AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Défense contre les Forces du Mal
Page 5 sur 10
Cours n°1 : Sortilèges et créatures
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Emilie McMiller
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 : Sortilèges et créatures

Message par : Emilie McMiller, Ven 12 Fév 2016 - 19:10


Le professeur frappa dans ses mains et s'exclama:

« Merci d’avoir joué le jeu des questions/réponses. Nous allons dès à présent commencer la partie pratique. Pour cette deuxième partie, vous allez être en trois groupes de quatre et deux groupes de trois, expliqua Mr.McKinley. Sans plus attendre voici la composition de ces groupes :
Groupe 1 : Marie Diane, Evelyne Snow, Nel Queen et Linwe Felagund
Groupe 2 : Aurea Eston, Jean Parker, Harmony Lin et Jaesa Wilsaam
Groupe 3 : Sarah Bellanger, Arabella McCornick, Emilie McMiller et Lydie Nouel
Groupe 4 : Rachel Pasca, Lapitu Ombrage et Corwin Egnis
Groupe 5 : Esteban Lefebvre, Merry K. Harper et Rose Layroy »



La rouge et or essaya de repérer ses camarades, mais à part la certaine Lydie qui s’était déjà fait remarquer, aucune des deux autres noms n’étaient connus aux oreilles d’Emilie. Instinctivement, elle se leva et demanda, assez discrètement pour ne pas que le professeur ne l’entende pas :

« Le groupe 3 ? »

Trois jeunes filles finirent par se rassembler autour de la Sang-mêlé : deux Griffondor et une Poufsouffle.

« Bon et bien, dit Emilie, je suis Emilie McMiller, première année. Contente de faire équipe avec vous. »

Elle fit un de ses plus beaux sourire puis lança à celle qui lui semblait  la plus jeune après elle-même :

« Lydie, c’est ça ? Bon, plus qu’à enfiler notre déguisement. »

Mais la voix sèche du professeur interrompit la Sang-mêlé :

« Bien. Merci de réaliser cet exercice maintenant… Sans plus attendre »

Emilie se mordit la lèvre puis s’avança devant les costumes qui s’offraient devant elle. Si tout était bien clair, sa camarade et elle devraient se caler à l’intérieur des déguisements et subir les sorts de leurs deux autres coéquipières ? Whaou... l’estime qu’avait la Griffondor pour le professeur quelques secondes auparavant venait considérablement de baisser. Elle reporta son attention sur les déguisements. Un dragon ? Il fallait sauter sur l’occasion ! Elle rêvait secrètement depuis son plus jeune âge de devenir un dragon ! Bon, ce ne serait pas tout à fait la même chose mais bon, autant se contenter de ça. Premièrement, convaincre Lydie :

« Heu.. .ça te dis d’essayer avec le dragon ? On aura de la place et tu sais, c’est très résistant un dragon, non ? Enfin, c’est mon avis, mais si tu veux…ho non, je ne sais pas..heu…, vas-y choisi au pire.»

Pourquoi était-elle toute crispée d’un coup. Il n’y avait pas de honte. Surtout qu’Émilie n’était pas du genre a se mettre dans de telles situations et ne bafouillait que très rarement -quant elle se faisait gronder, elle répondait toujours la tête haute et avec des paroles qui semblaient avoir été péparées plusieures semaines à l’avance . Elle secoua la tête pour se remettre les idées en place. Sa réaction si surprenante était bête, la Griffondor venait de donnée d’elle une mauvaise image, il fallait vite se ressaisir. Pour l’instant, revenir en arrière sur ses paroles serait compliqué, alors autant laisser agir tout seul. Peut-être que Lydie ne verrait pas grand-chose dans tout ça…
Soudain, la porte s'ouvrit en claquant et la terrifiante Garde-chasse apparut sur le seuil de la porte. Elle darda son regard assassins sur l'assemblée des élèves. Mr.McKinley sourit:

« Enfin, il n’est pas trop tôt ! Ma belle Heather. Peux-tu t’occuper de cette imbécile de Jade Wilder ? Je n’ai clairement plus envie de l’avoir dans mes pattes. Fais-en ce que tu veux. Tu peux même abimer sa tronche que je m’en fout complètement. Pour le reste fais toi plaisir ».

Émilie suivit le regard du professeur jusqu'à tomber sur une Poufsouffle dont l'insigne de préfet reposait sur la poitrine. LA rouge et or retint son souffle. Personne n'osait vraiment briser le silence qui s'était abattu sur la classe.
Revenir en haut Aller en bas
Jade Wilder
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 : Sortilèges et créatures

Message par : Jade Wilder, Ven 12 Fév 2016 - 20:41


Oh bordel, la patience de Jade était mise à rude épreuve. Sa gentillesse aussi, puisque entre l'indifférence du professeur, le silence de certains élèves et l'excès de parole de ceux qui débitaient les réponses comme si il n'y avait qu'eux dans la pièce.. on inspire, on expire, on se calme. Bon sang, la blondinette n'était pas comme ça en temps normal, quelque chose devait clocher. Pas de scandale. Quoique, c'était déjà fait et la blonde aurait pu gueuler bien des insultes si elle ne s'était pas retenue. Pourtant plus les secondes passaient et plus la rage lui donnait envie de régler son compte à ce prof prétentieux et tyrannique. Il n'avait vraiment aucun autre argument que la santé mentale et ses erreurs de langage ? Pathétique.

Serrant les poings jusqu'à ce que ceux-ci deviennent douloureux, Jade ne quittait pas McKinley des yeux. Pourtant celui-ci poursuivait son cours, comme si de rien n'était. Cependant un sourire en coin apparut sur les lèvres de l'Italienne lorsqu'elle comprit qu'elle n'était placée dans aucune équipe. Eh beh bravo, il n'osait même pas affronter ses erreurs en face. Tant mieux, il était hors de question qu'elle continue à l'entendre gueuler sans que personne ne réagisse. C'était dingue ça, totalement dingue. Aucun élève ne tenait à sa dignité ou ça se passe comment ?

- Les deux premières personnes citées dans chaque groupe se mettront à gauche de la classe (par rapport au bureau du professeur), les autres seront à droites. Comme vous avez pu le remarquer, j’ai séparé les plus âgés, des plus jeunes. Le groupe des jeunes, vous allez enfiler un costume que je viens de ramener. Vous allez vous mettre à deux dedans. Débrouillez-vous pour le faire… Je ne veux rien entendre ou savoir.

Minute, aux yeux de Jade les élèves les plus jeunes allaient ressembler à des.. piñatas humaines. Il n'allait quand même pas oser..

- Pour les plus âgés, vous allez devoir lancer chacun un sortilège sur votre créature. Vous pouvez choisir celui que vous voulez parmi les quatre analysés il y a de ça quelques minutes. Apprenez que vous allez affronter vos ennemis mais aussi vos amis. Pensez dans votre tête que ce sont des créatures et non des humains.

Parcourant des yeux l'ensemble des élèves, Jade eut une sueur froide lorsque son regard tomba sur Harmony. Dans tous les cas, personne ne méritait le sort réservé à ceux qui allaient recevoir les sorts mais bordel, pas Harmony. Alors quoi ? Pousser un nouveau coup de gueule ? Visiblement ça ne servait à rien. Mais dieu qu'ils étaient bêtes tous à ne pas réagir, bande de moutons ! Et dire qu'elle était sensée être un exemple en tant que préfète, on peut dire que c'était totalement raté. Mais justement, ne devait-elle pas AUSSI veiller à la sécurité de tous ? Ou en tout cas à leur bien être, c'était ainsi qu'elle voyait son rôle, mais jouer les gentils toutous bien obéissants. Pas dans cette situation. Mais justement, la situation était particulière puisque là le danger venait d'un professeur. Non mais pourquoi hurler de cette façon, sérieusement ? Laissant échapper un soupir, Jade observa, impuissante, les élèves commencer à s'entretuer. Bon d'accord elle exagérait un peu peut-être, mais tout de même. Se servir des plus jeunes comme des cibles humaines, c'était tellement cruel..

Soudain, la porte s'ouvrit en grand, laissant apparaître.. une illustre inconnue. Plus sérieusement, Jade savait que c'était la garde-chasse de l'école seulement elle n'avait jamais eu affaire à elle. Bah ouais, elle était toujours restée discrète et sage, mais là ça dépassait l'entendement, soyons lucides. Le pire était sans doute de voir qu'aucun élève ne semblait choqué par le sort qu'on leur réservait. Mais soit. En tous les cas, Jade n'était pas bête, elle avait déjà comprit que la garde-chasse était là pour elle et vu le regard qu'elle lança à l'assemblée, ben ça n'allait pas être de tout repos.

- Enfin, il n’est pas trop tôt ! Ma belle Heather. Peux-tu t’occuper de cette imbécile de Jade Wilder ? Je n’ai clairement plus envie de l’avoir dans mes pattes. Fais-en ce que tu veux. Tu peux même abimer sa tronche que je m’en fout complètement. Pour le reste fais toi plaisir.

Pas sans qu'elle se défende. Jade était douée pour mordre, pincer et tirer les cheveux, naméoh. Bon ok, elle n'était pas franchement rassurée mais elle préférait toujours être punie plutôt que de rester assise sans rien dire, à observer des innocents s'en prendre plein la tête. C'était contre ses principes, point.

Bref, on l'attendait sans doute, puisque la garde-chasse ne devait pas la connaître. Alors, elle poussa son manuel pour le ranger puis se leva sans sommation. Pas envie de se faire engueuler, quoique elle ne savait absolument pas ce qui l'attendait. Elle suivit donc l'inconnue en dehors de la salle, sans un mot certes, mais non sans jeter un regard à Harmony, espérant que celle-ci comprendrait qu'elle devait faire attention. Dès qu'elle en aurait la possibilité, l'Italienne irait prendre de ses nouvelles de toute façon, rien ne l'inquiétait plus à cet instant, que ce qui allait bien pouvoir arriver à tous les élèves présents dans cette salle.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Corwin Egnis
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 : Sortilèges et créatures

Message par : Corwin Egnis, Sam 13 Fév 2016 - 20:11


Plus les minutes s’écoulaient, plus il lui semblait avoir atterri dans un monde de cinglés. D’abord les remontrances à n’en plus finir. La remarque acerbe lancée à son égard par le professeur était bien imprimée dans sa tête, et il ne comptait pas l’oublier de sitôt. Sa réponse avait eu le défaut d’être quelque peu plate, effectivement, mais en aucun cas une telle réaction n’avait été nécessaire. Cet homme ne souhaitait des réponses que pour mieux prendre chacun à revers. Où se trouvait donc la pédagogie dans tout cela. Au lieu de créer une cohérence d’ensemble, et de lancer une heure constructive, le tyran n’avait fait que démolir la confiance des élèves, et modeler tout doucement une dissension entre lui et le groupe. Et le pire était qu’il puait la fierté à ce sujet.

Les questions et les réponses avaient néanmoins continué de traverser la salle, comme si les autres tentaient de s’accommoder du mieux qu’ils pouvaient de ce caractère belliqueux, et ils avaient même fini par trouver un certain rythme à travers cette oppression. Effaré et vexé comme un pou, Corwin s’était terré dans le mutisme, ne souhaitant en aucun cas faire progresser les notions théoriques plus avant. Il ne s’était certainement pas rendu à ce cours dans l’optique de se laisser dominer par un bourreau, jouissant de plaisir à chaque abus de pouvoir.

Une personne seulement s’était détachée du lot. Jade, la préfète de sa maison, avait été l’unique élève à se rebeller ouvertement face au mépris de McKinley. Lorsqu’il avait vu la blonde rentrer dans le lard de ce soi-disant prof, le Poufsouffle avait senti une bouffée de honte l’envahir. Si lui-même avait eu tant de courage qu’il le prétendait, il aurait été le premier à se lever et à contester. Mais il était resté à sa place, laissant Jade se faire lyncher.

S’auto-flagellant intérieurement, il avait fini par se désintéresser du cours, grattant la table du bout de sa plume. Quand McKinley lança soudainement la partie pratique de son cours. Relevant la tête de son pupitre, soudainement intéressé, Corwin eut tôt fait de tomber des nues une nouvelle fois. Lorsque les consignes furent annoncées, et qu’il vit l’ensemble des élèves commencer à exécuter les directives, il n’en revînt tout bonnement pas. Il demandait aux plus jeunes, lui y compris, de se grimer dans le but de s’en prendre plein la gueule. Le Poufsouffle, fulminant, se retourna vers Rachel et Lapitu, les yeux en feu.

- Non mais il est sérieux là ?! C’est quoi son trip là ?? Qu’on essaie de se traumatiser mutuellement ?!

N’attendant pas réellement de réponse de la part de ses deux comparses, il se leva bruyamment, partant vers le tas de costumes d’un pas rageur. Quelques-uns avaient déjà été réquisitionnés. Il jeta son dévolu sur le Sombral, qui correspondait d’ailleurs le mieux à son humeur de l’instant. Corwin se contrefoutait de savoir si ce costume était pour deux ou non. Déjà qu’il allait devoir subir les assauts des filles de son groupe, il n’allait pas en plus se ridiculiser en se transformant en gros crabe.

Alors qu’il commençait à passer la tenue, la porte s’ouvrit à la volée. La garde-chasse entra sans piper mot, pour se diriger directement vers McKinley sans faire nullement attention à l’ambiance pesante les entourant, ni-même aux élèves et à certains accoutrements. Ce-dernier lui enjoignit alors d’emmener Jade avec elle, la virant ainsi tout bonnement du cours. Le regard effaré, il observa sa préfète quitter la salle, sous le regard approbateur du tyran.

*Mais je rêve là, c’est pas possible !! Pour qui il se prend ce mec ?!*

Ayant de plus en plus de mal à se contenir, Corwin rabattit violemment le masque sur sa tête, offrant à Rachel et Lapitu un masque de noirceur. Sa voix était tremblante de colère.

- Allez-y ! Balancez le votre sort qu’on en finisse avec cette mascarade !!

Il n’avait strictement rien contre les deux filles. Comme lui, elles devaient subir les délires de McKinley, mais le jeune Poufsouffle perdait patience. Il se campa alors devant elles, le corps raide, et les poings serrés à s’en faire péter les jointures.
Revenir en haut Aller en bas
Harmony Lin
avatar
Responsable AdminHarryPotter2005
Responsable Admin
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : - Loup-Garou
- Permis de Transplanage


Re: Cours n°1 : Sortilèges et créatures

Message par : Harmony Lin, Sam 13 Fév 2016 - 20:26


Un court moment après qu'Harmony ait pris la parole, le professeur claqua dans ses mains et hurla :

- Merci d’avoir joué le jeu des questions/réponses. Nous allons dès à présent commencer la partie pratique
Pour cette deuxième partie, vous allez être en trois groupes de quatre et deux groupes de trois. Sans plus attendre voici la composition de ces groupes


Harmony regarda les personnes avec qui elle était. Elle ne les connaissait pas ou peu... Enfin de toute façon elle verrait bien ! Elle écouta la suite des instructions données par M. McKinley :

- Les deux premières personnes citées dans chaque groupe se mettront à gauche de la classe (par rapport au bureau du professeur), les autres seront à droites. Comme vous avez pu le remarquer, j’ai séparé les plus âgés, des plus jeunes. Le groupe des jeunes, vous allez enfiler un costume que je viens de ramener. Vous allez vous mettre à deux dedans. Débrouillez-vous pour le faire… Je ne veux rien entendre ou savoir

Oula... Que faudrait-il faire avec ces costumes ?! Avant même qu'elle n'ait pu imaginer ce que les plus jeunes allaient subir, le professeur prit sa baguette, écarta les banc et reprit :

- Pour les plus âges, vous allez devoir lancer chacun un sortilège sur votre créature. Vous pouvez choisir celui que vous voulez parmi les quatre analysés il y a de ça quelques minutes.
Apprenez que vous allez affronter vos ennemis mais aussi vos amis. Pensez dans votre tête que ce sont des créatures et non des humains.
Bien. Merci de réaliser cet exercice maintenant… Sans plus attendre.


Harmony resta stoïque. Attend... Des élèves allaient s'entraîner sur eux a lancer des sorts ? Tremblant d'avance à l'idée de devoir rester immobile alors qu'on l'attaquait, Harmony se dirigea néanmoins vers la malle que le professeur avait installé, ne voulant pas subir ses foudres comme bon nombre d'élèves l'avait fait. Une jeune fille que la bleu et bronze identifia comme sa partenaire de costume se tourna vers elle et dit alors avec un sourire et un regard bienveillant :

- On peut faire un chouette centaure si tu veux! Je me mets devant! Je commence à avoir l'habitude de recevoir des sorts...

Harmony grimaça, n'aimant pas du tout le fait que quelqu'un d'autre se mette en danger pour elle. Elle acquiesça pourtant, se forçant à faire un petit sourire malgré sa peur bleue et murmura :

- Oui, le centaure c'est bien ! C'est dangereux de te mettre devant... Mais si tu veux...
Merci,
ajouta-t-elle d'une voix presque inaudible.

Avant de plonger dans son costume, Harmony tourna la tête vers M. McKinley, qui s'adressait à une nouvelle venue : la garde-chasse de Poudlard :

- Enfin, il n’est pas trop tôt ! Ma belle Heather. Peux-tu t’occuper de cette imbécile de Jade Wilder ? Je n’ai clairement plus envie de l’avoir dans mes pattes. Fais-en ce que tu veux. Tu peux même abimer sa tronche que je m’en fout complètement. Pour le reste fais toi plaisir.

Harmony ouvrit la bouche, les yeux remplis de larmes. Non ! Il ne fallait pas faire de mal à Jade. Sa Jade ! Sa protectrice ! La Serdaigle vit alors sa grande-sœur de cœur se tourner vers elle et lui faire un de ses regards qui signifie qu'il faut faire attention à soi. La jeune fille lui renvoya le même regard, les larmes aux yeux, et finit par se retourner vers son costume quand la Poufsouffle eut disparu de sa vue. Un peu en colère aussi suite à ce que le professeur avait fait et dit à propos de Jade, elle entra rageusement dans le costume, cherchant à mettre fin au plus vite à ces expériences dangereuses.

Se rendant compte qu'elle n'était pas seule, elle fit un léger sourire à sa partenaire et murmura, autant pour se rassurer elle-même que pour la rassurer elle :

- Allons-y ! Et ne t'inquiètes pas, les élèves ne nous blesseront pas !  
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lïnwe Felagünd
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 : Sortilèges et créatures

Message par : Lïnwe Felagünd, Dim 14 Fév 2016 - 11:50


LA de Nel accordé pour ce RP.

Le cours tournait véritablement au carnage. Lïnwe arrivait même à se demander si le professeur n'avait pas déjà été interné à Sainte-Mangouste pour troubles psychiques. Tantôt il inspirait l'impassibilité et le calme absolu, tantôt il hurlait sur un élève. Après seulement quelques minutes de discours, il avait renvoyé au moins un élève, hurlait sur les trois quarts de la classe et attaquait une étudiante ! Incroyable. Le Palmarès des profs, lui. Heureusement et l'irlandais ne savait comment d'ailleurs, McKinley n'avait pas encore insulté le lionceau. Il l'avait même... Encouragé ?
Et encore, ils étaient loin de s'imaginer de faire un exercice aussi... spécial que celui-ci ? Assez bavardé, le temps était venu pour les étudiants et l'enseignant de passer à la pratique.

- Les deux premières personnes citées dans chaque groupe se mettront à gauche de la classe (par rapport au bureau du professeur), les autres seront à droites. Comme vous avez pu le remarquer, j’ai séparé les plus âgés, des plus jeunes. Le groupe des jeunes, vous allez enfiler un costume que je viens de ramener. Vous allez vous mettre à deux dedans. Débrouillez-vous pour le faire… Je ne veux rien entendre ou savoir. Pour les plus âgés, vous allez devoir lancer chacun un sortilège sur votre créature. Vous pouvez choisir celui que vous voulez parmi les quatre analysés il y a de ça quelques minutes. Apprenez que vous allez affronter vos ennemis mais aussi vos amis. Pensez dans votre tête que ce sont des créatures et non des humains. Le Felagünd arqua un sourcil de consternation. Euh... les plus jeunes seraient donc transformés en véritable cobayes ? Suprématie des vieux. Loi du plus fort. Dommage, le taux de reconnaissance venait d'être fortement endommagé. Les plus jeunes se voyaient nettement désavantagés, handicapés même. Mais le prof s'en foutait sûrement royalement. Il ne s'était pas gêné jusque là et ne se gênerait sûrement jamais d'ailleurs pendant ses heures de cours.
Seule chose... utile ? On va dire ça comme ça. C'est que les plus jeunes, dont faisait partie le garçon, avait la possibilité de prendre connaissance de leurs limites et de, pourquoi pas, les repousser encore plus. L'truc rigolo de l'autre côté, c'est qu'ils allaient devoir enfiler un costume de créatures. L'truc moins rigolo, c'est qu'Heather Well, la fameuse garde-chasse venait de faire irruption dans la pièce. Le deuxième année ne put s'empêcher de comparer Leister et Heather. Il ferait un couple diabolique à eux-deux. Évitant de croiser le regard de la garde-chasse qui, un an auparavant, avait découvert son habitation gorgée de bombabouses, il se leva de la table et partit faire connaissance avec les gens de son groupe.

Celui-ci comportait un Poufsouffle, une Serpentard et une Serdaigle. L'autre garçon serait avec lui. Il s'avança et fouilla brièvement le meuble pour sortir une tenue grise, avec plein de verrues en plastique. Un troll. Léger mouvement de tête pour confirmer le choix, un sourire aux lèvres. Nel Queen était plus âgé et plus grand que Lïnwe. Le sang-mêlé se posa donc sur les épaules du Poufsouffle avant d'enfiler leur déguisement. La créature ressemblait plus à un troll à la naissance qu'à un être gigantesque mais la taille, on ne la choisit pas hein. Bref. Ils étaient fin prêts à prendre cher.

- Ayé ! lâcha-t-il aux deux attaquantes, la voix étouffée par le masque. On crève de chaud là-dedans...
Revenir en haut Aller en bas
Lapitu Ombrage
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 : Sortilèges et créatures

Message par : Lapitu Ombrage, Dim 14 Fév 2016 - 20:32


« Pour cette deuxième partie, vous allez être en trois groupes de quatre et deux groupes de trois. Sans plus attendre voici la composition de ces groupes.
Les deux premières personnes citées dans chaque groupe se mettront à gauche de la classe (par rapport au bureau du professeur), les autres seront à droites. Comme vous avez pu le remarquer, j’ai séparé les plus âgés, des plus jeunes. Le groupe des jeunes, vous allez enfiler un costume que je viens de ramener. Vous allez vous mettre à deux dedans. Débrouillez-vous pour le faire… Je ne veux rien entendre ou savoir ».


Les étudiants venaient  de finir la partie technique. Lapitu se demandait ce qu'ils allaient faire avec ces costumes parfaitement ridicules mais bon ce n'était pas elle qui allait le porter donc bon, ce n'était pas trop son problème.
Elle espérait juste que le sadisme dont le professeur a fait preuve s’arrêterait là mais c'était mal le connaître malheureusement.
Elle vit que Corwin avait choisi un beau costume de Sombral ce qui finalement n'était pas si ridicule que cela.

« Pour les plus âges, vous allez devoir lancer chacun un sortilège sur votre créature. Vous pouvez choisir celui que vous voulez parmi les quatre analysés il y a de ça quelques minutes .Apprenez que vous allez affronter vos ennemis mais aussi vos amis. Pensez dans votre tête que ce sont des créatures et non des humains. Bien. Merci de réaliser cet exercice maintenant… Sans plus attendre ».

- Non mais il est sérieux là ?! C’est quoi son trip là ?? Qu’on essaie de se traumatiser mutuellement ?!

Lapitu n'osa rien répondre ne pouvant que compatir au sort de son camarade en se disant  que le professeur la virerait surement comme la préfète de Poufsouffle si elle refusait de le faire par idéologie.
Et puis elle pourrait faire en sorte de le louper.

- Allez-y ! Balancez le votre sort qu’on en finisse avec cette mascarade !!

Lapitu ,ayant pitié de lui, lui lance un sort en tremblant de peur de lui faire mal. Elle avait pris sa colère pour de l'effroi et donc voulait abréger au plus vite son angoisse . Elle savait cependant que quelque soit le résultat, elle s'en voudrait à mort.
#PetrificusTotalus

1. Le sort est parfaitement réussi
2 et 3. Le sort est partiellement réussi. La "créature" Corwin bouge toujours
4. Echec


Dernière édition par Lapitu Ombrage le Dim 14 Fév 2016 - 20:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 : Sortilèges et créatures

Message par : Maître de jeu, Dim 14 Fév 2016 - 20:32


Le membre 'Lapitu Ombrage' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Aurea Eston
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 : Sortilèges et créatures

Message par : Aurea Eston, Dim 14 Fév 2016 - 20:40


Le professeur corrigea immédiatement sa réponse.

« Comme si on donnait des coups rapides, vous me dites… C’est effectivement un mouvement vertical qui part du haut, vers le bas. Le but étant de lancer le sortilège sur son adversaire. Malgré un descriptif bancal, je vous accorde les points bonus »

Mouai… Pouvait mieux faire quoi. Mais en même temps, comment voulait-il qu’on lui explique le mouvement, puisqu’il n’y avait pas spécialement de mouvement particulier. Enfin, mieux valait ne pas trop s’attarder sur l’opinion du professeur. Comme ce cours était parti, les élèves pourraient faire n’importe quoi, cela ne conviendrait de toute façon à ce professeur. Mieux valait donc faire du mieux qu’ils pouvaient en espérant pouvoir s’en sortir.

La deuxième partie de la question fut expliquée par une Gryffondor qui reçut uniquement un « Bonne réponse » de la part du professeur. Par la suite, une jeune Serdaigle posa une question assez intéressante concernant le sortilège #Metalo Scencio à laquelle le professeur répondit d’abord oralement et ensuite en… lançant le sort sur la pauvre malheureuse qui se retrouva piégée dans un filet de métal. *Et bien, ça devient une habitude*. S’il comptait traumatiser ses élèves, c’était réussi ! L’intervention suivante, faite par un Gryffondor, passa mieux auprès du professeur qui donna compléta les informations données par l’élève. Informations que s’empressa de noter Aurea sur son parchemin. C’était quelque chose d’assez logique quand on y pensait mais bon, valait mieux le noter.

En ayant certainement assez de la partie théorique, le professeur McKinley décida de faire lire à voix haute ceux qui n’avaient pas encore eu l’occasion de prendre la parole. Chacun lut alors à voix haute les informations complémentaires sur les sortilèges pré-cités contenue dans leur manuel de cours. Mais une élève de Poufsouffle, après avoir lu le sortilège #Métalo Scencio, exprima sa colère sur les manières dont se permettait leur professeur. Bien que ce soit surement la pensée de ce que la majorité – voire toute -  la classe pensait, Aurea trouva la Pouffy très courageuse d’oser le dire en face du professeur. Malheureusement, elle devrait sans doute en payer les conséquences tôt ou tard. Et là, ça pourrait faire mal, co-mmençant à connaître un peu plus les méthodes de leur professeur.

Mais, bien que l’ayant écouté dans un premier temps, le professeur ne sembla pas plus faire attention aux dires de l’autre blonde et partit chercher des costumes !? *Allons bon, c’est quoi encore ce délire ! C’est le carnaval avant l’heure*. Que leur réservait-il donc ?


« Merci d’avoir joué le jeu des questions/réponses. Nous allons dès à présent commencer la partie pratique » dit-il de manière assez bruyante afin d’avoir l’attention de tous. « Pour cette deuxième partie, vous allez être en trois groupes de quatre et deux groupes de trois. Sans plus attendre voici la composition de ces groupes « Les deux premières personnes citées dans chaque groupe se mettront à gauche de la classe (par rapport au bureau du professeur), les autres seront à droites. Comme vous avez pu le remarquer, j’ai séparé les plus âgés, des plus jeunes. Le groupe des jeunes, vous allez enfiler un costume que je viens de ramener. Vous allez vous mettre à deux dedans. Débrouillez-vous pour le faire… Je ne veux rien entendre ou savoir. » Il prend ensuite le temps de dégager les bancs afin de faire plus de place et poursuivit « Pour les plus âges, vous allez devoir lancer chacun un sortilège sur votre créature. Vous pouvez choisir celui que vous voulez parmi les quatre analysés il y a de ça quelques minutes ».

*Pardon !? Il est fou !!!* Ils n’allaient quand même pas devoir s’exercer sur des élèves. Et si leurs sorts ratés. Qui sait ce qu’ils pourraient leur arriver…

« Apprenez que vous allez affronter vos ennemis mais aussi vos amis. Pensez dans votre tête que ce sont des créatures et non des humains ». *Non sans blague !!! * Et il lança ensuite l’exercice.

Un premier groupe se dirigea rapidement vers l’ensemble des costumes et se mit à la pratique. La blonde se leva à son tour et rejoignit les membres de son groupe.

- On peut faire un chouette centaure si tu veux! Je me mets devant! Je commence à avoir l'habitude de recevoir des sorts...

- Oui, le centaure c'est bien ! C'est dangereux de te mettre devant... Mais si tu veux...
Merci,


La blondinette les observa et essaya de leur donner un encouragement en leur souriant légèrement. Elle ne voulait pas les blesser. L’idée de blesser un ennemi lors d’un combat était différente de la pratique de cet exercice, ici en classe. Et la peur de blesser l’une ou les deux élève(s) lui resta à l’esprit. Mais, avant de se lancer dans l’exercice, elle fut interrompue par la voix mélodieuse de son professeur.

« Ma belle Heather », commencer par un compliment était toujours quelque chose d’apprécier par les femmes. « Peux-tu t’occuper de cette imbécile de Jade Wilder ? Je n’ai clairement plus envie de l’avoir dans mes pattes. Fais-en ce que tu veux. Tu peux même abimer sa tronche que je m’en fout complètement. Pour le reste fais toi plaisir ».

L’élève en question se leva ensuite, comme résignée, et suivit la garde-chasse à l’extérieur de la salle. Après quoi, chacun reprit l’exercice qui leur était demandé, ayant certainement peur de la sanction qu’il recevrait s’il ne le faisait pas assez vite.

- Allons-y ! Et ne t'inquiètes pas, les élèves ne nous blesseront pas ! entendit-elle à côté d’elle. Elle se retourna alors vers les deux plus jeunes et leur sourit à nouveau, dans un vain effort afin de les rassurer. Oui, elle allait tout faire pour ne pas les blesser.

« J’espère que vous êtes prêtes. » les prévint-elle. Après quoi, elle se recula légèrement tout en réfléchissant au sortilège qu’elle allait utiliser. La créature devant elle était un centaure. Peut-être que le sortilège #Stupéfix serait une bonne idée. Elle pointa alors sa baguette sur les deux élèves déguisées.

1. Le sort réussi parfaitement.
2. et 4. Le sort est partiellement réussi. La créature bouge toujours.
3. Echec
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 : Sortilèges et créatures

Message par : Maître de jeu, Dim 14 Fév 2016 - 20:40


Le membre 'Aurea Eston' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Jaesa Willsaam
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 : Sortilèges et créatures

Message par : Jaesa Willsaam, Dim 14 Fév 2016 - 23:47


- Oui, le centaure c'est bien ! C'est dangereux de te mettre devant... Mais si tu veux... Merci... Allons-y ! Et ne t'inquiètes pas, les élèves ne nous blesseront pas !

- J’espère que vous êtes prêtes.

La jeune fille de Poufsouffle sort sa baguette, la tend vers nous, je me crispe un peu, mais je n'ai pas peur. Si elle me lance un stupéfix, je ne connais déjà que trop bien la sensation. Je suis déjà tombée sous les baguettes de mes frères à de nombreuses reprises alors je n'ai pas peur. Et puis, vu le sortilèges de Metalo Scencio que je viens de me prendre par le prof, je ne m'inquiète pas concernant la véracité de celui qui m'attend.

Aurea Eston lève sa baguette et prononce distinctement un "Stupéfix", et je souris en même temps, rassurée instantanément, avant même que le sort ne m'atteigne. Je sens mon corps s'engourdir, mais je sais rester debout en cas de stupéfixion, mais je ne sais pas ce qu'il en est de ma camarade derrière moi. J'entre alors dans un état second, étrange, toujours consciente de ce qui se passe, mais comme dans une autre dimension. J'ai l'impression de voir la scène à la troisième personne, mais cela ne m'inquiète pas. En revanche, ce qui m'inquiète, c'est qu'il me semble sentir Harmony vasciller juste derrière. Je me suis efforcée de rester stable en cas de Stupéfixion, j'espère que ma camarade a su en faire de même... mais si elle n'était pas préparer...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Cours n°1 : Sortilèges et créatures

Message par : Invité, Lun 15 Fév 2016 - 1:07


LA d'Evelyne accordé

Regardant les autres élèves intervenir, Marie observait du coin de l’œil le professeur. Elle était curieuse de voir ce qu’il allait faire subir à ses étudiants. McKinley n’avait pas relevé ce qu’avait dit la serpent et c’était tant mieux. Au moins, elle n’avait pas d’ennuis. Ensuite, la partie pratique arriva. Enfin.

« -Les deux premières personnes citées dans chaque groupe se mettront à gauche de la classe, les autres seront à droites. Comme vous avez pu le remarquer, j’ai séparé les plus âgés, des plus jeunes. Le groupe des jeunes, vous allez enfiler un costume que je viens de ramener. Vous allez vous mettre à deux dedans. Débrouillez-vous pour le faire… Je ne veux rien entendre ou savoir. Pour les plus âgés, vous allez devoir lancer chacun un sortilège sur votre créature. Vous pouvez choisi celui que vous voulez parmi les quatre analysés, il y a de ça quelques minutes. Apprenez que vous allez affronter vos ennemis mais aussi vos amis. Pensez dans votre tête que ce sont des créatures et non des humains. »

La Serpentard regarda l’ensemble des élèves. La plupart semblait consterner des méthodes d’enseignement de l’enseignant. Au contraire, Marie trouvait ça, innovant. Violent. Mais innovant. De toute manière, les plus jeunes n’allaient pas être blessés. C’était quand même sécurisé, nah ? Alors qu’elle s’avançait vers le côté gauche pour rejoindre sa camarade Serdy, Wells fit son entrée. Toujours aussi théâtrale et hautaine. Marie l’avait déjà vue. La Garde-Chasse les avait surprise, Lilith et elle dans la forêt interdite. L’ignorant complètement, elle alla se présenter à la Bleue-et-Bronze. Les deux plus jeunes prirent un costume. A première vue, c’était un troll. Génial. Marie attendit que les deux petiots soient prêts et sortit sa baguette. Masquant son enthousiasme, elle se tourna vers sa camarade aigle, lui faisant une révérence du genre « à toi l’honneur ». Attendant quelques minutes, toujours rien. Laissant échapper un soupir, elle regarda Evelyne, elle avait sa baguette en main, mais elle ne lançait pas le sort. Qu’est-ce qui lui arrivait ? De l’hésitation probablement. Levant les yeux au ciel, elle s’avança vers le troll. Enfin, le faux troll. Elle ne tremblait pas, avait totalement confiance en elle et en ce qu’elle pouvait faire, de toute façon, les deux élèves dans le costume ne craignaient rien. Elle pointa sa baguette et se prépara à informuler le sortilège choisit. Réfléchissant très rapidement, elle se passa rapidement les faiblesses des trolls. Ce sont des êtres lourds, grands et complètement c*ns. Elle opta alors pour #Metalo Scensio.

1.Le sort réussi parfaitement. La « créature » est piégée dans le filet de métal.
2. et 3. Le sort est partiellement réussi. La « créature » bouge toujours malgré le piège.
4. Echec, le sort est raté.

Elle lui lança un regard mauvais accompagné d'un sourire en coin, exaspérée de son comportement. Marie voulait énerver Evelyne, voire comment elle réagissait. Peut-être qu'elle allait lancer un sort, non pas contre Nel et Lïnwe mais plutôt contre la Verte-et-Argent.

« Je t’ai vu hésiter à lancer le sort. On n’a pas tous les c*uilles de lancer un sort. Mais dans ce cas-là, ne vient pas en cours de Défense Contre les Forces du Mal, tu fais perdre du temps précieux à ceux qui veulent progresser. »


Dernière édition par Marie Diane le Lun 15 Fév 2016 - 20:03, édité 1 fois (Raison : Corriger les fautes d'orthographes et de syntaxes)
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 : Sortilèges et créatures

Message par : Maître de jeu, Lun 15 Fév 2016 - 1:07


Le membre 'Marie Diane' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Arabella McCormick
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 : Sortilèges et créatures

Message par : Arabella McCormick, Lun 15 Fév 2016 - 17:47


La théorie était loin de passionner Arabella en temps normal. Mais le professeur McKinley n'était pas franchement un professeur ordinaire. Il ne semblait pas franchement adorer les élèves et ne se gardait pas de le montrer. La jeune fille tachait de se concentrer et de ne pas perdre le fil, mais quelque chose finit par la distraire et elle se perdit dans ses pensées. Même un prof intéressant ne pouvait pas modifier sa haine du blabla. En fait, elle ne reprit intérêt dans le cours que lorsque le professeur annonça la partie pratique.

Et quelle partie pratique! Les plus vieux allaient pouvoir torturer les plus petits! Arabella n'avait pas d'affection particulière pour qui que ce soit dans cette classe, encore moins pour les plus jeunes qu'elle. Elle se leva donc et alla rejoindre son groupe.

-Bon et bien, je suis Emilie McMiller, première année. Contente de faire équipe avec vous.

Voilà. C'était exactement pour ça que la blonde n'aimait pas les enfants.

-Arabella. Je ne sais pas pourquoi tu es contente. Tu sais qu'on va te lancer de gros méchants sorts, n'est-ce pas? lança-t-elle, d'un air supérieur.

Elle laissa les jeunes filles de son groupe décider d'un déguisement. Qu'elles étaient lentes. Incapables de prendre une décision...

*Enfilez n'importe lequel, qu'on en finisse!* pensa-t-elle.

La garde-chasse fit alors son entrée dans la pièce. Arabella ne comprenait pas exactement ce qu'elle faisait là, n'ayant rien écouté jusque là. McKinley mentionna le nom d'une élève qui était apparement une "imbécile" qu'il ne voulait plus "dans ses pattes". Eh bien, au moins, les choses étaient claires. L'élève en question, préfète chez Poufsouffle, se leva et suivi la garde-chasse en dehors de la salle. Arabella reporta alors son attention sur son groupe. Apparement, aucune décision n'avait été prise quant au costume.

Si ça continuait comme ça, elle serait forcée de jeter son sort sans attendre que ses camarades ne se déguisent. Quel dommage...
Revenir en haut Aller en bas
Lydie Nouël
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Re: Cours n°1 : Sortilèges et créatures

Message par : Lydie Nouël, Mar 16 Fév 2016 - 11:55


Une jeune sorcière, qui semblait être Poufsouffle, avait délibérément provoqué le professeur. Celui-ci ne lui répondit que succintement et se contenta d'envoyer un mystérieux message par le biais d'un patronus. La rouquine était particulièrement intriguée. C'était tout? L'enseignant commençait déjà à perdre de l'autorité? Il semblait aisé, maintenant qu'il avait laissé passer des paroles telles que celles de la Poufsouffle, pour les élèves de se rebellent à présent.

Le professeur de Défense Contre les Forces du Mal commença à éparpiller des vêtements sur le sol. Cependant, ces vêtements n'étaient pas des pièces de tissus anodines, non, c'était des costumes. La rouquine reconnu  un détraqueur, un dragon ou encore un d’hippogriffe et d'autres qu'elle ne pouvait voir d'où elle se trouvait.

L'espiègle sorcière surrenchérit dans une nouvelle parole pleine de défi. L'ancien Serdaigle semblait cependant avoir décidé de l'ignorer. Quelle attitude étrange, pour un professeur qui se permettait de punir une élève lorsque celle-ci disait une légère annerie, mais qui paraissait choisir l'ignorance face à un élève turbulant.

L'homme, après avoir aggressé une Serpentard, se dirigea vers celle-ci en marquant un arrêt au niveau de Lydie. Comme elle l'avait imaginé, il ne prit même pas la peine de lire le parchemin et déchira la punition. Il était donc particulièrement impulsif, mais restait prévisible. La fillette n'avait, pendant cette parade, pas bougé d'un centimètre. Il ne lui inspirait aucune crainte.

L'enseignant annonça par la suite que la partie théorie était achevée. La deuxième année écouta ses instructions sans prendre la peine de prendre des notes. Elle l'écoutait, c'était déjà correct.

- Pour cette deuxième partie, vous allez être en trois groupes de quatre et deux groupes de trois. Sans plus attendre voici la composition de ces groupes.


Groupe 3 : Sarah Bellanger, Arabella McCornick, Emilie McMiller et Lydie Nouel



La Gryffondor baleya la salle du regard. Ces noms ne lui disait absolument rien. Elle retint le nom de son groupe et attendit que l'on vienne à elle.

- Les deux premières personnes citées dans chaque groupe se mettront à gauche de la classe (par rapport au bureau du professeur), les autres seront à droites. Comme vous avez pu le remarquer, j’ai séparé les plus âgés, des plus jeunes. Le groupe des jeunes, vous allez enfiler un costume que je viens de ramener. Vous allez vous mettre à deux dedans. Débrouillez-vous pour le faire… Je ne veux rien entendre ou savoir.

Avant de poursuivre, l'homme tyrannique fît, d'un coup de baguette, de la place dans la salle de cours.

- Pour les plus âges, vous allez devoir lancer chacun un sortilège sur votre créature. Vous pouvez choisir celui que vous voulez parmi les quatre analysés il y a de ça quelques minutes. Apprenez que vous allez affronter vos ennemis mais aussi vos amis. Pensez dans votre tête que ce sont des créatures et non des humains.

La rouquine esquissa un sourire sarcastique. Elle était, certes, choquée, mais ne s'attendait pas à mieux de la part du professeur des Forces du Mal. La situation était amusante. Elle se demandait si ses camarades suivraient sans broncher les consignes du cours ou si certains se rebelleraient. Ce qui était intéressant par rapport à cet exercice, c'était les réactions des jeunes sorciers. La jeune Gryffondor, elle, ne craignait pas pour sa vie. La plupart des sorciers étaient ici en plein apprentissage. Ils n'étaient pas censés maîtriser ces sortilèges. De plus, le choc devrait être ammorti par l'épaisseur de costume.

- Bien. Merci de réaliser cet exercice maintenant… Sans plus attendre.

C'était donc les plus agés qui disposaient de l'entière attention du professeur, les plus jeunes n'étaient là que pour jouer aux cobayes. Ils n'apprendraient rien, si ce n'est une discipline de soumission qu'espérait leur inculquer le tyran. La fillette ne savait même pas pourquoi elle restait là. Si elle avait eu le courage d'un véritable Gryffondor, elle serait déjà partie depuis bien longtemps. Mais elle restait. Pourquoi? Parce que, mine de rien, cet exercice demeurait intéressant. Une bruit sourd se fit entendre et, tournant la tête pour en identifier la source, Lydie constata que ce n'était autre qu'une femme, sûrement membre du personnel de Poudlard. Celle-ci ne dit rien, c'est l'enseignant qui s'exprima.

- Ma belle Heather, peux-tu t’occuper de cette imbécile de Jade Wilder ? Je n’ai clairement plus envie de l’avoir dans mes pattes. Fais-en ce que tu veux. Tu peux même abimer sa tronche que je m’en fout complètement. Pour le reste fais toi plaisir.

La fillette lança un regard inquiet vers la Poufsouffle qui se leva en silence et suivit la femme, hors de la salle de classe. Parallèlement, Lydie n'avait même pas entendu que l'on avait appelé son groupe. Elle se dirigea donc vers l'origine de cette voix.

Bon et bien, je suis Emilie McMiller, première année. Contente de faire équipe avec vous. Lydie, c’est ça ? dit elle en tournant la tête vers la rouquine. Bon, plus qu’à enfiler notre déguisement.

La née moldue se contenta d'hocher la tête. Elle ne connaissait pas cette jeune lionne, mais avait du mal à supporter un tel entrain. Ils allaient jouer les martyrs, après tout. Une Gryffondor beaucoup plus âgée s'était exprimée entre temps mais, elle avait l'air si antipathique que l'oreille de Lydie ne parvint pas, même avec toute la volonté du monde, à saisir ses paroles, tant celles-ci ne l'intéressaient pas.

- Heu.. .ça te dis d’essayer avec le dragon ? On aura de la place et tu sais, c’est très résistant un dragon, non ? Enfin, c’est mon avis, mais si tu veux…ho non, je ne sais pas..heu…, vas-y choisi au pire.

Sa camarade Gryffondor parlait beaucoup trop, la deuxième année, elle, ne voulait pas perdre de temps. Elle prit le costume de dragon sans trop réfléchir et faire attention à l'autre fillette avant de commencer à s'infiltrer à l'intérieur. Pourquoi diable fallait-il y entrer à deux? Son irritation augmentait à mesure que le temps passait.  Elle jeta un coup d'oeil envieux vers les groupes constitué d'uniquement trois personnes avant de disparaitre définitivement au sein du dragon. Maintenant installée, elle fermait les yeux, prête à encaisser le coup.
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours n°1 : Sortilèges et créatures

Message par : Rachel Ester Pasca, Mar 16 Fév 2016 - 20:51


Rachel changea de pied, encore. À l’évidence ce cours-là était loin d’être terminé, sauf qu’elle ne pouvait plus penser à autre chose qu’à ses bras endolorie d’être resté trop longtemps tétanisé. La sorcière avait déjà observé chaque détail de la salle de classe, chaque élèves et tenter de deviner les expressions que faisait McKinley selon sa respiration. Tout était bon pour faire passer le temps un peu plus vite. Faisant glisser une nouvelle fois ses mains sur sa nuque pour soulager ses bras, Rachel jeta un vague regard à son partenaire de punition. Jean était immobile, comme on le lui avait demandé. L’adolescente avait plus de mal, incapable de rester en place. Elle détourna alors le regard pour écouter un serdaigle prendre la parole.

- Excusez-moi monsieur, je sais qu'utiliser à plusieurs reprises le stupéfix sur une même partie sensible du corps ou sur des personnes faibles physiquement peut entraîner leur mort.

« Ah oui ? »

- C’est tout à fait vrai !

« Ah oui… » s’étonna la sorcière.  

- D’ailleurs, on aura l’occasion de vérifier ce que vous venez de dire pendant le cours pratique. Rien de mieux que de tester pour mieux s’en rendre compte.

Rachel tourna le regard vers son professeur, perplexe face à ses mots. Le seul moyen de tester cette théorie en cours était de la tester justement et donc de… tuer ? Déjà, Rachel savait que sa punition du moment ne serait sans doute pas sa dernière. Plus ça allait et plus elle s’habituait à son caractère de dragon, plus elle se demandait si tout ça était autorisé par le règlement.

- Il y a encore beaucoup de chose à dire. Ceux qui ne se sont pas encore manifestés, il serait temps de le faire.

En entendant le jeunot grogner, Rachel ne put s’empêcher d’acquiescer un petit sourire satisfait. « C’est bête, tu m’as interdit de parler ! Je suis trop triste » pensa-t-elle ironiquement. Cela dit, il disait vrai, beaucoup n’avait encore rien dit, sans doute refroidit par le comportement et les remarques du professeur de défense. Non, pardon… du professeur des forces du mal.

Encouragés ou obligés, quelques élèves retentèrent leur chance face au colérique. Aucun d’eux n’eu à subir de remarque désobligeante, mais très vite le calme cessa lorsque Leister se décida à lancer un « Suivant » assez singulier.  Nul doute possible, ce professeur-là aimait aussi peu ses propres cours que ses victimes.

- Professeur ? Pour le sort de Metalo Scencio, je ne le connais pas très bien mais, je ne pense pas qu'il soit efficace sur toutes les créatures... Le dragon crachant du feu ne peut-il pas faire fondre le métal et ainsi rendre inefficace le sortilège ?

Rachel resta une nouvelle fois perplexe. Oui il y avait des sortilèges moins efficaces que d’autres sur les certaines créatures… n’était-ce pas le sujet du cours ? La sorcière fronça les sourcils, espérant qu’il n’arriverait rien à l’élève alors que le professeur répondait :

- Avez-vous déjà vu un sorcier lancer un Metalo Scencio ? Je ne pense pas à vous entendre. Lorsque le sort est correctement effectué, le filet de métal est expulsé à grande vitesse. Si vous êtes adroits, vous touchez votre cible, peu importe ce qu’elle est.

Se gardant bien de signaler à McKinley qu’il ne répondait en fait pas à la question posé, Rachel l’observa passer sa main dans ses cheveux sans réussir à décrypter son expression. Comme au ralenti elle le vit dégainer sa baguette et lancer son sort. Encore un. Et une victime de plus. Décidément, les élèves tombaient comme des strangulots.

La boule de magie traversa la salle en direction de la malheureuse et Rachel sursauta et ramena ses mains sur sa bouche, les yeux grands ouverts quand celle-ci se retrouva plaquée contre le mur.

- Ne bougez pas trop sinon vous risquez d’avoir mal.

Ce n’est qu’en l’entendant parler que la sorcière se rendit compte qu’elle n’avait plus les mains sur la tête et elle se dépêcha de les remettre en place avant de ne le regretter elle aussi. Si l’élève était intelligente, elle attendrait que ce ne soit McKinley qui lève le sort, ainsi ses pulsions seraient peut-être satisfaites.

Un gryffondor prit alors la parole, comme si de rien n’était et Rachel le dévisagea fortement. Qu’est-ce qui leur prenait à tous aujourd’hui ? Leur professeur sembla cependant apprécier, lui.

- Vous avez raison de dire que ce sortilège n’est pas efficace sur toutes les créatures et vos exemples sont pertinents. Et effectivement, plus la créature est puissante, plus le sortilège d’entrave doit être puissant. Vous n’allez pas lancer quelque chose de mollasson sur un dragon. Continuez comme ça monsieur Felagünd, en tout cas. Et pour répondre à votre question, non il ne faut pas se fier à la classification du Ministère puisque chaque créature est différente et c’est à vous à vous adapter en conséquence. Bon. Je constate que certains ont décidé de ne pas participer au cours alors je vais tout simplement arrêter la partie théorique maintenant. Je vais demander à ceux qui n’ont pas pris la peine de répondre aux questions de prendre leur manuel et de lire, à voix haute, la définition de chaque sort ainsi que les informations complémentaires. Tant pis pour les deux élèves qui n’auront rien dit.

Rachel se redressa intéressée. Ce n’était évidement pas la perspective d’entendre un récital de définitions qui l’enchantait, mais plutôt l’approche imminente du cours théorique. Enfin, Jean et elle allait pouvoir retourner à leur place et soulager leurs membres.

Cependant, et alors que normalement cette exercice là aurait dû se dérouler sans problème, une élève se décida enfin à avoir un comportement normal et à se rebeller contre le tyran. Dommage, Rachel ne comprenait pas pour quelles raisons elle le faisait maintenant, lors d’un des moments les plus calmes du cours… La sorcière aurait bien soutenu sa collègue, mais malheureusement pas sur un sujet aussi peu consistant qu’un récital.

- Et ? Je suppose que mon intervento-tion n'apportera rien à vostr..o cours hein ? Bah oui, je n'ai pas joué les encyclopédies sur pattes, è certamente ça plait pas. Mais je n'vois pas pourquoi rispondere à vos.. questions, si c'est pour me faire insulter.

- Personne ne vous a insulté pendant le cours Miss Wilder. Si vous avez un trouble de la personnalité, n’hésitez pas à consulter mon collègue Harradas Spinner, il est doué dans tout ce qui est anormal.

La réplique était bien trouvée au vu de la situation, car il était vrai que si McKinley n’avait pas été tendre avec ses élèves, cette élève là avait été épargnée. Sa réaction déstabilisa donc Rachel. Gueuler juste pour gueuler ? Non, décidément c’était trop bête.

- Et parlez correctement deux minutes de suite… Ça en devient pénible !

Là c’était méchant, surtout que Rachel se souvenait très bien de ses premiers mots baragouiné en anglais quand elle était arrivée ici à onze ans. Pas aussi facile qu’on le pense et la sorcière trouvait que la poufsouffle s’en sortait au contraire plutôt bien. Mais bon… Leister se serait sans doute sentie mal s’il s’était gardé de faire preuve de cruauté.

Se levant et sortant de la salle de classe, l’original professeur laissa son élève parler dans le vent, rendant la situation encore plus ridicule qu’elle ne l’était en vrai.

Un flash de lumière fluorescent passa en vitesse dans la classe et Rachel comprit que le très jeune enseignant venait de lancer un patronus. Cela ne lui rappela que trop bien qu’elle y était encore incapable, mais très vite la jalousie laissa la place à la curiosité. Qu’est-ce qu’il préparait encore ?

McKinley revînt vite dans la salle sans que, pour une fois, personne n’ose prendre ses aises. Avec un autre professeur, dans un autre cours, ça n’aurait pas manqué. Au moins pouvait-on le féliciter d’avoir réussit à instaurer ça.

Revenant sur ses pas et dispersant à sa suite divers bous de tissus, Rachel commença à sentir son cœur battre plus fort. « Non, il n’oserait pas… Si ? ». Et tandis que Rachel sentait ses jambes flageoler d’appréhension, les élèves, eux, continuaient de réciter leur leçon.

Une certaine Rose se risqua à des représailles par une maladresse, mais heureusement cette fois l’élève fut épargné. Finissait-il pas se fatiguer ? Sans doute que non, parce que le voila déjà entrain de déchirer le parchemin d’une autre et, d’enfin, libérer prisonnière de ses exigences.

- Merci d’avoir joué le jeu des questions/réponses. Nous allons dès à présent commencer la partie pratique.

Enfin… Attendant néanmoins un signe de son professeur, Rachel garda les mains sur sa tête et l’écouta continuer :

- Pour cette deuxième partie, vous allez être en trois groupes de quatre et deux groupes de trois. Sans plus attendre voici la composition de ces groupes.

Groupe 1 : Marie Diane, Evelyne Snow, Nel Queen et Linwe Felagund
Groupe 2 : Aurea Eston, Jean Parker, Harmony Lin et Jaesa Wilsaam
Groupe 3 : Sarah Bellanger, Arabella McCornick, Emilie McMiller et Lydie Nouel
Groupe 4 : Rachel Pasca, Lapitu Ombrage et Corwin Egnis
Groupe 5 : Esteban Lefebvre, Merry K. Harper et Rose Layroy


- Les deux premières personnes citées dans chaque groupe se mettront à gauche de la classe (par rapport au bureau du professeur), les autres seront à droites.

Ravis, la sorcière s’execcuta dans la seconde et fit face aux deux petits qu’elle ne connaissait pas. En même temps elle ne connaissait que très peu de personne dans les lieux.

- Comme vous avez pu le remarquer, j’ai séparé les plus âgés, des plus jeunes. Le groupe des jeunes, vous allez enfiler un costume que je viens de ramener.

Le cœur de Rachel sembla louper un battement. Avait-elle bien entendu ? Avait-elle vraiment bien deviné les intentions du démon ?

- Vous allez vous mettre à deux dedans. Débrouillez-vous pour le faire… Je ne veux rien entendre ou savoir. Pour les plus âges, vous allez devoir lancer chacun un sortilège sur votre créature. Vous pouvez choisir celui que vous voulez parmi les quatre analysés il y a de ça quelques minutes. Apprenez que vous allez affronter vos ennemis mais aussi vos amis.

Comme si c’était une raison ! La sorcière en resta muette malgré que sa bouche s’était ouverte. Elle l’avait remarqué tout au long du cours, ses camarades n’en avaient pas grand-chose à faire de l’injustice et de la violence gratuite, mais elle espérait bien que cette fois ce ne serait pas le cas.

- Pensez dans votre tête que ce sont des créatures et non des humains. Bien. Merci de réaliser cet exercice maintenant… Sans plus attendre.

Rachel s’apprêta à répliquer, vraiment elle l’aurait fait… mais c’était sans compter sur le fait que quelques élèves la devancèrent… pour satisfaire le fou. La sorcière laissa donc passer quelques secondes, puis quelques minutes, toujours plus surprise et choquée que ne serait-ce qu’un élève accepte de se soumettre. Pourtant, tous le faisait. Et la première victime de Leister était même la première à le faire. Alors une question fit silencieusement son chemin : était-elle masochiste ? A croire que oui !

Rachel ne bougea pas, jugeant l’ambiance, craignant de devoir se plier aux règles elle aussi. C’est alors que la porte s’ouvrit en grand, la faisant sursauter. Merd*.

- Enfin, il n’est pas trop tôt ! Ma belle Heather. Peux-tu t’occuper de cette imbécile de Jade Wilder ? Je n’ai clairement plus envie de l’avoir dans mes pattes. Fais-en ce que tu veux. Tu peux même abimer sa tronche que je m’en fous complètement. Pour le reste fais-toi plaisir.

Rachel haussa un sourcil, perplexe. Sérieux ? Eh bien oui, et très vite la jeune poufsouffle, la plus courageuse de l’assemblé, se leva pour suivre l’infirmière. Encore une élèves en moins. Une protection en moins aussi, pour les plus jeunes. C’est en tout cas ce qui sembla à la sorcière quand sa camarade lança un regard pleins de mises en gardes à une jeune serdaigle. Rachel se souvînt alors que les deux jeunes filles étaient très proche, toujours fourrées ensemble en cours. Son cœur de serra alors, s’imaginant très mal abandonner ici une personne à qui elle tenait. Et la sorcière resta là immobile, jusqu’à ce que l’un des membres de son groupe ne s’adressa à elle.

- Allez-y ! Balancez le votre sort qu’on en finisse avec cette mascarade !!

Rachel le fusilla du regard. Sérieux ?! Apparemment oui et sa deuxième partenaire aussi, puisqu’elle n’avait alors pas hésité à lancer son sort. Comme les autres. Heureusement le sien rata lamentablement.

« Bien fait ! Mais où j’ai atterri ? » se demanda-t-elle avant de se résoudre au pire.

Se déplaçant vers le bureau, Rachel arriva vite çà hauteur de son professeur et rédacteur en chef, les genoux en compote. On pouvait le voir à mille à la ronde… qu’elle n’était pas à l’aise. Cependant, et bien au-delà de la peur, c’est surtout des confrontations avec autrui que la sorcière supportait mal. Quand on vous dit qu’elle aurait dû aller chez les poufsouffles

- Monsieur…? Je suis désolée, mais je ne peux pas faire ça. Faites ce que vous voulez de moi, donnez-moi n’importe quelle punition, je l’accepte si ça vous fait plaisir… Mais moralement je ne peux pas accepter de faire ça, c’est cruel, risqué et franchement ignoble. Je suis d’accords avec vous quand vous dites que dans notre vie on peut être amené à croiser n’importe quels dangers, n’importe quelles créatures… Je sais qu’un jour, et franchement je ne l’espère pas, je serais amenée à me battre contre un ami, mais… Je refuse cet exercice, désolée.

Rachel serra les points, bien dissimulés dans les manches de sa cape pour les empêcher de trembler. Parler en public aussi, lui donnait des sueurs froides. Pourtant cette fois ça avait été nécessaire. Elle devait apprendre à se défendre et nul doute qu’elle aurait énormément à apprendre de l’homme en face d’elle, mais une chose était certaine ce ne serait pas à ce prix. La sorcière avait bien assez de mal à dormir depuis… eux. Et elle ne s’était pas inscrite pour devenir comme eux, mais bien pour les parer, se défendre, se battre.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours n°1 : Sortilèges et créatures

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 5 sur 10

 Cours n°1 : Sortilèges et créatures

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Défense contre les Forces du Mal-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.