AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Waddiwasi
Page 28 sur 31
Le comptoir de Waddiwasi
Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 27, 28, 29, 30, 31  Suivant
Castielle Colt
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Le comptoir de Waddiwasi

Message par : Castielle Colt, Ven 22 Juin 2018, 21:54


~ Comment se ruiner en une après-midi, un tuto du quotidien offert par Castielle Colt ~
avec Elhiya Ellis, parce qu'elle est cool.


Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises. Phrase culte de l'Histoire avec un grand H, pas vrai ? Enfin du moins pour ce qui est de l'Histoire d'une partie de l'humanité. Pour l'autre ça sonne plus comme un jeu d'enfants qui se prennent trop au sérieux dans un de leurs jeux. L'habitude fait que Castielle sort son téléphone de sa poche pour en consulter le contenu. Les news, les messages, les appels manqués,... au lieu de ça elle a juste droit à un écran vide de contenu et donc d'utilité. À peine bon à donner l'heure, et encore si elle devait accorder sa confiance à l'un des deux elle choisirait sans hésitation une bonne vieille montre à l'ancienne. Vous savez, celles qui se remonte à la main, avec les rouages à l'intérieur comme dans les vieux films de l'époque des parents de nos grands-parents ?
La brune soupire en replaçant au chaud dans la poche de son pantalon ce petit bijou de technologie relégué au rang de bête boitier en plastique dans ce village sorcier qu'est Pré-au-Lard.
Ah que la magie peut être agaçante parfois !

Heureusement elle ne comptait pas s'éterniser sur place. Une petite course à faire et une fois que c'était réglé hop! direction la civilisation de l'autre côté de la barrière magique ! C'est donc avec l'intention de repartir d'ici quelques minutes que notre petite sorcière poussa les portes de la boutique de Waddiwasi. LA boutique qu'il lui fallait pour ce qu'elle avait en tête. Et il n'y avait même pas réellement besoin de cacher ses intentions, dans un commerce de farces et attrapes elles sont forcément mauvaises. Ou au moins un petit peu.

Les propriétaires du magasin, eux non plus, ne devaient pas avoir que de bonnes intentions puisque la boutique est faite de sorte qu'une fois entrée leur future cliente ne peut s'empêcher de traîner à se rendre au comptoir. Des présentoirs par-ci, des affiches attirant  son œil par-là, l'attention de la sorcière était sollicitée de partout et elle dévorait des yeux tous ces objets pleins de promesses de chahuts, de débordements, ou mieux encore.

Au bout d'un moment Castielle s'empare d'une boite pour en lire la description : " Bille qui fuit à l'approche du personnel de Poudlard. Idéal pour les activités clandestines. "
Un sourire s'étire alors d'une de ses oreilles à l'autre. Ce serait trop beau pour être vrai, il doit y avoir une arnaque. Moue dubitative mais amusée la brune s'attarde sur cet objet qui pourrait lui être des plus avantageux...
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: Le comptoir de Waddiwasi

Message par : Elhiya Ellis, Ven 22 Juin 2018, 23:04


@Artémis

Cette impression désagréable d'avoir des images imposées qui défilaient dans la tête... c'était vraiment étrange.. c'était comme être spectatrice de ses propres souvenirs... encore plus bizarre... surtout en sachant qu'un visiteur scrutait aussi les images qui défilait tranquillement. Néanmoins sans tentative de lutte pour déloger le curieux, l'expérience était moins stressante que la fois précédente. Le visiteur semblait assez discret et quittait les lieux assez rapidement.

Un papillonnement de cils dorés plus tard, tu dodelinais de la tête pour être sur d'avoir bien récupéré tous tes sens. Ce ne fut que la question de Monsieur Lumière qui te ramenait réellement derrière ton comptoir. Tu t'étais plus attendu à un tas de questions concernant les détails que tu aurais pu repérer lors de cette vente mais c'était de ton état qu'il semblait s'inquiéter. Touchant comme tout au final. "Oui, oui merci" glissé en suivait d'un signe de tête en attendant sagement de savoir s'il avait d'autres interrogations.

Mais c'était d'excuses qu'il usait, t'arrachant un haussement de sourcil dubitatif. Il croyait enfin ce que tu lui avait dit et parraissait perturbé à l'idée qu'une tierce personne ait pu utiliser son apparence. Pourtant, l'idée te paraissait logique. Quitte à détourner l'image d'un groupe, c'était intelligent de prendre l'apparence du chef du groupe en question.. très bien joué même. Un commentaire que l'Auror n'avait pas besoin d'entendre, alors t'esquissais un sourire en coin désolé.

-Ho, c'est pas grave... maintenant vous savez.. par contre, en quoi est-ce tant improbable? Vous êtes un Auror sur le terrain. Le responsable qui plus est.. vous devez cotoyer pas mal de personnes en fait... enfin, désolée de ne pouvoir vous aider plus que ça là-dessus...

T'avais conservé ton sourire en coin, attendant de voir s'il avait d'autres interrogation ou non.

--------------------

@Castielle

Les journées à Waddi me faisaient du bien malgré le manque de sommeil quotidien. C'était une pause légère qui me tenait l'esprit loin de l'avancement de la potion ou des recherches de moyens de rechange pour faire sans. Aujourd'hui encore, je me battais avec les trois boursoufflets de la boutique à essayer de leur accrocher mes dernières barettes conventionnées pendant mes insomnies. En stock j'avais des minis lunettes de soleil, une fleur colorée, et un tournesol. Malgré la mignonerie des choses mais petites victimes ne voulaient toujours pas jouer les top models. Une pince dans la bouche un poilu dans les mains je manquais de sursauter à la clochette de la porte d'entré et recrachait ce que j'avais en bouche pour saluer un client que je n'avais pas vu.

-Bonjour, bienvenue chez Waddiwasi..

Disparu dans les rayons cet acheteur.. trop d'empressement à trouver du bonheur sucré de toute évidence, un bon client en somme, et vallait mieux que j'aille voir. Abandonnant mes barettes, et mes compagnons duveteux, je quittais mon comptoir pour partir à la recherche de la personne disparue dans les étagères. Quelques secondes à l'affut avait fsuffit à tomber sur une fille bloquée au rayon farceet attrape avec une bille dans les mains. Facile de savoir ce que s'etait. Le sourire large sur les lèvres je m'arretais à son niveau les mains dans le dos.

- Bonjour je peux vous.. ho Castielle! Salut! Une Sauve qui roule, très bon choix pour les sorties nocturnes! Il te fallait autre chose?

Les oreilles à rallonges pouvaient être sympathique aussi suivant ce qu'il cherchait à faife qui nécessitait d'être prévenue en cas de passage du personnel. Intriguée, le regard espiègle je regardais la bille qu'elle avait entre les doigts.
Revenir en haut Aller en bas
Castielle Colt
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir de Waddiwasi

Message par : Castielle Colt, Sam 23 Juin 2018, 11:50


~ Elhiya ~

C'est une assez bonne surprise que ce soit son camarade de retenue à énigme et de chasse au chat dans les couloirs en pleine nuit qui l'accueille. Un de ces quatre il faudrait qu'elle se mette sérieusement à la page de qui travaille où parce que dans les parages il semblerait que les élèves de Poudlard occupent à eux seuls un bon trois-quarts des jobs de vente ! Peut-être qu'elle aussi, à un moment où un autre, il serait avisé qu'elle passe le cap et se trouve une petite activité du style, histoire de mettre un peu d'argent de côté au cas où...

" Hey ! C'est cool que tu bosses ici ! " clin d’œil complice à la blonde " Au moins je suis sûre d'avoir une complice de confiance en interne héhéhé " C'est vrai que c'est une chance pour elle : non seulement elles se connaissent mais en plus la Serpentarde n'est ni préfète ni spécialement à cheval sur le règlement et Castielle n'avait pas de doute quant au fait qu'elle n'était certainement pas une balance non plus. Qu'est-ce qu'elle aurait fait si ça avait été Anthony ou Osvald qu'elle auvait croisé dans la boutique ? Aha ! Elle aurait probablement dû rebrousser chemin illico presto et revenir un autre jour pour être sûre d'être tranquille. " Oui j'ai une liste de trucs bien précis en tête mais d'abord faut que je te demande : ça ne fonctionne qu'avec le personnel de Poudlard, ces petits machins-là ? " demande notre petite sorcière en montrant la bille. " Ou alors elle peut être programmée pour réagir à la présence d'autres formes d'autorité ou une personne en particulier ? Nan parce que c'est.... intriguant."
Si cet objet pouvait être calibré en fonction des besoins, ce serait tout simplement parfait pour elle mais Castielle se doute bien que ça risque d'être trop beau pour être vrai. Tant pis, mieux vaut demander pour être sûre et certaine, pas vrai ?

" Au sinon à part ça il me faut surtout une oreille à rallonge, trois poudres d'obscurité et trois leurres explosifs. " Sourire particulier s'étirant sur les lèvres de cette contrefaçon de Poufsouffle. Un sourire qui assurait que non, ce n'est pas pour animer un anniversaire que j'en ai besoin mais aussi fais comme si c'était parfaitement anodin, pas de questions.
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: Le comptoir de Waddiwasi

Message par : Elhiya Ellis, Dim 24 Juin 2018, 08:25


@Castielle

L'étonnement constant de mes camarades de classe à me trouver derrière un comptoir me faisait toujours rire. Pourtant, je me baladais toujours avec le bracelet de la boutique et ne le retirait jamais. Enfin, la jaune qui se promenait avec un stock de nourriture semblait ravie après coup, m'arrachant un pouffement. "Complice hein ? Tu comptes faire une partie de poker dans les couloirs?". Après tout, j'étais persuadée qu'elle en était capable. C'était la seule en heure de colle a avoir voulu se poser pour jouer aux cartes.

Amusée, les mains toujours dans le dos, le sourire radieux, j'attendais de savoir ce qye comportait sa fameuse liste et ne pouvait m'empêcher retirer la ligne de mes lèvres à  sa question.  Vouloir se cacher d'un adulte responsable laissait entrevoir quelques bêtises intéressantes. "Et bien au Chateau il n'y a que peu d'adultes. L'enchantement semble raccordé à l'age afon de fonctionner. Aussi tout ce qui est en tranche de 18ans et plus sera signalé par ce petit espion. Après, tu te douteras que pour les prefets de mon age ça ne fonctionnera pas au pire tu as.... " La poudre d'obscurité. . Mais elle y avait pensé directement. Voila une chipie qui se préparait correctement.

Les mirettes espiègles, j'evitais tout commentaire du genre et reperais des yeux les articles demandé. Des oreillesà  rallonges  "Très utile par contre l espèce de câble reste visible... Et des leurrre explosifs. Ca j'étais moins pour, l'explosion sûrement qui me genait, je préférais encore user d'un sortilège à  la limite, maisje recuperais la boite également, la mettant sur celle des oreilles. "un peu bruyant, ça peut permettre a t'avertir aussi suivant comment tu le places... Un système d'alarme en quelque sorte. "Il te fallait autre chose?". Elle allait surement m'étonner encore. Castielle semblait s'être éveillée en quelque sorte, être bien moins sage et calme que lors de notre virée en pyjamas. Je patientais, le sourire malicieux grandissant.
Revenir en haut Aller en bas
Castielle Colt
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir de Waddiwasi

Message par : Castielle Colt, Lun 25 Juin 2018, 09:12


~ Elhiya ~

Moue pensive sur le visage, Castielle réfléchit aux possibles utilisations de la petite bille détectrice d'adulte. Elle hoche la tête face aux explications d'Elhi tout en analysant la situation. Comme l'a dit sa nouvelle vendeuse favorite, c'est un objet qui sera nettement plus efficace à Poudlard qu'en dehors, vu la faible population de plus de 18 ans dans les parages. À l'extérieur en revanche, dans le monde réel, à moins de vouloir braquer une école primaire ce détecteur de présence ne fera que rouler dans tous les sens sans que ce ne soit d'aucune aide. Ou alors...
" Euh ouais j'allais prendre aussi... tu sais quoi ? Mets m'en une quand même, de bille, juste pour essayer. "
De toute manière notre petite sorcière n'était pas à un gallion près ! Heureusement que ses parents ne sont pas très regardants quant à son budget de pièces d'or parce qu'au sinon ça ferait belle lurette qu'elle se serait fait méchamment tapé sur les doigts pour ses dépenses absurdes.

Après cette décision un peu prise sur un coup de tête, la brune remonte ses lunettes sur son nez comme à son habitude et se met à compter sur ses doigts pour reprendre le fil de sa liste de courses. Poudres : check. Oreille : check. Leurres : check. Il manquait donc encore ...
" Et donc aussi deux écharpes bouclier, une Poufsouffle et une noire "
La première est évidemment pour l'école. La seconde pour, disons, des activités "extra-scolaires". Voilà, avec ça normalement elle est parée ! Après encore deux vérifications mentales, histoire d'être sûre de ne rien oublier, Castielle sourit à Elhiya comme une gentille petite cliente qui viendrait seulement d'acheter un bouquet de fleurs pour la fête des pères. Pourtant l'expression sur le visage de la blonde était on ne peut plus claire quant au fait qu'elle trouvait ses soudaines pulsions malignes plus intéressantes qu'étranges, elle n'avait donc pas réellement besoin de prétendre mais tout de même c'était pour le principe.
" Ce sera tout pour moi ! "
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: Le comptoir de Waddiwasi

Message par : Elhiya Ellis, Lun 25 Juin 2018, 10:45



Un test de bille, outre le plaisir du tiroir-caisse pour la patronne, c’était une bonne idée. Il valait mieux faire quelques essai au préalable avant de savoir si ça pouvait fonctionner correctement dehors de Poudlard. Car c’était bien pour du hors école qu’elle parlait là ? Car sinon, une cape d’invisibilité faisait amplement l’affaire au château avec quelques sorts supplémentaire pour éviter les oreilles indiscrètes, la petite boule pouvait en fait vite devenir qu’une simple alarme de prévention. Néanmoins j’acquiesçais d’un sourire espiègle et rajoutais la petite bille sur le tas qui commençait à grimper dans mes bras.

Ensuite, direction le rayon vestimentaire. Quoi que Castielle ait prévu, de toute évidence elle ne comptait pas s’ennuyer. Des écharpes boucliers c’était rarement fait pour faire des câlins tout doux loin des yeux indiscrets. Enfin, je n’étais pas là pour juger, et de toute façon, même si c’était mon rôle, j’aurai rien à dire, la sécurité Poulardienne c’était important ! Ou quelque chose dans cette idée. Les deux étoffes rajoutées sur ma pile, je souris à la demoiselle, attendant de voir si elle n’avait rien oublié à son arsenal et part vers le comptoir après la confirmation qu’elle avaut fini son tour.

Tous ses achats posés sur le bois, je faisais le tour et prends mon cahier de compte sur lequel un des boursoufflets ronflait. Un petit mouvement de main pour décaller l’animal sur le coté, et j’énumérrai avec elle pour vérifier qu’elle ne changeait pas d’avis.

– Alors, c’est quoi ton nom déjà ? Si je marque Castielle je ne suis pas sure que ça passe… Du coup, on a, une Sauve qui roule, une paire d’oreilles à rallonge, 3 poudres d’invisibilité, 3 leurres explosifs, deux écharpes bouclier. C’est tout bon ? J’emballe ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Castielle Colt
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir de Waddiwasi

Message par : Castielle Colt, Lun 25 Juin 2018, 22:39


Sans qu'elle s'en rende compte les bras de sa camarade se remplirent assez vite de boites en tous genres. Une fois les étoffes magiques ajoutées au sommet de la pile de gadgets, Castielle suivit bien gentiment le mouvement jusqu'à la caisse du magasin. Oui, il était temps de payer pour tout ça et la petite sorcière se préparait déjà mentalement à l'énonciation de la somme. La lunettée savait très bien que même avec toutes les meilleures techniques d'auto-persuasion du monde elle allait avoir du mal à ne pas ressentir une crampe au niveau du ventre une fois le montant révélé. Et ce ne serait rien comparé à la crampe qu'aura son porte-monnaie une fois délesté de ses précieuses pièces ! Mais il le faut, c'est ce que se répète notre future bandit des petits chemins pour s’apaiser l'esprit alors que la blonde calcule tout ça.

Oui, il le faut et tout a un prix dans ce monde alors autant se faire une raison ! La petite boule de poils qui dormait sur le comptoir vient glisser contre sa main et Castielle se dit pour la milliardième fois que les sorciers ont vraiment des animaux de compagnie ridiculement mignons. Elhiya repasse une dernière fois sur la liste des achats tandis que le regard de Cassie est attiré par une affiche un peu plus sur sa gauche. C'était aussi pour des articles vestimentaires et d'accessoires, rien qui aurait normalement dû éveiller son intérêt plus qu'autre chose mais va-savoir pourquoi elle décida d'aller voir par elle-même tout en répondant à son amie.
" Si pour Castielle t'es pas sûre tu peux toujours mettre Loïs Lane à la place, ça marche aussi."
Aah que papa aime ce vieux film. Pourtant tout en lui sonne faux, des acteurs aux décors en passant par le son et les "effets spéciaux" comme ils disaient à l'époque ! Et puis notre Poufsouffle du dimanche n'a jamais réussi à piffer cette parodie de romance entre le super-héro et la journaliste qu'il passe son temps à sauver parce que c'est son crush. Mais quitte à utiliser un nom d'emprunt autant qu'il ait de la gueule, non ?

La brune revient au comptoir pour y déposer une paire de chaussettes anti-gravité et un collier anti-mensonges. Le premier article est définitivement pour elle mais le second... oh elle sait déjà à qui elle va l'offrir !
" Maintenant ce sera vraiment tout et oui je veux bien un emballage ! "
Petit tapotement sur son sac en bandoulière
" Par contre en sac j'ai tout ce qu'il me faut "
Avec un sortilège d'extension c'est pas dans une bouteille qu'on pourrait mettre Paris mais dans un dé à coudre ! Alors le sac de Cassie, lui, il sera parfaitement capable de contenir toutes ses nouvelles acquisitions le temps de rentrer à la maison.
Ah que la magie peut être pratique parfois !
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: Le comptoir de Waddiwasi

Message par : Elhiya Ellis, Mar 26 Juin 2018, 09:49




Loïs Lane. J’avais du bugger en levant le nez et en la fixant, le sourire en coin stupide figé sur les lèvres. Mais de quoi elle me parlait. J’étais pas d’origine moldue moi, ça me parlait pas sa référence, et à part lâcher un « Hum, euh, j’vais laisser Castielle au pire, c’est pas comme si j’ignorais où t’étais ». Petite moue de circonstance, ou du moins plus pour faire passer mon manque de culture musicale ou cinématographique moldue, et je commencais mes calculs. Sauf que la demoiselle s’échappait pour aller me rajouter une paire de chaussettes anti-gravitée, et un collier qui rit quand on ment. Mélangé à une pierre qui annonce l’arrivé d’un membre de Poudlard, je ne trouvais pas vraiment comment le tout pouvait fonctionner ensemble mais pourquoi pas, les clients faisaient leurs assemblage de produits à leur guise. Et puis là, je ne risquais pas de la voir exploser le château avec ce genre d’articles.

[color:0506=green ]- Donc, un collier qui se marre et une paire de chaussette en plus, nous avont donc un total de 17Gallions et 11 mornilles. Ca, c’est cadeau, et je vais te faire l’emballage en attendant que tu trouves la monnaie

Je lui avais glissé une paires de barrettes à clip avec des petites cornes de démons confectionné dans les éternelles nuits d’insomnies. Ca allait aussi bien sur la tignasse des gens que sur les boursoufflets au final et comme Rachel ne les mettait en vente, j’écoulais mon stock en les offrant à quelques clientes.

Le rouleau de papier cadeau multicolore attrapé à mes pieds, j’en découpais une portion et emballait avec soin le collier qui rigolait tout seul. Une version sorcière tout aussi gênante que Pinocchio –oui je connaissais mes classiques disney, pas le choix avec une amie d’enfance moldue- et le lui mettait dans son sac avant de lui tendre les poignées renforcées.

– Et voici. Tu me diras si tes tests ont été concluants avec la bille ! En tout cas, bonne journée, et bon préparatifs..

Coup d’œil espiègle. Je ne savais pas ce qu’elle tramait, mais ce n’était pas une chasse au fléreur perdu.

achats:
 
Revenir en haut Aller en bas
Castielle Colt
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir de Waddiwasi

Message par : Castielle Colt, Mar 26 Juin 2018, 19:38


Elhiya non plus n'a pas l'air d'être une fan de la plus connue des journalistes du Daily Planet puisqu'elle préfère quand même utiliser le véritable prénom de notre héroïne. Tant pis, la blague tombait un peu à plat mais Castielle ne pouvait pas vraiment le lui reprocher. Et puis de toute façon les pensées de la brune étaient bien trop accaparées par ses futurs projets pour se soucier des retombées de son humour. Elle trépignait d'impatience et se retenait de toutes ses forces pour ne pas s'emparer du tout et se ruer vers la sortie sans même payer, avide de se mettre aux préparatifs de l'opération avenir. Et une fois le montant dû annoncé elle se retrouve deux fois plus tentée de filer de là comme une voleuse tellement son porte-monnaie est fait en peau de hérisson. Mais tout ça elle le cacha bien bien au fond de son cœur et de sa tête, se contentant de déposer aussi calmement que possible les pièces sur le comptoir.

Au moins avec ça elle repartait avec un cadeau de la maison ! Sans avoir eu vraiment le temps de saisir ce que c'était, le simple fait d'avoir un petit avantage commercial parce qu'elle connaissait la vendeuse passa du baume à l'ego de la petite sorcière.
" Merci ! "

Puis prenant à bras le sac rempli de tous ces trésors fraîchement sortis de leur rayon
" Je te dirais sans doute ça la prochaine fois qu'on se croisera à l'école, héhéhé "
Dernier sursaut de politesse en souhaitant une bonne journée en retour et voilà déjà notre Poufsouffle du dimanche de retour sur les pavés de Pré-au-Lard. Par habitude elle sort son téléphone de sa poche pour diverses raisons : consulter l'heure, prendre une photo de ses nouvelles acquisitions, envoyer un message à ses parents pour dire qu'elle se mettait en route pour la maison. No Signal, évidemment. La pauvre machine ne sait pas où donner de la tête et c'est peine perdue pour en tirer quoi que ce soit. Tant pis, en d'autres circonstances elle aurait soupiré, notre Castielle, soupiré à s'en fendre l'âme même ! Mais non, pas cette fois. Cette fois, elle remit l'appareil dans sa poche et continua son chemin. La journée était trop belle pour être gâchée par un simple souci technique. Et puis la civilisation n'était pas si loin que ça, d'ici quelques dizaines de minutes elle sera de nouveau connectée avec le monde entier. Enfin... une partie du monde entier.

~ Fin du Rp, merci Elhiya ~
Revenir en haut Aller en bas
Helen Rose
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Deuxième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Dépenses à Waddiwasi

Message par : Helen Rose, Sam 30 Juin 2018, 20:41


Attirée par la boutique couleur pastel. Les couleurs éclatent de partout, mais en douceur. Ça ne pique pas les yeux. Ça les charme. Est-ce encore une fois l’effet de la magie ? Ou simplement mes goûts personnels pour les teintes, le mobilier, les produits ? L’envie d’entrer dans un nouvel univers ?

Il n’y a pas grand monde dans les rues en ce jour de pluie. On préfère rester au chaud chez soi ou à l’abri dans des bars. Maintenant que j’ai enfin le nez dehors, maintenant que j’ai réussi à franchir en sens inverse le portail du château dans lequel je restais volontiers enfermée, pas question de retourner si vite aux dortoirs de Poudlard, même si le soleil n’est pas avec moi.

Il fallait vraiment que je prenne l’air. Que je sorte de ce château. Que je prenne du recul face à tout ça. Ou bien faut-il que je redécouvre la magie comme au premier jour. Celui qui me faisait dire que la vie sera plus facile à présent. Celui qui me faisait rêver. Celui qui me redonnait espoir.
Cette boutique a le profil du lieu type pour remonter le moral. Des sucreries, comme pour un retour en enfance. Des farces et attrapes, pour rigoler. De la couleur pour égayer.

Je détaille les étalages. Je lis les étiquettes pour savoir à quoi servent certains produits. Les objets de farce et attrape ne m’inspirent pas du tout. Je ne suis pas du genre à faire des blagues stupides. Certes rigolotes, mais qui peuvent équivaloir à un retrait de points et des ennemis au château. Mieux vaut rester spectatrice. Je laisse le soin aux fauteurs de trouble de faire rire la galerie, tant que je ne sois pas moi-même la cible. Je fais quand même un tour rapide, en essayant de capter quelques mots clefs sur les étiquettes afin de savoir à quoi m’attendre si je deviens la victime des ventes de ce magasin.

Les bonbons et les objets magiques m’intéressent déjà un peu plus. Lorsque je m’approche des sucreries, je lis d’abracadabrantes descriptions. "Bonbons à hoquet, Pralines Longues Langues, Bulles Baveuses, Gâteaux Féroce…" Ce magasin entier est une farce !
Passons.
Les objets magiques ont l’air, quant à eux, vraiment drôles. La Cape de visibilité, qui produit l’inverse de la Cape d’invisibilité. Le collier qui rigole au moindre mensonge, les chaussettes anti-gravité… C’est fou !
Je remarque une Écharpe Bouclier, que je laisse en rayon pour passer en revue le reste des objets, puis je retourne l’examiner.

L’Écharpe Bouclier pourrait m’aider à réduire ma paranoïa. Les jours où je me sens en danger sont les pires. Ils me donnent envie de donner le meilleur de moi-même, mais me bouffent l’esprit et me crèvent en fin de journée, en plus de me faire passer pour une snob. Avec ce bout de tissu, je me sentirais mieux à coup sûr, et cela ajouterait une touche de couleur à cette robe de sorcière trop sombre à mon goût. Il faudrait que je demande quels genres de sorts sont inefficaces. Si je pouvais ne pas ressentir les effets d’un sort de transformation basique comme j’ai failli y être exposée, ça me rassurerait.

Elle ne vaut que 10 Mornilles, et en fonction de leur réponse, je ne suis même pas sûre de l’acheter. J’ai largement plus en poche, et mon bon de réduction ne va quand même pas me servir à réduire le prix déjà ridicule d’un seul achat ! Non, il faut que j’en profite et que je m’essaie à différents produits. Je pourrai même envoyer des échantillons à Alice pour qu’elle voit ce qu’on peut acheter dans mon Pays Magique. Je sais que les objets magiques ne marchent pas chez les Moldus. Aussi, je pourrais lui envoyer des bonbons aux goûts bizarres, en prenant soin de retirer l’emballage.

Je retourne m’attarder au rayons sucreries sans regarder les prix, cette fois-ci. J’attrape une boîte de dragées surprise de Bertie Crochue, une de Patacitrouilles et une dernière de Gâteaux féroces. Je m’imagine déjà en partager avec mes camarades de chambrée pour s’amuser les nuits d’insomnies ou d’avant-examens.

Je pose mes précieux sur le comptoir et attend une vendeuse pour poser mes questions avant d'acheter :
Achats possibles:
 

Je sors également le bon de réduction qui n’attendait plus qu’à être utilisé.
Bon de réduction -50%:
 
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: Le comptoir de Waddiwasi

Message par : Artemis Lhow, Dim 01 Juil 2018, 14:19



La jeune fille semble avoir plutôt bien supporter ma petite visite en son esprit. Le fait qu'elle soit pleinement consciente et consentante n'y est pas pour rien, il faut également le dire. Ho, c'est pas grave... maintenant vous savez.. par contre, en quoi est-ce tant improbable? Vous êtes un Auror sur le terrain. Le responsable qui plus est.. vous devez côtoyer pas mal de personnes en fait... enfin, désolée de ne pouvoir vous aider plus que ça là-dessus... Oui, d'accord je côtoie pas mal de monde. Mais et après ? Elle ne remarquerait pas elle si quelqu'un venait à lui ôter un cheveux du crâne ?

Disons que je suis plutôt vigilant et qu'on ne m'approche pas si facilement. Alors deux solutions, soit je ne suis pas aussi prudent que je ne le pensais, soit c'est une personne de confiance qui es parvenue à me faire baisser ma garde, et les deux alternatives ne me plaisant pas. Mais alors pas du tout... Non, impossible que qui que ce soit dans mon entourage ait pu faire ce genre de chose. Je préfère encore me croire moins vigilant, plutôt que voir ma confiance trahis par un proche.

Merci en tous cas, vous m'avez donné matière à réfléchir... passez le bonjour à Rachel pour moi. Un léger hochement de tête en direction de la jeune vendeuse et me voilà reparti dans les rues de pré-au-lard. La nuit va être longue, je le sens...



Fin du RP, merci à toi ! :kiss:

Revenir en haut Aller en bas
Alice Delacour
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir de Waddiwasi

Message par : Alice Delacour, Dim 01 Juil 2018, 18:36


@Helen


Nouvelle journée de travail à WaddiWasi, nouveaux clients. Toujours la même routine, Alice n’aimait pas spécialement la routine, mais là, c’était différent, elle pouvait voir de nouvelles têtes, des camarades de Poudlard.

La lionne s'était levée aux aurore le matin, d'une agréable humeur et d'une énergie étonnante lorsque on savait le poids que lui causait ses insomnies. Pourtant, cela n'influençait pas son tempérament surexcité du matin. Elle s'était donc dirigée vers la boutique, avait effectué quelques rangements dans la boutique, dans l'attente d'un nouveau client.

Elle était à présent entrain de remettre à leur place des articles tombés de leurs étagère, le décor fluo et vif autour d'elle. Quand on y pensait d'ailleurs, il était difficile de ne pas être énergique quand on travaillait dans cette endroit, avec tous ces décors fluo.

Alice était donc entrain de ranger un peu la boutique quand elle entendit la cloche sonner et des bruits de pas aux alentours. Sortant de ses activités, elle alla voir qui était le ou la nouvelle cliente. La personne en question, semblait être une Poufsouflette, qu'Alice avait déjà vus dans quelques cours qu'elles avaient eus en commun.

Lorsqu'elle arriva sur les lieux, la jaune avait l'air de déjà avoir choisi ses articles qu'elle avait posé sur le comptoir. Alors, la rouge, un sourire brillant sur le visage, s'approcha et essaya de se souvenir de son prénom, elle l'avait sur le bout de la langue...

- Bonjour, bienvenue Helen à Waddiwasi ! s'exclama t-elle en affichant une mine réjouie d'avoir trouvé le prénom de la jeune fille. Tu as choisi des articles ? demanda t-elle en faisant un léger signe de tête en direction des achats posés sur le comptoir.

Revenir en haut Aller en bas
Helen Rose
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Deuxième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir de Waddiwasi

Message par : Helen Rose, Dim 15 Juil 2018, 14:31


Surprise, je m’attendais à faire face à un adulte. C’est une élève de Poudlard qui m’accueille, tout sourire, et qui m’appelle par mon prénom de surcroit. On a sûrement dû se croiser dans quelques cours, mais avec tous ces visages, impossible de retenir qui est qui, sauf cas exceptionnels.

— Bonjour. Oui, j’ai choisi. En fait, pour les bonbons, c’est sûr je vais les prendre. Mais je voulais savoir quelque chose sur l’écharpe bouclier. Quels genre de sorts elle repousse ?

Je mets les bonbons à part lorsque je les mentionne et rapproche l’écharpe rose et violette de la vendeuse, comme si je m’attendais à ce qu’elle l’inspecte pour mieux me répondre.
J’espère vraiment en mon for intérieur que cette écharpe fonctionne. Dans un magasin de farces et attrapes, on peut s’attendre à tout. Si ça se trouve, le sort d’enchantement marche à l’inverse, et décuple l’effet des sorts jetés…
Revenir en haut Aller en bas
Alice Delacour
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir de Waddiwasi

Message par : Alice Delacour, Ven 20 Juil 2018, 23:09


La Poufsouffle nommée Helen salua Alice avant de lui poser quelques questions concernant les produits.

- Alors, l'écharpe bouclier repousse des sortilèges mineurs, et seulement des plus basiques. J'espère avoir répondu à ta question. Sinon, je vois que tu as un bon d'achat. Elle fit un petit sourire commercial et joyeux avant de continuer à parler. Ce sera tout ?  Normalement avec le bon d'achat ça fera un total de... elle réfléchit un moment avant de donner à sa réponse. Ça fera un total de 1 Gallion, 6 Mornilles et 15 Noises. Tu veux un sac plastique pour mettre le tout dedans ?


Elle tendit le petit sac et regroupa les achats de la jeune fille pour les mettre dedans et attendit son accord, avant de noter les achats et leur prix dans son petit carnet habituel. Il était un peu abîmé et les pages étaient tachées par endroit. Il était cependant très utile et la sorcière n'avait jamais eu le temps d'en acheter un nouveau.



Les Achats:
 
Revenir en haut Aller en bas
Helen Rose
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Deuxième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir de Waddiwasi

Message par : Helen Rose, Sam 21 Juil 2018, 12:21


J'hésite devant l'explication brève de la vendeuse. Elle me répète ce que j'ai lu sur l'étiquette, ce qui ne m'avance pas à grand chose.
En réalité, je ne sais pas vraiment ce que j'aimerais entendre. J'aurai peut-être aimé qu'elle me rassure sur l'efficacité et l'utilité de cette écharpe. Elle pourrait me dire que c'est une bonne idée, que j'en ai besoin si je n'ai pas confiance en les autres et en leurs bêtises. Mais je sais qu'elle ne dirait pas cela car ça reviendrait à avouer le pessimisme de la magie. Que les dangers ou les accidents peuvent arriver partout et n'importe quand. Ça ne me rassurerait pas vraiment, au final... Et pas question pour elle de dire que je n'ai pas à avoir peur. Cela reviendrait à dire que je n'ai pas besoin de cette écharpe, alors qu'elle, son but, c'est de vendre.

Je sais pas... qu'elle m'explique ? Qu'elle vente les mérites de l'écharpe ? J'ai trouvé : une anecdote ! J'ai envie de savoir comment elles ont été utilisées, si elles ont servi, si elles ont sauvé quelqu'un. Ça, ça me rassurerait.
Elle commence à ranger mes achats dans un sac et je panique, de peur d'être obligée d'acheter alors que j'avais précisé que j'hésitais. Mais ça doit être ça, le commerce. Tant que je n'ai pas payée, je ne suis obligée en rien. Sans toucher au sachet qu'elle me tend, je pose mes questions après qu'elle m'ait annoncé son prix et qu'elle semble déjà prête à retourner à sa rédaction.

— Est-ce que vous en vendez beaucoup ? Je veux dire... est-ce qu'il y a beaucoup de sorciers qui s'en servent ? Vous avez eu des échos sur ce produit ? S'il a été utile et pour quelle raison les gens l'achètent ?

J'ai l'impression d'être une journaliste en pleine investigation, mais j'ai besoin de savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Alice Delacour
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir de Waddiwasi

Message par : Alice Delacour, Mer 25 Juil 2018, 12:29


La jeune fille qui se tenait devant Alice semblait hésiter... La lionne prit l'écharpe en main, et l'éloigna un peu du sachet, comme pour dire que la jaune n'était pas obligée de l'acheter si elle ne voulait pas. Elle semblait hésiter et Alice ne voulait en aucun cas la brusquer. Finalement, elle lâcha quelques questions auxquelles Alice répondit avec patience.

- Heu, juste, tu peux me tutoyer hein. Petit sourire gêné avant de continuer à parler. Alors, l'écharpe bouclier sert de bouclier, mais vraiment que pour les sortilèges mineurs du genre "Experliarmus". Il est certain qu'il ne protégera pas des "Electrocorpus". Il faut voir selon tes envies, pour quoi est ce que tu as envie de t'en servir. Après, nous en vendons comme tous les autres produits, il n'est pas plus vendu que les autres, après je ne sais pas trop, nous n'avons pas eu trop d'avis négatifs ni positifs de ce qui les achètent, je veux dire par là que cela dépend des personnes, certaines personnes s'en serviront fréquemment, d'autres pas du tout car elles n'en auront pas l'occasion. Fait comme tu le sens, si tu t'en servira fréquemment ou pas. Car l'écharpe bouclier peut -être très utile durant un duel.

Après avoir fini de parler, elle attendit le verdict.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Le comptoir de Waddiwasi

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 28 sur 31

 Le comptoir de Waddiwasi

Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 27, 28, 29, 30, 31  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Waddiwasi-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.