AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Vol
Page 1 sur 4
Cours n°1 : Le Quidditch
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Charli Proulx
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Cours n°1 : Le Quidditch

Message par : Charli Proulx, Sam 19 Déc 2015, 20:10


Charli s'ennuyait comme pas possible en tant que gardien. Il n'avait rien à faire de ce que pouvait bien faire les élèves pendant leur temps libre et ne s'était amusé qu'au début à punir ceux qui le méritait. A force de s'ennuyer, il avait fini par sombrer mais après un bout de temps, il avait fini par se relever, essayant tant bien que mal de se sevrer. Alors qu'il était de retour à Poudlard, il s'était rendu compte que bon nombre de professeur avaient posé leur démission ou s'était tout simplement fait virer. Sur un coup de tête, il se décida à aller voir Kholov afin de proposer des cours des vols. Si au début il n'était pas vraiment pour au vu du comportement du jeune homme, il ne put refuser en voyant le palmarès de son gardien. Depuis qu'il était capitaine de l'équipe des Serpentard, aucuns matchs n'avaient été perdu. Kholov accepta donc.

Charli était heureux. Il allait enfin pouvoir martyriser les élèves à sa manière et il était bon à ça. Il n'y avait qu'à voir comment ses joueurs se comportaient sur un balai. Ils étaient irréprochable pour la simple et bonne raison qu'ils n'avaient pas d'autres choix si ils ne voulaient pas en subir les conséquences. Il avait un don avec les balais et faire face à une bande de morveux ne l'effrayait pas le moins du monde. Proulx avait établi ses horaires, le premier cours aurait lieu le mardi matin à 8h tapante. Il espérait que ses élèves seraient réveillé, de toute manière, ils n'allaient pas avoir d'autres choix.

Le jour J, Charli s'arma de son balai et se rendit sur le terrain avec la boite contenant les différentes balles et attendit que les premiers élèves arrivent. Il avait regardé la liste de ces élèves et certains n'étaient jamais monté sur un balai. Il fallait donc revoir toutes les bases mais il ne se faisait pas de soucis la dessus. Il faisait frais sur le terrain, il y avait même un peu de brouillard matinal mais rien d'insurmontable. Le nouveau professeur regarda sa montre, il ne restait plus longtemps avant que les premiers élèves n'arrivent.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Léarose Wolfe
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 : Le Quidditch

Message par : Léarose Wolfe, Sam 19 Déc 2015, 20:26


J'avais le vertige juste en pensant a mon prochain cours. Le vol sur un balais ne m'enchantais pas, mais tout bon sorcier vol sur des balais non? Le vertige passera j'espère! Je pris mon petit déjeuné en n'oubliant pas de boire ma boisson préférer, mon chocolat chaud! je m'habilla chaudement, je mit mon échappe au couleurs des aigles et entreprit la marche jusqu'au terrain de quiddich.

J'était très nerveuse. Je suis nettement meilleur avec un bouquin qu'avec un balais pensais-je!

Je pensais alors au temps que je pratiquais la gymnastique. Je me rapelle encore la première fois que j'ai entreprit les barres asymétrique! J'étais tellement fière de moi lorsque j'avais réussi ma première figure! Je n'avais plus jamais eu peur de prendre les barres par après! Peut-être, cela serais la même chose pour le vol! Je ne prétend pas devenir excellente comme a la gym, mais au moins avoir une bonne note serais suffisant pour mon ego personnel.

J'était dans mes pensées lorsque je remarqua que j'était déjà rendu sur le terrain...seule avec le professeur!!! J'était la première arrivé! Cela promettais d'être au bon cours!
Revenir en haut Aller en bas
Shela Diggle
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours n°1 : Le Quidditch

Message par : Shela Diggle, Sam 19 Déc 2015, 20:38


Doux réveil, quand tu l'souhaites, t'vois que tu peux te montrer sympathique. Quand se lever n'est pas égal à des baisses de tension, à des yeux englués, à une douleur quelconque parce que le matin en hiver, fait noir, nous pouvons considérer ceci comme un levé réussi. Qu'est-c'que j'ai bien pu prendre hier pour arriver à ça ? Hmpf, souvenirs brumeux. Trop longue attente, c'est comme essayer de se souvenir d'un rêve trop peu poignant; laborieux. Pas envie de m'y plonger plus que nécessaire, ça reviendra tout seul. Bâillement sans retenu aucune, montée d'énergie à c'qu'on dit, mouais, ça éclaircie les idées, laissez-moi l'temps de m'éveiller, pas b'soin de s'attaquer à ce genre de questions futiles. Passage à la salle de bain, farfouillage dans les vêtements - longtemps qu'mes affaires ne sont rangées comme elles l'avaient été le temps d'une maniaquerie étrange de ma part, tête dérangée environnement parfait, qu'on dit -, qu'est ce qu'on peut bien enfiler pour ce genre de cours, ça devrait aller, enfiler et filer en bas. Impossible de se retenir, eh, pas ce mot, de ne pas se forcer, si tu préfères, tomber n'est pas bien grave tant qu'on ne dépasse pas une certaine hauteur, hauteur que je risque de prendre aujourd'hui. Distrait mâchonnement, yeux sur la salle, sur le vide, sur un journal voisin, sans trop y faire attention, quelle importance, bizarre état puisque je n'suis point fatiguée, juste encore embrumée, esprit brouillard, bonne idée, c'bien comme ça, simple de s'y retrouver. Voir en étant aveugle. De l'intérieur. La crédulité a ses qualités.

Fait frais, mais l'fait toujours pour moi, sais pourquoi mais j'veux pas, t'torture pas maintenant, herbe humide, il est tôt, bâillement avec main-devant-la-bouche puisqu'aucun rideau ne vient respecter ma pudeur. Mmmh, aucun ardu mal de crâne, tout va fort bien. Tortillon des doigts, qui malgré les gants n'ont pas l'air d'aimer le froid, gestes mécaniques, muscles endolories, j'ai mangé pourtant hein, devrait pas autant résister. Et hier, hier quoi déjà, ques't'as pris, pour dormir ainsi, sais pas sais plus c'est important ? Joli paysage, légère brume sur la pelouse. Jolie vue que l'on aura si l'on s'élèvera. Ah, tiens, deux personnages, une gamine et celui que l'on devra prendre pour prof, je suppose, p'tit bijour à tout le monde, on reste tout de même pas trop près, pas à porté de bises matinales, si l'envie les prend, qui sait, mieux vaut n'pas s'exposer.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Esteban R. Lefebvre
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Métamorphomage


Re: Cours n°1 : Le Quidditch

Message par : Esteban R. Lefebvre, Dim 20 Déc 2015, 10:02


Cinq heures. Il est réveillé depuis maintenant cinq heures du matin, pour la simple et bonne raison que son égo surdimensionné a fait des siennes. Une nouvelle crise. Parmi tant d'autres. Cela ne change pas de d'habitude : cela lui arrive souvent de se réveiller pendant la nuit pour inspecter son espace vital et voir s'il est encore en bon état. Mine de rien, être "beau" engendre de lourdes responsabilités. Ah oui, de toute façon il ne peut pas dormir plus de sept heures. Son hyperactivité le lui empêche et il est en recherche perpétuelle d'être en mouvement, en pleine action comme on dit. Cela lui arrive aussi de combattre des ennemis invisibles dans son sommeil et heureusement que son frère jumeau est là. Oui, il est très rare qu'ils ne dorment pas ensemble. La présence de Gab' réussit à elle seule à éradiquer ses tendances paranoïaques. Chanceux, Gabriel ne commencera les cours qu'à dix heures comme tous les mardis...

Le cours de vol était annoncé pour huit heures et les élèves avaient intérêt à arriver à l'heure. C'est donc tout propre, tout beau et requinqué à bloc qu'Esteban quitta la Grande Salle. Le petit déjeuner n'avait pas été fameux et un morceau de pain avait suffi à lui donner l'énergie nécessaire pour tenir quatre heures tout au plus.  Contrairement au cours de potion, il n'avait pas oublié de prendre ses médicaments. Ce sera complètement stupide qu'il tombe de son balai parce qu'il n'est pas capable de tenir droit et rester stable. Enfin bon. Il faisait un peu frais et le soleil brillait déjà, se frayant un chemin à travers les nuages. Le terrain où se pratiquait généralement le Quidditch n'était plus qu'à quelques mètres de lui.

Le français distinguait trois silhouettes en bas, sur le terrain et la vue du haut des gradins était vraiment splendide. Hum. Ce n'est pas non plus tip-top ! Bien qu'il restait encore quelques minutes avant le début du cours, le jeune adolescent descendit les marches quatre à quatre, manquant à deux fois de s'étaler comme un sac à patate. Un saut suivi d'un tour sur lui-même et une petite foulée puis tard, il se tenait près des trois silhouettes. Un peu plus, il aurait bousculé le nouveau professeur s'il ne s'était pas arrêté à temps. Il posa son balai sur l'herbe et en profita pour s'asseoir après avoir salué le petit groupe. Le vol. Décidément, ça va être fun !
Revenir en haut Aller en bas
Lïnwe Felagünd
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 : Le Quidditch

Message par : Lïnwe Felagünd, Dim 20 Déc 2015, 12:21


« LÈVES-TOI 'SPECE DE TROLL : T'ES TOUT DÉGUEULASSE ET TU AS COURS DANS UNE HEURE !!! » cria son réveil-hurleur. Cette horrible voix aurait pu être prise à la rigolade si le garçon n'était pas profondément endormi à ce moment-là. Il s'était couché assez tard la veille, lui et ses camarades de chambre aimaient bien parler le soir entre eux. Mais ils en oubliaient qu'ils avaient cours le lendemain matin et plus généralement à l'heure la plus matinale: c'est à dire huit heures précises.
L'avantage de ce réveil assez... spécial — c'était son grand frère Tilendir qui l'avait fabriqué — c'est qu'il réveillait la chambre entière voire même tout le dortoir des garçons — en exagérant à peine. Du coup, les compagnons de chambre de Lïnwe pouvaient compter sur lui dans bien des occasions.

Comme tous les matins, il envoya valser l'objet contre le mur d'en face pour l'arrêter — d'ailleurs il n'avait jamais essayé de l'éteindre autrement, au risque d'aggraver l'intensité sonore, du moins c'était ce que lui avait conseillé son frère et pour une fois il l'avait écouté. Il prit la direction de la salle de bain sous les regards encore troublés de ses amis et une demi-heure plus tard, il se trouvait sept étages plus bas dans la Grande Salle, au rez-de-chaussée du château. Il engloutit un bon petit déjeuner: toasts, jus de citrouille, tarte aux pommes et éclair à la pistache pour bien débuter la journée. La base pour un garçon en pleine croissance mais qui ne grossissait pas. Telle était faite sa morphologie. A côté de lui, ses affaires de cours pour la matinée. Un sac rempli de parchemins et de plumes; et... un balai ! Et oui, aujourd'hui c'était mardi. Dans quelques minutes, le sang-mêlé aurait leçon de Vol. Le Quidditch était un sport extrêmement réputé, si ce n'est dire le plus réputé, dans le monde magique. Les sorciers raffolaient des matchs mouvementés, que se soit en étant sur le terrain ou en étant spectateur. C'est pourquoi il attendait ce cours et celui de métamorphose toutes les semaines avec impatience.
Le Quidditch se pratiquait donc sur des balais, il y avait sept joueurs par équipe: un gardien, un attrapeur, deux batteurs et trois poursuiveurs avec des rôles bien distincts. Lïnwe, lui, voudrait être poursuiveur. Et quelques semaines plus tôt encore, il ne se serait jamais douté d'intégrer l'équipe de Gryffondor de l'école en tant que remplaçant numéro un. A peine en deuxième année et il faisait parti de son équipe. C'était peut être un début de carrière ? En attendant, il était le plus heureux des petits sorciers.

C'est donc avec un pas léger et rapide sur l'herbe craquante du parc qu'il arriva sur le stade de Quidditch, brume matinale de saison en perspective. Là-bas, il vit trois élèves et une silhouette bien plus grande. Le professeur. Et aussi gardien des lieux à Poudlard: Charli Proulx. Il y avait un coffre fait de bois aux pieds du professeur. Elle contenait les différentes balles: soient le vif d'or pour l'attrapeur, les deux cognards pour les batteurs et le souafle pour les poursuiveurs et le gardien.
L'irlandais était un vrai fan de Quidditch, il supportait sa ville natale: Ballycastle et les Chauve-souris étaient particulièrement efficaces sur le terrain ses derniers temps. Il en connaissait long sur les nombreuses règles que comprenait ce sport et il avait une Étoile Filante à turbo haute performance, datant de quelques années maintenant. Il jouait souvent avec sa sœur dans le jardin, ou avec ses amis à Poudlard.

- Bonjour, lança-t-il d'une voix enjouée.
Revenir en haut Aller en bas
Chloris Hareka
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 : Le Quidditch

Message par : Chloris Hareka, Lun 21 Déc 2015, 00:19


Chloris se réveilla de bonne heure pour son premier cours de vol. Elle n'avait pas franchement envie puisqu'elle avait le vertige mais il fallait essayer tout de même ! Au moins une fois dans sa vie ! Descendant de la tour pour arriver sur le terrain. Elle regarda autour d'elle et vit qu'elle n'était pas la première. Le professeur (supposa-t-elle), devait-être le jeune homme devant elle.


C'était assez drôle de ce dire que 2 ans auparavant, elle serait passée pour folle si elle avait dit à qui que soit, qu'elle pouvait faire des choses magiques sans s'en rendre compte. On lui aurait rit au nez et sûrement amené à voir un psychiatre. Et au lieu de ça, elle se trouvait sur un terrain de Quidditch,une discipline où l'on joue sur des balais volants.
Revenir en haut Aller en bas
Olivia Scott
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 : Le Quidditch

Message par : Olivia Scott, Lun 21 Déc 2015, 16:18


Les bras repliés dèrrière sa tête, Sarah ne dormait pas. Plus l'année avançait dans le temps et plus elle devenait insomniaque. C'était un sacré problème ça. Parce qu'au final, la jeune fille était toute fatiguée le lendemain. Et puis aujourd'hui, fallait commencer par un cours de vol. Elle n'a pas le choix de toute manière, fallait que l'énergie se pointe avant l'arrivée sur le terrain ou alors elle finira par tomber de son balai pour finir écrasé comme une crêpe sur le sol.
Soufflant pour chasser l'image ridicule d'elle tombant de son balai, la blonde prit donc son courage à deux mains et se leva d'un coup. La jeune fille se mit ensuite en tenue adéquate pour un cours de vol et s'attacha les cheveux. Ceci fait, elle attrapa son sac en bandoulière, prit son balai au passage et sortit de son dortoir et de sa salle commune, où quelques élèves, les traits tirés, se préparaient pour la journée.
La jeune fille avait hâte, hâte de pouvoir virevolter dans les airs. Bon, elle n'était pas assez douée pour ça, mais elle savait quand même tenir dessus histoire de sentir le vent s'engouffrer dans sa crinière, c'tait déjà ça!
Passant rapidement devant la Grande Salle, Sarah s'arrêta net. On zappe le ptit dej' aujourd'hui ou pas? N'ayant pas très faim le matin, le fait qu'elle prenne ou non quelque chose lui était égal. Mais ses pensées en vinrent au cours qui allait suivre et sa raison l'emporta. La blonde s'empara donc d'une pomme et d'un toast à la mélasse, et elle sortit enfin dans le Parc. Le froid lui fit faire une grimace. Bah oui quoi, la chaleur d'une couverture est beaucoup plus plaisante qu'une claque d'air glacée. Même si en ce moment elle ne dort pas c'était toujours plus agréable. L'Anglaise s'avança donc jusqu'au petit groupe qui s'était déjà formé et se posta près d'eux.

-Bonjour!

Ça, c'est fait. Maintenant fallait attendre que le cours commence. La née moldue se rappela soudain qu'elle avait une pomme dans la main et se décida finalement à croquer dedans. Ça fera passer le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Shela Diggle
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours n°1 : Le Quidditch

Message par : Shela Diggle, Lun 21 Déc 2015, 16:52


Trois gamins de plus, m'serais-je trompée de cours ? Il n'y avait pourtant pas d'âge limite à respecter, me semble. Un des petits que je connais un poil, me regarde pas, parfait, pas la peine d'lui adresser de fausses paroles. Certains ont des balais. Tricheurs. Arrive la preuve que je n'suis pas bête au point de m'être trompée là-dessus; une miss qu'à l'air d'avoir au moins la maturité sexuelle. Sociale et physique, étrange, n'est-ce pas, de d'voir atteindre un âge avant d'coucher, sans vraiment faire de différences, pourtant dans la tête de certains, pour ça pour tout, devrait être malléable cette limite, car rien ne se limite au nombre d'années auxquelles on a survécu, pas vrai ? Rien ne sert de ne point lui lâcher quelques mots. Pas que j'ne sois capable d'engager conversation à plus jeune, mais quoi qu'on dise, écart oblige distance dans les dires. Et puis mer*e, m'intéresse pas, c'tout, laisse-moi tranquille à la fin. Pouf, une pomme. Objet de vile tentation, fruit empoisonné, ça n'fait que l'mal, mais n'oublions point ce notable détail : c'est une des bouffes qu'on ne peu point partager avec autrui. Pas de problème. Aller, dernier bâillement main-devant-la-bouche, retiens-toi un peu, tu l'dis toi-même, tu n'es pas fatiguée. Embrouillée. Plutôt.

- Salut ! Pas de nom, pas douée pour ça. Rien ne m'revient, mais après tout, quelle importance ? T'aurais pas un élastique pour les cheveux ? Oublié, c's'rait bête, d'être aveuglée par ça plutôt que par tant d'autres raisons stupides mais qui n'en ont pas l'air, au moins. M'souviens toujours pas de hier, plus trop certaine d'en avoir envie, d'ailleurs, mais j'suis curieuse, tout de même, autant de légèreté, ça vaut bien une possible humiliation. Bordel, l'refait frais, marcher un temps aide mais les brèves particules de chaleur s'étant formées en moi s'envolent les unes après les autres, et je risque d'en pâtir si les autres n'arrivent pas bientôt. Ta faute. T'prend toujours trop de temps pour l'matin, pas besoin de tout ça, sommeil gâché. Ca coûte cher, le dodo, et t'en gaspille sans même te rendre compte de ce que ça signifie à long terme. Bah, tu vois, je vais plutôt bien. Aucun problème. Je gâche mon temps si j'le souhaite. Ca n'nuit qu'à moi. Je fais un vague signe de la main vers la malle contenant les balles. Déjà joué ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lapitu Ombrage
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 : Le Quidditch

Message par : Lapitu Ombrage, Mar 22 Déc 2015, 08:43


[RP de mon perso à 11 ans]

Oh chouette mon premier cours de vol pensa-t-elle.
Elle était toute excitée à l'idée de commencer un nouveau cours.
Excitée mais anxieuse à la fois comme la première qu'elle a commencé à marcher.
Elle se rêvait en train de voler.

Le réveil sonne, elle se lève, il ne fallait pas risquer d'être en retard.
Puis elle commence à avoir la trouille : dans sa famille il y a un champion de Quidditch.
La pression est grande quand même.

Et si on attendait d'elle plus qu'elle ne pouvait faire.
Et si quand elle faisait #Accio balai, rien ne se produisait comme dans le cour de Sortilèges.
Et si je tombe de mon balais devant les autres, le ridicule ne tue pas je sais mais je n'aime pas qu'on se moque de moi.
Bon maintenant, je n'ai plus le choix: je me suis inscrite, je dois y aller.

C'est dans quelle salle déjà?
Je regarde mon emploi du temps et je me dis que je suis bête: c'est dehors bien sûr dans la forêt interdite.
Je sors donc de Poudlard et vois un attroupement d'élèves.
Je me dis que ça doit être là.

Il y a déjà les balais donc c'est là.
Imitant mes petits camarades , tout en essayant de me détendre; je dis:
"Bonjour à toutes et à tous"
Revenir en haut Aller en bas
Theophania Fitzgerald
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 : Le Quidditch

Message par : Theophania Fitzgerald, Mar 22 Déc 2015, 14:36


Ca faisait vraiment une éternité que Theophania n’avait pas eu un cours de vol. Ca lui manquait un peu. Elle aimait bien voler elle. Sensation grisante et libératrice. C’est pourquoi ce matin-là elle se leva sans effort, excitée à l’idée de ce premier cours avec ce nouveau professeur. La brune prit se leva à l’aube et en profita pour prendre vingt bonnes minutes pour s’étirer. Elle n’avait plus toujours le temps de le faire et pourtant ça lui était nécessaire. Un écart ça disparait si facilement. Souplesse éphémère mais pourtant si importante. C’est ça qui la faisait vivre, ou plutôt qui la faisait se sentir vivante. Elle avait besoin de sentir cette souffrance qui vous montre que votre corps fonctionne, qu’il pousse ses limites au maximum. C’est donc grisée qu’elle descendit de bonne heure dans la grande salle pour prendre un petit déjeuner léger. Une pomme et du raisin. Esprit sain dans un corps sain ? Vivre au service de son corps surtout. Ne pas oublier de manger, ne pas oublier de faire attention, ne jamais oublier pourquoi elle mangeait. Une fois la collation terminée elle sortit dans le parc. Le cours aurait lieu sur le terrain de Quidditch, encore quelque chose qui lui faisait plaisir. Prendre l’air de bon matin ça la rassérénait. Elle respira un grand coup quand elle sortit. La brise fraiche fit voleter ses cheveux et elle sentit la peau de ses pommettes se tendre, se raffermir au contact du froid. Le balai sous le bras elle arriva enfin près des autres. Elle n’était pas la première d’autres sont plus matinaux qu’elle. Quatre ou cinq petits et à peine deux grandes. Theophania leva les yeux au ciel. Encore un cours à multiples niveaux. Les petits ne sauraient pas les grands oui, le prof serait peut-être dépassé par cette hétérogénéité insupportable et récurrente. Pourtant elle reconnu Linwe, le petit blond rouge et or. Lui elle savait qu’il excellait au Quidditch. Il remonterait peut-être le niveau de tous ces enfants. La brune ne se faisait pas trop de soucis pour son propre cas. Elle aimait le Quidditch, activité qu’elle pratiquait depuis l’enfance. C’était un sport, un vrai. Avec juste un balai vous pouviez vous dépenser au maximum. La perfection quoi. Elle salua l’assemblée et posa son balai contre sa hanche pour prendre le temps d’attacher ses longs cheveux noirs. Elle avait entendu sa préfète demander un élastique avant, idée pas bête. Effet papillon et tout suit.
Revenir en haut Aller en bas
Tobias Tindall
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 : Le Quidditch

Message par : Tobias Tindall, Mer 23 Déc 2015, 01:07


On ne pouvait pas trouver plus symbolique comme cours pour un Serdaigle que le cours de vol. C'était précisément pour cette raison que Tobias s'était inscrit sans attendre au tout premier cours d'un nouveau professeur arrivé à Poudlard répondant au nom de Charli Proulx. Le jeune Français quitta donc le dortoir des garçons et sortit de la salle commune de Serdaigle pour aller se restaurer en compagnie des membres de sa maison. Apparemment, tous les partisans de l'aigle participant au fameux cours semblaient comme exténués. Probablement à cause du lever matinal imposé par le cours de vol ? En effet, le fameux professeur avait décrété que le cours commencerait à huit heures pile. Un retard était susceptible d'entraîner un retrait de points pour la maison, surtout avec ce genre de professeur. Aux yeux de Tobias, ce nouvel enseignant était soit un ignoble sadique ou soit un horrible psychorigide. On n'avait pas idée de réveiller toute une maisonnée aussi tôt dans la matinée ! De plus, un jeune hurluberlu s'était permis de réveiller le dortoir aux alentours de cinq heures du matin à cause de ce que l'on pourrait appeler une crise de mégalomanie... Etait-il fou ou n'avait il tout simplement aucun respect pour les autres élèves qui étaient forcés de se maintenir éveillés ce soir à cause du cours d'astronomie ? Quoiqu'il en soit, Tobias n'apprit rien de bien concluant à la table des serdaigles. Il s'agissait donc d'un ancien élève de Poudlard revenu endosser le rôle de professeur.  On racontait qu'il était joueur de quidditch, ce qui n'était pas si étonnant en soi. Après en avoir assez entendu, le Français se leva et emprunta le chemin menant au stade de Quidditch. Cela faisait plusieurs années que Tobias n'était pas monté sur un balai. Autrefois, le jeune homme avait l'habitude de se rendre avec ses frères dans une vielle décharge moldue désaffectée où ils s'amusaient avec des vieux balais. L'endroit avait été délaissé par les moldus et le terrain présentait suffisamment de variations pour corser le jeu en cas de courses par exemple. C'est d'ailleurs ici que Tobias avait effectué son fameux bizutage du balai après avoir apris à manier correctement l'engin. Le but de la cérémonie était simple : l'un de ses frères avait ensorcelé des vieux grille pain défectueux trouvés sur les lieux pour faire office de cognard et le sorcier devait trouver un moyen d'y échapper tout en volant dans les airs sur son balai. Au final, un des grille pain avait fini par exploser suite à une défaillance du sortilège et Tobias fut projeté contre la carcasse d'une vieille voiture. Son balai s'était quant à lui fracassé contre une épave de réfrigérateur et était devenu inutilisable par la même occasion, on ne pouvait plus rien en tirer. Les trois compères décidèrent alors de quitter les lieux après avoir maquillé la trace de leur passage. Depuis, Tobias s'était juré de ne plus jamais monter sur ces engins de malheur... Cependant, il avait oublié que le balai était le moyen le plus simple de locomotion pour un sorcier. De plus, il n'avait pas encore l'âge requis pour transplanner. Il devait donc accepter de se servir d'un balai en attendant sa majorité et il fallait pour cela apprendre à l'utiliser comme il se devait, ce qui justifiait donc l'inscription au cours. Les élèves se rendirent donc en direction du stade. Le chemin fut bref mais éprouvant tout de même à cause du froid et du soleil de l'aube qui les aveuglait. Arrivés sur le terrain, Tobias constata la présence du professeur. Impossible de le louper : tenue de quidditch, balai, ainsi qu'une mystérieuse boite à ses pieds. Il s'agissait probablement des fameux cognards que le Français n'avait jamais eu l'occasion d'appercevoir... Le terrain était couvert d'une brume épaisse, ce qui allait accroître la difficulté de la tâche en réduisant la visibilité des élèves. En tout cas, si cognard il y avait, Tobias commençait à penser que ça ne pouvait pas être pire qu'un grille pain ensorcelé qui vous pète à quarante centimètre du visage... Il attendait donc d'en savoir plus pour se faire une idée et décida d'observer les autres élèves venus assister au cours en attendant...
Revenir en haut Aller en bas
Olivia Scott
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 : Le Quidditch

Message par : Olivia Scott, Mer 23 Déc 2015, 11:42


S'endormir sur place, c'est pas une très bonne idée. C'est pourtant la situation qu'était entrain de vivre la jaune et noire. Mais bon ça ne la dérangeait pas plus que ça malgré le fait que cela risquait d'attirer les regards sur elle. Oui oui, s'endormir pomme à la main et enveloppée dans une brume glacée c'est peu banal. Pour ne pas risquer cela, la sorcière secoua donc vivement la tête et croqua une nouvelle fois dans sa pomme. Le jus sucré qui s'insinua dans sa gorge à ce moment là lui fit beaucoup de bien, pas au point de la réveiller complètement, mais quand même. Elle s'employa ensuite à regarder autour d'elle, pour voir un peu l'avancée des choses. Le prof bougeait pas et les élèves étaient trop peu pour débuter le cours. Ils avaient quoi ce matin? Pas assez de motivation pour arriver à l'heure? Un petit sourire vint se former sur les lèvres de la blairelle. Combien de fois était elle arrivée en retard à un cours déjà? Voilà. Elle n'avait plus rien à dire.
Un éclair de cheveux brun s'invita dans son champ de vision et elle se tourna pour mieux voir.

- Salut !

Ah c'est Shela, la préfète des Serpys. Pas très douée pour retenir les noms mais la blonde connaissait quand même les plus importants, et donc celui de la verte et argent en faisait parti. Elle lui répondit par la même interpellation "Salut!" et l'écouta lui demander un élastique. Il devait lui en rester un à son poignet, qu'elle gardait toujours au cas où. On ne sait jamais, si son élastique craque pour cause de cheveux épais elle en avait toujours un autre sur elle. Sarah hocha donc la tête et lui tendit l'objet. La brune fit ensuite un geste vague en direction de la malle.

-Déjà joué ?

Elle se mordit la lèvre pour ne pas rire. Les seules fois où elle avait joué c'était à Poudlard. Pas dans une équipe, pas assez de technique pour sa mais entre amis. Et, franchement, la jeune fille passait plus de temps à éviter les balles remplaçant les cognards et à garder l'équilibre sur son balai qu'à remplir son rôle. Mais bon, elle se débrouillait tout de même. On va dire qu'elle n'est ni débutante, ni professionnelle.

-Moui, j'me débrouille. son petit rire finit par sortir et elle rajouta Mais il faudrait que je me perfectionne. et elle finit par un classique et toi?
Revenir en haut Aller en bas
Agrat Ghilsofi
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 : Le Quidditch

Message par : Agrat Ghilsofi, Ven 25 Déc 2015, 00:16


Cette impression de tomber dans le vide... Elle avait l'impression que sa chute durait des heures...
Agrat se réveilla en sursaut, avec un sentiment de vide considérable. Toujours et encore des rêves bizarres... Elle savait que ses rêves étaient anormal mais une fois réveillée, pouf, plus aucun souvenir ; juste ce même sentiment. Opinant du chef, dépitée, elle ne remarqua pas tout de suite qu'elle était presque en retard. Ce fut une fois sa toilette faite qu'elle remarqua que le dortoir s'était vidé. Elle accéléra donc la cadence, s'habillant en vitesse elle jeta un coup d’œil par la fenêtre ; le temps était brumeux, une journée ennuyante s'annonçait. Ennuyante et agaçante même. La preuve, elle avait un cours de vol, là, tout de suite. Sans traîner plus que ça, elle quitta le dortoir afin de manger un petit quelque chose dans la Grande Salle.

Ah... Cours de Quidditch. Non mais vraiment, elle aurait préféré avoir n'importe quel autre cours. C'était limite un calvaire. De bon matin en plus, voler sur un balai... C'était bien la dernière chose qu'elle désirait ! Mais elle n'avait pas le choix, elle se dirigea donc vers le terrain, plus dépitée que jamais. Ce fut une fois sur place qu'elle se rappela qu'un nouveau prof avait été nominé. Elle reconnut l'ancien gardien, le capitaine de l'équipe de Serpentard. Peut-être que ça s'annonçait pas si mal que ça, finalement. Adressant un sourire en coin au prof, elle prit place et attendit de voir la suite, positivant du mieux qu'elle pouvait.
Revenir en haut Aller en bas
Jade Wilder
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 : Le Quidditch

Message par : Jade Wilder, Ven 25 Déc 2015, 04:42


Chaque personne est différente, réagit différemment, choisit une voie plutôt qu'une autre et adopte un comportement différent selon son passé, son caractère, ou les évènements barrant sa route. Jade s'était, à de nombreuses reprises, basée sur cette constatation lorsqu'elle avait eu à faire des choix, quels qu'ils soient. C'était un de ses nombreux mantras, un de ceux qui l'aidaient à garder une patience difficile pour elle qui n'en possédait pas beaucoup naturellement. Têtue, bornée, haïssant l'échec ou le retard, la blondinette n'était pas du genre à baisser les bras très facilement et heureusement pour elle. Sa convalescence était désormais terminée, depuis peu. Elle marchait correctement, courrait comme avant, pouvait faire absolument tout comme elle l'avait toujours fait. Le problème n'était plus physique, mais bien mental. Des crises étranges venaient lui rendre visite, sans raison apparente. Crises qui s'avéraient relativement dangereuses, pour elle et pour les autres. Jusque là, elles avaient été limitées, mais qui sait combien de temps ça allait durer ?

A vrai dire, Jade s'en fichait. Ou plutôt, elle l'ignorait. Car après tout, elle marchait de nouveau déjà, n'était-ce pas ce qu'elle souhaitait ? Depuis l'attaque en divination, c'était son but principal, il était même passé avant l'apprentissage total de l'anglais. Alors pourquoi s'en faire ? Ainsi va la vie et celle-ci a toujours un sens, quoi qu'il arrive. Appelez ça le Destin, si vous le souhaitez, mais Jade.. préférait attendre de voir ce que l'avenir lui réservait.. et se battre, pour le modeler à sa façon.

Se battre, c'était son quotidien. Depuis son rétablissement, l'adolescente avait de nouveau changé totalement son planning pour reprendre correctement une vie rythmée par autre chose que les séances de rééducation. Mine de rien, ça l'avait bien retardée et elle n'avait toujours pas un anglais parfait.

Le stress était donc là, encore et toujours présent. Ce stress, précisément, celui d'un tout nouveau cours. Et cette fois, il s'agissait du cours de vol. Son premier à Poudlard. Nouveau professeur, jamais rencontré auparavant, dont elle ignorait tout. Seul avantage, elle ne se débrouillait pas trop mal sur un balai. Pas mal du tout même. Si la blondinette haïssait les sports d'équipe, elle se débrouillait bien depuis ses débuts en vol. Il n'était pas rare qu'elle s'amuse à voler un peu lorsqu'elle était chez son oncle, quoique c'était assez rare étant donné que celui-ci n'était pas très porté sur la magie. M'enfin, l'important, c'était qu'elle était pour une fois sûre de ne pas se débrouiller comme une débutante.

C'est donc avec un calme étonnant que l'Italienne prit le chemin du cours, ce matin là. Les températures ne grimpaient pas réellement ces derniers temps, tout était toujours.. froid. Sombre. Triste. Elle n'aimait pas ça, l'adolescente ayant vécu presque toute sa vie dans un pays de lumière et de joie. Mais avait-elle le choix ? Dans la vie, soit on s'adapte, soit ça fait mal. Très mal. L'arrivée de l'hiver à Poudlard lui avait fait un choc, elle avait accumulé les rhumes et se montrait bien moins chaleureuse lorsque le temps faisait grise mine. Une mine boudeuse s'était d'ailleurs installée sur le visage féminin. Combien de temps cela durerait encore ? Cet hiver lui semblait interminable..

Un soupir, formant un petit nuage de buée, s'échappa de ses lèvres. Tout n'était pas rose, malheureusement, mais la vie est ainsi faite. Elle aimait à croire que les épreuves étaient là pour ouvrir à de plus grandes ambitions. Un jour, elle réussirait, elle trouverait sa voie. Il le fallait, de toute façon.

Rechargée niveau détermination, Jade se retrouva finalement sur le terrain. Plusieurs élèves étaient déjà présents, ainsi que le professeur de vol. La jeune fille ne pouvait s'empêcher, comme toujours, de faire des suppositions quant à sa personnalité. Il ne s'agissait là que d'idées, de déductions sans véritable base, mais c'était assez.. rassurant, d'un côté. Pinçant légèrement ses lèvres pour les humidifier, la blairelle s'approcha du groupe et regarda le professeur en esquissant un sourire poli.

- Bonjour professeur..

Habitude. Mots constants, qu'elle avait donc très vite assimilés. Par conséquent, pas d'erreur d'anglais, juste son petit accent chantant, typique des terres Italiennes. Et puis, son regard se posa sur les élèves présents. Peu de têtes connues. Il y avait Shela. Elle était géniale Shela. Ah, et Sarah aussi, qui avait été dans son équipe pour l'animation Poufsouffle. Sympa elle aussi, bien que les échanges avec elle avaient été brefs. Les autres ne lui disaient rien.. pas bon. Il allait falloir arranger ça. Ce n'est pas parce-qu'elle était incapable de travailler en groupe qu'elle détestait parler aux gens, bien au contraire. Elle était juste.. douée pour les carapaces et les apparences. Cacher ses sentiments, c'est facile quand on en a prit l'habitude. Sourire.

- Bonjour tout le monde !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Aurea Eston
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 : Le Quidditch

Message par : Aurea Eston, Ven 25 Déc 2015, 20:54


BIP… BIP… Un grognement s’échappa des fines lèvres de la blonde. Un bras émergea alors de sous la couette, où notre blondinette était cachée, et alla frapper sur son réveil afin de faire cesser ce bruit plus que dérangeant. En poussant un profond soupir, elle ouvrit péniblement un œil et se décida à regarder l’heure qu’affichait le réveil. Une fois qu’elle se rendit compte qu’on était en pleine semaine et que donc, elle allait être en retard à son cours si elle ne se dépêchait pas, son sang ne fit qu’un tour et elle se leva d’un bond du lit. Sans prendre la peine de chercher dans ses affaires de quoi s’habiller, elle prit les premiers vêtements qui lui tombèrent sous la main et fila dans la salle de bain.

Elle en ressortit dix minutes plus tard, apprêtée des pieds à la tête. Elle attrapa son sac, qui heureusement était fait depuis la veille, et sortit de son dortoir et de la salle commune des Jaunes et Noirs. Elle gagna ensuite le rez-de-chaussée et passa rapidement dans la Grande Salle, n’ayant pas le temps de s’y attarder pour prendre son petit déjeuner. Elle attrapa une biscotte et une pomme qu’elle comptait manger en route. Elle sortit ensuite de la salle, qui à cette heure-ci, voyait les étudiants gagner petit à petit leurs salles de classe.

La blonde passa alors les portes d’entrée du château et se dirigea vers le terrain de Quidditch. Chemin faisant, elle mangea sa pomme tout en se dépêchant afin de ne pas arriver en retard à son cours de vol. Arrivée au terrain d’entraînement, elle découvrit un groupe d’étudiants déjà présents ainsi que leur professeur qui était installé à côté d’une malle. La Poufsouffle fut rassurée de voir que le cours n’était pas encore commencé et qu’elle n’était pas en retard. Cela ne faisait pas partie de ses habitudes et elle ne comptait pas commencer de sitôt. Elle termina rapidement sa pomme et se débarassa du trognon à l’aide d’un sort. Elle s’approcha ensuite de son professeur et du groupe d’élèves.

« Bonjour professeur. »

Elle se mit ensuite près d’une élève de Serdaigle et attendit que le cours commence. Encore mal éveillée, elle n’entama la conversation avec personne et se contenta d’attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours n°1 : Le Quidditch

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 4

 Cours n°1 : Le Quidditch

Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Vol-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.