AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 4 sur 4
Bureau de la Directrice
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Aaron Jiménez
Serdaigle
Serdaigle

Bureau de la Directrice - Page 4 Empty
Re: Bureau de la Directrice
Aaron Jiménez, le  Mer 27 Juin 2018 - 23:44

PV Alhena Peverell.

Les yeux plongés dans la paperasse. Il y en avait encore toute une pile à s'occuper, des papiers plus ou moins importants, plus ou moins officiels aussi. Des annonces, des demandes internes et du courrier extérieur ; et puis de nombreux problèmes aussi. Il y avait même, posé là sur la chaise située en face de son bureau, le nouveau numéro de la Gazette du Sorcier qu'il n'avait pas pris le temps d'ouvrir à cette heure-ci, neuf heures cinquante-huit. Il avait à faire à des conflits minimes mais quotidiens au sein de l'école. Et des incidents plus dangereux, qui avaient un impact sérieux et parfois même des conséquences directes sur la notoriété de Poudlard et par conséquent, de sa propre notoriété. Dernièrement, le terrain de Quidditch avait pris feu, et pour cause, de manière indirecte, la propagande extrémiste. Il espérait seulement que cela ne jouerait pas en sa défaveur quant à l'entretien qu'il allait passer ce matin.

Malgré la tonne d'affaires à régler — après tout, c'était une des fonctions du Directeur de Poudlard — il devait se préparer à accueillir la Directrice du Département de la Justice Magique en personne. Il avait, en effet, contacté Miss Peverell, en charge d'un des départements les plus prisés du Ministère, quelques jours auparavant pour parler de l'avenir de l'école. De son avis, le Ministère avait assez fourré son nez dans les affaires internes de Poudlard, un établissement qui lui tenait réellement à cœur. Il avait vu assez de corruption quand il était plus jeune et plus récemment encore, avec Sergeï Kholov, pour vouloir redonner son indépendance politique et sociale originelle. On lui devait au moins ça. L'école se devait d'être la plus neutre possible, ce qui n'était notamment pas le cas, ou moins le cas, avec la présence d'Aurors patrouillant tout autour du domaine. Il n'avait rien contre leur volonté de sécuriser les lieux, mais depuis qu'il avait succédé à feu Kholov, il ne trouvait nul besoin de garder ses Aurors sur place. Ils avaient sûrement d'autres sujets essentiels à se consacrer, et tout était redevenu dans l'ordre mise à part quelques broutilles comme l'incendie du terrain de Quidditch.

Aaron avait besoin qu'on lui accorde la confiance qu'il mérite. Et il pouvait toujours compter sur Azénor Philaester, la Directrice Adjointe, qui s'avérait être un véritable moteur pour l'école ces derniers temps. Du moins, c'est ce qu'il pensait. Alors il se leva et se retourna vers le miroir qui lui faisait face. Ajustant un instant sa cravate et ses boutons de manchettes avant de regarder son propre reflet pendant quelques secondes. Il avait fait un beau parcours jusque là, et il était déterminé à administrer Poudlard. Il était loin d'avoir remis l'école sur pieds c'est sûr, mais il y avait déjà eu du changement depuis sa promotion. Du changement positif. Le brésilien prit une grande inspiration avant de sortir de son bureau, direction le portail.
Alhena Peverell
Alhena Peverell
Responsable MDJ-GHarryPotter2005
Responsable MDJ-G
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Occlumens (Niveau 3)


Bureau de la Directrice - Page 4 Empty
Re: Bureau de la Directrice
Alhena Peverell, le  Ven 3 Aoû 2018 - 21:03

Désolée du retard -
LA d'Aaron accordé

Quelle étrange manière de revenir à Poudlard. Cela faisait plusieurs mois qu'elle avait quitté l'école en tant qu'enseignante, et maintenant elle était à nouveau de retour. C'était comme si tout gravitait autour de cette bâtisse. Et probablement que c'était bien le cas, le plus grand des conflits avait bien été crée au travers de ces immenses murs.
Soupirant, elle ferma les yeux un instant afin de reprendre contenance. Ce n'était pas le moment pour s'interroger sur des questions de vie existentielles. Elle était là avec un but précis, il fallait qu'elle se concentre. La discussion ne serait en aucun de tout repos. Il était certain que le directeur de l'école avait ses idées arrêtées, et que celles-ci allaient à l'encontre des plans que le Ministère mettait en place. Il était hors de question de perdre l'emprise sur Poudlard désormais, surtout vu les prochaines lois qui allaient être débattues.

En voyant Jiménez arriver, Alhena lui lança un sourire. Il avait quand même une bonne tête de gentil, peut-être que c'était bien là le fond du problème d'ailleurs. Parfois, la morale empêchait toute personne correcte de voir l'évolution humaine.
Lui accordant un bonjour et une poignée de main, la Directrice de la Justice Magique ne put s'empêcher de repenser à sa véritable première rencontre. C'était une bonne vieille blague cette histoire : en plein cours, là où les élèves avaient été totalement déchainés. Une pluie d'heure de colle.

La brune ne voulut pas aborder le sujet directement, surtout en marchant. Il valait mieux discuter de tout et de rien, le temps du trajet. C'est que le bureau du directeur n'était pas tout à côté quand même.
Une fois arrivée, retirant son manteau et acceptant une tasse de thé, la jeune femme prit place en face d'Aaron. Elle croisa ses mains entre elles, un air sérieux sur le visage, il ne fallait plus tourner autour du pot. Ce n'était pas son genre, et probablement que ça ne l'était pas non plus pour le nouveau directeur. Ce serait totalement superflu d'omettre cette discussion, alors qu'ils étaient là spécialement pour ça.

Monsieur Jiménez, ou dois-je vous appeler Aaron ? Enfin bref, je dois vous avouer que votre lettre m'a laissée vraiment dubitative. La collaboration entre votre école et le Ministère est quelque chose d'important pour moi. Ayant été enseignante sous la tutelle de Sergeï Kholov, c'était toujours une idée agréable de savoir que le Ministère était toujours là pour nous appuyer. Bien sûre, pas que je vous compare à votre prédécesseur, mais je trouve qu'une aide extérieure est toujours bénéfique et parfois même, une source de soulagement.

Alhena faisait quelques gestes avec ses mains, histoire de rendre son discours un peu plus vivant. Il était important pour elle, d'être ferme sur ses propos tout en laissant une mince porte d'espoir. Son but était de trouver le meilleur compromis pour elle et Poudlard. Et si son principal obstacle se trouvait bien en face d'elle, elle ferait l'effort de tourner les mots dans le bon sens avant de penser à l'éliminer.

Aaron Jiménez
Aaron Jiménez
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Métamorphomage


Bureau de la Directrice - Page 4 Empty
Re: Bureau de la Directrice
Aaron Jiménez, le  Jeu 9 Aoû 2018 - 14:32

Aaron descendait les dernières marches qui le séparaient du château au portail lorsqu'il aperçut, au loin, une silhouette aux courbes féminines. Elle était là, devant la grille. Et il avait le pas suffisamment léger et rapide pour ne pas se presser davantage. Il ouvrit finalement la première défense de Poudlard afin d'accueillir la Magenmage comme il se doit. Il n'était pas fou au point d'oublier les circonstances et les courtoisies. Il fallait toujours faire bonne figure, avec ces gens-là. « Bonjour Miss Peverell » fit-il en arborant un sourire et en lui serrant la main.

- Je vous en prie, suivez-moi jusqu'à mon bureau. Puis, le directeur claqua la grille avant de reprendre la marche jusqu'à l'école. Le temps paraissait extrêmement long. C'est qu'ils trouvaient quelques pâles sujets de conversation pour combler les silences sur la route, mais il avait hâte de parler affaire avec la sorcière. Le brésilien avait une certaine prestance, une certaine élégance mais au fond, il angoissait. Il angoissait parce qu'il s'agissait de l'avenir de l'école, et de son avenir à lui aussi. Ces derniers mois, il avait su monter les échelons dans l'Éducation sorcière britannique alors qu'il ne s'était initialement rendu à Poudlard que pour une simple affaire. Et aujourd'hui, il se trouvait à la tête de l'école la plus réputée du monde. Et il ne voulait certainement pas s'arrêter là. Aaron voulait garder sa place. Il l'avait méritée.

Certains élèves se retournaient à leur passage. Il est vrai que ce n'était pas tous les jours que le directeur accueillait un membre du Ministère. Et ce rendez-vous allait probablement se montrer décisif pour la vie de l'école. Ils arrivèrent enfin devant la porte de son bureau et il pria son invitée de rentrer et de s'asseoir. Le sang-mêlé était en train de servir le thé lorsque Peverell prit la parole. C'était une femme qui ne tournait pas autour du pot, qui allait droit au but et qui ne perdait pas de temps ! Sa cuillère tournoyait dans le vide, son esprit était fixé sur les paroles de la sorcière. C'était un ancien professeur de l'établissement mais elle prenait un mauvais exemple, vraiment. Il revint avec le petit plateau entre les mains qu'il déposa sur son bureau. Il prit le temps de s'asseoir et de la regarder droit dans les yeux.

- Vous savez... Miss Peverell, je ne crois pas que Sergeï Kholov soit un bon exemple... quand on sait que des Mangemorts ont pu entrer à l'intérieur du château, et à l'insu des Aurors. Je pense que l'école a besoin d'un nouveau départ et ce n'est pas en plaçant des Aurors dans tous les couloirs que les élèves se verront en sécurité. Vous savez, les gens ont peur et le nombre de gardes à Poudlard ne fait que renforcer cette angoisse permanente. Je ne souhaite pas qu'il y ait rupture entre Poudlard et le Ministère, mais qu'on retrouve cette indépendance qui est propre à l'école. Il n'y a pas eu un seul problème de cette ampleur depuis la dernière attaque et la disparition de Monsieur Kholov. Et je remercie d'ailleurs les autorités qui ont travaillé à la défense du domaine. Mais elles seront bien mieux utiles ailleurs, maintenant, à traquer l'Ordre Noir. Il but une gorgée, marquant ainsi la fin de son monologue.
Alhena Peverell
Alhena Peverell
Responsable MDJ-GHarryPotter2005
Responsable MDJ-G
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Occlumens (Niveau 3)


Bureau de la Directrice - Page 4 Empty
Re: Bureau de la Directrice
Alhena Peverell, le  Sam 22 Sep 2018 - 16:48

C'était comme une grande course face à la montre. Remonter chaque seconde, chaque bribe de conversation et de regard pour se souvenir de ce qu'il c'était passé. Il y avait eu la peur qui rongeait les os de chaque élève, de la colère et de l'hystérie à travers les murs de l'école. Peut-être que la brune l'avait vécu d'une manière plus détendue, vu son idéologie mais cela n'avait pas empêché que l'angoisse avait imprégné ses veines.  Qu'aurais-je fait, si c'était mes enfants à ce moment-là ?

Elle lui sourit.

Oh, le problème ne venait pas directement des Aurors vous savez. Sans eux sur place, il y aurait eu bien plus de dégâts et de mort. Les risques provenaient, principalement, de l'intérieur et de la Direction même de l'école. Et bien que vous ayez l'air d'être quelqu'un de correct, nous apprenons des erreurs faites par Monsieur Sudworth concernant les questions de confiance. Si ce n'est pas vous, ce sera un autre et si vous retirez les aurors, vous exposez les élèves à une menace directe sans aucune chance de survie...

Ses doigts grignotaient le bord de sa tasse de thé.

Cependant, Monsieur Jiménez, je conçois parfaitement votre point de vue vis-à-vis de la peur que cela peut engendrer, d'avoir des Aurors qui patrouillent un peu partout dans l'école. Malheureusement, la tranquillité n'est pas un luxe que nous pouvons tous nous offrir. Le contexte politique de notre pays est sujet à risque et la protection, notamment des enfants, est notre priorité. Je ne sais pas où vous étiez lors de la dernière attaque, mais je me rappelle de chaque regard, des cris, de chaque peur qui s'emmitouflait dans toutes les respirations des élèves. Et je prendrais toutes les dispositions nécessaires pour que cela ne se reproduise jamais. Nos forces sont assez nombreuses pour traquer Les Ordres qui courent dehors, alors laissez-nous vous aider à vous protéger de l'extérieur. Parce que, que vous le vouliez ou non, la mort de Monsieur Kholov et votre entrée en scène à Poudlard, n'ont absolument rien changé à la situation.

Pour elle, il ne comprenait rien. Ce n'était pas qu'un futur ennemi politique, mais c'était surtout un inconscient. Il était impératif qu'il y ait des forces de l'ordre pour protéger des attaques, qu'importe qui était l'ennemi. Prendre des vies innocentes d'enfants, était pour elle une idée insupportable. Malgré son passé, elle n'avait jamais pu se résoudre à faire ça. C'était, comme voir sa propre progéniture inerte sur le sol.  
Réprimant cette image, elle se redressa sur son siège. Il n'avait suffi que de quelques secondes pour que son regard devienne terne et sans vie. La joie n'était clairement pas dans son esprit. Il fallait impérativement qu'il comprenne, qu'il change d'avis. Elle le ferait pour chaque enfant présent, pour elle-même, mais surtout pour eux. Trois têtes, bien plus importante que n'importe quoi. Trois têtes qui, une fois disparues ou emportées par l'ennemi changeraient irrémédiablement la donne pour elle.

_Ils meurent ou sont kidnappés, je te promets un sort pire que la mort.

Mais nous pouvons faire en sorte que les Aurors soient un peu moins visibles au sein de votre école.
Est-ce qu'on n'enverrait pas une grande inquisitrice par hasard ?

Aaron Jiménez
Aaron Jiménez
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Métamorphomage


Bureau de la Directrice - Page 4 Empty
Re: Bureau de la Directrice
Aaron Jiménez, le  Mer 26 Sep 2018 - 22:17

Il avait toujours la main tendue vers sa bouche lorsqu'elle reprit la parole. Apparemment, elle ne faisait de différences entre le passé et le présent. Entre Kholov et lui-même, alors qu'il y avait — pour le coup — une grande marge de manœuvre. Il n'avait eu que très peu de contacts avec l'ancien directeur et il ne se comparerait jamais à cette ordure de première. Ce n'est pas parce qu'il avait une approche opposée de l'éducation et du système à Poudlard qu'il était responsable de tout ce désastre. Et quand bien même, la situation était beaucoup plus stable maintenant qu'il y a quelques mois.

Aaron avait oublié à quel point les britanniques (et les politiciens en particulier, car c'en était une) étaient bornés. Un jour, ça leur retombera dessus... Le brésilien arqua un sourcil en se contrôlant intérieurement lorsqu'Alhena insistait volontairement sur le fait qu'il n'était pas présent sur les lieux de l'attaque. C'est que, contrairement à d'autres, il n'avait pas eu la chance d'être conscient et le connaissant, il n'aurait jamais fui face à la menace Mangemort. L'académie de Poudlard occupait une place importante dans son esprit et son cœur depuis la première fois qu'il était venu en Angleterre. Et c'est bien pour ça qu'il souhaitait revenir à l'indépendance totale de l'école par-dessus tout.

Le sorcier déposa sa tasse de thé sur le rebord de son bureau avant de reprendre la parole. Il y avait un temps pour tout, aujourd'hui : le temps des négociations et ce, même si ce n'était pas très agréable. Il était certain que, de son côté, la Magenmage n'était pas très à l'aise non plus. Et pourtant, ils ne trahissaient aucune émotion. Il choisit de ne pas reparler de l'efficacité des Aurors lors de l'attaque des Mangemorts, même si il n'était absolument pas du même avis que son invitée. Si, au Ministère, ils avaient pour seul but de réduire les dégâts... Poudlard et à plus grande échelle le Royaume-Uni serait bientôt au joug des groupuscules extrémistes.

- Vous l'avez dit... tout est une question de confiance et je suis prêt à prendre contact avec le Ministre de la Magie en personne si il le faut. La défense de Poudlard résiderait alors dans la confiance que nous nous instaurons mutuellement. Les défenses magiques ne peuvent, en théorie, être détruites. L'équipe professorale est actuellement restreinte mais sûre. Nous sommes, ma collègue et moi, en ce moment-même en train de mettre en place un règlement basé sur la sécurité de l'école. La situation à Poudlard est nettement plus stable qu'à mon arrivée au sein de la direction. Il marqua une courte pause avant de reprendre. Permettez-moi de vous faire remarquer que j'étais inconscient car empoisonné par le responsable de cette terreur. Maintenant... qu'est-ce que vous appelez par un peu moins visibles ? Je suis certain qu'on peut trouver un compromis. C'étaient, après tout, deux sorciers doués d'une intelligence remarquable, si ce n'est les idéaux divergents.
Aaron Jiménez
Aaron Jiménez
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Métamorphomage


Bureau de la Directrice - Page 4 Empty
Re: Bureau de la Directrice
Aaron Jiménez, le  Mer 14 Nov 2018 - 22:44

RP Unique.
Note HRPG : Alhena clôturera le RP ci-dessus dès que possible.


Dilemmes de directeurs.

Aaron était assis la tête dans ses mains, en pleine réflexion. Parfois, il se levait vivement, faisant le tour de la pièce. Et fixant tantôt la porte verrouillée de son bureau, tantôt les carreaux de la grande fenêtre. Il y avait d'ailleurs une incroyable vue. Une vue plongeante sur une grande partie du domaine et la forêt interdite. Et dire qu'avant, il était de l'autre côté de cette vitre, à lire quelques cours sous un soleil particulièrement radieux. Ou de l'autre côté de cette porte, à attendre l'approbation du directeur. Il en avait fait, du chemin, pour se retrouver là. Et maintenant qu'il avait le plus haut rang d'administration de l'école Poudlard, il ne croyait plus en rien.

Il l'avait su à la minute où ses yeux s'étaient fixés sur l'enveloppe, le sceau de l'école de magie Castelobruxo sur le dessus. Il y avait eu d'abord cette surprise. Puis une légère inquiétude. La crainte de voir arriver un malheur à son école, son directeur, son ami avec qui il correspond à distance depuis un certain temps maintenant. Mais rien d'aussi officiel. Alberto Pires prenait sa retraite, et l'invitait à lui succéder en tant que directeur de l'école brésilienne.

Le sang-mêlé ne pouvait pas y croire. C'était à la fois une aubaine, et une terrible épreuve de sentiments. Il avait à peine remis sur pieds Poudlard... Il avait à peine fait ses preuves... Il avait à peine marquer l'Histoire de l'école britannique qu'il allait peut-être devoir repartir. Il avait cette impression d'abandonner ce dont il avait à peine commencé à reconstruire. Et pourtant, il n'avait jamais été aussi seul que maintenant, à Poudlard. Il devait faire un choix. Probablement le dilemme de sa vie, entre son école natale, et celle qui lui avait ouvert l'esprit lorsqu'il était adolescent.

Le sorcier restait là, plongé dans ses pensées, pendant au moins une ou deux heures encore ; sans doutes les plus longues de son existence. Une plume à la main, il écrivit un parchemin complet qu'il cacheta directement, et une petite note à l'intention de sa collègue. La décision, écrite noir sur blanc, était désormais entre ses propres mains.
Alhena Peverell
Alhena Peverell
Responsable MDJ-GHarryPotter2005
Responsable MDJ-G
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Occlumens (Niveau 3)


Bureau de la Directrice - Page 4 Empty
Re: Bureau de la Directrice
Alhena Peverell, le  Dim 6 Jan 2019 - 18:16

Clôture du RP avec Aaron

C'était une drôle de discussion entre les deux personnages qui se tenaient là. Une réunion où chacun appuyait un point de vue pas forcément objectif, puisque chacun souhaite voire où l'autre pouvait aller. Le but d'Alhena, c'était de creuser pour comprendre de quel côté il se situait. Car s'il venait à être si peu collaboratif avec l'était de son propre pays, il était temps de se questionner envers qui était sa loyauté. Il allait falloir prendre différentes mesures plus compliquées les unes que les autres à l'avenir. Cela n'allait pas forcément faire plaisir à Luke, qui avait déjà ses propres problèmes politiques. Maintenir un certain contrôle sur Poudlard, légalement, était essentiel pour le gouvernement, comme pour ceux qui les soutenaient dans l'ombre.

Je comprends, ses lèvres se plissent dans un sourire discret, bien que je conçoive que la situation de Poudlard est plus stable d'apparence... Ce n'est en vérité pas le cas. Enfin bref, si vous êtes d'accord pour un compromis voyons ça tout de suite. Son sourire continuait d'être faux.

Alors que la discussion prenait une tournure plus diplomatique, la brune faisait tourner le Gallion qui trainait dans sa poche entre ses doigts. Elle écoutait, elle argumentait mais Aaron n'était pas un homme facile et manipulable à souhait. Il était une vieille aiguille dans une botte de foin, et il fallait absolument trouver une solution pour le faire partir d'ici. Peut-être que quelques contacts seraient utiles ou alors... le hasard ferait en sorte que l'avenir soit de leur côté. C'est ce qu'elle espérait de tout coeur car elle n'avait pas que ça à faire. Il y en avait bien d'autres des problèmes comme lui, et c'était bien assez, pas besoin de le rajouter à sa longue liste.

Au bout d'un certain temps, elle s'excusa et décida qu'il était pour elle de rentrer. Elle avait d'autres choses à faire et ils pouvaient se revoir au Ministère si jamais c'était nécessaire.
La jeune femme s'évapora une fois en dehors de l'enceinte du château. Elle n'avait vraiment aucune envie de rester plus longtemps dans cette boîte trop carrée.

Fin du RP

Sariel Fawkes
Sariel Fawkes
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Bureau de la Directrice - Page 4 Empty
Re: Bureau de la Directrice
Sariel Fawkes, le  Lun 7 Jan 2019 - 13:10

RP avec Azénor
LA emprunté pour les besoins de la convocation.

Sa carrière professorale était sûrement foutue.
C'était, du moins, ce qu'Aya se disait en rejoignant, à pas feutrés aux abords des longs couloirs vides, le Bureau de la Directrice de Poudlard. Pas intimidée pour un sou, mais un peu préoccupée quand même. Si c'était bien à cause de l'incident Lyra Peverell, alors oui, forcément, elle devait être dans de beaux draps.
Lyra Peverell. Cette petite idiote qui avait décidé de gâcher son cours en avalant une fiole entière d'une potion surdosée. Lyra Peverell, aka Clitorine Belt. On s'était bien foutu d'elle, en plus de ça, mais Aya trouvait cela plus humiliant pour la jeune Lyra que pour elle-même. Dans tous les cas, les deux s'en souviendraient. Et Aya espérait, secrètement mais avec tout son effort passé à assumer ses sombres penchants, que de ce malaise surviendraient des effets permanents assez handicapants pour cette crétine, comme par exemple le fait de s'amuser trop près d'un plan d'eau glacé ou de s'égarer dans la Forêt Interdite.

Bref, Aya ne savait jusqu'où la petite histoire était allée, mais apparemment assez loin pour que l'inquisitrice supérieure, à la tête de toute la petite assemblée poudlarienne, Mme Azénor Philaejenesaisquoi Benbow, fût au courant. Celle-ci, ce jour-là, souhaitait très certainement rendre des comptes à la responsable de toute cette agitation, et de cette évidente mise en danger d'autrui. Soit, Aya elle-même, encore Professeure de Potions à ce moment-là, mais peut-être plus pour très longtemps, vous en conviendrez.

Nin, d'ailleurs, avait envisagé la possibilité d'un licenciement à effet immédiat avec beaucoup d'humour, partageant ainsi son mépris forcé mais aussi ses calembours peu inspirés. La conversation n'ayant pas été particulièrement intéressante, elle ne sera pas rapportée ici, mais vous pouvez être sûrs que la porte claquée sous la dernière pique d'Aya résume encore aujourd'hui assez bien le tout.

Voici, par ce fait, la jeune et jolie blonde en proie au questionnage intempestif, postée face à l'entrée du Bureau, la missive entre ses doigts gantés. Il n'y avait plus qu'à donner le mot de passe noté dessus, et après.
Oui, justement, et après ? Même si Aya n'était pas particulièrement effrayée à l'idée de se faire renvoyer, l'idée de se faire convoquer ainsi n'était pas très agréable. Par fierté, en général, on préférait garder son poste plutôt que de se faire renvoyer à coups de pelles au derrière, ou de pieds même. Même si elle n'en savait franchement rien, et même si elle allait peut-être seulement se faire remonter les bretelles, chose qui ne l'atteindrait même pas tellement soit dit en passant, éluder ce rendez-vous l'aurait bien arrangé. Après, en relativisant les choses, peut-être que la Directrice était plutôt sympathique et arrangeante. Ça aussi, c'était possible.

Seulement voilà, elle prononça le mot de passe et fût obligée de suivre l'ascension rondement bien menée par ces escaliers en colimaçon. Maintenant, elle était un peu obligée de faire son apparition dans un rayon de lumière, et de réprimer son envie de fuir ou de jeter sa missive à la gueule de celle qui l'avait convoqué.
- Mes salutations, Miss, entama-t-elle, rauque, avant de poursuivre : Vous souhaitiez vous entretenir avec moi, si j'en crois cette missive ?
Azénor Philaester
Azénor Philaester
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Coyote
Legilimens
Manumagie (Niveau 2)


Bureau de la Directrice - Page 4 Empty
Re: Bureau de la Directrice
Azénor Philaester, le  Ven 15 Fév 2019 - 22:04

Azénor Philaester Benbow, Directrice de Poudlard. C’était écrit sur une petite plaque dorée fixée à la porte d’entrée. Elle était devenue Directrice à 35 ans de la plus prestigieuse école de magie du monde, qui pouvait la stopper ? De l’extérieur, elle était une des femmes les plus puissante de Grande-Bretagne. C’était pratique, ça cachait le cœur en miettes, cette façade. Elle s’était tant tournée vers les problèmes de Poudlard qu’elle était parvenue à un peu oublier les fantômes du passé, la perte de l’être aimé. Oh ça revenait évidemment, dès qu’elle passait la porte du Manoir Benbow. Mais ici, elle était la Directrice, et elle comptait bien affirmer son rang. Ça commençait avec un recadrement d’un personnel en roue libre, et ça commençait avec Aya Lennox.

La voilà qui débarque, pile à l’heure, comme c’était plaisant de donner des ordres en fait. Azénor l’accueille dans son bureau bien plus spacieux que celui de Directrice adjointe, les portraits des anciens Directeurs fixant la nouvelle venue. Azénor se lève à peine de son fauteuil pour saluer sa subordonnée, juste un léger soulèvement, et puis lui indiquer l’un des sièges en face d’elle. « Oui effectivement, il me semble que ma lettre ne laissait que peu de doutes » Répond la Directrice à la remarque de Lennox. Non ma petite, je t’ai pas invité à prendre un gouter, non. Elle se permet de la fixer un peu, c’est fou comme les personnes belles se sentent obligées d’être un brin arrogant. Elle sent que la femme en face a cette confiance en elle qui l’exempt de toute peur, et ça ne fait que renforcer l’idée de Philaester d’en faire un exemple. Pour que les professeurs sachent à quoi s’en tenir avec elle ; au moindre faux pas, vous dégagez.

J’ai entendu parler d’un... Elle fait une pause, comme pour choisir le mot adéquat. Incident; qu’elle choisit, en appuyant bien sur le mot.Durant l’une de vos leçons. Elle rive ses yeux dans ceux de la professeure, prend sa voie la plus sérieuse et énonce. Vous savez que cela est absolument intolérable, n’est-ce pas ?
Contenu sponsorisé

Bureau de la Directrice - Page 4 Empty
Re: Bureau de la Directrice
Contenu sponsorisé, le  

Page 4 sur 4

 Bureau de la Directrice

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.