AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Waddiwasi
Page 6 sur 8
Salle de repos
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Luna Black
Serpentard
Serpentard

re: Salle de repos

Message par : Luna Black, Jeu 25 Jan 2018 - 20:35





Le Chapelier prenait tranquillement une nouvelle tasse de thé. Les effluves embaumaient ses narines et imprégnait ses vêtements d'un vert chatoyant. Il était très heureux de fêter un jour de plus un non anniversaire. Mais, il lui manquait quelque chose, mais il ne savait pas vraiment quoi.

Arriva alors la petite bande. De nouveau, le Chapelier les salua.

- Tiens, mais qui revoilà? Mes petites ramasseuses de perles. Vous avez fait de l’excellent travail vous savez. Je suis désolé de ne pas avoir pu vous offrir du thé, mais j'ai cru comprendre que vous aviez... D'autres chats à fouetter.

Il reprit un gorgée de son thé qui le ravissait si joyeusement.

- Voyez vous, je suis encore ennuyé. J'aurais voulu fêter dignement ce nouvel non anniversaire, mais sans décoration cela n'a pas vraiment d'intérêt... N'est-ce pas mes chères petites?

Le Chapelier souriait malicieusement. Il savait qu'il pouvait leur demander ce qu'il voulait. Il pointa quelques éparpillés un peu partout dans la pièce. En l’occurrence: des grenouilles, des toiles d'araignées et des rubans de couleurs.

- Vous connaissez la chanson. Vous me fabriquez des décorations avec tout cela et en échange, je vous donne quelques feux supplémentaires.

Et il fini sa tasse en regardant les jeunes filles devant se mettre au travail.
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: Salle de repos

Message par : Elhiya Ellis, Jeu 25 Jan 2018 - 21:16


Ho bah, le lapinou nous avait ramener chez le buveur de thé qui ne concédait pas nous offrir une tasse cette fois non plus. D'accord nous étions plusieurs, son stock de feuilles de thé aurait pu sacrément diminuer s'il nous accueillait toutes une à une avec un immense bon rempli. Mais à défaut d'un demi litre de boisson, une gorgée m'aurait suffit. D'autant plus que là, il désirait à nouveau nous mettre à l'ouvrage.

Pas de ramassage de perles cette fois-ci, mais un atelier digne du DIY du stand de Noël de chez Ollivanders, consignes en moins. Avec des rubans, des toiles d'araignée et des batraciens, nous étions supposées décorer sa case numéro 26. Sauf que pour ce genre d'activité secouer nos baguettes ne suffirait pas. D'un regard dubitatif à mes comparses, j'attendais de voir si l'une d'elle avait dans ses veines la fibre d'une Valérie Damidot en puissance. Après tout, Aysha était une très bonne dessinatrice, peut être que d'autres talents se cachaient dans notre groupe.

Pour ma part, je décidais de prendre quelques rubans de satin, de les agrandir ou rétrécir d'un sortilège et de faire de jolis noeuds au tour des chaises et des anses des tasses de thé . Ca faisait pas anniversaire. Mariage à la limite, mais de ceux sans code vestimentaires. Chaque ruban était délicatement noué avec un autre, pendouillant qur le côté. Optant pour la simplicité et ne voulant froisser personne, les paires transformait la table de goûter du chapelier en mini représentation de nos dortoirs. Du vert & argent d'un côté, côtoyant du bleu & marron (le bronze sur le tissus c'est pas ça..). Un peu de jaune & noir en face et puis aussi du rouge & or même si aucune d'entre nous n'appartenait a cette maison.

Par contre les grenouilles et les toiles d'araignée... aucune idée. Ca pouvait donner un côté haloween franchement décalé, mais à par les fourrer dans les tasses vides en faux signe de protestation, je voyais pas. A moins de coller des petits noeud sur la tête des grenouilles. Mais comme je venais de tester avec l'une d'elle je trouvais ça franchement ridiculise.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Aysha Brayd
avatar
Préfet(e)/Serdaigle
Préfet(e)/Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Salle de repos

Message par : Aysha Brayd, Ven 26 Jan 2018 - 12:20


Leur petit voyage ne s'arrêtait pas et Aysha se demandait quand elles sortiraient enfin du labyrinthe. Elles avaient au moins la veine de ne pas avoir croisé la reine et l'un de ses pièges, et avaient 20 jolis feux en poche. Joli pactole.

Le petit groupe suivit le lapin qui avait déboulé dans la pièce. Elles ne savaient pas où il allait mais avec un peu de chance, il prenait la direction de la sortie. Elles étaient un peu perdues, il fallait bien tenter le coup. Le petit groupe eut quand même du mal à tenir la cadence, l'animal paraissant plus que pressé. Mais elle atteignirent bientôt une nouvelle pièce, et la queue en fourrure blanche du mammifère disparut de leur champ de vision. Bien.

Encore une fois, elles n'étaient pas seules. Le Chapelier était de nouveau là, en train de se servir du thé, ce qui semblait être sa seule et unique occupation. Mais il avait décidé de les faire travailler une fois encore, ne daignant pas leur accorder le repos qu'elles méritaient. Il leur demanda de décorer la salle. Aysha esquissa un sourire. Voilà qui était plus amusant que le ramassage de perles. La bleue était une manuelle, elle prenait du plaisir à toute activité créative. Si cela pouvait en plus leur rapporter des feux, c'était loin d'être une corvée.

Les jeunes femmes se mirent toutes au travail avec plus ou moins d'entrain. Elles décorèrent la salle aux couleurs des maisons à l'aide de rubans. C'était le seul matériel réellement joli et décoratif puisque seules des grenouilles et des toiles d'araignée étaient mises à leur disposition en plus. Cependant le Chapelier semblait attendre d'elles qu'elles utilisent tous les éléments pour créer une décoration, et Aysha voyait mal en quoi grenouilles et toiles pouvaient rendre une pièce festive. Il aurait falloir faire preuve d'imagination et croiser les doigts pour que les goûts décoratifs du Chapelier soient un tant soit peu douteux.

Aysha s'empara d'une toile d'araignée avec une grimace. Elle n'avait jamais aimé ce genre de déco morbide. La chose lui collait aux doigts et s'y enroulait avec une légèreté frémissante. Il fallait mieux ne pas réfléchir à l'insecte qui les avait produit, et avec beaucoup d'imagination, la matière pouvait rappeler les nuages, voire la Barbapapa. Aysha songea un instant. Il n'était pas question de les accrocher telles qu'elles aux murs. C'était tout sauf festif. Le Chapelier semblait fou, obsédé par le thé, mais pas sombre et suicidaire. Cela aurait risqué de ne pas lui plaire. Mais il fallait penser à une façon originale de détourner les toiles. Soudain, la bleue eut une idée. Pas une idée de génie, mais au moins quelque chose qui permettrait d'égayer un peu la pièce. Ce ne seraient plus des toiles d'araignée, mais précisément de petits nuages à suspendre au plafond. Poétique.

Rangeant son dégoût au fond de son esprit, l'Aigle attrapa des poignées de toiles et les rassembla en une petite boule blanche et filée. Ce n'était pas trop mal, au final. On pouvait croire à un nuage si l'on ne s'approchait pas de trop près. Et puis elles n'étaient pas des pros non plus, pas question d'être trop exigeant. Aysha fouilla dans sa mémoire un instant à la recherche d'un sort pour égayer encore un peu plus le gris terne des faux nuages, et se souvint du sortilège de changement de couleur. Il était plus que facile, de niveau BUSE, et la jeune femme ne s'en était pas servi depuis des lustres. Mais la mémoire lui revint efficacement puisque, d'un tour de baguette magique, elle colora le premier nuage en bleu. Plutôt ravie du résultat, et laissa parler son imagination, et des touches de rose, vert, violet, blanc, jaune remplirent bientôt l'espace à ses pieds. Il n'y avait plus qu'à les accrocher au plafond ! La bleue s'aida d'un classique sortilège de lévitation pour faire du plafond gris un ciel rempli du nuages colorés. C'était assez joli, il fallait le dire. En tout cas, on pouvait difficilement deviner qu'il s'agissait en fait de boules de toile d'araignée.

Aysha se tourna vers ses comparses pour voir si l'une d'elle avait réussi à faire quelque chose des grenouilles, ce qui était sans nul doute encore plus difficile que les toiles. La salle était déjà belle, avec son ciel suspendu, ses chaises décorées d'un gros noeud et les couleurs de Poudlard s'affichant sur ses murs. Mais il restait cette dizaine de batraciens dont elles ne savaient que faire.
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: Salle de repos

Message par : Elhiya Ellis, Mer 31 Jan 2018 - 14:45


Prenant soin de serrer un peu plus chacun de mes noeuds pour que rien ne s'échappe, Aysha s'était attelée à la complexe tâche des toiles d'araignée. J'ignorais comment elle avait réussi à trouver quelque chose de sympa à faire avec et de passer outre l'aspect peu ragoutant de la chose.

D'un sourire et d'un coup d'oeil à son "oeuvre", j'acquiessais d'un signe de tête même si elle m'avait rien demander

-J'aime beaucoup. Et pour les grenouilles t'as une idée? En faire des ballons serait pas super sympa quand meme

J'avais regardé avec une moue désabusée la bestiole récupérée dans ma main. Un gonflus et quelques ficelle ferait l'affaire, mais l'impacte sur l'1nimal ne me semblait pas sans conséquence... j'aurai préféré autre chose. Fort heurrsement la douce aiglonne acaittune idée bien moins sadique pour les batraciens: les faire danser. C'etait bien comme idée ça. A des anniversaires (ou même à des non anniversaires) il y avait toujours de la musique, ce serait donc de circonstance.

Reposant la chose verte sur la table avec ses compagnons, je recuperais ma baguette et m'arrêtait à peine après avoir ciblé le petit groupe. A mon sens un impero était juste parfait, car je doutais que la volonté d'une grenouille soit bien coriace, mais étant encore étudiante, ce sort ne m'était pas accessible... début de déception très certainement capté par Aysha qui me glissait la formule la plus adeaquate et autorisée. Le pire c'était que je connaissais ce sort pour m'en être servi une fois..

D'acquiescement de tête, je m'occupais donc de faire de notre groupe de fade grenouille, une troupe de cabaret se dandinant sur leur petites cuisses.

#Tarentallegra

Le résultat grotesque mais mignon me faisait rire, plus qu' a voir ce qu' en pensait le chapellier
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Luna Black
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


re: Salle de repos

Message par : Luna Black, Mer 31 Jan 2018 - 19:07





Le Chapelier regardait les jeunes filles. Sans aucun doute, elles savaient faire preuve d'originalité. Si le problème des rubans fût vite résolu, les toiles d'araignées et les grenouilles furent plus compliqués à transformer. Les rubans devinrent donc des guirlandes, les toiles de beau nuages cotonneux et les grenouilles des danseurs improvisés. Tout cela avait beaucoup amusé le Chapelier.

Heureusement pour les jeunes sorcière, le Chapelier aimait ce genre d'humour. Il trouvait même la pièce bien plus chaleureuse maintenant. Mais même satisfait, le Chapelier n'était pas d'humeur à leur céder une place à sa table. Sans compter que le Lapin de Mars allait arriver sous peu et que la souris était passablement soul à cause du baba au rhum. Autant de chose qu'il devait gérer sans en plus avoir à s'occuper d'un groupe de sorcières qui risquaient de mal finir à force de défier la reine sans cesse.

- Ooooohhhhh!!!! Et bien, et bien, je dois admettre que c'est... Convenable.

Oui, pour le Chapelier, admettre que les sorcières avaient fait un travail extraordinaire était aussi agréable que d'avaler une cuillère à soupe de tabasco. A savoir douloureux et tout à fait hors de question. Il fini par leur donner ce qu'elles avaient méritées, quatre nouveaux feux. Avant qu'elles ne rejoignent la pièce suivante, il leur lança une dernière mise en garde.

- Au fait, je serais vous, je préparerais mon tube de biafine.


HRP: Vous passez en salle 29, vous avez 24 feux.
Revenir en haut Aller en bas
Aysha Brayd
avatar
Préfet(e)/Serdaigle
Préfet(e)/Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Salle de repos

Message par : Aysha Brayd, Mer 31 Jan 2018 - 20:49


Les sorcières avaient fait un bon boulot, il fallait le dire. La pièce était jolie, et les grenouilles dansantes amusantes. Elles avaient réussi à tirer quelques choses des éléments pour le moins surprenant que le Chapelier leur avait proposé. Ce dernier, d'ailleurs, avait l'air plutôt satisfait. Même si il lui semblait difficile de l'avouer, cela se voyait dans son regard. Aysha lança un sourire à ses camarades. Elles s'en étaient sorties. Le Chapelier marmonna un vague compliment puis leur donna quatre feux. Elles avaient les bras de plus en plus chargés. Et elles n'avaient toujours pas rencontré la Reine. Même si la bleue doutait fort qu'elles parviennent éternellement à y échapper.

Le petit groupe quitta le Chapelier, non sans un regard en arrière pour admirer leur travail. Tout de même, elles pouvaient se vanter d'avoir satisfait le Chapelier ! Lui-meme qui n'avait pas de tête.

Les sorcières entrèrent dans une nouvelle salle. Aysha se demandait quand elles finiraient par sortir. Elle avait constamment peur de croiser la Reine et avait le pressentiment qu'elle était là, tout près. Elle jeta un œil à ses coéquipières. Il fallait croiser les doigts pour pouvoir passer directement à la prochaine salle, et atteindre la sortie les bras chargés de feux d'artifice !
Revenir en haut Aller en bas
Luna Black
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


re: Salle de repos

Message par : Luna Black, Mer 7 Fév 2018 - 14:11




Plus que désolée pour le retard, j'avais complètement oublié de répondre ici.



Les dragons avaient été envoyés par la reine pour retrouver les voleurs de feux d'artifices. Ils les avaient pistés, suivis, étudiés. Finalement, ils finirent par les devancer pour les surprendre avant qu'ils ne puissent s'échapper. Bon, il fallait tout de même nuancé ce propos. Il s'agissait des dragons miniatures en vente dans la boutique. Mais tout de même, ils restaient relativement dangereux. Pas comme leur modèle grandeur nature, certes, mais suffisamment pour arrêter quelques voleurs audacieux. Justement, ceux-ci firent irruption dans la salle.

- RRROOOAARRR!!!! Ainsi, vous voilà enfin Voleurs. Vous ne pouvez nous vaincre, vous ne pouvez nous échapper. Rendez-vous!

L'haleine de souffre et la chaleur émanant de la gueule du dragon étaient loin d'être engageantes, mais à ce stade, les jeunes sorcières devaient faire un choix. Soit elle acceptaient de donner un nombre de feux aux dragons, soit elles décident de se battre pour espérer les garder tous. Sachant qu'en cas d'échec, la moitié des feux reviendrait aux dragons.


HRP: Vous voilà dans la dernière salle. Vous avez 2 possibilités. Soit vous leur donnez 6 de vos feux, et ils vous laissent partir, soit vous décidez de vous battre pour tenter de garder la totalité de vos gains. Si vous choisissez cette option, celle qui postera à ma suite devra lancer les dé en pile ou face pour savoir si vous gardez ou si vous perdez la moitié de vos feux. Pile, vous gagnez, face, vous perdez.
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: Salle de repos

Message par : Elhiya Ellis, Jeu 8 Fév 2018 - 14:48


Un dragon ! Non un mini dragon ! Mais qu’est ce que ça faisait dans l’histoire d’Alice au pays des merveilles ? certes je n’avais vu le dessin animé qu’une fois, j’avais dormi devant, mais il n’y avait pas de mémoire. Enfin je n’étais pas bien sûr… rapide coup d’œil aux filles pour voir si quelqu’un d’autre était complètement dérouté, ou si c’était juste moi. Mais je crois surtout qu’il était surtout question de savoir comment faire pour se débarrasser de la créature que de savoir si dans l’œuvre moldu il y’avait réellement ou non des dragons. Dommage, j’étais bonne pour essayer de trouver le bouquin à la bibliothèque pour vérifier dans mon coin.

Donc, nous disions que nous ne voulions pas finir grillées, ou encore moins asphyxiées par les effluves de souffres peu ragoutantes, et bien entendu il devait y avoir un prix à payer. Tout été monnayable dans ce monde encore et toujours gouverné par le système capitaliste. Sauf qu’à défaut de galions, nous avions surtout des feux d’artifices, ou des baguettes. Un combat ou un pot de vin. J’avais rien contre jeter quelques sorts, mais vu le nombre que nous étions, la pièce pas nécessairement très spacieuse, si une de nous se loupait, tremblait, ou éternuait lorsque son sortilège partait, on risquait de le prendre dans œil. Et si c’était le maléfice de la conjonctivite autant dire que ce ne serait pas bien agréable.

D’une discussion rapide entre nous, nous décidions de jouer la sureté et confier 6 de nos précieux feux d’artifices à la créature bien trop petite pour tous les portées. Avec un peu de chance, elle en lâcherait en prenant son envol, et il était noté nulle part qu’il fallait rester fair-play si ? un stupéfix pouvait peut être passer sur un malentendu ? Enfin, je savais pas trop pour le coup. Dans le doute autant s’abstenir, voilà, on dirait ça….

[les filles donnent 6 feux]
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Luna Black
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


re: Salle de repos

Message par : Luna Black, Ven 9 Fév 2018 - 11:19




Le dragon attendait la décision des jeunes filles. Après une rapide concertation, elles décidèrent de ne pas risquer de tout perdre dans un combat de titans. Elles préférèrent jouer la sureté et donner 6 feux au maître du feu. Celui-ci était à la fois impressionné par la sagesse de ces sorcières et déçu de n'avoir pu se distinguer par une bataille sanglante. La reine serait néanmoins ravie de voir qu'il avait accompli sa mission avec bravoure et dévouement. Il aura sans doute une récompense, ce qui dans le cas présent signifiait garder sa tête sur ses épaules, littéralement.

- Je vois que vous choisissez la sagesse à la bravoure. Vous êtes libres de partir. Mais sachez que si nous vous revoyons au Pays des Merveilles, je ferait personnellement un feu de joie de vos corps endoloris, jeunes sorcières. Et croyez moi, vous préférerez cela au sort que vous réserverait la reine si elle vous avait prises en train de lui volez ces précieux feux.

Il leur montra alors la dernière portes qui conduisait sur le monde réel. La magie des merveilles s'évanouie laissant place à la magie du réel. Les jeunes sorcières, hors de porté du dragon, de la Chenille, du Chapelier ou du Chat purent alors profiter de leur gains. Il était temps de se retrouver sur une plaine pour faire fonctionner leurs nouveaux feux. Restait à savoir si elles avaient gagnées la partie ou si l'autre groupe avait été plus efficace qu'elles.


HRP: L'animation touche à sa fin, les sorcière sortent de la salle de repos avec 18 feux en poche. L'autre groupe n'a pas encore fini de son côté, nous en savons donc pas encore qui a remporté le plus de feux.
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Salle de repos

Message par : Rachel Ester Pasca, Dim 25 Fév 2018 - 21:43


LA de Luna


La reine peinait à retenir sa colère, on venait de la voler. Elle ! Sous son nez et dans son propre château ! Voilà qui était inadmissible et impardonnable. Si cela venait à s'ébruiter, elle serait la risée du monde entier. Celle qui aimait tant les cœurs et le rouge laissa alors échapper un puissant cri rageur qui fit trembler tout le palais, de la case 1 à la case 32. Nul ne pourrait ignorer sa colère et nul ne pouvait ignorer sa puissance :

- QU'ON LEUR COUPE LA TÊTE !

Car oui, les dragons de la reine venait de lui apprendre que les voleurs avaient réussit à s'enfuir avec une grosse partie de ses feux. Ne lui en restait qu'une petite poignée, autant dire rien du tout. Ce n'était certainement pas assez pour une reine de sa grandeur, en fait ce n'était même pas assez pour le petit cochon qui lui servait de repose pied le soir !

[FIN DE L'ANIMATION - retour à la normale]
>par ici la suite<

Lorsque le groupe de joueurs arriva à franchir la dernière porte, ils arrivèrent dans un luxueux jardin. Il y faisait nuit, mais on pouvait parfaitement y voir grâce aux multiples décorations lumineuses qui avaient été placées un peu partout. Un peu plus loin, au centre, se dressait une table faite de terre et de mousse sur laquelle était disposé tout un ensemble de thé, de petits fours et autres choses. L'autre groupe, le groupe 1, n'était pas encore sortie du château.

Luna et Rachel étaient en revanche déjà présentes et firent de grand sourire aux nouveaux venus. Luna, qui avait principalement suivi les déplacements du groupe n°1, s'approcha donc du petit groupe pour les féliciter et les conduire à la table tandis que Rachel les accueillait chaleureusement -non sans accorder à Cendra un geste d'affection en plus. Le temps du repos et des récompenses étaient presque enfin venu ! Ne manquait plus que le premier groupe et lorsque celui-ci arriva à son tour...

[...]
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Salle de repos

Message par : Rachel Ester Pasca, Lun 16 Avr 2018 - 20:23


RP avec Ehliya
Sorry, c'est pas folichon...


Elle avait mit quelques jours, avant de réellement se rendre compte de ce qu'il s'était passé et le moins que l'on puisse dire c'était que la propriétaire était furieuse ! Bien sûr elle savait que ce n'était la faute de personne ici, mais rien que l'idée qu'un monstre avait put entré dans sa boutique la rendait malade. Alors qu'en plus il ait acheter quelque chose et s'en servir dans un attentat... Non ! Définitivement non !

Ester avait alors épluché tous les comptes un par un sur toute une année pour retrouver le/la coupable. Et tout de suite, l'absence de nom l'avait choqué. Ne restait que le nom de la vendeuse qui s'était chargée de la commande -parce qu'il s'agissait en plus d'une commande !-. Ehliya...

La sorcière lui avait donné rendez-vous dans la salle de repos à défaut d'avoir un véritable bureau à sa disposition. Luna et Alice pouvaient largement s'en sortir seule ! Néanmoins, même en sachant qu'elle n'était pas pressé par le temps, la propriétaire se mit à questionner la stagiaire à l'instant où celle-ci s'était posée sur une chaise.

- Il y a trois jours, tu as vendu un feux d'artifice tout simple, rouge. J'ai besoin de savoir à qui ! Pourquoi il n'y a pas de nom ?

Elle était peut-être trop agressive dans le ton qu'elle employait, plus encore parce qu'elle savait que la petite n'avait rien fait de mal. Mais toute cette histoire l'énervait réellement, d'autant qu'elle ne s'était pas encore remise de son escapade dans la forêt. Vous saviez qu'elle n'avait rien manger depuis deux jours, presque pas dormi ? D'ailleurs c'était simple, elle n'était pas encore rentrée chez elle.

- Par Merlin c'était une commande en plus ! Il devrait y avoir un nom ! A qui tu l'as vendu ?

Pause.

- A partir de maintenant on prend les noms de tout le monde ! Sans exception. Je veux savoir à qui nous vendons et quoi !
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: Salle de repos

Message par : Elhiya Ellis, Lun 16 Avr 2018 - 21:15


Derrière le comptoir à jouer avec le boursoufflet fan de la machine à bulle, la blondinette attendait le passage d’un nouveau client afin de justifier son salaire. La fausse pause avait été cependant de course durée, sa patronne lui ayant demandé de venir la retrouver en salle de repos. La requête, étrange et peu commune avait fait haussé un sourcil à la gamine qui s’était contenté de remettre un peu de produit à bulle dans l’appareil avant de parcourir les escaliers.

Jusqu’à présent, sa chef avait semblé relativement plus jovial et amicale que ne l’était un vrai boss, et cette entrevue était vraiment étrange. Ester n’avait rien expliqué et n’avait même pas attendu la fin de la journée pour vouloir parler à l’étudiante, il y’avait quelque chose qui clochait, mais impossible de savoir quoi. Montant les marches une à une, Elhiya essayé de récapituler ses journées en poste à Waddi pour voir si elle avait manqué quelque chose. A sa connaissance, tous les clients avaient été servis en temps et en heure et aucun ne s’était plaint. Ce devait être autre chose.

Glissant derrière la porte, prenant place devant la chef avec un sourire aux lèvres, la réponse ne saurait tarder. La possibilité de prononcer un simple mot fut réduite à néant par un flot de questions aussi hâtif que surprenant. Léger froncement de sourcil, esquisse de sourire en coin, et réflexion intense de la part de jeune fille. Il était question de la commande spéciale que le jeune homme avait passée pour un anniversaire. Elle s’en souvenait parfaitement, mais ne comprenait pas l’agitation.

Ester voulais à tout prix connaitre le nom de l’acheteur. Chose en soit impossible vu que le client avait refusé la livraison par hibou, sur le talon qui assurait la vente, seul le montant de l’article et la date de récupération était noté. De plus, jusqu’à présent, quand il n’y avait pas de courrier, le nom des clients n’avait jamais été demandé. Mettre en place une carte de fidélité, ou un système de sondage aurait pu pallier ce manquement, mais le ton employé par la brunette, ne laissait que peu d’envie à la Serpentarde de faire la proposition.

Conservant son sourire en coin, les mains s’étaient reposés sur les genoux serrant un peu la jupe. Ne pas s’énerver, ne pas s’enflammer et se mettre à la place de la responsable de la boutique. Pour qu’elle se laisse emporter autant, il devait y avoir un détail qu’Ester ne lui avait pas dit. Ce devait être grave ou du moins préjudiciable. Totalement illogique avec un feu d’artifice d’anniversaire… Inspirant profondément, levant les yeux sur son interlocutrice, Elhiya entreprenait de répondre avec calme.

-C’était un jeune homme, il n’a pas laissé son nom car il ne voulait pas de livraison. Il a dit que c’était une surprise d’anniversaire et est revenu directement temps et en heure récupérer sa commande. Il a laissé un pourboire. Il était…

Mignon n’était pas suffisant comme détail. Elhiya en était consciente. Aussi, marquant une pause, elle tachait de se souvenir de ses traits.

- Pas de soucis pour les noms désormais. Mais si ça peut aider, il était grand bien plus que moi, des cheveux chatain, coiffé, hum… comme ca

D’un mouvement de main, elle avait envoyé son carré court en arrière en partant de la frange. Ses mèches blonde retombaient en fouillis sur les côtés pendant qu’elle continuait, essayant de ne rien oublier[/color]

-Des yeux noisettes, une barbe de quelques jours soignée, et du genre sur qui on se retourne si on le croise dans la rue... je le reconnaitrais si je le voyais... Désolée…. ça doit pas t’aider. Qu’est ce qui s’est passé ? Il n’a pas kidnappé la môme quand même ?

Il n’y’avait que ça qui tournait dans la tête de la blonde, qu’un drame ait pu se passer à cause du charmant acheteur de feu d’anniversaire…

-Il y’a eu quelque chose de grave ?

Supplique timide accompagnant les opales rivées aux lèvres de la responsable de Waddi. Qu’il ne soit rien arriver à l’enfant, qu’il ne soit rien arrivé à l’enfant..
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Salle de repos

Message par : Rachel Ester Pasca, Mar 17 Avr 2018 - 10:33


A voir la tête de sa stagiaire, Ester comprit qu'elle s'était sans doute montrée trop froide. Elle avait aussi parfaitement conscience que son statut de propriétaire ne lui donnait pas tous les droits, à l'instant elle ressemblait d'ailleurs à tous ces employeurs qu'elle avait eu et tant détester avant d'arriver à WaddiWasi. Mais sans doute que les petits stages s'été qu'elle avait surtout fait pour faire taire sa mère n'était pas comparable à un vrai poste de stagiaire. Ou un vrai poste tout court. L'objectif de Rachel, c'était de former Ehliya pour la garder ensuite, pas s'en débarrasser à la fin du mois.

Toute fois et même en étant parfaitement consciente de ce qu'il fallait faire et de ce qu'elle faisait, la sorcière ne parvenait pas à se calmer. C'était un mélange entre colère contre le monde, dépit, ras-le-bol, manque de sommeille et alcool. Elle n'arrivait pas à croire que c'était vraiment arrivé, qu'un mage noir s'était pointé ici l'air de rien et avait commandé de quoi commettre un crime. Crime qu'il avait ensuite essayé de faire passé pour un acte des Phénix. DES PHENIX P*TAIN ! Comme si les effusions de sang et de feu c'était leur domaine de prédilection...

Lorsque Elhiya se lança dans la description de l'acheteur, la première chose que Rachel est capable de se dire c'est qu'elle ne voit pas à qui cela pouvait correspondre. Elle avait eu le secret espoir de pouvoir le reconnaître et donc de pouvoir le donner à la justice. Mais rien, alors la sorcière pris des notes, le plus possible. Puis, voyant l'air inquiet -et aussi compréhensif- de la blondinette, la propriétaire se leva pour faire quelques pas nerveux. Puis elle se rassit et souffla, désespérée :

- Le feux a été utilisé pour signer un attentat au Heurtoir...

HRP : fin temporaire (ou pas xD) du RP.
Il reprendra peut-être plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: Salle de repos

Message par : Elhiya Ellis, Mar 22 Mai 2018 - 15:16


[mooh une suite]
[Pv Rachel]


Il y’avait eu la réunion Auror au château, puis il y’avait eu le passage de Mister-Lumière en boutique, puis des clients, puis, le manque de temps, l’empressement de rentrer, et surtout le manque de formulation pour parler à Rachel. Les mots en tête venaient toujours abruptes, pas assez doux, toujours trop teinté d’une opinion bien tranchée, d’une pointe défi, alors la gamine avait attendu un peu que les choses passent. Une soirée doucereuse avec le namoureux interdit, les mirettes gourmandes sur l’autre quand elles le croisaient, le caressant d’un doux sourire, et l’envie de cracher sur le corps ministériel s’apaisait, la discussion pourrait se faire, si jamais sa patronne était là.

C’était de nouveau dans la salle de repos, assise sur une chaise face à la table, que la blondinette attendait que sa responsable la rejoigne. Elle lui avait laissé un petit mot sur le comptoir, lui demandant de bien vouloir lui accorder quelques instants à l’occasion, sans en préciser le sujet. Elle ne voulait pas l’inquiéter, la perturber, ou nourrir de faux espoir chez la brunette qui semblait vraiment inquiété par l’attentat du heurtoir. Alors, la gosse patientait, jouant avec le boursouflet rose argenté de la boutique, essayant de lui mettre une barrette petites cornes de diable sur la tête, sans trop de succes.

Ca aussi, c’était une chose qu’elle voulait montrer à Rachel, ses accessoires pour boule de poils. Ça n’avait aucun intérêt en soit, juste de la mignonnerie à l’état brut qui pourrait peut-être trouver acheteurs chez les adolescentes de Poudlard, si les 3 petits compagnons de Waddi les portaient, ça pouvait faire un peu de publicité. Quoi qu’il y’avait les dragons miniatures aussi, Elhiya n’avait jamais trop réfléchi à quoi leur faire à ceux-là, ne connaissant pas trop leur caractère. Il faudrait, plus tard, qu’elle s’en offre un, quand elle aura fini l’école, pour pouvoir s’en occuper pleinement.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Salle de repos

Message par : Rachel Ester Pasca, Dim 27 Mai 2018 - 12:24


Sorry

Peut-être s'était-elle engagée dans trop de choses en même temps. Elle voulait voyager, mais aussi protéger la population des mages noirs. Elle voulait mettre un peu de gaieté dans le monde en s'acharnant à faire tourner un journal qui n'était peut-être même plus lu et une boutique qui perdait de plus en plus de clients. Elle voulait continuer le quidditch parce que... parce que... parce que allez savoir pourquoi. La soif de pouvoir peut-être, le besoin de prouver qu'elle pouvait faire et réussir pleins de choses. Eh puis, pourquoi partir alors qu'elle venait de passer co-capitaine ? Ce serait dommage et lâche d'abandonner comme ça non ? D'autant qu'elle aimait tout de même ça, être batteuse, faire des match. Même si dans son cas à elle, il s'agissait plus de perdre des matchs. C'était bon pour elle, d'apprendre à perdre et ne pas s'en soucier.

Enfin bref, toujours était-il qu'elle s'éparpillait un peu trop en ce moment et avec l'augmentation de sa consommation d'alcool -quoi qu'elle recommençait à temporiser- et son manque flagrant de motivation pour tout -vive la dépression-, Ester se sentait un peu submergée. Elle se sentait couler au fond de la mer. Elle n'avait plus vu ses employer depuis bien trop longtemps, elle qui avait pourtant prévu de mettre en place une belle famille de travail.

Ce matin-là quand elle arriva, on ne va pas mentir elle eu un peu peur de ce qu'Elhiya avait à lui dire. Forcément, ne connaissant pas la raison qui la poussait à demander un entretient et les "il faut qu'on parle" n'étant généralement pas bon signe, la sorcière s'imaginait tout un tas de mauvaise surprise. De la démission jusqu'à l'annonce d'un nouveau attentat par des Mangemorts réalisé avec des objets de la boutiques, en passant par la perdre d'un des trois boursouflets de la boutique.

Machinalement, Ester les compta donc. Un, deux... Elle salua Alice, prit le courrier qui était pour elle et monta, pensant que la stagiaire devait déjà être à l'étage. Trois. Le dernier boursouflet était là, dans les douces mains d'Elhiya et le portrait fit sourire Ester et salua son employé avant de se servir un verre de soda -presque pas alcoolisé- et de venir s'asseoir à son tour, gratifiant la petite bête d'une grattouille sur la tête.

- Tu voulais me voir ?
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: Salle de repos

Message par : Elhiya Ellis, Dim 27 Mai 2018 - 23:12


Gratouilles sur la tête de l'animal interrompu par l'arrivée de la patronne récupérant un verre de soda avant de rejoindre l'étudiante.

Un sourire timide,
Les doigts perdus dans la fourrures,
Et la recherche des mots qui ne venaient pas.

-Euh oui, bonjour. Tu devrais t'assoire je suis sure que ca ne te plaira pas

Conclusion des plus logiques. Après tout, Ester cherchait des responsable, et tout ce que la gamine pourra lui offrir sera la certitude que la paranoïa etait forcément de mise. Une mise en scène pour incriminer le chef des Auror, ce ne pouvait pas être une cible prise au hasard, où alors Monsieur Lhow n'avait franchement pas de chance... Rachel non plus du coup, s'il fallait considèrer le semblant d'affection qu'elle semblait nourrir pour le responsable des lumières.

-J'ai le nom de l'acheteur des feux.... il s'est présenté à toute une assemblée à l'école.. mais il m'a dit ne jamais rien m'avoir acheter.. C'est Monsieur Lhow. Artemis Lhow le chef des Aurors..

Tout avait été balancé d'un coup, sans préavis, pour essayer de faire passer la pillule au plus vite. Puis, comme pour s'excuser de cette mauvaise nouvelle, un raclement de chaise au sol et un levée pour partir vers les placards.

-Tu veux quelque chose de plus fort? Je me doute que tu vas me dire que ce n'est pas possible que ce soit lui. Que c'etait un sortilège.. peut être un confusio sur moi ou un impero sur lui ou même autre chose.. je sais pas trop. Mais il a bien dit qu'il ne me connaissait pas..

Répéter, comme si ça pouvait rassurer la brunette, quelque part, de pouvoir innocenter le charmant porteur de lumière. Et offrir un maigre sourire, malgré tout. Puis attendre, une reaction quelconque, espérant que ca ne souleverait pas plus de questions que de réponse
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: Salle de repos

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 6 sur 8

 Salle de repos

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Waddiwasi-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.