AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Waddiwasi
Page 29 sur 31
Le comptoir de Waddiwasi
Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 28, 29, 30, 31  Suivant
Alice Delacour
Gryffondor
Gryffondor

Re: Le comptoir de Waddiwasi

Message par : Alice Delacour, Mer 25 Juil 2018 - 12:29


La jeune fille qui se tenait devant Alice semblait hésiter... La lionne prit l'écharpe en main, et l'éloigna un peu du sachet, comme pour dire que la jaune n'était pas obligée de l'acheter si elle ne voulait pas. Elle semblait hésiter et Alice ne voulait en aucun cas la brusquer. Finalement, elle lâcha quelques questions auxquelles Alice répondit avec patience.

- Heu, juste, tu peux me tutoyer hein. Petit sourire gêné avant de continuer à parler. Alors, l'écharpe bouclier sert de bouclier, mais vraiment que pour les sortilèges mineurs du genre "Experliarmus". Il est certain qu'il ne protégera pas des "Electrocorpus". Il faut voir selon tes envies, pour quoi est ce que tu as envie de t'en servir. Après, nous en vendons comme tous les autres produits, il n'est pas plus vendu que les autres, après je ne sais pas trop, nous n'avons pas eu trop d'avis négatifs ni positifs de ce qui les achètent, je veux dire par là que cela dépend des personnes, certaines personnes s'en serviront fréquemment, d'autres pas du tout car elles n'en auront pas l'occasion. Fait comme tu le sens, si tu t'en servira fréquemment ou pas. Car l'écharpe bouclier peut -être très utile durant un duel.

Après avoir fini de parler, elle attendit le verdict.
Revenir en haut Aller en bas
Helen Rose
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Deuxième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir de Waddiwasi

Message par : Helen Rose, Mer 25 Juil 2018 - 14:11


C'est une fois que la vendeuse a prise l'écharpe en main que quelque chose m'a frappé. En contraste avec ses propres vêtements, elle est beaucoup trop voyante, en rose et violette. Certes, j'adore ces couleurs. Mais les camarades - tout du moins, ceux qui sont au courant de l'existence de cette écharpe bouclier - assimileront bien vite le pouvoir de l'objet et sauteront sur l'occasion pour sortir leurs plus puissants sorts dès le départ. Avec une écharpe aux couleurs de ma Maison, j'ai moins de risque d'être découverte. Voyant que leur premier jet basique est inefficace, et que je n'ai rien fait pour l'esquiver ou l'annuler, ils pourront comprendre la nature cachée de l'écharpe, et moi, j'aurai pu éviter une première attaque.

— Ha oui, c'est vrai, les gens ne reviennent pas forcément pour dire si ça leur convient ou pas...

En même temps, si vraiment les clients revenaient pour se plaindre, il ne serait pas bon pour le commerce du magasin qu'elle raconte ce genre d'anecdotes.
Je réfléchis tout en tapotant des doigts le bord du comptoir, où mes mains sont agrippées. Si l'utilisation dépend des personnes, et que je suis en première année, cela va forcément me servir. En tout cas, durant les cours. Car je ne suis pas du genre à faire des duels dans la cours de récré. Et puis, pendant mes entraînements perso, j'aurai moins peur de me prendre en pleine face un sort qui se retournerait contre moi. En même temps, aucun sort ne s'est jamais retourné contre moi jusqu'à présent. Il faudrait vraiment que je dirige la baguette vers moi, ou que celle-ci soit défaillante. Or, elle ne l'est pas. Elle est neuve et me correspond parfaitement. Elle n'a jamais failli.

Soudain, je fais une pause. C'est une camarade qui me la vend ! Et si elle lançait la rumeur dans toute l'école ? Tout le monde saurait que je suis une trouillarde qui se cache derrière un bouclier... Comment n'y ai-je pas pensé plus tôt ? En même temps, comment aurais-je pu savoir que la vendeuse était une élève de Poudlard ? Je la regarde dans les yeux, immobile, comme si ses intentions allaient m'apparaître clairement. J'ouvre la bouche, pour lui demander de ne rien dire à personne de cet achat, mais j'y renonce. Je fixe l'écharpe tout en rangeant mes cheveux derrière mes oreilles. Et puis je les dérange pour les plaquer de nouveau derrière mes oreilles.

Heureusement que je n'achète pas sans quelques réflexions. Moi qui n'ai pratiquement jamais rien acheté en magasin, il ne faudrait pas que je m'arnaque moi-même en achetant des choses dont je n'ai pas besoin. Ai-je vraiment besoin de cette écharpe ? En y réfléchissant bien, j'ai déjà répondu à ma question. En duel, après le premier sort, je serais découverte, et l'écharpe ne servirait plus à rien. En entraînement, je n'en ai pas besoin non plus.

Je me débrouille très bien sans. Et je ne suis pas la pire des peureuses pour acheter un objet pareil. Qu'en pensera Alice ? Qu'en penseront les autres ? Trop aveuglée par l'image que je veux renvoyer aux gens, je m'interdis cet achat en me disant que je sauvegarderais de l'argent pour autre chose. Oui, j'achèterai autre chose de plus utile encore !

Mes pensées défilent à toute vitesse dans mon cerveau tandis que je repousse mes cheveux derrière mes épaules d'un large mouvement de bras.

— Finalement, je crois que j'en ai pas besoin. Un sourire timide, je suis gênée. La sensation de devoir se justifier. Je m'agrippe de nouveau au comptoir. En fait, elle va pas me servir à grand chose parce que je m'expose jamais au danger et qu'elle va croupir dans mon armoire, alors il vaut mieux la laisser aux autres, hein... Parce qu'en plus, j'aurai pas l'occasion de contre-attaquer vraiment, avec ça. Et donc, sans elle, là je pourrais m'améliorer, et tout... Grattage derrière ma tête baissée.

J'espère qu'elle comprend et qu'elle ne va pas me prendre pour une peureuse qui change d'avis parce qu'on saura qu'elle est peureuse. Et pourtant, je ne le suis pas ! J'ai défié La Montagne, le Serpentard Géant, en cours de Métamorphose. Je l'ai bien ridiculisé en plus ! Pensée qui me rend plus forte, mais qui me rend coupable après coup, car ce n'est pas mon genre, de rire du malheur des autres.

— Mais je vais toujours prendre les bonbons !, la rassurai-je. Ça fait combien, du coup ?

Je sors le porte-monnaie et y enfourne ma tête, pour ne pas montrer à quel point je rougis à force de me justifier, tout en trifouillant les pièces pour évacuer le stress. Je pense à Alice et aux bonbons que je vais lui envoyer, pour me changer les idées. J'espère que Plume n'en grignotera pas en vol...
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Turner
avatar
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir de Waddiwasi

Message par : Ethan Turner, Jeu 26 Juil 2018 - 16:24


Pour Elhiya

Finalement c'était arrivé, un weekend où tu n'avais plus le goût d'étudier, ni l'occasion de t'entraîner à dos de balai volant. Bon, ce dernier point n'était pas de ton ressors, puisque tu n'avais plus accès aux gradins de l'école, et donc aucun terrain de jeu pour pratiquer ton sport préféré. L'idée d'utiliser la salle sur demande t'avait bien traversé l'esprit, mais pour y avoir déjà passé les deux derniers cours de vol, tu savais bien qu'y voler n'était en aucun cas aussi agréable qu'en sentant le vent filtrer à travers ta chevelure. Tu avais donc décidé de sortir un peu du château, et d'utiliser une des cheminées de Pré-au lard afin d'aller magasiner directement sur le chemin de traverse. Dernièrement, tu aimais bien passer par les halles et vérifier qu'ils n'avaient rien reçu de particulier pour les passionnés du balai. En plus, ça te permettait de regarnir peu à peu ta garde-robe, histoire de passer à un style un peu plus mature; enfin, mature pour toi.

Aujourd'hui tu avais par contre décidé de rester plus longtemps qu'à ton habitude, et c'est en te rendant chez Ollivander's que tu étais passé devant chez Waddiwasi, le fameux magasin de farces et attrape à la devanture colorée. Cette vision avait réveillé un souvenir en toi, que tu avais vraisemblablement oublié : tu avais promis à Gabriel, des jaunes et noires, de te faire pardonner en friandises, pour la mésaventure que tu lui avais imposée. Tu t'étais donc arrêté devant l'établissement, qui était également un grand fournisseur de sucreries, avant de t'avancer vers sa vieille porte rose et d'en franchir le seuil.

L'endroit était tel qu'on pouvait s'y attendre en voyant le devant de la boutique : plutôt spacieux, coloré, et surtout, plein d'objets de farces et attrapes un peu partout. Tu te sentais rajeunir de plusieurs années dans ce décor aussi enfantin, l'oeil grand ouvert d'admiration devant les multiples possibilités qu'apportait tel ou tel article. Quelques secondes t'avaient été nécessaires avant de revenir sur terre, et d'apercevoir un visage qui t'était maintenant plus que familier, celui d'Elhi... se trouvant au comptoir, entouré de friandises. Mais? Elle travaillait ici, et te n'en savait rien?

À bien y réfléchir, c'était vraiment un endroit parfait pour la blondinette. Elle était joueuse, et adorait les friandises, deux éléments qui pouvaient forcément trouver de quoi être comblé ici. Tu avais souri à la jeune femme, juste après avoir chassé la surprise de ton visage, et t'en serais approché.

-Salut Elhi. Je m'attendais pas à te trouver ici, tu y travaille depuis longtemps?
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: Le comptoir de Waddiwasi

Message par : Elhiya Ellis, Jeu 26 Juil 2018 - 16:48



@Ethan

Les lunettes sur le nez, Holly sur l’épaule, les yeux rivés sur « la médecine pour les nuls », tu mâchouillais le bouchons de ton stylo, piqué tu ne savais plus trop où, quand la clochette de la porte avait tinté « Bjour, bienv’nue chez Waddi, si besoin j’suis dans le coin ». Phrase pré-machée, ingurgitée et recrachée à faible voix, sans avoir quitté la ligne de ton chapitre. Mered ne t’avais pas expliqué comment fonctionnait la bibliothèque, mais tu te doutais que tu ne pouvais garder éternellement ce bouquin. Alors, tant que le client ne se retrouvait pas à t’interpeller, ou à se planter devant ton comptoir, tu estimais que tu pouvais continuer ta prise de note tranquillement. Sauf qu’en fait, des clients paumés, y’en avait tous les jours où tu travaillais. A croire que les rayons était mal fait..

C’est ton boursoufflet avec ses petites ailes d’ange qui avait remarqué qu’on venait vers toi. IL avait sauté sur ton non grimoire pour t’empêcher de lire et te forcer à lever la tête. Reflexe machinal :le sourire poli aux lèvres, le regard pas nécessairement enjoué et les mots connus par cœur. « Bonjour, que puis-je… Ho Ethan salut ! » Passer du soporifique à l’enjouée en une fraction de seconde en voyant à qui t’avais à faire n’avait rien de commercial, mais Rachel ne semblant pas dans les parages, elle te pardonnera l’écart. Idem pour la mine déconfite sur ton visage en entendant la question. « Bah, avant même qu’on aille à Londres faire les boutiques oui… Pourquoi cette question ? Il te faut quelque chose de spécial ? Besoin d’un coup de main ? » Généralement quand quelqu’un venait au comptoir c’était effectivement le cas
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ethan Turner
avatar
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir de Waddiwasi

Message par : Ethan Turner, Ven 27 Juil 2018 - 6:43


@Elhiya

C'était une petite boule de poils qui t'avait remarqué en premier et qui avais signalé ton rapprochement à Elhi; tu ne pouvais pas lui en vouloir, il ne semblait pas y avoir foule en cette chaude journée d'été. C'était donc ce que la verte et argent faisait de ses weekends, lorsqu'elle ne les passait pas à boire ou danser, il s'agissait là d'une image un peu moins rebelle que celle que tu t'étais fait d'elle. La disparition de l'ennui du visage de la blondinette t'avait réchauffé quelque peu le coeur, comme si l'ambiance de l'endroit n'était pas déjà suffisante. C'est que t'avais pas beaucoup l'occasion de mettre ce genre de sourire sur le visage des gens, et encore plus rarement par ta simple présence.

Un retour de salutation avait précédé l'apparition d'une expression de déconfiture, alors que tu révélais ne rien savoir sur son emploi, qu'elle te disait avoir depuis un bon moment maintenant. Tu réalisais, alors que tes pensées s'enchaînaient, que vous n'aviez que très peu perler de vos vies en dehors des murs de l'école, à l'exception de ces histoires de souvenirs qu'elle souhaitait faire disparaître, ce qui n'avait pas été une conversation à proprement dit. Elhi était en terminale après-tout, et devait forcément être en réflexion sur son avenir après l'école... Parce que oui, elle s'en irait dans quelques mois, à moins de doubler sa septième année, ce que tu doutais très fortement, puisqu'elle était assez maligne comme fille, même si les études ne la passionnaient pas autant que toi.

-Ah, simple curiosité, je me suis toujours demandé comment les autres arrivaient à étudier en ayant un travail à côté, mais je vois que ce n'est pas les temps morts qui manquent. T'as pas le droit de mettre de la musique quand il y a personne?

Tu lui avais laissé quelques secondes pour répondre. La question était là pour faire la conversation plus que par réelle curiosité. Tu n'avais jamais vu la serpentine demoiselle avec un appareil permettant d'écouter de la musique, mais elle t'avait faits découvrir un certain intérêt pour des genres musicaux que tu n'aurais jamais soupçonné aimer, alors pourquoi pas s'informer à ce niveau? Et puis, tu n'étais pas pour engager une conversation qui pourrait être bien longue et sérieuse sur "l'après-Poudlard" de la demoiselle; ça t'intéressait beaucoup, mais ce n'était vraiment pas l'endroit ni le moment pour ça.

-Sinon, je suis plutôt là pour acheter quelques paquets de chocogrenouilles, 6 ça devrait être bon j'imagine... Puis ton regard avait quitté les petites boîtes bleu pour venir se reposer sur la demoiselle, que tu quitterais très certainement dans quelques minutes, et qui seraient forcées d'endurer quelques longues heures d'ennuyer supplémentaires. Je vais aussi prendre une boîte de papillons en sucres, et c'est quoi ces gâteaux, là-bas? Avais-tu dit, pointant une boîte sur un présentoir non loin du comptoir.
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: Le comptoir de Waddiwasi

Message par : Elhiya Ellis, Sam 28 Juil 2018 - 11:45


@ethan


T’avais esquissé une moue circonspecte à son interrogation. Depuis quand travailler à mi-temps empêchait de réviser ? Vu qu’il y’avait toujours au moins soit Rachel, soit Alice avec toi, il y’avait forcement quelques temps mort à mettre à profit. « De la musique ?.. » Pantoise une seconde, tu avais du faire preuve d’un rappel de mémoire prodigieux pour te rappeler que le brun était sang-mélé et qu’il devait avoir l’habitude des boutiques ou les variétés sonores hurlaient entre les rayons. Sauf que là t’étais chez waddi et « Je ne crois pas que Rachel ait acheté de grammophone en fait… puis avec les gens qui demandent a tester les articles, ca ferait un bordel monstre. Mais tu peux laisser une suggestion quand même. J’ai de quoi noter, je transmettrai... » Pourquoi pas après tout. Par contre, tu doutais que les dragons miniatures apprécient réellement le bruit, enfin, tu demanderais quand même, juste au cas où, à ta chef.

En attendant, tu sortais de ton comptoir, ramassais un petit panier qui était juste à côté et le fourrait dans les mains d’Ethan, tu t’étais retrouvée trop de fois à porter la montagne d’articles des clients pour te faire a nouveau avoir. Tu le suivais vers le rayons gourmandises et attrapais deux paquets de chocogrenouilles en le regardant dubitativement. « 6 grenouilles ou 6 paquets ? une armée de grenouilles c’est marrant, mais encore faut-il arriver à toutes les ouvrir en même temps ». Les deux petits emballages posés dans son panier, tu allais récupérer une boite en sucre, vérifiant que le couvercle était toujours scellé et que personne ne les avait déjà utilisés. « Tu pourras t’essayer aux reflexes d’attrapeurs avec eux, et puis c’est mieux qu’un vif d’or » Au moins ce n’était pas sur son caleçon… Meme destination pour la boite métallique, abandonnée dans un sourire en l’imaginant courir après les papillons.

A sa question, tu levais le nez et allais te positionner devant le présentoir en prenant ce qu’il te semblé avoir monté. « Les gâteaux féroces ? T’en as plein de diffèrent, ça te fait pousser le cri de l’animal qu’il représente pendant quelque temps. Tu veux en essayer un ? On a une boite de dégustation. » Tu avais passé le bras derrière le présentoir, dans un petit renfoncement, pour extirper une boite déjà ouverte ou quelques petits gateaux étaient manquants. « Tiens, essaye, l’effet n’est pas trop long, sauf si t’en abuses ». Enfin, c’était ce que t’avais cru voir dans les indications aux dos du paquet

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Alice Delacour
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir de Waddiwasi

Message par : Alice Delacour, Sam 4 Aoû 2018 - 17:26


@Helen


La jeune sorcière semblait hésiter. Alice ne pouvait qu'attendre son verdict, la tête légèrement penchée. Finalement, elle décréta qu'elle n'en avait pas besoin, et sembla gênée d'annoncer ça comme ça. La rouge se contenta alors de faire un grand sourire commercial, et de conclure alors la vente.

- Très bien, alors, sans l'écharpe bouclier ça fera.. Mmh..

Elle fronça les sourcils et se mordit la lèvre comme elle le faisait tout le temps lorsqu'elle réfléchissait ou se concentrait. Après un court moment d'attente qui parut être une éternité, elle finit sa phrase, le prix en tête.

- Ça fera 1 Gallion, 1 Mornille et 14 Noises s'il te plait. Ce sera tout du coup, je peux te l'emballer si tu le souhaites.

Elle fit un bref signe de tête vers le sachet de plastique qui attendait depuis quelques minutes que quelqu'un s'en serve. Elle prit ensuite son carnet de notes et barra d'un coup de plume le - Écharpe Bouclier écrit précédemment. Elle posa ensuite le carnet et se tourna vers Helen pour prendre le bon de réduction.

Les Achats:
 
Revenir en haut Aller en bas
Helen Rose
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Deuxième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir de Waddiwasi

Message par : Helen Rose, Dim 5 Aoû 2018 - 13:01


LA de Alice pour saluer.

Ravie que la jeune vendeuse Poudlarienne ne s'attarde pas sur le sujet de l'écharpe, je sors l'argent de ma petite bourse et pose les pièces qui tintent sur le comptoir boisé, puis les fait glisser le plus près possible de la machine à sous d'époque. Le comptoir est si large que même en poussant ma monnaie de tout mon bras, ma main atteint à peine l'autre coté du comptoir.
Je ne quitte jamais les lieux rapidement après l'achat. Si je partais comme une voleuse, il y aurait des risques que j'en sois vraiment une, puisque, n'ayant pas encore l'habitude de payer avec de la monnaie étrangère, je préfère être sûre qu'il y ait le compte en laissant la personne prendre ce que je lui dois.
Comme elle me propose d'empaqueter mes achats, mais je refuse poliment.

— Oh non, ça va aller ! Je vais le faire moi-même.

Je fourre délicatement mes produits dans mon sac à dos d'écolière en laissant sur le comptoir le sachet plastique. Quand je le peux, je laisse les sachets aux magasins. Je sais déjà d'avance qu'il va finir à la poubelle, ou coincé dans un placard pour "le cas où", et que je n'y toucherais même plus. Une fois que tout est bien réglé, je salue Alice d'un léger "Merci, à bientôt en cours !", qui me répond d'un enthousiasme typique d'une excellente et sympathique vendeuse.

[Helen quitte Waddiwasi]
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Turner
avatar
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir de Waddiwasi

Message par : Ethan Turner, Mar 7 Aoû 2018 - 5:11


@Elhi

Rachel? La blondinette mentionnait ce nom comme s'il était censé te dire quelque chose; ce n'était pas vraiment le cas, si? Enfin, ça devait être la patronne d'elhi vu la façon dont celle-ci en parlait. Ton visage s'était par contre légèrement assombri lorsque verte et argent avait mentionné le bordel monstre que la musique causerait, avec les clients qui étaient déjà désireux d'essayer les produits avant de les acheter. C'est que tu comptais lui offrir les papillons en sucre, à la jeune femme. En fait, tu avais prévu d'ouvrir le contenant juste avant de quitter les lieux, histoire de mettre un peu de vie dans la journée de travail de ton amie. Tu n'avais bien sûr pas considéré que cela pourrait plutôt être perçu comme une corvée désagréable de la part de la principale intéressée, et n'osait maintenant plus trop mettre ton plan à exécution.

Tu t'étais retrouvé avec un panier entre les mains, alors que vous vous dirigiez vers la section des friandises; il y en avait vraiment pour tous les goûts ici, et ton regard s'était perdu quelques secondes sur les différents produits avant de se reporter sur la demoiselle, qui plaçait les paquets de chocogrouilles dans ton petit panier. 6 Grenouilles ou 6 paquets? Quoi? Ah, ils venaient par paquet de trois en fait! T'en savais trop rien, et c'est vrai que, du coup, 6 paquets de trois, ça aurait fait une belle petite armée de grenouilles chocolatées, un peu trop d'action pour toi, à moins de se contenter de regarder le spectacle. Aussi, tu avais fait un sourire amusé face à la remarque de la blondinette, avant de lui répondre :

-Ah, non en fait j'vais prendre 6 grenouilles seulement, je repasserai pour ce qui est de l'armée, là c'est pour un cadeau, mais c'est vrai que ça pourrait être drôle.

Puis c'était le tour des papillons de rejoindre les grenouilles dans ton panier, faisant naître un drôle de questionnement dans ton esprit. Il s'agissait là bien sûr d'enchantements basiques, mais est-ce que les chocogrenouilles auraient comme réaction d'essayer de chasser les papillons de sucre? Tu doutais que la magie lancée par les confiseurs soit aussi poussée, mais l'expérience te tentait désormais.

-J'vais te prendre une boîte de papillons supplémentaires finalement, désolé pour ça; et je vais conseiller ça à notre attrapeur, même si pour l'instant le poste est vacant. Ça pourra peut-être lui donner un coup de main, qui sait.

Tu avais esquissé un nouveau sourire amusé à l'endroit de la jeune femme, un peu par taquinerie, puisque tu savais qu'elle n'appréciait guère tout ce qui touchait de près ou de loin à un balai. Tu te doutais bien que la possibilité d'avoir aidé un de tes coéquipiers ne l'enchanteraient pas vraiment, bien au contraire.

La nature des gâteaux t'avait finalement été révélée; il s'agissait de ceux qui forçaient leur consommateur à pousser de drôle de bruits bestiaux. Tu avais déjà vu – ou plutôt entendu – des étudiants s'amuser avec pareille sucrerie, mais tu n'avais jamais eu la chance de mettre la main sur l'une d'entre elles, pas que tu aies déjà cherchées. Tu acquiesça donc d'un "j'veux bien" légèrement enthousiaste lorsqu'Elhi te proposa d'en goûter un.

N'ayant aucune idée de la méthode à suivre pour les différencier les uns des autres, tu avais pigé à l'aveuglette dans la boîte que la verte et argent te tendais, pour y prendre un gâteau que tu avais ensuite porté à tes lèvres. Le goût, sucré, n'était que très peu important, puisque tu avais tôt fait d'engloutir la friandise pour être en mesure d'expérimenter son effet.

Dans un premier temps, rien ne se passait. Tu t'attendais à ce que divers sons n'étant pas les tiens sortent de ta bouche, mais rien ne se produisait. C'est en désirant communiquer cet échec à ton amie que "j'crois que ça ne marche pas" se transforma instantanément en quelques pépiements incompréhensibles, t'arrachant un air particulièrement surpris. Tu avais ensuite essayé de nombreuses combinaisons de phrase de moins en moins ridicules, expérimentant les divers bruits d'Hiboux que tu produisais désormais, qui allaient du simplement hululement allant jusqu'au bouboulement, passant pas diverses sortes de gazouillis. Tu n'avais pas été en mesure de trouver un motif de répétition dans tes paroles, ce qui te laissait croire que les bruits que tu émettait ne dépendaient en aucun cas de ce que tu essayais de communiquer, mais plutôt de l'intonation que tu y mettais.

La magie du gâteau s'était estompé au bout de quelques secondes hilarantes, te laissant de nouveau avec ta voix d'adolescent de 16 ans. N'ayant pas été déçu par ton expérience, tu avais réitéré ton intérêt pour ces derniers, même si tu n'avais aucune idée de l'occasion où tu pourrais essayer ces derniers.

-J'vais t'en prendre une boîte! Est-ce qu'il y a un moyen de savoir quel animal on va imiter, ou c'est une surprise chaque fois?
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: Le comptoir de Waddiwasi

Message par : Elhiya Ellis, Mar 7 Aoû 2018 - 8:57


@ Ethan

6 grenouilles et non 6 paquets. T’avais acquiessé d’un signe de tête. Les gens faisaient souvent l’erreur, à croire qu’il aurait été judicieux de vendre les chocogrenouilles une à une plutôt qu’en pack. Tu glisserais la suggestion à ta chef à ta pause. Une boite de papillons ne plus, tu esquissais un sourire en coin à l’idée d’aider un attrapeur avec ce genre de chose. « Ils volent aps bien haut tu sais, je doute que ça puisse vraiment rendre service à quelqu’un, et ca met du sucre un peu partout, un risque de finir englué sur son balais après, ce serait titre de finir au sol en prétextant que ces la fautes au papillons si un cognar n’avait pu être évité » Bah ouai, t’aimais pas le quidditch, mais avec tes deux loustiques dans un équipe chacun, t’avais pas d’autre choix que d’aller les voir même si tu prétextais que t’étais forcée et que tu ne suivais rien. En soit le second passage était vrai, tu vérifiais juste s’ils faisaient une mauvaise chute ou non pour te pointer à l’infirmerie et aider d’autorité Miss Shields. Mais tu te gardais bien d’en parlais et attendais qu’Ethan choisisse un biscuit.

Au hasard il avait pris celui avec la petite gravure hibou. Avec la chaleur, la pâte molle du gâteau s’affaissait un peu, empêchant la lisibilité correcte du dessin. Simple observatrice, tu attendais que le brun essaye de parle de nouveau pour se mettre à caqueter aussi bien que Crumble, t’arrachant un petit pouffement. Tu trouvais ce genre de choses plus agaçantes qu’autre chose, bien qu’amusante quand la personne n’était pas au courant. Tu refermais la boite en attendant qu’il termine de piouiller et lui tendais le dos de la boite en souriant à sa qestion.

– C’est écrit derrière, tu as de quoi les reconnaitre. S’il ne fait pas chaux, le dessin reste assez visible quand même. Du coup, tu veux ?

Panier d’Ethan:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ethan Turner
avatar
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir de Waddiwasi

Message par : Ethan Turner, Mer 8 Aoû 2018 - 7:52


@Elhi

La blonde t'avait assuré que, si tu n'avais pas eu la vivacité oculaire nécessaire pour cette fois identifier correctement l'animal auquel le gâteau correspondait, il n'en était rien dans des circonstances plus habituels. Il était vrai que l'été se faisait de plus en plus sentir sur Londres; tu plaignais la demoiselle, qui devait avoir un accès assez restreint à des rafraîchissements. Tu avais déjà communiqué ton intérêt pour les gâteaux féroces, mais la blondinette semblait bien vouloir s'assurer que tu ne commettais pas d'erreur en te redemandant une dernière fois si tu les désirais, c'est donc avec le même entrain que tu avais répondu :

-Oui, je les prends aussi, et ça devrait être tout normalement, à moins que vous vendiez de la crème glacée.

Une grimace amusée avait illuminé momentanément ton visage alors que tu regardais autour de toi, cherchant si pareille sucrerie moldue était disponible ici, ce qui ne semblait finalement pas être le cas.
-Dommage, il y aurait forcément plus de clients par cette chaleur, surtout que j'crois pas qu'aucun commerce du chemin en ait.

Puis, tu t'étais finalement redirigé vers le comptoir de la boutique, panier de friandises en main, vidant ce dernier un item à la fois pour permettre à Elhi de bien s'assurer du prix des articles, même si tu te doutais qu'elle devait connaître tout ça par coeur. C'est que tu imaginais très bien la demoiselle comme étant une cliente  régulière de son propre lieu de travail.

Il ne te restait maintenant plus qu'à attendre qu'Elhi te donne le prix de tes articles pour alléger tes poches de leurs gallions. Tu comptais toujours donner une boîte de papillons en sucres à ton amie, même si tu avais malheureusement fait une croix sur l'idée de l'ouvrir en pleine boutique, tu la laisserais être la seule juge à savoir s'il s'agissait là d'une bonne idée ou non. Tu attendais par contre que la transaction soit terminée pour lui offrir les sucreries, histoire qu'elle n'essaie pas de te convaincre de ne pas les acheter, si elles lui étaient destinées. C'était le genre des filles, non? De dire d'un présent qu'il n'était pas nécessaire, et d'essayer de le refuser dans un premier temps? Quoi qu'en ce qui concernait la blondinette et son amour du sucre, plus tu y réfléchissais, et plus tu te disais qu'elle était plutôt du genre à sauter sur l'occasion de se sucrer le bec.

-J'te dois combien pour tout ça?
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: Le comptoir de Waddiwasi

Message par : Elhiya Ellis, Mer 8 Aoû 2018 - 9:41


@Ethan
Une boite de gâteau féroce pour Ethan même si tu t’imaginais mal le garçon avec ce genre de friandise dans son dortoir. Mais après tout pourquoi pas. Tu n’avais été qu’une seule fois dans les dortoirs serdaigle et t’étais bien trop occupée pour faire attention aux bruits dans les couloirs, ou au chahut dans la salle commune. Dans tes souvenirs il n’y en avait pas beaucoup, enfin quasi autant que chez toi alors que les lieux semblaient désertés sauf la nuit.

T’avais fait non à la question sur les crèmes glacées. Si l’idée était bonne et pouvait interesser lors de périodes estivales, tu ne pensais pas qu’il était une bonne idée de faire concurrence au marchant de glace présent dans pré-au-lard depuis des siècles.

– Les glaces Fortarome existent toujours même si ca fait longtemps que leur propriétaire originel est mort, tu devrais y faire un tour.

T’avais souri faiblement, par ce temps, tu t’y arrêterais à ta pause si Rachel acceptait que tu sortes de l’établissement pour l’occasion. Mais comme l’heure du repos n’était pas encore d’actualité, t’amener le brun vers le comptoir, récupérais son panier et notais le tout sur le livret de compte. Là tu notais directement son nom sans le lui demander et apposais les achats juste en face.

« Hum 4 Gallioons 11 mornilles je te prie. Je te mets ça en sac

Les petits sacs en papier multicolor sous le comptoir était rapidement ouvert, tu glissais le tout dedans sans rajouter de paire d’accessoire pour boursoufflet, Ethan ayant déjà les siennes. Tu lui tendais le tout avec un sourire.

- Et voila

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ethan Turner
avatar
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir de Waddiwasi

Message par : Ethan Turner, Mar 28 Aoû 2018 - 7:28


@Elhi

Elhi t'avait confirmé qu'ils ne vendaient pas de glaces chez Waddiwasi, t'invitant à aller plutôt te rafraichir le palet au Florian Fortarome, un enseigne que tu connaissais pour passer devant chaque fois que tu avais à faire sur le chemin de traverse. Ce que tu ne savais pas contre pas, c'est qu'il y avait une glacerie du même nom à Pré-au lard? Ils s'étaient décidé à ouvrir une franchise? À moins qu'elle te disait d'aller faire un tour sur Londres pour aller y récupérer la fameuse glace? C'était possible aussi, même si tu évitais généralement d'entrer dans une cheminée, nourriture en main, question de salubrité.

-Oh? Ils ont une franchise ici aussi? Je vais aller voir ça de plus prêt!

Le paquet de papillons en sucres devenaient soudainement un cadeau bien moins génial, à côté de celui que serait une bonne glace bien froide, par temps si chaud. Un peu déçu de ne pas y avoir pensé plus tôt, tu tentais de te réconforter en supposant que la blondinette ne devais pas avoir le droit de manger des produits de boutiques rivales pendant son quart de travail.

Tu avais regardé ton amie faire le compte de ce que tu avais sélectionné, avant de prendre connaissance du prix. Sortant le montant de ta poche, tu avais attendu de recevoir le sac contenant toutes tes friandises avant de lui payer le montant dû, accompagné d'un "merci beaucoup". Ta main s'était ensuite faufilé dans le sac en question, pour y dénicher une des deux boîtes de papillons en sucres, que tu avais tendues à la jeune femme, un large sourire sur ton visage, accompagné d'une légère gêne, émotion révélée par tes traitresses de pommettes.

-Tiens, c'est pour toi! J'voulais directement l'ouvrir ici au départ, mais comme j'veux pas t'obliger à ramasser un quelconque bordel, je te laisse décider du destin des papillons.

Tu attendais ensuite de voir s'il t'était nécessaire d'insister pour que la blondinette accepte ton présent. Elle t'avait déjà payé tellement de shots et de verres d'alcool, que tu avais des arguments en masse pour arriver à la convaincre d'accepter, et ça c'était sans parler du cupcake de la Saint-Valentin!

-Sinon, t'en as pour un moment encore ici? Tu veux que je te ramène une glace pour la fin de ton quart peut-être?

Les enfants adoraient les glaces, t'adorais les glaces, tes parents adoraient les glaces... vraiment, il y avait pas moyen qu'elle n'apprécie pas la crème glacée, à moins qu'elle ne soit au régime, mais à voir sa taille, t'en doutais fortement.
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: Le comptoir de Waddiwasi

Message par : Elhiya Ellis, Mar 28 Aoû 2018 - 16:38


Un simple acquiescement de signe de tête à la question. Tu ne savais pas trop si c’était une franchise, juste qu’il y’avait une boutique dans le coin, et vu qu’entre Londres et Ici tu n’allais pas trop ailleurs, tu n’avais pas vraiment cherché à savoir et avait fini ton emballage d’articles pour lui tendre et terminer de noter le montant sur le cahier de compte.

Un sourire à son merci, tu attendais de savoir s’il y’avait un souci pendant qu’il vérifiait dans son sac de course pour te sortir une boite de papillons en sucre en offrant. Tu l’avais regardé circonspect, le pourquoi lisible dans les mirettes pendant qu’il affichait un rougissement étrange que tu ne t’expliquais pas. T’avais juste dodeliné de la tête, esquissant un sourire en coin avant de valider.

-Hum d’acc merci, mais donne-le moi à la fin de mon service, là c’est pas vraiment logique que je garde une boite avec moi alors que je suis en poste.

Parce que même si l’achat était au nom d’Ethan sur le cahier, il ne l’était pas sur la boite en elle-même. Et t’avais pas envie d’avoir un quelconque remettant la confiance de Rachel en toi en berne. Puis vla que pour faire passer le truc, il proposait une glace. Décontenancée, le sourcil rehaussé tu te demandais ce qu’il lui prenait. Une moue dubitative sur la mine tu te contentais d’hausser les épaules.

–Je finis ce soir, t’as qu’a venir me récupérer si tu veux.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Kyara Blanchet
avatar
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Le comptoir de Waddiwasi

Message par : Kyara Blanchet, Mer 29 Aoû 2018 - 21:07


Dans un peu plus d'une semaine, la rentrée allait avoir lieu. Les premières années devaient probablement vivre cela avec fébrilité. Premier voyage dans le Poudlard Express. Découverte du château. Répartition. C'était la belle vie, jusqu'à découvrir les cours, les devoirs, les nuits blanches à la bibliothèque. Les joies de la scolarité en somme. C'était justement pour ça que Kyara mettait ses boucles en dehors de l'enceinte du château. Elle avait une idée bien précise pour son prochain cours, mais elle avait besoin de deux trois trucs. Impossible de les fabriquer et dans ses cas là, il fallait allonger les gallions. Cela n'était pas la première fois qu'elle mettait la main à la poche pour enrichir ses cours. Fort heureusement, elle ne payait pas de loyer et ne dépensait pas d'argent pour elle. C'était la richesse powa en somme.

Cette richesse, elle comptait la dépenser à Waddiwasi. Enfin, ça n'était pas encore sur. Elle ne savait pas s'ils avaient ce qu'elle voulait. Elle venait donc dans un premier temps pour se renseigner, sauf s'ils avaient déjà les produits en question. Traversant d'un bon pas les ruelles de Pré-au-Lard, la professeure de Soins Aux Créatures Magiques arriva rapidement à destination. Poussant la porte de la boutique, elle se rendit au comptoir et attendit patiemment qu'on lui prête attention.
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: Le comptoir de Waddiwasi

Message par : Elhiya Ellis, Mer 29 Aoû 2018 - 21:46


@Kyara

Bientôt la rentrée. Celle de Poudlard, celle qui faisait qu'avant tu ralais, trainais des pieds et bougonnais. Même cette rentrée n'était pas tienne. Et c'était avec un certain soulagement que tu venais à la boutique, sachant que rien ne te pressait pour aller faire des emplettes. Tu pouvais flâner à ta pause ou tes jours perdus pour faire des stocks d'encre, ou encore regarder avec dédain ta cravate verte et argent enfermée dans ton placard. Plus besoin de ce genre d'uniforme, et étrangement, c'était plaisant... impossible de t'expliquer pourquoi, mais ça illuminait l'humeur pourtant pas glorieuse que tu traînais dernièrement.

Ce jour, en plus, tu avais ramené des nouveaux paniers de dentelle et tissus moelleux pour les mascottes de Waddi. Voir Tanjou sauter dedans dessinait sur tes lèvres un sourire amusé. Tu observais silencieusement les deux autres tenter de se faire une place dans le couffin de luxe, alors que chacune avait leur petit confort attitré. Mais non, les 3 boules de poils se roulaient dessus pour le même. Tu pouffais en les regardant faire, manquant presque la clochette de la porte d'entrée. C'est Rakel, fuyant derrière le rideau de la petite pièce pour rejoindre le comptoir, qui te faisait réaliser que tu avais peut-être du monde en attente.

Récupérant Helly sur l'épaule, tu rejoignais le meuble de bois pour adresser un sourir poli à la silhouette qui patientait


-Bonjour, bienvenue et désolée pour l'attente, puis-je vous aider?..

La mine figée en un sourire en coin surpris, t'avais fini par poser les yeux sur ta cliente et reconnaitre ton ancienne enseignante de soin en créature magique. Le seul adulte que tu avais vu passer en boutique était monsieur Lumière (Lhow) et encore.. c'était pour fouiller ta memoire sans rien acheter. Pour le coup, tu te demandais ce qui valait cette soudaine visite peu commune.

- Ho.. Miss Blanchet, ca fait plaisir de vous revoir

Vrai. Si le chateau t'avais donné l'impression d'être dans un cocon hypocrite, certaines matières comme celle enseignée par ce professeur t'avaient vraiment plu.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: Le comptoir de Waddiwasi

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 29 sur 31

 Le comptoir de Waddiwasi

Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 28, 29, 30, 31  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Waddiwasi-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.