AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger
Page 4 sur 6
Dans une forêt Irlandaise
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Eurydice Wildsmith
Serpentard
Serpentard

Re: Dans une forêt Irlandaise

Message par : Eurydice Wildsmith, Dim 3 Sep 2017 - 16:40


Le prince de la nuit était persuadé qu'elle s'était réveillée, qu'elle l'attendait quelque part dans le château. Celle qui lui avait volé son cœur, qui l'avait si bien caché. Il y avait un beau trou dans sa poitrine aux muscles saillants. Elle était bien un homme. Cette pensée était assez excitante.
Et tout commençait maintenant. Un sourire charmeur s'arrondit sur ses lèvres désormais plus sèches*surprenez-moi*

Alors, il s'avança prudemment la paume sur le fourreau, prêt à trancher, menacer, éventrer tout sur son chemin. Poids familier qui tapotait sa cuisse. Serait-ce si aisé? Eurydice n'avait jamais touché à une arme mais elle avait connu la violence. Haussement d'épaules. Comment était la douleur dans ses abysses ? Garderait-elle des traces?

Le hall d'entrée était grandiose. On pouvait sentir la vieillesse des pierres humides. Des torches brûlaient tout autour projetant des ombres sur les murs. Le jeune homme décida de longer ceux-là. Chaque pas résonnait comme si le château était désert. Le silence l'écrasait sans faire de bruit. Il n'en pouvait plus. Qu'il tombe sur quelqu'un et qu'il l'achève. Maintenant.
En continuant de marcher, il arriva enfin près d'une pièce qui semblait habitée par une femme aux airs diaboliques. Son honneur l'interdisait de toucher aux femmes. Pas de cette façon. Il fallait souvent se battre. Il sentait qu'il ne pourrait rien lui dérober sans faire de lourds sacrifices ou user de subterfuges. *Aimes-tu le jeu? les risques? *

Une couronne reposait sur sa chevelure sans que cela fusse naturelle. Il avait cette sombre envie de la lui voler de la pointe de son épée. Le triomphe revenait à une autre qui l'attirait. C'était l'ange dont il avait rêvé. C'étaient les battements de sa vie. Il devait uniquement la regarder comme si les autres n'avaient jamais existé.
D'où lui venait ces idées saugrenues ? Si écœurantes et romantiques ?

Que faisait-elle la narcissique ? C'était  un entremêlement de deux personnes qui fusionnaient.
Cette couronne était faite pour les âmes nobles, innocentes. Le bellâtre sentit tout de suite l'incongruité de la situation.
Il se cacha derrière la porte pour écouter, s'abreuver de ses mots, voyeur qu'il était. Pourtant, une botte dépassa nonchalamment. Son refuge mis à nu.

Il voulait découvrir l'endroit où sa chère belle pouvait bien se trouver. Était-elle captive de ses griffes ? Avait-elle peur de fuir ? Faiblesse de l'être.

Non loin de là, il y avait cet objet de convoitise, cette Rougeoyante qui ne demandait qu'à être croquée. Elle brillait tranquillement, insensible au temps, au passé, au présent et à l'avenir. On aurait dit qu'elle trônait ici depuis toujours. Ses yeux ne purent se détacher d'elle tant sa présence captivait en un instant. Que faisait-elle là?
Revenir en haut Aller en bas
Temperence Black
Temperence Black
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans une forêt Irlandaise

Message par : Temperence Black, Ven 6 Oct 2017 - 16:31


Spoiler:
 

Peau pâle.
Cheveux ébènes.
Lèvres sang.
Temperence ne savait pas réellement comment avancer avec cette robe encombrante. Porter des robes et des chaussures à talon elle savait faire mais cette robe-là lui serrait le buste et compressait sa poitrine. Le tissu état lourd, elle avait l’impression de porter sur ses épaules bien plus qu’un simple vêtement. Elle sentait sur elle une robe doublée d’une armure ou d’une tenture théâtrale de velours rouge. Elle aurait pu, elle aurait attrapé un pantalon et retiré cette foutu robe à la jupe couleur or mais non, il fallait que Blanche-Neige ne possède rien de tout cela. Il y avait juste des robes dans cette garde-robe, il y en avait une dizaine. Certaines étaient belles tandis que d’autres laissèrent Temperence dubitative. La brunette se demandait comment l’on pouvait porter cette robe d’un vert criard en toute simplicité déjà que la seule robe aux teintes normales était assez tape-à-l’œil.

La brunette aux cheveux maintenant noir était assise devant la coiffeuse royale. Le bois était clair et le miroir propre, elle s’observait, elle regardait son reflet imposteur. Le miroir lui renvoyait une autre que celle qu’elle était en réalité et elle trouvait cela perturbant. Du bout des doigts, elle toucha le portrait sur la surface lisse et froide de l’objet réfléchissant. Son index glissait le long du reflet de sa joue, il traçait ce contour comme s’il s’agissait d’un dessin. Temperence était déchirée en deux, d’un côté elle ressentait ce besoin de découvrir celle qu’elle était mais de l’autre, devoir jouer le rôle d’une autre ne lui plaisait pas tant que ça. Ce n’était pas son corps leste et elle n’avait plus ses cheveux qu’elle avait toujours porté si long.

Un soupire. Le vent tiède s’échappant de ses lèvres alla rencontrer le miroir et, dans une fusion ardente, il fit apparaître une mince couche de buée opaque. Sans attendre qu’elle disparaisse, Temperence se leva et, le dos droit, elle s’avança pour sortir de cette chambre d’une époque depuis bien longtemps oubliée.

Respirer.
Sentir le vent et les effluves.
Sortir.
Elle devait sortir de ce château. Elle voulait sortir et laisser l’air frais balayer sa peau et mordre la chair de ses bras nus. Il fallait qu’elle voit le jour et le décor, il fallait qu’elle respire tout simplement. La brunette marchait, elle avançait sans savoir où aller, elle tournait à droite, à gauche et s’enfonçait de plus en plus dans ce labyrinthe de pierres grises qui ne ressemblait pas à Poudard. Elle montait des escaliers et en descendait d’autres. Elle entrait dans des pièces si vides qu’elle se demandait pourquoi elles existaient. Il lui fallut du temps, beaucoup de temps pour trouver le lieu de ses convoitises.

Une porte. Une porte immense où elle voyait la lumière. C’était la lumière au bout du tunnel, ce n’était pas celle que voyait les gens lorsqu’ils mourraient mais celle que l’on voyait lorsqu’on sortait d’une mauvaise passe, d’un cul-de-sac dans sa vie. Elle ne réfléchit pas une seule seconde et avança. Elle traça son chemin lorsqu’une main se posa sur son épaule. Elle ne savait pas qui était la personne mais elle se doutait à son air grave que celui-ci devait lui annoncer une chose ou la mener dans un endroit précis et qu’il n’en avait pas le choix. Cependant, le sourire ornant le coin de sa lèvre lui inspira confiance alors elle décida de l’écouter.

« Princesse ? Votre père vous demande…»


Son cerveau se stoppa. Son père ? Il avait quoi son père ? Elle ne pensait plus, ne parlait pas et se laissait guider par la main qui tenait son épaule. Elle ne savait pas où elle allait ni même ce qu’elle faisait mais elle savait qu’il fallait qu’elle suive cet homme qui, sans le vouloir, l’éloignait de son but. Elle avançait, le pas traînant tandis que l’homme disait des choses qu’elle n’écoutait pas. Ils arrivèrent rapidement devant une porte après avoir monté plusieurs escaliers et tourné à l’angle de plus d’un couloir.

L’homme qu’elle nomma Léon se stoppa devant la lourde porte de bois. D’un regard, il lui pria d’entrer, de pousser cette maudite porte pour voir ce qui se cachait derrière. Elle lui obéit. Elle ne pouvait rien faire d’autre alors elle poussa le lourd bois pour mettre les pieds dans ce qui semblait être une grande salle à l’image de La Grande Salle à Poudlard. Il y avait un trône, un homme assis sur celui-ci alors elle s’approcha tandis que l’homme, qu’elle jugeât être le roi, lui demandait d’approcher.

Une fois proche de lui, il se mit à lui parler mais Temperence (Aka Blanche-Neige) n’écouta que peu de mots de ce que l’homme avait eu à lui dire avant de la laisser sortir librement par la porte que se trouvait non loin de la salle royale.

Un pas.
Une porte.
Le vent.
Dès qu’elle franchit la porte menant à l’extérieur, le vent fouetta son visage et cette sensation lui fit un bien fou. Elle s’en délecta tandis que ses cheveux, bien qu’assez courts, volaient derrière sa tête.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Meula
Arnaud Meula
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans une forêt Irlandaise

Message par : Arnaud Meula, Dim 27 Mai 2018 - 15:52


Pv Izsa

Une drôle de sensation le transplanage, c'est moi qui vous le dit! Pour la première fois en étant conscient je venais de transplaner grâce à cette personne, Izsa Hilswood. Je l'avais contacté après avoir entendu parler de ses exploits aux coupes de duel, je tenais vraiment à recevoir un entrainement particulier avec cette personne et elle avait accepté. Cependant, la sensation du transplanage est assez spéciale... je ne peux pas dire que j'étais en pleine forme ou même mort, mais cette sensation était vraiment particulière.

Un grand Crac se faisant entendre, le décor de Pré-au-Lard fait place à celui d'une belle foret, sans construction humaine, sans ville aux alentours. C'était le terrain parfait pour l'entrainement que je désirais recevoir, plusieurs idées me venaient déjà en tête, mais ce n'était pas à moi de décider quoi que ce soit, juste le temps de sortir ma baguette et de me recoiffer en vitesse, je me tourne vers cette personne.

Au fait, vous pouvez m'appeler Arnaud, je ne suis qu'un étudiant et je vous remercie d'avoir accepté, c'était la première fois que je ressentais les effets d'un transplanage. J'espère ne pas vous décevoir pendant l'entrainement et d'apprendre beaucoup à chose, je m'en remet à vous.

Une phrase avec beaucoup de formules de politesse, mais c'était réellement ce que j'avais en tête. Maintenant, c'était à moi d'éviter de passer pour un idiot et de me concentrer sur ce qu'elle allait me demander.

Revenir en haut Aller en bas
Izsa Hilswood
Izsa Hilswood
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Dans une forêt Irlandaise

Message par : Izsa Hilswood, Sam 7 Juil 2018 - 22:13


Milles excuses pour le retard ><
J'avais vraiment pas le temps irl
Heureusement, maintenant, c'est les vacances !


Tenir une inconnue par le bras pour finalement se retrouver à plusieurs centaines de kilomètres de chez soi. Voilà quelque chose de peu prudent, quant on était encore élève de Poudlard. Sauf que ce n'était pas Izsa qui était dans cette situation, non, elle s'était l'inconnue en question.

Le jeune garçon l'avait contacté quelques jours auparavant, pour qu'elle l’entraîne aux duels. Loin de Poudlard, et loin de la civilisation. Il ne la connaissait que de nom, au mieux de réputation. Fallait-il vraiment énoncer à quel point la situation aurait pu être dangereuse ? Heureusement pour lui, elle n'avait pas de mauvaises intentions ; au pire elle le toucherait d'un sortilège pas trop dangereux lors d'un échange de sortilège.

Au fait, vous pouvez m'appeler Arnaud, je ne suis qu'un étudiant et je vous remercie d'avoir accepté, c'était la première fois que je ressentais les effets d'un transplanage. J'espère ne pas vous décevoir pendant l'entrainement et d'apprendre beaucoup à chose, je m'en remet à vous.

Ne faisait-il jamais de pause pour respirer ?

- Bon, dit Izsa, laconiquement. On va attendre que le vertige passe, alors.

A force de transplaner, de prendre des Portoloins, la jeune femme avait pris l'habitude des sensations de tournis qui en découlait. Elle pouvait être fraîche et dispo quasi-instantanément. Mais cela ne l'empêchait pas de savoir que ce n'était pas très agréable.

- Pour ma part, tu peux me tutoyer et m'appeler Izsa, ajouta-t-elle.

Elle n'allait pas se sentir très à l'aise, sinon. Elle n'avait même pas 10 ans de plus que lui, et personne à part ses clients ne la vouvoyait.

- Avant de commencer, puisqu'il fallait attendre encore une ou deux petites minutes, j'aimerais en savoir un peu plus sur toi. Tu as eu tes BUSEs, n'est-ce pas ? Tu te débrouilles bien, pour tout ce qui est Défence contre les Forces du Mal, Sortilèges, Métamorphose ? Tu avais participé à la Coupe de Duels des élèves, l'année dernière ?

C'était les trois matières les plus importantes pour ensuite maîtriser les duels. Cela lui faisait bizarre de poser aussi peu de questions, tout de même. D'habitude, à Ollivander's, c'était le festival des questions personnelles. Aujourd'hui, elle avait relativement peu de chose à connaitre de son adversaire, en fin de compte.
D'ailleurs, c'était ça la première leçon pour gagner un duel. Connaitre son adversaire. Comprendre son style de combat, sa manière de contre-attaquer. Mesurer sa réactivité.

Izsa avait beau afficher un sourire calme, sa préparation mentale commençait à faire bourdonner ses oreilles. C'était l'adrénaline qui montait doucement à son cerveau. Calme toi, s'ordonna-t-elle. C'est juste un entrainement.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Meula
Arnaud Meula
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans une forêt Irlandaise

Message par : Arnaud Meula, Dim 8 Juil 2018 - 18:30


Pas de soucis, profites aussi de tes vacances Smile


Reprenant calmement ma respiration les mains sur les genoux et le dos légèrement courbé, j'essaye de passer les mauvais effets du transplanage. Il faut dire que pour une première fois conscient, ce n'était pas si agréable en fin de compte, je me demande vraiment si je m'y habituerai un jour.

Elle se présenta alors pour me confirmer que je m'adressais à la bonne, après tout il serait un peu débile que j'ai voyagé avec la mauvaise personne depuis le début, non? Elle se montra particulièrement gentille en proposant d'attendre pour les vertiges, mais je ne veux pas encore passer pour un faible et je vais montrer que j'en ai à donner.

Bien, parfait alors, ne t'en fais pas, nous pouvons commencer quand tu le désires, je ne suis pas venu ici pour respirer l'air frais de ... la forêt.

L'écoutant alors me questionner sur mes buses, je commençais à chercher ma baguette dans ma poche au cas-où elle déciderait de me surprendre sans me prévenir avec un sortilège. C'est bien l'un des premiers conseils du professeur Benbow.

Mes buses hein? Oui je les ai passé, je suis bientôt en fin de Scolarité. J'ai obtenu Efforts Exceptionnels sur les sortilèges et la défense contre les forces du mal et Optimal sur la méta. Le professeur Lival est doué pour enseigner, je n'aimerai pas me risquer à l'affronter un jour et non, je n'ai jamais participé à un tournoi, j'ai entendu parler des récents champions par contre, comme toi.

Guettant rapidement mon moignon et cette main gauche manquante, je ne peux m'empêcher d'effectuer une légère remarque là-dessus tout en levant légèrement l'avant-bras gauche.

Au fait, j'espère que cela ne risque pas de déranger pendant l'entrainement, c'est en parti pour cela que je veux m'entrainer, éviter qu'un mage noire m'enlève à nouveau un membre.

Ce n'était pas très malin de ma part, peut-être que cette personne était une membre de l'Ordre Noir, mais au moins je jouais franc-jeu, elle savait pourquoi je voulais apprendre.

Revenir en haut Aller en bas
Izsa Hilswood
Izsa Hilswood
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Dans une forêt Irlandaise

Message par : Izsa Hilswood, Jeu 26 Juil 2018 - 21:43


Le jeune homme était déjà prêt à se battre, comme il le disait oralement et par son langage corporel. Izsa, elle, n'avait pas encore décidée quand elle allait donner le coup d'envoi. Elle aurait bien aimé en connaitre un peu plus sur son élève, avant de commencer à se balancer des sortilèges à la figure. Question de politesse, peut-être.

Elle apprit donc que Arnaud était du genre doué. Il avait eu exactement les mêmes notes qu'elle à ses BUSEs, se qui signifiait qu'il avait normalement le même profil de combattant. Cela allait être facile, car elle avait déjà une bonne idée des points forts qu'ils pourraient développer.

- Au fait, j'espère que cela ne risque pas de déranger pendant l'entrainement, c'est en parti pour cela que je veux m’entraîner, éviter qu'un mage noire m'enlève à nouveau un membre.

Il montra son bras gauche, coupé au niveau du poignet. La mâchoire d'Izsa se contracta légèrement, comme lorsqu'elle était mal à l'aise. Les blessures tendaient à être de plus en plus graves dans le monde sorcier maintenant que les Mangemorts sortaient de l'ombre régulièrement. Elle essaya de ne pas s'attarder sur son membre estropié et se concentra sur les yeux de son interlocuteur.

- Que cela dérange ou pas, il faudra faire avec de toute manière.

Classic Hilswood. On aimait pas faire quelle remarque que ce soit dans la famille, à partir du moment ou aucune était nécessaire. Le stoïcisme était une bonne forme de défense. Elle reprit donc comme si de rien était :

- On ne va pas se contenter de faire un duel de sorcier, elle expliqua. On va y aller doucement pour travailler la stratégie. Bref si je dis "stop", on arrête le combat immédiatement.

Elle faillit ajouter "comprit ?" mais il avait forcément compris. Elle n'était pas de ces professeurs qui avaient constamment besoin d'un retour de ses élèves. Elle recula de plusieurs pas, jusqu'à se retrouver à environ cinq mètres de l'étudiant.

- En garde, prévint-elle, sachant qu'il était déjà quasiment prêt au combat. Je compte jusque trois. Un, deux, trois...

A quatre, du moins au quatre mental puisqu'elle s'arrêta bien à trois, elle informula un Protego. C'était une ouverture de duel bien ampoulée, mais c'était justement pour tester sa stratégie d'entrée qu'elle prenait autant son temps. Les premières secondes étaient primordiales, et il fallait savoir les utiliser à leur plein potentiel. Restait donc à voir ce qu'Arnaud en ferait.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Meula
Arnaud Meula
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans une forêt Irlandaise

Message par : Arnaud Meula, Ven 17 Aoû 2018 - 9:32



Entrainement - On apprend qu'avec les Pros.  



Pv Izsa

Les présentations faites dans les formes, la sorcière m'expliqua ce que nous allions faire comme "entrainement" des consignes strictes, précises.. Nous allons donc favoriser la sécurité et l'apprentissage.

La posture adéquate et le compte à rebours finis, Izsa commença par lancer un protego. Elle avait clairement envie d'observer à mon avis, très peu de sorcier commencent par se protéger lors d'échanges, c'est là les points faibles de certains.. Dans tout les cas, mon adversaire se trouvait donc devant et il me fallait ouvrir la marche. Que faire? Je ne suis pas un combattant de face moi, je ne sais qu'utiliser certains éléments autour de moi, un brouillard? Dans une foret en plein air? Mauvais idée. Un incendie pour me cacher derrière des flammes et lui envoyer à coup de bourrasque de vent? Également.

Je pense que j'allais devoir me fatiguer dès le début avec un gros sort qui allait donner le ton. L'avantage de notre environnement c'est ce que nous sommes  dans une foret et je ne peux m'empêcher d'avoir un œil sur un rocher moyen non-loin de nous, alors décalant mes mouvements et me dirigeant derrière ce rocher, je me concentre afin d'incanter un Bombarda!

Avec de la chance, certains débris iraient dans la direction de ma coach du jour. En attendant, je ne peux que m’inquiéter des morceaux qui volent dans ma direction, un très simple Protego certains débris s'arrête sur le bouclier tandis que les morceaux les plus bas tapent contre mes jambes... Aie!

Revenir en haut Aller en bas
Izsa Hilswood
Izsa Hilswood
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Dans une forêt Irlandaise

Message par : Izsa Hilswood, Mer 29 Aoû 2018 - 1:16


Entraîner quelqu'un et le combattre, c'était deux choses totalement différentes. Au delà de l'aspect "je vais éviter de te faire cracher tes poumons", c'était surtout pas la même approche mentalement. Elle ne devait pas se préparer à créer une diversion, à diminuer son adversaire petit à petit. Non, défense, contre attaque, tout au plus. Autrement dit, elle ne pouvait pas être dans l'initiative mais que dans la réaction. Et pour elle, c'était très difficile à gérer.

Elle fut un peu déçue de sa façon de commencer les choses. La vitesse était une composante essentielle d'un combat. Bien plus que de maîtriser ou non un sortilège. En le voyant prendre le temps de se diriger vers sa cible, bien qu'elle ne sut pas exactement ce qu'il avait derrière la tête, elle faillit soupirer. L'explosion qui s'en suivie fut grandement absorbée par le bouclier. Elle se félicita pour cela, tout en se couvrant tout de même le visage de ses mains. Quelques projectiles la heurtèrent, mais elle retrouva bien vite contenance.

Arnaud, lui, avait pensé au bouclier un peu trop tard. D'accord, alors maintenant il était protégé - à peu près. Très bien, c'était l'heure pour la première leçon. Et la contre-attaque. Elle fit tourner sa baguette dans ses mains avec un sourire amusé. Oui, le genre de sourire qui laissait entendre qu'elle préparait définitivement quelque chose. C'était difficile pour elle de camoufler ces expressions.

- Quand quelqu'un se protège, on a toujours plusieurs options. Attaquer de front, pour détruire le bouclier et passer à travers, comme ce que tu as fait. Cela fonctionne, mais ça demande beaucoup d'énergie. Prendre son adversaire par le flanc, c'est aussi un peu compliqué, il faut savoir ruser. Le plus simple, c'est souvent d'attaquer par le bas. En disant ces mots, elle ne pointa pas sa baguette vers le sol près d'Arnaud, mais au contraire vers la canopée. Elle lança aussitôt : Diffindo

Leçon numéro deux, ne jamais révéler ses plans avant de les appliquer. Une pluie de branches et de feuilles, pas très violente mais plutôt gênante, tomba en direction du sol et plus particulièrement de la personne se trouvant là, Arnaud.

- En l’occurrence, le haut marchait aussi très bien. Et elle ajouta pour appuyer ses propos : Eolo Procella histoire que les projectiles n'arrêtent pas tout de suite leur course pour être les incommodants possibles.

Et après l'avant, les côtés, le haut et le bas ; l'arrière, ça risquait d'être dans une autre leçon. Blague peu subtiles mises de côté, le jeune homme semblait trop penser inside the box. Il allait devoir chercher plus loin que cela, si il voulait vraiment la surprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Meula
Arnaud Meula
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans une forêt Irlandaise

Message par : Arnaud Meula, Jeu 6 Sep 2018 - 10:48



Entrainement - On apprend qu'avec les Pros.  



Pv Izsa

Aie!

On aurait un peu dit un abruti sur le coup, mais il faut avouer qu'elle m'a largement surpris, pourtant en réalité c'est une championne de Duel et elle sait tout à fait se battre.. Alors je l'écoute donner ses conseils en me baissant légèrement par peur de me faire recouvrir de feuilles et de ressembler à Cetelem et d'avoir l'air encore plus débile face à quelqu'un d'un tel calibre.

Une phrase raisonne fort dans ma tête "Bouges toi le fion Arnaud! T'es pas un guerrier de face normalement, qu'est-ce que tu fais? Fais comme tu sais le faire, Créer." dis-comme ça, c'est facile et là je pourrai très bien me relever pour lui refaire face, mais je vais essayer de jouer la ruse et d'attirer au moins un compliment venant d'elle.

J'essaye donc de chuchoter mes futurs sortilèges en pointant ma baguette furtivement à l'endroit prévu dont le premier sort qui va être un petit herbicus sur une plante derrière elle qui grandit rapidement et discrètement pendant que je fais encore mine d'être effrayé devant elle.

Effectivement.. Quel a été mon erreur s'il te plait? J'ai pourtant attaqué en premier..

L'avantage d'être dans une foret c'est que la flore est présente partout où l'on se tiens et en l’occurrence nous nous tenons en plein milieu d'Arbres, de feuilles, de mauvaises herbes et de plantes. C'est donc le moment d'incanter plus directement un Piertotum Locomotor et de contrôler la plante pour que *Théoriquement* elle s'enroule autour sa jambe droite et qu'elle soit temporairement occupé.

- En l’occurrence, l'arrière marchait aussi très bien. je reprends sa phrase avec un léger rire qui me fait m'absenter légèrement du combat.



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Izsa Hilswood
Izsa Hilswood
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Dans une forêt Irlandaise

Message par : Izsa Hilswood, Sam 22 Sep 2018 - 12:47


Izsa espérait bien que ce premier petit échange allait réveiller le jeune homme. Il y avait un truc qu'on disait souvent en Divination, mais il était bien plus vrai en matière de Duel. Il fallait ouvrir son esprit. La méthode appliquée par notre protagoniste était donc l'ouverture d'esprit à moyen de trous dans le crâne. Elle frappe jusqu'à ce que ça fasse tilt.

- Effectivement.. Quel a été mon erreur s'il te plait? J'ai pourtant attaqué en premier..

Elle fronça les sourcils. Elle lui avait déjà dit son erreur pas plus tôt que quelques instants avant. Il avait attaqué de front, contre son bouclier. Tout ce qu'elle voulait, c'était voir quelque chose d'un peu moins téléphoné.

Elle ouvre donc la bouche pour répliquer de manière un peu cinglante, mais c'est plutôt une petite exclamation surprise qui en sort. Quelque chose vient de s'enrouler autour de sa jambe droite, et menace de la faire chuter.

- En l’occurrence, l'arrière marchait aussi très bien.

Oh, c'est bon, hein ! Izsa avait beau ne pas être la Serpentard typique, du genre qui torture des moldus à la pleine lune, cela ne l'empêchait pas de partager de nombreux traits de caractères avec ses camarades. L'ambition, la ruse, évidemment, mais dans notre contexte la caractéristique à retenir était plutôt son arrogance. Il y avait deux sujets sur lesquels il ne fallait pas venir la chercher. Les baguettes, évidemment, et les duels magiques. Qu'on lui fasse la leçon sur l'un des deux -surtout le premier, ne nous mentons pas- et on se retrouvait à dévaler la pente de son estime.

Deux choses l'empêchèrent de répondre avec un brin d'impolitesse. La première, c'était qu'elle ne pouvait pas lui reprocher d'avoir enfin comprit sa première leçon. Ses attaques étaient en adéquation avec ses attentes. La seconde, c'était la plante qui n'allait pas tarder à lui faire perdre l'équilibre si elle ne s'occupait pas dans les plus brefs délais.

Forte de ses réflexes la faisant lancer un sort avant et réfléchir après, elle se défit de l'étreinte du gardien végétal d'un Lashlabask des plus directs et évidents. Elle ne savait pas encore ce qu'elle allait pouvoir en faire, cependant il faisait parti de ses principes de ne jamais détruire une création adverse tant qu'elle n'en avait pas tiré parti.

- On est déjà plus dans l'esprit, oui... accorda-t-elle, maintenant qu'elle avait une seconde pour parler.

Pour l'instant, elle ne comptait pas lui faire manger la terre pour se venger. Ça ne voulait pas dire qu'elle ne comptait plus attaquer non plus. Maintenant qu'il avait quitté la phase de l'échauffement avec succès, elle devait également mettre à jour son répertoire.

Vous vous rappelez, quand elle ne voulait pas détruire une création sans l'avoir retourné contre son créateur ?

- Plante turn vitae Couleuvres

Amusant à quel point elle avait beau détester les animaux, elle ne pouvait s'empêcher de les utiliser en combat. L'herbe qui avait poussée à un niveau anormal ressemblait déjà beaucoup à une nuée de serpents. Son imagination n'était finalement pas allée chercher très loin. Tout ce qu'elle avait choisi consciemment, c'était de ne pas prendre une espèce trop dangereuse. Premièrement, parce qu'elle serait incapable de maîtriser ses bestioles et ne voulait pas qu'elles puissent faire trop de dégâts. Deuxièmement, parce que la quantité de magie nécessaire à faire apparaître des vipères, python et autres boas, c'était à un tout autre niveau.

Elle se félicita de son choix en voyant les serpents se répandre comme un tapis grouillant sur le sol. Ils étaient si proches d'elle qu'elle allait se faire attaquer avant son adversaire. Ne voyant pas comment se mettre hors de portée autrement, elle lança Ascencio et se laissa emporter dans les airs.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
Lizzie Bennet
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: Dans une forêt Irlandaise

Message par : Lizzie Bennet, Mar 26 Fév 2019 - 23:31


On dit que la connaissance de l’Autre donne à l’Homme et aux sociétés de quoi bâtir ces territoires par le mimétisme et la conquête. Mais en prenant soin de hiérarchiser, en certains lieux du Monde, la position de l’Homme par rapport aux non-humains (végétaux, animaux, minéraux). Cette attitude fait naître des systèmes de stockage et d’échanges à l’origine de la géopolitique : les rapports de puissance s’établissent entre communautés humaines vivant dans des villes, se constituant en ensembles politiques plus vastes et plus complexes comme les empires.

Grosso modo, les relations oscillent entre la guerre et le commerce, à l’origine des principales interrelations fortes dans le Monde aujourd’hui. Ou pour le dire encore plus franchement, soit on s’entend avec les gens soit c’est pas le cas. Le pouvoir, la géopolitique, tout ça au fond c’est que des histoires de confiance et d’affinités. Et moi, bah vous savez je suis dans une situation délicate. La dernière fois que j’ai vu Arty, il était un petit loup-garou effrayé et j’avais le pouvoir de l’experte en magie noire. C’était chouette, j’avais le pouvoir, je guidais le jeu, j’en dictais les règles.

Je continue de lui faire croire ça. Mais je fais intervenir une grande asymétrie d’information : je ne lui ai pas dit que je suis aussi loup-garou. Qu’entre temps, on m’a mordue à mon tour. Et que tester une méthode de contrôle sur lui, c’est aussi voir si ça pourrait marcher pour moi. En gros, il est mon cobaye pédagogique, mon test sur les possibilités de prise de contrôle de sa propre lycanthropie.

Je lui ai donc donné rendez-vous à l’orée de l’une des forêts irlandaises m’ayant tapé dans l’oeil. Je pense qu’au sud de Crone Wood, personne ne devrait nous embêter. En l’attendant, je commence à observer les environs…

1.3. Oh, serait-ce un farfadet ?
2.4. Mh, rien me tape à l’oeil pour l’instant. Sans mauvais jeu de mot.
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans une forêt Irlandaise

Message par : Maître de jeu, Mar 26 Fév 2019 - 23:31


Le membre 'Lizzie Bennet' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Arty Wildsmith
Arty Wildsmith
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: Dans une forêt Irlandaise

Message par : Arty Wildsmith, Mer 27 Fév 2019 - 12:35


PV Lizzie


Non pas qu'il avait vraiment le choix, pas depuis la bêtise de la dernière fois, ce fameux secret nocturne cambriolagesque qu'il tentait tant bien que mal de garder, bien qu'il ne s'agissait qu'un stupide événement sans grand intérêt. Enfin, il avait transplané et sagement obéi, n'était pas en retard, le cœur guidé par la curiosité de cette chasse. Après tout, n'était-il pas brillant prédateur aux crocs avides et maudits ? Assurément que si. Quoi que la terre irlandaise laissait toujours cette traînée sombre et âpre dans la gorge du gamin - retour involontaire aux origines. Le reflet de la végétation du pays de son enfance le rendait bougon, à remettre rapidement la capuche du sweat sur ses boucles nostalgiques, et à accélérer le pas pour se rendre sur le lieu du rendez-vous. Si Arty n'avait pas la tête de l'irlandais, il en avait l'identité et surtout, le caractéristique accent. Alors certes, se dernier se distinguait moins bien derrière le grognement qu'il servit comme salut à la Borgne déjà présente. Il devait essayer essayer de ne pas penser pouvoir croiser sa mère qui se serait mis à la cueillette de plantes étranges. Davantage se concentrer sur la raison de sa présence ici, pourquoi ses baskets effleuraient-elles aujourd'hui la boue sèche de cette forêt effrayante - et déserte. Ça le fait d'ailleurs cligner des yeux et tendre les oreilles. Rien du tout, d'où l'inquiétude qui soufflait à travers les feuilles des arbres. Ils étaient seuls. C'est quoi cette chasse ? Parce que rapidement, la curiosité s'était gravée sur le bout du nez et clignotait, encore et encore, on chasse quoi ? ou qui ? Cette précision était importante, à en faire pétiller les yeux plus si râleurs du Louveteau. Il n'avait jamais été à la chasse aux quelqu'uns.


1 - 4 : Si, si c'était bien un farfadet, là, qui se dorait la pilule, mais avec un œil, difficile à apercevoir, trois, c'est mieux.

2 - 3 : Les mains toujours dans les poches, rien ne venait frapper les boucles sceptiques du gamin. C'était un rendez-vous galant oui, la chasse était forcément une excuse.
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans une forêt Irlandaise

Message par : Maître de jeu, Mer 27 Fév 2019 - 12:35


Le membre 'Arty Wildsmith' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
Lizzie Bennet
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: Dans une forêt Irlandaise

Message par : Lizzie Bennet, Mer 27 Fév 2019 - 23:34


Seule, j’attends. La nuit rampe dans ma poitrine. Je sens les craintes et les peurs gonfler d’en dedans. Bientôt mes mains se mettent à trembler. C’est discret, contenu, par rapport à la tempête que j’ai dans la tête. Cette catastrophe naturelle a un nom : Kenway. C’est pas possible d’avoir une gùeule d’ange, un nom de k-way et d’être un cœnnard pareil.

Genre le gars, il m’a séduite par le pouvoir de son honnêteté à deux balles, par son besoin d’aide, et d’un coup il a déboulé, il m’a maudite. Au sens littéral du terme : c’est une malédiction qui m’avait été lancée, et pas des moindres. Bourdel si Harmony ne s’en était déjà chargée, je serais alors devenue un loup-garou. Maudite deux fois en un an - je crois que Madame Karma a un message pour moi.

Tout ça pour quoi, des accusations sur une affaire dont je ne savais rien, littéralement rien.
Je frissonne, mal à l’aise dans cette forêt peu familière, jusqu’à ce qu’une capuche juvénile fasse son apparition.
— Salut Arty !
Il a une question, deux questions, et comme on dit jamais deux sans trois — je le laisse vider son sac avant de répondre :
— Officiellement, le zoo magique nous paye à ramener des créatures magiques en bonne santé derrière ses murs. En prime, on chasse ton instinct, enfin on apprend à le maitriser. Tu vois ce farfadet ?




1. 2. Il le voit, et il a l’air de comprendre, à peu près. Pour faciliter la chasse sans trop trop piper les dés non plus, je commence par lancer un #Everte Statum sur la créature. A toi de te changer en loup, Arty ! Comment, tu sais pas le faire sur commande ?
 (fatigue)
3. Ah non, y a pas de farfadet à voir, il est déjà parti.
 (fuite)
4. C’est plus fort que lui : Arty m’avait fait un cadeau de bienvenue, et je trébuche dans les végétaux qu’il avait attaché à mes jambes. Fourbe créature ! (blessure)
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans une forêt Irlandaise

Message par : Maître de jeu, Mer 27 Fév 2019 - 23:34


Le membre 'Lizzie Bennet' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Dans une forêt Irlandaise

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 4 sur 6

 Dans une forêt Irlandaise

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.