AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -11%
Réduction -34% sur la caméra sport DJI ...
Voir le deal
249.99 €
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Grande Salle
Page 3 sur 5
Pendant le dîner
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Aria Morrison
Gryffondor
Gryffondor

Pendant le dîner - Page 3 Empty
Re: Pendant le dîner
Aria Morrison, le  Sam 27 Mai 2017 - 19:33

Le ventre de Maddy avait aussi gargouillé, ce qui nous a fait rire toutes les deux. Elle s’était servie en même temps que moi et avait plutôt opté pour des pâtes carbonara. Très bon choix même si je préfère mes frites.

Elle me raconte que Monsieur Lefebvre l’avait félicité et elle ose une imitation de sa façon de parler. Je l’entends ensuite exploser de rire et je rigole aussi. Il faut dire que son imitation était très réussie, j’avais l’impression qu’il était à côté de nous. J’écoute son rire et j’adore ça, un rire, un sourire sans faux-semblant, juste naturelle.

Je prends mon verre et bois une gorgée de jus de citrouille. Cette boisson est vraiment délicieuse. Puis, me tourne vers mon amie pour lui dire :

- Il a raison tu sais, les Poufsouffle ont de la chance de t’avoir parmi eux.

Et c’est vrai, je suis contente qu’il lui ait dit ça. Je pouvais ressentir la joie qu’elle avait éprouvée.
J’étais curieuse de savoir comment ça se passait pour elle dans les autres matières. Est-ce qu’elle s’en sortait aussi bien que moi ou bien avait-elle des difficultés ? Parce que j'étais prête à lui proposer mon aide si elle en avait besoin. Ce serait vraiment avec plaisir. Je lui demande donc :

- Et dans les autres cours, comment ça se passe ? Tu t’en sors bien ?
Madilyn Nebulo
Madilyn Nebulo
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Pendant le dîner - Page 3 Empty
Re: Pendant le dîner
Madilyn Nebulo, le  Lun 29 Mai 2017 - 18:52

Le chœur de nos rires forme le plus beau des chants. Amies. Ensemble, nous atteignons la lune...

Je la regarde, heureuse. Plongée dans ses yeux. Elle prend une gorgée de jus de citrouille, j'en prends une de jus de pomme.

- Il a raison tu sais, les Poufsouffle ont de la chance de t’avoir parmi eux.

Ils ont de la chance ?! Je ris. Si elle savait ! Je fais bien baisser leur moyenne !

- Merci, c'est gentil ! Je ne suis pas très douée dans toutes les autres matières, en tout cas en Botanique, en Enchantements et surtout en DFCM...

Même si je ne suis pas vraiment d'accord, je vois la vérité, la sincérité qui transparaissent dans sa voix, petites failles de lumière. Et je ne veux pas l'obstruer des ombres de mon pessimisme. Ce serait tellement dommage... Je veux que ce moment reste heureux...
Et soudain, j'ai une idée. Souriante, les yeux dans le vague, je sors de mon sac un bout de parchemin et ma plume. Quelques mots griffonnés, fenêtres sur la merveille qu'est ma douce Aria. Fleurs d'encre que je lui offre en bouquets.

Parchemin:
 

Je souris. Jolie Aria, c'est pour toi...

Aria Morrison
Aria Morrison
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Pendant le dîner - Page 3 Empty
Re: Pendant le dîner
Aria Morrison, le  Dim 4 Juin 2017 - 19:39

Elle m’avoue ne pas être très douée dans toutes les matières. Ça me fait de la peine de savoir ça. Je voudrais l’aider et être là pour elle. Je pose ma fourchette et prend un air sérieux pour lui proposer que l’on travaille ensemble lorsque je la vois s’agiter. Je la regarde attentivement, me demandant ce qu’elle fait. En fait, elle sort de son sac un morceau de parchemin et une plume qu’elle pose sur la table pour y écrire quelques mots. En me souriant, elle me tend ce petit bout de papier. Intriguée, je le lui prends des mains et lit :

Mot de Maddy :
 

Oh… mais c’est un poème qu’elle vient d’écrire pour moi !
Je suis touchée et émue par ce geste. Je sens qu’elle me regarde, qu’elle attend que je lui dise quelque chose mais comment lui dire ce que je ressens pour elle ? Je la regarde et les mots sortent tout seul :

- Waouu Maddy, merci beaucoup ! ça me fait vraiment très plaisir. Tu sais que tu es très douée pour les poèmes ? J’aime beaucoup. Merci !

Je lui fais une bise sur la joue et la serre dans mes bras. C’est vrai, j’adore ce qu’elle vient de m’écrire, j’adore ce petit moment entre elle et moi, j’adore cette amitié que nous avons toutes les deux, j’adore la voir sourire et l’entendre rire… en fait je l’adore tout simplement.
Madilyn Nebulo
Madilyn Nebulo
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Pendant le dîner - Page 3 Empty
Re: Pendant le dîner
Madilyn Nebulo, le  Sam 10 Juin 2017 - 15:33

L'horizon d'azur dans ses pupilles, soudain éclairé par un soleil joueur. Aria émerveillée et heureuse. Contagion céleste.
Ses bras m'entourèrent, et ce fut très doux, comme d'habitude, comme les ailes déployées d'un oiseau du jour, d'un bel oiseau annonciateur de bonheur.
Un mot comme un bonbon sucré, un souvenir enfantin, un délice pur s'évada de mes lèvres :

- Merci...

Mes lèvres. Qui s'étirèrent en un sourire, une ouverture béante vers la joie et l'espoir, l'amitié et la douceur, une lune ivre qui nous représente si bien. Lune de feu et soleil de saphir, Madilyn et Aria, douleur et douceur, ça ne tient qu'à une aile de toute façon !
Un papillon déposé sur ma joue, offert de son ciel si surréaliste.
Le ciel qui m'offre un papillon.
Le feu qui lui offre une étincelle.
Mais ne te brûle pas, joli saphir, pas de présent empoisonné ce midi.
Juste pour te réchauffer d'un nouveau soleil.
Pour que la flamme qui nous unit soit plus forte encore.
Les regards accordés qui se croisent et s'emmêlent, pierres si précieuses, saphir et émeraude unis, formant un nouvel alliage éblouissant et plus beau encore.
L'amitié.
Aria Morrison
Aria Morrison
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Pendant le dîner - Page 3 Empty
Re: Pendant le dîner
Aria Morrison, le  Sam 24 Juin 2017 - 10:33

Désolée pour le retard Maddy


Je venais de finir de manger ma dernière frite laissant ainsi mon assiette vide. Qu’est-ce qu’on mangeait bien ici ! Je ne dis pas que ce n’est pas bon chez papa et maman mais il faut avouer qu’ici, il y en a pour tous les goûts et en plus, c’est délicieux.

J’attrape mon verre pour boire une gorgée de jus de citrouille et mon esprit s’évade, je me perds dans mes pensées. J’imagine mes parents et Matthew à table, tous les trois, en train de dîner eux aussi. Je vois la scène d’où je suis. Maman avait fait un rôti, papa la complimentait en lui disant qu’il était encore meilleur que la dernière fois et mon frère racontait son entrainement de basket. Et moi, je lui dirais qu’ici, le basket n’existe pas. Ici, c’est le Quidditch. C’est le sport dont tout le monde parle et je suis persuadée qu’il aimerait.

Je reviens à la réalité, me rendant compte que je venais de m’évader en oubliant Maddy. Des desserts étaient maintenant disposés sur la table. Je prends une salade de fruits et demande à Maddy :

- Dis, ça te dirait qu’on aille voir ensemble un match de Quidditch ? J’ai déjà vu un entraînement des Gryffondor mais j’aimais de match. Ça te plairait ?
Madilyn Nebulo
Madilyn Nebulo
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Pendant le dîner - Page 3 Empty
Re: Pendant le dîner
Madilyn Nebulo, le  Lun 26 Juin 2017 - 16:29

Ses gestes étaient soignés, droits, précis. Rien n'était laissé au hasard, avec Aria, et j'adorais ça chez elle... Franche, douce, nette. Aria, quoi.
Elle semblait penseuse, ses yeux s'était envolés vers d'autres cieux, d'autres songes. Ses gestes se faisaient plus lents et légers. Elle pensait...
- Dis, ça te dirait qu’on aille voir ensemble un match de Quidditch ? J’ai déjà vu un entraînement des Gryffondor mais j’aimais de match. Ça te plairait ?
Un large sourire se fit. Un matche de Quidditch... Avec Aria... Mes yeux s'illuminèrent en même temps que mon visage tout entier. L'après-midi parfaite... En toute franchise et des étoiles dans la tête, je lui annonçais :
- Bien sûr que ça me dirait ! Et puis, tant que tu es là, précieuse Aria ! Le Quidditch, quoi ! Wow ! Le sport sorcier de légende... Découvrir ça avec toi...
Puis mon sourire se fit fente célestes, laissant apercevoir un ciel nimbé de lueurs solaires, et souillé d'aucun nuage porteur de pluie ou de malheur...
Aria Morrison
Aria Morrison
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Pendant le dîner - Page 3 Empty
Re: Pendant le dîner
Aria Morrison, le  Ven 30 Juin 2017 - 10:50

Elle avait accepté… et avec un « vrai » sourire qui plus est ! J’ai même l’impression que c’est la première fois que je voyais son visage s’illuminer de telle sorte.

En fait, j’avais peur qu’elle n’aime pas le Quidditch. Ça reste un sport après tout et tout le monde peut ne pas aimer. Mais au final, ce n’était pas le cas pour Maddy, elle avait l’air vraiment ravie ! Et moi aussi je l’étais maintenant !

Je pose ma cuillère sur mon salade de fruits et lui dis d’une voix remplie d’enthousiasme :

- Oh, c’est super ! ça me fait trop plaisir Maddy ! Il faut qu’on s’organise ça alors !!!

Bon, maintenant il faut se renseigner sur le prochain match parce que pour être sincère, je n’ai aucune idée de qui joue ni à quelle date. Peut-être savait-elle ?

- Est-ce que tu sais c’est quand le prochain match ? Et qui joue d’ailleurs ? Ce serait trop rigolo que ce soit Gryffondor contre Poufsouffle !

Je repris ma cuillère pour manger un morceau de pêche et d’ananas en attendant sa réponse.
Madilyn Nebulo
Madilyn Nebulo
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Pendant le dîner - Page 3 Empty
Re: Pendant le dîner
Madilyn Nebulo, le  Ven 30 Juin 2017 - 12:22

Ses yeux se firent feu d'artifice tandis que la joie et l'excitation s'emparaient d'elle. Et de moi aussi, je dois l'avouer.

- Oh, c’est super ! ça me fait trop plaisir Maddy ! Il faut qu’on s’organise ça alors !!!

Une nouvelle fois, je lui lançais mon sourire "vrai", celui qui était si rare, mais si bon...


- Est-ce que tu sais c’est quand le prochain match ? Et qui joue d’ailleurs ? Ce serait trop rigolo que ce soit Gryffondor contre Poufsouffle !

- Ben, oui, on n'a qu'à aller voir ça ! Ce serait drôle !

Mes yeux pétillaient et mon sourire s'agrandissait. Je rêvais déjà de ce match... Pleine de malice, je glissais :

- De toute façon, pas de suspense, les Poufsouffles vont gagner !

Puis je ne pus plus résister. Je me lançais sur Aria et la couvrais de chatouilles. J'éclatais de rire autant qu'elle. J'étais la plus forte à c jeu-là ! Même si je craignais moi-même les chatouilles plus que personne... Je pensais que les gens devaient nous prendre pour des folles... Bah, tant pis. Est-ce qu'ils se trompaient vraiment tant que ça ?
Aria Morrison
Aria Morrison
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Pendant le dîner - Page 3 Empty
Re: Pendant le dîner
Aria Morrison, le  Lun 3 Juil 2017 - 12:34

J’étais en train de finir ma salade de fruit lorsqu’elle se tourna vers moi et commença à me taquiner en m’affirmant que de toute façon, ce serait sa maison qui gagnerait. Maddy me provoquait ? Puis, elle commença à me chatouiller et moi, je me laissais tout simplement faire en rigolant. J’essayais de lui répondre entre deux rires : « Non… non… » Tandis que ses mains continuaient à me toucher les zones sensibles aux chatouilles de mon corps, je continuais à parler et à rire : « ce n’est pas Poufsouffle qui gagnera… c’est Gryffondor… nous sommes les plus forts ! »

J’avais réussi à finir ma phrase. J’adorais ce petit moment de complicité entre elle et moi. Nous étions dans la grande salle, entourée de plein de personnes, mais cela n’avait pas d’importance. Lorsque j’étais avec elle, avec mon amie, c’était elle qui comptait et personnes d’autres.

« On va voir le calendrier ? » J’avais vraiment envie d’aller voir un match de Quidditch avec elle, surtout celui de Gryffondor contre Poufsouffle, ça promettait !


Fin du RP pour moi
Maddy, je te laisse finir de ton côté
Wink
Madilyn Nebulo
Madilyn Nebulo
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Pendant le dîner - Page 3 Empty
Re: Pendant le dîner
Madilyn Nebulo, le  Lun 3 Juil 2017 - 14:35

Son rire emplissait les échos de la Grande Salle en même temps que ceux de ma mémoire. Ils y seraient à jamais gravés, c'était certain. Elle hurlait de rire en même temps qu'elle protestait.
-Non... Non...
Eh bien si ! Sourde à ses plaintes, je continuais de plus belle, l'assaillant de toutes parts.
-Ce n’est pas Poufsouffle qui gagnera… c’est Gryffondor… nous sommes les plus forts !
Comment ! Je grondais, faussement indignée :
- N'importe quoi ! Tu m'insultes ! Nous verrons cela !
- On va voir le calendrier ?
Je lui laissais un instant de répit tout en me protégeant de ses éventuelles attaques.
- OK, allons-y.
Nous nous levâmes ensemble, moi lui faisant peur en faisant mine de la couvrir à nouveau de chatouilles, elle qui poussait des cris à chacun de mes gestes et se décalait promptement. Et ce doux air berçait nos cœurs encore et encore... Cet air entêtant de l'amitié...

FIN DU RP
Merci beaucoup !
Zélie Hepburn
Zélie Hepburn
Préfet(e)/Gryffondor
Préfet(e)/Gryffondor
En ligne
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Pendant le dîner - Page 3 Empty
Re: Pendant le dîner
Zélie Hepburn, le  Dim 6 Aoû 2017 - 7:15


Attaque de pommes de terre
- pv Azaël -

__________________________




Le cœur de Zélie battait à la chamade. L'adrenaline coulait dans ses veines. Les cris, les eclats de rire, les pleurs? tonnaient à ses oreilles. Ça gueulait de partout, un véritable champ de bataille. La Grande Salle était en guerre. C'était chacun pour soit, pas de maison qui tenait. À la guerre comme à la guerre ! Personne ne savait réellement comment ce carnage avait débuté. Ils étaient deux, non trois, non dix. Ils voulaient rigoler, non, ils se disputaient ! Ah non ! C'était un défi du Serpentard là-bas, non du Serdaigle pardon. J'étais pourtant certaine que c'était le Poufsouffle là-bas qui avait commencé... Quoi qu'il en soit une guerre de bouffe avait éclaté et Hepurn en était un des soldats. On ne lui avait rien demandé. Cependant deux patates avaient réussi à la convaincre de se battre.

Réfugiée derrière une table renversée sur le côté, Hepburn plongea sa main dans une assiette de purée à moitié étalée sur le carrelage et lança un rapide coup de œil à gauche, à droite, tous sens aux aguets. Puis se proie décida de pointer le bout de son nez. Grosse erreur, très grosse erreur. Zélie observait cette Serpentard depuis une bonne dizaine de minutes maintenant. Elle l'avait tout de suite remarqué avec son rouge à lèvre petant, ses cheveux bien trop lisses et soyeux pour être réelles et sa face maquillée à coup de pinceaux. Une véritable œuvre d'art. Elle avait quel âge en plus ? 15, 16 ans ? Zélie s'en souvenait très bien, c'te gamine l'avait battu (pour ne pas dire écrasée) lors d'une partie de Bavboules. L'ego de la brune en avait pris un sacré coup. P'is... Hepburn reconnaissait bien ce genre d'énergumène. Fifille à son papa, égoïste, pourrie gâtée, et magnifiquement belle. Ce genre d'énergumène qu'elle ne pouvait pas voir, même en dessin. L'idée de repeindre sa jolie face de poupée à coup de purée s'était rapidement transformée en obsession. Se métamorphoser en montagne de bouffe allait la changer de son quotidien bien trop parfait.

Les projectiles fusaient. Des tomates, du pudding, des cuisses de poulet... Tous les aliments qui autrefois croupissaient à leur table s'étaient soudainement vus pousser des ailes. Spread my wings and fly away, comme dirait l'autre. Il était rare de voir la Grande Salle dans un état pareil. Le chaos le plus total. Zélie tourna un instant la tête vers deux Poufsouffles en plein match de catch laissant suffisamment de temps à miss Barbie vivante de préparer son attaque. Hepburn ne se rendit compte de son erreur qu'une fois ses cheveux dégoulinant d'un liquide orange et visqueux. Du jus de citrouille ?

    « Pétasse ! Tu vas me le payer cher ! »


La rouge et or se redressa tant bien que mal, les mains toujours remplies de cette purée qui devait sans doute être délicieuse avant d'être mélangée à du poisson et du jus de citrouille (du moins, si c'était bien cela qu'elle s'était ramassée sur la tignasse). Bien décidée à prendre sa revanche -la vengeance est un plat qui se mange froid, oui, mais non-, elle grimpa sur une table encore sur pieds. Elle ne passait pas inaperçue avec sa robe de sorcier customisée au jus de cerise et ses cheveux tout ébouriffés, elle faisait une cible facile mais elle n'allait pas prendre son temps. Ça allait être du tout cuit. Respirer, viser, tirer. Elle respira. Elle visa. Elle tira.

J'abattrai alors le bras d'une terrible colère, d'une vengeance furieuse et effrayante sur les hordes impies qui pourchassent et réduisent à néant les brebis de Dieu. Et tu connaîtras pourquoi mon nom est l'éternel quand sur toi s'abattra la vengeance du Tout-Puissant.

Barbie se décala en une fraction de seconde. C'est qu'elle est agile c'te gamine !
Et la vengeance du Tout-Puissant s'abattu sur lui.
Azaël Peverell
Azaël Peverell
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Pendant le dîner - Page 3 Empty
Re: Pendant le dîner
Azaël Peverell, le  Mar 8 Aoû 2017 - 12:01

Tu n'aimes pas trop la Grande Salle. T'as l'impression que c'est le genre de pièce dans laquelle on ne peut pas être tranquille, jamais. Il y a toujours bien trop d'élèves présents dedans, sans compter les profs qui y font régulièrement un tour aussi. Paraît que tout le monde a besoin de manger. Ouais, même toi. C'est pour ça que tu continues d'y aller. Parce que tu n'as pas franchement d'autres choix si t'as envie de te nourrir. Et comme c'est pas ton truc d'entendre ton estomac grogner toute la nuit, et bien tu te forces. T'y vas souvent un peu plus tard que les autres. Peu avant la fin du repas. Comme ça, beaucoup sont déjà repartis. Et t'es un peu plus tranquille. Disons que le brouhaha qui sert de fond à la salle est un peu moins sonore. C'est toujours ça de pris.

Le prix à payer pour cette tranquillité toute relative, c'est d'avoir un peu moins le choix en ce qui concerne le menu étant donné que les plats sont déjà bien entamés. Mais tu t'en fous. T'es pas franchement du genre à raffoler manger. Tu le fais parce que c'est nécessaire pour vivre, et c'est tout. Des fois, tu te régales, et tant mieux. Des fois, c'est dégueu, et tant pis. Tu manges quand même. T'es pas là pour faire ton difficile. Uniquement pour assouvir un besoin naturel nécessaire et te barrer par la suite. Et c'est bien ce que t'avais l'intention de faire ce soir. Avant que tout ne dégénère complètement. Parce que le calme que tu recherchais, tu peux faire une croix dessus. La Grande Salle est devenue un champ de bataille. Et toi, c'est tout juste si t'as commencé à manger.

Mais tu passes outre le vacarme assourdissant et la nourriture volante. Après tout, si ça amuse ces imbéciles, c'est bien leur problème. Du moment qu'il n'y en a pas un qui te touche, ils peuvent bien faire ce qu'ils veulent. Alors tu n'y prête pas davantage attention. De temps en temps, lorsque tu vois un projectile s'approcher un peu trop prêt de toi, tu te décales en glissant de quelques centimètres sur le banc et voilà. T'es totalement imperturbable. Ou du moins c'est ce que tu laisses paraître. T'as juste hâte de finir de manger pour te barrer de ce capharnaüm. Alors t'engloutis ton assiette, tout en surveillant un peu autour de toi. La vie en communauté, c'est vraiment pas ça pour ces crétins... Et soudain, une jeune fille de ta maison s'écarte de devant toi, au dernier moment. Et tu n'as pas le temps de réagir qu'une poignée de purée atterrit directement sur le haut de ta figure.

Cette fois, c'en est trop pour toi. Tu as vite fait de remarquer la responsable. Il faut dire qu'elle n'est pas très discrète, ainsi debout au milieu d'une table. C'est même limite un appel à lui tirer dessus. tu attrapes une serviette pour t'essuyer le visage, l'air toujours plutôt calme. Et d'un coup, voici ton assiette qui vole dans sa direction. Contenu, et contenant. Tu t'en tapes royalement de lui faire mal. Elle a qu'à pas rester en plein milieu de la table comme ça. Et dans tous les cas, il faut bien qu'elle paie l'affront qu'elle vient de te faire. La guerre est déclarée. Et tu n'as aucunement l'intention de la perdre à présent que tu t'es enrôlé là dedans. Ta main plonge d'ailleurs dans un plat pour en ressortir un travers de porc que tu jettes en direction de la même jeune fille que précédemment. C'est ta victime attitrée pour ce soir.
Zélie Hepburn
Zélie Hepburn
Préfet(e)/Gryffondor
Préfet(e)/Gryffondor
En ligne
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Pendant le dîner - Page 3 Empty
Re: Pendant le dîner
Zélie Hepburn, le  Jeu 10 Aoû 2017 - 2:46




T'es shoes... Fais gaffe, tes shoes... Le bateau sur lequel s'était réfugiée la Gryffondor prenait l'eau. Eau ? Ouais... plus du jus de citrouille, je dirais. Mais Zélie n'était pas du genre à prendre soin de ses baskets, ni du reste de ses vêtements d'ailleurs. Elle passait le plus clair de son temps à se changer. Tâche d'encre sur le jean, chaussures blanches ravagées par la boue, t-shirt troué par les branches d'un des arbres du parc... La liste était longue. Ce jour-là, ses shoes inondées étaient bien le dernier de ses soucis.

Le pauvre gamin qui s'était ramassé la purée en pleine poire la fixait avec des yeux capables de lancer des éclairs. Wa... Pour une fois qu'elle ne loupait pas son tir... En général, Hepburn était une vraie quiche lorsqu'il s'agissait de viser, ses yeux avaient tendance à se repousser. Lorsque l'un partait à gauche, l'autre décidait de se faire la malle dans le sens opposé. Résultat, la cible était très rarement touchée. Sauf cette fois-ci à en juger la face du Serpentard. Ouais, elle ne l'avait pas loupé. Le gamin prit une serviette sans la quitter des yeux et tenta de retirer l'excès de purée bien décidée à visiter chaque recoin de son visage.

    « Sorry... Je ne voulais pas te toucher, c'est l'autre conne là... »


Zélie ne parla pas plus longtemps. Il était clair que le vert et argent n'en avait littéralement rien à foutre de ce qu'elle racontait. P'is la fameuse ampoule porteuse de l'idée de se casser s'alluma. C'est peut-être une bonne idée de descendre de ta table, non ? Parce que là, t'as une énorme cible rouge pétante dessinée sur le front. Un peu tard peut-être... Zeus décida de quitter sa phase statuaire. Son assiette encore bien remplie se vit soudainement pousser des ailes. L'entraînement de la lionne au Quidditch lui permettait d'affiner ses réflexes, de ce fait elle parvint à éviter l'assiette volante de justesse. C'était moins une !

    « T'es sourd ou quoi ? Je t'ai dis que j'étais désol... »


La ferme. Il était facile de traduire les pensées du serpent, son regard de serial killer et le bout de viande qui venait de s'échapper de ses mains le criaient haut et fort. Cette fois-ci, la lionne n'eut pas le temps de se décaler, le travers de porc atterrit directement en plein milieu de sa figure. Elle perdit l'équilibre et tomba de son navire. Un homme à la mer ! Après avoir vérifié l'état de ses os, Zélie se releva d'un bond.

    « Hé ! T'es malade ?! C'est juste un peu de purée... Pas la peine de me tuer pour ça ! »


Qu'est-ce que tu comprends pas dans "la ferme" ? Ce gamin voulait la guerre. Hepburn s'était excusée et l'aut' n'en avait absolument pas tenu compte et vl'à qu'il essayait de la tuer à coup de porc. Elle l'avait dans le collimateur, ce Serpentard. La brune s'élança dans sa direction, plongeant au passage sa main dans des plats qui ne demandaient qu'à être saccagés. Une fois suffisamment proche pour être sûre de le toucher, elle le mitrailla de tomates bien juteuses. Peu importe où elles explosaient, il allait découvrir le véritable sens du mot crados.

Ne me déteste paaaaaas, je sais que je suis impossible à suivre Ange mais promis je vais ralentir la cadence !
Azaël Peverell
Azaël Peverell
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Pendant le dîner - Page 3 Empty
Re: Pendant le dîner
Azaël Peverell, le  Jeu 24 Aoû 2017 - 18:36

L'autre a essayé de s'excuser à moitié, ou de se justifier, ou sans doute un peu des deux. Mais le truc, c'est que tu t'en tapes royalement du pourquoi du comment tu t'es retrouvé avec de la purée en pleine figure. C'est arrivé. Et ça te fout en rogne, vraiment. Tu ne peux pas te laisser faire si facilement, et la vengeance, tu préfères la mener rapidement, dans le genre vite fait bien fait. D'où l'assiette volante. Malheureusement, la jeune fille parvient à l'esquiver. Dommage, mais ce n'est que partie remise. Elle peut bien gueuler tout ce qu'elle veut, tu vas lui montrer ce que ça fait que de se prendre de la bouffe en pleine figure quand on a rien demandé.

Et ton deuxième lancer est bien plus fructueux. Un travers de porc pour la demoiselle, un ! Et en pleine figure s'il vous plaît. T'espères limite qu'elle s'est pris l'os dans le nez pour avoir bien mal. C'est pas vraiment du sadisme, c'est simplement qu'elle t'a humilié avec sa purée. Alors tu lui en veux un peu. Beaucoup. Sans doute trop pour que ta réaction soit réellement proportionnelle à son crime. Tu la vois tomber de la table sous le choc, ce qui te fait esquisser un léger sourire. Tu peux être fier de toi, ta mission est accomplie. Il est temps de rentrer à la base. C'est à dire de se barrer de ce champ de bataille culinaire absolument dégouttant. Faut dire qu'il y a plus glamour comme déco que de voir de la bouffe maculer le sol, les murs, et les élèves présents.

Mais voilà, plutôt que de rester à terre et de faire la morte comme n'importe quelle personne à peu près futée l'aurait fait à sa place, ton adversaire de la soirée se relève en mode pas contente. C'est à son tour d'être vexée, alors même qu'elle s'est juste pris un travers de porc dans la tronche. C'est quand même vachement plus facile à nettoyer que de la purée, et en plus, si elle est tombée, c'est uniquement à cause de son sens de l'équilibre que tu peux juger de complètement naze. C'est pas comme si elle s'était pris l'assiette non plus, là elle aurait pu se plaindre. Ou alors elle aurait juste pu se vider de son sang au sol après que sa tête l'ait cogné violemment, et mourir ici, les cheveux plein de jus de citrouille et autres joyeuseté. T'as raté ton coup en fait. T'aurais dû commencer par le travers de porc, qu'elle évite ça, et qu'elle se prenne l'assiette.

- C'est juste un travers de porc, pas la peine de hurler pour ça.

Tu lui as répondu sur un ton totalement blasé, qui cherchait ouvertement à l'imiter. Sauf qu'en la voyant s'approcher tout en prenant des munitions, tu te méfies. Et t'as vite fait de choper un couvercle de plat pour te servir de bouclier. Au moins, les tomates qui visaient ta tête s'écrasent sur ton bouclier de fortune et non sur toi. En revanche, ton uniforme de l'école en prend pour son grade. Tu attends qu'elle soit à court de munition pour rabaisser le couvercle.

- Ose dire que tu cherches pas, là !

Cette fois-ci, la colère pointe à nouveau le bout de son nez. Tu poses le couvercle pour saisir un plat de soupe à deux mains et jeter tout son contenu dans la direction de la gryffondor. En espérant que ce soit encore bien chaud. Et tu fais suivre plusieurs poignées de spaghettis, histoire de bien lui refaire le portrait.
Zélie Hepburn
Zélie Hepburn
Préfet(e)/Gryffondor
Préfet(e)/Gryffondor
En ligne
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Pendant le dîner - Page 3 Empty
Re: Pendant le dîner
Zélie Hepburn, le  Mar 29 Aoû 2017 - 14:38




Infecte... L'odeur qui flottait dans l'air était infecte. Le mélange chocolat poisson, ça ne laissait personne indifférent. Peut-être qu'avec cette puanteur, c'te guerre bien ridicule allait peu à peu s'éteindre ? Pffe, quelle blague ! Rien n'allait arrêter la brune, elle se bouche le nez et basta. Il n'y avait plus un seul carreau de carrelage propre. Désolée ? Les murs étaient recouverts de jus, de soupe, de ... de quoi ? Zélie ne parvenait même plus à distinguer le type de nourriture qui tapissait les murs tant il y avait de tout. Si la Gryffondor levait la tête, elle pourrait même apercevoir quelques traces sur le plafond. Comme quoi, il y avait pire viseur que Hepburn.

    « C'est juste un travers de porc, pas la peine de hurler pour ça. »


C'était l'aut' débile qui avait parlé. C'est qu'il commençait à lui taper sur les nerfs ce Serpentard hyper susceptible. C'était juste un travers de porc ? Bah oui, je me suis juste aplatie comme une crêpe sur le carrelage dégueulasse mais bon rien de grave, c'est juste un travers de porc. Idiot. Elle n'était plus qu'à quelques centimètres de son adversaire du jour et elle comptait bien lui faire sa fête. Elle avait dans ses mains une dizaine de tomates dégoulinantes de jus que ne demandaient qu'à être lancées. Un pas, deux pas, elle mitrailla. Le Serpentard qui avait apparemment senti le coup venir se saisit d'un couvercle de plat et s'en servit comme bouclier. Les fruits ne purent atteindre sa face de serpent et vinrent s'exploser contre la surface métallique. Son visage avait peut-être été épargné mais on ne pouvait pas en dire autant pour sa robe. J'espère que tu n'y tenais pas trop...

    « Ose dire que tu cherches pas, là ! »


Mais ce que la lionne l'avait froissé, ce petit Serpentard. Non à la violence. La brunette ne put retenir un petit sourire malicieux. À vrai dire, elle était plus amusée qu'autre chose. C'était aussi peut-être une question de fierté. Elle ne pouvait pas se laisser faire sans riposter. Non à la violence, excepté pour les cas de légitime défense. Elle n'aimait pas trop attirer l'attention en temps normal mais aujourd'hui elle se sentait plus vivante que jamais et dans ces cas-là elle prenait un grand plaisir à faire chier son monde. Surtout qu'elle ne le visait pas à la base, cette gueguerre n'avait commencé qu'à cause de la rancoeur du vert et argent. Alors oui, peut-être qu'elle le cherchait (rien qu'un peu) mais il avait commencé. Le garçon se débarrassa de son bouclier d'un geste rapide et attrapa un plat de soupe à deux mains qu'il n'hésita pas à balancer dans la direction de la rouge et or. Bordel mais il est dangereux ce gamin ! Ça fait mal un plat en argent ! Elle réussit à s'abaisser à temps évitant ainsi de se retrouver à l'hôpital. Seulement, elle n'eut pas le temps de se déplacer d'avantage et reçut en pleine poire une bonne quantité de spaghettis bolo. Le sang de Zel ne fit qu'un tour. Il l'avait touché, le bougre, et le monde savait que le vengeance était un plat qui se mangeait chaud, était d'ailleurs un plat qui se retrouva rapidement entre les mains de la lionne. Y avait quoi dedans ? La Gryffondor ne prit même pas la peine de regarder son contenu. La surprise en serait d'autant plus amusante. Zel s'élança vers sa proie.

    « Si tu n'étais pas aussi susceptible aussi... »


À ces mots, elle fonça vers le Serpentard dans le but qu'il tombe au sol, salissant encore plus son uniforme par la même occasion, une fois pris au piège, elle n'aurait aucun mal à déverser tout le contenu de sa vengeance sur sa tête.


Edit Alhena : Bonjour Zélie, comme spécifié dans le Règlement RPG, il vous est interdit d'utiliser le libre-arbitre d'un autre joueur sans son accord au préalable. Merci d'éditer votre message en conséquence. Cordialement.
Azaël Peverell
Azaël Peverell
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Pendant le dîner - Page 3 Empty
Re: Pendant le dîner
Azaël Peverell, le  Lun 11 Sep 2017 - 11:32

Si la soupe a été évitée, les spaghettis ont atteint leur cible. T'es plutôt fier de toi. Pour une première bataille de bouffe, tu ne t'en sors vraiment pas mal. T'es peut être même en train de t'amuser légèrement. Enfin, au milieu de toute la colère et de l'envie de vengeance que tu ressens, bien évidemment, faut pas trop déconner. Mais c'est amusant de se balancer toutes cette nourriture à la figure sans chercher à comprendre. Sauf que ta cible du jour n'en a pas eu assez. Elle décide de s'élancer vers toi, pour se venger à son tour. Paraît que t'es trop susceptible. Non mais elle s'est regardée ? A ce rythme là, ça n'en finira jamais, il y en aura toujours un pour surenchérir et vous serez condamné à vous lancer de la bouffe pour l'éternité. Perspective d'avenir peur ragoutante.

Tout comme le plat qu'elle semble vouloir te verser dessus. Tu t'écartes au dernier moment en te décalant sur le côté, histoire de l'éviter. En espérant qu'elle va glisser sur la soupe étalée au sol. Tu profites de son élan et du fait qu'elle ne puisse pas te viser tout de suite une nouvelle fois pour sortir ta baguette magique. Bah oui, au bout d'un moment, faut sortir les grands moyens. Se battre façon moldue ça va bien cinq minutes. Toi, t'es un sorcier, t'as des pouvoirs magiques, et t'as bien l'intention de t'en servir. Tu pointes ta baguette sur elle pour lui lancer un #Locomotor Mortis. Et tu n'attends pas de voir si ton sort fonctionne pour changer de côté de table. Histoire d'être un peu moins proche d'elle. Tu préfères les batailles à distance, c'est plus facile pour contrer les coups.

D'ailleurs, d'un geste de la baguette, sur fait voltiger plusieurs morceaux de pain dans la direction de la gryffondor. Histoire qu'elle comprenne bien qu'elle ne s'en est pas pris à la bonne personne, et qu'elle ferait mieux d'abdiquer tout de suite si elle ne veut pas se retrouver noyée dans le prochain plat de ragoût. Et tu lances avec un sourire moqueur :

- C'est toi qui est susceptible. En plus, tu réagis comme une gamine capricieuse qui refuse d'admettre sa défaite. T'es une mauvaise joueuse.

Oui, tu as dit ça simplement pour l'énerver un peu plus. Essayer de la mettre hors d'elle, titiller son amour propre. Personne n'aime être rabaissé ou infantilisé. Alors t'es bien décidé à ne pas te gêner avec elle. Après tout, elle n'avait qu'à pas commencer. C'est de sa faute au final, elle ne peut s'en prendre qu'à elle même. Toi, t'es innocent !
Contenu sponsorisé

Pendant le dîner - Page 3 Empty
Re: Pendant le dîner
Contenu sponsorisé, le  

Page 3 sur 5

 Pendant le dîner

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Grande Salle-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.