AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres
Page 2 sur 2
[Habitation] Shapeshifter's Asylum
Aller à la page : Précédent  1, 2
Ashton Parker
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005

Re: [Habitation] Shapeshifter's Asylum

Message par : Ashton Parker, Mar 27 Sep 2016 - 21:16


C'était fou comme on vivait son quotidien à toute vitesse sans jamais se rendre compte de la beauté des petites choses de la vie. Un papillon qui vole, une fiente d'oiseau qui vient s'écraser contre une fenêtre, une jeune fille menottée dans une cave. Mais heureusement, maintenant Ashton avait ouvert les yeux et croquait la vie à pleines dents en profitant de chaque instant. Par exemple à ce moment précis il détaillait avec attention chaque expression du visage de Keira à mesure qu'elle reprenait ses esprits. Elle ne semblait pas bien comprendre où elle se trouvait et c'était tout à fait normal étant donné que c'était le but recherché en l’emmenant dans cet endroit. Parker attrapa une bouteille de rhum à moitié entamée qui se trouvait par terre et en bu plusieurs longues gorgées avant de la reposer délicatement.

Histoire d'être un peu mieux installé pour parler à son invitée, le sang-mêlé tira un tabouret en fer qui grinça de façon discordante en laissant une marque de rayure sur le sol en béton. Une fois en face de Sanders, il s'assit dessus et la regarda fixement en faisant tourner sa baguette négligemment entre les doigts. Un grand bocal en verre contenant un liquide douteux émit un léger "Plop" alors qu'une bulle remontait à la surface, brisant le silence qui semblait s'être installé. Keira semblait légèrement apeurée ce qui paraissait assez étrange étant donné qu'elle n'avait absolument aucune raison de l'être. Après tout, elle se trouvait en compagnie de l'être qui l'aimait le plus au monde. Il ne comprenait pas comment il avait fait pour tenir jusqu'à présent sans passer chaque minute de son temps avec elle, la personne la plus belle au monde. Elle possédait un charme fou et il ne pouvait pas détacher ses yeux de son visage.

- Bonjour, dit-il soudainement tout en étirant ses lèvres en un sourire plus fou que rassurant. Puis il pencha la tête légèrement sur le côté comme s'il écoutait les paroles de quelqu'un qui lui murmurait quelque chose à l'oreille et se redressa ensuite. Une petite gorgée ? Tu dois avoir soif.

Tout en parlant, le sorcier désigna la bouteille qu'il attrapa et tendit à sa prisonnière. Normalement ses chaînes devraient avoir juste assez de mou pour qu'elle puisse porter l'alcool à ses lèvres. Des mèches de cheveux de l'ex-Gryffondor semblait partir un peu dans des sens divers ce qui rajoutait à son apparence instable. Que faire ? Que faire ? Il se balança un moment sur le tabouret en se murmurant des choses à lui-même. Même s'il n'y avait aucun doute que la jeune fille se plairait beaucoup dans cette cave, ce mode de vie risquait de rencontrer des complications sur la durée. Et oui, à un moment il allait devoir sortir de la pièce et les deux âmes sœurs seraient séparées. Ce serait terrible, terrible. Mieux valait éviter cette possibilité. Peut-être que s'il la tuait il pourrait conserver son cadavre et la garder avec lui pour toujours ?
Revenir en haut Aller en bas
Keira Sanders
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Spécialité(s) : Métamorphomage


Re: [Habitation] Shapeshifter's Asylum

Message par : Keira Sanders, Sam 1 Oct 2016 - 18:26


L'atmosphère de la pièce était glauque. La Serpentard ne savait pas où elle se trouvait, mais elle ne se doutait pas d'être dans les appartements du jeune homme. Après tout, qui vivrait dans une pièce qui respirait tant la froideur ? Une poupée étrange posée sur une étagère, sûrement du vaudou - c'était fascinant, jamais elle n'avait vu une telle magie. Pas le genre de truc qu'on montre aux élèves à Poudlard. Et puis, cette collection de sabres qui pourraient sûrement lui trancher la carotide en un mouvement lui faisaient froid dans le dos. Même les sons qui se propageaient contribuaient à l'horreur. Des sons qui respiraient le stress, un peu comme le tic-tac d'une horloge la nuit, ou le plic-ploc d'une gouttière dans une ruelle sombre et malfamée.

L'homme semblait la dévorer du regard, mais elle ne savait pas dire si c'était par pur sadisme ou si la potion avait quand même fait son effet. Elle était perdue, autant qu'elle avait perdu le contrôle de la situation et se détestait d'avoir pensé être assez douée pour jouer un tel tour. Elle avait voulu jouer dans la cour des grands, et s'était attaquée à un trop gros poisson.

Il lui tendit une bouteille en lui proposant de se désaltérer. Méfiante, elle releva le regard et fronça les sourcils, avec cet air de gosse boudeur, se pencha en avant pour sentir une odeur d'alcool et tendit le bras avant de constater qu'elle était enchaînée. Prisonnière. Elle ne pourrait même pas se servir de sa baguette pour se sortir de cette situation. Rien à faire. Elle allait être obligée de subir.

Serrer les dents, fermer les yeux et attendre de voir ce qu'il allait se passer, peut-être que c'était ce qu'elle aurait du faire. A la place, la sorcière se contenta de pousser avec son pied pour renverser la bouteille si gentiment offerte, et plongea son regard dans les pupilles d'Ashton. C'était dur, de maintenir ce regard. Vraiment, c'était un défi ; à tout instant, elle avait l'impression qu'elle devrait rompre le contact visuel si elle ne tenait pas à devenir folle. Par ailleurs, elle voulait en découvrir plus sur ce qui avait mal tourné. On dit parfois qu'être subtile donne de meilleurs résultats, et pourtant la brune ne comptait pas cette technique dans son vocabulaire. « Pourquoi suis-je attachée ? », interrogea-t-elle simplement, « je ne pense pas représenter un danger. Et je ne suis pas un morceau de viande. »
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ashton Parker
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage
Occlumens
Manumagie (Niveau 1)


Re: [Habitation] Shapeshifter's Asylum

Message par : Ashton Parker, Jeu 6 Oct 2016 - 19:24


Petit à petit, la sorcière semblait reprendre de plus en plus conscience et paraissait à présent bien réveillée. Elle avait peut-être une légère bosse sur le crâne mais qui ne se voyait pas trop grâce à ses cheveux. Par contre elle semblait contrariée, même si le sang-mêlé avait du mal à voir pourquoi était donné qu'ils étaient réunis tous les deux. En effet, la brune renversa la bouteille qu'il lui avait si gentiment proposé, mais Ashton n'y fit absolument pas attention. Le liquide se répandait sur le sol et la bouteille roula lentement en s'éloignant peu à peu d'eux pour finalement se stabiliser en rencontrant le pied d'un meuble. L'ex-Gryffondor ignora consciencieusement la chose, il n'était d'ailleurs même pas probable que l'information soit arrivé jusqu'à son cerveau, et se contenta de fixer Keira qui le fixait en retour. Le temps s'écoula pendant une durée indéterminée et il décida finalement de détourner le regard pour le laisser se balader distraitement sur le fond de la pièce.

La jeune fille lui demanda alors pourquoi elle était attachée, ce qui eut pour effet de le ramener à la réalité. Elle parla de quelque chose en rapport avec la viande qu'il n'avait pas bien écouté. Si elle souhaitait manger ce n'était pas du tout l'heure, et il fallait respecter les horaires c'était important. Parker se contenta donc de lui adresser un petit sourire compatissant et de se lever lentement de sa chaise. Avant de parler, il s'approcha de sa prisonnière en marchant puis s'accroupit au final en plaçant son visage à quelques centimètres du sien.

- Ma Keira, je ne peux pas te laisser te balader comme tu le souhaites. C'est important que nous soyons unis dans notre amour et c'est ce que ces chaînes représentent.

Tout en parlant, le sorcier caressait doucement la peau de la Serpentard du bout de sa baguette magique. La scène aurait pu paraitre romantique s'ils ne s'étaient pas trouvés dans une cave et que Sanders n'était pas enchaînée. Mais après tout il ne s'agissait que de détails. Certaines potions étranges continuaient de briser le silence de temps à autre avec des bruits de bulles qui éclatent ou de pétillements. Ashton s'éloigna légèrement de son âme sœur sans cesser de la contempler amoureusement puis sorti une cigarette de sa poche avant de l'allumer. Ce n'était probablement pas l'idée du siècle étant donné que ses pieds trempaient dans l'alcool renversé au sol mais il n'était pas du genre à réfléchir à ce genre de choses. L'idée de tuer Keira n'était plus d'actualité étant donné qu'il appréciait tout de même qu'elle puisse parler, mais cela ne l'empêcherait pas de profiter de leur temps tous les deux au maximum. Liant l'action à la pensée, il posa sa baguette et attrapa un couteau d'une trentaine de centimètres à la lame affutée qu'il fit tranquillement tourner dans sa main.
Revenir en haut Aller en bas
Keira Sanders
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Spécialité(s) : Métamorphomage


Re: [Habitation] Shapeshifter's Asylum

Message par : Keira Sanders, Sam 8 Oct 2016 - 10:40


Elle ne comprenait pas et maintenant le contact visuel avec une certaine audace, jusqu'à voir Ashton s'approcher dangereusement de son visage. La vue prenante qu'avait la sorcière sur ces yeux bleus-grisés type ciel hivernal lui fit froid dans le dos, et elle se trouva à baisser la tête, intimidée. Elle sentit un contact léger sur sa peau, un effleurement, comme s'il la caressait du bout du doigt. La sensation était la même, mis à part qu'un doigt aurait été chaud et ainsi plus rassurant. Le bout de la baguette était froide ; comme tout ce qui se trouvait dans la pièce. Keira se sentait prise au piège, avec au dessus de sa tête une tempête qui ne demandait qu'à exploser.

Elle constata que les poils de ses bras étaient dressés alors que le bout de la baguette parcourait sa peau. Après les quelques mots qui sortirent de la bouche du mage, elle avait compris. Elle affichait un air incrédule, n'en revenant pas que sa petite potion ait marché. Un peu trop marché. Peut-être la dose avait-elle été trop puissante ? En tout cas, elle commençait à saisir pourquoi on disait qu'il ne fallait pas jouer avec ce genre de magie. Elle aurait du lui demander de lui rendre ce service. S'il avait refusé, à ce moment-là, elle aurait pu envisager de nouveau un plan foireux comme celui-ci. Mais elle aurait du demander. Elle ne se serait pas retrouvée dans une telle situation.

La verte savait qu'il fallait qu'elle en joue, de cet amour factice. Ce devait être la clé. Malheureusement, entre ce qu'elle imaginait pouvoir faire ou dire et ce qu'elle était vraiment capable d'achever, il y avait un petit ravin. Elle savait jouer avec les mots, mais pas dans une situation pareille. Elle se sentait fichue. Prisonnière à vie, quoiqu'elle espérait que les effets de la potion s'estompent tout seuls... Mais si c'était le cas, elle ne pensait pas que le jeune homme la laisserait repartir comme si rien n'était arrivé, et elle n'avait sûrement aucune chance de lui tenir tête.

En relevant le regard, Keira remarqua qu'il avait un couteau à la main. Un énorme couteau, qui semblait bien tranchant comme il le fallait. Peut-être suffisamment pour la trancher en petits dés. Elle allait sûrement donc mourir ainsi : tranchée par un dingue sous philtre d'amour. Ce n'était pas ce qu'elle avait imaginé - en fait, elle n'avait même pas envisagé cette possibilité. Se faire toucher par un sort mortel, mourir suite aux blessures infligées par une créature, exploser dans un accident moldu, attraper une obscure maladie, pourquoi pas. Mais pas ça. Ce n'était pas digne d'elle. Elle méritait une meilleure fin. « Si tu m'aimes tant, tu ne peux pas profaner mon corps avec ça », dit-elle en désignant le couteau du menton. « Ça va me rendre laide. » Ou morte.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ashton Parker
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage
Occlumens
Manumagie (Niveau 1)


Re: [Habitation] Shapeshifter's Asylum

Message par : Ashton Parker, Sam 8 Oct 2016 - 19:41


Beaucoup de possibilités traversaient la tête d'Ashton en ce moment. Avec un tel couteau il pouvait faire énormément de choses. Égorger quelqu'un. Lui entailler les veines. Découper à la perfection un avocat (l'aliment ou la personne, au choix du lecteur). Le sorcier avait souvent entendu dire que lorsqu'on était amoureux on voyait la vie en rose mais ce n'était pas vraiment son cas actuellement. Il avait l'impression de s'être drogué tellement son esprit était embrumé. Par moment il avait l'impression de perdre la notion du temps ou que ses pensées étaient complètement floues. Pourtant, ce n'était pas forcément lié à la situation étant donné que cela faisait déjà un bon moment qu'il se sentait comme ça. Parfois il avait l'impression de perdre complètement la tête, ce qui était peut-être le cas.

- Si tu m'aimes tant, tu ne peux pas profaner mon corps avec ça. Ça va me rendre laide.

Mais non mais non. Elle ne comprenait pas du tout. Parker fronça les sourcils en se concentrant profondément pour remettre de l'ordre dans ses pensées. Il avait l'impression d'être dans un bateau qui tanguait et que celles-ci étaient trimbalées d'un côté à l'autre sans ménagement. Fermant les yeux très fort, il se frappa la tempe avec la main droite plusieurs fois. Ça faisait mal, mais c'était efficace pour stabiliser le bateau. Bon, peut-être qu'une ou deux idées étaient passées par-dessus bord mais c'était pas nouveau ça. Il était d'ailleurs presque convaincu d'avoir une fuite quelque part mais il n'était pas encore parvenu à la trouver. Cependant, Keira n'avait toujours pas réussi à le cerner, elle ne comprenait pas la beauté d'un corps ravagé et le sentiment d'exaltation en voyant du sang s'étendre au sol autour d'un cadavre. Certes, c'était peut-être une vision qui lui était propre à lui, mais il fallait absolument essayer de vivre ça une fois dans sa vie.

- Non, c'est pas le problème, non, dit-il en secouant la tête. Et soudainement, il lança rageusement le couteau loin de lui. L'objet alla se ficher dans une étagère en frôlant la Serpentard. Je tue les personnes que j'aime, c'est mon problème.

Pas tout à fait sûr qu'on puisse présenter ça comme un simple "problème" mais la définition du truc n'était pas trop important aux yeux d'Ashton. Il aurait aussi bien pu tuer Ellen et Madison, après tout, ça serait revenu au même résultat que la situation actuel mais au moins il en aurait profité lui. Ah, la vie était vraiment mal faite ! Et voilà qu'il avait une jeune fille prisonnière et enchaînée dans sa cave, mais qu'est-ce qui tournait pas rond chez lui ?
Revenir en haut Aller en bas
Keira Sanders
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Spécialité(s) : Métamorphomage


Re: [Habitation] Shapeshifter's Asylum

Message par : Keira Sanders, Jeu 13 Oct 2016 - 22:07


Un instant, Ashton se frappait la boîte crânienne, et l'instant d'après, sans qu'elle n'aie le temps de comprendre pourquoi et comment, la brune fut victime d'un couteau volant. Victime était un bien grand mot : elle n'avait pas été touché - mais presque. Et presque, c'était déjà beaucoup : c'était déjà trop. Presque, c'était une étape, un pas de plus d'engagé dans une zone obscure et dangereuse. Si on y allait à tatillons comme ça, le presque allait finir par se transformer en précision létale. Et le sang pour l'instant à l'abris coulerait. Une cave de rouge tâchée. Une cave hantée d'un meurtre. Y'avait-il déjà eu des homicides, dans cette pièce si froide ? Cet homme pourtant si charmant avait-il déjà assassiné une autre jeune fille comme elle entre les mêmes murs ? Son sang avait-il autrefois tâché ce sol terne ?

C'était plutôt un frisson qu'elle avait ressenti en sentant l'air remuer à sa gauche alors que le couteau volait. Elle n'avait pas eu le temps de réagir et de laisser la peur envahir tout son corps. C'était, heureusement, beaucoup trop rapide, bien qu'elle crut perdre un œil. Dans sa tête, c'était comme si Ashton jouait aux fléchettes. Visez donc la pupille de Keira. 60 points. Ou visez donc son cœur. 100 points pour un couteau lancé en plein cœur. 100 points pour interrompre ses battements, pour mettre fin à une vie.

Malgré tout, la Serpentard ne savait dire s'il s'amusait. Ça semblait être le cas, mais il avait également l'air... torturé. Comme si une force noire planait au dessus et dans sa tête, prenait les commandes contre son gré, et que le jeune homme ne savait lutter. Il semblait comprendre que quelque chose ne tournait pas rond. « Je tue les personnes que j'aime, c'est mon problème. » Tuer. On pouvait y trouver deux sens. Le figuré : détruire, ravager, ruiner une personne. Et pourtant, on l'aime. On l'aime beaucoup, à la folie, c'est tellement fort et ça en fait mal au cœur ; on veut être le numéro un, on devient possessif, on s'impose et on écrase tout le monde et la personne au passage sans s'en rendre compte. Plus tard, on se rend éventuellement compte qu'on joue avec son cœur, mais on arrive pas à arrêter : le jeu est enclenché. C'est une spirale qui s'enfonce toujours plus bas, et on en ressort cassé. On se promet de ne plus recommencer, mais chaque fois, c'est la même chose. Qu'est-ce qui cloche, chez moi ?, c'est la phrase qui nous trotte dans la tête. Nous ne sommes bons pour personne. Ensuite, il y avait bien évidemment le sens propre, et là, inutile de peindre un tableau. Dans le cas d'Ashton, qu'était-ce ? Le pur désir de voir un corps vidé de vie, ou une destruction infernale qu'il ne pouvait pas arrêter ? Ou peut-être même les deux ?

« Je... euh... mais- » de longues poses entre chaque mot. Elle était juste incapable de prononcer une phrase intelligible. Elle ne savait même pas quoi dire. Elle avait le sentiment que rien qu'elle puisse dire ne pourrait la sortir de là. « Tu n'es pas obligé », et elle se rendit compte que c'était une erreur. Il allait sûrement encore plus s'énerver. « Ça n'est pas obligé d'être pareil à chaque fois, ça peut changer », elle comptait sur l'espoir, parce que pourquoi pas. Elle s'était déjà beaucoup trop enfoncée : autant aller jusqu'au bout. « On peut être heureux. » Ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ashton Parker
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage
Occlumens
Manumagie (Niveau 1)


Re: [Habitation] Shapeshifter's Asylum

Message par : Ashton Parker, Dim 16 Oct 2016 - 11:56


Les pensées se bousculaient et se mélangeaient dans la tête d'Ashton ce qui rendait toute réflexion impossible. Il se sentait mal et avait l'impression d'être en train de décuver alors qu'il était certain que le peu d'alcool qu'il avait dans le système ne pouvait pas être la cause de cette sensation. Le mal de tête était bien présent et avec lui s'accompagnait l'envie de déverser le contenu de son estomac sur le sol. Étant donné que celui-ci était déjà suffisamment dégueulasse, Parker fit un effort extrême pour se contenir mais il dû tout de même réprimer un haut le cœur. Il avait vaguement l'impression que Keira lui parlait et il pouvait sentir l'hésitation dans sa voix, mais la jeune fille n'était clairement plus sa priorité à ce moment-là.

L'amour qu'il éprouvait pour elle quelques minutes plus tôt lui semblait à présent ridicule, il ne comprenait pas ce qui lui était passé par la tête, même si c'était le cas la plupart du temps. C'était certain qu'il perdait complètement la tête, mais ça c'était pas nouveau. Des murmures se pressaient autour de lui, il pouvait les sentir souffler dans son cou, contre son oreille. Cependant, impossible de comprendre ce qu'ils lui disaient puisqu'ils parlaient trop bas. Ils se faisaient de plus en plus pressants et le sang-mêlé commença à trembler un peu. Il sentait qu'il avait la chair de poule mais que des gouttes de sueur s'étaient formées sur son front en même temps. A présent, les murmures étaient plus proches que jamais et essayaient de rentrer par ses oreilles, par sa bouche, tel de la fumée. Ashton ferma les yeux, serra les poings et...

Poc !

Ou du moins c'est ce qu'il se passa dans sa tête. Le vide se fit d'un coup, repoussant toutes les pensées superflues comme un gros courant d'air chasserait des poussières au sol. Pas de doute que son entraînement d'Occlumens avec Rafael avait ses utilités. Au-delà de la simple protection de son esprit contre les autres, il devait le protéger des dangers qu'il se créait lui-même. Pouvant enfin penser avec un peu de clarté, le Lion rouvrit les yeux et cligna plusieurs fois des paupières pour se réhabituer à la luminosité basse de la cave. Il ressentait une sensation étrange, comme si les effets d'un sort ou d'une potion s'estompaient. La situation lui sembla soudainement ridicule, il ne comprenait pas comment il en était arrivé là. Tout s'était passé comme s'il n'était qu'un simple spectateur qui n'arrivait que maintenant sur les lieux du crime.

- Qu'est-ce que...

En baissant les yeux il se rendit compte que ce qu'il prenait pour une baguette n'était en réalité qu'un simple bout de bois sans aucune propriété magique. Autant dire qu'il ne pourrait pas aller bien loin avec ça. Après l'avoir jeté, il se frotta les yeux comme s'il sortait d'un rêve et chercha sa vraie baguette autour de lui, lorsque ses yeux se posèrent sur Sanders, toujours attachée devant lui. Oh sh*t, qu'est-ce qu'il allait bien pouvoir faire pour éviter qu'elle ne le balance aux Aurors après tout ces évènements ?
Revenir en haut Aller en bas
Keira Sanders
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Spécialité(s) : Métamorphomage


Re: [Habitation] Shapeshifter's Asylum

Message par : Keira Sanders, Sam 29 Oct 2016 - 11:11


Le faux amoureux semblait en proie à un conflit interne, il ne répondait pas et suait à la place. La brune espérait que ce n'étaient pas des effets secondaires de la potion qu'elle lui avait fait boire : et si elle n'était pas très nette et qu'elle allait finir par le tuer ? Ce ne serait plus lui le criminel, mais elle. Elle n'était vraisemblablement pas faite pour endosser ça. Même si elle avait un mauvais caractère, elle ne semblait pas avoir les épaules forgées pour le mal. C'était plutôt une gamine tranquille, qui faisait ses petits trucs de son côté sans faire trop de mal à personne. Tuer quelqu'un, que ce soit volontaire ou non, lui laisserait sûrement de grosses séquelles psychologiques. Une faille irréparable là-dessous accompagnée de troubles. Stress, peur continue. Elle ne pouvait voir que ça, alors qu'elle s'inquiétait de ce qui était en train de se passer en face d'elle au lieu de s'inquiéter pour sa vie menacée.


Il s'exclama d'incompréhension, jeta le bout de bois inutile qu'il tenait en main, semblait furieux et perdu et conflictuel encore, tout ça à la fois. Il semblait avoir compris, la potion ne l'avait donc pas tué mais ses effets n'avaient pas duré très longtemps. La verte et argent songea que ce devait être compliqué de garder quelqu'un près de soi toute une vie avec un philtre d'amour, s'il en était ainsi. En tout cas, il allait falloir qu'elle sauve sa peau. S'il avait compris et qu'il avait été prêt à la tuer quelques instants avant alors qu'il était censé l'aimer, la situation actuelle lui faisait encore plus peur. Elle espérait quand même qu'il n'allait pas trop se mettre en colère. Du moins, ne pas enrager. La rage, c'était l'étape au dessus de la colère, sa grande soeur bien plus ravageuse et incontrôlable. Rien de bon ne pourrait lui arriver...

Elle n'attendit donc pas que ce soit trop tard pour essayer de sortir du pétrin. « On a qu'à oublier tous les deux que c'est arrivé ! » son ton était précipité, comme si elle ne voulait pas lui laisser le temps de placer un mot. « On pourrait même vraiment oublier, » mais pourquoi disait-elle ça ? Elle ne le souhaitait pas. En ce jour, elle avait commis une erreur, et elle voulait s'en souvenir. « Tout ça n'est qu'un malentendu. »
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ashton Parker
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage
Occlumens
Manumagie (Niveau 1)


Re: [Habitation] Shapeshifter's Asylum

Message par : Ashton Parker, Mer 16 Nov 2016 - 23:34


LA de Keira

Des flashs, c'était tout ce dont se souvenait Ashton de l'heure qui précédait. Il avait l'impression qu'il venait de se réveiller d'un rêve, ou d'un cauchemar, même si ces deux concepts restaient assez mélangés pour lui. Maintenant qu'il retrouvait à peu près la raison, ce qui était en général assez rare, il se rendait compte qu'il avait fait une énorme c*nnerie. On ne pouvait décemment pas kidnapper quelqu'un, une jeune fille mineure en plus, l'enfermer dans une cave et espérer retourner tranquillement à sa petite vie sans avoir de problème par la suite. Non, il fallait toujours effacer les traces derrière soit. Avec toutes les infractions, meurtres et autres tortures qu'il avait commis le sorcier savait très bien comment s'y prendre pour effacer les traces en questions. En général tuer sa victime était l'un des moyens les plus efficaces mais aujourd'hui il n'avait pas du tout envie de tuer la Serpentard. Le sang-mêlé éprouvait presque de la compassion pour sa victime même si là encore il n'avait jamais été très doué pour identifier clairement les émotions qu'il ressentait.

- On a qu'à oublier tous les deux que c'est arrivé ! On pourrait même vraiment oublier.

Les paroles de Keira interpelèrent Parker et le sortirent momentanément de ses pensées. C'était pas c*n ce qu'elle disait d'ailleurs. Oublier... Ce mot résonnait dans la tête de l'ex-Gryffondor en se répercutant dans tous les coins jusqu'à en perdre le sens de base. Flash. Retour à la réalité, encore une fois, il partait vraiment trop loin trop rapidement. La jeune sorcière suggérait donc d'oublier que tout ceci s'était passé. Et cela tombait bien, il y avait un sortilège juste pour ça, c'était fou comme la magie était bien faite ! Ashton attrapa sa vraie baguette cette fois-ci et la pointa sur Sanders qui dû probablement voir sa vie défiler devant ses yeux à ce moment-là. Cependant et heureusement pour elle il n'avait pas prévu d'Avada ce soir. Un simple sort pour oublier que tout ceci était arrivé.

- Oubliettes, murmura-t-il avec la baguette pointée sur Keira.

Et, petit à petit, il effaça méticuleusement tous les souvenirs qu'avait la brune de cette soirée. Tous les moments passés dans la cave enchaînée disparurent, bientôt suivis par la discussion qu'elle avait eu avec lui au Chaudron Baveur, et le tour était joué. Un beau petit black-out l'attendrait le lendemain matin. Afin qu'elle n'ait pas le temps de se créer de nouveaux souvenirs en sa compagnie, le Métamorphomage l'envoya passer quelques instants dans les bras de Morphée à l'aide d'un Ensoporis. Ni une ni deux, elle dormait comme une souche. Lentement, Ashton lui détacha les poignets, sortit hors de l'appartement avec une Keira endormie dans les bras puis transplana. Il réapparut à quelques mètres du Chaudron Baveur, où il la déposa afin qu'elle se réveille toute seule et sans aucun souvenir des derniers évènements.

Fin du RP
Revenir en haut Aller en bas
Kathleen Gold
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Habitation] Shapeshifter's Asylum

Message par : Kathleen Gold, Sam 10 Déc 2016 - 22:32


Permission de Ashton Parker et LA accordé
RP avec Ashton Parker



Il l'avait trouvée dans un bar de Pré-au-Lard. Qu'est-ce qu'il faisait là, elle n'en savait rien, qu'est-ce qu'il était venu chercher, elle s'en fichait également. Elle ne se souvenait même plus du nom du pub. Elle s'était mise à une table, en gardant les yeux baissés. Elle avait commandé le premier alcool auquel elle avait pensé. Happy Birthday.

''Dix sept ans, ça se fête.''

Elle n'avait pas dit qu'elle allait venir ici. Il ne connaissait pas sa date d'anniversaire. Personne ne le connaissait à part ses parents, dont les cadeaux étaient restés sur son bureau de dortoir. Elle hésitait encore entre la cheminée ou la fenêtre pour eux.

Une pinte pour tromper l'ennui.

Elle l'avait à peine entamée. Les idées noires, les bulles de savon parties encore une fois et les mitaines noires qui ne couvraient pas le bout des doigts toujours là. Cela en devenait presque une routine, à toujours avoir la même issue. Tu ne t'e rends compte que maintenant ?.
Peut-être que l'alcool avait commencé à monter. Elle se savait encore parfaitement maîtresse d'elle-même, même si ses pensées commençaient à partir trop haut.

Elle haïssait son anniversaire. Elle n'aimait pas cette journée douce-amère, souvent plus amère d'ailleurs. C'était toujours signe de quelques secondes agréables, souvenirs qui passaient pour disparaître derrière les mauvaises minutes de la journée. Ou bien enterrés plus tard dans les décombres d'autres gravas-souvenirs.

Nouvelle déception.

Il était arrivé dans le bar. Ils avaient commencé à parler. Elle ne se souvenait plus exactement de quoi. Les paroles ne s'étaient pas perdus dans les degrés du verre, mais elle ne s'y était pas plus intéressée que cela. Elle voulait juste que cette journée se termine. Elle avait rejeté toutes autres distractions, sauf celle qu'il représentait. C'était venu comme cela. Parce que c'était la mauvaise journée de l'année et que d'autres déceptions s'étaient accumulées.

Quant ils s'étaient levés et qu'elle avait commencé à le suivre, elle avait commencé à se réveiller. En marchant dans ses pas, elle savait ce qui allait se passer. Mais elle avait continué. Méfiante, mais intriguée.

Ça ne t'a pas servi de leçon ?

Elle était partie avec lui et n'avait plus hésité.

****

La voilà à présent dans un appartement, bien grand pour une seule personne. Elle s'avance une fois la porte d'entrée ouverte pour elle. Elle observe quelques temps les lieux. L'étage qui laisse deviner les chambres au-dessus d'eux. Les meubles. Ses yeux s'arrêtent sur la table et le canapé.

Quel était son nom déjà ?

Aucune importance après tout. Elle se demandait tout de même ce qu'il avait pu l'intéresser lorsqu'il l'avait vue seule, assise à une table dans son manteau cachant son uniforme. Pourquoi elle et pas d'autres gamines présentes dans le même établissement. Puis elle se souvint que les autres filles ne restaient pas dans leur coin et préféraient criailler entre elles.

Elle le cherche du regard. Il est grand, bien plus qu'elle. Elle se souvient de pourquoi elle a accepté de le suivre en l'observant. Elle se souvient de ce qui lui a plu, et de la raison pour laquelle elle avait cessé d'hésiter. Elle détaille de nouveau son visage et retient un léger sourire.

Qu'est-ce qu'elle faisait là.

-Alors ?

Elle penche la tête.

Elle a dix-sept ans aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Ashton Parker
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage
Occlumens
Manumagie (Niveau 1)


Re: [Habitation] Shapeshifter's Asylum

Message par : Ashton Parker, Lun 26 Déc 2016 - 14:24


PV Kathleen Gold

- Alors ?

Ashton tourna la tête vers la jeune femme qui se trouvait en face de lui et l'observa quelques instants. Ils savaient tous les deux pourquoi ils étaient là, dans son appartement, ce soir-là. S'approchant d'elle, il l'attrapa par la taille et commença à l'embrasser, pas d'opposition de sa part, leurs doutes à tous les deux présents quelques instants plus tôt semblaient s'être envolés.

Quelques heures plus tôt

Il revenait de l'hôpital de Sainte Mangouste, encore une fois il était allé visiter sa sœur. Cette fois-là ce n'était pas une fausse alerte, depuis plusieurs jours Ashley avait quasiment repris conscience. Les visites du sang-mêlé s'étaient donc faites plus régulières puisqu'il y avait de l'amélioration dans l'état de la patiente. De temps en temps elle ouvrait les yeux, mais n'avait pas recommencé à parler. Elle arrivait également à lui serrer la main. C'était clair que le plus dur était passé.

Pourtant, en sortant de l'hôpital, le moral de l'ex-Gryffondor était loin d'être au top, cela faisait trop longtemps qu'il était sobre et il n'était pas certain de réussir à bien le gérer. Un petit joint, et hop c'était reparti. Dans le froid londonien avec tous les passants pressés de se rendre aux transports moldus ou dans les magasins avant leur fermeture, personne n'avait fait attention à lui. Après tout, il n'était qu'une personne parmi tant d'autres.

Ensuite, il avait transplané jusqu'à Pré-au-Lard pour se rendre dans un bar. Depuis le temps, Parker connaissait tous ceux du village de sorciers, son prochain objectif était de connaître tous ceux de Londres et c'était en bonne voie. C'était là qu'il avait rencontré la fille, assise toute seule avec tous ces gens autour qui ne faisaient absolument pas attention à elle. Tiens, ça lui rappelait quelqu'un. Du coup, puisqu'il était une personne très sympathique (oui ça arrivait), il était allé s'asseoir en face d'elle et avait engagé la conversation.

Quelques verres et une conversation dont il ne se rappellerait pas un seul mot le lendemain plus tard, ils sortaient du bar tous les deux. Après une légère hésitation, elle s'était décidée à transplaner et les deux sorciers étaient arrivés devant le Shapeshifter's Asylum en un crac. On pouvait ressentir une certaine tension qui se traduirait très probablement en une soirée mémorable (ou pas forcément étant donné que tous les deux étaient assez alcoolisés).

A présent, Ashton embrassait langoureusement Kathleen alors qu'elle était appuyée dos au mur, leurs mains se baladant sur le corps de l'autre. La soirée était loin d'être terminée...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: [Habitation] Shapeshifter's Asylum

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2

 [Habitation] Shapeshifter's Asylum

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.