AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Défense contre les Forces du Mal
Page 6 sur 10
Cours n°1 : Sortilèges et créatures
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
Rachel Ester Pasca
Serpentard
Serpentard

Re: Cours n°1 : Sortilèges et créatures

Message par : Rachel Ester Pasca, Mar 16 Fév 2016, 20:51


Rachel changea de pied, encore. À l’évidence ce cours-là était loin d’être terminé, sauf qu’elle ne pouvait plus penser à autre chose qu’à ses bras endolorie d’être resté trop longtemps tétanisé. La sorcière avait déjà observé chaque détail de la salle de classe, chaque élèves et tenter de deviner les expressions que faisait McKinley selon sa respiration. Tout était bon pour faire passer le temps un peu plus vite. Faisant glisser une nouvelle fois ses mains sur sa nuque pour soulager ses bras, Rachel jeta un vague regard à son partenaire de punition. Jean était immobile, comme on le lui avait demandé. L’adolescente avait plus de mal, incapable de rester en place. Elle détourna alors le regard pour écouter un serdaigle prendre la parole.

- Excusez-moi monsieur, je sais qu'utiliser à plusieurs reprises le stupéfix sur une même partie sensible du corps ou sur des personnes faibles physiquement peut entraîner leur mort.

« Ah oui ? »

- C’est tout à fait vrai !

« Ah oui… » s’étonna la sorcière.  

- D’ailleurs, on aura l’occasion de vérifier ce que vous venez de dire pendant le cours pratique. Rien de mieux que de tester pour mieux s’en rendre compte.

Rachel tourna le regard vers son professeur, perplexe face à ses mots. Le seul moyen de tester cette théorie en cours était de la tester justement et donc de… tuer ? Déjà, Rachel savait que sa punition du moment ne serait sans doute pas sa dernière. Plus ça allait et plus elle s’habituait à son caractère de dragon, plus elle se demandait si tout ça était autorisé par le règlement.

- Il y a encore beaucoup de chose à dire. Ceux qui ne se sont pas encore manifestés, il serait temps de le faire.

En entendant le jeunot grogner, Rachel ne put s’empêcher d’acquiescer un petit sourire satisfait. « C’est bête, tu m’as interdit de parler ! Je suis trop triste » pensa-t-elle ironiquement. Cela dit, il disait vrai, beaucoup n’avait encore rien dit, sans doute refroidit par le comportement et les remarques du professeur de défense. Non, pardon… du professeur des forces du mal.

Encouragés ou obligés, quelques élèves retentèrent leur chance face au colérique. Aucun d’eux n’eu à subir de remarque désobligeante, mais très vite le calme cessa lorsque Leister se décida à lancer un « Suivant » assez singulier.  Nul doute possible, ce professeur-là aimait aussi peu ses propres cours que ses victimes.

- Professeur ? Pour le sort de Metalo Scencio, je ne le connais pas très bien mais, je ne pense pas qu'il soit efficace sur toutes les créatures... Le dragon crachant du feu ne peut-il pas faire fondre le métal et ainsi rendre inefficace le sortilège ?

Rachel resta une nouvelle fois perplexe. Oui il y avait des sortilèges moins efficaces que d’autres sur les certaines créatures… n’était-ce pas le sujet du cours ? La sorcière fronça les sourcils, espérant qu’il n’arriverait rien à l’élève alors que le professeur répondait :

- Avez-vous déjà vu un sorcier lancer un Metalo Scencio ? Je ne pense pas à vous entendre. Lorsque le sort est correctement effectué, le filet de métal est expulsé à grande vitesse. Si vous êtes adroits, vous touchez votre cible, peu importe ce qu’elle est.

Se gardant bien de signaler à McKinley qu’il ne répondait en fait pas à la question posé, Rachel l’observa passer sa main dans ses cheveux sans réussir à décrypter son expression. Comme au ralenti elle le vit dégainer sa baguette et lancer son sort. Encore un. Et une victime de plus. Décidément, les élèves tombaient comme des strangulots.

La boule de magie traversa la salle en direction de la malheureuse et Rachel sursauta et ramena ses mains sur sa bouche, les yeux grands ouverts quand celle-ci se retrouva plaquée contre le mur.

- Ne bougez pas trop sinon vous risquez d’avoir mal.

Ce n’est qu’en l’entendant parler que la sorcière se rendit compte qu’elle n’avait plus les mains sur la tête et elle se dépêcha de les remettre en place avant de ne le regretter elle aussi. Si l’élève était intelligente, elle attendrait que ce ne soit McKinley qui lève le sort, ainsi ses pulsions seraient peut-être satisfaites.

Un gryffondor prit alors la parole, comme si de rien n’était et Rachel le dévisagea fortement. Qu’est-ce qui leur prenait à tous aujourd’hui ? Leur professeur sembla cependant apprécier, lui.

- Vous avez raison de dire que ce sortilège n’est pas efficace sur toutes les créatures et vos exemples sont pertinents. Et effectivement, plus la créature est puissante, plus le sortilège d’entrave doit être puissant. Vous n’allez pas lancer quelque chose de mollasson sur un dragon. Continuez comme ça monsieur Felagünd, en tout cas. Et pour répondre à votre question, non il ne faut pas se fier à la classification du Ministère puisque chaque créature est différente et c’est à vous à vous adapter en conséquence. Bon. Je constate que certains ont décidé de ne pas participer au cours alors je vais tout simplement arrêter la partie théorique maintenant. Je vais demander à ceux qui n’ont pas pris la peine de répondre aux questions de prendre leur manuel et de lire, à voix haute, la définition de chaque sort ainsi que les informations complémentaires. Tant pis pour les deux élèves qui n’auront rien dit.

Rachel se redressa intéressée. Ce n’était évidement pas la perspective d’entendre un récital de définitions qui l’enchantait, mais plutôt l’approche imminente du cours théorique. Enfin, Jean et elle allait pouvoir retourner à leur place et soulager leurs membres.

Cependant, et alors que normalement cette exercice là aurait dû se dérouler sans problème, une élève se décida enfin à avoir un comportement normal et à se rebeller contre le tyran. Dommage, Rachel ne comprenait pas pour quelles raisons elle le faisait maintenant, lors d’un des moments les plus calmes du cours… La sorcière aurait bien soutenu sa collègue, mais malheureusement pas sur un sujet aussi peu consistant qu’un récital.

- Et ? Je suppose que mon intervento-tion n'apportera rien à vostr..o cours hein ? Bah oui, je n'ai pas joué les encyclopédies sur pattes, è certamente ça plait pas. Mais je n'vois pas pourquoi rispondere à vos.. questions, si c'est pour me faire insulter.

- Personne ne vous a insulté pendant le cours Miss Wilder. Si vous avez un trouble de la personnalité, n’hésitez pas à consulter mon collègue Harradas Spinner, il est doué dans tout ce qui est anormal.

La réplique était bien trouvée au vu de la situation, car il était vrai que si McKinley n’avait pas été tendre avec ses élèves, cette élève là avait été épargnée. Sa réaction déstabilisa donc Rachel. Gueuler juste pour gueuler ? Non, décidément c’était trop bête.

- Et parlez correctement deux minutes de suite… Ça en devient pénible !

Là c’était méchant, surtout que Rachel se souvenait très bien de ses premiers mots baragouiné en anglais quand elle était arrivée ici à onze ans. Pas aussi facile qu’on le pense et la sorcière trouvait que la poufsouffle s’en sortait au contraire plutôt bien. Mais bon… Leister se serait sans doute sentie mal s’il s’était gardé de faire preuve de cruauté.

Se levant et sortant de la salle de classe, l’original professeur laissa son élève parler dans le vent, rendant la situation encore plus ridicule qu’elle ne l’était en vrai.

Un flash de lumière fluorescent passa en vitesse dans la classe et Rachel comprit que le très jeune enseignant venait de lancer un patronus. Cela ne lui rappela que trop bien qu’elle y était encore incapable, mais très vite la jalousie laissa la place à la curiosité. Qu’est-ce qu’il préparait encore ?

McKinley revînt vite dans la salle sans que, pour une fois, personne n’ose prendre ses aises. Avec un autre professeur, dans un autre cours, ça n’aurait pas manqué. Au moins pouvait-on le féliciter d’avoir réussit à instaurer ça.

Revenant sur ses pas et dispersant à sa suite divers bous de tissus, Rachel commença à sentir son cœur battre plus fort. « Non, il n’oserait pas… Si ? ». Et tandis que Rachel sentait ses jambes flageoler d’appréhension, les élèves, eux, continuaient de réciter leur leçon.

Une certaine Rose se risqua à des représailles par une maladresse, mais heureusement cette fois l’élève fut épargné. Finissait-il pas se fatiguer ? Sans doute que non, parce que le voila déjà entrain de déchirer le parchemin d’une autre et, d’enfin, libérer prisonnière de ses exigences.

- Merci d’avoir joué le jeu des questions/réponses. Nous allons dès à présent commencer la partie pratique.

Enfin… Attendant néanmoins un signe de son professeur, Rachel garda les mains sur sa tête et l’écouta continuer :

- Pour cette deuxième partie, vous allez être en trois groupes de quatre et deux groupes de trois. Sans plus attendre voici la composition de ces groupes.

Groupe 1 : Marie Diane, Evelyne Snow, Nel Queen et Linwe Felagund
Groupe 2 : Aurea Eston, Jean Parker, Harmony Lin et Jaesa Wilsaam
Groupe 3 : Sarah Bellanger, Arabella McCornick, Emilie McMiller et Lydie Nouel
Groupe 4 : Rachel Pasca, Lapitu Ombrage et Corwin Egnis
Groupe 5 : Esteban Lefebvre, Merry K. Harper et Rose Layroy


- Les deux premières personnes citées dans chaque groupe se mettront à gauche de la classe (par rapport au bureau du professeur), les autres seront à droites.

Ravis, la sorcière s’execcuta dans la seconde et fit face aux deux petits qu’elle ne connaissait pas. En même temps elle ne connaissait que très peu de personne dans les lieux.

- Comme vous avez pu le remarquer, j’ai séparé les plus âgés, des plus jeunes. Le groupe des jeunes, vous allez enfiler un costume que je viens de ramener.

Le cœur de Rachel sembla louper un battement. Avait-elle bien entendu ? Avait-elle vraiment bien deviné les intentions du démon ?

- Vous allez vous mettre à deux dedans. Débrouillez-vous pour le faire… Je ne veux rien entendre ou savoir. Pour les plus âges, vous allez devoir lancer chacun un sortilège sur votre créature. Vous pouvez choisir celui que vous voulez parmi les quatre analysés il y a de ça quelques minutes. Apprenez que vous allez affronter vos ennemis mais aussi vos amis.

Comme si c’était une raison ! La sorcière en resta muette malgré que sa bouche s’était ouverte. Elle l’avait remarqué tout au long du cours, ses camarades n’en avaient pas grand-chose à faire de l’injustice et de la violence gratuite, mais elle espérait bien que cette fois ce ne serait pas le cas.

- Pensez dans votre tête que ce sont des créatures et non des humains. Bien. Merci de réaliser cet exercice maintenant… Sans plus attendre.

Rachel s’apprêta à répliquer, vraiment elle l’aurait fait… mais c’était sans compter sur le fait que quelques élèves la devancèrent… pour satisfaire le fou. La sorcière laissa donc passer quelques secondes, puis quelques minutes, toujours plus surprise et choquée que ne serait-ce qu’un élève accepte de se soumettre. Pourtant, tous le faisait. Et la première victime de Leister était même la première à le faire. Alors une question fit silencieusement son chemin : était-elle masochiste ? A croire que oui !

Rachel ne bougea pas, jugeant l’ambiance, craignant de devoir se plier aux règles elle aussi. C’est alors que la porte s’ouvrit en grand, la faisant sursauter. Merd*.

- Enfin, il n’est pas trop tôt ! Ma belle Heather. Peux-tu t’occuper de cette imbécile de Jade Wilder ? Je n’ai clairement plus envie de l’avoir dans mes pattes. Fais-en ce que tu veux. Tu peux même abimer sa tronche que je m’en fous complètement. Pour le reste fais-toi plaisir.

Rachel haussa un sourcil, perplexe. Sérieux ? Eh bien oui, et très vite la jeune poufsouffle, la plus courageuse de l’assemblé, se leva pour suivre l’infirmière. Encore une élèves en moins. Une protection en moins aussi, pour les plus jeunes. C’est en tout cas ce qui sembla à la sorcière quand sa camarade lança un regard pleins de mises en gardes à une jeune serdaigle. Rachel se souvînt alors que les deux jeunes filles étaient très proche, toujours fourrées ensemble en cours. Son cœur de serra alors, s’imaginant très mal abandonner ici une personne à qui elle tenait. Et la sorcière resta là immobile, jusqu’à ce que l’un des membres de son groupe ne s’adressa à elle.

- Allez-y ! Balancez le votre sort qu’on en finisse avec cette mascarade !!

Rachel le fusilla du regard. Sérieux ?! Apparemment oui et sa deuxième partenaire aussi, puisqu’elle n’avait alors pas hésité à lancer son sort. Comme les autres. Heureusement le sien rata lamentablement.

« Bien fait ! Mais où j’ai atterri ? » se demanda-t-elle avant de se résoudre au pire.

Se déplaçant vers le bureau, Rachel arriva vite çà hauteur de son professeur et rédacteur en chef, les genoux en compote. On pouvait le voir à mille à la ronde… qu’elle n’était pas à l’aise. Cependant, et bien au-delà de la peur, c’est surtout des confrontations avec autrui que la sorcière supportait mal. Quand on vous dit qu’elle aurait dû aller chez les poufsouffles

- Monsieur…? Je suis désolée, mais je ne peux pas faire ça. Faites ce que vous voulez de moi, donnez-moi n’importe quelle punition, je l’accepte si ça vous fait plaisir… Mais moralement je ne peux pas accepter de faire ça, c’est cruel, risqué et franchement ignoble. Je suis d’accords avec vous quand vous dites que dans notre vie on peut être amené à croiser n’importe quels dangers, n’importe quelles créatures… Je sais qu’un jour, et franchement je ne l’espère pas, je serais amenée à me battre contre un ami, mais… Je refuse cet exercice, désolée.

Rachel serra les points, bien dissimulés dans les manches de sa cape pour les empêcher de trembler. Parler en public aussi, lui donnait des sueurs froides. Pourtant cette fois ça avait été nécessaire. Elle devait apprendre à se défendre et nul doute qu’elle aurait énormément à apprendre de l’homme en face d’elle, mais une chose était certaine ce ne serait pas à ce prix. La sorcière avait bien assez de mal à dormir depuis… eux. Et elle ne s’était pas inscrite pour devenir comme eux, mais bien pour les parer, se défendre, se battre.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Evelyne Snow
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 : Sortilèges et créatures

Message par : Evelyne Snow, Mar 16 Fév 2016, 23:29


- Je t’ai vu hésiter à lancer le sort. On n’a pas tous les c*uilles de lancer un sort. Mais dans ce cas-là, ne vient pas en cours de Défense Contre les Forces du Mal, tu fais perdre du temps précieux à ceux qui veulent progresser.

De rage, elle s'attrapa l'avant bras et serra de toutes ses forces. Contrôle, contrôle toi. Son regard ne quittait pas des yeux la Serpentard. Se mordant l'intérieure de la joue, elle déglutit et avala le sang qui inondait sa bouche. Cette crétine venait non seulement de lui manquer de respect mais qui plus est devant toute la classe. Non, en fait c'était bien plus que ça : un défi.
La colère la submergée mais quand cela avait-il réellement commencé ? Lorsque le professeur glaçon l'avait humilié ? Lorsque qu'une pauvre Serdaigle c'était retrouvé prise au piège suite à un de ses sorts ? Lorsque elle avait vu le sort réservé à la préfète Poufsouffle ? Lorsque même un autre membre du personnel se foutait de leur sort ? Ou lorsque l'ancien Serdaigle avait annoncé comment se passerait l'exercice pratique ?.. Peu importait au final, une seule chose tournait en boucle dans son esprit : Fonce, venge-toi, libère ta colère ! Mais cela aurait été cédé à la facilité, la victoire était dans le contrôle et la patience. Son moment viendrait, pas tout de suite mais il viendrait. Evelyne détourna à regret son regard pour ce concentrer sur l'exercice. Pour une fois qu'elle ne cédait pas à son impulsivité elle pouvait se féliciter. C'était une petite victoire pour soi même.

Cette garce avait réussi son sort à la perfection. Les deux garçons se retrouvaient prisonnier du filet de Diane. Le moindre mouvement ne faisait qu'augmenter leurs tortures. Blesser pour blesser, non, ce n'était pas dans sa philosophie. Blesser pour défendre et protéger, oui ! Enfin, tout dépend du sens qu'on donne à ses deux mots.. Que pouvait-elle faire pour les aider ? Tout en réfléchissant, elle tournait sa baguette dans sa main. Etant donné qu'à chaque fois qu'ils se débattraient les liens se resserreraient davantage la meilleure des solutions était de les immobiliser. Elle se décida donc :

- #Petrificus Totalus

Son poignet guidant le bâton, elle avait amorcé un cercle qu'elle avait interrompu pour partir en ligne droite horizontale avant de finir par abaisser sa baguette vers le sol. Une lumière vive avait directement filé en direction du troll. Verdict ? Au fond, peu lui importait le résultat de son sort. Elle préférait se réserver pour la fin du cours, pour une certaine personne. A cette pensée un mince sourire éclaira son visage. Qu'elle la croit faible, oui, elle changerait vite d'avis.


1. Le sort est parfaitement réussi.

2 et 3. Le sort est partiellement réussi. La créature bouge toujours.
4. Echec.
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 : Sortilèges et créatures

Message par : Maître de jeu, Mar 16 Fév 2016, 23:29


Le membre 'Evelyne Snow' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Lïnwe Felagünd
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 : Sortilèges et créatures

Message par : Lïnwe Felagünd, Mer 17 Fév 2016, 00:42


Voilà les deux plus jeunes qui imitent un troll. Le plus petit, le plus léger, Lïnwe, sur les épaules du Queen, loin d'être une reine pourtant. Vu de l'extérieur, leur troll aurait peut-être pu faire peur à un enfant de cinq ans tout au plus. Derrière leur masque, ils ne faisaient pas les fiers non plus. Prêts à encaisser les coups, ils se devaient tout simplement de rester aussi neutres que possible, à la manière d'un pan de mur, d'une table qu'on écrase du point, d'un crayon de mine que l'on brise, que l'on casse en deux ou d'un punching-ball. Plus ils recevraient, mieux se serait. Charmante conclusion. Aucune issue, aucun plaisir, rien de tel. Juste des coups, de la douleur. Défense contre les Forces du Mal. On ne pouvait faire plus concret. En plus concis, il existait Douleur Maligne. Ou Douleur tout court. A vrai dire, il n'y avait pas de douleur bénigne, sauf pour les masochistes peut-être.

Au contraire de son porteur en dessous, Lïnwe avait deux fentes au niveau des yeux pour regarder ce qu'il se passait autour du binôme. L'truc embêtant, c'est que même à deux, ils étaient encore trop petits pour que leur déguisement leur aille comme un... gant. Huehue, l'expression de grand-maman. Du coup, le front du troll lui tombait sur le nez. Cécité. Le seul moyen d'obtenir cette vision était de lever les bras de telle sorte à ce que les trous soient bien en face des yeux, ou les yeux en face des trous.

Enfin chose faite, le voilà dans une bien étrange posture. Heureusement, il était aussi agile qu'un lionceau. Il pouvait tenir en équilibre facilement. Il espérait seulement ne pas trop détruire les épaules de l'autre garçon. Mais en même temps, il ne se voyait pas vraiment le porter non plus. Ils n'avaient pas eu d'autres choix que de procéder de cette manière mais de toute façon, ils seraient sûrement bientôt cloués au sol alors cela importait peu. Autour du monstre usurpateur, des élèves se battaient déjà entre eux, des créatures étaient solidement attachées, d'autres chancelaient et d'autres encore tentaient de se réceptionner sur une table. Et pis, y'en avait qui se querellaient mais il entendait pas bien ce qu'ils se disaient. Il eut à peine le temps d'élargir son sourire que quelque chose de froid, dur et métallique fusait dans leur direction. Il cligna des yeux. Simple réflexe. La chose toucha le pantin de plein fouet. Il lâcha un   « Humpf » de surprise et de douleur. Dans la seconde qui suivit, ils tombèrent tout deux à la renverse sans vraiment comprendre pourquoi. Il tenta de se relever, cette tenue encombrante l'oppressait. Maintenant côtes à côtes, il pouvait apercevoir l'autre garçon. Il avait l'air tout aussi coincé que lui. Et plus ils bougeaient, plus ça ferait mal. Sables mouvants cauchemardesques. Au-dessus d'eux, les deux filles de leur groupe n'avaient pas l'air de bien s'entendre :

- Je t’ai vu hésiter à lancer le sort. On n’a pas tous les c*uilles de lancer un sort. Mais dans ce cas-là, ne vient pas en cours de Défense Contre les Forces du Mal, tu fais perdre du temps précieux à ceux qui veulent progresser, lança l'une d'entre elle. Il ne connaissait pas les voix, ce qui, intérieurement, l'angoissait encore plus. Il voulut leur rappeler haut et fort qu'ils étaient saucissonnés comme de vilains porcinets mais le sombre filet l'en empêchait. De simples murmures, qui, à des fourmis, auraient pu être effectivement perçus comme un hurlement : Coincés... C'est bon... Un Finite, un finit...
Il tenta par lui-même de prendre sa baguette magique mais elle ne semblait pas être dans sa poche. Petite glissade. Oops. Quel dommage. Bon bah, ils devraient se-

Plus rien.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Lïnwe Felagünd
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 : Sortilèges et créatures

Message par : Lïnwe Felagünd, Mer 17 Fév 2016, 01:44


OuhlaaaAAaaaAaaaaa ça caille ! Un puissant océan de glaçon qui s'entremêle avec le choc du corps contre la pierre froide du mur. Et hop. En un sort, le Felagünd se voyait complètement immobile, pétrifié par l'une de ses camarades. Elles ne faisaient décidément pas dans la dentelle, les demoiselles. Et malgré leur accrochage précédent, elles avaient dû se mettre d'accord. Au bout du compte, il se retrouvait doublement immobilisé. Et par le filet. Et par la pétrification. Génial. En temps réel, il n'aurait eu aucune chance face à son adversaire dans une telle situation et il n'imaginait même pas la suite des événements. Le côté pratique, c'est qu'il pouvait bouger les yeux. Par contre, le noir était quasi complet là-dessous donc encore une fois, inutilité rêvée.

Cette fois-ci, il ne pouvait même pas remuer ne serait-ce le petit doigt. Le second maléfice le maîtrisait comme un pantin et son maître. Plus qu'à titiller les fils pour contrôler à merveille sa propre marionnette. Seul son esprit demeurait intact et chaud. Il se demandait encore combien de temps il se retrouverait dans cette m*rde avant d'avoir finalement retrouvé la motricité. Douce jouissance. Il ne savait qui remercier mais il se démêla de ce foutu troll le plus vite possible, récupéra sa baguette qui était tombée sous une chaise et se massa les côtes meurtries par le filet qui n'était plus que poussière désormais. Son coéquipier, lui, venait d'être viré du cours. L'effectif de la classe se réduisait de moitié, c'était impressionnant.
Cette séance l'avait mis à rude épreuve, oppressé, contrôlé, manipulé et dénué de liberté. Pantin. Juste un pantin avec qui jouer. C'était ses premières chutes suite à un combat. Un combat pas très loyal au passage mais passons. Et avant qu'il ait pu demander aux filles pourquoi il leur avait fallu attendre tout ce temps pour le libérer, le nouveau professeur reprit la parole :

- Vous allez tous lancer un des quatre sorts sur votre petite camarade. Faites-vous plaisir ! Pour ceux qui ont déjà lancé un sort… Merci d’en tester un autre. Aw. La fille semblait comme choquée et collée au sol. Bon, finalement, il y avait pire que lui. C'était... rassurant. Autrement, une pulsion. De vie ou de mort, je ne saurai vous l'affirmait. Il s'avança le premier, rageant encore d'être tombé à la merci des deux autres filles plus âgées et bien plus aptes à se battre contre un jeunot désarmé et désavantagé. Le soulagement. Un flot déversé à l'encontre de Miss Glue. Stupéfix !

1. Le sort est parfaitement réussi
2 et 3. Le sort est partiellement réussi. Le serpent bouge toujours
4. Echec, il a glissé, chef
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 : Sortilèges et créatures

Message par : Maître de jeu, Mer 17 Fév 2016, 01:44


Le membre 'Lïnwe Felagünd' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours n°1 : Sortilèges et créatures

Message par : Rachel Ester Pasca, Mer 17 Fév 2016, 08:41


Se forçant à regarder son professeur dans les yeux, Rachel releva la tête juste au moment ou trois élèves de plus se faisait purement et simplement viré du cours. Serait-elle la prochaine ? Sans doute, mais tant pis.

- Je ne vous demande pas votre avis. Vous n’avez pas le choix à vrai dire. Mais comme je suis indulgent et d’une grande sensibilité, je ne vais pas vous imposer cet exercice. Merveilleux n’est-ce pas ?

La sorcière fut surprise de sa réponse, et même si le ton employé là par McKinley n'était pas des plus rassurant, Rachel se contenta de lui lancer un petit sourire et d'un hochement de tête, un simple merci reconnaissant. C'était la base non ?

L'adolescente retourna donc à sa place initial avant d'être soudainement interrompis par le tyran.

- Miss Pasca, pouvez-vous vous mettre de l’autre côté de la pièce. Les autres, merci de me rejoindre, hurla-t-il pour que tout le monde, même ceux qui était en plein exercice ne l'entende.

La sorcière n'avait pas de doute sur ce qui allait suivre et c'est pourquoi elle se dirigea vers le fond de la salle d'un pas déterminé. Elle préférait mille fois servir de cobaye aux autres plutôt que l'inverse. Pourtant la peur était bien présente et déjà ses mains tremblaient de manière incontrôlées. Sans doute ses yeux étaient plus humide aussi, mais à quoi bon protester encore ? Rachel se rassura donc et tendant de se rappeler que la mort d'un élève ne serait ni toléré ni acceptable, donc au pire elle aurait quelques bleus. Et là au moins elle allait pouvoir s'entraîner à se défendre et non plus à attaquer.

- Bon puisque vous êtes une grande pacifiste, vous allez participer à votre manière à la suite du cours. Vous allez tous lancer un des quatre sorts sur votre petite camarade. Faites-vous plaisir ! Pour ceux qui ont déjà lancé un sort… Merci d’en tester un autre.

Nerveuse, la sorcière essaya de changer de positon et c'est de cette manière qu'elle se rendit compte qu'elle ne le pouvait purement et simplement pas. Encore un sale coup du fou. Qu'a cela ne tienne, elle n'était pas prête à se laisser faire pour autant.

Cependant, Rachel fut surprise lorsqu'un première élève s'avança pour lancer son sort. Encore ce [censuré] de Gryfondor ! Celui-ci lança un stupefix que la sorcière esquiva à la vas-vite en se baissant précipitamment. Une chance, parce que son sort avait été réussit, mais sans doute ne se doutait-il pas qu'elle essayerait de s'échapper.

Rachel se releva, sachant que sa baguette était non loin en cas de besoin. Si seulement elle avait été capable de lancer un patronus... elle aurait put prévenir quelqu'un, demander de l'aide, mais une fois de plus elle était seule. Seule face à un monstre et à ses créations. Tous monstres autant qu'ils sont.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Cours n°1 : Sortilèges et créatures

Message par : Invité, Mer 17 Fév 2016, 13:44


Elle avait voulu l'énerver et ça avait fonctionné au début. Marie avait remarqué l'aigle avait empoigné son avant-bras, comme pour le contrôler ? Levant les yeux au ciel, elle lança un Puéril avant de la regarder lancer son sortilège, avec succès en plus.

Quoi, c'est tout ce que tu as ?

Oui, au fond, elle voulait l'énerver au plus au point. Puis, elle n'osera sans doute rien faire en classe, devant Leister. Donc tout benef pour Marie, elle pouvait se défouler et ne rien subir en retour.

"Miss Pasca, pouvez-vous vous mettre de l'autre côté de la pièce. Les autres, merci de me rejoindre." Marie alla vers son professeur, bien sagement. "Bon puisque vous êtes une grande pacifiste, vous allez participer à votre manière à la suite du cours. Vous allez tous lancer un des quatre sorts sur votre petite camarade. Faites-vous plaisir ! Pour ceux qui ont déjà lancé un sort... Merci d'en tester un autre."

Marie se figea quelques seconde. Rachel ? Pourquoi avait-elle ouvert la bouche elle aussi ? Elle aurait dû exécuter le sort sans broncher, elle n'aurait pas eu de problèmes. Alors qu'elle allait s'avancer pour lancer le sort, Lïnwe l'a devança. Regardant le lionceau lancer le sort, elle eu un regard compatissant pour Rachel qui semblait plus qu'effrayée de ce qu'il lui arrivait. Mettant de côté sa compassion, elle s'avança, pour lancer à son tour, le sortilège. Elle opta au dernier moment pour #Impedimenta.

2. Se concentrant au maximum, elle lança le sort. Le sort est parfaitement exécuté.
1 et 4. Le sort est partiellement réussi.
3. Se laissant distraire au dernier moment par Evelyne, elle rata son sort.
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 : Sortilèges et créatures

Message par : Maître de jeu, Mer 17 Fév 2016, 13:44


Le membre 'Marie Diane' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours n°1 : Sortilèges et créatures

Message par : Rachel Ester Pasca, Mer 17 Fév 2016, 15:02


Rachel se releva doucement après qu'elle eu réussit à esquiver le sortilège que l'autre débile de lion lui avait lancé, plus tremblante encore qu'au début. En fait elle n'avait pas vraiment cru que ses camarades se déchainerait sur elle aussi rapidement, sans que ça ne leur prose le moindre problème de conscience.

L'adolescente se retourna le visage blafard et découvrir la trace qu'avait laissé le sort sur le mur, se rappelant douloureusement que ça aurait put être elle. Comme pétrifier, collée au sol dans tous les cas, Rachel se força à refaire face à ses camarades, se retenant pour ne pas pleurer. Elle qui détestait attirer l'attention, détestait toute sorte de confrontation et de violent, elle était servi...

Rachel découvrit le regard désolée de l'une de ses camarades. La sorcière se souvenait bien avoir déjeunez avec elle un matin, pas très longtemps après l'attaque des mangemorts... Elle fut donc rassurer que ce soit elle qui lui fasse face, pensant, espérant plutôt, qu'elle ne lui lancerait pas son sort. Erreur bête, puisqu'elle l'essuyait pas moins de quelques secondes plus tard.

Cette fois Rachel voyait rouge. Informulant un #Finite, la sorcière mit fin à son calvaire et la fusilla folle de rage.

- Vous avez tous perdu la tête ou quoi ?! s'énerva-t-elle. M'a parole vous n'avez pas d'amour propre !

Les premières larmes commencèrent à couler, mais de rage, de frustration. Elle aurait bien aimé renvoyer des coups à ses camarades, au moins aux plus vieux, mais elle se doutait bien que son professeur en carton ne la laisserait pas faire. En tout cas elle n'allait pas en rester là !
Revenir en haut Aller en bas
Esteban R. Lefebvre
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Métamorphomage


Re: Cours n°1 : Sortilèges et créatures

Message par : Esteban R. Lefebvre, Mer 17 Fév 2016, 15:18


Le sortilège avait parfaitement réussi, et l'égo d'Esteban n'en fut que plus flatté. Quelle fierté ! Il est vrai que le stupéfix n'est pas un sortilège qui requiert une grande expérience pour le lancer ; un peu de concentration suffit. Enfin, c'est une image. D'un mouvement vif du poignet, le français rangea sa baguette dans son étui. Ce n'est pas de la fainéantise. Quand il en aura besoin il l'a sortira. Cependant, il ne s'attendait pas la remarque du professeur : « Monsieur Lefebvre. Bravo pour cette réussite. Mais sachez que ce sortilège ne vous sera d’aucune utilité face à une telle créature en combat. Vous avez de la chance d’avoir en face de vous, qu’une camarade de classe. » Bah, s'il s'était trouvé devant une vraie bête sauvage et assoiffée de sang, c'est sûr qu'il n'aurait pas agi de la même façon. Il secoua légèrement la tête, pas vraiment intéressé de s’attarder sur de telles futilités. Il n'avouerait jamais -même sous la torture- que monsieur McKingley avait raison... Merry utilisa un autre sortilège, ce qui déplut fortement à l'enseignant. Esteban émit un soupir las ; épuisé par l'homme. Sa physionomie, tout ça, tout ça !

Il se positionna sur le côté, peu enclin à recevoir un sort malencontreusement dévié de sa trajectoire initiale par un élève non aguerri. L'idée de se reposer sur une chaise un peu à l'écart lui avait frôlé l'esprit, mais il ne voulait pas subir le sarcasme désobligeant de l'adulte. Heureusement pour lui, la suite de la partie pratique venait débuter. Il fut un peu peiné -dans sa grande mansuétude- de la situation dans laquelle se trouvait Rachel Pasca. « Vous allez tous lancer un des quatre sorts sur votre petite camarade. Faites-vous plaisir ! Pour ceux qui ont déjà lancé un sort… Merci d’en tester un autre. » Même objectif, simple en apparence. Esteban n'hésita pas sur le sortilège à utiliser, même s'il n'était plus aussi sûr de lui. Pauvre Rachel, il compatit à sa douleur. Mais bon, c'est une question de vie ou de mort alors, il se positionna devant la Serpentard et il formula #Metalo Scencio. Merlin pourvu qu'il le rate, ce serait comme une satisfaction d'avoir pu aider Rachel.

1. Le sort est parfaitement réussi
2 et 3. Le sort est partiellement réussi. La créature bouge toujours
4. Echec
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 : Sortilèges et créatures

Message par : Maître de jeu, Mer 17 Fév 2016, 15:18


Le membre 'Esteban Lefebvre' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours n°1 : Sortilèges et créatures

Message par : Rachel Ester Pasca, Mer 17 Fév 2016, 15:47


Rachel recevait des regards compatissants d'un peu partout dans la classe, mais personne ne venait l'aider ni rien. C'en devenait navrant. Au moins Leister pouvait se vanter d'avoir bien cerné la moralité de ses élèves et sans doute du monde . La sorcière faisait face à du beau monde. Le meilleur. Vous percevez l'ironie ?

Lorsqu'un autre élève s'avança sans même hésiter avec un énième stupides regards à la "désolé je n'y peux rien", Rachel se senti sortir de ses gonds, et c'était plutôt rare. Parce que si mes chéris, vous pouviez faire quelque chose ! Comme elle... sauf que forcement, seule contre tous que pouvait-elle faire ?

Attrapant sa baguette d'un geste vif, la sorcière se protégea avec un sort. Juste à temps, encore une fois, puisque cette fois le sortilège semblait parfaitement réussit. Si au moins ils faisaient semblant de la viser... mais non ! Ils visaient vraiment ces cons !

Rachel commençait à avoir sérieusement peur et à sérieusement regretter son geste de bonté envers le gosse de son équipe. Elle dut d'ailleurs se retenir de ne pas lancer elle aussi un sort en retour, mais se retînt. Maintenant qu'elle avait sa baguette en mains, le démon pouvait la lui retirer en deux-deux et elle se retrouverait sans rien. Elle n'allait certainement pas pouvoir s'en sortir aussi facilement encore longtemps. En fait elle avait déjà eu beaucoup de chance...
Revenir en haut Aller en bas
Merry K. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 : Sortilèges et créatures

Message par : Merry K. Harper, Mer 17 Fév 2016, 16:13


Le cours se continuait d'une drôle de manière. Des expérimentations de sortilèges sur des élèves ? C'était abominable. Assez choquée par un tel exercice, Merry n'avait tout de même pas bronché et s'était lancée en première, lançant sur un sortilège sur sa camarade. Puis d'autres élèves s'y mirent, dont le garçon qu'elle avait dans son groupe qui tenta à son tour de lancer un sortilège. Bien exécuté. C'est alors que la rouquine se décida à recommencer, malgré les consignes du professeur. Lançant d'abord un finite sur sa camarade, elle avait par la suite lancé un autre sortilège sur la petite Serpentard face à elle, lui lançant un regard désolé pour cela. Et bien évidemment, tout ça ne pouvait pas passer inaperçu aux yeux de son professeur qui la reprit directement, le corps de Merry se crispant ainsi de colère.

Par la suite, les autres élèves effectuèrent l'exercice sauf quelques uns. Merry jetait de temps à autre un coup d’œil à Nel qui semblait ne pas vouloir faire l'exercice... Ca n'allait pas plaire au professeur... Et en effet, quelques minutes plus tard le professeur intervint, mettant fin à ce début de partie pratique. Et là, le drame se déroula. Le professeur vira 3 élèves du cours, dont Nel, simplement parce qu'ils n'avaient pas effectué l'exercice. La rouge et or vit rouge. Les virer alors qu'ils ne voulaient simplement pas faire du mal à leur camarade était une chose pitoyable. Serrant les points quand ses camarades partirent, la rouquine écouta la suite du cours donné par ce tyran. Et il n'en avait pas fini apparemment. Laissant une jeune fille d'un côté de la salle, les autres en face d'elle, il annonça que chacun leur tour, ils devraient lancer un sortilège sur la pauvre Serpentard qui se retrouvait seule. Et ça n'avait pas l'air de déranger la plupart des élèves qui commencèrent à s'avancer. Se trouvant à côté d'une de ses amies, Lydie, la rouquine la regarda avec désespoir et lui chuchota deux trois mots.

- Lydie il faut faire quelque chose on ne peut pas la laisser seule contre tout le monde... Ca a l'air d'amuser le professeur...

Et il n'en fallut pas plus pour que la rouquine se bouge. Littéralement. Un autre élève se mit donc à s'avancer vers la pauvre jeune fille, lançant le sort vers elle alors qu'elle se trouvait toujours seule. La rouquine s'avança alors à son tour, mais marcha plus loin et plus rapidement, se plaçant finalement devant la jeune Rachel pour la défendre. Elle espérait que Lydie la suivrait à son tour... peut être d'autres élèves aussi. Laissant sa baguette pointée devant elle pour répliquer au prochain sortilège lancé, Merry attendit et parla devant tout le monde. Elle se fichait pas mal de son professeur qui finirait de toute manière par se prendre une classe rebelle dans la face.

- Le premier qui lance un sort contre Rachel en reçoit un en retour de ma part !
Revenir en haut Aller en bas
Lydie Nouël
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Re: Cours n°1 : Sortilèges et créatures

Message par : Lydie Nouël, Mer 17 Fév 2016, 16:52


La rouquine fermait toujours les yeux et attendait avec apréhension que le sort percute son costume. Son angoisse augmentait rapidement mais elle s'efforçait de prendre sur elle. Le costume lui pesait sur les épaules, elle ne tiendrait pas longtemps dans cette position. La jeune fille ne se savait pas claustrophobe, mais, dans un tel cadre, il était impossible de ne ressentir aucune panique. Elle parvint à se maintenir immobile de longues secondes. Cependant, le choc ne vint jamais.

Ce fût la voix de son professeur qui réveilla la rouquine. Elle n'avait pas entendu ce qu'il disait. Un élève, probablement une élève, venait de prendre la parole. Son ton ne semblait pas traduire qu'elle demandait une simple précision à l'enseignant. La rouquine s'empressa de sortir la tête du costume sans demander l'avis de sa camarade Gryffondor, afin d'observer la scène. Elle prit une grande inspiration et chercha des yeux l'origine de cette voix. Elle parvint à entendre les derniers mots de la tirae de la Serpentard.

- Je refuse cet exercice, désolée.

La née moldue se mordit violemment la lèvre. Cette jeune sorcière tendait amicalement le baton pour se faire battre.

- Je ne vous demande pas votre avis. Vous n’avez pas le choix à vrai dire. Mais comme je suis indulgent et d’une grande sensibilité, je ne vais pas vous imposer cet exercice. Merveilleux n’est-ce pas ?

Personne ne croyait, encore moins Lydie, que l'ancien Serdaigle abritait une légère trace d'indulgence. Il ne la laisserait certainement pas s'en sortir comme ça et, si certains l'avaient pensé doué d'empathie tout à l'heure, cela s'est rapidement fait démentir par le renvoi de cours de cette Poufsouffle.

- Miss Pasca, pouvez-vous vous mettre de l’autre côté de la pièce. Les autres, merci de me rejoindre.


Lydie s'extirpa rapidement de son costume et suivit les instructions de son professeur.

-  Bon puisque vous êtes une grande pacifiste, vous allez participer à votre manière à la suite du cours. Vous allez tous lancer un des quatre sorts sur votre petite camarade. Faites-vous plaisir ! Pour ceux qui ont déjà lancé un sort… Merci d’en tester un autre.  

Le tyran lança un sort à la jeune femme qui ne pût bientôt plus bouger. La rouquine ne fût pas étonnée de voir que Lïnwe fût le premier à s'avancer. Il réalisa son sortilège sans faire preuve d'apparente compassion. Rapidement, une serpentard suivit le mouvement.

- Vous avez tous perdu la tête ou quoi ?! Ma parole vous n'avez pas d'amour propre !

Lydie ressentit un violent frisson. Ces poils s'hérissèrent sur ses bras lorsqu'elle remarqua les larmes sur les joues de la bouc-émissaire. Elle croisa le regard empli de désespoir d'une amie Gryffondor  

- Lydie il faut faire quelque chose on ne peut pas la laisser seule contre tout le monde... Ca a l'air d'amuser le professeur... 

La deuxième année n'eut pas le temps de regarder son enseignant ou même de montrer son approbation à Merry que cette  dernière  se dirigea hâtivement devant la pauvre jeune femme.

- Le premier qui lance un sort contre Rachel en reçoit un en retour de ma part !

La petite rousse se faufilla entre les élèves et s'avança vers Merry, la baguette levée. Jetant un coup d'oeil au professeur, elle se fit la réflexion que si elle se chargeait de lancer un sortilège de stupéfiction directement vers son ainée Gryffondor, celui-ci accorderait probablement des points en plus à sa maison.

La démarche décidée, c'est cependant aux côtés de Merry qu'elle se positionna. Elle n'avait certes pas l'air menaçante, du haut de ses douzes ans, mais espérait que des élèves les rejoignent. Dans la foule de jeunes sorciers, elle reconnut Lïnwe et lui adressa un regard noir, comme à tout ceux qui avaient déjà eu la cruauté de lever leur baguette contre l'impuissante Serpentard.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours n°1 : Sortilèges et créatures

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 6 sur 10

 Cours n°1 : Sortilèges et créatures

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Défense contre les Forces du Mal-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.