AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Grande Salle
Page 4 sur 4
Autour d'une table
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Aewera Drabyssae
DirectionGryffondor
Direction
Gryffondor

Re: Autour d'une table

Message par : Aewera Drabyssae, Mar 3 Oct 2017 - 20:58


Encore crevée, la nourriture ne pouvait que l’aider ! Concentrée dans sa tâche des plus dure, c'est-à-dire, ne pas vider son assiette en 30 secondes, je mis plusieurs secondes à comprendre ce que j’entendis "Non, cha fa, tu me déranches pas !". Oh, il a la bouche pleine, petit malpoli va ! Bon, c’est vrai je m’en fiche, je l’entends déglutir, il a du s’en rendre compte par lui-même !

« J’espère bien que je ne te dérange pas ! En vrai je m’en fou, je serai resté dans tout les cas. Chieuse de service, au rapport ! » lui dis-je avec un grand sourire. Bon ce mec me perturbe un peu, il se gêne pas à me mater, mec redescend là, t’as 11 ans, « J’espère que la vue est bonne ! ». En plus il ne se gêne absolument pas, déjà il me recopie en défaisant ma cravate, mais il fait aussi sauter les boutons de la chemise, au calme !

Après qu’il eu défait tout ça j’entendis un "Aaaaah !", bon ça va j’ai peut-être parlé trop vite il avait peut-être juste envie de respirer un peu mieux !

Je recommençais à manger quand j’ai cru soudainement avoir l’envie d’étrangler la personne en face de moi. Bon, je suis gentille je ne le ferais pas mais bon, l’envie est présente. Il commença en déplaçant sa chaise pour se rapprocher de moi tout en disant "Moi c'est Arthur ! Arthur Banes ! Et tous les Gryffondor sont bienvenus à ma table. Enfin, ceux des autres maisons aussi, si ils sont sympas. Par contre...».

Le début étant plutôt intéressant je m’empressais de lui répondre « J’avoue, tout les gryffys sont les bienvenus, mais bon y’a des gens d’autres maisons qui sont sympas et des gens de la notre qui ne le sont pas ! ».Ensuite il déblatéra d’une traite, "Faut que tu répondes à mes questions ! Alors voyoooons... Est-ce que t'aimes les chocogrenouilles ? T'as des cartes rares ? T'aimerais bien être un fantôme ? Moi j'aimerais bien, ça doit être pratique pour faire des blagues. Tu joues au Quidditch ? Au fait, ils sont ou tes amis ? Pourquoi tu manges pas avec eux ?"

L’envie de l’étrangler commençait à émir, mais e voulant pas paraitre malpolie je me décidais tout de même à répondre à toutes ses questions, je dis bien TOUTES.

« Ehh, de base c’est pas une obligation, déjà que je te connais même pas. Franchement, qui n’aime pas les chocogrenouille ? J’ai filé mes cartes rares à une amie ! Bah, je dirais qu’être un fantôme pourrait être plutôt cool, j’aimerais bien savoir traverser les murs mais c’est nul pour embêter les gens car à part être un esprit frappeur du genre Peeves (ce qui n’est pas un fantôme), tu ne peux pas toucher les gens et tout. Donc c’est triste. J’aime bien le quidditch mais je ne fais pas partie de l’équipe ! Mes amis ils sont dans leurs options donc techniquement à part squatter leurs cours je peux pas faire grand-chose. Et toi ? »

En plus, il n’avait pas l’air de vouloir se taire, j’eus envie de lui enfoncer mon assiette de hachis Parmentier dans la tête mais mes parents m’ont appris que ce n’était pas bien de gaspiller de la nourriture ! En plus, c’est bon ! Il continua de parler en fronçant les sourcils "T'en as peut-être pas. C'est pas grave, je peux être ton ami si tu veux ! Tu le trouves comment le hachis parmentier ? Franchement, j'ai vu mieux." Je fais vraiment autant pitié ? Bon pas grave, d’où il insulte la nourriture de mes elfounets ! «Comme dit précédemment j’en ai,  et toi donc ? Je veux bien être ta pote si tu me laisses manger ! Ce hachis parmentier est bon et on n’insulte pas la nourriture préparé avec amour par mes elfounets chéris ! » Ca c’est fait, je peux continuer de manger !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Arthur Banes
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Première année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Autour d'une table

Message par : Arthur Banes, Mer 4 Oct 2017 - 18:26


Hrp:
 

Elle était sympa, Jessica. Bien plus sympa que les deux filles de sa famille d'accueil. Elle avait répondu à toutes ses questions, sans en omettre une seule, et elle ne lui avait pas encore crié dessus ! Arthur était impressionné. Bien sûr, il avait engrangé toutes les infos et les avait rangées dans un coin de sa petite tête, prêtes à resservir. Il avait aussi réagi plusieurs fois, haussant les sourcils quand elle mentionna qu'elle avait donné, donné ! ses cartes rares à une amie. Puis, quand elle avait pointé les défauts d'être un fantôme, il avait opiné du chef : Arthur aimait le contact physique, un calin de maman quand personne regardait, une bousculade virile mais affectueuse avec ses frangins, ouais, être un fantôme finalement c'était pas si génial. Enfin, il avait grimacé quand elle avait émis l'idée que pour être avec ses amis à cette heure, elle devait aller en cours.

Elle lui avait demandé s'il avait des amis. Il haussa les épaules pour simple réponse, évidemment qu'il en avait. Voyons.

Mais la plus importante chose que Jessica avait dite, c'était "Je veux bien être ta pote". Génial ! Parfois, suffisait juste de demander. Bon, elle avait émis une condition, qu'il se tienne tranquille. Ok, il était prêt à faire un effort, même si déjà elle le contredisait sur la qualité du hachis parmentier. Elle s'emportait presque, ce qui le fit sourire. Pour s'assurer qu'il avait bel et bien raison, il en reprit une bouchée et la mâcha d'un air qu'il s'imaginait être celui d'un goûteur professionnel.

"Hmm.." fit-il pensivement en mastiquant, tentant de séparer dans sa tête le goût de la viande des arômes de la purée. Arrivé à son inévitable conclusion, il enfreignit la règle que sa nouvelle pote avait édicté et reprit la parole : "Ca se voit que t'as pas mangé celui de ma mère. Un jour elle t'en fera un, tu verras !" C'était un vœu pieux, il le savait bien, mais ça ne coûtait rien de rêver. "Dis, c'est cool qu'on soit amis. Comme ça, t'es pas obligée d'aller en cours pour voir les autres. On peut se retrouver la toutes les semaines à cette heure, pour manger les bons plats de tes elfounets chéris." Il sourit en coin, il se moquait un peu mais bon, c'était pas méchant. "Moi j'aimerais bien être dans l'équipe de Quidditch de Gryffondor ! J'ai jamais fait, mais j'suis sur que j'pourrais être batteur, ou poursuiveur... ou gardien... ptêtre attrapeur ! Tout me plaît en fait !" Il partit dans un petit rire, vite étouffé par une réalisation soudaine : "Mais ouais, les première année ont pas le droit. C'est pas juste..."

Voilà, il se sentait frustré. Fallait penser à autre chose. Il se servit rapidement du jus de citrouille en en mettant un tiers à côté et reposa bruyamment la carafe. "Dis Jess, tu veux faire quoi plus tard ? Moi j'veux rejoindre l'Ordre du Phoenix, eux au moins ils font des trucs pour dégager les mangemorts ! Et puis ils ont l'air cool." Ouais, il brûlait un peu les étapes, il n'avait même pas encore bien appris son premier sort. Mais Arthur Banes, dans son innocence drapée de fierté, ne doutait pas qu'il serait très vite un puissant sorcier !
Revenir en haut Aller en bas
Aewera Drabyssae
avatar
DirectionGryffondor
Direction
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Autour d'une table

Message par : Aewera Drabyssae, Dim 8 Oct 2017 - 21:18


bwa:
 

Le petit gryffy avait l’ai tantôt amusé tantôt révolté. Amusé, je me mis à analyser ce que je disais pour voir ce qui le révoltait ! Il n’a pas l’air d’aimer l’idée que l’on puisse donner ses cartes chocogrenouilles ! Mais bon, ce n’est pas grave de toute façon cela ne le concerne pas vraiment !

Mes pensées ce perdaient, tantôt vers cette délicate nourriture, tantôt vers ce jeune homme intriguant.
Les cours les cours, j’en ai marre, ça n’a pas commencé depuis longtemps pourtant, bon six ans, mais je parle de l’année scolaire ! La septième année s’annonce longue, très longue, très très longue même. Mais bon on fait avec ce que l’on a pour pouvoir avoir ses A.S.P.I.C.S et avoir un métier respectable !

Perdu dans mes pensées, j’entendus une voix, douce mais lointaine qui me tira de la torpeur dans laquelle j’étais plongée. "Hmm…Ca se voit que t'as pas mangé celui de ma mère. Un jour elle t'en fera un, tu verras !" Il repart encore sur son histoire de hachis, c’est qu’il est tenace le gamin ! « Alors, j’ai envie de dire que je m’en fou, mais bon je suis polie, donc je dirais que cela n’a pas d’importance. Puis, si tu veux que je vienne chez toi t’as qu’à le dire clairement. ».

Ensuite, il me répondit directement, presque en me coupant la parole. "Dis, c'est cool qu'on soit amis. Comme ça, t'es pas obligée d'aller en cours pour voir les autres. On peut se retrouver la toutes les semaines à cette heure, pour manger les bons plats de tes elfounets chéris." Il a osé insulter mes elfounets chéris ! Je suis outrée ! Je veux bien être gentille avec lui et tout mais jamais plus il ne doit se moquer de ces splendides et aimables elfes de maison ! « Comment oses-tu te moquer d’eux ! Ils sont adorables ! Mais ouai ça pourrait être bien de manger avec toi si tu ne te moques pas d’eux ! »

Il continua en dissant . "Moi j'aimerais bien être dans l'équipe de Quidditch de Gryffondor ! J'ai jamais fait, mais j'suis sur que j'pourrais être batteur, ou poursuiveur... ou gardien... ptêtre attrapeur ! Tout me plaît en fait ! Mais ouais, les premières années ont pas le droit. C'est pas juste..." En disant la fin de la phrase il avait l’air vraiment triste, en même temps je compreds que ça énerve de se voir refuser un poste juste pour le fait que l’on est un peu jeune. Harry Potter a bien pu lui ! Bon il était vraiment doué au quidditch lui … « Ne soit pas décue, un jour tu pourras mais en attendant tu as tout le temps devant toi pour t’entrainer et devenir le meilleur Comme ça tu pourras rejoindre l’équipe dans les années à venir et tu seras imbattable ! »

Il continua à parler, ce n’est pas encore fini tout ça ?! "Dis Jess, tu veux faire quoi plus tard ? Moi j'veux rejoindre l'Ordre du Phoenix, eux au moins ils font des trucs pour dégager les mangemorts ! Et puis ils ont l'air cool." La question de l’avenir, ça va pas le faire tout ça Oh, la question qui tue ! Je ne sais pas trop quoi répondre, ah SI éclaire de génie. « Je sais pas trop quoi faire plus tard, mais franchement être mangemort ça doit être tellement classe ! Tu peux faire chier tout le monde, tu te fais quasi jamais choper tu peux infiltrer Poudlard et tout ! Nan je rigole, mais y’a des jobs style Auror qui sont intéressant ! Je ne sais pas j’ai encore quelque mois pour me décider et puis on verra suivant mes résultats aux exams ! »

Bon il a enfin fini de parler, enfin ! Je peux finir mon assiette en plus je crois qu’il va y avoir de très bon dessert !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Arthur Banes
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Première année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Autour d'une table

Message par : Arthur Banes, Mer 11 Oct 2017 - 23:45


Ouais, Jess était directe. Arthur aimait ça. Les gens qui tournaient autour du pot, qui mentaient ou qui mettaient un peu trop les formes, il avait une envie irrépressible de les secouer pour leur faire cracher le morceau. Bon, par contre y'avait un sujet ou fallait pas trop la taquiner, c'était les elfes de maison. Arthur se demandait bien ce qu'elle pouvait lui trouver, ils étaient bien moches, un peu peureux, bien trop serviables pour être honnêtes. Eux aussi, il avait envie de les secouer. Ils cachaient sûrement des trucs !

"Jess, désolé de te le dire hein," il fronçait le nez, "mais tu les aimes juste parce qu'ils font de la bonne bouffe. Tu te fais a-ma-douer." Un mot qu'il avait appris juste avant de partir pour Poudlard, et qu'il aimait bien placer de temps en temps pour faire sage. "Mais ok, promis, je me moquerai pas d'eux." C'était trop bien d'avoir une grande avec avec qui discuter de temps en temps. Elle pourrait l'aider pour ses devoirs, elle lui raconterait des trucs de grands, lui filerait tous les petits tuyaux qu'elle avait glanées de son expérience à Poudlard, elle lui remonterait le moral, elle le voyait déjà meilleur joueur de Quidditch de l'école, et pourquoi pas du monde, elle était... vraiment...

Quoi ??? Elle voulait devenir Mangemort ??? En l'entendant, il ouvrit grand les yeux. Il ne réalisa que trop tard sa crédulité, quand elle avoua qu'elle 'rigolait'. Alors il fronça les sourcils. On ne rigolait pas avec ça, quand même, c'était sérieux ! Les mangemorts mangeaient les première année qui restaient trop longtemps dans les couloirs du troisième étage entre 17h14 et 17h22, c'était ce qu'un serpentard lui avait confié la veille. Bon, ok, la source n'était pas très fiable, mais Arthur avait pas super envie de vérifier.

"Auror ? Ouais, c'est pas mal aussi. C'est toujours mieux que Mangemort", remarqua-t-il en se grattant la nuque. Il aurait bien aimé avoir de quoi argumenter mais bon, il découvrait à peine tout cet univers de magie et il ne comprenait pas tout.

Un chariot de desserts arriva à cet instant. Il était poussé par un petit elfe de maison qui pantelait. Il y avait dessus des assiettes avec des sortes d'iles flottantes mais c'était plutôt des volcans, avec une lave orange qui coulait du haut de la tapisserie. Arthur en saisit deux et en posa une devant Jess. "Merci, brave elfe ! Vous êtes vraiment très gentil !" chantonna-t-il à l'adresse de la créature un peu moche qui leur avait amené tout ça. Ouais, il était prêt à monter toute sa bonne volonté à Jess !

Puis il colla son menton à la table pour observer la lave qui coulait encore de son dessert. Il renifla, ça sentait bon et lapa de sa langue la coulée de lave.

"C'est... du sucre. Avec un peu de... ouais, un peu d'orange."
Satisfait, il se redressa et croisa les bras derrière sa tête. "Hé Jess, les amis ça se ment jamais ! Tu peux me poser une question, et je te promets que je te dirai la vérité. Promis craché !" Il prépara même le crachat dans sa bouche en la fixant de son air de lutin.
Revenir en haut Aller en bas
Aewera Drabyssae
avatar
DirectionGryffondor
Direction
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Autour d'une table

Message par : Aewera Drabyssae, Dim 15 Oct 2017 - 14:29


Ayant fini son assiette j’attendais  patiemment que les elfes de maison viennent pour donner le dessert aux différents élèves le souhaitant.

Arthur repris la parole en faisant une drôle de tête, "Jess, désolé de te le dire hein, mais tu les aimes juste parce qu'ils font de la bonne bouffe. Tu te fais a-ma-douer."Comment oses t’il, petit enfant malpoli ! Voyons ce sont des créatures fascinantes ! Je suis outrée, bon j’exagère un peu quand même, mais bon, ces petits elfes sont tellement gentils. « J’adore la bouffe, en même temps, qui n’aime pas manger. Mais je ne les aime pas que pour cela, ils sont très gentils ces p’tits elfes et eux ils ne sont pas pénibles au moins ! »

Après un petit temps, il rajoute tout de même. "Mais ok, promis, je me moquerai pas d'eux." Voilà un enfant raisonnable ! Avec un léger sourire je rajoutais « Tu t’es bien rattrapé je suis fière de toi ! Tu progresses ! »

Ne pouvant résister à la tentation j’explosais de rire quand je vis qu’il cru vraiment au fait que j’aspirais à devenir mangemort, sa crédulité le perdra ! Les larmes aux yeux je me calmais et dans un dernier rire lui dit « En fait, faut pas que je te fasse de blague comme ça sinon tu vas finir par mourir d’une crise cardiaque mon pauvre. »

Il ajouta tout de même, rassuré de sa petite frayeur, "Auror ? Ouais, c'est pas mal aussi. C'est toujours mieux que Mangemort" Je ne recommençais pas à rire mais ajoutais avec un léger sourire « C’est pas mal en effet mais bon il y a des points positifs et négatifs dans tout les métiers ! »

Les desserts arrivant enfin, un grand sourire se posa sur mon visage et je commençais à contempler cette splendide œuvre d’art lorsqu’arthur ouvrit sa bouche en direction de l’elfe pour lui parler "Merci, brave elfe ! Vous êtes vraiment très gentil !" Un léger rire me secoua puis regardant l’elfe j’ajoutais « Excusez le, il prend toujours tout au sérieux mais en tout cas bravo, ça à l’air très bon, vous pouvez féliciter les cuisiniers ! »

Faisant des mimiques très étranges, arthur colla son menton à la table et gouta le liquide qui ressemblait à de la lave en fusion. Puis, il m’expliqua la composition du liquide "C'est... du sucre. Avec un peu de... ouais, un peu d'orange."  C’est vrai que ça donne envie tout ça « Miam, tu me donnes envie de gouter là ! »

Avec un drôle d’air arthur leva la tête vers moi et me dit. "Hé Jess, les amis ça se ment jamais ! Tu peux me poser une question, et je te promets que je te dirai la vérité. Promis craché !" Mais, qu’est ce qu’il me baragouine celui là, bon il a bien adopté le fait qu’on était pote, mais bon qu’est ce qu’il veut que je lui pose comme question ! Hésitant longuement je dis « Bon, on ne va pas aller jusqu’au cracha hein. Mais, si tu veux que je te pose une question, il faut que j’y réfléchisse. Heu… » Je marquais une pause avant de reprendre en le fixant dans les yeux « Qui es tu Arthur ? »

Avec un léger sourire je repris mon repas en me disant qu’il allait devoir réfléchir un bon moment avant de me répondre.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ulysse Daiklan
avatar
Préfet(e)/Gryffondor
Préfet(e)/Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Autour d'une table

Message par : Ulysse Daiklan, Dim 22 Oct 2017 - 19:02


Autorisation de Jessica Rolo pour intervenir


La meilleur heure de la journée. Le moment de manger. Parfait. Génial. Un des rare truc qui peut me sortir de ma monotonie de déprime qui tends à se prolonger un peu trop dans le temps à mon gout. Je passe les potes, les gens… bah ils mangent. Rien de plus normal à l’heure du repas. Après tout, tout le monde a besoin de manger dans la vie. Surtout moi.

J’avance vers la table des Gryffonds, ne sachant pas du tout vers où m’assoir, jusqu’à apercevoir une tête blonde. Plus jeune que moi, qui parle avec un mec plus jeune que moi. Flemme de réfléchir, je m’assied avec eux.

- Salut.

J’écoute vaguement leur conversation, préférant manger comme l’ogre que je suis, jusqu’à engloutir un poulet à moi tout seul. Proprement. Mais quand même, un poulet entier. Une question me fait relever la tête en l’écoutant.

- Qui est-tu Arthur ?

Oulah. L’influence de mes parents se fait ressentir. Mythologie  et autres, ça je connais. Après tout, un père qui travail exprès là-dedans au ministère, et une mère spécialisé en histoires et légendes… Bon elle plus niveau mythologie antique, mais vous inquiétez pas que j’ai eu le droit à toutes les histoires étant petit. J’avale ce que j’avais dans la bouche avant de commencer.

- Arthur était un roi. Roi de bretagne, celui aidé par le grand Merlin. Tu comprends d’où viens l’expression « Par merlin » maintenant. Le père d’Arthur est mort sans avoir reconnu son fils comme étant un enfant légitime, le royaume était sans dirigeant à sa mort. Arthur a été désigné roi après avoir retiré une épée de légende -Excalibur – d’un rocher où elle était magiquement enfermé par Merlin. Celui-ci avait précisé que seul le véritable roi pourrait la déloger, et effectivement, elle restât bloquée jusqu’à l’arrivé d’Arthur, après bien des années.

Je repiochais de nouveau dans mon assiette comme si de rien n’étais. Mangeant allègrement la purée qui nous avait été servit en même temps que le poulet. Nul doute que ça ne suffirais pas… Pas grave.

J’irais aux cuisines la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Aewera Drabyssae
avatar
DirectionGryffondor
Direction
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Autour d'une table

Message par : Aewera Drabyssae, Dim 22 Oct 2017 - 20:48


Attendant la réponse d’arthur je fus étonnée lorsqu’un autre gryffon s’installa à côté de nous.

Il lança un « Salut », et continua à manger.

D’un coup, je fus estomaquée, il répondit à la question initialement posé à arthur par une réplique étonnamment longue. « Arthur était un roi. Roi de bretagne, celui aidé par le grand Merlin. Tu comprends d’où viens l’expression « Par merlin » maintenant. Le père d’Arthur est mort sans avoir reconnu son fils comme étant un enfant légitime, le royaume était sans dirigeant à sa mort. Arthur a été désigné roi après avoir retiré une épée de légende -Excalibur – d’un rocher où elle était magiquement enfermé par Merlin. Celui-ci avait précisé que seul le véritable roi pourrait la déloger, et effectivement, elle restât bloquée jusqu’à l’arrivé d’Arthur, après bien des années »

Je beuguais un petit moment, mes yeux clignant un peu rapidement, je crois qu’il n’a pas compris la question mais pas grave j’avoue que sa réponse est plutôt cool. « Euh ce n’était pas vraiment la question posé mais, comment tu sais tout ça ? Je veux dire, cette légende du monde moldu est très ancienne, et à vrai dire  je ne sais pas si c’est exact car je ne l’ai entendu qu’une seule fois quand j’étais enfant. »

Je lui fis un sourire quand je remarquais qu’il se jetait sur sa nourriture tel un ours affamé.

Je le fixais légèrement  ouvrant ma bouche avec incrédulité, fronçant légèrement les sourcils je lui dis « Tu penses que la légende moldu de merlin est la même que la légende chez les sorciers ? Parce qu’en fait Merlin il a probablement existé état donné qu’il existe plein de trucs en rapport avec lui style ‘l’Ordre de Merlin’. Donc je ne sais pas en fait, t’en penses quoi toi ? »

Je retournais à mon assiette pleine de ce si délicieux dessert et me perdait à nouveaux dans mes pensées.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Milo Weaver
avatar
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Première année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Autour d'une table

Message par : Milo Weaver, Jeu 1 Fév 2018 - 23:00


La Répartition
avec Lorelaï Peony
LA accordé

Le grand soir est arrivé. Mes premiers pas dans le château. Mon arrivée à Poudlard. Le voyage en train s'est bien passé. J'ai eu un peu peur en arrivant, en voyant que les premières années étaient séparés des autres, et devaient rejoindre le château en barque. Je n'aime pas trop les grandes étendues d'eau. Et le lac de Poudlard m'a paru tout simplement immense. Mais je n'ai pas eu le temps d'angoisser. Parce que les lieux magiques qui s'étendaient devant mes yeux ont capté absolument toute mon attention. La forêt qui entoure le château est relativement effrayante. D'un côté, j'aimerais la visiter, savoir quel genre de créatures elle renferme. De l'autre, j'espère ne jamais avoir à y mettre les pieds. Du moins tout seul.

Il y a un immense terrain de sport à l'extérieur. Avec des grands anneaux super haut. Je n'ai pas la moindre idée de quel genre de sport s'y pratique. En tous cas, je suis bien certain que ce n'est pas du football. Dommage, j'aime bien shooter dans un ballon. Je ne suis pas le meilleur pour ça, mais je trouve ça très divertissant. Les sports d'équipe en général me stimulent beaucoup. Le château en lui même est impressionnant. Je ne l'imaginais pas si grand, même dans mes rêves les plus fous. Et pourtant, j'en ai fais, des rêves à son propos depuis que j'ai reçu ma lettre. Mais ce que j'ai vu a dépassé toutes mes attentes. Tout m'a paru plus excitant encore que l'idée que je m'en faisais.

Sauf que maintenant, je stresse. Vraiment. Parce que je suis avec les autres premières années, en plein milieu de la Grande Salle. Et il y a tous les professeurs et tous les étudiants plus vieux qui sont là, à nous regarder. Parce que la cérémonie de répartition, c'est maintenant qu'elle se fait. Dès l'arrivée. Je sens une boule dans mon ventre. J'ai peur de ne pas être là où je veux. J'ai déjà repéré la table des Serdaigles. Je veux absolument les rejoindre. Les érudits, les curieux, ceux qui recherchent le savoir et la sagesse ! Les noms de mes camarades défilent. Et moi, je reste sur place tandis que le vieux Choixpeau donne leur maison en restant simplement sur leur tête quelques secondes. J'espère que les chapeaux magiques n'ont pas de poux. Sinon je n'ose même pas imaginer la colonie qui vit dans celui-ci. Et je tiens bien trop à mes boucles brunes pour m'en débarrasser à cause de stupides parasites.

Je commence sans doute à divaguer. Mais j'en ai marre d'attendre debout, comme ça. Avec mon nom de famille, je passe dans les derniers, c'est vraiment la poisse ! Je sens la pression monter au fur et à mesure que le temps passe. Et enfin, c'est mon nom qui est appelé. Je m'avance, les mains un peu moite, légèrement hésitant. Et je finis par m'asseoir sur le tabouret, devant toute l'école. Incapable de supporter tous ces regards sur moi, je ferme les yeux très très fort. Le temps que le Choixpeau soit posé sur ma tête. Et après des secondes qui me paraissent une éternité, le verdict tombe.

- Serdaigle !

Je rouvre aussitôt les yeux. Je n'en reviens pas. C'était si simple que cela ? Je me relève, tout guilleret. Mon sourire est tellement immense qu'il semble accroché à chacune de mes oreilles. Des applaudissements s'élèvent de la table des bleus et bronze. Et ils me sont destinés ! Rouge comme une pivoine, je retire le Choixpeau Magique pour rejoindre ma nouvelle maison. Je cherche désespérément un visage connu. Et il y en a bien un que je reconnais au milieu de la foule. Visage que je suis bien heureux de revoir. C'est rassurant de voir quelqu'un que je connais. En plus, elle me fait signe de la rejoindre en me faisant une place sur le banc, juste à côté d'elle. Je suis aux anges.

Je sautille presque jusqu'à la table et je m'assois aussitôt, sans que mon sourire ne diminue. Et, sans réfléchir davantage, je passe mes bras autour de son cou pour lui faire un câlin, avant de lâcher presque aussi subitement.

- Salut ! Comment ça va ? Dis, t'as vu, je suis à Serdaigle aussi ! Je suis trop content ! Je vais pouvoir apprendre plein de choses... J'ai lu que le plafond ici était magique. Mais c'est vrai ? Y'a vraiment un plafond ? On dirait le vrai ciel étoilé avec des bougies qui flottent...

Oui, ça m'a grandement surpris en entrant dans cette salle. Pourtant, j'étais prévenu. Mais rien à faire. Ce ciel me semble réel. Un plafond derrière me semble totalement improbable. Mais de base, un monde rempli de magie, c'est improbable. Alors je suis prêt à croire tout ce qu'il faudra pour tout savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Lorelaï Peony
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Autour d'une table

Message par : Lorelaï Peony, Dim 4 Fév 2018 - 22:24


(RP libre aux Serdy qui veulent jouer leur répartition ou assister à celle des nouveaux)

La Répartition


La rentrée était teintée d'une couleur douce-amère. Lorelaï était revenue au château le cœur lourd à l'idée de laisser sa grand-mère seule, sans son grand-père, son père seul avec sa grand-mère. Pourtant, elle était heureuse de retrouver le Parc, la Grande Salle, et bientôt la bibliothèque.
Assise sur le banc, entourée de petites et plus grandes têtes bleues, elle chipotait à sa toute nouvelle baguette. Cette année serait-elle différente des autres ? Arrivera-t-elle à se connecter à ce monde magique qu'elle ne connaissait que trop peu ?
Un sentiment étrange lui faisait penser que oui, et sa baguette trembla une seconde, comme pour lui signifier qu'elle sentait juste.
La jeune fille sourit et se reconcentra sur la répartition des jeunes sorciers en arrivance.

Elle reconnut quelques têtes qui étaient passées à la boutique acheter leur kit de rentrée, puis, elle vit le petit Milo... Milo...
Un pincement au cœur, la jeune femme déglutit en repensant à la manière dont elle avait raconté, six ans plus tôt, sa propre répartition à son grand-père. Il était si fier d'elle. Ils s'étaient promenés le long du canal, et il avait écouté chaque mot de son histoire. La manière dont le chapeau avait tout de suite sut, sans même hésiter un instant qu'elle était une Serdaigle, le stress qui était monté en elle en attendant qu'on cite son nom, les élèves qui l'avaient applaudit quand elle s'était installée... Il avait tout écouté du début à la fin, il aimait le monde des sorciers. Il s'y intéressait. Juste pour lui, elle pouvait faire un effort, s'intégrer un peu plus.

Et Milo, l'autre Milo, le petit. Il s'avança à son tour, posa ses fesses sur le tabouret et sa tête sous le choixpeau qui l'envoya, sans trop de surprise, chez les Serdaigle. Lorelaï applaudit en cœur avec les autres aiglons, un peu plus fort quand même, quand il vint s'asseoir à côté d'elle.
- Bien joué p'tit cœur ! dit-elle, avant de recevoir un câlin surprise.

Et directement, il enchaîna et lui posa une demi-douzaine de questions sur le plafond magique. Lorelaï leva la tête et sourit au p'tit Milo.
- Je te dirais tout ce que je sais après la répartition des autres, d'accord ? On va regarder la fin, puis on parlera en mangeant, ça te va ?
Revenir en haut Aller en bas
Héra Veluliah
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Autour d'une table

Message par : Héra Veluliah, Mar 6 Fév 2018 - 18:19


Une nouvelle année qui commence, et comme d'habitue le fameux festin et la répartition des élèves. J'avais terriblement faim, pourquoi la répartition se faisait avant le festin, et non après ? Bon, je vais devoir prendre mon mal en patience. Affalée sur ma chaise un peu fatiguée, j'écoutais d'une oreille distraite le discours de bienvenue, en jetant un coup d’œil aux nouveaux élèves, j'aimais bien m'amuser à deviner qui irait où. En tout cas on ne peut pas dire qu'ils étaient rassurés, certains avaient l'air de frôler le malaise. Je me souviens avoir été assez excité le jour de ma répartition, et surtout très impatiente.

Le discours venait de se clôturer je relève légèrement la tete déjà plus intéressée, et je regardais les élèves défiler un par un, en proie à un malaise. Pour certain le jugement était vite expédier, pour d'autres beaucoup plus long. C'était le tour d'un petit garçon, il garda les yeux fermés tout le long de la réflexion du Choixpeau, c'était amusant, priait-il pour une maison ? En tout la décision ne fut pas bien longue car il fut bien rapidement envoyé chez nous, je le suivais du regard lorsqu'il prit place ici, il avait l'air bien enjoué ce petit. L'écoutant poser ses montagnes de questions un sourire aux lèvres, je décide de me pencher vers lui.

- Bien digne d'un Serdaigle toi, d'ailleurs tu visais cette maison ?

Moi je n'avais pas eu préférence à l'époque, autant dire que ça m'était égal en fait où j'allais être envoyée, dans le fond ça ne changeait pas grand chose.  Mais je sais que pour beaucoup c'était important, surtout pour les familles, alors c'était toujours intéressant à savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Guéthenoc Ursion
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Autour d'une table

Message par : Guéthenoc Ursion, Mer 7 Fév 2018 - 20:28


Le trajet du train lui avait semblé bien long. Il s'était diverti comme il pouvait. Tantôt regardant le paysage défiler, tantôt observant les autres élèves, nouveaux venus ou baroudeurs de l'Académie dont il allait aussi franchir les portes. Il avait aussi grignoté de la charcuterie froide, n'ayant pas trouver de prise pour brancher son appareil à raclette. En même temps, quoi de plus normal dans un moyen de locomotion issu du Monde Mystérieux de la Magie et quelle idée surtout de prévoir ce plat... Il avait également fredonné, à son seul bénéfice, quelques chansons. Dans le secret de son esprit, les rythmes étaient marqués par sa mère qui lui égrenait invariablement moults conseils plus ou moins éclairés, ce qui ne fit que rajouter à la longueur du trajet.

Il aimait les châteaux-forts. Nul doute la dessus. Il appréciait les palais de la Renaissance plus pour l'esthétique que pour leurs capacités défensives. S'y connaissait-il en édifices ? On ne pouvait le nier. Rien cependant n'avait pu le préparer au spectacle offert par Poudlard, qui allait lui servir de demeure principale pour les sept années à venir. L'opulence des lieux l'avait ravi et il sut qu'il s'y sentirait bien. Ce sentiment persista tout du long, mais il y avait une épreuve. Chacun devait la passer. Il n'allait pas faire exception à la règle. La Répartition. Tous la craignait. Tous l'attendait avec impatience. Guéthenoc, lui, ne la redoutait pas.

Sur le chemin, et depuis la réception de sa lettre, il y avait pensé. Quelque soit les pré-requis pour entrer dans telle ou telle Maison, il savait qu'il possédait toutes les qualités nécessaires pour combler les attentes les plus pointilleuses. Du moins, le croyait-il. Sa génitrice avait veillé à ce qu'il bénéficie de l'éducation la plus complète possible, souvent au détriment du reste, comme l'épanouissement personnel ou encore l'habitude de créer des liens avec autrui. Il reconnaissait volontiers qu'il avait des efforts à faire sur ces points particuliers.

Une boîte de foie de morue. Ni plus ni moins, les foies étant les nouveaux élèves agglutinés attendant d'être coiffé du fameux et poussiéreux et mal en point Choixpeau Magique. Par là, il n'évoquait pas les odeurs mais plutôt la promiscuité gênante. Au fur et à mesure que les élèves passaient, il soupesait les points forts de chacune des Quatre Maisons... Oui, il pouvait être admis dans chacune.

*Quelle idée à la noix de se nommer Ursion...*

QUOI ???

*Prenez, Mère, l'habitude de me laisser finir.*

… car il allait passer dans les derniers. Il voyait donc les autres escuyers être répartis. Il bouillait d'impatience et il fut fort déçu. En effet, à peine l'artefact posé sur ses boucles brunes, il cria :

- « SERDAIGLE ! ».

Il aurait au moins pu se donner la peine de réfléchir un peu, de soupeser les nombreuses options qu'un individu tel que lui proposait... Sans doute que les résidents de la table bleue sauraient le reconnaître à sa juste valeur.

- « Oyez ! Mes bons sires ! Oyez ! Douces jouvencelles !

Je me nomme Guéthenoc, de la Maison des Ursion !

Je suis heureux de vous rejoindre. Merci de votre indulgence et de vos vivats si enthousiastes ! ».


Y'avait-il eu des vivats ? Des applaudissements ? Une Ola ? Quelqu'un avait-il au moins prêté attention à sa diatribe ? Qui donc a dit que la Terre tournait autour du Soleil et non l'inverse ?

Serdaigle donc. Il était enfin arrivé à destination...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Milo Weaver
avatar
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Première année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Autour d'une table

Message par : Milo Weaver, Jeu 8 Fév 2018 - 12:28


Moi qui voulait absolument avoir toutes les réponses concernant ce plafond magique absolument magnifique, je vais devoir attendre un peu. Heureusement que la cérémonie de la Répartition touche à sa fin. Je hoche donc la tête pour approuver les propos de Lorelaï, bien qu'un peu déçu tout de même. Une autre de mes camarades de maison m'adresse alors la parole. Je me tourne vers elle avec un immense sourire. Difficile de passer à côté de mon enthousiasme du moment, je pourrais difficilement être plus heureux. En plus, elle me dit déjà que je suis digne de la maison des Aigles. Je bombe légèrement le torse en relevant la tête, très fier du compliment.

- Oui, je voulais être à Serdaigle, comme Lorelaï ! Tu t'appelles comment toi ? Moi, c'est Milo !

Je m'apprêtais à lui tendre la main pour qu'elle puisse la serrer, mais voici qu'un garçon de mon âge vient d'être envoyé à Serdaigle. Je me joins donc aux applaudissements qui saluent cette nouvelle arrivée. Le garçon parle plutôt bizarrement. Je penche légèrement ma tête sur le côté en l'entendant s'exprimer. On dirait qu'il vient d'un siècle oublié. C'est drôlement amusant. Je lui adresse un sourire des plus sincères. Guéthenoc. Même son prénom est bizarre. Mais je trouve que ça sonne bien. Guéthenoc. C'est rigolo à dire. Je ne risque pas d'oublier un tel prénom !

Par contre, je ne sais pas quoi lui répondre. Ou plutôt, je n'ose pas. C'est qu'il s'exprime drôlement bien, je ne sais pas parler comme ça moi. Et je n'ai pas envie de passer pour un idiot à côté de lui. Alors je me contente de lui donner à mon tour mon prénom en rougissant légèrement. Bientôt, la Répartition est finie. Chaque élève a été réparti dans sa nouvelle maison. Et après un discours de la Direction, des mets fabuleux en tous genres apparaissent dans les plats devant nous. Comme par... Magie. Mes yeux s'écarquillent devant la profusion de nourriture qui vient comme ça de nulle part.

La plupart des élèves commence déjà à se servir et à se remplir le ventre, mais moi, je n'ose même pas y toucher. Je suis tout simplement ébahi par ce qu'il vient de se passer. Je bafouille quelques mots.

- C'est génial la magie...

Difficile de passer à côté du fait que j'ai passé toute mon enfance dans un milieu moldu, totalement coupé de ce qui fait le monde sorcier. Mais vraiment, cette première soirée, entre le chapeau qui parle tout seul pour me répartir, le plafond qui ressemble au ciel et la nourriture qui apparaît toute seule dans les plats, elle est tout simplement parfaite. Je n'ai qu'une hâte : être demain afin de commencer à étudier la magie.
Revenir en haut Aller en bas
Allyriane Littler
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Première année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Autour d'une table

Message par : Allyriane Littler, Lun 12 Fév 2018 - 18:47


Enfin ! Je suis arrivée dans ma nouvelle demeure. C’est après un long trajet en train, où le paysage magnifique m’a bercée tout le long, et en barque que j'ai pu déposer mes valises dans un vaste château entouré d’une vaste étendue d’herbe accompagnée d’un terrain bizarre comprenant des anneaux. J’ai pu apercevoir les détails extérieurs du château à partir des barques qui nous emmène de la gare jusqu’à celui-ci.

J’avais attendu patiemment dans le hall, accompagnée d’autres gens aussi nouveaux que moi. Nous étions tout de même nombreux. Nous sommes entrés dans la Grande Salle, connue pour son plafond magique. C’était étonnant et beau à voir. J’étais émerveillée par la pièce entière ainsi que par l’ambiance qui régnait. Tout le monde était enjoué par cette nouvelle année et trouvaient plus que normal que la magie fasse partie du quotidien. Mais pas moi. Je suis issue du monde « moldu », comme disent les sorciers. Et me retrouver sorcière fut une bien grande surprise. Non pas que mes parents et moi soyons contre, loin de là. Nous sommes juste étonnés.

La répartition se passe sans encombres. Chaque nouvel élève augmente les effectifs de chacune des maisons. Par chance, je suis au milieu de la liste. Je passe inaperçue parmi le début et la fin de la liste. Lorsque mon tour arrive, je suis nerveuse. Je m’avance jusqu’à Choixpeau, stressée. On pourrait croire que je suis coincée. C’est un peu le cas mais le stress accentue cet état. Je m’assois et attends le verdict. Le chapeau parlant ne répondit pas tout de suite. Et finalement, un gros SERDAIGLE retenti.

Ouf ! Pensais-je. Je savais la maison aux couleurs bleu et bronze dotée de l’intelligence et donc de l’élite. Pas mal. Je ne m’attendais pas à tombée dans cette maison. J’en étais flattée. J’espérais en être à la hauteur. Je me levais rapidement, me dirigeais maladroitement vers la bonne table et m’installa sous les applaudissements, légèrement soulagée mais toujours nerveuse à la fois.

- Bonjour tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Lorelaï Peony
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Autour d'une table

Message par : Lorelaï Peony, Hier à 21:56


Milo était si enthousiaste, autant d'émotions positives dans ce petit corps réchauffait le coeur de Lorelaï. Elle le regarda répondre à une jeune fille à peine plus jeune qu'elle qu'il était content d'être à Serdaigle.
- Moi aussi j'suis contente que tu sois là Milo ! On va bien s'amuser, j'vais tout te montrer, tu vas voir !

Plusieurs autres noms furent cités, les maisons se suivaient, applaudissant leurs nouveaux camarades. Et Lorelaï se joignait aux autres. Après tout, c'était la dernière répartition à laquelle elle assisterait. Elle accueillit un jeune homme au nom bien trop compliqué, mais particulièrement charmant. Nonoc qu'elle l’appellerait dans sa tête, c'était décidée. Puis, une jeune fille vint également s'installer à leurs côtés.
- Coucou, j'ai pas retenu ton nom, tu t'appelles comment ? Moi c'est Lorelaï, et voici Milo, dit-elle en pointant son nouvelle ami du menton. Ici on a... ah zut, je connais pas ton nom non plus, ajouta-t-elle à l'adresse d'Héra.

Après que les étudiants aient répondu, le directeur de l'école prit la parole, annonça la fin de la répartition... mais surtout le début des festivités ! Le buffet de la répartition était au moins aussi attendu par les étudiants que celui de Noël.

Des plats de toutes formes, couleurs, saveurs et odeurs apparurent sur les tables. La jeune femme commençait déjà à saliver et se servit une part de tourte au bœuf sans hésiter. Son verre se remplit tout seul de jus de citrouille, et elle enfourna sa première part dans sa bouche avant de répondre enfin à Milo.
- Alors, dit-elle en déglutissant, pour le plafond, c'est bien un ciel étoilé avec des bougies. Mais y a un plafond, j'en suis sûre, parce que quand il pleut on voit les gouttes mais elles nous tombent pas dessus. C'est mystérieux, mais c'est pas le plus grand mystère du château. Attend de voir les escaliers ! Ça surprend la première fois, ajouta-t-elle en riant. Les fois suivantes aussi d'ailleurs !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Autour d'une table

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 4 sur 4

 Autour d'une table

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Grande Salle-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.