AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Waddiwasi
Page 26 sur 31
Le comptoir de Waddiwasi
Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 25, 26, 27 ... 31  Suivant
Rachel Ester Pasca
Serpentard
Serpentard

Re: Le comptoir de Waddiwasi

Message par : Rachel Ester Pasca, Sam 14 Avr 2018 - 16:07


Elle avait du mal à mettre un pied devant l'autre ce matin. La sorcière se retenait de ne pas vider la bouteille qu'elle avait ouverte la veille et laisser dans l'atelier ce matin. Comme si c'était le bon moment de se trouver une conscience... Mais son envie de dire non à l'alcool, au moins aujourd'hui, ne venait ni du fait qu'elle n'aimait plus ça ni du fait qu'elle en ressentait moins le besoin. Au contraire, jamais elle n'en avait eu autant besoin qu'en ce moment. Cependant, ni Rachel ni Ester ne voulait oublier.

Aujourd'hui elles avaient toutes les deux une douleur sourde dans le cœur, comme un bruit strident et continue qui vient vous rendre fou. La douleur voulait la rendre folle. Alors, malgré le manque de sommeille et les yeux rougit, l'absence de sourire, la propriétaire allait faire ce qu'elle avait toujours fait pour aller mieux : s'oublier pour les autres, s'oublier pour autre chose. S'oublier, donc, pour ses clients et sa boutique. Même si aujourd'hui et pour la première fois de sa vie, elle enfreignait délibérément la clause inexistante sur son contrat, l'obligeant à ne montrer que de la joie.

Bonjour et bienvenue à WaddiWasi. Je peux faire quelque chose pour vous ?

Ester s'était adressée à la cliente d'une voix douce, mais absente de toute fantaisie. Bien sûr, elle reconnaissait son ancienne camarade, même si son prénom, avec le temps, lui avait échappé. Elle n'avait cependant aucune envie de s'intéresser à des banalités d'usages, c'est pourquoi elle resta dans son rôle de vendeuse.
Revenir en haut Aller en bas
Ellana Lyan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir de Waddiwasi

Message par : Ellana Lyan, Sam 14 Avr 2018 - 16:32


Rachel ~

Un visage connu
presque rassurant
et pourtant
il y avait cette obscurité
la noirceur étrange
une sombre lueur
au fond d'un regard
que
j'avais du mal à reconnaître

était-ce bien elle ?
je n'avais le temps
d'approfondir mes recherches
oui

ce devait être la vendeuse
comme indéniable évidence
tous le monde ne pouvait être
en permanence de bonheur

et moi même
n'avais-je donc oublié
mes clochettes ?
pourquoi ma douleur
n'était elle pas restée
au vestiaire

c'était les tiraillements du rien
parce que c'est ce que j'étais
le vide

les humains ont pourtant tous
cette flamme qui les pousse à avancer
cette personne qui doucement
les soutiens
pas à pas et à qui
ils confient tout oui
absolument tout

les petites peines, les grands désirs
cette personne avec qui ils partagent
chaque instant
le moindre souffle
une repiration plus forte
que les autres

jusqu'à ne plus faire qu'un
jusqu'à mourir si on s'en trouve arrachée
comme un soeur
siamoise dont on se retrouverai détachée

je comprends pas
pourquoi encore une fois
le néant se fait moi
qui me manque t-il donc ?
cette pièce du puzzle
posée à la place du coeur

j'peux en chialer
ça ne va rien changer

je n'ai pas cette étincelle
faite de marbre
un simple pantin hypersensible
pour tous mais pas elle
la personne qui ne fait
que manquer
tant elle ne parvient à exister

mais une telle personne
peut elle être vraiment ?
peut on donc la trouver ?
faire la bétise insensée de la lâcher ?

et dans les couleurs de cette boutique
aux milles surprises
j'en aurais plus que jamais douté.

Le besion intense
trouver cette motivation
qui vibre
au fond des trippes
se lever pour se battre
une nouvelle foi

Oui...
Rachel je voudrais me battre
du côté de la lumière

puis le regard se tourne rapidement
vers les créatures ailées
charmants ces petits dragons
c'est difficile de s'en occuper ?


est-ce qu'ici aussi
les murs avaient
des oreilles ?

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir de Waddiwasi

Message par : Rachel Ester Pasca, Sam 14 Avr 2018 - 18:05


Ainsi elle voulait servir la lumière ! La propriétaire était surprise d'avoir put marquer aussi fortement l'esprit de quelqu'un avec des mots et du cœur. Mais pourquoi se tourner vers elle ? Après tout ce temps (huit ans pour Rachel mdr). Pourquoi maintenant ? Mais les troubles de la méfiance m'empêchèrent pas Ester de retrouver un peu d'espoir en cette si sombre journée. A croire qu'on lui envoyait un signe pour lui prouver qu'elle avait bien fait. Pour lui prouver qu'elle n'avait rien à se reprocher, qu'elle n'avait pas mal agit. A croire que trahir n'était finalement pas si répréhensible que ça, tant que c'était pour la bonne cause.

Après cet aveu, que la verte perçu presque comme une supplication, la sorcière mit du temps à faire le lien avec les dragons. Il n'y en avait tout simplement pas. Alors, en silence, elle fit signe à la demoiselle de la suivre, jusque dans une pièce qu'Ester savait sans danger. Ce n'était pas la première fois qu'elles allaient avoir ce genre de conversation, mais cette fois c'était différent. Parce que cette fois la sorcière risquait de mettre en danger Tara. Parce qu'elle n'avait jamais été aussi proche et aussi loin d'atteindre ses objectifs, et qu'elle ne voulait pas tout perdre. La sorcière, au vu des événement récents, se voulait prudente. Elle avait comme l'horrible impression de toujours répéter les mêmes erreurs, en accordant sa confiance à qui il ne fallait pas.

- Pourquoi avoir changer d'avis ?

Avait-elle servit le mal durant tout ce temps ? Ou avait-elle continuée d'hésiter en quémandant des histoires à plus de personnes ? Parce que des histoires, elle en avait de nouvelle a raconter. Dramatique pour la plupart. Car combattre pour la lumière ne se faisait pas sans mal. Et si Tara était elle-même prête à mourir pour ses convictions, elle attendait de ses alliés qu'ils soient au moins prêt à souffrir et à faire les bons choix coûte que coûte.

- Excuses-moi, mais je n'arrive pas à me souvenir de ton prénom. Ou peut-être que je ne l'ai jamais su.

Ne demandez pas pourquoi, mais en temps normal cela l'aurait mis mal à l'aise de demander, d'autant qu'à l'inverse, blondy semblait se souvenir parfaitement d'elle. Mais comme on vous l'avait déjà dit, Ester venait de passer une nuit redoutable en doute et en douleur. Alors elle s'en fichait, de tout le reste.
Revenir en haut Aller en bas
Ellana Lyan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir de Waddiwasi

Message par : Ellana Lyan, Dim 15 Avr 2018 - 15:54


Ne pas savoir si réellement
j'avais changé d'avis
si au fond depuis le début
je n'étais pas vouée à suivre
le feu des oiseaux éternels

comme justifié
expliquer pour qu'elle puisse me croire
à l'abris des regards
dans l'impression que personne
n'écoute

je le fixais de mes yeux
un regard souvent vide
parfois décidé
sûr de ses choix
ses convictions

c'était du côté
de ses rebelles
de cette héroïne
qu'il fallait se ranger.

Mais pourquoi ?
j'ai erré, longtemps
chercher
regarder

les mots des phénix
m'ont parlé comme
une sorte de réveil

l'idéal des mangemorts
me révulse
et le ministère n'est pas
la solution
il y a quelque chose
de faux
derrière leur campagnes
comme des
semi vérité


ceux là
me faisaient froid dans le dos
et puis
passé sous le silence
le fait aussi
que les assassins
à ma demande
de mes parents
adoptifs
étaient mangemort
et auror

étrangement
les deux ordres
avaient révulsés ensuite
autant que
j'avais aimé
ces deux anges gardiens.

Je ne voulais plus
le moindre contact
avec ce pseudo
traumatisme

Je suis restée longtemps
dans l'ignorance puis le déni
je ne veux plus regarder le monde
se détruire à petit feu

j'ai besoin de me battre
besoin d'être utile
de défendre mes valeurs
rejoindre le combat.


Je savais les risques
auxquels je m'exposais
si elle avait changé d'avis ?
si elle ne savait rien ?
n'étais-je donc pas
en train de me mettre
en danger ?

Je m'appelle Ellana
...
Ellana Shields

étrange c'était la première fois
que je l'avouais
mais avec la majorité
et la mort des parents
n'était-ce donc pas légitime
qu'ils me reconnaissent ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir de Waddiwasi

Message par : Rachel Ester Pasca, Dim 15 Avr 2018 - 17:21


Elle aurait aimé être plus dedans, montrer plus de conviction, comme elle en avait montré autrefois, comme elle en montrait toujours face à qui voulait changer ou se battre. Mais Ester n'était définitivement pas dans son état normal et elle savait que ça se voyait. Elle n'arrivait pas à s'enlever de la tête les mots de Kohane. Ou son regard. Jamais personne ne l'avait haïs à ce point. Jamais une histoire d'amour n'aura été aussi compliqué. Et Rachel tentait de se rassurer : ne rien faire, ça aurait été ça la vrai trahison.

Ester essaya alors de se concentrer sur la princesse devant elle. L'écouta, acquiesça, fronça les sourcils. Pourquoi tout le monde pensait qu'être Phénix c'était être contre les Aurors et le Ministère ? Ignorait-il que les Phénix étaient de leur côté ? Mais elle ne fit aucun commentaire, parce que le ministère en place était encore trop récent pour se prononcer. Luke avait l'air de bonne fois, et elle ne pensait pas cela parce qu'il était soudainement devenu son beau frère, mais bien à cause des documents qu'elle avait trouvé dans son bureau. Avec Peter. Peter... elle devait encore le mettre au courant.

Je suis restée longtemps
dans l'ignorance puis le déni
je ne veux plus regarder le monde
se détruire à petit feu

j'ai besoin de me battre
besoin d'être utile
de défendre mes valeurs
rejoindre le combat.


La phénix prit une grande inspiration. Blondy venait de résumer mot pour mot sa propre histoire, Ester voulait y croire. Et si c'était le signe qu'elle avait bien fait ? Et si tout ceci n'était que la preuve qu'elle avait eu raison ? Mais cette douleur... si forte, si pesante, qui vient d'un coup et vous empêche de respirer.

- Shields ? Comme Amy Shields ?

Rachel n'était pas vraiment capable de cacher sa surprise. Si c'était vrai, cela pouvait changer beaucoup de chose. Qui est-elle pour toi ?

Revenir en haut Aller en bas
Ellana Lyan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir de Waddiwasi

Message par : Ellana Lyan, Lun 16 Avr 2018 - 18:48


Je ne sais pas dire
si mes mots la touchent
s'ils la convainquent
peut-être pourrat elle
parvenir à donner un sens
à ce vide
qui me rempli dans le noir

j'veux relever le menton
apprendre à offrir mes mains
pour sauver un demain
en lequel je veux croire
un peu plus chaque matin

j'ai besoin
d'un sens
trouver l'existence
la tordre et la plier
en faire
ce en quoi j'ai toujours cru

mes idéaux collés
aux phénix
j'veux m'impliquer
être alliée
et retrouver
un gout de vie
un gout d'envie.

Ne plus finir
par me recroqueviller
quand vient le soir
fermer les yeux
avec l'assurance
que le prochain jour
sera mieux

parce que je contribuerai
à en faire
un monde parfait

une question
qui intrigue un peu
connaissait-elle
ma grande sœur ?
que cela pouvait-il bien changer
dans la conversation ?
mais c'est moi qui en premier
avait dévier
sur les dragons

oui,
c'est ma grande soeur
pourquoi ?


petite curiosité
n'ais-je donc le droit ?
au fond ça ne changeait rien
elle était beaucoup trop
gentille et douce
pour se trouver impliquée
dans le combat

du moins
c'est ce que j'osais penser
idiotie dans la folie
des grandeurs
c'était moi l'enfant
mais je n'en avais
pas conscience

d'ailleurs je ne lui en avais
jamais parlé
de ce vent qui poussait
à rejoindre les créatures aillées.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir de Waddiwasi

Message par : Rachel Ester Pasca, Lun 16 Avr 2018 - 20:02


La propriétaire acquiesça en signe de compréhension puis resta silencieuse le temps de remettre ses idées en places. Elle avait du mal à y voir clair, mais plus à cause de son cœur qui tambourinait inlassablement dans sa poitrine -comme s'il cherchait à s'extraire pour fuir la douleur- qu'à la demande particulière d'Ellana.

Durant un moment elle pensait à lui parler de sa sœur et du rôle qu'elle avait déjà. Toute fois, elle se retînt, préférant ne rien révéler. A la place Rachel lui confia donc simplement qu'elle était surprise de découvrir une sœur à Amy, ce qui était tout à fait vrai. Pour le reste, elle enverrait une lettre bientôt à la dite grande-sœur. Pour qu'elle prenne en charge Ellana, si ses intentions étaient fondées. Aussi, et histoire de la tester un peu avant de l'intégrer à l'Ordre -fallait être sûre de pouvoir lui faire confiance quoi-, Ester se décida à lui confier la même mission qu'aux autres.

D'un coup de sa belle baguette ornée d'un cristal, la sorcière informula un sort qui leur permettrait de parler plus sérieusement sans plus rien craindre du tout, pas même des oreilles à rallonges qu'on pouvait trouver en masse dans la pièce d'à côté. Je devrais penser à renforcer la sécurité...

- Je ne promets rien, mais je connais quelqu'un qui pourrait peut-être t'orienter vers les Phénix. Reviens me voir dans quelques semaines.

La sorcière essaya tant bien que mal de lui faire un sourire encourageant, mais ce ne fut pas une réussite. Kohane... revient... Trop de choses qui se bousculait dans sa tête. Trop de mauvaises rencontres, de mauvais choix, de mauvaises fréquentations. Heureusement qu'elle avait les Phénix !

- Tu pourrais peut-être regrouper quelques informations ? Sur des personnes par exemple, ça pourrait augmenter tes chances.

Petite pause. Nouvelle tentative pour un sourire, plus réussi cette fois-ci.

- Je ne pourrais rien de plus pour toi, mais je te souhaite bonne chance. J'espère que tu sais dans quoi tu t'engages !

J'espère que tu as accepté de souffrir encore.
Revenir en haut Aller en bas
Ellana Lyan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir de Waddiwasi

Message par : Ellana Lyan, Mer 18 Avr 2018 - 7:03


C'était un mauvais jour pour la brune
j'avais peur de ne pas l'avoir déjà vue dans cet état
était-ce à cause de mes paroles ?
la guerre sorcière avait-elle pour la faire souffrir à ce point ?

Tout cela ne me rassurait pas
avait même plutôt le don de m'inquiéter
mais je lui aurais fait une confiance aveugle
tant j'avais besoin de donner un sens
de trouver ma voix et celle de mon existence

je voulais bien souffrir
mais je ne voulais pas avoir mal
en étant impuissante
être actrice et non passive
c'était à cela que tous
auraient du aspirer à présent

consignes qui semèrent directement la panique
le flou intense
qui ? comment ? dans quel but ?
le manque d'information entraine toujours
cette déstabilisation
et comment allai-je pouvoir faire
moi qui n'était au fond
qu'un bout d'enfant, un bout de rien
se taisant aux passages des grands

respiration accélérée
appréhension qui tord le ventre
c'était toujours bien plus simple
de se glisser sous cape d'invisibilité
sans un mot sans un bruit
opérer dans la nuit qui s'enfuit

pourtant j'accepte étrangement
parce que aussi j'ai l'impression
de ne pas avoir le choix
parce que la détermination
m'empêche de baisser les bras

alors je lui rends son sourire
merci beaucoup Rachel !
et tourne les talons
pour sortir de la boutique
tout est terminé à présent
où ne fait sans doute
que commencer.

[Fin du RP pour mwa, merci à twa ! ♥]

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Daemon Stebbins
avatar
Préfet(e)/Gryffondor
Préfet(e)/Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir de Waddiwasi

Message par : Daemon Stebbins, Mar 1 Mai 2018 - 19:29






Achat pour les fauves...

Inconnu
  Daemon Stebbins

“Le shopping, c'est l'activité culturelle de notre temps.”
♫♫♫
Je me rendais à Waddiwasi, missionner par notre directrice de maison, Aewera Drabyssae et mon co-disciple, Ulysse Daiklan, pour acheter tout un lot de confiserie pour distribuer à certaines personnes méritantes. Oui, c'était pas grand chose mais cela faisait toujours plaisir de recevoir un petit quelque chose pour ses efforts. Donc me voilà parti pour Pré-au-Lard. J'étais allé aux grilles de l'école et je transplanais dans la rue du magasin. Je me trouvais devant la devanture. Je poussais la porte.

- Bonjour.

Lançais-je. Je me rendais au rayon qui m'intéressait. C'était celui des friandises.

Je prenais un des paniers disponibles pour les clients afin de mettre mes produits. Je sortais ma liste et cherchais donc ce que nous avions choisi ensemble. Je repérais tout d'abord le coin avec la marque des ténèbres goût M&M's, l'nsigne d'Auror goût myrtille et phénix goût suçacide. J'en prenais quatorze de chaque. Je lisais la suite. Puis mes yeux cherchèrent ensuite les crêmes cannari. Je faisais de même en récupérant quatorze lots également. Pour le moment je n'avais aucune difficulté à trouver ce que je désirais. Il ne me manquait plus que les Dragées surprises de Bertie Crochue. Je fouillais un peu en me déplaçant et enfin j'avais trouvé leurs cachettes.

- Vous étiez-là, petites coquines.

Je m'emparais du nombres dont j'avais besoin. Est-ce que je faisais une petite folie et ajoutais quelques bonbons pour la directrice, Ulysse et moi ? Oui, je cédais à l'envie pour nous récompenser de notre dur labeur. J'observais l'étage et remarquais les chocogrenouilles. J'en prenais trois et je filais vite vers le comptoir et attendait quelqu'un pour payer le tout.

commande:
 



Code Daemon

Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: Le comptoir de Waddiwasi

Message par : Elhiya Ellis, Mar 1 Mai 2018 - 21:04


@Daemon

Depuis le nouveau règlement instauré par Ester, le carnet servant de livre de compte ne quittait plus le comptoir. Je trouvais que ca tournait à la paranoïa de noter le nom du moindre acheteur mais n'avais rien dit, me pliant au règlement pour éviter de partir dans une discussion sur la sécurité nécessaire à notre tranquillité. Sachant qu'on ne pouvait forcer les clients à nous donner leur vraie identité, c'etait une manoeuvre chronophage, à moins que ne me prenait l'envie de contacter un de nos acheteurs, l'utilité restait à prouver.

Tirant un trait pour effectuer une séparation de date sur le cahier, je levais le nez en entendant la clochette de la porte d'entrée et saluais le porte-feuille qui venait se vider dans notre tirroir-caisse. "Bonjour et bienvenue chez Waddiwasi, n'hésitez pas à demander si vous êtes en proie au doute!" Ma phrase d'accueil était trop longue, il faudrait que je bosse dessus. .. Par ailleurs, l'idee de recroiser des gens connus m'avait complètement échappé. D'un haussement de sourcil, le sourire commercial toujours figé sur les lèvres je ne pouvais m'empêcher de me demander ce que mon ex faisait ici. Il n'avait pas un elfe de maison à reduire à l'esclavage pour faire ses emplettes? Surprenant.

Du coin de l'oeil, je l'observais déambuler entre les rayons. Nul besoin d'aide, voilà qui était parfait, je pouvais retourner à mon carnet et noter son nom face à la date du jour.  Vu qu'il avait prit un petit panier je pouvais même préparer mon sac multicolore en attendant.

Quelques minutes avait suffit pour que le brun ne revienne avec sa cargaison de friandises. C'était un sacré stock, néanmoins je me devais de poser la même question qu' à tout le monde.

"As- tu trouvé tout ce qu'il te fallait? Pas besoin de boite à flemme ou gnomes au poivre?"

Non pas que ce fussent des indispensables à la gourmandise, mais que l'oubli trouvait parfois réponse dans une proposition commerciale. Attendant sa réponse, j'enregistrais ses achats et les empaquetais.

"En tout cas, pour ceci, ça te fera 12 gallions et 7 mornilles s'il te plait "

Budget bonbon annuel de l'année explosé à mon avis. Enfin.. moi là ca faisait du chiffre, j'allais pas m'en plaindre. Attrapant les deux sacs par les anses, je les posais sur le  comptoir en attendant d' être payée. Sourire poli toujours vissé sagement.

commande:
 
Revenir en haut Aller en bas
Daemon Stebbins
avatar
Préfet(e)/Gryffondor
Préfet(e)/Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir de Waddiwasi

Message par : Daemon Stebbins, Mar 1 Mai 2018 - 21:32






Achat pour les fauves...

Inconnu
Daemon Stebbins

“Le shopping, c'est l'activité culturelle de notre temps.”
♫♫♫
Je n'avais pas vu qui était la vendeuse. Evidemment Morgane m'en voulait encore et je me retrouvais nez à nez avec Elhiya, mon ex. La dernière fois que je l'avais vu c'était à Barjow & Beurk. Elle était venue chercher des choses douteuses. Cependant je m'étais abstenu de tout commentaire. Enfin cela me permettait quand même de voir que tout était bien mort et fini au sujet de mes sentiments pour elle. Je l'avais remarqué lors de sa visite. Mais étrangement cela me faisait un bien fou de le confirmer. Elle me posait une question et je répondais simplement :

- Oui j'ai tout trouvé. Non pas besoin. La liste, que nous avons faite avec notre directrice de maison et Ulysse, était parfaite.

Je rangeais d'ailleurs cette dernière dans ma poche et sortais de l'autre la somme de gallions qui m'avait été confiance. Je déposais donc la somme exacte sur le comptoir.

- Tiens voilà.

Je lui faisais un sourire poli dénué d'un quelconque sentiment. Je récupérais mes deux sacs et ajoutais :

- Merci. Bonne fin de journée.

Je tournais les talons sans me retourner et sortais de la boutique pour rentrer à Poudlard...


Code Daemon

Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: Le comptoir de Waddiwasi

Message par : Artemis Lhow, Lun 7 Mai 2018 - 13:41



Le nez dans les chiffres...


avec Elhiya Ellis


Les problèmes s'accumulent en ce moment et tu ne sais plus bien où donner de la tête. Les éléments portant à croire que le benjamin de l'équipe a obtenu sa place illégalement sont nombreux et tu ne peux plus fermer les yeux. À côté de ça l'enquête sur l'attaque ayant eu lieu au Heurtoir est au point mort. Enfin était au point mort ...


Il y a quelques jours Rachel t'a révélé que les feux d'artifices utilisés auraient étés achetés chez elle. Tu as donc simplement laissé passer la réunion du château avant de te rendre à Waddiwasi. Tu étais en bon termes avec la patronne et nul doute que ça allait accélérer les choses. Après tout tu es venu sans mandat et ils pourraient fort bien te refuser la lecture de leurs registres. Mais ça n'aurait aucun intérêt alors espérons qu'ils soient tous armés de bon sens.


Waddiwasi fait parti de ces magasins qui, quelque soit la période de l'année et l'heure de la journée, ne désemplit pas. Aujourd'hui encore et malgré l'heure matinale quelques client parcourraient déjà les rayons promenant leurs yeux et leurs doigts sur chaque gadget de la boutique.


Tu approches du comptoir derrière lequel se trouve la demoiselle que tu as rencontré la veille. Celle t'avais remercié pour ... pour quoi d'ailleurs ? Peu importe, non ? Tu approches donc du comptoir en te raclant la gorge avant de t'annoncer. Bonjour mademoiselle ! Je ne savais pas que tu travaillais ici ... Rachel est-elle là ?

Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: Le comptoir de Waddiwasi

Message par : Elhiya Ellis, Lun 7 Mai 2018 - 14:25


@artémis

Les yeux à demi-clos, le bâillement à se décrocher la mâchoire, tes doigts se perdais dans la fourrure d’un boursoufflet de comptoir, rappelant combien ta nuit avait été courte. Insomnie le retour, faute à… plein de chose dont t’arrivais pas à mettre le doigt dessus. La veille, t’avais participé à la réunion d’information des Aurors, pas par plaisir, forcément, mais les obligations de présences imposées par ton père avaient au moins réussi à te permettre de mettre le nom sur une personne que tu ne connaissais pas. dans une tentative d’envoyer un hibou, t’avais passé plusieurs heures à trouver la bonne formulation pour ta patronne. Au final, tu t’étais dit que la meilleure chose à faire était de lui dire de vive voix plutôt que par courrier. Sauf souci…. Tu ne l’avais pas encore croisé ce matin…

Il était peut-être un peu trop tôt, elle avait peut-être fini tard, ou avait été retenue par son enquête de son coté, toujours était-il que le coude sur ton comptoir, le menton dans ta main, tu regrettais de ne pas pouvoir continuer ta nuit. La flemme et la fatigue t’avais même fait abandonné ton matériel de couture sur le comptoir laissant un dragon miniature jouer avec en mettant le feu à ta bobine de fil blanche. Pourquoi tu l’avais sorti celui la ? pour qu’il se dégourdisse les pattes ? Mauvaise idée, avec ta chance il allait finir par bruler les doigts d’un client trop curieux…

D’ailleurs, ils étaient bien matinaux les acheteurs aujourd’hui, ils leur arrivaient quoi à eux ? Interdit de grasse mat ? Quelque chose dans l’idée ? Ils étaient déjà en train de déambuler, au point que tu manquais quasiment de salive pour saluer le nouveau coup de clochette de la porte. « Bonjour, bienvenu chez Waddiwasi, si vous avez besoin de renseignement, n’hésitez pas » Formule de politesse balancée par habitude, tu ne t’attendais pas vraiment à ce que quelqu’un se pointe aussi rapidement devant ton comptoir, attirant l’attention de ta boule de poil qui sautillait hystériquement.

Forcé d’ouvrir les yeux, t’esquissais un sourire poli et commercial avant d’hausser un sourcil et écarquiller les yeux. « Vous ? Encore ? » Les surprises au saut du lit – ou au saut du tabouret- appauvrissaient toujours ton vocabulaire et tes bonnes manières. Il te fallait quelques instants pour comprendre sa requête, il voulait voir ta patronne lui aussi, preuve donc, qu’il avait déjà mis les pieds ici, même s’il continuait à nier t’avoir rencontrer. « Je suis désolée, je ne l’ai pas encore vu arriver, et si elle est dans la réserve ou en pleine fabrication, je ne peux pas la déranger. Puis-je néanmoins vous aider ? Et pouvez-vous cesser de faire comme si vous n’étiez jamais venu ? ça me donne l’impression d’un lendemain de soirée trop arrosée… » Si le professionnalisme avait repris le dessus rapidement, tu n’avais bien sûr pas pu empêcher ta langue de fourcher et te faire familière.

Les iris plantées sur le jeune homme, tu le détaillais de nouveau, et n’en démordait pas, c’était bien ton client des feu d’artifice terroriste. T’étais pas du genre à oublier ce genre de frimousse trop charmante
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: Le comptoir de Waddiwasi

Message par : Artemis Lhow, Ven 18 Mai 2018 - 16:31



Vous ? Encore ? Eh bien au moins le ton est donné d'entré de jeu ! Elle ne semble pas m'avoir oublié depuis la veille et pour le coup ça m'aurait bien arrangé. La demoiselle c'était montré particulièrement acide lors de la réunion et j'avais eu grand peine à la calmer. Enfin, des excuses bafouillées me font passer l'éponge, la patronne ne semble pas encore être arrivée. Remarque elle pourra peut-être me renseigner directement non ? Elle termine presque bien sa phrase, mais sa langue fourche et la voilà qui me parle de lendemain de soirée ? Elle a bu celle-là ?! Je fronce les sourcils avant de reprendre la parole.

Heu ... je n'ai jamais dit que je n'étais jamais venu, j'ai simplement dit que je ne vous avais jamais vu. Pour ce qui est de vos soirées vous en faites bien ce que vous voulez, mais là ce matin vous êtes employée par la boutique me semble t-il et la familiarité déplacée dont vous faites preuve une nouvelle fois aujourd'hui ne serait sans doute pas du goût de Rachel. Gorge sèche, on reprends son souffle, ça va bien maintenant. On a pas élevé les cochons ensemble que je sache, c'est quoi ces manières d'attaquer à peine arriver avant de s'excuser pour mieux recommencer hein ?

Cela dit vous pourrez peut-être m'aider effectivement. Il y a quelques jours un établissement Londonien a subit une attaque et des feux d'artifices ont étés retrouvés sur place. Aussi j'aimerai consulté le registre des ventes de votre établissement. Si toutefois ça pose problème j'attendrai la propriétaire, en soit ce n'est pas un soucis. Non mais j'vous jure elle est franchement insupportable celle-là ! J'ai l'impression d'être face à un Azaël au féminin. Bon après, vu le mouchage de nez, pas sûr qu'elle accepte de m'aider. Mais bon sang qu'ça fait du bien !

Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: Le comptoir de Waddiwasi

Message par : Elhiya Ellis, Sam 19 Mai 2018 - 21:13


Familiarité, familiarité, il était bien gentil celui-là. T'étais pas familière avec les clients normaux. Les vrais, ceux qui ne te faisaient pas passer pour folle pour une raison qui t'échappait. Néanmoins, celui-là de client, n'en démordait pas. Soit disant, jamais il n'avait eu à faire à toi. Étrange. Froncement de sourcil circonspect, tu entre-voyais une option à laquelle tu n'avais pas encore pensé : l'usurpation d'identité ou les actes commis sans en avoir conscience. Ca correspondrait avec le mensonge qu'il t'avait déversé pour l'achat des feux... hypothèse qu'il te fallait partager avec ta patrone pas encore arrivée... pas pratique..

C'était sûrement perdue dans la reconstitution de cette vente que tu abandais toute tentative d'extorquer un avoeu au représentant Lhow et écoutais sa requête avec plus d'attention. Après un bref discours moralisateur qui écopait d'un "Certes" lui donnant raison, tu haussais un sourcil à ses propos. L'Auror cherchait à son tour le responsable des dégradations du heurtoir. Soit la couverture était parfaite, soit il avait subit un sortilège d'imperium. Dans tous les cas, tu te contentais d'acquiesser d'u signe de tête, essayant de garder l'expression la plus neutre possible, sans trahir ton avis.

-Donnez moi un instant. Rachel vous porte en haute estime, ca ne posera pas de problème

Par contre, malgré tout le bien que ton employeuse t'avais dit sur cet homme, tu n'en restais pas moins méfiante, surtout après la réunion de la veille. T'excusant de devoir le laisser pour récuperer le livre de compte, tu t'extirpais du comptoir, et allais chercher le recueil derrière le petit rideau non loin. Si tu voulais bien coopérer, tu refusais de te faire avoir une seconde fois et jettais un #Gemino sur l'ouvrage avant de ramener un exemplaire au chef Lumière. D'un léger sourire en coin, le livre de recette confié à ses mirettes inquisitrices, tu soupirais faiblement, pointe de dépit dans la voix.

-Il n'y a eu que deux acheteurs de feux ces derniers mois. La direction Serpentard et... vous... sauf que vous ne m'aviez pas laissé votre nom..

Les opales cristallines plantées sur le dit Artémis, tu ne t'attendais pas vraiment à grand chose de sa part. Il allait redire que ce n'était pas lui, et tu allais confirmer que tu ne faisais aucune erreure. Débat stérile sans preuve concrète apportée. Tu n'avais même pas de pensine à portée pour appuyer tes dires
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: Le comptoir de Waddiwasi

Message par : Artemis Lhow, Jeu 7 Juin 2018 - 20:34



Donnez moi un instant. Rachel vous porte en haute estime, ca ne posera pas de problème A la bonheur ! Je vais enfin pouvoir poser les yeux sur ce fameux registre fumeux. La demoiselle s'égare un instant dans l'arrière boutique avant de revenir vers le comptoir, les bras chargés d'un épais bouquin contenant toutes les ventes de la boutique. Alors qu'elle le dépose sur le comptoir, elle ne peut visiblement pas se retenir et réitère une nouvelle fois ses accusations. Je garde le silence et fronce les sourcils dans une moue pensive. C'est qu'elle a l'air sûre d'elle la gamine, mais pas autant que moi ! Je sais quand même ce que je fais de mes gallions et acheter des feux d'artifices c'est pas planifié dans le budget.

Mes yeux parcourent les lignes sans fin du registre jusqu'à trouver, non pas un, mais deux enregistrements plutôt étrange. Il y  bien cette vente de feux d'artifices à un inconnu, mais il y a aussi cette vente pour le bureau des aurors qui ne correspond à rien de ce que j'aurais pu autoriser. Arty Wildsmith. Rien à ajouter, je sais déjà ce que je vais faire vis à vis de lui et ça ne saurait tarder. Je referme le grimoire plus perplexe que jamais et observe sans rien dire la jeune vendeuse. Cette affaire n'avance pas. Aucune trace sur les lieux du crime si ce n'est les résidus de feux d'artifices. Et en dehors de cette gamine qui ...

Si vous êtes tellement sûre de vous, m'autoriseriez-vous à explorer vos souvenirs pour valider votre récit ? Qui ne tente rien n'a rien, je me doute bien que la personne que je verrais potentiellement ne sera qu'un imposteur usant de métamorphomagie, de polynectar ou d'un sortilège de confusion. Mais même dans ce cas, cette idée ne m'enchante pas car, dans les trois cas, il doit s'agir d'une personne ayant eu l'occasion de m'approcher de près pouvoir copier les détails de mon visage. Je soupir doucement en attendant la réponse de la demoiselle...

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Le comptoir de Waddiwasi

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 26 sur 31

 Le comptoir de Waddiwasi

Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 25, 26, 27 ... 31  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Waddiwasi-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.