AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Potions
Page 2 sur 8
Cours n°2 : Les poisons et les antidotes
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Kathleen Gold
Serpentard (DC)
Serpentard (DC)

Cours n°2 : Les poisons et les antidotes - Page 2 Empty
Re: Cours n°2 : Les poisons et les antidotes
Kathleen Gold, le  Sam 16 Jan 2016 - 16:39

Kate était en train d'attacher ses cheveux quand une voix inconnue et bien plus proche que celles des autres lui parvint.

- Bonjour, je peux m’asseoir ici ? Je sais que tu es à Serpentard mais nous n’avons pas encore eu l’occasion d’être présentées je crois. Je suis Theophania Fitzgerald.


Kathleen prit quelques seconde pour détailler la jeune fille. Elle reconnut une autre Serpentard, avec laquelle elle n'avait jamais parlé. Ce n'était pas étonnant, étant donnée que la jeune héritière ne considérait personne comme de véritables êtres humains dans cette école. Elle préférait la solitude, bien moins contraignante que les autres représentants de l'espèce humaine qui l'entourait.

Sa compagne de maison attendait cependant une réponse. Kate savait d'après ce qu'elle avait entendu que la jeune fille était sa cadette d'un an, mais la sorcière semblait faire bien plus. Il émanait d'elle une aura mûre et réfléchie, très atypique chez une jeune fille de quinze ans. Les autres sorcières de son âge était en général encore assez enfantines naïves, trop occupées à perdre leurs temps en frivolités ou en garçons. Kate ignorait si ses préjugés étaient encore fondés ou non, elle ne parlait à personne. Non qu'elle s'en souciait par ailleurs.

Tout en remarquant la démarche gracieuse, les manières élégantes, les cheveux de jais et le cou long de la plus jeune, elle retint un sourire en entendant sa demande d'une politesse froide et retenue. Ses lèvres lui adressait un sourire presque imperceptible et Kate arbora son masque d'impassibilité et de froideur habituelle. Mais ses yeux brillaient d'une petite lueur d'amusement. Elle n'avait encore jamais rencontré quelqu'un comme elle, ou du moins, qui semblait aimer aussi garder de bonnes distances.

-Je t'en prie. Enchantée. Je m'appelle Kathleen Gold.


Une réponse tout aussi polie et distante que la demande. Aucune d'elles n'avaient proposé des diminutifs, alors que leurs deux noms étaient assez longs. La blonde remarqua à quel point leurs physiques étaient à l'opposé l'un de l'autre. Elle remarqua cependant que toutes deux semblaient porter de l'importance à l'image qu'elles renvoyaient. Kathleen garda son air prétentieux et glacial qu'elle avait apprit à porter au fil des ans, mais son ''enchantée était assez particulier. C'était certes de la pure politesse, mais elle ne voulait pas offenser une fille de sa propre maison. Contrairement à ce que tous pouvaient croire, elle n'avait aucun intérêt à se faire des ennemis Serpentard. Elle n'aurait probablement pas dit cela à un élève d'une autre maison. Elle ne savait même pas si elle aurait accepté un autre élève. En réalité, elle l'aurait fait, ne serait-ce que pour une question de savoir vivre. Sauf si la personne en question avait été trop joyeuse, excentrique, ou peu digne d'intérêt.

Kate poussa ses affaires pour lui laisser de la place et jeta un coup d’œil vers les autres élèves. La salle se remplissait assez rapidement, et elle essaya de réprimer un petit froncement de sourcils en constatant le nombre grandissant de personne dans la pièce. Elle fixa les chaudrons vides et son malaise diminua visiblement. Bientôt, elle serait toute absorbée dans le cours et ne penserait plus à rien ni personne si ce n'était les potions.
Amy Shields
Amy Shields
Auror en formation
Auror en formation
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


Cours n°2 : Les poisons et les antidotes - Page 2 Empty
Re: Cours n°2 : Les poisons et les antidotes
Amy Shields, le  Sam 16 Jan 2016 - 16:40

En retard ! En retard ! Et toujours en retard ! Amy courait dans les couloirs de l'école, son sac à la main contentant ses nombreux livres. Son manteau de sorcière volait derrière elle suite à la vitesse à laquelle elle parcourait les couloirs. Mais pourquoi s'était-elle endormie sur son livre d'Animagie ? La jeune femme s'était réveillée 5 minutes avant et s'était juste contentée d'attraper son sac et de mettre ses chaussure avant de commencer sa course en direction de la classe. Il est vrai que ces derniers temps son emplois du temps était plutôt chargé : Avec son service au Chaudron Baveur, ses études et le fait qu'elle soit devenu membre du Phénix faisaient que la jeune femme avait des heures de sommeil en moins. Mais bon, pourquoi devait-elle s'endormir ce jour là ? Le jour même où le cours de potion commençait. Rah, franchement, il n'y avait qu'à elle que ça arrivait. A droite !


La brunette tourna sur sa droite dans sa course avant de dévaler les grands escaliers mouvants en essayant de ne pas se pèter magistralement la figure. Après plusieurs minutes de course, Amy arriva dans les sous sol. Un rapide coup d'oeil vers sa montre lui indiqua qu'il lui restait assez de temps avant que le cours ne commence. Ouf, elle serait à temps. Enfin, si elle arrivait à se retrouver dans ce labyrinthe ! La sorcière passa sa tête dans l'entrebaillement de la première porte qu'elle vit. Mais quelle chance ! C'était la bonne classe ! Et, à en croire le nombre d'élèves déjà installés, elle ne devait pas être la dernière à arriver.


La Phénix s'avança entre les bancs à la recherche d'un place libre. Elle finit alors par s'approcher d'un des bancs au premier rang avant de poser son sac à côté de la table et de demander à une jeune fille qu'elle avait déjà croisé, une.. serdaigle ? Surement, si sa mémoire ne lui faisait pas défaut.


- Je peux m'asseoir ? Ou tu attends quelqu'un ?


Amy lui fit un joli sourire en attendant sa réponse. A vrai dire, elle espérait que la jeune fille devant elle n'attendait personne comme ça elle pourrait être très attentive au cours dans lequel elle avait le plus de difficulté.


D4








Dernière édition par Amy Shields le Mar 26 Jan 2016 - 17:29, édité 1 fois
Lïnwe Felagünd
Lïnwe Felagünd
Référent Maître de JeuGryffondor
Référent Maître de Jeu
Gryffondor
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : - Demi-Vélane
- Permis de transplanage


Cours n°2 : Les poisons et les antidotes - Page 2 Empty
Re: Cours n°2 : Les poisons et les antidotes
Lïnwe Felagünd, le  Dim 17 Jan 2016 - 19:50

Voir un cachot presque vide était un peu bizarre. Il avait tendance à arriver en retard ou pile à l'heure. C'était une fâcheuse manie qu'il avait pris, sans le vouloir. Un nouveau trimestre avait commencé depuis un moment déjà et les examens de fin d'année se faisaient de plus en plus proches. Heureusement, le sang-mêlé n'était pas aussi angoissé que certains de ses comparses qui commençaient déjà à réviser. Le moment serait sans doute venu pour lui de s'arracher les ongles mais pour l'instant, il relisait le titre du cours pour la cinquième fois.
Lïnwe n'eut pas à attendre longtemps que la salle se remplisse. Un flux d'élèves venait de l'extérieur, entrant du couloir à la salle de classe des Potions. La prof n'était d'ailleurs, toujours pas là. Cela lui rappelait le premier cours d'Astronomie enseigné par la nouvelle professeur de l'établissement, Amy Steiner. Les quatre maisons remplissaient la salle, le Felagünd observant les personnes qui entraient. Il reconnaissait quelques têtes.

- Salut Lïnwe, il y a quelqu'un ici... ? lança une jeune rousse. C'était Lydie Nouël, elle était également à Gryffondor et les deux élèves s'étaient rencontrés pour la première fois dans le train, un an plus tôt.

- Hey. Non, vas-y, je t'en prie. Tu vas bien ? Ca fait longtemps que l'on ne s'est pas vus ! dit-il en accueillant la lionne avec un sourire. Elle n'eut pas le temps de répondre au garçon qu'Harmony Lin, une des meilleures amies de l'irlandais, les saluaient tout deux.

- Salut Mo' ! fit-il en faisant un signe de main à sa camarade qui venait de s'asseoir devant eux.
Invité
Anonymous
Invité

Cours n°2 : Les poisons et les antidotes - Page 2 Empty
Re: Cours n°2 : Les poisons et les antidotes
Invité, le  Lun 18 Jan 2016 - 14:32

Ce jour là la soleil était levé avant les élèves. Ce fut le cas pour Amnesius, tout au moins, qui n'avait son premier cours qu'en début d'après midi ce qui lui laissait le temps d'aller dans le parc car il ne neigeait plus depuis la veille. Une épaisse couverture blanche reflétait la soleil d'hiver qui brûlait de plus en plus les yeux des visiteurs de l'extérieur du château. Le jeune homme passa donc la reste de la matinée à la bibliothèque à siroter un lait de poule chaud dérobé dans la cuisine. Il aurait été instruit de se pencher sur une lecture proche de ce qu'il allait voir quelques heures plus tard ou même un livre traitant de potions mais il s'attarda sur une édition spéciale de La vie d'un Gobelin qu'il avait trouvé entre Poisons, un seul antidote et Différentes façons de fouiller votre chaudron. La lecture n'en était pourtant pas aussi passionnante qu'elle en avait l'air et il fût soulager de voir son rapeltou virer au rouge, signe qu'il était enfin en retard. OK dévalait les escaliers pour se rendre à son cours de potion, pressant le pas et sautant les marches quatre à quatre. Il fut surpris de trouver le sol et manqua de tomber lorsque fut arrivé le palier sous ses pieds...

Il toqua à la porte et se rendit compte que c'était tout à fait banal puisqu'elle était ouverte et que la prof n'était pas encore là. Il était en retard et les autres élèves étaient presque tous arrivés, cela dit. Il lui restait le choix entre le premier et le dernier rang, choix qui fut vite réglé puisqu'il s'assit au plus près du bureau. Comme il était plutôt petit, il pris soin de descendre de sa paillasse le chaudron vide qui lui cachait la vue. Son retard ne s'était vraisemblablement pas trop fait remarquer.

Salut... Dit il sobrement à l'adresse de son voisin. Puis pour toute la classe. Bon... Qui est ce qu'on attend ? avec un ton insolent.

Ma place:
 
Malicia Evans
Malicia Evans
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Cours n°2 : Les poisons et les antidotes - Page 2 Empty
Re: Cours n°2 : Les poisons et les antidotes
Malicia Evans, le  Mer 20 Jan 2016 - 15:12

LA de Laurae accordé.

Bon, il restait encore une dizaines de minutes avant de début du cours, je me dépêchais de sortir de mon appartement pour me diriger à mon bureau pour prendre des documents que je ferais passer dans la classe. Arrivée à ma destination, je cherchais les papiers sans relâche. Où est-ce que j'ai bien pu les mettre ? Puis, quand enfin, je mettais la main dessus, en lâchant un cri de victoire ; un bruit se fit entendre. Un augurey était à ma porte. Comment avait-il bien pu arriver jusqu'ici ? Je me penchais pour ramasser, le papier qu'il transportait. Un élève avait un problème ? Un froncement de sourcils plus tard, je me relevais, prenais les documents que j'avais cherché un peu plus tôt et au passage, un insecte que je gardais près de mon bureau. Très souvent, mon corbeau restait dans mon bureau, alors il y avait toujours un peu de nourriture pour lui dans la pièce. Au moment de sortir de la salle, je donnais l'insecte à l'oiseau qui n'avait pas bougé et fermais la porte derrière moi.

Sur le chemin jusqu'à la classe, je pensais à Laurae. Etait-elle blessée ? Non, probablement que non. Comme le disait le papier reçu il y a quelques minutes, il fallait juste qu'elle aide sa patronne. Du moins, officiellement. Officieusement, c'était peut-être une toute autre histoire. Chassant de ma tête Laurae et l'attaque des MM, j'entrais dans la salle de classe, délicatement, comme une fleur. Seuls les élèves qui n'étaient pas pris dans une conversation me remarquèrent. Je posais mes documents sur mon bureau et me plaçait devant celui-ci.

- Bonjour à tous. Excusez mon retard. J'ai eu un.. Je jetais un oeil au feuilles posées sur mon bureau avant de reprendre. un léger contre-temps.

Comme le programme scolaire l'avait prévu, il fallait que j'enseigne les poisons et leurs antidotes. La base des bases en potions. Je redoutais ce cours par sa dangerosité. Bien que comme d'habitude, les potions peuvent être dangereuse, si elle est mal effectuée, imaginez lorsque c'est pour créer quelque chose qui est censé être dangereux.

- Bien, comme vous avez pu le constater, ce cours traitera des poisons et des antidotes. Pour commencer, j'aimerais que vous me disiez ce qu'est un poison et un antidote. Puis j'aimerais que vous m'en citiez.

Attendant les réponses des élèves, je jetais des coups d’œils discrets au couloir. La porte étant restée ouverte, je pouvais aisément voir les élèves, pour la plupart des serpents, gambader dans les dédales du sous-sol.

HRP:
 


Dernière édition par Malicia Evans le Mar 26 Jan 2016 - 18:39, édité 3 fois
Kathleen Gold
Kathleen Gold
Serpentard (DC)
Serpentard (DC)
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours n°2 : Les poisons et les antidotes - Page 2 Empty
Re: Cours n°2 : Les poisons et les antidotes
Kathleen Gold, le  Mer 20 Jan 2016 - 21:19

Kate était en train d'observer sa voisine de table du coin de l'oeil quand le Professeur Evans fit son entrée dans la salle. Elle regarda la femme prendre sa place devant le bureau.

- Bonjour à tous. Excusez mon retard. J'ai eu un un léger contre-temps.

Kathleen regarda discrètement sa montre et fut surprise de constater qu'effectivement, leur professeur était en retard de quelques minutes. Elle se redressa, oubliant ce détail, et commença à se concentrer sur le cours qui commençait. Elle fronça les sourcils et son front se plissa légèrement sous l'effet de la concentration quand Mrs. Evans posa les premières questions.

- Bien, comme vous avez pu le constater, ce cours traitera des poisons et des antidotes. Pour commencer, j'aimerais que vous me disiez ce qu'est un poison et un antidote. Puis j'aimerais que vous m'en citiez.

Kate leva lentement la main. Elle se souciait peu de l'avis des autres, et si elle devait passer pour une 'fayote' soit. Elle s'était mise devant pour ne pas avoir à supporter les autres la fixer pendant qu'elle répondait.
D'un naturel plutôt discret d'ordinaire, elle avait appris au fil des ans que participer et essayer de faire gagner des points se révélait une motivation efficace. Elle tenait à participer désormais, non seulement pour sa maison, mais également car en prenant l'habitude de parler souvent, il était moins difficile d'oser poser des questions si elle ne comprenait pas le cours. Elle attendit un signe de la professeur pour parler. Elle finit par prendre la parole après un moment d'hésitation.

-Un poison est une substance qui, bue, respirée ou touchée, peut causer des blessures ou des dommages à une personne, pouvant aller jusqu'à la mort. Un antidote est une substance qui  guérit ou protège des effets d'un poison.

Kate fit une pause, en espérant ne pas avoir dit d'inepties, et poursuivit, avec un exemple classique.

- L'antidote aux Poisons courants, soignent comme son nom l'indique, de la plupart des poisons ordinaires.

Kate regarda le professeur en espérant qu'elle ne la reprenne pas, puis se renferma de nouveau dans sa bulle d'impassibilité, le visage néanmoins ouvert à toute nouvelle information.
Theophania Fitzgerald
Theophania Fitzgerald
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours n°2 : Les poisons et les antidotes - Page 2 Empty
Re: Cours n°2 : Les poisons et les antidotes
Theophania Fitzgerald, le  Mer 20 Jan 2016 - 21:45

La jeune fille face à elle mit quelques secondes à répondre à Theophania. Elle ne s’en formalisa pas, préférant partir sur un bon a priori avec une camarade de sa maison. La blonde ne semblait pas du tout être antipathique, ni même particulièrement encline à la méchanceté. En apparences du moins, car parfois, et Theophania l’avait vécu à ses dépends, la réalité était toute autre que le paraître. Une fois elle s’était laissée tromper par les apparences, se rendant coupable d’une générosité bien trop importante. Elle était tombée dans le piège de celle qui détermine chaque nouvel inconnu comme un potentiel ami. Résultat elle avait été déçue. Plus question que cela arrive à nouveau. Désormais elle restait sur ses gardes, essayant de jauger avant d’arriver à des conclusions hâtives. La blonde face à elle la salua poliment en la priant de s’asseoir à côté d’elle. Theophania en fut soulagée. Elle n’était pas tombée sur une de ces pipelettes qui se serait jetée sur elle pour l’assaillir d’un interrogatoire futile. En fait cette entrée en manière montrait plutôt une fille distinguée, probablement de bonne famille. Exit les petites premières années excitées comme des puces qui gambadaient partout. Cela étonnait toujours la préfète qui devait parfois les remettre en place. D’aussi loin qu’elle se souvienne, elle ne s’était jamais comportée de la sorte.

Préparant ses affaires, Theophania ne poussa pas la conversation plus loin pour le moment. Après tout les potions c’était souvent une histoire de travail d’équipe, et elle et sa voisine aurait tout le loisir de se connaitre lors du probable exercice pratique. D’ailleurs assez rapidement Evans passa la porte de la salle. Elle s’excusa de son retard et amorça directement le cours. Poisons et antidotes. Eléments connus par la brune. Education l’oblige. Mère potionniste oblige. Enfin potionniste est un peu fort. En réalité Demetria Fitzgerald était plutôt du genre à fabriquer potions (et surtout poisons) moyennant quelques gallions. Elle était particulièrement douée, la vieille moldue un peu folle du village en faisait les frais assez régulièrement. Après tout un cobaye moldu c’était tellement moins couteux.  

Sa voisine leva a main pour répondre à la question. Studieuse donc. Parfait pour la brune. Au moins elle n’aurait pas à se démener pour la faire travailler avec elle. Sa réponse était élaborée en plus. Quand elle eut fini Theophania leva elle-même la main. Ses nouvelles fonctions l’obligeaient à communiquer un peu. Pas facile au début. Mais finalement comme elle devait montrer un semblant de bon exemple elle participait.

- Je suis d’accord avec ce qu’a évoqué Kathleen. Si je devais ajouter quelque chose je dirai que les poisons agissent la plupart du temps sur les fonctions vitales du corps. Je sais qu’il existe le venin de dragon, mais il est impossible de le synthétiser donc j’imagine que ce ne sera pas l’objet de ce cours.


Le sujet était trop beau pour être vrai. Theophania ne se faisait pas d’illusions, il était peu probable qu’ils fabriquent un poison. C’était pourtant si fascinant les poisons. Substance noble capable d’ôter la vie avec une délicatesse dont n’importe quel poignard était dépourvu. Action lente ou rapide, parfois deux ou dix mille ans pour agir insidieusement. Liquide noir ou translucide qui se répand dans les veines, qui inhibe les sens et ralentit les organes. C’était si captivant de voir un poison à l’œuvre.
Lïnwe Felagünd
Lïnwe Felagünd
Référent Maître de JeuGryffondor
Référent Maître de Jeu
Gryffondor
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : - Demi-Vélane
- Permis de transplanage


Cours n°2 : Les poisons et les antidotes - Page 2 Empty
Re: Cours n°2 : Les poisons et les antidotes
Lïnwe Felagünd, le  Mer 20 Jan 2016 - 21:46

Pas le temps de parler plus longtemps. Pas le temps de taper la discute avec ses deux amies. Pas le temps non plus de prendre de leurs nouvelles respectives que Malicia Evans, la prof de Potions entrait en trombe dans le cachot qui servait de salle de classe.

- Bonjour à tous. Excusez mon retard. J'ai eu un un léger contre-temps. Lïnwe arqua un sourcil, léger contre-temps ? C'est le moins qu'on puisse dire. Mais ce qui était assez comique chez les profs, c'est qu'aucun d'entre eux ne justifiaient leur absence ou leur retard, contrairement aux élèves qui eux, étaient obligés de le faire par respect.

- Bien, comme vous avez pu le constater, ce cours traitera des poisons et des antidotes. Pour commencer, j'aimerais que vous me disiez ce qu'est un poison et un antidote. Puis j'aimerais que vous m'en citiez, ajouta-t-elle un instant plus tard. Les potions n'étaient pas la matière favorite du garçon, loin de là. Il trouvait cela barbant mais ce cours avait l'air d'être passionnant dans l'idée. Différencier les potions bénéfiques des potions maléfiques voire, des poisons, était extrêmement important et très intéressant.

- Un poison est une substance qui, bue, respirée ou touchée, peut causer des blessures ou des dommages à une personne pouvant aller jusqu'à la mort. Un antidote est une substance qui guérit ou protège des effets d'un poison, répliqua aussitôt une demoiselle aux cheveux de blé.

- Excusez-moi ? L'antidote peut avoir un effet opposé au poison. Il ne fait pas que protéger mais il contre l'effet du poison. D'ailleurs. Un antidote peut-il avoir des effets secondaires quant à la réaction du corps de la personne ?
De même, je dirai que les antidotes ne sont pas forcément des substances liquides. Cela peut être solide, comme une pierre. Je parle ici du bézoard, que l'on trouve dans l'estomac des chèvres et qui peut sauver une vie dans bien des situations dramatiques
, expliqua le Gryffondor avant de se taire. Il ne connaissait pas de poison à sa connaissance, chose bien peu raisonnable.
Invité
Anonymous
Invité

Cours n°2 : Les poisons et les antidotes - Page 2 Empty
Re: Cours n°2 : Les poisons et les antidotes
Invité, le  Jeu 21 Jan 2016 - 18:59

Il jeta un œil rapide à son nouveau voisin: Serdaigle selon son blason. A priori, il devrait ne pas le déranger et travailler seul dans son coin. Ce qui l'arrangerait plutôt bien. Les Potions étaient pour lui un sujet bien trop personnel et il n'aimait partager ce plaisir avec quiconque. Préparer une potion était un plaisir solitaire.
Il vit l'entrée de leur professeur et resta attentif, comme à son habitude, lorsque cette dernière leur donna ses instructions. Il écouta ses camarades autour de lui puis hésita avant de répondre. Ils avaient déjà survolés le sujet. Cependant, il avait également sa propre idée sur le sujet: même si elle ne valait pas la peine d'être partagé, au moins il participerait et ferais preuve, une fois de plus, de son sérieux.

Il leva la main suite à la réponse d'un jeune garçon de Gryffondor et prit ensuite la parole, parlant de son ton calme et conventionnel d'héritier d'une ancienne lignée de sang-purs:

" - Les poisons n'ont pas nécessairement comme vocation de retirer la vie de la personne les ayant ingérés. Ils peuvent également causer de grandes douleurs ou bien provoquer des sentiments factices ou des hallucinations chez la victime. Je pense ici au plus connu: l'Amortentia. Les antidotes enfin, comme l'a justement rappelé mon camarade de Gryffondor, contrent les effets d'un poison mais sont également utilisés dans d'autres circonstances, pour soulager des symptômes déjà existants ou encore, de les faire disparaître.. " Il fit une légère pause et sembla hésiter à reprendre ou non la parole, mais il songea qu'il avait déjà trop parlé et se tut. Il aurait souhaité parler de la potion Tue-Loup mais avait besoin d'une confirmation professionnelle sur la catégorisation de cette potion en tant qu'antidote.
Laurae Syverell
Laurae Syverell
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Cours n°2 : Les poisons et les antidotes - Page 2 Empty
Re: Cours n°2 : Les poisons et les antidotes
Laurae Syverell, le  Jeu 21 Jan 2016 - 20:33

C'est avec les membres en sueur que la jeune femme arrangea le dernier rayon de la boutique des Halles Magiques. S'assurant que l'étagère n'était pas bancale, il ne manquait plus qu'à mettre les articles dessus. Et ça, elle savait que sa patronne allait sans charger sans soucis. Tout ce qu'elle avait eu a faire, c'était bricoler avec des planches et des clous, des étagères de fortunes en attendant la commande de vraies étagères digne de la boutique. Elle y avait passé deux nuits et une journée sans dormir, arrangeant, nettoyant et récupérant les objets qui pouvaient être de nouveaux vendus. Pas grand chose. Glissant ses deux mains bandés dans ses cheveux elle vit qu'elle n'avait plus grand chose à faire. Si elle réussissait à prendre une poudre de cheminette, elle pourrait se retrouver à Pré-Au Lard, et de la transplaner jusqu'aux portes de Poudlard. Et pourquoi pas même arriver en cours un peu en retard. 

Elle se souvient qu'elle avait réussit à sauver un petit flacon de poudre sous deux trois poutres. Un aurevoir à sa patronne et un bon courage, puis elle sorti de la porte, où du moins ce qu'il en restait c'est-à-dire l’entrebâillement et une moitié qui pendait sur un gond, puis elle se dirigea vers une maison d'une connaissance à ses parents, puis prit un peu de poudre et passa dans la cheminée. Atterrissant non sans peine dans la dite "maison des elfes" contrôlé par l'Ordre. A partir de là, elle transplana jusqu'au portes du château. La traversée du parc et des couloirs froids dans l'enceinte de l'école lui paru être une éternité. Arrivée dans sa salle commune elle prit soin de mettre son uniforme et prendre ses affaires de potions. Elle serait en retard, mais son Augurey était parti tôt cette nuit et elle avait du rencontrer son professeur un peu plus tôt. 

Inspectant ses bandages, la jeune femme remarqua les tâches sombres dessus. mais il était trop tard pour les changer. Dans tout les cas, ce n'était pas très grave. L'attentat des masqués avaient détruit objets et fenêtres en verre et en cristal.. Alors pour ramasser les bijoux et livres survivants, les mains de la Syverell avaient parfois ripée sur le tranchant de l'une de ses brisures transparentes et tranchantes. Mis à part sa mine fatiguée, la Syverell semblait plutôt bien. Au fond d'elle, la colère des mangemorts suite à la pique des Phénix la rassurait. Ils étaient impulsifs. Trop pour être pris au sérieux. Toutefois, elle avait quand même de la colère au fond elle. Il n'y avait aucune victime à déplorer, mais elle avait des amis qui habitaient sur le chemin de traverse ou qui y travaillait. Et les mages des ténèbres avait presque rayé le célèbre passage de la carte. 

Son sac en bandoulière sur l'épaule, elle marcha rapidement vers les donjons, là ou se déroulait la plupart des cours de potion. Elle aimait bien la nouvelle prof. Miss Evans semblait être très douée, et c'est vrai que depuis le départ de Boccini, ça manquait à l'irlandaise de voir une femme talentueuse dans les rangs du professorat. Et entre nous... C'est pas la divination qui allait convaincre Lau'. En tout point, elle arriva devant la lourde porte du cours et frappa trois fois avant d'entrer, et d'ouvrit plus grand la porte de bois, déjà entrouverte. Passant la tête et la moitié de son corps, elle chercha du regard son professeur et une fois remarqué elle entra. 

- Bonjour Miss. Excusez moi du retard. Vous avez dû être informé par Calypso..? 

Elle espérait réellement que son Augurey ne lui avait pas fait faux bond. Après tout, celle_ci était d'une tête de mule ! Pour qu'elle écoute au moindre mot, il fallait lui parler dans sa langue d'origine, l'irlandais. Par chance, Lau' native de cette île avait pu la dresser correctement. "Bon maintenant, trouvons une place..." Et des places... bah il y en avait plus qu'une à disposition au premier rang. La jeune femme s'installa donc, tout en saluant son voisin (ou sa voisine elle avait pas fait attention) puis commença à sortir ses affaires. Avec le temps, ses doigts et mains bandés lui faisaient même plus mal.  
Invité
Anonymous
Invité

Cours n°2 : Les poisons et les antidotes - Page 2 Empty
Re: Cours n°2 : Les poisons et les antidotes
Invité, le  Ven 22 Jan 2016 - 17:41

Wendy se réveilla en sursaut. Elle regarda autour elle, se demandant où elle était. Quant elle se souvint enfin qu'elle se trouvait dans une salle de classe, la jeune fille jeta un rapide coup d'œil autour d'elle pour voir si elle était repérée. Mais non. Il y avait juste une Gryffondor qui avait du s'en rendre compte mais semblait trop concentrée sur le tableau pour faire de commentaires. Elle l'avait déjà vu quelque part, à la fête de noël des Serdaigle si elle avait bonne mémoire. Elle chercha alors ce qui l'avait réveillé et se rendit compte que c'était la prof. La Serdaigle passa une main dans ses cheveux pour se rependre et écouta la suite.

-Bien, comme vous avez pu le constater, ce cours traitera des poisons et des antidotes. Pour commencer, j'aimerais que vous me disiez ce qu'est un poison et un antidote. Puis j'aimerais que vous m'en citiez.

Des élèves répondirent à tour de rôle. Elle les écouta attentivement et apprit plus de choses qu'elle n'en avait déjà. Son tour arriva et elle ouvrit la bouche pour parler quand une élève en retard fit son apparition. La jeune aigle la laissa s'excuser et prit enfin la parole.

-Je suis d'accord avec ce qu'ont dit mes camarades pour les définitions. J'ajouterai juste que l'antidote aux poisons courants dont a parlé... Comment s'appelait-elle déjà? Ah oui, une Serpentard l'avait appelé Kathleen. Kathleen est composé en partie du bézoard qu'a évoqué Linwe. Un antidote peut donc donc s'améliorer avec des ingrédients en plus.

Ce n'est que quand elle ferma la bouche qu'elle se rendit compte que ce qu'elle venait de raconter n'était pas très claire et un peu hors-sujet. Au moins, elle avait dit quelque chose. Elle se trémoussa sur sa chaise quelques secondes le temps de se remettre dans une position confortable et attendit la suite.
Harmony Lin
Harmony Lin
PersonnelSte-Mangouste
Personnel
Ste-Mangouste
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Loup-Garou
- Permis de Transplanage


Cours n°2 : Les poisons et les antidotes - Page 2 Empty
Re: Cours n°2 : Les poisons et les antidotes
Harmony Lin, le  Sam 23 Jan 2016 - 17:09

Quelques personnes, qu'Harmony ne connaissait pas - ou juste de tête - arrivèrent dans la salle de cours suite à son arrivée. Puis, peu avant le début du cours, une jeune femme qu'Harmony avait sûrement déjà du voir ailleurs s'avança vers elle et demanda en faisant un grand sourire :

- Je peux m'asseoir ? Ou tu attends quelqu'un ?

N'attendant personne et trouvant que la personne devant elle semblait très gentille, elle répondit avec le même sourire :

- Je t'en pris ! Je n'attend personne !
Je m'appelle Harmony. Et toi ?


Alors que la Serdaigle écoutait la réponse de sa voisine , le professeur entra dans la salle de classe si discrètement que celle-ci ne s'en rendit pas compte. Miss Evans commença alors son cours, provoquant la fin des présentations entre les deux élèves :

- Bonjour à tous. Excusez mon retard. J'ai eu un.. un léger contre-temps.
Bien, comme vous avez pu le constater, ce cours traitera des poisons et des antidotes. Pour commencer, j'aimerais que vous me disiez ce qu'est un poison et un antidote. Puis j'aimerais que vous m'en citiez.


Plusieurs personnes parlèrent et citèrent les plus communs des antidotes comme le bézoard ou encore l'antidote aux Poisons courants puis un Serpentard évoqua l'Amortentia comme étant un poison. Harmony n'étant pas tout à fait d'accord, elle leva la main et dit :

- Les poisons peuvent aussi agir plus ou moins lentement ce qui provoque soit une grande douleur souvent interminable pour celui qui en subit les conséquences soit la mort instantanée.
Je ne suis, par contre, pas tout à fait d'accord avec le fait que l'Amortentia soit un poison. Il provoque des effets pas très recommandables, certes, mais ne provoque aucun réel dommage pour la personne qui en boit.


Sur ces paroles, elle se tût, espérant ne pas avoir dit des bêtises. Et si, au pire, Miss Evans considérait l'Amortentia comme du poison, elle aurait au moins donné son avis. Mais le fait qu'Elena en avait fait boire à Miss Steiner, elle qui était très intéressée par les poisons, indiquait à Harmony que ça ne devait pas faire partie de cette catégorie. Elle n'aurait prit aucun risque avec son amie... Souriant légèrement en se rappelant de la fameuse soirée, elle se tourna vers Elena, qui avait été présente, puis avec le même sourire amusé, se retourna pour faire face au tableau.
Galatéa Peverell
Galatéa Peverell
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Cours n°2 : Les poisons et les antidotes - Page 2 Empty
Re: Cours n°2 : Les poisons et les antidotes
Galatéa Peverell, le  Sam 23 Jan 2016 - 17:16

Les élèves arrivèrent au compte goûte, et trop vite pour elle la classe se remplit. Personne n’étaient venu s’asseoir à côté d’elle et ce n’était pas plus mal, au moins elle aurait la paix. Et de toute manière il ne lui semblait pas connaître quelqu’un. Rachel laissa donc son esprit divaguer, la confrontant sans cesse aux points noirs de son existence. Pourquoi jamais les bons ? La déprime pointait, ça devenait grave. Il était temps de faire quelque chose. Acheter au plus vite du chocolat. Et en attendant, observer le ciel pourquoi pas ? Elle qui n’avait put voler que cinq heures d’affilé ce matin.

La professeure de potion arriva plus vite qu’elle ne l’avait cru, espéré. Aujourd’hui elle n’avait vraiment envie de rien. D’ailleurs elle ne décolla le regard de ses nuages que lorsque ses camarades commencèrent à piailler dans tous les sens.

La serpentard fronça les sourcils : « comprends pas » murmura-t-elle pour elle-même. Que faisait Malicia ici ? Sa sauveuse, mentor et amie était loin d’être vieille, mais trop pour suivre un cours. Des images de leur soirée lui revinrent en mémoire : caresse, sexe et alcool. Une bonne soirée elle ne l’avait plus jamais appelé « madame » après ça, mais c’était étrange de la croiser elle à Poudlard plutôt que Jean ou le beau JB. Beau oui, mais malheureusement pas assez pour lui faire oublier ses problèmes durant la nuit (en rêve).

Le mal de tête de la serpentard s’accentua, tout comme sa surprise, lorsqu’elle comprit soudainement que Malicia était son professeur et que son professeur était Malicia. Où est la caméra ?

« Je suis bête, pas chez les sorciers… ».

- Bien, comme vous avez pu le constater, ce cours traitera des poisons et des antidotes. Pour commencer, j'aimerais que vous me disiez ce qu'est un poison et un antidote. Puis j'aimerais que vous m'en citiez.

Le ton ferme, mais encouragent et doux. Oui, pas de toute c’était bien elle. Dommage que la serpentard n’assiste à son cours qu’aujourd’hui, n’importe quand elle en aurait été heureuse, amusée. Là elle ne voulait qu’une chose : qu’on lui foute la paix. Cependant Rachel savait que Malicia… Miss Evans, ne la laisserait pas faire. Ne laisserait faire aucuns élèves. Quoi que… avec un peu de chance elle serait trop prise par les autres pour faire attention à elle. Si Rachel restait dans son coin, ne parlait pas elle aurait peut-être une chance d’avoir ce qu’elle voulait.

« Mais non… Pas de participation, pas de points pour serpentard… Fichtre ! ».

Rachel écouta une jeune serdaigle prendre la parole. Ce n’était pas clair, mais la sorcière avait réussit à la comprendre. Eh puis elle était chou, trop chou même, alors comment lui en vouloir. La journaliste en herbe se souvenait l’avoir interviewé pour un article sur les nouveaux que Leister lui avait demandé de faire. Il était de plus en plus exigeant. Et la petiote avait voulu rejoindre les fières serpents, Rachel s’en souvenait bien. D’ailleurs, elle était même déçue qu’elle n’y soit pas arrivée.

Rachel se voyait plus d’humeur à parler de ce qui pouvait tuer aujourd’hui, en plus du fait d’avoir envie d’assumer pleinement ses origines :

- Il y a une chercheur moldu, Paraclese qui à dit un truc du genre « Toute chose est poison, et rien ne l’est ». Y comprit des trucs comme l’eau, l’oxygène ou les vitamines. En fait ça veut dire que tout dépend de la dose utilisé. On peut mourir ou souffrir de n’importe quelles substances selon si on en manque ou si on en a trop pris.

Rachel n’avait pas été très clair non plus, lui semblait-il en tout cas. Tant pis.

- Sinon je dirais que quelque chose de toxique à la base peut être utilisé comme un remède à un autre mal.

La sorcière avait rajouté cette phrase sans envie, en fait elle ne l’avait fait que parce qu’elle avait pensé que ça pouvait sans doute être plus pertinent pour le cours que sa première réponse. Puis, pour finir sur une note joyeuse, la serpentard nomma un poison : « le filtre de la trompette des anges ». Elle aimait bien ce nom.
Lydie Nouël
Lydie Nouël
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Cours n°2 : Les poisons et les antidotes - Page 2 Empty
Re: Cours n°2 : Les poisons et les antidotes
Lydie Nouël, le  Dim 24 Jan 2016 - 11:52

La rouquine remercia Lïnwe d'un sourire lorsqu'il l'autorisa à prendre place à côté de lui. Elle déposa son sac à bandoulière sur le sol et s'assit à côté du Gryffondor avant que celui-ci reprenne la parole.

- Tu vas bien ?

Elle n'eut pas le temps de répondre qu'une tête brune les salua tous les deux en s'asseyant juste devant eux.

- Salut Lïnwe ! Coucou Lydie ! Comment-allez vous ?

Lydie mis quelques secondes avant de reconnaître la Serdaigle qui avait partagé brièvement son compartiment dans le train, lors de sa première rentrée.

- Haha, ça va, répondit simplement la fillette en sortant ses affaires.

Leur professeure de potion pénétra dans la salle de classe et Lydie fût rassurer de constater que celle-ci ne se lançerait pas dans une tirade sur son léger retard, le cours commençait immédiatement, ils ne perdraient pas de temps à faire les présentations.

- Bonjour à tous. Excusez mon retard. J'ai eu un... un léger contre-temps. Bien, comme vous avez pu le constater, ce cours traitera des poisons et des antidotes. Pour commencer, j'aimerais que vous me disiez ce qu'est un poison et un antidote. Puis j'aimerais que vous m'en citiez.

La Gryffondor écouta attentivement les réponses de ses camarades. Chaque fois qu'une personne prenait la parole, elle tournait la tête vers lui. Elle ne pût s'empêcher de sourire en entendant la citation qu'avait fait une serpentard. * Et le meilleure antidote contre la mort, c'est l'amour, aurait-dit Aristote. * plaisanta-t-elle pour elle même.

- Bonjour, Lydie, Madame, se présenta la rousse. Du coup, je suis d'accord avec ce que les autres ont dit sur la définition d'un antidote et d'un poison. J'ajouterai juste que, il existe des antidotes et des poisons naturels, genre du venin d'acromentule, et il en existe des artificiels. C'est à dire que c'est le sorcier qui les a créé. Je pense que c'est ce que nous allons faire aujourd'hui, non?

Elle n'avait pas d'exemple d'anditote ou de poison fabriqué par un homme qui ne soit pas un moldu, c'est pourquoi elle ne précisa pas sa réponse.
Invité
Anonymous
Invité

Cours n°2 : Les poisons et les antidotes - Page 2 Empty
Re: Cours n°2 : Les poisons et les antidotes
Invité, le  Dim 24 Jan 2016 - 22:00

Il fallut attendre encore quelques instants avant que la prof ne rentre précipitamment dans la salle de classe en s'excusant de ce qu'elle n'avait pas pu arriver plus tôt et qu'elle avait eu un empêchement et que ce n'était pas sa faute. Cela devait être d'un intérêt tout particulier à l'écouter mais Amnesius n'était pas d'humeur à plaindre les déboires d'un enseignant qui ne pouvait pas arriver à l'heure pour son cours. La demoiselle leur indiqua ensuite sa volonté de vouloir les faire travailler sur les potions ce qu'Amnesius aurait pu deviner sans qu'on ai eu à le lui dire. En outre, il compris qu'il avait raison de s'être débarrassé de son chaudron dès le début du cours puisque ce dernier commença avec des questions de cours très simples sur les poisons et les antidotes. Le jeune homme ne connaissait pas grand chose au potions mais s'il y avait une chose qui pourrait lui être utile, à lui qui s’intéressait à la lutte contre les forces du mal, il s'agissait sans nul doute des potions et, a , des antidotes. Il avait lui même ses propres théories sur ce genre de produits. Pouvait on considérer qu'un poison pouvait être utile, par exemple pour un Auror ? Cela rentrait dans le cadre de l'étique du travail de chasseur de mage noir. En revanche, la questions des antidotes était beaucoup plus simple puisque leur fonction était de secourir les personnes victimes d'un poison.

Le temps qu'il pense à tout cela dans sa tête, les premiers élèves, si ce n'est la plupart, il n'avait pas compté, avaient commencé à répondre au questions. De ce que pouvait en juger le jeune homme, aucun n'avait dit de chose fausse mais aucun ne s'était vraiment mouillé non plus et c'était bien dommage car c'est ainsi qu'on risque de tomber dans la banalité. Une élève de Serdaigle souleva toutefois un point intéressant en reprenant un autre enfant : « Je ne suis […] pas tout à fait d'accord pour dire que l'Amorentia est un poison. » Il ne pouvait pas laisser l'occasion de montrer son savoir et de tenter de rapporter des points à sa maison. Il laissa quelques élèves prendre la parole pour voir si ce qu'il pensait allait être dit mais comme ce n'était pas le cas, il pris sur lui de l'affirmer.

S'il vous plaît, puis je me permettre de revenir sur le statut de l'Amorentia ? Sans revenir sur ses effets, je voudrais simplement dire que tout poison est un produit qui provoque des dommages ou un déficit au sujet qui est en contact avec celui ci. L'Amorentia est un puissant philtre d'amour qui simule les effets de l'amour. Ne peut on pas dire qu'il y a déficit dans le cas où une personne pour laquelle on ressent les effets de l'amour est absente ? D'ailleurs, l'amour provoque des dommage sur le libre arbitre – Dit il avec une once d'ironie- En outre, je pense que tout le monde ici sera d'accord pour dire que c'est l'une des potions les plus dangereuse qui existe, c'est la raison pour laquelle il s'agit, selon moi, d'un poison.

Il marqua une pause, tout ce qu'il venait d'être dit aurait pu être démonté par des arguments beaucoup plus convaincants que ceux de sa timide explication.

En ce qui concerne les antidotes, et plus précisément le rapport entre les antidotes et les poisons, il est vrai que l'un est sensé pouvoir contrer l'autre mais je me dois de souligner deux chose très importantes. Premièrement, un médicament ou un antidote n'en est un que parce qu'il est dosé très justement. C'est la raison pour laquelle tout produit médicamenteux à haute dose est un poison. Il existe des poisons qui, a défaut d'avoir un effet curatif se montreront très dangereux à petite dose. Enfin, ajoutons à cela que lorsque nous sommes confrontés au deux dans une mesure proportionnellement égale, c'est toujours l'antidote qui prime sur le poison et c'est la raison pour laquelle l'un n'est pas l'inverse de l'autre, en revanche, à haute dose, même si l'antidote est administré en quantité suffisante pour réduire les effets du poison, ce seront les effets secondaires de l'antidote lui-même qui provoqueront des dommages sur la santé de celui qui en est le sujet.

Wahou, cela n'était pas simple, il fallait se rendre compte de toute la difficulté qu'il y avait dans l'exercice de l’explication d'un sujet aussi complexe que celui des poisons et de leurs antidotes. On pouvait alors aisément se mettre à la place d'un prof qui faisait cela tous les jours. Mais il fallait aussi penser à répondre à la seconde questions, laquelle demandait à chaque élève présent de trouver un exemple d'antidote et de poison. Il repris donc son hiatus.

Je veut pour preuve de ce que j'avance que la potion Wiggenweld qui est l'antidote à un somnifère tel que la Goutte du Mort Vivant peut s'avérer dangereux si l'on en prend trop puisqu'il agit sur les énergies qui transitent dans notre corps pour nous réveiller. Essayez donc d'abuser d'un produit qui vous fout un coup de fouet, vous verrez que vous n'en ressortirez pas indemne.

Il se tut enfin pour assister à a suite du cours sans monopoliser la parole. On pouvait toutefois constater qu'il avait fini son argumentation en donnant l'exemple de deux produits qui rentraient parfaitement dans le cadre du cours
.
Invité
Anonymous
Invité

Cours n°2 : Les poisons et les antidotes - Page 2 Empty
Re: Cours n°2 : Les poisons et les antidotes
Invité, le  Mar 26 Jan 2016 - 11:34

Merry reste silencieuse tout comme moi, écoutant attentivement les réponses de chacun au sujet du cours. J'ai voulu répondre à la suite du Serdaigle pour dire que les hommes peuvent tout aussi être des poisons, mais je n'ai rien dit. On cite Aristote, on parle d'amour, de souffrance et de mort et entre pas dans le vif du sujet. Mes connaissances en Potion sont limités, a vrai dire je suis un Troll à cette matière, un véritable déchet mais quand ils ont parlé d'Amour, j'ai regardé Merry dans le blanc des yeux et j'ai presque rigolé mais je me suis retenu. On a beaucoup parlé de l'homme, mais qu'en est-il des animaux ? C'est alors que timidement je prends la parole.

- Pour pas paraître répétitif, il existe des poisons uniquement pour Animaux. Fait à partir d'Apocyn. Je ne connais pas ces effets, mais Est-ce qu'il peut-être mortel ?
Pauvres bêtes, va...

M'arrêtant un moment, je continue sur les antidotes.

- Le seul antidote que je connaisse, c'est celui de la potion d'Amnésie appris en première année, mais j'ai oublié les fondamentaux.

Quand je vous dis que je suis un Troll, c'est pas pour rire. Terminé-je avec cette phrase en pensée le regard plutôt admiratif et inquiet sur mes camarades qui n'ont pas du tout le même niveau que moi...
Contenu sponsorisé

Cours n°2 : Les poisons et les antidotes - Page 2 Empty
Re: Cours n°2 : Les poisons et les antidotes
Contenu sponsorisé, le  

Page 2 sur 8

 Cours n°2 : Les poisons et les antidotes

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Potions-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.