AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres
Page 3 sur 3
[Habitation] Lemon Blood Slum
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Elly Wildsmith
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard

Re: [Habitation] Lemon Blood Slum

Message par : Elly Wildsmith, Jeu 18 Oct - 19:28


La petite sourit. D’un sourire profondément naturel. Vous savez, celui qui vient du cœur, qui s’offre gracieusement sans contrepartie. Alors Elly la regarde, lui sourit aussi. Ce même sourire qui vient d’on ne sait où mais qui est pourtant bien présent. La petite présente son frère, resté plus en retrait, sa main dans celle de sa mère. Lizzie. Mère. L’ancienne auror cligne des yeux, elle a du mal à remettre la réalité sur ce qu’elle connait de la borgne. Comme si les deux images ne voulaient pas se superposées. C’était une rencontre étrange. Hors du temps.

Lizzie pousse son fils, l’encourage d’un « Elle te mangera pas, promis », alors que la brune lui offre un sourire, plus timide cette fois-ci. Quelques pas, la jeune femme accroupit, c’était quasi évident qu’il allait venir vers elle, non ? Non, du tout. Un cri retentit, du genre le cri qui serait capable de faire fuir la plus coriace des créatures. La jeune femme se relève sur ses deux jambes alors que la fillette s’extirpe et s’éloigne en direction de son frère. Le regard de Lizzie sur sa fille, ce regard empli de tendresse, qui couve autant qu’il protège. Qu’il aime autant qu’il fâche. L’ancienne auror observe, mais ne dit rien. Un simple hochement de tête négatif indiquant à l’enfant qu’elle ne partirait pas.

C’est la proximité de Lizzie qui la ramène à la réalité. Des propos qui tombent dans l’oreille de la brune, un sourire d’excuse qui orne ses lèvres. La tête de la brune dodeline, semblant dire « Ce n’est pas grave, je comprends ». Mais rien ne s’extirpe, elle écoute simplement, oreille attentive au discours que la jolie borgne voudrait bien lui offrir. Elle lui explique que le petit bonhomme voit très peu de monde, qu’il ne sait pas comment faire. L’ancienne auror balaye les excuses, sourit et lui dit simplement « Oh, je ne me formalise pas tu sais ». Sourire sincère qui s’étire sur le visage de la brune.

Et puis, une question sort du réel. Comme si cela cachait une discussion plus profonde. La brune réfléchit à toute vitesse, pensant un instant Parle-t-on vraiment de shampoing ?, comme si c’était loufoque. Etrange. Bizarre. Mais après tout, de quoi les amies peuvent-elles bien parler ? De la vie, en général. Et le shampoing en faisait partis, forcément ? La jeune femme rit de bon cœur, avant de répondre d’un ton très sérieux « Je crois que c’est un truc à la vanille, je te le ramènerais la prochaine fois si tu veux ». Sourire qui s’agrandit, prend pleinement possession des traits de la brune. C’est rigolo comme on peut parfois se laisser aller en présence d’une âme amicale. Et d'évoquer une éventuelle prochaine fois, comme une habitude qui se renouvelle.

« Tes enfants sont vraiment mignons ». Le regard alterne entre la mère et les petits, occupés dans une grande discussion-négociation. Elly se demandait qui sortirait vainqueur de ce duel de mot – de bruits – de son. Et puis elle perd pied, les mots se mélangent, les sujets de conversation aussi « Je vais te prendre un café, c’bien ça le café ». Ça aide à garder les yeux ouverts sur le cauchemar qu’est la vie. Choix parfait. « Tu n’en parles pas beaucoup pas vrai ? ». Les yeux qui glissent sur les enfants, puis sur Lizzie. C’était étrange, mais tellement compréhensible, ce besoin de les cacher. Comme si les offrir à la vue du monde c’était irrémédiablement les mettre en danger.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: [Habitation] Lemon Blood Slum

Message par : Lizzie Bennet, Sam 17 Nov - 23:45


Par chance, la jeune femme était assez mûre pour savoir que les enfants sont parfois un peu surprenants mais qu'ils reviendront à eux plus tard. J'aime pas quand on leur force la main, qu'on les oblige à faire la bise et tout et tout. Je trouve que ça les habitue à devoir dire oui à des choses qui les mettent mal à l'aise. C'est mieux de les laisser faire ce qu'ils veulent, dans la limite du socialement acceptable. A peu près. Mais bon, je suis pas vraiment connaisseuse dans ce domaine…

Faut dire que je suis vraiment pas douée avec les gens. Pourquoi je parlais soudainement de son shampoing ? Peut-être parce que moi, j'aimais bien son odeur. Qu'elle m'apaisait un peu. Ça fait fétichiste de le dire comme ça ? C'est juste que je sais pas, y a des odeurs qui vous font vous sentir en sécurité. Pour moi, y a le cèdre, les marrons chauds, la poussière, et les odeurs corporelles des gens que j'aime bien.

J'y suis beaucoup plus sensible depuis mon passage par la cécité ; j'ai appris à différencier les sueurs marquées par des élans de trop de fatigue, trop de stress, trop de sport, trop de désespoir, etc. Mais là, c'est pas ses émotions que je distingue, non, elles sont trop contenues pour être exprimées par sa peau — juste ses cheveux, qui sentent si bons que si je me laissais aller, je pourrais venir les renifler. La meuf pas du tout sortable.

Et là, nouveau coup de bol : Elly ne me regarde pas comme si j'étais totalement déraisonnable. Bon, elle rit, sans doute parce qu'elle est prise de court, mais elle ne juge pas. Elle ne comprend peut-être pas, mais elle accepte le commentaire, et y répond même de façon positive.
— Cela me ferait plaisir, oui.

Et puis, cela me rappellerait sa présence même quand on ne se voit pas. Est-ce aller trop loin que penser ça ?

Elle semble apprécier les enfants, en tout cas. Je suis rassurée. Je me rappelle de propos beaucoup moins bienveillants par le passé… Chassant ce souvenir, je me penche sur l'important, le présent :
— Ah, ils sont adorables oui mais c'est pas de moi qu'ils tiennent ça !

Mon amie — oh ce que je ne me ferais jamais à l'idée de reconnaître sa place dans ma vie — se décide pour un café, et je file en cuisine lui en faire un.
— Tout de suite !


Sauf qu'elle enchaine avec une question qui fâche… Malaise malaise, comme on dit chez moi. Alors que je sors le matériel pour le café, j'en profite pour lui faire signe d'approcher, histoire qu'on puisse parler un peu à l'écart.
— J'espérais que ce monde deviendrait meilleur avant qu'ils naissent. Puis avant qu'ils atteignent l'âge de former des souvenirs de leur présent. Puis avant qu'ils aient l'âge de parler… Mais on est enracinés dedans, alors peu à peu, j'ose les présenter un peu. C'était important pour moi, que tu les rencontres.

Eviter de rentrer dans les détails des menaces qui ont pu planer sur eux, par le passé. Se focaliser sur la question de ce futur qu'il nous fallait constituer ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elly Wildsmith
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: [Habitation] Lemon Blood Slum

Message par : Elly Wildsmith, Sam 8 Déc - 14:40


Les enfants sont ensembles, couvés par le regard d’une mère aimante et d’une inconnue qui pénètre dans leurs vies en y étant invitée. Comme une voie royale, choisie, impériale, qui s’impose. Comme une amitié soudaine, qu’elles auraient pu pourtant voir venir mais qu’elle n’a su admettre, reconnaitre. C’était si improbable. Mais pourtant elle était là, dans une maison, non, dans la maison de son amie, avec ses enfants. C’était … étonnamment rafraichissant, mais surtout surprenant, elle ne s’en remettait pas. Ou pas tout d’suite en tout cas. L’amie en question s’éloigne, s’extirpe vers la cuisine pour faire le café demandé. Avant d’adresser à la brune un espèce de signe lui indiquant d’approcher. Chose qu’elle fait, sans se poser de questions. Il y a des airs de connivences sur le visage de Lizzie, comme pour se confier d’un quelque chose trop lourd, trop dur à porter. Ou peut-être pour préserver les oreilles innocentes des enfants juste à côté.

Les pensées de la brune n’oscillent pas trop longtemps ainsi, puisque Lizzie y répond. Elle se confie, réellement. Sur la non-présentation de ses enfants au Monde, sur leurs protections. Elly hoche la tête, compréhensive. Elle n’est pas mère, ne le sera probablement jamais. En tout cas l’idée n’est pas au gout du jour, pas maintenant que … l’image des balafres passent devant ses yeux. Alors qu’elle chasse la pensée aussi vite qu’elle est venue. Elle a tellement de chose à faire, à voir, à accomplir. Tellement de mission à remplir, il était pour elle hors de question de parler d’enfant actuellement. Mais là n’était pas la question, l’esprit avait divagué, beaucoup trop d’ailleurs. Elle se concentre sur l’aveux que vient de lui faire Lizzie « C’est important pour moi, que tu les rencontres ».

Le visage de la brune esquisse un sourire, alors que ses yeux alternent, d’abord sur Lizzie, puis sur les enfants. Le murmure s’échappe des lèvres serrées, comme si la brune voulait à tout prix empêchait les mots de sortir, comme si la conscience retenait encore les choses. « Je euh … ». Décontenancée par l’aveux, la brune n’avait pas pris le temps d’ordonner ses pensées, où s’emmêlait joyeusement enfant, masque, futur, passé, relation éphémère et amitiés durables. Tout cela tournait autour de la sorcière qui du se reprendre « Je suis vraiment … très touchée Lizzie ». Sa main se pose sur la main de Lizzie, occupée à servir le café demandé quelques instants plus tôt.

Le contact ne dure pas, l’ancienne auror est rarement très tactile, sa main s’écarte alors qu’un sourire se dessine sur ses lèvres. « Ils sont splendides tu fais du bon travail en tant que mère tu sais ? ». Les mots sont maladroits, alors le regard alpague l’œil unique, comme pour lui confirmer qu’elle faisait les choses comme il le fallait, bien loin des jugements du Monde alentour, bien loin des propres pensées néfastes que la borgne pouvait peut-être ressentir. Enfin, Elly n’en sait rien, elle s’imagine. Peut-être se trompe-t-elle, elle l’ignore, elle veut juste se montrer rassurante avec son amie.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: [Habitation] Lemon Blood Slum

Message par : Lizzie Bennet, Mar 11 Déc - 16:35


Elly semble un peu surprise par mes mots, et bégaie un peu avant de confier que cette entrevue est émouvante pour elle aussi. Sa main hésite un peu sur la mienne, un contact peu familier mais au demeurant très rassurant, avant de se retirer, comme surprise par un bruit. Il faut dire que la demeure n’en manque pas : quand on vit à trois, chaque coin de chambre a son bourdonnement, sous le moindre tapis se terre un brouhaha, partout se cachent les bruissements et leurs cousins les discrets chuintements.

Dans la salle de bain, c’est plus aquatique ; on tombe du côté des clapotis… Oh, je m’égare là. Il y a trop de sons dans ma tête, il faut que le seul claquement que je perçoive soit celui du monde réel. Je me raccroche au cliquetis des mots d’Elly et reste dans l’attente de ses mots, que je sens coincés derrière ses dents.
— Tu sais, ils ont tendance à se faire tous seuls, surtout à cet âge !


Un craquement dans mon dos m’indique qu’une bûche a roulé sur le côté. Le feu ne va pas tarder à s’éteindre… Je me redresse pour corriger la situation, adressant à Elly un sourire d’excuse. Vérifiant que mes doigts sont bien alignés, je verrouille ma cible et use de manumagie pour faire renaître les flammes. Bientôt, le crépitement se fait entendre.

— Tu prends quelque chose avec ton café ? Du lait, du sucre…

Ah, tous les goûts sont dans la nature, même si je n’ai pas toujours compris le délire de certains. L’interrogeant du regard, je finis par poser une autre question, plus déplacée, qui me taraude sincèrement.

— Au fait, vous avez choisi une date, pour votre cérémonie ?

Non parce que soit la lettre d’invitation s’est perdue, soit je suis pas invitée au mariage alors que j’ai aidé à choisir la robe, soit… soit la célébration est annulée, auquel cas je mets un peu les pieds dans le plat. Mais vous savez comment je suis ; parfois j’y vais un peu comme ça, sans détour.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elly Wildsmith
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: [Habitation] Lemon Blood Slum

Message par : Elly Wildsmith, Mar 11 Déc - 17:51


Elle esquive, évite de reconnaitre son talent maternel : Elly n’insiste pas, et Lizzie se dérive vers le feu qu’elle rallume d’un claquement de doigt. Elly est toujours impressionnée par le don de manumage de Lizzie, qu’elle connait, pourtant, puisque cette dernière officie en initiatrice au sein du Heurtoir, mais ça avait toujours tendance à fasciner la propriétaire du Heurtoir, cette magie sans baguette. L’hôte se retourne ensuite vers l’invitée, demande s’il lui faut du lait ou du sucre, suite à quoi la brune secoue sa tête de gauche à droite. Inutile de rajouter quelque chose à un café qui a déjà tout, n’est-ce pas ?

La brune saisit la tasse tendue par Lizzie, avant que cette dernière ose une question qui percute violemment l’ancienne auror. Elle aurait du s’en douter, elle aurait pu éviter, dire les choses comme elle était. Mais rien, elle n’avait rien senti venir. Elle avait laissé la question prendre place dans ses tympans, dans son cerveau, amenant avec elle des souvenirs que la brune voulait à tout prix éviter. Elle ferme les yeux, ses jambes ne sont pas profondément ancrées, elle se sent partir. Est-ce physiquement, réellement ? Ou est-ce juste l’esprit qui s’enfuit, qui s’échappe de cette interrogation ?

Elle soupire, se reprend. Pose la tasse du café encore brulant, elle cherche ses mots, fuit les yeux de Lizzie. « Je … ». Ca papillonne. « J’ai quitté Evan ». Ça tombe, brutalement. Comme lorsque les mots tombent alors qu’il n’y a aucune envie qui suit. Les prunelles retrouvent l’œil unique de Lizzie. « Désolée … de ne t’avoir rien dit … j’aimerais tellement … » purger son esprit ? Voilà ce qu’elle aimerait. « Oublier tout ça ». C’était dit, Lizzie la jugerait-elle ? Poserait-elle d’autres questions ? La brune l’ignore, et s’enfuit dans le café, dans le liquide noirâtre qu’elle fait tourbillonner entre ses mains, avec quelques mouvements de tasses.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: [Habitation] Lemon Blood Slum

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 3

 [Habitation] Lemon Blood Slum

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.