AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -35%
MINERVA Vélo de ville – 3 vitesses Nexus
Voir le deal
89.99 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Grande Salle
Page 4 sur 5
Pendant le dîner
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Azaël Peverell
Auror
Auror

Pendant le dîner - Page 4 Empty
Re: Pendant le dîner
Azaël Peverell, le  Lun 11 Sep 2017 - 11:32

Si la soupe a été évitée, les spaghettis ont atteint leur cible. T'es plutôt fier de toi. Pour une première bataille de bouffe, tu ne t'en sors vraiment pas mal. T'es peut être même en train de t'amuser légèrement. Enfin, au milieu de toute la colère et de l'envie de vengeance que tu ressens, bien évidemment, faut pas trop déconner. Mais c'est amusant de se balancer toutes cette nourriture à la figure sans chercher à comprendre. Sauf que ta cible du jour n'en a pas eu assez. Elle décide de s'élancer vers toi, pour se venger à son tour. Paraît que t'es trop susceptible. Non mais elle s'est regardée ? A ce rythme là, ça n'en finira jamais, il y en aura toujours un pour surenchérir et vous serez condamné à vous lancer de la bouffe pour l'éternité. Perspective d'avenir peur ragoutante.

Tout comme le plat qu'elle semble vouloir te verser dessus. Tu t'écartes au dernier moment en te décalant sur le côté, histoire de l'éviter. En espérant qu'elle va glisser sur la soupe étalée au sol. Tu profites de son élan et du fait qu'elle ne puisse pas te viser tout de suite une nouvelle fois pour sortir ta baguette magique. Bah oui, au bout d'un moment, faut sortir les grands moyens. Se battre façon moldue ça va bien cinq minutes. Toi, t'es un sorcier, t'as des pouvoirs magiques, et t'as bien l'intention de t'en servir. Tu pointes ta baguette sur elle pour lui lancer un #Locomotor Mortis. Et tu n'attends pas de voir si ton sort fonctionne pour changer de côté de table. Histoire d'être un peu moins proche d'elle. Tu préfères les batailles à distance, c'est plus facile pour contrer les coups.

D'ailleurs, d'un geste de la baguette, sur fait voltiger plusieurs morceaux de pain dans la direction de la gryffondor. Histoire qu'elle comprenne bien qu'elle ne s'en est pas pris à la bonne personne, et qu'elle ferait mieux d'abdiquer tout de suite si elle ne veut pas se retrouver noyée dans le prochain plat de ragoût. Et tu lances avec un sourire moqueur :

- C'est toi qui est susceptible. En plus, tu réagis comme une gamine capricieuse qui refuse d'admettre sa défaite. T'es une mauvaise joueuse.

Oui, tu as dit ça simplement pour l'énerver un peu plus. Essayer de la mettre hors d'elle, titiller son amour propre. Personne n'aime être rabaissé ou infantilisé. Alors t'es bien décidé à ne pas te gêner avec elle. Après tout, elle n'avait qu'à pas commencer. C'est de sa faute au final, elle ne peut s'en prendre qu'à elle même. Toi, t'es innocent !
Isaac Aiken
Isaac Aiken
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Troisième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Pendant le dîner - Page 4 Empty
Re: Pendant le dîner
Isaac Aiken, le  Dim 14 Jan 2018 - 23:18

La répartition — pv Aldebaran

Certains rêvent mille et une fois de leur répartition. Il faut bien avouer que ce n’était pas trop mon cas. Je ne me posais pas trop de questions sur la maison qui m’attendait. Mon frère était à Serpentard, et on m’avait toujours décrit comme incroyablement ambitieux. Cela ne laissait pas de doute : je le rejoindrais sous peu.

Confiant, je m’avançais donc vers le Choixpeau lorsque mon nom fut appelé. Isaac Aiken. J’avais toujours été frustré de ne pas avoir plus de K. Keith Aiken, ça claque plus. Un c… je sais pas, ça a quelque chose de faible. D’incomplet. D’hésitant. J’aurais du me méfier, et pourtant… Pas un instant je n’aurais imaginé le son qui allait sortir de la bouche du Choixpeau.

(analepse)

La grande salle était plus grande encore que mon frère me l’avait laissé entendre. C’était époustouflant. Plus que la foule d’élèves qu’elle parvenait à contenir, ce qui me sciait, c’était le plafond. Il semblait reproduire le temps extérieur. Une météo interne ! On pouvait savoir comment s’habiller avant même d’aller en cours de vol. Un rêve, vraiment, surtout que j’avais une forte tendance à sortir jamais assez chaudement vêtu.

Le sourire aux lèvres, je me mêlais aux autres élèves, cherchant quelqu’un à qui taper la discute. Je supporte vraiment pas la solitude, Maman a raison. Mais en même temps, on a qu’une vie, pourquoi la perdre dans l’isolement ? J’ai tant d’histoires à conter, attendez-moi ! Le Choixpeau ne chantait pas encore, et dansant d’un pied sur l’autre, je m’adressais à mon voisin.
— Salut ! Moi c’est Isaac. Il fait beau aujourd'hui tu trouves pas ? Créateur de malaise, bonjour.
Aldebaran Salem
Aldebaran Salem
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Pendant le dîner - Page 4 Empty
Re: Pendant le dîner
Aldebaran Salem, le  Lun 15 Jan 2018 - 13:20

« Serdaigle »

Le Choixpeau avait hésité peut-être trente secondes, peut-être une minute, pas plus. Aldebaran ne savait pas vraiment quoi penser de sa maison, mais comme tous les élèves de la table bleu et cuivre avaient applaudit, il se dit que ça ne pouvait pas être mal. Il était le premier de sa famille à faire ses études à Poudlard, aucun préjugé n'aurait pu l'orienter ; tout ce qu'il voulait c'était une maison, la sienne. Il était rassurant de se dire qu'on appartenait à un groupe par le simple fait de laisser un chapeau s’asseoir sur notre tête. Les amis, les mentors, les partenaires de cours, tout y était inclus, comme la plus pure forme d'essentialisme.

~ ~ ~ ~ ~ ~

— Salut ! Moi c’est Isaac. Il fait beau aujourd'hui tu trouves pas ?

La vase au fond des yeux d'Aldebaran tourbillonna sous la surprise. On s'adressait à lui ? Jusque là, il était en train de fixer un des pieds du tabouret sur lequel était posé le CHoixpeau, avec une intensité telle qu'elle ne pouvait être due qu'à l'égarement de l'esprit. Son attention se braqua sur le camarade qui l'avait sollicité, alors qu'il répétait intérieurement la question.
Il fait beau ?

- Oui.

La monosyllabe n'était pas le meilleur mode d'expression quand on voulait se faire des amis. Il tenta de reprendre :

- Je m'appelle Aldebaran.

Mieux, mais il n'y était toujours pas.

- Tu connais un peu Poudlard ? Moi pas du tout.

Il avait l'impression de ne pas savoir mettre le ton qui fallait. Il terminait toujours ses phrases en les descendant, si bien que cela leur donnait un air terminal. Ça rendait très silencieuses les pauses entre chacune de ses prises de parole.

- Enfin, juste ce que j'ai lu dans des livres.
Isaac Aiken
Isaac Aiken
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Troisième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Pendant le dîner - Page 4 Empty
Re: Pendant le dîner
Isaac Aiken, le  Jeu 18 Jan 2018 - 20:02

J’avais un peu peur du vent, ou du jugement, mais le silence me stressait. Beaucoup plus que le choixpeau, en fait ; j’avais un besoin viscéral de peupler les blancs de mes mots. Même s’ils étaient creux, ils me rassuraient. Et puis, ils m’évitaient de m’entendre penser, c’était plutôt pas mal.

Il répondit pourtant. D’abord brièvement, et je craignis un peu qu’il s’arrête là, mais il poursuivit rapidement avec son nom, et d’autres informations.
— Enchanté ! J’suis Isaac. Euh, je l’ai peut-être déjà dit, je sais plus.
J’me grattais la nuque, un peu mal à l’aise. Que boulet parfois, face aux gens.

Vous imaginez en même temps ? Des gens. Des atomes et des noyaux et des vaisseaux qui formaient des êtres vivants, avec des bras, des jambes, et surtout, surtout des idées plein la tête. C’était fascinant, c’était bouleversant, et ils me faisaient complètement perdre mes moyens.

— Je connais pas trop Poudlard, non, mais si t’as des questions, j’peux te présenter mon frère si tu veux ? Lui, il s'y connait ! Il est déjà en quatrième année, la classe hein ? Il est là-bas
, fis-je en pointant du doigt la table des Serpentards.

Je galérais un temps avant de reconnaître son visage parmi tous les inconnus, surtout qu’avec l’uniforme et tout, ils se ressemblaient tous, mais finis par le trouver au bout de la table, à côté d’un roux. Y avait beaucoup trop de gens, de rencontres possibles, d'imprévus m'attendant. C'était électrifiant, cette vie. Oh, Poudlard avec lui... qui pouvait rêver mieux, vraiment ? Je clarifiais mon indication, sans m’apercevoir que dans mon mouvement je bousculais un peu la fille de devant.

Elle rouspéta un peu : on troublait la chanson du Choixpeau. Je m'excusais, sans pouvoir m'empêcher de lancer un regard complice à Aldebaran. Je sais pas pourquoi, il avait l'air super chouette, et j'avais bien envie d'être son ami.
Aldebaran Salem
Aldebaran Salem
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Pendant le dîner - Page 4 Empty
Re: Pendant le dîner
Aldebaran Salem, le  Sam 27 Jan 2018 - 0:02

Ouf, Aldebaran était soulagé : il n'avait pas tout raté dès la première fois qu'il ouvrait la bouche dans le château. Son interlocuteur réagissait de manière sympathique, ça voulait bien dire qu'il avait réussi à se montrer cordial. Du coup, il se présenta comme étant Isaac, et il devait bien avoué qu'il ne savait pas lui non plus si il le lui avait déjà dit. Le stress le rendait inattentif.

Il tenta de se concentrer au maximum sur les paroles de Isaac, alors que le Choixpeau chantait les valeurs des Poufsouffle.

— Je connais pas trop Poudlard, non, mais si t’as des questions, j’peux te présenter mon frère si tu veux ? Lui, il s'y connait ! Il est déjà en quatrième année, la classe hein ? Il est là-bas.

Le jeune garçon suivit son geste des yeux, et pensa trouver la personne indiquée. Sur quoi rebondir à présent ? Il pourrait dire que lui aussi, il a un frère, mais que le sien est plus jeune. Sauf que ça n'allait pas, ça sonnerait un peu faux, comme si ils avaient écoulés les sujets de conversations spontanées pour passer directement  la partie "sortez une feuille A4 et écrivez le métier de vos parents".
Bon, ils en étaient à Serpentard et l'arrivée à Poudlard, alors :

- C'est sûr que les élèves plus âgés pourront nous aider. Après, je pense pas que j'irai à Serpentard, il remarqua, alors que le Choixpeau avant enfin finit de décrire chaque maison pour passer à la suite. Le vert ne me va pas très bien, comme couleur, ouh là, tentative de blague, savait-il que l'humour était tout un art à ne pas prendre à la légère ? Tu sais dans quelle maison tu vas aller - voudrait aller- toi ?

De toute manière, le suspens n'allait plus trop duré, à présent. Le Choixpeau n'allait pas chanter pendant une heure, du moins il l'espérait. Il avait vraiment faim, en plus.
Isaac Aiken
Isaac Aiken
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Troisième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Pendant le dîner - Page 4 Empty
Re: Pendant le dîner
Isaac Aiken, le  Jeu 8 Fév 2018 - 10:26

Je me perdis quelque peu dans la contemplation des élèves assis à la table de mon frère. L’avantage de l’uniforme, c’est qu’à bien des aspects, cela gommait les différences apparentes de richesse. On avait pas forcément pauvre tatoué sur le front. L’inconvénient, c’est que tout le monde se ressemblait, se fondait dans le moule. Il fallait faire attention à ne pas devenir le moule, même si l’on craignait de déplaire — à ne pas se perdre lorsque l’on est cassé à répétition. Celui-ci avait les cheveux piquant bizarrement vers le ciel, un peu comme un pot de frites ; j’espérais pour lui qu’il n’avait pas de flamands dans ses voisins.

Le jeunot était relativement ouvert à l’aide de nos aînés, et poursuivait la discussion quand beaucoup m’auraient renvoyé dans mes plates bandes, donc j’allais pouvoir présenter mon nouveau pote à Keith, c’était pas trop cool ça ? Moi qui avais peur de rester solo ou un peu accroché à la robe de mon frère, non, j’allais pouvoir en apprendre plus sur cet Aldebaran ! Enthousiaste, je l’écoutais donc. Sans trop savoir pourquoi, j’étais un peu fasciné par ses sourcils. Ils étaient bien dessinés pour son âge, ça lui donnait un regard charmant, vraiment. Hum, je m’égare, bientôt je vais m’abalourdir et venir lui toucher les poils du visage, on se calme Isaac. Ecouter seulement.

Il ne semblait pas très intéressé par Serpentard, ce qui me rebuta un peu. La maison de mon frère était forcément stylée. Mais bon, sous le prétexte des couleurs, je pensais deviner ce qui le troublait réellement. A Poudlard, les élèves sont jeunes et souvent absolus. Ils tendent à voir le coeur des gens en noir et blanc… Au vu du nombre de mages noirs sortis de cette maison, des préjugés restaient. Cela se comprenait. Je me rappelle de l’appréhension de Keith quand il avait été réparti ; il m’avait envoyé maints hiboux disant son avulsion pour la maison. Non, c’est pas avulsion le mot. Il commence pareil, fini pareil, mais sonne pas exactement pareil. Avursion ? Avelsion ?

Qu’importe. Avec le temps, sa maison avait su le séduire. Il me disait que l’esprit de famille y était assez fort, quoiqu’un peu exclusif. Qu’avec une poignée d’amis, il avançait bien — qu’ici, les ambitions des uns alimentaient celles des autres. Les gens étaient persévérants voire opiniâtres quand ils avaient quelque chose en tête, mais c’était stimulant. Un terreau propice au succès, plus proche de l’abergare que de l’abergeage, où l’énergie circulait bien. Pas si dramatique comme répartition, vraiment.

— Honnêtement, je sais pas trop. J’pense que j'aimerais bien être à Serpentard comme mon frère, comme ça on passerait plus de temps ensemble. Pendant trois ans, il était à l’internat et moi non…
J’ai tellement peur d’être seul. Après, suis-je aussi ambitieux que je le prétends ? Parfois, j’en suis convaincu, parfois je me dis que si j’y vais, ça va chier des bulles. De toutes les couleurs et toutes les formes, même rectangulaires, ouais ça ferait une sacrée réctabulition.

Un premier nom fut appelé. Une petite brune, à Gryffondor.
— T'en penses quoi, toi ?
Aldebaran Salem
Aldebaran Salem
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Pendant le dîner - Page 4 Empty
Re: Pendant le dîner
Aldebaran Salem, le  Lun 5 Mar 2018 - 1:24

Le futur Serdaigle se tenait droit, raide comme un piquet. Le stress le frappa fort sans qu'il sache vraiment pourquoi, alors que le premier nom fut appelé. Il tentait de se raisonner, il n'avait rien à prouver, aucune obligation à remplir ou tradition familiale à respecter. Peu importait ce qu'il pouvait bien se passer, non ?
Le truc, c'était que ce genre de peur n'avait rien de logique. C'était l'appréhension de voir des centaines de regards se tourner vers lui, et le scruter pendant les longues secondes que passerait le Choixpeau sur sa tête. Il se disait que rien n'était plus facile que la cérémonie de répartition. Il avait juste à marcher droit, s’asseoir sur un tabouret et attendre. Une fois le verdict rendu, il n'aurait plus qu'à se lever, marcher droit vers la table qui applaudirait, prendre place sur le banc et voilà. Tous les regards seraient alors braqués sur l'élève suivant, et tout le monde aura oublié ne serait-ce que son nom, voire son existence même.

Tout le monde était passé par là, des préfets aux professeurs. Il n'y avait pas moyen de raté son coup. Mais si sa raison parlait fort et consciemment, il n'en restait pas moins une petite voix quasi-inaudible qui lui suggérait tout ce qui pouvait mal se passer. Il trébucherait, tremblerait, tomberait dans les pommes. Il ne serait pas inscrit sur la liste d'appel. Le Choixpeau n'arriverait pas à rendre son verdict. Sa maison refuserait de l'accepter comme nouvel élève, et lui demanderait de rentrer chez lui.

Mais tout cela se passer intérieurement. Son corps ne trahissait que très peu ses pensées. Il avait les deux pieds ancrés dans le sol, écartés d'une demi-douzaine de centimètres, son poids également répartit de chaque côté. Avec ses deux mains jointes devant lui, les doigts entrelacés, cela lui donnait un air assez solennel. Il arrivait également plutôt bien à camoufler le stress dans sa voix, en allant chercher dans un registre plus grave qu'à son habitude. Ça lui donnait un tout sourd, évitant le moindre trémolo.

- Oh, moi... La question faisait appel à la partie raisonnable de son cerveau, il pouvait y arriver. J'en sais vraiment rien. Je suis le premier de ma famille à aller à Poudlard... hmm, peut-être que ça, ça accentuait le stress, maintenant qu'il y pensait. Mes parents étaient à l'étranger, et mon frère et ma sœur sont tous les deux plus petits que moi. Du coup j'ai pas d'a priori sur la question. Oui oui, continuer de parler de ce genre de chose c'était pas mal, ça changeait les idées. Il pouvait tenter dans le même registre : J'espère juste que le Directeur de ma maison sera gentil, qu'il ne nous laissera pas nous débrouiller tous seuls, jetés dans le grand bain.

Oups, mauvais registre, il remettait une couche d'angoisse. Sauf que...

- Isaac Aiken

Les yeux d'Aldebaran se braquèrent sur le visage de son nouvel -ou futur - disons espéré- ami. Il n'avait pas donné son nom de famille, mais il doutait qu'il y ai plus d'un Isaac dans leur groupe de premières années. Il se dit qu'il devrait l'encourager, dire un mot, mais il ne voyait pas bien ce qu'il fallait dans cette situation. Il tenta un sourire et un hochement de tête pour lui signifier sa sympathie. Pas sûr qu'il ai réussi, sa bouche s'était crispée sans qu'il la contrôle très bien. Il pouvait toujours tenter un pouce levé... non, non, gardons les doigts fermement attachés les uns aux autres, c'était plus simple pour garder bonne figure.

Et puis, il se mit à espérer. Faites que je sois dans la même maison.
Isaac Aiken
Isaac Aiken
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Troisième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Pendant le dîner - Page 4 Empty
Re: Pendant le dîner
Isaac Aiken, le  Mar 6 Mar 2018 - 19:33

Aldebaran m’expliqua que ses parents ne venaient pas d’ici, et que ses frères et soeurs étaient plus jeunes. Incroyable. Cela faisait deux minutes à peine que nous parlions, peut-être cinq, peut-être plus en fait, le temps passe vite en sa compagnie, mais tout de même, si peu, si peu ! Et j’en apprenais déjà sur sa famille et ses origines. Tout ce qu’il indiquait était un appel aux questions, et dans mon cerveau surexcité résonnaient déjà les mitraillettes de consonnes qui allaient l’assaillir, lorsque mon nom fut appelé.

C’était comme si je ne l’avais pas entendu, avec le brouhaha, sauf que si, je l’avais entendu.
Isaac Aiken, c’est moi. Pourtant je ne bouge pas. J’ai les pieds cloués au plancher. J’ai envie d’enchainer, moi aussi j’espère que le dirlo sera gentil, qu’on sera guidés et épaulés, tes parents s’appellent comment, ils ont quel âge, ils se sont rencontrés comment, ils sont encore ensemble, et ton frère, ta soeur, t’as combien de différence avec eux, t’as pu participer au choix de leur prénom, tu te rappelles de leur naissance, tu —

Il n’est plus le temps du tu. Aldebaran me regarde d’un air solennel, et hoche la tête. Cette fois, c’est à moi. Impossible de me cacher derrière ma passion pour l’autre.

Je m’avance donc vers le tabouret où somnole un tas de tissu au sourire grincheux. C’est dingue, quand même, que ce truc parle et pense, qu’il vive encore après des millénaires, qu’on lui confie la répartition de l’intégralité des sorciers de Grande Bretagne, et sans possibilité d’appel, sans que le directeur puisse changer ça, rien.

Le Choixpeau chantait et était le maître de nos destins. Et, aujourd’hui, du mien. J’ai l’impression d’avoir jamais marché aussi lentement, mais je sais pas si c’est parce que tout le monde me regarde ou parce que la sueur dans mes chaussettes rend chaque pas plutôt désagréable, avec une friction nette au niveau des chevilles. Il fut placé lentement sur ma tête, enfin pas lentement justement, trop vite, il était là trop vite, comment j’pouvais être ici, j’étais pas prêt, j’avais pas révisé la culture des maisons, je pensais serpentard-serpentard-serpentard, comme je l’avais dit à Keith, à maman, comme je me l’étais dit avant de me coucher hier, et —

Et derrière, cette connaissance inconsciente. Du fait que je mentais, que j’étais pas si ambitieux que ça, que je me cachais derrière les mots et les rêves des autres. Derrière des mythes et des lieux communs qui parlaient à tout le monde. Fallait que ça évoque à tous, pour ne pas avoir à parler de mes ambitions profondes — du vide, du creux, du doute. Pour ne pas explorer mon être à moi. Parce que l’introspection, c’était bien pour les autres, et pour les livres. Moi j’étais Candide, jeté dans la vie, le nez sur Mars pour ne pas avoir à regarder mon reflet dans le miroir. Voler assez haut pour ne jamais avoir à se connaître soi.

Les bords du Choixpeau s’affaissèrent. Il parlait dans ma tête, je crois. Flippant le gars. Le gars ? On lui a demandé comment iel se genrait ? « Intéressant… Tu as un avis très arrêté sur les choses, mais tu n’attends que d’être contredit. Pour avoir à tout repenser autrement. Tu iras à Ser - » pentard - pentard - pentard, et tonitruante, sa réponse à lui.
— Serdaigle !
Les bras tremblants, je cherche Aldebaran du regard. Ne le vois pas. La perspective n’est pas la même, d’ici, je ne me souviens plus comment on était placés, avant. Avant quoi déjà ? Où suis-je ? Où vais-je ?

On me guide vers une table où les mains s’explosent les unes contre les autres. Comme une guerre de corps, où les doigts, véritables soldats de chair, s’entrechoquent. Keith ? Aldebaran ? Où êtes-vous ?
Aldebaran Salem
Aldebaran Salem
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Pendant le dîner - Page 4 Empty
Re: Pendant le dîner
Aldebaran Salem, le  Dim 18 Mar 2018 - 23:10

Il observa son nouvel ami être réparti chez les bleus et bronzes, et se demanda si il pourrait y trouver sa place, lui aussi. Qu'y avait-il a dire à propos de Serdaigle, déjà ? Ah oui, c'était la maison fondée par une femme appelée Rowena, qui avait un aigle sur son blason. Et elle favorisait les élèves curieux et inventifs.
Ça serait mon cas ? Aldebaran faisait ce qu'il voulait, ce qu'il estimait juste, ce vers quoi sa vie le portait. Il ne s'était jamais vraiment demandé qui il était ; ce que ses actes faisaient de lui. Sa propre existence se définissait en elle-même, non ? Pourquoi chercher à y poser des termes aussi restrictifs que "intelligent", "courageux" ou bien "opportuniste" ?

Il se demandait ce qui traversait l'esprit des élèves qui s'asseyaient sur ce tabouret. Ils se succédaient devant lui, envoyés alternativement sur les quatre tables emblématiques. Y en avait-il tant qui passait par une crise existentielle ? Qui cherchaient la définition du verbe "être" ? Les mots les plus simples étaient toujours les plus ardus à expliquer...

Et puis :

- Aldebaran Salem

Il ne trébuche pas. Il avance droit et s'assoit gauchement. Il se demande où il devrait placer ses jambes, comment tenir ses mains. Ça ne dure pas très longtemps, une minute tout au plus. Le Choixpeau murmure des phrases, mais il ne s'en souvient déjà plus ; le stress le rend inattentif. Cette minute est peut-être la plus longue de toute sa vie.

« Serdaigle »

Il se releva brusquement, sentant son corps brusquement très léger. Ça y était, le plus dur était passé. Mieux : il était dans la même maison que Isaac. Il ne savait pas ce que le Choixpeau avait vu dans son esprit. Il avait deviné que c'était là qu'allait sa préférence, maintenant que sa seule connaissance ici s'y trouvait ? Ou bien avait-il la curiosité, la vivacité d'esprit, et ce genre de qualité qui lui semblaient bien creuses, une fois dites à voix haute pour se définir lui-même ?

Il trouva facilement son ami sur la table des Serdaigle, et lui signifia de lui faire une place un grand sourire accroché aux lèvres. Il ne maîtrisait pas bien la façon dont ses émotions se reflétait sur son visage, sa bonne humeur était irrépressible. Puis, il se rappela qu'Isaac avait parlé d'un grand frère à Serpentard, qu'il aurait bien aimé rejoindre. Il venait de mesurer la déception qu'il pouvait ressentir en ce moment, en contraste total avec ce qu'Aldebaran avait en lui.

- Je suis vraiment content qu'on soit dans la même maison ! Il dit tout haut, espérant que cela ferait plaisir au Serdaigle malgré lui.

C'était sans doute pas très original, voire un peu cliché, comme phrase. Mais extérioriser cela lui fit du bien. Peut-être même qu'il arriverait à partager sa bonne humeur en le disant ainsi à haute voix.
Isaac Aiken
Isaac Aiken
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Troisième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Pendant le dîner - Page 4 Empty
Re: Pendant le dîner
Isaac Aiken, le  Lun 26 Mar 2018 - 9:02

Assis parmi les aigles, bougeottant mes fesses sur le banc un peu mal à l’aise, tout en sachant que cela ne suffirait à rendre le banc tout mou pour en faire un charmant petit nid, j’attendais la suite. Quels seraient les autres élèves à me rejoindre ? Pourraient-ils me faire oublier que j’étais loin de Keith ? Et surtout, quelle serait la maison de Aldebaran ?

Je sais que je l’avais juste rencontré y a cinq minutes, mais vous savez comment c’est, à cet âge. On a besoin de se raccrocher à quelqu’un. Il suffit d’échanger trois mots et bim ! Meilleur pote de tout le bac à sable. C’est ça qui est magique. Quand on grandit, on devient tellement méfiant qu’on parle plus à personne, ou seulement des effrayantes nouvelles de la Gazette du Sorcier. Et petit à petit, se repliant dans notre bulle d’ennui, on est si protégé d’autrui qu’on ne connait plus personne. J’espère ne jamais être adulte, vous savez. Ou du moins pas comme ça. Pas comme eux. Pas comme vous.

Les noms continuaient de défiler ; un certain Haiko Kanakis nous rejoignait déjà. On en était aux H ? Genre sérieusement ? Il s’était passé quoi ? Le gars s’installa pas loin de moi, du coup pendant quelques secondes, sa tête m’empêcha de regarder mon copain. Impatient, je gigotais pour retrouver son regard et lui adresser un clin d’oeil. Je crois qu’il ne le vit pas, trop concentré sur le Choixpeau. Cela se comprenait. Mais j’espérais qu’il reçoive les bonnes ondes de mon regard attentif.

Quand il se plaça sous le Choixpeau, mon corps se fit tendu et fébrile. Clairement, la répartition de ce garçon, c’était la seule chose qui puisse vraiment me sauver. Je soufflais à l’intention de l’antique artefact « serdaigle serdaigle serdaigle » en escomptant l’influencer quelque peu. Déjà qu’il avait pas respecté ma répartition, il pouvait peut-être être cool avec Aldebaran non ?

J’me faisais un monde peut-être. Pourquoi ce garçon aurait voulu être dans ma maison ? Il n’avait pas d’a priori sur la maison, voulait juste être avec des gens gentils… Peut-être qu’il serait plus à l’aise chez les Poufsouffle, au fond. Ils étaient doux avec les introvertis, en plus. Mais c’était plus fort que moi.

Lorsqu’il fut annoncé que mon ami rejoignait les aigles, j’eus des palpitations dans les jambes que je peinais à maitriser. Je tapotais des ongles sur la table de bois, rapide, comme une célébration discrète, pour contenir l’ampleur de ma joie. Aldebaran ! A Serdaigle ! C'était le plus beau jour de ma vie ! Oublié, le grand frère. C’est dur cet âge là, en vrai. Le coeur est plus volatile qu’une girouette en pleine tempête.

Mais j’étais juste pas prêt, pas prêt du tout pour ce qu’il avait à me dire. Content qu’on soit dans la même maison ? J’me redressais à la hâte pour le prendre dans mes bras, mais mon geste fut si maladroit que le banc s’ébranla. Je crois même que deux ou trois élèves tombèrent en arrière — enfin c’est ce qu’on m’a dit, après coup. Sur le coup, j’voyais que lui. Mon super copain.
— Moi aussi, t’as pas idée, fis-je en enroulant maladroitement mes bras autour de ses épaules.
Aldebaran Salem
Aldebaran Salem
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Pendant le dîner - Page 4 Empty
Re: Pendant le dîner
Aldebaran Salem, le  Sam 21 Avr 2018 - 17:02

Il fallait vraiment qu'il fasse quelque chose. Qu'il bouge. Mais pour se dégager, ou bien pour répondre gauchement à l'accolade ? Non, ça, il n'y arriverait pas. Pourtant ça n'avait rien de compliqué, si ? Il n'avait qu'à ramener ses bras vers le haut et tapoter les épaules de son ami. Juste, cesser d'être aussi raide qu'un bout de bois mort.

Son esprit était à des années lumières de son corps, alors que Isaac le gratifiait de cet élan affectif. Non, pas juste à des années lumières, carrément dans une dimension parallèle, qui ne s'accordait pas à celle de son camarade en terme de nœud quantique.
Alors il attendit que le moment passe.

Et puis il ne dit rien. Il n'était tellement pas à l'aise avec ce genre d'interaction qu'il préféra botter en touche, en se servant du "Weaver" envoyé à leur table pour applaudir et centrer son attention sur autre chose. D'ici, il voyait vraiment bien la table du personnel, et il se disait que, quand même... non rien... Il se forçait à détailler chaque membre de l'équipe pédagogique pour esquiver l'idée même d'une conversation.

Il se demanda lequel de ces adultes était le ou la professeur de potion. Qui était le ou la directrice de Serdaigle. Le directeur de Poudlard était le seul vraiment facile à identifier : il occupait une position centrale avec la stature de la personne qui se sait la plus importante dans la pièce. Il avait quand même l'air jeune, et surtout sympathique. Enfin bon, il espérait quand même ne pas avoir affaire à lui dans ses sept futurs années de scolarité : quand on rencontrait des gens très importants, ça voulait quasi systématiquement dire qu'on avait du soucis à se faire.

- Tu les connais un peu, les professeurs ?

Son malaise précédent avait finit par disparaître de lui-même. Enfin non, pas de lui-même, plutôt par l'effet du temps passé à se concentrer sur autre chose. La sociabilisation avait parfois quelque chose d'exténuant, et, heureusement, il avait récupéré cette énergie en quelques minutes.
A la place de son mal-être était à présent une curiosité sincère. Il savait qu'il allait finir par connaitre chaque visage du personnel de Poudlard, alors il voulait en apprendre dès à présent plus sur eux. Et Isaac, il se souvenait, avait un frère plus âgé qui lui avait sans doute fait par d'anecdotes ou d'avis sur ces personnes.
Isaac Aiken
Isaac Aiken
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Troisième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Pendant le dîner - Page 4 Empty
Re: Pendant le dîner
Isaac Aiken, le  Jeu 26 Avr 2018 - 12:36

Pendant quelques minutes, Aldebaran ne dit rien. Je me demande sur quelle planète il est allé s’isoler. Peut-être Saturne et Uranus, où il pleut des diamants… Non, c’est lui le diamant. Il peut pas pleuvoir des Aldebarans vu qu’il y en a qu’un. Du coup, ça marche pas. Neptune peut-être ? Ça expliquerait qu’il foute des vents de 2100 km/h au petit nouveau, Milo ?

Un ouragan de Jupiter semble le chasser de ses pensées, et progressivement, il traverse les nébuleuses qui sentent la vodka pour revenir parmi nous, les commoners. Enfin presque nous, en vrai il est quelques mètres plus loin, le regard braqué sur le corps professoral de Poudlard.

Bientôt, il m’interroge à leur sujet. Qu’est-ce qu’il a dit Keith, sur eux déjà ? Oui, ceci est un remake de « Tante Lucie dit toujours » version Keith.
— Parait que l’infirmière est assez cool, et qu’elle laisse parfois des élèves l’assister, pour qu’ils puissent apprendre un peu des bases de soin, vu qu’on a pas de cours de médicomagie. Par contre, je sais pas laquelle c’est.


Faut dire que quand il racontait, Keith venait pas avec des photos pour bien aider à mémoriser qui ressemble à quoi. Il en parlait, c’est tout. Shields qu’elle s’appelait.
— Y a quelques profs dont c’est la première rentrée, donc mon frère les connait pas spécialement. Par contre, il parait que les cours de Madame De Lanxorre sont vraiment bien. Elle enseigne les Enchantements, mais perso ça me terrorise un peu.


Le nombre de fois que je me suis demandé si j’étais pas un Cracmol, en fait…
Aldebaran Salem
Aldebaran Salem
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Pendant le dîner - Page 4 Empty
Re: Pendant le dîner
Aldebaran Salem, le  Lun 7 Mai 2018 - 23:53

L'infirmière était sympa ? Il espérait quand même ne pas trop la croiser. Parce que bon, qui disait soin disait blessure, et si il y avait bien une chose qu'Aldebaran n'aimait pas, c'était prendre des risques. Enfin des risques pour son intégrité physique, surtout. Et puis, est-ce qu'il avait vraiment envie d'assister l'infirmière à opérer des blessures ouvertes ? Non, non, merci. Il aimait autant ne pas voir du sang. D'ailleurs, tant mieux qu'il n'y avait pas de cours de médicomagie !

— Y a quelques profs dont c’est la première rentrée, donc mon frère les connait pas spécialement. Par contre, il parait que les cours de Madame De Lanxorre sont vraiment bien. Elle enseigne les Enchantements, mais perso ça me terrorise un peu.

Les Enchantements ?! Oh non ! C'est vrai qu'ils avaient cette matière dès la première année...

- Pareil ! Il s'exclama, accentuant sur le fait qu'il se sentait vraiment dans la même situation. Il n'aurait pas cru que quelqu'un le comprenne ici, à vrai dire. J'ai jamais lancé le moindre sortilège, confia-t-il a voix plus basse. J'ai un peu peur d'utiliser ma baguette, à vrai dire...

Tu parles d'un sorcier, se morigéna-t-il. Il était sensé étudier à la meilleure école de magie au monde, ou bien d'Europe il ne savait plus. Et il n'était même pas fichu de lancer le moindre Wingardium Leviosa... Le pire dans l'histoire, c'était qu'il n'en avait même pas envie. Ne pouvait-on pas le laisser tranquillement étudier ce qu'il voulait dans son coin ? Il savait que son père avait toujours été déçu de le voir plus dans des traités de botanique plutôt qu'à essayer de mettre le feu à la moquette du salon. Mais quoi ? La magie existait quand même sous suffisamment de formes pour qu'on lui fiche la paix avec les "Abracadabra" et autres charabia pour les fanfarons.
Isaac Aiken
Isaac Aiken
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Troisième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Pendant le dîner - Page 4 Empty
Re: Pendant le dîner
Isaac Aiken, le  Lun 4 Juin 2018 - 22:57

J’étais un peu rassuré d’entendre le première année parler de la sorte. Je pensais être le seul, quand j’entendais les murmures impatients et confiants de certains de nos camarades. J’avais indiqué mon stress à ce sujet, mais sans divulguer tout à fait mon inaptitude totale en la matière. Je pense que j’en avais honte. Keith n’avait jamais eu peur de ce genre de choses ; il avait toujours été si brillant !

Je ne savais pas exactement ce qu’il comptait faire plus tard, mais je savais qu’il serait un grand sorcier, ou du moins un grand homme. Peut-être le prochain Ministre de la magie, qui sait ; en tout cas, si c’était ce qu’il voulait, il ne manquerait jamais de sympathisants. S’il voulait monter un projet pour défendre les droits des gobelins, il s’en tirerait tout aussi bien, levant des financements incroyables au nom de son activisme. Il nous rendrait fier, tous.

A côté de lui… Je sais pas. J’étais si fébrile, inquiet et impatient à la fois. Jusque là, j’avais pu libérer mon enthousiasme car on vivait à notre rythme. Aujourd’hui, il fallait quitter la planque et se jeter dans l’arène, plonger la tête dans l’eau alors qu’on sait ne pas pouvoir y respirer. Je pense pas y être prêt, mais ça viendra. Après tout, on est là pour apprendre. A marcher comme des princesses avec les livres sur la tête, à savoir tout ce qu’il y a dans les livres, et à les appliquer avec un swag certain. Non, c’est plus swag qu’on dit au 22e. Articlasse ? Artibase ? Un truc comme ça, bref, tout un programme.

J’allais un peu sur la point des pieds avant de poursuivre, à tel point que les douleurs articulaires apparaissent du côté des chevilles, parce que bon, c’est pas spécialement facile à dire, mais ça a besoin de sortir quand même, à un moment ou un autre.
— Tu sais… J’suis dans le même cas que toi en fait. Mes pouvoirs se sont manifestés une fois, une seule, et ça a pas fait beaucoup de grabuge.
C’est pour ça que les instructeurs sont là, en principe. Ils devraient savoir s’arranger, même avec les cas compliqués. J’espère, en tout cas.
Jackson Emerenziana
Jackson Emerenziana
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Pendant le dîner - Page 4 Empty
Re: Pendant le dîner
Jackson Emerenziana, le  Ven 27 Juil 2018 - 1:09

Premier repas d'Aidan à Poudlard - RP Libre

Ouaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah... C'est le seul mot qui me vient à l'esprit là... J'avais presque totalement oublié que la Grande Salle était... Grandiose, magnifique, superbe... bref tous les mots positifs pouvant décrire un lieu. J'avance entre les tables des différentes maisons, mon regard parcourant les visages des différents élèves, ceux que j'auraient bientôt en cours. La table du personnel de Poudlard se trouve au fond, en hauteur, permettant de garder à l'œil les jeunes étudiants. Mon premier repas en tant que Professeur de Poudlard !

Quel stress... Serais-je un bon Professeur ? Les élèves m'aimeront ils ? Je soupire en balayant ma tête de droite à gauche, faisant partir ces questions trottant dans ma tête depuis que j'ai reçue la fameuse lettre, celle qui m'annonça que je rejoignais le corps professoral de l'école de magie de Poudlard. Me voilà à côté de la table. Je cherche du regard Azénor, mon ancienne et actuelle patronne - Tête de Sanglier puis Poudlard, on change pas une équipe qui gagne ! - mangera-t-elle avec nous ? Sûrement vu qu'elle n'était presque jamais à la Tête de Sanglier quand je le gérais encore.

Ariana est juste là, assise à table, me faisant un signe pour que je m'assoie à côté d'elle. Un grand sourire sur le visage, je prend la place libre à ces côtés, ouah.... Impressionnant... C'est donc comme ça que mes anciens Professeurs me voyait... C'est... Intimidant à vrai-dire ! Je regarde ma future femme, une lueur infantile dans les yeux. J'aimerais tant l'embrasser, mais nous sommes devant une foule d'élèves, ils n'ont pas à connaître notre vie privée ! Ah maintenant que j'y pense... Faudra que je demande à Azénor si Ariana et moi pouvons prendre un appartement commun, pourquoi vivre séparément ? Je pose une main sur sa hanche en faisant un clin d'œil.

- Je suis si heureux d'être là à tes côtés ! On vas pouvoir travailler ensemble tous les jours ! Plus besoin de courir de partout ou d'essayer de trouver un moment libre pour se voir. Comment vas-tu ?

Lizzie Cojocaru
Lizzie Cojocaru
Référent Maître de JeuPoufsouffle
Référent Maître de Jeu
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Pendant le dîner - Page 4 Empty
Re: Pendant le dîner
Lizzie Cojocaru, le  Lun 30 Juil 2018 - 23:50

Humeur sombre ; ruines du coeur. Je ne sais trop ce qu’il se passe, ces derniers temps, je laisse une faille s’introduire dans ma poitrine. Je sens ce petit quelque chose palpiter quand je pense à elle, je sens l’inquiétude quand l’autre ne sourit pas comme d’ordinaire, je sens, je sens des choses que les femmes comme moi ne devraient pas sentir.

Je préférerais fermer les yeux sur le destin, pour ne voir que les bassesses du quotidien, en tirer mon réalisme et mon cynisme. C’est facile de cracher sur le présent quand on s’interdit tout espoir. Et pourtant, pourtant le bilan est souvent plus mitigé ; s’il est dangereux de s’autoriser à aimer, c’est aussi ce qui rend au monde quelques couleurs.

Je me rappelle du jour où il est arrivé. Je veux dire, facile, ce n’était pas la première fois qu’on se croisait, mais en plus, en plus il avait la main posée sur elle. Il la couvait avec un regard qui me troublait. Depuis quand Ariana était-elle avec quelqu’un ? Je crois que le monde s’est refait quand j’avais encore les yeux fermés. Je devrais dormir moins.

Enfin, je gardais de bons souvenirs de nos précédentes rencontres, alors j’étais quand même allée le saluer. Genre, polie hein, mais les yeux ronds comme des soucoupes quand même.

— Aidan ? Qu’est-ce que tu fais ici ?
Je couvais Ariana à mon tour ; cela me rappelait que j’avais un autre projet à lui proposer…
Contenu sponsorisé

Pendant le dîner - Page 4 Empty
Re: Pendant le dîner
Contenu sponsorisé, le  

Page 4 sur 5

 Pendant le dîner

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Grande Salle-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.