AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Grande Salle
Page 1 sur 7
Autour d'une table
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Duncan McKay
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Autour d'une table

Message par : Duncan McKay, Jeu 7 Jan - 21:43


Un succulent repas
suite de ce rp

Pv Theophania

On pouvait donner au moins un point positif à l'école Poudlard : sa cuisine était très variée et donnait véritablement envie. Surtout dans le cas de Duncan qui n'avait l'habitude que des cantines catastrophiques du monde moldu, et qui avait actuellement l'estomac plus vide que jamais. Il s'était assis entre deux filles. Une de son âge, une autre bien plus âgée qui devait faire deux ou trois têtes de plus que lui. Il avait eu l'occasion de discuter avec la première tout à l'heure, la seconde lui était totalement inconnue. Ce n'est pas pour autant qu'il fut gêné de sauter sur la nourriture devant lui, la bousculant au passage sans même s'excuser. Il s'empara de trois plats, manquant d'en renverser un, et se servit copieusement. Après avoir rempli son écuelle jusqu'à ce qu'elle déborde de diverses viandes et féculents qui n'allaient même pas ensemble, le mal élevé ne prit même pas la peine de faire passer les plats ou de les remettre au centre de la table. Non, il les laissa là, proches de son assiette, se fichant totalement de ce que voulaient les autres. Si quelqu'un avait besoin de pâtes ou de frites, il n'avait qu'à tendre le bras pour se servir après tout ! Il n'allait tout de même pas faire d'effort pour les autres !

Duncan avait piqué une crise dans le Poudlard Express, avait craché au visage d'un élève, avait presque agressé le Choixpeau Magique en le balançant au sol après avoir été réparti chez les Serpentards puis en l'écrasant sur le tabouret. Une attitude déplacée de plus ou de moins, il n'en était plus à ça près. Certains verts et argents ne devaient pas être ravis de l'avoir dans leur équipe. D'autres, avides de phénomènes de foire ou insolents aux-mêmes, devaient être plutôt satisfaits de sa répartition.

- Aaaah, j'ai vraiment la dalle !

Il attrapa ses couverts, dévoilant ses mains encore rougies par les coups qu'il avait donné dans le train ce matin même, puis il planta sa fourchette dans la première pomme de terre venue avant de l'avaler presque sans mâcher. On aurait dit qu'il n'avait pas mangé depuis des lustres. Sa façon d'avaler bruyamment ses aliments et d'ouvrir la bouche tel un lion affamé n'avait pas l'air de plaire à tout le monde, mais Duncan ne s'apercevait que rarement des émotions de ceux qui l'entouraient.
Revenir en haut Aller en bas
Theophania Fitzgerald
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Autour d'une table

Message par : Theophania Fitzgerald, Sam 9 Jan - 16:38


La rentrée c’était faite comme d’habitude. Avec les années Theophania devenait presque blasée quand elle remettait les pieds à Poudlard. C’était dommage, ça la surprenait, mais c’était visiblement inéluctable. Adieu la petite étincelle et le léger frisson qui gagne les p’tits bleus qui en sont encore à la découverte. Elle, elle entrait dans cette course de fond qui consiste à suivre sa routine jour après jour. Mais cette fois ce serait peut-être bien différent. Kholov lui avait envoyé des courriers et elle se retrouvait préfète et membre d’un groupe obscur dont elle n’avait pas encore cerné les membres. Elle n’en connaissait bien qu’un seul d’ailleurs. Du coup, nouvelles fonctions, nouvelle routine ? Peut-être qu’elle sortirait enfin de son trou, qui sait ? En attendant la répartition venait de s’achever et après avoir souhaité brièvement la bienvenue aux petits nouveaux, le banquet de début d’année commença. Les elfes de maison avaient encore mis le paquet. Ces petits trucs étaient toute de même doués pour préparer des choses bonnes. Ca changeait des plats de colonie que Theophania avait expérimentés en Grèce pendant son enfance. Mettez les gosses de sorciers ensemble avec un prêtre qu’ils disaient. C’est bon pour les croyances qu’ils disaient. Résultat elle s’était retrouvée à faire rôtir des trucs pour faire plaisir à ces Messieurs- Dames de là-haut. Et eux il ne leur était resté qu’une bouillie infâme. Le prêtre ne voulait pas utiliser d’elfe de maison car il disait que cela dénaturait la nourriture des Dieux. Tu parles. Il se commandait un Kebab par Patro-resto, le restaurant qui vous livrait votre nourriture après envoi de patronus. Et bien sur le cul-béni en profitait pour ne pas avertir les enfants qu’il mangeait des choses…comestibles.

Theophania en était donc à savourer sa salade césar. L’élément principal de son alimentation. Sa sœur ne cessait de se moquer d’elle depuis qu’elle avait remarqué ça. « T’sais Thia si tu continues tu vas devenir un véritable vache ». Tirage de langue et ça repart. En y repensant, la brune chercha sa sœur du regard. Circé était en troisième année à Gryffondor. Theophania leva les yeux au ciel en repensant à la répartition de sa tête-brulée de sœur. La petite avait chanté et frappé des mains pendant la traditionnelle chanson du choixpeau. Et bien sur après ça tout le monde était venu demander à la discrète Thia si cette furie était bien sa sœur. Chaque fois elle devait soupirer et hocher la tête.

Mais à ce moment elle prit connaissance de ce qui se passait autour d’elle. Un garçon s’était assit juste à sa droite. Au début elle n’avait pas pris conscience de sa présence, un nouveau parmi tous les autres. Ce n’est que lorsqu’il la poussa qu’elle le regarda. Et à vrai dire c’était pas super beau à voir. Le petit était comme tous les petits, mais il se comportait d’une manière qui aurait révolté n’importe quelle mamie à cheval sur les convenances. Il accumulait toutes les bourdes qu’on apprends aux gamins à ne pas faire. Theophania leva à nouveau les yeux au ciel. Pour le moment elle s’en fichait, elle soupira et se reporta sur sa propre salade. Et puis le petit fut encore ramené à son bon souvenir.

- Aaaah, j'ai vraiment la dalle !

S’ensuivit un enchainement de bruits en tout genre, tous plus énervants les uns que les autres. Certains regards commençaient déjà à se tourner dans cette direction. Bien plus pour son confort sonore que par obligation préfectorale, Theophania se tourna vers son bruyant voisin. Relevage de menton, fronçage de sourcils et une verte qui prend la parole. Comme elle regrettait de ne plus pouvoir balancer un petit sort sur les impertinents qui l’embêtaient. Mais bon en tant qu’autorité apparemment il faut respecter le règlement. Y’a des Silencio qui se perdent en ce bas monde.

- Dis donc toi ! Tu crois pas que tu devrais manger encore plus bruyamment ? Je pense que certains élèves de Gryffondor un peu sourds t’ont pas entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Duncan McKay
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Autour d'une table

Message par : Duncan McKay, Lun 11 Jan - 15:40


Pommes de terre, rosbif, pâtes, poulet, frites. Duncan se remplissait la panse comme jamais. Les cuisiniers de Poudlard devaient être sacrément réputés ! Si le jeune garçon avait râlé durant le voyage en apprenant qu'il ne pourrait pu boire de coca ni manger McDo, il ne pensait à présent plus du tout à ses fast-food favoris tant la nourriture d'ici compensait largement sa nourriture habituelle. Et puis il fallait dire aussi que tout paraissait encore plus succulent grâce à la faim qui l'accompagnait. Concentré dans le masticage indiscret de ses aliments, Duncan fut surpris d'entendre quelqu'un dire :

- Dis donc toi ! Tu crois pas que tu devrais manger encore plus bruyamment ? Je pense que certains élèves de Gryffondor un peu sourds t’ont pas entendu.

Il se tourna vers la source de ces paroles et se rendit compte qu'elle s'adressait à lui. Le garçon fit alors mine de réfléchir, les yeux levés ua ciel et les sourcils froncés, puis répondit d'un air innocent :

- Maintenant qu'tu l'dis j'crois bien que t'as raison... Il avala le morceau de bœuf qui gisait sur sa langue. Ouais, j'mangeais vraiment trop discrètement, faut qu'je fasse un peu plus de bruit.

Il joignit donc le geste à la parole en piquant dans plusieurs frites avec sa fourchette avant de les envoyer dans sa bouche à présent remplie. Puis, le visage toujours tourné vers la Serpentard, il se mit à mastiquer exagérément sa nourriture avec de grands gestes de la mâchoire, n'oubliant pas de tout faire pour provoquer divers bruits de salive plus dégoûtants les uns que les autres. Peu importe que les autres le prennent pour un enfant sale et grossier. A son âge, Duncan se moquait bien de son image, il avait même tendance à vouloir montrer le pire de lui même. Peut-être dans le simple but de provoquer, ou parce qu'il amusait parfois quelques gamins avec ses bêtises. Rose l'avait prévenu qu'il risquait de se faire énormément d'ennemis avec un comportement comme le sien, mais il n'avait que faire de ce genre de conséquences.
Après avoir dûment avalé ses frites qui n'étaient plus que purée, il prit une grande inspiration et se rendit compte qu'il était complètement déshydraté. Il s'exclama alors vers la grande brune pour lui demander tout à fait sérieusement :

- Passe moi l'eau tiens !

De l'eau, Duncan n'avait pas l'habitude d'en boire (non il n'est pas alcoolique !). D'habitude il se gavait de boissons sucrées et de soda. Mais il n'avait aucune envie de tester les boissons des sorciers, et leur jus de citrouille ne lui disait rien qui vaille. S'il pouvait éviter de s'immerger totalement dans ce monde qui n'était pas le sien alors il le faisait, même si ça le contraignait à ne boire que de l'eau plate.
Revenir en haut Aller en bas
Theophania Fitzgerald
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Autour d'une table

Message par : Theophania Fitzgerald, Ven 5 Fév - 23:09


[HRP : Pardonne moi pour le retard, j'étais en absence et j'ai pas trop eu le temps. Promis la prochaine fois je réponds vite !]

Le petit garçon était arrogant à souhait. Un vrai petit diable. Non seulement il n’avait cure de ce que disait Theophania mais en plus il faisait exactement le contraire que ce qu’elle lui avait implicitement exigé. Il n’était pas grand, pourtant il remplissait sa bouche à une vitesse hallucinante.

- Maintenant qu'tu l'dis j'crois bien que t'as raison... Ouais, j'mangeais vraiment trop discrètement, faut qu'je fasse un peu plus de bruit.

Et la machine infernale repartit de plus belle, rendant insupportables aux oreilles de Theophania les mastications du petit serpent. Elle ferma les yeux un instant, comme pour se déconnecter et se concentrer. Pas taper, Thia, pas taper… A peine un quart d’heure qu’elle assurait officiellement ses fonctions de préfète et ça commençait déjà. Elle n’avait pas signé pour le babysitting, plutôt pour la tranquillité, la salle de bain et le couvre-feu retardé. D’ailleurs ce gamin avait une attitude pour le moins inhabituelle. En général de ceux qu’elle avait vus, les premières années se montraient parfois turbulents mais globalement pas farouches. Une petite remontrance par un ainé et ça repartait correctement. Pourtant celui-là, sans vraiment savoir pourquoi, Theophania avait l’impression qu’il serait plus difficile à gérer. Elle souffla un bon coup, rester gentille même devant l’arrogance et le défi n’était pas facile. Tout ce qui passait à portée de main du garçon finissait englouti. Au moins lui il ne ferait pas de restes. Pommes de terre, steak, frites, pâtes, tous les aliments les moins sains possible en fait. Mais forcément ce n’était pas fini. Theophania avait décidé de le laisser faire un moment, pensant qu’il se lasserait rapidement de son propre comportement et se recadrerait seul. Ce n’était pas humain de supporter des bruits pareil, même quand ils étaient fait par soi-même. D’un seul coup il se tourna vers elle. Pensant qu’il était enfin calmé, le regard dur de Theophania s’adoucit un peu.

- Passes-moi l'eau tiens !

Sans le montrer, Theophania poussa un soupir de soulagement intérieur. Au moins il ne s’étoufferait pas avec une frite. C’était plutôt sympa de ne pas avoir la mort d’un gosse sur la conscience le jour de la rentrée. Mais bien que le fond soit appréciable, la forme laissait encore sérieusement à désirer.

- Qu’est ce qu’on dit ? Non j’vais te donner un indice : ça commence par s’il et ça finit par te plait. T’as une idée ?


Son regard sévère ne quitta pas le petit diable des yeux. Elle lui donna le pichet, qui était plein à ras-bord. Emportée dans son élan, elle renversa quelques gouttes d’eau sur le petit fraichement réparti. Elle ne pu cacher le sourire en coin qui apparut sur son visage. Mais comme elle s’efforçait de montrer le bon exemple elle s’empressa de s’excuser.

- Oups… Pardon j’ai pas fait exprès.


Bien fait quand même…
Revenir en haut Aller en bas
Ian Benbow
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Legilimens
Occlumens


Re: Autour d'une table

Message par : Ian Benbow, Dim 25 Sep - 15:19


RP avec Rose

Une cuisse de poulet par ci, un peu de mayonnaise par là. J'ai la dalle aujourd'hui et je compte bien me faire plaisir. Après des années à errer dans la rue sans nourriture, manger à Poudlard avec une tonne de nourritures gratuites, c'est du luxe. Tellement de choix. Je ne sais que très rarement ou donner de la tête. Malgré tout, je garde mon sang-froid et mange de la manière la plus classe possible. Fourchette et cuillère, petit doigt levé lorsque je porte ma coupe de jus de citrouilles aux lèvres. Je fais très attention.

Étonnant n'est-ce pas ? Que je me contente de jus de citrouilles au repas.. C'est parce qu'on est obligé. Vous pensez vraiment que Kholov va nous proposer du vin pour mieux faire passer la nourriture ? Non, avec lui tout le monde est à la diète. Niveau alcool je veux dire. Faut pas croire que ça va m'arrêter. J'ai une bouteille cachée dans chacune des pièces m'appartenant dans ce château. Une dans mon bureau, une dans la salle de classe et plusieurs dans mon appartement de fonctions. Une aussi dans la salle sur demande. Au cas où. Vaut mieux être prévoyant. Sans alcool, je ne tiens pas une semaine face à ces morveux.

En parlant de morveux, j'en aperçois une de loin. Elle attend là, devant la porte de la Grande Salle, en me regardant tout sourire. Elle me veux quoi la Layroy ? C'est une bonne élève, Serpentard en plus, mais j'ai vraiment besoin d'aller aux toilettes. Puis une fois les cours fini, j'ai n'ai ni l'envie ni la patience de me coltiner les gamins encore un peu. J'en ai déjà assez avec Liderick. Je souffle et lève les yeux au ciel, me demandant ce qui m'attend. Je m'arrête à son niveau et la coupe bien avant qu'elle ne me parle.

- Miss Layroy, je suis pressé. Alors quoique vous ayez envie de me dire, je suis sûr que ça peut attendre.

Je serre les fesses et continue ma progression dans le grand hall. Vite fait bien fait, elle ne va plus m'emme*der celle-là. Je suis à mi-chemin entre les escaliers et la grande salle lorsqu'une petite voix des plus dérangeantes me coupe. Rhaaa. Lâche-moi. J'suis pas ton père, put*in. Je me tourne et laisse un faux sourire se créer sur mes lèvres. Qu'est-ce que tu veux, morveuse ?
Revenir en haut Aller en bas
Rose Layroy
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Troisième année

Spécialité(s) : Fourchelang


Re: Autour d'une table

Message par : Rose Layroy, Dim 25 Sep - 22:03


La journée c'était terminée et une idée avait eu le temps de germer dans l'esprit de Rose. Une idée totalement frappadingue. Une idée dont plus d'un aurait qualifié d'idiote, de suicidaire. Cependant il lui fallait tenter sa chance. Coûte que coûte. A son arrivée à Poudlard elle c'était promise de s'entourer des meilleurs et de faire en sorte de devenir l'une des meilleures élèves. S'entourer des meilleurs signifiait donc de faire ami-ami avec ses aînés mais aussi s'accorder les bonnes grâces de ses professeurs. Elle avait tout d'abord réussi à avoir miss Wind. L'animagus l'avait prise sous son aile et l'aidait avec des sortilèges du niveau supérieur. Elle avait réussi à l'avoir en étant une simple élève exemplaire et faisant ressortir tout son côté Serdaigle. Mais avec lui ce serait différent. Il n'était pas un gentil Poufsouffle auquel on peut faire des papouilles parce qu'il est trop mignon. C'était un ancien Serpentard. Cela s'inscrivait donc dans sa mentalité. Ce n'était pas un petit nounours. Il l'était encore moins depuis qu'il avait recouvert de morve le Balor en cours. Monsieur Benbow... Ou plutôt professeur Benbow si on ne voulait pas finir carboniser comme une pauvre petite merguez. Elle voulait parvenir à l'amadouer, mais comment ?

C'est dans la grande salle qu'elle l'observait. Il mangeait copieusement, ne se doutant de rien. La française elle ne pouvait rien avaler. Elle calculait, imaginait la meilleure façon de l'approcher. Ses camarades ne lui importaient pas. Ils n'étaient pas intéressants. Ils n'étaient pas sa cible du jour. Finalement, la petite se leva et se planta vers les grandes portes tout en l'observant, pensive. C'était le seul moyen qu'elle avait trouvé pour l'intercepter. Leurs regards se croisèrent. Un joli sourire immaculé plus tard, il se leva. A ses expressions faciales Rose sent bien que ça ne va pas être du gâteau. Elle devrait faire très attention à ses mots et ne pas lâcher prise. Il avance toujours plus vers elle, bientôt il sera là, la dominant de toute sa hauteur. Il est là. La fillette n'a pas le temps de dire quoique se soit qu'il la coupe.

_Miss Layroy, je suis pressé. Alors quoique vous ayez envie de me dire, je suis sûr que ça peut attendre.

Bon et bien le point positif étai qu'il savait qui elle était. Cela aurait été le comble qu'il l'ignore. Ensuite, bien sûr que non ça ne pouvait pas attendre. Elle avait besoin de le voir, tout de suite ! S'il partait elle n'aurait peut-être pas une si belle occasion. Elle se précipita à sa poursuite et l'interpella :

_Professeur Benbow, j'ai vraiment besoin de vous parler. C'est important et je suis sûre que ça vous plaira.

Il se tourne vers elle et un sourire faisant frémir la petite apparut sur son visage. Elle n'avait pas à le craindre, pas à renoncer. La tête droite, sûre d'elle, ne se démontant pas pour deux noises elle reprit :

_J'aimerais pouvoir vous offrir mon aide.
Revenir en haut Aller en bas
Ian Benbow
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Legilimens
Occlumens


Re: Autour d'une table

Message par : Ian Benbow, Mar 27 Sep - 14:58


Je ne pense qu'à une chose, rentrer chez moi. Enfin, si on peut appeler ce petit bout d'appartement un chez sois. Quand on passe du luxe du manoir de Raphaëlle à la chambre de service mis à disposition des Professeur à Poudlard, on peut dire que l'adaptation est compliquée. Je me plains, alors que deux ans auparavant je n'avais même pas de chambre. Juste un carton en dessous d'un pont londonien. Comme quoi, on trouve toujours quelque chose à redire sur tout.

- Professeur Benbow, j'ai vraiment besoin de vous parler. C'est important et je suis sûre que ça vous plaira.


Important ? Que ça me plaira ? Elle arrive presque à piquer ma curiosité. Je dis bien presque, parce que à l'heure actuelle tout ce à quoi je pense se résume en un tout petit mot : WC. Je me retiens et j'aime pas ça. Mon ventre me fait des bruits bizarres mais surtout dangereux. Heureusement, je crois qu'ils ne sont pas très audibles pour les autres. Sûrement grâce au brouhaha présent dans le hall. Les élèves nous passent à côté sans même nous jeter un regard. Des yeux, j'essaie de la pousser à cracher le morceau. Qu'est-ce qui va me plaire ? Allais, dis-le!

- J'aimerais pouvoir vous offrir mon aide.

Whaaaaaat ? C'est tout ce que tu as à dire ? Tu penses vraiment être capable de m'aider ? En quoi une gamine de 14 ans, à la grosse louche, pourrait bien m'être utile ? Je n'ai pas besoin d'aide, moi. Si j'ai besoin de quelque chose, il me suffit de le prendre. Pas besoin d'un gosse pour le faire à ma place.

- Votre aide ?

Je répète ses mots, pour lui montrer à quel point je les trouve ridicule. J'essaie de rester sympathique. Après tout, c'est une bonne élève qui provient de ma maison. Elle doit ressentir je ne sais quel truc pour moi, l'un de ses seuls modèles masculin dans l'école. Enfin, c'est connu. Très souvent, les jeunes élèves tombent amoureuses de leur Professeurs, car ils sont figure d'autorité et de puissance. Alors, je dois rester sympa. Je ne dois pas la dégoûter des hommes.

- Ecoutez Layroy. Je n'ai pas le temps pour ce genre de chose. Je suis très bien comme ça, je n'ai pas besoin de votre.. aide.. ?

Je souris gentillement une nouvelle fois et tourne les talons. Ok, cette fois-ci je m'en suis débarrassé pour de bon. Je peux retourner vaquer à mes occupations. Mon mal de ventre se fait de plus en plus présent. Je pose ma main droite à l'endroit où est censé se trouver mon estomac. Je pose un pied sur la première marche quand..
Revenir en haut Aller en bas
Rose Layroy
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Troisième année

Spécialité(s) : Fourchelang


Re: Autour d'une table

Message par : Rose Layroy, Mar 4 Oct - 21:35


_Votre aide ?

Sortant de la bouche du professeur ces mots sonnent tellement faux, mais c'était bien ce qu'elle lui proposait. Une occasion en or. Elle était prête à tout et n'importe quoi pour mériter un peu de son temps et si cela passait par récurer des chaussures avec sa propre brosse à dent elle le ferait. Ce prof' avait un réel envie de contrôler ses élèves et de se sentir supérieur. Flatter son ego était la seule chose qu'elle avait trouvé pour qu'il s'intéresse à elle. Elle imaginait bien Elise à sa place qui aurait rougi face à ce professeur trop ''mignon''. Elle ne rougissait pas, elle restait convaincu que son idée était géniale, c'était le minimum pour qu'il aboutisse. La petite avait les yeux brillants et avait une posture de combattante. Elle n'abandonnerait pas tant qu'elle n'aura pas obtenu ce qu'elle désirait.

_Ecoutez Layroy. Je n'ai pas le temps pour ce genre de chose. Je suis très bien comme ça, je n'ai pas besoin de votre.. aide.. ?

Un dernier sourire puis il fait demi-tour. *Grrr... tu ne vas pas t'échapper comme ça Benbow ! Stupide enveloppe de gamine! tu ne me causes que des problèmes!* La petite ne le laissa pas partir comme ça. Rapidement elle le rattrapa et monta les marches qu'il s'apprêtait de gravir pour se retrouver en face de lui et lui bloquer la route.

_Je suis extrêmement sérieuse professeur Benbow. Je sais que la vie d'un professeur à Poudlard peut être épuisante. Toujours à s'occuper de gamins tous plus incompétents les uns que les autres, devoir supporter des collègues pas forcément agréables ou encore suivre les ordres de Kholov et au final ne pas réellement faire ce qu'il vous plaît. C'est pour ça que je vous propose mon aide. Pensez à toutes ses choses que vous pourriez faire si vous n'aviez pas toutes ces corvées inutiles qui vous pourrissent la vie. Tout le temps que vous pourriez avoir si vous aviez quelqu'un à vos côtés qui réaliserait ce qui vous déplaît ? Ce n'est pas une offre à la légère. Je peux vous être bien plus utile que ce que vous ne pouvez imaginer.

Plantez devant lui, cette fillette avait encore une tonne d'arguments si il la repoussait encore mais la plus grande des déterminations se lisait dans ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Ian Benbow
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Legilimens
Occlumens


Re: Autour d'une table

Message par : Ian Benbow, Mer 12 Oct - 12:03


J'avance, certain d'avoir réussi à larguer la gamine. Que nenni ! Elle revient, encore et toujours, à la charge. Déterminée la petite. Sur d'elle, elle se place face à moi et me bloque le passage. Elle est une marche au dessus de ma position et, pourtant, elle ne m'arrive qu'au menton. Et elle a ce regard, aussi. Ça me donne presque envie de lui prêter attention. Je dis presque parce que j'ai pas que ça à faire. Surtout après un repas aussi chargé. Je souffle, bruyamment, pour bien lui faire comprendre qu'elle commence tout doucement à me courir sur le haricot.

- Je suis extrêmement sérieuse professeur Benbow. Je sais que la vie d'un professeur à Poudlard peut être épuisante. Toujours à s'occuper de gamins tous plus incompétents les uns que les autres, devoir supporter des collègues pas forcément agréables ou encore suivre les ordres de Kholov et au final ne pas réellement faire ce qu'il vous plaît.

Je peux lui accorder une chose : elle est sérieuse et sait ce qu'elle veut. Qui plus est son petit laïus commence à faire effet. Elle n'a pas totalement faux dans ce qu'elle dit. J'aurai bien besoin d'un petit esclave pour faire ma lessive et ranger mon appartement de fonction. Je vis ici depuis une semaine ou deux et c'est déjà carrément le bordel. A la base, je voulais m'acheter un elfe de maison, mais ça coûte chère ce genre de bête.

- Pensez à toutes ses choses que vous pourriez faire si vous n'aviez pas toutes ces corvées inutiles qui vous pourrissent la vie. Tout le temps que vous pourriez avoir si vous aviez quelqu'un à vos côtés qui réaliserait ce qui vous déplaît ? Ce n'est pas une offre à la légère. Je peux vous être bien plus utile que ce que vous ne pouvez imaginer.

Encore une fois, elle marque un point. Mais je ne comprends pas bien ce qu'elle y gagne. De plus, je ne crois pas que ça soit bien vu qu'un Professeur utilise l'une de ses élèves de telles manières.

Bien qu'intéressante, je m'apprête à refuser l'offre. Puis je me rappelle à quel point la gamine est têtue. J'ai déjà essayé par deux fois de lui faire comprendre mon refus et elle est revenue à la charge. Je dois trouver une manière plus intelligente de l'envoyer boulé. Je prends un air indécis, comme si j'envisage réellement de l'engager. J'ouvre la bouche, la referme, puis l'ouvre à nouveau. Et cette fois-ci pour de bon.

- Okay. Tu veux devenir mon assistante ? Prouve-moi que tu mérites cet honneur. Je veux que tu voles, pour moi, un sous-vêtement appartenant au Professeur Evans. Tu as une semaine. Si tu te fais prendre, ne parle pas de moi ou tu le regretteras Layroy.

Fini le vouvoiement. J'émet un son semblable à un rictus, glisse un bonne chance à mon élève et, cette fois-ci, m'en vais pour de bon.


Dernière édition par Ian Benbow le Ven 14 Avr - 18:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rose Layroy
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Troisième année

Spécialité(s) : Fourchelang


Re: Autour d'une table

Message par : Rose Layroy, Jeu 20 Oct - 21:02


Les secondes qui suivirent furent les plus longues jamais connues par la jeune fille. Si il la recalait encore elle était prête à lui ressortir une dizaine d'autres arguments pour qu'il comprenne réellement qu'elle ne plaisantait pas. Une sorte de stresse lui parvenait tout de même. Si elle énervait trop ce professeur ce ne serait pas une si bonne chose. Elle obtiendrait même l'effet inverse qu'elle recherchait. Sa bouche s'ouvre, se referme... Allait-il faire ça longtemps ? Et si une mouche passait par là et qu'il l'avalait ? Ce serait à la fois ridicule et drôle. Non, ne pas rire de celui que l'on veut servir. Quelle idée... ou peut-être qu'en le sauvant il comprendrait qu'elle n'est pas seulement petite et fragile. Mais qu'est-ce qu'elle racontait ?! Elle se mettait à totalement dériver ! Finalement sa réponse vint :

_Okay. Tu veux devenir mon assistante ?

La petite hocha la tête, pleine de volonté.

_Prouve-moi que tu mérites cet honneur. Je veux que tu voles, pour moi, un sous-vêtement appartenant au Professeur Evans. Tu as une semaine. Si tu te fais prendre, ne parle pas de moi ou tu le regretteras Layroy.

Etait-ce normal que ce qui la choqua le plus fut que son professeur la tutoie soudainement plutôt que son étrange épreuve soit d'aller chercher un sous-vêtement ? Au moins cela prouvait qu'il ne la prenait pas totalement à la légère. Parfait. Aucune trace de surprise sur son visage elle sourit et dit :

_Vous ne le regretterez pas professeur Benbow !

Il s'en alla alors et elle ne lui courut pas après. Elle avait une semaine. Une seule et unique semaine pour s'introduire dans l'appartement de sa professeure de potion pour voler un sous-vêtement. Cette mission était vraiment des plus étrange cependant elle n'allait pas s'en plaindre. Il aurait pu lui demander de faire quelque chose de bien plus difficile. La question demeurait tout de même sur la manière de récupérer ce que lui demandait son professeur sans se faire prendre. Il la mettait au défi et elle ne le décevrait pas. Pensive, elle retourna dans sa salle commune pour imaginer un plan qui convienne.

Fin du Rp
Revenir en haut Aller en bas
Pernelle Knightley
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Autour d'une table

Message par : Pernelle Knightley, Mar 8 Nov - 19:43


Rp avec Serena Dubois

Ma vie prend dorénavant un tout nouveau tournant. De Beauxbaton à Poudlard, je ne verrais surement plus les choses de la même façon et ne les vivrais pas de la même manière. Je fais le voyage seule, mais au-delà de sentir la solitude je sens l’aventure se glisser dans mes veines et faire frissonner mon dos d’excitation ! En Anglettre, rien n’est pareil, le monde semble extraverti malgré la situation. L’école n’a plus la même allure qu’en France. Tout est nouveau, tout m’émerveille ! A Poudlard il y a ce qui s’appelle « les maisons », les écussons sont connus à travers les frontières, ils sont célèbres, tous. Cela désigne notre future famille, ainsi nous sommes catégorisés selon notre caractère par le choixpeau. J’en avais tant entendu parlé que je m’y suis retrouvée en dessous. Ma répartition fut impressionnante. Je n’imaginais pas le ressentit des petits de onze ans, lorsqu’à 16 ans ont se retrouve dans une frénésie des plus déconcertantes. Epié par tous les professeurs ainsi que les élèves occupants déjà les couloirs, certains depuis des années.

Lorsque j’entends mon nom ricocher dans l’enceinte de la grande salle, mon cœur s’emballe. J’avais calculé mon coup, je pensais sérieusement entrer à Gryfondor, non pas pour le vieux prestige qui accroche cette maison, mais parce que j’étais persuadée d’être comme eux.

Je m’assis et souris lorsque le choixpeau se pose sur ma tête, il marmonne avant d’annoncer le verdict d’un ton affirmé:

-Poufsouffle !

Je ne fus pas déçue, mais surprise. Semble t-il que je ne soupçonne pas d’être aussi fraternelle… Un « hola » d’accueil m’acclame j’ai cru être une star ! Poufsouffle est une bonne maison et je ne boude pas d’en faire partie. Lorsque je descends les quelques marches en direction de la table je croise un regard, qui bizarrement m’est familier… Surtout cette grandeur, laissant les autres filles pour des petites. Ainsi que ses cheveux envers lequel j’avais presque trouvé mon sosie. Cette fille me dit quelques choses, mais incapable de remettre mon souvenirs à jours. De tous les visages que je croise, il est le seul auquel je peux me raccrocher. Après la fête j’irais la voir, il me faut une amie pour commencer cette nouvelle vie. Qui sait peut-être qu’on ne deviendra pas aime, je n’ai pu voir à quelle maison elle appartient.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Autour d'une table

Message par : Invité, Mer 9 Nov - 15:55


Etrangement, une jeune fille de Seize ans se mêlent aux Première Année qui attendent impatiemment que le Choixpeau les répartissent. Elle fait deux têtes de plus qu'elle et Serena se dit que ce ne doit pas être facile d'être entourés de tous ces jeunes, seule.
Son nom est appelé et Serena tiqua immédiatement. "Pernelle Knightley", ce nom ne lui est pas inconnu. Pourtant, elle a beau chercher dans les tréfonds de sa mémoire, rien ne remonte à la surface.
Peut-être l'aura-t-elle aperçu au Chemin de Traverse en début d'année ?
- POUFSOUFFLE !, cria le Choixpeau.
Pernelle fit une drôle de tête mais un sourire remplaça bien vite cette moue et elle se dirigea vers la table jaune et noire qui l'acclamait déjà.
Le banquet suivait son cours mais Serena sentait un regard peser dans son dos. Quand elle se retourna, elle croisa le regard de la nouvelle recrue des Blaireaux. Serena tenta de lui accorder un sourire avant de reprendre son repas tranquillement.
Quand le banquet prit fin, la jeune Serdaigle se leva en compagnie de ses amis et se dirigea vers la Grande Porte. Arrivée dans le Hall, elle s'arrêta et chercha la dénommée Pernelle, dans l'espoir de lui souhaiter la bienvenue et pourquoi pas lui demandait si elle la reconnaissait.
Revenir en haut Aller en bas
Amortencia Lovegood
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Autour d'une table

Message par : Amortencia Lovegood, Dim 8 Jan - 21:26


HRPG:
 

RP avec Elly WildSmith



Une petite bousculade



Poudlard, sa 5ème année, la Grande Salle lui a manqué, à Amortencia. Elle décida alors d'y aller, le premier jour. Peut-être y verra-t-elle des anciennes connaissances, ou bien les personnes avec qui elle avait pris l'habitude de rester l'année dernière, bien qu'elle n'avait jamais eu un vrai ami à qui se confier, il y avait toujours eu quelques personnes avec qui il lui était arrivé de rigoler. Ou bien, peut-être , elle y sera presque seule, dans cette Grande Salle, elle ouvrira alors simplement un de ces nouveaux bouquins afin de découvrir son nouveau programme. Et puis elle avait pris l'habitude l'année dernière, de s'installer toujours autour de la même table, ce n'était aucune des 4 géantes qui meublait principalement la pièce. Non c'était une table, au fond de la salle, que tout le monde ignorait, où les élèves passaient devant sans jamais y faire attention mais Amor' l'avait remarqué, elle, cette table et s'y était alors installé, une fois, puis deux, puis trois, puis elle avait passé son année là.

Amor' s'apprêtait donc à s'approcher de cette table, elle était perdue dans ses pensées, et ne regardait même plus ce qui était autour d'elle, elle se remémorait les Noëls, les Halloweens qu'elle avait passé ici, à s'amuser, car la plupart des vacances, elle restait au château. Et elle riait, seule, c'était des souvenirs qu'elle ne laisserait pas partir, des petits moments de bonheur sur lesquelles Amor' avait l'habitude de baser son existence, et elle les aimait, elle ne voulait plus les quitter.

Perdue dans ses pensées, la jeune adolescente de 15 ans ne vit même pas qu'une élève arrivait vers elle. Manque d'attention de sa part, les deux élèves se percutèrent. Et , sur le coup, Amortencia tomba, laissant tomber le livre qu'elle avait en main en même temps. Elle le ramassa alors et se releva, puis s'adressa, timidement, à l'élève qui était devant elle :

- Je...Je suis vraiment désolée... Je ne voulais pas... Ce n'était pas...

Amortencia n'était pas capable de sortir une phrase complète tant elle était gênée, l'adolescente devant elle, semblait plus grande, et bien qu'Amor' était en 5ème année, elle avait toujours été intimidé par les élèves plus âgés qu'elles, ne sachant alors plus quoi faire, elle se tût , simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: Autour d'une table

Message par : Elly Wildsmith, Jeu 12 Jan - 14:54


RP avec Amortencia Lovegood


Elly, comme à son habitude, flânait dans le château. Toute à l’observation des élèves – nouveaux ou non - de l’école de sorcellerie. Elle aimait ce château pour sa possibilité de vagabondage infini qu’il y avait à l’intérieur. Elly se laissait aller, au grès des escaliers mouvants, des couloirs interminables, des pièces exiguës ou des salles grandioses. Finalement, sa promenade dans le château la ramena à la Grande Salle. Elle haussa les épaules, bha, il fallait bien y aller de temps à autre tout de même. Se mêler à la foule …

Et se faire percuter par une élève. Visiblement, ni elle, ni Elly ne semblait très concentré sur l’endroit où les porter leurs pas. Si Elly vacilla légèrement sur ses jambes, l’élève en face d’elle vola complètement. A terre, comme le bouquin dans lequel elle était visiblement absorbée. Rapidement, elle reprit son livre et se releva, faisant face à Elly.

Elle bredouilla ce qui semblait être des excuses, mais Elly ne compris pas vraiment de quoi il en retournait. La jeune fille parlait en effet très vite, et ne parlait pas fort. Il n’était donc pas aisé de la comprendre. Au teint blême qu’elle arborait et au regard timide qu’elle avait, la jeune fille s’était visiblement excusée. Elly haussa les épaules, puis lui répondit

- Ce n’est pas grave, je ne regardais pas où j’allais non plus. Désolée.


Sa voix était posée, calme. Elly n’avais pas l’intention d’en faire baver la jeune femme en face d’elle. D’ailleurs, peut-être s’était-elle fait mal en tombant ? Aussitôt, Elly s’inquiéta de son état « physique ».

- Tu vas bien ? Rien de cassé ?


Un sourire s’étira sur ses lèvres, la jeune femme semblait vraisemblablement très intimidée par Elly. Pourtant, cette dernière n’allait pas la manger, le cannibalisme n’étant pas dans ses choix de vie.
Revenir en haut Aller en bas
Amortencia Lovegood
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Autour d'une table

Message par : Amortencia Lovegood, Ven 13 Jan - 20:04


Alors que je paniquais, tant j'étais gênée, l'élève devant moi, se mit à me faire des excuses, elle aussi, disant qu'elle était tout aussi distraite que je le semblais. Et je n'eus aucun mal à la croire sincère, il y avait une grande douceur dans sa voix, j'avais maintenant l'impression d'avoir cognée un chocolat ( ce qui, si ça aurait été vrai, m'aurait beaucoup plus !) Son visage illuminait de bienveillance, je savais que je n'avais pas à en avoir peur, la gêne s'estompait alors, petit à petit, mais ma timidité était toujours là, et ma tête était toujours à moitié baissée. Un petit moment vide et sans paroles s'en suivit, puis, d'un seul coup, elle me lança :


- Tu vas bien ? Rien de cassé ?

L'élève me souriait, ce qui me força à le faire moi aussi, bien que toujours aussi timidement. Mais elle m'avait aussi posé une question, une question à laquelle je connaissais la réponse bien entendu, mais encore fallait-il que j'arrive à la sortir sous forme de phrase correcte, sans bug, ni bégaiement, avec une structure française un minimum construite. Je me disais alors que ça allait être compliqué, mais il fallait bien que je lui dise quelque chose à cette fille ! Je ne pouvais pas me taire et repartir comme si de rien n'était ! L'angoisse commença à s'installer en moi, je commençai à paniquer et mes mains devenaient de plus en plus moites, je me mis alors à dire n'importe quoi et je faisais tout ce que je ne voulais pas faire :

-Euh...Oui...Enfin non ! Enfin...tout va bien, merci.

J'avais alors buggué, bégayé et ma structure soi-disant "française" était loin d'être construite. Prise d'une honte que je croyais alors phénoménale, mes joues devinrent toutes rouges et je m'apprêtait alors à m'en aller...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Autour d'une table

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 7

 Autour d'une table

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Grande Salle-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.