut poster dès à présent.

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Ebenezer Lestrange
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: [Habitation] The Rainbow Troublemakers

Message par : Ebenezer Lestrange, Ven 18 Mar 2016 - 23:32


Inauguration avec la Clique

Il se sentait un peu con avec sa bouteille de tequila à la main et son sac à l'épaule. Il avait un joli look de clochard paumé et hésita à faire demi-tour illico, juste pour ne pas avoir à parler alors qu'il n'avait rien à dire. Main en suspens, à deux doigts de toquer à la porte. Y aller ou ne pas y aller ? Il pouvait tout aussi bien s'incruster chez sa soeur mais ça finirait en meurtre. Il y avait des risques pour que la même fin tragique advienne mais ça serait nettement plus amusant. Puis il y avait Izsa et Izsa gérait quand même sa race et possédait une moitié de moto volante. La garde alternée du véhicule se verrait donc facilitée. Il n'avait pas grand chose à faire, toquer, jouer au gamin à la rue et squatter définitivement, loin de Pré-au-Lard et donc du boulot.

Il en avait eu marre des chambres de l'auberge qu'il avait occupé un temps certain après son renvoi. Il était hors de question de retourner vivre avec papa-maman et le petit frère sous peine d'effusions de sang, de migraines et de contamination par la connerie environnante. Il était donc parti, sachant juste que sa pote verdâtre vivait au Chemin de Traverse et avait l'autre blaireau en colloc. C'était quand même bizarre d'accepter de vivre avec un loup-garou genre c'était un peu piègeux les nuits de pleine lune. Y avait du défi comme ça, parce qu'autrement Delaube était bien brave mais un peu plat. Puis c'était un poufsouffle, un vrai, un pas méchant, le contraire de l'autre tarée. Il avait avec lui le strict minimum, c'est à dire ses baguettes, trois-quatre vêtements en boule dans son sac et basta. Il avait juste piqué une bouteille au bar pour faire genre il ne venait pas les mains vides.

Il avait un peu foiré son transplanage, il y avait même perdu un quart de son sourcil gauche. Il nota l'amélioration et déambula dix minutes dans la rue avant de trouver. Entrer dans l'immeuble posa pas trop de problème, un sortilège bien placé et la porte s'était ouverte en grinçant. Pour la sécurité, on repasserait. Ce n'était pas comme s'il en avait quelque chose à foutre. Il avait grimpé les escaliers, s'arrêtant à chaque palier pour lire les noms des habitants et avait fini par trouver.

Il était donc là, devant la porte, avec sa bouteille et ses cheveux mal-coiffés et arrêta d'hésiter. On n'allait toute façon pas le virer, ça faisait un max de temps qu'il n'avait pas croisé ses vieux potes de Poudlard et il avait juste l'air de vouloir prendre l'apéro. C'était l'heure en plus, pile-poil midi moins le quart. Dommage que la tequila n'avait pas goût d'anis sinon il aurait été pile dans le thème. Alors il toqua, air innocent, et attendit sagement qu'on vienne lui ouvrir. Dans une minute, s'il n'était pas entré il entamerait sa bouteille pour s'occuper.
Revenir en haut Aller en bas
Morgan Delaube
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: [Habitation] The Rainbow Troublemakers

Message par : Morgan Delaube, Sam 16 Avr 2016 - 10:36


(Désolé pour le retard, toussa toussa, on a l'habitude, non ? Ange)

J'étais allongé dans mon lit comme une grosse larve. Emmitouflé dans ma couette, c'était le paradis. Pis bon, aujourd'hui pas de boulot. Fin, c'est pas que je n'aime pas mon boulot, bien au contraire, mais c'est juste que si je ne suis pas appelé par une alarme, c'est que le monde va bien. Alors j'en profite pour me reposer. J'avais fait en sorte de ne pas être dérangé ce matin. Mais bon, Izsa était respectueuse donc je n'avais pas à m'en faire. C'était surtout Lizzie en fait qui ne m'inspirait pas trop confiance. Sauf que j'avais mis des protections, sait-on jamais, dont elle n'était pas au courant.

Mais ce ne fut ni l'une ni l'autre qui me réveilla. C'était Percy qui me secoua doucement l'épaule.

-Maître ! Quelqu'un à la porte ! Couina-t-il. J'agitai la main pour lui signifier que je m'en occupais. A contre-cœur je quittai mon cocon de fortune pour enfiler un jogging. Bon, j'étais torse-nu mais au pire ça je m'en foutais. Certes, j'avais encore un peu d'embonpoint, mais voilà quoi, le jugement des autres, ça faisait longtemps que ça me passait au dessus. Je déverrouillai la porte de ma chambre et descendit en vitesse l'escalier, manquant de me casser la figure sur les habits qui traînaient dessus. D'un bon, je sautai par dessus les dernières marches et me rendit jusqu'à la porte. Un coup d’œil rapide à l’œil-de-bœuf m'indiqua qui était notre invité. J'ouvris la porte en baillant.

-Salut Eb ! Vas-y entre. Bon c'est un peu en bordel mais c'pas grave, tu dois avoir l'habitude. Je fermais la porte derrière lui.

-Tu veux boire quelque chose ? T'as faim ? Qu'est-ce tu fous ici ? Dis-je gentiment, en allant m'installer sur le canapé.
Revenir en haut Aller en bas
Ashton Parker
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage
Occlumens
Manumagie (Niveau 1)


Re: [Habitation] The Rainbow Troublemakers

Message par : Ashton Parker, Mer 27 Avr 2016 - 17:37


RP Unique - Autorisation d'Elena pour son LA et des habitants pour poster - Suite de ce RP

Au milieu du silence qui régnait sur le Chemin de Traverse, un crac retentit et Ashton apparu en compagnie d'Elena. La pauvre n'était toujours pas en maîtrise de ses émotions à cause du contrôle qu'il exerçait sur elle. Malgré, voire grâce au fait que ce genre d'action soit complètement immorale, l'ex-Gryffondor trouvait cela plutôt excitant de contrôler entièrement une personne sans qu'elle puisse faire quoique ce soit pour lutter. Et le mieux dans tout ça était qu'elle se retrouvait à aider les Mangemorts sans le savoir, puisqu'il lui semblait qu'elle n'était pas une partisane, ou du moins pas encore.

Les boutiques étant fermées au vu de l'heure qu'il était, les seuls éclats de voix qu'on entendait provenaient du Chaudron Baveur au bout de la rue. Mais l'habitation devant laquelle les deux sorciers se trouvaient était loin d'avoir été choisie au hasard. Il s'agissait des Rainbow Troublemakers, c'est-à-dire Lizzie, Izsa, Morgan et Ebenezer. Ashton les connaissait bien et trouvait ça d'autant plus comique de leur pourrir leur entrée avec une belle affiche pro-Mangemort. S'écartant pour laisser la place à Elena, il la regarda coller une des affiches qu'il leur restait sur la porte d'entrée de l'habitation. Sans plus attendre, les deux intrus s'éloignèrent plus loin dans la ruelle.

Revenir en haut Aller en bas
Izsa Hilswood
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Habitation] The Rainbow Troublemakers

Message par : Izsa Hilswood, Mer 27 Avr 2016 - 18:39


Izsa rentrait souvent tard le soir. Elle ne considérait pas son appartement comme son lieu de vie, simplement comme un genre de dortoir amélioré, avec un bonus amis dedans. En effet, elle passait plus de temps dehors, dans le QG des Phénix ou bien à son boulot.
Ce soir là, pour être précis, elle revenait d'un bar branché. Non, ne cherchez pas du côté du Chemin de Travers ou bien à Pré-au-Lard, il s'agissait d'un bar des plus moldus.

Ce fut donc un peu bourrée que notre Phénix revenait vers chez elle. Alors qu'elle combattait sa serrure récalcitrante, faisant au passage des cliquetis bruyant qui auraient clairement pu réveiller ses colocataires, elle se rendit compte que quelque chose avait changé sur la façade. Et ce n'était pas juste ses yeux éthanolés qui lui jouaient des tours : il y avait bien quelque chose d'affiché devant chez eux.

Elle s'en approche et plisse les yeux. La lumière des lampadaire n'était pas si faible que cela, cependant fixer son attention avec un gramme et quelques, ce n'était pas évident. " Y...ou win or.... nan, c'était pas ça. " You j...join or... you die." Elle parlait en même temps qu'elle lisait, se rendant compte au fur et à mesure qu'il ne s'agissait pas d'une gentille invitation à un pot d'amitié entre voisins.

- Oh les c*nnards ! s'exclama-t-elle, une fois l'information percutée.

Ils allaient voir, si elle se laissait intimider ! Non mais, en plus, c'était quoi cette propagande à la Anakin Skywalker ? Soit tu est avec moi, soit tu est contre moi, vieeeeeens du côté obscure ou je te tueraaaaaiiis. Il faisait vraiment mal son boulot, le service de com chez les Mangemorts.

Elle sortit donc sa baguette magique, et d'un Flambios énervé elle parapha sur l'affiche :




Puis, pas assez consciente pour faire autre chose, elle roula vaguement le mécanisme de son gallion d'urgence pour signifier aux Phénix qu'il y avait du grabuge, puis ferma la porte à clé et alla se coucher.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ebenezer Lestrange
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: [Habitation] The Rainbow Troublemakers

Message par : Ebenezer Lestrange, Dim 26 Juin 2016 - 23:43


RP avec Mo'

Les affiches étaient un lointain souvenir dans l'esprit du brun. D'un côté, c'était un peu comme les plans d'un soir. Fallait les prendre, les plaquer contre les murs et... Il divaguait. Il avait chaud, bien trop chaud. Chemise ouverte, il rêvait d'une bonne grosse glace bien fraîche. Mais le frigo magique était désert et produisait plus de chaleur qu'il ne créait du froid. L'appartement était vide de présence féminine. Il n'y avait que lui et Morgan. Aprèm posé entre mecs quoi. Il entra dans la chambre sans un regard pour le blaireau, fit tomber la chemise qui lui collait à la peau dévoilant ainsi son ventre plat et fila dans la salle de bain.

Douche glacée, rien de tel pour se refroidir un bon coup. Il mit la pression à fond et resta le plus longtemps possible, jusqu'à ce que l'eau fraîche vire au tiédasse. Ça allait mieux, beaucoup mieux. Mais rien que l'idée de devoir renfiler le moindre vêtement le faisait frissonner. Non, il se contenterait juste de sa serviette, négligemment attachée autour de ses hanches. Cheveux trempés, gouttes d'eau encore sur la peau et qui lui dégoulinaient le long du dos, toujours plus bas, il retourna dans la pièce qu'il partageait avec Morgan.

La cohabitation ne s'était pas révélée si ardue que ça, bien qu'il découchait souvent, elle offrait même des avantages non-négligeables comme le fait de pouvoir tenter tout un tas de trucs sur son colocataire... D'ailleurs, il faisait quoi celui-là ? Ebenezer le fixa de ses yeux gris, main dans ses cheveux mouillés, mordillant ses lèvres d'un air pensif. Il avait déjà de nouveau chaud. C'était lui et ses hormones qui déconnaient ou quoi ? Le blaireau n'était pas très couvert non plus, un simple short que le brun détailla attentivement à la recherche d'éventuelles traces de sueur histoire de se sentir moins seul dans son calvaire. Ayant fini son inspection, il soupira avant de se diriger vers son lit mezzanine et commença l'ascension de l'échelle.
Revenir en haut Aller en bas
Morgan Delaube
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: [Habitation] The Rainbow Troublemakers

Message par : Morgan Delaube, Mar 12 Juil 2016 - 17:06


Non mais vraiment, quelle chaleur. C'était épouvantable. J'avais tout qui me collait à la peau, et le fait d'ouvrir les fenêtres n'était pas une excellente idée, la chaleur extérieur trouvant mieux son confort dans notre appart. Du coup, j'étais obligé de me balader en short très court, la brioche à l'air. Clairement, moi je m'en foutais, c'était surtout pour les autres en fait. Parce que bon, y'avait quand même mieux à voir que ça. Genre un Ebenezer semi-torse nu qui se pointe dans la chambre sans vous lancer un regard.

La chaleur avait quand même cet avantage qu'elle ne se réservait pas à une personne, mais qu'elle était plutôt collective. Aussi, n'était-ce point étonnant de voir débarquer son coloc dans cet état-la. Non pas pour me déplaire, bien au contraire. Mais je ne pipais mot devant ce spectacle. Il fallait avouer qu'il n'était pas mal dans son genre. Mais assez mâté, le voilà repartit ailleurs, prendre une douche sûrement. Ce n'était pas une mauvaise idée, j'y serai bien allé avec lui si une autre idée ne m'était pas venue en tête.

Je sortais ma baguette et allais fermer la fenêtre. J'attrapais ensuite une bouteille d'eau que je bus goulûment, en en renversement la moitié sur mon torse. C'était rafraîchissement... Mais il était maintenant temps de passer à la climatisation magique. J'avais une idée de sort qu'il fallait juste trafiquer un peu, et qui à mon sens, avec un bon coup de baguette, pouvait vite devenir intéressant. Je lançai un #Eolo Procella, envoyant valser les vêtements d'Eb plus loin. Pff, il n'en aurait pas besoin, il était bien mieux sans.

Il fallait maintenant régler l'intensité, et la durée. Un minima rendrait sûrement la brise trop légère, et un maxima la transformerait sûrement en tornade. Non, l'intensité normale ferait l'affaire. Bon, pour la durée, il était temps de passer au test. En effet, il valait mieux que cette clim dure. Je lançai négligemment un #Eolo Procella Multiplicare avant de me rendre compte de mon erreur. Et paf, ma potion tue-loup sur mon short. Et m*rde. Heureusement, les vents qui avaient dérangé ma chambre avaient eu la bonne idée de me rapporter une serviette. Je retirai donc mon short, finissant en boxer avant de... Attendez, une serviette ? Mais la salle de bain était de l'autre côté de l'appart. Je relevai les yeux et... Ho, la lune en plein jour.

Je restai bouche bée devant cette image de postérieur. C'était pas normal ça. Pourquoi y'avait un c*l nu dans ma chambre ?

En fait, c'était à ce moment là que je me rappelais être en colocation.

-MerdeEbjesuisdésoléj'aipasfaitexprèsmaisbont'asunbeaucultusaisjesuisdésolévoilàtaserviette. Balançai-je sans prendre le temps de respirer.

Et là, je venais de me rendre compte de mon lapsus. Oups.
Revenir en haut Aller en bas
Ebenezer Lestrange
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: [Habitation] The Rainbow Troublemakers

Message par : Ebenezer Lestrange, Lun 25 Juil 2016 - 23:33


LA autorisé

Il avait moins chaud d'un coup. Effet bénéfique de la douche et du courant d'air qui lui refroidissait le... Oh wait ! C'était pas normal ça. Il se trouva d'un seul coup étrangement nu sur son échelle. Pas qu'il n'aimait pas se balader à poil dans l'appart, c'était même nickel contre la chaleur, mais il le faisait quand il était tout seul, pas quand son jaunâtre de coloc traînait dans le coin. Où était donc passée sa si belle serviette salvatrice et d'où venait ce p*tain de courant d'air qui ne lui paraissait pas si naturel que ça tout compte fait ?

Il se retourna et tomba nez à nez, ou plutôt son nez était au-dessus de celui de Morgan et le sien devait avoir une jolie vue... Il fit le premier truc qui lui vint à l'esprit, c'est à dire virer couleur crevette bouillie.

-MerdeEbjesuisdésoléj'aipasfaitexprèsmaisbont'asunbeaucultusaisjesuisdésolévoilàtaserviette.

Il haussa un sourcil et balança un merci d'un ton neutre, ne comprenant qu'à moitié ou son partenaire de chambre voulait en venir. Il savait qu'il était pas trop mal foutu, Morgan n'avait pas besoin de lui dire. Par contre, il ne pouvait pas lui retourner le compliment parce qu'il n'avait pas vu celui de Delaube. Du moins pas encore. Il descendit de son échelle, toujours en tenue d'Adam effeuillé, et se posta à la hauteur de l'ex poufsouffle.

Et là il se sentit de nouveau gêné. Parce que la chaleur qui régnait dans la pièce était plus forte en bas qu'au niveau de son lit, la consigne "l'air froid est près du sol" était donc une sacrée c*nnerie, ou alors était ce du à l'autre individu, système thermodynamique ouvert, posté juste en face. Dans tous les cas, sous l'effet de la hausse de température, ses synapses se remirent sur ON et il réalisa, de nouveau, qu'il était quand même un peu cul nu. Rougissant de nouveau, il tira sur la serviette que Morgan tenait encore entre ses mains.

Il n'avait pas beaucoup de force mais cela suffit à déséquilibrer le plus grand qui devait pas être particulièrement concentré, du moins pas sur les mouvements du brun. Résultat, Delaube était tombé en avant, entraînant dans sa chute un Ebenezer qui ouvrait des yeux ronds. Là, ça devenait tendu. Surtout quand il se rendit compte que Morgan était juste en caleçon. Par celui de Merlin, qu'avait-il fait pour mériter ça ?

- P'tain, t'es lourd... murmura-t-il vu que l'oreille de son coloc était vraiment toute proche de sa bouche.
Revenir en haut Aller en bas
Morgan Delaube
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: [Habitation] The Rainbow Troublemakers

Message par : Morgan Delaube, Ven 21 Oct 2016 - 12:29


Je ne savais vraiment plus où me mettre. D'un côté je me disais que c'était le bon moment pour tenter ma chance, de l'autre je pensais qu'il valait mieux ne pas faire de mouvement brusque, de peur d'attiser la bête qu'était Eb. Aussi, je restais immobile, les deux bras tendus devant moi, tenant fermement la serviette de mon coloc. Sauf que quand celui-ci voulu la récupérer, j'eus le réflexe stupide... De ne pas la lâcher. Du coup je m'écroulais sur lui. Là j'étais bien content que les deux autres ne soient pas là, parce que pour être tendu, c'est vrai que le Serdaigle était tendu.

Je le laissais me susurrer des mots doux à l'oreille avant de me relever d'un bloc et de m'enfuir jusqu'à la cuisine. "M*rde, m*rde, m*rde, mais qu'est-ce que je fais maintenant moi ?!".  Parce que bon, j'avais toujours pas régler le problème de la chaleur, et faut dire que l'ambiance était devenue très... Chaude. Fort d'observation, j'aperçu alors le congélo. Et bah en voilà une bonne idée ! Rien de mieux qu'une bonne glace pour se rafraîchir les idées.

Lorsque je l'ouvris, je découvris avec stupeur qu'il ne qu'un Mister Freeze. Premier arrivé, premier servi. De toute façon, j'étais sûr qu'Eb ne désirait pas sortir de la chambre maintenant, il devait sûrement être occupé à autre chose. J'attrapai donc l'objet de mon désir et l'enfourna lentement dans ma bouche. J'exécutais des vas-et-viens langoureusement, laissant échapper quelques grognements de plaisir tandis que mon fruit du bonheur glissait sur ma langue avec ferveur. Cela faisait beaucoup de bien. Surtout après ce qu'il s'était passé et avec la chaleur ambiante.
Revenir en haut Aller en bas
Ebenezer Lestrange
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: [Habitation] The Rainbow Troublemakers

Message par : Ebenezer Lestrange, Ven 21 Oct 2016 - 13:07


Le malaise, le gros malaise... Le genre de machin qui donne juste envie de disparaître dans un trou noir. Surtout que bon, la position était plutôt drôle, d'un point de vue externe cela s'entend. Deux mecs pas trop couverts, allongés l'un sur l'autre par une journée torride d'été. Ça prêtait vachement à confusion surtout qu'Ebenezer, les neurones bouillonnantes, eu la lumineuse idée de rejouer la scène avec, à la place de son colloc, une personne plus attirante. Le malaise....

Au moins, Morgan déguerpit en quatrième vitesse. Seul côté positif de l'histoire même si cette volonté de fuir au plus vite pouvait être interpréter de diverses façons. Du genre, plus qu'un traumatisme, une forte envie d'aller plus loin à réprimer. Le brun, toujours dépenaillé, était bon pour reprendre une douche froide. Il n'aurait jamais été aussi propre que cet été là. Joie. Eau réglée sur gelée, pression à fond, bon, la température commençait à décroître. La chaleur rendait bien trop zinzin et il était à deux doigts de proposer à Morgan une partie de scrabble pour penser à autre chose.

Sortant de nouveau de la salle de bain avec la serviette autour de la taille, la tenant d'une main pour éviter le comique de répétition, Ebenezer décida de fuir la chambre où le blaireau avait du retourner se terrer pour aller faire un tour dans le frigo. Puis il se rappela que le frigo était mort et vide mais qu'il y avait un congélateur. Génial. Il arriva dans la cuisine limite en sautillant et failli lâcher sa serviette d'étonnement en voyant ce qui s'y tramait. Il cligna des yeux trois fois et se dit que même sans avoir l'esprit mal-tourné, ça faisait très pro de manger une glace ainsi. Puis, les petits bruitages, il s'en serait bien passé.

Bref retour à la quête du sacro-saint congelo. Avec un peu de chance, il resterait un Mister Freeze. Il fit même une prière au dieu des cônes pour bien se faire voir de ce dernier et ainsi obtenir une récompense. Congélateur vide de tout truc à base de lait. La loose totale et Ebenezer se voyait vraiment pas sucer des épinards congeler pour se rafraîchir.  Alors, toujours vêtu de manière dénudée, il se tourna vers le blaireau, tête de tout mignon, tout innocent, tout gentil.

- Morgan ? Tu me prêtes ta glace ?

Tant pis pour les maladies.

Fin du RP
Inutile de continuer plus loin... Ange
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: [Habitation] The Rainbow Troublemakers

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2

 [Habitation] The Rainbow Troublemakers

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.