AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Soins aux Créatures Magiques
Page 9 sur 10
Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°9 : Les hippogriffes
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre

Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°9 : Les hippogriffes

Message par : Maître de jeu, Dim 27 Déc 2015 - 20:20


Le membre 'Nel Queen' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 100 faces' : 2
Revenir en haut Aller en bas
Merry K. Harper
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°9 : Les hippogriffes

Message par : Merry K. Harper, Dim 27 Déc 2015 - 22:10


Le cours avançait vite et ça plaisait à Merry qui appréciait de rester dehors en compagnie d'autres élèves et de créatures. Tout ça en présence de leur professeur au cas où quelque chose tournerait mal. Mais tout se passait bien pour le moment même si certains des élèves n'étaient pas parvenus à faire incliner l'hippogriffe qu'ils avaient choisit. Manque de chance pour eux. Mais la professeur les incita à recommencer, ce qu'ils firent sans hésiter. Cette fois-ci, leur tentative fut réussi et le cours pu continuer. A côté de Nel, la jeune fille regarda et écouta sa professeur qui reprit la parole après avoir nourrit les six créatures et leur avoir chuchoté quelques mots. Puis sifflant, elle se tourna vers ses élèves et annonça l'exercice qu'ils effectueraient.

- Pour terminer le cours, vous allez ... voler à dos d'hippogriffe ! L'hippogriffe connait le parcours, vous n'aurez qu'à bien vous accrocher à son pelage sans pour autant le scalper et à vous laissez guider. Après avoir pris son envol, il va survoler la forêt interdite avant de faire le tour du château, de passer au milieu du terrain de quidditch et de plonger vers le lac, vous risquez d'être mouillé. Il s'arrêtera sur une petite butte se trouvant sur le lac. Vous devrez alors récupérer le drapeau à la couleur de votre maison, il y en a assez pour tous. Il n'est pas nécessaire de descendre de descendre de l'hippogriffe pour attraper le drapeau, ni de prendre celui des autres maisons. Si je constate que quelqu'un triche, il fera perdre des points à sa maison. Que cela soit tenter de se débarrasser des autres drapeaux ou d'essayer de prendre un raccourci. Je vous observerais, je compte donc sur vous pour jouer le jeu. Celui qui fera le temps le plus court aura une récompense, le but étant de profiter de la sensation de vol qui n'est pas la même que lorsqu'on est sur un balai.

Les yeux brillants de joie, comme ceux d'un enfant qui venaient de recevoir son jouet favoris à Noël, Merry garda son calme parmi les élèves, mais laissa son sourire grandir sur son visage, ne pouvant plus se retenir de le cacher. Attentive à ce que disait miss Blanchet pour ne pas se tromper durant le cours de l'exercice, la rouquine se concentra, n'écoutant pas les quelques bavardages enthousiastes autour d'elle. Le cours était bien plus intéressant de toute manière. D'autant plus que suite au sifflement de leur professeur, un autre hippogriffe, bien plus grand et majestueux que les autres, était apparu de derrière l'un des buissons. L'animal s'inclina devant miss Blanchet lorsque cette dernière s'approcha de lui et la salua.

- Je vais vous montrer comment monter un hippogriffe. Lorsqu'il est accroupi, vous devez prendre appuis comme ceci et vous vous hissez à la force de vos bras.

La professeur de soins aux créatures magiques n'en dit pas plus avant de monter sur l'hippogriffe pour faire une démonstration à ses élèves. Puis elle expliqua par la suite qu'il fallait attraper une touffe de poil de l'animal pour ne pas tomber et qu'il était possible, même conseillé d'enrouler ses bras autour de son cou pour être sûr de bien tenir sur le dos de la créature. Surtout lorsque l'on passait au dessus du lac, sinon, c'était la chute assurée dans l'eau. Déjà qu'ils allaient être arrosés... A cette idée, Merry frissonna. Elle qui était si frileuse, elle allait rapidement avoir froid. Néanmoins, l'idée de voler à dos d'hippogriffe la réjouissait tant qu'elle se sentait déjà réchauffée. Et puis, il fallait simplement taper sur le flanc de l'animal pour qu'il décolle. En soit, c'était un peu le même principe que le Quidditch, donc la jeune fille était rodée. Même si la créature était bien plus dure à manier qu'un balai... C'était la créature qui se guidait elle même, même si la professeur avait insisté sur le fait que l'animal connaissait le parcours à effectuer, sans aucun geste des élèves qui avaient juste à rester sur le dos de l'animal et à apprécier le paysage.

Sans attendre plus longtemps, et après avoir écouté les dernières consignes de leur professeur, Merry s'approcha de Vif qui attendait patiemment qu'un des élèves monte sur son dos. La rouquine fut donc la première à passer. Elle partait juste après Nel qui avait été le premier à décoller depuis le groupe d'élèves, partant sur le dos de Dodu. Plus motivée que jamais, la jeune Harper s'approcha doucement de Vif qui se laissa faire lorsqu'elle monta sur son dos. Puis tapotant doucement sur son flanc du pied droit après s'être accrochée à son cou, confiante, l'animal décolla finalement après quelques pas de courses sur le sol. Là, Merry se laissa aller, laissant ses cheveux flamboyants voler derrière elle tandis que Vif passait au dessus de la forêt interdite. Le démarrage avait été brutale, mais la vue était magnifique. Déjà en balai, elle appréciait de voir l'ensemble de Poudlard sous elle, mais à dos d'hippogriffe, c'était bien mieux. Suite à cela, Vif survola le château et en fit le tour. La jeune fille cru presque remarquer quelques élèves à travers les fenêtres lorsqu'elle passa à côté. Amusée, elle continua de regarder tout autour d'elle et se redressa un peu plus pour profiter du paysage, restant tout de même bien accrochée à l'animal. Elle ne voulait pas prendre le risque de tomber. Si elle n'avait pas fait de Quidditch, la rouquine aurait eut sûrement bien plus peur et serait restée collée au dos de l'animal jusqu'à la fin du trajet. Mais fort heureusement, cela faisait plusieurs années qu'elle faisait du Quidditch et qu'elle prenait des risques plus démesurés les uns que les autres pour attraper le vif d'or. D'ailleurs, Vif arriva bien vite au dessus du terrain de Quidditch où la jeune fille regarda bien attentivement chaque détail. Elle était rarement montée aussi haut avec son balai, bien que ça lui arrivait de voltiger dans les grandes hauteurs pour attraper le vif d'or qui était parti trop loin, ou tout simplement pour s'amuser.

Profitant une fois de plus du paysage, la jeune fille se raccrocha fermement au poil de l'animal lorsque ce dernier se rapprocha du lac et commença à plonger vers l'eau qu'il rasa de très près, arrosant la rouquine qui se protégea le visage d'un bras. Puis, après avoir longé quelques secondes le ras de l'eau, l'hippogriffe reprit de l'altitude et se rapprocha de la butte où se trouvait les drapeaux aux couleurs des maisons. Assez habile dans les airs, Merry resta confiante quant à l'arrivée vers son drapeau. Le moment où elle dû l'attraper arriva rapidement. Là, l'hippogriffe se rapprocha assez bien du drapeau aux couleurs des Gryffondors et Merry tendit le bras, vers le manche du drapeau qu'elle attrapa avec succès et sans problème. Bien qu'elle se sentit glisser quelques secondes vers le sol, la jeune fille n'eut pas trop de problème à se maintenir assise sur le dos de l'hippogriffe qui repartit sans tarder vers la forêt interdite, et enfin, vers le groupe d'élèves qui attendaient qui attendaient patiemment l'arrivée de ceux déjà partis. Heureuse de son expérience, la rouquine descendit de l'animal et, les joues rosies par le froid, rejoint Nel qui était arrivé juste avant elle, drapeau en main.

- Ouah c'était génial !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°9 : Les hippogriffes

Message par : Maître de jeu, Dim 27 Déc 2015 - 22:10


Le membre 'Merry K. Harper' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 100 faces' : 24
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°9 : Les hippogriffes

Message par : Maître de jeu, Mer 30 Déc 2015 - 15:05


Le membre 'Leister McKinley' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 100 faces' : 70
Revenir en haut Aller en bas
Harmony Lin
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°9 : Les hippogriffes

Message par : Harmony Lin, Mer 30 Déc 2015 - 20:01


Alors qu’Harmony venait de réussir l’exercice en réussissant à obtenir le salut de Neige, Miss Blanchet fit signe à tous ceux qui étaient dans l’enclos - dont elle - de le quitter. Elle fit alors léviter les sceaux que les élèves avaient remplis pour qu’ils se posent devant les 6 hippogriffes, qui s’empressèrent de dévorer ce qu’ils contenaient.
Tous attendirent quelques instants, puis le professeur alla retirer les sceaux tout en se penchant sur chaque animal, qui chacun à leur tour, s’accroupirent gentiment. Après un sifflement perçant destiné aux hippogriffes, Miss Blanchet se retourna vers les élèves et dit :

- Pour terminer le cours, vous allez ... voler à dos d'hippogriffe ! L'hippogriffe connait le parcours, vous n'aurez qu'à bien vous accrocher à son pelage sans pour autant le scalper et à vous laissez guider. Après avoir pris son envol, il va survoler la forêt interdite avant de faire le tour du château, de passer au milieu du terrain de quidditch et de plonger vers le lac, vous risquez d'être mouillé. Il s'arrêtera sur une petite butte se trouvant sur le lac. Vous devrez alors récupérer le drapeau à la couleur de votre maison, il y en a assez pour tous. Il n'est pas nécessaire de descendre de l'hippogriffe pour attraper le drapeau, ni de prendre celui des autres maisons. Si je constate que quelqu'un triche, il fera perdre des points à sa maison. Que cela soit tenter de se débarrasser des autres drapeaux ou d'essayer de prendre un raccourci. Je vous observerais, je compte donc sur vous pour jouer le jeu. Celui qui fera le temps le plus court aura une récompense, le but étant de profiter de la sensation de vol qui n'est pas la même que lorsqu'on est sur un balai.


Harmony pâlit à cette annonce. Elle n’était jamais montée sur un balai de sa vie et préférait largement la présence de ses bouquins à celle des terrains de Quidditch. Pour autant, cette expérience devait être impressionnante et elle se surprit à avoir plutôt envie d’essayer, bien que très effrayée par l’idée de ce petit tour. Elle nota intérieurement ce qu’ils allaient faire et ce qu’elle devait accomplir puis se retourna vers le professeur, qui avait de nouveau sifflé. Un hippogriffe un peu plus grand que les autres était arrivé et, après s’être inclinée devant lui et qu’il lui ait répondu, Miss Blanchet continua :

- Je vais vous montrer comment monter un hippogriffe. Lorsqu'il est accroupi, vous devez prendre appuis comme ceci et vous vous hissez à la force de vos bras.
Ensuite, avec douceur, vous attrapez une touffe de poils. Le passage le plus dangereux sera lorsqu'il piquera en direction du lac, je vous conseille de nouer vos bras autour de son cou. Vous pouvez d'ailleurs le faire dès le début. Si vous chutez dans le lac, ce n'est pas grave, l'hippogriffe vous attendra sur la butte. Lorsque vous êtes installez, il faut donner un léger coup de pied sur son flanc pour qu'il se redresse et prenne son envol. Il faudra aussi bien vous tenir pour cette étape, pour la suite c'est à vous de jouer. Quand vous arrivez, il faut que vous glissiez de l'animal pour retrouver le sol et laisser la place au prochain. Vous partirez à mon top, l'un après l'autre afin d'éviter les collisions.
Poursuivit-t-elle en montant sur le dos de l’animal.

Une fois que le professeur eu fini de parler, elle désigna l’hippogriffe sur lequel chaque élève devait faire son envol et Harmony se retrouva à devoir approcher Flèche. L’hippogriffe qui l’avait déjà rejeté une fois. Chassant vite cette idée noire, la jeune Serdaigle songea que si Neige l’avait acceptée, Flèche pourrait le faire aussi. Elle entra donc dans l’enclos quand Miss Blanchet lui indiqua de le faire et se dirigea vers l’hippogriffe. Une fois à une certaine distance de lui, elle s’inclina avec respect en le fixant, sans peur, et en attendant avec espoir qu’il réponde. Celui-ci le fit quelques instants plus tard et Harmony pu s’approcher de lui pour commencer l’exercice.

Sans qu’elle n’ait à dire ou faire quoi que ce soit, Flèche s’accroupit. Soupirant intérieurement de ne pas avoir à faire ça - car elle n’avait aucune idée de comment le faire accroupir -, elle s’avança vers l’hippogriffe et prit appui sur lui comme Miss Blanchet l’avait montré. Il fallait maintenant se hisser… Oulà ! On ne peut pas dire que le point fort de notre petite Serdaigle était la force physique ! Difficilement, elle parvint à monter et se positionner correctement sur l’animal, puis, sachant qu’elle n’était pas habituée à tout ceci, décida de directement nouer ses bras autour du cou de Flèche. Surtout si son nom était révélateur de sa personnalité. Elle risquait de devoir bien s’accrocher.

Soufflant une dernière fois pour évacuer la tension qui l’habitait devant cette expérience de vol, Harmony donna un léger coup de pied sur le flanc de l’animal afin qu’il se redresse et qu’il s’envole par la suite. La réaction ne se fit pas attendre : Flèche se mit sur ses pattes et s’envola tout naturellement, une Serdaigle un peu effrayée sur son dos et qui s’accrochait bien, en prenant bien soin de ne pas serrer trop fort, pour éviter que l’hippogriffe ne se rebelle.

Il prit alors rapidement de la hauteur et commença à survoler la forêt interdite, qui semblait aussi immense d’en haut qu’elle l’était de Poudlard, vers lequel Flèche se dirigeait maintenant. Desserrant un peu l’étreinte qu’elle avait autour du cou de l’hippogriffe, Harmony commença à se détendre un peu et à profiter de la vue qu’elle avait depuis là où elle était. Le château était sous ses yeux - puisque Flèche en faisait le tour - et elle pouvait distinguer les différentes parties de l’école qu’elle avait parcourue au fil des mois. Essayant de repérer ce qu’elle connaissait, elle songea quand ils survolèrent le terrain de Quidditch qu’elle devrait peut-être essayer de monter sur un balai, ou au moins d’en savoir plus sur ce sport que les sorciers pratiquaient.

Elle n’eut pas le temps de penser plus que Flèche piqua vers le lac, provoquant des battements incessants dans sa poitrine et lui faisant resserrer ses bras autour du cou de l’animal. Après une descente qui parut extrêmement longue à la jeune fille, l’hippogriffe arriva au niveau du lac et le contact de ses pattes avec l’eau éclaboussa Harmony. Riant à moitié jaune - ils allaient quand même très vite - elle admira néanmoins la beauté du lac vu d’aussi près, frissonnant à cause de la soudaine gerbe d’eau qu’elle s’était pris dans la figure.

Le court voyage continua avec la remontée vers la butte dont Miss Blanchet avait parlé, sur laquelle se trouvaient les drapeaux des maisons. Flèche ralentit significativement et se posa ensuite sur la butte, Harmony ne voulant pas risquer de se pencher en plein vol pour attraper ce qu’elle devait ramener. Elle prit alors un drapeau de Serdaigle et donna, comme quand elle avait dû s’envoler pour la première fois, un coup de pied sur le flanc de l’hippogriffe afin de retourner vers l’enclos.

Le retour se fit sans encombre et Harmony fut, pour cette dernière étape, un peu plus détendu, s’habituant presque à voler au-dessus du sol. Ils survolèrent donc à nouveau la forêt interdite après être revenu du lac et, une fois près de l’endroit où se trouvaient les autres élèves, Flèche se posa doucement.

Se rappelant d’une des dernières instructions du professeur, la Serdaigle se laissa glisser de l’hippogriffe et, une fois que ses pieds eurent touchés le sol, elle se pencha vers lui et lui fit une légère caresse pour le remercier du voyage.

Elle sortit finalement de l’enclos, des étoiles plein les yeux, et songea qu’elle devrait peut-être aller voir Lïnwe – puisque celui-ci adorait le Quidditch – pour lui demander de l’aider à monter sur un balai.
Finalement, peu importait le temps qu’elle avait mis puisque cette expérience avait dans tous les cas été enrichissante, même sans récompense à la clé.
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°9 : Les hippogriffes

Message par : Maître de jeu, Mer 30 Déc 2015 - 20:01


Le membre 'Harmony Lin' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 100 faces' : 7
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Pasca
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°9 : Les hippogriffes

Message par : Rachel Pasca, Lun 4 Jan 2016 - 17:24


Rachel s’approcha fièrement de l’hippogriffe, comme convaincue d’avoir une espèce de lien avec lui depuis qu’elle était parvenue à se faire pardonner et à le caresser. La sorcière savait maintenant qu’il s’agissait de Rosé.

Si cette fois l’animal se laissa rapidement approcher lorsque Rachel s’inclina –ce qui la réconforta dans l’idée qu’il existait un lien entre eux –, cela n’empêcha pas de commencer à sentir le stress monter en elle. Depuis que Miss Blanchet avait énoncé l’exercice, Rachel devait faire face à un mélange assez étrange d’anxiété et d’euphorie. Elle n’était évidemment jamais montée à dos d’hippogriffe, mais en bonne petite moldu elle supposait que c’était relativement semblable au fait de monter à cheval, en plus… spectaculaire. C’était peut-être plus agréable que de voler en balai ? Parce qu’elle avait beau adoré volé, il y avait mieux comme sensation qu’un manche à balai entre les cuisses. C’était à se demander comment les hommes faisaient. Quoi qu’en y repensant, ce n’était pas si différent qu’une selle de vélo. Si on veut…

Lorsque Rachel fut assez proche, elle tendit la main pour caresser l’hippogriffe, appréciant le contacte des plumes. Puis Rosé s’allongea de lui-même au sol. La créature restait néanmoins assez imposante, plus qu’un cheval en tout cas. Première différence. Rachel dut donc se hisser à l’aide de ses bras, pour cela elle fit comme à la gymnastique (activité pratiqué durant son enfance) et plaça ses mains sur le dos de Rosé pour ensuite sauter et prendre appuis en gardant les bras tendu. La sorcière passa ensuite sa jambe par-dessus l’hippogriffe.

Rachel était plutôt confiante et n’avait pas trop peur d’échouer. Cependant lorsqu’elle voulut s’accrocher, elle prit conscience d’autre chose : il n’y avait rien pour se tenir, ni selle ni harnais, juste du pelage que la sorcière avait peur d’arracher par mégarde. Il n’y avait donc plus qu’une chose à faire et c’était de suivre les conseils de sa professeure de soin en plaçant ses mains autour du cou de l’animal. Ainsi elle était comme allongée sur lui.

Le cœur battant, comme une première fois sur un manège, Rachel donna un coup sur le flan de Rosé. Pas assez fort néanmoins puisque l’hippogriffe ne bougea pas. La sorcière savait pourtant qu’il lui suffirait de frapper plus fort, comme tous ses camarades qui étaient déjà passés avant elle. Ils étaient tous partie en trombe.

Rachel s’accrocha alors encore plus fort et frappa du pied.

- Aahhh ! s’écria-t-elle surprise lorsque Rosé se releva d’un coup et se mit à courir pour ensuite prendre son envol.

La sorcière fut dans un premier temps trop impressionnée pour se rendre compte que quoi que ce soit. Puis elle ne remarqua d’abord que les mauvais côté : le vent lui brûlait la peau tant il était froid, le plumage de l’animal glissait sous ses doigts et pour ne rien arranger à son histoire, les ailes de la créature, tout comme son arrière train –montant et descendant –menaçait de la faire tomber à tout instant.

Et pourtant, tout se calma lorsque Rosé eu fini de battre des ailes pour prendre de la hauteur. La créature ailée se stabilisa, planant dans le ciel en s’aidant du vent. Le paysage, bien que splendide, ne différait en rien de la vue qu’elle avait déjà du haut de son balai. Néanmoins rien que le fait d’être sur le dos d’un être vivant rendait l’expérience unique. Alors que Rachel en avait presque oublié le cours, ce n’était pas le cas de l’hippogriffe qui la rappela à l’ordre en prenant le vent pour accélérer.

En passant devant le château, Rachel ne put s’empêcher de saluer quelques élèves postés devant la fenêtre d’une tour, surement des Gryffondor. Puis ils se dirigèrent vers le terrain de Quidditch et là aussi, la sorcière ne résista pas à l’idée de se donner en spectacle. Fierté oblige ! Elle fit cependant moins sa fière lorsque Rosé prit la direction du lac. Miss Blanchet avait prévenu ses élèves qu’ils risquaient d’être mouiller et même si l’eau ne la dérangeait pas, elle n’était pas assez folle pour vouloir être trempée par un temps pareil. D’autant que depuis quelques minutes il avait recommencé à neiger –pour le plus grand plaisir de la jeune femme. Quand il y a de la neige tout va ! Fort heureusement, ce ne fut que l‘affaire de quelques goûtes que Rachel aurait vite fait de sécher une fois de retour sur la terre ferme.

Voulant bien faire, la sorcière tenta d’attraper l’un des drapeaux de sa maison en vol. Sa réussite ne se fit néanmoins que de justesse puisqu’en plus d’être presque tombé, elle avait aussi failli attraper celui, jaune, d’un Poufsouffle.

Rachel, qui au cours du trajet s’était finalement mise en position assise se rallongea pour se tenir au cou de Rosé, qui battait de nouveau des ailes pour prendre de la hauteur. Elle n’aimait vraiment pas ça, mais la sorcière ce rendit vite compte qu’il y avait pire que de prendre de l’altitude et c’était d’en perdre justement. En effet, elle dut s’accrocher beaucoup plus fort quand l’hippogriffe plongea pour regagner la classe. La neige et le passage sur le lac avait rendu les plumes de la créature encore plus glissante et ainsi, Rachel eu l’impression de passer par-dessus la tête de Rosé. La sorcière tint cependant bon et elle sut que sa balade était terminée lorsque les pattes dépareillées de l’animal se posèrent lourdement sur le sol.
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°9 : Les hippogriffes

Message par : Maître de jeu, Lun 4 Jan 2016 - 17:24


Le membre 'Rachel Pasca' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 100 faces' : 21
Revenir en haut Aller en bas
Célya L. Shake
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Cygne)


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°9 : Les hippogriffes

Message par : Célya L. Shake, Mar 5 Jan 2016 - 21:17


Lorsque Célya entra dans l'enclos et avança de quelques pas en direction des magnifiques créatures, son cœur commença à cogner fort contre sa cage thoracique. La jeune fille sentait le sang affluer dans tout son corps et battre à ses oreilles. S'imaginant rater l'approche, elle voyait défiler dans son esprit toute sorte d'atrocités que pouvait faire subir un Hippogriffe. Son bec puissant, ses pattes vives, son corps musclé et lourd, tout cela pouvait faire de beaux dégâts. Cependant, la blondinette n'avait rien à craindre : si l'Hippogriffe qu'elle approchait se montrait agressif, le Professeur Blanchet n'hésiterait pas à venir au secours de son élève de septième année. Rassurée par cette pensée, la jeune Serdaigle continua son avance et fit face à l'une des créatures. Si elle se souvenait bien des présentations faites un peu plus tôt par la professeure, c'était Dodu. Original et bien trouvé.

Arrivée à bonne distance de l'Hippogriffe, l'ex-Préfète s'arrêta et entreprit de s'incliner face à elle, en prenant bien soin de le regarder. Piqué par la curiosité, Dodu tourna la tête vers l'humaine qui lui faisait l'honneur de se présenter à lui. Il resta plusieurs secondes immobiles, ses grands yeux fixés sur Célya, qui s'efforçait de se montrer calme et de ne pas sourciller. La jeune fille trouvait le temps fort long, était-ce normal ? Pour peu, elle aurait angoissé et aurait fini par détourner les yeux. Mais mue par une volonté de fer, la blondinette ne bougea pas. Au bout de ce qui lui avait semblé une éternité, Dodu finit par s'incliner face à elle, l'autorisant à l'approcher. La jeune sorcière se redressa de concert avec l'Hippogriffe et hésita à aller vers lui. Finalement, la bleu et bronze s'autorisa à faire quelques pas dans sa direction et, tout doucement, tendit la main vers le plumage de la créature. Celle-ci se laissa toucher, peut-être ravi d'être dorloté.

Affichant un petit sourire telle une petite fille face à son cadeau d'anniversaire, la blondinette caressa Dodu du bout des doigts, au niveau de l'encolure. Les plumes étaient douces et chaudes, le contact était donc très agréable. Hélas, Célya ne put le prolonger plus longtemps car il n'était pas prévu de rester des heures dans l'enclos à charmer les Hippogriffes. Délicatement, la Serdaigle retira sa main après une dernière caresse douce et sortit de l'enclos, la tête un peu étourdie après ce moment. Mine de rien, il était angoissant de se retrouver face à une telle créature. Un seul pas de travers et il pouvait arriver des malheurs... Mais fort heureusement, tout s'était bien passé. Elle avait pu approcher Dodu et même le caresser quelques instants. C'était une expérience, mais rien en comparaison de ce qui allait suivre.

Miss Blanchet rappela tous les élèves après que le dernier groupe fut passé dans l'enclos. L'heure était pour le troupeau de manger ce que les élèves avaient récoltés un peu plus tôt. D'un coup de baguette, le professeur fit léviter les six seaux jusqu'aux Hippogriffes qui, ravis de voir de la nourriture fraîche et abondante, ne se firent pas prier et se firent un festin des insectes et autres mammifères. Grimaçant en imaginant l'un des Hippogriffes manger les deux petits campagnols blessés qu'elle avait déniché, Célya détourna le regard et se frotta les mains l'une contre l'autre. Elle commençait à avoir légèrement froid. Quelque chose lui disait toutefois que la sortie n'était pas encore terminée et que la chaleur du château attendrait encore un peu. En effet, alors que les Hippogriffes festoyaient, Miss Blanchet mit un terme à la petite pause qu'elle leur avait accordée et prit la parole.

« Pour terminer le cours, vous allez ... voler à dos d'hippogriffe ! » annonça-t-elle.

Célya s'était attendu à ce que cela se produise mais n'y avait pas vraiment pensé ni cru. Et pourtant, voilà que son professeur était en train d'expliquer la marche à suivre de l'exercice suivant. Les créatures devaient suivre un certain itinéraire, qui passait par la Forêt Interdite, le château et le Lac. Là-bas, il y aurait à récupérer un drapeau aux couleurs de la maison de chaque élève avant de revenir à l'enclos. Cela ne semblait pas très sorcier, pourtant la jeune sorcière déglutit en imaginant devoir chevaucher un Hippogriffe. Et si cela ne se passait pas bien ? Si elle tombait en cours de route ? Pourtant, la blondinette n'avait rien à craindre de cette dernière hypothèse. Après tout, elle était bien Attrapeuse et capitaine de l'équipe de Quidditch de Serdaigle, non ? Voler était un jeu d'enfants. Ce serait simplement... différent.

Avant de lancer ses élèves, Miss Blanchet entreprit de leur montrer comment monter l'une des créatures. Pour cela, elle fit appel à un septième Hippogriffe, qui paraissait plus grand et plus sauvage que les six autres de l'enclos. Après s'être inclinée et avoir reçu l'autorisation d'approcher, le professeur posa une main sur la créature et se hissa sur son dos à la force de ses bras. Tout en faisant les mouvements, elle expliquait comment faire et donnait quelques conseils pour le vol à venir. Bien qu'attentive aux mots prononcés, Célya avait l'impression qu'ils entraient par oreille et ressortaient par l'autre. Bon sang, voler à dos d'Hippogriffe ! Cette idée la réjouissait et la terrifiait en même temps. Comment allait-elle surmonter cela ?

La blondinette n'eut pas tellement le temps de réfléchir à cela. Miss Blanchet attribua les Hippogriffes aux élèves. Célya fut soulagée lorsqu'elle s'aperçut que la créature qu'elle devrait monter n'était autre que Dodu. Au moins, il pourrait la reconnaître. Du moins, elle l'espérait ! La jeune fille prit place auprès de l'enclos, tandis que Nel, un jeune Poufsouffle, s'essayait avec l'Hippogriffe en premier. Croisant les bras en attendant son retour, la blondinette tenta de faire le vide dans son esprit. Elle se répétait que cela n'allait pas être si terrible. Elle avait eu peur de faire face à la créature quelques instants plus tôt et tout avait bien fini. Pourquoi en serait-il autrement ? Et puis, elle avait l'habitude de voler, les airs et l'altitude ne lui faisaient pas peur. La seule différence était que sa monture serait vivante, plutôt qu'un objet en bois ensorcelé.

Imaginant son balai avec une tête d'Hippogriffe, Célya s'esclaffa toute seule et retint un cri losque Dodu revint avec Nel. Le jeune jaune et noir était en sueur. Cela ne lui disait rien qui vaille... Mais puisqu'il le fallait, la jeune fille se mit en marche en direction de l'Hippogriffe qui lui avait été assigné. Voilà que tout commençait. La sorcière s'arrêta à quelques pas et s'inclina face à Dodu, toujours en le regardant dans les yeux. Cette fois-ci, Célya n'avait plus peur, elle avait déjà expérimenté cette entrée en matière et l'avait réussie. Quelques secondes plus tard, la créature s'inclina à son tour, ce qui permit à la Serdaigle de s'approcher une seconde fois. Tout en douceur, elle flatta l'encolure de Dodu, comme elle l'aurait fait avec un cheval, un animal tout aussi majestueux mais beaucoup moins dangereux si on les comparait.

Après quelques caresses bien méritées, la jeune sorcière laissa sa main sur le plumage de l'Hippogriffe et posa l'autre sur son dos en vue de grimper dessus. Sûre que Dodu ne ferait rien, Célya s'appuya et monta sur son dos, en se gardant bien d'arracher la moindre plume. Passant sa jambe de l'autre côté, la blondinette souffla et reprit ses caresses sur les flancs de la créature, attendant quelques secondes avant de se lancer. Pour que Dodu décolle, elle devait donner un léger coup de talon. Prenant son courage à deux mains, ainsi que le cou de l'Hippogriffe, la bleu et bronze appuya son pied sur son flanc, juste assez pour qu'il reconnaisse le signal d'un imminent envol. Poussant un petit cri, Dodu se redressa et, l'humaine accrochée à son cou, commença la manœuvre.

Avec ses pattes puissantes, Dodu partit au petit trop et déploya ses ailes. Ouvrant grand les yeux face à cela, Célya ne put que s'émerveiller de la beauté des ailes de l'Hippogriffes. Quelle envergure elles avaient, la jeune fille n'en avait pas la moindre idée. En revanche, elle sentait sous son corps les muscles qui les actionnaient et lui donnaient la puissance nécessaires à les faire battre. Sans crier gare, Dodu battit des ailes et bientôt, il décolla du sol de la Forêt Interdite. Agrippée au cou de la créature volante, la blondinette regarda ses camarades devenir plus petits, à mesure qu'elle s'élevait dans les airs. En terrain connu, elle desserra son étreinte et put se redresser légèrement et s'installer plus confortablement. Autour d'elle, le paysage enneigé était vraiment magnifique à contempler. Ce vol en valait vraiment la peine.

Tandis que Dodu bifurquait au-dessus des arbres, tout droit vers le château, l'ex-Préfète profita du spectacle qui s'offrait à elle et de la sérénité qu'elle commençait à ressentir. Lorsqu'elle était sur son balai, il lui semblait que tout ses soucis s'envolaient, la laissant plus légère qu'une plume. Elle se sentait libre, rien ne pouvait l'arrêter. Ici, à dos d'Hippogriffe, cette sensation de liberté et de légèreté était la même mais avait un goût différent. En fait, c'était très simple : Célya partageait ce sentiment avec sa monture. Dodu devait lui aussi apprécier se trouver là-haut. Heureuse comme une gamine, la jeune sorcière ne put s'empêcher de sourire et de rire, ivre de ce sentiment de plénitude.

Une seule chose venait troubler ce court bonheur : le vent couplé au froid de l'altitude. La jeune fille y était habituée mais pas à cette hauteur, qu'elle ne parvenait pas à atteindre avec son balai. Heureusement, après avoir dépassé le château et l'avoir fait voir sous un autre angle à sa cavalière, Dodu descendit petit à petit en direction du Lac. Il s'en approchait d'ailleurs dangereusement mais miss Blanchet avait prévenu. L'Hippogriffe finit par frôler la surface de l'eau avec ses pattes, se laissant planer par un courant d'air. Célya reçut quelques éclaboussures mais elle s'en fichait pas mal. C'était agréable, malgré le froid. Elle avait l'impression de faire l'un de ces sports moldus sur l'eau, un bateau tirant quelqu'un debout sur une sorte de planche de surf. Certes, l'Hippogriffes, c'était carrément une tuerie, comparé à ça !

Trop vite à son goût, la jeune sorcière vit la petite île se rapprocher. Dodu remonta un peu et se retrouver bientôt à faire des cercles au-dessus des drapeaux plantés dans le sol. Très bien dressé, il descendait doucement pour permettre à Célya d'attraper un drapeau facilement. Avisant la couleur bleu roi de l'un d'eux, la jeune fille le cibla du regard et compta le moment propice à l'arracher du sol. Tendant le bras, quelques secondes plus tard, Dodu passa juste au-dessus du drapeau ciblé et la bleu et bronze s'en empara. Hélas, il était fichtrement bien planté. La jeune fille dégringola du dos de sa monture et s'écrasa lamentablement sur la terre humide. Le choc fut dur, tant et si bien que Célya resta quelques secondes sonnées, son sang battant à ses tempes. Alors qu'elle se redressa difficilement, Dodu s'était posé et venait voir ce qui se passait.

Plus de peur que mal. Se campant face au drapeau, la jeune fille tira de toutes ses forces et finit par extirper le drapeau avec un bruit de succion. Derrière elle, Dodu cligna des yeux et s'approcha de sa cavalière. Celle-ci sursauta en le sentant si près mais il ne faisait que l'inciter à remonter sur son dos, pour terminer le parcours. Avec cette chute, sans nul doute que le temps qu'aurait mis Célya était trop long. Un peu exaspérée par sa chance, la blondinette remonta sur Dodu, son drapeau bien en main. Sa cape était pleine de boue et d'eau, ainsi que son visage et ses cheveux, grâce aux éclaboussures de la chute. Tant pis, elle devrait se faire une toilette rapide en rentrant au château ! Et rentrer vite, sinon elle attraperait la mort. Dodu s'envola et la sensation d’enivrement recommença.

La fin du petit parcours arrivait. L'étendue qu'était la Forêt Interdite défilait sous les pieds de Célya et bientôt, la petite clairière avec l'enclos et les autres élèves, ainsi que miss Blanchet, apparut. Alors que Dodu amorçait sa descente vers le sol, la blondinette se sentit soudainement triste de devoir redescendre sur terre. Elle appréciait voler et sur le dos de Dodu, cela avait été une formidable expérience. Elle recommencerait bien volontiers... pourquoi ne pas en parler à son professeur ? A moins que cela ne soit un peu abusé. Célya y réfléchirait. Pour l'heure, elle devait se concentrer pour descendre de l'Hippogriffe, qui venait de gagner le sol et marchait dans l'enclos pour ralentir sa course. Lorsqu'il se stoppa, la jeune fille lui caressa les plumes du cou, où il lui semblait qu'elles étaient les plus douces et se laissa glisser à terre. Elle termina sa rencontre avec Dodu par une ultime caresse sur le flanc.

Les jambes un peu engourdies par la position, la blondinette regagna l'extérieur de l'enclos d'une démarche un peu raide, son drapeau bleu roi à la main. Avec sa cape pleine de boue, et en fait la plupart de son corps éclaboussé, elle devait avoir un des ces airs... Mais tant pis ! Le jeu en avait valu la chandelle. Voler avec Dodu lui avait plu, peu lui important d'avoir chuté et être tombée dans la boue. Du moment qu'elle ne tombait pas malade... Cela resterait un souvenir mémorable.
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°9 : Les hippogriffes

Message par : Maître de jeu, Mar 5 Jan 2016 - 21:17


Le membre 'Célya L. Shake' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 100 faces' : 82
Revenir en haut Aller en bas
Roch D'Almenarc'h
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°9 : Les hippogriffes

Message par : Roch D'Almenarc'h, Mar 5 Jan 2016 - 21:32


Quand Roch sorti de l’enclos, il avait l’air plus serein et sûr de lui. Le face-à-face avec le deuxième hippogriffe c’était bien déroulé dans l’ensemble. "Le plus dur était derrière moi", c’était persuadé intérieurement le Français. Mais c’était sans compter sur l’imagination débordante de Madame Blanchet.
Quand tous les élèves furent passés (du moins ceux qui avaient bien voulu participer), l’enseignante demanda aux derniers adolescents encore dans le parc à Hippogriffe, de sortir. Elle laissa cinq minutes de pause aux jeunes et profita de l’occasion, pour aller nourrir les animaux qui ne se privèrent pas de manger leurs rations d’insectes individuelles, avec une certaine voracité. Quand la maîtresse des soins aux créatures magiques estima que la récréation était finie et qu’il était temps pour elle de reprendre les choses en main, elle s’avança vers ses élèves et leur expliqua la suite du cours.

- Pour terminer le cours, vous allez… voler à dos d’hippogriffe ! L’hippogriffe connaît le parcours, vous n’aurez qu’à bien vous accrocher à son pelage sans pour autant le scalper et à vous laisser guider. Après avoir pris son envol, il va survoler la forêt interdite avant de faire le tour du château, de passer au milieu du terrain de quidditch et de plonger vers le lac, vous risquez d’être mouillé. Il s’arrêtera sur une petite butte se trouvant sur le lac. Vous devrez alors récupérer le drapeau à la couleur de votre maison, il y en a assez pour tous. Il n’est pas nécessaire de descendre de l’hippogriffe pour attraper le drapeau, ni de prendre celui des autres maisons. Si je constate que quelqu’un triche, il fera perdre des points à sa maison. Que cela soit tenter de se débarrasser des autres drapeaux ou d’essayer de prendre un raccourci. Je vous observerais, je compte donc sur vous pour jouer le jeu. Celui qui fera le temps le plus court aura une récompense.


Roch sentit comme un frisson parcourir tout le long de son dos. Il se sentait comme tout engourdit et mal à l’aise. Le Français avait en tout et pour tout dû monter cinq fois sur un balais magique dans toute sa vie et il n’en gardait pas que des bons souvenirs, alors il n’imaginait même ce que cela pourrait donner avec un Hippogriffe.

Le but étant de profiter de la sensation de vol qui n’est pas la même que lorsqu’on est sur un balai.

Même si ces dernières paroles étaient sûrement faites pour rassurer les élèves, le Frenchy ne se sentait pas pour autant apaisé. Éjectant les quelques gouttes de sueur qui commençaient à couler le long de son front, le Serpentard regardait l’œil plein d’inquiétude la démonstration de son enseignante, qui avait réussit à appelé un Hippogriffe à la carrure imposante rien qu’en le sifflant.

- Je vais vous montrer comment monter un hippogriffe. Lorsqu’il est accroupi, vous devez prendre appuis comme ceci et vous vous hissez à la force de vos bras. Joignant le geste à la parole, l’enseignante monta sur Tonnerre. Ensuite, avec douceur, vous attrapez une touffe de poils. Le passage le plus dangereux sera lorsqu’il piquera en direction du lac, je vous conseille de nouer vos bras autour de son cou. Vous pouvez d’ailleurs le faire dès le début. Si vous chutez dans le lac, ce n’est pas grave, l’hippogriffe vous attendra sur la butte. Lorsque vous êtes installez, il faut donner un léger coup de pied sur son flanc pour qu’il se redresse et prenne son envol. Il faudra aussi bien vous tenir pour cette étape, pour la suite c’est à vous de jouer. Quand vous arrivez, il faut que vous glissiez de l’animal pour retrouver le sol et laisser la place au prochain. Vous partirez à mon top, l’un après l’autre afin d’éviter les collisions.

Roch tremblait de partout maintenant. Il avait l’impression d’avoir un poids de cent kilos sur les épaules. En théorie, ce que montrait Madame Blanchet avait l’air d’une facilité déconcertante, mais pas pour le sinople. Cela avait l’air pour lui d’une complication abominable. Le fait de monter sur le dos d’un Hippogriffe et ensuite voler au-dessus de Poudlard en ayant comme seul point d’accroche les plumes de l’animal, n’avait rien de rassurant. Le garçon n’était même pas sûr d’avoir entendu tout ce qu’avait dit sa professeure, tellement il était pétri de traque.
Attendant sagement derrière le groupe d’élèves surexcité à l’idée de pouvoir voler, Roch qui était en train de se ronger les ongles, faisait une espèce de prière intérieure. On pouvait à peine distinguer le mouvement de ses lèvres, mais clairement voir son pied taper le sol nerveusement.

" Pourvu que je ne me vautre pas. Pourvu que l’hippogriffe ne me fasse tomber de son dos en plein vol, juste par pur sadisme."

Rachel monta la première sur la monture que leur avait allouée leur enseignante. La préfète avait l’air sûr d’elle et plein d’entrain. Quand elle revint dix minutes plus tard tout sourire, le teint de Roch, lui passa au blanc pâle.
C’était son tour il le savait. Il ne pouvait pas y couper. Il ne se voyait pas, demandait à Madame Blanchet, s’il pouvait éviter l’exercice. Pour un brave Serpentard comme lui, cela ferait mauvais genre devant les autres Serpy et le reste de la classe. Il ne voulait surtout pas que Serpentard soit synonyme de poltron. Ne pouvant pas faire autrement, il prit son courage à deux mains et s’avança d’un pas hésitant, vers Rosé l’Hippogriffe. Roch tellement apeuré à l’idée de devoir voler sur l’animal, oublia presque de le saluer. Se reprenant rapidement, il inclina la tête hâtivement, puis se redressa aussi vite. L’hippogriffe avait l’air de sentir la peur du jeune homme et mis quelques secondes avant de s’incliner à son tour. La créature tout en se relevant, observait l’adolescent d’un air dédaigneux
Essayant de faire bonne figure, le sinople approcha la main de l’hippogriffe, histoire de le mettre en confiance et surtout ce m’être lui-même en confiance. Dans un premier temps, Rosé recula d’un pas, puis sentant sûrement les bonnes intentions du Français malgré sa main tremblante, il se laissa caresser. Le garçon continua ce geste jusqu’à arriver au niveau du dos de l’animal qui se mit en positions accroupies. Prenant une grande respiration, Roch se hissa à la force des bras sur le dos l’animal, qui n’avait plus l’air de vouloir broncher. C’était mal connaître les hippogriffes. Quand Roch eut enfin attrapé la touffe de poils et taper légèrement dans le flanc de l’hippogriffe, celui-ci sûrement par défiance envers le petit homme qui se trouvait sur son dos, se leva si brusquement que le Serpy fit un petit saut comme si avait pris un dos-d’âne avec une voiture moldus. Ce qui fit sourire nerveusement quand même Roch, qui lâcha au passage à l’hybride " soit gentil avec moi STP".
Ça y est, le moment fatidique était arrivé. Rosé avait détendu ses larges ailes et prit son élan, l’animal s’envolait maintenant vers le ciel gris et nuageux de Poudlard. Dans les premiers temps, le français ferma les yeux. Il avait l’impression d’être secoué dans tous les sens. La peur lui tirailler tellement l’estomac, qui n’osa même pas regarder en bas. Les rafales de vent frappant son visage, eurent raison de lui et l’obligèrent et les ouvrir par intermittence. Malgré la peur, le Serpentard osa regarder d’un œil rapide le paysage au-dessous de lui. La forêt interdite était impressionnante vue d’en bas. On pouvait apercevoir la cime des arbres centenaires espacés entre eux, plus à certains endroits qu’a d’autre. Rosé fit ensuite un rapide tour du château et se dirigea vers le terrain de Quidditch. C’est à ce moment que Roch sûrement plus à l’aise, commença à se décrisper un peu. Il n’était pas encore tout à fait rassuré, mais c’était toujours mieux qu’au moment de l’envol. Le terrain ovale entourait de gradin, avait l’air tout petit, vue d’en haut. Roch n’ayant jamais fait de Quidditch de sa vie, n’avait jamais profité d’une vue aussi panoramique. Rosé de son côté, avait l’air de s’accommoder du trouillard se trouvant sur son dos. Ils étaient maintenant au-dessus du lac. Comme l’avait prévenue Madame Blanchet, l’hippogriffe mouilla Roch en survolant le plan d’eau. Le garçon s’en moquait pertinemment. Toujours accroché au pelage de rosé, il réussit à attraper le fanion vert à l’effigie de sa maison sans tomber dans l’eau, ce qui était un miracle en soi. Maintenant que la ballade était pratiquement finie, L’hippogriffe se redirigea vers sa destination de départ. Rosé fit une dernière accélération et alla se poser en douceur sur la terre ferme. Roch, le cœur encore palpitant, glissa du dos de l’hippogriffe et lui fit quelques caresses sur le bec pour le remercier de cette balade qui ne c’était pas si mal passé que cela malgré.
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°9 : Les hippogriffes

Message par : Maître de jeu, Mar 5 Jan 2016 - 21:32


Le membre 'Roch D'Almenarc'h' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 100 faces' : 61
Revenir en haut Aller en bas
Amy Shields
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°9 : Les hippogriffes

Message par : Amy Shields, Mer 6 Jan 2016 - 14:46


Après que l'Hippogriffe devant lequel elle s'était inclinée bien bas, se fut incliné aussi, Amy sortit vite fait de l'enclos tandis que d'autres élèves rentraient. Pfiou, cette épreuve était passé. Le cours allait sûrement se terminer la dessus. La petite brune avait déjà fait un énorme effort pour ne pas se tailler à toutes jambes devant les animaux, elle n'allait pas pouvoir faire plus, c'était impossible. Une fois en dehors de l'enclos, Amy observa les prestations des autres élèves : certains passaient sans soucis, d'autres avaient moins de chance. Ceux-ci devaient donc recommencer mais globalement, ils avaient tous bien réussi. Quand les élèves furent tous passés devant un hippogriffe, le professeur Blanchet fit léviter les seau rempli d'insectes et de nourritures vers les créatures. Sûrement pour les récompenser de ne pas avoir tué d'élève. Bon, le cours était apparemment fini, Amy tourna les talons pour s'éloigner vite fait des animaux mais l'enseignante repris :


Pour terminer le cours, vous allez ... voler à dos d'hippogriffe ! L'hippogriffe connait le parcours, vous n'aurez qu'à bien vous accrocher à son pelage sans pour autant le scalper et à vous laissez guider. Après avoir pris son envol, il va survoler la forêt interdite avant de faire le tour du château, de passer au milieu du terrain de quidditch et de plonger vers le lac, vous risquez d'être mouillé. Il s'arrêtera sur une petite butte se trouvant sur le lac. Vous devrez alors récupérer le drapeau à la couleur de votre maison, il y en a assez pour tous. Il n'est pas nécessaire de descendre de descendre de l'hippogriffe pour attraper le drapeau, ni de prendre celui des autres maisons. Si je constate que quelqu'un triche, il fera perdre des points à sa maison. Que cela soit tenter de se débarrasser des autres drapeaux ou d'essayer de prendre un raccourci. Je vous observerais, je compte donc sur vous pour jouer le jeu. Celui qui fera le temps le plus court aura une récompense, le but étant de profiter de la sensation de vol qui n'est pas la même que lorsqu'on est sur un balai. 


Pardon.. ? La Poufsouffle se stoppa et tourna très lentement la tête, les yeux écarquillés, elle vit les hippogriffes effectivement accroupis. Oh non. Ca c'était mauvais. Une vague de stress la prit au tripes. Monter sur un hippogriffe.. très peu pour elle. Elle allait pas y arriver, ces bêbêtes lui faisaient trop peur. A contre coeur et d'un pas très lent, Amy se rapprocha du groupe pour écouter ce que le professeur rajoutait et pour mieux voir la démonstration.


Je vais vous montrer comment monter un hippogriffe. Lorsqu'il est accroupi, vous devez prendre appuis comme ceci et vous vous hissez à la force de vos bras. Ensuite, avec douceur, vous attrapez une touffe de poils. Le passage le plus dangereux sera lorsqu'il piquera en direction du lac, je vous conseille de nouer vos bras autour de son cou. Vous pouvez d'ailleurs le faire dès le début. Si vous chutez dans le lac, ce n'est pas grave, l'hippogriffe vous attendra sur la butte. Lorsque vous êtes installez, il faut donner un léger coup de pied sur son flanc pour qu'il se redresse et prenne son envol. Il faudra aussi bien vous tenir pour cette étape, pour la suite c'est à vous de jouer. Quand vous arrivez, il faut que vous glissiez de l'animal pour retrouver le sol et laisser la place au prochain. Vous partirez à mon top, l'un après l'autre afin d'éviter les collisions. 


Oula..oula..oula ! Amy eut très très peur de ce que ça pouvait donner. Elle préféra donc voir comment les autres s'en sortaient et si ils reviendraient avec tous leurs membres. La jeune femme regarda l'envole de plusieurs élèves qui revenaient avec le sourire mais malgré ça, les griffes, le regard et à peu près tout chez l'animal lui faisait très peur. Harmony revint avec Flèche. Flèche quoi, vu le nom, ça devait être un rapide, à moins que l'enseignante ait donné un nom au hasard ça ne pouvait être que ça. Mais pourquoi la Jaune et Noire était-elle tombée sur celui qui allait aller vite ? Elle ne pouvait pas tomber sur Neige ou..ou Rosé ? Bah non. 


La jeune femme s'approcha de l'animal qui s'était déjà accroupi. D'un pas extrèmement lent elle arriva à hauteur du dos de l'animal. A cet instant, elle espéra de toutes ses forces que l'enseignante disent qu'au final tout le monde n'était pas obligé de le faire et que donc Amy pouvait arrêter. Mais, bien entendu, il n'en fit rien. Pourquoi elle faisait ça déjà ? Elle ne pouvait pas simplement prendre ses jambes à son cou ? Pour l'honneur de sa maison, pour rapporter des points pour les sabliers et tout et tout ouais.. Et puis il fallait bien avouer que si c'était la seule à ne pas voler à dos d'hippogriffe, elle allait passé pour une trouillarde et sa fierté en prendrait un coup. 


Après être restée au moins 3 minutes sans bouger devant le dos de l'hippogriffe, la jeune femme se décida enfin. Malgré la boule de stress toujours dans son ventre, elle parvint à se hisser comme l'avait montrer miss Blanchet, à la force de ses bras sur le dos de l'hippogriffe. Grande première. Amy s'imagina alors l'hippogriffe se cabrer ou commencer à partir en courant dans tous les sens. Même si Blanchet avait assuré que les créatures connaissaient l'itinéraire, la brunette n'était pas du tout rassurée à l'idée de se laisser porter par un hippogriffe. Enfin bon à cet instant autant dire qu'elle n'était rassurée de rien du tout.


La Poufsouffle prit bien soin d'entourer le cou de l'animal de ses bras, manquerait plus qu'elle tombe juste parce qu'elle est pas accrochée. Il fallait donc donner un petit coup de talon pour faire décoller l'animal ? Bon, hé bien.. il fallait y aller. Amy s'exécuta et sentit une grosse secousse alors que la créature s'était mise à courir pour prendre son élan. Le corps de l'animal bougeait de partout, a cause des muscles qui se tendent et des pattes qui tapent contre le sol. Puis d'un coup, les secousses ne se firent plus ressentir mais Amy se sentit attirée vers l'arrière. Une regard de côté lui indiqua que l'hippogriffe avait prit son envol et qu'il était en plein montée. Elle accrocha bien ses mains au coup de la créature. 


Après une montée qui lui parut infinie, sa position se stabilisa. A contre coeur, la jeune femme détacha ses bras mais s'empressa de prendre une petite touffe de poil pour se cramponner. La sensation de vol était très étrange et à la fois très douce et agréable, on avait l'impression de se laisser porter par le vent. Les battements d'ailes n'étaient pas du tout dérangeant, au contraire, ça offrait une sensation de pouvoir aller encore plus haut. Malgré son corps très crispé et les quelques flocons qui tombaient du ciel, Amy essaya de profiter de la vue. La jeune femme regarda en dessous d'elle la forêt interdite. Ses arbres verts foncés et blancs à cause de la neige offraient un spectacle magnifique qui décrispa quelque peu la Poufsouffle. Puis ils arrivèrent au château. Amy observa la cour intérieure, la tour d'astronomie, les petits endroits à l'intérieur du château ou elle allait souvent qu'elle voyait à travers les fenêtres. L'établissement avait quand même bien vieilli depuis sa première année. Même de l'extérieur Poudlard avait l'air lugubre. Il faut dire que les cheminées éteintes n'aidaient pas et puis l'ancienne directrice venant tout juste de mourir, le château ne pouvait qu'être mélancolique. La jeune femme en oublia sa peur de l'hippogriffe en examinant le chateau qui, malgré le fait qu'il soit terne, restait quand même magnifique.


Après avoir fait le tour du château comme prévu, l'hippogriffe passa au dessus du terrain de Quidditch, là où Amy allait bientôt passer pas mal de temps. Alors qu'elle observait les 3 anneaux du terrain qui s'éloignaient derrière elle, la créature piqua vers le lac sans prévenir. Amy eut juste le temps de se coller au large cou de son compagnon pour ne pas tomber. Comme l'avait prévu leur professeur, la jeune femme fut éclaboussée par l'eau du lac mais à vrai dire, elle s'en fichait. Elle laissa échapper un sourire d'amusement, chose impensable il y a quelques minutes. Elle aperçu alors la petite butte émergé de l'eau avec encore quelques drapeaux dessus. La créature se posa sur la petite colline, Amy attrapa vite fait un drapeau au couleurs de sa maison puis donna un léger coup de pied sur le flan de l'animal pour qu'il reparte en vitesse car il ne fallait pas oublier que c'était quand même une " course " et elle voulait vraiment faire gagner des points à sa maison. La jeune femme s'accrocha vite fait au cou de l'animal pour ne pas tomber maintenant.


L'hippogriffe fit le chemin inverse et Amy profita de la vue comme à l'allé. Le terrain de Quidditch ainsi que le château passèrent très vite. Ils arrivèrent au dessus de la forêt. Les arbres défilèrent sous Amy. Cette dernière sentit alors que l'hippogriffe allait entamer sa descente, elle se cramponna à son cou en essayant de ne pas lacher le petit drapeau. Ca aurait été très bête de le perdre maintenant. Lorsque la créature ailée entama la descente, la brunette eut denouveau l'impression d'être attirée en arrière. La descente passa comme une flèche, ( héhé ) quand soudain une secousse fit lacher prise les mains d'Amy. Elle tomba sur le sol enneigé. L'hippogriffe s'était posé dans l'enclos et avait, par la même occasion, fait tomber sa cavalière. Celle-ci se releva et fit un sourire à l'animal comme pour dire merci.


Malgré sa peur du début, la jeune femme avait passé un super moment. Elle n'était pas encore tout a fait guérie de son angoisse par rapport à ces créatures mais au moins, ça allait mieux et elle était heureuse d'avoir pu surmonter tout ça. La Poufsouffle sortit de l'enclos pour rejoindre le groupe de ceux qui étaient déjà passés, son petit drapeau jaune à la main, un petit sourire fière sur les lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°9 : Les hippogriffes

Message par : Maître de jeu, Mer 6 Jan 2016 - 14:46


Le membre 'Amy Shields' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 100 faces' : 51
Revenir en haut Aller en bas
Leo Keats Gold
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°9 : Les hippogriffes

Message par : Leo Keats Gold, Jeu 7 Jan 2016 - 17:41


C'était nerveusement qu'il attendait la réaction de l'hybride, il faut dire que savoir que cette bestiole est capable de vous réduire en charpie si votre tête ne lui revient pas n'est pas quelque chose qui aide à se détendre. Alors que le temps commençaient à lui paraître particulièrement long, au point que Le Gryffon en vienne à se demander si évacuer l'enclos ne serait pas judicieux, Encre finit par s'incliner à son tour, marquant ainsi un respect mutuel nouveau.
Leo était  étonné que l'animal lui rende son salut, si bien qu'il lui fallut quelques instants avant de se reprendre et de sortir de l'enclos afin de laisser place à ses camarades. Il devait bien avouer qu'il ne prêtait que peu d'attention à ce qui se déroulait actuellement autour de lui, Le Rouge et Or se demandait ce que Miss Blanchet avait bien pu préparer pour la suite du cours, car l'étape logique après le salut était le vol... Non c'était impossible, comment la professeur aurait-elle pu obtenir l'autorisation de faire voltiger des élèves autour du château autrement que sur un balai ? C'était impossible.
Il ne savait pas si il tentait de se rassurer, ou si c'était sa raison qui s'exprimait alors, mais dans les deux cas, il retournait la possibilité dans tous les sens, sans pour autant trouver de réponse satisfaisante. Ce fut l'enseignante elle-même qui mit fin à ses tourments. Après avoir fait sortir les derniers élèves de l'enclos, elle fit voltiger les seaux et nourrit les hippogriffes de leurs contenu avant de les faire s'incliner. Puis, elle se tourna vers eux avant de déclarer d'une voix claire et forte:

- Pour terminer le cours, vous allez ... voler à dos d'hippogriffe ! L'hippogriffe connait le parcours, vous n'aurez qu'à bien vous accrocher à son pelage sans pour autant le scalper et à vous laissez guider. Après avoir pris son envol, il va survoler la forêt interdite avant de faire le tour du château, de passer au milieu du terrain de quidditch et de plonger vers le lac, vous risquez d'être mouillé. Il s'arrêtera sur une petite butte se trouvant sur le lac. Vous devrez alors récupérer le drapeau à la couleur de votre maison, il y en a assez pour tous. Il n'est pas nécessaire de descendre de l'hippogriffe pour attraper le drapeau, ni de prendre celui des autres maisons. Si je constate que quelqu'un triche, il fera perdre des points à sa maison. Que cela soit tenter de se débarrasser des autres drapeaux ou d'essayer de prendre un raccourci. Je vous observerais, je compte donc sur vous pour jouer le jeu. Celui qui fera le temps le plus court aura une récompense, le but étant de profiter de la sensation de vol qui n'est pas la même que lorsqu'on est sur un balai.


Terminant sa tirade en les laissant, eux, élèves, pâlirent les uns après les autres, Miss Blanchet émit un long second sifflement sonore. Un autre hippogriffe, plus imposant que les autres, apparut alors et s'approcha. Après un échange de saluts mutuels, la professeure reprit la parole, illustrant ses propos par des gestes précis:

- Je vais vous montrer comment monter un hippogriffe. Lorsqu'il est accroupi, vous devez prendre appuis comme ceci et vous vous hissez à la force de vos bras.
Ensuite, avec douceur, vous attrapez une touffe de poils. Le passage le plus dangereux sera lorsqu'il piquera en direction du lac, je vous conseille de nouer vos bras autour de son cou. Vous pouvez d'ailleurs le faire dès le début. Si vous chutez dans le lac, ce n'est pas grave, l'hippogriffe vous attendra sur la butte. Lorsque vous êtes installez, il faut donner un léger coup de pied sur son flanc pour qu'il se redresse et prenne son envol. Il faudra aussi bien vous tenir pour cette étape, pour la suite c'est à vous de jouer. Quand vous arrivez, il faut que vous glissiez de l'animal pour retrouver le sol et laisser la place au prochain. Vous partirez à mon top, l'un après l'autre afin d'éviter les collisions.


Lorsqu'elle eut fini, elle était sur le dos de la créature, sans heurts. Cela avait semblé facile à la regarder, mais Leo ne doutait pas une seconde que l'exercice serait nettement plus compliqué à réaliser qu'il n'y paraissait. Voyant les premiers élèves s'élancer vers leurs hippogriffes alors Qu'Encre restait seul dans son coin il s'avança, il n'était pas très détendu, et approchait l'animal prudemment, guettant la moindre de ses réactions. Le fait qu'il lui ait rendu son salut ne suffisait pas à le détendre, mais il se forçait à respirer profondément,  tout en comptant. Un éléphant. Deux éléphants. Trois éléphants. Il va mieux. Alors qu'il arrivait à proximité de la bête, celle-ci s'inclina sans qu'il n'eut rien à faire. Bien. On souffle un bon coup. Et on prend appuie là où Miss Blanchet l'a dit... Un, deux, trois. On tire et hop, le voici sur le dos de la bête, qui jusqu'ici n'a pas bronché. Un peu détendu, mais pas pour autant rassuré, n'oublions pas que cette créature était capable de l'envoyer valser dans le lac, il tentait tant bien qu'mal de se raisonner, Voler ne lui faisait pas peur à proprement parler, il était joueur de quidditch, mais c'est juste qu'un balai, bah ça réfléchit pas. T'façon il y  était, alors autant y aller. Il attrapa une touffe de poils, fermement mais sans pour autant offrir une épilation complète à c'te charmante bestiole. Bon, aller, un, deux, trois, il lui  flanqua un léger coup dans les flancs, tout en s'agrippant à son cou tandis qu'Encre se redressait. C'était assez étrange, il sentait tous ses muscles se contracter sous ses jambes, avant qu'ils s'élancent dans une formidable détente. Attendez un seconde, il s'était à peine senti basculé en arrière, et voilà qu'ils s'élevaient déjà à une bonne dizaine de mètres du sol....

C'était assez étrange en fait, L'Hippogriffe survolait la forêt interdite sans que Leo ait à lui demander quoique ce soit. C'était magique, une sensation d'euphorie envahissait son être au rythme lent des battements d'ailes de l'animal, qui volait paisiblement. Voler avec un balai n'était aucunement comparable à ce qu'il ressentait là, il faisait corps avec l'être volant, sentait le moindre de ses mouvements, le moindre de ses muscles rouler sous ses jambes.... C'était quelque chose d'inexplicable, sur lequel on ne peut pas poser de mots tant c'est étonnant et surprenant. Ce n'est d'ailleurs pas plus mal quand on n'y pense. Il faut que certaines choses restent informulables. Rien que pour laisser à certains le loisir de conserver cette sensation en eux. Un peu Poête, un peu rêveur.

Encre vira lentement à gauche, prenant la direction du château dont il passa à proximité des tours. L'édifice sous cet angle était encore plus majestueux, plus imposant. C'était magnifique. L'air fouettait le visage du Gryffon qui regardait les alentours d'un air ahuri, l'angoisse et l'appréhension avait cédé leurs places à la joie et à l'euphorie. Ils contournaient déjà le château depuis quelques instants quand L'Hippogriffe prit la direction du lac.... Elle avait dit quoi déjà Miss Blanchet ? Ah oui.... S'agripper au cou. Leo s’exécuta et enserra doucement l'encolure de L'hybride. Grand bien lui en fit, car Encre plongea vers le lac à une vitesse vertigineuse. Le cœur au bord des lèvres, le lion se redressa en même temps que la bête, légèrement mouillé par les gouttes d'eau qui l'avaient éclaboussé lorsque l'animal avait frôlé la surface du lac. L'îlot dont leur avait parler Kyara se dessinait dans le champ de vision du jeune lion, ils se rapprochait inexorablement, à la grande tristesse du Keats car la suite de l'étape sur l'île serait la fin de cet envol... Il profita donc des derniers mètres au dessus de la surface de l'eau, profitant de l'instant. Ils se posèrent ensuite sur l'île, sans descendre de la bête, comme l'avait indiqué la prof, Leo attrapa un drapeau qu'il pris en main bien fermement avant de presser de nouveaux les flans de l'hippogriffe et de s'accrocher à l'encolure de celui-ci. Le décollage se déroula sans accro, et Leo gouta une nouvelle fois au plaisir de voler sur le dos d'une créature aussi majestueuse... Malheureusement, ce ne fut que de courte durée. en effet, ils arrivèrent au dessus de l'enclos, et après être redescendu calmement, Encre se posa souplement. Les yeux pleins d'étoiles, le rouge sauta à terre et flatta l'encolure de la bête avant de sortir de l'enclos et d'attendre que ses camarades aient fini leur exercice.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°9 : Les hippogriffes

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 9 sur 10

 Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°9 : Les hippogriffes

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Soins aux Créatures Magiques-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.