AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard
Page 4 sur 5
Visite nocturne
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Nawuele Skadi
Serpentard
Serpentard

Re: Visite nocturne

Message par : Nawuele Skadi, Jeu 04 Jan 2018, 18:45


Enfin elle était arrivée, Nawuele la regardait s'approcher, un petit sourire amusée au coin des lèvres. C'était assez cocasse de la voir enfreindre le règlement, elle qui reprenait toutes les personnes osant même ne serait-ce que penser à enfreindre ces précieuses lignes. Mais il était assez évident qu'elle allait finir par changer, après tout, même elle avait fini par comprendre que les règles sont faites pour être enfreintes au grès de nos envies. Elle garda son petit sourire aux lèvres, sans même rendre compte, jusqu'à qu'elle vienne à elle.

- Je dois t'avouer que oui, je ne pensais pas te voir réussir à contourner le règlement de l'école et prendre des risques, ce n'est pas dans tes habitudes. Mais je suis contente que tu y soit parvenue.


Elle fut quand même surprise de lui avoir manqué, elle ne pensait pas avoir eut un tel effet sur elle, mais elle ne laissa rien paraître. Elle l'invita à s’asseoir d'un bref signe de tete, après tout inutile de bouger, l'air était si pure, et la nuit si belle, il serait dommage de la quitter. Elle sortit de son sac des bouteilles et quelques verres, qu'elle remplit d'un coup rapide de sa baguette magique. Un cocktail assez simple qu'elle avait concocté elle même :  framboise, rose, sucre, et vin rouge.

- Tiens bois, il n'est pas très fort, surtout très sucré. Il est toujours bien d'avoir un bon verre quand on a plein de choses à raconter. Qu'es-tu devenue depuis ce temps ?

Question vaste, elle en convenait, mais on savait quoi y répondre, du moins assez pour laisser entendre certaines choses. Et elle était certaine qu'elle en avait beaucoup, elle savait lire entre les lignes après tout, et ces dernières lettres en disait long. En tout cas elle, le résumé de ces dernières années serait très rapide à faire.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Nawuele Skadi
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Visite nocturne

Message par : Nawuele Skadi, Lun 15 Jan 2018, 14:01


Elle avait plus de fougue et d’aplomb qu'auparavant, c'est le moins qu'on puisse dire. Elle semblait loin de la petite fille sans assurance que j'avais connu il y a quelques années, c'était étrange. Mon breuvage avait l'air de lui convenir en tout cas, je ne perdais donc pas la main.  Ainsi donc elle aussi s'était faite prendre dans cette fameuse réserve, quelle ironie. Il est vrai qu'y accéder avait été moins simple qu'elle avait prévu à l"époque, mais avec de la persévérance, tout était possible. Elle l'était attentivement, et plusieurs questions lui venaient à l'esprit.

- Ah cette réserve...Tu cherchais un ouvrage en particulier, ou une simple envie d'adrénaline  ?

Dans son cas à elle, elle s'y était aventurée dans le but de trouver la recette d'une certaine potion, qui était bien évidemment pas assez éthique pour la bibliothèque. Mais il serait étonnant que Mered soit devenue une adepte de magie noire elle aussi. Elle ne l'était pas non plus, elle se servait juste des avantages des deux magies, de manière équitable il serait dommage de s'en priver.

- Moi j'habite toujours en Norvège, j'ai effectué quelques petits boulots par ci par là, mais rien de concret, je voyage beaucoup également. J'en ai appris beaucoup sur les différentes civilisations, cela m'a permis d'agrandir mes connaissances en matière de magie. Et j'ai également fait la connaissance plus ou moins pacifique d'un bon nombre de créatures magiques, et moldue.


Elle avait beaucoup à en dire là dessus, elle devait également terminer de recenser tout cela. Pour ensuite aller à l'aventure de nouveaux projets. Mais là encore, tout dépendra de l'endroit où le vent l’amènera. Elle ne préféra pas rentrer dans les détails plus personnels comme la mort de son père, la quête de son passé, et le désir de vengeance, et la manière dont elle rendait la justice dans le monde moldue ça personne ne devait le savoir, son jardin secret était décidément bien trop vaste.

- C'est ta dernière année je crois, que compte tu faire ensuite ? Que ça soit en matière de projets professionnels, comme ils aiment bien les appeler, ou autre.


Elle avait beau avoir des petites idées, autant voir ce qu'il en était. Et ça permettait surtout d'éviter les sujets sensibles qu’elle ne préférait pas mentionner.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Nawuele Skadi
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Visite nocturne

Message par : Nawuele Skadi, Mar 23 Jan 2018, 13:48


Elle aimait toujours me lancer des piques, les choses ne changent pas visiblement.  Autant rentrer dans le jeu après tout. Sinon les escapades de nuit, elle s'y connaissait, elle allait surtout faire un tour dans la foret interdite, ou près du lac, et plus rarement dans le lac, le lieu était certes moins discret, mais il suffisait de quelques stratégies pour que ça passe.

- Ah non moi j'avais trop peur de sortir. La légilimancie cet art parait très intéressant, j'ai juré de m'y coller un jour, ainsi que bien d'autres choses comme l'occlumancie. Tu comptes te mettre à ces deux arts ?

Elle sourit à cette idée, elle se voyait en effet très bien découvrir les vraies pensées des personnes, les petits secrets et tout ça...Et surtout savoir se protéger des intrusions étrangères, surtout ça en fait. Elle avait commencé à apprendre d'ailleurs, mais c'était beaucoup plus difficile qu'on ne le croyait, cela lui demandait beaucoup de pratique, de motivation et surtout de concentration, enfin ça, elle ne l'avouera jamais.

- L'araignée, évidemment que oui, qui d'autres aurait eu cette audace ? Tu t'en es remise d'ailleurs ?  

Elle chercha un instant  le meilleur souvenir de ses voyages à raconter, beaucoup lui vinrent à l'esprit, donc autant ne pas faire de choix.

- Je me suis beaucoup rendue sur les vestiges d'anciennes cités, comme les comme celle des mayas ou encore Pompéi. Et bien tous ces jeunes gens vénéraient des sortes de dieux, autres que les dieux que les moldus vénèrent actuellement, ils étaient d'ailleurs bien plus doué eux et tournés vers une sorte de troisième œil si je puis-dire. J'en déduis qu'il n'y avait pas que des moldus parmi eux.

Et dire que ces pauvres créatures s'imaginaient une vie extra-terrestre dans le ciel ou et les étoiles. Mais ce qui l'étonna encore plus que la Mered rebelle, c'était ses projets d'avenirs, elle qui était si sérieuse et se destinait surement à une carrière d'auror ou haute fonction ministérielle se contentait d'un boulot de serveuse. Qu'avait-il bien pu changer ? Elle soupçonna en son fort intérieur son appartenance à un de ces vieux groupe secrets et illégaux lutant contre les mangemorts. Si c'était ça, il était en effet bien préférable de rester discrète, et difficile de lui faire avouer par des stratagèmes, elle se méfie bien trop de sa personne, mais ça coûte rien d'essayer...

- Ah oui je connais ce bar, enfin je connais tous les bar cela dit. Mais profite bien de Poudlard en tout cas, je n'ai connu aucun lieu plus magique que cette école, tu laisses donc tomber ta soif de justice ?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Kohane W. Underlinden
avatar
Responsable GGryffondor
Responsable G
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Visite nocturne

Message par : Kohane W. Underlinden, Sam 17 Mar 2018, 16:36



   
  Rp avec Evgeni Krasnikov

Une goutte d'eau
tombée de la gouttière
plic
ploc

deux gouttes
suspendues dans le vent avant de se décrocher par manque de force, peut-être,
tomber sur mon nez
tandis que je passe.

Il a plu.
Il a plu, il y a quelques heures.
Les pavés sont encore trempés. L'eau a dévalé le sol bétonné, est venue se perdre dans le canniveau et a roulé le long des tuiles des toits.
Depuis les Trois Balais, j'ai regardé un moment tomber la pluie.
J'ai regardé et entendu passer l'orage.
Je suis restée sans bouger, assise au comptoir, à contempler les gouttes qui venaient frapper sur la fenêtre, s'éclater contre le vitre avant de glisser sans force en longues traînées.
J'ai regardé la course de l'eau
Et
Tout a fini par se calmer avec la nuit tombée.

Quand je suis partie
Il n'y avait plus que les pavés mouillés
Pour preuve de pluie.

Je sens dans mes jambes une énergie oubliée depuis un moment. Une force qui a ce besoin d'être extériorisée. Etre sortie. En faire usage.
Cette force
Force
Qui veut
Qui doit
Bouillonne dans les veines.
Longtemps, si longtemps que je n'ai pas ressenti ça ! La bulle de fatigue envolée. Je me sens plus présente que jamais. Inspirant chaque recoin de Pré-au-lard, captant chaque odeur et chaque son et chaque parcelle d'image. Tout est là, tout en moi alors que je marche.
Il y a plusieurs années, le sang battait parfois mon corps de cette façon. Ca faisait mal de rester immobile, ça faisait mal de demeurer ainsi, sans bouger.
C'est pourquoi je marchais à en perdre la tête dans les couloirs de Poudlard.
C'est pourquoi parfois, j'avais l'impression de saigner alors que j'avançais -mais il n'y avait chez de saignant que mon cœur ou mon sourire.

Avec les années, tout ça s'est calmé. Le sang a arrêté de battre si fort mes veines. Parce que les démons se sont tus. Evidemment, ils n'ont pas disparus, ne disparaîtront jamais. Mais j'ai appris à les regarder. J'ai appris à leur caresser le crâne et à me servir d'eux autant qu'ils se sont servis de moi.
Eurydice m'a appris ça.
Eurydice, cette part manquante de mon miroir. Une part plus sombre, peut-être. Une part essentielle, malgré tout.
Non une autre moi. Mais tout simplement celle qui me manquait pour que moi soit complète. Comme il me manquait mon frère astral, la pièce du puzzle s'imbriquant parfaitement à moi. Eurydice demeurait absente, refoulée, enfouie, perdue. Et quand j'ai compris que j'étais en nuance, que j'étais en gris ou peut-être en couleurs -mais certainement pas en noir ou blanc- quand j'ai compris que pour retrouver ces teintes nuancées, je devais la retrouver elle, je suis parti, telle Orphée, je suis allée à la retrouver aux Enfers.
Elle est moi, je suis elle.
Ensemble, nous sommes je, sans doute.
Je qui est et s'affirme pleinement comme telle.
Je veux être ce que je suis, je veux qu'on m'aime ou me haïsse pour ce que je suis, non pour autre chose, non pour quelqu'un d'autre dont j'aurais revêtu la peau.
C'est pourquoi Eurydice m'est essentielle.
Et elle m'a appris.
A voler. Dans le noir.
Capter la lumière, vivre l'ombre
Montrer un visage à deux teintes
Et ne pas se laisser bouffer par ses démons.

Alors j'ai trouvé la paix. Une forme de paix. Fragile, délicate. Une harmonie qui s'est créée sur le long terme.
Peu à peu, j'ai calmé mes pas, j'ai calmé ma fuite.
J'ai cessé -pas toujours- de courir les rues et courir le monde à la lueur des lampadaires. J'ai pris l'habitude de rentrer.
Quel étrange mot que celui-ci ! Rentrer. J'avais presque l'impression qu'il était rayé de mon vocabulaire. Je ne me sentais chez moi nulle part, sinon dans la rue, à errer et grappiller des heures de sommeil dans des coins sombres, loin de tous, au milieu des étoiles.
Pourtant, voilà un moment que je retrouve la saveur de ce terme.
Rentrer
et même
Rentrer à la maison
Rentrer à Thermidor
C'est vraiment étrange, comme concept.
Néanmoins, peu à peu, cette habitude est rentrée dans mon quotidien. J'ai arrêté de chercher la nuit tout en la fuyant. Et j'ai davantage écoulé mes insomnies sur un canapé, face à une fenêtre.

Cependant, ce soir, je sens
Ce n'est pas pareil.
J'ai trop d'énergie, trop de force, trop d'envie de parcourir la terre pour rentrer.
Quelle heure est-il ?
Il fait déjà bien nuit, en tout cas, alors que je continue d'arpenter Pré-au-lard. Je ne regarde pas forcément où je vais. J'entends juste Eurydice me glisser au creux de l'oreille
Je veux bouger
Je veux jouer
Je veux m'amuser

Et le cœur bat, rate un battement, se remet en route
Je veux jouer
D'un jeu exaltant, d'un jeu où je pourrais me dépenser, où je pourrais évacuer cette énergie venue de je-ne-sais-où.
La main dans la poche de mon imperméable tourne machinalement ma baguette de bois.
Qui donc jouerait avec moi ?
L'ombre et la lumière veulent courir. L'ombre et la lumière veulent rire. L'ombre et la lumière veulent vivre
Dans un exaltant tourbillon de sens, d'adrénaline et de pulsions.



[RP abandonné - le sujet est libre]
Revenir en haut Aller en bas
Time Alyster
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Visite nocturne

Message par : Time Alyster, Lun 30 Avr 2018, 23:28


RP privé avec Artemis Lhow

Trigger Warning, Alcool+ Des pressions.... sors

Bouteille à la main.
Seul, dans la nuit.
Titubant.
Time maugréait.
L'esprit flou, une fois de plus dans la soirée, Time porta le goulot de la bouteille à sa bouche, laissant le liquide de l'oublie faire effet. Tous des... idiots, des... manipulateurs, des connards ! des..des... Time ne trouvait plus les mots.
Il avait soif. Sa gorge fut rapidement humidifié par une nouvelle gorgé de bière.
Journée difficile, encore une fois.
Il avait laissé tombé une potentielle amis, la seule personne à bien vouloir l'aider depuis....
depuis toujours.
Il sentit un corps se percuter à lui, il s'excusa immédiatement au pauvre arbre. Étant la seule compagnie qu'il avait, Time finit par éclater en sanglots. Frappant l'arbre, il lâchait:

-pourquoi moi ? POURQUOI MOI ! c'est toujours moi la... vi vi...victime dans ce taudis de m*rde ! toujours moi qu'on regarde un air mauvais ! ouais, c'est pas c..coo...cool ? hein mon vieux ? Toi, au moins, tu m'feras pas de mal.
Les sanglots le prirent de plus belle, continuant à frapper l'arbre de ses points fatigués, il tomba genoux devant celui-ci.
j'suis qu'un raté. un mégalo m... i ... misanthrope. ouais, d'habitude, j'me tient, j'fais croire que j'suis l'plus intelligent ! mais j'suis qu'un con... une pauv' m*rde raté...
j'veux juste être heureux !


Noyé entre l'alcool et les sanglots, Time s'effondra à moitié conscient par terre, à côté de son seul amis: un arbre qui n'avait jamais rien demandé à personne.  
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Auror
Auror
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: Visite nocturne

Message par : Artemis Lhow, Mar 08 Mai 2018, 12:42



Jeune homme sous pression


avec Time Alyster


L'obscurité est déjà bien installée sur le petit hameau de Prés-au-Lard lorsque tu pousses la porte de la Tête de Sanglier afin de regagner ton logis. L'air est frais et doux, le silence reposant, le vent qui caresse ta peau est vivifiant, bref : c'est une bonne soirée. Tu as pu profiter de quelques heures volées avec ta douce au comptoir, mais il est temps maintenant de lui laisser terminer sa journée calmement avant qu'elle ne te rejoigne. Alors, les mains dans les poches, tu traverses les rues le pas léger et je regard baladeur. Lorsqu'une voix te parvient ...


POURQUOI MOI ! c'est toujours moi la... vi vi...victime dans ce taudis de m*rde ! Encore un type ayant abusé de la bouteille sans doute. Ce n'est pas tellement ça qui te pousse à changer la direction de tes pas, mais plutôt le timbre de la voix. Ce n'est clairement pas la voix d'un adulte, mais bien celle d'un gamin. Tu pousses un long soupir et te dirige tranquillement en direction de la voix en question.


A ton arrivée, tu confirmes la chose, c'est bien un gamin qui parle ainsi. Avant que tu ne sois à sa hauteur, l'ombre s’effondre au pied d'un arbre à qui elle semblait parler. Tu avances toujours tranquillement et dégages d'un mouvement du pied la bouteille que le gamin tenait à la main. Sans un mot tu t'installes toi aussi au pied de l'arbre, dos contre ce dernier, et observe sagement le gosse comater. Franchement, se plonger dans la bouteille à cet âge si peu avancé, c'est un mélange de désapprobation et d'incompréhension qui se mêle en toi. Finite Titilus Aller, redresse toi minot, on va parler ...

Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Visite nocturne

Message par : Rachel Ester Pasca, Sam 16 Juin 2018, 15:02


:Mad: = MP
A la suite de ceci.
RP avec Chad

La rue n'était tranquille que depuis peu. Tara attendait bien sagement à l'abris des regards de pouvoir sortir pour finir ce qu'elle avait commencé. Elle était juste heureuse qu'aucune boutique n'aient été détruite, tout comme elle était contente qu'il n'y ait pas eu plus de blessé que l'autre jeune. La sorcière observait la rue détruite par un sort, se disant qu'il était peut-être temps pour elle d'arrêter de simplement suivre les ordres et de se lancer véritablement dans la guerre. Car elle était peut-être une Phénix, mais elle n'avait encore jamais agit sans l'avis du groupe.

Ce soir était donc une première. Non pas que ses camarades n'auraient pas été d'accord, elle ne faisait rien de particulier finalement. Plus tard elle prendrait contacte avec l'autre jeune. Pour le moment elle tâcherait plutôt de réparer ce qui avait été cassé.

Avec son allure de vieil homme et son collier changeur de voix (collier Diva modifié), la sorcière sortie de l'ombre, baguette en main. Elle ne devrait pas mettre trop de temps à remettre en état la rue, il n'y avait eu qu'un seul sort de lancé après tout. Aussi leva-t-elle sa main pour entamer son geste, quand un léger bruit derrière elle la fit se retourner, informulant un lumos vers la rue.
Revenir en haut Aller en bas
Chad Taylor
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Visite nocturne

Message par : Chad Taylor, Lun 18 Juin 2018, 10:21




Une rencontre gênante


PV avec Rachel Ester Pasca

Mon LA accordé

Une rue dévastée en plein milieu de la ville la plus touristique du monde sorcier. Chad avait choisi cet endroit en dernière minute pour donner un rendez-vous à son acheteur, car il savait que si les badauds s’étaient probablement massés sur place dans un premier temps, elle serait probablement très vite désertée et que les seules personnes présentes n’auraient que faire de deux sorciers discutant à voix basse dans un coin d’ombre de Pré-Au-Lard. C’est donc naturellement que Chad avait sorti de son lourd sac une petite statuette, prétendument magique. Le sorcier n’était qu’un intermédiaire et ne passait pas son temps à vérifier l’authenticité des légendes virevoltantes autours des commandes d’acheteurs souvent bien plus originaux que leurs recherches.

Ce soir, il avait à faire à un petit homme grassouillet et moustachu avec un fort accent italien. Il l’avait déjà rencontré une première fois, et il s’était immédiatement méfié de l’homme, bien trop amical et trop peu discret.

« Aaaaaah, voilà la statuette ! Santa Madre di Dio, qu’elle est belle ! Du très beau travail si vous voulez mon avis. »

L’homme n’avait pas pris la peine de diminuer l’impact sonore de sa voix aigüe, presque surnaturelle qui vrilla les tympans de l’Irlandais qui guettait les alentours comme un cerf aux aguets.

« Parlez-moins fort. A moins que vous ne vouliez pas de la statuette. D’ailleurs, nous avons un arrangement. Mes 50 galions. »

La voix du Serpentard contrastait avec celle de son commanditaire, froide, grave et basse. Presque menaçante. Il savait que dans nonante-cinq pourcents des cas, se montrer froid et déterminé, professionnel, évitait bien des complications. Mais il restait les cinq pourcents suivants.

« Aaaaahhh, amico mio ! Vois-tu, les temps sont durs et j’aimerais vraiment que tu me fasses une ristourne. Je ne sais même pas si la statuetta a une quelconque propriété magique, tu comprends ? »

L’Irlandais eût un mauvais sentiment, et il se rendit compte qu’il n’avait pas préparé sa fuite à cause de son état de fatigue. La baguette qu’il rangeait habituellement contre son avant-bras avant toute entrevue de la sorte était toujours logée contre l’un de ses reins, sous son gillet. Endroit quasi inaccessible lorsqu’une urgence se faisait ressentir. Maudissant son manque de prudence, il serra les poings en tentant de la jouer serrée.

« Eh bien… Que diriez-vous d’une dizaine de gallions de réduction ? Nous serions tous les deux gagnants, n’est-ce pas ? »

« J’avais quelque chose de plus intéressant en tête. Et si vous me la donniez, simplement ? Nous serions tous les deux gagnants. Et vous repartiriez en un seul morceau. »

Le silence plana sur la menace à peine masquée de l’Italien. Et Chad tenta alors le tout pour le tout, plongeant la main dans son dos, tentant d’agripper la baguette collée contre lui, mais l’autre avait déjà la sienne en main, et il obligea le sorcier à plonger pour éviter le premier maléfice.

« Diffindo ! »

Le sortilège le rata, mais déchiqueta son sac dont le contenu se déversa à terre dans des bruits métalliques de verre qui se brise.

« Petrificus Totalus, Continuate ! »

Cette fois, le sortilège atteignit l’Irlandais en plein torse qui se retrouva complètement figé dans une position ridicule. Il avait non seulement fait preuve de vigilance, mais il avait également largement sous-estimé le sorcier de la Botte. Il le vit s’approcher rapidement du sac et récupérer un maximum des objets qui se retrouvaient maintenant à même le sol, estimant la valeur de ceux-ci rapidement afin de n’emporter que le plus intéressant. Lorsqu’il se retourna vers Chad, ce dernier tenta de se débattre en vain, voyant la mort arriver dans cette ruelle.

Il repensa à sa promesse envers la gamine, et se maudit d’avoir eu si peu de temps pour la tenir. Il espérait qu’elle serait mise au courant de l’issue funeste qu’il avait connu dans l’artère, pour qu’elle ne pense pas qu’il l’avait lâchement abandonné.

Son salut ne vint qu’en la présence d’un rayon braqué vers l’Italien. Aveuglé, ce dernier préféra transplaner immédiatement, probablement avant d’être identifié, une partie de son butin retombant sur le sol, dont la petite statuette. Dos à la source lumineuse, le roux ne pouvait pas voir d’où venait son sauveur, mais il espérait qu’un peu de lumière l’atteigne et que ce dernier puisse venir l’aider.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Visite nocturne

Message par : Rachel Ester Pasca, Mar 19 Juin 2018, 20:31


Le cœur de du sorcier loupa un battement lorsque, à peine éclairé par sa baguette, il aperçu une silhouette disparaître au bout de la rue dans un vacarme assourdissant. C'est toute fois ce qui lui sembla, tant le silence avait été grand quelques secondes auparavant. Le vieil homme s'immobilisa quelques secondes, tout en continuant de pointer sa baguette vers le bout de la ruelle. D'un pas lent et gracieux il s'approcha ensuite, espérant trouver quelques affaires intéressantes. Il ne pensait pas avoir fait fuir un mangemort, car ceux-ci étaient généralement plus enclin à utiliser leur baguette. Il espérait donc trouver les restes d'un partisan qui aurait eu peur, ou celui d'un contrebandier -ce qui pourrait lui permettre de se faire encore bien voir auprès du ministère.

Enfin on dit "il" depuis le début, mais il s'agissait en réalité d'une "elle". Tara avait expérimenté le polynectare il y a peu et depuis qu'elle ne s'en passait plus. Non pas que ça avait un goût particulièrement agréable, mais ça avait au moins le mérite d'être particulièrement pratique. Pas de masque, pas de contrainte, moins de risque d'être découvert. Une fois qu'on s'était habitué à ne pas être dans son propre corps évidemment. Prenez Tara par exemple, vieillir tout d'un coup n'était déjà pas simple, alors devenir un homme... enfin bref, vous devinez surement ce qui lui faisait étrange en marchant et si la narratrice avait prit le temps d'en parler, c'était justement parce qu'au moment de découvrir le corps immobilisé d'un inconnu, la première pensé de la Phénix fut : "ça doit vraiment être étrange d'être ainsi à la merci du premier venu".

- On a eu des ennuies on dirait ?

Il est mignon, j'aime bien sa barbe.
Petit sourire en coin, un peu moqueur, mais assez bienveillant au final. Le vieil homme vînt alors s'accroupir doucement auprès du type pour récupérer sa baguette. Il allait retrouver sa mobilité, Tara n'était pas assez folle pour lui laisser en plus un moyen d'attaquer. Elle ne savait pas encore s'il était du bon ou du mauvais côté, mais à en juger par ce qu'elle voyait autour d'elle, il serait d'avantage du côté sombre de la force. Sans forcément être un mauvais gars non plus, m'enfin elle se méfiait. Le sorcier recula alors. Finite.

- J'espère que tu comprendras pourquoi je ne t'ai pas laisser ta baguette. La phénix était toujours surprise de s'entendre parler avec une voix d'homme. Je m'appel Tara.



Revenir en haut Aller en bas
Chad Taylor
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Visite nocturne

Message par : Chad Taylor, Mer 04 Juil 2018, 06:35




Une rencontre gênante


PV avec Rachel Ester Pasca

Mon LA accordé

Le sorcier entendit la voix masculine derrière lui et loua le ciel d’être encore en vie. Visiblement l’homme l’avait aperçu et s’était rapproché après la suite de son saucissonneur. Il se maudit de nouveau intérieurement d’avoir été aussi négligent  et tenta en vain d’apercevoir son sauveur. Etant de dos et dans l’incapacité de bouger autre chose que ses globes oculaires, c’était bien évidemment chose impossible, et il opta pour une tentative désespérée d’humour pour faire passer le fait qu’un sorcier était actuellement pétrifié au beau milieu d’une ruelle sombre, et entouré d’un vrac d’objets assez singuliers. Avant de se rappeler qu’il ne pouvait pas émettre le moindre son, sa langue restant callée contre son palet. Il eut la désagréable sensation de la bouche qui se remplit de salive peu à peu sans pouvoir déglutir et paniqua un peu en sentant que son sauveur était désormais occupé à le déposséder de sa baguette.

* Bord*** Je sens que ça va être une bonne soirée… Mes trésors, ma baguette. Bientôt mes chaussures et mon froc ?! *

Il perçut l’ombre portée de l’homme derrière lui lever sa baguette et serra les paupières comme pour attendre la fin –encore -. Mais rien ne vint, et au contraire, ses mouvements furent libérés presque instantanément de la contrainte.

Il ne pouvait pas en vouloir au sorcier de l’avoir dépossédé de ses moyens étant donné l’étrangeté de la situation, et décida donc de retourner à sa première décision.

« Des ennuis ?! Où ça ? J’espère que vous ne faites pas référence au fait que je me reposais ici, dans cette ruelle ?! Fatigue passagère, vous imaginez bien qu’un homme de ma prestance ne se serait pas laissé avoir par un sortilège de pétrification. Pas mon genre ! »

Se relevant, il en profita pour épousseter  sa chemise autrefois d’un blanc immaculé et son gilet de costume gris, comme pour se rendre un peu de contenance avant de faire face à son sauveur.

Il se retourna ensuite pour se retrouver nez à nez avec un vieillard qu’il jugea probablement être un habitant de la rue. Il était reconnaissant au vieil homme d’être intervenu, mais quand il voyait sa baguette dans les mains de l’inconnu, il ne pouvait pas s’empêcher d’éprouver un certain malaise. Il partit d’un court éclat de rire rauque quand le sorcier lui parla de nouveau et se présenta à lui. La main passée dans ses cheveux exprimait de nouveau son manque d’aisance quand il s’agissait d’interactions sociales, même si l’air bienveillant du vieux le rassérénait assez .

« Oh, vous savez, même avec ma baguette, vous aurez pu constater que je reste assez inoffensif ! Moi c’est Ch… Euh… »

L’Irlandais marqua un temps d’arrêt, tiquant au prénom que le vieillard lui avait présenté.

« Tara, c’est pas commun pour… Enfin, pour un homme de votre importance j’veux dire. Bref. Moi, c’est Chad. Merci de votre aide, vous êtes arrivé au bon moment. Je euh… Je me baladais dans le coin avec mes porte-bonheurs quand un homme m’a attaqué sans aucune raison. Surement la jalousie de ma merveilleuse barbe fleurie. Dieu sait ce qu’il aurait pu m’faire. J’ose à peine imaginer où il comptait mettre les statuettes qu’il m’a volé ! »

Le sorcier inspecta avec dépit les dépouilles de ses anciennes trouvailles. Peu de choses étaient récupérables, et les débris gisaient tristement au sol.


Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Visite nocturne

Message par : Rachel Ester Pasca, Mer 11 Juil 2018, 10:52


L'homme se relève et fait preuve d'un sens de l'humour qui laissa le sorcier de marbre, sans doute parce qu'il ne sait pas encore à qui ou à quoi il a affaire. Simple contrebandier ou y avait-il plus qui se cachait sous cette barbe fourni ? Car il trouvait un peu étrange que tout ceci ce soit passé juste au moment où il avait décidé de se montrer lui-même. Tara allait devoir s'améliorer en espionnage et en profilage visiblement. Cependant, puisqu'il ne montrait aucun signe de violence, il laissa l'homme se remettre un peu, se présenta, mais ne lui rendit pas pour autant sa baguette.

Le Phénix bomba le torse, un demi sourire au coin des lèvres, lorsque l'inconnu tiqua sur son prénom. Quel manque de politesse ! se moqua-t-il intérieurement. C'était peut-être uniquement parce qu'il était sexy, mais Tara son semblant d'assurance attendrissant. Ou était-ce dans ses habitudes d'en faire trop dans l'humour ?

- Un homme de on importance ?

Son sourire s'accentua un peu plus, c'était du cirage de pompe où il n'y connaissait rien. Et il en connaissait un rayon sur le sujet ! Son personnage n'avait-il pas reçu le prix du meilleure lèche-botte ? Mais passons, il y avait d'autres prénoms bien plus surprenant pour un homme : Kelly, Camille pour n'en cité que deux.

- Une chance pour vous, vos activités ne me concerne pas, cependant vous avez eu bien de la chance, Chad, que je passe par ici avant les Aurors.

Regard appuyé, un peu moqueur. Ce n'était pas une menace, même s'il espérait que son message ait été clair et même s'il hésitait effectivement à faire ce qu'il faisait toujours depuis de Lhow était passé chef des Aurors : cafarder.

- Cependant je m'interrogeais... Vous arrive-t-il de faire affaire avec des l'Ordre Noir ?

Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: Visite nocturne

Message par : Elhiya Ellis, Mar 14 Aoû 2018, 19:39


Plus d'un mois je pique
Pv Ash
Mise en page qd sur pc


La nuit.

Le bruissement léger du vent dans les feuilles, la douce chaleur des astres de nuits, le murmure du temps qui s'écoulait, le regard attentif de la lune d'argent... l'appel à la méditation, l'introspection, le recueil... ou pas....

Ce soir c'était plus les pavés de pré-au-lard glissants, le sang pollué de trop de spiritueux et la discussion avec un vieux chien qui était assis par terre. C'était un chien au moins ton interlocuteur? Il puait et il se grattait alors t'estimais que oui. Puis sa compagnie n'était pas si intéressante que ca. Après lui avoir demandé la route vers le prochain pub t'avais estimé qu'un être aussi mal poli n'avait pas besoin de ta lumineuse discussion pour la soirée et t'avais déambulé dans la ruelle, trouvant le mur fort aimable de te tenir droite.

Mered te manquait... elle t'aurait hurlé dessus mais elle t'aurait ramené dans ton lit... t'aurais du pater sa peine avec des pâtisseries, mais t'en avais plus en stock. Infamie. Comment pouvais tu soudoyer la fille sans un lapinours à tuer? Faudra y remédier rapidement, genre demain, à moins qu'au reveil tu ais déjà oublié. Fort possible en fait, mais trop tard l'idée s'était encrée dans un bout d'esprit et se développait. Tu pensais sucre, tu voyais sucre! Vraiment en plus. T'étais, par tu ne savais quel miracle, devant la boutique de honeyduck, à baver sur quelques friandises.

La chocogrenouille te faisait de l'oeil. T'en étais sure! Même qu'elle t'invitait à une partie de cache-cache à laquelle tu participais jusqu'à ce que la vitre collée sur ton fron te rappellerait violement qu'en fait elle existait. Prise de conscience soudaine : tu n'arrivais plus à prononcer le sortilège de brise fenêtre correctement. Après une 10aine de finira,
Autant de finita. La moitié de filiale et tout autant de grognements pour le grenouille que tu narguais, tu finissais par la menacer de la maudire d'une mort violente sur 5 générations. Et le tout sans avoir de crise de foie. Tu lui promettais! Et les promesses c'était lumineux, ou sacré, bref un truc comme une luciole quoi. Elle faisait mieux de trembler cette fichue bestiole et non de se marrer. Quoi que non c'était pas elle qui pouffait comme une hyène derriere toi. Ou alors la chocogrenouille savait transplaner! Ça y était t'étais jalouse toi aussi tu voulais être une grenouille!

Quoi que non. Une grenouille dont on se moquait, ca ne te plaisait pas trop. D'ailleurs c'était qui qui se marrait comme ca?. Tu t étais retournée d'un coup, t'etourdissant un peu plus, jurant qu'en fait c'était le sol qui rigolait. C'était nouveau ça. Le bitume te parlais ! C'était pour ça qu'il n'aimait bien en fait! Tout s'expliquait! Il en avait marre de se faire piétiner ! Fallait le comprendre le pauvre quand même. Et Vla que tu t'accroupissais ppur lui flatter le pavé alors que le rire continuait d'un coup. Les mirettes vitreuses se relevaient brusquement pour croiser le regard de deux opales dorées qui te fixait. Un piaf! C'était un piaf en fait qui s'esclaffait depuis le début. Espèce de mal élevé! Il était pire que la grenouille et lui c'était d'une leçon de morale sur la politesse qu'il allait écoper!

Périeuse épreuve que devoir se remettre debout tout en faisant des gestes désordonnés pour faire fuir l'animal qui s'avérait être derrière une bulle de protection magique (communément appelée boutique). De quoi t agacer encore plus, et le faire rire encore plus (ou du moins dans ta tête). C'en était trop, l'affront méritait une mise en duel. Et pour ça il fallait gifler d'un gant le malotru. Tu oubliais vite que tu ne vivais pas dans une époque où on pouvait défendre son honneur en envoyant une mouffle sur la tête à quelqu'un. Et encore plus que tu en voulais à une chouette . Quant à tes prémices de tentatives d'infraction chez le vendeur d'emplumés autant dire que la seule chose qui te gênait était cette poignée de porte récalcitrante.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ashton Parker
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage
Occlumens
Manumagie (Niveau 1)


Re: Visite nocturne

Message par : Ashton Parker, Mer 15 Aoû 2018, 21:48


PV Elhiya

Comme il avait beaucoup bossé au Chaudron Baveur ces derniers jours, Ashton avait décidé que ce soir-là était une soirée off, loin de Londres et de l'établissement. C'est donc tout naturellement qu'il s'était rendu à Pré-au-Lard puisqu'il s'agissait un peu de sa destination favorite en tant que lieu sorcier qu'on trouvait en Angleterre. Ce n'était pas vraiment une surprise mais il avait fini par se retrouver dans un bar où il avait fait la connaissance d'une charmante demoiselle avec qui il avait bu plusieurs verres avant qu'elle ne l'informe qu'il était tard et temps pour elle de rentrer.

Croyant que "temps de rentrer" était une métaphore pour "faire crac crac", le sang-mêlé était également sorti mais avait été quelque peu surpris quand la jeune femme lui avait souhaité une bonne soirée avant de transplaner sans lui indiquer où elle allait. Il s'était donc retrouvé comme un imbécile tout seul dans la rue en réfléchissant aux raisons qui avaient pu pousser sa rencontre d'un soir à ne pas aller plus loin avec lui, mais n'en trouvant pas il s'était ensuite mis à déambuler dans les rues du village.

Celles-ci étaient plutôt calmes, et le sorcier devait attendre d'être un peu moins éméché pour tenter un transplanage de retour à Londres. La dernière chose dont il avait envie était d'arriver chez lui, de se coucher, puis de se rendre compte le lendemain matin qu'il s'était désartibulé et qu'il lui manquait un avant-bras. Après avoir marché un peu, l'ex-Gryffondor entendit une agitation au bout de la rue, et en arrivant constata qu'il s'agissait d'une jeune fille, visiblement encore pire que lui, qui essayait tant bien que mal de se relever après s'être étalée par terre.

Ashton s'apprêtait à passer son chemin lorsqu'il s'aperçut qu'elle essayait de forcer l'entrée d'une boutique d'oiseaux. Il s'approcha donc tranquillement, jeta son mégot de cigarette sur le bord de la route puis lui adressa la parole.

- Bonsoir, vous avez besoin d'aide ?

Parce que oui, il était peut-être trop bourré pour tenter de transplaner, mais un petit sort pour ouvrir une porte restait tout de même dans ses capacités.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Visite nocturne

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 4 sur 5

 Visite nocturne

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.