AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Grande Salle
Page 5 sur 5
Autour d'une table
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
Hillarius Ludwig
Serdaigle
Serdaigle

Lâché dans la Foule Bleu Argent

Message par : Hillarius Ludwig, Dim 04 Mar 2018, 18:51


Tout excité à l'idée de s'asseoir au milieu de ces foules d'élèves, de se fondre, dans cette masse bruyante, Hillarius s'assit sur la chaise du Choixpeau, s'y jetant presque dessus. Ses yeux pétillants de Lilas restèrent grand ouvert, s’écarquillèrent même, alors qu'il sentit le Choixpeau murmurer au dessus de ses tignasse argentée. A vrai dire, il écoutait à peine ce qui lui disait.

Il était beaucoup trop excité de sentir tous ces regards sur lui. Les couleurs, les odeurs, les sons, tout autour de lui était bariolé de textures... magiques !

SERDAIGLE !!

Tonnerre d'applaudissement. Le petit garçon se releva d'un bond de sa chaise en manquant de trébucher sur sa robe trop grande. Le sourire flou aux lèvres. Hillarius se dirigea tout en joie vers cette table bleue et argent, toute brillante de ces grandes bannières. Il était heureux. A peine assis à la table qu'il balaya de ses grands yeux mauves tous les regards qui se posait sur lui. il n'attendait qu'une chose, parler ! Quelque soit la personne qui lui adresserait la parole, Hillarius sentait le besoin irrepressible de se construire un nid, là ! Tout de suite ! Une base. De quoi s'installer et prendre ses repères. Il tournait la tête, à droite, à gauche, par gestes vifs, ne tenant plus en place.

Il n'adressa pas même un regard à son frère Ballio qui fut appelé par le Choixpeau juste après lui. Ce dernier s'avança. Personne n'aurait pu deviner qu'il s'agissait de son frère, qui avait deux ans de plus que lui. Ce dernier avait du quitter Beauxbâtons au court de sa scolarité. Une coupure douloureuse. Sans blague... Comme si ça ne se voyait pas. Les cheveux de jais, le regard baissé, et le corps rigide, bien repassé dans sa chemise. Mais Hillarius était bien trop distrait pour voir son frère sous le Choixpeau, le visage effacé.
Revenir en haut Aller en bas
Guéthenoc Ursion
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Deuxième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Autour d'une table

Message par : Guéthenoc Ursion, Dim 11 Mar 2018, 10:00


Dès son arrivée, les regards semblaient captivés. Ainsi, sa prestance naturelle (et surtout le fruit de son entraînement devant son miroir) accrochait le regard et laissait l'assistance en pâmoison. De suite, un jeune élève lui adressa un sourire plus qu’étincelant. Cette risette empreinte d'amabilité appartenait à Milo de la Maison Weaver, ainsi qu'il se présenta au jeune escuyer. Ce dernier ne connaissait pas cette Maison mais il se promit de faire des recherches. Ah la la, à peine arrivé dans l'Académie qu'il voulait déjà se lancer dans des études. Assurément, il serait un grand Serdaigle. Le Premier parmi ses pairs.

Je vous le souhaites, Ô Fils ! Ou plutôt, je l'exige de vous !

*Merci pour la pression...*

Le Choixpeau aurait pu s'arrêter là, maintenant que le principal était fait. Guéthenoc était réparti, on pouvait donc passer à la suite, non ? Faisant fi de cette constatation, il poursuivit sa tâche et envoya un à un les autres aspirants élèves qui l'avait accompagnés pendant le trajet. Par souci des convenances, il se joignit à la roture pour acclamer ceux qui rejoignaient sa table. Entre autre, une jeune fille à la chevelure bigarrée de rose et de bleu. Elle semblait nerveuse, sans doute à cause de sa malchance capillaire. Il porta son poing fermé à son cœur et courba élégamment la tête à ses salutations. Il jura en son for intérieur de l'aider en sa déveine.

Je vous y encourage, Fils. La Compassion est une Vertu !

*Merci de votre approbation...*

Vint ensuite le tour d'une déesse de se présenter. Héra... Le jour de sa naissance avait dû être marqué par des signes plus que favorables pour que ses parents la nomme en référence à une déité aussi illustre. Rien de moins que la compagne et sœur de Zeus. Quel programme ! Il était de ceux qui pensait que le prénom définissait un chemin de vie, un projet choisit par les géniteurs, par l'entremise de puissances supérieures. Lui-même avait appris très tôt la signification de « Guéthenoc ». Il ferait en sorte de s'en montrer digne, et il n'y avait nul fol orgueil dans ce vœu.

Fils ! Méfiez-vous de l'Orgueil ! C'est péché !

*Merci de cette mise en garde...*

Ce qu'il aurait fait s'il n'avait pas été soudainement saisi par la beauté d'une jeune femme, prétendant s'appeler Lorelaï. D'ailleurs, pourquoi « prétendant » ? Pourquoi inventerait-elle une faribole pour se présenter à eux ? Peut-être parce qu'elle avait l'air d'avoir de grands problèmes pour retenir les prénoms des autres, alors sans doute avait-elle quelques difficultés à retenir le sien propre. Ou bien avait-elle des troubles de la mémoire immédiate ? Ou alors la rumeur disant qu'une personne physiquement attrayante était également un tantinet benêtte ?

J'ignore où vous êtes allé pécher cette idée, Fils...

*Bon, vous, cessez d'intervenir autant dans le fils de mes pensée !*

Silence courroucé.

- « Mes imspressions sur le Château ? Cyclopéen! Olympien ! Sibyllin ! Remuant ! Triomphal ! Ouaté ...».

Il aurait pu continuer ainsi pendant un bon moment. Hélas, son discours panégyrique allait attendre car un autre aspirant fut envoyé à leur table. Un outsider qui semblait déborder d'énergie mais empêtré dans un drap trop grand pour lui. Le Choixpeau s'était tu. Le Directeur avait pris la relève et leur avait souhaité la bienvenue. Guéthenoc eut une pointe de déception. L’éminent gérant de la boutique ne lui avait même pas fait un signe de reconnaissance. Rien. A l'inverse de la table qui se recouvrait de mille mets et autant de boissons. Il se servit, écoutant les explications de Cuty, parce qu'elle l'était véritablement. Il en revint au dernier arrivant et recommença sa présentation, en incluant ceux qui les entouraient :

- " Moults saluts, Ô Compère Azuré ! Je suis Guéthenoc Ursion ! De la Maison du même nom. Voici Milo. Ici, Lorelaï. Voilà Héra, suivi de ? ", acheva-t-il avec un ton interrogateur en direction de la jeune fille à la coiffure synonyme de mésaventures.
Revenir en haut Aller en bas
Allyriane Littler
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Première année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Autour d'une table

Message par : Allyriane Littler, Ven 16 Mar 2018, 16:03


Je m’étais installée auprès de mes nouveaux camarades et faisais donc connaissance avec ceux qui étaient au plus proche de moi. J’écoutais la jeune fille attentivement et tenta de mémoriser correctement. Alors je me présente, tout naturellement mais en étant nerveuse.

- Je m’appelle Allyriane Littler.

Je regarde le nouvel arrivant à la table qui s’installe. Je suis mal à l’aise d’être au centre de l’attention mais quoi de plus logique au vu des circonstances présentes. Je me fais toute petite. Enfin, j’essaie. Ça pourrait presque fonctionner. Je ne suis pas la nouvelle venue dans cette maison, après tout. Mais tout le monde se connaît déjà, à ce que je vois.

Je regarde autour de moi d’un mouvement furtif. L’ambiance est joyeuse et festive. C’est entraînant mais je suis toujours aussi timide et j’ai du mal à me laisser aller, comme d’habitude. J’ose à peine faire plus que d’habitude. De toute façon, je ne pourrais pas rester si seule durant toutes ces années dans ce si grand endroit.

- Vous vous connaissez depuis longtemps ? Vous êtes si proche.

Je les envie. Je n’ai jamais eu d’amis de longue date, ou d’amis tout court d’ailleurs. Je suis tellement effacée que l’on me remarque à peine et je reste la connaissance que l’on oublie au bout de quelques années.
Revenir en haut Aller en bas
Lyra Peverell
avatar
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Première année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Autour d'une table

Message par : Lyra Peverell, Dim 18 Mar 2018, 13:42


Lorelaï m'assure qu'elle me montrera tout, j'ai vraiment hâte. J'espère qu'elle me fera visiter le château en entier, il est tellement grand, je suis sûr que je vais m'y perdre beaucoup, surtout vu mon sens de l'orientation plutôt mauvais. Je suis tellement tête en l'air que je suis incapable de me souvenir par quel endroit je suis passé... En tous cas, je retient qu'elle est contente que je sois ici aussi. Du coup, je lui adresse mon plus beau sourire. Lorelaï, je l'aime vraiment beaucoup. Tout le monde se présente à tout le monde. J'ai l'impression qu'il y a toujours quelqu'un d'autre qui s'ajoute au groupe précédent. J'essaie donc tant bien que mal de retenir tous les prénoms qui me sont donnés, mais je risque vraiment de m'emmêler les pinceaux. J'adore recevoir de nouvelles informations, mais il ne faut pas qu'elles arrivent toutes en même temps, je n'ai pas le temps de les traiter sinon.

Heureusement, d'autres semblent retenir mieux que moi. Je me concentre donc, et finis par être totalement à jour. Lorelaï, facile, je la connaissais. Héra, c'est celle qui est grande aussi, en cinquième année. Guéthenoc, facile aussi, il est impossible à confondre avec quelqu'un d'autre. j'aime vraiment sa façon de s'exprimer, je dois absolument lui demander de m'apprendre tout son vocabulaire, je pourrais surprendre tout le monde à l'orphelinat si je m'exprimais comme lui à mon retour ! La dernière fille à être arrivée et qui vient d'être répartie, c'est Allyriane. Elle est jolie aussi. Du coup, il ne manque que le prénom du garçon qui regarde partout comme un suricate. Pas si difficile. Je réponds à Lorelaï en ce qui concerne le plafond et les escaliers.

- J'ai hâte de voir ce plafond quand il pleut alors. Et j'ai lu un truc sur les escaliers. Ils bougent, c'est ça ? Comment on fait pour aller là où on veut s'ils bougent tout le temps ? J'ai pas envie de me perdre ici, c'est trop grand... Et si jamais je retrouve jamais mon chemin, hein ?

Je commence déjà à penser au pire. Il faut croire qu'on ne se débarrasse pas d'un naturel anxieux si facilement. Je bois d'une traite mon verre d'eau pour me calmer, et le remplis à nouveau d'un liquide orange. Du jus de citrouille, probablement. J'en ai jamais bu, mais il paraît que c'est bon. J'en profite aussi pour me servir à manger avant que toute la nourriture n'ait disparu des plats. Du poulet, de la purée et quelques légumes. Juste pour dire que c'est équilibré. Puis, je réponds à Allyriane.

- Non, on vient de se rencontrer. Enfin, j'ai déjà vu Lorelaï une fois, aux Halles Magiques quand j'y ai fait mes achats pour la rentrée. Mais c'est tout. Il paraît que notre maison, c'est comme une famille, alors on doit tous être proches, toi aussi, pas vrai ?

Je lance un regard au garçon arrivé en dernier qui n'a toujours pas sorti un mot. C'est qu'il me stresse à regarder tout le monde sans rien dire, alors je me lance.

- Et toi, tu t'appelles comment ?
Revenir en haut Aller en bas
Hillarius Ludwig
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Troisième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Autour d'une table

Message par : Hillarius Ludwig, Sam 31 Mar 2018, 00:39


Ça y est ! J'avais capté des regards. J'ecoutais pour le moment. J'ecoutais simplement, mon silence allait finir par déranger. Mais au moins j'aurais attiré l'attention. Un garçon aux cheveux bouclés. Deux garçons même ! Et une fille assez réservée que je ne pouvais m'empêcher de fixer un instant... Puis mes yeux revinrent sur le premier grand orateur qui m'adressa la parole.

" Moults saluts, Ô Compère Azuré ! Je suis Guéthenoc Ursion ! De la Maison du même nom. Voici Milo. Ici, Lorelaï. Voilà Héra, suivi de...?

C'est qu'il parlait bien, dis donc... même si je ne comprenais pas exactement tout ce qu'il disait. Des mots anglais compliqués que je n'avais jamais entendu... Mais assez accueillant il faut l'avouer. Et elle, elle s'appelait donc Allyriane. Milo... Et lui c'était Guetenoc. Je les notais distraitement dans un coin de ma tête. Je remarquai également deux élèves plus grandes que moi qui semblaient avoir un regard assez bienveillant à l'égard des nouveaux.

Alors que mon regard deviait de nouveau, Milo, me ramena à la réalité. Il semblait être un garçon anxieux. Nerveux au sujet des escaliers. Du nouveau. De l'inconnu. Cela me fit sourire. Puis je comprenais que mon silence le rendait tout aussi anxieux. Parfait. Finalement ne tenant plus il me demanda mon nom en retour.

Je repris mon souffle. Deux secondes. Puis d'un coup je débitai avec un sourire beaucoup trop grand et dans un flot ininterrompu.

"Bonjour tout le monde ! Moi je m'appelle Hillarius. Hillarius Ludwig ! Vous pouvez m'appeler Hilly ou Hillarius ou... Autre chose, je sais pas... C'est trop super d'etre là je suis trop content, je savais pas que je pouvais être à Serdaigle. En fait j'en sais trop rien. Mais c'est trop cool quand même. Vous saviez ou vous alliez aller? Et vous connaissiez Poudlard avant? Moi je viens de la France, du coup je connaissais pas et... C'est immense, vous trouvez pas?"

Ok stop. Temps mort. Si tu en fait trop, l'effet sera raté.

Les manches s'agitaient dans tous les sens, je semblais déborder d'innocence. Et pourtant en moi déjà, j'analysais chacune des personnes autour de la table attentivement. Essayer de déceler les timides. Les bousculer.

Comme avec Eros Shepherd.

Analyser. Regarder les réactions. Regarder les regards.

Allyriane.

Je lui adresse un visage lumineux, je tente de percer quelque chose.

Et surtout.

Le sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Lorelaï Peony
avatar
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Autour d'une table

Message par : Lorelaï Peony, Jeu 19 Avr 2018, 22:30


Trop plongée dans sa tourte au boeuf pour remarquer la présence du nouvel arrivant qui s’appellera - elle l'apprendra par la suite - Hillarius, Lorelaï profitait de chaque bouchée. Elle se sentait bien auprès de Milo... Décidément, ce prénom...
Avant qu'elle n'ait eu le temps de verser une larme au souvenir de son grand-père récemment décédé, les jeunes attirèrent son attention. Milo s'enthousiasmait du plafond, stressait des escaliers, la jeune fille aux cheveux multicolores tentait de se cacher - rater avec cette couleur Mademoiselle ! - Nonoc faisait les présentations en chevalier bien élevé qu'il était et Héra menait la conversation. La jolie bande de Schtroumpf semblait s'être bien trouvée !
- Pour les escaliers, c'est pas tout le temps qu'ils bougent. Mais disons qu'il vaut mieux tenir la rambarde quand tu les montes, ria-t-elle. Par contre, c'est chouette de se perdre dans le château ! J'ai découvert plein d'endroits où j'aurais jamais été sans ça ! Et ne t'inquiètes pas, si tu te perds, y a les peintures qui t'indiqueront le chemin. Suffit de demander gentiment, ajouta-t-elle dans un clin d’œil.

Elle termina sa dernière bouchée et jaugea les plats dressés devant elle du bout du nez. Une quiche Lorraine ?
- Tiens, Hilly - je peux t'appeler Hilly ? - tu viens de quel côté de la France ?

Tout en étant bien attentive à la réponse du nouveau p'tit bleu, Lorelaï continuait son inspection des plats. Ou peut-être du poisson frit ? Oh, ou du poulet Tikka Massala ! Ohwi ! Lorelaï cibla le plat, et d'un coup de baguette le fit léviter jusqu'à elle « Pardon, pardon... merci... Ah voilà ! » pour ensuite se servir une grande portion de poulet rouge et de riz. Elle était prête pour la suite des festivités. La bouche à moitié pleine, elle ajouta pour les nouveaux,
- Toutes façons, faut pas s'inquiéter, elle pointa sa fourchette en direction du préfet le plus proche, les préfets sont là pour vous guider et tout vous montrer. No stress.

Ce choix de poulet était parfait. Excellent. Idéal. Merveilleux. Elle se régalait.
Revenir en haut Aller en bas
Lyra Peverell
avatar
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Première année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Autour d'une table

Message par : Lyra Peverell, Lun 28 Mai 2018, 19:38


LA des gens

Le dernier arrivé, c'est Hillarius. Il a l'air sympa. En tous cas, si je croyais qu'il était timide à regarder tout le monde sans rien dire, à présent qu'il a pris la parole, je pense plutôt qu'il est au contraire très extraverti. Enfin, il a l'air. Je crois que je les aime bien. Tous ceux qui sont-là ont l'air d'avoir chacun leur caractère, mais d'être de bonnes personnes. Je me trompe peut-être, mais je ne pense pas. En plus, puisque nous sommes tous Serdaigles, ils seront comme une famille. Alors je décide de leur faire confiance. Sourire sur les lèvres, je secoue la tête de gauche à droite pour lui répondre.

- Je connaissais pas non plus, je savais même pas que les sorciers existaient avant d'avoir ma lettre, alors ! Mais c'est super grand oui ! J'espère qu'on va bien s'amuser ici !

Je retiens les conseils de Lorelaï sur les escaliers qui n'en font qu'à leur tête. Tenir la rambarde, et demander aux peintures si jamais je suis perdu. Aux peintures ? J'écarquille grand les yeux. C'est que je n'aurais jamais cru que les peintures parlaient. Enfin, c'est quand même super bizarre. Mais aussi super cool ! Il y a tellement de choses à découvrir dans ce château que je sens les battements de mon coeur s'accélérer à la simple idée de découvrir tous les secrets que renferme le monde magique.

Les conversations vont bon train lors de ce premier banquet. Les questions et les réponses fusent, les petites histoires et les anecdotes aussi. Tout ça dans la bonne humeur et les sourires de mes nouveaux camarades de maison. Une telle ambiance est presque irréaliste pour moi. A l'orphelinat, on s'amuse bine avec les copains, mais il y en a toujours quelques uns qui font la tête ou essaient de gâcher la fête. Ici, parmi les Aiglons, j'ai l'impression que tout le monde ne veut retenir que la joie de se rencontrer et de poouvoir être tous ensemble.

Nous mangeons donc jusqu'à ce que les plats finissent par disparaître. J'ai le ventre bien rempli. Et une sacrée envie de dormir aussi. C'est que tout le voyage m'a épuisé. Et l'angoisse de l'inconnu mêlée à l'enthousiasme de tout découvrir du château également. Il est donc grand temps de suivre les Préfets pour faire, cette fois, la découverte de nos dortoirs.


Fin du RP, merci à tous amour
Revenir en haut Aller en bas
Guéthenoc Ursion
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Deuxième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Autour d'une table

Message par : Guéthenoc Ursion, Lun 02 Juil 2018, 15:36


Année II, Arc I


En Quêste de Quêsteurs
.


Épisode Premier : Isolde Hawkes.



Cela avait été son leitmotiv tout le long de sa première Année. Un projet hélas inabouti. Non vraiment par sa faute, enfin pas tout à fait. Il avait juste commis l’erreur de déléguer la recherche de nouveaux membres par un intermédiaire mais cela ne s'était guère révélé concluant. Il avait voulu biaiser et prendre un raccourci mais il n'y a point de raccourci sur le chemin de la Gloire. S'il voulait faire ressurgir la Table Ronde de ses cendres, il se devait de retrousser ses manches et de mettre lui-même les mains dans la fienture.

Depuis que cette décision avait été prise, il errait dans les couloirs, dans le parc, un peu partout où il était sûr de pouvoir observer les autres académiciens sans paraître insistant et malséant. Sa démarche était simple. Il observait, attendant que quelqu'un lui titille la rétine. Il abordait cette personne et après s'être introduit, il présentait son projet, jaugeant la réaction de l'individu sollicité. Il ne forcerait la main de quiconque. Écouter ou pas. C'était tout.

Il recherchait possiblement des personnalités originales, curieuses et n'ayant pas peur de l'inconnu, capables de poser une pierre à l'édifice sans se détourner du but final. C'était d'ailleurs la raison pour laquelle il était en quêste d'élèves de son âge, préférant créer des liens sur le long terme, tant que durerait son passage au sein de Poudlard. Certes, il était conscient que collaborer avec un élève de Septième Année avait certains avantages mais s'il quittait l'Académie trop tôt, cela ferait reculer la dynamique du groupe.

Ce jour là, il avisa donc une jeune Gryffondor. Sans plus de fioritures, il se dirigea vers elle et se présenta. Simplement, sans courbettes ni langage châtié.

« Mille Bonjours, Gente Demoiselle ! Tu me vois fort marri d'insterrompre si discourtoisement le cheminement de Tes pensées. J'eusse fort apprécier de m'enstretenir quelques instants avec Toi. Aurai-Tu quelques minutes de Ton temps à M'accorder ? ». Il acheva cette tirade par une courbette.

Ah, raté pour la normalité, si tant est que celle-ci ne soit pas que fariboles... Tiens, il avait omis de se présenter. Il devrait retravailler ses entrées en matière...
Revenir en haut Aller en bas
Isolde Hawkes
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Troisième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Autour d'une table

Message par : Isolde Hawkes, Mer 04 Juil 2018, 11:30


Qu'est-ce que c'est bon, les muffins ! s'exclamait intérieurement Isolde en enfournant du succulent gâteau à la myrtille dans sa bouche trop petite pour une si grande quantité. Le week-end, l'heure du goûter était une bénédiction car la jeune Gryffondor avait le temps de s'empiffrer afin de rester en forme jusqu'au repas du soir. Ce jour-là, l'équipe en cuisine s'était surpassée. Le jus de citrouille avait été relevé par de la cannelle et du zeste de citron : un vrai régal. Sans parler des cookies tout moelleux qui étaient à tomber !

La gourmande préadolescente était en train de faire une pause dans son copieux festin lorsqu'un garçon s'approcha d'elle. Sa démarche avait quelque chose de décalé. Isolde reconnut cet élève de Serdaigle qui était de la même année qu'elle et qui parlait toujours comme un noble d'autrefois. Ce jour-là ne faisait pas exception :
— Mille bonjours, gente demoiselle !
— Euh, ouais, salut, répondit-elle en se disant qu'un seul bonjour était amplement suffisant.
— Tu me vois fort marri d'insterrompre si discourtoisement le cheminement de tes pensées. J'eusse fort apprécié de m'enstretenir quelques instants avec toi. Aurais-tu quelques minutes de ton temps à m'accorder ?

Il interrompait surtout le cheminement de son goûter, acte bien plus grave. Mais la lionçonne était de bonne humeur et ne voyait pas de raisons d'envoyer son camarade sur les roses – délicieux parfum pour une glace, d'ailleurs. Elle se tourna et passa une jambe par-dessus le banc afin de se retrouver à califourchon et de mieux observer l'énergumène qui s'était présenté à elle. Ses yeux bleus étaient vifs, ses cheveux joliment bouclés ; en revanche, sa tête paraissait un peu trop grosse par rapport à sa fluette silhouette d'enfant encore loin de la puberté.
— Euh, ouais, répéta avec sa nonchalance habituelle la Londonienne davantage intriguée par la forme du discours du garçon que par son contenu.
Revenir en haut Aller en bas
Guéthenoc Ursion
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Deuxième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Autour d'une table

Message par : Guéthenoc Ursion, Ven 07 Sep 2018, 21:10


Nul doute que la jeune femme ignorait tout de son Destin. Il n'était certes point de ceux qui imaginait des lignes reliant les Astres et autres cochonnades faribolantes mais il savait reconnaître un signe quand il en voyait un, nulle étoile filante dans cette affaire donc. Au regard de la posture d'Isolde, si naturellement à califourchon sur son banc, plus aucun doute n'était permis, elle serait plus qu'à l'aise juchée sur un destrier. Une nouvelle idée commença à germer dans son esprit. Il lui faudrait imaginer un nouveau modèle d'armure, plus élégant et raffiné, mais néanmoins capable de résister à un choc. Quel métal était résistant, souple et léger ? Il dut se résigner à avouer son ignorance en la matière mais il se promit de partir en Quêste d'un Mestre en Forgerie. Cela lui sautait maintenant aux yeux.

Quoiqu'il en fut, il était temps de se lancer et de balayer l'hésitation qui perçait dans la voix de son incarnate consœur. Et n’omettez point de vous présenter, Ô Fils, crut bon de rajouter sa mégère maternelle inapprivoisée.

- « Je suis Guéthenoc Ursion, de la Maison du même nom ! Il esquissa une courbette et poursuivit. La Plus Haute Instance M'a commandé de Venir prestement Quêster Ta présence au sein de la Table Ronde, qui tantôt, renaîtra de Ses cendres ! En effet, la Dame du Lac M'a échut de la Responsabilité de réunir les plus Preux et les plus Vaillants Aspirants de ce Monde ?

Il guetta quelques secondes une éventuelle réaction. Ne souhaitant point se faire débouter avant le terme de son laïus, il récita une phrase qu'il avait moultement répétée devant son miroir.

"Savais-Tu que dans les Temps Jadis, il existait un Cercle de puissants Sorciers, élevés au rang de Fiers Chevaliers ? Cette Noble Assemblée siégeait à la Table Ronde, créée par Arthur, sous le Conseil de Merlin et de la Dame du Lac. En aurais-Tu déjà enstendu parler ?".

La messe était dite comme disait les moldus de la Calotte. Ne lui restait plus qu'a reprendre sa respiration...
Revenir en haut Aller en bas
Isolde Hawkes
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Troisième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Autour d'une table

Message par : Isolde Hawkes, Sam 08 Sep 2018, 16:57


Quand Isolde lui en eut nonchalamment donné l'autorisation, son camarade aiglon entreprit de se présenter. Il portait l'excentrique prénom de Guéthenoc et était issu d'une « maison » intitulée Ursion. La Gryffondor ne comprit pas immédiatement ce qu'il entendait par là, mais en prenant la peine de réfléchir, elle conclut qu'il s'agissait du nom à consonance étrangère d'une famille prétendument illustre mais dont elle n'avait évidemment jamais entendu parler. Elle ne put dissimuler un léger haussement de sourcil en réponse à sa révérence extravagante. Comme pour insister sur la différence frappante entre leurs manières, Isolde vida d'un trait son jus de citrouille et reposa son verre avec cette rusticité propre aux personnages de western. Guéthenoc poursuivit imperturbablement sa harangue :
— La plus haute instance m'a commandé de venir prestement quester ta présence au sein de la Table ronde qui, tantôt, renaîtra de ses cendres ! En effet, la Dame du Lac m'a échu de la responsabilité de réunir les plus preux et les plus vaillants aspirants de ce monde. Des aspirants ne manquant pas d'aspiration face à un tel charabia, vraisemblablement. Isolde fit mine de comprendre et le laissa terminer. Savais-tu que dans les temps jadis, il existait un cercle de puissants sorciers, élevés au rang de Fiers Chevaliers ? Cette noble assemblée siégeait à la Table ronde, créée par Arthur, sous le conseil de Merlin et de la Dame du Lac. En aurais-tu déjà enstendu parler ?

La Gryffondor n'était pas du genre à se moquer gratuitement des autres mais l'élocution du garçon était si héroï-comique qu'elle laissa un sourire amusé poindre sur son visage. N'ayant cependant nulle intention de rire au nez de Guéthenoc, elle reprit rapidement sa mine sérieuse et réfléchit quelques instants aux propos du personnage.
— On m'a déjà parlé de la Table ronde, commença-t-elle en réajustant son assise. Par contre je savais pas qu'Arthur était un sorcier. Merlin oui, mais t'es sûr pour les autres ? En tout cas, Arthur a été le seul à pouvoir sortir une épée enfoncée dans un rocher. Du coup on l'a fait roi. En gros.

Voilà tout ce que la née-moldue avait retenu du très vieux dessin animé qu'elle avait visionné au cours de son enfance. C'était plus qu'approximatif mais la deuxième année avait eu la sympathie d'entretenir la conversation avec le Serdaigle qui n'avait pas l'air bien méchant et dont elle savait qu'il la laisserait tranquille si elle en exprimait le désir. Il semblait si bien respecter l'étiquette avec laquelle il avait grandi qu'il n'oserait pas importuner davantage une genste damoiselle ne souhaitant pas répondre à ses avances, aussi nobles eussent-elles été. Mais pour l'instant, Isolde ne voyait aucun inconvénient à le laisser aller au bout de sa démarche.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Autour d'une table

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 5 sur 5

 Autour d'une table

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Grande Salle-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.